DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Primaire de la gauche : Vincent Peillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6507
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 11:43

Vincent Peillon : « le catholicisme est incompatible avec la liberté, contrairement à l’islam ! »

Article publié le 14.12.2014

NDR. L’Université de Neuchâtel a de quoi se réjouir de l’arrivée de ce nouvel évangélisateur.

"Pour se rendre compte de l’attitude servile de cette gauche, on peut se référer aux propos de Vincent Peillon où sa férocité contre le catholicisme, n’avait d’égale que sa servilité envers l’islam. Ces propos montrent une soumission devant l’islam, doublée d’une véritable haine du catholicisme et du christianisme en général.

Vincent Peillon : « On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec le Catholicisme ». Il faut instaurer une nouvelle religion républicaine !"

[…]

"«Ce qui manque au socialisme pour s’accomplir comme la pensée des temps nouveaux, c’est une religion nouvelle : donc un nouveau dogme, un nouveau régime, un nouveau culte doivent surgir, afin qu’une nouvelle société prenne la place de l’ancienne. »

Et il continue : « toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute orthodoxie.»

Pour lui : « cette nouvelle religion est nécessaire pour conquérir l’espace laissé par la Révolution française à l’Eglise, dans le domaine de la foi et de la spiritualité, pour assurer « la victoire finale» de la révolution. Et cette révolution spirituelle, qui doit accompagner la révolution matérielle, c’est la laïcité. C’est pour cela qu’on a pu parler de foi laïque, de religion laïque … »"

Lire l'article (datant du 3 septembre 2014):

http://ripostelaique.com/vincent-peillon-le-catholicisme-est-incompatible-avec-la-liberte-contrairement-a-lislam.html

Autres articles :

http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/France/Vincent-Peillon-veut-sortir-religion-champ-politique-2016-12-20-1200811874
http://fr.aleteia.org/2016/12/19/devinez-qui-est-le-seul-catholique-de-la-primaire-de-la-gauche/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6507
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 11:45

En annonçant une charte de la laïcité dans les écoles, Vincent Peillon ne peut s’empêcher d’ajouter que « la question de la laïcité ne (tourne pas) à l’obsession de l’islam.

Comment comprendre ce commentaire? La seule explication, quand on connait les convictions du personnage, parait évidente : c’est un message aux enseignants de ne pas appliquer la loi de la même manière à tous les élèves. Quand il s’agit de l’islam, Vincent Peillon fait preuve de beaucoup de retenue dans l’application de la loi. Comme ses amis de gauche, il n’hésite pas à renier ses principes pour se prosterner et faire allégeance à l’Islam. Ainsi, le ministre avait peur que sa charte de la laïcité soit appliquée à l’Islam avec la même rigueur que les autres religions.

Pour qu’il n’y ait aucun risque, Vincent Peillon se devait de préciser : «il ne faut pas que la laïcité devienne une « obsession contre l’islam ». Autrement dit : montrez de la retenue quand il s’agit de l’islam.

Pourtant, cette charte ne s’aventure pas sur le sujet des parents accompagnateurs de sorties scolaires. De la même manière, elle ignore les tentatives de contournement qui se font jour, avec les jeunes filles arborant les abayas islamiques en Terminales (Le Figaro du 27/7/2013). Quant à la cantine, elle fait régulièrement l’objet de tensions.

De même cette charte ignore le rappel du Haut Conseil à l’intégration sur la gravité de la situation : (http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/Avis.pdf ) :

Spoiler:
 

http://ripostelaique.com/vincent-peillon-le-catholicisme-est-incompatible-avec-la-liberte-contrairement-a-lislam.html
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 13:09

Avec Vincent Peillon la liberté n'a pas d'autre sens que la mort.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 16:58

Peillon n'a de "socialiste" que son patronyme, en un sens très pégreux... :mortderire:
Au fond, ce n'est qu'une sale crapule, comme le parti qu'il représente, indigne désormais du politique! fou
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RenéMatheux



Masculin Messages : 14975
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 18:15

C'est cela! Il faut condamner les catholiques!
C'est exactement ce que vous dites!

C'est ce que vous traduisez dans votre langage "discrimination encers les cathos, appel à la haine et tout le tintouin!
"Comme vous jugez, vous serez juger"
Attention adamev, avant 10 ans vous serez en train de rencdre compte de vos acte!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 18:22

adamev a écrit:
Spoiler:
 
 

Vous en avez du culot: ben oui catholicisme et christianisme sont parfaitement assimilables, sauf pour les menteurs comme vous qui vous dites chrétiens en insultant aussi l'Eglise du Christ sur un forum catholique, mais plus sournoisement que Peillon.

vraiment des vicieux ces franmaks! Thumbdown
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 18:29

adamev a écrit:
Spoiler:
 
 

Avant de vous indigner, vous devriez adhérer, sans ambages, à cette définition de la laïcité: "neutralité idéologique de l'État, et de ses satellites, qui a pour but de défendre le caractère intrinsèquement délibérant du citoyen, en vertu du suffrage universel". En d'autres termes, la laïcité de l'État et de ses organes n'a d'autre fonction que de protéger le caractère général de la liberté citoyenne, en s'interdisant de l'influencer, à quelque moment de son exercice. De sorte que, la laïcité n'est pas cette persécution religieuse qu'est le laïcisme, qui veut occulter la religion, en la réduisant à la clandestinité. Car, la laïcité se cantonne à la neutralité idéologique de l'État, en ses officiers et ses organes, pendant l'exercice de leurs fonctions.

Par conséquent, les propos de Peillon sont dignes d'un Hébert. De sorte qu'il mérite la même fin... siffler
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 19:02

SUPPRIME. PAS D'INSULTES SVP.


Dernière édition par saint Zibou le Ven 06 Jan 2017, 22:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Jeu 05 Jan 2017, 19:02

Mgr Ulrich : « L’État reconnaît à l’Église le droit de s’exprimer »

Recueilli par Samuel Lieven, le 03/01/2017 à 8h51

Archevêque de Lille et ancien vice-président de la conférence des évêques (CEF), Mgr Laurent Ulrich fait partie des promus du 1er janvier à la Légion d’Honneur.
Il revient sur le sens que revêt cette distinction pour un responsable religieux.


Quelle signification la Légion d’honneur revêt-elle pour un responsable religieux ?

Mgr Laurent Ulrich : C’est d’abord quelque chose de touchant, un signe de reconnaissance à l’égard de ce que l’on fait et des engagements que l’on prend. Cette distinction – à laquelle je n’étais nullement candidat, pas plus que je ne sais qui m’a recommandé au ministère de l’intérieur – signifie aussi que ce que l’on fait en tant qu’évêque ou ecclésiastique n’est pas réservé à une partie de la population, à une communauté à part, mais participe du bien commun.

De ce point de vue, on touche au cœur de la tradition laïque et républicaine : chacun est membre de l’unique communauté nationale, quelles que soient son activité et sa conviction.

En quoi l’action d’un évêque participe-t-elle au bien commun ?

Mgr Laurent Ulrich : Nos engagements, nos prises de parole et leur répercussion dans l’espace public peuvent tout d’abord être perçus comme faisant du bien au sein de la population. L’engagement de l’Église au service des plus fragiles, des communautés et de l’intégration des composantes les plus diverses de la société sont aussi facteur de bien-être et de cohésion dans le pays.

Enfin, la manière de conduire l’Église participe également au bien commun. Si j’étais un agitateur inconséquent, je ne pense pas que j’aurais reçu cette distinction.

La reconnaissance officielle est-elle vraiment compatible avec la radicalité de l’Évangile ?

Mgr Ulrich : Jusqu’à présent, cela n’a pas empêché l’Église de s’exprimer, comme elle l’a encore fait récemment avec le document Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique. Les élus, les candidats ou les responsables à qui je l’ai envoyé ont reconnu la valeur de cette prise de parole : sans être partisane, elle souligne les enjeux qui se posent à la veille de cette année cruciale au plan électoral.

Ce signe de reconnaissance signifie finalement que l’Église a droit à la parole et c’est très positif dans le contexte que nous connaissons aujourd’hui.

Est-ce une manière, après une période au cours de laquelle nombre de catholiques ont pu se sentir négligés dans le débat public, de pacifier la situation ?

Mgr Ulrich : D’un côté, on entend beaucoup de critiques sur le mode : « Mais de quoi l’Église se mêle-t-elle ? » D’un autre côté, l’État a toujours donné des signes rappelant que l’Église a le droit à la parole. Au fond, c’est une manière pour ce dernier de nous dire : « Quel que soit votre positionnement, vous avez le droit de parler. » Cela a évidemment une vertu pacificatrice dans une société où on peut ne pas partager la même opinion mais, néanmoins, l’exprimer. C’est même un signe de bonne santé !

Recueilli par Samuel Lieven

http://www.la-croix.com/Religion/France/Mgr-Ulrich-LEtat-reconnait-lEglise-droit-sexprimer-2017-01-03-1200814347
Revenir en haut Aller en bas
marie-sol

avatar

Féminin Messages : 245
Inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 00:44

saint Zibou a écrit:
Peillon n'a de "socialiste" que son patronyme, en un sens très pégreux... :mortderire:
Au fond, ce n'est qu'une sale crapule, comme le parti qu'il représente, indigne désormais du politique! fou

sale, peut-être pas, mais perverti comme tous ceux dont le pouvoir est leur raison de vivre !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8406
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 01:31

adamev a écrit:
Spoiler:
 
 

Bonsoir Adamev,

je ne suis pas le plus catholique du site , mais je préfère 1000fois me faire catholique que de m'approcher du monstre que se propose d'établir ce criminel !!!

ce genre de crétin ne se rappel-t-il pas que ses pères disaient " la religion est l'opium du peuple !" et que propose-t-il ? fonder une religion athée !!

donc il est bien plus criminel que ceux qu'ils accusent car eux ils fondaient une religion en y croyant et s'y soumettant, lui il veut juste tromper tout le monde !
ce genre d'homme ont en eux le cœur disponible à l'écoute du rebelle prés a tuer le Christ comem leur père qui est homicide depuis le commencement !!  

on a déjà vu et entendu des horreurs mais ce genre d'homme sont vraiment des disciple de l'enfer !!
ils réussiront car il faut bien que s'abatte le jugement final pour une juste raison , leur réussite signera leur condamnation !!
quelle tristesse Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé

avatar

Masculin Messages : 3158
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 12:44

adamev a écrit:
la foi des croyants et les organisations qui prétendent les fédérer et/ou les représenter. Or comme toutes les organisations elles sont entachées de logiques d'appareils où l'Esprit Saint n'a pas sa place.

L'Esprit saint souffle où il veut.  Ne vous en déplaise.

Ce n’est pas à vous de décider où il souffle ou non.

S'il ne souffle pas dans l'Église Catholique parce qu'elle est organisée, imaginez comment il soufflerait dans nos organisations gouvernementales hyperstructurées et atrophiées.

Arrêtez de vous prendre pour Dieu.

Thumbdown


Dernière édition par L'assoiffé le Ven 06 Jan 2017, 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 14:44

adamev a écrit:
L'assoiffé arrête de picoler...
Tu pourrais avoir au moins la politesse de me citer correctement et non de manière tronquée. J'ai en effet écrit :
Je ne confonds pas, et Peillon non plus, la foi des croyants et les organisations qui prétendent les fédérer et/ou les représenter. Or comme toutes les organisations elles sont entachées de logiques d'appareils où l'Esprit Saint n'a pas sa place.

Bof quand on excommunie, anathémise à tour de bras tout ce qui ne pense pas comme vous ... où est l'Esprit Saint???

je pense quant à moi que les chrétiens ont leur place dans la politique et que c'est à eux de prouver par leurs actes que l'Esprit Saint y a sa place.

(et je n'ai pas picolé Pouffer de rire )
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 18:34

adamev a écrit:
Espérance a écrit:
adamev a écrit:
L'assoiffé arrête de picoler...
Tu pourrais avoir au moins la politesse de me citer correctement et non de manière tronquée. J'ai en effet écrit :
Je ne confonds pas, et Peillon non plus, la foi des croyants et les organisations qui prétendent les fédérer et/ou les représenter. Or comme toutes les organisations elles sont entachées de logiques d'appareils où l'Esprit Saint n'a pas sa place.

Bof quand on excommunie, anathémise à tour de bras tout ce qui ne pense pas comme vous ... où est l'Esprit Saint???

je pense quant à moi que les chrétiens ont leur place dans la politique et que c'est à eux de prouver par leurs actes que l'Esprit Saint y a sa place.

(et je n'ai pas picolé Pouffer de rire )

Mais j'en suis bien d'accord... mais en qualité de citoyens. Encore une fois ce n'est pas la foi individuelle qu'il faut encadrer mais les groupes politico-religieux. Et quand j'écris que l'ES n'a pas sa place dans ces groupes c'est parce que leurs memebres ne lui laissent aucune place... Ex ce forum...

Et bien, laissons Lui la place, que chacun se place devant sa conscience et Le laisse s'exprimer et on en verrait les fruits :

Galates 5:22 : Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité,

On essaie ? au lieu de se chercher les poux les uns les autres...

Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé

avatar

Masculin Messages : 3158
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 18:47

adamev a écrit:
L'assoiffé arrête de picoler...
Tu pourrais avoir au moins la politesse de me citer correctement et non de manière tronquée. J'ai en effet écrit :
Je ne confonds pas, et Peillon non plus, la foi des croyants et les organisations qui prétendent les fédérer et/ou les représenter. Or comme toutes les organisations elles sont entachées de logiques d'appareils où l'Esprit Saint n'a pas sa place.

Bof quand on excommunie, anathémise à tour de bras tout ce qui ne pense pas comme vous ... où est l'Esprit Saint???

Désolé pour la «tronque», mais je ne me prononcerai pas sur ce que dit Peillon, je n'ai pas le cerveau d'un français (rappelez-vous, je suis canadien et j'ai qu'un demi-cerveau de français), d'où la «tronque»!  :beret:

Ça ne n’empêche pas de picoler tout de même...  champagne  

Le point sur lequel je ne suis pas d'accord avec vous est que les organisations qui fédèrent ou représentent les groupes religieux ne seraient pas inspirés par l'Esprit Saint, donc il faut les faire taire, donc il faut les effacer de la place publique, et donc il faut les combattre.

Elles peuvent effectivement avoir des logiques d'appareils qui les handicapent, tout comme nos bons gouvernements démocratiques, mais ça n'empêche pas l'Esprit Saint de passer!
 Dieu est plus grand que cela, il me semble.
Il passe même dans nos gouvernements, alors.

Pour ce qui est d’excommunier et anathématiser, vous n'avez qu'à ouvrir les infos du soir.  Vos organisations favorites le font continuellement aussi, sous d'autres formes, pour imposer leurs idées par la force. (selon les moyens qu'elles disposent, évidemment)
Vous le faites vous-même très souvent d'ailleurs.

Stigmatiser, ridiculiser et faire taire celui qui n'a pas la même opinion que l'appareil gouvernemental, que notre parti politique ou de notre équipe sportive favorite, ce n'est pas le divertissement national de toutes nos sociétés occidentales?

Et pourquoi le font-il?

Pour faire triompher ce qu'ils pensent être la vérité ou pour protéger et/ou imposer leurs intérêts personnels sur les autres.

C'est ainsi, dans ce monde temporel.


Dernière édition par L'assoiffé le Ven 06 Jan 2017, 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 19:05

adamev a écrit:
Et quand j'écris que l'ES n'a pas sa place dans ces groupes c'est parce que leurs memebres ne lui laissent aucune place... Ex ce forum...

Certes... mais l'Esprit soufflant où il veut, il peut bien souffler y compris là ou ne lui laisse pas de place... voire là où on ne veut pas lui laisser de place !

L'Esprit trouve toujours un chemin... mais c'est souvent un chemin auquel on ne s'attendait pas.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé

avatar

Masculin Messages : 3158
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 19:10

Marc Hassyn a écrit:
adamev a écrit:
Et quand j'écris que l'ES n'a pas sa place dans ces groupes c'est parce que leurs memebres ne lui laissent aucune place... Ex ce forum...

Certes... mais l'Esprit soufflant où il veut, il peut bien souffler y compris là ou ne lui laisse pas de place... voire là où on ne veut pas lui laisser de place !

L'Esprit trouve toujours un chemin... mais c'est souvent un chemin auquel on ne s'attendait pas.

salut
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé

avatar

Masculin Messages : 3158
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 19:11

Espérance a écrit:
Et bien, laissons Lui la place, que chacun se place devant sa conscience et Le laisse s'exprimer et on en verrait les fruits :

Galates 5:22 : Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité,

On essaie ? au lieu de se chercher les poux les uns les autres...

Je vote pour vous. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1730
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 19:24

Biographie[modifier | modifier le code]
https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Frossard
André Frossard est né le 14 janvier 1915 dans le Doubs. Il est le fils de Ludovic-Oscar Frossard, l'un des fondateurs historiques du Parti communiste français, qui fut à 31 ans le premier secrétaire général du PCF, puis ministre dans les gouvernements du Front populaire.

Il est élevé dans l'agnosticisme parfait, « celui où la question de l'existence de Dieu ne se pose même plus ».

André Frossard fréquente l'École des arts décoratifs. Il fera alors carrière dans le journalisme en tant que dessinateur et chroniqueur.

Sa grand-mère paternelle est juive et son village de l'est, Foussemagne, « le seul village de France où il y avait une synagogue et pas d'église. » Sa grand-mère du côté maternel est protestante.

À vingt ans, il se convertit au catholicisme, le 8 juillet 1935, dans la chapelle des religieuses de l’Adoration Réparatrice rue d'Ulm, déménagée au 39 rue Gay-Lussac, à Paris (5e), dans laquelle il était entré, insouciant, à la recherche d'un ami, André Willemin. Il raconte cette conversion soudaine dans son livre à succès : Dieu existe, je l'ai rencontré.

Il est incorporé dans la marine en septembre 1936. Entré dans la Résistance dès sa démobilisation (réseau de camouflage du matériel de guerre repris à l'occupant allemand).

et
Vincent Peillon, l’inventeur de la religion républicaine, est candidat…

Le premier s'est converti au catholicisme( Frossart)

Le deuxième (Peillon): veut inventer la religion Républicaine
http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/vincent-peillon-linventeur-de-la-religion-republicaine-est-candidat,298988

je préfère le premier
ptrem
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1730
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 19:58

Quant au grand Charles , il fut vraiment un grand; Peillon un très petit, comparé.
Ptrem


https://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/2490/charles-de-gaulle-chretien-homme-d-etat

Charles de Gaulle — Chrétien, homme d'État

de Fondation Charles-de-Gaulle

Collection Cerf Histoire

432 pages - août 2011 - Disponible

25,00€

La foi d'un croyant est toute subjective et l'historien n'est pas toujours le mieux armé pour la comprendre. Dans le cas du général de Gaulle, cette difficulté est particulièrement marquée. L'intéressé s'est peu exprimé sur le chapitre, par pudeur sans doute. Les témoignages de ceux qui l'ont connu et fréquenté ou les écrits publics et privés qu'il a laissés livrent pourtant des indications précieuses sur la foi du Général. Loin des caricatures qui feraient plus tard de lui un disciple de Charles Maurras et de l'Action française, le jeune Charles de Gaulle fut élevé dans un catholicisme à la fois traditionnel et ouvert. Il devait rester fidèle à cette éducation tout au long de son existence. En ce sens, de Gaulle fut incontestablement un croyant et un pratiquant. Se posent alors deux questions très simples : cette foi et cette pratique religieuse ont-elles compté dans certaines des décisions qu'il eut à prendre à la Libération ou sous la Ve République ? Comment de Gaulle agit-il en homme d'État et en chrétien, à défaut de vouloir être un « homme d'État chrétien » ? Pour y répondre, la Fondation Charles de Gaulle a réuni des spécialistes d'histoire religieuse, mais aussi des historiens du politique. Leurs contributions montrent que de Gaulle réfléchit et agit en laïc catholique, à la fois fidèle à l'idéal républicain et à l'enseignement conciliaire.

--


Charles de Gaulle — Chrétien, homme d'État
Revenir en haut Aller en bas
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 21:02

Vincent Peillon a le mérite de dire tout haut ce que beaucoup de maçon pense tout bas et c'est tant mieux ! Les Catholiques ainsi que les Papes ont beaucoup prévenu sur le projet de destruction de l’Église Catholique par la Franc maçonnerie.

Peut être que tout les maçons trompé par la secte responsable de tant de malheurs ouvrirons enfin les yeux (comme Serge Abad-Gallardo ou tant d'autre) Peut être même Adamev, qui aura le courage d'enfin rejoindre VRAIMENT l’Église Catholique et mettre enfin au clair son âme (et sa signature :mdr:)

Courage frère Adamev courage !
Revenir en haut Aller en bas
jérémy261



Masculin Messages : 293
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 21:46

comment on peut être FM et chrétien alors que le FM est voué au culte du secret et luciférien de base
?




pour le reste, repentez-vous pendant qu'il est encore tant Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 22:02

saint Zibou a écrit:
SUPPRIME. PAS D'INSULTES SVP.

En effet, j'avais oublié, les français acceptent mieux de voir la religion chrétienne bafouée que leurs politiciens... siffler
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 22:42

Peillon va très loin. Il veut combattre l'Eglise comme naguère la terreur le faisait. Il donne l'apparence d'un discours policé, démocratique, mais vu la teneur de ses propos il est évident qu'il (ou les gens qui sont sur sa ligne, peu nombreux mais influents) ira aussi loin qu'il le pourra.
Il me fait penser à Voltaire.
Voltaire, à l'article de la mort, voulu que ses amis lui amènent un prêtre pour se confesser. Mais ceux-ci refusèrent.
Dans ce refus de ses amis je vois l'action de la Providence. Dieu est ouvert au pardon mais Voltaire avait été trop loin. Il a cherché de toutes ses forces à perdre les âmes. C'est cela que Dieu n'a pas voulu pardonner, ce militantisme anti-chrétien forcené, de toute son âme, et qui fit mouche.
L'attitude de Peillon me met très mal à l'aise. Sans doute faut-il que nous en passions par là, par l'attaque du Christ jusqu'à la lie. Mais humainement voir une âme se diriger ainsi tout droit vers l'enfer…
Peillon est encore vivant, des évènements importants peuvent avoir lieu demain, des prises de conscience, des remords. La crainte de l'enfer. Mais comme pour Voltaire j'ai l'impression qu'il a franchit un seuil. Il a été trop loin dans sa volonté de couper la France et ses enfants du Christ.
Il est encore vivant et pourrait utiliser son influence pour réparer tout le mal qu'il a fait. C'est comme cela qu'il pourrait encore être sauvé. Mais comme pour Voltaire, il n'est pas seul et ses amis l'en empêcheraient sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 8406
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 23:20

Nathan2 a écrit:
Peillon va très loin. Il veut combattre l'Eglise comme naguère la terreur le faisait. Il donne l'apparence d'un discours policé, démocratique, mais vu la teneur de ses propos il est évident qu'il (ou les gens qui sont sur sa ligne, peu nombreux mais influents) ira aussi loin qu'il le pourra.
Il me fait penser à Voltaire.
Voltaire, à l'article de la mort, voulu que ses amis lui amènent un prêtre pour se confesser. Mais ceux-ci refusèrent.
Dans ce refus de ses amis je vois l'action de la Providence. Dieu est ouvert au pardon mais Voltaire avait été trop loin. Il a cherché de toutes ses forces à perdre les âmes. C'est cela que Dieu n'a pas voulu pardonner, ce militantisme anti-chrétien forcené, de toute son âme, et qui fit mouche.
L'attitude de Peillon me met très mal à l'aise.  Sans doute faut-il que nous en passions par là, par l'attaque du Christ jusqu'à la lie. Mais humainement voir une âme se diriger ainsi tout droit vers l'enfer…
Peillon est encore vivant, des évènements importants peuvent avoir lieu demain, des prises de conscience, des remords. La crainte de l'enfer. Mais comme pour Voltaire j'ai l'impression qu'il a franchit un seuil. Il a été trop loin dans sa volonté de couper la France et ses enfants du Christ.
Il est encore vivant et pourrait utiliser son influence pour réparer tout le mal qu'il a fait. C'est comme cela qu'il pourrait encore être sauvé. Mais comme pour Voltaire, il n'est pas seul et ses amis l'en empêcheraient sûrement.

Nathan2 bonsoir,

dans un de ses bouquin il écrit "qu'il faut que l'état et la république arrivent a remplacer la religion dans l'esprit des gens , qu'ils y croient comme ils croyaient en Dieu qu 'il leurs soit impossible de douter !"
le type qui a ça comme objectif alors qu'on lui a enseigné que " la religion c'est l'opium du peuple " il veut arriver a quoi ? être l'opium du peuple !?
cela n'a rien a voir avec la notion de service d'un état , mais avec la trahison de l'intelligence le reniement de l'humain ! !!
la devise de la France est " Liberté Égalité Fraternité !"
ce qu'il défini là c'est la destruction de la Fraternité (rien que de concevoir cela comme il le dit)
la Liberté , il l'a tue, en décidant de s’immiscer dans la conscience des autres pour leur imposer sa volonté !
l'Egalité ; elle n'a aucune place quand tu prétend devenir le Dieu dans l'esprit de l'autre !!

et ce gars là se présente pur être élu et il fat parti d'un groupe de personnes qui se présentent pour sauver la France et voir le monde !?

Toto batman est vraiment a l’œuvre !!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 23:43

adamev a écrit:
Le père picolateur écrit : Le point sur lequel je ne suis pas d'accord avec vous est que les organisations qui fédèrent ou représentent les groupes religieux ne seraient pas inspirés par l'Esprit Saint, donc il faut les faire taire, donc il faut les effacer de la place publique, et donc il faut les combattre.

Je n'ai rien écrit de tel. Mais j'ai écrit : Je ne confonds pas, et Peillon non plus, la foi des croyants et les organisations qui prétendent les fédérer et/ou les représenter. Or comme toutes les organisations elles sont entachées de logiques d'appareils où l'Esprit Saint n'a pas sa place.

Même un canadien biberonné au sirop d'érable devrait comprendre que ce sont les logiques d'appareils qui ferment la porte à l'ES dans les groupes politico-religieux... Pas que l'ES en serait absent par "ségrégation". Il faut combattre ces groupes parce que leur idées religieuses sont détournées en idéologies politiques attaquant les fondements du pacte républicain.

Et pour par avance répondre aux détracteurs de la FM : nos obédiences aussi sont entachées par les logiques d'appareils. Simplement nos procédures font qu'au bout d'un an nous pouvons renvoyer nos dirigeants d'obédiences à leurs chères études (toutes les fonctions étant à durée limitée d'un an renouvelables au maximum 2 fois). De plus sauf mandat express du Convent (assemblée générale des loges) aucun de ces hiérarques n'est autorisé à s'exprimer en public au non de tous les membres.

Il faudrait d'abord avoir l'honnêteté de définir le pacte républicain: un national-socialisme LINGUISTIQUE, de modalité démocratique. Car, la langue est, aussi, critère de ségrégation radicale, parce qu'indépassable. Certes, à la différence du national-socialisme GÉNÉTIQUE, il ne refoule pas l'autre d'office, mais demeure ouvert à l'accueil, sous condition de polyglossie. Or, puisque le pacte républicain ne peut être universel, pourquoi reprocher l'exclusivisme chrétien, à l'Église, pourtant lui aussi d'office ouvert, selon la modalité de la conversion? De sorte qu'il faut prendre garde aux crapules hébertistes, qui relèvent la tête...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Ven 06 Jan 2017, 23:48

L'aspect congrégationnaliste de la F.M. n'est pas, je l'avoue, pour me déplaire...
Je suis moi-même congrégationnaliste mais confessionnel...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 00:33

adamev a écrit:
Alors oui il faut faire de la laïcité un instrument de combat, non contre la foi, mais contre le politico-religieux et ses revendications.  

laïcisme (venu de la maçonnerie) contre l'Eglise Catholique.

adamev a écrit:
Vous me faites bien rire avec notre pseudo projet de destruction de l'ECAR.... qui n'a pas besoin de nous pour ça... Elle le fait très bien toute seule.

Pas de projet de destruction de l'Eglise Catholique, qui se détruit toute seule

___

Tout et son contraire, pour pas changer ! la seul question qui me taraude : en êtes vous conscient ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 5695
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 00:49

Peillon est surnommé "Le serpent " par ses pairs...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 08:49

Je ne m'étais pas intéressé à lui le trouvant particulièrement insipide et froid. Jugement que je m'étais formé après la lecture de son livre sur Merleau-Ponty, et aussi parce que lorsque ministre de l'éducation nationale il avait fait la charte de la laïcité je l'avais trouvée aussi fade et inutile. Mais effectivement cette fadeur (ou alors peut-être était-ce à l'époque un réflexe de ma part pour ne pas le regarder de plus près ?) cache quelque chose de terrible. Il y a du serpent en lui.
Je viens de lire sa bio. Je comprend mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 10:52

Je l'ai déjà dit plus ou moins implicitement sur ce forum. Je le taisais par respect exagéré de l'institution, je suis enseignant en philosophie dans l'enseignement secondaire. Kant, Rousseau, et la plupart des philosophes à l'origine de l'idéal républicain moderne le disent : en tant que citoyen nous avons le droit et le devoir de donner notre opinion sur la république. Il suffit pour cela que la critique en reste au débat d'idées, et qu'elle en respecte les principes fondamentaux. Ce que j'ai toujours fait. Ma critique ici de V. Peillon s'inscrit d'ailleurs dans ce cadre : son projet de remplacer l'éducation des parents par l'éducation de l'Etat peut être vue comme contradictoire avec la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, etc.
Ma critique est respectueuse de l'institution, je la porte ici sur ce forum mais devant mes élèves je m'efforce de suivre les consignes. D'ailleurs de nombreux collègues ne se gènent pas pour critiquer l'institution au dehors, parfois dans des tribunes à grand tirage. Je fais de même.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 10:53

Le jour où la charte de la laïcité est entrée en application je m'en souviens bien. C'était le début de l'année scolaire. Alors que je présentais la théorie darwinienne  un élève a commencé à s'opposer avec virulence à mon cours au nom du Coran. Ce jour j'ai fait un rapport, soutenu par une référence à la charte de la laïcité qui interdit de s'opposer au contenu d'un cours au nom de la religion (si j'ai dit que je trouvais fade cette charte c'est qu'on avait pas besoin de ses articles pour empêcher ce type de comportement, mais puisque la charte venait de prendre jour, je l'ai utilisée).
J'ai d'ailleurs peut-être été trop respectueux de l'institution ce jour là, de nombreux collègues auraient cherché à comprendre cet élève pour le redresser, et moi ici je pouvais d'autant mieux le comprendre que je suis critique sur la théorie darwinienne. Certes pas en premier lieu, comme lui l'était, pour des raisons religieuses mais pour des raisons scientifiques (question des chainons manquants par exemple) ou philosophiques (je commençais mon cours sur l'ouverture d'esprit de la pensée philosophique et je l'illustrais avec la science.  Darwin a été une telle ouverture, je n'avais pas voulu aller plus loin ce jour là).


Dernière édition par Nathan2 le Sam 07 Jan 2017, 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 10:56

Vincent Peillon, dans sa carrière d'enseignant, a été formateur à l'école normale de Nevers.
Mon premier poste d'enseignant a été à Nevers. Jeune prof dans cette petite préfecture de province, je me rendais souvent à l'école normale le midi pour y déjeuner (on y mangeait très bien).  
Dans cette ville de feu Bérégovoy, dans ce département de feu Mitterand, la laïcité militante y avait laissé fortement son empreinte. Cette empreinte, c'était surtout une atmosphère qui régnait à Nevers.
Mais Nevers ce n'était pas que cela. Ca a été pour moi une ville de contrastes, et cela a nourri en moi un esprit poétique prononcé.
Il y avait cette tristesse (c'est comme cela que j'ai éprouvé l'esprit laïc qui planait sur la Nièvre).


Dernière édition par Nathan2 le Sam 07 Jan 2017, 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2

avatar

Masculin Messages : 1179
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 11:02

Il y avait aussi une espérance que j'ai découvert à Nevers. L'autre endroit où je me rendais souvent c'était le couvent Saint Gildard, où repose Sainte Bernadette dans sa châsse.

Bon anniversaire ma petite bergère !

Loi des contrastes. A l'époque j'étais influencé par la poésie surréaliste. La loi du contraste maximal dont parle André Breton pour produire des images fortes. Ah ça, j'en ai eues des images fortes à Nevers ! Comment peut-on aimer l'idéal républicain dans sa forme "incorruptible" à la manière de Robespierre ? c'est un mystère. Mais avec l'esprit de Sainte Bernadette mes premiers pas dans l'enseignement républicain ont été plutôt plein de joie.

J'habitais pas loin de la pharmacie où, dans le roman de Marguerite Duras Hiroshima mon amour a vécu cette jeune femme amoureuse d'un allemand pendant la guerre, et qui fut tondue pour cela à la libération.
Moi j'avais une autre amoureuse, elle n'habitait pas cette pharmacie mais elle s'occupait d'une autre pharmacie, celle du couvent Saint Gildard. Elle ne s'est pas faite tondre à la libération mais à sa libération (à sa mort) son corps est resté incorrompu. Je devinais ses cheveux derrière son habit de religieuse lorsque j'allais lui rendre visite.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1730
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 11:07

La religion laïque et athée du socialisme à moins que je me trompe ?
On verra si le vote de mai 2017 portera un coup fatal et les disperseront(les idéologues socialistes) pour longtemps
ptrem


Jean Jaurès et la religion du socialisme
Vincent Peillon

Jean Jaurès incarne à lui seul, "le socialisme républicain", le combat pour la paix et l'éloquence parlementaire. Mais derrière cette imagerie officielle, se dissimulent une oeuvre majeure et une pensée philosophique, dont la méconaissance n'en finit pas de se vérifier. Cet ouvrage tente d'en reconstituer la cohérence.

Car le socialisme de Jaurès était, contrairement à bien des idées reçues, un individualisme et un spiritualisme - deux raisons suffisantes pour heurter ses lecteurs marxistes ou libéraux. Retrouver la philosophie jauressienne, cela revient donc à mener le combat contre le collectivisme et contre le matérialisme. Cette évidence devrait en surprendre plus d'un...

A cela s'ajoute le fait que, pour Jaurès, la "révolution" ne peut être réduite à un bouleversement économique. La morale et la religion y ont leur part -décisive. Pour lui, politique et mystique ne sont pas séparables. Ce mouvement intellectuel vient ainsi nous rappeler que "la chose publique" ne saurait être assignée à une technologie du pouvoir aux mains des importants et des habiles. Il lui faut, au contraire, s'enraciner dans l'existence et la féconder afin de lui donner un sens. C'est à cette condition qu'elle retrouvera la dignité et la légitimité qui lui sont, aujourd'hui, si fortement contestées.

D'où cet ouvrage, dans lequel Vincent Peillon s'efforce - en tant que philosophe et socialiste - de raviver une pensée fondatrice et trahie.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6507
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 16:21

Dans le livre Le Maître de la terre de Robert Hugues Benson, l'Antéchrist, nommé Julien Felsenburgh, se rapproche beaucoup de l'idéologie de Vincent Peillon. L'Antéchrist veut y instaurer une religion et un culte nouveaux et mondiaux (dieu étant l'humanité dont l'Antéchrist serait la tête et non plus le Dieu révélé en Jésus Christ) et auquel chaque citoyen a l'obligation de participer. On voit que c'est la même religion et le même culte que Peillon veut instaurer dans le but de détruire l'Eglise catholique.

La seule différence entre les 2 personnages est que dans le roman de Benson Julien Felsenburgh agit à l'international alors que Peillon veut être président de la France. Mais on voit à travers Vincent Peillon l'esprit de l'Antéchrist qui commence petit à petit à entrer dans le monde, tel un sillon qui à mesure qu'il s'élargit dans l'Histoire nous rapproche un peu plus du véritable Ennemi du Christ.

_________________
Philippe

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6507
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 16:32

Théodéric a écrit:

dans un de ses bouquin il écrit "qu'il faut que l'état et la république arrivent a remplacer la religion dans l'esprit des gens , qu'ils y croient comme ils croyaient en Dieu qu 'il leurs soit impossible de douter !"
le type qui a ça comme objectif alors qu'on lui a enseigné que " la religion c'est l'opium du peuple " il veut arriver a quoi ? être l'opium du peuple !?
cela n'a rien a voir avec la notion de service d'un état , mais avec la trahison de l'intelligence le reniement de l'humain ! !!
la devise de la France est " Liberté Égalité Fraternité !"
ce qu'il défini là c'est la destruction de la Fraternité (rien que de concevoir cela comme il le dit)
la Liberté , il l'a tue, en décidant de s’immiscer dans la conscience des autres pour leur imposer sa volonté !
l'Egalité ; elle n'a aucune place quand tu prétend devenir le Dieu dans l'esprit de l'autre !!

L'Egalité, la Fraternité et la Liberté sont des idoles de la révolution française, ce sont des valeurs idéologisées qui n'ont rien à voir avec leurs pendants catholiques.

Peillon quant à lui veut détruire ces idoles mais pas pour que les Français adorent ensuite à nouveau le véritable Dieu de Jésus Christ mais l'adorent lui et sa religion républicaine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 17:13

PhilippeB a écrit:
Théodéric a écrit:

dans un de ses bouquin il écrit "qu'il faut que l'état et la république arrivent a remplacer la religion dans l'esprit des gens , qu'ils y croient comme ils croyaient en Dieu qu 'il leurs soit impossible de douter !"
le type qui a ça comme objectif alors qu'on lui a enseigné que " la religion c'est l'opium du peuple " il veut arriver a quoi ? être l'opium du peuple !?
cela n'a rien a voir avec la notion de service d'un état , mais avec la trahison de l'intelligence le reniement de l'humain ! !!
la devise de la France est " Liberté Égalité Fraternité !"
ce qu'il défini là c'est la destruction de la Fraternité (rien que de concevoir cela comme il le dit)
la Liberté , il l'a tue, en décidant de s’immiscer dans la conscience des autres pour leur imposer sa volonté !
l'Egalité ; elle n'a aucune place quand tu prétend devenir le Dieu dans l'esprit de l'autre !!

L'Egalité, la Fraternité et la Liberté sont des idoles de la révolution française, ce sont des valeurs idéologisées qui n'ont rien à voir avec leurs pendants catholiques.

Peillon quant à lui veut détruire ces idoles mais pas pour que les Français adorent ensuite à nouveau le véritable Dieu de Jésus Christ mais l'adorent lui et sa religion républicaine.

J'aborde en votre sens. Le laïcisme de Peillon n'est que l'idolâtrie persécutrice.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6507
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 19:09

Le mot de la semaine : « laïcité »

Si Vincent Peillon n’avait pas encore eu sa petite polémique, c’est désormais chose faite.



Le candidat Vincent Peillon n’avait pas encore eu sa petite polémique, celle qui, partie de rien et vide de sens, lui permettrait de faire parler de lui pour redorer une campagne terne. Il en était presque jaloux de ses concurrents à la primaire de la gauche, dont certains sont de vieux routiers du dérapage contrôlé. Il partageait certes le même bilan médiocre que Manuel Valls et Arnaud Montebourg, ses anciens commensaux de l’ère Ayrault – le souvenir semble si lointain de cette préhistoire hollandaise. Mais il n’avait pas encore la dimension médiatique que se doit de revêtir tout prétendant sérieux.

C’est désormais chose faite. Rien n’était plus simple, pourtant : il suffisait d’y mettre un peu de bonne volonté. La recette n’est pas bien compliquée. Une bonne polémique doit impérativement toucher à la question du racisme ou de la discrimination. Certains choisissent la finesse, la suggestion – Vincent Peillon, lui, préfère la matière première brute. Pourquoi faire des sous-entendus quand on peut simplement parler du nazisme ?

Après avoir laissé mijoter le temps nécessaire, Vincent Peillon s’est finalement expliqué, justifié… Mais la sauce avait déjà pris : son nom aura été cité à l’envi pendant une journée entière. Les musulmans auront été flattés d’être comparés à des victimes d’un racisme étatisé et les militants socialistes, véritables destinataires du message, auront été galvanisés par la reaffirmation de leur credo préféré : la laïcité radicale était bonne à chasser les curés en 1793 et à débarrasser de la République d’une catholicisme déjà secularisé en 1905, mais elle ne saurait être adaptée aux défis que pose l’islam au XXIe siècle.

Car l’islam, dans le prisme de Vincent Peillon et de cette gauche, est perçu, de bonne foi d’ailleurs, non comme une religion mais comme une culture – la culture de personnes essentiellement d’origine étrangère. Le catholicisme du Français de 1905 est un attribut dont il peut se dévêtir, un accessoire ajouté à son être : l’islam du fils d’immigré de 2016 est une part constitutive de son être. Dans le premier cas, la laïcité est l’exigence de se dépouiller d’un surplus jugé encombrant, dans le second, elle est une injonction à renoncer à une essence reconnue comme indispensable.

Rapidement, l’absurdité du parallèle effectué par l’ancien ministre a été soulignée par des historiens (quoi qu’une simple connaissance même superficielle de l’histoire suffise à s’en apercevoir). Le nazisme ne persécutait pas les juifs au nom de la laïcité. La laïcité en elle-même n’a jamais persécuté personne d’ailleurs, tant qu’il se trouvait des esprits pour en comprendre le fondement philosophique et le champ d’application. Elle n’est qu’une doctrine d’État par laquelle les individus, dans leur qualité de citoyens (et uniquement dans celle-ci) voient leurs rapports avec la puissance publique expurgée (et uniquement avec celle-ci) de toute considération religieuse. Toute autre conception de la laïcité équivaut à un dévoiement – et celle de Vincent Peillon, modeste agrégé de philosophie, qui à deux poids applique deux mesures, en est l’un des exemples les plus frappants et les plus dangereux.

http://fr.aleteia.org/2017/01/07/le-mot-de-la-semaine-laicite/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   Sam 07 Jan 2017, 19:29

Mais vous allez où avec votre ripoublique de mécréants? :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Primaire de la gauche : Vincent Peillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Primaire de la gauche : Vincent Peillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une primaire à gauche pour 2017 ?
» Peillon: "rééquilibrer" les salaires des profs du primaire et du secondaire
» Des directeurs d'école en grève contre la réforme Peillon
» Pour Eric Zemmour, le Front national est "trop à gauche", et "nous nous dirigeons vers le chaos" à cause des "musulmans dans le peuple français".
» extrême gauche = dictature?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: