DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Dim 29 Oct 2006, 01:29

FRANC-MAÇONNERIE

anagramme:

CRIME FAÇON-ANNE

Mais qui donc est cette «Anne»???


Expliquez-vous, monsieur Noël!!! Quel crime mijotez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Dim 29 Oct 2006, 01:35

Sânkhya a écrit:
FRANC-MAÇONNERIE

anagramme:

CRIME FAÇON-ANNE

Mais qui donc est cette «Anne»???



moi je la connais, c'est Anne Onyme Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Dim 29 Oct 2006, 03:45

Donc les FM veulent commettre un crime de façon anonyme? Ça doit être pour ça que leur organisation est secrète. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Lun 30 Oct 2006, 14:21

Alors celle-là elle est bien bonne !! que viens-je faire ici ? Et en quoi suis-je réfutée par moi-même ? Par l'auteur peut-être, mais par moi-même ????
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Lun 30 Oct 2006, 17:16

qu'est-ce qui est ma citation ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mar 31 Oct 2006, 08:53

Vous voulez dire que vous avez lu ce livre parce que je l'avais cité ? ah bon ! vous savez lire maintenant ! bravo ! vous voulez d'autres références ? :P
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mar 31 Oct 2006, 12:03

Allez, je vais répondre encore une fois : ce livre est un livre d'histoire, et de plus d'une toute partie de l'histoire de la FM :"histoire d'une condamnation pontificale", donc histoire d'un épisode particulier. Cette condamnation est celle, de 1738 et fut promulguée par Clément XII par la Bulle "In Eminenti apostolatus specula". Elle se terminait par une interdiction: "Nous avons conclu et décrété de condamner et d'interdire ces dites sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules appelés de francs-maçons ou connus sous toute auatre dénominations, comme Nous les condamnons et les interdisons par notre présente Constitution valable à perpétuité".
Benimelli démontre que lorsqu'elle condamna la FM, elle le fit essentiellement pour des raisons politiques. Car on craignait que dans ces endroits fermés , on ne complote contre l'Etat. l'Eglise n'aurait fait alors que se comporter comme un pouvoir séculier, méfiant vis à vis de sociétés secrètes dans lesquelles on ne savait pas très bien ce qui se tramait. A cela différents commentaires ajoutent que Clément XII, vieux, malade et presque aveugle aurait agi sous l'influence d'un petit nombre de conseillers plus soucieux de conserver leurs propres privilèges que de s'occuper de la pureté de la doctrine chrétienne.
Ce qui explique que les motivations puissent être ni philosophiques, ni théologiques, mais seulement celles d'un pouvoir dont il est dit qu'il a agi ainsi, à cette époque, par peur des sociétés dites secrètes.
Et Benimelli explique ainsi l'attirance des sociétés secrètes : "C'est un fait prouvé que l'homme, instinctivement, désire se sentir entouré et appuyé par ses semblables. Et pour cela, il a recours à des associations qui défendent ses droits de classe, ou de profession, ou simplement ses opinions politico-sociales. Mais, en plus, l'homme désire savoir d'où il vient, quelle est la finalité de sa vie sur la terre et où il va après la mort. C'est pourquoi souvent, en marge de la religion, dès qu'une organisation lui laisse entrevoir la possibilité de pénétrer dans les mystères de la vie et de la mort, il y adhère avec facilité. Et plus l'organisation est fermée, plus l'homme désire en faire partie. En suivant le cours de l'histoire, nous le trouvons membre de nombreuses sociétés secrètes, religieuses ou politiques. Chacun désire en savoir un peu plus que l'autre. Que nous le voulions ou non, nous sommes tous, en un certain sens conspirateur. Et quand la société est plus secrète et les difficultés pour l'atteindre plus grandes, on a plus envie d'en faire partie".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mer 01 Nov 2006, 10:02

Je n'ai jamais cherché à "ridiculiser" la maçonnerie. La phrase citée n'est pas une mise en accusation mais un essai d'explication d'un phénomène universel. Essai qui n'est pas de moi. En fait je crois que vous versez dans une paraoïa aigüe.
Clément XII -pape roi de Rome- réagit devant la FM commme l'ont fait avant lui quantité de pouvoirs civils. En Europe, de nombreux pays se sont déjà mis à tourmenter les maçons et uniquement pour des raisons de sécurité. D'une manière générale, la lierté d'associations et de réunions est exclue. Clément XII comme les autres souverains d'Europe, condamne l'ordre tout simplement parce qu'il est illégal. Mais l'interdiction est également motivée ar la peur du complot. Et si l'on pense au complot, c'est à cause du secret des maçons. CF. Benimelli "Les condamnations papales", in Dix huitième siècle, n0 19 La FM, Paris PUF, 1987 p. 8. Qui poursuit en disant que ce secret "n'était qu'un secret de Polichinelle (...)".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mer 01 Nov 2006, 14:23

Vous êtes tout fier d'avoir enfin lu un ouvrage sur la Maçonnerie dont par ailleurs vous reconnaissez la thèse qui vous convient. Mais lorsque c'est moi qui cite le même auteur, pour répéter quelque chose que par ailleurs, vous avez vous-même évoqué, alors là rien ne va plus ; bizarre non ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mer 01 Nov 2006, 20:32

La pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle.

Psaume 118: 22-23

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Lun 06 Nov 2006, 10:43

Noel a écrit:
Nelly Emont a écrit:
Je n'ai jamais cherché à "ridiculiser" la maçonnerie. La phrase citée n'est pas une mise en accusation mais un essai d'explication d'un phénomène universel. Essai qui n'est pas de moi. En fait je crois que vous versez dans une paraoïa aigüe.
Clément XII -pape roi de Rome- réagit devant la FM commme l'ont fait avant lui quantité de pouvoirs civils. En Europe, de nombreux pays se sont déjà mis à tourmenter les maçons et uniquement pour des raisons de sécurité. D'une manière générale, la lierté d'associations et de réunions est exclue. Clément XII comme les autres souverains d'Europe, condamne l'ordre tout simplement parce qu'il est illégal. Mais l'interdiction est également motivée ar la peur du complot. Et si l'on pense au complot, c'est à cause du secret des maçons. CF. Benimelli "Les condamnations papales", in Dix huitième siècle, n0 19 La FM, Paris PUF, 1987 p. 8. Qui poursuit en disant que ce secret "n'était qu'un secret de Polichinelle (...)".

En cette veille de "fête des morts"... vous devriez y réfléchir à deux fois avant de donner crédit à cette thèse du secret de "Polichinelle". Vous devriez étudier plus la symbolique et l'étymologie (à ne pas confondre avec l'éthylmologie). Ne vous étonne-t-il pas que l'ami Pacalou, bon catholique s'il en est, après avoir rejeté la FM, n'en dise rien de ce fameux secret??? S'il est si ridicule (attribut de Polichinelle) ou inexistant pourquoi intrigue ou inquiète-t-il tant? Pourquoi n'a-t-il pas été percé, même par l'église qui a pourtant compté (et compte encore) tant de FM? Alors même que tous nos textes sont sur la place publique?

Il ne fait aucun doute, c'est même un lieu commun, que l'attrait du mystère, du secret... est un des facteurs qui déterminent l'entrée en maçonnerie. Mais comment se fait-il que des hommes, éminents par leurs qualités, leur position... , restent maçons durant toute leur vie après avoir connu ce secret "à portes multiples" ainsi que l'indique le mot de Polichinelle. Ne s'agirait-il que d'esprits faibles?

Allez bonne réflexion santa farao jocolor king :brilsmurf:



Curieux, je ne connaissais pas les références de Nelly et j'ai moi-même utilisé ce qualificatif de "secret de Polichinelle " pour désigner le secret de la FM, mais pas dans le même sens que dans ces références: Noel voit dans "secret de Polichinelle" une expression méprisante pour une chose qui serait connue de chacun; non, non, Noel, rassurez-vous, ce n'est que du radotage d'éccésiastiques! On en est loin et la FM a encore de beaux jours devant elle, parce que précisément elle a d'autres attraits que le seul mystère, dont vous reconnaissez néanmoins qu'il est un remarquable appât pour les gogos en mal d'ésotérisme... Les purs et durs ne s'arrêtant pas à cela, pour la même bonne raison que je vous demanderai de cesser de tirer je ne sais quelle conclusion de mon silence à propos du secret fm: il est sans signification, comme est sans signification mon silence au sujet de la durée d'allaitement des bébés koalas...

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mar 07 Nov 2006, 09:21

Noel a écrit:
Pacalou a écrit:

Curieux, je ne connaissais pas les références de Nelly et j'ai moi-même utilisé ce qualificatif de "secret de Polichinelle " pour désigner le secret de la FM, mais pas dans le même sens que dans ces références: Noel voit dans "secret de Polichinelle" une expression méprisante pour une chose qui serait connue de chacun; non, non, Noel, rassurez-vous, ce n'est que du radotage d'éccésiastiques! On en est loin et la FM a encore de beaux jours devant elle, parce que précisément elle a d'autres attraits que le seul mystère, dont vous reconnaissez néanmoins qu'il est un remarquable appât pour les gogos en mal d'ésotérisme... Les purs et durs ne s'arrêtant pas à cela, pour la même bonne raison que je vous demanderai de cesser de tirer je ne sais quelle conclusion de mon silence à propos du secret fm: il est sans signification, comme est sans signification mon silence au sujet de la durée d'allaitement des bébés koalas...Amicalement

Devons-nous conclure que de ce secret vous n'avez rien perçu ou bien que ce que vous en avez compris est assez dérangeant pour que vous le refusiez?
Que vous avez préféré le confort de "la Sentinelle du Désert" à l'errance sacrée de "l'Alchimiste"?

Noel

Ma conversion, mon retour plutôt à la religion de mon baptême, négligée pendant trente ans, n'est pas liée à mon abandon de la FM; je n'ai pas viré de bord, puisqu'elle a eu lieu plusieurs années après; ma foi en Dieu n'est pas le contraire de mon allégeance au GADLU: je n'ai pas troqué l'un contre l'autre; ce que je puis vous dire, c'est que j'ai reçu avec la foi en Dieu un amour concret qui m'a ouvert des horizons de recherches infinis; l'errance sans amour, j'ai donné; certains en ont la force -qu'ils me paraissent puiser dans un orgueil très humain- pas moi;

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: étant   Mar 07 Nov 2006, 10:41

Noel a écrit:
PACALOU a écrit:
Noel a écrit:
Pacalou a écrit:

Curieux, je ne connaissais pas les références de Nelly et j'ai moi-même utilisé ce qualificatif de "secret de Polichinelle " pour désigner le secret de la FM, mais pas dans le même sens que dans ces références: Noel voit dans "secret de Polichinelle" une expression méprisante pour une chose qui serait connue de chacun; non, non, Noel, rassurez-vous, ce n'est que du radotage d'éccésiastiques! On en est loin et la FM a encore de beaux jours devant elle, parce que précisément elle a d'autres attraits que le seul mystère, dont vous reconnaissez néanmoins qu'il est un remarquable appât pour les gogos en mal d'ésotérisme... Les purs et durs ne s'arrêtant pas à cela, pour la même bonne raison que je vous demanderai de cesser de tirer je ne sais quelle conclusion de mon silence à propos du secret fm: il est sans signification, comme est sans signification mon silence au sujet de la durée d'allaitement des bébés koalas...Amicalement

Devons-nous conclure que de ce secret vous n'avez rien perçu ou bien que ce que vous en avez compris est assez dérangeant pour que vous le refusiez?
Que vous avez préféré le confort de "la Sentinelle du Désert" à l'errance sacrée de "l'Alchimiste"?

Noel

Ma conversion, mon retour plutôt à la religion de mon baptême, négligée pendant trente ans, n'est pas liée à mon abandon de la FM; je n'ai pas viré de bord, puisqu'elle a eu lieu plusieurs années après; ma foi en Dieu n'est pas le contraire de mon allégeance au GADLU: je n'ai pas troqué l'un contre l'autre; ce que je puis vous dire, c'est que j'ai reçu avec la foi en Dieu un amour concret qui m'a ouvert des horizons de recherches infinis; l'errance sans amour, j'ai donné; certains en ont la force -qu'ils me paraissent puiser dans un orgueil très humain- pas moi;

Amicalement

Comme disent mes amis Compagnons "Chacun son chemin. Tout est bien".

Noel

Mais vous ne ramènerez pas le divin qui est en vous au divin qui est dans l'univers par les seuls moyens humains de la FM, et même si cela doit être, c'est que vous aurez bénéficié de la grâce -l'Esprit Saint n'étant pas rancunier- à votre corps défendant...

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Mer 08 Nov 2006, 10:14

Cette phrase de Plotin se comprend dans le contexte de la philossophie de Plotin. Pour lui, le divin descend par éménations sucessives, dans l'univers puis dans l'homme et cette descente est involution, perte de substance. Le second mouvement est de remontée : toutes choses remontent en Dieu, et ainsi indéfiniment. C'est sans doute une belle philosophie, mais cet "émanationisme" ne fait aucunement partie de l'enseignement de l'Eglise. Ce dont Noël n'a rien à fiche, puisqu'il pense par lui-même et non en étant l'un de ces croyants stupides qui adhèrent à une doctrine sans réfléchir. Pour les autres, ceux qui savent qu'ils ne savent pas tout par eux-mêmes, mais aussi par l'enseignement des autres et celui de l'Eglise, la doctrine de Plotin nie la notion de création(à partir de rien) et fait de Tout ce qui existe une expension du divin. Pas étonnant que Noël utilise comme "signe de reconnaissance" la citation de Plotin
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Jeu 09 Nov 2006, 08:53

[quote="Noel"]
Nelly Emont a écrit:


Et en attendant le ciel ou la voûte des églises ne me sont pas encore tombés sur la tête.

Noel

Y-a-t-il le moindre risque?8)
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Jeu 09 Nov 2006, 12:46

Si vous regarder dans les yeux suffit à votre rédemption, effectivement, je n'ai rien à dire. Si ce qu'enseigne l'Eglise est le cadet de vos soucis, effectivement, je n'ai rien à dire !
Alors continuez et n'en parlons plus. cheers
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Jeu 09 Nov 2006, 16:49

[quote="Noel"]
PACALOU a écrit:
Noel a écrit:
Nelly Emont a écrit:

Et en attendant le ciel ou la voûte des églises ne me sont pas encore tombés sur la tête.
Noel
Y-a-t-il le moindre risque?8)

Va savoir?

Noel

Vous voyez bien que vous doutez de tout

Pacalou
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Jeu 09 Nov 2006, 19:54

Noel a écrit:
Citation :
Que vous doutez de tout


Ouai! surtout de moi.

Alors nous en parlerons au père Noël.... ;)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie   Ven 10 Nov 2006, 10:41

Ce n'est pas moi qui ai écrit que le ciel pouvait tomber sur la tête de Noël, c'est lui-même ! Ce n'est pas que ce soit important, mais comme on me fait déjà avaler des tas de choses que je n'ai jamais dites, autant corriger celle là.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Franc-Maçonnerie : Analyse d'un ouvrage sur la franc-maçonnerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...
» ouvrage Gildas Buron, breton Guerande
» ouvrage de Pâques
» ouvrage critique poésie
» La Révolution Française ouvrage de Furet et Richet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: