DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Primaire de la gauche : Vincent Peillon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
adamev



Messages : 12968
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   7/1/2017, 17:29

L'Egalité, la Fraternité et la Liberté sont des idoles de la révolution française, ce sont des valeurs idéologisées qui n'ont rien à voir avec leurs pendants catholiques.

L'égalité catholique = sacerdoce fermé aux femmes... mais tous les mecs sont habillés de robes
La liberté catholique = défense de penser autrement que ce qu'affirme le magistère sinon panpan cucul.
La fraternité catholique = avec tout le monde sauf les athées, les libres penseurs et les penseurs libres, les homos, les autres religiosités (dont protestante)... etc... sans oublier les républicains...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur


Messages : 6536
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   7/1/2017, 19:09

Le mot de la semaine : « laïcité »

Si Vincent Peillon n’avait pas encore eu sa petite polémique, c’est désormais chose faite.



Le candidat Vincent Peillon n’avait pas encore eu sa petite polémique, celle qui, partie de rien et vide de sens, lui permettrait de faire parler de lui pour redorer une campagne terne. Il en était presque jaloux de ses concurrents à la primaire de la gauche, dont certains sont de vieux routiers du dérapage contrôlé. Il partageait certes le même bilan médiocre que Manuel Valls et Arnaud Montebourg, ses anciens commensaux de l’ère Ayrault – le souvenir semble si lointain de cette préhistoire hollandaise. Mais il n’avait pas encore la dimension médiatique que se doit de revêtir tout prétendant sérieux.

C’est désormais chose faite. Rien n’était plus simple, pourtant : il suffisait d’y mettre un peu de bonne volonté. La recette n’est pas bien compliquée. Une bonne polémique doit impérativement toucher à la question du racisme ou de la discrimination. Certains choisissent la finesse, la suggestion – Vincent Peillon, lui, préfère la matière première brute. Pourquoi faire des sous-entendus quand on peut simplement parler du nazisme ?

Après avoir laissé mijoter le temps nécessaire, Vincent Peillon s’est finalement expliqué, justifié… Mais la sauce avait déjà pris : son nom aura été cité à l’envi pendant une journée entière. Les musulmans auront été flattés d’être comparés à des victimes d’un racisme étatisé et les militants socialistes, véritables destinataires du message, auront été galvanisés par la reaffirmation de leur credo préféré : la laïcité radicale était bonne à chasser les curés en 1793 et à débarrasser de la République d’une catholicisme déjà secularisé en 1905, mais elle ne saurait être adaptée aux défis que pose l’islam au XXIe siècle.

Car l’islam, dans le prisme de Vincent Peillon et de cette gauche, est perçu, de bonne foi d’ailleurs, non comme une religion mais comme une culture – la culture de personnes essentiellement d’origine étrangère. Le catholicisme du Français de 1905 est un attribut dont il peut se dévêtir, un accessoire ajouté à son être : l’islam du fils d’immigré de 2016 est une part constitutive de son être. Dans le premier cas, la laïcité est l’exigence de se dépouiller d’un surplus jugé encombrant, dans le second, elle est une injonction à renoncer à une essence reconnue comme indispensable.

Rapidement, l’absurdité du parallèle effectué par l’ancien ministre a été soulignée par des historiens (quoi qu’une simple connaissance même superficielle de l’histoire suffise à s’en apercevoir). Le nazisme ne persécutait pas les juifs au nom de la laïcité. La laïcité en elle-même n’a jamais persécuté personne d’ailleurs, tant qu’il se trouvait des esprits pour en comprendre le fondement philosophique et le champ d’application. Elle n’est qu’une doctrine d’État par laquelle les individus, dans leur qualité de citoyens (et uniquement dans celle-ci) voient leurs rapports avec la puissance publique expurgée (et uniquement avec celle-ci) de toute considération religieuse. Toute autre conception de la laïcité équivaut à un dévoiement – et celle de Vincent Peillon, modeste agrégé de philosophie, qui à deux poids applique deux mesures, en est l’un des exemples les plus frappants et les plus dangereux.

http://fr.aleteia.org/2017/01/07/le-mot-de-la-semaine-laicite/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   7/1/2017, 19:29

Mais vous allez où avec votre ripoublique de mécréants? :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   7/1/2017, 20:14

"La liberté catholique = défense de penser autrement que ce qu'affirme le magistère sinon panpan cumul."
Rassurez-vous Adamev, l'Eglise ne le fait plus. Le fouet c'est satan maintenant qui s'en chargera. Surtout pour ceux qui pensent haut et fort à la manière de notre candidat à la présidence de la France.

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   7/1/2017, 20:26

Il y a aussi cet autre aspect de la candidature de Peillon, à ce que racontent certains politologues. Il aurait été envoyé par F.Hollande sur le terrain des primaires pour affaiblir Valls. Le genre de manoeuvres politiciennes qui va finir par écoeurer totalement les français.
Mais ce n'est pas ça le plus écoeurant, le plus écoeurant c'est son programme pour poursuivre la révolution.

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
adamev

avatar

Masculin Messages : 12968
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   7/1/2017, 23:03

PhilippeB a écrit : Rapidement, l’absurdité du parallèle effectué par l’ancien ministre a été soulignée par des historiens (quoi qu’une simple connaissance même superficielle de l’histoire suffise à s’en apercevoir). Le nazisme ne persécutait pas les juifs au nom de la laïcité. La laïcité en elle-même n’a jamais persécuté personne d’ailleurs, tant qu’il se trouvait des esprits pour en comprendre le fondement philosophique et le champ d’application. Elle n’est qu’une doctrine d’État par laquelle les individus, dans leur qualité de citoyens (et uniquement dans celle-ci) voient leurs rapports avec la puissance publique expurgée (et uniquement avec celle-ci) de toute considération religieuse. Toute autre conception de la laïcité équivaut à un dévoiement – et celle de Vincent Peillon, modeste agrégé de philosophie, qui à deux poids applique deux mesures, en est l’un des exemples les plus frappants et les plus dangereux.

Un sommet d'idioties!
Cependant il est vrai que la laïcité n'a jamais persécuté personne ce qui n'est pas le cas des religions.
Pour le reste il est totalement inexact de réduire la laïcité au simple rapport du citoyen à l'état. C'est donc votre affirmation qui est un dévoiement... et même un enfumage.
La laïcité telle que nous la connaissons aujourd'hui est héritière de la loi de séparation de 1905. Mais elle a aussi des racines bien plus anciennes qui remontent au moins à François I (le nôtre pas le pape) qui s'est battu tout au long de son règne contre les empiètements et prétentions romaines. Avant d'aboutir à un premier concordat séparant assez largement le temporel (royal) du spirituel (clérical). Aujourd'hui elle est la garantie que l'état accorde à tous les citoyens les mêmes droits et jugements sans prise en considération de leurs opinions religieuses. Elle garantit à tous la liberté d'opinion, celle de croire ou non et aux croyants la liberté de culte et d'association dans le respect du droit et de l'ordre public. Elle pose de fait les conditions de ce qu'il est convenu d'appeler "le vivre ensemble". Elle pose également la relation de l'état au citoyen et non comme vous l'avez écrit celle du citoyen à l'état.
Ce ne sont que des fanas (fadas) de votre genre qui mettent en péril ce vivre ensemble.

_________________
Chrétien et Franc-Maçon.
Le Christianisme est universel et n'a pas de dogme.


Dernière édition par adamev le 8/1/2017, 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8713
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   8/1/2017, 02:00

PhilippeB a écrit:
Théodéric a écrit:

dans un de ses bouquin il écrit "qu'il faut que l'état et la république arrivent a remplacer la religion dans l'esprit des gens , qu'ils y croient comme ils croyaient en Dieu qu 'il leurs soit impossible de douter !"
le type qui a ça comme objectif alors qu'on lui a enseigné que " la religion c'est l'opium du peuple " il veut arriver a quoi ? être l'opium du peuple !?
cela n'a rien a voir avec la notion de service d'un état , mais avec la trahison de l'intelligence le reniement de l'humain ! !!
la devise de la France est " Liberté Égalité Fraternité !"
ce qu'il défini là c'est la destruction de la Fraternité (rien que de concevoir cela comme il le dit)
la Liberté , il l'a tue, en décidant de s’immiscer dans la conscience des autres pour leur imposer sa volonté !
l'Egalité ; elle n'a aucune place quand tu prétend devenir le Dieu dans l'esprit de l'autre !!

L'Egalité, la Fraternité et la Liberté sont des idoles de la révolution française, ce sont des valeurs idéologisées qui n'ont rien à voir avec leurs pendants catholiques.

Peillon quant à lui veut détruire ces idoles mais pas pour que les Français adorent ensuite à nouveau le véritable Dieu de Jésus Christ mais l'adorent lui et sa religion républicaine.

Bonsoir PhilippeB

je ne fais pas l'éloge de la devise aveugle de la république , mais je dis que Peillon ne la respecte même pas et en plsu la démolie !
les hommes battissent sur le sable donc rien ne tiendra jamais , mais que de peines et souffrances !
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   9/1/2017, 07:13

Décidement Nevers est aussi un lieu saint de la gauche il faut croire. Après Peillon qui y enseigna aux jeunes instituteurs la philosophie républicaine, voici la campagne en marche qui s'y invite.

Vendredi Macron était en meeting à Nevers:
Cette terre est chargée d’histoire, chargée de politique au sens noble du terme. C’est bien sûr une terre mitterrandienne c’est aussi la terre de Bérégovoy”.

Réplique de Bernard Cazeneuve:
pour Mitterrand il était possible “que les partis de gauche puissent évoluer mais pas au point de théoriser le ‘ni droite, ni gauche’ qu’il considérait comme un ailleurs improbable. À moins qu’il ne fût la manifestation d’un opportunisme cynique dans des circonstances particulières ou d’une confondante immaturité”.

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   9/1/2017, 16:08

Cela saute aux yeux mais je le note quand même.
Macron-Brutus parlant de politique "au sens noble du terme".
Cazeneuve critiquant, au nom de Mitterrand, le ni-droite ni-gauche comme un "opportunisme cynique".
La battle des hypocrites a commencé !

Pas étonnant que dans un tel paysage politique des propositions insanes comme celles de Peillon puissent avoir tribune et écho.
Heureusement qu'il y a encore quelques hommes politiques, ou femmes, qui ont de la vraie noblesse.

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.


Dernière édition par Nathan2 le 12/1/2017, 08:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aristote

avatar

Masculin Messages : 513
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   9/1/2017, 16:48

J'ai visionné un extrait de On n'est pas couché. Vincent Peillon porte au pinacle la liberté de conscience, comme si elle devait être un ciment de notre société. Je ne vois alors pas pourquoi libérer les consciences (car c'est bien de cela dont il s'agit, on fait violence à la conscience pour se libérer de tous ses vieux démons tyranniques, qu'ils s'appellent "religion", "droit naturel", et j'en passe) doit être assorti d'une loi politique que l'on ne peut pas librement rejeter, à moins que cette liberté des consciences ne prenne finalement elle-même le statut de commandement, et nous contraigne à nous incliner... Une forme de tyrannie en somme. On peut dire que nos tyrans du passé ont été parfois bien décérébrant, mais alors les futurs tyrans de demain ne sont-ils pas pires ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   9/1/2017, 20:15

"à moins que cette liberté des consciences ne prenne finalement elle-même le statut de commandement, et nous contraigne à nous incliner…"


ON LE FORCERA A ETRE LIBRE (Rousseau)

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1776
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   10/1/2017, 13:17

Pour ceux que ça intéresse; mais vous devrez patienter pour voir ce replay publicité oblige(environ 5 mn)


La guerre des gauches : Les enfants terribles
http://www.france2.fr/emission/dimanche-20h55/diffusion-du-08-01-2017-22h40
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   10/1/2017, 14:15

J'aime bien le crabe mais là c'est l'indigestion.

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8713
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   12/1/2017, 03:51

Nathan2 a écrit:
"à moins que cette liberté des consciences ne prenne finalement elle-même le statut de commandement, et nous contraigne à nous incliner…"


ON LE FORCERA A ETRE LIBRE (Rousseau)

Houai et heureux aussi !! rambo

y sont forts les hommes !!! :help:
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1312
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   12/1/2017, 08:30

Et comment le forcera-t-on à être heureux ? Avec la fessée bien sûr. C'est encore Rousseau qui le dit dans ses Confessions.

"Comme mademoiselle Lambercier avait pour nous l'affection d'une mère, elle en avait aussi l'autorité, et la portait quelquefois jusqu'à nous infliger la punition des enfants quand nous l'avions méritée. Assez longtemps elle s'en tint à la menace, et cette menace d'un châtiment tout nouveau pour moi me semblait très effrayante ; mais après l'exécution, je la trouvai moins terrible à l'épreuve que l'attente ne l'avait été: et ce qu'il y a de plus bizarre est que ce châtiment m'affectionna davantage encore à celle qui me l'avait imposé."

Cette attitude à la qui aime bien châtie bien vient d'être interdite par nos députés. Il est désormais défendu par la loi aux parents de donner une fessée à leurs enfants.
Nos bambins en seront encore plus heureux, et le recrutement de super nanny va exploser.

J'en profite pour faire ma confession d'enseignant.
Une année (c'était ma pire année) alors que je faisais cours d'Education Civique Juridique et Sociale à des secondes, des élèves que je ne connaissais pas sont entrés par effraction dans mon cours avec la volonté d'y mettre le boxon. Je me suis mis devant la porte et en ait repoussé un. Je fus suite à cela convoqué par mon proviseur-adjoint pour avoir bousculé cet élève. Je ne lui avait fait aucun mal, mais c'est vrai, je l'avais bousculé, je l'avais touché.

Oh ! quelle vie dorée prépare-t-on à notre jeunesse !

_________________
L'oiseau du Christ se lève au crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
aristote

avatar

Masculin Messages : 513
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   12/1/2017, 11:03

Vous êtes enseignant Nathan ? Je prépare le CAFEP d'histoire-géographie cette année ! Mais ça ne doit pas être un métier facile tous les jours, suivant votre remarque ci-dessus..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Primaire de la gauche : Vincent Peillon
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une primaire à gauche pour 2017 ?
» Peillon: "rééquilibrer" les salaires des profs du primaire et du secondaire
» Des directeurs d'école en grève contre la réforme Peillon
» Pour Eric Zemmour, le Front national est "trop à gauche", et "nous nous dirigeons vers le chaos" à cause des "musulmans dans le peuple français".
» extrême gauche = dictature?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: