DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gabriel
Administrateur


Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 16:51

Ce qui est certain c'est qu'il n'est pas écrit "en ces mois là" ni "en ces temps là". Je n'inteprprète donc rien je me contente de m'en tenir au texte qui dit clairement "en ces jours là" c'est à dire ceux proche de celui de l'annonciation. Et il est évident que Marie apprenant que sa cousine qu'elle pensait stérile venait de tomber enceinte n'allait pas attendre des semaines ou des mois pour lui rendre visite.

Mais l'Ecriture vous donne la preuve de tout cela :

On peut lire en effet ceci :

Citation :
Luc 1, 56 Marie demeura avec elle environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.

1,57
Quant à Élisabeth, le temps fut accompli où elle devait enfanter, et elle mit au monde un fils.

Le temps qui fut accompli = 9 mois

9 mois - 3 mois = 6 mois. Marie a donc rendu visite à sa cousine quand celle ci était enceinte de 6 mois. A ce moment comme l'ange Gabriel l'avait annoncé, Marie en était à peine au moment de la conception.

Citation :
Luc 1,36
Et voici qu'Élisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile ;

Quand Marie quitta sa cousine elle en était à son 3ème mois, tandis que sa cousine en était à 9 mois.

On voit donc que Marie est immédiatement partie rendre visite à sa cousine après l'annonce de l'ange Gabriel, elle est ensuite restée avec elle 3 mois jusqu'au terme de la grossesse d'Elisabeth.

Vous pouvez bien entendu tordre les textes pour leur faire dire ce qu'il ne disent pas mais c'est vous dans ce cas qui faites de l'interprétation tendancieuse.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
-ysov-



Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 16:59

monge a écrit:
Spoiler:
 

Je ne parle pas d'enfant mal formé congénitalement, je parles de tous qui ressemblent à un reptile durant les premières semaines, tout comme vous, tout comme moi. Même le sexe n'est pas déterminé et quand le sexe est apparent c'est systématiquement le sexe femelle! eh oui et un peu plus tard, soit le sexe femelle s'affirme ou finalement c'est le sexe mâle
qui prédomine. Je parie que vous ne saviez même pas que lors du premier stade qui définit le sexe du foetus, nous sommes
tous femelles! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 18:41

Le "tout ce qui ressemble à un reptile" est en l’occurrence de quelle espèce ?

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 18:55

Pas d'espèce en particulier. Je parle de TOUS qui au premiers stade, tout comme vous ou moi l'avions été, non de TOUT ce qui ressemble. Le placenta lui par contre est directement d'origine reptilienne dont voici cet exemple parmi plusieurs:

http://www.futura-sciences.com/sante/actualites/genetique-placenta-humain-heritage-reptilien-15369/
Revenir en haut Aller en bas
monge - ancien



Masculin Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 19:02

-ysov- a écrit:
Spoiler:
 

Et votre phrase contient encore des ambiguïtés. Vous dites "tous" y compris "vous" cela signifie que vous existiez déjà à ce stade, et prétendre que vous n'étiez pas un humain quel était alors votre espèce? ou bien embryon est une espèce? on ne peut pas se baser sur des critères subjectifs du genre "ressembler à un reptile" sinon comme je vous ai dit même certain bébé ne serait pas des humains si ils ont une malformation qui les fait ressembler à autre chose. Le "tous" ne change rien du principe que vous évoquez car votre orincipe est basé sur une "ressemblance à"! l'être humain se forme progressivement dire que à tel stade il n'était pas humain alors qu'il a une identité génétique humaine propre est ce qu'il y a de plus absurde. avec cette logique on peut décréter que un tel n'est pas humain parce-qu'il lui manque un pied ou bien parce-qu'il n'a pas dents etc. C'est subjectif et arbitraire
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 19:06

Bon écoutez, sans doute que j'aurais dû employer le terme ''Similaire'', ça vous va mieux comme ça?

Observez bien dans cette illustration les périodes entres 26 et 40 jours, remarquez la queue reptilienne typique:



Même le sexe n'est pas du tout déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
monge - ancien



Masculin Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 19:24

Et alors? sur quelle principe scientifique peut on conclure qu'il ne s'agit pas d'un être humain ? je peux par contre dire qu'il a déjà une identité génétique humaine propre, et c'est un critère objectif pour conclure que c'est un humain
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 19:30

Eh bien non vous faites erreur, car à cette étape, tous les gènes ne sont toujours pas apparu. C'est
un être humain en devenir, non devenu. Bref scientifiquement, vous devriez vous informer davantage.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10940
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 20:36

Désolé , cher Monge mais je plussoie à l'exposé d'Ysov .

La loi scientifique du développement " l'ontogenèse résume la phylogenèse " a déjà été exprimée au 19e siècle .

Mais elle n'interfère pas avec la philosophie ou la théologie .

Cette loi scientifique est le déroulement d'un programme .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 13 Avr 2017, 21:05

Voilà. Donc, strictement du point de vue scientifique, médicale, aucune douleur ne pourrait être perceptible. Maintenant,
du côté théologique, philosophique, c'est condamnable mais porte préjudice à la nature de l'expansion de l'espèce humaine
et quand c'est à l'échelle d'une société, c'est encore pire au point qu'en 2017 et depuis 50 ans, au nombre d'avortements
au nombre énorme, si une une âme y est créée à chaque conception, plus exactement dès que le spermatozoïde pénètre
dans l'oeuf, eh bien, les limbes doivent déborder... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
monge - ancien



Masculin Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Ven 14 Avr 2017, 09:06

-ysov- a écrit:
Eh bien non vous faites erreur, car à cette étape, tous les gènes ne sont toujours pas apparu. C'est
un être humain en devenir, non devenu. Bref scientifiquement, vous devriez vous informer davantage.
Vous tournez en rond mon cher, même si ses informations génétiques sont incomplets  SON EMPRUNTE GÉNÉTIQUE EST UNIQUE! et cette l'empreinte génétique est celle d'un humain, même si elle est incomplète.  Et dire qu'il n'est pas humain parce-que son génome n'aurait pas encore telle chose peut se poursuivre plus loin car on pourrait aussi dire qu'un bébé n'est pas humain parce-qu'il lui manque ceci ou cela qu'un humain devrait avoir.

Et en restant dans votre logique à quel moment son génome est identique à celui d'un humain?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84283
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Ven 14 Avr 2017, 09:15

-ysov- a écrit:
Eh bien non vous faites erreur, car à cette étape, tous les gènes ne sont toujours pas apparu. C'est
un être humain en devenir, non devenu. Bref scientifiquement, vous devriez vous informer davantage.

Les gène sont tous présents dès le stade du zygote (donc dans l'oeuf fécondé).

La création de l'âme est à ce moment l).

Voilà pourquoi le don de la vie est un acte sacré. 4 personnes sont en jeu : Les parents qui prenne l'initiative, Dieu qui crée l'âme, l'enfant qui est créé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Ven 14 Avr 2017, 11:02

si la vie est sacrée, il faut aussi se demander si prolonger la vie de souffrance de certains (vie que la Nature aurait abrégé avant que n'arrive l'homme scientifique qui joue à Dieu tout puissant) est vraiment le chemin de la Vie ou le chemin de la Mort.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate

avatar

Masculin Messages : 1741
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Ven 14 Avr 2017, 12:39

Gabriel a écrit:
scholasate a écrit:
Je veux une phrase du magistère disant: l'âme s'unit au corps au moment de la conception (du zygote).

Pas peut-être, mais sûrement.

Dans tous les cas vous ne pouvez pas prouver le contraire donc dans le doute, la sagesse exige que l'on s'abstienne !
C'est ce genre d'abstention que l'on attend un peu plus des militants anti-avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84283
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Ven 14 Avr 2017, 12:43

scholasate a écrit:
Gabriel a écrit:
scholasate a écrit:
Je veux une phrase du magistère disant: l'âme s'unit au corps au moment de la conception (du zygote).

Pas peut-être, mais sûrement.

Dans tous les cas vous ne pouvez pas prouver le contraire donc dans le doute, la sagesse exige que l'on s'abstienne !
C'est ce genre d'abstention que l'on attend un peu plus des militants anti-avortement.

Et ce n'est pas du tout ce qu'attend l'Eglise des catholique : Elle met en garde de façon unique, gravissime, avec une excommunication ipso facto.

Car elle ne fait pas dans le "principe de précaution", au cas où l'âme serait là.

Elle affirme, de son autorité qui lui vient de Dieu, que l'âme est là.

Ne tentez pas, cher Scolastate, de relativiser à mes yeux la parole de la foi. Je sais ce que c'est.. Je l'ai fait durant des années jusqu'à ce que je tombe sur ce Magistère Ordinaire infaillible de saint Jean-Paul II.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Ven 14 Avr 2017, 15:11

rebelle3 a écrit:
si la vie est sacrée, il faut aussi se demander si prolonger la vie de souffrance de certains (vie que la Nature aurait abrégé avant que n'arrive l'homme scientifique qui joue à Dieu tout puissant) est vraiment le chemin de la Vie ou le chemin de la Mort.

Si l'on vous suit dans votre raisonnement il faudrait supprimer de cette terre tous ceux qui souffrent dans le monde. Si je vous comprends bien votre solution à la souffrance est le meurtre de celui qui souffre et il faudrait également tuer tous les pauvres affamés au Tiers-Monde, en Afrique et ailleurs ?

Selon vous il faudrait aussi tuer cet homme sous prétexte que la nature s'en serait chargé et que ne pas le faire c'est se prendre pour Dieu tout puissant ?



Le problème est que vous parlez à des chrétiens qui croient à la loi de la grâce et ne se condamnent pas à vivre suivant celle de la nature, où le plus fort prime sur le plus faible.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
scholasate

avatar

Masculin Messages : 1741
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Dim 16 Avr 2017, 18:14

Arnaud Dumouch a écrit:

Elle affirme, de son autorité qui lui vient de Dieu, que l'âme est là.
Arnaud, je comprends votre souci, mais essayez de comprendre le mien. C'est autre chose que renoncer à la vérité par miséricorde. C'est au nom d'une vérité supérieure, du moins je le crois, mais vous pouvez essayer de me détromper, car je reconnais qu'on n'est pas loin de l'erreur de la préexistence des âmes: cela se joue sur un fil. Je tiens aussi, avec vous, que l'âme est créée par Dieu en un instant, et qu'elle l'est en fonction du corps unique conçu lui aussi en un instant par la rencontre des deux gamètes. Mais où, quand et comment Dieu crée-t-il cette âme ? Nous n'en savons rien. Du moins, il faut dire que le créateur, qui fait le temps, est en dehors du temps. Dieu crée-t-il les âmes dans le temps ou en dehors du temps ? C'est cela la question. Il me semble qu'on peut tenir (mais je suis tout à l'écoute de vos objections) que Dieu crée les âmes en dehors du temps de ce monde, sans que ce soit avant (ou après) la conception du corps puisque ce temps est différent du nôtre – comme il crée les anges et, je pense aussi, le jardin d'Eden.

Si vous passez à côté de ce problème, vous ramenez l'âme à un principe matériel, genre code génétique ou quelque chose comme ça. Or l'âme est un principe spirituel: Gn. 2, 7*.


Dernière édition par scholasate le Dim 16 Avr 2017, 19:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Dim 16 Avr 2017, 18:48

Gabriel a écrit:
rebelle3 a écrit:
si la vie est sacrée, il faut aussi se demander si prolonger la vie de souffrance de certains (vie que la Nature aurait abrégé avant que n'arrive l'homme scientifique qui joue à Dieu tout puissant) est vraiment le chemin de la Vie ou le chemin de la Mort.

Si l'on vous suit dans votre raisonnement il faudrait supprimer de cette terre tous ceux qui souffrent dans le monde. Si je vous comprends bien votre solution à la souffrance est le meurtre de celui qui souffre et il faudrait également tuer tous les pauvres affamés au Tiers-Monde, en Afrique et ailleurs ?

Selon vous il faudrait aussi tuer cet homme sous prétexte que la nature s'en serait chargé et que ne pas le faire c'est se prendre pour Dieu tout puissant ?



Le problème est que vous parlez à des chrétiens qui croient à la loi de la grâce et ne se condamnent pas à vivre suivant celle de la nature, où le plus fort prime sur le plus faible.
c'est complètement ridicule... vous ne comprenez rien à mon raisonnement et vous extrapolez. il y a simplement des êtres qui naissent aujourd'hui qui n'étaient tout simplement pas viable s'ils étaient nés à l'époque du Christ, quand les techniques médicales de pointe n'existaient pas. ces techniques qui permettent une vie végétative pendant des dizaines d'années posent question et je n'ai pas la réponse, tout simplement, ces questions étant de savoir si d'un point de vue moral on est bien sur un chemin de Vie ou le contraire.
soi dit en passant, la nature c'est la création de Dieu, donc il a très mal fait les choses dans votre raisonnement à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84283
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Dim 16 Avr 2017, 19:13

scholasate a écrit:
Mais où, quand et comment Dieu crée-t-il cette âme ? Nous n'en savons rien. Du moins, il faut dire que le créateur, qui fait le temps, est en dehors du temps. Dieu crée-t-il les âmes dans le temps ou en dehors du temps ? C'est cela la question. Il me semble qu'on peut tenir (mais je suis tout à l'écoute de vos objections) que Dieu crée les âmes en dehors du temps de ce monde, sans que ce soit avant (ou après) la conception du corps puisque ce temps est différent du nôtre – comme il crée les anges et, je pense aussi, le jardin d'Eden.

Si vous passez à côté de ce problème, vous ramenez l'âme à un principe matériel, genre code génétique ou quelque chose comme ça. Or l'âme est un principe spirituel: Gn. 2, 7*.

Nous n'en savons rien PAR LA PHILOSOPHIE ou LA SCIENCE, dit le pape Jean-Paul II.

Mais par la foi, nous le savons : Dieu crée l'âme au moment de la conception (à l'état de zygote = une cellule).

Il la crée ex nihilo. L'âme ne préexiste pas. L'âme n'est pas faite de matière. Elle est pur esprit (Voir condamnation de Teilhard).

Le reste est laissé à notre libre réflexion.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Dim 16 Avr 2017, 20:58

rebelle3 a écrit:
soi dit en passant, la nature c'est la création de Dieu, donc il a très mal fait les choses dans votre raisonnement à vous.

Tout ce que Dieu a créé est bon, la nature que nous connaissons est le fruit de la désobéissance de nos premiers parents et du péché originel. Cette nature est blessée par ce péché originel d'où son imperfection qui n'était pas ainsi au départ. Ne rejetons pas sur Dieu les conséquences de notre propre responsabilité.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Dim 16 Avr 2017, 21:01

Arnaud Dumouch a écrit:
scholasate a écrit:
Mais où, quand et comment Dieu crée-t-il cette âme ? Nous n'en savons rien. Du moins, il faut dire que le créateur, qui fait le temps, est en dehors du temps. Dieu crée-t-il les âmes dans le temps ou en dehors du temps ? C'est cela la question. Il me semble qu'on peut tenir (mais je suis tout à l'écoute de vos objections) que Dieu crée les âmes en dehors du temps de ce monde, sans que ce soit avant (ou après) la conception du corps puisque ce temps est différent du nôtre – comme il crée les anges et, je pense aussi, le jardin d'Eden.

Si vous passez à côté de ce problème, vous ramenez l'âme à un principe matériel, genre code génétique ou quelque chose comme ça. Or l'âme est un principe spirituel: Gn. 2, 7*.

Nous n'en savons rien PAR LA PHILOSOPHIE ou LA SCIENCE, dit le pape Jean-Paul II.

Mais par la foi, nous le savons : Dieu crée l'âme au moment de la conception (à l'état de zygote = une cellule).

Il la crée ex nihilo. L'âme ne préexiste pas. L'âme n'est pas faite de matière. Elle est pur esprit (Voir condamnation de Teilhard).

Le reste est laissé à notre libre réflexion.

L'âme n'est pas la matière néanmoins elle forme la matière. Nous serions des êtres difformes si nous n'avions pas une âme qui nous donne cette apparence humaine. C'est pourquoi d'ailleurs la réincarnation ne peut être possible, car si mon âme va dans le corps d'un autre, cet autre prendrait mon apparence, cet autre ne pourrait exister en tant qu'autre mais il serait moi tel que je suis présentement. Mon visage est écrit dans mon âme et mon âme reflète invariablement ce visage. S'il apparait avec quelques imperfection c'est à cause de cette nature blessée par le péché originel, mais à la résurrection ce visage apparaitra dans toute sa perfection comme Dieu l'a pensé au commencement.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
scholasate

avatar

Masculin Messages : 1741
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Lun 17 Avr 2017, 09:33

Arnaud Dumouch a écrit:

Mais par la foi, nous le savons : Dieu crée l'âme au moment de la conception (à l'état de zygote = une cellule).
C'est faux et c'est un mensonge de dire que Jean-Paul II ait enseigné cela. J'abandonne définitivement cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84283
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Lun 17 Avr 2017, 10:28

Les gens jugeront sur pièce avec les textes !! C'est la foi, tous les théologiens fidèles au Magistère se soumettent. La communauté saint Jean qui, il y a trente ans; gardait la conception de l'animation tardive de saint Thomas, y a renoncé.

Il y a eu un temps d'hésitation mais la congrégation de la Doctrine de la foi (Cardinal Ratzinger) a retiré tous les doutes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petilouis



Masculin Messages : 354
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Lun 17 Avr 2017, 17:09


Adamev,


Evidemment si  l'humain compare le divin a notre échelle ... forcement il manquera presque (tous) les échelons ...

Peux-tu croire cela ?

Sans doute !

fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Lun 17 Avr 2017, 18:02


_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Lun 17 Avr 2017, 18:04

adamev a écrit:
Selon les statistiques il y aurait 380 000 naissances par jour. Si l'on fait l'hypothèse que dieu consacre 1 seconde pour créer ex-nihilo une âme et l'insuffler...et, sachant qu'une journée c'est, en temps d'hommes, 86 400 secondes,... il n'a pas assez d'une journée pour créer toutes ces âmes...

:beret::beret::beret:

Dieu est hors du temps. Il crée toutes les âme en un seul acte, c'est juste que dans le temps elles s'incarnent à différents moment mais Dieu n'est pas soumis au temps. Chaque âme a une mission unique, l'avortement cherche à priver nombre d'âme de leur mission ici bas, grâce à Dieu elles l'accomplissent malgré tout depuis le Ciel.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6160
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Lun 17 Avr 2017, 18:23

L'un n'empêche pas l'autre étant donné que notre temps et l'Eternité de Dieu ne sont pas sur un même plan.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 00:27

Je trouve ces deux textes cités ci-dessous, "parlant".
Bon, peut-être trouverez-vous que cela n'a pas de rapport avec notre âme.

Livre de Jérémie

« Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les nations. »


Psaume 71(70)

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
mon appui dès ma jeunesse.
Toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m'as choisi dès le ventre de ma mère.


En tant que femme et mère, j'ai toujours su, instinctivement, à moins que cela soit en mon âme et conscience, que mon ventre serait le nid prêt à accueillir une vie en devenir.

Combien de fois ai-je apposé mes deux mains sur mon ventre en parlant à "mon futur bébé" qui n'était pourtant pas encore conçu.
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 00:31

C'est joli, mais votre exemple entre en opposition au principe que l'âme serait créée dès que petit spermato entre dans l'oeuf.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 00:59

-ysov- a écrit:
C'est joli, mais votre exemple entre en opposition au principe que l'âme serait créée dès que petit spermato entre dans l'oeuf.

Alors, chez ysov, c'est que j'ai du très mal l'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 01:02

La prophétie que vous avez soulignée ne concerne pas les créatures mais le oint.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 01:04

-ysov- a écrit:
La prophétie que vous avez soulignée ne concerne pas les créatures mais le oint.

OUI mais pas que. Cela s'adresse aussi à chacun d'entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 01:11

Oui je comprend, si on pense dans le sens que Dieu sait tout d'avance, même les 4000 bébés mort nés par année en moyenne en France, ce qui fait 11 par jour. Wink

Mais faut pas extrapoler à partir d'une prophétie qui concerne qu'un être d'exception.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 02:55

Arc-en-Ciel a écrit:

Livre de Jérémie

« Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les nations. »


Psaume 71(70)

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
mon appui dès ma jeunesse.
Toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m'as choisi dès le ventre de ma mère.



Cher ysov, je ne pense pas extrapoler.

Le livre de Jérémie est une prophétie.
Dans la liturgie de l'Eglise, il est suivi du psaume, qui lui s'adresse bien à chacun d'entre nous.

Nous sommes pour Dieu, des êtres d'exception, nous sommes "une merveille" à Ses "Yeux" (je ne sais plus ou c'est cité) et quel que soit la durée d'une vie et en ce qui concerne les enfants morts-nés, d'une vie intra-utérine.

L'avortement casse (si je puis dire pale ) le projet que Dieu à pour chacun de ces tous petits d'homme. En cela et pas que cela cet acte est bien un homicide, sans porter de jugements sur celles qui avortent.


Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 03:07

Ah mais la statistique que j'ai mentionné à titre d'exemple concerne les fausses couches, non les avortements.

Le Psaume 71 que vous insérez dans le but de faire une continuité avec la prophétie de Jérémie, ne
saurait être exact, car ce Psaume dit bien Que Dieu est l'espérance, qu'il appuie DÈS LA JEUNESSE,
que le fait qu'il est un soutient avant la naissance, veut simplement souligner qu'il y est avant même
la création et qu'enfin, la conclusion confirme que SON CHOIX y est quand l'être est dans le ventre de sa mère. La prophétie de Jérémie parle strictement d'un être d'exception ''Avant qu'Abraham fut, je Suis''.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84283
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mar 18 Avr 2017, 06:41

Arc-en-Ciel a écrit:
-ysov- a écrit:
La prophétie que vous avez soulignée ne concerne pas les créatures mais le oint.

OUI mais pas que. Cela s'adresse aussi à chacun d'entre nous.

Et le modèle de nous tous est Marie dans sont Immaculée conception.

Elle est comme nous donc nous avons notre âme nous aussi à notre conception (sauf que nous ne sommes pas Immaculés).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Waddle



Masculin Messages : 2345
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mer 19 Avr 2017, 16:24

-ysov- a écrit:
C'est joli, mais votre exemple entre en opposition au principe que l'âme serait créée dès que petit spermato entre dans l'oeuf.
Ca montre surtout que nous n'en savons vraiment rien en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 354
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mer 19 Avr 2017, 22:09

Voila Arnaud ce que nous dit Jésus sur l'âme.
Dans son Oeuvre où il n'a rien dit d'inutile.



Tome 3 .65   Page 383.   Le Poème de l'homme Dieu.
( l'Evangile tel qu'il m'a été raconté)



 "L'âme n'est pas une     brute, Plautina. L'embryon,    oui.     C'est si vrai que l'âme n'est donnée que quand         le fœtus est déjà formé.
L'âme est,    à la ressemblance de Dieu,   éternelle et spirituelle.
Éternelle à partir du moment où elle est créée, tandis que Dieu est le Très parfait, Éternel et pour cette raison n'a pas de commencement dans le temps, comme Il n'aura pas de fin.
L'âme, lucide, intelligente, spirituelle, œuvre de Dieu, s'en souvient.
Et elle souffre parce qu'elle désire Dieu, le vrai Dieu de qui elle vient, et elle a faim de Dieu.
Voilà pourquoi elle aiguillonne le corps engourdi pour chercher à s'approcher de Dieu."



fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84283
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Mer 19 Avr 2017, 22:57

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petilouis



Masculin Messages : 354
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide   Jeu 20 Avr 2017, 17:46

Pour Adamev  et pour tous  ...



Les cahiers de 1945 a 1950     Page 326 et 327.   Le Poème de l'homme Dieu.
( l'Evangile tel qu'il m'a été raconté)

Le 28 janvier.        

Une précision de Jésus
sur la création des âmes      ...      Et aussi sur leur        jugement.

Page 326.

Le jugement     est aussi rapide que l'a été      l'acte créateur  :
Moins      d'un millième      de votre plus petite unité de temps.

Dans l'atome de l'instant créateur l'âme a le temps d'entrevoir la sainte origine qui la crée et d'en emporter le souvenir pour qu'il lui serve de religion instinctive et de guide dans sa recherche de la foi,

Page 327.

La création de l'âme et le jugement particulier sont les deux    atomes    d'instant  pendant lesquels les âmes des enfants de l'homme connaissent Dieu

intellectuellement, dans la juste mesure qu'il suffit de leur donner un instrument pour tendre vers leur Bien a peine entrevu,  
mais demeuré inscrit dans leur substance; intelligeante, libre, simple et spirituelle, celle-ci possède une compréhension rapide, une volonté libre, des désirs simples, ainsi qu'un mouvement
( ou inclination ou appetit, comme il vous plaira)
de se réunir a l'amour de celui dont elle vient et d'atteindre son but dont elle devine déjà la beauté ou,
sinon,      a s'en détacher avec une haine parfaite pour rejoindre son roi damné et trouver dans le souvenir de   "  l'objet de sa haine  " un tourment, le plus grand des tortures infernales, un desespoir, une malédiction, indescriptible.


De Jésus dans les cahiers de 1945 a 1950.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
 
L’université catholique de Louvain désavoue le professeur Stéphane Mercier et son étude de texte sur l'avortement comme un homicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Matière à réflexion
» Programme CSE durant le blocus
» Calendrier académique 2010-2011
» De l'ésotérisme au christianisme / Père Verlinde
» Presentation de Mbella jordan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: