DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'euthanasie en question...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4447
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: L'euthanasie en question...   Jeu 06 Avr 2017, 08:11


_________________
L'unité est une bénédiction puissante, mais elle est inutile si elle est acquise au prix de la vérité.
La bible est encore vivante: elle me parle. Elle a des pieds: elle me court après. Elle a des mains: elle s'est saisie de moi.

Luc 11:27 Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !
Qui est Marie pour les protestants ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 17171
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Jeu 27 Avr 2017, 09:09

En Belgique, les Frères de la charité approuvent l’euthanasie



sur http://reinformation.tv/belgique-freres-charite-approuvent-euthanasie-smits-69308-2/
Citation :

Désormais, il n’y a plus guère d’institutions de soins en Belgique, même celles réservées aux malades mentaux, qui récusent l’euthanasie pour des raisons de principe. En décidant d’autoriser la mise à mort volontaire des patients qui le demandent selon les conditions légales, assorties de quelques petites dispositions supplémentaires, la section belge de cet ordre hospitalier de frères convers fondé au début du XIXe siècle rompt avec la doctrine catholique qui est supposée l’informer, et revient sur une opposition à l’euthanasie qui aura duré 15 ans, depuis la légalisation de la « mort choisie ».

La décision a été prise par le conseil de direction de l’ordre en Belgique malgré l’opposition du directeur général des Frères de la charité, le flamand René Stockman qui a longtemps pris la tête de cette opposition de principe. On ne sait pas les raisons exactes de ce revirement, que le directeur général a confirmé après que la revue catholique belge Tertio eut obtenu une copie de la lettre du conseil de direction à tous les responsables d’établissements de santé appartenant à l’ordre en Belgique, où quelque 130 Frères de la charité demeurent actifs aujourd’hui. La même lettre était envoyée à tous les médecins travaillant dans ces maisons.


L’euthanasie désormais possible chez les Frères de la charité


La décision des Frères de la charité met la province belge de l’ordre en contradiction avec la congrégation dans son ensemble. René Stockman, supérieur général à Rome a expressément fait savoir son désaccord, même s’il a précisé à Tertio que le dialogue interne avec les responsables belges reste possible.

Le revirement des Frères de la charité en Belgique est spectaculaire. Non seulement les Frères admettent désormais la possibilité de pratiquer des euthanasies en cas de souffrance physique insupportable en phase terminale, mais ils étendent leur accord aux cas de souffrances psychiques dans les 13 institutions d’accueil de personnes souffrant de maladies mentales qu’ils possèdent en Belgique. Ils n’excluent pas non plus que l’euthanasie puisse avoir lieu dans les maison de retraite pour personnes très âgées.

La lettre adressée à tous les établissements et aux médecins précise que la direction a approuvé un texte en tenant compte de la vision du « groupe des Frères de la charité en Belgique sur la problématique importante et complexe de l’euthanasie en cas de souffrance psychique dans une situation non terminale ». Elle poursuit : « Pour autant que toutes les conditions légales sont remplies, le médecin et le patient peuvent choisir l’endroit où l’euthanasie sera pratiquée en tenant compte du contexte, entre autres, l’impact sur les autres patients. Là où, à ce jour, il était exigé que le médecin renvoie systématiquement le patient vers un autre lieu, cette exigence ajoutée au respect et à l’application des conditions légales n’aura plus cours ».


Les Frères de la charité de Belgique en opposition avec le supérieur général de leur ordre


Derrière le style ampoulé, il y a bien une reconnaissance et une acceptation des euthanasies les plus controversées, y compris en Belgique : celles demandées par des schizophrènes, des autistes, des grands dépressifs, des gens qui ont peur de se trouver seuls et ceux qui s’estiment incapables de relations sociales normales… De telles mises à mort se sont produites déjà des dizaines de fois dans le cadre légal depuis 2012, alors qu’elles reposent sur l’appréciation purement subjective du patient et que, les affections psychologiques étant ce qu’elles sont, il n’est pas inouï que des personnes qui en souffrent aient changé d’avis même après avoir reçu l’accord de principe pour leur euthanasie, découvrant un nouvel espoir, une nouvelle raison de vivre.

C’est en tout cas une forteresse catholique qui tombe. S’il demeure d’autres établissements de santé ou de soins sous la responsabilité de l’Eglise en Belgique, et qu’il n’y a pas eu de leur part d’initiative similaire, celle prise par une importante congrégation « soignante » catholique dans le pays, dont l’autorité et le prestige sont reconnus, les isole un peu plus.

La révolution silencieuse s’est produite il y a un mois, et elle serait passée inaperçue si la revue Tertio n’avait pas mené l’enquête.


« Ici aussi, l’offre crée la demande »


Sous le titre « Illusion tragique », l’éditorialiste de la revue, Geert De Kerpel, déplore que la société belge en soit arrivée au point où elle juge parfaitement normal qu’il n’y ait plus quasiment aucun établissement de soins où l’euthanasie n’est pas une option. Et de citer le professeur de théorie du droit, Dorien Pessers, néerlandais : « Elle a justement fait remarquer que le premier devoir de l’Etat est de protéger la vie, toujours et partout. Une société ne peut tout simplement pas survivre de manière durable lorsqu’il n’existe pas un interdit de tuer y compris pour l’Etat lui-même. Créer des normes pour encadrer l’aide au suicide conduit à la normalisation du suicide. Et cette normalisation a son influence sur le soi-disant libre exercice de la volonté. Ici aussi, l’offre crée la demande ».

Les médias, les talk-shows belges présentent aujourd’hui l’euthanasie comme « la chose la plus normale du monde », remarque De Kerpel : on filme des petites vieilles dames venant demander la mort chez le médecin le plus médiatique de la chose, le Dr Wim Distelmans. Pour conclure : « Et en plus, nous prenons cela pour un grand progrès. Comme si ce n’est qu’en embrassant la mort que nous avons inventé la liberté absolue tant désirée. Quelle illusion tragique ».


Les Frères de la charité approuvent l’euthanasie – avec les laïcs présents au conseil de direction


Joint par téléphone, René Stockman a déclaré à De Morgen rester « persuadé » que les Frères ont toujours le droit de refuser de pratiquer l’euthanasie, comme la loi d’ailleurs le prévoit. « On vient d’entrouvrir la porte et c’est dommage. Nous voulons prendre les souhaits des patients au sérieux mais la protection de la vie est pour nous un absolu. Nous ne pouvons accepter que l’euthanasie soit pratiquée à l’intérieur des murs de notre institution ».

Il a souligné que les discussions au sein de la province belge ont duré plus d’un an, et que la décision a été prise par le conseil de direction où siègent quelques frères seulement face à une majorité de laïcs. « Je trouve cela très regrettable et je le déplore », a-t-il ajouté, espérant qu’une solution sera trouvée. Il a annoncé que l’ordre des Frères de la charité prendra notamment contact avec les évêques belges qui ne cachent pas leur opposition à l’euthanasie.

Mais agiront-ils avec fermeté ?

On me dira ce qu'on voudra : sous Jean Paul 2, ces dérives étaient combattus vigoureusement

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Ven 28 Avr 2017, 14:32

Comme l'a dit Jésus " la Charité du plus grand nombre se refroidira !"

et Paul dit que " une grande part de ceux qui enseignent renieront le Maitre !!"

ne pas s'acharner pour faire vivre ceux d'on la vie est douloureuse et condamnée d'accord , mais exécuter les humains parce qu'ils souffrent NON !
entrer en cela c'est perdre son âme a coup sûr !!

j'ai souffert vraiment souffert et aujourd'hui j'ai (très) mal à la jambe coupée (trop d'efforts hier) mais prétendre que l'euthanasie est une solution NON !

mais il ne sert à rien de revendiquer , il faut aller là où l'on souffre et y apporter le Christ Paix Joie Amour, pas que sentimentalement mais de façon Spirituelle et Charismatique et là le monde pourra voir , sinon ils gagneront toujours plus de terrain et nos centres de soins vont devenir des abattoirs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Ven 28 Avr 2017, 15:09

il y a des maladies où ne pas s'acharner consiste à laisser crever à petit feu dans la souffrance. maladie de charcot, myopathie, etc... parfois, ne pas s'acharner ET ne pas abréger les souffrances, relève plus du sadisme que de la charité.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Ven 28 Avr 2017, 15:19

rebelle3 a écrit:
il y a des maladies où ne pas s'acharner consiste à laisser crever à petit feu dans la souffrance. maladie de charcot, myopathie, etc... parfois, ne pas s'acharner ET ne pas abréger les souffrances, relève plus du sadisme que de la charité.

Maladie de Charco ?
tiens j'ai un ami qui l'à il avait tellement mal qu'il ne marchait plus et devait garder au moins une jambe levée a temps complet pour limiter les douleurs il avait l’impression de marcher sur des lames a rasoir !

il a hérité de cela c'est génétique par sa mère.

il va à des groupes de prières charismatiques et aussi a des rencontres Chrétiennes multiconfessionnelles il a reçu l'imposition des mains et depuis il remarche sans aucune douleur , il était tout heureux de passer le motoculteur dans mon jardin puis ensuite pouvoir conduire la tondeuse auto-portée d'on la pédale d’embrayage et tés ferme ; avant cela il était les pieds en l'air a souffrir depuis 7ans !!
alors il va dans les rencontres médicales de Charco et autres où il était bien connu et montre en témoignant que l'on peut guérir de Charco plutôt que se faire euthanasier avec ferveur médicale !

comme le dit Le Seigneur dans l’Écriture " Je met devant toi le chemin de la Vie te d ela mort ; Choisi la Vie !!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Ven 28 Avr 2017, 16:05

Tant mieux pour votre ami, le mien étouffe, ne sait plus parler est complètement paralysé. dingue, non... mais bon, on va aller lui expliquer que c'est parce qu'il n'a pas la foi
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 11678
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Ven 28 Avr 2017, 17:57

Théodéric a écrit:
Comme l'a dit Jésus " la Charité du plus grand nombre se refroidira !"

et Paul dit que " une grande part de ceux qui enseignent renieront le Maitre !!"

ne pas s'acharner pour faire vivre ceux d'on la vie est douloureuse et condamnée d'accord , mais exécuter les humains parce qu'ils souffrent NON !
entrer en cela c'est perdre son âme a coup sûr !!

j'ai souffert vraiment souffert et aujourd'hui j'ai (très) mal à la jambe coupée (trop d'efforts hier) mais prétendre que l'euthanasie est une solution NON !

mais il ne sert à rien de revendiquer , il faut aller là où l'on souffre et y apporter le Christ Paix Joie Amour, pas que sentimentalement mais de façon Spirituelle et Charismatique et là le monde pourra voir , sinon ils gagneront toujours plus de terrain et nos centres de soins vont devenir des abattoirs !

Il a été dit que la charité du plus grand nombre se refroidira, pas qu'elle refroidira! :mdr:

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 11678
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Ven 28 Avr 2017, 18:04

Réveillez-vous: tout cela est programmé depuis Hiroshima. C'est la marche logique du mondialisme capitaliste. Car la compétition entre capitalistes insinue une baisse tendancielle du taux de profit, que le propriétaire devra reporter sur une baisse du salaire du prolétaire. Cette baisse progressive du salaire raréfiera la consommation, de sorte que le capitalisme se trouvera en crise de surproduction, en impossibilité d’écouler sa production, par absence de clientèle. Il est, d’ailleurs, notoire que les crises de surproduction coïncident avec les époques de remplacement générationnel, tous les 50-60 ans, depuis 1750, au moment où une génération s’est éteinte, qui ne consomme plus, et où la génération montante ne consomme pas encore suffisamment (famille). On a pensé, autrefois, à régler cette situation par des conflits armés, à la charge du vaincu. Or, depuis l’invention atomique, d'où Hiroshima, le caractère suicidaire de la guerre étant avéré, le Capital s’est rabattu sur des métamorphoses sociétales. Par exemple, l’émancipation économique de la femme, à partir de 1945, au moyen de l’accès à la contraception, l’avortement et le divorce, a tenté de parer à cette menace, en la repoussant par le vieillissement démographique et  le remplacement de la population, par l’euthanasie et l’immigration.

Seule la Nation a une chance de résister au Marché, avec Marine le Pen, par exemple.

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Sam 29 Avr 2017, 03:21

rebelle3 a écrit:
Tant mieux pour votre ami, le mien étouffe, ne sait plus parler est complètement paralysé. dingue, non... mais bon, on va aller lui expliquer que c'est parce qu'il n'a pas la foi

peut être a-t-il la foi ?
mais il faut aller lui imposer les mais au Nom de Jésus et qu'il soit désireux de recevoir ce que Dieu lui Offre gratuitement !

après mon accident j'avais un bon nombres de problèmes de santé parfois extrêmement douloureux et invalidant et pour certains réputés inguerissables, j'en ai été guérit pour une grande part suite aux prières et à l'imposition des mains par des pasteurs mais aussi de simple fréres !
ce n'est pas réservé qu'à moi, mais a tous ceux qui en font la démarche , si tu ne fais rien c'est sûr tu fini avec ta maladie et ce quelle implique comme conséquences !

là tu te plaint pour ton ami , mais est-ce que tu es prés à l'emmener toi-même à une rencontre ou une église charismatique dans ta région ?
où si tu es Chrétien es tu prés a prier et imposer les mains a ton ami au Nom de Jésus ?

tout cela Jésus l'a promit mais il faut se mouiller en Son Nom sinon on patauge et s'enlise dans le marécage de cette vie !
ça implique une façon de vivre et des choix que les autres autour de nous même nos proches ne comprennent pas forcement car t'es amené a trancher !! mais il faut savoir qui on veut suivre !

Jean 15

5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. 6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. 9 Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Sam 29 Avr 2017, 09:49

Le simple titre de ce fil prouve un état d'âme homicide. C'est très grave, cela est sanctionné par le Commandement de Dieu "Vous ne tuerez point".
Transgresser les Commandements de Dieu, c'est sortir de la Grâce et s'enfermer dans l'état de péché mortel.
Le Christ a bien dit de garder tous ses commandements, et celui-ci en fait partie.
Donc il n'est plus possible d'appartenir au Christ en ouvrant un débat homicide sur l'euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Sam 29 Avr 2017, 12:11

Léon a écrit:
Le simple titre de ce fil prouve un état d'âme homicide. C'est très grave, cela est sanctionné par le Commandement de Dieu "Vous ne tuerez point".
Transgresser les Commandements de Dieu, c'est sortir de la Grâce et s'enfermer dans l'état de péché mortel.
Le Christ a bien dit de garder tous ses commandements, et celui-ci en fait partie.
Donc il n'est plus possible d'appartenir au Christ en ouvrant un débat homicide sur l'euthanasie.

Bonjour Léon ,

dans l'idéal tu as raison la question n'existe même pas , non parce que c'est interdit mais parce que Dieu Est Avec nous et en nous et si on vit de Sa Vérité = Présence Spirituelle on ne va pas aller chercher des solutions dans le néant !

mais voila les hommes se sont habitués a prêter l'oreille au menteur et de ce fait engendrent des situations de malheur !!

celui qui trouve le Christ et Reçoit Son Esprit doit s'appliquer comme tu le dis " tu ne tuera pas !" tu ne dispose pas de la Vie et de la Mort !!
mais pour faire face à la mort comme l'homme naturel ne peut que la subir et non l'Offrir avec le Christ " personne ne Me prend Ma Vie c'est Moi qui la Donne !!" il est évidant qu'il va aller à ce qui lui parait le plus facile puisque la vie devient un non sens devant une fin qui de toute façon ne mène qu'au néant !

qu'un Chrétien ai d'autres aspirations et soit prés a en payer le prix (comme Son Seigneur) c'est la logique de l'Esprit mais pour le monde la logique c'est la peur et la soumission aux loi de la chair !

bien qu'il faut être réaliste même si on croit et vit du Christ la souffrance peut être une épreuve terrible , souffrir quelques jours c'est une chose , mais souffrir des mois voir des années d'une souffrance destructrice d'un amenuisement de toutes tes capacités , d'une lassitude qui te lamine c'ets une autre affaire, que de taper au clavier ici avec des convictions sincères mais pas éprouvées !

sans Jésus et une vie spirituelle bien encrée , il est difficile de faire face à la déchéance physique psychique et morale qui dure longtemps !!

on ne répond pas à la misère des âmes par un interdit mais das l'Amour et compassion et en accompagnant ceux qui tombent , ce qui n'empêche pas de s'appliquer à la Vérité et son exigence , mais ça c'est aux Baptisés de se mouiller et d'exiger d'eux mêmes de marcher en Fils de Lumière !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Sam 29 Avr 2017, 13:23

rebelle3 a écrit:
Tant mieux pour votre ami, le mien étouffe, ne sait plus parler est complètement paralysé. dingue, non... mais bon, on va aller lui expliquer que c'est parce qu'il n'a pas la foi

Je prie pour votre ami, ma chère rebelle.
Que le Seigneur lui donne les grâces dont il a besoin, celles qu'il réclame. L'étouffement est une souffrance terrible. C'est révoltant!

Je viens apporter un petit témoignage qui ne veut pas s'imposer, ou qui aurait l'air de donner une leçon.

Pour ma maman, avec mon époux, nous avons eu recours à un prêtre qui lui a donné le sacrement des malades.

Après cette onction, même si elle continuait à chercher son souffle, ses yeux qui s'étaient déjà presque éteints se sont rouverts, quelques instants, a regardé le prêtre, nous a regardés en exprimant une grande joie et à même esquissé un petit rire.

Le Seigneur , qu'elle appelait "mon Jésus", est venu la chercher dans la nuit qui venait, celle du vendredi, à 3 heures du matin. Dans ce beau Sacrement de notre Mère l' Eglise, c'était La demande, la prière de ma maman, que le Seigneur a entendue, IL l'a délivrée. Ce n'était pas notre prière, qui elle demandait une guérison.

Dans la souffrance, on ne sait vraiment pas ce qui se passe dans l'âme de celui qui souffre, ce qu'il demande et sa relation avec Dieu qui doit être très intime.

Que la Vierge Marie intercède auprès de son Fils pour toi rebelle et pour ton ami. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Sam 29 Avr 2017, 13:28

Cher Théodéric, essayez de refaire une lecture de ce que vous avez écrit,..... sous le regard de Celui que vous aimez.
L'Eglise Catholique est une Mère. flower
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mer 03 Mai 2017, 03:23

Arc-en-Ciel a écrit:
Cher Théodéric, essayez de refaire une lecture de ce que vous avez écrit,..... sous le regard de Celui que vous aimez.
L'Eglise Catholique est une Mère. flower

Bonjour Arc en Ciel,

je ne prend pas trop de gant pour dire les choses c'est vrai ;
mais relis aussi comment Jésus dispute autant les apôtres que Marie a propos de Lazare pourtant mort !!
a force d'être doux on est devenus mou et mièvre et pleurnicheur on fait du sentimentalisme et tout le monde dors , relisez l’Évangile comme il est écrit , c'est du Feu et forcement le Feu ça brule ça réveille ça éclaire au milieu de notre nuit !

si rappeler que Jésus AFFIRME "qu'IL Guérira qui le Lui demande sans douter" est perçu comme une agression alors arrachez des pages a vos évangiles et regardez souffrir ou périr vos proches et amis en vous disant que "peut être ou peut être pas vos verrez une action très concrètes du Seigneur ! !
mais Jésus Lui n'a laissé aucun doute " ne t'ai -je pas dis que si tu crois tu verras la Gloire de Dieu !"
si le répéter dérange ne comptez pas sur moi pour plaire aux hommes en réduisant les propos du Christ ! on est juste face à nos concessions mondaines alors qu'il faut Affirmer Jésus !
relisez le livre des actes c'est tranchant si on s'y tenait l’Église ne serait pas dans cet état à se dire " Agira agira pas !?"

la douceur est une chose mais reculer devant les exigences en est une autre !
si nous n'affirmons pas comem Jésus le Dit , ne nous étonnons pas de ne rien voir se réaliser !
Jésus Est toujours 100% affirmatif et dérangeant quand Il Prie et parle parce que Son Père et Notre Père n'est pas " peut être que ou ce serait bien si !!"

si l’Église est une mère qu'elle enseigne ce que Notre Père nous a enseigné et manifesté par la Bouche et les Mains du Seigneur Jésus !

je suis intolérant ?
on tolère très bien le péché et es dérives et ça nous mène a l'heure qu'il est !
alors oui je suis plutôt rigide c'ets vrai !

Fraternellement Théodéric fleur5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mer 03 Mai 2017, 08:10

Arc-en-Ciel a écrit:
rebelle3 a écrit:
Tant mieux pour votre ami, le mien étouffe, ne sait plus parler est complètement paralysé. dingue, non... mais bon, on va aller lui expliquer que c'est parce qu'il n'a pas la foi

Je prie pour votre ami, ma chère rebelle.
Que le Seigneur lui donne les grâces dont il a besoin, celles qu'il réclame. L'étouffement est une souffrance terrible. C'est révoltant!

Je viens apporter un petit témoignage qui ne veut pas s'imposer, ou qui aurait l'air de donner une leçon.

Pour ma maman, avec mon époux, nous avons eu recours à un prêtre qui lui a donné le sacrement des malades.

Après cette onction, même si elle continuait à chercher son souffle, ses yeux qui s'étaient déjà presque éteints se sont rouverts, quelques instants, a regardé le prêtre, nous a regardés en exprimant une grande joie et à même esquissé un petit rire.

Le Seigneur , qu'elle appelait "mon Jésus", est venu la chercher dans la nuit qui venait, celle du vendredi, à 3 heures du matin. Dans ce beau Sacrement de notre Mère l' Eglise, c'était La demande, la prière de ma maman, que le Seigneur a entendue, IL l'a délivrée. Ce n'était pas notre prière, qui elle demandait une guérison.

Dans la souffrance, on ne sait vraiment pas ce qui se passe dans l'âme de celui qui souffre, ce qu'il demande et sa relation avec Dieu qui doit être très intime.

Que la Vierge Marie intercède auprès de son Fils pour toi rebelle et pour ton ami. :bisou:
Merci Arc en Ciel, çà me touche beaucoup. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 5880
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mar 23 Mai 2017, 23:13

https://www.youtube.com/watch?v=GbArV9Zpsl4
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 5880
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mar 23 Mai 2017, 23:19

https://www.youtube.com/watch?v=fL-6mWQ_7Do
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mer 24 Mai 2017, 01:23

philippe bis a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=GbArV9Zpsl4

Bonsoir Philippe ,

étant sourd je ne sais pas ce que dit cet homme, mais bon en principe c'est eux qui viennent de valider l'euthanasie !

ils sont fréres de la Charité , donc avant tout Chrétien Baptisé et de ce fiat fréres du Christ et Témoin du Christ !
Jésus a garantit que si ceux qui se disent ses témoins ont la foi , quoi qu'ils demandent ils l'obtiendront !
donc la foi ne laisse pas stérile face à des situations qui semble désespérées (on voit Jésus puis les apôtres réaliser des miracles des guérisons impossible ) alors voila c'est ça aussi la vie de Chrétien , mais comme ils ne le font pas , ils se trouvent dans des situations impossibles et alors la charité devient " tuer mon fréres malade !" là on est en totale opposition avec l'enseignement de Jésus et de Son Agir et de Ses Promesses !

ils disent suivre le Christ en étant religieux de la Charité et par charité ils ouvrent un hôpital , mais Jésus n'a jamais dit que réaliser ses promesses était réservé a quelques élites , mais juste a avoir foi et vivre Unit a Lui Jean 15 " 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.…"
alors si ouvrir un hôpital par (charité) mène a exécuter les malades , c'est qu'ils sont sorti du Christ et que Sa parole Vivifiante = Spirituelle n'est plus en eux !
ce n'est pas un hôpital qu'ils devraient ouvrir mais un abattoir , ils se sont trompés de métier !

là ils se comportent comme le monde et non comme Jésus et les Apôtres , là ils témoignent de la mort et de celui qui tue l'homme !!
là ce n'est pas Jésus mais l'auteur de la division qui agit !!

un Chrétien s'applique a faire ce que Jésus demande ou il le recherche , mais l'euthanasie comme solution a nos problèmes c'est épouser la cause du diable !!
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 5880
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mer 24 Mai 2017, 09:57

Descriptif et bon résumé sous les vidéos Théo ( souvent sous toutes les vidéos) Fin avril 2017, les Frères de la Charité de Gand ont décidé d´autoriser la pratique de l´euthanasie dans leurs centres psychiatriques belges, conformément à la législation en vigueur. Cette décision a été prise par le conseil d´administration de ces centres, où siègent 4 frères. Elle a suscité de vives réactions, notamment du Frère René Stockman, supérieur général de la congrégation religieuse, qui désapprouve cette orientation. affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 5880
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mer 24 Mai 2017, 10:03

De l'exception a la banalisation puis a l'extension, comme d'habitude avec tous ces "sujets" sociétaux ( comme le p.a.c.s puis le mariage pour tous puis la G.P.A qui vient)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Dim 28 Mai 2017, 01:00

philippe bis a écrit:
De l'exception a la banalisation puis a  l'extension, comme d'habitude avec tous ces "sujets" sociétaux ( comme le p.a.c.s puis le mariage pour tous puis la G.P.A qui vient)

Oui c'est exactement cela ; il y avait une émission sur l'avortement avec la femme ministre française qui l'avait soutenu au tout début Simone Veil ; elle expliquait elle-même qu’elle ne voulait surtout pas arriver là où on en est aujourd’hui !
elle a dit jamais je n'ai défendu le Droit a l'avortement , j'ai soutenu l'avortement pour les situations tragiques pas comme ce qu'en on fait les extrémistes !
voila ce qui est inévitable !! c'est que l'homme est sans frein et qu'il est capable de se détruire .
Spirituellement Jésus nous a sortit de tout cela, nous accorde les Solutions en ordre avec le Royaume comme Il l'a manifesté et Commandé aux Apôtres de le faire et là l'humanité à de vraies réponse et une vision pleine d'Espérance , mais il faut s'engager et payer le prix que ça ne manquera pas d'impliquer , la solution n'est pas un interdit ni une morale , mais de passer par la Porte du Royaume et de dépasser les désespoir de ce monde par les Réalités d'En Haut !

Jésus ne promet pas des solutions techniques du monde , mais l'action du royaume en ce monde Son Action pour nous attirer en Haut , sinon on va patauger indéfiniement en ce monde qui n'est qu'un marécage de la vie a cause de celui qui a plongé ce monde dans le néant !
ce monde n'a de sens et solution que (re Connecté au Seigneur ) sinon ce n'est qu'un tombeau !
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 11245
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Dim 28 Mai 2017, 01:11

c'est toujours pareil c'est difficile à comprendre pour les personnes ordinaires que nous sommes mais il y a une volonté derrière
je ne m'explique pas véritablement cette volonté ou si c'est par un ordre de corruption ou idéologique
on ne sait pas vraiment mais ce sont des processus à l'œuvre dans lesquels même ces organisations peut-être sont entrainées je n'irais pas jusqu'à dire malgré elles parce qu'elles savent ce qu'elles font
mais par la force des choses en quelque sorte
pour beaucoup de sujets c'est ainsi le système s'emballe et conduit à des situations extrêmes
je veux espérer que ce sont des cycles et qu'il y a des seuils où ça se modifie
mais en attendant les dégâts sont considérables
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8965
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Dim 28 Mai 2017, 18:25

humanlife a écrit:
c'est toujours pareil c'est difficile à comprendre pour les personnes ordinaires que nous sommes mais il y a une volonté derrière
je ne m'explique pas véritablement cette volonté ou si c'est par un ordre de corruption ou idéologique
on ne sait pas vraiment mais ce sont des processus à l'œuvre dans lesquels même ces organisations peut-être sont entrainées je n'irais pas jusqu'à dire malgré elles parce qu'elles savent ce qu'elles font
mais par la force des choses en quelque sorte
pour beaucoup de sujets c'est ainsi le système s'emballe et conduit à des situations extrêmes
je veux espérer que ce sont des cycles et qu'il y a des seuils où ça se modifie
mais en attendant les dégâts sont considérables

Jésus expliquait que le prince de ce monde de ténébres cherche à ce que l'homme fasse sa volonté et l'homme y adhère (donc le serpent ramène l’homme a se trainer dans la poussière avec lui) , l'homme naturel (sans l'Esprit Saint) va prêter une oreille plus attentive au mal qu'au bien et vouloir faire sa volonté , le démon ne nous fournit que ce qui peut nous mener a nous détruire matériellement et spirituellement !
Jésus dit" vous voulez Me Tuer car vous voulez faire la volonté de votre père qui est homicide depuis le commencement !" l'homme naturel fait ainsi si tu lui porte une vérité spirituelle il cherchera à la tuer car son cœur penche vers le serpent et si tu insiste c'ets toi qui sera condamné !
la volonté de chair dit " Oui oui !" mais elle ne le fait pas et ne peut même pas le faire !
:jesus: "L'esprit est bien disposé , mais la chair est faible, en dehors de Moi vous ne pouvez rien faire !"
nos organismes humanitaires bâtis sur la chair ne peuvent que finir par faire la volonté du diable et donc s'en prendre a l'homme en prétextant son bien !
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 5880
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mer 14 Juin 2017, 23:57

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 12626
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   Mar 27 Fév 2018, 12:46

Des médecins démissionnent de la commission Belge de l'euthanasie :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'euthanasie en question...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'euthanasie en question...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Euthanasie : La question revient au Parlement français
» L'euthanasie
» Demande d'euthanasie
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: