DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
florence_yvonne



Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 18:32

Si tout le monde devait revenir dans leurs pays d’origines familiale et culturelle cela serait un remaniement de la population mondiale.

Sur combien de générations faut-il remonter pour trouver un pays d'origine ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
prinu



Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 18:55

Des juifs ont toujours été presents sur place, a toute epoque, à tout les siecles, attendant avec parience de reteouver leurs droits.c’est «  la Maison ». le judaisme vient de Judée.
Ceux qu’on denomme les palestiniens ne sont arrivés dans cette region que tout recement: ce sont eux sui ont colonisé la terre historique des juifs.
en y massacrant les juifs en 1921, en 1929 et regulierement.
on inverse les faits sur le terrain. et on interdit aux juifs le deoit dd se defendre et en niant leur determinisme historique.
un curieux parti-pris systematique international.
pourtant, le monde comprend mieux les liens des noirs avec leurs souches africaines.
Les juifs du monde sont les seuls réfugiés palestiniens légitimes encore vivants.
les autres populations etant passé par là, ne sont plus.
Disons qu’en 1920, en créant le Home National juif, tout juif qui se sentait concerné par ce besoin -ou cette necessité pour ceux qui etaient mal traités dans le monde, ou qui se sentaient liés à la terre promise »avait donc le droit moderne, d’y aller, sans gener personne.
il s’agissait d’humanisme. De tout temps, rois, princes, empereurs, pebseurs, ecrivains et phylosophes soulignaient le droit des juifs, vis a vis de cette region,bafoué. Nombre d’ecrivains decrivaient les juifs toujours sur place.
Meme le journaliste envoyé Karl Marx parlait des juifs presents, sur une terre presque desertique. en venant, les juifs n’ont gené personne.
Ensuite quand les juifs etaient persecutés, ils n’avaient plus qu’israel comme espoir, et d’aitres acceptaient de rester dans des pays qyant des prejugés persistants envers les juifs. ChaUe juif est different selon sa culture et son experience familiale.
je ne pourrais jamais quitter la France, mais si j’etait victime de racisme je prefererais me refugier en amérique, et pas en Israel.
Je ne crois pas en Dieu. Enfin ca depend des jours.. ca m’interesse.. je suis tres proche du christianisme, du sentiment judéochrétien.

le determinisme palestinien est totalement different: il est colonial et basé sur l’imperialisme islamique et n’a reellement débuté - vomme sentiment d’abord musulman plus que d’appartenance géographique- que quand la Societe Des Nations  a voulu partagé la région, apres avoir analysé les besoins des populations.
avant 1960, personne dans le monde n’avit entendu parler de la notion de «  peuple palestinien », notion créé durant des reunion entre le KGB et les services syriens et egyptiens, dans le cadre de la guerre froide, rapporte dans ses mémoires l’ancien chef des dervices secrets roumains qui organisait les réunions.


Dernière édition par prinu le Mer 16 Mai 2018, 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 19:05

Je ne sais pas d'où viennent les Palestiniens, mais maintenant ils sont là et ce serait bien de leur faire un peu de place.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 19:20

je suis d’accord.
mais pourquoi ces palestiniens ont refusé quatre fois d’avoir un pays, voté NON a l’onu en 1948, et hurlent mo rt aux j en envoyant leurs gamins se faire exploser pour aller au paradis ?
Aucun pays au monde n’accepterait de tels voisins belliqueux,
cela peu changer si on elimine le hamas, le hezbollah, et les factuons islamistes, et si on elimine le bellicisme arabe et surtout iranien.
sans cela, israel est forcé de se défendre pour sa survie:
une seule defaite militaire et c’est le genocide des juifs de la region.
quelques kilometres carrés de surface en moins, et un avion traverse le pays en trois minutes en tuant les populations. la veleité envers les populations israeliennes est reelle.
les discours sont clairs «  m ot a israel, Mort aux j », sont les slogans de millions de gens.
donner un pays qux palestiniens ne changera rien a ce fait.
resister ou perir
necessité et sécurité font lois.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 19:21

Donc, les palestiniens ont tous les torts ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Mister be

avatar

Masculin Messages : 11081
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 20:18

Absolument pas...le tort est qu'ils ne peuvent/veulent reconnaître l'Etat hébreux…

Comme si un wallon ne coulait pas reconnaître l'Etat belge…et que les wallons traiteraient les flamands de colonisateurs quand ils viennent acheter des fermes en Wallonie…
Il y a aussi des échauffiurées … et on n'est pas toujours d'accord avec le gouvernement mais on est Belge avnt d'être wallon ou flamand
Idem pour Israël si on peut faire une comparaison
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 11081
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 20:19

florence_yvonne a écrit:
Je ne sais pas d'où viennent les Palestiniens, mais maintenant ils sont là et ce serait bien de leur faire un peu de place.

Ils ont leur place mais ils la refusent
Revenir en haut Aller en bas
Lino

avatar

Masculin Messages : 757
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 20:24

Donc l'intérêt des Palestiniens serait d'accepter la citoyenneté Israélienne ? Pourtant Israël est appelé l'état hébreux, quelle place équitable peut-il y avoir en Israël pour les Palestiniens ?

Je comprends que cela soit difficile pour eux d'accepter leur sort, pas évident.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 11081
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 20:37

Mais les palestiniens qui reconnaissent l'Etat hébreux ont la citoyenneté israélienne et j'en connais…
Ils ont les mêmes droits que les juifs israéliens( à eux de défendre leurs droits)…
J'ai défendu un israélien arabe à Hébron dont le permis de bâtir était bloqué parce que l'employé était juif...
Que croyez-vous en Belgique, les flamands ont-ils les mêmes droits que les Wallons? oui!
Dans la pratique il y a des petits conflits aussi...allez à Bruxelles pour des papiers administratifs dans certaines communes dites à facilités...ne demandez pas des papiers en Francçais avec un accent belge...un accent parisien ça passe...demandez les en Anglais!

Ca existe aussi en Irlande entre catholiques et protestants...

Mais leur sort c'est l'avenir d'Israël leur pays et nation
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 22:24

un palestinien pacifiste est ipso facto éliminé par le hamas.  
avec une éducation raciale dés la maternelle, tout palestinien qui parlerait de paix avec israel ne survit pas a ses 14 ans, dénoncé par ses amis, ou à la fac .. accusés de trahison et pendus ou disparus ..
 ..
tandis que le guatemala installe aujourd’hui son ambassade dans la capitale.
une douzaine de pays discutent pour faire de meme, bientot le paraguay.
Le Hamas vient de declarer que 50 des 60 palestiniens tués il y a deux jours etaient des membres actifs du Hamas, orchestrés directement par le Hamas.
plusieurs enfants etaient des terroristes armés.
les médias mentent donc.
Les terroristes palestiniens ont tirés les premiers d’apres les observateurs.
silrnce radio et censure d’état.
Erdogan comme Mini-Micron ( mais il ment le maximum) et l’Union Européenne inversent les faits.


Dernière édition par prinu le Mer 16 Mai 2018, 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 11081
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 22:57

Exact! Au lieu d'éduquer leurs enfants dans la haine du juif...qu'ils les mettent à l'école;qu'ils deviennent des avocats, des médecins;ingénieurs...ils contribueront à l'essor de leur pays au lieu de le détruire!
C'est le Hamas( qui veut dire d'ailleurs:violence en hébreu) qui prennent en otages les Palestiniens et comme ils ne veulent pas s'instruire, ils sont menés par le bout du nez
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 23:09

Spoiler:
 
Silence radio et censure.
Une remarque d’Arno Krasfeld


Dernière édition par prinu le Mer 16 Mai 2018, 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 2979
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 23:16

Et en plus à mesure que l'islam montre son vrai visage concernant ses visées sur le monde, on finira bien par comprendre qu'Israël est dans son bon droit. Mais avant cela, ce sera la curée...
Le discernement est difficile, tant les intérêts politiques s'y mêlent, et les prophéties se recoupent autant sur le plan spirituel que sur le plan politique et athée (le sionisme est athée de base)

Le discernement final se fera, je pense, sur un événement très spécial, qui réunira juifs et chrétiens et d'autres croyants de bonne volonté, par une conviction profondément spirituelle, une sorte de réveil, de révélation intérieure. Assez mystérieux quand on y réfléchit ...vraiment, la pierre d'achoppement...
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Mer 16 Mai 2018, 23:30

S’il devait exister un seul complot international qui ne soit pas une lubie d’illuminés ( altermondialistes anticapitalistes frappadingues, adeptes des complots illuminatis talmudojupitériens , antimaçons frenétiques et anti-pape, ce serait celui-ci, il est antijuif et assez visible: refuser les droits des juifs et inverser l’histoire du moyen-orient. Des staffs presidentiels jusqu’aux bureaux de l’onu et de l’unesco, adorateurs du nouveau peuple élu palestinien, et de la sainte onction pétroliére, le renouveau du trés socialiste catéchisme républicain laïc du début du vingtiéme siécle, ou la civilisation passe aprés la technocratie économique.
Du soleil vert avec une étoile jaune, pour nourrir les peuples.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 9719
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 00:36

prinu a écrit:
un palestinien pacifiste est ipso facto éliminé par le hamas.  
avec une éducation raciale dés la maternelle, tout palestinien qui parlerait de paix avec israel ne survit pas a ses 14 ans, dénoncé par ses amis, ou à la fac .. accusés de trahison et pendus ou disparus ..
 ..
tandis que le guatemala installe aujourd’hui son ambassade dans la capitale.
une douzaine de pays discutent pour faire de meme, bientot le paraguay.
Le Hamas vient de declarer que 50 des 60 palestiniens tués il y a deux jours etaient des membres actifs du Hamas, orchestrés directement par le Hamas.
plusieurs enfants etaient des terroristes armés.
les médias mentent donc.
Les terroristes palestiniens ont tirés les premiers d’apres les observateurs.
silrnce radio et censure d’état.
Erdogan comme Mini-Micron ( mais il ment le maximum) et l’Union Européenne inversent les faits.

pourquoi alors avez-vous besoin de vous justifier si les conditions sont si évidentes.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 03:45

les verités n’ont nulles besoins de justifications.
quand on les presente aux médias, on detourne les yeux au ciel.
on constate que les responsables israeliens ne s’expriment en rien a l’onu, et dedaignent rappeler ces verités, à force d’entendre des mensonges a la tribune de l’onu, personne n’ecoute quand on dit vrai.
s’expliquer est lassant, alors israel n’explique plus depuis des annèes, a quoi bon ?
reste les mensonges des nations du monde.
j’accuse donc les dirigeants israeliens d’avoir abandonné d’expliquer les choses, et de se defendre en position faible, au lien d’attaquer l’opinion avec force depuis la tribune de l’onu.
quand les responsables israeliens s’expriment, l’onu les snobe et les font taire.
quand le député habbid - de faible niveau intellectuel et nullement aguérri à la joute verbale, autant que le tres faible arlo Klarsfeld ( on est représenté par des billes), dit des verités au senat, seul contre tous, les députés disent « mais faites le taire » ( video youtube) et Fabius l’ecoute les yeux ronds.
l’onu fait de meme.
pour etre entendu, il faut etre fort comme la russie ou l´iran, et gerer du petrole.
israel ne doit compter que sur lui meme, et on ne sait pas si trump pourra faire deux mandats, ses succés economiques édifiants et ses succés comme avec la coree du nord serons peut etre insuffisants devant la force des médias Soros à le diffamer.
Alors, la meilleure defense devant le danger iranien sera l’attaque.
Seul la presence de Trump freinerais une guerre avec l’iran.
L’onu n’a plus aucune légitimité et a failli à sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 06:07

Que ferait l'armée française si Daech envoyait ses troupes manifester de la sorte à notre frontière en utilisant des boucliers humains pour ensuite crier devant les médias que c'est une réaction disproportionnée ?


https://www.causeur.fr/israel-gaza-hamas-trump-iran-151309
source: causeur




Le mot ‘manifestation’ ne correspond pas du tout à ce qu’il se passe entre Israël et Gaza 






Entretien avec Gil Mihaely, historien et directeur de la publication de "Causeur". 
Que se passe-t-il exactement depuis des semaines à la frontière entre la bande de Gaza et Israël ? Les « manifestants » pris pour cible par Israël sont-ils mus d’intentions pacifiques ou à la solde du Hamas ? La montée des tensions entre l’Etat hébreu et l’Iran peut-il aboutir à une déflagration générale ? Autant de questions auxquelles répond Gil Mihaely, historien et directeur de la publication de Causeur. Entretien. 
Des marches « pour le retour » des Palestiniens ont lieu à la frontière entre Gaza et Israël depuis plusieurs semaines. Lundi, 59 Gazaouis ayant voulu s’infiltrer en Israël ont été tués par Tsahal. Sont-ce des manifestants pacifiques ou des partisans du Hamas ?
Gil Mihaely. Sans nier la sincérité d’un certain nombre de manifestants – comme l’initiateur de la « marche du retour » sur Facebook il y a quelques mois -, force est de reconnaître que le mot « manifestation » ne correspond pas du tout à ce qu’il se passe sur la frontière entre Israël et la bande de Gaza depuis le 30 mars. Il s’agit d’une campagne organisée et dirigée par le Hamas dont l’objectif est de forcer la barrière séparant la bande de Gaza d’Israël pour ensuite pousser la foule vers la brèche puis à l’intérieur du territoire israélien. Je rappelle d’ailleurs que ce secteur de la frontière est reconnu par la loi internationale et n’est pas mis en cause par l’Autorité palestinienne. Des commandos de la branche militaire du Hamas1, souvent armés, se faufilent vers la barrière et essaient d’ouvrir une brèche avec des explosifs et des ciseaux. Derrière eux, des militants renvoient vers la brèche les gens amassés quelques centaines de mètres plus loin, dont la plupart sont des jeunes gens, parfois, comme l’a relaté Le Figaro, incités à désobéir à leurs parents pour se rendre sur la zone frontalière et servir de chair à canon.
Il n’est pas difficile d’imaginer ce qu’une foule palestinienne risquerait de faire dans les villages israéliens alentour.
L’Etat hébreu aurait-il pris un risque sécuritaire en laissant les Gazaouis s’infiltrer sur son territoire au lieu d’ouvrir le feu ? 
Une fois une brèche ouverte dans la barrière, la situation devient difficilement contrôlable car la foule attend la moindre occasion pour s’y précipiter en masse. Or, certains villages israéliens ne sont qu’à quelques centaines de mètres de la barrière. Il n’est pas difficile d’imaginer ce qu’une foule palestinienne risquerait d’y faire. La seule façon d’empêcher une course folle de milliers voire de dizaines de milliers de personnes vers la barrière est d’empêcher l’ouverture de brèches.
C’est pour ne pas avoir à gérer une foule notamment composée de femmes et d’enfants qu’Israël défend l’intégrité de la barrière en visant les meneurs, les individus armés et les groupes de coupeurs de barbelés.
Rien dans le discours de Trump n’empêche la création d’un Etat palestinien ayant sa capitale à Jérusalem
Lundi, le déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem a coïncidé avec les 70 ans d’Israël. En consacrant symboliquement une décision que les Etats-Unis reconnaissent depuis de longues années, Donald Trump a-t-il soufflé sur les braises ?
Cette décision n’a certainement pas aidé à calmer les esprits. Mais il ne faut pas oublier que le texte lu par Donald Trump décembre dernier à Washington ne parle que de la ville ouest, donc de Jérusalem extra muros et précise que le statut final de la ville sera décidé au cours de négociations entre Israéliens et Palestiniens. Rien dans ce discours n’empêche donc la création d’un Etat palestinien ayant sa capitale à Jérusalem.
 La frontière de Gaza avec Israël est plus ouverte que celle avec le voisin égyptien
Le négociateur en chef de l’Autorité palestinienne Saeb Erekat  a récemment déclaré  que « la solution à deux États a été détruite » par la poursuite de la colonisation en Cisjordanie et faute de « partenaires pour la paix en Israël ». A-t-il raison ?
La solution à deux Etats paraît très compromise et Erekat a raison de souligner l’absence de partenaire israéliens mais encore faut-il savoir pourquoi nous en sommes arrivés là. Si le camp de la paix israélien est aujourd’hui en si mauvaise posture, c’est largement le résultat des terribles attentats suicides qui ont frappé Israël à partir de 1994, de la seconde Intifada déclenchée après l’échec des négociations de Camp David en 2000. Surtout, le retrait – certes unilatéral – de Gaza en 2005 et le démantèlement de toutes les colonies de la région n’ont pas été mis à profit pour créer un îlot palestinien prospère entre Israël et l’Egypte mais une plateforme pour la lutte armée contre Israël menaçant également l’Egypte. D’ailleurs, la frontière de Gaza avec Israël est plus ouverte que celle avec le voisin égyptien…
L’écroulement de la Syrie et la pénétration iranienne dans ce pays accroissent le risque d’une éruption de violence
La semaine dernière, peu après que Trump a officiellement dénoncé le traité nucléaire de Genève, Tsahal a bombardé des installations militaires iraniennes en Syrie. Va-t-on vers un conflit régional généralisé, du Golan à Gaza, entre Israël et l’Iran ? 
On y est déjà depuis de longues années. N’oublions pas que quelques semaines après l’enlèvement du soldat Shalit par le Hamas en juin 2006, le Hezbollah avait déclenché une guerre à la frontière nord d’Israël. La logique reste donc la même mais l’écroulement de la Syrie et la pénétration iranienne dans ce pays accroissent le risque d’une nouvelle éruption de violence. Il faut espérer que les Russes vont stabiliser la situation car une telle éruption pourrait les empêcher de jouir tranquillement des fruits de leur réussite en Syrie.
Le Hamas, qui pousse les Gazaouis à mourir en martyr, est le véritable ennemi du peuple palestinien.


Les unes des journaux se suivent et se ressemblent dans un concert de condamnations. Des condamnations idéologiques et donc à sens unique. Des événements tragiques qui ont lieu en ce moment en Israël, les médias procèdent comme à leur habitude, friands des effets d’annonces : « bain de sang », « massacres »…
Avant de se laisser emporter par la vague de panurgisme que beaucoup de médias affectionnent tant, revoyons la scène au ralenti.
Droit au retour de bâton 
Depuis six semaines, le Hamas appelle les Gazaouis à aller manifester « pacifiquement » devant la barrière de sécurité pour le « droit au retour ». Les experts en décryptage auront rectifié d’eux-mêmes. Pour les autres, quelques précisions s’imposent.
Le « droit au retour » vise le retour des « réfugiés » palestiniens qui ont fui les combats de la guerre d’indépendance en 1948, poussés par les leaders arabes de l’époque. Les exemples sont légions. Deux peuvent l’illustrer :
– « Nous écraserons le pays avec nos fusils et nous détruirons tous lieux où les Juifs chercheront refuge. Les Arabes devront emmener leurs femmes et leurs enfants à l’abri pendant le danger, après quoi toute la Palestine sera à eux» (Déclaration du Premier ministre d’Irak, 15 mars 1948)
– « Nous jetterons à la mer les bandes sionistes criminelles et il ne restera plus ainsi un seul Juif en Palestine. Pour que nos armées victorieuses puissent accomplir leur mission sacrée sans s’exposer à faire des victimes parmi nos frères arabes, il faut que ceux-ci quittent provisoirement le pays, afin que nos combattants exercent, dans une liberté totale, l’œuvre d’extermination» (Déclaration du recteur de la mosquée d’Al Azhar, 24 mars 1948).
Le Hamas ou le terrorisme des palaces
Les « réfugiés » pour lesquels le Hamas et l’Autorité palestinienne réclament un « droit au retour » sont aujourd’hui les descendants des deuxième, troisième ou quatrième générations de ces Palestiniens pour lesquels l’ONU a créé l’UNRWA et accordé, fait unique dans l’histoire de l’Organisation, un statut dérogatoire de réfugié trans-générationnel. On ne compte plus, pourtant, le nombre de réfugiés à travers le monde depuis 1948, qui ne bénéficient pas de la manne financière d’une telle agence onusienne. On précisera, à leur décharge, que les Palestiniens de la rue ne profitent pas beaucoup de ces fonds, les « élites » palestiniennes, toutes tendances confondues, ayant capté les richesses et accéléré la corruption. A Gaza, le Hamas a détourné le matériel livré pour construire des tunnels offensifs contre Israël et les fonds pour acheter des armes. Le peuple est resté dans la misère tandis que les chefs du groupe terroriste se réfugiaient, c’est le cas de le dire, dans les palaces et les villas de luxe en Turquie, en Jordanie ou au Qatar, loin de la plèbe gazaouie. Terroristes, oui, mais loin de l’indigence et du danger.
Pas vraiment la « fête à Netanyahou »…
Ce qui ne les empêchent pas d’appeler à manifester « pacifiquement ». Et le pacifisme, pour le Hamas, est une notion toute relative. 50 000 Gazaouis qui se pressent contre la barrière de sécurité, des dizaines de terroristes qui se cachent dans la foule et tentent de pénétrer en Israël. Des centaines de pneus enflammés pour que la fumée empêche l’armée israélienne de les identifier et l’usage de grenades, cocktails Molotov, d’armes automatiques, de couteaux de boucher pour, une fois la barrière passée, assassiner ou enlever des civils israéliens.
Qui, aujourd’hui, est encore dupe ? Qui peut croire que l’armée israélienne laissera la barrière de sécurité être franchie par des Palestiniens armés et hystérisés par les discours de haine dont ils sont nourris depuis des décennies ?
Ces « manifestants »-là, pour reprendre les éléments de langage des médias, ne viennent pas faire la « fête à Netanyahou » sur l’air des lampions. Ils ne sont pas des « black blocs » venus saccager un Mc Donald’s ou un abribus. On l’aura compris, ceux-là ne viennent pas manifester. Ils viennent détruire. Et si on les laisse faire, ils viendront tuer. Israël avait pourtant prévenu. Elle ne laisserait passer personne.
Le Hamas est l’ennemi des Gazaouis
Contrairement à ce qui se répand sur les réseaux sociaux, le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem n’a rien à faire dans ces affrontements. Cela fait des semaines que le Hamas compte les morts en se frottant les mains. Plus il y a de morts, plus la communauté internationale condamne Israël. Ce calcul morbide et cynique est toujours le même. Et les chancelleries occidentales, comme d’habitude, moutonnent.
Ce n’est pas contre Israël que les Gazaouis devraient se tourner mais contre les terroristes du Hamas qui les asservissent depuis plus de 10 ans.
Ce ne sont pas « les violences des forces armées israéliennes » qu’Emmanuel Macron devrait condamner mais celles des terroristes du Hamas et des parents indignes, saoulés par une haine recuite, qui envoient leurs enfants, parfois leurs bébés, devant la barrière parce qu’ « il n’y a pas de plus belle mort que celle d’un martyr », et qui empochent ensuite, en faisant le V de la victoire, la somme promise aux familles des « shahid ».
C’est aussi cela qu’il faut oser dire et surtout oser entendre afin d’arrêter d’infantiliser les Palestiniens et de les entretenir dans cet assistanat perpétuel qu’ils relancent régulièrement à grands coups de morts dont ils sont responsables.
Israël défendra son territoire comme n’importe quel autre État souverain. Les condamnations hypocrites de l’ONU et des chancelleries occidentales n’y changeront rien.

Il n’y a «  hélas, pas de morts juifs » dit benoit Hamon !
Jérôme Bourbon, rédacteur du journal Rivarol, écrit un pitoyable « tonton, tu nous manques ! » Bref, le Juif doit mourir.



Devrions-nous « contextualiser » pour réinterpréter la sortie de Benoit Hamon au micro de RTL ? Eh bien justement, le lapsus est révélateur. Alors que la situation est très grave, il s’agit d’un état de guerre, Hamon avec ce qu’il représente prend partie en rejetant, d’un revers de main, ce que l’aveugle pourrait voir. Ce « hélas » ne signifie pas que des morts israéliens permettraient de considérer la position israélienne, puisqu’il s’inscrit dans la logique idéologique défendue par cette Gauche bien-pensante. L’idéologie de l’équilibre, de deux Etats, est confortablement installée dans le politiquement correct consistant à ne pas bouger les lignes. De quelles lignes parlons-nous ?
Ne pas bouger les lignes, c’est revenir systématiquement aux résolutions des Nations-Unies de 1947 et la proposition d’un Etat juif et d’un Etat arabe sur la terre de Palestine. Ces lignes donnaient à Israël un désert au Sud et des marécages au Nord, des positions intenables alors qu’il était clairement établi que la guerre avec le monde arabe serait inéluctable et que les Juifs seraient exterminés.
Et il y eut le miracle de la victoire militaire israélienne de 1948, et sa survie.
Ne pas bouger les lignes, c’est réfuter les conséquences de la victoire israélienne de la guerre des 6 jours, en 1967. Cette victoire relevait encore du miracle. Matériellement, elle assurait une certaine sécurité pour un Etat de 50 kilomètres de large. Ce sont bien ces faits qui sont intolérables aux Nations, puisque ces dernières se battent pour un retour à la situation de 1948, comme si toute démarche d’Israël pour assurer sa paix était irrecevable. N’est-ce pas sous cet aspect global qu’elles refusent à Israël le choix de sa capitale ?
La responsabilité de 60 morts à Gaza serait entièrement le fait du déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, selon Benoit Hamon. Le Président Trump aurait le sang de ces 60 « martyrs » sur les mains. Profondément, quel reproche est fait à Donald Trump, un individu dit imprévisible ? Depuis le Président Truman jusqu’au Président Obama, chaque candidat a promis de transférer l’ambassade à Jérusalem et tous ont trahi leur engagement. Le Président Trump ne trahit pas. Il ne louvoie pas dans la compromission. Il est donc imprévisible. Mais peut-être le caractère particulier de Donald Trump ne doit-il rien au hasard dans les circonstances actuelles.
Il est important, ici, de réitérer que l’histoire d’Israël relève du miracle. Les faits sont les faits. Il est néanmoins possible de considérer l’influence de « l’invisible ».
Non, le Président Trump n’est pas responsable de la morts des terroristes du Hamas et de quelques malheureux manipulés à Gaza.
La « marche du retour » n’est pas directement liée à la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem pour capitale d’Israël. La « marche du retour », comme son nom l’indique, se réfère à la déclaration d’indépendance d’Israël, Yom Haatsmaout. Elle est rendue nécessaire, pour les Palestiniens, par la victoire de la guerre des 6 jours, Yom Yeroushalaim.
Il est tout de même particulier que ces événements se déroulent sur une période précise qui se termine par Shavouot, la commémoration du don de la Torah. Peut-on réellement ne voir que le fruit du hasard à ce que les événements d’Israël concordent avec le décompte du Omer? Ben Gourion n’était pas religieux. Que l’indépendance cadre avec le début du mois de Iyar ne peut pas être délibéré. Le déroulement de la guerre des 6 jours et la prise de Jérusalem à 7 jours du décompte du Omer, la dernière semaine, ne peut pas être consécutif d’une intention religieuse de Moshe Dayan qui, comme le souligne le Rav Dynovisz sur le propos, ne devait même pas connaître ce décompte de 7 semaines avant la remise de la Torah.
Et c’est au dernier jour et à la dernière heure de la dernière semaine de Iyar que le représentant majeur des Nations reconnait Jérusalem, capitale d’Israël.
Car, selon la tradition, la dernière semaine du mois de Iyar représente l’attribut lié à David, celui de Jerusalem, celui de la Malkhout, c’est-à-dire la réalité d’Israël en tant que Nation constituée. Est-ce un hasard si les textes qui datent de 2000 ans décrivent à ce point précis les événements de la Nation israélienne contemporaine ?
Au point où nous en sommes, cadrons avec l’entrée dans le mois de Sivan. D’où vient le nom d’Israël ? La tradition fait le lien avec le combat de Jacob contre l’ange. L’ange représente l’émanation d’Essav. C’est au petit jour, avant le lever du Soleil que l’ange bénit Jacob. En fait, il ne bénit pas Jacob qui signifie le juif en exil mais Israël, le Juif en tant que Nation. C’est l’image de ce que vient de réaliser le Président Trump.
La vérité n’est pas unique. Benoit Hamon voit l’histoire depuis sa lorgnette. Il est un personnage d’un autre temps, un temps aujourd’hui révolu.
Selon le rav Dynovisz, les 70 ans d’Israël marquent le passage d’un cycle à un autre. Dans la continuité de son enseignement depuis des décennies, observateur du monde réel, il annonce que nous avons quitté l’ère pré-messianique et que nous sommes entrés dans l’ère du Machia’h. Il avance par ces signes la construction imminente du troisième Temple. Finalement, Benjamin Netanyahou ne l’a-t-il pas également suggéré lors de la cérémonie de l’inauguration de l’ambassade américaine ?
Sous cet aspect, les propos de Benoit Hamon n’ont d’autre place que dans les poubelles de l’Histoire.
Source: 
http://www.jforum.fr/il-ny-a-helas-pas-de-mort-cote-juif-dit-hamon.html
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 06:47

à la frontière de Gaza,
100000 islamistes radicaux ont juré de mettre à feu et à sang Israel, de tuer chaque juif qu ils croisent. ils sont à la frontière avec bombes, armes, poignards d une main, et leurs enfants de l autre, toujours efficace pour émouvoir le monde. 


que ferait Macron si 100 000 islamistes radicaux essayaient de rentrer de force aux frontières françaises avec des bombes et des armes dans l intention de tuer les mécreants, comme ils disent.

certainement qu’ils ne leur ouvriraient pas le tapis rouge. quoique....

les medias ont une responsabilité immense dans la crise que subit la france.
ils fabulent contre Israel. c est tellement à la mode la cause palestienne. 
pourtant, combien de millions Israel leur a donné pour qu ils se construisent, millions utilisés à des fins terroristes contre leurs donateurs.

pas étonnant la montée de l antisémitisme en France . les gens ignorants veulent venger une cause dont ils ignorent tout exceptée les tissus de mensonges des medias.

La France défend ses juteux contrats avec l’iran:
https://www.lorientlejour.com/article/1115824/paris-determine-a-defendre-les-interets-des-entreprises-francaises-impliquees-en-iran.html
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 9719
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 07:51

prinu a écrit:
les verités n’ont nulles besoins de justifications.

les vérités n'ont pas besoin de justification dit-elle en tartinant 150 lignes de justifications!! confused confused
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 15:09

C'etait la reponse a votre question , pourquoi voulez vous vous justifier ?
C'est vous qui avez pose la question
"Pourquoi alors avez-vous besoin de vous justifier si les conditions sont si evidentes"
Devant les evidences, alors pourUoi vous doutez, humanlife, sinon a cause d'une propagande d'état.
Vous avez sous entendu que si on n'a rien a se reprocher, nul besoin de justification.
J'ai repondu.
En theorie, la veritê n'a pas besoin de jutsification, bien sur !
Mais devant la betise crasse de l'incredulité, du dêni de vérité( négationnisme des faits) et de la collaboration avec l'ignominie, c'est un besoin.
C'est comme si devant un juge, vous diriez que la victime n'a nul besoin de porter plainte, que justifier une plainte veux dire qu'on ment.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 15:21

Un article de dreuz info, avec autorisation personelle du responsable de dreuz info JP Grumberg.
( il me l'a autorisé de facon perpetuelle personnellement)
--
Gaza : le vrai gros titre, c’est que l’armée israélienne a sauvé des milliers de vies innocentes israéliennes (Arutz Sheva)
https://www.dreuz.info/2018/05/17/gaza-le-vrai-gros-titre-cest-que-larmee-israelienne-a-sauve-des-milliers-de-vies-innocentes-israeliennes/

"Alors que nous pouvons déplorer la perte de la vie en général, il y a quelque chose à retenir sur les 52 personnes qui sont mortes à Gaza : Il n’y a pas eu de vies innocentes perdues.

Parce que ceux qui lancent des cocktails Molotov attachés à des cerfs-volants ne sont pas innocents,
Parce que ceux qui se déchaînent violemment à la frontière avec des couteaux, des haches, des pierres, des pneus en flammes ou des armes à feu  ne sont pas innocents,
Parce que ceux qui essayent de placer des engins explosifs le long de la clôture ne sont pas innocents,
Parce que ceux qui essayent de détruire une barrière de sécurité frontalière ne sont pas innocents,
Parce que ceux qui sont assoiffés de sang, de meurtres, et désespérés de ne pas le réaliser ne sont pas innocents,
Parce que ceux qui brûlent des pneus pour créer un écran de fumée pour pouvoir attaquer et se couvrir, ne sont pas innocents,
Parce que le Hamas qui envoi en première ligne des enfants, des bébés de 8 mois et des femmes n’est pas innocent,
Parce que ceux qui incendient des vastes champs de blé en Israël avec des cerfs volants enflammés sont des criminels.
Le Hamas a envoyé des gens mourir. Il a été aidé par l’UNRWA qui a fermé des écoles pour permettre aux enfants de servir de chair à canon. Il a été aidé en payant en espèces tous ceux qui ont été blessés ou les familles de ceux qui ont été tués. 3000 dollars aux familles dont un membre a été tué et 500 dollars aux blessés.


Les télévisions ne vous ont pas montré cette image
Et le Hamas a eu ce qu’il voulait parce qu’il savait que le monde médiatique et diplomatique attendait ce signe du Hamas pour momentanément oublier que le Hamas est une organisation terroriste, et affirmer que les combattants du Hamas sont des manifestants pacifiques et Israël le terroriste.

Ceux que le Hamas a utilisés sont morts, le monde condamne Israël non pas parce qu’il s’apitoie sur le sort des Palestiniens (vous n’avez jamais entendu un soupir lorsqu’Assad a tué 2400 Palestiniens dans les camps de réfugiés de Syrie), mais parce qu’il aime condamner Israël.

Le Hamas a affirmé qu’il avait 10.000 personnes prêtes à mourir, prêtes à tuer des Israéliens. Les médias le savent, ils l’ont entendu comme nous l’avons entendu. Fidèle à sa parole de terroriste, le Hamas a essayé de prendre d’assaut la frontière. Il a échoué, mais les médias étaient là pour transformer l’échec en victoire.

Le Hamas envoie délibérément à la mort des gens qu’il a fanatisés dans la haine des juifs depuis le berceau. C’est une organisation criminelle qui cultive la mort. Aucun de ceux qui parlent de manifestants pacifiques ne l’ignore.

Il serait temps que les Européens et les Français au premier chef cessent de les caresser dans le sens de la victimisation et les encourager dans cette voie mortifère. Je sais, cela n’arrivera pas.

Pour les médias, il est insupportable qu’Israël ne se soumette pas puisqu’eux se sont soumis à l’islam, et eux pensent qu’ils incarnent le bien. Ils pensent que les fichés S doivent être libres, que les Français qui ont combattu avec ISIS doivent rentrer libres, et qu’Israël laisse librement entrer ces terroristes.

Ces médias ne font qu’encourager l’assassinat des juifs comme ils encouragent les prochains attentats terroristes en France et en Europe..

Les jours où les juifs étaient sans défense – c’était il y a 75 ans – les médias ont versé une larme. Ça leur manque, de verser une larme, maintenant que les juifs peuvent se défendre. Ils ne sont pas habitués.

Les journalistes sont de gauche, ils expient leur culpabilité d’être blancs, d’être riches, de vivre dans des pays évolués tandis que les anciens colonisés vivent dans le tiers monde. L’Occident est coupable du sort des opprimés d’Afrique disent-ils, et ils doivent être accueillis en Israël comme en Europe.

Si les forces de défense d’Israël ne les avaient pas empêchés de franchir la frontière, si Israël s’était conformé aux exigences du monde, des centaines d’innocents israéliens auraient été assassinés par ces hordes de terroristes islamiques qui ne veulent rien de plus que d’assassiner et mutiler des juifs.

Aujourd’hui, je ne lis pas les gros titres comme eux les lisent. Je ne lis pas que 52 terroristes ont été tués. Je lis que des milliers de vies innocentes israéliennes ont été sauvées.



Article de Justin Amler sur Arutz Sheva (1) – contribution, traduction et adaptation pour Dreuz, Jean Vercors.

Ci-dessous le message du Hamas diffusé le 14/5/2018 sur sa page Facebook :

« Lundi matin nous commencerons à nous rassembler à 10 heures le long de la route Jacher, de Beit Hanoun jusqu’à Rafah.

Le démarrage sera annoncé et tous les manifestants partiront en masse avec un cœur robuste, en direction de la clôture jusqu’à ce qu’elle tombe.

La marche sera accompagnée par haut-parleurs qui enflammeront la foule et l’empêcheront de se disperser. Vous avancerez derrière des bulldozers qui feront tomber la clôture afin de vous ouvrir la voie.

Les manifestants doivent agir en concordance et apporter avec eux un couteau ou une arme, cachés sous leur vêtement afin de l’utiliser au besoin et de capturer des soldats ou des civils israéliens.

Il est demandé de ne pas les tuer, mais de les amener aux forces de résistance, car c’est une monnaie d’échange qui fait peur à Israël.

Il est nécessaire de mener ces actions afin de déloger les snipers de leurs positions. Il est nécessaire d’exposer leurs positions et actions.

Ne vous inquiétez pas des blessés ou des tués, ils seront pris en charge par les équipes médicales.

Votre travail consiste à agir sagement, conformément à ces instructions

Le Hamas »

Fin de l'article.



derniere photo:
Nombreux envois d'explosifs et cocktails molotov qui ont incendié des propriétes civiles israeliennes. Ce qui a necessité des repliques defensives par arme à feu, en suivant de maniére proportionnée l'obligation des états a defendre la vie de leurs concitoyens, et les lois internationales de la guerre declenchée par le hamas.
Des drones espions envoyés sur les militaires israêliens ont été têlecommandés par les faux journalistes qui ont ête eliminés, ces faux journalistes ( double casquette, bandeau journalist sur eux)se sont montrés en photographie sur les reseaux sociaux, armés et tenant une kalachnikov, avec le logo des organisations terroristes islamiques auxquels ils appartiennent.
L'onu, macron, benoit hamon, les communistes, melenchon, etc..et tout les mêdias. accusent israel d'avoir tué des journalistes en fonction et des manifestants pacifiques, on laisse a peine le droit a l'ambassadrice d'israll de dire un mot, sans la laisser vraiment s'exprimer.
Ni les staffs d'information, ni les journalistes, ni les chancelleries européennes, ne sont neutres et ne font leur travail pourlequel ils sont payés.
L'onu est devenu fantoche et obsoléte, leurs resolutions votées n'ont plus aucune valeur.
C'est une dêsinformation de masse.
Goebbels ne faisait pas autrement.
Vous en etes victimes.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 15:38

prinu a écrit:
Un article de dreuz info, avec autorisation personelle du responsable de dreuz info JP Grumberg.
( il me l'a autorisé de facon perpetuelle personnellement)

vous lisez dreuz.info, moi aussi, mais je vous conseille de ne pas vous focaliser sur leurs écrits seulement, ils n'écrivent généralement pas de fausses nouvelles même pour ainsi dire "jamais", en revanche ils sont sélectifs, clairement pro-israélien et très penché a l'extrême droite.

dreuz permet d'avoir un avis contraire de ce que les médias mainstream nous présente.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 15:49

dreuz est un des trois ou 4 rares sites francophones sur ces sujets, amenant de solides preuves de leurs articles,
C'est justement parceque c'est extremement bien sourcé, que dreuz est dénigré.
Par contre, il est vrai que dreuz a éte trompé il ya deux ans par quelques fake news ou biaisées venus du site pro-russe RT,  sur la campagne americaine, Mais de nombreux médias egalement.
Dreuz est attaque surtout pour ses positions pro-israéliennes, et sa direction nie l'accusation d'etre d'extreme droite, dreuz attaque aussi l'extreme droite fasciste.
C'est un mêdia plus interessant et fiable que certains disent, et quand au moyen orient c'est sourcé, avec photos et vidéos preuves.
Ils traduisent aussi en français des articles du monde entier.
C'est un donneur d'alerte, et un rapporteur de vérité censurées.
Mais je regarde un peu de tout, bien sur.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois

avatar

Masculin Messages : 4013
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 15:51

Mister be a écrit:


Pour empêcher le retour du Christ!

super merci pour le partage de cette vidéo Mister Be. Quel enseignement que ce bonhomme !

J'en écoute d'autres de lui. Des perles !

Pardon pour le HS
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 15:55

prinu a écrit:

Dreuz est attaque surtout pour ses positions pro-israéliennes, et sa direction nie l'accusation d'etre d'extreme droite, dreuz attaque aussi l'extreme droite fashiste.

oui c'est vrai, mais le fait de nié l'accusation d'être d'extrême droite ne suffit pas, leurs articles parlent d'eux-mêmes.

vous voulez une preuve ?
pourquoi ne condamnent-ils pas des colonies en cisjordanie ?

parce qu'ils sont pour, pense que la cisjordanie disparaîtra.. le hamas comme l'extrême-droit israélienne ne souhaitent pas de système a deux états, les deux camps souhaitent s'envahir l'un l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 16:03

Encore fait il que ce soient vraiment des colonies, alors que l'histoire vraie montre que ce ne sont pas des colonies. C'est un concept d epropagande depuis plus de trente ans basé sur des mensonges de resolutions onusiennes qui ont voté que c'etait colonial quand ce ne l'est pas.
C'est toujours le fait qu'on ne colonise pas sa propre terre attribuée legalement en 1920, et que 1967 est une libération nationale, et non pas une occupation: l'occupation etait jordanienne.
nuls colons en realité.
Autre chose: quand des hordes barbares attaquent en 1948, leur defaite n'est pas une occupation illegale, ni une expulsion ilegale.
Autant dire que les allies en 1945 ont colonisé paris, propriete officielle allemande de par la capitulation signée, et ont occupé la France du reich.
Creer un etat palestinien, c'est comme decider à'ceptr un etta national socialiste allemand au sein des nations apres 1946, au nom de la paix entre les peuples. As t on defendu les droits des nazis ? Ils avaient bien des femmes et des enfants aussi, non, tout comme les islamistes palestiniens lobotomisés dés l'education maternelle a un apartheid islamique qui est dans leur culture de la haine, autant que la culture des enfants allemands des annees 40. Nulle difference morale: droit a l'espace vital - meme pour des musulmans qui ne viennent pas de cette region- racisme culturel.

Vous connaissez des diplomates et politiciens qui sont invités a partler de ca a la television ? De la legitimité et de l'origine veritables des palestiniens, des massacres qu'ils ont fait contre les populations juives en 1921 et 1929, de la censure du droit crée en 1920, de l'interversion des faits historiques ?
Qui en parle ? Qui en discute a l'assemblee nationale , au conseil de l'europe, a l'onu ?
Et de reparations aux juifs arabes expulsés des pays arabes, avec des massacres antijuifs comme a Alep ?
Personne.
On n'accepte les juifs que victimes, et ca fait tellement de bien de dire " oh les pauvres voyez ce qu'on leur a fait", mais defendre le droit des juifs, nenni.

Le langage journalistique et diplomatique est mensonger.
Nul journaliste n'analyse cela. C'est censuré.
Et pourtant, j'exprime la jurisprudence du vrai deoit international, que l'onu bafoue.
Par contre, dreuz a aussi fait des articles montrant que donner gaza contre la paix etait un pari risqué, mais qui valait la peine d'etre tenté, puis des articles exprimant que c'etait une lourde erreur, ils ne sont pas obtus.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 16:30

a partir du moment ou effectivement avec des résolutions onusiennes il a été tiré une frontière avec une autre pays appelé Cisjordanie.. avec d'ailleurs l'approbation d'israël..

ne pas en tenir compte, ignorer la frontière convenu avec les différents partis en implantant des habitations dans de grandes enceintes sécurisés de l'autre côté de la frontière convenu, rend le mot juste, il s'agit bien de colonie.

selon l'histoire les Jordaniens on récupéré la Palestine au royaume-uni.. qui ont eux-même pris le terrain a l'empire ottoman.. qui ont eux-même pris le terrain au romain.. qui ont eux-même pris le terrain aux juifs il y a maintenant plus de 2000 ans.. (en résument vaguement)

c'est d'ailleurs une chose qui peut surprendre, 2 à 3000 ans plus tard ils aspirent encore à retrouver leurs terres ancestrales.. je ne critique pas cela, c'est un peu un miracle juif.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 16:46

Ce n'a pas ete une frontiére du tout en 1967.
C'etait une zone de pause, de cessez le feu, et le texte disait explicitement que ce texte ne pourra jamais etre considére comme une frontiére dans l'avenir.c'est ecrit dans ce qui a éte signé.
Sur ce point la. L'onu ment encore, et les diplomates europeens mentent encore.

Entre la france libre et la france occupéé vous voyez encore une frontiêre ?
Les envahisseurs arabes ont éte repoussé, et israel liberé.
Nulle occupation. Nulle colonisation.
A force de le repeter, on le dit, par leitmotiv, mais c'est une énormité.

Censure d'etat, ligne du quai d'orsay, ligne de l´union europeenne.
Qui conque ose en parler est licencié dans la presse ou tout medias.

C'est sans doute le seul "complot international" qui ne soit pas psychiatrique.

C'est comme en turquie, une ligne officielle pour nier ce que les armeniens subissent encore.
Mais au niveau mondial.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 16:52

prinu a écrit:

Entre la france libre et la france occupéé vous voyez encore une frontiêre ?
Les envahisseurs arabes ont éte repoussé, et israel liberé.
Nulle occupation.

Les envahisseurs arabes sont en Palestine depuis l'empire ottoman donc largement avant 1967.. mais vous devez faire allusion à cette guerre des six jours, cette guerre qui a largement profité à israël, en temps de guerre les perdants ont toujours tort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 17:03

La debacle ottomane a ete realisée a l'arrivee des britanniques, les divers populations musulmanes et autres sont sans rapport entres elles.
Les palestiniens, ceux qu'on nomme de nos jours les palestiniens ,
( les juifs sont les vrais palestiniens- les juifs etaient d'ailleurs surnommés palestiniens , dans le monde dans les annees 20)
sont eux, arrivés a partir des années 1880, depuis une douzaine d'etats arabes.
On parle la de populations, pas de foi, car le determinisme palestinien se basee sur cela, un peuple palestinien present depuis toujours. C'est un mensonge historique.
Les palestiniens n'ont ni liens ni culture venue de palestine.
Ils ont ete attirés là par les emplois que des juifs presents avant eux proposaient.
contrairement au determinisme sioniste qui se base sur une presence juive continue censurée,  des droits modernes censurés, et des liens culturels reels censurés.
Et des votes bien moderne en 1920 à la Societe Des Nations.

Si le monde etait juste, le monde le dirait, le saurait, sans nul besoin de se justifier, je suis une goutte d'eau dans un ocean de desinformation.
C'est pour cela que dreuz est dénigré, puisque la verité ne suis pas les lignes des pays europeens , et pas non plus le langage des démocrates américains.
Il faut reformer ou concurrencer l'onu, qui n'a jamais empeché le moindre genocide en Afrique.

Oui je parlait de 1967, vous parliez qu'srael aurait accepté une frontiere en 1967, et non.
Les textes signés interdisaient aussi aux arabes d'attaquer des populations civiles juives.. ils n'ont fait que bafouer les textes.
Que les " palestiniens" aient ete des agresseurs n'a jamais gené ni l'onu ni les politiciens europeens.
Qu'on les empeche de tuer autrui est jugé inacceptable, disproportionné.. etc..

Quand la france ( qui est toujours perçue comme coloniale en afrique) massacrait des milliers d'africains en colere, la France tirait a vue avec des armes modernes, en cote d'ivoire. la france disait que c'etait une " defense elargie". Personne n'a bronché dans le monde entier.
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 17:15

prinu a écrit:

Les palestiniens n'ont ni liens ni culture venue de palestine.

oui je suis assez d'accord avec vous, on parle de la palestine, un secteur géographique.. le pays Cisjordanie ou Palestine est bien une invention,

ça ne vous plaira pas cependant, il y a parmi ses gens des personnes qui ont été chassé de chez eux (qui que soient-ils, arabes ou chrétiens) pour faire de la place à des juifs.

c'est cela qui permet au hamas de rassembler des gens pour ça "marche du retour" notamment qui est en fait une volonté de vengeance, les juifs ne sont pas tout innocent dans cette situation je ne le pense pas.

après oui c'est compliqué, je vous rejoint sur ce point, parce que effectivement les palestiniens (habitant la région) répondaient (et répondent encore) à ses affronts à leur manière par des agressions et des attentats notamment.

et bien-sur comme dans tout secteur au moyen-orient, quand il y a des conflits, de véritables terroristes islamiques à la solde de ceux que cela arrange en profite pour enfoncer le clou.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 17:58

Lino a écrit:
Donc l'intérêt des Palestiniens serait d'accepter la citoyenneté Israélienne ? Pourtant Israël est appelé l'état hébreux, quelle place équitable peut-il y avoir en Israël pour les Palestiniens ?

Je comprends que cela soit difficile pour eux d'accepter leur sort, pas évident.

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 18:17

Une fillette palestinienne invective des soldats israéliens sur le sol palestinien, ce qui les fait bien rigoler.

Suite à la diffusion de la vidéo elle est mise en prison pour une durée indéterminée.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
humanlife



Masculin Messages : 9719
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 18:24

prinu a écrit:
C'etait la reponse a votre question , pourquoi voulez vous vous justifier ?
C'est vous qui avez pose la question
"Pourquoi alors avez-vous besoin de vous justifier si les conditions sont si evidentes"
Devant les evidences, alors pourUoi vous doutez, humanlife, sinon a cause d'une propagande d'état.
Vous avez sous entendu que si on n'a rien a se reprocher, nul besoin de justification.
J'ai repondu.
En theorie, la veritê n'a pas besoin de jutsification, bien sur !
Mais devant la betise crasse de l'incredulité, du dêni de vérité( négationnisme des faits) et de la collaboration avec l'ignominie, c'est un besoin.
C'est comme si devant un juge, vous diriez que la victime n'a nul besoin de porter plainte, que justifier une plainte veux dire qu'on ment.

en général on dépose une plainte avant avoir répondu à une agression.
selon moi israël ne doit pas entrer dans l'engrenage de la violence, ce n'est pas à son avantage je pense.
Revenir en haut Aller en bas
k11
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 1743
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 18:38

florence_yvonne a écrit:
Une fillette palestinienne invective des soldats israéliens sur le sol palestinien, ce qui les fait bien rigoler.

Suite à la diffusion de la vidéo elle est mise en prison pour une durée indéterminée.

Ce n´est plus une enfant aujourd´hui...

Donnant des coups aux soldats en leur criant dessus 
( soldats, qui ont l´interdiction de répondre par la force ... Malgres les giffles et coups qu´elle donnait...)

C´est une femme aujourd´hui...

et en vous informant un peu plus....
vous comprendrez que, depuis enfant, cette femme,
 fut juste instrumentalisee par sa famille....


Elle (son père) savaient pertinament que ces soldats ne pouvaient répondre ...
Et cette petite était fière de voir Que papa jubilait de la mener , 
de l´ engrainer,
 et de filmer sa petite fille ... dans ces situations .... pour en faire un symbole ..... 

Et les gens applaudissent (...)

_________________
Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Notre Père, notre Seigneur, aides nous à prier pour nos ennemis, car ce sont eux qui en ont le plus besoin. Amen
http://www.pagesorthodoxes.net/saints/silouane/silouane-amour.htm
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 18:45

Oui, et les soldats rigolaient, on le voit bien sur la vidéo.

Mon Dieu, des soldats agressés par une enfant, car à l'époque, c'était une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
k11
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 1743
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 18:51

florence_yvonne a écrit:
Oui, et les soldats rigolaient, on le voit bien sur la vidéo.

Mon Dieu, des soldats agressés par une enfant, car à l'époque, c'était une enfant.

Non non... Je dirais plutôt 
Pauvre femme...
Formater, engrainer, emmené, encouragé et filmé par papa ..... depuis enfant.... dans ces situations....

_________________
Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Notre Père, notre Seigneur, aides nous à prier pour nos ennemis, car ce sont eux qui en ont le plus besoin. Amen
http://www.pagesorthodoxes.net/saints/silouane/silouane-amour.htm
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 19:03

Ces soldats israéliens n'avaient rien à faire sur le sol palestinien
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
J&B

avatar

Féminin Messages : 2979
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 19:05

http://www.danilette.com/2015/08/le-soldat-israelien-et-l-enfant-ce-que-vous-avez-vu-et-ce-qu-on-ne-vous-a-pas-montre.html?utm_campaign=_ob_sharebar&utm_medium=_ob_facebook&utm_source=_ob_share




à 2:48, la jeune "héroïne" palestinienne contrôle si la camera est bien là....et le "soldat" aussi.
Et les combats sont très... Pallywoodiens Smile
C'est évident que c'est du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 19:11

quelqu'un peut traduire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 19:18

k11 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Une fillette palestinienne invective des soldats israéliens sur le sol palestinien, ce qui les fait bien rigoler.

Suite à la diffusion de la vidéo elle est mise en prison pour une durée indéterminée.
Ce n´est plus une enfant aujourd´hui...

oui c'est dur à regarder, les parents ne peuvent assurer une relève a leur colère quand endoctrinant leur propres enfants.

"cette guerre s'arrêtera quand ils (les palestiniens) auront plus d'amour pour leurs propre enfants que de haine envers ceux des israéliens" (remarque lu récemment sur un article).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 6296
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 19:23

La guerre s'arrêtera quand deux états distincts seront établis, l'état israélien et l'état palestinien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 19:30

florence_yvonne a écrit:
La guerre s'arrêtera quand deux états distincts seront établis, l'état israélien et l'état palestinien.

vous trouvez que la situation c'est amélioré depuis 70 ans ? israël continue a construire des habitations sur des terrains d'un Etat qui n'est pas censé être le leur.. et continu a ajouter de nouveau checkpoint en cisjordanie..

et récemment le premier ministre israélien pousse pour que les plus proches colonie de jerusalem soit inclus a la gestion de la ville pour l’annexer entièrement.

sans parler du hamas ou même de Mahmoud Abbas qui rejette radicalement l’existence d'un Etat juif.. je n'y crois à deux états distincts ce n'est pas ce qui ce profil.

pas de soucis je suis pour deux états distincts, c'est seulement que l'ONU et bien des pays ont grave du mal à ce faire entendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:05

Il ya un gros probleme a croire que " des musulmans ont éte chassés de chez eux ou spoliés en faveurs de juifs"
Cette croyance a la dent dure. La repetition et leitmotiv de ce genre de phrase trompe les gens.
Qui a voulu chasser qui ?
les ottomans etaient des agresseurs sanguinaires. Mais ils n'etaient pas ceux qu'on nomme aujourd'hui les palestiniens.
Leurs ancetres n'etaient pas non plus les philistins.
Quand les gens qu'on appelle aujourd'hui les palestiniens, sont arrivés, en  tant que colons,
des juifs etaient la avant eux.
C'est censuré.
Les musulmans dont je parle, fuyaient des famines de peninsule arabique et de nombreux pays.
Le sultan de constantinople acceptait tout le monde, et d'abord les juifs, le sultan acceptait bien que des gens bine t son desert, avec de smotivations dont il ne soupconnait pas l'origine,
Avant l'invasion ottomane comme apres, il y avait des juifs sur place, qui sont venus a toute epoque, parceque cette terre etait celle des juifs, qui avait ete colée aux juifs. Ils se rapprochaient de sion, des vestiges du temple, de leurs leurs saints. En attendant d eetouver leus droits.
Ils etaient donc super actifs a transformer le desert. Plus que les autres.
Il se trouve que vers 1880, la presse mondiale, y compris la presse arabe, montrait comment les juifs transformaient ette région, avec leur sueur. Les juifs avaient besoin de main d'oeuvre.
C'est ca quia motivé les colons musulmans a venir en palestine: le travail proposé par les juifs autochtones. Qu'on n'invente pas qu'ils sont venus seulement apres la shoah pour voler la terre d'autrui, ou pour faire aux palestiniens ce qu'ils ont subits eux memes, les juifs respectent la vie.
Et ce ne sont pas les memes populations musulmanes qu'avant, deja tres peu nombreux,
C'est donc les juifs qui ont fait le develloppement de la region et de sa population, l'economie amene des gens,
Or qu'on fait ces colons musulmans ., et c'est ca qui est censuré.
Ils ont masascré regumierement les populations juives pour prendre leur place et devenir majoritaire.
Alors qui a spolié qui ?
J'ai deja démontre auparavent qu'en 1695, les juifs etaient majoritaires a 95% en palestine, avec une minorité chrtienne, et pas de musulmans ( sauf de rares bedouins itinerants non sedentaires), cet arret sur image de l'histoire dans le registre historique Palaestina de 1695 est utile, malgré les variations de populations en courbes en dent de scies: elle demontre surtout l'absence de peuple palestinien " present depuis toujours" spolié.
On censure que les musulmans des années 1880 à 1920, ont fait des atrocites.
On censure quils sont fait des massascres de juifs en 1921 et en 1929, des tueries
Presentées par toute la presse internationale.
Que les juifs etaient désarmés, que les britanniques ont refusé de leur donner des at.es pour defendre la vie de leurs enfants, et que ce sont ces gression stabes qui ont engendré, par défense, le sionisme moderne local: se proteger des ttaques rabes continuelles.
Que rapportent la presse d'epoque, en 1921 et en 1929 et les temoignages arabes dans les proces britanniques apres ces massacres:
Des membres arrachés.
Des yeux enuclées.
Des enfants juifs violés devant leurs parents, dans les rues, en hurlant " allah akbar, mort aux j, kaibar, kaibar ( lla sourate du coran incitant a tuer les juifs ou qu'ils se cachent, et le recit de maohomet tuant des juifs).

On en parle dans les documenteurs de france deux' d'un " oeil sur la planete" , dans le monde diplomatique, sur arte ? Non.
On ose deja delier les langues sur les massacres des armeniens, sur les tueries d'algériens par la france, mais sur les massacres de juifs par les gentils pauvres petits palestiniens spoliés, non. Rien de rien.
-je passe sur la collusion totale , militaire, financiere, politique, iseologique, entre le responasble des palestiniens al Husseini et adolf Hitler pour participer a la shoah.
Le mufti palestinien, est mort au caire ( grace a la protection francaise)  en disant sur son lit de mort " je meure heureux d'avoir pu participer a l'elimination de six milliions de juifs" c'est lui qui a exigé d'envoyé les enfants juifs de pays de l'est dans les fourneaux qu'd les nazis locaux hésitaient a le faire.
. On censure que l'agression de 1948 est arabe, et etait déclarée ouvertement comme un génocide promis aux juifs.
Chaque guerre d'israel, si elle n'est pas gagnée, entraine un massacre promis envers le spopulations juives, et ca, nous le savons.
Un etat palestinien, on le sait, ne servira qu'a le rendre encore plus facile plus tard.
Les palestiniens sont fanatisés dés l'enfance, peu leur importe un vote et un traité.


Le premier ministre isrelien pousse a montrer que le droit est là, et que ce n'est pas l'onu qui dicte des lois mensongeres. Israell brave l'onu, absolument. Une onu fantoche, corrompue et qui nie l'histoire et les faits.
Apres tout, l'onu insulte isrel, les medis insultent israel, il faut faire le beau aussi ?
Depuis quand on n'autorise pas des israeliens a construire des logements sur la terre d'israel ? Qu'ont a dire les nations du monde ? L'onu as t il vleur morale, elle qui bafoue le traité de 1920 ?
Est ce criminel de faire des maisons pour vivre, alors que les palestiniens visent des enfants et des civils juifs depuis 40 ans, et quand il ya des massacres ailleurs, personne ne se mobilise autant , psychiatriquement, que contre israel, le satan des médias ?
L'accuastion d'apartheid est ridicule et entierement mensongére.
On en vient a rire dans les discusssions quand on parle de démocratie israelienne,
Alors que les musulmns israeliens ont plus delibertés individuelles que de smusulmans francais,
La burka est intrdite en france, pas en isrel.
Un vice président d'israel a été palestinien: si le president etait tués, c'etait un palestinien qui aurait ete president d'israel. Je ne voit pas de premier ministre ou d epresident francais arabe.
Des miss israel sont arabes et noires.
Des colonels et gradés de tsahal sont arabes.
Quand tsahal detruit des habitations, on oublie de dire que des maisons juives construites avec tout autant aucune autorisation, sont aussi detruites.
De quel blocus parle ton ? Meme au plus fort du conflit a gaz, 300 camions de vivres etaient achemines a gaza par isrel.
On appelle blocus le fit de filtrer des armes, qu'on trouve planquées meme dns des ambulances de la croix rouge internationale, ou dans les cales des petits bateaux de pecheurs, et des materiaux utilisé pour la construction des centaines de tunnels de la mort, ou passent des commandos palestiniens pour egorger la nuit des enfants juifs.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:11

prinu a écrit:
Il ya un gros probleme a croire que " des musulmans ont éte chassés de chez eux ou spoliés en faveurs de juifs"
Cette croyance a la dent dure. La repetition et leitmotiv de ce genre de phrase trompe les gens.

dois-je l'oublier ? Les palestiniens eux n'oublieront pas ils font le deuil de la Nakba chaque année depuis 70 ans pratiquement.

si c'est une fausse croyance alors ils n'oublieront pas cette fausse croyance, en tout cas ils en ont fait un événement presque traditionnel, ça risque d'être difficile de retirer cela.

mais pour ce qui est du reste de ce que vous avez écrit, oui, la colère de gens n'a jamais plaisante a encaissé, et les mouvements terroristes comme le Hamas encore plus, ce ne sont pas des tendres, c'est une certitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:27

En effet, ils sont eduquêa a feter chaque annee, avec violence et desirs d emort, une fusse nakba qui est de leur seule responsabilité: ils ont decidés eux meme et sur ordre de leurs chefs, de partie, pour faciliter le genocide des juifs par six armées arabes puis revenir voler les biens et maisons de sjuifs massacrés. Depuis quand leurs actes genicidaires donnent droit a revenir sur un endroit abandonné et perdu par guerre classique ? Avec leur volôté de massacrer les juifs ? Redonnons paris aux allemands, ils y ont crouté quatre ans.
Et depuis quand le statut de refugié se transmet !! C'est unique au monde, un stat special de regugié cree uniquement pour les plestiniens, et aucune autre population dans le monde, permetant a un enfant d erefugié installe meme en italie ou au bresil, de se die refugié de pere en fils. Ca n'existe pour personne d'autre, cestte loi d'exception pour les dieux élus palestiniens. C'est unique au monde comme loi onusienne.

La nakba, ca n'a donc pas vraiment existe en tant qu'injustice. Ils en etaient responsables.
Il serait bon qu'il y ait un minimum de democratie dnas la societe palestinienne d'apartheid , pour qu'ils pense t un jour a la paix, et cessent d'envoyer des commandos tueurs dêguises en civils, en mettant leurs pauvres enfants en avant, avec des photographes la bave aux levres, pour le scoop victimisaire.
, et la diffamation internationale.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:34

L ONU ,  UN POUVOIR ILLÉGITIME .                                 Il existe un débat, superficiellement abordé dans les médias, car il relève du droit international, pour savoir qui peut décider de reconnaître la Palestine comme nouvel Etat membre de l’ONU. Est-ce l’Organisation des Nations Unies, le Conseil de sécurité ou l’Assemblée générale ?

Au cours du débat, vous n’entendrez jamais que l’ONU a voté une résolution, la résolution 80 de sa charte*, qui lui interdit d’approuver la demande de l’Autorité palestinienne.

Lorsque cette résolution fut votée, elle fut officieusement appelée la «clause du peuple juif», car elle conserve intacts tous les droits accordés aux Juifs par le Mandat britannique pour la Palestine, même après l’expiration dudit mandat les 14/15 mai 1948.

De quoi s’agit-il

La résolution 80 de la charte de l’ONU a force de traité international, car la Charte des Nations Unies dans son entier est un traité international. Appliquée au cas de la Palestine, elle explique que les Droits qui ont été donnés aux Juifs sur la terre d’Israël ne peuvent être modifiés d’aucune façon, sauf si un accord de tutelle entre les États ou parties concernées avait transformé le mandat en tutelle, ou en «territoire sous tutelle».

En vertu du chapitre 12 de la même Charte, l’ONU avait une fenêtre de trois ans pour ce faire, entre le 24 octobre 1945 (date où la Charte des Nations Unies est entrée en vigueur) et le 14/15 mai 1948, date où le mandat a expiré, et l’Etat d’Israël a été proclamé.

Comme aucun accord de ce type n’a été passé pendant ces trois ans, les droits donnés aux juifs dans le mandat britannique sur la Palestine ont force exécutoire, et l’ONU est bloquée par cet article 80. Elle n’est même pas autorisée à le modifier.

L’ONU n’a donc aucune possibilité de transférer une partie des Droits qui ont été donnés au peuple juif sur la Palestine à une entité non-juive, l’Autorité palestinienne en l’occurrence. Tous les juristes de l’ONU le savent, et butent sur cette résolution incontournable.

De quels droits parle-t-on

Article 6 du Mandat: le droit pour les juifs d’«immigrer librement sur la terre d’Israël et d’y établir des colonies de peuplement»

Parmi les plus importants des Droits conférés aux Juifs figurent ceux de l’article 6 du Mandat, qui reconnaît aux Juifs le droit d’«immigrer librement sur la terre d’Israël et d’y établir des colonies de peuplement».

Sous le mandat britannique, toute la Palestine était réservée à l’établissement du foyer national juif et du futur Etat juif indépendant, en confirmation de ce qui avait été décidé lors de la conférence de paix de San Remo en avril 1920.

Aucune partie de la Palestine concernée par le mandat britannique n’a été donnée pour la création d’un Etat arabe, car les droits des Arabes à l’autodétermination leur ont été accordés ailleurs : en Syrie, en Irak, en Arabie, en Egypte et en Afrique du Nord, et il fut créé 21 Etats arabes contemporains à cet effet, sur une immense masse terrestre qui va du golfe Persique à l’océan Atlantique. Contre un seul Etat pour les Juifs, en Palestine historique.

Il n’y a donc, d’un point de vue juridique pour l’ONU, aucune possibilité de créer encore un Etat arabe indépendant sur le territoire spécifique de l’ex-Palestine mandataire réservé à l’autodétermination juive, et plus particulièrement en Judée, en Samarie et à Gaza.

Créer un tel Etat sur les terres juives serait illégal en vertu de l’article 80 de la Charte des Nations Unies, et outrepasserait l’autorité juridique que l’ONU s’est elle-même donnée. L’ONU est totalement bloquée, quelle que soit sa volonté politique actuelle.

D’une manière plus générale, il est bon de rappeler qu’aucun article de la Charte des Nations Unies ne donne ni au Conseil de sécurité, ni à l’Assemblée générale, ni au Conseil de tutelle, le pouvoir de créer un État indépendant. Si ce pouvoir avait existé, l’ONU serait un pouvoir législatif universel qui pourrait faire ou défaire les États par sa propre volonté, et elle mettrait en péril l’ordre mondial.

L’ONU n’a donc aucun pouvoir légal pour créer un Etat, ou confisquer une partie du territoire d’un autre Etat.

Ileana Ros-Lehtinen, élue républicaine de Floride d’origine cubaine et responsable du comité des Affaires étrangères du parlement américain avait d’ailleurs demandé au Congrès, en août 2011, de voter des sanctions punitives contre l’ONU s’il s’obstine à donner droit à la demande des Palestiniens à la création d’un Etat.

Conclusion :

Si quelqu’un veut vous expulser de chez vous, et que vous ne lui mettez pas sous le nez votre titre de propriété pour dire à l’intrus de passer son chemin, il ne faut pas se plaindre ensuite qu’il s’incruste.

C’est hélas ce que l’Etat d’Israël fait depuis 1967 jusqu’à présent. Lorsque la Russie a annexé la Crimée dans le silence de la communauté internationale, Israël aurait dû, dans les 24 heures, annexer la Judée Samarie. La communauté internationale n’aurait pas pu réagir à l’un en faisant silence sur l’autre.

Lorsque vendredi 23 décembre, 14 Etats ont condamné les « colonies » israéliennes au Conseil de sécurité, le premier ministre israélien devait rappeler les droits d’Israël, il ne l’a pas fait. Il devait aussi dénoncer l’hypocrisie des Etats parmi les 14 à qui l’ONU a demandé de libérer leurs colonies, qui n’ont pas obtempéré, et qui condamnent Israël :

La France avec ses colonies de Polynésie française et de Nouvelle Calédonie,
la Russie avec la Crimée et l’occupation d’une partie de l’Ukraine,
la Chine avec le Tibet et les Îles en mer de Chine,
la Grande-Bretagne et ses 10 colonies,
la Nouvelle-Zélande avec Tokelau,
les Etats-Unis avec les Îles Vierges, Guam, et Samoa.
Ceux-là ont droit d’enfreindre les résolutions de l’ONU concernant leurs colonies, et de voter pour qu’un autre Etat se retire des siennes ? Lesquelles ne sont même pas, au regard du droit international, des colonies ?

Mais si le principal intéressé ne dit rien, ce ne sont pas les Palestiniens qui vont le lui rappeler. Comme on fait son lit on se couche.

Le partage de 1947 à été rejeté par la partie arabe: on ne peut donc s'y référer, il est nul et non avenu. Le document faisant jurisprudence est bien le traité de San Remo.

Sur l'aspect "occupation", je vous renvoie à la définition précise de ce terme, dans la IVeme convention de Genève. Un territoire est considéré occupé quand un état souverain voit tout ou partie de son territoire placé sous l'autorité de fait d'une puissance étrangère, qui y assure l'autorité plein et entière (en résumé). Or le traité de San Remo fixe des frontières claires au Home National Juif ( que les juifs nomment Israël, le nom original qui avait été changé par les romains pour mieux les asservir) qui s'arrête au Jourdain. La guerre de 1948 permet à la Jordanie d'occuper ce territoire (Judée, Samarie, une partie de Jérusalem), durant 19 ans (libération en 1967). Ses prétentions cessent en 1982, et c'est là que naît la revendication "palestinienne" (qui ne s'est jamais manifestée auparavant). C'est bien un territoire Israélien dont on parle, le terme "Cisjordanie" n'est qu'une survivance de l'invasion jordanienne et est aujourd'hui caduc.
Donc Israël occuperai un territoire qui est le sien? C'est absurde
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 838
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:37

quoi qu'il en soit je soutiens l'armée d’Israël.. bien qu'il y est énormément de checkpoint, qu'ils construisent un mur et qu'ils chassent encore des gens de chez eux.. (quand un terroriste et arrêté ils chassent tous les autres occupants de sa maison et la rase, c'est une loi antiterroriste israélienne qui leur permet de récupérer du territoire au passage)..

la manière de faire la guerre de Tsalah et plus "propre" que la manière des terroristes en face qui écrase des gens au arrêt de bus, poignarde des passants au hazard et ce fond explosé à des terrasses de café.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:43

1941 En novembre, à Berlin, le grand Mufti musulman de Jérusalem Haj Amin al Husseini (qui fut aussi officier dans l’armée ottomane durant le génocide arménien) rencontre Adolf Hitler, Himmler et von Ribbendrop. Il réclame à Hitler la construction de camps d'extermination pour juifs dans les pays arabes et l'envoi de troupes allemandes. Hitler refuse et lui répond « ces juifs sont les vôtres ». Le grand Mufti financera des troupes SS de choc spécialisées dans le massacre des juifs, dans les pays de l'est.
Selon un témoin du procès de Nuremberg, le Mufti palestinien aurait même rendu visite personnellement à Adolf Eichmann à l'intérieur du camp d'extermination d'Auschwitz, et « incité les gardes faisant fonctionner les chambres à gaz à travailler avec plus d'ardeur ».
1943-44 Les parachutistes juifs-palestiniens de l'armée britannique tentent de renouer le contact avec les Juifs des pays occupés; sept d'entre eux y laisseront leur vie.
1944 La Brigade juive de Palestine (30 000 combattants) participe à la guerre, comme partie intégrante de l'armée britannique.
1945-46 Réunion temporaire de la Haganah, du Etzel et du Le'hi.
1946 Les immigrants juifs illégaux sont déportés par les Anglais dans des camps de personnes déplacées à l'île de Chypre. 22 juillet : l' Irgoun (le Etzel ) fait sauter l'aile droite de l'Hotel King David à Jérusalem (qui abritait l'état-major du Mandat britannique). La Transjordanie acquiert son indépendance et devient le Royaume Hachémite de Jordanie.
1947 Juillet : le bateau Exodus est expulsé des côtes de Palestine vers l'Europe, portant à son bord 4 500 survivants de la Shoah.
En 1947, le gouvernement britannique remet son mandat aux Nations unies. L'Assemblée Générale de l'ONU adopte le 29 novembre 1947 (résolution 181 (http://www.yale.edu/lawweb/av alon/un/res181.htm)) un plan de partage de la Palestine [4] (http://www.monde-diplomatique .fr/cartes/procheorient1949) en deux états, l'un arabe, et l'autre juif — Jérusalem ayant un statut particulier sous l'égide de l'ONU. Le projet est soviéto-américain, il passe en commission le 25 novembre et est ratifié le 29. La convergence entre les deux puissances (russes et américains) en conflit fait sensation.
Discours du représentant soviétique Semyon Tsarapkin : « Les arguments historiques et juridiques ne peuvent pas et ne doivent pas être décisifs dans le règlement de la question palestinienne. Le problème a pour base essentielle le droit des populations juives et arabes de Palestine à décider de leur sort. Les souffrances subies par les Juifs au cours de la dernière guerre doivent constituer un élément important dans la décision de l'Assemblée. Les Juifs luttent pour un état qui leur soit propre, et il serait injuste de leur refuser le droit d'atteindre cet objectif » (journal Le Monde, 12-13 octobre 1947).
L'U.R.S.S. a appuyé la création d'Israël en pensant créer aussi un nouvel état communiste : l'État hébreu s'appuyait sur une idéologie philosophique sioniste libertaire (qui lutta contre les impérialismes ottoman, britannique puis plus tard soviétique) proche des idéologies socialistes et des méthodes collectivistes soviétiques, en créant des collectivités semblables aux kolkhozes russes (coopératives agricoles de production qui avait la jouissance de la terre qu'elle occupait et la propriété collective des moyens de production), ou tout est mis en commun au service de la communauté.
En Israël ce sont à la campagne des collectivités appelées Kvoutza, modernisées ensuite par le Kibboutz et le Mochav, coexistants avec un secteur privé. Les terrains ont été achetés petit à petit légalement, à prix d'or, par les Fonds Nationaux Juifs (Keren Kayemet), le Yichouv et la Palestinian Jewish Colonization Association. Par ces dons du monde entier, venant surtout des quêtes dans les milieux ouvriers, et de donateurs comme la famille du Baron de Rothschild en Angleterre, la superficie cultivée par les juifs s'élèvera de 20 400 hectares en 1897 à 180 230 ha un demi-siècle plus tard, et le nombre de colonies passa de 27 à 300. Tel Aviv dépasse les 150 000 habitants en 1936.
Régénérer le peuple juif par le travail, tel est l'idéal du mouvement sioniste, en particulier de sa tendance socialiste, très influente parmi les immigrants provenant de l'ex-empire tsariste.
Pourtant, tandis que Moscou chante ses louanges, David Ben Gourion déclare à l'ambassadeur américain MacDonald, nommé par Truman : « Israël salue le soutien russe aux Nations unies, mais ne tolérera pas de domination russe. Non seulement Israël est occidental dans son orientation, mais notre peuple est démocrate et réalise qu'il ne peut devenir fort et rester libre qu'à travers la coopération avec les États-Unis. Seul l'occident lui-même, en humiliant Israël et en l'abandonnant aux Nations Unies et ailleurs, pourrait s'aliéner notre peuple » (Dans Arnold Kramer, Soviet Policy on Palestine 1947-1948, Journal of Palestine Studies, Vol. 2, Numéro 2, hiver 1973).
Le partage et la création des deux états, Israël et la Palestine, est votée par 33 voix contre 13 avec 10 abstentions.
Ont voté pour : États-Unis d'Amérique, Australie, Belgique, Bolivie, Brésil, Biélorussie, Canada, Costarica, Danemark, République dominicaine, Équateur, France, Guatemala, Haïti, Islande, Libéria, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Norvège, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, Pologne, Suède, Tchécoslovaquie, Ukraine, Union Sud-Africaine, U.R.S.S., Uruguay et Venezuela.
Ont voté contre : Afghanistan, Arabie saoudite, Cuba, Égypte, Grèce, Inde, Iran, Irak, Liban, Pakistan, Syrie, Turquie, Yémen.
Se sont abstenus : Argentine, Chili, Chine, Colombie, Salvador, Éthiopie, Honduras, Mexique, Royaume-Uni, Yougoslavie.
Un coup d'État au Siam empêcha la délégation de ce pays de prendre part au vote.
Ont pour mission de veiller à la transition sur le terrain : Bolivie, Danemark, Panama, Philippines et Tchécoslovaquie.
Les Juifs, qui représentent alors 32 % de la population et possèdent 6,58% des terres, obtiennent 54% des terres, qui incluent, outre la côte méditerranéenne, le désert du Néguev (donc 40 % de désert dans les 54 % octroyés aux 32 % de juifs). Israël accepte sans condition le partage de 54 % des terres et la création de la Palestine comme voisin d'Israël devant l'ONU, les autorités arabes rejetèrent ce plan.
Le 14 mai 1948, l'État d'Israël est proclamé [5] (http://www.mfa.gov.il/mfa/go. asp?MFAH0o4o0) dans les territoires prévus par l'ONU.
Peu après, une coalition arabe (libanaise, syrienne, irakienne, égyptienne et jordanienne) attaque le nouvel état. En gagnant cette guerre, Israël conquiert 26 % supplémentaires (par rapport au Plan de Partage, soit 81 % au total) des territoires du mandat britannique. Le conflit créa 750 000 réfugiés palestiniens et 600 000 réfugiés juifs.
Avant le conflit, il y avait plus de 870 000 juifs vivants dans les pays arabes, certaines communautés depuis plus de 2 500 ans. Durant le conflit entre 1947 et 1948, ces Juifs furent l'objet de persécutions et leurs biens furent confisqués. Il y eut des pogroms (massacres) anti-juifs à Aden, en Égypte, en Libye, en Syrie et en Iraq. 600 000 juifs durent se réfugier en Israël.
Toutefois, durant cet « échange de déplacés » les immigrants juifs devinrent des citoyens israéliens à part entière, tandis qu'une partie des immigrés arabes fut maintenue dans leur statut précaire de « réfugiés » par les dirigeants des pays ou ils s'étaient installés.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:48

Le problème des réfugiés palestiniens :
Le gouvernement israélien avait demandé aux Palestiniens de rester chez eux et avaient affirmé qu'ils auraient les droits civiques complets en Israël.
« La somme des preuves essentielles actuellement à notre disposition, indique que l’évacuation de la Palestine est due à l’exhortation des chefs militaires ou politiques des États arabes eux-mêmes. » (Analyse de l’institut des affaires publiques (Washington))
Entretien avec Nahrnoud Darwich, poète palestinien, réalisé par Farouk Nardam-Bey et Elias Sanbar (Revue d’Etudes palestiniennes, No 10, Hiver l984)
« Pour mes parents, notre séjour au Liban était temporaire ; nous y étions en visite ou même en villégiature. On avait à l’époque commandé aux Palestiniens de quitter leur patrie pour ne point gêner le déroulement des opérations militaires arabes qui devaient durer quelques jours et nous permettre de réintégrer rapidement nos maisons. Mes parents découvrirent bien vite que ces promesses n’étaient que rêves… »
Extrait du Bulletin du REMP (Groupe de recherches pour les problèmes des migrations européennes Janvier-mars 1957) à La Haye (pp 10-il) :
« Dès les premiers mois de 1948, la Ligue arabe publiait des instructions demandant aux gens de chercher refuge temporairement dans les pays voisins, pour revenir plus tard à leurs domiciles dans le sillage des armées arabes victorieuses et recueillir leur part des biens juifs abandonnés. »
Témoignage égyptien. (El -Yom, journal du Caire 12.4.1963):
« Le 15 mai 1948 arriva.., et le dernier soldat britannique quitta la Palestine. Ce même jour, le mufti de Jérusalem demanda aux Arabes de Palestine de quitter le pays, de quitter Haïfa, Jaffa et les autres villes.., car les armées arabes étaient sur le point de pénétrer dans le pays et de se battre à leur place, contre les bandes juives pour les chasser de Palestine. »
Extrait des Mémoires de Haled alAzrn (1973), Premier Ministre de Syrie en 1948 et 1949, paru à Beyrouth :
« [La raison de l’échec arabe en 1948 fut] l'appel des gouvernements arabes aux habitants de la Palestine, pour qu’ils se rendent dans les pays voisins... C’est nous qui les avions encouragés à partir... Nous avons amené la destruction sur un million de réfugiés arabes, en les incitant et en les adjurant de quitter leurs terres, leurs foyers, leur travail et leurs commerces. »
Extrait de « Ma'al Nas” (Avec le peuple 1956): livre de Mahmoud Seif-e-Din Irani, paru à Amman (Jordan Publishing House) :
« Soudain, les habitants de Jaffa commencèrent à abandonner leur ville... Nous étions tous trop optimistes, nous avons quitté le pays de notre libre choix, croyant que nous partions pour une courte visite, des vacances et que nous retournerions peu après, comme si rien ne s’était passé. »
30 mai 1955, témoignage arabe palestinien (Falastin, quotidien jordanien):
« Nous, les réfugiés, avons le droit de dire aux membres du Conseil de la Ligue arabe: nous avons quitté notre patrie sur la foi de fausses promesses faites par des dirigeants malhonnêtes des Etats arabes. Ils nous ont promis que notre absence ne durerait pas plus de deux semaines, qu’elle serait une sorte de promenade, après quoi nous reviendrions ».
Extrait d’un livre (1955 ) de Edouard Attiya, secrétaire du bureau de la Ligue arabe à Londres, de 1941 à 1950, The Arabs paru à Londres (p 183) :
« Cet exode en masse est particulièrement dû à la croyance qu’avaient les Arabes, encouragés en cela par les vantardises et par les déclarations inconscientes de certains chefs arabes, selon lesquelles la défaite des Juifs par les armées des États arabes était l’affaire de quelques semaines .. ».
Extrait de Sirr al Nakhba (Le secret du désastre 1955), livre de Nimr al Hawari, ancien commandant de l’organisation paramilitaire Nedjada, paru à Nazareth :
« Les chefs brandirent leurs sabres, prononcèrent des discours enflammés et rédigèrent des articles retentissants. Nous fracasserons le pays à coups de canon, tonna le Premier Ministre d’Irak nous détruirons tout endroit où les Juifs chercheront un abri. Les Arabes devront conduire leurs femmes et leurs enfants dans des régions plus sûres en attendant que les combats se soient apaisés, »
Déclaration du Premier Ministre d’Irak (Presse de Baghdad 15 mars 1948): « Nous écraserons le pays avec nos fusils et nous détruirons tout lieu où les Juifs chercheront refuge. Les Arabes devront emmener leurs femmes et leurs enfants à l’abri pendant le danger, après quoi toute la Palestine sera à eux. »
L’appel radiophonique au départ volontaire immédiat a été confirmé par de nombreux réfugiés palestiniens. Les récits palestiniens et la presse d'époque confirmant tous le départ volontaire originel sans expulsion, ne peuvent être réfutés; d'ou la destruction de nombreux documents et d'archives par les pays arabes voulant créer le mythe officiel d'une expulsion des palestiniens, à des fins politiques.


--
Tout cela est censuré par l'onu et les médias.
On n'est pas loin d'etre arréte a trois heure du matin par une police secrete si on ose en parler, et au minimum on est ridiculisé comme propagandiste d'un revers de manche, dans un gras éclat de rire.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 20:53

1948-1952 Immigration en masse de Juifs vers Israël, en provenance des pays arabes et d'Europe. Opérations »Tapis volant" (au Yémen), « Ezra et Néhémie » (en Irak).
1950 Vote de la Loi du Retour.
En 1956, la Crise du canal de Suez fait suite à la nationalisation du canal de Suez par l'Égypte. La France, le Royaume-Uni et Israël concluent un accord secret à Sèvres pour prendre le contrôle du canal. En octobre 1956, l'invasion israélienne du Sinaï est suivie par le débarquement des forces britanniques et françaises à Port Saïd [6] (http://www.monde-diplomatique .fr/cartes/procheorient1956). L'Assemblée Générale de l'ONU impose un cessez-le-feu et britanniques, français et israéliens laissent le canal aux Casques Bleus en 1957.
1956-1962 Décolonisation française en Afrique du Nord : Immigration massive en provenance du Maroc, de Tunisie, d'Algérie. Création des villes de développement en Israël.
1959 Juin : premières manifestations de Juifs originaires d'Afrique du Nord contre les disparités sociales, dans le quartier de Wadi Salib à Haïfa.
1960-1962 Capture d'Adolf Eichmann en Argentine : il est amené en Israël pour y être jugé, puis condamné à mort et exécuté (le 31 mai 1962).
1962 Fin de l'embargo tacite imposé à Israël par le gouvernement des États-Unis.
1963 David Ben Gourion se retire de la vie politique et va s'installer au kiboutz Sdei Boker dans le Neguev.
1964 Fondation de l'O.L.P. (0rganisation pour la Libération de la Palestine) qui décide de l'intensification de la lutte contre Israël.
1965 Grave crise économique en Israël : chômage, problèmes sociaux et Yeridah ("descente" ) du pays.
1966 L'écrivain israélien Shmuel Yossef Agnon reçoit le Prix Nobel de Littérature.
1967 Guerre des Six-Jours. « Réunification » de Jérusalem.
L'Égypte obtient le retrait des troupes de l'ONU en mai 1967, remilitarise le Sinaï et ferme le Détroit de Tiran, passage-clef du transport maritime israélien. Le 5 juin 1967, devant l'imminence d'une attaque arabe préparée et les bombardements Syriens réguliers depuis le plateau du Golan depuis début 1967, Israël lance une offensive préventive éclair contre l'Egypte, menée par le général Moshe Dayan (voir : Guerre des Six Jours) et appelle la Jordanie à rester neutre.
La Jordanie refuse et attaque Israël avec l'artillerie lourde sur Jérusalem-ouest et la région de Tel aviv. Le 8 juin Israël vainc l'armée jordanienne et conquiert la Judée et la Samarie.
Les Syriens continuent de bombarder les habitations, les vergers et les silos agricoles israéliens depuis le plateau du Golan ; en réponse le 9 juin, Israël attaque les Syriens sur le Golan.
Les aviations égyptiennes, jordaniennes et syriennes sont détruites en une journée. Au terme d'une guerre-éclair de six jours, Israël conquiert la Cisjordanie, la bande de Gaza, le Golan (y compris la zone des fermes de Chebaa), la péninsule du Sinaï et Jérusalem-Est. [7] (http://www.monde-diplomatique .fr/cartes/procheorient1967).
La surface supplémentaire prise joue ainsi le rôle de zone tampon sécuritaire en cas de nouvelle attaque arabe, la plus faible largeur du pays pouvant être franchie par un avion en quelques instants seulement.
Avant, la plus faible largeur d'Israël était de 14 kilomètres, d'où le besoin sécuritaire devant cette vulnérabilité encore d'actualité : une attaque aérienne contre Israël prend entre six minutes (depuis l'Arabie saoudite) et dix minutes pour atteindre Jérusalem.
1968 Début de l'Alyah en provenance d'U.R.S.S. et début d'une série de procès antijuifs spectaculaires intentés en Russie, contre les « refuzniks » ou « prisonniers de Sion »
1969 Début de la guerre d'usure le long du Canal de Suez. Yasser Arafat (né le 24 août 1929 au Caire en Égypte, décédé le 11 novembre 2004 à Clamart en France) leader de l'OLP.
1969-1972 Les passagers juifs et israéliens des lignes aériennes deviennent la cible du terrorisme de l'air. 1969 Décembre, au sommet arabe, Nasser refuse une nouvelle guerre israélo-arabe. 1970 Septembre Noir : la guerre éclate entre les Palestiniens et les Jordaniens. La poussée palestinienne (les Fedayin) menace le trône hachémite : tentative d'assassinat du roi Hussein de Jordanie. Offensive de l'armée jordanienne contre les bases palestiniennes à Amman et Irbid du 17 au 27. Combats syro-jordaniens. Accord d'Amman le 13 octobre signé entre Yasser Arafat et le roi Hussein.
1972 4 septembre : 11 athlètes israéliens sont assassinés aux Jeux Olympiques de Munich. Les jeux ne s'arrêtent pas pour autant.
Le 6 octobre 1973, jour de la fête juive de Kippour (période de prière et de jeune), l'Égypte et la Syrie attaquent conjointement Israël (voir : Guerre de Kippour) dans le but de reconquérir les territoires perdus pendant la Guerre des Six Jours. Pendant que les troupes et les hélicoptères égyptiens traversaient le Canal de Suez, l'armée syrienne lança une attaque simultanée sur le Plateau du Golan (Le Plateau du Golan contrôle le Lac de Tibériade et toutes les ressources en eau du nord d'Israël).
L'armée israélienne est mise en difficulté, mais repousse les assaillants en quelques jours grâce à un ravitaillement en munitions, par un pont aérien américain. L'ONU impose un cessez-le-feu le 22 octobre 1973, les combats cessent le 25 octobre [8] (http://www.monde-diplomatique .fr/cartes/procheorient1973). Suite à leur défaite, les pays arabes augmentent le prix du pétrole et cessent leurs exportations vers les pays ayant soutenu Israël, c'est le début du choc pétrolier de 1973.
1973 6-24 octobre: guerre de Yom Kipour - lourdes pertes israéliennes (plus de 2 500 morts, des milliers de blessés).
1975 17 octobre : l'Assemblée générale de l'O.N.U. vote une résolution assimilant le sionisme au racisme. Début de la guerre civile au Liban.
1976 Année record pour l'Alyah en provenance d'URSS. 27 juin - 4 juillet : Opération Entebbe. 47 otages juifs et israéliens, capturés par un commando terroriste à bord d'un avion et fait prisonniers en Ouganda, sont délivrés par un raid de l'Armée de l'Air israélienne.
En novembre 1977, le Président égyptien Anouar el-Sadate met fin à 30 ans d'hostilités avec Israël et prononce un discours à la Knesset dans lequel il propose une paix « juste et durable ». En septembre 1978, le Président américain Jimmy Carter invite le Président Sadate et le Premier ministre israélien Menahem Begin à Camp David pour négocier les accords de paix.
1978 Anouar el-Sadate et Menahem Begin reçoivent le Prix Nobel de la Paix.
Le 26 mars 1979, Anouar el-Sadate et Menahem Begin signent les Accords de Camp David [9] (http://www.monde-diplomatique .fr/cahier/proche-orient/campd avid-fr) qui prévoient le retrait israélien du Sinaï et la reconnaissance de l'État d'Israël par l'Égypte. Conformément au traité, Israël se retirera du Sinaï en avril 1982. Nombreuses manifestations d'extrémistes musulmans dans les capitales européennes contre le traité de Paix, notamment à Bruxelles, avec pour slogans « Begin, Sadate, assassins ».
1981 6 octobre : Assassinat du président Sadate par un extrémiste arabe.
1982 Depuis le Liban, des centaines d'obus sont lancés contre Israël, en Galilée. Le 6 juin 1982, Israël déclenche l'opération « Paix en Galilée » et envahit le Liban pour repousser les forces de l'OLP à plus de 40 km de la frontière israélienne. Le 20 juin, les États-Unis obtiennent un cessez-le-feu comportant l'évacuation de l'OLP en Tunisie.
1982 Massacre de Sabra et Chatilla durant la guerre du Liban. Le vendredi 17 septembre, des militaires israéliens positionnés à proximité des camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila sont témoins d'actes de brutalité commis par des Phalangistes chrétiens sur des civils palestiniens.
Dans l'après-midi, le commandant en chef de Tsahal, le général Eytan, rencontre les officiers phalangistes qui l'informent que l'opération dans les camps est achevée et qu'ils quitteront les lieux le lendemain à cinq heures du matin. Au matin du samedi 18 septembre, les Phalangistes sont toujours dans Sabra et Chatila. Le général israélien Yaron exige alors du chef des Phalangistes chrétiens qu'il retire ses hommes immédiatement. Les Phalangistes obéissent, et les derniers d'entre eux quittent les camps à huit heures du matin. Par haut-parleur, l'armée israélienne appelle les habitants palestiniens des camps à sortir de leurs maisons ; ils sont rassemblés dans un stade voisin, où ils reçoivent à boire et à manger. On découvre alors que les Phalangistes ont tués, outre des combattants palestiniens, des civils en grand nombre. Des employés de la Croix-Rouge et des journalistes arrivent sur place et informent le monde entier. Menahem Begin apprend tout cela le samedi au soir, en écoutant la BBC. Il alerte aussitôt Ariel Sharon et Raphaël Eytan, qui lui disent que les tueries ont cessé et que les Phalangistes ont été expulsés des camps. Mais il est trop tard. Il y aurait eu 900 réfugiés palestiniens tués (3 500 selon le journaliste israélien Kapeliouk). L'ordre des meurtres donné aux phalangistes chrétiens libanais a été donné par le libanais Elie (Elias) Hobeika, chef des services de renseignements des forces libanaises, qui devint ministre au Liban et pro-syrien au parlement libanais, sans avoir été inquiété. Il est assassiné devant son domicile de Beyrouth, le 24 janvier 2002. La presse internationale accuse Israël, avant que Le Figaro, Le Monde et des agences de presse ne se rétractent timidement plusieurs semaines plus tard.
1984 Formation d'un gouvernement d'union nationale pour permettre la résolution de la crise économique et la sortie du Liban. Première opération de sauvetage en masse des Juifs d'Éthiopie : Opération Moïse.
1987 Les Palestiniens déclenchent la première Intifada ou « guerre des pierres », en réponse à l'occupation israélienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Ce conflit prendra fin avec les Accords d'Oslo signés à Washington le 13 septembre 1993 par Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. Ces accords prévoient la création d'une Autorité Palestinienne et une reconnaissance mutuelle de l'OLP et d'Israël.
1989 Novembre : Chute du Mur de Berlin marquant la fin du Bloc de l'Est, début de l'alyah de masse en provenance d'Union Soviétique et des anciens pays communistes.
1990 Deuxième opération aérienne pour sauver les Juifs d'Éthiopie : Opération Salomon. 2 août: l'Irak annexe le Koweït.
1991 15 janvier : Début de la Première Guerre du Golfe. 30 octobre : Conférence de paix, qui réunit à Madrid, pour la première fois, Israël et les dirigeants des pays arabes. Décembre : Mikhail Gorbatchev annonce la fin de l'Union Soviétique.
1992 Élections législatives en Israël : le Parti Travailliste revient au pouvoir, dirigé par Itzhak Rabin.
1993 13 septembre : signature de la Déclaration de Principes entre Israël et l'O.L.P.
1994 4 mai : Signature de l'accord sur Gaza et Jéricho par Israël et l'O.L.P.. 25 février : 29 fidèles musulmans qui prient au Caveau des Patriarches à Hebron, sont assassinés par le Dr Baroukh Goldstein. 26 octobre : traité de Paix entre Israël et la Jordanie. 12 décembre : Itzhak Rabin, Shimon Peres et Yasser Arafat reçoivent le Prix Nobel de la Paix.
1995 4 novembre: Assassinat du premier ministre Itzhak Rabin par un fanatique juif.
1996 Le Hezbollah envoie des obus sur Israël depuis le Liban sud. Mars : L'opération « Raisins de la colère » lancée contre le Hezbollah au Sud-Liban. 29 Mai : Elections en Israël. Benjamin Netanyahu est élu Premier Ministre.
1997 Janvier : l'Armée israélienne quitte la ville de Hebron qui passe sous autorité palestinienne.
1999 Ehud Barak est élu Premier Ministre.
2000 Septembre, début de la seconde Intifada, Intifada El-Aqsa. Novembre 2000, Ehud Barak approuve un plan de construction d'une « barrière destinée à empêcher le passage de véhicules motorisés » depuis le nord-est de la Cisjordanie jusqu'à la région du Latrun.
Le problème du terrorisme palestinien : Les organisations terroristes les plus actives sont le Hamas, le Hezbollah, les Brigades d'Al Aqsa et le Jihad Islamique qui sont localisés dans la Bande de Gaza et la Judée-Samarie. Les organisations terroristes considèrent les morts civils qui en découlent comme étant des martyrs du jihad islamique. Les organisations terroristes tentent de se procurer des armes interdites par les conventions de Genève. -Voir article (à venir) sur les armes de destruction massive et la disparition croissante d'éléments utilisés dans la construction d'armes nucléaires, bactériologiques ou chimiques-
Le Hamas a créé une infrastructure d’aide sociale, lui faisant gagner ainsi des milliers de supporters. C’est un mouvement politique et terroriste, très répandu et très populaire, à sa tête: Ramadan Abdallah Shalakh. Le Hamas est soutenu financièrement par de nombreuses organisations mondiales, particulièrement en Europe, ainsi que des pays comme l'Iran et la Syrie. Le Jihad Islamique est moins populaire que le Hamas. Il est plus petit, et n’a pas d’activités sociales au programme et aucune aspiration politique. Le Jihad Islamique est très actif à Jénine, Tulkarem et Naplouse (Schrem) en Judée-Samarie. Il travaille en cellule et n’a pas d’infrastructure civile.
2002 14 avril : Suite à la multiplication des attentats terroristes, le gouvernement décide de construire une barrière anti-terroriste à l'intérieur de la Ligne de Séparation, et émit une directive en vue de « commencer immédiatement la construction d'une clôture dans la région de 'Anin... le secteur de Tulkarem et le secteur de Jérusalem ». 14 août : Approbation par le Gouvernement du tracé du Mur, resté secret. Il sera composé en grande partie de barrières électroniques. Novembre : élections primaires (les adhérents d’un parti élisent leur chef) au sein du Likoud et du parti travailliste, en vue des élections de janvier 2003.
2003 Janvier, élections pour la 16e Knesset. Likoud 37 sièges, Travaillistes 19 sièges. Le premier cosmonaute Israëlien, llan RAmon, décède dans la catastrophe de la navette spatiale Colombia.
2004/2005 Plusieurs modifications du tracé du mur de protection anti-terroriste, pour contenter des demandes palestiniennes, européennes et de la haute cour de justice israélienne. 11 novembre 2004 décès de Yasser Arafat, chef de l'OLP (né le 24 août 1929 au Caire en Égypte - mort le 11 novembre 2004 à Clamart en France). Un astronaute israélien rejoint le programme spatial de la Nasa, qui met au point un ambitieux programme de faire atterrir un être humain sur Mars, avec la probabilité qu'Israël participe au programme, d'après l'ambassadeur d'Israël à Washington.
2005 Après la mort de Yasser Arafat, relance du processus de paix par Ariel Sharon et Mahmoud Abbas (Abou Mazen), nouveau président de l'Autorité palestinienne. Ce dernier, élu sur un programme visant à la fin de la violence, établit une trêve avec Israël qui semble respectée par des mouvements terroristes palestiniens, sauf par le Hamas et le Jihad qui s'opposent à Abou Mazen au sein de l'Autorité palestinienne et durant les élections. Ariel Sharon de son côté, œuvre à la décolonisation de Gaza mais se heurte à une opposition au démantèlement des colonies dans son propre parti, le forçant à composer avec la gauche israélienne. Les colonies israéliennes dans les territoires disputés font barrage politique à leur démantèlement et réclament un référendum soutenu par la droite israélienne. Mars : Israël envisage de confier à l'Égypte le contrôle d'une zone tampon à Gaza. « Un accord de principe » sur le déploiement d'une force égyptienne de 750 hommes le long des huit kilomètres de la zone tampon, dite du « couloir de Philadelphie », a été conclu à Charm el-Cheikh en Égypte entre le président égyptien Hosni Moubarak et le ministre israélien de la Défense Shaoul Mofaz.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 21:01

J'aurais du mettre cela avant:
15 juillet 1099 : Les croisés s'emparent de Jérusalem et fondent le Royaume latin de Jérusalem. Durant 200 ans, chrétiens et musulmans se disputent la Palestine, les juifs sont décimés.
1291 Domination des Mamelouks.
1517 Domination des Turcs ottomans jusqu'en 1917. Les Ottomans laissent les juifs se réinstaller en Palestine, fuyant les persécutions (notamment d'Espagne).
1799 Napoléon Bonaparte, empereur des Français, durant sa campagne d'Égypte fait une déclaration éloquente reconnaissant la propriété de la terre sainte (Palestine) au peuple juif. Extrait du discours : « La France vous propose de prendre l’héritage de vos pères ». Il écrit aux dirigeants du monde pour leur expliquer qu’il faut faire le nécessaire pour que les juifs s’installent en Israël.
Déclaration de Napoléon Bonaparte:
"Proclamation à la nation Juive Quartier général Jérusalem, 1er floréal, an VII de la République Française (20 avril 1799) Bonaparte, commandant en chef des armées de la République Française en Afrique et en Asie, aux héritiers légitimes de la Palestine : Israélites, nation unique que les conquêtes et la tyrannie ont pu, pendant des milliers d'années, priver de leur terre ancestrale, mais ni de leur nom, ni de leur existence nationale ! Les observateurs attentifs et impartiaux du destin des nations, même s'ils n'ont pas les dons prophétiques d'Israël et de Joël, se sont rendu compte de la justesse des prédictions des grands prophètes qui, à la veille de la destruction de Sion, ont prédit que les enfants du Seigneur reviendraient dans leur patrie avec des chansons et dans la joie et que la tristesse et que les soupirs s'enfuiraient à jamais. (Isaie 35.10) Debout dans la joie, les exilés ! Cette guerre sans exemple dans toute l'histoire, a été engagée pour sa propre défense par une nation, de qui les terres héréditaires étaient considérées par ses ennemis comme une proie offerte à dépecer. Maintenant cette nation se venge de deux mille ans d'ignominie. Bien que l'époque et les circonstances semblent peu favorables à l'affirmation ou même à l'expression de vos demandes, cette guerre vous offre aujourd'hui, contrairement à toute attente, le patrimoine israélien. La Providence m'a envoyé ici avec une jeune armée, guidée par la justice et accompagnée par la victoire. Mon quartier général est à Jérusalem et dans quelques jours je serais à Damas, dont la proximité n'est plus à craindre pour la ville de David. Héritiers légitimes de la Palestine. La Grande Nation qui ne trafique pas les hommes et les pays selon la façon de ceux qui ont vendu vos ancêtres à tous les peuples (Joël 4.6) ne vous appelle pas à conquérir votre patrimoine. Non, elle vous demande de prendre seulement ce qu'elle a déjà conquis avec son appui et son autorisation de rester maître de cette terre et de la garder malgré tous les adversaires. Levez-vous ! Montrez que toute la puissance de vos oppresseurs n'a pu anéantir le courage des descendants de ces héros qui auraient fait honneur à Sparte et à Rome (Maccabée 12.15). Montrez que deux mille ans d'esclavage n'ont pas réussi à étouffer ce courage. Hâtez-vous! C'est le moment qui ne reviendra peut-être pas d'ici mille ans, de réclamer la restauration de vos droits civils, de votre place parmi les peuples du monde. Vous avez le droit à une existence politique en tant que nation parmi les autres nations. Vous avez le droit d'adorer librement le Seigneur selon votre religion. (Joël 4.20)"
Le 16 août 1800, Napoléon déclara: "Si je gouvernais une nation juive, je rétablirais le temple de Salomon.".
En 1854, selon le compte-rendu publié dans le New York Tribune, les Juifs représentaient les deux tiers de la population de Jérusalem. Quelle est la source de cette statistique ? Un journaliste, envoyé spécial au Moyen-Orient pour le Tribune. Il s'appelait Karl Marx.


1862 Moses Hess écrit « Rome et Jérusalem ». 1880: Premières revendications d'autonomie arabe pour la Syrie et le Liban; la Palestine n'est à cette époque qu'une expression géographique et forme la région Sud de la « grande Syrie »; la population juive est estimée à 24 000.
1881 Eliezer Ben Yehuda s'installe à Jérusalem ; il renouvelle l'usage de l'hébreu. Les pogroms en Russie provoquent un désastre dans les régions où les Juifs sont autorisés à résider. Début de la Première Alyah (départ pour vivre en Palestine).
Fondation de l'organisation Bilou (Beith Israël Lekhou Vena'ale), premier mouvement haloutsique (pionnier) en Ukraine. Dans son livre Autoémancipation, Leon Pinsker défend l'idée de la création d'un État juif. Première Alyah : des Juifs venus du Yémen, de Russie et de Roumanie viennent s'installer en Palestine.
1883 Le Baron Edmond de Rothschild commence à soutenir financièrement les localités juives d'Eretz Israël.
1884 Fondation du mouvement des Hovevei Tsion (Amants de Sion) à Kattowicz en Pologne.
1890-91 Arrivée d'une grande vague d'Alyah en provenance de Russie. Theodor Herzl, journaliste hongrois, publie en 1896 L'État Juif, à la suite de l'affaire Dreyfus (Théodore Herzl assiste à la cérémonie de sa dégradation) et organise en 1897 le Congrès de Bâle(29-31 août) qui marque le début du sionisme organisé, mouvement visant à créer un foyer national juif. 1897 création de la première organisation juive ouvrière marxiste, le Bund. Congrès sioniste de Bâle Herzl le 29 août. 1896: la population de Jérusalem devient à majorité juive.
1898 visite de l'Empereur Guillaume II en terre sainte qui concrétise l'alliance Turquie-Allemagne. Création de la Banque coloniale Juive destinée à financer l'achat de terre en Palestine.
1901 Création du Keren Kayemeth LeIsraël (K.K.L.), base du domaine foncier public israélien.
1903 Pogroms (massacres) de juifs de Kishinev. Le gouvernement britannique propose à Herzl de lui donner l'Ouganda pour y créer un foyer juif.
1904 Mort de Théodore Herzl à Vienne. La Seconde Alyah est précipitée par les grands pogroms antisémites de 1902 à 1905. Création du Va'ad Halashon (Comité de la langue hébraïque). Création à Paris de la Ligue de la Patrie Arabe, comprenant l'Arabie, la Mésopotamie, la Syrie et la Palestine.
1905 Le septième Congrès Sioniste à Bâle, décide de repousser définitivement la proposition de l'Ouganda, ainsi que toute alternative à la Palestine.
1906 David Green (Ben Gurion) arrive en Israël. Fondation du premier lycée hébraïque à Jaffa. Fondation de l'École des Arts Bezalel à Jérusalem
1909 Fondation de Tel Aviv au nord de jaffa, première ville entièrement juive en Palestine. Premier Kibboutz à Diagana.
1914-1918
Première guerre mondiale : les Britanniques et leurs alliés combattent contre l'Allemagne et l'Empire ottoman.
1915 En janvier, les troupes britanniques pénètrent dans l'empire. Les anglais autorisent en avril la création d'une unité juive palestinienne de transport, la Zion Mule Corps. 32 personnalités arabes sont pendues par les Turcs. En juillet, début de la correspondance secrète entre Hussein, chérif de la Mecque et Mac Mahon, en vue d'établir un royaume arabe indépendant après la guerre. Le 24 octobre, Londres décide de « reconnaître et de soutenir l'indépendance des arabes dans toute les régions situées dans les limites revendiquées par le chérif de la Mecque », exceptés les lieux saints de Palestine, des districts de Mersine ainsi que de l'actuel Liban.
1916: le 5 juin Hussein déclenche la révolte arabe contre les Turcs et se proclame roi des arabes le 29 octobre. Son fils Faysal combat aux cotés de l'officier anglais Lawrence contre l'empire ottoman. Il rentre à Akaba en juillet 1917 et à Damas en octobre 1918.
1917
2 novembre : la Déclaration Balfour (adressée au Baron de Rothschild en Angleterre). 7 novembre : début de la révolution russe. 10 décembre : conquête de la Palestine par l'armée britannique. Jaffa tombe aux mains des Anglais en novembre, le 9 décembre Jérusalem capitule et le général Allenby entre à Jérusalem. Fin de la domination ottomane sur la ville sainte.
Avant la Première Guerre mondiale, la Palestine, en tant que région, recouvre l'actuel État d'Israël, la Bande de Gaza, la Cisjordanie, une partie du Golan et le Royaume de Jordanie. Elle fait partie de l'Empire Ottoman [1] (http://www.monde-diplomatique .fr/cartes/procheorient1914). À la fin de la guerre, le Royaume-Uni en obtient le contrôle par le Traité de Paix de Versailles signé en 1919.

1918 Offensive générale des alliés sur le littoral de la Palestine puis occupation totale du pays et administration militaire directe par la Grande-Bretagne. Fondation du journal juif « Haaretz ».
1919 Rencontre entre l'Emir Fayçal et Haïm Weizmann le 3 janvier; la possibilité d'une coopération judéo-arabe apparaît.
1920 Le fils du chérif de la Mecque, Faysal, est chassé de Syrie par la France, et le royaume arabe indépendant promis par les britanniques ne verra pas le jour. Nomination du premier haut-commissaire de la Palestine: Herbert Samuel. Au sein du Yishouv, élection au mois d'avril au suffrage universel d'une assemblée de députés (Asséfath Ha'Nivharim) de 314 membres, représentant vingt partis différents. 29 février : Joseph Trumpeldor, tombe héroïquement en défendant Tel Haï, en Haute-Galilée. Mandat britannique sur la Palestine ; Sir Herbert Samuel est nommé haut-commissaire du Mandat. Fondation de la Histadrouth (Confédération Générale du Travail).
1920-1921 Hamin Al Husseini (Hadj Muhammad Amin al-Husseini) devient Mufti de Jérusalem grâce aux Anglais. Premiers troubles judéo-arabes : pogroms antijuifs qui débutent à Jaffa. Fondation de la Haganah (organisation d'auto-défense juive).
La Grande-Bretagne, qui s'est déclarée favorable à l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif, par la Déclaration Balfour [2] (http://www.monde-diplomatique .fr/cahier/proche-orient/balfo ur-fr) en 1917, se voit conférer en 1922 un mandat sur la Palestine [3] (http://www.monde-diplomatique .fr/cahier/proche-orient/manda t-fr) par la Société des Nations.
1924-1932 Quatrième Alyah (principalement en provenance de Pologne). 1925 soulèvement Syrien contre la France. 1928 création du mouvement des frères musulmans en Egypte. 1929 création de l'Agence juive chargée de l'immigration des juifs en Palestine. Le 23 août, harangue du Mufti à Jérusalem. Nouveaux troubles antijuifs ; massacres de juifs à Hébron puis à Safed ..
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5550
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   Jeu 17 Mai 2018, 21:28

Nous serons dans une societe juste et democratique, quand les medias serons justes et democratiques, et non representatifs d’une pensée unique psychiatriquement anti-israèlienne, qui crèe le racisme que nous gouvernants font semblant de combattre, pour des raisons economiques et des idéologies antioccidentales,
et quand on abordera les themes que j’ai mis ici, dans les JT à TF1 et France 2
En attendant tout est faux-semblant et germe d’un populisme qui ne peux qu’amener au fascisme, et a un antisemitisme exponentiel.
Les mensonges d’etat et a l’onu ne peuvent pas amener à la paix, il conserve les frustrations en conserve..
On se croirait dans  Jumanji.. les dés serons jetés encore et encore..rien n’est acquis .. tout peux recommencer,
les libertés devrons sans cesse etre reconquises dans la douleur.


Dernière édition par prinu le Jeu 17 Mai 2018, 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Chrétien doit-il être politiquement Sioniste?
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: