DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Mar 23 Mai 2017, 11:38

Titre provocateur!
Mais examinons le problème froidement!

La théorie de certains seraient que la cause de la catastrophes dans l'Eglise serait Mai 68.

Mais dans ce cas, pourquoi le desastre se serait il infiltré dans les couvents. Ces ilots auraient du rester à l'abri de la pensée du monde. Non! Si c'est le cas, c'est bien que le ver était dans le fruit catholique. Et il ne faut pas etre devin pour voir où.

Si j'ouvre ce fil c'est que je suis en train de relire "les 36 preuves de l'existence du diable" d'andré Frossard, confident de JP2. Et il y cite les nombreuses dérives dans l'eglise dès les années 70.

Et la question est pourquoi les couvents?

Je ne dis pas que les textes du concile soient hérétiques! Non à part la débilité de la liberté religieuse (à appliquer à Daech, donc). Les pères conciliaires ont fait un bon travail.

Le ver était avant : l'idée du concile qui allait tout arranger (l'air frais dans l'eglise = Jean 23), la manipulation des esprits qui a suivi si bien que les textes n'avaient finalement plus d'importance (exemple: si on appliquait le concile, presque toutes les messes seraient en latin).

Non Vatican 2 est une mauvaise chose car c'est une manipulation grandiose. C'est un peu comme les états généraux de 1789. Il n'avaient pas de mauvaises intentions...... Et.....


Les textes du conciles n'ont aucune importance pour "l'eglise conciliaire".


C'est bien le début de l'attaque contre l'Eglise par satan. Plus que 40 ans (1958 = election de jean 23).

Ceci dit j'aimerais une discussion froide et calme de la part des gens honnètes. Evidemment de la part des conciliaires ce sera difficile.



Si je me trompe dites moi où......

Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 332
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Mar 23 Mai 2017, 12:10

Louis XIV ne répondit à aucun des désirs de Notre Seigneur...  h Notre Seigneur promettait donc à la France, Sa "fille aînée, comme Il l'appelait, sa toute puissante protection moyennant trois choses :

Mettre Son Sacré Cœur sur les armes du roi et les étendards de la France ;
Lui élever une Église nationale ;
Que dans cette Église la France Lui soit solennellement consacrée par son souverain.
Louis XIV ne répondit à aucun des désirs de Notre Seigneur. On ne sut jamais s'il méprisa les avis de l'humble Marguerite-Marie, la voyante, en refusant de croire à ses révélations, ou si l'église et les personnes choisies pour lui rapporter les demandes du divin Maître n'attachèrent pas assez d'importance aux apparitions de Paray-le-Monial pour le lui en parler.
Quelle qu'ait été l'infidélité des hommes, il demeure évident que Notre Seigneur Jésus-Christ s'est servi de Marguerite-Marie pour donner Son Cœur à la France, et, par la France, à l'Église et au monde. Si Louis XIV aurait consacré la France au Sacré-Cœur, elle aurait été certainement sauvée des attaques de la .:  qui, dans l'ombre, préparait déjà la Révolution de 1789 et toutes celles qui suivirent. http://www.fatima.be/fr/fatima/vision/tuy.php
Revenir en haut Aller en bas
ondax



Masculin Messages : 15
Inscription : 22/05/2017

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Mar 23 Mai 2017, 13:09

Le problème de V2 c'est quand on le surjoue et quand on pense qu'il est venu abolir les autres conciles. Quand les humanistes (gauchistes, je pense que c'est pareil) pensent qu'il est l'alpha et l'omega du dogme et de la doctrine.
Je pense que la liberté religieuse n'est pas réservée à un catholicisme libéral. Je pense même qu'une monarchie absolue de droit divin est compatible avec V2.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Mar 23 Mai 2017, 13:20

ondax a écrit:
Le problème de V2 c'est quand on le surjoue et quand on pense qu'il est venu abolir les autres conciles. Quand les humanistes (gauchistes, je pense que c'est pareil) pensent qu'il est l'alpha et l'omega du dogme et de la doctrine.
Ils ne font pas que le penser! Surtout ils l'ont imposé!
Il ne se sont pas occupé des textes! Ce n'était qu'un prétexte!
Ils ont imposé l'idée que tout allait changer et que l'on allait renoncer à l'obscurantisme, obscurantisme qui n'existait d'ailleurs pas!

Pour cela ça été très simple : ils ont dit aux chrétiens qu'on pouvait etre chrétien beaucoup plus facilement : il suffisait d'etre charitable, c'est à dire d'imposer aux autres d'etre charitables (mais pas à eux bien sur), ce qui est le fondement du socialisme.....

Alors etre chrétien facilement que c'est agréable.... Au passage, adieu la croix!
Et pour oublier les paroles du christ, 2 moyens 1) dire qu'elle étaient douteuses, 2) Dire que c'est ce qu'a voulu le concile....
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7469
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Mar 23 Mai 2017, 18:14

Au milieu de tout cela , je me dis que vraiment le plus simple c'est de s'en tenir à Jésus et à l’Évangile, celui qui s'en tient a cela ne varie pas à cause de paperasses écrites, que l'on sorte vatican 1 , 2 3 4 ou 25, Dieu ne varie pas donc c'est au Christ et à l'Evangile et l'Esprit qu'il faut s'accrocher , le reste est très secondaire !!

chacun doit Lire l'écriture, Prier, Aimer, Servir, prendre soins de Sa relation avec le Seigneur et chaque jour Grandir en Christ !

je trouve les histoires de vatican 1 et 2 , toujours usine a gaz ! les Apôtres en 400 pages a peine (et encore en écrivant a 4 la vie du Christ), nous ont exposés la vie de Jésus ses enseignements et leurs propres actes et enseignements !
si nous veillons avec l'Esprit Il nous instruira sur la base de cela et le Seigneur a trouvé que c'était suffisant !
plus on complique plus on multiplie les règles , plus on égare les simples ! alors que Jésus explique que justement le Royaume est pour les simples !

je me souviens de formation catholique avec des théologiens , et à la sortie pas mal disaient " que c'ets compliqué je n'ai rien compris , je n'aurais pas pensé que la foi soit si difficile , je suis perdue !!"
chouette qu'en même , quand on a fini les personnes sont perdues , avec Jésus c'était tout l'inverse les perdus venaient et ils étaient retrouvés !!

je en me suis jamais intéressé au fourbis de vatican 2 , si cela avait été simple ça ne serait pas arrivé ! il faut s'en tenir a l’Évangile et arréter de tout compliquer , celui qui reçoit l'Esprit du Christ et qui veut Aimer le Seigneur à suffisamment là !!

allez je vous laisse , oserai-je dire "je vous laisse vaticiner !!" Wink
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Hier à 05:29

En tout cas, si on respectait le concile, les messes seraient en latin.
Cela montre bien que les textes du concile n'avaient aucune importance pour ceux qui voulaient détruire l'Eglise.
Ils se sont servis de l'idée du concile pour tout démolir.
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 8612
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Hier à 08:50

RenéMatheux a écrit:
Les pères conciliaires ont fait un bon travail.

En effet, les pères conciliaires ont fait un bon travail. Ce sont ceux qui ont reçu ce travail, qui ont mal fait leur travail, c'est à dire "un grand nombre de prêtre", de la génération 68.

Les pères conciliaires, assisté par l'Esprit Saint, ont donnés à l'Eglise "une boussole irremplaçable". Et ce sont ces prêtres, de la génération 68, qui ont fait de leur interprétation personnelle des textes conciliaires, une boussole qui a déboussolé nombre des fidèles dont ils avaient la charge.

Nous savons que pour l'un de ces pères conciliaires qui deviendra pape, Benoît XVI, que les enseignements du Concile ne sont pas à confondre avec ce que l'on a fait dire au Concile ou avec ce que l'on a souvent fait au nom du Concile en se réclamant abusivement de son "esprit".

Cet "esprit du Concile" a poussé beaucoup de fidèles - essentiellement des clercs - à utiliser Vatican II comme une occasion de nouveaux départs dans tous les domaines de l'ecclésiologie, de l'exégèse, de la liturgie et de la pastorale. Grossière erreur puisque l'enseignement conciliaire ne devait être qu'un moyen de mettre le message évangélique à la portée du monde actuel par l'approfondissement, dans une "herméneutique de continuité", de l'enseignement de l'Eglise.

C'est celle des cantiques aux paroles libératrices, celle des messes conviviales, celle de l'animation liturgique... C'est aussi celle qui nous donne les animateurs liturgiques heureux de pouvoir occuper un mètre carré près de l'autel, heureux de pouvoir diriger l'assistance, en un mot, heureux de pouvoir tenir un rôle identique à celui du prêtre sans pour autant avoir à assumer les exigences du sacerdoce. Tout l'esprit du Concile" semble être là, à des degrés divers.

Mais quelles ont été les racines de cet "esprit du Concile" qui, en ignorant l' "herméneutique de continuité", a conduit à la crise que nous connaissons ?

Moi je crois que c'est l'esprit du monde, dont était rempli nombre de jeunes prêtres, religieux et religieuses, issus de la génération de Mai 68. Ce sont eux qui se sont emparés des textes du Conciles, pour leur faire dire ce qu'ils ne disaient pas.

Frustrations, désirs, attentes... autant de sentiments qui avaient pu s'emparer de ces jeunes qu'on avait ordonnés prêtres sans pour autant vérifier s'il avaient une véritable vocation sacerdotale. Autant de sentiments qui ont pu conduire ceux dont le sacerdoce était mal assuré, à trouver des compensations affectives dans l'engagement, au nom de l'Evangile, pour les grandes causes humanitaires ou politiques. Bien des prêtres qui, pour X raisons, vivaient mal leur sacerdoce, se sont ainsi constitué des "vertus d'emprunt", c'est-à-dire des rôles qui n'avaient de vertueux que l'apparence mais qui leur permettait de patienter en attendant que Vatican II (du moins le croyaient-ils) vienne leur donner des libertés : plus de bréviaire fastidieux, plus de liturgies ritualisés, plus de soutane à porter.

Ceux-là ont entraîné à leur suite des fidèles laïcs qui, eux aussi, en avaient assez de vivre une foi chrétienne souvent réduite à un moralisme ou à une religion du scrupule et de l'interdit. La génération de l' "esprit du Concile" est aujourd'hui la génération vieillisante : celle qui a été initiée à la foi catholique avant et pendant le Concile. C'est celle des cantiques aux paroles libératrices, celle des messes conviviales, celle de l'animation liturgique... C'est aussi celle qui nous donne les animateurs liturgiques heureux de pouvoir occuper un mètre carré près de l'autel, heureux de pouvoir diriger l'assistance, en un mot, heureux de pouvoir tenir un rôle identique à celui du prêtre sans pour autant avoir à assumer les exigences du sacerdoce. Tout l'esprit du Concile" semble être là, à des degrés divers.

Et c'est pour chasser de l'Eglise, cet esprit du monde qui s'est fait passé pour l'esprit du Concile, que le Seigneur a suscité, dans son Eglise, le renouveau charismatique dont sont issus aujourd'hui tous ces prêtres qui, eux, sont fidèles au Concile Vatican 2.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7469
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Hier à 15:39

RenéMatheux a écrit:
En tout cas, si on respectait le concile, les messes seraient en latin.
Cela montre bien que les textes du concile n'avaient aucune importance pour ceux qui voulaient détruire l'Eglise.
Ils se sont servis de l'idée du concile pour tout démolir.

Bonjour Renée,

bon certains avaient peut être l'intetion de démolir !!

mais dire des messes que personnes ne comprend c'est stupide !
Jésus a toujours veillé a se rendre compréhensible , et Paul explique que si on n'est pas compréhensible lorsque l'on va enseigner à d'autres , on est juste un barbare !
même pour les charismes il conseil de ne pas parler en langue si il n'y a personne qui a un don permettant de rendre saisissable ce que dit le locuteur en langue.

dire des Messes et ne pas être compréhensible c'est pas un signe d’intelligence ni de charité !
le minimum est de parler la langue des personnes chez qui ont est !
et Jésus parlait Hébreux aux hébreux Il aurait p nous parler dans une langue du Ciel c'est Son pays , Il ne l'a pas fait !

on ne eut pas se dire " église Universelle" et parler le latin que les autres ne parle pas ! surtout lors de la Messe qui est le Sommet de la Communion si le langage ne permet pas d'être compréhensible bye bye la communion ! Paul est clair sur le sujet
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Hier à 16:17

Théodéric a écrit:
RenéMatheux a écrit:
En tout cas, si on respectait le concile, les messes seraient en latin.
Cela montre bien que les textes du concile n'avaient aucune importance pour ceux qui voulaient détruire l'Eglise.
Ils se sont servis de l'idée du concile pour tout démolir.

Bonjour Renée,

bon certains avaient peut être l'intetion de démolir !!

mais dire des messes que personnes ne comprend c'est stupide !
Arretez vos bétises! On comprenait parfaitement.
Et aussi quand on va à l'étranger! Ce n'est plus le cas maintenant!
Et ce n'est pas le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 82898
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Hier à 17:40

René, les couvents sont faits d'hommes et ces hommes, en Occidents, étaient de la génération d'après guerre. Ils ont donc infiltrés les couvents de leur doutes et révoltes.

Sauf les couvents contemplatifs car on y fut fidèles à Vatican II (le VRAI Vatican II).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petilouis



Masculin Messages : 202
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 08:45

Bonjour René,


D'après Arnaud, et je le crois également que vatican2 n'est pas mauvais,  ce sont les dérapages des applications qui n'en sont pas bonnes.

Bon, maintenant J'espère que je ne suis pas hors sujet.

Personnellement je préfère et de très loin les messes dites en latin,bien sur que l'on comprenait ce qu'il était essentiel de comprendre, mais maintenant ...

Les vieux ( comme moi )  sont dépaysés, démotivés, et les enfants ne trouvant même  plus ce qu'ils cherchaient a comprendre ( du latin)  n'y vont plus, tout simplement.

De nos jours ont se déplace beaucoup plus souvent, ne fus-ce que dans notre petite Belgique,   aller à la côte et a la messe, nous francophone il n'y a plus aucun intérêt  on n'y comprend presque plus rien,  sauf à la consécration que l'on fini par deviner et a la communion où l'on voit les gens se déplacer.

Avec la facilite du tunnel vers l'Angleterre, pareil,  aller dans une Eglise  catholique là-bas,  vous restez un acteur en dehors du contexte.

La  Hollande et l'Allemagne même chose, et ont y est très vite de chez nous en voiture,  mais heureusement il y a la France,  
mais l'attrait  de ces lieux et office où plane et se trouve le mystère Divin a perdu tout son sel, le latin, pour le peu maintenant de latin qu'il y reste.

Quand aux Prêtres,  surtout ne pas l'oublier  ...  quoi qu'ils fassent ...  qu'ils aient fait ...  nous leurs devons tout le respect lorsqu'ils officient à l'autel.

Joie aujourd'hui avec notre Très Sainte Vierge Marie ... La plus aimée du Vrai Dieu.


Tres pertinentes tes interrogations !


fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 16:36

Arnaud Dumouch a écrit:
René, les couvents sont faits d'hommes et ces hommes, en Occidents, étaient de la génération d'après guerre. Ils ont donc infiltrés les couvents de leur doutes et révoltes.
Cela n'a rien à voir avec Mai 68 surtout que cela commencé avant.
Cela a meme commencé avant le fin du concile et s'est propagé avec la vitesse de l'éclair.

Les saboteurs ont fait croire que le concile changeait beaucoup de chose. Ils ont utlisé les memes méthodes de propagande qu'utilise les gauchards de nos jours.
Il était très dur de s'y opposer. beaucoup de bons pretres ont été désorientés. On leur a mis dans la tete de force les idées "conciliaires". Meme si ils n'étaient pas d'accord au fond d'eux ils ne savaient comment s'y opposer. Je l'ai vu! Je peux en temoigner

Ceux qui resistaient étaient traités d'obscurantiste et ennemis du concile : là aussi il y a des témoignages.

Les pretres étaient perturbés par les réformes de la liturgie, l'oecuménisme, les idées de pseudo-charité pour les pauvres (que Judas avait initié), etc.

C'était facile à faire . Exemple l'oecumenisme! Les saboteurs laissaient entendre en se sevant du concile qu'il n'y avait eu que de mauvaises choses dans la réforme. Donc qu'il fallait prendre ce qu'il y a de bon dans le protestantisme (pas l'orthodoxie trop rigide). Et paf! Tout par terre!
Bien sur, rien à voir avec le texte du concile.....

C'est un bon exemple : le texte sur l'oecumenisme est bon! Mais les gauchards l'ont employé dans un autre sens!

En fait il n'aurait jamais fallu ecrire ce texte dans ce contexte moral.
C'est bien la réunion du concile qui a tout foutu par terre

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 16:43

J'oublie les pères conciliaires naifs genre paul 6 qui n'ont pas vu l'esprit su mal caché derrière l'idée du concile. Après il est venu pleurer. "On s'attendait à tellement de bons fruits".... Et cela a été les fumées de satan

Non seulement, il n'a pas vu l'esprit du mal caché dans les intentions du concile, mais il ne savait pas qu'il ne suffit de parlottes fut elle celle c'un concile pour que l'eglise se developpe. Il faut des prières de la charité et des sacrifices.

Qu'il aie eu ce genre de théologie si eloignée de la pensée de Jesus est grave!

Et Jean 23 "il faut faire entrer un peu d'air frais dans l'eglise" Eh bien il ne croyait pas en l'eglise. Elle n'avait pas besoin d'air frais! Et comme air frais cela a été les fumées de satan.

Ce genre de pensées néfastes (due à un manque de foi) est à l'origine de la catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 82898
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 17:04

RenéMatheux a écrit:

Cela n'a rien à voir avec Mai 68 surtout que cela commencé avant.

Quand je parle de mai 68, je vise la génération née en 1945. Cette date est juste un symbole. Si vous préférez, parlons de la génération qui s'opposa à la guerre du Vietnam

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 17:32

A la fin du concile (1965 quand la débacle était bien lancée), beaucoup de religieux étaient nés avant 1945..... Mr. Green Mr.Red What a Face siffler

1945+20=1965??? :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 82898
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 17:36

Justement, les religieux, les Pères du Concile n'ont pas écrit le Concile tel que l'a propagé la génération perdue de mai 68. Le pape Paul VI, voyant ce qu'on faisait du Concile, évoquant "les fumées de Satan" qui envahissaient les esprit.

C'est lui qui, du coup, face à la déconstruction venant de toute part, publia le grand Credo du Concile Vatican II :

http://docteurangelique.forumactif.com/t9018-exemple-du-magistere-solennel-le-credo-de-vatican-ii

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 13585
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2   Aujourd'hui à 18:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Justement, les Pères du Concile n'ont pas écrit le Concile tel que l'a propagé la génération perdue de mai 68.
C'est bien ce que je dis! Le concile ne contient que peu d'erreurs et contient beaucoup de bonnes choses.

Mais des saboteurs se cachaient derrière avec l'intention de se servir du concile pour tout démolir. Les textes n'avaient pour eux que peu d'importance. C'était un prétexte.
Sitot le concile convoqué, ils ont mis en place leur machines de propagande.

Dè le dbut on a dit et pensé que le concile allait tout changer! Le ver était dans le fruit! L'esprit satanique était là.

Et ce n'est pas la génération du baby boum qui avait entre 15 et 25 ans à cet époque.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le responsable du désastre n'est pas Mai68, mais Vatican2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La consommation responsable, ça marche !
» Un désastre
» qui est responsable: le détenteur ou propriétaire
» La TECHNOLOGIE ? solution ou désastre ?
» Insecticide utilisé en agriculture biologique serait responsable de Parkinson !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: