DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Violette3

avatar

Féminin Messages : 208
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Jeu 13 Juil 2017, 22:10

Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France

Michel FÉDOU sj
Professeur au Centre Sèvres
Facultés jésuites de Paris

Sans doute y a-t-il bien des façons d'être théologien aujourd'hui, selon qu'on est enseignant, ou chercheur, ou engagé dans un travail directement pastoral… ou tout cela à la fois ! D'ailleurs, la tâche théologique est de plus en plus une tâche partagée : nul ne peut vraiment l'exercer sans être à l'écoute de ce que disent d'autres théologiens, sans s'enrichir de leurs propres réflexions, sans entrer aussi en débat avec eux ; surtout, ce travail implique une constante attention à ce que vivent et pensent les chrétiens « sur le terrain » – eux qui, sans être des théologiens de métier, apportent à ceux-ci le témoignage de leur expérience et contribuent de maintes manières à leur tâche de réflexion.

Cette tâche relève d'un service demandé par l'Église, et cela, tout d'abord, en faveur des communautés chrétiennes qui ont besoin d'être éclairées dans leur intelligence de la foi. Un théologien devrait toujours avoir à l'esprit qu'il ne travaille pas pour lui-même, mais pour le corps ecclésial dont il doit percevoir les attentes. Dans le cas de l'Église de France, il lui faut donc prêter attention aux questions spécifiques qui se posent aux membres de cette Église : la situation créée par la diminution du nombre de prêtres, les manières de repenser la structuration de la vie diocésaine, les incidences sur la question des ministères, les débats autour de la liturgie et de la catéchèse, les problèmes liés à l'héritage de la tradition « laïque », les relations entre les catholiques et les autres chrétiens, la manière de se situer par rapport au judaïsme et à l'islam…

Sur ces questions comme sur d'autres, le théologien doit prendre le temps d'écouter, d'analyser, de comprendre ; il doit aussi exercer, par rapport aux situations rencontrées, un vrai travail de discernement à la lumière des Écritures, de la tradition de l'Église et des enseignements magistériels. Certes, on n'attendra pas de lui qu'il réponde immédiatement à toutes les questions soulevées ; comment d'ailleurs le ferait-il isolément, quand il s'agit de questions qui ne pourraient être résolues qu'à la faveur d'un consensus au niveau de l'Église locale ou de l'Église universelle ? Mais c'est déjà beaucoup qu'il permette de bien formuler ces questions, qu'il aide à en saisir les enjeux, et qu'il éclaire les communautés chrétiennes sur les chemins à suivre.

Nous sommes d'autre part confrontés, dans la France d'aujourd'hui, à la situation suivante : alors même que le christianisme reste majoritaire, beaucoup ignorent largement son histoire, ou n'ont qu'une connaissance très vague (quand elle n'est pas déformée !) de ses origines. Cette situation exige du théologien qu'il aide à redécouvrir la tradition chrétienne dans sa genèse et son développement, et qu'il s'efforce de redonner accès aux éléments fondamentaux de la foi. La tâche qui lui incombe ici ne consiste pas seulement à expliquer de manière savante le sens des énoncés dogmatiques (bien que cette tâche soit évidemment nécessaire) ; elle consiste aussi à faire connaître de façon plus élémentaire ce qui est à la source même du christianisme, ainsi que les étapes significatives de son histoire et la portée de ses doctrines – cela avec des mots qui puissent parler à nos contemporains, en sorte que ceux-ci soient non seulement informés mais nourris.

L'expérience des groupes bibliques – l'un des fruits majeurs de Vatican II – a certainement apporté une contribution très importante dans ce sens, du moins pour ce qui est des origines de la foi, et il est vital qu'elle puisse se poursuivre et se développer encore. Mais le théologien a une responsabilité particulière pour raviver la connaissance de l'histoire du christianisme, et pour faire entrer dans une intelligence de la foi qui soit éclairante et qui puisse répondre à l'attente spirituelle de notre temps.

Or son travail a une portée qui dépasse de loin les frontières de l'Église. Rappelons d'abord que la société française, comme d'autres sociétés occidentales, est en butte à des questions éthiques particulièrement graves, telles que le statut de l'embryon ou l'euthanasie ; les moralistes chrétiens doivent ici apporter leur propre contribution, non seulement au bénéfice des communautés ecclésiales mais pour le bien de la société elle-même. On attend aussi des théologiens qu'ils puissent prendre position sur d'autres sujets très actuels, dans des domaines aussi divers que ceux de l'économie, des rapports entre la science et la foi, de la culture et de l'art…

Ils doivent en tout cas porter le souci d'un débat exigeant avec les incroyants ainsi qu'avec les autres croyants. De fait, la société française est marquée par diverses formes d'incroyance – qu'il s'agisse d'un athéisme militant, ou de plaidoyers pour des « sagesses sans Dieu », ou encore d'une sorte d'indifférence par rapport à la question de l'Absolu –. D'autre part, elle a connu ces dernières décennies une expansion de l'islam, et dans une moindre mesure du bouddhisme, ainsi que le développement de nouvelles formes de religiosité.

Ce sont là autant de défis pour le théologien chrétien, qui doit certes, chaque fois qu'il lui est possible, entrer en dialogue avec les incroyants et les autres croyants, mais qui n'en est pas moins tenu de dire ce qui, aujourd'hui comme hier, rend le christianisme « crédible » et permet de « rendre raison de l'espérance qui est en nous » (1 P 3, 15).

Michel Fédou sj

http://www.jesuites.com/compagnons/fedou.htm
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Sam 15 Juil 2017, 11:11

Chère amie Violette,

je respecte ta croyance, mais ne penses-tu pas dangereux de confier à des "théologiens" ce que la masse des adeptes "doit" croire et penser à leur place, tel un self-service tout maché d'une croyance unique à suivre les yeux et le coeur fermés?
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Sam 15 Juil 2017, 11:22

nos sociétés sont évoluées, culture et éducation sont accessibles à tous, personne ne suit les yeux fermés une croyance unique édictée par la théologie.
la pensée unique concerne plutôt le libéralisme, la loi du marché, la soumission à l'Europe etc..
Revenir en haut Aller en bas
christianK

avatar

Masculin Messages : 1058
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Sam 15 Juil 2017, 22:13

Tout ca parait plutot abstrait. Il faut regarder d'abord les noviciats pleins et vides, y compris jésuites, et examiner soigneusement le lien entre décadence et ouverture sur le monde. Pas de projet qui tienne sans vocations.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 04:55

la Théologie c'est la Science des Saints , ceux qui Vivent Dieu de l'Intérieure ceux qui se Donne a LUi et le reçoivent jusqu'à en mourir d'Amour alors ça c'est la Vraie Théologie non un Dieu pensé mais Dieu Vécu Ici !!

Lorsque Paul fait de la Théologie il la Vit en son Âme il l'a paye en sa chair , il le dit souvent " ce que j'ai reçu du Seigneur !" et là il déballe ce qu'il reçoit ! et très souvent ça lui vaut des coups et persécutions ou de porter les stigmates
les Apôtres font tous cela , les saints de même !!

pour être rude je dirais qu'un Théologien qui ne fini pas en Croix c'est suspect !! :sts:

on en connais un a qui on pose une couronne d'épine en ce moment !
je le dis sans ironie ni moquerie , mais pour dire , là la théologie s'incarne et coute !! c'est la Vraie science du Christ , celle où on est ce que l'on dit et dit ce que l'on est !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 06:04

Théodéric a écrit:
Spoiler:
 

C'est bien ce que je dis : à chacun sa théologie, son enseignement, son propre vécu individuel.
Donc légiférer tout cela en un système religieux à la pensée unique est très dangereux pour les gens, surtout les plus faibles , vulnérables et sans défense...
D'où l'intérêt d'éduquer librement les esprits à la laicité-intégrale afin d'abandonner définitivement les systèmes religieux, sans les attaquer ou interdire off course.
Et cela étant, non seulement cette éducation ne détruit pas la foi mais la protège des abus, excès, déviances et fanatismes systématisés.
Enfin, dans cette éducation, j'intègre bien-sûr la Culture chrétienne qui peut se transmettre librement et avec grand profit pour l'humanité, surtout chez les jeunes qui se construisent... mais après cette éducation primitive=élémentaire, arrivés à l'âge adulte, les jeunes sont invités à entrer vraiment dans la nouvelle civilisation de l'amour, la paix et le développement, née après les guerres mondiales.
Je sais que tous les laics ne sont pas logiques avec leur soi-disante libéralité, tolérance, développement humain intégral mais ya une nouvelle génération de laics-logiques&honnêtes qui assument parfaitement l'héritage de la culture chrétienne et n'empêcheront jamais sa transmission.
Et ce, de même que tous les musulmans ne sont pas fanatiques, ni les cathos tous intégristes-fachos, ni tous les socialistes des marxistes en puissance...
Là où ya de la nuance et de la pondération, ben ya de la vraie tolérance et du vrai respect, parfois de la confiance.

https://developpementdurable.revues.org/1120
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 06:41

Phil' a écrit:
Spoiler:
 

par expérience j'ai appris avec certitude que sans Jésus on va droit dans le mûr même si on est un gentil garçon sincère !!

sans l'Esprit Saint l'homme est aveugle sur la Vérité de l'Univers spirituel , je préfère une religion perfectible que pas de religion du tout la laïcité deviendra ton dieu et là tu verras quelque chose d eplus terrible que le communisme a polpot et staline !!

si l’Église n'a pas toujours été  a hauteur ça vient de la faiblesse et entêtement des hommes , non pas de Jésus et du contenu de l’Évangile , perdre l'Evangile ou la dénaturer , c'est plonger l'humanité dans une pire nuit que ce qu'elle a jamais subit !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 06:41

Théodéric a écrit:
Spoiler:
 

par expérience j'ai appris avec certitude que sans Jésus on va droit dans le mûr même si on est un gentil garçon sincère !!

sans l'Esprit Saint l'homme est aveugle sur la Vérité de l'Univers spirituel , je préfère une religion perfectible que pas de religion du tout la laïcité deviendra ton dieu et là tu verras quelque chose d eplus terrible que le communisme a polpot et staline !!

si l’Église n'a pas toujours été  a hauteur ça vient de la faiblesse et entêtement des hommes , non pas de Jésus et du contenu de l’Évangile , perdre l'Evangile ou la dénaturer , c'est plonger l'humanité dans une pire nuit que ce qu'elle a jamais subit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 06:49

Théodéric a écrit:
Spoiler:
 

Si tu essaies de me culpabiliser ou me faire peur, saches que tu as déjà complètement échoué... même si tu insistes ainsi.
Ma pensée va aux esprits faibles et sans défense mentale, intellectuelle, morale, physique, etc....
Ne te vexe pas, mais ton baratin religieux me passe vraiment au-dessus, c'est ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 08:42

dans baratin religieux il y a au moins religieux, ce qui n'est pas absurde pour s'exprimer sur la théologie.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 16:24

Phil' a écrit:
Spoiler:
 




Spoiler:
 
[/quote]



Non je ne tente rien de cela , je te parle c'est tout , je sais que le jour où cela t'arrivera alors tu te rappellera !
sous une autre forme je n'ai pas du être moins aveugle que toi a refuser Celui que je cherchais !!  

ce qui suit n'est pas pour te jeter une pierre , mais pour que dans l'avenir tu réfléchisse que d'autres ont bien vu les choses aussi !!!

tu es jeune , il y a une belle parole dans l'écriture ;
un constat fait par des hommes qui l'avaient vécus eux même ! (on a tous étaient jeune)

"la jeunesse c'est l'orgueil de la vie !!"

pour l'amour propre c'est dur a encaisser mais ensuite on comprend combien c'est vrai !

bonne fin de journée
:hello:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 16:36

salut Basketball
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 16:40

:croco:
Revenir en haut Aller en bas
christianK

avatar

Masculin Messages : 1058
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Dim 16 Juil 2017, 21:19

Citation :


C'est bien ce que je dis : à chacun sa théologie, son enseignement, son propre vécu individuel.
Donc légiférer tout cela en un système religirl][/b]

Ceci est proche des positions protestantes libérales dans leurs positions extrêmes et tend à réduire la théologie à la philosophie. Intéressant mais le problème c'est que la philo n'a pas réponse à tout, d'ou l'utilité d'une révélation, qui à son tour est liée à une religion (un groupe).
Celui qui reste isolé n'aura pas accès à une révélation ayant eu lieu dans le passé, car celle-ci doit être transmise, donc par un groupe, une église.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Mar 18 Juil 2017, 04:21

christianK a écrit:
Spoiler:
 

un groupe c'est sociale c'est du monde ça peut être religion quand ce groupe bâtît sa chose !!

mais l’Église n'est pas un groupe , Elle est Assemblée De Dieu et par l'Esprit ce n'est pas bâtit par les hommes mais par Dieu !
l'erreur de beaucoup c'est de suivre une religion et non pas Jésus , si tu suis la religion le groupe peut te mener par pression , si tu suis Jésus dans l’Église tu pourras résister à la pression du groupe par fidélité à Jésus  !!

donc on suis Jésus ou le groupe ?

La Foi C'Est Jésus !
Revenir en haut Aller en bas
christianK

avatar

Masculin Messages : 1058
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Mar 18 Juil 2017, 23:11

Exact, je me limitais à un pt de vue sociologique.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France   Hier à 14:24

christianK a écrit:
Exact, je me limitais à un pt de vue sociologique.

la sociologie de l’Église c'est le Royaume de Dieu , on ne peut pas coincer l'Eglise dans le monde car " vous êtes en ce monde pas de ce monde !"
notre sociologie c'est " désormais vous êtes citoyens des Cieux " donc on doit incarner et transmettre des valeurs du Ciel et non réguler la fadeur et tiédeur de ce monde mort a Dieu sinon en fait on devient une religion du monde mais pas l'Eglise Royaume de Dieu en ce monde !

l’Église doit rappeler Clairement et Fermement aux Baptiser que Par Celui qui les habitent ils ont des responsabilité devant Dieu et Le Ciel et ne doivent pas concilier avec le monde sous prétexte que "les autres du groupe monde le font !!"
Revenir en haut Aller en bas
 
Être théologien aujourd'hui dans l'Église de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aujourd'hui Dans Var Matin
» La doctrine de l'exorcisme : sa confusion dans l'Église !
» La pédophilie dans l'Église...
» Futur schisme dans l'Église catholique
» C’est le CHAOS, c’est l’apostasie dans l'Église et vient 1 TOURNANT dans l’histoire du christianisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: