DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mois de Mars, mois de Saint Joseph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 02 Mar 2017, 09:59

Joseph, ce grand mystérieux

La piété brosse de saint Joseph un portrait tout en douceur, en fidélité et en labeur, souvent brocardé par la légende populaire. Car son silence est insolite et très mystérieux.

Nous n’avons aucune parole de lui, sauf celle, essentielle, que l’ange lui demande de prononcer pour donner son nom à Jésus, c’est-à-dire le reconnaître de paternité plénière. Joseph fait ce que lui dit l’ange (Matthieu 1,21-24).

Seul l’évangéliste Matthieu en parle. Il dit l’essentiel : Joseph est le dernier chaînon d’une belle lignée, issue de Jessé et de David, et plus loin encore, de Juda, la grande tribu messianique bénie par Jacob avant sa mort (Matthieu 1,2-3 ; Genèse 49,8-12). L’ange du Seigneur lui parle à trois reprises – trois annonciations ! – l’invitant à prendre Marie chez lui (Matthieu 1,20), puis à fuir en Égypte face au très cruel Hérode (Matthieu 2,13), puis d’en revenir quand Hérode n’est plus (Matthieu 2,19-20).

La foi de Marie permet au Verbe de se faire chair en elle. Celle de Joseph, dans son silence, rattache Jésus à la grande lignée messianique. Ainsi Jésus est-il Fils de David par l’accueil et la foi de Joseph. Mais il vient de plus loin encore : il vient de Dieu (Matthieu 1,18-20 ; Marc 1,1).

P. Jacques Nieuviarts, assomptionniste

http://croire.la-croix.com/Definitions/Bible/Saint-Joseph/Joseph-ce-grand-mysterieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 02 Mar 2017, 10:03

Joseph, un père modèle?

Que sait-on de Joseph ? On sait qu'il est charpentier à Nazareth, et qu'il doit épouser Marie... Publié le 19 mars 2015.

Mentionné par Luc et Matthieu, et seulement au début de leurs Évangiles, Joseph est le grand silencieux des Écritures. Pour qu’il agisse, il lui faut écouter. Par trois fois, le Seigneur lui donne des ordres : prendre Marie chez lui, fuir en Égypte puis en revenir. Il obéit, sans récriminer ni demander d’explications... Personnage essentiel de la crèche, Joseph peut beaucoup nous apprendre. Sans sa fidélité totale et son sens aigu de l’obéissance, la révélation de Dieu aurait-elle pu se déployer ?

Que sait-on de Joseph?

On sait qu'il est charpentier à Nazareth et le métier de charpentier est alors hautement estimé pour sa compétence et son utilité.

Joseph doit épouser Marie, mais ils n'habitent pas ensemble au temps de la conception. C'est lui pourtant qui donne le nom de Jésus à l'enfant qui vient de naître (Matthieu 1, 18-25).

Il est considéré comme le père de Jésus et c'est lui qui l'emmène en Égypte pour le protéger des menaces d'Hérode, puis le ramène en terre d'Israël.

Il s'inquiète, à juste titre, de la fugue de Jésus qui, à douze ans, reste à Jérusalem sans prévenir ses parents. Quand ils le retrouvent au Temple, lui ne dit rien, c'est Marie qui parle : "Ton père et moi, nous te cherchons tout angoissés" (Luc 2,48).

Joseph le charpentier


Joseph n'est pas bavard et l'Évangile ne cite aucune parole de lui. Il initie Jésus au travail de charpentier et Jésus lui-même est appelé tantôt le charpentier (Marc 6, 3), tantôt le fils du charpentier (Matthieu 13, 55) ou le fils de Joseph (Luc 4, 22 et Jean 1, 45). Pour expliquer la mention des frères et sœurs de Jésus (Matthieu 13, 55-56), on a supposé que Joseph était veuf et avait déjà eu des enfants. Ce n'est pas impossible, mais l'Évangile n'y fait aucune allusion.

Dans les récits de la vie publique de Jésus, on ne parle plus de Joseph et on en conclut qu'il était mort. Joseph reste en tous cas une belle image de père, attentif aux messages de Dieu, soucieux de sa famille, travailleur efficace, discret et silencieux, mais très présent.

http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Noel/Le-Mystere-de-Noel/Joseph-un-pere-modele
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 02 Mar 2017, 10:08

"Jésus, Marie, Joseph

Dans la Bible comme dans le monde d'aujourd'hui, les modèles familiaux sont divers : ce n'est pas forcément un père et une mère "génétiques" et leurs enfants. D'ailleurs, chez nous, un enfant adopté reçoit un vrai père.

C'est par Joseph que Jésus descend de David

Dans l'empire romain, l'important n'était pas d'être le père biologique mais de reconnaître l'enfant. En ce sens, les Évangiles nous disent que Joseph était le père de Jésus : c'est par Joseph et non par Marie que Jésus est rattaché à la lignée de David (Matthieu 1, 16 et Luc 3, 23). De même, quand Marie et Joseph le cherchent à Jérusalem, Marie dit à Jésus : "Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi" (Luc 2,48).

Cela n'empêche pas Luc de reconnaître la filiation de Jésus vis-à-vis de celui qu'il nommait "mon Père". Pourquoi chercher à opposer les affirmations plutôt qu'à les unir ? Ce Père de Jésus est aussi "notre Père", comme il nous le dit. Notre destinée est de devenir "fils dans le Fils".

La filiation divine n'est pas un fait biologique


Nous ne sommes pas ici dans la biologie et la génétique, mais au niveau de l'origine profonde de notre être. C'est ce que disait le pape Benoît XVI quand il était jeune théologien : "La filiation divine de Jésus ne repose pas, d'après la foi de l'Église, sur le fait que Jésus n'a pas eu de père humain ; la doctrine de la divinité de Jésus ne serait pas mise en cause si Jésus était issu d'un mariage normal. Car la filiation divine dont parle la foi n'est pas un fait biologique (…), elle se situe dans l'éternité de Dieu"*.

Jésus a eu une famille humaine, où Joseph a joué un rôle important. La fête de la sainte famille ne nous montre pas d'abord un "modèle familial", elle nous rappelle, d'une autre façon que le Credo, que Jésus est "vrai Dieu et vrai homme".

*Joseph Ratzinger, "Foi chrétienne, hier et aujourd'hui", Mame, 1969, p. 192.

P. Dominique Fontaine. Cette question de lecteur est parue dans le n° 472 de Panorama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 02 Mar 2017, 10:11

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 02 Mar 2017, 21:35

« Cantique à Saint Joseph » de Sainte Thérèse d'Avila

Voici le Cantique à Saint Joseph « Joseph, votre admirable vie se passa dans l'humilité » de Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582), la Grande Sainte Thérèse de Jésus, première femme reconnue comme Docteur de l'Église Catholique, Réformatrice des couvents carmélites et Sainte patronne de l’Espagne.


Le Cantique à Saint Joseph de Sainte Thérèse d'Avila « Joseph, votre admirable vie se passa dans l'humilité » :

Joseph, votre admirable vie
Se passa dans l'humilité ;
Mais, de Jésus et de Marie,
Vous contempliez la beauté !

Joseph, ô tendre Père,
Protégez le Carmel !
Que vos enfants, sur cette terre,
Goûtent déjà la paix du ciel.

Le Fils de Dieu, dans son enfance,
Plus d'une fois, avec bonheur,
Soumis à votre obéissance,
S'est reposé sur votre cœur !

Comme vous, dans la solitude,
Nous servons Marie et Jésus ;
Leur plaire est notre seule étude ;
Nous ne désirons rien de plus.

Sainte Thérèse, notre Mère,
En vous se confiait toujours ;
Elle assure que sa prière,
Vous l'exauciez d'un prompt secours.

Quand l'épreuve sera finie,
Nous en avons le doux espoir
Près de la divine Marie,
Saint Joseph, nous irons vous voir.

Bénissez, tendre Père,
Notre petit Carmel ;
Après l'exil de cette terre
Réunissez-nous dans le ciel.

Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582)

Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 325
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Sam 04 Mar 2017, 08:03

.

Bonjour Espérance,

Tu reprends ce texte de la Croix :

1, 45). Pour expliquer la mention des frères et sœurs de Jésus (Matthieu 13, 55-56), on a supposé que Joseph était veuf et avait déjà eu des enfants. Ce n'est pas impossible, mais l'Évangile n'y fait aucune allusion.

Petilouis:  je ne m'explique pas que l'on puisse faire de telles allusions " supposer que Joseph ait déjà été déjà marié  ...  pour être veuf ...  et qu'il aurait été choisi pour être l'époux de la Vierge.

Comment est-il possible de faire de telles suppositions  !  débiles,  même en suppositions !     " Ce n'est pas impossible,  "    Mais rien n'est impossible de la part de certains qui se disent Chrétiens,  quand il s'agit de faire lever des doutes sur l'intégrité de ces Saints.

Voilà ce que Jésus dit a propos de Joseph et Marie. 

Les cahiers de 1943.   Le 2 novembre page 431 en bas.

C'est pourquoi lorsque vous obéissez, soit aux humains dans les actes d'obéissance qui comportent des renonciations et des sacrifices de sang et l'acceptation de la mort, parfois d'une mort atroce, vous êtes 
Page 431

semblables à moi qui fut obéissant jusqu'à la mort, qui fut l'Obéissant par excellence, le très Obéissant divin.


Ma douce  Mère vient après moi en obéissance, elle qui obéit toujours, et avec son amoureux sourire, aux volontés du Très Haut.

Au troisième rang vient mon chaste père sur terre, qui de sa force virile fit des broderies d'obéissance, qui plia en fait sa force virile et son jugement d'homme,
droit comme un fil de soie pour les incliner aux volontés de Dieu.

Petilouis : saint Joseph est cité par Jésus, comme le troisième juste que la terre ait porté    évidemment ...  ont peut douter ...  que ce soit Jésus qui parle dans son Oeuvre.

Que de doutes, suppositions,  brouillard, fumée,  sont proposés ou suggéré par ceux  qui devraient éclairer, illuminer  notre Foi  !   
Pauvre ... Pauvre ... Pauvre ...   Leur foi et enseignement qu'ils transmettent ...

Ma réflection, au sujet de Mon Saint Patron !

fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Dim 05 Mar 2017, 14:09

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Dim 05 Mar 2017, 19:20

Joseph et le mystère du Père

Le climat de silence et de profonde contemplation qui accompagne la figure de Joseph explique que la Carmel, et particulièrement Thérèse d’Avila l’ait choisi pour guide et patron : « Que celui qui n’a pas de maître dans l’oraison prenne ce glorieux saint pour guide, il ne risquera pas de s’égarer. » (Vie ch.6)

Ce silence « imprégné de contemplation du mystère de Dieu, dans une attitude de totale disponibilité à la volonté divine » (Jean-Paul II)

révèle d’une manière spéciale le profil intérieur de Joseph « dans son insondable vie intérieure, d’où… découlent pour lui la logique et la force propres aux âmes simples et transparentes… » (Paul VI).
Aujourd’hui, une nouvelle exhortation de Benoît XVI s’adresse tout particulièrement à nous, membres du Carmel : « Laissons-nous ’contaminer’ par le silence de saint Joseph. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Dim 05 Mar 2017, 19:22

Un dévoilement progressif

Rares sont ceux qui entrent dans le mystère de saint Joseph : Joseph ne dit rien, et la Bible parle très peu de lui. Comment le connaître ? Personnage apparemment ordinaire, il faut le suivre et le regarder vivre humblement à Nazareth, le contempler au sein de sa famille humaine. C’est là que son visage d’homme, d’époux et de père pourra se révéler graduellement à nous. C’est là que, dans la nuit de la foi, l’Esprit Saint nous révélera progressivement « la vérité toute entière ». (Rm 5,5)

L’important, dans la vie de Joseph, ce n’est pas tant ce qu’il a fait que ce qu’il a été, et la manière dont il s’est situé face à cette vocation singulière qui fut la sienne. Joseph, père humain de Jésus, a entretenu avec son fils un rapport unique. C’est dans ses bras que Jésus apprendra à dire « Papa », « Abba ».

Cette expérience fondamentale d’amour qu’a fait Jésus enfant grâce à Joseph introduit entre le Père éternel et l’humble Joseph des liens étonnants qui constituent un mystère dans lequel nous sommes invités à rentrer. Le dévoilement progressif de la personne et du rôle de saint Joseph est en corrélation étroite avec le dévoilement du Père éternel.

L’un ne va pas sans l’autre. Comme le Christ qui dans sa vie terrestre avait conscience de venir du Père et d’aller au Père (Jn 13, 1), l’Église doit approfondir sa conscience d’être sortie du Père et de marcher vers Lui (Jn 1,1).

Toute l’Histoire est une marche lente vers cette découverte : nous aussi pauvres humains, nous pouvons appeler Dieu « notre Père »  ! Seul l’Esprit Saint, dans le Christ, peut nous initier à cette merveille !

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Lun 06 Mar 2017, 11:13

Qui est Joseph ?

Joseph ne dit pas un mot, mais il s’exprime autrement : on sent sa présence partout dans les évangiles de l’Enfance, présence discrète, active, vigilante, essentielle, obéissante aux indications de « l’Ange ».

Ce qui frappe d’abord chez lui, c’est sa simplicité, difficile à comprendre et à intégrer pour nous qui sommes souvent si compliqués. Chez Joseph, tout est simple. Il appartient à cette humanité anonyme qui est la nôtre, il ne cherche pas à « paraître » mais à « être » pleinement ce qu’il est et appelé à être, là où il est, au quotidien. Durant les premiers siècles de l’Église, il est resté dans une totale obscurité. C’est tout d’abord le visage de Marie qui s’est dégagé, et pour expliquer la virginité de Marie, l’imagerie populaire nous a montré son époux sous les traits d’un vieillard pensif réduit au rôle de faire-valoir de sa sainte épouse. Dans ces conditions, on ne peut que s’étonner des responsabilités exceptionnelles qui ont été confiées à ce juif effacé à l’occasion de l’Incarnation du Fils de Dieu.

Curieusement, Luc fait apparaître le nom de Joseph avant celui de Marie, jeune fille à qui il est fiancé : « … et le nom de la Vierge était Marie ». Puis, alors que Joseph « le juste » s’apprête à se séparer de sa fiancée mystérieusement enceinte, l’ange lui dit « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie ton épouse, car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint » (Mt 1,20). Comme Joseph, il nous faut essayer de comprendre le sens de ce verset essentiel : l’Esprit Saint engendre le Corps du Christ en Marie, mais Marie doit habiter chez Joseph.

Joseph répond à l’appel de Dieu. Son « oui » silencieux est indispensable à l’Incarnation. Joseph peut cacher l’Incarnation parce que lui-même passe complètement inaperçu. Ce n’est pas en affrontant le Mal avec la force qu’il va triompher, mais en s’en éloignant et en se cachant. En nous donnant une leçon de vie familiale et de travail dans le silence, la patience et la confiance, il devient un paravent opaque pour Satan lui-même : « Le prince de ce monde a ignoré la virginité de Marie et son enfantement… mystères retentissants qui furent accomplis dans le silence de Dieu ».

L’ombre protectrice de Joseph est la condition de l’engendrement de Jésus, elle est aussi la condition de notre engendrement spirituel. C’est sous cette « ombre » que le Christ veut nous voir grandir spirituellement avec lui.

Ensuite un bref verset de saint Luc (2, 7) résume tout ce que nous savons sur l’événement de la Nativité, à la fois si simple et si prodigieux, que contemple Joseph. « Elle mit au monde son Fils premier-né, l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche. » Alors que rien ne semble le distinguer des autres pères, c’est lui qui tient dans ses bras « celui que tant de rois et de prophètes ont désiré voir et ne virent point » Étonnant mystère que nous sommes également invités à contempler : c’est en Joseph que « le Père de qui vient toute paternité au ciel et sur la terre » (Ep 3,15) va déposer toute son autorité paternelle. Joseph est l’intendant de Dieu, le chef et le responsable de la Sainte Famille, et tous le suivent. Dieu lui-même, le Verbe Incarné, a voulu lui obéir !

Sa vie n’est que renoncement pour que l’Enfant puisse grandir et prendre sa dimension d’homme. Comme la plupart des pères, Joseph « le charpentier », humble artisan ouvrier du bois, travaille laborieusement pour sa famille. Il montre l’exemple à son fils, et Jésus traduira plus tard cette expérience de la vie, sur la terre comme au ciel : « Mon Père travaille toujours et moi aussi je travaille. » (Jn 5,17)

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84177
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Lun 06 Mar 2017, 20:21

Saint Joseph et son mystère (24 mn).

Joseph est de la Tribu de Judas. Est-il « juste » (un homme de l’Ancien Testament) ou est-il saint (Nouveau testament) ?

Les frères de Jésus sont-ils des enfants de Joseph ? Joseph a-t-il douté de Marie ? Joseph, comme patron des familles, patrons des pères de famille et patron des travailleurs (1er mai). Sa mort et sa sainteté unique aujourd’hui. Sa puissante intercession auprès de nous. 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Lun 06 Mar 2017, 20:24

Merci Arnaud Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mar 07 Mar 2017, 10:33

L’épreuve de Joseph

La rencontre de l’humanité du Christ est toujours une aventure éprouvante et profondément déstabilisante, incompréhensible.

On comprend l’étonnement de Joseph quand il s’aperçut que sa jeune fiancée attendait un enfant. Nul doute que Joseph fut atteint par la souffrance et le doute, car il aimait Marie qui s’était promise à lui, et qui restait silencieuse.

Puis, sur la parole de l’Ange, il la prend « chez lui » pour accueillir l’Enfant.

Si, avec elle, il perçoit QUI est Jésus, et s’en émerveille dans le secret, il connaît le « Chant du Serviteur » du prophète Isaïe, portrait vivant d’un Messie souffrant et il en pressent le sens.

Ainsi quel retentissement douloureux durent avoir les paroles de Siméon, pour lui qui était chargé de veiller sur sa famille : « Cet enfant sera un signe de contradiction… toi-même, un glaive transpercera ton âme » (Luc 2, 34-35).

Plus tard il s’inquiétera de nouveau et ne comprendra pas lors de la disparition de Jésus au Temple.

Dans cette nouvelle épreuve pour sa foi, à l’inverse de Marie qui questionne, il souffre en silence.

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mer 08 Mar 2017, 11:19

Époux de Marie

Deux couples éclairent l’intelligence de l’Écriture : l’un, celui d’Adam et Ève, introduit le mal dans le monde. L’autre, celui de Joseph et Marie, est le sommet d’où la sainteté se répand sur la terre. (cf. Paul VI aux équipes Notre Dame, le 4 mai 1970). La venue de Jésus et sa lente formation sont liées à Marie et à Joseph, ce couple que nous devons apprendre à ne plus séparer, puisque Dieu l’a uni. Selon l’auteur inspiré de la Genèse, le Créateur a désiré que l’homme et la femme ne soient qu’ « une seule chair », une seule réalité « à l’image et à la ressemblance » de Dieu. C’est la condition de l’éclosion de la vie, qui nous introduit directement dans l’intelligence des mystères divins.

Dans son 19e entretien, F. de Sales dit que Jésus a été engendré « à l’ombre du Saint Mariage » de Joseph et Marie, l’ombre étant la présence de l’Esprit Saint. Saint Augustin reconnaît que la virginité de la Vierge implique la chasteté de son époux, ce que confirme toute la tradition jusqu’à Jean-Paul II en 1989 (Redemptoris Custos). Obéissant à l’ange, Joseph a accueilli Marie enceinte « chez lui ». Ils sont liés par les liens du mariage, et aussi par des liens d’amour. Il est l’Époux de Marie, inséparable de son épouse à laquelle il est uni par l’esprit et le cœur. Il passera toute sa vie à ses côtés pour élever le Verbe de Dieu qui s’est fait homme en elle. La réalité du mariage, comme mystère et comme voie de sainteté est appelée à prendre petit à petit un relief nouveau, et la figure de Joseph en est un maillon essentiel.

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 09 Mar 2017, 10:46

Joseph est parfaitement et profondément « père »

Il l’est au sens légal d’abord : Jean annonce d’emblée en début de son évangile que le Messie tant attendu : « c’est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth » (Jn 1, 45). Chez les juifs c’est le père qui impose le nom. Joseph est devenu légalement le père de Jésus à la circoncision, acte officiel par lequel le père de famille introduisait l’enfant, huit jours après sa naissance, dans l’Alliance d’Israël. En lui imposant le nom de Jésus (« Dieu Sauve ») ainsi que le lui a ordonné l’Ange, Joseph assume officiellement sa paternité légale, et permet par là à Jésus de porter légitimement le titre prestigieux de « Fils de David » caractérisant le Messie.

Mais Joseph est surtout père au sens profondément humain. Jésus, dans ses bras, a appris à l’appeler « Papa ». Comme tout jeune garçon, il a dû, pour se construire, s’identifier à son père. C’est à travers Joseph qu’il a découvert un visage d’homme. Comprenons de quel amour Joseph a entouré Marie, sa jeune épouse, et Jésus son fils : c’est lui qui a été chargé de traduire paternellement cet amour du Tout-Puissant pour son Fils, de veiller sur lui, de l’arracher à la mort alors qu’il était menacé. C’est de Joseph que Jésus a reçu, enfant, une double nourriture qui lui a permis de grandir : le pain des hommes, et la parole de Dieu dont le père était chargé dans une famille juive. Le père de famille présidait la liturgie familiale qui se composait de louanges et de Psaumes, base de la prière des Juifs. Sa famille fut pour le jeune Jésus sa première « Église ». C’est Joseph qui va lui montrer dans l’Écriture le visage de Dieu Père : « Le Seigneur… n’est-ce pas lui ton père qui t’as donné la vie ? C’est lui qui t’as fait et qui t’a établi » (Dt. 32,6). Toute la vie de Jésus sera tournée vers le Père. Son premier mot, comme son dernier, seront adressés au Père, et les Évangiles mettent 170 fois le mot « Père » sur ses lèvres.

Enfin au plan spirituel, Joseph a été pour Jésus enfant le visage du Père éternel. En s’effaçant ensuite, il nous guide mystérieusement vers la plénitude des temps (Ga 4,4) qui est de donner des fils au Père, et comme Jésus, de pouvoir appeler le Père « Abba ».

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Ven 10 Mar 2017, 10:15

La Sainte Famille

Tout nous vient par le Christ, mais Jésus nous est donné par le couple indissociable de Joseph et de Marie. Dans la Sainte Famille, tout est échange, communication et communion dans un climat de pauvreté, de silence, d’humble travail, mais aussi de paix, de joie, et d’une étonnante fécondité. C’est dans ce climat que Jésus s’est longuement formé, en compagnie de Marie et Joseph. L’Esprit Saint y agissait à travers des liens humains, conjugaux, et parentaux pour que soit pleinement réalisée l’une des dernières prières du Christ : « Qu’ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi… »(Jn, 17,20). C’est à ce niveau élevé d’union d’amour que se situait la Sainte Famille. Dans la maison de Joseph à Nazareth, Jésus se trouvait dans « la maison du Père ». Il en est la « porte » qui nous fera entrer à notre tour dans « le sein du Père ».

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Sam 11 Mar 2017, 09:59

Patron de la « bonne mort »

Joseph s’efface complètement lorsque son fils atteint sa trentième année. En effet, si le centre de la mission de Jésus est de nous révéler le Père, il ne peut y avoir d’équivoque et Joseph doit disparaître pour permettre la révélation du Père éternel. C’est pourquoi la tradition a reconnu en Joseph le « Patron de la Bonne Mort », non seulement parce qu’il semble avoir été prédestiné à préparer les hommes à mourir, mais parce qu’il est l’homme de la mort à soi-même dans les petites choses de la vie humaine, comme à Nazareth.

L’Église aussi doit faire ce voyage qui la mène à la vraie vie intérieure, celle de la Sainte Famille. Trajet impossible sans cette mort en Jésus qu’a vécue Joseph, cette conversion totale qu’il a dû expérimenter pour être l’époux de Marie et le père de l’Enfant.

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Lun 13 Mar 2017, 10:56

Descente de Jérusalem à Nazareth

Jésus a reconnu à l’âge de douze ans que son Père voulait qu’il demeure à l’ombre de Joseph, ce père que Marie lui a désigné : « Ton Père te cherche ». Il était « monté » au Temple avec ses parents. Il « redescendra » avec eux à Nazareth. Il acceptera librement de quitter la considération dont l’entourent les sages du Temple, haut lieu de Jérusalem, pour obéir à Joseph et retourner à l’obscurité de Nazareth, afin de « grandir ». En effet, St Luc constate alors que : « L’Enfant grandissait et se fortifiait ».

Comme à Jésus, Marie nous dit :« Ton père et moi nous te cherchions » (Lc 2,48). Pour « grandir, pouvons-nous accepter, nous aussi, de passer de la vie mentale, psychique, intellectuelle, imaginaire du Temple de Jérusalem à la vie spirituelle dépouillée, silencieuse et obscure de Nazareth où le Père nous attend ?

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mar 14 Mar 2017, 20:46

Saint Joseph, ô vous qui,
content d'une vie obscure,
avez mis votre joie à aimer
de toute la tendresse
de votre coeur Jésus et Marie,
priez pour nous, s'il vous plaît,
afin que nous aussi,
nous trouvions nos délices dans l'ombre
et le silence de la vie cachée,
et que ne regardant que Jésus,
n'écoutant que Jésus,
ne suivant que Lui,
et brûlant d'un tendre amour
pour sa divine Mère,
il nous soit donné de vivre
et de mourir dans la douce union
de la charité fraternelle
et dans la perfection
de l'esprit religieux.

Ainsi soit-il.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mar 14 Mar 2017, 20:48

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mar 14 Mar 2017, 20:52

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Sam 18 Mar 2017, 10:09

Devenir fils de Joseph

Nos saints patrons au Carmel, ne s’y sont pas trompés, et nul n’a décrit aussi parfaitement que Jean de la Croix l’art difficile dans sa simplicité de devenir « fils de Joseph », comme Jésus lui-même, au grand tournant de sa douzième année, a dû choisir de le rester. Jean, dans La Montée du Carmel et La Nuit Obscure ne fait que décrire la descente de Jérusalem à Nazareth, en nous enseignant l’art d’aller habiter chez Joseph : c’est un art très simple de gérer sa vie par d’humbles pratiques. C’est, par le silence et la nuit, lutter contre le Mal qui empêche de voir le Père, qui déforme ou pervertit son image. C’est faire bénéficier le monde d’aujourd’hui, qui souffre tant de carence de paternité, de celle de Joseph, à l’image de celle du Père des Cieux (Jn 5,19).

Méconnu, Joseph, ce grand silencieux, ce grand contemplatif, a encore beaucoup à nous apprendre. Dès la Genèse, et bien avant la parole similaire de Marie à Jésus, une parole prophétique a résonné : « Allez à Joseph et faites tout ce qu’il vous dira ! » (Gn 41,55). Puissions-nous à notre tour « Aller à Joseph » pour marcher vers le Père.

http://www.carmel.asso.fr/Joseph-et-le-mystere-du-Pere,1175.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Dim 19 Mar 2017, 12:00

SAINT JOSEPH
Époux de la Très Sainte Vierge Marie

Patron de l'Église universelle

Saint Joseph descendait de la race royale de David. On croit généralement qu'en vue de la mission sublime que le Ciel lui destinait, il fut sanctifié avant sa naissance. Nul ne peut douter que Joseph ne fût préparé à son sublime ministère, quand la Providence, qui dirige tous les événements, unit son sort à celui de Marie.

L'Évangile est très sobre de détails sur saint Joseph, et on y voit tout résumé en ces mots: "Il était juste." Mais que ces mots couvrent de merveilles, puisque les docteurs s'accordent à dire que saint Joseph tient le premier rang après Marie parmi tous les Saints!

Son père l'éleva, d'après la tradition, dans l'état modeste de charpentier; il pouvait avoir, selon de sérieux auteurs, une cinquantaine d'années, et il avait gardé une chasteté parfaite, lorsque la Volonté de Dieu lui confia la Très Sainte Vierge. Cette union, belle devant les anges, dit saint Jérôme, devait sauvegarder l'honneur de Marie devant les hommes.

Dieu voulut que le mystère de l'Annonciation demeurât quelques temps caché à saint Joseph, afin de nous donner, dans le trouble qui plus tard s'empara de lui, lorsqu'il s'aperçut de la grossesse de Marie, une preuve de la virginité de la Mère et de la conception miraculeuse du Fils. L'avertissement d'un ange dissipa toutes ses craintes.

Qui dira ce que Joseph, depuis lors, montra de respect, de vénération, de tendresse pour Celle qui bientôt allait donner au monde le Sauveur? Combien Joseph fut utile à Marie dans le voyage de Bethléem! Combien plus encore il Lui fut utile dans la fuite en Égypte! Joseph se montra pour la Mère de Dieu l'ami fidèle, le gardien vigilant, le protecteur dévoué.

Imaginons-nous les progrès en vertu que dut faire saint Joseph, vivant dans la compagnie de Jésus et de Marie. Quel délicieux intérieur! Quelle sainte maison que cette modeste demeure! Que de mystères dans cette vie cachée où un Dieu travaille sous la direction d'un homme, où un homme se sanctifie sous l'influence d'un Dieu visible à ses yeux et devenu son Fils adoptif! Après la plus heureuse des vies, Joseph eut la plus heureuse des morts, car il rendit son dernier soupir entre les bras de Jésus et de Marie.

Il est permis de croire, après saint François de Sales qui l'affirme, que saint Joseph est dès maintenant au Ciel en corps et en âme, avec Jésus et Marie. C'est à bon droit que saint Joseph porte le titre glorieux de Patron de l'Église universelle, et que son nom, dans la dévotion chrétienne, est devenu inséparable des noms de Jésus et de Marie.

On l'invoque aussi comme Patron de la bonne mort.
 
http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20170319&id=17307&fd=0

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mar 28 Mar 2017, 10:44

Je te salue Joseph,
toi que la grâce divine a comblé ;
le Sauveur a reposé dans tes bras et grandi sous tes yeux ;
tu es béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de ta virginale épouse est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,
prie pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail,
jusqu’à nos derniers jours
et daigne nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Mer 29 Mar 2017, 10:45

Prière pour obtenir la grâce de rester purs

Saint Joseph, père et protecteur des vierges,
gardien fidèle à qui Dieu confia Jésus, l'Innocence même,
et Marie, la Vierge des vierges,
je vous en supplie, par Jésus et Marie,
ce double trésor qui vous fut si cher, faites que
préservé de toute souillure, pur d'esprit et de cœur, et chaste de corps,
je serve constamment Jésus et Marie dans une pureté parfaite. Amen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Jeu 30 Mar 2017, 09:26

Pourquoi prier avec saint Joseph ?

Parce qu’il n’est pas un saint comme les autres. En lui confiant le soin de veiller sur ses deux plus grands trésors – Jésus et Marie – Dieu l’a chargé d’une mission à part.

À mission d’exception, homme d’exception : saint Joseph est auréolé des plus grandes vertus, comme le rappellent ses litanies : très juste, très chaste, très prudent, très courageux, il est aussi très obéissant, très fidèle, miroir de patience…

Le 19 mars 2011, Benoît XVI (alias Joseph Ratzinger), qui avait déclaré le jour de son élection être « un humble travailleur dans la vigne du Seigneur », a mis l’accent sur l’humilité de son saint patron : « un humble travailleur, qui a été rendu digne d’être le gardien du rédempteur ».

L’Église, qui élève les humbles, l’a placé au-dessus du commun des « immortels » : « De tous les saints, affirmait Léon XIII dans l’encyclique Quanquam pluries, il est le plus élevé au ciel, après Jésus et Marie ».

Avant lui, s’appuyant sur la tradition, le pape Pie IX l’avait déclaré patron des pères de famille le 8 décembre 1870. Puis, le bienheureux Jean XXIII a inséré son nom au sein du missel de la messe. Aujourd’hui, il est l’un des rares saints à être fêté deux fois dans l’année : le 19 mars et le 1er mai.

Que peut-on lui demander ?

Léon XIII lui a décerné officiellement le titre de « saint patron des chefs de famille et des artisans » (1889).

On lui confiera donc, qui un époux, un père, qui un fils, un frère… À l’instar de ce clan familial qui chaque année « fait la neuvaine du 11 au 19 mars pour tous les hommes adultes de la famille ».

Remettons-lui « nos soucis de famille, de santé, de travail », comme nous y invite la prière du "Je te salue Joseph"*. Il est l’avocat de ceux qui cherchent un emploi, un toit, l’âme sœur, ou qui désirent un enfant. Dans ces domaines, il fait des merveilles !

Rappelons-nous aussi qu’en 1661, à la suite des apparitions de Cotignac, Louis XIV lui avait consacré la France. Alors, pourquoi ne pas lui confier notre pays?

Plus largement, on peut tout demander au patron de l’Église universelle. Sainte Thérèse d’Avila, qui l’avait choisi comme protecteur de son ordre et qui affirme que « son crédit auprès de Dieu est d’une merveilleuse efficacité pour tous ceux qui s’adressent à lui avec confiance », se recommandait à lui en toutes choses.

Quand il n’exauce pas (tout de suite, ou comme on voudrait), il prodigue lumière et consolations ; il fait grandir la foi, l’espérance et la charité. « Jamais je n’ai connu personne qui l’ait invoqué sans faire de progrès notables dans la vertu », rapporte sainte Thérèse d’Avila.

Car, avant d’être un recours dans les difficultés, saint Joseph est une personne à aimer et un modèle à imiter. Plus on le fréquente, plus on goûte sa tendresse et celle de la Sainte Famille.

http://www.saintejeannedechantal.com/Prieres-a-Saint-Joseph_a194.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mois de Mars, mois de Saint Joseph   Ven 31 Mar 2017, 10:51

En ce dernier jour du mois de mars,

Demandons à saint Joseph de protéger nos familles

Très saint Joseph,
par cette sollicitude pleine d'amour
avec laquelle vous vous êtes occupé en ce monde de Jésus et de Marie,
daignez veiller sur notre existence jusqu'à notre dernière heure.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mois de Mars, mois de Saint Joseph
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matin en prières en audio (19 Mars) "Saint Joseph écoute ma prière..."
» Prières et NEUVAINE à Saint Joseph en ce mois de Mars 2014
» Le mois de mars est consacré à saint Joseph
» Un mois avec Saint Joseph jour aprés jour (écouter la méditation du jour )
» Mois de mars: Fête de Saint-Joseph, terreur des démons / pps à télécharger et visionner avant que je les retire pour faire place à de nouveaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: