DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au sujet de N. Sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Valtortiste91



Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Sam 12 Mai 2007 - 19:44

Cé. a écrit:
La demande de Lagaillette s'adressait à Chantecler, je crois...
Mais votre réponse est fort intéressante.
Merci
Le sans-papier, la femme alcoolique qui tente de se suicider et le dépressif chronique qui cherche à le faire, c'était moi.
C'est ce dont je n'aurais pas du parler et ce dont je ne souhaite plus parler.


Dernière édition par le Mer 11 Juil 2007 - 8:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Cécile



Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Sam 12 Mai 2007 - 20:10

Excusez-moi, je perds les pédales !

Mais vous avez bien fait de parler de ces personnes.

Bien sûr que notre façon de voir "le monde" dépend de notre environnement immédiat, choisi ou non.

J'habite dans un petit village tranquille, je pars en laissant certaines portes ouvertes, et rien n'a jamais disparu... Chez nous, les voitures ne flambent pas, et il n'y a pas de magasin à casser. Cela ne signifie pas que tout soit rose... Les problèmes de chômage, d'alcoolisme, d'échecs scolaires sont les mêmes qu'ailleurs, un peu plus cachés peut-être. Notre maire est communiste, un très bon maire; je le dis d'autant plus volontiers que j'étais tête d'une liste différente, et je vois bien qu'il fait mieux que je n'aurais fait.(J'ai quand même un peu de mal pour les travaux à l'église!)
Il se bat pour que nous conservions une poste...mais pour combien de temps ? Les villages, c'est comme les banlieues, le service public fout le camp!
Rouge, ce n'est pas boute-feu !
Et ces malheureuses personnes que vous connaissez, et d'autres, ne sont-elles pas d'abord des victimes de violence avant de devenir éventuellement violentes ?
Revenir en haut Aller en bas
jo le pe
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Sam 12 Mai 2007 - 20:45

Valtortiste91 a écrit:
Cécile a écrit:
La demande de Lagaillette s'adressait à Chantecler, je crois...
Mais votre réponse est fort intéressante.
Merci
Le sans-papier, la femme alcoolique qui tente de se suicider et le dépressif chronique qui cherche à le faire, c'était moi.
C'est ce dont je n'aurais pas du parler et ce dont je ne souhaite plus parler.

Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Sam 12 Mai 2007 - 22:54

Cécile a écrit:
La demande de Lagaillette s'adressait à Chantecler, je crois...

Mais votre réponse est fort intéressante.

Ah non, je crois pas...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 11:07

Laurent a écrit:
Citation :
Sarkozy et la repentance

Communiqué de Jean-Marie Le Pen

« La mode de la repentance est une mode exécrable », affirmait Nicolas Sarkozy pendant sa campagne. « Je vais en finir avec la repentance, qui est une forme de haine de soi », assurait-il au soir de son élection.

Le premier acte officiel du même Sarkozy est de participer en compagnie de Jacques Chirac à la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage, ouvertement voulue par le président sortant comme une « journée de la mémoire de l’esclavage », donc comme une cérémonie de repentance.

Nicolas Sarkozy s’est abstenu de toute déclaration. Mais les gestes comptent plus que les paroles. Et dans celui-ci, c’est la continuité avec l’universelle repentance chiraquienne qui apparaît, et non une quelconque « rupture ».

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/05/10/sarkozy-et-la-repentance.html

Pour ceux qui auraient encore des doutes/illusions...

Vrai! Cela m'a choqué aussi; pourtant je suis partisan (au 2ème tour) de Nicolas Sarkozy...
Pê est-ce un signal envoyé aux banlieusards?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 11:14

lagaillette a écrit:

Mais je n'ai pas non plus une affection particulière pour la gauche caviar ; ma préférence va à la gauche antilibérale et populaire ; et là, je me désole que ses minables querelles internes l'ait amenée à un score aussi minable.

Ce n'est qu'une raison de l'échec de la gauche; mais la principale, c'est le rejet de toute une pensée politique et des dégâts sans nombre ds la société!

Mais comme on disait en mai 68 : "Ce n'est qu'un début ; continuons le combat."

... Pourquoi pas la lutte finale, tant que vs y êtes! Là c'est clair, que vs n'avez rien compris...
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 13:10

En Christ a écrit:

Que devient le parti communiste? Il ne parle même plus des ouvriers.

Que devient le parti communiste ? Il ne se porte pas très bien. Marie-George Buffet avait espéré relever le score catastrophique de Robert Hue en 2002 ; elle a fait pire encore : de 3%, elle est descendue à 2. Et il n'est pas sûr de retrouver ses 22 députés aux prochaines élections législatives, ce qui lui ferait perdre son groupe parlementaire.

Vous dites qu'il ne parle plus des ouvriers ; je me demande sur quoi vous vous fondez pour dire ça, car, pour moi qui suis de près la presse communiste, je n'ai pas du tout cette impression.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 13:18

lagaillette a écrit:
En Christ a écrit:

Que devient le parti communiste? Il ne parle même plus des ouvriers.

Que devient le parti communiste ? Il ne se porte pas très bien. Marie-George Buffet avait espéré relever le score catastrophique de Robert Hue en 2002 ; elle a fait pire encore : de 3%, elle est descendue à 2. Et il n'est pas sûr de retrouver ses 22 députés aux prochaines élections législatives, ce qui lui ferait perdre son groupe parlementaire.

Vous dites qu'il ne parle plus des ouvriers ; je me demande sur quoi vous vous fondez pour dire ça, car, pour moi qui suis de près la presse communiste, je n'ai pas du tout cette impression.

Ne serait-ce pas qu'il ne parle plus aux ouvriers; parler de, ce n'est pas même chose que parler à...
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 13:34

Cécile a écrit:
Les termes médicaux, tels que schizophrène, paranoïaque ne peuvent être pris comme des insultes, pas plus que tuberculeux ou rhumatisant ...

Tout à fait.

Pour ceux qui auraient regardé l'émission d'hier soir sur la 2, on a pu y voir un exemple parfait de personnalité schyzophrène : le gendarme Lamare qui était le tueur de l'Oise, un cas tout à fait exemplaire de dédoublement de la personnalité : Dr Jekyll et Mr Hyde.

Pour Nicolas Sarkozy, je ne pense pas qu'on puisse parle de double personnalité car, au contraire, son projet d'accession au pouvoir à tout prix est tout à fait cohérent. Ce qui est "double" chez lui, ce sont ses discours, et certaines de ses pratiques : il peut traiter de "racailles" les jeunes des banlieues et ensuite aller essayer de les amadouer avec de bonnes paroles ; de même avec les ouvriers : s'appliquer à démanteler tous les acquis des luttes ouvrières et ensuite aller faire de spectaculaires visites dans les usines ; parler de libertés et s'en prendre aux libertés individuelles par des lois comme les lois Perben I et II etc etc ...
Pour le cas de Nicolas Sarkozy, je crois qu'il faudrait plutôt parler de tendance paranoïaque : une hypertrophie de "l'ego".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 13:45

PACALOU a écrit:

Ne serait-ce pas qu'il ne parle plus aux ouvriers; parler de, ce n'est pas même chose que parler à...

Je pense que le parti communiste n'a pas su analyser la profonde mutation de la classe ouvrière ; il est resté sur le modèle de la classe ouvrière de la période de la grande industrie : minière, métallurgique, textile .... période qui est largement révolue, la classe ouvrière étant maintenant éclatée en de multiples entreprises et statuts, notamment le clivage entre salariés du public et du privé. Il a ainsi perdu ses bastions dans les zones maintenant désindustrialisés et que le désespoir a fait basculer vers le Front National. Il souffre également d'un glissement des ses cadres et militants où les ouvriers sont en nette diminution par rapport aux "cols blancs" : Thorez, Marchais étaient ouvriers ; ce n'est plus le cas avec Robert Hue et Marie-George Buffet ; beaucoup de ses militants se recrutent maintenant dans l'Education Nationale, ou, par exemple à l'EDF.

Voilà, je crois, quels sont les "problèmes "du Parti Communiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 14:22

Valtortiste91 a écrit:
Ce long CV pour répondre à votre question, dont je vous remercie.
Cependant, il n'a aucune valeur autre que celle que les tâches que Dieu me donne à faire avec les talents qu'Il m'a confié.
Mais il y a une douleur secrète qui me saigne le coeur depuis longtemps et dont malheureusement je n'aurai pas du parler : ces frères et ces soeurs qui me côtoient si aimés de Dieu et si peu aimés des hommes.
Je ne souhaites pas en parler.
Merci pour votre mot

Je vous sais gré de votre réponse à ma question ; votre "long CV" m'éclaire beaucoup sur votre personnalité, votre appartenance sociale et religieuse, et me fait mieux comprendre tout ce qui nous sépare, tant sur le plan religieux que politique. Ma "carrière" a été tout autre que la vôtre, ce qui explique, je pense, en grande partie, nos oppositions. Je pense, pour ma part, que les oppositions les plus vives n'empêchent pas une fraternité profonde en Jésus-Christ ; je ne sais pas si vous partagez cet avis. La poursuite éventuelle de nos débats le dira.
Avec mes sincères salutations.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 14:36

Citation :
Ce qui est "double" chez lui, ce sont ses discours, et certaines de ses pratiques : il peut traiter de "racailles" les jeunes des banlieues et ensuite aller essayer de les amadouer avec de bonnes paroles ;

A moins que vous regardiez les faits: il a traité une bande de voyous lançant des pierres de "racailles", pas les jeunes de banlieues. Donc la cohérence est parfaite.


Citation :
de même avec les ouvriers : s'appliquer à démanteler tous les acquis des luttes ouvrières et ensuite aller faire de spectaculaires visites dans les usines ; parler de libertés et s'en prendre aux libertés individuelles par des lois comme les lois Perben I et II etc etc ...

Sauf si vous analysez l'excès d'acquis sociaux comme source de la misère et du chômage, par blocage de l'embauche et surcharge de l'entreprise.
Dans ce cas, la cohérence est parfaite et le monde ouvrier ne vote plus communiste.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 14:40

lagaillette a écrit:
Cécile a écrit:
Les termes médicaux, tels que schizophrène, paranoïaque ne peuvent être pris comme des insultes, pas plus que tuberculeux ou rhumatisant ...

Tout à fait.

Pour ceux qui auraient regardé l'émission d'hier soir sur la 2, on a pu y voir un exemple parfait de personnalité schyzophrène : le gendarme Lamare qui était le tueur de l'Oise, un cas tout à fait exemplaire de dédoublement de la personnalité : Dr Jekyll et Mr Hyde.

Pour Nicolas Sarkozy, je ne pense pas qu'on puisse parle de double personnalité car, au contraire, son projet d'accession au pouvoir à tout prix est tout à fait cohérent. Ce qui est "double" chez lui, ce sont ses discours, et certaines de ses pratiques : il peut traiter de "racailles" les jeunes des banlieues et ensuite aller essayer de les amadouer avec de bonnes paroles ; de même avec les ouvriers : s'appliquer à démanteler tous les acquis des luttes ouvrières et ensuite aller faire de spectaculaires visites dans les usines ; parler de libertés et s'en prendre aux libertés individuelles par des lois comme les lois Perben I et II etc etc ...
Pour le cas de Nicolas Sarkozy, je crois qu'il faudrait plutôt parler de tendance paranoïaque : une hypertrophie de "l'ego".

Lagaillete, pourtant je vous apprécie (au moins pour votre jeunesse Tongue , je suis le conseil de notre cher Loup study )... vous n'épargnez pas notre président élu.

Je sais, à force de défendre Sarkozy, je me suis fais accuser d'impartialité sur le forum. Mais je pense que vos paroles ne sont pas très douces... :no

Bon pour montrer ma décision de faire plaisir à nos membres forumeurs de centre gauche Mr.Red , je dois reconnaître la surprise suscitée par la tendance des proches de Sarkozy de censurer l'information (voire le cas du Journal de Dimanche).

La vraie presse doit rester honorable, mais dans le même temps on doit la traiter avec respect quand elle est dans son réel exercice. Malheureusement, l’empêchement de la liberté de la presse marque le début de la dictature du plus fort. affraid

Ceci étant dit, il est devenu très difficile de distinguer la vraie information de la désinformation, et je pense que la désinformation est devenue une règle de l’art dans notre pays. What the fuck ?!?


Dernière édition par le Lun 14 Mai 2007 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 14:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Lagaillette,

Le projet de N. Sarkozy est simplement un projet de Droite.

Le projet d'Hitler était une géopolitique de la race germanique, annonçant la destruction des races impures.

Toute comparaison est donc dangereuse et malhonnête, vue le poids des souffrances vécues par nos ancêtres, de la part d'Hitler (ou de Lénine).

Vous pouvez faire de justes comparaisons avec l'élection de Ronald Reagan, de Margaret Thatcher ou de Tony Blair qui sont du même bord idéologique et qui usèrent de méthodes de communication semblables.

Quant à vos doutes et ceux de la Gauche sur l'équilibre mental de N. Sarkozy, ils sont indignes et feront certainement qu'il aura une majorité confortable dans sa chambre des députés.

De même, je condamne les propos sur la soi-disant "stupidité" de S. Royal.

Arnaud, je ne vois pas bien au nom de quoi telle ou telle comparaison serait interdite.
Si tu as bien lu mon message du Sam 12 Mai - 11:11 tu as du voir que je prenais bien soin de souligner, à la fois, les différences et les analogies entre les années 30, avec la montée du nazisme, et la période actuelle, avec la montée de Sarkozy.
C’est vrai que la politique qu’entend mener Nicolas Sarkozy va à entreprendre, avec pas mal d’années de retard, la révolution conservatrice de Ronald Reagan et Margaret Thatcher. Il faut tout de même faire remarquer que de l’eau a coulé sous les ponts depuis lors. Actuellement, le modèle que nous propose Nicolas Sarkozy serait plutôt celui de l’Amérique de Bush, qui commence à susciter pas mal de doutes outre-Atlantique.
C’est vrai que les méthodes de manipulation des esprits dans les « démocraties occidentales » sont plus « civilisées » que celles qui ont eu cours dans les dictatures nazie, stalinienne, ou dans les dictatures sud-américaines des années 80 ; elles n’en sont pas moins efficaces, au contraire. Je repense souvent au roman d’anticipation de George Orwell : « 1984 ».
C’est vrai que le projet de N. Sarkozy est un projet de Droite ; mais il faut reconnaître qu’il a bien su y intégrer un certaine nombre d’éléments de l’idéologie d’extrême-droite, dont on remarquera qu’elle fait actuellement une poussée bien visible dans toute l’Europe.

Je n’ai pas parlé de « déséquilibre mental » à propos de Nicolas Sarkozy ; je remarque simplement quelques tendances de sa personnalité ; je pense que nous avons tous, à des degrés divers, des tendances plus ou moins « pathologiques ». Tout est question de degré.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 14:55

Cher Lagaillette:

Hitler, c'est 50 millions de morts.

Aucune comparaison ne peut donc être objective, sauf avec des génocidaires ou des gens annonçant un génocide (Pol Pot, Staline, Ahmadinejab).

Vous n'avez qu'à comparer la montée de N. Sarkozy avec celle de R. Reagan. Il y a des analogie et vous éviterez le nécessaire conflit affectif avec les victimes qui vous regardent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 14:56

Somebody a écrit:
[
Je sais, à force de défendre Sarkozy, je me suis fais accuser d'impartialité sur le forum. Mais je pense que vos paroles ne sont pas très douces... :no

Bon pour montrer ma décision de faire plaisir à nos membres forumeurs de centre gauche Mr.Red , je dois reconnaître la surprise suscitée par la tendance des proches de Sarkozy de censurer l'information (voire le cas du Journal de Dimanche).

La vraie presse doit rester honorable, mais dans le même temps on doit la traiter avec respect quand elle est dans son réel exercice. Malheureusement, l’empêchement de la liberté de la presse marque le début de la dictature du plus fort. affraid

Ceci étant dit, il est devenu très difficile de distinguer la vraie information de la désinformation, et je pense que la désinformation est devenue une règle de l’art dans notre pays. What the fuck ?!?

Vos propos me comblent d’aise, somebody.

Non, mes paroles ne sont pas « très douces », et cela parce que mes craintes, à tort ou à raison, sont très fortes – et je suis loin d’être le seul dans ce cas.

Je pense aussi que « l’empêchement de la liberté de la presse marque le début de la dictature du plus fort », et c’est bien un des points qui me font craindre actuellement pour nos libertés.

Je suis également d’accord avec vous qu’« il est devenu très difficile de distinguer la vraie information de la désinformation » ; et c’est bien pourquoi je m’applique à écouter les divers sons de cloche avec le plus possible d’esprit critique.

Vous parlez « d’impartialité » ; je pense que c’est un leurre : dans les situations sociales conflictuelles, on ne peut pas rester neutre. On choisit son camp et on le défend avec le plus possible de respect envers l’adversaire, même si on est amené à le traiter rudement.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 15:01

Arnaud Dumouch a écrit:

Vous n'avez qu'à comparer la montée de N. Sarkozy avec celle de R. Reagan. Il y a des analogie et vous éviterez le nécessaire conflit affectif avec les victimes qui vous regardent.

Arnaud, quand je fais de l'analyse politique, je ne fais pas dans "l'affectif", mais dans l'analyse politique.

salut
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 15:03

lagaillette a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Vous n'avez qu'à comparer la montée de N. Sarkozy avec celle de R. Reagan. Il y a des analogie et vous éviterez le nécessaire conflit affectif avec les victimes qui vous regardent.

Arnaud, quand je fais de l'analyse politique, je ne fais pas dans "l'affectif", mais dans l'analyse politique.

salut

La politique, ce n'est pas de la physique nucléaire. C'est de l'humain.

Et si vous ne comprenez pas le poids affectif qu'implique toute comparaison avec Hitler, c'est que vous êtes partisan.

Imaginez que je compare votre attitude avec celle de Staline ? Comprenez vous mieux? spiderman

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 15:43

lagaillette a écrit:
Somebody a écrit:
[
Je sais, à force de défendre Sarkozy, je me suis fais accuser d'impartialité sur le forum. Mais je pense que vos paroles ne sont pas très douces... :no

Bon pour montrer ma décision de faire plaisir à nos membres forumeurs de centre gauche Mr.Red , je dois reconnaître la surprise suscitée par la tendance des proches de Sarkozy de censurer l'information (voire le cas du Journal de Dimanche).

La vraie presse doit rester honorable, mais dans le même temps on doit la traiter avec respect quand elle est dans son réel exercice. Malheureusement, l’empêchement de la liberté de la presse marque le début de la dictature du plus fort. affraid

Ceci étant dit, il est devenu très difficile de distinguer la vraie information de la désinformation, et je pense que la désinformation est devenue une règle de l’art dans notre pays. What the fuck ?!?

Vos propos me comblent d’aise, somebody.

Non, mes paroles ne sont pas « très douces », et cela parce que mes craintes, à tort ou à raison, sont très fortes – et je suis loin d’être le seul dans ce cas.

Je pense aussi que « l’empêchement de la liberté de la presse marque le début de la dictature du plus fort », et c’est bien un des points qui me font craindre actuellement pour nos libertés.

Je suis également d’accord avec vous qu’« il est devenu très difficile de distinguer la vraie information de la désinformation » ; et c’est bien pourquoi je m’applique à écouter les divers sons de cloche avec le plus possible d’esprit critique.

Vous parlez « d’impartialité » ; je pense que c’est un leurre : dans les situations sociales conflictuelles, on ne peut pas rester neutre. On choisit son camp et on le défend avec le plus possible de respect envers l’adversaire, même si on est amené à le traiter rudement.

Gracias Lagaillette :sage: heureux

Ceci étant dit, oui, il faut être vigilant, mais il ne faut pas s'affoler.
En général, les étiquettes désobligeantes ne servent pas à grand-chose… regardez ce qui s’était passé entre les deux tours...
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 18:22

lagaillette a écrit:

votre "long CV" m'éclaire beaucoup sur [...] tout ce qui nous sépare, tant sur le plan religieux que politique. [...] Je pense, pour ma part, que les oppositions les plus vives n'empêchent pas une fraternité profonde en Jésus-Christ ; je ne sais pas si vous partagez cet avis. La poursuite éventuelle de nos débats le dira. Avec mes sincères salutations.
La chrétienté et l'humanité sont en effet des appartenances qui transcendent les individualités. Cependant je ne vois pas l'objectif que nous pourrions poursuivre, autre que polémique.
En effet, les expressions que je vous connaît me renvoient à ma propre image passée à votre prisme. Mais quel intérêt pourrais-je avoir à discuter avec moi-même et avec mon choix ? J'ai déjà réfléchi et arbitré : j'ai écouté l'offre politique et retenu l'un parmis les autres. Je n'ai donc pas choisi le moins mauvais, mais le meilleur par rapport aux objectifs que je poursuis.
Différents dites-vous ? Mais je n'entend pas l'aleternative, seulement l'instruction d'un procès à charge. C'est votre droit, mais posé en ces termes nous ne pouvons que polémiquer. Non ?
-------------------------
Sur l'Eglise, nous n'en avons pas discuté, mais différents indices me fait vous classer dans les modernistes, ceux qui, à l'opposé des traditionalistes, défendent une vision critique, là aussi de l'Eglise, de Rome, et de beaucoup de sujets assez débattus.
Me trompès-je ?
Or, je ne suis ni moderniste, ni traditionaliste : seulement acteur de cette Eglise et à l'identique de la politique, je crains que nous n'ayons qu'un périmètre polémique basé sur une image que vous me renverriez en l'ayant passée à votre prisme.
Il me manque donc des propositions alternatives pour confronter des opinions.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 21:22

Arnaud Dumouch a écrit:

La politique, ce n'est pas de la physique nucléaire. C'est de l'humain.

Et si vous ne comprenez pas le poids affectif qu'implique toute comparaison avec Hitler, c'est que vous êtes partisan.

Imaginez que je compare votre attitude avec celle de Staline ? Comprenez vous mieux? spiderman

La politique, c'est de l'humain, bien sûr ; mais de l'humain qui se fait sur le plan de la rationalité et non pas de l'affectif. Je réserve mes réactions affectives pour les hommes et les femmes que je rencontre tous les jours dans mon existence : mais, en politique je me guide selon ma raison et non selon mon affectivité.

Je suis partisan, bien sûr ; je préfère annoncer clairement le parti auquel j'adhère, plutôt que de faire semblant d'être impartial ; car, en politique, on prend forcément parti.

Comparer mon attitude avec celle de Staline, on me l'a déjà fait plus d'une fois ; et cela ne m'impressionne pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 21:27

Somebody a écrit:

Gracias Lagaillette :sage: heureux

Ceci étant dit, oui, il faut être vigilant, mais il ne faut pas s'affoler.
En général, les étiquettes désobligeantes ne servent pas à grand-chose… regardez ce qui s’était passé entre les deux tours...

Rassurez-vous, Somebody, je ne m'affole nullement ; je dirais comme Ségolène a répondu à Sarkozy lors du remarquable duel entre les deux candidats : "Je ne m'énerve pas ; je suis en colère."
Quant aux étiquettes que vous jugez "désobligeantes", la question est de savoir si elles sont justifiées ou non.

Et sur quoi au juste, s'étant "passé entre les deux tours", voulez-vous attirer mon attention ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 21:40

Un test pour voir qui est contaminé : http://fsu13apc.free.fr/fkda/subcon.htm

Très efficace! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 21:46

Louis a écrit:
Un test pour voir qui est contaminé : http://fsu13apc.free.fr/fkda/subcon.htm
Très efficace! thumleft
En effet, très efficace !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 21:55

Valtortiste91 a écrit:
les expressions que je vous connaît me renvoient à ma propre image passée à votre prisme. Mais quel intérêt pourrais-je avoir à discuter avec moi-même et avec mon choix ? J'ai déjà réfléchi et arbitré : j'ai écouté l'offre politique et retenu l'un parmis les autres. Je n'ai donc pas choisi le moins mauvais, mais le meilleur par rapport aux objectifs que je poursuis.
Différents dites-vous ? Mais je n'entend pas l'aleternative, seulement l'instruction d'un procès à charge. C'est votre droit, mais posé en ces termes nous ne pouvons que polémiquer. Non ?
-------------------------
Sur l'Eglise, nous n'en avons pas discuté, mais différents indices me fait vous classer dans les modernistes, ceux qui, à l'opposé des traditionalistes, défendent une vision critique, là aussi de l'Eglise, de Rome, et de beaucoup de sujets assez débattus.
Me trompès-je ?
Or, je ne suis ni moderniste, ni traditionaliste : seulement acteur de cette Eglise et à l'identique de la politique, je crains que nous n'ayons qu'un périmètre polémique basé sur une image que vous me renverriez en l'ayant passée à votre prisme.
Il me manque donc des propositions alternatives pour confronter des opinions.
Cordialement

Que vous vous sentiez « renvoyé à votre image passée à mon prisme », c’est peut-être inévitable ; mais ce n’est pas de mon intention, ni de mon fait.
Je n’ai nullement l’intention de mettre en cause le choix que vous avez fait sur le plan politique : vous avez réfléchi et arbitré et retenu une offre politique parmi les autres. J’ai fait un choix différent et je donne les raisons qui m’ont guidé. Je suis « de gauche » depuis pas mal de temps, et même « extrême » si on veut me classer ainsi. Et c’est vrai que c’est la première fois que je me retrouve – et je suis loin d’être le seul – devant un adversaire que j’estime aussi « redoutable » pour les valeurs que je soutiens.
« L’alternative » qui est la nôtre ? Pour la résumer en quelques mots : au lieu du modèle de société basée sur la compétition et la réussite individuelle que nous propose Nicolas Sarkozy, un modèle de société basée sur la solidarité et le partage, le « communisme » si ce mot n’avait pas été dénaturé par les dictatures collectivistes qui l’ont défiguré.
« Posé en ces termes », comme vous dites, « nous ne pouvons que polémiquer », c’est bien mon avis.
Pour ce qui est de nos positions respectives par rapport à l’église catholique romaine à laquelle nous appartenons l’un comme l’autre, vous avez raison de me classer comme « moderniste » ; je ne m’en cache pas. Vous vous dites «ni moderniste, ni traditionaliste », je me garderai donc de vous classer dans l’une ou dans l’autre de ces deux catégories ; comme je me suis abstenu de vous classer dans une catégorie politique ; vous vous êtes dit vous-même partisan de Sarkozy (« partisan », je ne sais pas si le mot est juste) ; je n’ai rien à redire à votre choix personnel. Je ne m’en suis pris qu’à la personnalité et au programme de celui qui est aujourd’hui président de la République Française. Un homme politique s’expose forcément à la critique de ceux devant qui il se présente. Cela n’implique aucun jugement sur ceux et celles qui adhèrent à cette personnalité et à ce programme.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:00

Louis a écrit:
Un test pour voir qui est contaminé : http://fsu13apc.free.fr/fkda/subcon.htm

Très efficace! thumleft

Un ami, et ce n'était pas un ami de Sarkozy, m'avait déjà donné l'occasion de me tester ainsi.

Comme quoi "le monde est petit".

Et ce test m'a amené à faire quelques réflexions très profondes.

scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:03

lagaillette a écrit:
Cela n’implique aucun jugement sur ceux et celles qui adhèrent à cette personnalité et à ce programme.
Cordialement
Non, vous savez fort bien, même si vous ne voulez pas le reconnaître (encore) que traiter comme vous l'avez fait (mais ne le faites plus) Sarko de tous les excès, c'est de fait et par ricochet, viser ceux qui ont voté pour lui. Vos tons enflammés étaient explicites.
Ceci dit, l'incident est passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:06

lagaillette a écrit:
Cécile a écrit:
Les termes médicaux, tels que schizophrène, paranoïaque ne peuvent être pris comme des insultes, pas plus que tuberculeux ou rhumatisant ...

Tout à fait.

Pour ceux qui auraient regardé l'émission d'hier soir sur la 2, on a pu y voir un exemple parfait de personnalité schyzophrène : le gendarme Lamare qui était le tueur de l'Oise, un cas tout à fait exemplaire de dédoublement de la personnalité : Dr Jekyll et Mr Hyde.

Pour Nicolas Sarkozy, je ne pense pas qu'on puisse parle de double personnalité car, au contraire, son projet d'accession au pouvoir à tout prix est tout à fait cohérent. Ce qui est "double" chez lui, ce sont ses discours, et certaines de ses pratiques : il peut traiter de "racailles" les jeunes des banlieues et ensuite aller essayer de les amadouer avec de bonnes paroles ; de même avec les ouvriers : s'appliquer à démanteler tous les acquis des luttes ouvrières et ensuite aller faire de spectaculaires visites dans les usines ; parler de libertés et s'en prendre aux libertés individuelles par des lois comme les lois Perben I et II etc etc ...
Pour le cas de Nicolas Sarkozy, je crois qu'il faudrait plutôt parler de tendance paranoïaque : une hypertrophie de "l'ego".

pour moi cette attitude est dictée uniquement par une manoeuvre de séduction, il dit à chacun ce qu'il a ENVIE d'entendre, à la dame agressée (je vais vous protéger de cette racaille) ensuite aux jeunes (je vous promets le plein emploi) ensuite aux profs(je vais vous rendre plus de liberté pédagogique) ensuite aux parents (on interdit la méthode globale) ensuite aux riches et à Johnny (vous payerezmoins d'impot sur la fortune) ensuite aux travailleurs (vous gagnerez plus en travaillant plus)ensuite aux nationalistes (on fa vaire un ministère de l'identité nationale), aux parents dépassés (on oublie mai 68) ensuite aux croyants (il va à toutes les messes et flatte mêmes les sectes) Il promet TOUT à tout lemonde, désolée, ç'est manipulateur

alors d'accord par déf un homme politique en campagne doit séduire, mais manipuler à cepoint là , c'est pervers, pourmoi, je ne peux pas faire confiance à un homme pareil, désolée

et que tout lemonde soit subjugué ça me fait encore plus peur

et tous ces sondages qui lui sont favorables, tous les jours, je trouve ça suspect
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:08

lagaillette a écrit:


Rassurez-vous, Somebody, je ne m'affole nullement ; je dirais comme Ségolène a répondu à Sarkozy lors du remarquable duel entre les deux candidats : "Je ne m'énerve pas ; je suis en colère."
Quant aux étiquettes que vous jugez "désobligeantes", la question est de savoir si elles sont justifiées ou non.

Et sur quoi au juste, s'étant "passé entre les deux tours", voulez-vous attirer mon attention ?

lol!


Sur un peu trop de violence verbale study Aucune étiquette style : facho, nazi, etc... n'était justifiée. Vous savez, Lagaillette, quant à la colère de Ségolène... ne revenons plus... je préfère de loin votre Marie George... dommage qu'elle est communiste... le communisme est déjà mort... il faudrait passer à autre chose.

Je pense (et ça n'engage que moi) qu’après cette défaite, Hollande n’a plus aucune légitimité morale en tant que leader du PS. Qu’il laisse la place à d’autres…le PS a besoin de découvrir l’humilité et le repentir de son leader. Des gens comme DSK, Aubry, Kouchner se sont trouvés marginalisés... et voilà le résultat ! Au moins d'avoir le courage de leur rendre leur place.
Oui pour un PS intelligent, habile, dynamique… et non pour un cimitière d’éléphants. .


Dernière édition par le Lun 14 Mai 2007 - 22:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:20

Bénédicte a écrit:

pour moi cette attitude est dictée uniquement par une manoeuvre de séduction, il dit à chacun ce qu'il a ENVIE d'entendre,
[...]et que tout lemonde soit subjugué ça me fait encore plus peur
et tous ces sondages qui lui sont favorables, tous les jours, je trouve ça suspect
Mais pour moi, il ne m'a rien promis. Par contre j'ai trouvé qu'il était le seul à avoir une analyse sérieuse des quartiers populaires.
Si certains le craignent, comme vous, c'est jeustemet parce qu'il n'a pas fait d'opérations séductions comme vous le dites, sinon vous aussi seriez séduite.
Et pourquoi suspecté les sondages ? Il y a eu un vote entretemps. Cela ne peut tromper.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5065
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:26

Somebody a écrit:

Oui pour un PS intelligent, habile, dynamique… et non pour un cimetière d’éléphants.
Aucune crise n'est en effet inutile : Cela permet de balayer les vieilles lunes. Il y a des valeurs de gauche à revisiter avant de reconstruire la maison. Et auparavant, il va faloir dégager les gravats.
Les marteaux-piqueurs sont à l'ouvrage, encore quelques temps et on verra le plan d'architecte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Bénédicte



Féminin Messages : 615
Inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 22:38

Valtortiste91 a écrit:
Bénédicte a écrit:

pour moi cette attitude est dictée uniquement par une manoeuvre de séduction, il dit à chacun ce qu'il a ENVIE d'entendre,
[...]et que tout lemonde soit subjugué ça me fait encore plus peur
et tous ces sondages qui lui sont favorables, tous les jours, je trouve ça suspect
Mais pour moi, il ne m'a rien promis. Par contre j'ai trouvé qu'il était le seul à avoir une analyse sérieuse des quartiers populaires.
Si certains le craignent, comme vous, c'est jeustemet parce qu'il n'a pas fait d'opérations séductions comme vous le dites, sinon vous aussi seriez séduite.
Et pourquoi suspecté les sondages ? Il y a eu un vote entretemps. Cela ne peut tromper.

mais bien sûr que je suis séduite par certaines choses qu'il dit:
par ex je suis contre la méthode globale, je trouve qu'il y a certaines bonnes choses dans ses projets pour l'enseignement, je trouve que c'est une bonne chose d'avoir interdit le voile dans les écoles
enfin bref j'entends des choses qui me concernent et je pourrais dire: génial je vote pour lui
mais j'écoute aussi le reste et là je vois qu'il y a des contradictions avec les choses qui me séduisent et je dis: prudence!!!

quant aux sondage je parle de ceux qui sortent maintenant pour voir ce qu les citoyens pensent de ses faits et gestes
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 23:08

Cher Lagaillette,

Le plus drôle, c'est qu'un jour on va se retrouver dans les mêmes rangs, toi et moi, si ça continue ! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Lun 14 Mai 2007 - 23:27

Chantecler a écrit:
Cher Lagaillette,

Le plus drôle, c'est qu'un jour on va se retrouver dans les mêmes rangs, toi et moi, si ça continue ! :mdr:

On y est déjà, "Chante clair", dans les mêmes rangs, malgré quelques divergences mineures ; les rangs de ceux qui veulent allier justice et liberté.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 9:07

lagaillette a écrit:
Chantecler a écrit:
Cher Lagaillette,

Le plus drôle, c'est qu'un jour on va se retrouver dans les mêmes rangs, toi et moi, si ça continue ! :mdr:

On y est déjà, "Chante clair", dans les mêmes rangs, malgré quelques divergences mineures ; les rangs de ceux qui veulent allier justice et liberté.

Et la diabolisation des autres continue...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 9:58

Cher Pacalou: une chose est sûre et on la doit à N. Sarkozy. Ce sujet de presque 1000 échanges prouve qu'il a réveillé la politique en France.

Je pense que cela vient d'une raisopn bien précise: il vient de recréer une Droite décomplexée en Europe.

Je pense que Jacques Chirac était en fait de Gauche, exactement du Parti Radical de Gauche.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: absolument votre analyse et c'est bien parce   Mar 15 Mai 2007 - 10:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pacalou: une chose est sûre et on la doit à N. Sarkozy. Ce sujet de presque 1000 échanges prouve qu'il a réveillé la politique en France.

Je pense que cela vient d'une raisopn bien précise: il vient de recréer une Droite décomplexée en Europe.

Je pense que Jacques Chirac était en fait de Gauche, exactement du Parti Radical de Gauche.

Cher Arnaud, vous reprenez des thèses frontistes: gare à la diabolisation, qui a tjrs ses promoteurs (voir ci-dessus)!
Mais je partage votre analyse; c'est pour cela que j'ai voté Sarkozy.
Et la gauche a bien tort de reprocher au président (Sarkozy) d'avoir chassé sur les terres du FN: elle devrait au contraire se réjouir de sa baisse d'audience; la vie politique n'en sera que plus saine; évidemment, la gauche y perd son repoussoir le plus précieux... D'où sa mauvaise foi!

Il lui reste à se désolidariser des trotskystes (c'est bien son tour d'être emm... par un repoussoir) si elle ne veut pas être réduite à la portion congrue par le centre en construction de Bayrou, qui déborde sur son électorat;
Autrement dit, une social-démocratie française peut se construire sur les ruines du PS: elle se fera autour de Bayrou ou de Strauss-Kahn...
Passionnantes, les législatives à venir!
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 10:31

PACALOU a écrit:
[Et la gauche a bien tort de reprocher au président (Sarkozy) d'avoir chassé sur les terres du FN: elle devrait au contraire se réjouir de sa baisse d'audience; la vie politique n'en sera que plus saine; évidemment, la gauche y perd son repoussoir le plus précieux... D'où sa mauvaise foi!

Il lui reste à se désolidariser des trotskystes (c'est bien son tour d'être emm... par un repoussoir) si elle ne veut pas être réduite à la portion congrue par le centre en construction de Bayrou, qui déborde sur son électorat;
Autrement dit, une social-démocratie française peut se construire sur les ruines du PS: elle se fera autour de Bayrou ou de Strauss-Kahn...
Passionnantes, les législatives à venir
!

Cher Pacalou heureux ,

Je pense que c'est votre reine de coeur qui vous a inspiré ces paroles lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 10:43

Elle ne fait pas de politique; mais Elle peut bien se servir de moi pour y mettre Son grain de sel! :smurfin:
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 10:53

PACALOU a écrit:
Elle ne fait pas de politique; mais Elle peut bien se servir de moi pour y mettre Son grain de sel! :smurfin:

Lol, Very Happy "Vous êtes le sel de la terre...:sage: "

Vous avez raison, Donons a Cesar ce qui revient à cesar et à Dieu ce qui est à Dieu...

Dans le ciel la politique n'a pas ce nom, certainement, mais elle a ses RG :beret: .... n'oubliez pas "Notre père"... Sur la terre comme au ciel alien
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 11:05

Somebody a écrit:

Dans le ciel la politique n'a pas ce nom, certainement, mais elle a ses RG :beret: .... n'oubliez pas "Notre père"... Sur la terre comme au ciel alien

Ben, y'a déjà l'Armée de Marie, pourquoi pas les RG? salut
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 12:05

Code:
une chose est sûre et on la doit à N. Sarkozy. Ce sujet de presque 1000 échanges prouve qu'il a réveillé la politique en France.

Eh oui ! Comme on peut remercier Chirac d’avoir proposé le référendum qui nous as permis de dire « Non » à l’Europe de la concurrence « libre et non faussée ».
Mais il ne faut pas s’y tromper : en politique, on ne peut pas faire l’économie des conflits d’idées et de programmes.

Code:
la gauche a bien tort de reprocher au président (Sarkozy) d'avoir chassé sur les terres du FN:

En effet ; ainsi les choses sont plus claires : Le Pen d’ailleurs ne s’y est pas trompé puisqu’il a reproché à Sarkozy d’avoir repris les idées que lui-même propageait depuis des années, sans parvenir à les faire accéder au pouvoir ; ce que Sarkozy a commencé à faire ; il a compris, lui, que ces idées « frontistes », il ne fallait pas les avancer brutalement, comme le faisait le bulldozer Le Pen, mais qu’il fallait les amener plus en douceur.

Code:
une social-démocratie française peut se construire sur les ruines du PS: elle se fera autour de Bayrou ou de Strauss-Kahn...

Et ainsi s’ouvrira un espace pour la construction d’une vraie gauche.

Code:
Passionnantes, les législatives à venir!

Tout à fait. Encore que le résultat en soi couru d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 12:13

PACALOU a écrit:
Somebody a écrit:

Dans le ciel la politique n'a pas ce nom, certainement, mais elle a ses RG :beret: .... n'oubliez pas "Notre père"... Sur la terre comme au ciel alien

Ben, y'a déjà l'Armée de Marie, pourquoi pas les RG? salut




Cher Pacalou lol!

S'agit il de l'armée des anges ou des singes ? Tongue
Vous êtes recruté alors pour les RG des cieux ?!!! :greenange: flower


Cher Lagaillette : Je constate que vous êtes devenu sarkozyste affraid Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 12:54

Tiens c'est drôle, je viens d'ouvrir mon NT au hasard, et je lis:

Le pouvoir politique ne saurait être un modèle.

C'est le titre du commentaire de Mt 20, 24-28
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 13:02

Somebody a écrit:
PACALOU a écrit:
Somebody a écrit:

Dans le ciel la politique n'a pas ce nom, certainement, mais elle a ses RG :beret: .... n'oubliez pas "Notre père"... Sur la terre comme au ciel alien

Ben, y'a déjà l'Armée de Marie, pourquoi pas les RG? salut




Cher Pacalou lol!

S'agit il de l'armée des anges ou des singes ? Tongue
Vous êtes recruté alors pour les RG des cieux ?!!! :greenange: flower

Chère Somebody, avez-vous l'accent québécois pour confondre l'une et l'autre? :gna:
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 13:17

Je regardais les infos. Sarkozy fait des propositions de portefeuille ministériel tous azimuts, à des personnalités de gauche, du centre,...

Quels hommes (et femmes) politiques vont retourner leur vestes? Qui va trahir comme Juda et succomber à la tentation du pouvoir?

Bon, on connait déjà Besson (PS) et les députés UDF. Mais je crois qu'on va encore avoir des surprises. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Mister D



Messages : 60
Inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 13:21

Bernard Kouchner serait placé au quai d'Orsay.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 13:24

lagaillette a écrit:


Eh oui ! Comme on peut remercier Chirac d’avoir proposé le référendum qui nous as permis de dire « Non » à l’Europe de la concurrence « libre et non faussée ».
Mais il ne faut pas s’y tromper : en politique, on ne peut pas faire l’économie des conflits d’idées et de programmes.

Je ne pense pas que le non au référendum soit du à cette seule cause.

Moi, j'aurais voté non de toute façon car je n'admettait pas qu'une génération grave dans le marbre et pour toujours (règle de l'unanimité pour changer la constitution), ses idées philosophiques, politiques et sociales (qu'elles soient de droite, du Centre ou de Gauche).

Une constitution, pour moi, c'est 5 pages de texte avec les rouages de l'Europe.
C'est pourquoi je partage le projet de N. Sarkozy qui veut faire voter au parlement ces cinq pages purement techniques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister D



Messages : 60
Inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 13:31

N'est ce pas pourtant Angela Merkel qui prépare le prochain projet de constitution pour l'Europe ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 13:41

Mister D a écrit:
N'est ce pas pourtant Angela Merkel qui prépare le prochain projet de constitution pour l'Europe ?

Oui, avec l'Espagnol, et le Luxembourgeois, ils se sont déjà mis d'accord.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 14:12

Arnaud Dumouch a écrit:

Une constitution, pour moi, c'est 5 pages de texte avec les rouages de l'Europe.
C'est pourquoi je partage le projet de N. Sarkozy qui veut faire voter au parlement ces cinq pages purement techniques.

D'accord pour ce qui est de ce que doit contenir une Constitution.

Mais, à propos, combien de pages la Constitution de la République française ? et celle de la démocratie étatsunienne ?

Et puis, une Constitution doit normalement être l'objet d'un large consensus du peuple qui se donne cette Constitution. Nicolas Sarkozy craindrait-il que le "mini-traité" qu'il propose ne rencontre pas un large consensus des peuples européens ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
jo le pe
Invité



MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 14:15

Citation :
Ancien président du conseil de défense du Pentagone, le néoconservateur Richard Perle salue l'arrivée d'un président « débarrassé de l'obsession gaulliste de se démarquer des États-Unis ».
.........

La fermeté de Sarkozy sur l'Iran vous inspire-t-elle confiance ?

Les Iraniens doivent montrer une volonté d'arrêter leur ­programme d'armement nucléaire. S'ils ne le font pas, je pense qu'il y aura un accord très large entre la France, les États-Unis et d'autres, sur le fait que l'ac­cession de l'Iran à la puissance nucléaire est une perspective très dangereuse et que nous devons réagir.

Militairement, au besoin ?

C'est trop tôt pour le dire.

http://www.lefigaro.fr/international/20070510.FIG000000207_richard_perle_je_ne_mets_pas_l_etiquette_de_neoconservateur_sur_sarkozy.html

Préparez-vos cantines les mecs ! alien



ARNAUD EN PREMIERE LIGNE
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Au sujet de N. Sarkozy   Mar 15 Mai 2007 - 14:23

J'suis plus mobilisable!dwarf

Par contre, j'en connais à qui ça ferait du bien!

Si on envoyait nos casseurs de vitrines à Ahmadinedjad? :sos:
Revenir en haut Aller en bas
 
Au sujet de N. Sarkozy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» M. Sarkozy, quel avis portez vous sur cet Homme Politique..?
» Le nouvel avion de Sarkozy
» Sondage officiel : Lettre ouverte sur le sujet ovni [TERMINE]
» Calcul du nombre de sujet nécessaire
» Un excellent sujet de dissertation, oui, mais, compliqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: