DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Marc Hassyn



Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 21:46

Nier un fait n'est peut-être pas un crime, mais ce n'est pas davantage une opinion. C'est juste une connerie, parce qu'un fait est un fait.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 21:47

saint Zibou a écrit:
...

Lorsque le message déplaît, on s'en prend au messager? Quelle attitude "chrétienne"!

Il est temps de mettre les points sur les i , cher saint Zibou .

Niez-vous quelque chose , comme certains vous en accusent .?

Si oui , quoi exactement ?

La réalité du génocide des juifs pendant la deuxième guerre mondiale ? Les chiffres avancés ?

Les techniques utilisées ?

Les pièces amenées au procès de Nuremberg ?

Contestez-vous toute loi mémorielle ? Ou seulement la loi Gayssot ?

Avez-vous décidé de braver les lois mémorielles françaises ? Ou les injonctions du Conseil de l'Europe pour ses membres en 2008 ?


Dernière édition par boulo le Lun 20 Mar 2017, 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Messages : 4847
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 21:47

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Depuis quand l'on va en prison pour avoir dit des conneries ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 21:48

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Alors, pourquoi jette-t-on en prison?
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 21:56

Quand c'est une connerie sciemment  énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 21:58

Lebob a écrit:
boulo a écrit:
Et , pour en revenir au sujet , ont-ils l'intention eux aussi de promulguer des lois mémorielles ?

C'est à voir. En revanche, des lois liberticides, c'est très vraisemblable...


Les lois mémorielles sont déjà liberticides ( je n'en souhaite pas de supplémentaires , de quelque type que ce soit , bien entendu ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4847
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 22:01

Marc Hassyn a écrit:
Quand c'est une connerie sciemment  énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...

Si je nie l'existence historique de Jésus, je suis anti-chrétien? Je mérite la prison ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 22:09

boulo a écrit:
saint Zibou a écrit:
...

Lorsque le message déplaît, on s'en prend au messager? Quelle attitude "chrétienne"!

Il est temps de mettre les points sur les i , cher saint Zibou .

Niez-vous quelque chose , comme certains vous en accusent .?

Si oui , quoi exactement ?

La réalité du génocide des juifs pendant la deuxième guerre mondiale ? Les chiffres avancés ?

Les techniques utilisées ?

Les pièces amenées au procès de Nuremberg ?

Contestez-vous toute loi mémorielle ? Ou seulement la loi Gayssot ?

Avez-vous décidé de braver les lois mémorielles françaises ? Ou les injonctions du Conseil de l'Europe pour ses membres en 2008 ?

Je suis scandalisé par l'atteinte à la liberté d'opinion et de recherche historique. En tant qu'américain et canadien, je me moque des dictatures française ou européennes. D'ailleurs, en l'état des choses, vous risquez d'attendre longtemps avant que je ne me remette les pieds chez vous, pour y dépenser mon argent. Je ne nie pas le génocide nazi, ni le génocide britannique du Transvaal ni les crimes contre l'humanité des alliés: Holodomor, Dresde, Hambourg, Hiroshima ou Nagasaki.

En ce qui a trait aux chiffres, entre l'évaluation de "nuit et brouillard" et celle de Jean-Claude Pressac, une différence considérable existe, qui n'est pas le fait des négationnistes. C'est la même chose, pour la réduction de l'extension des camps d'extermination, selon le très peu révisionniste Martin Brozat, dès 1960. En ce qui a trait au Zyklon B, j'avoue ma perplexité, tant la polémique est étoffée, de part et d'autre. Je n'éprouve pas les mêmes réserves à l'égard du gazage au monoxyde de carbone ou la shoah par balles.

En conclusion, je récuse le rôle que la political correctness voudrait voir attribué au procès de Nuremberg, comme pivot de la nouvelle morale. Enfin, de même que je ne rejette pas le contractualisme rousseauiste, malgré le génocide vendéen, je ne saurait dénier toute valeur au "socialisme national", fondé sur d'autres bases: linguistiques (Habermas) et non génétiques (hitlérisme), en l'occurrence. Bref, il faut dégrever la pensée théorique des tabous, imposés par l'élite mondialiste.


Dernière édition par saint Zibou le Mar 21 Mar 2017, 02:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 22:11

Marc Hassyn a écrit:
Quand c'est une connerie sciemment  énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...

Phraséologie dictatoriale: bla bla bla! violon
A quand le retour des procès de Moscou et des auto-critiques? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 22:38

L'assoiffé a écrit:
Spoiler:
 

Aux U.S.A, votre coup de pied au c.l risquerait de n'avoir guère d'impact, en face d'un revolver!... :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 22:49

Zibou pas si saint qu'il le dit a écrit:
Phraséologie dictatoriale

Quand les preuves matérielles (photos, films, bâtiments, etc.) existent par dizaines ou centaines de milliers, quand les témoignages individuels et collectifs sont tout aussi innombrables, vouloir remettre en question des faits aussi solidement et incontestablement étayés, chipoter (toujours à la baisse, "bizarrement") sur les estimations des exterminations et leurs conditions matérielles, surtout lorsque cette remise en question est constante pour ne pas dire obsessionnelle, cela ne peut ressortir de la simple et anodine volonté de précision historique.

Cette idée fixe, toujours dans le sens d'une minimisation voire d'une négation, même sous couvert d'une honnêteté intellectuelle revendiquée mais en réalité factice, c'est tristement suspect. Du coup, c'est votre phraséologie qui dégage un fumet malodorant...
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4847
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 23:21

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Et vous pensez que le fait de nier quelque chose mérite la prison? Vous êtes sérieux??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 23:27

Apprenez à lire, je m'en suis expliqué plus haut:

Moi-même a écrit:
Quand c'est une connerie sciemment énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...

Vous parliez de sérieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4847
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 23:37

Marc Hassyn a écrit:
Apprenez à lire, je m'en suis expliqué plus haut:

Moi-même a écrit:
Quand c'est une connerie sciemment  énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...

Vous parliez de sérieux ?

Soyez clair, les historiens qui font des recherches et qui nient l'existence des chambres à gaz, méritent la prison ?
Ils sont historiens,  pas racistes ou je ne sais quoi.
Si ils se trompent ils n'ont pas à aller en prison mais à être contestés par d'autres historiens.
Si je conteste le réchauffement climatique , vous m'envoyez en prison?
Si je consteste l'existence historique de Mahomet, suis-je islamophobe? Dois-je aller en prison ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Lun 20 Mar 2017, 23:55

Vous êtes un beau démagogue... (normal : vous êtes frontiste)

Citation :
Soyez clair, les historiens qui font des recherches et qui nient l'existence des chambres à gaz, méritent la prison ?
Ils sont historiens,  pas racistes ou je ne sais quoi.

Faux. Quand un historien conteste un fait aussi indiscutable que l'existence des chambres à gaz, il ne fait pas oeuvre d'historien, mais d'idéologue extrémiste. Dans le but de minimiser voire nier l'holocauste des Juifs d'Europe. Et quelles motivations poussent donc un historien à nier un fait historique si près de nous dans le temps et si massivement documenté qu'il faut n'avoir aucune connaissance du sujet (ce qui ne peut pas être le cas d'un historien !) pour oser le faire ? Pas besoin d'aller chercher bien loin la réponse à cette question. Un historien qui nie la shoah est aussi historien que je suis astronaute.

Citation :
Si ils se trompent (...)

"Si ils", cela n'existe pas dans la langue française. Il faut dire et écrire "S'ils". Si vous voulez être plus français que la moyenne, tâchez au moins de ne pas écorner notre langue nationale. Surtout si vous souhaitez vous ériger en arbitre de la "francité".

Et ces historiens ne se trompent pas, la surabondance de documents et de preuves le leur interdit. Ils NOUS trompent.

Citation :
Si je conteste le réchauffement climatique , vous m'envoyez en prison?

Parce que contester le réchauffement climatique constitue un délit d'incitation à la haine ou la discrimination ??? Autre preuve de votre démagogie.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4847
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 00:01

Vous envoyez donc des chercheurs en prison car ils sont racistes à priori? Mais vous êtes moyenâgeux c'est pas possible!  Et vous vous pensez progressiste? C'est du fascisme, de l'obscurentisme et contraire à toute méthode scientifique.
Concernant mon français,  je parle 4 langues et ma première langue est l'italien, ne me donnez pas de leçons.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 00:23

Je n'envoie aucun chercheur en prison. J'envoie devant les tribunaux des idéologues de la haine qui veulent profiter de la caution pseudo-scientifique que leur offre leur déguisement de chercheur pour promouvoir des idées dangereuses que la Loi de la République réprime à juste titre.

Buona notte, Pignoncino.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 02:43

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Justement, quelle est la signification réelle de ces photos, films ou bâtiments? Par exemple, à la fin de la guerre, on "gazait" à Dachau mais, depuis 1978, on ne "gazait" plus etc... Lorsque des guignols, comme vous, atténuez l'horreur de  la crémation vive de bébés allemands au phosphore, ou de bébé nippons, à l'uranium, au profit de l'exaltation du seul génocide nazi, sans parler du mutisme cinématographique  généralisé, au sujet de l'Holodomor, votre rhétorique est particulièrement infecte.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 02:44

Pignon a écrit:
Spoiler:
 

+1 salut
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 06:32

saint Zibou a écrit:
Lorsque des guignols, comme vous, atténuez l'horreur de  la crémation vive de bébés allemands au phosphore, ou de bébé nippons, à l'uranium, au profit de l'exaltation du seul génocide nazi, sans parler du mutisme cinématographique  généralisé, au sujet de l'Holodomor, votre rhétorique est particulièrement infecte.

You're talking to me ? scratch

Hé ! Ho ! Zibou ! Où avez-vous lu que j'atténuais l'horreur d'autres massacres ? Zavez bu ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 06:45

saint Zibou a écrit:

...

En conclusion, je récuse le rôle que la political correctness voudrait voir attribué au procès de Nuremberg, comme pivot de la nouvelle morale. Enfin, de même que je ne rejette pas le contractualisme rousseauiste, malgré le génocide vendéen, je ne saurait dénier toute valeur au "socialisme national", fondé sur d'autres bases: linguistiques (Habermas) et non génétiques (hitlérisme), en l'occurrence. Bref, il faut dégrever la pensée théorique des tabous, imposés par l'élite mondialiste.

Dont acte .

En tentant maladroitement de minimiser le quasi-consensus occidental sur les leçons politiques , morales et religieuses à tirer de l'extermination des juifs d'Europe ( qui n'étaient d'ailleurs pas le seul " groupe " à être exterminé industriellement ) , vous voulez , si j'ai bien compris , restaurer une morale , une mystique , voire une politique occidentale traditionnelles , contre une mondialisation néo-libérale qui se dit ( mensongèrement ) neutre en matière de morale , de religion et de mystique .

Le but est louable . Les moyens sont douteux .

Ne serait-il pas plus efficace de rechercher l'aide de coreligionnaires " non-occidentaux " , qui n'ont pas eu la même perception
de la deuxième guerre mondiale ?

A commencer par les pays de l'Est de l'Europe , puisque c'est le plus facile pour nous ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mar 21 Mar 2017, 06:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 06:48

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
boulo a écrit:
Spoiler:
 

Il y a au moins trois pays qui ont déjà franchi le pas : de mémoire il y a la Pologne, la Lettonie et un troisième dont le nom m'échappe (peut-être la Hongrie, mais il faudrait que je vérifie).

A lire : " Les lois mémorielles en Russie et en Europe de l'Est " , allocution de Nikolay Koposov , reproduite dans lph-asso.fr .


www.lph-asso.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=163%3Alex


De toute façon , en tapant " lois mémorielles contre le communisme " , l'on obtient toutes sortes de liens .

A l'Est , les lois mémorielles comportent le risque de rallumer la guerre .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 07:26

boulo a écrit:
Spoiler:
 

Décidément, vos écoles ne sont que des fabriques à crétins: vous ne savez pas lire? Lorsque j'ai parlé de socialisme national, fondé sur la communauté linguistique  et NON d'après l'appartenance génétique, c'est justement parce que je veux neutraliser, mithridatiser, le socialisme national du virus raciste, ou hitlérien, qui ne peut mener, à terme, qu'à l'exclusion, voire l'extermination. Car, une langue, à la différence d'un code génétique, ça s'apprend. Est-il si impensable d'imaginer un socialisme national inclusif, sur l'ensemble d'un territoire donné, sans tout de suite avoir recours aux spectres du nazisme? Ainsi, les moyens ne sont pas douteux de dégrever la pensée occidentale de l'impératif holocaustique, qui fonde la morale, de façon très négative: absence de barbarie nazie, d'où les dérives LGBT, sociétales, entre autres, alors que la véritable assise de l'éthique, c'est le principe de la réciprocité linguistique, qui comporte la parité humaine, donc l'universalité morale.

A ce titre, peut-être vaut-il mieux refuser de prendre parti, face à la propagande germanophobe, afin de conserver politiquement ses coudées franches. Personnellement, je suis catholique confessant, par ma Foi en l'Incarnation, l'Ascension  et la Pentecôte, je ne peux que défendre l'universalisme moral et laïc. Ma démarche consiste seulement à trouver un terrain d'entente politique, qui évite le totalitarisme et le mondialisme, négateurs de la personne humaine, espèce et liberté. Est-ce encore ambigu, comme moyen, ou êtes-vous aliéné par la propagande mondialiste? Bref, je veux défendre intégralement la République personnaliste, ou l'État-nation linguistique, pour protéger chaque individu, en son immarcescible valeur.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 07:53

"AMENDEMENTS (1787-2017: 240 ans d'existence, la plus vieille déclaration de libertés démocratiques, encore existante.)
ARTICLE PREMIER
Le Congrèsgg ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre.  
ARTICLE II
Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé."
***

Internet, c'est l'extension de la conception américaine de la liberté au monde, où c'est le pouvoir qui est tenu de respecter la liberté de l'individu, plutôt que la personne qui doit défendre ses droits contre des mafias idéologiques, comme le libellé de l'amendement l'expose. De sorte que, les actes liberticides des ÉTATS sont réputés dictatoriaux et, aux U.S.A, risqueraient de se trouver confrontés à l'usage du second amendement...

P.S. Face aux amendements américains, la seule existence de lois "mémorielles" dément ce qu'elles veulent forcer à croire.


Dernière édition par saint Zibou le Mar 21 Mar 2017, 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 09:45

La constitution belge est moins large , en effet , mais aussi contraire aux lois mémorielles : contrairement à ce que demande le Conseil de l'Europe , la censure
préalable de la presse est interdite en Belgique ( mais pas la censure a posteriori ) .

A ma connaissance , les lois mémorielles demandées par le " Conseil de l'Europe " en 2008 n'ont pas encore été promulguées dans ce pays .

Pour moi , ces projets de lois sont contraires à la constitution belge ( mais je peux me tromper ) . J'estime d'ailleurs qu'en interdisant des spectacles de Dieudonné en Belgique , les autorités belges ont outrepassé leurs pouvoirs . Elles pouvaient sanctionner si nécessaire , après le spectacle .

Le prétexte allégué de " maintien de l'ordre " n'a trompé personne , pensé-je .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mar 21 Mar 2017, 11:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 10:10

En bref, à mon esprit américain, ces lois sont odieuses et ceux qui les défendent, aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 2345
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 10:39

Marc Hassyn a écrit:
Quand c'est une connerie sciemment  énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...

Il faut donc lire dans les esprits pour determiner que le but de quelqu'un qui nie l'extermination des juifs est de promouvoir la haine des juifs.

J'ai du mal à comprendre en quoi le fait de dire qu'il n'y a pas eu 6M de juifs tués mais 3M (par exemple) est censé entraîner la haine contre les juifs.

Ce qui entraîne bien la haine des juifs, c'est justement que les gens ont l'impression que leur cause est une cause nationale au-dessus des autres causes.

Thierry Ardisson à la télé exprimait bien cela: "En France, on est libres, on peut blasphémer, on peut critiquer toutes les religions. Par contre attention à l'antisémitisme parce que nous avons fait trop de mal aux juifs par le passé"...

CQFD.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 11:54

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Je clos ce débat en affirmant que la solidarité juridique des alliés, consacrée par le verdict de Nuremberg, implique la reconnaissance morale des lois "mémorielles" françaises subséquentes. Or, à mon esprit américain, ces lois sont odieuses. De sorte que, par principe, je récuse les conclusions du procès de Nuremberg, pour toujours, puisque la faute de la loi Gayssot a un caractère imprescriptible, du fait du caractère radical de son atteinte à la liberté d'opinion et de parole, en vertu du contrat juridique, implicite, liant les alliés. La France, et ses alliés, ont, donc, voulu imposer, depuis 1990, au monde, une version officielle de l'Histoire, alors je la rejette d'office. Car, la liberté est à ce prix.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 12:14

Les vainqueurs de la guerre seraient donc confrontés à une remise en cause partielle de leurs versions officielles et y réagiraient par des lois ?

Si c'est vraiment le cas , c'est bien compréhensible mais maladroit .

Il est bien connu que les interdictions excitent souvent environ une moitié des sujets , à la désobéissance .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 13:03

Waddle a écrit:
J'ai du mal à comprendre en quoi le fait de dire qu'il n'y a pas eu 6M de juifs tués mais 3M (par exemple) est censé entraîner la haine contre les juifs.

Oui, j'ai bien compris que tu avais du mal à comprendre ce qui est pourtant limpide...

Prétendre qu'il n'y a pas eu 6M de juifs exterminés mais 3M est tout sauf anodin. C'est avant tout suggérer que le nombre de victimes est moindre (car "bizarrement", il est toujours revu à la baisse, jamais à la hausse), donc réduire la culpabilité du régime nazi et rendre la mouvance idéologique dont il dépend moins infréquentable. C'est aussi suggérer que les Juifs mentent à dessein, qu'ils ont d'ailleurs toujours menti, qu'ils tirent les ficelles, etc.

Le principal point commun de tous les révisionnistes / négationnistes n'est certainement pas l'amour de l'exactitude historique mais bien plutôt l'antisémitisme qui affleure au long de toutes leurs déclarations. Ça se voit comme le nez au milieu du visage, mais certains semblent étrangement aveugles.

Waddle a écrit:
Ce qui entraîne bien la haine des juifs, c'est justement que les gens ont l'impression que leur cause est une cause nationale au-dessus des autres causes.

Non, la première cause de la haine des Juifs, c'est la haine des Juifs. La seconde, c'est le fait insupportable que ces salauds de Youpins aient l'outrecuidance de se défendre contre les gentils racistes, au lieu de raser les murs comme ils l'ont fait depuis 2000 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 2345
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 14:30

Marc Hassyn a écrit:
Waddle a écrit:
J'ai du mal à comprendre en quoi le fait de dire qu'il n'y a pas eu 6M de juifs tués mais 3M (par exemple) est censé entraîner la haine contre les juifs.

Oui, j'ai bien compris que tu avais du mal à comprendre ce qui est pourtant limpide...

Prétendre qu'il n'y a pas eu 6M de juifs exterminés mais 3M est tout sauf anodin. C'est avant tout suggérer que le nombre de victimes est moindre (car "bizarrement", il est toujours revu à la baisse, jamais à la hausse), donc réduire la culpabilité du régime nazi et rendre la mouvance idéologique dont il dépend moins infréquentable. C'est aussi suggérer que les Juifs mentent à dessein, qu'ils ont d'ailleurs toujours menti, qu'ils tirent les ficelles, etc.

Le principal point commun de tous les révisionnistes / négationnistes n'est certainement pas l'amour de l'exactitude historique mais bien plutôt l'antisémitisme qui affleure au long de toutes leurs déclarations. Ça se voit comme le nez au milieu du visage, mais certains semblent étrangement aveugles.
Que les révisionnistes en général ne soient pas animés par l'amour des juifs c'est certainement vrai.
Mais prouver que le fait d'être révisionniste C'EST faire de la haine raciale, c'est une gymnastique et des tortillements intellectuels assez drôles.
Je ne le dirais jamais assez. La loi se soit d'être claire et OBJECTIVE. Objective, cela veut dire que l'objet du délit doit être clair.
Et là c'est tout sauf clair.

Car on ne peut pas dire dans une loi "Il est interdit de revoir à la baisse le nombre de morts juifs car le faire c'est forcément être sympathisant des nazis, et être sympathisant des nazis, c'est vouloir tuer les juifs...."

Quand la loi commence à faire des procès d'intention, elle devient une loi mouvante. Tout ce qu'il ne faut pas dans une démocratie.

Citation :

Non, la première cause de la haine des Juifs, c'est la haine des Juifs. La seconde, c'est le fait insupportable que ces salauds de Youpins aient l'outrecuidance de se défendre contre les gentils racistes, au lieu de raser les murs comme ils l'ont fait depuis 2000 ans.
Oui c'est vrai, votre vision est de ne rien expliquer, rien décortiquer, rien comprendre. Juste mettre des anathèmes.
Ca n'a jamais fait avancer personne.

Juste pour votre gouverne, il y a des gens qui ont écrit des livres pour relativiser le rôle des esclavagistes de l'époque. Et ces livres ont même eu des prix:

http://www.lefigaro.fr/livres/2006/05/11/03005-20060511ARTLIT90257-olivier_petre_grenouilleau_un_esclavage_qui_n_a_pas_laisse_de_traces.php

Constamment, les gouvernements peuvent parler des bienfaits de la colonisation, du fait qu'elle n'était pas si violente, que le but était de "partager la culture", etc... etc... sans qu'on entende énormément de cris d'orfraies pour expliquer que cela devrait être interdit.

Je trouve cela répugnant mais JAMAIS DE LA VIE je ne voudrais qu'on interdise de telles opinions. Car les gens ont le droit de penser s'ils le veulent que la colonisation était douce et superbe. Il faut simplement démontrer et expliquer aux gens ce qu'était la réalité de cela.

Mais s'il y avait eu des propos équivalents sur la seconde guerre ou sur les juifs, vous pouvez être sûr que ça allait devenir une cause nationale.

Quand Israël commet des crimes de guerre atroces et continue la colonisation AU MEPRIS DU DROIT INTERNATIONAL et que nos gouvernants continuent à faire ami-ami avec eux, au point de se sentir obligés d'aller faire allégeance au CRIF chaque année, il est normal que cela crée du ressentiment chez certaines populations.

Vous pouvez rester dans votre bien-pensance et juste jeter des anathèmes. C'est votre droit. Le devoir d'un intellectuel c'est d'expliquer, de comprendre, d'expliciter des phénomènes. Ne serait ce que pour les combattre.

C'est comme le terrorisme islamiste. ON peut faire comme les gens de l'extrême droite et juste dire "Il ne faut rien justifier et rien expliquer, ce sont juste des méchants terroristes qui ne nous aiment pas" et aller dormir tranquille. On peut aussi essayer de comprendre pourquoi le pays en fabrique autant et ce qui n'a pas marché.

"Ce sont des sales fachos antisémites!", cela n'a jamais fait avancer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4932
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 15:08

Pignon a écrit:
Marc Hassyn a écrit:
Apprenez à lire, je m'en suis expliqué plus haut:

Moi-même a écrit:
Quand c'est une connerie sciemment  énoncée dans le but de promouvoir la haine et la discrimination raciales, religieuses...

Vous parliez de sérieux ?

Soyez clair, les historiens qui font des recherches et qui nient l'existence des chambres à gaz, méritent la prison ?
Ils sont historiens,  pas racistes ou je ne sais quoi.

En réalité aucun « historien qui fait des recherches » nie l‘existence des chambres à gaz. Ceux qui le font et publient des ouvrages négationnistes sont à peu près tout ce que voulez, mais n’ont aucune qualification en histoire et ne maîtrisent pas les outils de la recherche historique. Et la plupart d’entre eux ont un ou deux points communs : un antisémitisme frénétique et/ou un irrépressible besoin de réhabiliter le nazisme…

Pignon a écrit:

Si ils se trompent

Ils ne « se » trompent pas, ils trompent tout court et ils en sont parfaitement conscients. Un chercheur peut se tromper de bonne foi, mais si on lui démontre son erreur, en règle générale il l’admettra, sauf chez ceux qui ont un ego surdimensionné. Aucun négationniste n’a jamais admis s’être trompé même lorsqu’il a été démontré par A+B en quoi ce qu’il racontait était faux. Tout simplement parce que leur démarche n’est pas celle d’un historien ou d’un scientifique, mais d’un idéologue.


Pignon a écrit:
ils n'ont pas à aller en prison mais à être contestés par d'autres historiens.

Ils ne sont pas contestés par les autres historiens. En fait tous les historiens qui se sont penché sur la question ont réfuté en long et en large leurs « travaux » et ont expliqué pourquoi ils sont sans valeur.


Pignon a écrit:
Si je conteste le réchauffement climatique , vous  m'envoyez en prison?

La contestation du réchauffement climatique ne se construit pas sur un discours haineux, contrairement au négationnisme

Pignon a écrit:
Si je consteste l'existence historique de Mahomet, suis-je islamophobe? Dois-je aller en prison ?

C’est un sujet sur lequel il y a débat entre historiens, au contraire du négationnisme qui n’a aucune légitimité scientifique…
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Waddle



Masculin Messages : 2345
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 15:59

Lebob a écrit:

En réalité aucun « historien qui fait des recherches » nie l‘existence des chambres à gaz. Ceux qui le font et publient des ouvrages négationnistes sont à peu près tout ce que voulez, mais n’ont aucune qualification en histoire et ne maîtrisent pas les outils de la recherche historique. Et la plupart d’entre eux ont un ou deux points communs : un antisémitisme frénétique et/ou un irrépressible besoin de réhabiliter le nazisme…
Ou ni l'un ni l'autre. Cela peut être des gens qui ont soif de célébrité, des paranos, des gens qui se méfient des thèses officielles en général...
En tout cas vous Faurisson ne semble correspondre à aucune de vos deux définitions.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14591
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 16:02

Adamev a écrit:
En fait si je vous suis bien les USA auraient dû se laver les mains de la guerre en Europe??? Autre question si pas Dresde et Hiroshima combien de millions de morts américaines en plus de celles qui ont été projetées en Europe et dans les iles du pacifique???
Dresde, peut etre moins!
Hiroshima? Pourquoi commencer par bombarder une ville et pas des installations militaires?

Je constate : les enfants brulés vous vous en foutez : tous vos posts le disent! Et vous osez donner votre avis! Vous devriez vous cacher!
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4932
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 20:57

Waddle a écrit:
Lebob a écrit:

En réalité aucun « historien qui fait des recherches » nie l‘existence des chambres à gaz. Ceux qui le font et publient des ouvrages négationnistes sont à peu près tout ce que voulez, mais n’ont aucune qualification en histoire et ne maîtrisent pas les outils de la recherche historique. Et la plupart d’entre eux ont un ou deux points communs : un antisémitisme frénétique et/ou un irrépressible besoin de réhabiliter le nazisme…
Ou ni l'un ni l'autre. Cela peut être des gens qui ont soif de célébrité, des paranos, des gens qui se méfient des thèses officielles en général...
En tout cas vous Faurisson ne semble correspondre à aucune de vos deux définitions.

Si vous vous étiez informé un minimum sur la question vous sauriez que Faurisson est fanatiquement antisémite. Par ailleurs, selon Pierre Vidal-Naquet qui fut son condisciple au lycée, Faurisson aurait professé des idées néo-nazies dès l’adolescence, ce que confirme un autre de ses condisciples. Le même Faurisson fut également membre au début des années 1960 de l’« association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain ». En d’autres termes, Faurisson remplit parfaitement ces deux définitions et il n’est pas le seul parmi les négationnistes.

J’ajoute, car j’en ai franchement ras la casquette de l’expression « thèses officielles » utilisée à toutes les sauces, en particulier dans ce contexte, qui n’est en fait qu’un cache-sexe mité (et miteux) qui n’arrive pas à dissimuler l’ignorance abyssale de celui qui l’emploie, qu'en matière de génocide des juifs, il n’y a pas de « thèse officielle », pas plus que de « version officielle » ou de « vérité officielle ».

Il y a des faits sur lesquels s’accordent tous les historiens qui ont, pour la plupart, consacré des pans entiers de leurs vie à effectuer des recherches sur la question. Et ces faits sont que de 1939 à 1945 les nazis se sont ingéniés à massacrer les juifs par toutes sortes de procédés dont les fusillades systématiques et les gazages ne sont que les plus connus, les autres étant les mauvais traitements et la famine (on mourait de faim dans les ghettos de Pologne occupée).

Je conclus en précisant que l’ignorance n’est pas une excuse permettant d’écrire ou de dire n’importe quoi, sur ce sujet comme sur d’autres.

Si vous voulez discuter du négationnisme commencez par vous informer sur la question plutôt que de disserter dans le vide en faisant étalage de votre méconnaissance du sujet.

Vous pouvez commencer en lisant le contenu de ce site bien fait et très complet : http://www.phdn.org/
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 21:21

boulo a écrit:
Les vainqueurs de la guerre seraient donc confrontés à une remise en cause partielle de leurs versions officielles et y réagiraient par des lois ?

Si c'est vraiment le cas , c'est bien compréhensible mais maladroit .

Il est bien connu que les interdictions excitent souvent environ une moitié des sujets , à la désobéissance .

Au contraire, ce n'est pas par désobéissance mais en vertu de ma fidélité aux grands principes de justice que je récuse le verdict de Nuremberg. Car, d'une part, le pacte d'impartialité des juges de Nuremberg a été violé, positivement, par la France, en 1990, à cause de la promulgation de la loi Gayssot, puisqu'elle a démontré un intérêt idéologique à défendre la valeur historique de son verdict. Ainsi, de même qu'on peut déclarer nul un mariage pour des causes dirimantes subséquentes à la célébration matrimoniale, par exemple l'impuissance du mari ou la maladie mentale camouflée d'un des deux conjoints, de même la France a manifesté sa partialité, par sa loi mémorielle. D'autre part, le consentement tacite des trois autres nations, à la démarche législative de la France, puisqu'aucun de ces États-juges n'a élevé la moindre protestation à cet attentat contre la justice, a transgressé, négativement, l'impartialité du tribunal, en jetant un soupçon au sujet de sa probité.  En conséquence, je suis forcé d'écarter le verdict de Nuremberg, pour vice de forme, du procès conceptuel à laquelle ma délibération théorique doit s'attacher, dans l'élaboration et l'évaluation des systèmes politiques, comme l'Église peut déclarer nul un mariage qui repose sur une imposture.

En d'autre termes, ma réflexion ne saurait tolérer d'être affectée par une quelconque contrainte (loi mémorielles), puisqu'elle se réduirait à une simple propagande. C'est pourquoi, je me réclame de la liberté de parole, garantie par le premier amendement américain, pour cautionner le caractère scientifique de mon propos théorique. Ma pensée ne peut être contrôlée par la contrainte mais doit reposer sur la liberté. Concrètement, l'hitlérisme ne saurait plus être condamné, à cause de la loi Gayssot, que sur un plan théorique, parce que raciste. Or, puisque le racisme ne peut mener, à mon avis, qu'à l'ostracisme, voire l'extermination, on doit conclure que le national-socialisme GÉNÉTIQUE est une impasse politique, de la pure barbarie. Hélas, la loi Gayssot m'empêche d'illustrer mon propos, au moyen des pièces du tribunal de Nuremberg.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 23:52

Vous êtes une fois de plus hors sujet , Adamev .

Le sujet est la question de principe : une loi mémorielle se justifie-t-elle ?

Si son objet est indiscutable , comme le montre Lebob , n'est-ce pas une faiblesse que de la promulguer ?

Pour prendre un exemple trivial , ne faudrait-il pas une loi interdisant d'exprimer que 2 et 2 font cinq ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mar 21 Mar 2017, 23:57

Non .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 06:35

boulo a écrit:
Pour prendre un exemple trivial , ne faudrait-il pas une loi interdisant d'exprimer que 2 et 2 font cinq ?

Mais justement ! Il ne viendrait à l'esprit de personne de nier que 2+2=4 (mais votre exemple est mal choisi: ici, la volonté serait plutôt d'établir que 2+2=3... voire 2,5... sinon 0.)

Waddle a écrit:
Mais prouver que le fait d'être révisionniste C'EST faire de la haine raciale, c'est une gymnastique et des tortillements intellectuels assez drôles.

Bien sûr que si le révisionnisme n'a qu'une motivation antisémite ! Si vous pensez qu'il existe des révisionnistes uniquement animés par l'honnêteté intellectuelle et l'amour inconditionnel de la vérité historique, vous êtes d'une naïveté de dimensions intergalactiques ! Essayez donc de me dénicher un seul révisionniste progressiste, anti-raciste et philosémite, pour voir. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 06:53

adamev a écrit:
Blabla qui ne répond pas à la question ... En fait si je vous suis bien les USA auraient dû se laver les mains de la guerre en Europe??? Autre question si pas Dresde et Hiroshima combien de millions de morts américaines en plus de celles qui ont été projetées en Europe et dans les iles du pacifique???

Ai-je des comptes à vous rendre? siffler
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 07:22

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 

L'argument radical qui soutien mon raisonnement est le suivant: " Agere sequitur esse”. De sorte que, si le crime contre l'humanité, défini par le tribunal de Nuremberg, est imprescriptible, alors l'impartialité de ce tribunal l'est également. Or, la France, et ses alliés, en 1990, ont violé le caractère imprescriptible de l'impartialité du Tribunal de Nuremberg. De sorte que, toute l'œuvre du Tribunal est discréditée, on doit écarter les pièces du Tribunal, de toute évaluation théorique de systèmes politiques. J'en suis profondément navré, mais cette conclusion est irréversible et irrémédiable.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10922
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 07:32

Marc Hassyn a écrit:
boulo a écrit:
Pour prendre un exemple trivial , ne faudrait-il pas une loi interdisant d'exprimer que 2 et 2 font cinq ?

Mais justement ! Il ne viendrait à l'esprit de personne de nier que 2+2=4 (mais votre exemple est mal choisi: ici, la volonté serait plutôt d'établir que 2+2=3... voire 2,5... sinon 0.)

...

Eh bien , vous vous trompez complètement . J'ai connu des gens qui affirmaient sottement que 2 et 2 faisaient cinq . Fallait-il les emprisonner ?

Et un grand poète a écrit : " 4 + 4 = 8 . Pourquoi pas 9 ? " . Aurait-il fallu l'emprisonner ?

Essayez quand même de vous concentrer sur le principe de la loi mémorielle ( pas sur ses applications ) .

Beaucoup d'historiens ( non négationnistes ) y sont opposés .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 07:55

Plus essentiellement encore, mon évaluation du verdict de Nuremberg, suite à la promulgation de la loi Gayssot, repose sur le paradigme suivant: Toute proposition comporte deux faces. En effet, si nous posons: A = A, nous affirmons d'une part l'identité du prédicat au sujet, et d'autre part, la nécessité de cette identité. C'est pourquoi, une proposition peut être reçue pour vraie et/ou pertinente, ou bien écartée comme fausse ou caduque, à un débat donné. Dans le cas qui nous occupe, la promulgation de la loi Gayssot a sonné le gaz de la caducité des conclusions du Tribunal de Nuremberg, de même que la liaison d'Hitler avec Eva Braun ne joue aucun rôle pour l'évaluation d'une théorie politique. En définitive, la promulgation de la loi Gayssot a été, théoriquement, bien plus un drame pour les exterminationnistes que pour les révisionnistes...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4932
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 08:45

boulo a écrit:
Spoiler:
 

Pour rappel, on n'avait pas attendu la loi Gayssot pour condamnés Paul Rassinier, Maurice Bardèche et Robert Faurisson, les lois réprimant la diffamation raciale, l'injure raciale, la provocation à la haine raciale et l'apologie de la haine raciale ayant suffit pour les traduire en justice et les condamner avant la loi Gayssot.

Parce qu'en définitive, la démarche de nombreux négationnistes relève de la haine raciale.

Personne ici ne se demande pourquoi c'est le génocide des juifs par les nazis qui est systématiquement la cible des négationnistes ?

Quand à une « loi interdisant d'exprimer que 2 et 2 font cinq », ceux qui le pensent et le disent font-il du tort à quiconque, en dehors d’eux-mêmes ? Sont-ils motivés par la haine d’un groupe religieux, ethnique ou national ? Entendent-il réhabiliter un système politique meurtrier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4932
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 08:49

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 

Raisonnement pseudo juridique qui ne veut strictement rien dire et ne prouve par conséquent strictement rien.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84274
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 08:52

saint Zibou a écrit:
la promulgation de la loi Gayssot a été, théoriquement, bien plus un drame pour les exterminationnistes que pour les révisionnistes...

J'en arrive à la même conclusion. Et par comparaison, la honte tragique que constitue la négation des camps de la mort (car on tue ainsi DEUX FOIS les victimes) est moins forte aux USA et au Canada parce que les choses sont clairement débattues.

En Europe et dans les pays Arabes, tous les "antisystèmes" s'emparent maintenant de ce thème pour établir que "le système ment". Et cela passe par Internet ou par les échanges privées. Le résultat est donc anti-productif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4932
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 08:55

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 

A défaut d’arguments pertinents sur le fond de la question vous vous enfoncez dans une verbosité dénuée de sens, qui impressionnera sans doute quelque naïf, mais qui ne mène strictement nulle part et ne démontre absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 08:56

Lebob a écrit:
Spoiler:
 

Raisonnement pseudo juridique qui ne veut strictement rien dire et ne prouve par conséquent strictement rien.
Mon raisonnement me suffit. Je n'ai pas besoin de votre approbation.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?   Mer 22 Mar 2017, 09:03

Lebob a écrit:
Spoiler:
 
 

En définitive, le fond du problème m'indiffère, puisque je n'étais pas encore né. Ainsi,  je ne suis pas le géant Atlas pour porter le monde sur mes épaules. Car, ma perspective n'est pas historique mais philosophique. Je me questionne à savoir si le procès de Nuremberg a pulvérisé toute récupération du socialisme national. Or, la preuve étant caduque, pour vice de forme, alors rien ne s'oppose à la récupération de l'idée nationale-socialiste, sous un angle linguistique, plutôt que génétique.
Si mon exposé ne convainc pas, tant pis pour les contempteurs.


Dernière édition par saint Zibou le Mer 22 Mar 2017, 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Que penser des lois Françaises condamnant des opinions historiques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» forêts françaises de ce siècle
» Chitons des côtes françaises (et + !)
» Quiz sur les îles françaises
» Grenouilles dans les Alpes Françaises
» L' emploi du temps des universités françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: