DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Pape François : La confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pape François : La confession   Mer 15 Mar 2017, 14:46

La confession, un sacrement qui demande prudence et humilité


Le Pape reçoit des pèlerins en confession, à Assise le 4 août 2016

14/03/2017 19:41

Avec la “Lectio magistralis” du pénitencier majeur, le cardinal Mauro Piacenza, s’est ouvert ce mardi 14 mars le cours annuel sur le for intérieur, organisé chaque année par la Pénitencerie apostolique.

En conclusion, dans la matinée du vendredi 17 mars, les participants seront reçus en audience par le Pape François, qui présidera dans l’après-midi une célébration pénitentielle à la basilique Saint-Pierre. Interrogé par nos collègues du service italien de Radio Vatican, Mgr Krzysztof Nykiel, régent de la Pénitencerie apostolique, est revenu sur ce thème central pour le Pape François : la formation des prêtres pour une bonne administration du sacrement de la confession.

La miséricorde étant «le cœur de l’Évangile», il est nécessaire que les prêtres soient formés de façon adéquate pour que tous ceux qui se rapprochent du confessionnal «puissent faire une expérience authentique de l’amour miséricordieux de Dieu». Avec «prudence, discrétion, patience, discernement et bonté», les prêtres doivent accompagner les fidèles en leur évitant de créer une «angoisse du péché» ou un «complexe de culpabilité».

Face aux cas particuliers, qui nécessitent une connaissance approfondie de la bioéthique et de la théologie morale, certains confesseurs peuvent faire appel à la Pénitencerie apostolique, mais ils ne doivent jamais laisser les personnes pénitentes sans indication.  Avec «prudence pastorale» et «humilité», ils peuvent les rediriger vers un autre confesseur ou fixer une autre rencontre. Et les confesseurs eux-mêmes doivent avoir confiance de leurs limites et de leurs péchés, pour assumer ce service qui demande «beaucoup d’humilité, un grand équilibre, une maturité humaine, et une profondeur de vie spirituelle». 

Spoiler:
 


Dernière édition par Espérance le Ven 17 Mar 2017, 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pape François : La confession   Ven 17 Mar 2017, 19:30

Le Pape donne des conseils pour devenir de bons confesseurs



Le Pape s'est adressé aux séminaristes et aux prêtres récemment ordonnées pour leur donné trois conseils pour devenir de bons confesseurs. - AFP

17/03/2017 13:11
 
 Comme chaque année depuis plus d’un quart de siècle, la Pénitencerie apostolique, premier des trois tribunaux de la Curie, a organisé un cours sur le for interne ce vendredi 17 mars au Vatican. Les quelque 700 participants à cette formation qui vise à aider les séminaristes et les prêtres récemment ordonnés à bien administrer le sacrement de la réconciliation, ont été reçus par le Pape François en Salle Paul VI.

En ce temps de Carême, le Saint-Père leur a donné trois clés pour devenir de bons confesseurs. Car on ne devient pas un bon confesseur grâce à un cours, c’est une « longue école qui dure toute la vie » a commencé le Saint-Père avant de prodiguer des conseils pour le devenir.

D’abord, le confesseur est bon quand il est un véritable ami de Jésus Bon Pasteur. Cette amitié, c’est la première clé que donne le Pape. Et elle est indispensable pour faire « mûrir cette paternité si nécessaire au sacrement de réconciliation ». François précise, être ami de Jésus c’est « cultiver la prière » car « un confesseur qui prie sait bien qu’il est lui-même le premier pécheur et le premier pardonné ».

« La prière est donc la première garantie pour éviter tous malentendus, toutes difficultés » dans le sacrement de la réconciliation. C’est dans la prière que les cœurs blessés sont soignés par l’huile de la miséricorde, dans la prière que « nous devons demander le don d’humilité pour recevoir le don gratuit et surnaturel du pardon », dans la prière que « nous invoquons l’Esprit Saint qui permet le discernement et la compassion » pour les souffrances des autres.

Deuxième aspect du bon confesseur selon le Pape : il doit être un homme de l’Esprit Saint et donc de discernement. « Tant de maux de l’Église sont liés au manque de discernement », « tant de maux de l'âme sont liés au manque d’écoute humble de la volonté de Dieu » déplore François. « Le confesseur n’est pas celui qui fait selon sa volonté ou qui enseigne sa propre doctrine », met en garde le Pape. Il n’est appelé qu’à faire la volonté de Dieu, en pleine communion avec l’Église et le ministère qu’il sert.

Le discernement, poursuit le Saint-Père, permet de distinguer, de ne pas confondre et de ne pas tout mettre dans le même sac. Le discernement «éduque le regard et le cœur, qui permet cette délicatesse de l’âme si nécessaire face à ceux qui s’ouvre pour recevoir la lumière, la paix et la miséricorde». Il est nécessaire aussi face à «des troubles bien disparates, qu’ils soient spirituels, existentiels, ecclésiaux, naturels ou surnaturels». Le bon confesseur doit d’ailleurs savoir, dans certaines situations, faire appel aux exorcistes, mais avec beaucoup de soin et de prudence, insiste François.

Dernier et troisième point, le Pape le rappelle aux futurs confesseurs : le confessionnal est véritablement «le lieu même de l’évangélisation. Car il n’y a pas d’évangélisation plus authentique que la rencontre avec le Dieu de miséricorde»
. De fait, le confessionnal est aussi le lieu de formation. Car c’est là, dans le dialogue avec le pénitent que le confesseur « ré-annonce les vérités les plus élémentaires de la foi, son noyau incandescent ». Une « œuvre qui représente une authentique priorité pastorale » a conclu le Saint-Père.

Le Pape a par ailleurs confessé : la Pénitencerie est le type de Tribunal qu’il préfère, « parce que c’est le tribunal de la miséricorde, c’est celui vers lequel on se tourne pour obtenir le médicament indispensable à notre âme, qu’est la miséricorde divine ».
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1372
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Le pape François recommande aux confesseurs de recourir aux exorcistes    Ven 17 Mar 2017, 19:59

vendredi 17 mars 2017

En fin d'après-midi, le pape a présidé une célébration pénitentielle dans la basilique Saint-Pierre, au cours de laquelle il est allé lui-même se confesser.

Le pape recommande aux confesseurs de recourir aux exorcistes

Un bon confesseur doit être "un homme de discernement", en particulier lorsqu'il est confronté à "de véritables désordres spirituels", a souligné le souverain pontife devant des prêtres. Ceux-ci participaient à une formation proposée par la pénitencerie apostolique, l'un des trois tribunaux du Vatican.

Le pape a rappelé que ces désordres pouvaient être pour une large part "psychiques" et devaient donc être pris en compte "à travers une saine collaboration avec les sciences humaines". Néanmoins, le confesseur "ne devra pas hésiter à se référer", au sein de son diocèse, à "des exorcistes", "choisis avec beaucoup de soin et de prudence".

L'exorcisme, auquel Jésus avait recours selon la tradition des Evangiles, revient à "chasser les démons", forces du mal qui "possèdent" une personne. La pratique n'est pas admise ou appréciée par tous dans l'Eglise.

Plus souvent que ses prédécesseurs, le pape François évoque la présence nocive du "diable", du "démon", de "Satan" dans le monde, et la nécessité de lutter contre cette présence par différents moyens. Dans une messe à la mémoire de Jacques Hamel, prêtre français égorgé par des djihadistes dans son église en 2016, le pape avait par exemple souligné que tuer au nom de Dieu était "satanique".

Chaque année, la Pénitencerie apostolique organise une semaine de cours pour aider les prêtres à confesser les fidèles. Ce tribunal permet en particulier à des confesseurs de signaler des pêchés graves comme des profanations ou des crimes.

En fin d'après-midi, le pape a présidé une célébration pénitentielle dans la basilique Saint-Pierre, au cours de laquelle il est allé lui-même se confesser. Il s'est ensuite installé dans un confessionnal pour entendre la confession de plusieurs fidèles.


Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13868
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Pape François : La confession   Ven 17 Mar 2017, 22:42

Gilles de Québec a écrit:

Le pape a rappelé que ces désordres pouvaient être pour une large part "psychiques" et devaient donc être pris en compte "à travers une saine collaboration avec les sciences humaines". Néanmoins, le confesseur "ne devra pas hésiter à se référer", au sein de son diocèse, à "des exorcistes", "choisis avec beaucoup de soin et de prudence".
Plus souvent que ses prédécesseurs, le pape François évoque la présence nocive du "diable", du "démon", de "Satan" dans le monde, et la nécessité de lutter contre cette présence par différents moyens.
[b
:bravo:  :bravo:  :bravo:
Gilles de Québec a écrit:

Chaque année, la Pénitencerie apostolique organise une semaine de cours pour aider les prêtres à confesser les fidèles. Ce tribunal permet en particulier à des confesseurs de signaler des pêchés graves comme des profanations ou des crimes.
[b
gne gne gne

Et le secret de la confession?
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1372
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Pape François : La confession   Sam 18 Mar 2017, 00:52

14 mars 2017
Spoiler:
 

La confession à Pâques revêt une «valeur d’exorcisme», explique le cardinal Piacenza

«L’Église invite à des actes d’amour simples»

« La confession sacramentelle est le seul vrai redémarrage pour chacun de nous! », déclare le cardinal Mauro Piacenza, Grand pénitencier, en charge de la Pénitencerie apostolique, le plus ancien dicastère de l’Église catholique: « à chaque fois que le prêtre prononce la formule de l’absolution, le croyant est libéré de l’emprise du malin ».

Dans un entretien pour ZENIT en italien, le cardinal évoque l’importance du sacrement de la pénitence et de la réconciliation, surtout durant le carême, qui prépare le chrétien à Pâques, quasi comme un exorcisme.

« Dans la confession, dit le cardinal, le baptisé est intérieurement renouvelé, et sa vie spirituelle commence à nouveau, avec tous les dons innombrables de grâce que le sacrement apporte. »

Le Grand pénitencier invite à « ne pas gaspiller ces occasions traditionnelles de rapprochement » comme Carême et la fête de Pâques. « Pâques est le centre de l’année liturgique, dit-il, car il est le centre de notre foi. » « La confession et la sainte communion ont toujours une valeur extraordinaire qui peuvent renouveler l’homme, poursuit le cardinal, mais célébrées à Pâques elles ont une valeur spirituelle et liturgique objectivement plus évidente et, je peux me permettre, même une valeur d’exorcisme. »

Et il s’explique : « Chaque fois que le prêtre prononce la formule de l’absolution, le croyant est libéré de l’emprise du malin et réintroduit dans la pleine communion avec la vie trinitaire. Chaque confesseur qui a un peu d’expérience, poursuit-il, sait combien vous payez, spirituellement parlant, certaines confessions et comment, dans les jours saints du Triduum pascal, la grâce opère puissamment et le diable, pourtant puissant, est encore vaincu. »

Le cardinal Piacenza rappelle que « les dévotions du carême » qui sont souvent considérées comme quelque chose de « vieux » et de « formel » sont en effet « des signes, parfois simples, à travers lesquels vous pouvez nourrir la foi ». « Comme dans un grand amour, explique le cardinal, les proclamations ne suffisent jamais, mais ce sont les petits gestes quotidiens qui nourrissent la relation, c’est ce qui se produit aussi avec Dieu. »

Le Grand pénitencier met en garde contre « le mépris de soi-disant « dévotions » et contre « l’aristocratisme » religieux ». Il existe dans cette attitude, estime-t-il, « un risque très sérieux de réduire la foi à une simple question intellectuelle, impliquant un seul aspect de la vie de l’homme. »

« L’Église nous invite à faire des dévotions », affirme le cardinal. « Le jeûne, qui implique le corps, le Chemin de Croix, qui vous invite à marcher sur les traces du Seigneur, le silence, qui permet au cœur de vraiment écouter, sont tous les gestes possibles du Carême, qui soutiennent l’acte concret de la foi. »

« Les « pratiques pieuses de dévotion», conclut le cardinal Piacenza, sont des actes d’amour simples, possibles pour tous, mais ils disent pourtant beaucoup de choses sur notre foi. Et chaque grand amour se nourrit de petits gestes. Ce sont des caresses à Jésus crucifié. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François : La confession   Sam 18 Mar 2017, 01:33

Gilles de Québec a écrit:

Citation :
Chaque année, la Pénitencerie apostolique organise une semaine de cours pour aider les prêtres à confesser les fidèles. Ce tribunal permet en particulier à des confesseurs de signaler des pêchés graves comme des profanations ou des crimes.
[b
gne gne gne

Et le secret de la confession?

Le mieux est que ceux qui ont à signaler des actes graves, comme des abus commis par des prêtres ou autres crimes graves, ne le disent pas en confession mais dénoncent les coupables aux autorités.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13868
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Pape François : La confession   Sam 18 Mar 2017, 11:37

Gilles de Québec a écrit:
14 mars 2017
Spoiler:
 

La confession à Pâques revêt une «valeur d’exorcisme», explique le cardinal Piacenza

« La confession sacramentelle est le seul vrai redémarrage pour chacun de nous! », déclare le cardinal Mauro Piacenza, Grand pénitencier, en charge de la Pénitencerie apostolique, le plus ancien dicastère de l’Église catholique: « à chaque fois que le prêtre prononce la formule de l’absolution, le croyant est libéré de l’emprise du malin ».

Qu'est ce que c'est encore que cette stupidité?
Confession et exorcisme sont totalement distincts, si ce n'est que la confession est utile et, en général, necessaire pour etre délivré d'une possession diabolique.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1372
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Pape François : La confession   Sam 18 Mar 2017, 15:04

RenéMatheux a écrit:
Citation :
Qu'est ce que c'est encore que cette stupidité?
Confession et exorcisme sont totalement distincts, si ce n'est que la confession est utile et, en général,  necessaire pour etre délivré d'une possession diabolique.
pukel Ce n'est pas du tout une stupidité cher ami ! pukel

Cette déclaration provient de la bouche-même
du cardinal Mauro Piacenza, Grand pénitencier, en charge de la Pénitencerie apostolique, le plus ancien dicastère de l’Église catholique.

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape François : La confession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape François à Sainte-Marthe : « La confession n’est pas un instrument de torture ! »
» Le pape François, tout un programme !..
» Miserando atque eligendo (La devise du Pape François)
» Interview de la soeur du nouveau Pape François
» L'Angélus à Rome avec le Pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: