DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Paul le chrétien



Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:37

saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
Que ce soit l'église catholique ou ma grand-mère qui ait rassemblé les textes, ce n'est pas ce qui est important, ce qui est important c'est de qui témoigne ces textes. Jean 5:39
Dieu a utilisé des hommes pour manifester sa grâce, devons nous glorifier ces hommes ? Non c'était tous des pécheurs comme nous. Ce que ces hommes ont fait de bien c'est ce que Christ a fait à travers eux.

Sans le Credo, vous ne pourrez jamais prêcher rien d'autre que votre propre interprétation, à l'instar d'un gourou. Car, l'unité de ces textes divers est déterminée, soit par le Credo, soit par vous seul.  


faut pas inverser...sans bible pas de credo...sans credo la bible existe...nous en sommes la preuve selon ta vision...

Sans le Credo, il n'y a que l'Ancien Testament. La réforme n'a pas eu d'autre objet que de préciser le Credo, selon la Bible, pas de l'abolir!

je le redis

admettons...donc la bible serait qu’hébraïque mais existerai...aucun credo ne peut exister sans la bible...aucun...et c'est dans ta vision...que je suis loin de partager

le credo n'est qu'une interprétation d'hommes sans laquelle ces mêmes hommes ne pourraient inventer la bible qui est la parole de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:38

Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
Que ce soit l'église catholique ou ma grand-mère qui ait rassemblé les textes, ce n'est pas ce qui est important, ce qui est important c'est de qui témoigne ces textes. Jean 5:39
Dieu a utilisé des hommes pour manifester sa grâce, devons nous glorifier ces hommes ? Non c'était tous des pécheurs comme nous. Ce que ces hommes ont fait de bien c'est ce que Christ a fait à travers eux.

Sans le Credo, vous ne pourrez jamais prêcher rien d'autre que votre propre interprétation, à l'instar d'un gourou. Car, l'unité de ces textes divers est déterminée, soit par le Credo, soit par vous seul.  


Quand c'est écrit noir sur blanc texto c'est difficile d'interpréter.

Et le credo, n'ont pas interprété à leur tour ?
cela date des apôtres ou date ultérieure  ?

Jean 5:39 est clair comme verset

Ce n'est pas à nous de vous convaincre. C'est à vous de démontrer que notre croyance est fausse...
Bonne chance! :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:40

Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:


Sans le Credo, vous ne pourrez jamais prêcher rien d'autre que votre propre interprétation, à l'instar d'un gourou. Car, l'unité de ces textes divers est déterminée, soit par le Credo, soit par vous seul.  


faut pas inverser...sans bible pas de credo...sans credo la bible existe...nous en sommes la preuve selon ta vision...

Sans le Credo, il n'y a que l'Ancien Testament. La réforme n'a pas eu d'autre objet que de préciser le Credo, selon la Bible, pas de l'abolir!

je le redis

admettons...donc la bible serait qu’hébraïque mais existerai...aucun credo ne peut exister sans la bible...aucun...et c'est dans ta vision...que je suis loin de partager

le credo n'est qu'une interprétation d'hommes sans laquelle ces mêmes hommes ne pourraient inventer la bible qui est la parole de Dieu

Sans le Nouveau Testament, l'Ancien Testament ne concerne que les juifs. De quel dieu parles-tu, au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:44

saint Zibou a écrit:
dedel a écrit:
je dois quand même reconnaitre que Paul est très fort
Les propos gnostiques ne m'ont jamais impressionné. siffler
Surtout qu'il y a propos gnostiques et propos gnostiques. Les propos gnostiques issus du gnosticisme (l'hérésie) et ceux issus de la gnose (le texte du NT).
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:46

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
dedel a écrit:
je dois quand même reconnaitre que Paul est très fort
Les propos gnostiques ne m'ont jamais impressionné. siffler
Surtout qu'il y a propos gnostiques et propos gnostiques. Les propos gnostiques s'inspirant du gnosticisme (l'hérésie) et ceux s'inspirant de la gnose (le texte du NT).

Tout ce qui rejette le Credo est gnostique. N'oubliez pas que vous êtes, ici, sur un forum catholique.
Si, tout protestant que je sois, je me permets d'intervenir, c'est que je partage la même Bible et le même Credo que les administrateurs. Sinon, je ne viendrais pas troubler la quiétude de leurs discussions. Un minimum de respect est nécessaire. carton rouge


Dernière édition par saint Zibou le Sam 21 Jan 2017, 19:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:47

saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
Que ce soit l'église catholique ou ma grand-mère qui ait rassemblé les textes, ce n'est pas ce qui est important, ce qui est important c'est de qui témoigne ces textes. Jean 5:39
Dieu a utilisé des hommes pour manifester sa grâce, devons nous glorifier ces hommes ? Non c'était tous des pécheurs comme nous. Ce que ces hommes ont fait de bien c'est ce que Christ a fait à travers eux.

Sans le Credo, vous ne pourrez jamais prêcher rien d'autre que votre propre interprétation, à l'instar d'un gourou. Car, l'unité de ces textes divers est déterminée, soit par le Credo, soit par vous seul.  


Quand c'est écrit noir sur blanc texto c'est difficile d'interpréter.

Et le credo, n'ont pas interprété à leur tour ?
cela date des apôtres ou date ultérieure  ?

Jean 5:39 est clair comme verset

Ce n'est pas à nous de vous convaincre. C'est à vous de démontrer que notre croyance est fausse...
Bonne chance! :mortderire:

Ridicule

C'est comme pour le coup du purgatoire et des statues dans des églises.
Je dois prouver que ta croyance est fausse ?


C'est un dogme qu'on est libre de croire ou non
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:50

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
dedel a écrit:
je dois quand même reconnaitre que Paul est très fort
Les propos gnostiques ne m'ont jamais impressionné. siffler
Surtout qu'il y a propos gnostiques et propos gnostiques. Les propos gnostiques s'inspirant du gnosticisme (l'hérésie) et ceux s'inspirant de la gnose (le texte du NT).

Tout ce qui rejette le Credo est gnostique. N'oubliez pas que vous êtes, ici, sur un forum catholique.

Rubrique "débat non-catholique" + marqué
A la demande unanime et vue l'ouverture parfois excessive de ce ce forum aux non-catholiques, cet espace contiendra tous les sujets de théologie ouverts par les religions non catholiques.

Cela fait peu de personne si c'est ouvert uniquement aux catholiques ou qui sont uniquement d'accord


cela fait très secte pour une église qui prétend ouvrir les bras aux musulmans, hindous......
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:53

saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:



faut pas inverser...sans bible pas de credo...sans credo la bible existe...nous en sommes la preuve selon ta vision...

Sans le Credo, il n'y a que l'Ancien Testament. La réforme n'a pas eu d'autre objet que de préciser le Credo, selon la Bible, pas de l'abolir!

je le redis

admettons...donc la bible serait qu’hébraïque mais existerai...aucun credo ne peut exister sans la bible...aucun...et c'est dans ta vision...que je suis loin de partager

le credo n'est qu'une interprétation d'hommes sans laquelle ces mêmes hommes ne pourraient inventer la bible qui est la parole de Dieu

Sans le Nouveau Testament, l'Ancien Testament ne concerne que les juifs. De quel dieu parles-tu, au juste?

De jésus !

la tu noie le poisson

tu es parti de "nous sommes pas de nature divine" puis "la trinité" puis "le credo plus important que la bible" et la "la bible hébraïque est que pour les juif"

tous cela parce que a chaque fois on te contre argumente et que tu sais plus quoi dire donc tu change de sujet...

le nouveau testament existe et de nombreuse églises avec des credos différents l’utilisent...tu pense que ton credo est le bon et les autres on tord...ok c'est classique...mais tu n'as pas argumenter sur les différents sujets... tu change de sujets quand tu sais plus quoi dire





salut au revoir
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:55

Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:


Sans le Credo, vous ne pourrez jamais prêcher rien d'autre que votre propre interprétation, à l'instar d'un gourou. Car, l'unité de ces textes divers est déterminée, soit par le Credo, soit par vous seul.  


Quand c'est écrit noir sur blanc texto c'est difficile d'interpréter.

Et le credo, n'ont pas interprété à leur tour ?
cela date des apôtres ou date ultérieure  ?

Jean 5:39 est clair comme verset

Ce n'est pas à nous de vous convaincre. C'est à vous de démontrer que notre croyance est fausse...
Bonne chance! :mortderire:

Ridicule

C'est comme pour le coup du purgatoire et des statues dans des églises.
Je dois prouver que ta croyance est fausse ?


C'est un dogme qu'on est libre de croire ou non

Une doctrine qui ne rassemble pas l'Église, comme le purgatoire, doctrine qui n'est pas reçue officiellement par la moitié de la chrétienté, orthodoxes et protestants, est toujours discutable. Par contre, les dogmes de la Trinité et de l'Incarnation, admis par toute la chrétienté, à 100%, catholiques, protestants et orthodoxes réunis, est incontestable. A moins qu'on ne puisse prouver que leurs appuis bibliques ne résistent pas à l'analyse... siffler


Dernière édition par saint Zibou le Sam 21 Jan 2017, 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 19:58

Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:


Sans le Credo, il n'y a que l'Ancien Testament. La réforme n'a pas eu d'autre objet que de préciser le Credo, selon la Bible, pas de l'abolir!

je le redis

admettons...donc la bible serait qu’hébraïque mais existerai...aucun credo ne peut exister sans la bible...aucun...et c'est dans ta vision...que je suis loin de partager

le credo n'est qu'une interprétation d'hommes sans laquelle ces mêmes hommes ne pourraient inventer la bible qui est la parole de Dieu

Sans le Nouveau Testament, l'Ancien Testament ne concerne que les juifs. De quel dieu parles-tu, au juste?

De jésus !

la tu noie le poisson

tu es parti de "nous sommes pas de nature divine" puis "la trinité" puis "le credo plus important que la bible" et la "la bible hébraïque est que pour les juif"

tous cela parce que a chaque fois on te contre argumente et que tu sais plus quoi dire donc tu change de sujet...

le nouveau testament existe et de nombreuse églises avec des credos différents l’utilisent...tu pense que ton credo est le bon et les autres on tord...ok c'est classique...mais tu n'as pas argumenter sur les différents sujets... tu change de sujets quand tu sais plus quoi dire





salut au revoir

La T.O.B démontre que la même Bible est commune à toute la chrétienté, ainsi, en 1993, le C.O.E a admis le même credo, pour toute la chrétienté: le Symbole originel de Nicée-Constantinople.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:03

Paul le chrétien a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:

Les propos gnostiques ne m'ont jamais impressionné. siffler
Surtout qu'il y a propos gnostiques et propos gnostiques. Les propos gnostiques s'inspirant du gnosticisme (l'hérésie) et ceux s'inspirant de la gnose (le texte du NT).

Tout ce qui rejette le Credo est gnostique. N'oubliez pas que vous êtes, ici, sur un forum catholique.

Rubrique "débat non-catholique" + marqué
A la demande unanime et vue l'ouverture parfois excessive de ce ce forum aux non-catholiques, cet espace contiendra tous les sujets de théologie ouverts par les religions non catholiques.

Cela fait peu de personne si c'est ouvert uniquement aux catholiques ou qui sont uniquement d'accord


cela fait très secte pour une église qui prétend ouvrir les bras aux musulmans, hindous......

Je ne suis pas administrateur du forum. Néanmoins, j'imagine qu'ils ne confondent pas œcuménisme et syncrétisme. Certes, nous sommes une secte: deux milliards de chrétiens, depuis 2000 ans, avec toute une civilisation à la clé: Euler, Kepler, Leibniz, Bach, Georges Lemaître, Descartes, Pascal, Pasteur etc...
Revenir en haut Aller en bas
dedel



Masculin Messages : 1002
Inscription : 19/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:08

Paul le chrétien a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
Qu'est-ce que vous ne comprenez pas ?



Il y a Dieu le Père, être unique, éternel, insondable, invisible, incompréhensible, insaisissable...
Et la nature Dieu. Tous ceux qui sont dans le Père partagent la nature du Père. Jésus partage la nature de Dieu car il est en Lui, et nous partageons aussi cette nature car nous sommes en Christ, qui est Lui même en Dieu. Nous ne faisons tous qu'un seul et même esprit.

Nous sommes nés de Lui donc forcément nous avons hérité de sa nature.

Ok ! Donc vous n'etes pas chrétien!
Ce qui explique que vous vous soyez nommé "Paul le Chrétien"! C'est une ruse très classique de ceux qui veulent tromper les autres!

Je m'étonnais de quelques uns de vos propos! Maintenant, c'est clair!


d'abord le plus important....mettre en doute la foi d'un chrétien c'est blasphémer contre le saint esprit...car la foi est un don du saint esprit...c'est toujours utile de le rappeler sur internet


et ceux qui ont écrit le credo n'avaient-ils pas le saint esprit ?

il faut faire attention

un disciple d'un autre
ce même autre peut être un disciple du Christ également





pour le reste tu défends la trinité comme indispensable a être chrétien... or les deux seules choses qui fait un chrétien c'est son baptême (avec ce que cela implique c'est a dire suivre les deux commandement de Jésus qui parle pas de la trinité...la trinité est au mieux un secret de la bible pas un point fondamentale) et bien sur sa foi en christ...
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:17

@ Dedel

je n'ai jamais dit à quelqu'un qui n'est pas chrétien
sans bible pas de crédo. point  


@ Saint Zibou
et c'est parti pour un nouveau sujet...maintenant la trinité et l'incarnation...quand tu veux tu nous contredit qu'on est pas de nature divine alors que c'est marquer noir sur blanc
quand tu veux tu nous montre que le credo peut exister sans la bible...

c'est si dur de dire effectivement je me suis trompé...reconnaitre ses erreurs et se repentir c'est aussi ça être chrétien

et toujours pour te répondre...non pas 100 % des églises sont trinitaires...il y a les unitariens les témoin de Jéhovah pour cité que deux contre exemple


pour ce qui est du credo, rappelons
Jean 5:39

Je n'ai rien à prouver.
Et je n'interdis pas de ne pas être d'accord

Cela s'arrête là
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:21

dernière chose

Les juifs messianiques suivent quel credo ? ils ne sont pas chrétiens à en croire RénéMatheux et cie ?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:22

Paul le chrétien a écrit:
@ Dedel

je n'ai jamais dit à quelqu'un qui n'est pas chrétien
sans bible pas de crédo. point  


@ Saint Zibou
et c'est parti pour un nouveau sujet...maintenant la trinité et l'incarnation...quand tu veux tu nous contredit qu'on est pas de nature divine alors que c'est marquer noir sur blanc
quand tu veux tu nous montre que le credo peut exister sans la bible...

c'est si dur de dire effectivement je me suis trompé...reconnaitre ses erreurs et se repentir c'est aussi ça être chrétien

et toujours pour te répondre...non pas 100 % des églises sont trinitaires...il y a les unitariens les témoin de Jéhovah pour cité que deux contre exemple


pour ce qui est du credo, rappelons
Jean 5:39

Je n'ai rien à prouver.
Et je n'interdis pas de ne pas être d'accord

Cela s'arrête là

Autrement dit, tu viens faire état de tes erreurs, sur ce forum? siffler
Revenir en haut Aller en bas
dedel



Masculin Messages : 1002
Inscription : 19/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:27

Paul le chrétien a écrit:
dernière chose

Les juifs messianiques suivent quel credo ?

aucune idée
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:36

dedel a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
dernière chose

Les juifs messianiques suivent quel credo ?

aucune idée
Trouve la réponse à cette question et tu verras qu'un chrétien qui suit le credo n'est pas plus chrétien que celui qui ne le suit pas




NB: Le Concile de Nicée au 4ème siècle va à l'encontre des idées du Judaisme Messianique déjà 14 siècles avant la création de ce courant hostile.



salut
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 20:37

saint Zibou a écrit:
blabla

que la paix soit avec toi



salut
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 21:27

dedel a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
dernière chose

Les juifs messianiques suivent quel credo ?

aucune idée

Il y a des fondamentaux et des événements historiques à  rappeler avant de jeter la première pierre sur l'autre

http://www.catholicsforisrael.com/fr/articles/israel-et-l-eglise/227-confronting-past-injustice
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Sam 21 Jan 2017, 23:36

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
dedel a écrit:
je dois quand même reconnaitre que Paul est très fort
Les propos gnostiques ne m'ont jamais impressionné. siffler
Surtout qu'il y a propos gnostiques et propos gnostiques. Les propos gnostiques s'inspirant du gnosticisme (l'hérésie) et ceux s'inspirant de la gnose (le texte du NT).

Tout ce qui rejette le Credo est gnostique. N'oubliez pas que vous êtes, ici, sur un forum catholique.
Au contraire, Tout ce qui s'interpose entre l'Ecriture et les chrétiens est gnostique (au sens de gnosticisme) et s'oppose à la gnose (le NT). N'oublie pas que les auteurs du NT n'étaient pas catholiques et n'ont jamais dit que le christianisme était en quoi que ce soit soumis à un crédo.

saint Zibou a écrit:
Si, tout protestant que je sois, je me permets d'intervenir, c'est que je partage la même Bible et le même Credo que les administrateurs.
Si je me permets de te reprendre, comme Paul l'a fait à l'encontre de Pierre, c'est parce que, comme Pierre à ce moment là, tu agis en homme condamné : "Mais quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était condamné." (Galates 2:11).
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 01:03

Thomas33 a écrit:

Merci de votre réponse.

Je parle du travail dans son acception sociale courante, la production et l'échange de biens et services.

Mon problème c'est que je suis encore trop marqué par la doctrine catholique, et je n'arrive pas à concevoir d'agir de manière désintéressée par un travail. En effet, à cause de mon interprétation stricte de la doctrine catholique (donc ça n'engage que moi), on ne peut vivre et travailler en catholique que dans une société dont la législation ne contredit pas la morale catholique.

Sachant cela, le seul travail désintéressé qui soit serait soit d'être prêtre, soit de donner sa vie pour changer la politique du pays. Il me semble que ce sont des préalables nécessaires.

C'est donc cela qui m'animait jusqu'à l'âge de 30 ans à peu près, mais à un moment il m'a semblé que j'étais dans une impasse. C'est à ce moment que j'ai entendu parler de l'advaïta-vedanta sur le web. Et ça m'a fait du bien de chercher à vivre dans le présent plutôt que d'avoir le cerveau rempli de concepts et en perpétuelle ébullition.

Maintenant, je trouve que votre critique des doctrines orientales est peut-être fondée, et si je pouvais trouver du sens à vivre dans l'action plutôt que dans la réflexion et l'introspection, ça me ferait du bien je pense.  

Mais j'hésite encore à réellement passer à l'action car j'ai peur de m'y perdre et de perdre le contact avec la cause première. C'est pourquoi je cherche à comprendre comment ça se passe pour construire le coeur (dont vous parliez), et comprendre tout simplement que l'introspection seule ne peut pas faire évoluer. Même si comme vous le dites, l'introspection est nécessaire pour identifier son intention.

Mais voilà un autre problème : l'intention. Comment avoir une intention pure dans une société matérialiste où l'on sait pertinemment que les services que l'on rend aux gens sont rarement utilisés pour rendre gloire à Dieu.

Bonsoir Thomas, c'est difficile de parler de choses sérieuses et concrètes au milieu de cette guéguerre puérile sur diverses interprétions subjectives des écrits bibliques (l'esprit saint souffle oú il veut et chacun est persuadé que c'est vers lui-même, c'est insensé).

Je peux tenter une petite réponse à vos questionnements, mais je me demande s'il ne faut pas le faire en privé.

Cher Thomas, la politique, la pauvreté ou la richesse n'ont absolument rien à voir avec l'évolution spirituelle. Vous pouvez tout autant évoluer sous un régime marxiste que sous un régime capitaliste ultra libéral. Je ne vois pas en quoi la politique puisse être un frein pour faire croître en vous l'Amour spirituel et le sentiment d'Unité. C'est connu, ce n'est pas le monde qu'il faut essayer de changer mais la vision que l'on en a.

Je réitère donc ce que je vous ai toujours affirmé, il n'y a qu'un seul moyen pour faire croître notre conscience (celle qui englobe toutes les vertus, Amour agape, sagesse etc...), c'est vivre la vie! Il s'agit de produire des causes et d'en subir les effets. Grâce à la loi du karma votre coeur se construira par la force de cette loi divine et incontournable. Avant de parler de pleine réalisation à la Orientale, la première étape est de faire en sorte de ne recevoir que des effets positifs. Lorsque cela devient le cas, c'est que l'âme s'est transformée en profondeur.  

Cher Thomas, pour que l'âme se transforme les effets de nos actions doivent être ÉPROUVÉS DANS LA CHAIR (ou le mental)! c'est cela toute la signification de notre séjour sur terre. C'est de cette manière que s'acquiert la connaissance de ce qui est bien et ce qui est mal. Votre coeur sera construit parce qu'il aura ÉPROUVÉ! Savoir ce qui est bien ou mal d'une manière théorique ne construit pas votre coeur.

D'autre part, l'action (quelle que soit l'action, ça peut être un travail ou un amusement, c'est égal) vous met face à vous-même. Vous ne pouvez pas vous voiler la face comme dans une méditation. Le retour de vos actions et de ce que vous êtes réellement est immédiat! C'est en méditant ensuite sur le retour de vos actions qu'une réelle compréhension intérieure VÉCUE apparaitra dans votre âme. Vous imprimez dans votre esprit le souvenir d'une joie ou d'un malheur VÉCU! Cette empreinte indélébile est votre nouvel être construit!

Voilà, en gros, mais si vous voulez on poursuit en privé. Je trouve que ce sujet ne vole vraiment pas très haut.

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 01:26

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:

Les propos gnostiques ne m'ont jamais impressionné. siffler
Surtout qu'il y a propos gnostiques et propos gnostiques. Les propos gnostiques s'inspirant du gnosticisme (l'hérésie) et ceux s'inspirant de la gnose (le texte du NT).

Tout ce qui rejette le Credo est gnostique. N'oubliez pas que vous êtes, ici, sur un forum catholique.
Au contraire, Tout ce qui s'interpose entre l'Ecriture et les chrétiens est gnostique (au sens de gnosticisme) et s'oppose à la gnose (le NT). N'oublie pas que les auteurs du NT n'étaient pas catholiques et n'ont jamais dit que le christianisme était en quoi que ce soit soumis à un crédo.

saint Zibou a écrit:
Si, tout protestant que je sois, je me permets d'intervenir, c'est que je partage la même Bible et le même Credo que les administrateurs.
Si je me permets de te reprendre, comme Paul l'a fait à l'encontre de Pierre, c'est parce que, comme Pierre à ce moment là, tu agis en homme condamné : "Mais quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était condamné." (Galates 2:11).

Au nom de quelles Écritures parles-tu?... siffler
Revenir en haut Aller en bas
jérémy261



Masculin Messages : 168
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 01:32

saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
@ Dedel

je n'ai jamais dit à quelqu'un qui n'est pas chrétien
sans bible pas de crédo. point  


@ Saint Zibou
et c'est parti pour un nouveau sujet...maintenant la trinité et l'incarnation...quand tu veux tu nous contredit qu'on est pas de nature divine alors que c'est marquer noir sur blanc
quand tu veux tu nous montre que le credo peut exister sans la bible...

c'est si dur de dire effectivement je me suis trompé...reconnaitre ses erreurs et se repentir c'est aussi ça être chrétien

et toujours pour te répondre...non pas 100 % des églises sont trinitaires...il y a les unitariens les témoin de Jéhovah pour cité que deux contre exemple


pour ce qui est du credo, rappelons
Jean 5:39

Je n'ai rien à prouver.
Et je n'interdis pas de ne pas être d'accord

Cela s'arrête là

Autrement dit, tu viens faire état de tes erreurs, sur ce forum? siffler

il t'a déplumé et cloué le bec, tu veux dire Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 02:33

jérémy261 a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
@ Dedel

je n'ai jamais dit à quelqu'un qui n'est pas chrétien
sans bible pas de crédo. point  


@ Saint Zibou
et c'est parti pour un nouveau sujet...maintenant la trinité et l'incarnation...quand tu veux tu nous contredit qu'on est pas de nature divine alors que c'est marquer noir sur blanc
quand tu veux tu nous montre que le credo peut exister sans la bible...

c'est si dur de dire effectivement je me suis trompé...reconnaitre ses erreurs et se repentir c'est aussi ça être chrétien

et toujours pour te répondre...non pas 100 % des églises sont trinitaires...il y a les unitariens les témoin de Jéhovah pour cité que deux contre exemple


pour ce qui est du credo, rappelons
Jean 5:39

Je n'ai rien à prouver.
Et je n'interdis pas de ne pas être d'accord

Cela s'arrête là

Autrement dit, tu viens faire état de tes erreurs, sur ce forum? siffler

il t'a déplumé et cloué le bec, tu veux dire Pouffer de rire

Quelle crédibilité peut avoir un renégat?
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 03:04

jérémy261 a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
@ Dedel

je n'ai jamais dit à quelqu'un qui n'est pas chrétien
sans bible pas de crédo. point  


@ Saint Zibou
et c'est parti pour un nouveau sujet...maintenant la trinité et l'incarnation...quand tu veux tu nous contredit qu'on est pas de nature divine alors que c'est marquer noir sur blanc
quand tu veux tu nous montre que le credo peut exister sans la bible...

c'est si dur de dire effectivement je me suis trompé...reconnaitre ses erreurs et se repentir c'est aussi ça être chrétien

et toujours pour te répondre...non pas 100 % des églises sont trinitaires...il y a les unitariens les témoin de Jéhovah pour cité que deux contre exemple


pour ce qui est du credo, rappelons
Jean 5:39

Je n'ai rien à prouver.
Et je n'interdis pas de ne pas être d'accord

Cela s'arrête là

Autrement dit, tu viens faire état de tes erreurs, sur ce forum? siffler

il t'a déplumé et cloué le bec, tu veux dire Pouffer de rire

Il n'est nullement question de savoir qui a raison ou tort.
Dieu appelle à aimer son prochain.

Peu importe que le chrétien ne soit d'accord ou non, il reste frère en Christ.

Je n'ai rien contre les catholiques, protestants qui veulent suivre le credo.
Tout comme je respecte la foi des juifs messianiques.


non le credo peut avoir un intérêt...c'est juste remettre les choses dans l'ordre...la bible est plus importante que le credo

et surtout nous sommes des pierres vivantes du corps du christ.... nous devons pas nous mépriser...aucun de nous a tout compris de la bible...même l’apôtre Paul dit dans 1 corinthiens que ses connaissances sont partielles... par contre ensemble grâce a la sensibilité de chacun nous avançons sur la révélation qui est très loin d’être terminé...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 03:26

Paul le chrétien a écrit:
jérémy261 a écrit:
saint Zibou a écrit:
Paul le chrétien a écrit:
@ Dedel

je n'ai jamais dit à quelqu'un qui n'est pas chrétien
sans bible pas de crédo. point  


@ Saint Zibou
et c'est parti pour un nouveau sujet...maintenant la trinité et l'incarnation...quand tu veux tu nous contredit qu'on est pas de nature divine alors que c'est marquer noir sur blanc
quand tu veux tu nous montre que le credo peut exister sans la bible...

c'est si dur de dire effectivement je me suis trompé...reconnaitre ses erreurs et se repentir c'est aussi ça être chrétien

et toujours pour te répondre...non pas 100 % des églises sont trinitaires...il y a les unitariens les témoin de Jéhovah pour cité que deux contre exemple


pour ce qui est du credo, rappelons
Jean 5:39

Je n'ai rien à prouver.
Et je n'interdis pas de ne pas être d'accord

Cela s'arrête là

Autrement dit, tu viens faire état de tes erreurs, sur ce forum? siffler

il t'a déplumé et cloué le bec, tu veux dire Pouffer de rire

Il n'est nullement question de savoir qui a raison ou tort.
Dieu appelle à aimer son prochain.

Peu importe que le chrétien ne soit d'accord ou non, il reste frère en Christ.

Je n'ai rien contre les catholiques, protestants qui veulent suivre le credo.
Tout comme je respecte la foi des juifs messianiques.


non le credo peut avoir un intérêt...c'est juste remettre les choses dans l'ordre...la bible est plus importante que le credo

et surtout nous sommes des pierres vivantes du corps du christ.... nous devons pas nous mépriser...aucun de nous a tout compris de la bible...même l’apôtre Paul dit dans 1 corinthiens que ses connaissances sont partielles... par contre ensemble grâce a la sensibilité de chacun nous avançons sur la révélation qui est très loin d’être terminé...  

Il est vrai que la Bible prime le Credo mais elle ne le supprime pas. La Bible est la règle, le Credo, l'expression. De sorte qu'avant de tout reprendre à neuf, il faut examiner si ce que dit le Symbole originel de Nicée-Constantinople est bibliquement juste, selon Ac.17/11, entre autres. Sinon, il faudrait justifier la moindre affirmation, verset par verset, à n'en plus finir. D'ailleurs, les versets n'existent pas, ce sont les livres de la bible qui existent. Car, ils sont des unités autonomes. On se demanderait, en outre, pourquoi Dieu aurait préservé le Credo et la Bibles, depuis si longtemps, si leur préservation avait été inutile? Le Credo est la lecture officielle de la Bible, qui domine les interprétations particulières, d'après II Pie.1/19-21.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 12:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Gérard, je dirais plutôt ceci :

L'amour Agape n'est gratuit à 100% qu'en Dieu. Nous aimer ne lui apporte rien. Il est bienheureux éternellement en lui-même.
En nous, l'amour d'Agape  est forcément source (par surcroît) d'un apport en équilibre et accomplissement.

Cher Arnaud, l'Amour agape est gratuit TOUT LE TEMPS par définition, qu'il soit en Dieu ou pas, puisque de toute manière c'est l'Amour de Dieu. C'est juste qu'il s'exprime relativement en chacun de nous (à des degrés différents) et de manière absolue en Dieu.

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :
Si l'amour est douloureux parce qu'il est non réciproque, ce n'est plus de l'Amour spirituel, c'est du sentiment. L'Amour, le vrai (agape), n'attend rien en retour.

Tout amour humain, même porté par la volonté, entraîne le sentiment. Nous ne sommes pas des purs esprits.

Le problème, c'et quand cest le sentiment qui commande la volonté...

Non Arnaud, pas tout amour humain. L'Amour exprimé par un saint n'est pas le même que celui d'une personne lambda. Il faut tendre vers la sainteté et le saint doit tendre vers la divinité. Tout dépend avec quelle intensité s'exprime l'Amour agape.

Voilà pourquoi le Père et le Fils ne font qu'un et pourquoi on peut dire que le Christ est Dieu. Je pense que le problème n'est pas tant dans la conception trinitaire de la divinité que dans la conception d'un "Père" et d'un "fils unique". C'est cet anthropomorphisme (Père et Fils) pris au premier degré qui pose problème. Il n'y a jamais eu ni un "Père" et ni un "Fils" qui est intervenu et qui a décidé de créer l'univers, la terre, les cieux, la lumière etc...

Il y a un Dieu absolu duquel émanent les mondes par l'intermédiaire du logos en tant que conscience divine absolue. Dieu et le logos sont une seule et même chose, mais, malgré tout, le logos est la première manifestation de Dieu. Le Christ vient du logos, mais il n'y a aucune raison que le logos ne soit pas la demeure (virtuelle) de tous les maîtres et tous les saints qui ont réalisé l'Unité Christique et divine.

Le Christ est Dieu en esprit et conscience, mais Il n'est pas moins Dieu qu'un autre maître réalisé. Voilà oú se situe réellement la nuance. Mais il est vrai aussi que si Dieu transcende toute chose et que de Lui-même émane toute chose, alors forcément Il est également au-delà du logos.

Conclusion, le Christ est Dieu sans être Dieu, l’ambiguïté demeure et les guéguerres continueront ad æternam pour ceux qui auront à cœur de les mener.

Gérard

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 82890
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 12:38

Gérard2 a écrit:


Cher Arnaud, l'Amour agape est gratuit TOUT LE TEMPS par définition, qu'il soit en Dieu ou pas, puisque de toute manière c'est l'Amour de Dieu. C'est juste qu'il s'exprime relativement en chacun de nous (à des degrés différents) et de manière absolue en Dieu.


Non non ! Agape a DEUX sens :

1° En Dieu, Agape est identique au Saint Esprit. C'est une Personne éternelle.

2° En nous, l'amour est rendu possible par la grâce. C'est un Agape CRÉÉ, en réponse à l'amour de Dieu.

Agape en Dieu est à 100% gratuité, pas en nous. En nous Agape s'exerce selon notre façon d'aimer, c'est -à-dire avec une INTENTION de gratuité, impossible à réalisé (agape nous construit).

Gérard2 a écrit:

Non Arnaud, pas tout amour humain. L'Amour exprimé par un saint n'est pas le même que celui d'une personne lambda. Il faut tendre vers la sainteté et le saint doit tendre vers la divinité. Tout dépend avec quelle intensité s'exprime l'Amour agape.

Gérard, vous soulevez la querelle théologique datant de la Renaissance sur la possibilité d'aimer totalement gratuitement Dieu. C'est une maladie de la charité qui a té traités par l'Eglise.

Une video :


Maladies de la charité 38 ─ Lorsque la gratuité absolue de l’amour est exaltée excessivement (19 mn).



Ce fut une autre des crises du mysticisme du Grand siècle en France (vers 1670) : L’idée qu’il était possible à l’homme d’aimer Dieu de manière absolument gratuite, comme Dieu aime l’homme.
Cette hérésie fut condamnée par l’Eglise : « Qui fait l’ange fait la Bête ».
Le remède : une connaissance réaliste de la nature humaine et l’humilité : On ne peut aimer Dieu que comme on s’aime soi-même. Explication.




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 13:32

Les hommes ont vraiment compliqués les choses...

Jean 5:39 - Apocalypse 19:10
Les écritures sont inspirées, comment le voit-on par le témoignage de Jésus-Christ qui en ressort. C'est tout. La Parole de Dieu est une personne, pas une doctrine. Les interprétations doctrinales ne sont que le fruit de coeurs non convertis à Christ. 2 Corinthiens 3:14-16

Connaitre la Parole de Dieu, ce n'est pas connaitre des doctrines, c'est connaitre le coeur et la pensée de Christ.
Revenir en haut Aller en bas
dedel



Masculin Messages : 1002
Inscription : 19/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 14:29

Paul le chrétien a écrit:
Les hommes ont vraiment compliqués les choses...

Jean 5:39 - Apocalypse 19:10
Les écritures sont inspirées, comment le voit-on par le témoignage de Jésus-Christ qui en ressort. C'est tout. La Parole de Dieu est une personne, pas une doctrine. Les interprétations doctrinales ne sont que le fruit de coeurs non convertis à Christ. 2 Corinthiens 3:14-16

Connaitre la Parole de Dieu, ce n'est pas connaitre des doctrines, c'est connaitre le coeur et la pensée de Christ.

tu n'as pas tort mais c'est à double tranchant l'esprit saint

c'est comme quand tu me dis que l'apocalypse a eu lieu en 70
une génération biblique est de 40 ans.
or les apôtres n'ont rien vu
quelle analyse est la bonne ?

certes on peut aussi bien dire que tout n'est pas révélé (Jésus a lui même dit qu'il n'avait pas pu tout révéler) via les écritures et que l'esprit saint fera le reste du travail
pourtant la Bible a elle seule fait-elle foi ?

c'est à double tranchant cette réponse que tu donnes

Matthieu 7 :22/23
22Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 23Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.



Matthieu 24: 24/25
Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. 25Voici, je vous l'ai annoncé d'avance.

1 Corinthiens 14:22
la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les non-croyants, mais pour les croyants.



il y a beaucoup de personnes qui jurent parler par l'esprit saint, et en fait c'est le subconscient qui agit sur eux
ce n'est pas un blasphème de saint esprit de dire que des gars qui ont prophétisé l'élection de clinton et prétendent que Christ leur parlait se trompent

le blasphème du saint esprit est nier ce que Christ a accompli
nuance !

Deutéronome 18: 20/21/22
Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort. 21Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Eternel n'aura point dite? 22Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Eternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui.
Revenir en haut Aller en bas
dedel



Masculin Messages : 1002
Inscription : 19/11/2016

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 14:32

d'ailleurs, la question est "est-ce que la Bible suffit-elle à elle seule car inspirée justement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 14:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Gérard2 a écrit:


Cher Arnaud, l'Amour agape est gratuit TOUT LE TEMPS par définition, qu'il soit en Dieu ou pas, puisque de toute manière c'est l'Amour de Dieu. C'est juste qu'il s'exprime relativement en chacun de nous (à des degrés différents) et de manière absolue en Dieu.


Non non ! Agape a DEUX sens :

1° En Dieu, Agape est identique au Saint Esprit. C'est une Personne éternelle.

2° En nous, l'amour est rendu possible par la grâce. C'est un Agape CRÉÉ, en réponse à l'amour de Dieu.

Agape en Dieu est à 100% gratuité, pas en nous. En nous Agape s'exerce selon notre façon d'aimer, c'est -à-dire avec une INTENTION de gratuité, impossible à réalisé (agape nous construit).

Arnaud, je ne vois pas pourquoi vous allez chercher midi à 14h, l'Amour Agape est gratuit qu'il soit en Dieu ou qu'il soit en nous. Ce n'est pas parce que l'Amour agape est à 100% gratuit qu'il s'exprime à 100% en chacun de nous. A chaque fois que nous exprimons un amour gratuit, nous exprimons à 100% l'Amour Agape. Vous pouvez exprimer un tel Amour avec un ami et être incapable de l'exprimer avec un ennemi. Voilà pourquoi j'ai écrit: "C'est juste qu'il s'exprime relativement en chacun de nous (à des degrés différents) et de manière absolue en Dieu".

Arnaud Dumouch a écrit:

Gérard2 a écrit:

Non Arnaud, pas tout amour humain. L'Amour exprimé par un saint n'est pas le même que celui d'une personne lambda. Il faut tendre vers la sainteté et le saint doit tendre vers la divinité. Tout dépend avec quelle intensité s'exprime l'Amour agape.

Gérard, vous soulevez la querelle théologique datant de la Renaissance sur la possibilité d'aimer totalement gratuitement Dieu. C'est une maladie de la charité qui a té traités par l'Eglise.

Ce fut une autre des crises du mysticisme du Grand siècle en France (vers 1670) : L’idée qu’il était possible à l’homme d’aimer Dieu de manière absolument gratuite, comme Dieu aime l’homme.
Cette hérésie fut condamnée par l’Eglise : « Qui fait l’ange fait la Bête ».
Le remède : une connaissance réaliste de la nature humaine et l’humilité : On ne peut aimer Dieu que comme on s’aime soi-même. Explication.


A part une contradiction grossière flagrante, vous expliquez plus ou moins dans cette vidéo ce que je viens de vous écrire. Chaque homme exprime un degré particulier d'Amour agape.

Votre contradiction se situe au niveau de votre certitude quant à l'impossibilité absolue pour l'homme d'exprimer d'une manière constante de l'Amour Agape, pour ensuite donner des exemple démontrant le contraire, tout en affirmant que Dieu a le temps et que progressivement nous devons tendre à une meilleure humilité et une meilleure capacité à aimer.

Vous ne faites que reprendre ici les théories modernes qui consistent à trouver un équilibre évolutif. Il ne vous reste plus qu'à comprendre qu'aucune transformation n'est possible dans un pseudo purgatoire céleste et vous commencerez à pressentir quelle est la réelle signification de notre vie sur terre.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 82890
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 14:46

On peut avoir l'INTENTION d'aimer Dieu gratuitement, sans rien en retour. On le voit même chez saint Paul. Regardez :

Citation :
Romains 9, 3 Car je souhaiterais d'être moi-même anathème, séparé du Christ, pour mes frères, ceux de ma race selon la chair,
Mais, dans le concret, on ne vit pas comme cela et quand on ne reçoit plus rien du tout, aucun équilibre, on se détache de la ferveur.



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 15:40

dedel a écrit:
d'ailleurs, la question est "est-ce que la Bible suffit-elle à elle seule car inspirée justement ?"

La question peut aussi bien être "doit-on obligatoirement suivre le credo à la lettre pour comprendre la Bible ?"

"la lettre tue, mais l'esprit vivifie." 2 Corinthiens 3:6


Donc sur quoi se basent le concile de Nicée pour affirmer que ceux qui se nourrissent de la parole de Dieu si ne se réfèrent pas au credo, s'égarent ?
le saint esprit ne serait-il pas puissant ? Dieu n'est pas le seul médiateur entre lui et les hommes au point qu'il faut imposer des intercesseurs ?


1 Thimothée 2 :5
5Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme


Qu'est-ce qui nous permet de connaître en détail ce que Dieu a fait pour nous et ce que Dieu attend de nous ? La Bible (qui, soit dit en passant, a été inspirée par le Saint Esprit, et son usage n'est donc pas antithétique à une communion avec Lui).
Bible et foi chrétienne sont donc inséparables. Et la Bible a une place des plus prépondérantes dans la foi chrétienne, que ça plaise ou pas
Sans la Bible, sans cette connaissance il nous est pratiquement impossible de connaitre Dieu et d'avoir son Esprit Saint.....

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 16:03

Arnaud Dumouch a écrit:
On peut avoir l'INTENTION d'aimer Dieu gratuitement, sans rien en retour. On le voit même chez saint Paul. Regardez :

Citation :
Romains 9, 3 Car je souhaiterais d'être moi-même anathème, séparé du Christ, pour mes frères, ceux de ma race selon la chair,
Mais, dans le concret, on ne vit pas comme cela et quand on ne reçoit plus rien du tout, aucun équilibre, on se détache de la ferveur.

Saint Paul était un homme comme tout le monde, il ne savait même pas lui-même qui il était, qui il n'était pas et qu'est-ce qu'il souhaitait vraiment. Ailleurs il a écrit qu'il faisait ce qu'il ne voulait pas faire et qu'il ne faisait pas ce qu'il voulait faire. Dans son enthousiasme débordant ses écrits ont très souvent dépassé sa pensée ou, plus précisément, son être et sa conscience.

D'autre part, si vous sortiez de votre paradigme duel, vous comprendriez que le but ultime n'est pas d'aimer Dieu, quelqu'un ou quelque chose, mais de devenir Amour, c'est à dire d'ÊTRE AMOUR (même si au départ cela passe forcément par les autres). A partir de là tout coule de source. Le problème d'aimer d'un Amour de Dieu d'une manière illusoire, c'est à dire sans encore avoir réalisé une telle capacité d'Amour dans son être, ne se pose plus. Ce n'est pas la volonté humaine-mentale-psychologique qui prime, mais la volonté guidée par l'ÊTRE construit (qui n'est rien d'autre que l'esprit saint qui apparait graduellement à la conscience humaine).

Aimer Dieu avant son prochain ou aimer son prochain avant Dieu n'a aucun sens. D'ailleurs, aimer Dieu avant tout est le piège classique dans lequel le religieux moyen tombe. Aimer Dieu de toutes ses forces ne signifie absolument pas être capable d'aimer son prochain et son propre ennemi. Ce qui permet d'aimer son propre ennemi c'est justement l'Amour agape que l'on acquiert par la transformation graduelle de l'être, ce qui est totalement différent.

Dans le concret on vit selon notre degré de conscience et d'évolution. Donc, oui une recherche d'équilibre et d'harmonie est nécessaire, mais non un équilibre statique. L'Amour doit toujours plus s'universaliser pour à la finalité se fondre avec l'Amour de Dieu.



Dernière édition par Gérard2 le Lun 23 Jan 2017, 00:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 16:12

Paul le chrétien a écrit:


"la lettre tue, mais l'esprit vivifie."  2 Corinthiens 3:6


Et oui! thumleft

C'est juste qu'on sait comment recevoir la lettre et qu'on ne sait pas vraiment comment recevoir le Saint Esprit! D'oú mon échange avec Thomas!
Revenir en haut Aller en bas
Paul le chrétien



Masculin Messages : 88
Inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 16:21

Gérard2 a écrit:
Paul le chrétien a écrit:


"la lettre tue, mais l'esprit vivifie."  2 Corinthiens 3:6


Et oui! thumleft

C'est juste qu'on sait comment recevoir la lettre et qu'on ne sait pas vraiment comment recevoir le Saint Esprit! D'oú mon échange avec Thomas!

le problème est pas la... si la vérité était un concept alors on pourrait la définir... pour nous (Chrétien) la vérité est une personne
Jean 14:6 Jesus lui dit: Moi, je suis le chemin, et la verite, et la vie; nul ne vient au Pere que par moi

(... et on peut seulement comprendre des dynamiques de cette personne par la définir comme un programme informatique

toute chose figée est surtout au niveau relationnel forcement bancal et inapproprié (la philosophie chrétienne est une philosophie relationnel) ... il y a pas de règles de doctrines ou que sais je en amour...l'amour est au contraire créativité et par essence il y auras jamais assez d'amour quoi que tu fasse... c'est rassurant les réglés et les doctrines mais le christianisme c'est une aventure pas un truc rassurant...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Dim 22 Jan 2017, 17:46

Paul le chrétien a écrit:
Gérard2 a écrit:
Paul le chrétien a écrit:


"la lettre tue, mais l'esprit vivifie."  2 Corinthiens 3:6


Et oui! thumleft

C'est juste qu'on sait comment recevoir la lettre et qu'on ne sait pas vraiment comment recevoir le Saint Esprit! D'oú mon échange avec Thomas!

le problème est pas la... si la vérité était un concept alors on pourrait la définir... pour nous (Chrétien) la vérité est une personne
Jean 14:6 Jesus lui dit: Moi, je suis le chemin, et la verite, et la vie; nul ne vient au Pere que par moi

Bien sûr que le problème est là puisque ensuite tu écris: "toute chose figée est surtout au niveau relationnel forcement bancal et inapproprié (la philosophie chrétienne est une philosophie relationnel)"

Ce que tu as écrit n'est rien d'autre qu'un concept, celui du relationnel actif.
Et tout est dans le relationnel pour quelle raison selon toi? Je ne pense pas qu'il soit interdit de réfléchir dans le christianisme, non?

Saint Paul a écrit ceci:

45. C'est ainsi qu'il est écrit : le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.
46. Mais ce n'est pas le spirituel qui paraît d'abord ; c'est le psychique, puis le spirituel.
47. Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.


Si cela n'est pas un processus et une chronologie, c'est quoi d'après toi? L'Esprit Saint apparait progressivement justement grâce au relationnel.

Paul le chrétien a écrit:

(... et on peut seulement comprendre des dynamiques de cette personne par la définir comme un programme informatique

Il y a pas de règles de doctrines ou que sais je en amour...l'amour est au contraire créativité et par essence il y auras jamais assez d'amour quoi que tu fasse... c'est rassurant les réglés et les doctrines mais le christianisme c'est une aventure pas un truc rassurant...

Je ne dis rien de différent. Les règles sont faites pour ceux qui en ont besoin. Si tu n'en as pas besoin, tu fais partie des chanceux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4334
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Lun 23 Jan 2017, 00:13

Thomas33 a écrit:
Gérard2 a écrit:
Thomas33 a écrit:


Bonjour Gérard,

Content que vous soyez revenu poster.

J'aimerais trouver une sorte de "mystique" du travail pour mobiliser mes énergies sur un projet mais je n'arrive pas à trouver cette "mystique" pour l'instant.

Il y a bien la voie du karma-yoga dans l'advaïta-vedanta mais je ne comprends pas bien pour l'instant.

Est-ce que le travail permet de développer l'amour ?

Vous m'aviez déjà répondu un jour à ce sujet mais pouvez-vous en dire un mot s'il vous plaît ? Comment cela se passe-t-il pour construire la conscience lorsqu'on s'immerge dans le travail ?

Bonjour Thomas, oui, j'ai eu la faiblesse de poster une nouvelle fois sur ce forum, mais je ne m'y attarderai plus autant comme l'année passée.

Ce qu'il faut surtout développer c'est le sentiment d'Unité, le sentiment que rien n'est séparé et que l'autre c'est soi-même. En clair il faut supprimer le "je" ou tout égoïsme. Pour arriver à ce sentiment toute action est bonne, y compris des moments de prière et de méditation afin de scruter notre intériorité et parvenir à comprendre quelles sont nos réelles intentions. Mais la méditation ne doit pas être une fin en soi, elle doit être un moment de silence et de "mise au point intérieure", un espèce de bilan de nos actions et de ce que nous sommes réellement au fond de nous.

Certes, il faut supprimer tout égoïsme, aimer et agir d'une manière désintéressée, mais supprimer le "je" c'est comme l'Amour, ça ne se commande pas, ça se construit graduellement en agissant dans le monde.

Donc, pour qu'on se comprenne bien, les actes et les relations permettent de construire l'être, mais ne sont pas forcément la preuve de la qualité de l'être. On peut très bien suivre des préceptes religieux par croyance, tout en n'étant pas réellement détaché de son "je" et de tout égoïsme.

Lorsque l'être est construit, la relation n'est plus indispensable, l'être devient Amour sans "je" et irradie cet Amour sans condition. Un saint qui a atteint ce stade aime sans connaitre. C'est l'état d'être divin. Construire l'être est long, cher Thomas, très long. Vous connaissez ma position, la soi-disant voie directe orientale n'est qu'une illusion, ou alors elle s'adresse à une toute petite minorité.

De quel travail parlez-vous exactement?


Merci de votre réponse.

Je parle du travail dans son acception sociale courante, la production et l'échange de biens et services.

Mon problème c'est que je suis encore trop marqué par la doctrine catholique, et je n'arrive pas à concevoir d'agir de manière désintéressée par un travail. En effet, à cause de mon interprétation stricte de la doctrine catholique (donc ça n'engage que moi), on ne peut vivre et travailler en catholique que dans une société dont la législation ne contredit pas la morale catholique.

Sachant cela, le seul travail désintéressé qui soit serait soit d'être prêtre, soit de donner sa vie pour changer la politique du pays. Il me semble que ce sont des préalables nécessaires.

C'est donc cela qui m'animait jusqu'à l'âge de 30 ans à peu près, mais à un moment il m'a semblé que j'étais dans une impasse. C'est à ce moment que j'ai entendu parler de l'advaïta-vedanta sur le web. Et ça m'a fait du bien de chercher à vivre dans le présent plutôt que d'avoir le cerveau rempli de concepts et en perpétuelle ébullition.

Maintenant, je trouve que votre critique des doctrines orientales est peut-être fondée, et si je pouvais trouver du sens à vivre dans l'action plutôt que dans la réflexion et l'introspection, ça me ferait du bien je pense.  

Mais j'hésite encore à réellement passer à l'action car j'ai peur de m'y perdre et de perdre le contact avec la cause première. C'est pourquoi je cherche à comprendre comment ça se passe pour construire le coeur (dont vous parliez), et comprendre tout simplement que l'introspection seule ne peut pas faire évoluer. Même si comme vous le dites, l'introspection est nécessaire pour identifier son intention.

Mais voilà un autre problème : l'intention. Comment avoir une intention pure dans une société matérialiste où l'on sait pertinemment que les services que l'on rend aux gens sont rarement utilisés pour rendre gloire à Dieu.

Bonjour Thomas,

Vous vous perdez dans vos réflexions.
Nul besoin d'abandonner ou d'adhérer à quelque chose. Ayez pour unique pensée Dieu et apprenez à voir Dieu dans vos actions.
Peu importe que votre Dieu soit chrétien ou autre. L'important c'est dans faire sa priorité et son unique but. Plus Dieu devient présent et plus la forme que l'on donne à Dieu disparaît pour laisser sa " forme " absolue être. La méditation et l'introspection? C'est savoir s'oublier pour laisser Dieu prendre la place .
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 738
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Lun 23 Jan 2017, 11:20

dims a écrit:
Thomas33 a écrit:
Gérard2 a écrit:
Thomas33 a écrit:


Bonjour Gérard,

Content que vous soyez revenu poster.

J'aimerais trouver une sorte de "mystique" du travail pour mobiliser mes énergies sur un projet mais je n'arrive pas à trouver cette "mystique" pour l'instant.

Il y a bien la voie du karma-yoga dans l'advaïta-vedanta mais je ne comprends pas bien pour l'instant.

Est-ce que le travail permet de développer l'amour ?

Vous m'aviez déjà répondu un jour à ce sujet mais pouvez-vous en dire un mot s'il vous plaît ? Comment cela se passe-t-il pour construire la conscience lorsqu'on s'immerge dans le travail ?

Bonjour Thomas, oui, j'ai eu la faiblesse de poster une nouvelle fois sur ce forum, mais je ne m'y attarderai plus autant comme l'année passée.

Ce qu'il faut surtout développer c'est le sentiment d'Unité, le sentiment que rien n'est séparé et que l'autre c'est soi-même. En clair il faut supprimer le "je" ou tout égoïsme. Pour arriver à ce sentiment toute action est bonne, y compris des moments de prière et de méditation afin de scruter notre intériorité et parvenir à comprendre quelles sont nos réelles intentions. Mais la méditation ne doit pas être une fin en soi, elle doit être un moment de silence et de "mise au point intérieure", un espèce de bilan de nos actions et de ce que nous sommes réellement au fond de nous.

Certes, il faut supprimer tout égoïsme, aimer et agir d'une manière désintéressée, mais supprimer le "je" c'est comme l'Amour, ça ne se commande pas, ça se construit graduellement en agissant dans le monde.

Donc, pour qu'on se comprenne bien, les actes et les relations permettent de construire l'être, mais ne sont pas forcément la preuve de la qualité de l'être. On peut très bien suivre des préceptes religieux par croyance, tout en n'étant pas réellement détaché de son "je" et de tout égoïsme.

Lorsque l'être est construit, la relation n'est plus indispensable, l'être devient Amour sans "je" et irradie cet Amour sans condition. Un saint qui a atteint ce stade aime sans connaitre. C'est l'état d'être divin. Construire l'être est long, cher Thomas, très long. Vous connaissez ma position, la soi-disant voie directe orientale n'est qu'une illusion, ou alors elle s'adresse à une toute petite minorité.

De quel travail parlez-vous exactement?


Merci de votre réponse.

Je parle du travail dans son acception sociale courante, la production et l'échange de biens et services.

Mon problème c'est que je suis encore trop marqué par la doctrine catholique, et je n'arrive pas à concevoir d'agir de manière désintéressée par un travail. En effet, à cause de mon interprétation stricte de la doctrine catholique (donc ça n'engage que moi), on ne peut vivre et travailler en catholique que dans une société dont la législation ne contredit pas la morale catholique.

Sachant cela, le seul travail désintéressé qui soit serait soit d'être prêtre, soit de donner sa vie pour changer la politique du pays. Il me semble que ce sont des préalables nécessaires.

C'est donc cela qui m'animait jusqu'à l'âge de 30 ans à peu près, mais à un moment il m'a semblé que j'étais dans une impasse. C'est à ce moment que j'ai entendu parler de l'advaïta-vedanta sur le web. Et ça m'a fait du bien de chercher à vivre dans le présent plutôt que d'avoir le cerveau rempli de concepts et en perpétuelle ébullition.

Maintenant, je trouve que votre critique des doctrines orientales est peut-être fondée, et si je pouvais trouver du sens à vivre dans l'action plutôt que dans la réflexion et l'introspection, ça me ferait du bien je pense.  

Mais j'hésite encore à réellement passer à l'action car j'ai peur de m'y perdre et de perdre le contact avec la cause première. C'est pourquoi je cherche à comprendre comment ça se passe pour construire le coeur (dont vous parliez), et comprendre tout simplement que l'introspection seule ne peut pas faire évoluer. Même si comme vous le dites, l'introspection est nécessaire pour identifier son intention.

Mais voilà un autre problème : l'intention. Comment avoir une intention pure dans une société matérialiste où l'on sait pertinemment que les services que l'on rend aux gens sont rarement utilisés pour rendre gloire à Dieu.

Bonjour Thomas,

Vous vous perdez dans vos réflexions.
Nul besoin d'abandonner ou d'adhérer à quelque chose. Ayez pour unique pensée Dieu et apprenez à voir Dieu dans vos actions.
Peu importe que votre Dieu soit chrétien ou autre. L'important c'est dans faire sa priorité et son unique but. Plus Dieu devient présent et plus la forme que l'on donne à Dieu disparaît pour laisser sa " forme " absolue être. La méditation et l'introspection? C'est savoir s'oublier pour laisser Dieu prendre la place .

Bonjour Dims,

Merci de votre réponse.

Dans vos échanges il y a quelque temps vous disiez que le concept c'est le mal. Avec cette conception on peut difficilement voir Dieu dans ses actions, car l'action se situe sur le plan du concept et de l'organisation.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4334
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Lun 23 Jan 2017, 20:04

Thomas,

C'est un point que j'ai déjà éclairci.
On peut voir les actions par le regard de Dieu ou bien voir les actions dans la surimposition. Le concept provient de la surimposition.

Plus précisément soit Dieu s'observe ( la lumière qui se retourne sur elle) et les actions apparaissent dans l'unité. Ou soit Dieu se focalise sur se qu'il projette et la naissance du "je" ( de tout les concepts qu'il engendre ) apparaît.

" On a critiqué Shankara pour sa philosophie de la maya [l'illusion], sans comprendre ce qu'il entendait au juste. Il affirmait trois choses : Brahman est réel, l'univers est irréel, et Brahman est l'univers. Il ne s'est pas arrêté sur le deuxième principe. Le troisième explique les deux premiers ; cela signifie que lorsque l'univers est perçu en dehors de Brahman, cette perception est fausse et illusoire. Ce qui revient à dire que les phénomènes sont réels quand on les vit en tant que Soi, et illusoires quand on se les figure en dehors du Soi."

http://www.inner-quest.org/Ramana_Realise.htm
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 738
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Lun 23 Jan 2017, 20:48

dims a écrit:
Thomas,

C'est un point que j'ai déjà éclairci.
On peut voir les actions par le regard de Dieu ou bien voir les actions dans la surimposition. Le concept provient de la surimposition.

Plus précisément soit Dieu s'observe ( la lumière qui se retourne sur elle) et les actions apparaissent dans l'unité. Ou soit Dieu se focalise sur se qu'il projette et la naissance du "je" ( de tout les concepts qu'il engendre ) apparaît.

" On a critiqué Shankara pour sa philosophie de la maya [l'illusion], sans comprendre ce qu'il entendait au juste. Il affirmait trois choses : Brahman est réel, l'univers est irréel, et Brahman est l'univers. Il ne s'est pas arrêté sur le deuxième principe. Le troisième explique les deux premiers ; cela signifie que lorsque l'univers est perçu en dehors de Brahman, cette perception est fausse et illusoire. Ce qui revient à dire que les phénomènes sont réels quand on les vit en tant que Soi, et illusoires quand on se les figure en dehors du Soi."

http://www.inner-quest.org/Ramana_Realise.htm

Je pense que la naissance du concept ne vient pas forcément d'un je. Quand Dieu fait exister une abeille par exemple, il n'y a pas de je qui fait exister l'abeille. Il y a juste Dieu qui la maintient dans l'être et qui fait exister un concept.

Et un "je" (humain) doit vivre dans le monde des concepts et conformément aux lois de leurs natures. La question est comment apprendre à décoder la cosmologie (le monde des concepts) afin de vivre conformément aux lois de la nature.

Gérard dit que cela se fait progressivement en vivant la vie et en universalisant progressivement notre perception de la réalité. Cela me paraît raisonnable car comment apprendre progressivement sinon ?



Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4334
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Lun 23 Jan 2017, 21:17

Quand vous dites que Dieu fait exister une abeille vous scindez Dieu et l'abeille.
C'est l'identification qui fait croire en cette séparation. Au yeux de Dieu il n'y a pas cette séparation ( Dieu et l'abeille ). Toute la différence est là, l'abeille ne va pas disparaître mais c'est le concept abeille qui va disparaître.
Pareil pour le reste tout n'est que conceptualisation, le "je" ( humain ) n'a pas de réalité.

C'est l'éternel débat que j'ai eu avec Gérard et c'est un débat qui existait aussi au saint du bouddhisme. Entre éveil instantané et éveil progressif.
Relativement parlant il y a une progression vers l’éveil mais le paradoxe c'est que pour trouver l'éveil il ne faut pas s'imaginer une progression. Tout n'est que point de vue finalement.

Votre problème je penses c'est de vouloir comprendre le non compréhensible. Dieu n'est pas un savoir mental mais une réalité à vivre sans mental.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 738
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 06:21

dims a écrit:
Quand vous dites que Dieu fait exister une abeille vous scindez Dieu et l'abeille.
C'est l'identification qui fait croire en cette séparation. Au yeux de Dieu il n'y a pas cette séparation ( Dieu et l'abeille ). Toute la différence est là, l'abeille ne va pas disparaître mais c'est le concept abeille qui va disparaître.
Pareil pour le reste tout n'est que conceptualisation, le "je" ( humain ) n'a pas de réalité.  

C'est l'éternel débat que j'ai eu avec Gérard et c'est un débat qui existait aussi au saint du bouddhisme. Entre éveil instantané et éveil progressif.
Relativement parlant il y a une progression vers l’éveil mais le paradoxe c'est que pour trouver l'éveil il ne faut pas s'imaginer une progression. Tout n'est que point de vue finalement.

Votre problème je penses c'est de vouloir comprendre le non compréhensible. Dieu n'est pas un savoir mental mais une réalité à vivre sans mental.

Personnellement je me vois plutôt prendre la voie de l'éveil progressif en posant des actes et en essayant de ressentir la présence de Dieu. Peut-être en commençant par concevoir Dieu dans une vision duelle et voir où ça me mène. je ne suis pas prêt pour rechercher l'éveil instantané je pense, en supposant que cette quête a une fin.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 08:00

Evidemment quand on prie une Personne, cela n'a rien à voir avec Dieu, hélas ...

Tout le problème est là .

Et il faudrait enlever l'homme qui est sur la croix dans le TEMPLE . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 2091
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 10:10

Thomas a écrit:
Personnellement je me vois plutôt prendre la voie de l'éveil progressif en posant des actes et en essayant de ressentir la présence de Dieu. Peut-être en commençant par concevoir Dieu dans une vision duelle et voir où ça me mène. je ne suis pas prêt pour rechercher l'éveil instantané je pense, en supposant que cette quête a une fin.

Il y a de toute façon un éveil progressif, et celui ci ne se voit pas, il ne se mesure pas à l'aune de notre mental, et même parfois, nous avons l'impression de régresser. Comme le levain dans la pâte, comme dit Jésus.

L'éveil instantané ne se recherche pas, il arrive, comme un phénomène qui déchire le temps et l'espace.
Il y a une erreur qu'on risque de faire, après avoir eu quelque avant-goût de l'éternité, ou expérience spirituelle lumineuse, c'est de sauter directement au concept de non-dualité, en quelque sorte, aller trop à l'Orient...sans avoir bien compris, expérimenté, dans le concret, que les deux pôles de notre réalité ne font qu'un.
Que le bien et le mal c'est ce qui a été transformé en Lumière et ce qui reste encore obscur, ce qui a été transformé en Amour et ce qui est encore du domaine des rejets, des peurs, etc. Accepter la dualité dans tous les aspects de la vie et la vivre comme telle. L'éveil progressif c'est se tenir en éveil dans tous les aspects de la dualité, qu'ils soient bons ou mauvais. Et seulement ensuite la non-dualité se fait, comme la Lumière Smile

La tradition spirituelle  parle du "sec" et de "l'humide", il faut rassembler les terres du milieu des eaux.
C'est ce qui est dit dans la Genèse : Et Dieu dit: «Les eaux qui sont au-dessous du ciel, qu’elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme.» Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme «terre», et il appela la masse des eaux «mer». Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit: «Que la terre produise l’herbe, la plante qui porte sa semence, et l’arbre à fruit qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence.»

Le souffle qui plane sur les eaux, c'est l'Esprit de Dieu qui féconde les eaux de ce qui n'est pas encore parvenu à la connaissance et qui doit le devenir.
Les eaux d'en-haut sont en quelque sorte la finalité de toute chose. Le parfum de nos âmes qui monte vers Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 10:49

J&B a écrit:
Thomas a écrit:
Personnellement je me vois plutôt prendre la voie de l'éveil progressif en posant des actes et en essayant de ressentir la présence de Dieu. Peut-être en commençant par concevoir Dieu dans une vision duelle et voir où ça me mène. je ne suis pas prêt pour rechercher l'éveil instantané je pense, en supposant que cette quête a une fin.

Il y a de toute façon un éveil progressif, et celui ci ne se voit pas, il ne se mesure pas à l'aune de notre mental, et même parfois, nous avons l'impression de régresser. Comme le levain dans la pâte, comme dit Jésus.

L'éveil instantané ne se recherche pas, il arrive, comme un phénomène qui déchire le temps et l'espace.
Il y a une erreur qu'on risque de faire, après avoir eu quelque avant-goût de l'éternité, ou expérience spirituelle lumineuse, c'est de sauter directement au concept de non-dualité, en quelque sorte, aller trop à l'Orient...sans avoir bien compris, expérimenté, dans le concret, que les deux pôles de notre réalité ne font qu'un.
Que le bien et le mal c'est ce qui a été transformé en Lumière et ce qui reste encore obscur, ce qui a été transformé en Amour et ce qui est encore du domaine des rejets, des peurs, etc. Accepter la dualité dans tous les aspects de la vie et la vivre comme telle. L'éveil progressif c'est se tenir en éveil dans tous les aspects de la dualité, qu'ils soient bons ou mauvais. Et seulement ensuite la non-dualité se fait, comme la Lumière Smile

La tradition spirituelle  parle du "sec" et de "l'humide", il faut rassembler les terres du milieu des eaux.
C'est ce qui est dit dans la Genèse : Et Dieu dit: «Les eaux qui sont au-dessous du ciel, qu’elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme.» Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme «terre», et il appela la masse des eaux «mer». Et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit: «Que la terre produise l’herbe, la plante qui porte sa semence, et l’arbre à fruit qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence.»

Le souffle qui plane sur les eaux, c'est l'Esprit de Dieu qui féconde les eaux de ce qui n'est pas encore parvenu à la connaissance et qui doit le devenir.
Les eaux d'en-haut sont en quelque sorte la finalité de toute chose. Le parfum de nos âmes qui monte vers Dieu.

thumleft C'est toujours autant excellent ce que tu écris J & B! Merci!

On peut dire aussi que l'éveil instantané ne se recherche pas car le fruit tombe de lui-même lorsqu'il est mûr! Et comment murit un fruit si ce n'est en fonction du temps de son exposition au soleil?

Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4334
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 12:59

Thomas33 a écrit:
dims a écrit:
Quand vous dites que Dieu fait exister une abeille vous scindez Dieu et l'abeille.
C'est l'identification qui fait croire en cette séparation. Au yeux de Dieu il n'y a pas cette séparation ( Dieu et l'abeille ). Toute la différence est là, l'abeille ne va pas disparaître mais c'est le concept abeille qui va disparaître.
Pareil pour le reste tout n'est que conceptualisation, le "je" ( humain ) n'a pas de réalité.  

C'est l'éternel débat que j'ai eu avec Gérard et c'est un débat qui existait aussi au saint du bouddhisme. Entre éveil instantané et éveil progressif.
Relativement parlant il y a une progression vers l’éveil mais le paradoxe c'est que pour trouver l'éveil il ne faut pas s'imaginer une progression. Tout n'est que point de vue finalement.

Votre problème je penses c'est de vouloir comprendre le non compréhensible. Dieu n'est pas un savoir mental mais une réalité à vivre sans mental.

Personnellement je me vois plutôt prendre la voie de l'éveil progressif en posant des actes et en essayant de ressentir la présence de Dieu. Peut-être en commençant par concevoir Dieu dans une vision duelle et voir où ça me mène. je ne suis pas prêt pour rechercher l'éveil instantané je pense, en supposant que cette quête a une fin.

De toute manière on se dirige vers ce qui nous inspire. Il y a plusieurs moyen de trouver Dieu c'est pour cela qu'il y a differentes voies spirituelles. Il est impossible de suivre une voie si elle ne nous correspond pas. Mais comme je vous le disais apprendre à voir Dieu au travers de nos actions c'est le karma yoga.

Dans la dualité il y aura toujours une progression.
Dans la non dualité il n y a jamais eu de progression.
C'est pour cela que la façon dont nous percevons un éveillé n'est pas en adéquation avec la vision directe de l'eveil. Dans la vision de l'eveil il n y a jamais eu d'éveil. C'est également pour cela qu'il ne faut pas schématiser une progression, car dans ce cas on continue d'entretenir l'illusion d'un "je" qui progresse.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 738
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 13:20

Merci Dims et J&B pour vos messages.

Finalement je me dis qu'il ne faut pas chercher à tout comprendre tout de suite et quand on est débutant il faut se laisser porter dans la dualité par une organisation (société, église) et avancer progressivement. Ce qui résout ma question sur le travail : même si l'organisation est dégénérée il faut accepter de se laisser porter par elle.
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 2091
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 21:07

Thomas,

Il ne faut pas renoncer à chercher à comprendre trop vite, et ne pas non plus trop se laisser porter par les institutions sinon on stagne dans la croyance que le rituel fait tout.
De toute façon, quoique tu fasses, le besoin de chercher Dieu selon ta nature reviendra au galop Smile
Et tu n'es pas débutant, tes propos révèlent la profondeur de ta recherche.

En fait, c'est toujours après qu'on comprend les étapes par lesquelles nous sommes passés.
Et c'est pour chacun différent, selon sa nature.
La règle principale, qu'on comprend souvent assez tard, c'est que toutes les circonstances sont bonnes pour celui qui cherche Dieu.







Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 2091
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mar 24 Jan 2017, 21:12

Gérard a écrit:
Thumright  C'est toujours autant excellent ce que tu écris J & B! Merci!

On peut dire aussi que l'éveil instantané ne se recherche pas car le fruit tombe de lui-même lorsqu'il est mûr! Et comment murit un fruit si ce n'est en fonction du temps de son exposition au soleil?

Je ne fais que tirer la quintessence des disputationes entre toi et dims Smile

Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4334
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?   Mer 25 Jan 2017, 22:50

Thomas33 a écrit:
Merci Dims et J&B pour vos messages.

Finalement je me dis qu'il ne faut pas chercher à tout comprendre tout de suite et quand on est débutant il faut se laisser porter dans la dualité par une organisation (société, église) et avancer progressivement. Ce qui résout ma question sur le travail : même si l'organisation est dégénérée il faut accepter de se laisser porter par elle.

Je ne dirais pas se laisser porter par la dualité car celà voudrait accepter de se laisser porter par l'illusion. Et tout le monde le fait dejà, sans même pratiquer de spiritualité. Par contre apprendre à regarder la dualité par le regard de Dieu c'est apprendre à effacer cette dualité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous adorons Jésus, mais savons-nous seulement pourquoi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Savons-nous qui est Jésus et d'où il est?
» Nous irons, dans la joie, vers la maison de Dieu
» Préparons la fête de l'Ascension "A l'Ascension, Jésus nous ouvre le Ciel..mais avons-nous vraiment le désir du ciel ?"
» Fais-nous revenir à toi, Seigneur, et nous serons sauvés
» Savons nous raisonner?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: