DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
saint Zibou



Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Sam 11 Mar 2017, 16:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Le Filioque est essentiel. C'est l'origine du Saint Esprit, amour réciproque entre le Père et le Fils.

C'est ce qui permet de comprendre pourquoi Dieu crée l'homme dans l'alliance du mariage et le sauve dans l'Alliance de l'amour réciproque de la charité.

Je sais, ce n'est pas le truc de la théologie Protestante ! :beret:

Curieusement, la moitié de la chrétienté, protestants et orthodoxes, ne craint pas de supprimer le filioque du Credo, tout en conservant l'enseignement de la théologie trinitaire augustinienne. Votre réponse dénonce votre inculture et l'hypocrisie de la démarche œcuménique papiste!... siffler
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 83611
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Sam 11 Mar 2017, 16:16

Les orthodoxes par colère (ils n'ont pas apprécié la méthode. Ils boudent). :colere:

Les Protestants par erreur théologique. study
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Sam 11 Mar 2017, 16:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Les orthodoxes par colère (ils n'ont pas apprécié la méthode. Ils boudent).  :colere:

Les Protestants par erreur théologique. study

Comme d'habitude, vous dites n'importe quoi! Heureusement, on fait le ménage des intégristes, en Belgique, actuellement... :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Sam 11 Mar 2017, 21:47

Jésus dit encore :   Tome 1.59   Suite    ( je n'y avait pas fait attention ... )

Voici le dernier enseignement de ces visions.
C'est une auréole qui resplendit sur la tête de Marie et de Joseph.
La Vierge inviolée.
L'homme chaste et juste.
Les deux lys au milieu desquels j'ai grandi.  

en entendant parler de parfum et de pureté. 

Encore un si ... Je n'abuse pas de votre patience. 
Je vous invite à aller sur l'autre fil, car ce n'est plus le sujet.




C'est     ...    encore mieux     !      Mais, patience   !


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7818
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Sam 11 Mar 2017, 23:23

Bonsoir ,

je reviens sur le sujet donc "Marie et la question sur sa virginité " je me dis " en qui cela nous regarde ?"

pour sa virginité lors de la conception de Jésus c'est indiscutable d'accord ! mais ensuite quel rapport avec le Salut Par et En Christ ??  

ce serait donc Mal, Sale, Impure, que Marie Epouse Femme Mère ai aimée Joseph comme Dieu l'a voulu au commencement ? est-ce donc un crime que d'avoir une chair et d'aimer a travers elle ? est-ce anti-Chrétien , anti-Salut , est interdit à la Mère du Jésus ?

si oui alors pourquoi les apôtres écrivent dans leurs témoignages ; que les fréres et sœurs de Jésus sont issue de la même matrice = Marie ( ce sont les mots employés par eux , donc choisis avec l'assentiment de l'Esprit Saint ! ) !
de même pourquoi dire que Marie avait le projet de rester Vierge toujours, alors qu'elle avait décidée avant de se trouver appelée a porter le Christ d'épouser Joseph ? quand on veut rester  vierge on en va surtout pas épouser un homme et vivre sous le même toit , c'est totalement incohérent et contradictoire !

donc même si l'on l’Église nul ne peut aller a l'encontre de l'écriture puisqu'elle a été rédigée par ceux qui sont le fondement de l’Église, si on fait cela alors on rend vain tous le contenu des écris des apôtres !  
puisque ce qui est écrit s’avère discutable annulable et remplaçable à ce moment là il n'y a plus rien de solide !
on va me répondre la tradition !?
si la tradition est en mesure d’effacer le témoignage de ceux qui justement ont témoignés que Jésus a élu Pierre , alors ils ne font que choisir de concerner ce qui les arrange et rejeter ce qui ne leurs convient pas !
de la même écriture on dit " vous pouvez lire que Jésus a établit Pierre " puis ensuite dire " non ce qui est écrit ne veut pas dire ce qui est écrit a propos de Marie " mais si vous faite cela alors ne vous étonnez pas que d'autres pratiquent comem vous et que vous avez la division partout !

vous avez l'autorité ? de où la tenez vous , vous allez dire c'ets écrit !
oui mais le reste a propos de Marie est  écrit de la même encore de la même main par les même témoins et là vous refuser de vous y conformer !
on ne peut pas être Oui et Non à la fois soit les témoins sont véridiques soit ils ne le sont pas si ils le sont alors nul ne peut annuler ce d'on ils ont témoignés !

maintenait je vais dire ce que je vois  !

pour le peu de vie spirituelle que j'ai , je réalise bien que si j'étais jeune femme appelée par Dieu et la venue d'un Ange m'annonçant que je vais porter le Messie attendue depuis des millénaires, ça changerais radicalement l'orientation de ma vie !
de plus porter en soi un Être Saint comme le Christ partager son Sang sa Chair il est indubitable que cela aussi atteint l'âme de celle qui le porte 9 mois !
(si Jésus a fait tressaillir Jean baptiste a distance en Elizabeth que ne devait vivre Marie dans les instant intime et spirituelle avec Celui qui prenait chair en elle et Avec Elle !)
il ne met pas difficile de me dire que Marie ai été radicalement transformée pendant la grossesse et après la mise au monde physique du Verbe de Dieu et qu'ensuite elle n'a pu que ne vivre que pour Jésus et cela Joseph a très bien pu le comprendre aussi !!

mais ce que je comprend désormais je le vis avec la Présence de l'Esprit , mais l'Esprit n'était pas encore venu puisque le Christ n'avait pas encore était Crucifié !
donc Marie vivait elle avec l'esprit parce qu'Il est inséparable du Christ ? mais on nous dit que l'Esprit n'est venu sur Jésus que lors de Son Baptême par Jean baptiste (afin que toutes Justices soit accomplie !)  
et si on peut entre voir en Marie l’Église inviolée Connue du Christ Seul et d'aucun autre et qui porte Dieu au monde !
alors pourquoi les mots employés par les Apôtres les détails de son projets d'union par le mariage sont contradictoires avec des faits spirituels ?! si c'est l'Esprit qui inspire les auteurs pourquoi les laisser employer des mots faux !? Non c'est pas cohérent du tout !!

personne n'a envi de tricher ni les catholique ni les protestants ,
on ne peut pas dire "on suit la tradition par dessus tout " si la tradition pouvait se permettre  d'annuler l'écriture , Jésus a dit Lui-Même dans les Évangiles écries que " l'on ne peut annuler Sa Parole" et les Évangiles c'est bien Sa Parole mise par Écrie !
et on en peut se prévaloir de l'écriture si on comprend qu'en Marie c'est aussi l’Église qui porte le Christ que l'on voit et que l'on sait que nul n'a Connue l’Église hormis le Christ !

alors Marie Vierge Immaculée seulement en portant Jésus ?
mais alors est-ce que l’Église à comme destin de porter le Christ , puis ensuite d'être connu par (je ne sais qui ?) et mettre des croyants et incroyants au monde ?
parce que ce qui s'applique a Marie s'applique aussi à l’Église !!!

en tous cas on est face a une contradiction entre ce qui est témoigné dans les écrits des Apôtre set ce que l'on dit de la Virginité perpétuelle de Marie !!

et sauf si la Virginité perpétuelle de Marie à un rapport au Salut des hommes et au destin de l’Église sinon je ne vois pas pourquoi ça regarde quiconque ce que Marie a vécu avec son époux !!!
il y a des choses qui relève de l’indécence totale parfois !

si Sa Virginité a un sens Spirituel alors il faut montrer en quoi il apporte a l’Église et réalise une réalité du Royaume qui vient et qui s'accomplit , sinon le blabla sur sa sexualité ça mérite des baffes !

Bonsoir .
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Dim 12 Mar 2017, 07:27

Bonjour Hillel,         ( je parle de ce que j'ai mis sur l'autre fil)

Je t'explique encore  ...   le pourquoi, j'insiste.

Tu vois, ou plutôt j'espère que tu comprends mieux ( ... Enfin je te le souhaite )
pourquoi j'insiste  à mettre des extraits de ce que Jésus veut nous dire, mais qu'un grand nombre ne veut pas admettre ce qu'il nous dit à propos de sa Mère par son Oeuvre.

Mais c'est ma conviction intime,  ce qui se communique à mon esprit en lisant l'Oeuvre  " LE POÉME DE L'HOMME DIEU "  dont l'auteur réel et non Humain 
Est Tout simplement JESUS, Celui que Moi,  je reconnais indiscutablement en le lisant.
C'est ma conviction.
Dans ces lignes,  je ne veux en aucun cas l'imposer,  ( ma conviction) à qui que ce soit, mais je ne puis laisser dire des insanités sur celle que je respecte le plus, 
juste après Dieu.

J'essaie, ou plutôt je communique mes ressentis, à qui veut les lire.
Dans la mesure, j'essaye  également de ne blesser quiconque, mais dans l'exaltation des réponses se trouve parfois des dérapages dont je vous demande de bien vouloir m'en excuser, si c'est le cas.

La vérité est si simple à dire, quand    ...    on ne veut    ...    Pas,  tromper.

fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Dim 12 Mar 2017, 15:50

Arnaud ce que tu m'as répondu me satisfait pleinement ...  pour partie.

J'ai laissé un peu de temps pour le reste ... très important pour moi,  et au-quel je souhaite à nouveau une réponse claire à ma question concernant Adam et Ève 
...   Avant  leur faute.

En suite,  Il y aura une autre question.

Mer 08 Mar 2017, 16:32.         Tu cites, Arnaud .
Citation :

PetiLouis, ce texte de Maria Vatorta ne pose aucun problème à la foi. 
J'ai donc parléb trop vite et vous avez mal rapporté sa pensée. Adam et Eve ne connaissaient effectivement pas la luxure (le sexe pour le sexe). 

Il en poserait un s'il était écrit ainsi :

Cette plante symbolique ( l'arbre et la pomme ) sert à démontrer cette vérité. Dieu avait dit à l'homme et à la femme : "Vous connaissez toutes les lois et les mystères de la création. Mais n'usurpez pas mon droit d'être le créateur de l'homme. Pour propager la race humaine il suffira mon  amour qui circulera  en vous et         
             sans sexualité,                par le seul mouvement de la charité, 
il suscitera les nouveaux Adams de la race humaine. 
Je vous donne tout. Je ne me réserve que ce mystère de la formation de l'homme.

.

Merci pour cette précision, Arnaud,  
Jésus a bien fait écrire : sans luxure.

Mais selon moi,       Il pouvait      aussi     Faire Ecrire    sans sexualité.


Je parle bien d'Adam et Ève    ...    avant leur faute.




fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83611
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Dim 12 Mar 2017, 16:04

Avant leur faute, ils avaient reçu ordre se donner vie à des enfants. Voici le texte :

Genèse 1, 27 Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.
Genèse 1, 28 Dieu les bénit et leur dit : "Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la.

Donc sans le péché, ils auraient eu une sexualité très tendre et pleine de plaisir, manifestant leur amour et donnant la vie.

Mais sans luxure ! Toute pure

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Dim 12 Mar 2017, 17:59

Merci de ta réponse Arnaud,  mais je ne pense pas que ce soit là, où ça, 
la vérité
qui se       dégage      de ce texte.

Est-ce bien le point de vue que défend l'Eglise à la question que je pose sans malice
pour nos premiers parents          avant     leur faute ?

En toute amitié.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83611
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Dim 12 Mar 2017, 18:11

Oui ! C'est la foi !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Lun 13 Mar 2017, 08:10

Merci Arnaud,

J'ai bien compris ,  mais pour la    ...   foi   ...   que je comprend en lisant,
Il n'était aucunement question de rapport charnel pour la transmission de la vie humaine projetée par le dessin de Dieu pour Adam et Eve,   avant   la faute.
Vérité qui est autre,    et qui se trouve écrite en toute lettres,     dictée par Jésus dans son Oeuvre  " le Poème de l'homme-Dieu " 

dont  Il,    Dieu      est     l'Auteur.  

Où il ne se trouve pas d'erreur,    aucune,  comme l'a souligné Jésus.
Je le développerai sur l'autre fil,  pour  garder un maximum de clarté.
Je laisserai également suffisamment de temps de réflection avant d'autres interventions.

Il vaut mieux, ne pas répondre à ceci avant d'avoir lu l'autre fil.

Amitiés à tous.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 2345
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Lun 13 Mar 2017, 16:14

Hillel31415 a écrit:
Si elle méritait cette grâce, alors ça ne serait plus une grâce...
En effet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Waddle



Masculin Messages : 2345
Inscription : 18/08/2015

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Lun 13 Mar 2017, 16:21

Arnaud Dumouch a écrit:
"Mais" peut signifier :
Citation :
"Mais pas toi femme". carton rouge "

"Mais" peut signifier :
Citation :
"Le fait que tu es ma mère n'est rien. Mais le fait que tu as toujours fait la volonté de Dieu est tout et t'a valu d'être ma mère". I love you


Vous choisissez la proposition 1 contre l'avis unanime de l'Eglise qui a connu Jésus, qui a ordonné les successeurs des Apôtres. Vous ne suivez même pas l'avis de Luther qui honorait Marie comme la plus sainte.

Je choisis la proposition 2.
Sauf que dans le PLUTOT, Jésus ne parle pas de sa mère, mais de tous les croyants.

En gros, la femme explique que le fait d'avoir porté Jésus donne à Marie un statut particulier.
Jésus explique que ceux qui ont un statut particulier, ce sont ceux qui font la volonté de Dieu.
Marie en fait partie évidemment, mais n'est pas la seule.

L'Eglise a beau interpréter ce qu'elle veut, le texte n'est quand même pas si ambigu et en plus, est quasiment répété 2 fois avec celui-ci:

12.50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.

Donc par 2 fois, Jésus explique que le CRITERE pour être spécial aux yeux de Dieu est de faire la volonté de son Père.
Il balaye par 2 fois le fait que la maternité de Marie lui donnerait un rôle spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Mer 15 Mar 2017, 08:09

Bonjour Hillel,

Lis une foi ce que dit Jésus au sujet de sa Mère.

Tu en penses ce que tu veux, mais au moins arretes-toi y quelques instant.


 Deux : la puissance de la prière de Marie.

189> J'étais Dieu fait Chair, Une Chair qui pour être sans tache possédait la force spirituelle pour dominer la chair, Et pourtant je ne refuse pas, j'appelle au contraire l'aide de la Pleine de Grâce, qui même en cette heure d'expiation aurait trouvé, c'est vrai, sur sa tête le Ciel fermé, mais pas au point de ne pas réussir à en détacher un ange, Elle, Reine des Anges, pour réconforter son Fils. 

Oh ! non pas pour elle, la pauvre Maman ! Elle aussi a goûté l'amertume de l'abandon du Père, mais par sa douleur offerte pour la Rédemption elle m'a obtenu de pouvoir surmonter l'angoisse du Jardin des Oliviers et porter à terme la Passion dans toute sa multiforme âpreté dont chacune visait à laver une forme et un moyen de péché.


Tome 9.20

Tu vois,  c'est Jésus qui , 
ici,  parle de sa Mère,  et Lui, Dieu,  demande en tant qu'homme-Dieu,  l'aide de sa Maman.

Ne dis-tu pas que toi, aussi ,  tu crois pourtant en Jésus ?

Il nous l'a dit dans son Oeuvre : Il n'a dit aucune Parole inutile.


Que vaut la puissance de la Très Sainte Vierge Marie  ?   L' Humble, l'Humaine 

Aimée    ...    de Dieu   !


Very Happy Very Happy Very Happy


De Jésus,  dans son Oeuvre    !



fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Mer 15 Mar 2017, 08:14

           La Très Sainte Vierge Marie    

             L'  Immaculée Conception



fleur2 fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Jeu 16 Mar 2017, 05:37

Bonjour Arnaud,

Dois-je continuer Arnaud, sur l'autre fil,  ou cela suffit-il.
Je serai absent quelques jours.
.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83611
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Jeu 16 Mar 2017, 06:00

Le débat est bien posé. Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Ven 31 Mar 2017, 07:58

Lisez encore ceci : croyants ou non croyants  lisez,  avec respect  apprenez ce que Dieu dit d'Elle !


Je vous ai écouté parler, vous, apôtres, disciples et parents, et j'ai perçu vos impressions, vos souvenirs, vos jugements sur ma Mère. Je vais vous transfigurer tout cela, très admirable mais encore très humain, en une connaissance surnaturelle. Car ma Mère, avant Moi, doit être transfigurée aux yeux de ceux qui le méritent le plus, pour la montrer telle qu'elle est. Vous, vous voyez une femme. Une femme, qui par sa sainteté, vous paraît différente des autres, mais que vous voyez en réalité comme une âme enveloppée par la chair, comme celle de toutes les femmes ses sœurs. Mais maintenant je veux dévoiler l'âme de ma Mère, sa véritable et éternelle beauté.   

  

Haut de page            

244> Viens ici, ma Mère. Ne rougis pas, ne te retire pas intimidée, suave colombe de Dieu. Ton Fils est la Parole de Dieu, et il peut parler de toi et de ton mystère, de tes mystères, ô sublime Mystère de Dieu.

Assoyons-nous ici, à l'ombre légère des arbres en fleurs, près de la maison, près de ta sainte demeure. Ainsi ! Levons cette tenture ondoyante et qu'il sorte des flots de sainteté et de Paradis de cette demeure virginale, pour nous saturer tous de toi... Oui, Moi aussi.

Que je me parfume de toi, Vierge parfaite, pour que je puisse supporter les puanteurs du monde, pour que je puisse voir la candeur avec ma pupille saturée de ta Candeur.

Ici, Margziam, Jean, Etienne, et vous sœurs disciples, bien en face de la porte ouverte sur la demeure chaste de celle qui est la Chaste entre toutes les femmes. Et en arrière, vous, mes amis. Et ici, à mes côtés, toi, ma Mère bien-aimée. 

Je vous ai parlé, il y a même peu de temps de :

"l'éternelle beauté de l'âme de ma Mère". Je suis la Parole et par conséquent je sais employer les mots sans erreur. J'ai dit : éternelle, pas immortelle.

Et ce n'est pas sans intention que je l'ai dit.
Immortel est celui qui, après être né, ne meurt plus.
Ainsi l'âme des justes est immortelle au Ciel, l'âme des pécheurs est immortelle dans l'Enfer, car l'âme, une fois créée, ne meurt plus qu'à la grâce.
Mais l'âme vit, existe à partir du moment où Dieu la pense.
C'est la Pensée de Dieu qui la crée.


L'âme de ma Mère est depuis toujours pensée par Dieu. Par conséquent elle est éternelle dans sa beauté, dans laquelle Dieu a versé toute perfection pour en tirer délice et réconfort.    
  

Il est dit dans le Livre de notre aïeul Salomon qui t'a vue à l'avance et qui est par conséquent ton prophète : "Dieu m'a possédée au commencement de ses œuvres, dès le principe, avant la Création. J'ai été établie éternellement, dès le principe, avant que fût faite la terre.
Les abîmes n'existaient pas encore et moi, j'étais conçue. Les sources ne jaillissaient pas encore, les montagnes n'étaient pas encore constituées dans leur lourde masse et j'existais déjà.
Avant les collines, j'ai été engendrée.
Lui n'avait pas encore fait la Terre, les fleuves, ni les pôles du monde et moi, j'existais déjà.
Quand Il préparait les cieux et le Ciel, moi, j'étais présente.
Quand par des lois inviolables Il renferma l'abîme sous la voûte, quand Il rendit stable dans les hauteurs la voûte céleste et y suspendit les sources des eaux, quand Il fixa à la mer ses limites et donna comme loi aux eaux de ne pas dépasser leurs frontières, quand Il jetait les fondements de la Terre, j'étais avec Lui pour mettre en ordre toutes choses. Toujours dans la joie, je jouais continuellement en sa présence. Je jouais dans

[2] 

Haut de page            

245>

 Oui, ô Mère, Dieu, l'Immense, le Sublime, le Vierge, l'Incréé, était lourd de toi et il te portait comme son très doux fardeau, se réjouissant de te sentir t'agiter en Lui, en Lui donnant les sourires dont il a fait la Création !
Toi qu'il a douloureusement enfantée pour te donner au Monde, âme très suave, née de Celui qui est Vierge pour être la "Vierge",
Perfection de la Création, Lumière du Paradis, Conseil de Dieu, telle qu'en te regardant il put pardonner la Faute, car toi seule et par toi seule, tu sais aimer comme toute l'Humanité rassemblée ne sait pas aimer.
En toi est le Pardon de Dieu !
En toi le Remède de Dieu, toi, caresse de l'Éternel sur la blessure que l'homme a faite à Dieu ! En toi, le Salut du monde, Mère de l'Amour Incarné et du Rédempteur qui a été accordé ! L'âme de ma Mère ! Fondu dans l'Amour avec le Père, je te regardais en mon intérieur, ô âme de ma Mère !...
Et ta splendeur, ta prière, la pensée que tu me porterais, me consolait pour toujours de mon destin douloureux et des expériences inhumaines de ce qu'est le monde corrompu pour le Dieu absolument parfait.

Merci, ô Mère !
Je suis venu déjà saturé de tes consolations. Je suis descendu en te sentant toi seule, ton parfum, ton chant, ton amour... Joie, ma joie ! 

Mais écoutez, vous qui maintenant savez qu'est unique la Femme en laquelle il n'y a pas de tache,

unique la Créature qui n'a pas coûté de blessure au Rédempteur,
écoutez la seconde transfiguration de Marie, l'Élue de Dieu.



fleur2 fleur2 fleur2 fleur2 fleur2



Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Ven 31 Mar 2017, 08:12

Savez-vous lire le Français de ce texte ?
                Comprenez-vous   Bien   Ce qu'il nous dit. ?
                Pour beaucoup,   Je n'en suis pas certain   !

                Non.          




fleur2 fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Lun 17 Avr 2017, 13:06

On peut tout réfuter si on le veut, même et surtout pour certains que Dieu n'est pas notre géniteur, afin de par notre vouloir, ne pas y être assujettis,  (?)
mais que nous vaudra cette liberté qui nous a été laissée par Dieu  ?    librement nous aurons choisi notre chemin !
.
Par son Oeuvre Jésus ( et non, Maria Valtorta ) nous éclaire ( sans erreur ) sur des mystères dont seul Lui, puisse nous éclairer, en douterions nous ?
.
Pouvons-nous les réfuter arguant quelque prétexte humains ?
Nous occultant vue, raison et ouïe afin de ne rien entendre des ses Paroles !

Quand de sa MERE Il nous parle !        LUI, DIEU.


"l'éternelle beauté de l'âme de ma Mère".

Je suis la Parole et par conséquent je sais employer les mots sans erreur.
J'ai dit :     éternelle, pas immortelle.

Et ce n'est pas sans intention que je l'ai dit.

Immortel est celui qui, après être né, ne meurt plus.
Ainsi l'âme des justes est immortelle au Ciel,
l'âme des pécheurs est immortelle dans l'Enfer,
car l'âme, une fois créée, ne meurt plus qu'à la grâce.

Mais l'âme vit, existe à partir du moment où Dieu la pense.
C'est la Pensée de Dieu qui la crée.

L'âme de ma Mère est depuis toujours pensée par Dieu. Par conséquent elle est éternelle dans sa beauté, dans laquelle Dieu a versé toute perfection pour en tirer délice et réconfort.    
  

Il est dit dans le Livre de notre    aïeul Salomon qui t'a vue     à l'avance et qui est par conséquent ton prophète :
"Dieu m'a possédée ( la VIERGE MARIE ) au commencement de ses œuvres, dès le principe, avant la Création.


Je fais une pose ici ...  car c'est déjà pour certains un ( très gros ) morceau.
Je souhaiterais dialoguer, constructive ment et sereinement avec Hillel 31415 et saint Zibou (s'il, eux aussi, le souhaitent)  laissant cependant, bien sûr , la porte ouverte à tous.


fleur2
Petilouis.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Mer 19 Avr 2017, 08:07

Sont-ils hors de notre portée ces propos que Dieu nous destine, qu' Il nous dévoile par ses paroles ?   Où leur clarté plutot, nous gêne-t-elle avec nos agissements que nous voulons contraires, n'aimant pas cette lumière cependant, salvatrice qui, malgré  tout nous poursuit, veut malgré nos négations,  en éclairer notre obstination.

Dieu avec ses propos ne nous délaisse pas, ne nous ignore pas, nous rapelle, nous montre inlassablement le bon chemin  a suivre.
Le chemin, celui, qu'Il voudrait qu'a l'exemple montré par la vie du Christ,
l'homme-Dieu ...  nous suivions, ou qu'au moins
nous essayions de la  suivre au besoin, lui demandant son aide.

L'homme est si imbu de lui-même !
S'abaisser,  lui,   ...  a demander ?  alors que Satan lui offre ses mirages, mensonges innomades, liberté absolue de tous les vices ou scènes d'horreur les plus immondes  ... en tous lieux.
Demander l'aide de Dieu  ?  
pour contrer ces  ( qui, inconsciemment ou non, plaisent ) tentations susurrées en permanence par le Démon, présentées si habilement  par le Malin, arrivant a annihiler les faibles résistances de nos âmes asphyxiées, endormies, se disant chrétiennes.

L'homme qui se croit si fort  ...   est cependant si     faible, sans l'aide de son Dieu !
Ou sans l'aide de l'unique  Vierge Immaculée,  dont le Fils de Dieu fait-homme, Lui-même  en demanda l'aide dans ses moments cruciaux, avant et pendant sa passion.
( dit par Jésus dans son Oeuvre )

Combien l'oublient,    veulent ...l'oublier !  Ne le, ou ne la, reconnaissant pas.
Oubliant aussi , qu'ils vont en perdre la vie de leur âme ...
( qui est immortelle dans la grâce  ) éternellement, eternellement.

Très souvent et seulement par orgueil, la chair ne voulant pas être contrariée  par l'esprit  ( saint ) et pourtant n'étant que poussière qui sera emportée comme les cendres viennent de nous le rappeler récemment.

Ne l'oublions pas,
et ne rejetons pas encore la faute a       celui       qui n'en est       pas     la cause.
.

fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Mer 19 Avr 2017, 20:41



Les cahiers le 15 Aout 1949 Page 526.

Jésus me dit :

<< Ma Mère est la seule a avoir tout   su   de moi, aussi bien durant mes années de Fils à Nazareth que lorsque j'étais le Maitre et le Rédempteur, puis le Ressuscité glorieux.
Car aussi bien par ma parole que par       disposition divine,      Marie savait tout de moi et partageait     tout    avec moi :  les fatigues comme les souffrances, les joies comme les triomphes.

Marie seule.

Les évangélistes et les apôtres connurent partiellement telle ou telle partie de ma vie.
Mais ils ne surent       pas grand-chose-presque rien-de ma Mère.

En revanche, toi seule, ma petite Maria, mon petit jean,
toi seule connais       tout       sur     Marie       et sur moi.     ( dit par Jésus )

Tu as vécu notre vie, à nos cotés.

Tu as respiré l'air de notre maison, de la maison de Joachim puis de Marie, de notre Nasareth, de toute notre Palestine.
Tu as senti l'odeur du pain sorti du four par Marie, du linge qu'elle lavait, de son corps      virginal       et du mien.

Tu as humé l'odeur des baumes de Marie-Madeleine, de la pourriture de Lazare ressucité, l'odeur de l'agneau et du vin de la Cène pascale comme aussi celle de mon sang répandu pendant la Passion.

Tu as compté nos respirations, nos voix et nos regards, nos gestes, nos enseignements, nos miracles.

Tu en sais d'avantage que le grand Jean.   ( petilouis : le disciple aimé de Jésus )

Mon adoratrice crucifiée, j'ai voulu te donner cela par le biais de ta longue souffrance :  une connaissance      parfaite et complète de nous,    comme aucun saint et docteur ne la        posséda jamais.

Mais les temps pressent.

Seule une connaissance étendue de moi peut sauver.

Et j'ai tout donné a ceux qui m'ont tout donné afin que, grâce a ton sacrifice qui a tout obtenu de mon amour, un grand nombre obtienne la Vie.
Ni les hommes ni l'enfer ne pourront arracher de ton esprit le trésor que je t'ai accordé.
Il t'aidera a vivre, a mourir et a anticiper la joie du Ciel.
Mon âme, ferme les yeux corporels au monde qui t'entoure et t'afflige, mais ouvre ceux de ton âme, garde-les toujours ouverts sur le monde que je t'ai représenté : mon monde.

Exulte et trouve ta joie en moi enfant.
Admire et écoute le petit garçon déjà Maître.  
Ma disciple, écoute le verbe s'adressant aux foules.
Repose-toi sur mon coeur, mon nouveau Jean.
Rougis de mon sang.

Pleure sur le tourment de ma Mère, qui éclate finalement après sa souffrance héroïque sur le Calvaire.
Toi, du moins, tu dois comprendre ce double supplice de mère et de première et parfaite croyante.

Personne ne le comprend, excepté toi, qui l'a vu et t'en souviens,
qui entend les voix,    vois les    larmes     et les    sanglots.

Répare par ton amour compréhensif ce manque de considération
pour la         souffrance de Marie,        corrédemptice.
C'est là ce que je te demande :   que tu répares       la superficialité      avec laquelle  
trop de personnes considèrent la passion de ma Mère.

Je te le demande aujourd'hui, en cette fête de l'Assomption, en ce jour de joie mariale.

Toutefois, Marie dut boire une coupe aussi amère que la mienne pour avoir cette joie-là  ...   Marie fut une mer de douleur, avant de devenir la        Reine du ciel.

( petilouis: Jésus souligne ici :    Reine du ciel,     seule fois que je le remarque, partout ailleurs c'est   :               Reine des anges.  )

Vous êtes lavés par     mon sang et par     la mer de       larmes       de Marie.
Or personne n'y pense  ...   Quand a toi, répare pour tous ces indifférents. >>

fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Jeu 20 Avr 2017, 11:39

.

Tout papier se laisse écrire,   tout le monde peut faire écrire, ou écrire  sur le papier.

Notre Dieu,       Lui,      ne le     peut-il    pas  ?  

Et quand notre Dieu le fait,      ne peut-il pas     en être reconnu     Lui,     par ceux
qui le reconnaissent,          reconnaissent quand         Dieu        leur parle en Vérité.


Je ne parle pas ici   ...    pour moi.

Lisez, apprenez a lire les trésors que Dieu par bonté, par amour pour les hommes, nous a donné avec son Oeuvre   ...   par amour  ...  pour nous.

Le  " Poème de l'homme-Dieu "


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 211
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)   Jeu 15 Juin 2017, 11:03

Les cahiers de 1943 page 272.     Le 3 sept.   De Jésus   ...   édifiant !

Jésus dit. :

Je te salue, la parole de l'ange qu'il vous est permis de dire pour saluer Celle que saluent avec amour les         Trois Personnes,
l'invocation qui sauve, ayez-la toujours sur vos lèvres.

Mais pas comme le mouvement machinal qui exclut l'âme, mais bien comme un mouvement de l'esprit qui s'incline devant la     Royauté     de   Marie et s'élève vers son cœur de mère.

Si vous saviez dire avec un esprit véritable ces mots, même seulement ces petits mots, vous seriez meilleurs, plus purs, plus charitables.
Parce que les yeux de votre esprit seraient alors fixés sur Marie, et sa sainteté entrerait dans votre cœur à travers cette contemplation.
Si vous saviez les dire, vous ne seriez jamais affligés.
Car elle est la source des grâces et de la miséricorde.

Les portes de la miséricorde divine s'ouvrent,
non seulement sous la poussée de la main de ma Mère,
mais à son simple regard.

Je le dis une deuxième fois : bienheureux les lèvres et les contrées où l'on dit
Avé Maria.
Mais où on le dit comme il se doit.
Car s'il est vrai que l'on ne se moque pas de Dieu, il est aussi vrai que l'on ne trompe pas Marie.

Souvenez-vous qu'elle est la fille du Père,   la Mère de Fils,   l'Epouse de l'Esprit Saint,
Et que sa fusion avec        la Trinité       est parfaite.

Par conséquent, elle possède         la puissance,
l'intelligence      et la     sagesse de       son Seigneur.

Elles les possède      dans leur       plénitude      absolue.

Inutile d'aller à Marie avec l'âme souillée par la corruption et la haine.
Elle est une Mère pour vous et elle sait panser vos blessures, mais elle veut voir en vous au moins      le désir      d'en guérir.

À quoi sert de se tourner vers Marie, la Très Pure, si aussitôt que vous avez quitté son autel et fini de prononcer son nom,
si vous allez commettre le pêché de la chair ou proférer des blasphèmes ?
A quoi sert de se tourner vers Marie, la Compatissante, si tout de suite après ou en même temps, vous avez la rancune au coeur et, sur les lèvres, des malédictions envers vos frères et sœurs ?

Que peut faire pour vous cette Salvatrice si vous détruisez, de votre volonté perverse,
Votre salut. ?

Tout est possible        à la miséricorde  de Dieu         et        à la puissance de Marie,
mais pourquoi risquer la vie éternelle en attendant d'obtenir la bonne volonté de se repentir à l'heure de la mort ?
Ne serait-il pas bon, puisque vous ne savez pas quand vous serez appelés à mes portes, d'être les vrais amis de Marie pendant toute votre vie et avoir ainsi la garantie d'être sauves ?

Car je le répète l'amitié avec Marie est une source de perfection, parce qu'elle inspire et transmet à l'âme les vertus de l'Amie       élue,  que Dieu n'a pas dédaignées et qu'il vous à accordées comme couronnement de l'œuvre rédemptrice de son Fils.
Moi, le Christ,  je vous ai sauvés par la douleur et le sang;
Maie, elle, par la douleur et les pleurs,
et elle voudrait vous sauver par son amour et son sourire.

...   de Jésus dans les cahiers de 1943.


fleur2 fleur2
Revenir en haut Aller en bas
 
A propos de la virginité de Marie…(Cathobel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» question à propos de Mère Thérèsa
» A propos du rêve
» Questions à propos du bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: