DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2919
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mar 17 Jan 2017 - 12:18

Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mar 17 Jan 2017 - 23:35

Erwan Le Morhedec est quelqu'un de très intelligent et de lucide, bravo à cet homme. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mer 18 Jan 2017 - 0:05

Erwan Le Morhedec est quelqu'un de très intelligent mais je ne comprend absolument pas son attaque alors qu'enfin un peu d'identité sort après 30 ans de marasme mondialiste, inter-mondialiste et de perte d’identités (déconstruction de la patrie et du genre puis non assimilation massif dans tout un part du territoire qui ne cesse de grandir)

Ce père Jesuite a bien plus de discernement, peut être que le fait de vivre en Égypte y est pour quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 2404
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mer 18 Jan 2017 - 4:25

Quand l'A.T. justifie le Coran Smile


Il semble confondre la Terre promise, avec l'Occident matérialiste, qu'il dénigre, par ailleurs...
Donc, pour faire preuve de charité, il faudrait les empoisonner avec nos poisons matérialistes ?

Discours de la journée des migrants, 9.1.2016
« Ne crains pas, ne t’effraie pas, car le Seigneur ton Dieu sera avec toi où tu iras » (Jos 1, 9). C’est la promesse que Dieu fait à Josué et qui montre combien le Seigneur accompagne chaque personne, surtout celle qui est dans une situation de fragilité comme celle qui cherche refuge dans un pays étranger. En vérité, toute la Bible nous raconte l’histoire d’une humanité en chemin, parce que le fait d’être en mouvement est connaturel à l’homme. Son histoire est faite de nombreuses migrations, parfois muries comme conscience du droit à une liberté choisie, souvent dictées par des circonstances extérieures. De l’exil du paradis terrestre jusqu’à Abraham en marche vers la terre promise ; du récit de l’Exode à la déportation à Babylone, la Sainte Écriture raconte peines et douleurs, désirs et espérances, qui sont communs à ceux des centaines de milliers de personnes en marche de nos jours, avec la même détermination que Moïse pour atteindre une terre dans laquelle coule “lait et miel” (cf. Ex 3, 17), où pouvoir vivre libres et en paix.

Et aussi, aujourd’hui comme alors, nous entendons le cri de Rachel qui pleure ses enfants parce qu’ils ne sont plus (cf. Jr 31, 15 ; Mt 2, 18). C’est la voix des milliers de personnes qui pleurent en fuyant des guerres horribles, des persécutions et des violations des droits humains, ou l’instabilité politique ou sociale, qui rendent souvent impossible la vie dans sa patrie. C’est le cri de tous ceux qui sont contraints de fuir pour éviter les barbaries indicibles pratiquées envers des personnes sans défense, comme les enfants et les personnes handicapées, ou le martyre pour la seule appartenance religieuse.

Comme alors, nous entendons la voix de Jacob qui dit à ses fils : « descendez là-bas et achetez-y du blé pour nous : ainsi nous ne mourrons pas, nous vivrons » (Gn 42, 2). C’est la voix de tous ceux qui fuient la misère extrême, à cause de l’impossibilité de nourrir la famille ou d’accéder à des soins médicaux et à l’instruction, de la dégradation sans perspective de quelque progrès, ou aussi à cause des changements climatiques et des conditions climatiques extrêmes. Malheureusement, on sait que la faim est encore une des plaies les plus graves de notre monde, avec des millions d’enfants qui meurent chaque année à cause d’elle.


Malheureusement, aujourd’hui comme alors, nous entendons la voix de Juda qui suggère de vendre son propre frère (cf. Gn 37, 26-27). C’est l’arrogance des puissants qui instrumentalisent les faibles, les réduisant à des objets pour des fins égoïstes ou pour des calculs stratégiques et politiques. Là où une migration régulière est impossible, les migrants sont souvent contraints de choisir de se tourner vers qui pratique la traite ou la contrebande d’êtres humains, même étant en grande partie conscients du danger de perdre durant le voyage les biens, la dignité et jusqu’à la vie. Dans cette perspective, je renouvelle encore l’appel à arrêter le trafic des personnes, qui exploite les êtres humains, spécialement les plus faibles et sans défense. Et les images des enfants morts en mer, victimes de l’absence de scrupules des hommes et de l’inclémence de la nature, resteront toujours imprimées de façon indélébile dans nos esprits et dans nos cœurs. Celui qui peut survivre et aborder un pays qui l’accueille porte de manière indélébile les cicatrices profondes de ces expériences, outre celles liées aux horreurs qui accompagnent toujours guerres et violences.


Comme alors, aujourd’hui aussi on entend l’Ange répéter : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse » (Mt 2, 13). C’est la voix qu’entendent les nombreux migrants qui ne laisseraient jamais leur propre pays s’ils n’y étaient pas contraints


Enfin, aujourd’hui aussi écoutons la voix du psalmiste qui répète : « Au bord des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions, nous souvenant de Sion » (Ps 136 [137], 1). C’est la plainte de tous ceux qui retourneraient volontiers dans leurs propres pays, s’ils y trouvaient des conditions idoines de sécurité et de subsistance. Là aussi, ma pensée va aux chrétiens du Moyen-Orient, désireux de contribuer, comme citoyens à part entière, au bien-être spirituel et matériel de leurs nations respectives.

discours 26.10.2016
La Bible nous offre de nombreux exemples concrets de migration. Il suffit de penser à Abraham. L’appel de Dieu le pousse à quitter son pays pour aller ailleurs : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai » (Gn 12,1). Cela s’est produit aussi, de la même façon, pour le peuple d’Israël, qui de l’Égypte, où il était esclave, partit et marcha pendant quarante années dans le désert jusqu’à ce qu’il arrive sur la Terre Promise de Dieu

Revenir en haut Aller en bas
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mer 18 Jan 2017 - 6:02

Le journée mondiale du migrant a bénéficié cette année d’une attention particulière du pape François. Par une série de tweets, @Pontifex a souhaité attirer l’attention pendant trois jours sur les migrants mineurs, vulnérables et sans voix, thème de la 103ème journée du migrant.

Lâchant le discours écrit, comme souvent, il a improvisé :

« Combien de fois, dans la Bible, le Seigneur nous a demandé d’accueillir les migrants et les étrangers, en nous rappelant que nous sommes nous-mêmes des étrangers »

Le pape, à la suite de nombreuses interventions du Saint-Siège auprès des instances internationales à voulu mettre en lumière la gravité de la situation des jeunes mineurs lancés sur les routes, exploités et maltraités.

« Nos petits frères, surtout s’ils ne sont pas accompagnés, sont exposés à de nombreux périls. Et je vous dis qu’il y en a beaucoup ! »

Bien entendu l’accueil de l’immigré, thème transversal dans la Bible (voir notre étude) ne va pas de soi dans le quotidien de nos vies. Outre les peurs, liées à la différence de l’autre, mais d’abord liée à la perte de notre propre identité, nous trouvons un principe de réalité confinant, comme le pape nous le rappelait, à la prudence dans l’accueil.

La place des enfants est bien entendue particulière, faibles parmi les faibles. Si les évêques français et allemands souhaitent s’appuyer sur leur réseau d’écoles et les mouvements de jeunesse, la question se pose de l’intégration en même temps que de la protection de jeunes accueillants eux-même fragiles dans leur construction.

Il faut dire que l’accueil de l’immigré n’est pas à sens unique et c’est un point bien souvent oublié dans les discours officiels, y compris ecclésiaux. Si nous sommes tenus d’accueillir l’immigré, selon certaines conditions de prudences, l’immigré, lui, est aussi tenu d’accueillir celui qui le reçoit, c’est à dire son identité, sa culture, comme l’a rappelé le pape lors de l’Angelus. C’est la règle première de l’hospitalité en c’est le principe même de la charité faite de ce double mouvement que nous retrouvons dans le mariage : je me donne et te reçois.

http://www.infocatho.fr/angelus-journee-des-migrants-laccueil-nest-pas-a-sens-unique/
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mer 18 Jan 2017 - 6:51

joker911 a écrit:

Morhedec est un imbécile, un crétin et un Judas.  Car, nationalisme et identité sont au fondement de l'État, en vertu de la nécessité de l'existence préalable d'une communauté linguistique. De sorte que, renier le nationalisme, c'est renier la langue, c'est tuer sa propre mère. Comment peut-il, en français, dénoncer les nationalistes, sans incohérence ou traîtrise?
Or, la langue française implique une histoire, depuis 843: le Christianisme, Calvin, Descartes, Bossuet, l'Académie Française et la troisième République.
On comprend mal, alors, comment on peut dénoncer le Front National, sans promouvoir le suicide français?

D'autre part, la papauté, depuis 1789, n'est plus qu'une instance politique. Car, le dernier concile "conciliariste" fut celui de Trente. A partir de 1789, la papauté n'a jamais été qu'à la solde de son intérêt exclusif. Par exemple, Vatican II a été convoqué pour s'attirer les faveurs de l'Amérique protestante, la déclaration sur la justification, de 1999, afin de favoriser l'intégration européenne. Maintenant, Bergoglio défend l'invasion de l'Europe, en échange du silence de La Haye, à propos des crimes pédophiles des membres du clergé. La papauté devrait, plutôt, cesser de donner des leçons et faire le ménage chez elle!
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10940
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mer 18 Jan 2017 - 10:24

Que d'accusations et de procès d'intentions , cher saint-Zibou ! Vous devriez vous concerter avec Onan Peuplu ...

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Mer 18 Jan 2017 - 11:53

boulo a écrit:
Que d'accusations et de procès d'intentions , cher saint-Zibou ! Vous devriez vous concerter avec Onan Peuplu ...

Il n'y a pas de procès d'intention mais constatations. rambo
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10940
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Jeu 19 Jan 2017 - 0:42

saint Zibou a écrit:
...Maintenant, Bergoglio défend l'invasion de l'Europe, en échange du silence de La Haye, à propos des crimes pédophiles des membres du clergé. ...

Procès d'intention ? Médisance ? Calomnie ? Théorie du complot ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?    Jeu 19 Jan 2017 - 3:21

boulo a écrit:
saint Zibou a écrit:
...Maintenant, Bergoglio défend l'invasion de l'Europe, en échange du silence de La Haye, à propos des crimes pédophiles des membres du clergé. ...

Procès d'intention ? Médisance ? Calomnie ? Théorie du complot ?

Observation, Constatation, Déduction, Démonstration!
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape et Migrants : Malaise chez les catholiques ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire de la piété mariale chez les catholiques romains
» les parents catholiques et protestant quel choix de religion pour vos enfans ?
» Vassula(orthodoxe) peut elle communié chez les catholiques?
» Les trois "Frondeurs" du Vatican qui s'opposent au Pape François !
» Un film sur saint Augustin soulève l’enthousiasme chez les catholiques aux États-Unis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: