DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La foi déplace les montagnes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La foi déplace les montagnes...   Ven 03 Nov 2006, 22:40

Arcanes a écrit :

"Je pense qu'il y a plus que la "foi" (psycho ou théo), dans le processus de guérison. Quoique la "foi théologale" est mise en évidence avec la foi du Christ. On peut constater que très peu de miracles sont à l'ordre du jour. Aussi sur la même base de réflexion, on peu écrire : Très peu ont la foi réellement...

Autrement tous retrouveraient la vue."



Dans le domaine strict de la santé, on a coutume de dire qu'un "bon moral" aide à mieux se porter, voire à guérir...

A fortiori, la foi en Dieu et en Sa bienveillance aidera le malade à mieux affronter la maladie et à mieux lutter.

Je pense qu'il faut prendre les paroles de Jésus à la lettre :

"Luc 11, 9 "Et moi, je vous dis: demandez et l'on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira."

Luc 11, 13 "Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui l'en prient!"


Ce que dit Arcanes met en relief notre peu de foi : si nous étions convaincus que Notre Père n'attend que nos (sages et bonnes) demandes pour nous exaucer, nous verrions notre vie transformée!! Very Happy

Notre esprit fonctionne de telle sorte que nous avançons, la plupart du temps, des arguments négatifs, en défaveur de notre propre épanouissement et de notre bonheur! affraid Nous semblons agir, en quelque sorte, comme si un dérèglement mental nous "tirait" dans la direction opposée à la vie ; comme dans le cas des maladies auto-immunes... :?: le corps se dérègle et se "tourne" contre lui-même, il devient son propre ennemi!

C'est ainsi que notre scepticisme devant Dieu, nos doutes latents, nuisent à l'accomplissement de notre vie ici-bas. Quel dommage, quand on connnaît toutes les causes de son propre malheur, et tous les moyens d'y remédier!!

Les moyens? Entretenir en soi, la joie, qui prend ses racines dans l'amour de Dieu ; croire envers et contre tout, dans une confiance totale et un abandon à l'action de Notre Père..., à celle de l'Esprit Saint.

Savoir qu'il faut absolument rejeter toute pensée négative (que notre subconscient accepterait pour vraie, à notre insu!), ce qui nécessite un "entraînement" mental : n'importe qui peut s'y livrer (et je peux développer ce point).

En effet, celui qui dit : Je n'irai jamais mieux ; ma santé va aller en se dégradant ; les médecins ont dit que... (qu'en savent-ils?), etc. - et cela, pour tous les domaines de la vie (financier, professionnel, affectif...) -, celui-là entretient des pensées qui font barrage à la vie, à l'ouverture sur un possible. Tout le contraire du message du Christ, qui conservait toujours une espérance! sunny ...et qui invitait - invite - chacun à espérer (croire, se convertir), en se tournant vers l'Amour intarissable du Père. I love you

Par conséquent, tous nos désirs - pour peu qu'ils soient légitimes, en faveur de la vie - peuvent se concrétiser dès à présent ; tous, puisque Dieu peut les exaucer...!

"Va, ta foi t'a sauvé", dit Jésus.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 02:19

Chère Fanny,

Imaginons une personne malade d'un cancer.

1° Foi au sens psychologique: Elle décide de ne pas se laisser aller au désespoir et met sa confiance psychologique en Dieu, devenant toute joyeuse. Son moral monte en flèche. Alors il se peut que cette FOI PSYCHOLOGIQUE = ce bon moral aide à sa guérison. On l'a vu chez Sissi l'impératrice d'Autriche lorsqu'elle eut à lutter contre un début de tuberculose.

Mais attention, ce bon moral et cette foi dans la vie ne marchent pas toujours. Elle a surtout un effet du type "placebo" (elle joue sur 40% environ de la guérison). Le corps lui-même a ses limites que, parfois, un bon moral ne peut restaurer.

2° LA FOI au sens THEOLOGAL : Imaginons que cette femme a une parfaite confiance en Dieu, charité et humilité. Elle demande à Dieu de la guérir car elle doit s'occuper de ses petits enfants. Alors elle est SÛRE d'être exaucée mais ATTENTION: A LA MANIERE DE DIEU, qui est spéciale et liée à la vie éternelle.

Cela rappelle cette phrase de Marie à Fatima lorsqu'on lui faisait toucher des chapelets:
Citation :
"J'en guérirai certains et d'autres non".

Voilà ce qui se passe:
- Si Dieu estime que pour des raisons connues de lui, il vaut mieux que cette femme parte dans l'autre monde, elle verra de l'autre côté qu'elle a été exaucée (guérie) de manière CELESTE.

- Si Dieu estime qu'elle doit rester sur terre, elle verra à sa mort (des années plus tard donc) qu'elle a aussi été vexaucée de manière CELESTE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 10:59

je suis d'accord avec Arnaud.
Mais je connais bien les techniques de pensée positive que Fanny évoque. C'est une bonne chose, mais ça reste au plan humain. Il faut faire attention de ne pas en faire un absolu, de laisser à Dieu sa place, c'est Dieu qui décide. Ce que nous avons à faire, c'est en effet travailler à enlever les blocages qui nous empêchent de recevoir ce que Dieu veut nous donner et qui n'est pas forcément ce que nous avions pensé. Bref, il faut trouver le juste équilibre des deux.

Je répondrais tout de même à Arnaud : le bon moral peut avoir un effet dans une guérison, mais pas forcément un effet placebo. On sait que le stress peut causer un cancer, un diabète, etc, par l'intermédiaire des hormones. On suppose donc que l'inverse peut marcher aussi. Mais les hormones ce n'est ni placebo ni psychologique. Il faut faire attention de ne pas séparer trop radicalement le physique et le psychique.

D'autre part, les personnes qui mettent toute leur énergie à vouloir guérir (un cancer par exemple) ne guérissent pas forcément mieux. Ce n'est pas si simple. La volonté est dans la conscience, mais le cancer peut être causé (en plus d'autres causes plus immédiates) par une volonté inconsciente, un chagrin non digéré etc.

Et d'autre part, on évoque l'influence du moral sur le physique, mais il ne faut pas oublier l'influence du physique sur le moral. J'avais abordé cette idée à propos de Zacharias Moussaoui (l'influence du régime alimentaire sur l'état psychologique) mais je n'avais obtenu que des moqueries bêtes et méchantes de la part d'Arnaud. Non mais alors !!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 11:14

Citation :
mais je n'avais obtenu que des moqueries bêtes et méchantes de la part d'Arnaud. Non mais alors !!!
Embarassed Mr.Red

Je partage votre avis, chère Dominique.

L'effet placebo est pour moi efficace et réel. Il joue dans une grande part de la guérison. Mais l'expression est moquée par les rationalistes. Ils ont tort. ce n'est pas un effet imaginaire. C'est un effet "de l'imaginaire positif".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 15:19

Merci pour vos intéressantes réponses, cher Arnaud et chère Dominique. I love you I love you

Le débat "Oser demander" a donc motivé le présent "fil" : j'ai "saisi la balle au bond", sachant que, sur ce forum, bien des personnes pensent que la prière est peu efficace, voire inutile...

Il me semble que corps et esprit - physique et psychisme - sont indissociables ; ils "marchent" ensemble ; c'est donc tout-un! Si le moral va, le corps "suit" ; et vice versa... :colors: Psychosomatisation...

Chère Fée Violine, il faut en effet laisser à Dieu cette liberté d'Amour qu'Il a sur Ses créatures : nous pouvons Lui faire confiance, Il sait mieux que nous ce qui nous convient (gardons-nous des jugements à mesure humaine!).

Mais cela ne nous empêche pas d'exprimer nos désirs profonds ; l'Evangile nous le recommande, même! Demandez à votre Père, ce que vous désirez vraiment, OSEZ DEMANDER! Comme vous l'exprimez très bien, Arnaud, Il nous exaucera, ici-bas ou au Ciel, de la manière qu'Il jugera la meilleure. I love you C'est bien entendu.

Ce qui compte, ce qui me semble primordial, c'est l'attitude de confiance totale envers Celui auquel nous nous adressons.

Vous avez raison d'évoquer la force de notre imaginaire, et peu importe les sceptiques : ils n'ont pas expérimenté ses capacités. Elle est plus grande que l'on ne croit... Dieu a mis en nous cette faculté, afin de trouver des "armes" pour combattre l'adversité ; si nous allions volonté et imaginaire, tout est possible. Smile

Supposez une personne qui veut vaincre sa maladie, avec l'aide de ce don de Dieu : elle va, chaque jour, et plusieurs fois, détendre son esprit et son corps dans le calme, dans le silence, confortablement assise, et prier (par exemple) grâce au texte suivant :

"Mon esprit est plein de paix, d'équilibre, de calme. L'infini se repose en moi et je ne crains rien, ni dans le passé, ni dans le présent, ni dans l'avenir. La perfection de Dieu s'exprime à présent à travers moi. L'idée de la santé parfaite remplit maintenant mon subconscient. L'image que Dieu a de moi est une image parfaite, et mon subconscient recrée mon corps en parfait accord avec l'image parfaite qui est maintenue dans l'esprit de Dieu."

Ce n'est qu'un exemple ; on voit que le fait de se représenter mentalement la réalisation de son désir - d'en être convaincu - est un puissant moteur pour la guérison. Il faut croire fermement que tout est possible ; si l'on ne marche plus, on se "voit" marchant de nouveau et croyant que cela sera! Very Happy

Il nous est donné selon notre foi...

Marc 11, 24 "C'est pourquoi je vous dis: tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé."


J'ajouterai que j'ai déjà fait l'expérience de cette manière de prier, et que les résultats se sont toujours montrés positifs, grâce à Dieu!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 17:10

Chère Fanny,

salut flower

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 17:28

Belle âme que fanny :hello:


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 17:40

Nihil obstat? Mr. Green Merci, cher Arnaud. I love you

Bien sûr, je plaisante à fond (j'ai conscience du caractère très imparfait de mon argumentation, mais bon, je le sais) ; excepté pour ce qui regarde "l'orthodoxie" de ce genre de prière confiante ; pas question de se croire tout-puissant, par la seule force de son imaginaire bien dirigé ; pas question davantage, de se décourager en se disant que Dieu "tient les commandes" et que nous ne pouvons rien : osons demander!! drunken I love you


Merci, chère Arcanes. I love you Votre indulgence n'a d'égale que celle d'Arnaud... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La foi déplace les montagnes...   Dim 05 Nov 2006, 18:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
mais je n'avais obtenu que des moqueries bêtes et méchantes de la part d'Arnaud. Non mais alors !!!
Embarassed Mr.Red

Je partage votre avis, chère Dominique.

L'effet placebo est pour moi efficace et réel. Il joue dans une grande part de la guérison. Mais l'expression est moquée par les rationalistes. Ils ont tort. ce n'est pas un effet imaginaire. C'est un effet "de l'imaginaire positif".

mon avis sur quoi ? j'ai dit un certain nombre de choses.
et là dans ta réponse, tu cites une chose que j'ai dite, mais tu réponds à une autre. je n'ai jamais parlé de l'effet placebo. J'ai parlé de l'effet du corps sur l'esprit, pas de l'inverse.
Un peu de rigueur SVP ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
 
La foi déplace les montagnes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La foi qui déplace les montagnes....
» La foi déplace les montagnes...
» Bénédiction du 09 juillet : "Pauvres qui cherchez Dieu, vous trouverez la vie!"
» La première place
» Faites place nette !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: