DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour Etchevénio: Forme et réalité des sacrements.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Pour Etchevénio: Forme et réalité des sacrements.   Jeu 26 Oct 2006, 16:30

Citation :
Bonjour Arnaud,

Ma question est sans rapport avec le débat : pourquoi dire "forme sacramentelle " et pas simplement sacrement?
Cela vient-il de la tendance actuelle à utiliser les périphrases et le vocabulaire technique là où les choses étaient dites simplement avant (nous baignons tous dans cette ambiance, hélas:| ), ou cela apporte t il une nuance?
Merci d'éclairer ma lanterne.

Bien à vous.

C'est saint Thomas d'Aquin (Somme théologique, IIIa Traité des sacrements en général) qui a posé la distinction suivante pour analyser les sacrements:

On peut distinguer dans les sacrement TROIS choses:


1° Le SIGNE, SIGNUM, qui est la FORME SACRAMENTELLE visible et audible par tous. Ce SIGNE comprend une matière et une parole qui donne sens à cette matière dans son utilisation.

Exemple: pour le baptême, la MATIERE est l'eau et la PAROLE qui donne sens au greste de verser l'eau est: "Je te baptise etc."

2° La REALITE, RES : Saint Thomas veut signifier par là la grâce particulière qui est signifiée et communiquée par le sacrement.

Exemple: pour le baptême, la REALITE est la VENUE de la présence de Dieu dans l'âme (et donc le pardon du péché originel).

La question est maintenant celle-là: Faut-il ABSOLUMENT l'usage de la forme sacramentelle (SIGNUM) pour recevoir la grâce qui en dépend (REALITE)?

Saint Thomas répond:
Citation :
Il est évident que si une personne, connaissant la volonté de Dieu sur les sacrement, les méprisait totalement, aucune grâce ne serait reçue.


Par contre, si on imagine une maman enceinte qui prie l'Esprit Saint de descendre sur son enfant. L'esprit Saint descend -il ? Le péché originel est-il aussi tôt pardonné, à la demande de la mère, alors que l'enfant n'est pas né?

Réponse: Bien sûr que oui. L'Esprit Saint vient aussitôt, selon la responsabilité qu'il a donné aux parents.

Cela veut dire que, dans les famille chrétienne, les enfants arrivent à la cérémonoe du baptême selon sa forme sacramentelle DEJA REMPLIS DE LA GRACE DU BAPTEME.


Question: Donc le baptême sacramentel est inutile?

Réponse: Bien sûr que non.
D'abord parce que pour la plupart des familles, qui n'ont pas cette connaissance intime de la liberté de Dieu vis-à-is des SIGNES qu'il a lui-même institués, n'ont pas l'idée de prier pour que leur enfant soit baptisé avant leur naissance. Leurs enfants reçoivent donc la grâce du baptême (la REALITE) le jour du sacrement (le SIGNE).

3° C'est ce que saint Thomas appelle "signe et réalité" ensemble, "SIGNUM ET RES".

Vous le voyez, les sacrement sont importants, géniaux, adaptés à notre sensibilité, indispensables, mais COMME DES MOYENS D'AMOUR, pas comme des pièges effrayants dont la réception ménacerait le salut éternel. Tout cela est une histoiire d'amour, et non une série de recettes magiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Pour Etchevénio: Forme et réalité des sacrements.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Etchevénio: Forme et réalité des sacrements.
» Peillon : Hollande pour une réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013
» pas prête pour certains modules , forme progresive...dois je passer l' épreuve quand même?
» Laisse pour chiens en forme de pistolet invention
» Comment être en forme avec les plantes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: