DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Nane



Messages : 209
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2   Ven 23 Juin - 16:58

C'est exactement ça.
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-



Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2   Ven 23 Juin - 17:03

Tout ce que vous soulignez, je l'ai constaté durant mon adolescence et la bonne moyenne était constituée de jeunes prêtres boomers. Ils n'ont pas uniquement désacralisé la liturgie en bafouant les lignes réitérées du saint concile. A ayant voulu trop révolutionner les approches, ils ont achevés de banaliser. Ce fut une des causes directes de ma période traditionaliste.
Revenir en haut Aller en bas
christianK



Messages : 1232
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2   Ven 23 Juin - 22:20

Très juste sur la caté, mais ca vient pas de nulle part, si on suit le chapitre de Louis Rade (Eglise conciliaire et années 60) "conséquences du biblisme". Le biblisme pasto est inconstestablement dans le concile et c'est lui qui a donné pierres vivantes : dogme out, le mot devient tabou. Pour être plux précis c'est l'interprétation  de la primauté de la bible du concile comme éliminant le dogme systématique en pasto. Il n'y a pas eu de caté dogmatique jusqu'à 92 et faut voir la résistance des locaux contre ce caté (julien harvey, s.j.). Malgré Paul vi qui parlait, en se faisant bafouer, du sage caté du concile de Trente en 1975, que l'opus dei incidemment, continuait à utiliser à l'interne.
C'est ca que ca veut dire le "retour à l'évangile" chez la plupart des postconciliaires locaux.  Et les "partages (partazes?) Bibliques...

Le biblisme recoupe d'ailleurs d'autres catégories. Le 1e évêque de Gatineau (fondation 1964), mgr Charbonneau, disciple de j. Grandmaison racontait encore en 2012 que les 2 tendances du concile étaient la tendance notionnelle et la tendance existentielle, et la 2e a avancé. Or notionnel= dogme et doctrine. Existentiel= vie et émotion.  Il est évident que le biblisme favorise l'existentiel (relativement), sans le dire et même sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 209
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2   Sam 24 Juin - 9:49

christianK a écrit:
Très juste sur la caté, mais ca vient pas de nulle part, si on suit le chapitre de Louis Rade (Eglise conciliaire et années 60) "conséquences du biblisme". Le biblisme pasto est inconstestablement dans le concile et c'est lui qui a donné pierres vivantes : dogme out, le mot devient tabou. Pour être plux précis c'est l'interprétation  de la primauté de la bible du concile comme éliminant le dogme systématique en pasto. Il n'y a pas eu de caté dogmatique jusqu'à 92 et faut voir la résistance des locaux contre ce caté (julien harvey, s.j.). Malgré Paul vi qui parlait, en se faisant bafouer, du sage caté du concile de Trente en 1975, que l'opus dei incidemment, continuait à utiliser à l'interne.
C'est ca que ca veut dire le "retour à l'évangile" chez la plupart des postconciliaires locaux.  Et les "partages (partazes?) Bibliques...

Le biblisme recoupe d'ailleurs d'autres catégories. Le 1e évêque de Gatineau (fondation 1964), mgr Charbonneau, disciple de j. Grandmaison racontait encore en 2012 que les 2 tendances du concile étaient la tendance notionnelle et la tendance existentielle, et la 2e a avancé. Or notionnel= dogme et doctrine. Existentiel= vie et émotion.  Il est évident que le biblisme favorise l'existentiel (relativement), sans le dire et même sans le vouloir.

Merci ChristanK pour ces explications très éclairantes.
En effet, dogme et doctrine ont été évacués du catéchisme, et on se retrouve avec des "catholiques" qui croient à ceci mais pas à cela, et finalement connaissent mal leur propre religion, passant peut être à coté de l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
christianK

avatar

Masculin Messages : 1232
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2   Sam 24 Juin - 15:19

Je souligne que le biblisme conciliaire met la bible en premier ("âme de la théologie, prédication" etc.), sans éliminer le dogme (bien que le mot soit très rare; mais le texte oblige les études dogmatiques des séminaristes "sous la conduite de s. Thomas". Le mal vient de l'interprétation postconciliaire locale. C'est exactement comme pour la primauté du latin-grégorien ("chant propre") en liturgie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le responsable du désastre ne serait pas Mai68, mais Vatican2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Insecticide utilisé en agriculture biologique serait responsable de Parkinson !
» La consommation responsable, ça marche !
» Un désastre
» qui est responsable: le détenteur ou propriétaire
» La TECHNOLOGIE ? solution ou désastre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: