DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 10:18

Hillel31415 a écrit:
Vous êtes plusieurs à lui préférer la dictature royaliste... (autre pléonasme, le rire est encore gratuit dans notre pays, profitons en avant la taxe Fillon sur la bonne humeur...)

ou la taxe Peillon sur les chrétiens...

Et puis Clovis, Charlemagne, saint Louis et les autres n'ont jamais été des dictateurs en réalité.
Après pour les esclaves de la propagande républicano-sataniste, c'est un mythe qu'ils s'imaginent vrai.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 17:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Obama est furieux car la désinformation sur la Syrie a été triomphalement détruite dans les média et dans Alep par l'armée Russe !

Et sa grande crainte est que Trump se rallie à la Russie. Alors, avant de partir, il sème des mines.

1° La Russie serait un nid d'espions.
2° Trump serait tenu par un chantage de Poutine (films sexuels etc.)

Je suis sûr que Poutine prépare une de ses pièce de jeu d'échec pour faire taire Obama une fois pour toutes...

Le pauvre Arnaud est tellement en admiration devant le tyran botoxé du KGB qu'il confond les coups d'échec et les coups de j'arnaque.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 17:52

GUIGNOL ! GUIGNOL ! GUIGNOL ! GUIGNOL ! GUIGNOL !

Aaaaahh ....

Revenir en haut Aller en bas
SJA

avatar

Masculin Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 18:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Obama est furieux car la désinformation sur la Syrie a été triomphalement détruite dans les média et dans Alep par l'armée Russe !

Et sa grande crainte est que Trump se rallie à la Russie.  

Vous en avez d'autres de fines analyses comme celle là ?



Citation :
Donald Trump's defence secretary says Putin trying to break Nato and world order 'under biggest attack since WWII'

Citation :
General Mattis' comments at his senate confirmation hearing go largely against the views of Donald Trump

Donald Trump’s incoming defense secretary said world order was "under the biggest attack since World War II" and has declared the US must uphold the "impefect" nuclear arms deal with Iran.

"I think right now the most important thing is that we recognise the reality of what we deal with Mr Putin, and we recognise that he is trying to break the Northern Atlantic alliance, and that we take the steps, the integrated steps, diplomatic, economic military, and the alliance steps, working with our allies, to defend ourselves where we must," General Mattis said at his senate confirmation hearing.

The retired general was also asked about the Iran deal, and he said that although it was the "biggest destabilising force in the Middle East", that the US had made a deal and should stick to its word.

 

The two statements provide a stark contrast to his boss, Mr Trump, who dismissed the claims about the Russian hack on the US as "ridiculous" and accused the intelligence agencies of peddling fake news related to Russia.

While Mr Trump has been opposed to Nato, General Mattis described it as "the most successful military alliance probably in modern history, maybe ever."

Mr Trump also vowed throughout the campaign to rip up the Iran deal that was signed under President Barack Obama in 2015. At other times, Mr Trump pledged to renegotiate the deal, or clamp down on it so hard that it could collapse under the weight.

General Mattis responded that the US needed to adopt a strategy to "checkmate Iran's goal for regional hegemony".

"When America gives its words we have to live up to it and work with our allies," he said, implying the US should not abandon the agreement.

The general was asked about his recent opposition to women serving in the army, including in the most dangerous ground combat rules. He said in 2015 that it would lead to "reduced standards" and that men and women, serving alongside each other, could not be expected to "act like little saints".

In the hearing, however, when asked about the issue by Democratic senator Claire McCaskill, he said, "I have no plan to oppose women in any aspect of our military."

As long as applicants meet the expected standards, he said, "that's the end of the discussion".

Current defense secretary Ash Carter opened all areas of the military to women in January 2016.

General Mattis also came under scrutiny for making a comment at a veteran conference that it was "a lot of fun to shoot some people".

New York senator Kirsten Gillibrand asked him directly whether he believed openly gay people should not serve in the military, and he responded that the army should be as lethal as possible and that the army was a touchstone for patriotism.

She then asked whether he believed LGBT members would undermine the lethality of the army.

"Frankly senator I've never cared much about two people and who they go to bed with," he said.



Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2856
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 18:58

SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Obama est furieux car la désinformation sur la Syrie a été triomphalement détruite dans les média et dans Alep par l'armée Russe !

Et sa grande crainte est que Trump se rallie à la Russie.  

Vous en avez d'autres de fines analyses comme celle là ?



Citation :
Donald Trump's defence secretary says Putin trying to break Nato and world order 'under biggest attack since WWII'

Citation :
General Mattis' comments at his senate confirmation hearing go largely against the views of Donald Trump

Donald Trump’s incoming defense secretary said world order was "under the biggest attack since World War II" and has declared the US must uphold the "impefect" nuclear arms deal with Iran.

"I think right now the most important thing is that we recognise the reality of what we deal with Mr Putin, and we recognise that he is trying to break the Northern Atlantic alliance, and that we take the steps, the integrated steps, diplomatic, economic military, and the alliance steps, working with our allies, to defend ourselves where we must," General Mattis said at his senate confirmation hearing.

The retired general was also asked about the Iran deal, and he said that although it was the "biggest destabilising force in the Middle East", that the US had made a deal and should stick to its word.

 

The two statements provide a stark contrast to his boss, Mr Trump, who dismissed the claims about the Russian hack on the US as "ridiculous" and accused the intelligence agencies of peddling fake news related to Russia.

While Mr Trump has been opposed to Nato, General Mattis described it as "the most successful military alliance probably in modern history, maybe ever."

Mr Trump also vowed throughout the campaign to rip up the Iran deal that was signed under President Barack Obama in 2015. At other times, Mr Trump pledged to renegotiate the deal, or clamp down on it so hard that it could collapse under the weight.

General Mattis responded that the US needed to adopt a strategy to "checkmate Iran's goal for regional hegemony".

"When America gives its words we have to live up to it and work with our allies," he said, implying the US should not abandon the agreement.

The general was asked about his recent opposition to women serving in the army, including in the most dangerous ground combat rules. He said in 2015 that it would lead to "reduced standards" and that men and women, serving alongside each other, could not be expected to "act like little saints".

In the hearing, however, when asked about the issue by Democratic senator Claire McCaskill, he said, "I have no plan to oppose women in any aspect of our military."

As long as applicants meet the expected standards, he said, "that's the end of the discussion".

Current defense secretary Ash Carter opened all areas of the military to women in January 2016.

General Mattis also came under scrutiny for making a comment at a veteran conference that it was "a lot of fun to shoot some people".

New York senator Kirsten Gillibrand asked him directly whether he believed openly gay people should not serve in the military, and he responded that the army should be as lethal as possible and that the army was a touchstone for patriotism.

She then asked whether he believed LGBT members would undermine the lethality of the army.

"Frankly senator I've never cared much about two people and who they go to bed with," he said.





Buzz feed :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2856
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 19:00

joker911 a écrit:
SJA a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Obama est furieux car la désinformation sur la Syrie a été triomphalement détruite dans les média et dans Alep par l'armée Russe !

Et sa grande crainte est que Trump se rallie à la Russie.  

Vous en avez d'autres de fines analyses comme celle là ?



Citation :
Donald Trump's defence secretary says Putin trying to break Nato and world order 'under biggest attack since WWII'

Citation :
General Mattis' comments at his senate confirmation hearing go largely against the views of Donald Trump

Donald Trump’s incoming defense secretary said world order was "under the biggest attack since World War II" and has declared the US must uphold the "impefect" nuclear arms deal with Iran.

"I think right now the most important thing is that we recognise the reality of what we deal with Mr Putin, and we recognise that he is trying to break the Northern Atlantic alliance, and that we take the steps, the integrated steps, diplomatic, economic military, and the alliance steps, working with our allies, to defend ourselves where we must," General Mattis said at his senate confirmation hearing.

The retired general was also asked about the Iran deal, and he said that although it was the "biggest destabilising force in the Middle East", that the US had made a deal and should stick to its word.

 

The two statements provide a stark contrast to his boss, Mr Trump, who dismissed the claims about the Russian hack on the US as "ridiculous" and accused the intelligence agencies of peddling fake news related to Russia.

While Mr Trump has been opposed to Nato, General Mattis described it as "the most successful military alliance probably in modern history, maybe ever."

Mr Trump also vowed throughout the campaign to rip up the Iran deal that was signed under President Barack Obama in 2015. At other times, Mr Trump pledged to renegotiate the deal, or clamp down on it so hard that it could collapse under the weight.

General Mattis responded that the US needed to adopt a strategy to "checkmate Iran's goal for regional hegemony".

"When America gives its words we have to live up to it and work with our allies," he said, implying the US should not abandon the agreement.

The general was asked about his recent opposition to women serving in the army, including in the most dangerous ground combat rules. He said in 2015 that it would lead to "reduced standards" and that men and women, serving alongside each other, could not be expected to "act like little saints".

In the hearing, however, when asked about the issue by Democratic senator Claire McCaskill, he said, "I have no plan to oppose women in any aspect of our military."

As long as applicants meet the expected standards, he said, "that's the end of the discussion".

Current defense secretary Ash Carter opened all areas of the military to women in January 2016.

General Mattis also came under scrutiny for making a comment at a veteran conference that it was "a lot of fun to shoot some people".

New York senator Kirsten Gillibrand asked him directly whether he believed openly gay people should not serve in the military, and he responded that the army should be as lethal as possible and that the army was a touchstone for patriotism.

She then asked whether he believed LGBT members would undermine the lethality of the army.

"Frankly senator I've never cared much about two people and who they go to bed with," he said.





Nsa n'écoute personne et la source d'internet ne se trouve pas en USA :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire: :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2856
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Jeu 12 Jan 2017, 19:09

Une arrivée de blindés américains chaleureusement accueillie en Pologne et dénoncée par Moscou. Ce premier convoi venu d’Allemagne s’inscrit dans l’opération “Atlantic Resolve” décidée par Barack Obama après la prise de la Crimée par la Russie.

Le convoi, composé de 24 véhicules blindés Humvee et d’une dizaine de camions a été accueilli chaleureusement dans ce jeudi matin à la frontière germano-polonaise par les soldats polonais. A terme, la brigade comptera plus de 3500 soldats, des centaines de véhicules blindés et 87 chars Abrams.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a déploré la situation. “Pour nous, ces actions sont un exemple de plus d’activités militaires provocantes près des frontières russes, dans le cadre d’une politique infâme de confinement de la Russie. Il est évident que le but de ce déploiement précipité de lourds actifs militaires en Europe est une tentative de l’administration Obama sortante de compliquer autant que possible les relations bilatérales “, a t-elle déclaré.

Ce déploiement des Etats-Unis est l’un des plus vastes en Europe depuis la fin de la guerre froide. Il intervient à quelques jours de l’entrée en fonction de Donald Trump. Des exercices d’ampleur entre l’armée polonaise et américaine sont prévus à la fin du mois.


J'aime beaucoup la couleur c'est Bien connu qu'il y a des deserts a l'est de l'Europe :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1329
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Ven 13 Jan 2017, 16:41

vendredi 13 janvier 2017


Les choses se passent bien pour Vladimir Poutine

Que ce soit grâce à l'intervention de la Russie ou par pure chance ou hasard, le président russe a devant lui un monde qui lui est moins hostile, des alliances qui semblent moins solides.

La bromance qui s’amorce entre Vladimir Poutine et Donald Trump en a inquiété plus d’un en Europe.

Le 4 décembre, dans une entrevue à la chaîne de télévision russe NTV, le président russe n’a pas ménagé ses éloges envers le futur président américain. « Le fait qu’il a réussi dans les affaires montre que c’est une personne intelligente », déclarait-il alors.


Au lendemain de l’élection américaine, les deux hommes disaient vouloir normaliser les relations entre la Russie et les États-Unis. Mais ce que Moscou apprécie le plus chez Donald Trump, c’est son appui pour le moins tiède à l’OTAN, ce qui donne froid dans le dos aux Ukrainiens, aux Estoniens, aux Lituaniens et aux Lettons, anciens membres du bloc de l’Est, qui se sont rapprochés de l’Europe et de l’Alliance atlantique.

L’Union européenne, elle, semble chancelante, à la suite du vote pour le Brexit. Encore là, un résultat qui a tout pour plaire au Kremlin. Le Royaume-Uni, le pays qui a toujours été le plus sévère critique de Vladimir Poutine pendant ses 16 années au pouvoir comme président et premier ministre, quitte le navire et amène l’Europe à s’interroger sur son avenir. Une Europe divisée, moins solidaire, c’est le genre de voisin que préfère la Russie.

Dirigeants et candidats favorables

Mais, au-delà de ces résultats de votes qui ont fait les manchettes, Vladimir Poutine a eu d’autres bonnes nouvelles. Des élections en Moldavie, en Bulgarie et en Estonie ont placé au pouvoir les dirigeants qui lui sont plutôt favorables. En Hongrie et en Pologne, on se retrouve avec deux régimes de droite qui ne sont pas de grands défenseurs d’une presse libre ou d’un système judiciaire indépendant.

Et puis, en France, les prochaines élections présidentielles pourraient voir s’affronter deux candidats, François Fillon et Marine Le Pen, qui tous deux sont favorables au président russe. M. Fillon préconise même la levée des sanctions contre la Russie.

Le Canada vient d’imposer de nouvelles sanctions contre une quinzaine de citoyens russes, à la suite de l’annexion de la Crimée et pour l’implication russe dans le conflit en Ukraine, mais le Canada a décidé, en 2016, de reprendre les relations, de se « réengager » avec la Russie.

Le cas syrien

L’implication de la Russie dans le conflit en Syrie aurait pu causer des problèmes à Vladimir Poutine, mais les médias russes, qui sont pratiquement tous en faveur du pouvoir, répètent jour après jour que la Russie est là pour se protéger et protéger le reste du monde du terrorisme et pour appuyer le leader légitime du pays, selon eux, Bachar Al-Assad.

La Russie y gagne une base navale en eau profonde à Tartous, et un aéroport à Lattaquié. Quant à l’opinion internationale, souvent critique de cette intervention, la Russie en fait tout simplement peu de cas. La Russie joue à nouveau un rôle de premier plan au Moyen-Orient.

Vladimir Poutine a prononcé son discours annuel sur « l’état de la nation » le 1er décembre. On s’attendait à ce qu’il parle longuement de ce que je viens de décrire. Il a plutôt passé la majeure partie de son discours à parler de politique intérieure, de l'état du pays.

Les sanctions imposées à la Russie, après l’annexion de la Crimée et le conflit en Ukraine, ont miné l’économie. La chute des prix du pétrole aussi, qui avec le gaz, représentent les deux tiers des revenus du pays.

Les Russes ont subi des pertes de revenus considérables. Selon une grande banque du pays, la Sberbank, 14 millions de Russes sont sortis de la classe moyenne, touchés de plein fouet par la récession la plus longue depuis l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir. Tous espèrent, ici, que le récent accord avec l’OPEP, pour réduire la production de pétrole et faire grimper les prix, aidera la Russie à se sortir de ce bourbier.

Ces problèmes intérieurs sont d’une grande importance pour Vladimir Poutine, qui devrait se présenter aux prochaines élections présidentielles de 2018. Il a toujours une cote de popularité très élevée, mais le vent pourrait tourner, si l’économie continue de se dégrader, et le niveau de vie des Russes, aussi.

Pour l’instant, le rôle grandissant de la Russie sur la scène internationale, l’image d’une Russie forte, projetée par le président Poutine, la fierté patriotique favorisée par l’intervention de la Russie en Ukraine, en Crimée et en Syrie, font que ce président demeure très populaire.

ici.radio-canada.ca

Revenir en haut Aller en bas
SJA

avatar

Masculin Messages : 6354
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Ven 20 Jan 2017, 17:04

Tous des Nazis on vous dit !!

Heureusement l'arme toujours rouge va re-occuper l'Europe pour y mettre bon ordre.
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Citation :
Russia Worried by 'Disgraceful War' Against Red Army Monuments in EU
© Photo: Twitter/@NotMattBellamy
Russia
14:23 20.01.2017(updated 14:24 20.01.2017) Get short URL
377658
Moscow is deeply worried by the fact that in some "advanced democracies" Nazism is being rehabilitated and history rewritten for the sake of short-sighted interests, the Russian foreign minister said.

MOSCOW (Sputnik) — Moscow is concerned with the rehabilitation of Nazism and destruction of the Soviet Red Army monuments in the European Union, Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said Friday.

"Unfortunately, today we have to admit that in many countries, including those that call themselves advanced democracies, in fact, the rehabilitation of Nazism, the glorification of the Nazis and the activities of their collaborators and, in general, the rewriting of history in the selfish short-term interests, is underway," Lavrov said at the opening of an exhibition on Holocaust.

He added that the "disgraceful war of destruction and desecration of Red Army monuments across Europe was especially concerning," as such actions "are not only deeply immoral, but contrary to the UN Charter and other international instruments."

70th anniversary of Auschwitz-Birkenau concentration camp liberation
© Sputnik/ Valeriy Melnikov
Russia to Continue Resisting Attempts to Revise Nuremberg Trials Decisions
In March, Poland's Institute of National Remembrance announced that the Polish authorities were planning to demolish about 500 monuments to the Soviet Army soldiers.

In December, the authorities of the Polish city of Lancut replaced a Second World War monument, devoted to the heroism of Soviet soldiers, with a Christmas tree.
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 15589
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Sam 21 Jan 2017, 18:10

Pour célébrer Trump, des nationalistes russes exaltent la troïka Poutine, Marine Le Pen, Trump

Le portrait de Marine Le Pen, escorté de Donald Trump et Valdimir Poutine

Spoiler:
 

Il fallait se brancher sur Radio-Télévision Canada, ou lire l'Independent, pour apprendre que l'investiture de Donald Trump à la Maison blanche a été célébrée avec faste par un certain nombre de nationalistes russes, dans les bâtiments de l'ancienne poste de Moscou.

Sur le site de Radio-télévision Canada, on lit ainsi: «L'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche a déclenché une sorte de « Trumpomanie » en Russie (...) Des pièces de monnaie commémoratives en or et en argent ont été frappées avec le slogan In Trump We Trust (« Nous avons confiance en Trump »), allusion à la devise figurant sur les billets de dollars américains, In God We Trust. Dans les boutiques, les célèbres matriochkas, les poupées gigognes en bois, sont désormais offertes à l'effigie de Donald Trump, pour compléter celles représentant Vladimir Poutine ou, avant lui, des dirigeants soviétiques, Staline ou Lénine. Un magasin de surplus militaire russe situé juste en face de l'ambassade des États-Unis a lancé une campagne de promotion et offre une réduction de 10 % à tous les employés de la mission diplomatique à l'occasion de l'investiture de Donald Trump.»

Mais le plus intéressant, c'est cette fête donnée par les nationalistes russes où ils ont dévoilé leur triptyque favori: les photos exaltées et retouchées de Vladimir Poutine, de Donald Trump et... de Marine Le Pen. Ce qui n'étonne qu'à moitié, si l'on considère que l'un des organisateur de cette soirée n'est autre que Konstantin Rykov qui n'a jamais caché, sur les réseaux sociaux, son admiration pour Marine Le Pen (et pour Poutine, bien sûr). Pour lui, Trump à la Maison blanche, c'est l'avènement d'un «nouvel ordre mondial». Rien de moins.

Sur la page de commentaires de l'Independent, c'est évidemment un concert très clivé de commentaires pro-Poutine et anti-Poutine, respectivement Trump. Dont on retiendra ce cri de Rdavies: «L'Europe va avoir besoin de réarmer, les Russes arrivent». A qui réplique vertement JackoS: «Trump est pour le dialogue. Clinton était pour la guerre. C'est pourquoi le peuple de Russie célèbre la victoire de Trump. Les Russes ne veulent pas envoyer leurs enfants à la guerre, ni Trump d'ailleurs. Les Russes étaient nos alliés contre l'agresseur allemand dans les années quarante. Ils devraient être nos alliés aujourd'hui contre l'imminence d'une menace de l'Allemagne qui serait leader de l'Union européenne. Pourquoi croyez-vous donc que l'élite bruxelloises veut sa propre armée?» Où l'on voit à l’œuvre un storytelling qui va sans doute nous tenir en haleine toutes ces prochaines années...

Notons enfin que les images de cette troïka idéale des nationalistes russes n'a pas émergé qu'à l'occasion de cette nuit de festivités en l'honneur de Donald Trump. Le site pro-russe RT s'en est fait déjà l'écho le 16 novembre 2016, dans un article titré: «Un trio Trump-Poutine-Le Pen serait «bon pour la paix dans le monde», selon la présidente du FN».

Le temps:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1329
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Sam 21 Jan 2017, 18:54

Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1329
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Lun 06 Fév 2017, 17:42

lundi 6 février 2017

Bill O'Reilly, présentateur chez Fox News, s'est attiré les foudres de Moscou en qualifiant Vladimir Poutine de "tueur".

Fox News qualifie Poutine de "tueur", le Kremlin attend des excuses


La chaîne américaine Fox News devrait présenter ses excuses au président russe Vladimir Poutine, a estimé lundi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Elle a qualifié M. Poutine de "tueur" au cours d'une interview avec Donald Trump.

"Nous considérons que de tels propos de la part du journaliste de Fox News sont inadmissibles, blessants et pour dire la vérité, nous préférerions que cette chaîne respectable présente ses excuses au président" Poutine, a déclaré aux journalistes M. Peskov.[/color

Le porte-parole du Kremlin s'est toutefois refusé à tout commentaire sur la réaction de Donald Trump. Celui-ci a invité de manière surprenante l'Amérique à effectuer son propre examen de conscience.

Le journaliste de la chaîne américaine a qualifié dimanche Vladimir Poutine de "tueur" après que Donald Trump a répété au cours d'une interview qu'il "respecte" son homologue russe.

"Beaucoup de tueurs, beaucoup de tueurs. Pensez-vous que notre pays soit si innocent?", a répliqué le président américain. Il a notamment rappelé qu'il s'était opposé à la guerre en Irak.

La volonté de Donald Trump d'établir de bonnes relations avec Moscou suscite de grandes inquiétudes à Washington. Cette nouvelle réplique a immédiatement suscité une salve de critiques sur les réseaux sociaux et dans la presse.

M. Trump a répété au cours de cette interview vouloir "s'entendre avec la Russie plutôt que l'inverse", notamment dans le cadre de la lutte contre l'organisation État islamique (EI).

Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1329
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Lun 06 Fév 2017, 20:42

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1497
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Mar 07 Fév 2017, 11:57

Je pense que certains bureaucrates payés grassement à rien foutre , craignent les hommes forts.
Et en Europe à l'UE il n'y a pas d'hommes d'envergures internationales pas d'hommes forts, ce sont des poids plumes, face à Poutine et Trump .
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1497
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Mar 07 Fév 2017, 12:18

http://media-et-politique.e-monsite.com/pages/les-medias-un-quatrieme-pouvoir.html

Les médias, un quatrième pouvoir ?

Il existe entre les médias et la politique un rapport étroit. Il n'y a pas de vie politique sans opinion publique et pas d'opinion publique sans communication. En démocratie, il y a forcément médiatisation et ce phénomène n'est pas nouveau. Cependant, pendant longtemps, le rapport entre homme politique et citoyens se sont résumés à des rencontres, discussions, meetings et interviews dans la presse. Dans les années 1960, la télévision fait irruption dans la politique. En 1965, un candidat a recours à un spécialiste en communication lors des élections présidentielles. C'est en 1974 qu'apparaît le premier duel télévisé entre Valéry Giscard-d'Estaing et François Mitterrand lors du second tour des présidentielles. Aujourd'hui, il s'agit de séduire l'électeur, atteindre des cibles tels que les jeunes ou les personnes âgées avec une publicité efficace par des images valorisantes et des slogans accrocheurs.

Montesquieu a, dans son ouvrage De l'esprit des lois, mis en avant la théorie de la séparation des pouvoirs. Cette théorie est le fondement de toute démocratie. Le pouvoir exécutif doit être distingué du pouvoir législatif et de l'autorité judiciaire. Cette séparation est énoncée dans la constitution française du 4 octobre 1958. Or, selon André Santini (ancien ministre délégué à la communication), les trois pouvoirs issues de la pensée de Montesquieu n'existe plus face au pouvoir médiacratique.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1329
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Mar 21 Fév 2017, 16:56

mardi 21 février 2017


Poutine est le problème, pas la solution - John McCain

« La Russie de Vladimir Poutine est notre adversaire, et notre opposé moral. Elle s’est engagée à la destruction du monde d’après-guerre, fondé sur des règles, qui a été construit sur le leadership américain et la primauté de nos valeurs économiques et politiques », écrit l’ancien candidat présidentiel et sénateur John McCain, dans un article d'opinion dans USA Today.

« Grâce à cet ordre mondial, les États-Unis ont accumulé de vastes richesses et pouvoirs, et une plus grande part de l’humanité a pu échapper à la tyrannie et à la pauvreté. Sa préservation devrait demeurer la principale priorité  du gouvernement des États-Unis.

Citation :
Il ne s’agit pas d’apaiser Poutine. Il ne s’agit pas faire de ce gangster un homme d'État responsable.  Les précédentes administrations  [américaines] qui ont essayé ont échoué, non pas parce qu'elles n’ont pas assez tenté, mais parce que Poutine ne souhaite rien de tout cela. Il rejette nos valeurs et notre vision d'un ordre international libre, stable, pacifique et prospère.

Poutine veut un retour vers un monde de grandes puissances concurrentes, où les alliances et les rivalités tactiques sont formées pour servir les intérêts nationaux les plus minimes, et dans lequel les valeurs que les Américains considèrent comme universelles sont rejetées.

C’est le monde du passé, le monde tel qu’il était avant que l'Amérique devienne une superpuissance. C’est le monde qui a produit deux guerres mondiales, les empires coloniaux et des idéologies inhumaines basées sur la répression et les massacres. Un retour à ce monde serait une catastrophe pour les Etats-Unis et le monde ».

Express.be par Audrey Duperron

Commentaire personnel : Je suis en total désaccord avec les propos haineux de ce sénateur John McCain. Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Gilles de Québec

avatar

Masculin Messages : 1329
Inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes    Dim 12 Mar 2017, 17:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Vladimir Poutine, l'homme le plus puissant du monde, devant Trump, selon Forbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» SONDAGE : Vidéo-Prophétie : "Vladimir Poutine, un Prophète pour notre Temps ? "
» L'homme le plus gros du monde
» Le geste de Vladimir Poutine, qui a surpris le pape François
» qui est poutine ?
» Le Sanhédrin demande à Poutine et Trump le 3eme Temple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: