DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 A.C. Emmerich : le faux œcuménisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83611
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Lun 06 Mar 2017, 20:17

Citation :

C. Emmerich : le faux œcuménisme


Spoiler:
 
[ltr]
Je vis, sous l'image de plusieurs jardins formant un cercle autour de moi, les rapports du Pape avec les évêques. Je vis le Pape lui-même sur son trône, placé comme dans un jardin. Je vis dans divers jardins, les droits et les pouvoirs de ces évêques et de ces évêchés, sous forme de plantes, de fleurs et de fruits, et je vis des rapports, des courants, des influences, comme des fils ou des rayons allant du siège de Rome aux jardins. Je vis sur la terre, dans ces jardins, l'autorité spirituelle du moment : je vis en l'air, au-dessus d'eux, l'approche de nouveaux évêques. Ainsi, par exemple, je vis dans l'air (dans l'avenir), au-dessus d'un jardin où se trouvait le sévère supérieur (l'évêque d'alors, sévère parce que ferme dans la foi), un nouvel évêque avec la crosse, la mitre et tout le reste. Je vis autour de lui des protestants qui voulaient le faire descendre dans le jardin, mais non avec les conditions que le Pape avait exigées. (A.III.128)
***
Ils cherchaient à s'y glisser par toute espèce de moyens : ils bouleversaient certaines parties du jardin où y jetaient de mauvaises semences. Je les vis tantôt dans un endroit, tantôt dans un autre, cultiver, ou laisser en friche, démolir et ne pas enlever les décombres, etc. Tout était plein de pièges et de ruines. Je les vis intercepter et détourner les voies qui allaient au Pape. (A.III.128)
***
Je vis ensuite que quand ils introduisaient l'évêque de la manière qu'ils s'étaient proposée (après l'avoir élu démocratiquement ? selon que, déjà, certains commencent à militer en ce sens) il était intrus, introduit contre la volonté du Pape et qu'il ne possédait pas légitimement l'autorité spirituelle. (A.III.128)
***
Je vis, à ce que je crois, presque tous les évêques du monde, mais un petit nombre seulement parfaitement sain. (A.III.136)
***
Je vis tout ce qui tient au protestantisme prendre de plus en plus le dessus, et la religion tomber en décadence complète. (A.III.137)
***
Il y avait à Rome, même parmi les prélats, bien des personnes de sentiments peu catholiques qui travaillaient au succès de cette affaire (la fusion des églises).
Je vis aussi en Allemagne des ecclésiastiques mondains et des protestants éclairés manifester des désirs et former un plan pour la fusion des confessions religieuses et pour la suppression de l'autorité papale. (A.III.179)
…et ce plan avait, à Rome même, des fauteurs parmi les prélats ! (A.III.179)
***
Ils bâtissaient une grande église, étrange et extravagante ; tout le monde devaient y entrer pour s'y unir et y posséder les mêmes droits ; évangéliques, catholiques, sectes de toute espèce : ce devait être une vrai communion des profanes où il n'y aurait qu'un pasteur et un troupeau. Il devait aussi y avoir un Pape (élu vraisemblablement !) mais qui ne posséderait rien et serait salarié. Tout était préparé d'avance et bien des choses étaient déjà faîtes : mais à l'endroit de l'autel, il n'y avait que désolation et abomination. (A.III.188)[/ltr]


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monachev

avatar

Masculin Messages : 101
Inscription : 25/05/2012

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 09:42

La crise actuelle de l'Eglise est d'une nature beaucoup plus grave que les crises du passé. Il s'agit d'un affrontement entre la foi catholique et l'apostasie pure et simple. A ce sujet voici ce que Paul VI confiait à son ami Jean Guitton: “Il y a un très grand trouble en ce moment dans le monde et dans l’Église, et ce qui est en question, c’est la foi. Il arrive maintenant que je me redise la phrase obscure de Jésus dans l’Évangile de saint Luc : ‘Quand le Fils de l’Homme reviendra, trouvera-t-il encore de la foi sur la terre ?’ Il arrive que paraissent des livres où la foi est diminuée sur des points importants, que l’épiscopat se taise, qu’on ne trouve pas ces livres étranges. Et c’est cela qui, à mes yeux, est étrange. Il m’arrive de relire l’Évangile de la fin des temps et de constater qu’il y a en ce moment certains signes de cette fin. Est-ce que nous sommes proches de la fin ? c’est ce que nous ne saurons jamais. Il faut toujours nous tenir prêts à la fin, mais tout peut durer très longtemps. Ce qui me frappe quand je considère le monde catholique, c’est qu’à l’intérieur du catholicisme une pensée de type non-catholique semble parfois avoir le dessus, et il se peut que cette pensée non catholique à l’intérieur du catholicisme devienne demain la plus forte. Mais elle ne représentera jamais la pensée de l’Église. Il faut que subsiste un petit troupeau, même si c’est un troupeau tout petit”. Il se tait, puis il dit : “Ce qui manque au catholicisme en ce moment, c’est la cohérence”, et il répète plusieurs fois ce mot « cohérence ». Il semble dire: “C’est au Pape qu’il appartient de redresser, de réunir, de rendre cohérent ce qui est incohérent”. Il se tait. » (Jean Guitton, Paul VI secret, pp. 168-169.)
Revenir en haut Aller en bas
http://simonnoel.blogspot.be/
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :

C. Emmerich : le faux œcuménisme






Spoiler:
 
[ltr]
Je vis, sous l'image de plusieurs jardins formant un cercle autour de moi, les rapports du Pape avec les évêques. Je vis le Pape lui-même sur son trône, placé comme dans un jardin. Je vis dans divers jardins, les droits et les pouvoirs de ces évêques et de ces évêchés, sous forme de plantes, de fleurs et de fruits, et je vis des rapports, des courants, des influences, comme des fils ou des rayons allant du siège de Rome aux jardins. Je vis sur la terre, dans ces jardins, l'autorité spirituelle du moment : je vis en l'air, au-dessus d'eux, l'approche de nouveaux évêques. Ainsi, par exemple, je vis dans l'air (dans l'avenir), au-dessus d'un jardin où se trouvait le sévère supérieur (l'évêque d'alors, sévère parce que ferme dans la foi), un nouvel évêque avec la crosse, la mitre et tout le reste. Je vis autour de lui des protestants qui voulaient le faire descendre dans le jardin, mais non avec les conditions que le Pape avait exigées. (A.III.128)
***
Ils cherchaient à s'y glisser par toute espèce de moyens : ils bouleversaient certaines parties du jardin où y jetaient de mauvaises semences. Je les vis tantôt dans un endroit, tantôt dans un autre, cultiver, ou laisser en friche, démolir et ne pas enlever les décombres, etc. Tout était plein de pièges et de ruines. Je les vis intercepter et détourner les voies qui allaient au Pape. (A.III.128)
***
Je vis ensuite que quand ils introduisaient l'évêque de la manière qu'ils s'étaient proposée (après l'avoir élu démocratiquement ? selon que, déjà, certains commencent à militer en ce sens) il était intrus, introduit contre la volonté du Pape et qu'il ne possédait pas légitimement l'autorité spirituelle. (A.III.128)
***
Je vis, à ce que je crois, presque tous les évêques du monde, mais un petit nombre seulement parfaitement sain. (A.III.136)
***
Je vis tout ce qui tient au protestantisme prendre de plus en plus le dessus, et la religion tomber en décadence complète. (A.III.137)
***
Il y avait à Rome, même parmi les prélats, bien des personnes de sentiments peu catholiques qui travaillaient au succès de cette affaire (la fusion des églises).
Je vis aussi en Allemagne des ecclésiastiques mondains et des protestants éclairés manifester des désirs et former un plan pour la fusion des confessions religieuses et pour la suppression de l'autorité papale. (A.III.179)
…et ce plan avait, à Rome même, des fauteurs parmi les prélats ! (A.III.179)
***
Ils bâtissaient une grande église, étrange et extravagante ; tout le monde devaient y entrer pour s'y unir et y posséder les mêmes droits ; évangéliques, catholiques, sectes de toute espèce : ce devait être une vrai communion des profanes où il n'y aurait qu'un pasteur et un troupeau. Il devait aussi y avoir un Pape (élu vraisemblablement !) mais qui ne posséderait rien et serait salarié. Tout était préparé d'avance et bien des choses étaient déjà faîtes : mais à l'endroit de l'autel, il n'y avait que désolation et abomination. (A.III.188)[/ltr]






On comprend mieux pourquoi sa cervelle pissait le sang, chaque vendredi: tout s'explique!...
*
*
*
:mortderire:


Dernière édition par saint Zibou le Mar 07 Mar 2017, 13:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:14

Les protestants évangéliques ne veulent pas être intégrés à votre église, rassurez vous.

Ce genre d'initiative ne vient pas des protestants mais du catholicisme qui essaie d'intégrer et de dissoudre le protestantisme en elle comme elle l'a fait des cultes païens de la Rome antique.

Ça ne fonctionnera pas avec les évangéliques, qui sont le plus grand courant protestant de nos jours (en nombre), car ils gardent la vraie foi apostolique.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13897
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :

C. Emmerich : le faux œcuménisme



Spoiler:
 
[ltr]
Je vis, sous l'image de plusieurs jardins formant un cercle autour de moi, les rapports du Pape avec les évêques. Je vis le Pape lui-même sur son trône, placé comme dans un jardin. Je vis dans divers jardins, les droits et les pouvoirs de ces évêques et de ces évêchés, sous forme de plantes, de fleurs et de fruits, et je vis des rapports, des courants, des influences, comme des fils ou des rayons allant du siège de Rome aux jardins. Je vis sur la terre, dans ces jardins, l'autorité spirituelle du moment : je vis en l'air, au-dessus d'eux, l'approche de nouveaux évêques. Ainsi, par exemple, je vis dans l'air (dans l'avenir), au-dessus d'un jardin où se trouvait le sévère supérieur (l'évêque d'alors, sévère parce que ferme dans la foi), un nouvel évêque avec la crosse, la mitre et tout le reste. Je vis autour de lui des protestants qui voulaient le faire descendre dans le jardin, mais non avec les conditions que le Pape avait exigées. (A.III.128)
***
Ils cherchaient à s'y glisser par toute espèce de moyens : ils bouleversaient certaines parties du jardin où y jetaient de mauvaises semences. Je les vis tantôt dans un endroit, tantôt dans un autre, cultiver, ou laisser en friche, démolir et ne pas enlever les décombres, etc. Tout était plein de pièges et de ruines. Je les vis intercepter et détourner les voies qui allaient au Pape. (A.III.128)
***
Je vis ensuite que quand ils introduisaient l'évêque de la manière qu'ils s'étaient proposée (après l'avoir élu démocratiquement ? selon que, déjà, certains commencent à militer en ce sens) il était intrus, introduit contre la volonté du Pape et qu'il ne possédait pas légitimement l'autorité spirituelle. (A.III.128)
***
Je vis, à ce que je crois, presque tous les évêques du monde, mais un petit nombre seulement parfaitement sain. (A.III.136)
***
Je vis tout ce qui tient au protestantisme prendre de plus en plus le dessus, et la religion tomber en décadence complète. (A.III.137)
***
Il y avait à Rome, même parmi les prélats, bien des personnes de sentiments peu catholiques qui travaillaient au succès de cette affaire (la fusion des églises).
Je vis aussi en Allemagne des ecclésiastiques mondains et des protestants éclairés manifester des désirs et former un plan pour la fusion des confessions religieuses et pour la suppression de l'autorité papale. (A.III.179)
…et ce plan avait, à Rome même, des fauteurs parmi les prélats ! (A.III.179)
***
Ils bâtissaient une grande église, étrange et extravagante ; tout le monde devaient y entrer pour s'y unir et y posséder les mêmes droits ; évangéliques, catholiques, sectes de toute espèce : ce devait être une vrai communion des profanes où il n'y aurait qu'un pasteur et un troupeau. Il devait aussi y avoir un Pape (élu vraisemblablement !) mais qui ne posséderait rien et serait salarié. Tout était préparé d'avance et bien des choses étaient déjà faîtes : mais à l'endroit de l'autel, il n'y avait que désolation et abomination. (A.III.188)[/ltr]


Il y a vraiment évangéliques dans le texte?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:20

Hillel31415 a écrit:
Les protestants évangéliques ne veulent pas être intégrés à votre église, rassurez vous.

Ce genre d'initiative ne vient pas des protestants mais du catholicisme qui essaie d'intégrer et de dissoudre le protestantisme en elle comme elle l'a fait des cultes païens de la Rome antique.

Ça ne fonctionnera pas avec les évangéliques, qui sont le plus grand courant protestant de nos jours (en nombre), car ils gardent la vraie foi apostolique.

Vous êtes sortis de la vraie Église catholique apostolique suite aux égarements de Luther, il vous faut donc y revenir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:26

C'est vous qui en êtes sorti quand vous l'avez divisé en revendiquant l'autorité papale à l'encontre de l'église orientale.
Ça fait belle lurette qu'elle n'est plus catholique votre église et elle n'est apostolique que par ses origines, plus du tout par sa tradition (que les apôtres ne reconnaîtraient pas tellement leur enseignement a été défiguré)


Dernière édition par Hillel31415 le Mar 07 Mar 2017, 12:39, édité 1 fois (Raison : orthographe...)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:30

Hillel31415 a écrit:
C'est vous qui en êtes sorti quand vous l'avez divisé en revendiquant l'autorité papale à l'encontre de l'église orientale.
Ca fait belle lurette qu'elle n'est plus catholique votre église et elle n'est apostolique que par ses origines, plus du tout par sa tradition (que les apôtres ne reconnaîtraient pas tellement leur enseignement à été défiguré)

S'ils allaient chez les anglicans ou les luthériens qui ordonnent des prêtresses et des homos, je ne suis pas sûr qu'ils le reconnaîtraient non plus...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:30

La Foi protestante:

1- Révélation: Jésus-Christ (Jn.1/18)
2- Manifestation: Tradition (Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Eph.4/4-7, Jd.3)
2.1 Canon scripturaire (forme/norme)
2.2 Symbole originel de Nicée-Constantinople (matière/contenu)
2.2.1 Un Dieu: Sainte Trinité (Mt.28/19 = relation)
2.2.2 Un Seigneur: Incarnation (Jn.1/14 = Personne)
2.2.3 Un Baptême: Justification (Mc.16/16 = Salut par la foi seule)
2.2.4 Une Église: Interprétation (Rom.12/6 = Analogie de la Foi)
2.3 Rapport entre Canon et Symbole: Juxta scriptura, selon l'article pascal du Credo = II Tim.3/16)
***
Alors, en quoi errerions-nous, serions-nous hérétiques, selon les délires d'Emmerich?... Rolling Eyes


Dernière édition par saint Zibou le Jeu 09 Mar 2017, 18:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:36

Chrysostome a écrit:
Hillel31415 a écrit:
C'est vous qui en êtes sorti quand vous l'avez divisé en revendiquant l'autorité papale à l'encontre de l'église orientale.
Ca fait belle lurette qu'elle n'est plus catholique votre église et elle n'est apostolique que par ses origines, plus du tout par sa tradition (que les apôtres ne reconnaîtraient pas tellement leur enseignement à été défiguré)

S'ils allaient chez les anglicans ou les luthériens qui ordonnent des prêtresses et des homos, je ne suis pas sûr qu'ils le reconnaîtraient non plus...

Ces types ne sont pas ni anglicans ni luthériens: ils ne sont plus chrétiens!
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mar 07 Mar 2017, 12:42

Tout à fait. C'est comme si il y avait un lobby gay au vatican, ça délégitimerait toute la chaine d'autorité... Heureusement ce n'est pas le cas....
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Jeu 09 Mar 2017, 09:45

Bonjour, Hillel31415   Bonjour, saint Zibou,

Il me plait bien souvent  de vous lire  
dans vos commentaires qui restent en général tempérés.

Mais ... que je trouve bien arrêtés dans vos positions, et qui me semble-t-il, ne cherchent pas à démontrer ou rechercher la vérité, mais à défendre le résultat de votre séparation de l'église d'où vous provenez.

Le but poursuivi par les intervenants sur ce forum, 
n'étant pas,  pour ma part en tous cas, 
d'avoir, ou non, raison sur les sujets débattus, mais d'être sur,  d'être ou de rester sur le chemin, qui nous conduira au Vrai Dieu.
( représenté  par Jésus, pour beaucoup d'intervenants apparemment.)
Vers la Vie Éternelle, en Dieu, avec Dieu notre Pere,  comme Lui, ardemment le 
souhaite et que pour tous,  je le souhaite aussi également.

Mais avec raison, peut-on croire arriver à la bonne destination, si l'on ne prend pas le bon chemin  ?

Je repose encore une fois la question que vous me  laissez sans réponse. ( évidemment il n'y a aucune obligation)
A savoir :   
Comment Dieu, selon vous, peut-il encore communiquer maintenant  avec nous ?

Car il nous l'a dit :    Il n'est pas ailleurs ... Est  ... avec nous, jusqu'à la fin des siècles.

Ma réflection, amicale.


fleur2

.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Jeu 09 Mar 2017, 12:10

Bonjour PetiLouis,

Dieu communique avec nous de multiples façons, toutes relevant de son Saint Esprit.

Par la prière.
Par la lecture de sa parole divinement inspirée.
Par l'enseignement de l'Eglise, quand il est en accord avec la bible.
Par une parole prophétique, quand elle est en accord avec la bible.
Par son prochain.
Par les circonstances de la vie.

J'en oublie surement...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Jeu 09 Mar 2017, 12:25

Par les révélations privées authentiques. Smile
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Jeu 09 Mar 2017, 18:58

Petilouis a écrit:
Bonjour, Hillel31415   Bonjour, saint Zibou,

Il me plait bien souvent  de vous lire  
dans vos commentaires qui restent en général tempérés.

Mais ... que je trouve bien arrêtés dans vos positions, et qui me semble-t-il, ne cherchent pas à démontrer ou rechercher la vérité, mais à défendre le résultat de votre séparation de l'église d'où vous provenez.

Le but poursuivi par les intervenants sur ce forum, 
n'étant pas,  pour ma part en tous cas, 
d'avoir, ou non, raison sur les sujets débattus, mais d'être sur,  d'être ou de rester sur le chemin, qui nous conduira au Vrai Dieu.
( représenté  par Jésus, pour beaucoup d'intervenants apparemment.)
Vers la Vie Éternelle, en Dieu, avec Dieu notre Pere,  comme Lui, ardemment le 
souhaite et que pour tous,  je le souhaite aussi également.

Mais avec raison, peut-on croire arriver à la bonne destination, si l'on ne prend pas le bon chemin  ?

Je repose encore une fois la question que vous me  laissez sans réponse. ( évidemment il n'y a aucune obligation)
A savoir :   
Comment Dieu, selon vous, peut-il encore communiquer maintenant  avec nous ?

Car il nous l'a dit :    Il n'est pas ailleurs ... Est  ... avec nous, jusqu'à la fin des siècles.

Ma réflection, amicale.


fleur2

.

La Foi protestante:

1- Révélation: Jésus-Christ (Jn.1/18)
2- Manifestation: Tradition (Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Eph.4/4-7, Jd.3)
2.1 Canon scripturaire (forme/norme)
2.2 Symbole originel de Nicée-Constantinople (matière/contenu)
2.2.1 Un Dieu: Sainte Trinité (Mt.28/19 = relation)
2.2.2 Un Seigneur: Incarnation (Jn.1/14 = Personne)
2.2.3 Un Baptême: Justification (Mc.16/16 = Salut par la foi seule)
2.2.4 Une Église: Interprétation (Rom.12/6 = Analogie de la Foi)
2.3 Rapport entre Canon et Symbole: Juxta scriptura, selon l'article pascal du Credo = II Tim.3/16)
***
Je ramène au Credo, comme base d'unité. Qu'avez-vous là contre?siffler
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A.C. Emmerich : le faux œcuménisme   Mer 22 Mar 2017, 22:42

Hillel 31415
Chrysostome
saint Zibou,

Merci de m'avoir répondu de cette façon. 

Tachons de raisonner lucidement voulez-vous,  JESUS a fondé son Eglise en confiant aux apôtres le soin de la faire connaître jusqu'aux confins de la terre.

Une interrogation me poursuit quand je vous lis.
Avez-vous lu l'Oeuvre de Jésus  " le POÉME de l'homme-Dieu "  reconnu négativement par l'Eglise Romaine Apostolique.   ( et dont ils ont changé le titre en :  " l'Evangile tel qu'il m'a été révélé " )

Si l'on veut réfuter ... Il faut au moins ... Connaître .

C'est du direct,  pas du copié-collé !
Tous nous en prenons, pour notre grade !
Et jamais de mensonges ...  Dans ses reproches !
Les reproches,  les conseils, les vérités  ... venant de la Vérité !
Vous en jugerez.


Nul besoin de répondre à mon interrogation, mais s'il arrive un jour où vous prendrez le temps, de lire cette Oeuvre ... Non distraitement, en écoutant, en voulant être éclairé par celui qui parle, soyez-en certains, vous ne risquerez que de découvrir et de connaître un peu mieux, le Jésus auquel  vous croyez.

Car c'est des Paroles qu'Il nous destine, Lui, à nous tous, humblement.

Comme moi ...  à vous.


hockey       fleur2 fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
 
A.C. Emmerich : le faux œcuménisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un « œcuménisme spirituel » entre catholiques et luthériens...
» L’œcuménisme ou la globalisation de la religion: le pas décisif vers la religion maçonnique planétaire
» Le grand œcuménisme mondial
» oecuménisme-dialogue inter-religieux
» Qu'est-ce que l'Oecuménisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: