DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Paradis Enfer Purgatoire ou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
philippe bis



Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 11:30

Vous reprenez l 'argument de la justification de  l 'immaculé conception comme argument générale mais cela ne veut pas dire que  ce cas particulier  s 'applique pour toutes les ames avant l 'incarnation du verbe.Par exemple pensez vous vraiment que un "simple" ange aurait suffit sur le chemin de Damas pour "convertir" Saul le futur Saint Paul?
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 11:35

Et aussi dans cette vidéo vous dites que satan ne savait pas que le Christ était Dieu alors comment Satan ne l 'aurais pas su alors que les ames elle avec l 'ange l 'aurait su? https://www.youtube.com/watch?v=CNgupM6NxDc
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 84148
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 11:49

philippe bis a écrit:
Et aussi dans cette vidéo vous dites que satan ne savait pas que le Christ était Dieu alors comment Satan ne l 'aurais pas su alors que les ames elle avec l 'ange l 'aurait su? https://www.youtube.com/watch?v=CNgupM6NxDc

Je n'ai pas dit que l'ange révélerait tous les mystère. J'ai dit qu'il révélait par son apparition l'évangile, c'est à dire le Coeur de Dieu (humble et aimant) et les conditions pour entrer dans la vision béatifique.

Lorsque, le vendredi Saint, le Christ est descendu aux enfers près des justes de l'Ancien temps, il a stupéfait ces gens par ce qu'il avait fait.

Mais eux n'ignoraient rien de l'humilité de Dieu. Ils ignoraient juste ce à quoi cela conduirait Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe bis



Masculin Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 12:02

Pas convaincu sur ce coup la ,je reste sur ma position que l 'enfer apres le Christ est pas le méme que le pire enfer(s) avant l 'incarnation du Christ, a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 13:40

Dans ce "temps-au-delà-du temps", Jésus Christ "est descendu aux enfers". Que signifie cette expression? Elle signifie que Dieu, s'étant fait homme, est arrivé au point d'entrer dans la solitude extrême et absolue de l'homme, où n'arrive aucun rayon d'amour, où règne l'abandon total sans aucune parole de réconfort: "les enfers". Jésus Christ, demeurant dans la mort, a franchi la porte de cette ultime solitude pour nous guider également à la franchir avec Lui. Nous avons tous parfois ressenti une terrible sensation d'abandon, et ce qui nous fait le plus peur dans la mort, est précisément cela, comme des enfants, nous avons peur de rester seuls dans l'obscurité, et seule la présence d'une personne qui nous aime peut nous rassurer. Voilà, c'est précisément ce qui est arrivé le jour du Samedi Saint: dans le royaume de la mort a retenti la voix de Dieu. L'impensable a eu lieu: c'est-à-dire que l'Amour a pénétré "dans les enfers": dans l'obscurité extrême de la solitude humaine la plus absolue également, nous pouvons écouter une voix qui nous appelle et trouver une main qui nous prend et nous conduit au dehors. L'être humain vit pour le fait qu'il est aimé et qu'il peut aimer; et si dans l'espace de la mort également, a pénétré l'amour, alors là aussi est arrivée la vie. A l'heure de la solitude extrême, nous ne serons jamais seuls: "Passio Christi. Passio hominis". http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/speeches/2010/may/documents/hf_ben-xvi_spe_20100502_meditazione-torino.html
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9822
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 17:20

Réflexion d'un étudiant sur l'enfer...

L'enfer est-il exothermique ou endothermique?

« Si j'ai bien compris, à supposer qu'on me mette le derrière dans un four et la tête dans un frigo, je devrais me trouver statistiquement bien!!! ».

Ci-dessous, la version d'une question « bonus » de chimie donnée à l'université de Nanterre, Montpellier ou Montréal, (selon le site où elle est publiée [1]). La réponse d'un étudiant a été si loufoque que le professeur l'a partagée avec ses collègues, via l'Internet, et c'est pourquoi nous avons le plaisir de la lire...

Question bonus :

« L'enfer est il exothermique (évacue de la chaleur) ou endothermique (absorbe de la chaleur)? »

La plupart des étudiants ont exprimé leur croyance en utilisant la Loi de Boyle (si un gaz se dilate il se refroidit et inversement) ou ses variantes. Cependant un étudiant eut la réponse suivante :

• Premièrement, nous avons besoin de connaître comment varie la masse de l'enfer avec le temps. Nous avons donc besoin de connaître à quel taux les âmes entrent et sortent de l'enfer. Je pense que nous pouvons assumer sans risque qu'une fois entrée en enfer, l'âme n'en ressortira plus. Du coup, aucune âme ne sort. De même pour le calcul du nombre d'entrée des âmes en enfer, nous devons regarder le fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd'hui. La plupart de ces religions affirment que si vous n'êtes pas un membre de leur religion, alors vous irez en enfer. Comme il existe plus d'une religion exprimant cette règle et comme les gens n'appartiennent pas à plus d'une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont en enfer...

• Maintenant, regardons la vitesse de changement de volume de l'enfer parce que la Loi de Boyle spécifie que « pour que la pression et la température restent identique en enfer, le volume de l'enfer doit se dilater proportionnellement à l'entrée des âmes. » Par conséquent, cela donne deux possibilités :

1. Si l'enfer se dilate à une vitesse moindre que l'entrée des âmes en enfer, alors la température et la pression en enfer augmenteront indéfiniment jusqu'à ce que l'enfer éclate.

2. Si l'enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d'entrée des âmes en enfer, alors la température diminuera jusqu'à ce que l'enfer gèle.

Laquelle choisir?

Si nous acceptons le postulat de ma camarade de classe Jessica m'ayant affirmé durant ma première année d'étudiant : « Il fera froid en enfer avant que je couche avec toi », et en tenant compte du fait que j'ai couché avec elle la nuit dernière, alors l'hypothèse doit être vraie. Ainsi, je suis sûr que l'enfer est exothermique et a déjà gelé... Le corollaire de cette théorie c'est que comme l'enfer a déjà gelé, il s'ensuit qu'il n'accepte plus aucune âme et du coup qu'il n'existe plus... laissant ainsi seul le Paradis, et prouvant l'existence d'un Être divin ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Jessica n'arrêtait pas de crier : « Oh... mon Dieu! »
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84148
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 17:37

:beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe bis



Masculin Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 17:42

Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,
Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;
Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.
Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
Il serpente, et s'enfonce en un lointain obscur ;
Là le lac immobile étend ses eaux dormantes
Où l'étoile du soir se lève dans l'azur.
Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres,
Le crépuscule encor jette un dernier rayon ;
Et le char vaporeux de la reine des ombres
Monte, et blanchit déjà les bords de l'horizon.
Cependant, s'élançant de la flèche gothique,
Un son religieux se répand dans les airs :
Le voyageur s'arrête, et la cloche rustique
Aux derniers bruits du jour mêle de saints concerts.
Mais à ces doux tableaux mon âme indifférente
N'éprouve devant eux ni charme ni transports ;
Je contemple la terre ainsi qu'une ombre errante
Le soleil des vivants n'échauffe plus les morts.
De colline en colline en vain portant ma vue,
Du sud à l'aquilon, de l'aurore au couchant,
Je parcours tous les points de l'immense étendue,
Et je dis : " Nulle part le bonheur ne m'attend. "
Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières,
Vains objets dont pour moi le charme est envolé ?
Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères,Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !

Que le tour du soleil ou commence ou s'achève,
D'un œil indifférent je le suis dans son cours ;
En un ciel sombre ou pur qu'il se couche ou se lève,
Qu'importe le soleil ? je n'attends rien des jours.
Quand je pourrais le suivre en sa vaste carrière,
Mes yeux verraient partout le vide et les déserts :
Je ne désire rien de tout ce qu'il éclaire;
Je ne demande rien à l'immense univers.
Mais peut-être au-delà des bornes de sa sphère,
Lieux où le vrai soleil éclaire d'autres cieux,
Si je pouvais laisser ma dépouille à la terre,
Ce que j'ai tant rêvé paraîtrait à mes yeux !
Là, je m'enivrerais à la source où j'aspire ;
Là, je retrouverais et l'espoir et l'amour,
Et ce bien idéal que toute âme désire,
Et qui n'a pas de nom au terrestre séjour !
Que ne puis-je, porté sur le char de l'Aurore,
Vague objet de mes vœux, m'élancer jusqu'à toi !
Sur la terre d'exil pourquoi resté-je encore ?
Il n'est rien de commun entre la terre et moi.
Quand la feuille des bois tombe dans la prairie,
Le vent du soir s'élève et l'arrache aux vallons ;
Et moi, je suis semblable à la feuille flétrie :
Emportez-moi comme elle, orageux aquilons !Lamartine.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 18:07

Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 1744
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Paradis Enfer Purgatoire ou   Mer 06 Sep 2017, 18:19

"la lumière qu'irradie celui qui était son ami le brûle, une brûlure atroce qui le dévore sans le détruire, rendant Lucifer encore plus fou " http://www.dark-refuge.com/demons/hierarchie-demoniaque.php#lucifer
Revenir en haut Aller en bas
 
Paradis Enfer Purgatoire ou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Enfer,Purgatoire,Paradis selon le Père GUY GILBERT
» Le purgatoire - entre le paradis et l`enfer
» Le Paradis, l'Enfer, le Purgatoire
» Le petit Journal de Sœur Faustine -Enfer, Purgatoire, Paradis
» Jésus fait visiter à Maria VALTORTA : Le Paradis, le Purgatoire et l'Enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: