DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Épiphanie : une étoile pour l'espérance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Ven 06 Jan 2017, 14:05

Épiphanie : une étoile pour l'espérance

Un texte, comme une catéchèse, enraciné dans notre temps, qui peut nous aider à plonger plus encore dans le mystère de la fête de l’Épiphanie à la rencontre du Christ avec les mages.

"Et voici que l'astre qu'ils avaient vu à son lever les précédait…" (Matthieu 2, 9.) Une étoile conduit vers Bethléem des sages venus d'Orient.

Mais, à l'entrée de Jérusalem, cité bénie devenue un nid de corruption sous le règne d'Hérode, l'astre leur échappe.

On devine leur désarroi….

Mai 1965 : mon premier départ vers la terre amazonienne. Le Louis Lumière quitte lentement le port du Havre pour une traversée de seize jours. Pour qui rêve d'action missionnaire, c'est long ! Un épais brouillard nous enveloppe très vite et, dans la nuit, une sirène lugubre hurle à intervalles réguliers. Si, du moins, on pouvait voir la Croix du Sud !

Né près des humbles


Enfin le commandant informe : "Les conditions météorologiques s'améliorent, le ciel va se dégager…" Alors, dans toute sa splendeur, apparaît la constellation qui a donné son nom au Brésil : "Terra de Santa Cruz". Nous voilà dans l'hémisphère Sud. Je vis un peu la joie des mages quand, à la sortie de Jérusalem, ils retrouvent leur étoile.
Car l'Enfant-Dieu n'a pas choisi la Ville sainte pour naître, mais "Bethléem, le moindre des clans de Juda" (Matthieu 2, 6).

Loin des malversations du pouvoir, près des humbles, les proches de Dieu : "Je te loue, Père, d'avoir caché ces choses aux sages et aux intelligents et de les avoir révélées aux tout-petits" (Luc 10, 21)….

Gare aux prophètes de malheur

Ainsi, les mages découvrent déjà le chemin choisi par Jésus, qui jamais n'utilisera le pouvoir ou l'argent pour annoncer le Royaume. La recherche frénétique des honneurs et du luxe est incompatible avec l'approche de Dieu. Si l'on veut trouver le Seigneur et garder la flamme, il est prudent de ne pas trop fréquenter ces "sages et intelligents", ces "blasés" et ceux que Jean XXIII appelait les "prophètes de malheur" !

Il vaut mieux s'entourer d'hommes et de femmes à la foi contagieuse, sachant lire les signes des temps, attentifs à l'étoile qui les guide. Dans un monde désabusé et désorienté, ne devons-nous pas être des porteurs d'espérance qui vont sans cesse de l'avant ? "Ce qui m'a frappé dans Jésus, disait Bergson, c'est cette consigne d'aller toujours de l'avant. De sorte qu'on pourrait dire que l'élément stable du christianisme, c'est l'ordre de ne jamais s'arrêter."

Dépositaires d'un secret

L'Épiphanie est la manifestation concrète du mystère de salut, révélé non seulement aux juifs, mais à tous les hommes : "Les païens sont admis au même héritage, membres du même Corps, bénéficiaires de la même Promesse en Jésus-Christ, à cause de l'Évangile" (Éphésiens 3, 6).

Nous sommes dépositaires de ce "secret" qu'il nous faut accueillir et annoncer jusqu'au bout du monde ! C'est une véritable révolution spirituelle, difficile à admettre tant on est instinctivement replié sur soi, sur ses racines familiales, sociales, religieuses… Saint Paul lui-même a dû affronter saint Pierre, qui finit par reconnaître : "Dieu, qui connaît les cœurs, a témoigné en faveur des païens en leur donnant l'Esprit-Saint, tout comme à nous. Et il n'a fait aucune distinction entre eux et nous" (Actes 15, 8-9).

Qu'avons-nous fait de cette richesse destinée à toute l'humanité ? Il nous faut reconnaître humblement qu'en Amérique latine, les chrétiens n'ont pas su accueillir les Indiens, ni les traiter selon l'Évangile. La colonisation, toute colonisation, fausse les données, car elle impose à ceux qui la subissent des structures qui ne respectent pas les traditions locales… Et il a fallu Vatican II pour nous faire redécouvrir que les "semences du Verbe", c'est-à-dire de vraies valeurs religieuses, sont présentes dans toutes les cultures. Ce n'était pas évident, tant nous sommes dépendants de nos propres mentalités !

La révolution silencieuse de l'Amour

L'évêque fondateur de notre mission en Amazonie, Mgr Rey, affronta un jour un Cacique de la tribu Macurap qui venait de perdre son fils. La tradition exigeait qu'il soit enterré dans la case du chef, sous son hamac. Mgr Rey pensait, lui, qu'il fallait l'inhumer dans une terre bénie par l'Église. Il exigea que l'enfant y soit enseveli. "Bien que me sentant menacé de mort par le Cacique, nous dit-il, je n'ai pas cédé et j'ai gagné ! Mais je me suis trompé. Je n'avais rien à imposer, juste à proposer…."

La rencontre des sages païens avec le Sauveur est un premier pas dans la grande révolution silencieuse d'un Amour sans frontières, proposé à chaque être humain. L'étoile qui les guide est celle qui doit briller dans chacune de nos vies, chacune de nos communautés. Pour que nous devenions "ces porteurs d'espérance", ces missionnaires qui vont hardiment de l'avant… Sans jamais s'arrêter.

http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Epiphanie/Epiphanie-une-etoile-pour-l-esperance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Ven 06 Jan 2017, 14:09

Angélus: le Pape invite à suivre l'étoile de Jésus
 
2017-01-06 Radio Vatican

«Comme les rois mages, mettons-nous en route, revêtons-nous de lumière et marchons vers l’Etoile de Jésus» : c’est l’appel lancé par le Pape François, ce mardi 6 janvier 2017. En cette Solennité de l’Epiphanie, le Saint-Père a récité la prière de l’Angélus, devant des milliers de fidèles et pèlerins rassemblés sous les fenêtres du palais apostolique.

L'étoile à suivre

«Dans notre vie, plusieurs lumières brillent et nous orientent. Il tient à nous de savoir lesquelles suivre». On trouve des lumières «intermittentes qui vont et viennent comme les petites satisfactions de la vie». Mais «même si elles sont bonnes, elles ne suffisent pas, car elles durent peu», prévient le Pape. 

Il y a également les lumières éblouissantes des projecteurs, de l’argent et du succès. «Elles promettent tout et tout de suite. Elles sont séduisantes, mais avec leur force aveuglante, elles nous font passer des rêves de gloire à l'obscurité la plus épaisse». 

Ce n’est pas cette lumière que les mages ont décidé de suivre. Ils ont suivi une lumière stable et douce «qui ne s’éteint pas, parce qu’elle n’est pas de ce monde: elle vient du ciel et resplendit dans le cœur». Parmi les nombreuses étoiles filantes de ce monde, c’est l’étoile de Jésus qu'ont choisi les mages. 

Une lumière qui éclaire les ténèbres

«Cette vraie lumière est la lumière du Seigneur, ou mieux, c’est le Seigneur», affirme le Pape. Une lumière pour tous et qui appelle chacun. Une lumière qui nous accompagne et nous donne une joie unique. Le Pape invite chacun à ne pas craindre cette lumière, et à s’ouvrir au Seigneur. 

Le Pape encourage celui qui a perdu la force de la chercher, parce qu’il est accablé par l’obscurité de la vie. À l’instar des mages, «celui qui a rencontré Jésus, a expérimenté le miracle de la lumière qui éclaire les ténèbres».

Comment trouver cette lumière divine ? Pas en restant enfermé chez soi, mais en mettant sa vie en jeu. 

La vie chrétienne est un «perpétuel chemin», fait d’espérance et de recherche que l’on poursuit même quand l’étoile disparait temporairement du champ de vision. 

Le Pape invite à éviter les pièges qui se présentent sur ce chemin : les bavardages superficiels et mondains qui nous ralentissent, les caprices paralysants de l’égoïsme, les trappes du pessimisme qui piègent l’espérance.

Lorsqu’ils ont trouvé l’Enfant Jésus, les mages ne se contentèrent pas de le regarder, ils l’adorèrent : «Ils entrèrent en communion personnelle d’amour avec Jésus», puis ils lui donnèrent leurs biens les plus précieux. 

Le Pape encourage ainsi les fidèles à ne pas se contenter de donner des oripeaux de temps et quelques pensées par-ci par-là à Jésus, mais tout leur être.

Une «Icône de miséricorde»

Au terme de l’Angélus, un livre de poche, «Icône de miséricorde», a été offert aux fidèles par le Pape François. Un communiqué de l’aumônerie pontificale présente cet opuscule comme «un des petits fruits du Jubilé extraordinaire qui vient de s’achever», et qui entend offrir des points de réflexion et de prière sur la Miséricorde de Dieu. La figure de Jésus miséricordieux est présentée au travers de 6 épisodes évangéliques : la pècheresse pardonnée, Zachée le collecteur d’impôt, Matthieu le publicain, la samaritaine, le bon larron, et l’apôtre Pierre. 50 000 exemplaires du petit livret ont été distribués aux fidèles par des sans-abris et des réfugiés, ainsi que de nombreux volontaires.

http://www.news.va/fr/news/angelus-le-pape-invite-a-suivre-letoile-de-jesus
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1372
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Ven 06 Jan 2017, 16:24



Fête des Rois - 6 Janvier - L’Épiphanie

Le mot Épiphanie veut dire manifestation. C’est qu’en effet, le 6 janvier, l’Église célèbre une triple manifestation de Jésus-Christ, qui, d’après certaines traditions, aurait eu lieu le même jour, quoique à différentes années.

La fête de l’Épiphanie a donc trois objets:





  • 1° la manifestation de la divinité du Sauveur aux Mages par l’étoile miraculeuse qui les conduisit à l’étable de Bethléem;

  • 2o la manifestation de la divinité du Christ aux Juifs pendant Son baptême, sur les bords du Jourdain;

  • 3ola manifestation de cette même divinité aux noces de Cana, où Jésus changea l’eau en vin. Toutefois, l’objet principal de cette fête, c’est bien la manifestation de la divinité de Jésus aux Mages et la vocation des peuples à la foi chrétienne.

L’Évangile nous apprend comment les Mages, guidés par une étoile merveilleuse et plus encore poussés par l’Esprit de Dieu, entreprirent un long et pénible voyage à la recherche d’un roi nouveau-né; il nous apprend aussi le trouble de la ville de Jérusalem à cette nouvelle, les craintes et les projets perfides d’Hérode; il nous montre enfin les heureux voyageurs prosternés dans l’étable de Bethléem, aux pieds d’un Enfant qu’ils regardent comme un Être extraordinaire, qu’ils saluent comme un Roi, qu’ils adorent comme un Dieu, et auquel ils offrent des présents symboliques: l’or, l’encens et la myrrhe.



Élevons nos âmes au-dessus du fait historique et perçons les voiles du mystère.



C’est aujourd’hui l’appel de tous les peuples à la foi chrétienne. L’Église a bien lieu de chanter: « Lève-toi, Jérusalem, brille dans toute ta splendeur. Voici la Lumière du monde qui paraît; la gloire du Seigneur s’est levée sur ton enceinte; lève les yeux, regarde, dilate ton sein, tout l’univers vient à toi! » Allons avec les Mages au berceau du Sauveur, et offrons-Lui l’or de l’amour, l’encens de la prière et la myrrhe du sacrifice!
Abbé L. Jaud


Source: https://chretienweb.wordpress.com/2017/01/06/fete-des-rois/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Ven 06 Jan 2017, 17:42

Pour l’Épiphanie, le pape invite à suivre « la vraie lumière » de Jésus

Nicolas Senèze, à Rome, le 06/01/2017 à 14h46

Dans son homélie de la messe de l’Épiphanie, célébrée vendredi 6 janvier au Vatican, comme lors de l’angélus, le pape François a médité sur la figure des Mages qui « expriment le portrait de l’homme croyant, de l’homme qui a la nostalgie de Dieu »


Le pape François lors de la célébration de l’Epiphanie vendredi 6 janvier 2017, à Saint-Pierre de Rome. / TIZIANA FABI/AFP

« Comme les rois mages, mettons-nous en route, revêtons-nous de lumière et marchons vers l’Étoile de Jésus », a lancé le pape François, vendredi 6 janvier, lors de l’angélus de la fête de l’Épiphanie, jour férié en Italie (1).

« Dans notre vie, plusieurs lumières brillent et nous orientent. Il tient à nous de savoir lesquelles suivre », a expliqué le pape. Il a énuméré « les lumières intermittentes, qui vont et viennent comme les petites satisfactions de la vie et qui, « même si elles sont bonnes, ne suffisent pas, car elles durent peu » ; « les lumières éblouissantes des projecteurs, de l’argent et du succès qui promettent tout et tout de suite, sont séduisantes, mais avec leur force aveuglante, nous font passer des rêves de gloire à l’obscurité la plus épaisse ».

Il a souligné que les Mages ont préféré suivre « une lumière stable et douce qui ne s’éteint pas, parce qu’elle n’est pas de ce monde : elle vient du ciel et resplendit dans le cœur ». « Cette vraie lumière est la lumière du Seigneur, ou mieux, c’est le Seigneur », a affirmé le pape.

« En réalité c’est Jésus lui-même le vrai cadeau »

Après l’angélus, il a aussi souligné que « les Mages ont offert leurs cadeaux à Jésus » mais qu’« en réalité c’est Jésus lui-même le vrai cadeau ». Il a alors sorti un petit livret intitulé Icône de la Miséricorde où le visage du Christ est représenté à travers quelques scènes de l’Évangile.

« J’ai aussi pensé à vous faire un petit cadeau. Il manque les chameaux, mais je vais vous faire le cadeau », a souri le pape tandis que, sur la place, pauvres, sans-abri et réfugiés aidés par l’Aumônerie pontificale distribuaient le livret aux 35 000 fidèles présents.

Un peu plus tôt dans la matinée, lors de la messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre, le pape avait médité sur la mise en route des Mages, qui « expriment le portrait de l’homme croyant, de l’homme qui a la nostalgie de Dieu, de celui qui sent le manque de sa maison, la patrie céleste ».

Les Mages, a-t-il expliqué, « reflètent l’image de tous les hommes qui, dans leur vie, ne se sont pas laissé anesthésier le cœur ». Ils ont eu « la sainte nostalgie de Dieu », celle qui « nous permet de tenir les yeux ouverts devant toutes les tentatives de réduire et d’appauvrir la vie », [/b[b]]« qui se rebelle devant tant de prophètes de malheur », « rompt nos conformismes ennuyeux et nous pousse à nous engager pour ce changement auquel nous aspirons et dont nous avons besoin ».

« Les mages ont senti la nostalgie »

Le pape a opposé cette attitude à celle d’Hérode « qui, au lieu d’être en recherche, dormait bien », « sous l’anesthésie d’une conscience cautérisée ».

Les Mages, a-t-il continué sont ensuite allés « adorer » le Christ, là encore à l’opposé d’Hérode qui « ne peut pas adorer parce qu’il n’a pas voulu changer son regard », « n’a pas voulu cesser de rendre un culte à lui-même, croyant que tout commençait et finissait avec lui ».

[/b[b]]« Les mages ont senti la nostalgie, ils ne voulaient plus les choses habituelles. Ils étaient habitués, accoutumés aux Hérode de leur temps et en étaient fatigués »,
a conclu le pape.

« Les mages ont pu adorer parce qu’ils ont eu le courage de marcher et, se prosternant devant le petit, se prosternant devant le pauvre, se prosternant devant celui qui est sans défense, se prosternant devant l’Enfant de Bethléem insolite et inconnu, (…) ont découvert la Gloire de Dieu ».

Juste avant l’homélie, et selon une tradition remontant aux premiers siècles quand les calendriers nécessitaient de savants calculs astronomiques, un diacre a procédé à l’annonce officielle de la date de Pâques – et des autres fêtes mobiles qui lui sont liées.

Pâques tombera donc, en 2017, le 16 avril.

Nicolas Senèze, à Rome

(1) En France, depuis le Concordat de 1802, l’Épiphanie n’est plus un jour férié : sa célébration est reportée par l’Église au deuxième dimanche après Noël, soit ce dimanche 8 janvier. En Italie et dans le reste de l’Église, ce jour-là sera la fête du Baptême du Seigneur, qui sera célébrée en France lundi 9 janvier.

http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Vatican/Pour-lEpiphanie-pape-invite-suivre-vraie-lumiere-Jesus-2017-01-06-1200815272
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Ven 06 Jan 2017, 18:24

adamev a écrit:
Et il n'y a pas que les cathos à avoir l'Etoile pour guide siffler Pouffer de rire

J'ai dit cela ? le pape a dit cela ?

Non justement, et ce sont les païens qui sont allés suivre l'étoile et cela justement m'interpelle beaucoup.

Comme quoi, Jésus est venu pour TOUT LE MONDE, des petits bergers aux Mages et les uns comme les autres ont suivi l'étoile, sans même savoir où ils allaient.

Pour Jésus, pas de différence entre les uns et les autres. Il les a reçus et eux l'ont certainement reconnu.

Même si c'était une belle légende, ça vaut quand même le coup d'y penser et d'y réfléchir.

Vous ne croyez pas adamev ?



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10695
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Sam 07 Jan 2017, 06:28

Espérance a écrit:
...

Non justement, et ce sont les païens qui sont allés suivre l'étoile et cela justement m'interpelle beaucoup.
...




Merci pour la foi , Espérance .

Ceci dit , les chercheurs pensent de plus en plus que les mages n'étaient pas des païens mais des juifs profondément croyants
( Patrice Guinard et Marcel Bodor , notamment ) .

Et l'agnostique Marcel Bodor prouve que ce périple des mages ne fut pas une " légende " .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Sam 07 Jan 2017, 09:35

adamev a écrit:
Et il n'y a pas que les cathos à avoir l'Etoile pour guide siffler Pouffer de rire

Si ya que les cathos qui ont l'étoile pour guide, car votre "j'en prends j'en laisse" (catho adogmatique= aberration, imposture et mensonge public) est proprement hypocrite, double-jeu, vain.
Vous rêvez votre vie et votre religion individualiste comme vos complices en hypocrisie, mensonge et misère, Hillel et Zibou.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
humanlife



Masculin Messages : 5729
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Sam 07 Jan 2017, 10:49

n'hésitez surtout pas de vous moquer puisque vous avez le droit de faire tout ce que vous voulez avec nous pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Sam 07 Jan 2017, 11:09

Les apostats et leurs grands airs sont si bêtes qu'ils ne méritent que ce qu'ils ont .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Sam 07 Jan 2017, 23:45

adamev a écrit:
En matière d'étoiles j'avais oublié les armées qui suivent les généraux +- étoilés et les navigateurs qui se repèrent sur l'étoile polaire....

Et je préfère être ce que je suis plutôt que d'être ce que vous êtes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Dim 08 Jan 2017, 08:15

adamev a écrit:
En matière d'étoiles j'avais oublié les armées qui suivent les généraux +- étoilés et les navigateurs qui se repèrent sur l'étoile polaire....

Et je préfère être ce que je suis plutôt que d'être ce que vous êtes.

M'enfin mais de quoi parlez-vous? Vos interventions sont totalement bêtes et incompréhensibles, totalement insensées, vous perdez franchement la raison mon cher ami.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84149
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Dim 08 Jan 2017, 09:15

Chopin a écrit:
adamev a écrit:
Et il n'y a pas que les cathos à avoir l'Etoile pour guide siffler Pouffer de rire

Si ya que les cathos qui ont l'étoile pour guide, car votre "j'en prends j'en laisse"  (catho adogmatique= aberration, imposture et mensonge public) est proprement hypocrite, double-jeu, vain.
Vous rêvez votre vie et votre religion individualiste comme vos complices en hypocrisie, mensonge et misère, Hillel et Zibou.

Chopin, Adamev n'est pas catholique. Il est Franc-Maçon. Vous le savez.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Dim 08 Jan 2017, 09:24

Chopin a écrit:
Les apostats et leurs grands airs sont si bêtes qu'ils ne méritent que ce qu'ils ont .

Est-ce qu'il vous arrive de vous regarder dans un miroir?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Dim 08 Jan 2017, 11:24

C'est mignon cette épiphanie à l'eau de rose avec un petit bébé dans le foin.
Seulement, il doit y avoir un malentendu sur l'objet de l'espérance chrétienne qui n'est plus la naissance de Jésus, réalisée depuis 2000 ans, mais bien du retour glorieux et définitif du Seigneur Jésus!
Or cette espérance chrétienne traditionnelle continue de disparaitre au profit d'une routine qui tourne en boucle sur elle-même autant qu'elle bavarde avec des étrangers pour ne rien dire et ne rien faire: vive le progrès moderniste!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Dim 08 Jan 2017, 12:58

adamev a écrit:
Et demain on rase gratis....

Mais pourquoi n'exprimez vous pas votre espérance individuelle la plus forte? Vos intentions réelles en venant sur ce forum?
Ne voulez vous pas partager un bien et un bonheur commun éternel à tous les hommes que Dieu veut sauver, dès ici-bas?
Qu'est ce qui vous pèse si lourd en pensant à l'Eglise Catholique? Que vous a t-elle fait de mal à vous concrètement?
L' Eglise catholique actuelle est parfaitement innocente de tout mal, même si individuellement ya eu des crimes très graves!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Lun 09 Jan 2017, 19:50

Chopin a écrit:


Mais pourquoi n'exprimez vous pas votre espérance individuelle la plus forte? Vos intentions réelles en venant sur ce forum?


J'aimerais bien connaître les vôtres car depuis une heure que je survole ce forum, j'ai l'impression très nette qu'il n'y a que VOUS qui êtes dans la Vérité et vous êtes, en plus, assez désagréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Lun 09 Jan 2017, 19:53

Espérance a écrit:
Chopin a écrit:


Mais pourquoi n'exprimez vous pas votre espérance individuelle la plus forte? Vos intentions réelles en venant sur ce forum?


J'aimerais bien connaître les vôtres car depuis une heure que je survole ce forum, j'ai l'impression très nette qu'il n'y a que VOUS qui êtes dans la Vérité et vous êtes, en plus, assez désagréable à lire.

Vous n'êtes qu'une curieuse avec de fausses pensées et fausses impressions, c'est tout, "l'oeil de Moscou" pour ainsi dire.
Et en plus vous seriez jalouse? siffler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Lun 09 Jan 2017, 20:06

Chopin a écrit:
Espérance a écrit:
Chopin a écrit:


Mais pourquoi n'exprimez vous pas votre espérance individuelle la plus forte? Vos intentions réelles en venant sur ce forum?


J'aimerais bien connaître les vôtres car depuis une heure que je survole ce forum, j'ai l'impression très nette qu'il n'y a que VOUS qui êtes dans la Vérité et vous êtes, en plus, assez désagréable à lire.

Vous n'êtes qu'une curieuse avec de fausses pensées et fausses impressions, c'est tout, "l'oeil de Moscou" pour ainsi dire.
Et en plus vous seriez jalouse? siffler

Ah ! je suis curieuse ? et vous ne l'êtes pas ? vous demandez, il me semble que les foromeurs se présentent pour "les connaître".

Et jalouse ? pourquoi donc ? s'il y a un défaut que je n'ai pas, c'est celui-là !

Réfléchissez avant d'écrire ou... mais oui, écrivez à la CEF comme vous l'avez si bien menacé sur un autre fil. Je peux même vous donner un coup de main en vous disant la personne à contacter.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84149
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Épiphanie : une étoile pour l'espérance    Lun 09 Jan 2017, 20:07

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Épiphanie : une étoile pour l'espérance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une fausse étoile pour un faux Christ
» caravane pliante en toile
» mon livre de fin de formation
» se proteger
» Le Christ est la véritable Étoile qui brille au firmament de l'univers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: