DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Christianisme et antisémitisme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Christianisme et antisémitisme...   Mar 13 Déc 2016, 13:37

CHRISTIANISME ET ANTISÉMITISME

“vendredi 9 novembre 2012 - par jean-pierre castel
Agora vox
(…)
Sources de l’antisémitisme nazi : le christianisme, le paganisme, les Lumières ?

Hitler et ses épigones étaient pour la plupart chrétiens : d'origine, d'éducation, d'appartenance. Hitler non seulement s'afficha toujours comme chrétien (par exemple son discours à Munich du 12.4.1022.), mais il revendiqua le christianisme comme base de la morale allemande (par exemple dans son discours à la nation allemande du 1.2.1933). Le programme officiel du NSDP(1920) stipulait que "le parti en tant que tel défend le point de vue d'un christianisme positif, sans se lier à une confession précise." Hitler alla jusqu'à s'afficher en parrain de la fille de Göring à son baptême à l'Eglise.

Les racines de l'antisémitisme européen des XIX et XXèmes siècles étaient bien antérieures au XIXème siècle, et chrétiennes : les persécutions contre les Juifs, ce n'est ni Hitler, ni les théories racistes du XIXème siècle qui les ont inventées, mais bien l'Eglise depuis ses origines, à partir de la notion de "peuple déicide" issue des Evangiles, voire de certains écrits de Paul (cf. par exemple I Thess.2,14-15) ou de certains passages des Evangiles (Lc 15, Mt 20,1-16, Lc 16,1-8, Mt 21,33-46, Mt 22 1-14). L'élection du Juif en stéréotype de l'ennemi social fut inventée par l'Eglise de la Réforme grégorienne (cf. The formation of a Persecuting Society, Authority and Deviance in Western Europe, 950-1250, R. I. Moore, John Wiley & Sons, 2007) . Hitler reprendra contre les Juifs le terme même du Concile de Trente contre tous les hérétiques : l'extirpation (Ausschrottung) [1]. Au fil des siècles des motifs supplémentaires comme l'argent, le nationalisme, le racisme[2], vinrent alimenter l'antisémitisme originel chrétien, sans lequel ils n'auraient conduit qu'à des haines sociales ordinaires, dispersées. Les massacres de Juifs et la ghettoïsation sont répertoriés en Allemagne dès la Ière Croisade.[3] Les nazis eux-mêmes se réclamèrent de Adversus Judaeos de Jean Chrysostome (IVème siècle) et de Des Juifs et leurs mensonges de Martin Luther (1543) .

Ce n'est pas l'habillage pseudo-scientifique des théories raciales du XIXème qui explique pourquoi "la race juive" fut considérée comme inférieure, usurière, traitresse, mais la stigmatisation chrétienne du Juif[4].

C'est d'ailleurs en dehors d'Allemagne et de son soi-disant néo-paganisme que la plupart des théories antisémites émergèrent au XIXème siècle, et c'est par la revue jésuite La Civiltà Cattolica qu'elles furent diffusées dans toute l'Europe [5]. En Allemagne un pasteur, Adolf Stöcker, fondateur du Parti ouvrier chrétien-social, eut un rôle moteur dans la reprise de l'antisémitisme à la fin du XIXème siècle. "Les préjugés religieux [chrétiens] revêtaient une importance capitale car ils fournissaient l'explication philosophique de l'antisémitisme avant l'introduction des théories raciales « scientifiques ». Avec le mouvement völkisch [...] cet antisémitisme religieux connut une recrudescence [...] Il demeura un élément indispensable du racisme." (George L. Mosse) "Soutenir qu'il n'y aurait absolument pas eu de continuité dans l'antisémitisme est encore moins tolérable que de poser sa permanence comme un absolu." (Nationalismus, Antisemitismus und die deutsche Geschichtsschreibung, Shulamit Volkov) (…)

***
COMMENTAIRE
par

Me. Alain Rioux
M.A. philosophie


     En premier lieu, loin d’être ségrégationniste, le Christianisme est, par essence, universaliste. En effet, cette religion, où le message coïncide avec le messager, affirme que Jésus-Christ est Dieu fait juif, selon les généalogies décrites en saint Matthieu et en saint Luc, entre autres. De telle sorte, cependant, que l’enhypostasie de son humanité dans le Verbe divin la surdimensionne virtuellement, pour la rendre accessible à tous les hommes, peu importe son origine, selon Jn.1/1-18, 3/16, Eph.2, I Tim.2/4, 4/10, Gal.3/28 et Col.3/11, Rom.9/1-5, Mt.28/19, Mc.16/15-16 etc…

     A telle enseigne, qu’il faut occulter le témoignage constant, rendu à la catholicité de cette Incarnation du Fils de Dieu, par l’Église, dans sa formule de Foi canonique, œcuménique, le Symbole de Nicée-Constantinople, pour oser dénier la primauté de cette exégèse du Nouveau Testament, au sein de la Chrétienté: arméniens, luthériens, coptes, anglicans, chaldéens, réformés, orthodoxes et catholiques-romains. Peut-on en dire autant du Talmud?

     Aussi, le Christianisme n’est pas plus mêlé à la barbarie nazie (déportations, massacres) qu’à celle du libéralisme (le massacre de Vendée de 1793-94, traite négrière, déportations britanniques des Boers, entre 1899-1903, bombardements alliés au phosphore, à Dresde et à Hambourg, en 1943-45, ou atomiques, sur Hiroshima et Nagasaki, en 1945), ou du communisme (Goulags soviétiques, massacre cambodgien).

   C’est pourquoi, il faut plutôt chercher les sources de ces atrocités dans les régimes politiques impliqués, libéralisme, communisme ou nazisme. Car, le Talmud est aussi peu compromis par les crises économiques-et autres famines, dont celle de l’Holodomor-que le Nouveau Testament n’est concerné par la barbarie des idéologies séculières.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 13 Déc 2016, 15:21

J'ai pu me rendre compte (expériences personnelles) que les anti-sémites sont aussi des racistes. Les croyances de races supérieure et celles inférieures, ne concernent pas que l'anti-sémitisme, proprement dit.

Claude. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29206
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 13 Déc 2016, 15:27

Citation :
Hitler et ses épigones étaient pour la plupart chrétiens : d'origine, d'éducation, d'appartenance. Hitler non seulement s'afficha toujours comme chrétien (par exemple son discours à Munich du 12.4.1022.), mais il revendiqua le christianisme comme base de la morale allemande (par exemple dans son discours à la nation allemande du 1.2.1933). Le programme officiel du NSDP(1920) stipulait que "le parti en tant que tel défend le point de vue d'un christianisme positif, sans se lier à une confession précise." Hitler alla jusqu'à s'afficher en parrain de la fille de Göring à son baptême à l'Eglise.

Mais il a persécuté les chrétiens par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 13 Déc 2016, 16:09

Claude Coowar a écrit:
J'ai pu me rendre compte (expériences personnelles) que les anti-sémites sont aussi des racistes. Les croyances de races supérieure et celles inférieures, ne concernent pas que l'anti-sémitisme, proprement dit.

Claude. What a Face

En effet, la lecture du Talmud donne froid dans le dos... pale
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mer 14 Déc 2016, 10:18

l'antisémitisme n'a aucun support logique rationnel...Il y a des Juifs antisémites...l'antisémitisme n'est pas de l'antijudaïsme du même style que l'antiislamisme ou l'antichristianisme qui prend naissance dans la différence de croire.On se servira de l'antijudaïsme ou de l' incapacité d'intégration du Juif dans tous les domaines pour excuser cette haine viscérale inexplicable du juif ou sa capacité à s'adapter à toutes les situations en gardant sa culture,sa religion,sa langue,ses croyances....ce qui permettra de les accuser d'être à l'origine de tous les catastrophes,les maux,les maladies de la terre...si les Juifs avaient effectués ce pourquoi ils sont destinés,il n'y aurait pas eu besoin d'avoir un Christianisme et si les Chrétiens avaient fait convenablement leur boulot,l'Islam ne serait pas né...mais avec des si....
Revenir en haut Aller en bas
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 16 Déc 2016, 22:33

A propos de l'alliance entre Hitler et le Catholicisme :

Citation :
L’Église catholique n’a qu’un seul désir, c’est notre effondrement. LPGP, T2 p.257
http://www.viveleroy.fr/+Citations-de-Hitler-sur-les,14+

C'est tout bonnement pour salir notre Sainte Mère l’Église.

---
A propos de l'antisémitisme :
Être juif, n'es-ce pas être un raciste ? dû moins un racialiste ?

Le Nazisme n'est qu'une projection inversé du Judaïsme. (peuple élu => race élu)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 16 Déc 2016, 22:43

Vous confondez élection et élitisme...race et peuple...
le peuple élu n'est pas une race de type ayerienne...
S’il fallait distinguer les hommes selon des critères, il arrive de lire encore ici ou là, qu’un juif appartiendrait à la « race juive ». Notion totalement délirante au regard de la diversité qui s’anime au sein du peuple juif.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Sam 17 Déc 2016, 10:42

si les Juifs avaient effectués ce pourquoi ils sont destinés,il n'y aurait pas eu besoin d'avoir un Christianisme et si les Chrétiens avaient fait convenablement leur boulot,l'Islam ne serait pas né...mais avec des si....

Il ne me semble pas que le christianisme soit né d'une défection des juifs ou du judaïsme.

N'oublions pas premièrement que le Christ est venu pour accomplir la Loi et non pas pour l'abolir.

Deuxièmement, il a donné une vocation universelle (allez prêchez à toutes les nations de la terre ...) à l'écoute de la Nouvelle Loi qui a donc été d'étendre à la fois la Loi des prophètes et l'obéissance au contenu de son Sermon sur la Montagne.

Les Juifs n'ont toujours pas compris ou accepté quelque part cette nouvelle universalité de la Nouvelle Alliance  du Peuple de Dieu. Ce qui expliquerait peut-être de la part des plus radicalistes d'entre eux une certaine forme d'ostracisme à l'égard des autres membres des autres confessions religieuses.

Le Messie dont ils attendent la venu n'est absolument  pas Celui dont nous attendons le retour.

Le leur est celui d'un chef temporel venant défendre eux le Peuple Elu, et les destinant à la conduite des nations de la terre.

Le nôtre viendra combattre l'antéchrist et apporter le Règne de Dieu sur terre.

Maintenant, je connais presqu'absolument rien du judaïsme moderne. Merci d'avance d'éclairer ma lanterne.

Pour ce qui est du catholicisme par rapport à l'islam, n'oublions pas que la doctrine de Mahomet à travers sa religion que désignerais-je beaucoup plus la religion mahométane car sa soi-disant révélation à travers l'esprit saint qui est l'ange Gabriel, est non seulement farfelue, mais n'est de surcroît donc n'est ni une religion révélée ni encore moins un appel à l'Amour, la Paix et la Tolérance universels.

J'ai commencé à effectuer un travail de ventilation par thématique des versets du Coran et j'en suis effaré par leurs appels à la haine du juif et du chrétien.

Avec l'autorisation de l'administrateur, sans nul commentaire personnel, quand j'aurai fini de reprendre ce travail et de l'achever, après mon intérêt actuel au sujet des éventuels futurs docteurs de l'Eglise, je pourrais télécharger mon travail en ouvrant un nouveau FIL où, je le répète, n'apporterai-je aucun commentaire personnel dans par exemple les versets concernant le statut de la femme dans le Coran ou bien encore les appels aux meurtres des chrétiens et juifs ...

Il appartiendra " à chacun de se faire sa propre religion " sur l'islam ...

Claude. :help:
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5729
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Sam 17 Déc 2016, 10:46

moi je ne souhaite pas me faire une propre religion ou quoi que ce soit
merci
:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Sam 17 Déc 2016, 11:03

J'ai repris les termes mêmes de Montaigne en les étendant par l'entendement que l'on peut se faire sur un sujet quelconque. Prudence déjà !!! Il ne s'agit de se faire sa "propre religion" en se faisant ses propres réflexions et opinions religieuses emmenant à s'éloigner du catholicisme. Suis-je clair ?

Claude.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5729
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Sam 17 Déc 2016, 11:05

non pas du tout mais c'est pas grave on a l'habitude de ce genre de confusion!!..
:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Dim 18 Déc 2016, 21:43

Claude Coowar a écrit:
si les Juifs avaient effectués ce pourquoi ils sont destinés,il n'y aurait pas eu besoin d'avoir un Christianisme et si les Chrétiens avaient fait convenablement leur boulot,l'Islam ne serait pas né...mais avec des si....

Il ne me semble pas que le christianisme soit né d'une défection des juifs ou du judaïsme.

N'oublions pas premièrement que le Christ est venu pour accomplir la Loi et non pas pour l'abolir.

Deuxièmement, il a donné une vocation universelle (allez prêchez à toutes les nations de la terre ...) à l'écoute de la Nouvelle Loi qui a donc été d'étendre à la fois la Loi des prophètes et l'obéissance au contenu de son Sermon sur la Montagne.

Les Juifs n'ont toujours pas compris ou accepté quelque part cette nouvelle universalité de la Nouvelle Alliance  du Peuple de Dieu. Ce qui expliquerait peut-être de la part des plus radicalistes d'entre eux une certaine forme d'ostracisme à l'égard des autres membres des autres confessions religieuses.

Le Messie dont ils attendent la venu n'est absolument  pas Celui dont nous attendons le retour.

Le leur est celui d'un chef temporel venant défendre eux le Peuple Elu, et les destinant à la conduite des nations de la terre.

Le nôtre viendra combattre l'antéchrist et apporter le Règne de Dieu sur terre.

Maintenant, je connais presqu'absolument rien du judaïsme moderne. Merci d'avance d'éclairer ma lanterne.

Pour ce qui est du catholicisme par rapport à l'islam, n'oublions pas que la doctrine de Mahomet à travers sa religion que désignerais-je beaucoup plus la religion mahométane car sa soi-disant révélation à travers l'esprit saint qui est l'ange Gabriel, est non seulement farfelue, mais n'est de surcroît donc n'est ni une religion révélée ni encore moins un appel à l'Amour, la Paix et la Tolérance universels.

J'ai commencé à effectuer un travail de ventilation par thématique des versets du Coran et j'en suis effaré par leurs appels à la haine du juif et du chrétien.

Avec l'autorisation de l'administrateur, sans nul commentaire personnel, quand j'aurai fini de reprendre ce travail et de l'achever, après mon intérêt actuel au sujet des éventuels futurs docteurs de l'Eglise, je pourrais télécharger mon travail en ouvrant un nouveau FIL où, je le répète, n'apporterai-je aucun commentaire personnel dans par exemple les versets concernant le statut de la femme dans le Coran ou bien encore les appels aux meurtres des chrétiens et juifs ...

Il appartiendra " à chacun de se faire sa propre religion " sur l'islam ...

Claude. :help:

Quelle est la mission du Juif et du Judaïsme et d'Israël?
Répondre à cette question, c'est déjà avoir des éléments de réponse concernant l'antisémitisme!

De quoi est né le Christianisme?Et Pourquoi?Comment est né l'Islam est pourquoi?

Oui le Christ est venu accomplir la Loi et non pas l'abolir or que disent la plupart des chrétiens? Qu'ils sont sous la grâce et plus sous la Loi justifiant ainsi la coupure avec les racines hébraïques comme si Rm 11 n'existait pas! Qui fêtent les fêtent de l'Eternel?fait shabbat?

Vous dites que le Christ n'est pas venu abolir la Loi et vous dites qu'il instaure de nouvelles lois?
Aucune loi nouvelle a été promulguée et instaurée par le Christ!N'oubliez pas qu'il était juif jusqu'au bout des doigts!
Toute la Loi a été accomplie donc c'est que la Loi existait déjà dans la Thora!

Les Juifs n'ont pas compris et voyons pourquoi D.ieu les a aveuglés...Paul l'explique très bien en Rm 9,10 et 11.
Le messie est bien le même pour le Juif comme pour le Chrétien sauf qu'il y a un décalage voulu dans l'acceptation...d'où le retour du messie

Vous avez d'une manière terrestre avec le Juif ce qui se passera d'une manière spirituelle avec le Chrétien mais les deux doivent être en adéquations....

Si selon vous l'Islam est une religion farfelue,on pourrait en dire autant du Christianisme...Les religions monothéistes sont divines et respectables, elles ne manifestent guère de haine envers quoi que ce soit, D.ieu à travers ses religions judaïsme, christianisme et islam n’encouragent pas les agressions.

Mieux encore, les religions divines sont parvenues aux peuples à travers la parole sainte, motivante et encourageante pour l’être.
Aucune religion divine n’encourage à l’effusion de sang, à la haine et à l’isolement mais plutôt se veut ouverte à tout monde extérieur car Dieu, si on y croit, nous créa différent certainement pour qu’on se découvre et qu’on apprenne les uns des autres.
L'Islam,le Christianisme et le Judaïsme ont pourtant toutes les trois du sang sur leurs mains

Les théologiens musulmans prennent des versets du Coran en les extirpant de leur contexte…
 
Oui, il est dit qu'il faut tuer les Chrétiens et les Juifs partout où ils sont parce que Mohamed a été trahi.
Les fanatiques religieux traduisent ce fait par l'universalité d'un combat, d'une doctrine morale qu'il faut imposer partout alors que certains adith disent de ne pas s'attaquer aux juifs ni aux chrétiens
 
Mais restons sur le thème de l'antisémitisme qui n'est pas dû qu'à l'Islam....
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Lun 19 Déc 2016, 01:43

La Loi Nouvelle est "Aimez-vous les uns et les autres; il n'y a pas de plus grand commandement que celui-là". Il ne me semble pas que cette Règle d'Amour religieux soit celle des juifs actuels.

Le Christ était certes d'origine juive. Mais il n'était pas juif jusqu'au bout des doigts. S'il l'était ses compatriotes ne l'auraient pas assassiné; parce qu'il s'agît bien d'un assassinat.

Quant à l'Islam, il n'a aucun rapport sérieux avec le christianisme. Notre Dieu est Un en Trois personnes: le Père, le Fils et le Saint Esprit. Personne n'a jamais vu Dieu. C'est Jésus-Christ, Son Fils Unique qui l'a fait connaître. Quant à l'envoi de l'Esprit-Saint, le Paraclet, c'est le Christ encore, Dieu fait homme qui annonce sa descente prochaine aux apôtres.

Enfin pour ce qui est du Messie qui serait en adéquation entre celui des juifs et des chrétiens, il faudra revoir ce que chacun des adeptes des deux religions attend.

Le Messie des juifs est un chef temporel; Celui des Chrétiens est le Fils de Dieu.

Quant à dire que Mohamad a été trahi en prétendant qu'il a préconisé de de tuer les juifs et les chrétiens, il vous faudra allez consulter le Coran.



   4.89 : « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point (sawâ’) qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans ! »

   4.90 : « [tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawn) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »


Les sourates qui demandent de tuer les chrétiens ou les juifs

Sourate 8 : Le butin (Al-Anfal)"
"39. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Dieu. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnés car) Dieu observe bien ce qu'ils oeuvrent."

"123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez que Dieu est avec les pieux.
"
"
5. Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux"

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 214/217 : Persécuter (les croyants) est plus grave que TUER (les Impies).

Il s'agit ici d'un appel au meurtre en raison de la religion.

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d'où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu'ils vous y aient combattus ! S'ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la 'récompense' des Infidèles.

A comparer avec l'enseignement de Notre Seigneur Jésus-Christ en Luc, VI, 27 :

"Mais, je vous le dis, à vous qui mécoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient."

Le Coran Sourate III la famille dImran 122/127: (Allah fait cela) afin que vous tailliez en pièces ceux qui sont infidèles, (pour que) vous les culbutiez et quils sen retournent déçus.
Le Coran sourate IX Revenir de l'erreur ou l'immunité, verset 5 : Quand les mois sacrés seront expirés, TUEZ les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S'ils reviennent [de leur erreur], s'ils font la Prière et donnent l'aumône (zakât), laissez-leur le champ libre !

Appel au meurtre en raison de la religion "jusqu'à ce qu'on l'on revienne de l'erreur..."

Le Coran sourate V La Table est servie verset 37/33: La récompense de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre sera dêtre TUES ou dêtre CRUCIFIES, ou davoir les mains et les pieds opposés tranchés ou dêtre bannis de leur pays.

Cest déjà beaucoup plus clair, une religion généreuse en assassinats et en tortures, voilà la religion "de paix et d'amour"...

La loi musulmane pour les infidèles:

* la mort par crucifixion,
* les mains et les pieds opposés tranchés.

Suite de la précédente sourate (Le Coran sourate V La Table est servie), verset 37/34 : "... excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu'alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Donc sauf à se convertir, naturellement, l'islam ou la mort, le "cercueil ou la valise"...

Pourquoi tout processus de paix, signé avec l'Islam est voué à l'échec? Réponse :
Le Coran sourate IV les Femmes verset 91/89 : [Les hypocrites] aimeraient que vous soyez impies comme ils l'ont été et que vous soyez à égalité [avec eux]. Ne prenez pas parmi eux de patrons ('awliyâ') avant qu'ils émigrent (sic) dans le Chemin d'Allah ! sils vous tournent le dos, prenez-les et TUEZ-LES où que vous les trouviez ! Ne prenez, parmi eux, ni patron ni auxiliaire.

Il ne peut donc y avoir aucun allié pour les Musulmans, tant que le mécréant n'embrasse pas l'Islam. C'est très clair.

Et ceux qui désobéissent à cet ordre sont pour eux des rebelles.

Le Coran n'existe donc uniquement que dans le but de faire triompher l'islam, par la force, au dessus de tous et partout.

Et encore:

Le Coran, Al-Maidah 51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.
Le Coran sourate IV Les Femmes verset 93/91 : Vous trouverez d'autres [hypocrites] qui désirent vivre tranquilles avec vous et tranquilles avec les leurs... Sils ne se rendent pas à vous et ne déposent pas les armes, prenez les et TUEZ-LES où que vous les acculiez ! Sur ceux-là, Nous vous accordons un pouvoir éclatant.

Voilà le sort que les musulmans nous réservent à nous [hypocrites] qui désirons "vivre tranquilles" avec nous-mêmes. Si l'on ne se rend pas à eux et ne déposons pas les armes, le coran demande de nous prendre et de nous tuer où que l'on soit. Car sur nous, Allah accorde un pouvoir éclatant !...

Vous êtes d'un angélisme étonnant ou d'une méconnaissance inadmissible avant d'écrire ce que vous prétendez  ou d'une mauvaise foi islamique totale dans la prétention de vos allégations.

Qui se font massacrer en ce moment par les des djihadistes qui prétendent être dans les voies d'Allah , espèrent ainsi à travers leurs meurtres, aller directement au Paradis retrouver ces fameuses houris éternellement vierges malgré leurs furieux assauts ludiques, et se délecter d'un vin qui qui ne saoule pas au Paradis.

C'est trop facile de dire que les théologiens musulmans extirpent des versets du Coran de leur contexte.

Chez les musulmans, ce n'est jamais ma faute, c'est la faute de l'autre. Par contre vous êtes tous d'accord pour affirmer que le contenu du Coran est la Parole Incréée et que quiconque l'ampute ou y ajoute quelque chose mérite la peine de mort.

Claude.carton rouge

Prétendre que c'est une religion de Paix, d'amour et de tolérance relève d'une plaisante au très mauvais goût du sang des martyrs.

Claude.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Lun 19 Déc 2016, 17:22

adamev a écrit:
Bien sûr.... ce sont les musulmans qui ont créé "le juif déicide"...

Si vous voulez traiter de la notion de "juif déicide", parlons, donc, de l'Holodomor et de ses liens avec le Talmud... siffler
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Lun 19 Déc 2016, 17:59

adamev a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
Bien sûr.... ce sont les musulmans qui ont créé "le juif déicide"...

Si vous voulez traiter de la notion de "juif déicide", parlons, donc, de l'Holodomor et de ses liens avec le Talmud... siffler

Ici on traite de "christianisme et antisémitisme"...
Que je sache Staline ne s'est pas revendiqué du Christ....
Coucher zibou...

A ce que je sache, la plupart des exécutants de l'Holodomor étaient d'origine juive. Or, considérez l'irénisme du Talmud:

Citation :
1– “Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour », Sanhedrin 55b
2– « Jésus était un bâtard né dans l’adultère », Yebamoth 49b
3– « Il est permis de divorcer avec votre femme si vous voyez une plus jolie fille-vierge et attirante, même si elle n’est âgée que de 3 ans », Gittin 91a
4– « Jésus a été envoyé en enfer, où il est puni en étant bouillit dans des excréments”, Gittin 56b
5– « Marie était une prostituée », Sanhedrin 106a
6– « Les disciples de Jésus méritent d’être tués », Sanhedrin 43a
7– « Même le meilleur des Goyim (non juif) devrait être abattu », Abhodah Zarah 26b T
8– « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs », Iore Dea 198, 48
9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5
10– « Un Non-juif est comme un chien », Ereget Rashi Erod.22 30
11– « Mangez en présence d’un non-juif c’est comme manger avec un chien », Jebamoth 94b.
12– « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains », Abhodah Zarah 4b
13– « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu« , Sanhedrin 58b
14– « L’usure(le taux d’intérêt) peut être pratiquée sur les Non-juifs », Abhodah Zarah 54a
15– « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre », Babha Mezia 24a

Il vous faut d'autres preuves? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 14:33

Citation :
La Loi Nouvelle est "Aimez-vous les uns et les autres; il n'y a pas de plus grand commandement que celui-là". Il ne me semble pas que cette Règle d'Amour religieux soit celle des juifs actuels.

Permettez-moi de rebondir et de vous exprimer ce que je ressens en entendant ce "commandement nouveau" qui n'en est pas un puisqu'il est tiré du lévitique:
« NE TE VENGE PAS ET NE SOIT PAS RANCUNIER À L’ÉGARD DES FILS DE TON PEUPLE. »
En fait,
nous restons toujours là à l’intérieur du Peuple d’Israël.
Le Lévitique continue :
« C’EST AINSI QUE TU AIMERAS TON PROCHAIN COMME TOI-MÊME. »

Ce qui est nouveau est que cet amour conduit l'humanité à sa perte...
Cet amour féminise tellement les civilisations les plus guerrières en civilisations de femmelettes...Quand les fils d'Itshmael viennent égorger nos prêtres,nous les invitons à la table eucharistique...au nom de cet amour, de ce commandement de tendre l'autre joue nous favorisons l'irrespect...

Citation :
Le Christ était certes d'origine juive. Mais il n'était pas juif jusqu'au bout des doigts. S'il l'était ses compatriotes ne l'auraient pas assassiné; parce qu'il s'agît bien d'un assassinat.

Et bien si justement et voici pourquoi,un goy aurait pris cette liberté n'aurait jamais été inquiété mais là il s'agit d'un Juif:Devarim
(verset 2-4 du même chap.) : « Si s'élève au milieu de toi un prophète ou un visionnaire, t'offrant comme caution un signe ou un miracle ; quand bien même s'accomplirait le signe ou le miracle qu'il t'a annoncé, en disant : Suivons des dieux étrangers (que tu ne connais pas) et adorons-les', tu n'écouteras pas les paroles de ce prophète ou ce visionnaire ! Car l'Eternel votre D. vous met à l'épreuve pour constater si vous L'aimez réellement de tout votre cœur et de toute votre âme ».

Et dans le verset 6 : « Ce prophète ou ce visionnaire sera mis à mort car il a prêché la révolte contre l'Eternel votre D. qui vous a sortis du pays d'Egypte et rachetés de la maison de servitude, voulant ainsi t'écarter de la voie que l'Eternel ton D. t'a ordonné de suivre ; et tu extirperas le mal du milieu de toi ».

Citation :
Quant à l'Islam, il n'a aucun rapport sérieux avec le christianisme. Notre Dieu est Un en Trois personnes: le Père, le Fils et le Saint Esprit. Personne n'a jamais vu Dieu. C'est Jésus-Christ, Son Fils Unique qui l'a fait connaître. Quant à l'envoi de l'Esprit-Saint, le Paraclet, c'est le Christ encore, Dieu fait homme qui annonce sa descente prochaine aux apôtres.

Et vous trouvez votre Tri-unité sérieuse aux yeux de la religion mère:le judaïsme et son penchant masculin l'Islam créé pour contre carrer la religion féminine avec son D.ieu Amour comme je l'ai dit plus haut qui désiquilibre le Judaïsme...Vous êtes sérieux là?

Citation :
Enfin pour ce qui est du Messie qui serait en adéquation entre celui des juifs et des chrétiens, il faudra revoir ce que chacun des adeptes des deux religions attend.

Et bien non! revoyez le messie des Juifs car c'est d'abord leur religion,leurs croyances qui veulent bien vous donner en vous permettant d'avoir accès à leurs livres saints...Yéshoua Hammashia'h(Jésus Christ) est le messie Juif que les Ecritures et pas n'importe lesquelles,les Ecritures juives,annoncent!
Alors qui doit revoir la notion du messianisme?

Citation :
Le Messie des juifs est un chef temporel; Celui des Chrétiens est le Fils de Dieu.

C'est bien ce que je dis, revoyez la notion du messie des Juifs...

Citation :
Quant à dire que Mohamad a été trahi en prétendant qu'il a préconisé de de tuer les juifs et les chrétiens, il vous faudra allez consulter le Coran.

Non ce n'est pas ce que j'affirme...je dis que suite à une trahison, il a instauré une loi un adith pour tuer les Juifs et les Chrétiens

les déclarations de Cheikh Ahwad Adwan, dans lesquelles il affirme que le Coran dit qu’Allah a attribué Israël aux Juifs jusqu’au Jour du Jugement (sourate 5 verset 21), et que les Juifs sont les héritiers d’Israël (sourate 26 verset 59).

« Je dis à ceux qui déforment … le Coran : D’où avez-vous apporté le nom de Palestine, vous, les menteurs, vous, les maudits, quand Allah l’avait déjà nommée la Terre Sainte et l’avait léguée aux enfants d’Israël jusqu’au « Jour du Jugement », a fait valoir le Cheikh Ahwad Adwan. « Il n’existe a pas une telle chose que la « Palestine » dans le Coran ».

« Votre demande de la Terre d’Israël est un mensonge et constitue une attaque contre le Coran, contre les Juifs et leur terre. Par conséquent, vous ne réussirez pas, et Allah vous abandonnera et vous humiliera, car Allah est celui qui les protégera (les juifs)», prévient Adwan

Faites des recherches et vous verrez que l'Islam bien que guerrière est pour la paix...Relisez la Torah qui parle des trois bénédictions d'Ishmael(celui qui est écouté de D.ieu)

Citation :
Voilà le sort que les musulmans nous réservent à nous [hypocrites] qui désirons "vivre tranquilles" avec nous-mêmes. Si l'on ne se rend pas à eux et ne déposons pas les armes, le coran demande de nous prendre et de nous tuer où que l'on soit. Car sur nous, Allah accorde un pouvoir éclatant !...

Voilà le sort qui nous est réservé avec votre D.ieu Amour...Mais eux aussi finiront par devenir des femmelettes comme les chrétiens qui pourtant étant aussi barbares et guerriers il n'y a pas si longtemps...c'est prédit dans les Ecritures sous les traits d'Esav qui engendrera Edom(l'Occident)

Citation :

Vous êtes d'un angélisme étonnant ou d'une méconnaissance inadmissible avant d'écrire ce que vous prétendez ou d'une mauvaise foi islamique totale dans la prétention de vos allégations.

Je ne crois pas être angélique mais justement très lucide...L'Islam c'est la faiblesse du Christianisme qui l'a créé

Citation :
Qui se font massacrer en ce moment par les des djihadistes qui prétendent être dans les voies d'Allah , espèrent ainsi à travers leurs meurtres, aller directement au Paradis retrouver ces fameuses houris éternellement vierges malgré leurs furieux assauts ludiques, et se délecter d'un vin qui qui ne saoule pas au Paradis.

Le fanatisme est une maladie de la foi...Il n'y a pas si longtemps les massacres chrétiens étaient du même ordre...Faut-il encore vous rafraîchir la mémoire?

[quote]C'est trop facile de dire que les théologiens musulmans extirpent des versets du Coran de leur contexte.

Chez les musulmans, ce n'est jamais ma faute, c'est la faute de l'autre. Par contre vous êtes tous d'accord pour affirmer que le contenu du Coran est la Parole Incréée et que quiconque l'ampute ou y ajoute quelque chose mérite la peine de mort.

Citation :


Allez discuter avec des musulmans qui combattent la radicalisation et vous verrez si c'est si facile...
Le fanatisme religieux vient du fondamentalisme scripturaire
Il y a d'autres lectures spécifiques autre que le littéralisme (il nous est demandé de ne rien retrancher ni de rien n'ajouter) qui conduit au fondamentalisme qui engendre le fanatisme et qui enlève toute verticalité au texte (soit le lien avec le ciel) ?

Quand on dit fanatisme, on évoque obstination, entêtement, croyance aveugle et acharnement sans limite. Le fanatisme nous rend sourd et compacte ce qui ne nous met dans une situation de renfermement par rapport à l’extérieur et surtout vis-à-vis aux avis, idées ou remarques et la personne des autres. La vérité devient abstraite car seule la notre reste vrai.

Le fanatisme et la foi mélangés tendent vers la folie, c'est pour ça que je parlais plus haut de dysfonctionnement,de maladie de la foi.

le soutien d’une pareille cause donne des acquis aux fanatiques, tels :meurtres, suicides;les attentats etc.



Claude.carton rouge

[quote]Prétendre que c'est une religion de Paix, d'amour et de tolérance relève d'une plaisante au très mauvais goût du sang des martyrs.

Comme toujours c'est la religion des hommes qui cachent la face de D.ieu et non ce n'est pas une plaisanterie!






Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 14:43

saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
Bien sûr.... ce sont les musulmans qui ont créé "le juif déicide"...

Si vous voulez traiter de la notion de "juif déicide", parlons, donc, de l'Holodomor et de ses liens avec le Talmud... siffler

Ici on traite de "christianisme et antisémitisme"...
Que je sache Staline ne s'est pas revendiqué du Christ....
Coucher zibou...

A ce que je sache, la plupart des exécutants de l'Holodomor étaient d'origine juive. Or, considérez l'irénisme du Talmud:

Citation :
1– “Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour », Sanhedrin 55b
2– « Jésus était un bâtard né dans l’adultère », Yebamoth 49b
3– « Il est permis de divorcer avec votre femme si vous voyez une plus jolie fille-vierge et attirante, même si elle n’est âgée que de 3 ans », Gittin 91a
4– « Jésus a été envoyé en enfer, où il est puni en étant bouillit dans des excréments”, Gittin 56b
5– « Marie était une prostituée », Sanhedrin 106a
6– « Les disciples de Jésus méritent d’être tués », Sanhedrin 43a
7– « Même le meilleur des Goyim (non juif) devrait être abattu », Abhodah Zarah 26b T
8– « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs », Iore Dea 198, 48
9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5
10– « Un Non-juif est comme un chien », Ereget Rashi Erod.22 30
11– « Mangez en présence d’un non-juif c’est comme manger avec un chien », Jebamoth 94b.
12– « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains », Abhodah Zarah 4b
13– « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu« , Sanhedrin 58b
14– « L’usure(le taux d’intérêt) peut être pratiquée sur les Non-juifs », Abhodah Zarah 54a
15– « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre », Babha Mezia 24a

Il vous faut d'autres preuves? Rolling Eyes

On fait dire tout et n'importe quoi au Talmud....avez-vous vérifier ce qui a été écrit par vous même?
Maintenant il y a la Torah et la torah...autres temps ...autres mœurs
Vous avez des perles de réflexions comme vous avez du n'importe quoi...oui l'histoire sainte n'est pas si belle que ça...
Abraham est un vieux vicelard de 100 ans pour mettre une gamine enceinte (gouvernante)et la répudiée ensuite
Lot est un schizo de première hors il va créer la lignée du masshiah
Parlons de la fourberie Jacob et d'Esav ...des fourberies de lea etc...la Bible est truffée de saloperies!
Mais restons dans le thème qui est l'antisémitisme....vos évangiles sont truffés d'antisémitisme scripturaire mais ça n'empêche pas le salut qui est en route!
On peut parler d'antisémitisme juif aussi(les premiers négationnistes sont juifs=Shlamo Sand)
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 15:21

Non ce n'est pas ce que j'affirme...je dis que suite à une trahison, il a instauré une loi un adith pour tuer les Juifs et les Chrétiens

Il ne s'agit pas d'hadiths; mais bien de versets de sourates du coran.

Arrêtez donc de mentir et de travestir les écrits du Coran. Vous ne cessez d'être dans l'hérésie blasphématoire.

Vous savez très bien que nous n'avons pas le même Dieu. Le vôtre est séparé de ses créatures. Il est rusé et trompeur.

Le nôtre est plein de Miséricorde.

Il n'y a pas de surcroît de chrétiens assassins fonçant dans la foule avec des camions.

Claude. affraid
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 15:22

Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
saint Zibou a écrit:


Si vous voulez traiter de la notion de "juif déicide", parlons, donc, de l'Holodomor et de ses liens avec le Talmud... siffler

Ici on traite de "christianisme et antisémitisme"...
Que je sache Staline ne s'est pas revendiqué du Christ....
Coucher zibou...

A ce que je sache, la plupart des exécutants de l'Holodomor étaient d'origine juive. Or, considérez l'irénisme du Talmud:

Citation :
1– “Il est autorisé d’avoir des rapports sexuels avec une fille de trois ans et un jour », Sanhedrin 55b
2– « Jésus était un bâtard né dans l’adultère », Yebamoth 49b
3– « Il est permis de divorcer avec votre femme si vous voyez une plus jolie fille-vierge et attirante, même si elle n’est âgée que de 3 ans », Gittin 91a
4– « Jésus a été envoyé en enfer, où il est puni en étant bouillit dans des excréments”, Gittin 56b
5– « Marie était une prostituée », Sanhedrin 106a
6– « Les disciples de Jésus méritent d’être tués », Sanhedrin 43a
7– « Même le meilleur des Goyim (non juif) devrait être abattu », Abhodah Zarah 26b T
8– « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs », Iore Dea 198, 48
9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5
10– « Un Non-juif est comme un chien », Ereget Rashi Erod.22 30
11– « Mangez en présence d’un non-juif c’est comme manger avec un chien », Jebamoth 94b.
12– « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains », Abhodah Zarah 4b
13– « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu« , Sanhedrin 58b
14– « L’usure(le taux d’intérêt) peut être pratiquée sur les Non-juifs », Abhodah Zarah 54a
15– « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre », Babha Mezia 24a

Il vous faut d'autres preuves? Rolling Eyes

On fait dire tout et n'importe quoi au Talmud....avez-vous vérifier ce qui a été écrit par vous même?
Maintenant il y a la Torah et la torah...autres temps ...autres mœurs
Vous avez des perles de réflexions comme vous avez du n'importe quoi...oui l'histoire sainte n'est pas si belle que ça...
Abraham est un vieux vicelard de 100 ans pour mettre une gamine enceinte (gouvernante)et la répudiée ensuite
Lot est un schizo de première hors il va créer la lignée du masshiah
Parlons de la fourberie Jacob et d'Esav ...des fourberies de lea etc...la Bible est truffée de saloperies!
Mais restons dans le thème qui est l'antisémitisme....vos évangiles sont truffés d'antisémitisme scripturaire mais ça n'empêche pas le salut qui est en route!
On peut parler d'antisémitisme juif aussi(les premiers négationnistes sont juifs=Shlamo Sand)

Le Talmud est raciste, tandis que le Credo ne l'est pas, lui!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 17:21

Comparez ce qui est comparable...le credo n'est pas raciste et le shéma non plus...
Le Talmud est raciste parfois...tout comme vos textes de concile
C'est quand même bizarre voire étrange que c'est dans la barbarie juive que les juifs instaurent des lois et un savoir vivre pour les esclaves et les étrangers en les considérant comme membres entiers de la maison...mais si c'est ça notre racisme...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 17:30

Claude Coowar a écrit:
Non ce n'est pas ce que j'affirme...je dis que suite à une trahison, il a instauré une loi un adith pour tuer les Juifs et les Chrétiens

Il ne s'agit pas d'hadiths; mais bien de versets de sourates du coran.

Arrêtez donc de mentir et de travestir les écrits du Coran. Vous ne cessez d'être dans l'hérésie blasphématoire.

Vous savez très bien que nous n'avons pas le même Dieu. Le vôtre est séparé de ses créatures. Il est rusé et trompeur.

Le nôtre est plein de Miséricorde.

Il n'y a pas de surcroît de chrétiens assassins fonçant dans la foule avec des camions.

Claude. affraid

Excusez-moi je ne connais pas bien le Coran...j'en ai déjà assez avec mes propres livres saints à comprendre....
Si nous n'avons pas le même D.ieu dans ce cas ne vous dites pas Chrétien!

Ouvrez votre esprit à la Parole....
Non mon D.ieu n'est pas rusé ni trompeur mais il a affermi son peuple par un rusé et un trompeur qu'on appelle Jacob et qui a donné une nation qu'on appelle Israël!
permettez-moi de vous citer la Parole de votre Maître:

Jean 4
…21Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs

Voilà pourquoi il y a l'antisémitisme!

Il y a eu des Chrétiens assassins génocidants des peuples...Faut-il vous rappeler les croisades?
Continuer à faire de l'amalgame,ça montre votre niveau...et je vous dis une vérité,vous n'avez rien à envier à la barbarie islamique

On aimerait savoir ce que pense de cette utilisation des êtres humains le "très chrétien" Président des USA, Mr Bush, patron de la CIA... ?
n'a-t-il pas  annonçé à ses concitoyens que c'était Dieu Lui-même qui lui avait dit qu'il devait bombarder l'Irak ?

Peut-être cette fois-ci « Dieu Lui-même » lui dira-t-il combien II est satisfait que les USA emploient comme cobayes des "enfants de Dieu" à la peau noire plutôt que de... martyriser de pauvres petits chats ? C'est vrai quoi, puisque "son Dieu, omniprésent" sait tout, II sait forcément que parmi la multitude de "ses enfants à la peau noire" il y en a tellement plein les prisons américaines que c'est... "à ne plus savoir qu'en faire", autant les utiliser pour des expériences qui seront utiles aux "enfants de Dieu" à la peau blanche... ceux-là au moins on est sûr depuis longtemps qu'ils ont une âme !
On pourrait ainsi longuement continuer et remplir des pages entières avec des cas de ce genre, tous plus abominables les uns que les autres.
Mais, à votre avis, de quelle religion sont, en grande majorité, ces personnes qui prônent le "racisme scientifique" ? Regardez et vous verrez : ce sont tous de "bons chrétiens", des "excellents catholiques" !



Dernière édition par Mister be le Mar 20 Déc 2016, 17:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 17:37

Mister be a écrit:
Comparez ce qui est comparable...le credo n'est pas raciste et le shéma non plus...
Le Talmud est raciste parfois...tout comme vos textes de concile
C'est quand même bizarre voire étrange que c'est dans la barbarie juive que les juifs instaurent des lois et un savoir vivre pour les esclaves et les étrangers en les considérant comme membres entiers de la maison...mais si c'est ça notre racisme...

Jamais le Nouveau Testament n'a appelé au meurtre, comme le Talmud...
C'est le Nouveau Testament qui a réellement humanisé la Bible, en l'universalisant, grâce à l'Incarnation, selon Jean.1/14 et Eph.2/11-20. Curieusement, ces derniers temps, le talmudisme semble avoir relevé le mur de séparation, en Israël même...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 17:46

Ah mon petit zoisillon de mon cœur...regardez l'antisémitisme scripturaire des évangiles,faut-il que je vous les relève pour vous?

Au sens purement théologique du terme, le Nouveau Testament est évidemment antijudaïque, puisque la messianité et la divinité de Jésus-Christ ressuscité n’ont pas été acceptées par les docteurs de la Loi juive.

Quand bien même le Nouveau Testament eût multiplié les formules les plus favorables aux Juifs, il serait encore un recueil de livres antijudaïques. Mais il est antijudaïque aussi, – avec des nuances entre les premiers évangiles et celui de saint Jean par exemple -, par les sentiments qu’il exprime à l’égard des Juifs qui ne confessent pas Jésus.

Les évangiles reflètent le mouvement de différenciation qui éloignait l’une de l’autre la Synagogue et l’Église, tous les jours davantage. Cette situation se manifeste indéniablement dans le IVe Evangile où l’expression «Juifs» prend une certaine valeur péjorative pour désigner non pas tous les hommes de race juive, mais ceux d’entre eux qui se solidarisent plus ou moins avec l’oligarchie sacerdotale hostile à Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 17:54

Mister be a écrit:
Ah mon petit zoisillon de mon cœur...regardez l'antisémitisme scripturaire des évangiles,faut-il que je vous les relève pour vous?

Au sens purement théologique du terme, le Nouveau Testament est évidemment antijudaïque, puisque la messianité et la divinité de Jésus-Christ ressuscité n’ont pas été acceptées par les docteurs de la Loi juive.

Quand bien même le Nouveau Testament eût multiplié les formules les plus favorables aux Juifs, il serait encore un recueil de livres antijudaïques. Mais il est antijudaïque aussi, – avec des nuances entre les premiers évangiles et celui de saint Jean par exemple -, par les sentiments qu’il exprime à l’égard des Juifs qui ne confessent pas Jésus.

Les évangiles reflètent le mouvement de différenciation qui éloignait l’une de l’autre la Synagogue et l’Église, tous les jours davantage. Cette situation se manifeste indéniablement dans le IVe Evangile où l’expression «Juifs» prend une certaine valeur péjorative pour désigner non pas tous les hommes de race juive, mais ceux d’entre eux qui se solidarisent plus ou moins avec l’oligarchie sacerdotale hostile à Jésus.

Comment le Nouveau Testament peut-il être antisémite, puisqu'il proclame, en toutes ses pages, que Jésus-Christ est Dieu fait juif?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 19:05

Il le peut...d'où vient le thème défendu jusque VII de peuple déicide?
La prière du vendredi saint...;souvenez-vous?

Jesus christ est Dieu fait juif ou les chrétiens en ont fait un Juif fait D.ieu?Cequi a donné le culte du martyre et du bouc émissaire,un agneau immolé....???
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mar 20 Déc 2016, 21:29

Mister be a écrit:
Il le peut...d'où vient le thème défendu jusque VII de peuple déicide?
La prière du vendredi saint...;souvenez-vous?

Jesus christ est Dieu fait juif ou les chrétiens en ont fait un Juif fait D.ieu?Cequi a donné le culte du martyre et du bouc émissaire,un agneau immolé....???

Au fait, SI Jésus-Christ, le juif, n'est pas Dieu fait homme, il ne concernerait pas les gentils. Or, si on en suit votre méthode, le Talmud, idéologiquement responsable du massacre, par famine, de 8 millions d'Ukrainiens, par le biais des officiers juifs de Staline, lors de l'Holodomor, en 1932-33, alors, il faudrait, plutôt, se féliciter du "nettoyage" hitlérien, que les gentils devraient poursuivre, en toute hâte...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mer 21 Déc 2016, 14:12

saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
Il le peut...d'où vient le thème défendu jusque VII de peuple déicide?
La prière du vendredi saint...;souvenez-vous?

Jesus christ est Dieu fait juif ou les chrétiens en ont fait un Juif fait D.ieu?Cequi a donné le culte du martyre et du bouc émissaire,un agneau immolé....???

Au fait, SI Jésus-Christ, le juif, n'est pas Dieu fait homme, il ne concernerait pas les gentils. Or, si on en suit votre méthode, le Talmud, idéologiquement responsable du massacre, par famine, de 8 millions d'Ukrainiens, par le biais des officiers juifs de Staline, lors de l'Holodomor, en 1932-33, alors, il faudrait, plutôt, se féliciter du "nettoyage" hitlérien, que les gentils devraient poursuivre, en toute hâte...
Ah làlà c'est plus grave que je ne pensais...c'est un fait que le juif est responsable de tous les maux de la terre...Si ce n'est pas lui c'est donc ces livres... siffler

Avez-vous seulement ouvert un livre du Talmud?je crains que non!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mer 21 Déc 2016, 17:24

Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
Il le peut...d'où vient le thème défendu jusque VII de peuple déicide?
La prière du vendredi saint...;souvenez-vous?

Jesus christ est Dieu fait juif ou les chrétiens en ont fait un Juif fait D.ieu?Cequi a donné le culte du martyre et du bouc émissaire,un agneau immolé....???

Au fait, SI Jésus-Christ, le juif, n'est pas Dieu fait homme, il ne concernerait pas les gentils. Or, si on en suit votre méthode, le Talmud, idéologiquement responsable du massacre, par famine, de 8 millions d'Ukrainiens, par le biais des officiers juifs de Staline, lors de l'Holodomor, en 1932-33, alors, il faudrait, plutôt, se féliciter du "nettoyage" hitlérien, que les gentils devraient poursuivre, en toute hâte...
Ah làlà c'est plus grave que je ne pensais...c'est un fait que le juif est responsable de tous les maux de la terre...Si ce n'est pas lui c'est donc ces livres... siffler

Avez-vous seulement ouvert un livre du Talmud?je crains que non!

J'ai bien précisé: " si on en suit VOTRE méthode"...
Revenir en haut Aller en bas
Oculus

avatar

Masculin Messages : 2763
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mer 21 Déc 2016, 23:06

l'Eglise depuis Vatican II et  la culpabilité douloureuse qui animait certains Pères tels les cardinaux Bea et Journet  a fait son possible pour se détourner d'un antisémistisme qui a maheureusement eu des incarnations funestes .
mais autant il ne viendrait à personne de sérieux de nier aujourd'hui le caractère essentiellement Juif du Massiah Ieshouah , autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .
Or Marie est encore plus importante que Jésus pour comprendre le Lien entre christianisme et Judaisme  car Marie , c'est Israël qui coïncide avec L'Eglise , c'est Israel qui Devient l'Eglise .
On a voulu faire de Marie le contraire de ce qu'éxigeait d'elle la Loi Juive de l'époque , car si Jésus est venu pour accomplir la Loi sans l'abolir , comment expliquer que sa Mère ai pu , elle abolir la Loi de par son statut de Vierge Mariée qui est impossible de par la Loi Juive  ?
la Mariologie a donc déjudaisé Marie  et c'est pourquoi le mystère d'Israël enfantant l'Eglise par et en elle  et donc fondamentalement de la fidélité d'Israël à sa vocation par Marie  a été occulté
au seul profit de  l'affirmation  du rejet et du meurtre  par Israël de son Messie .
Or les deux sont vrais :Israël a enfanté son Messie  par la Sainteté Juive de sa Mère Marie  et l'a ensuite rejeté . Il est donc fondamentalement faux de prétendre qu'Israël est tout entier refus car Marie EST Israël !

Le Drame est qu'à la fin du deuxième siècle l'Eglise primitive , celle de Jacques , frère du seigneur , et son premier évêque ,
celle de Pierre et Paul ,et de tous les Apôtres , celle du premier concile , de Jérusalem où l'on a décidé de n'imposer que les Lois Noachiques aux prosélytes : c'est à dire : abstention des viandes étouffées et sacrifiées aux idoles , et respect de l'interdiction des unions illégitimes . Cette première Eglise a été Excommuniée doublement : par le Judaïsme rabbinique survivant des deux destructions du temple de 70 et de 135  et par l'Eglise des gentils qui ne comportait plus que des chrétiens d'origine paienne  non judaïsants , alors que Paul ne préchait  le plus souvent qu 'à des Paiens  Judaisants  allant à la synagogue ! ça on oublie de le dire !!!
et Bien Oui, cette Eglise de Jésus , de Marie et des Apôtres qui mangeait casher , observait le shabbat , allait prier au temple , mais rompait le pain en se souvenant de Jésus et en ordonnant la mémoire de son souvenir en écrits primitifs  proto testamentaires
et en inventant petit à petit la liturgie de la Messe synthèse entre la liturgie de la parole synagogale, du sacrifice du temple , et du tséder pascal , dernier repas de jésus .  Cette Eglise primitive matrice de tous les christianismes ultérieurs , on a osé lui ôter le droit de Vivre et de continuer à vivre comme l'avaient fait les trois premières générations chrétiennes !!!

Et vous savez quelle a été la Punition , le Chatiment Divin  ?  : L'avènement de l'Islam cinq siècles après à partir des restes
hérétiques et sectaires du primitif Judéo-christianisme des origines qu'on avait  osé excommunier  !!
Islam qui est fondamentalement mensonger et eschatologique et donc inéluctablement violent , car on ne peut propager universellement un mensonge QUE par la violence .
On a donc Un Mensonge qui est devenu l'héritier d'une double excommunication : tel est le chatiment infligé , le fouet qui s'est abattu sur nos deux religions soeurs pour les punir de leur trahison de la Vérité et de Celui qui avait dit qu'il l'était .


Dernière édition par Oculus le Mer 21 Déc 2016, 23:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2710
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mer 21 Déc 2016, 23:24

adamev a écrit:
Bien sûr.... ce sont les musulmans qui ont créé "le juif déicide"...
Coraniquement parlant, les Juifs sont des tueurs de Prophètes.

Peuple déicide, oui c'est johannique. Après un esprit sain ou non polémiste, pourra y voir toute la dimension dramatique de la chose: l'élection du peuple Juif est aussi sa malédiction ; à la fin de l'histoire, il tue (ou plutôt demande la mise à mort) de son propre Dieu, et c'est cet assassinat de l'innocent qui devient l'instrument du Salut, non plus du seul peuple Juif mais de toute l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Théodéric



Messages : 8112
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Mer 21 Déc 2016, 23:57

en parcourant le fil , je me dis que le vrai problême est toujours le même !

Jésus nous propose LA SOLUTION Qui EST Lui-Même et nous on pond un Christianisme une religion, Israel a aussi sorti le Judaïsme ce qui fait qu'ensuite on tape sur tout ce qui ne rentre pas dans le isme que l'on ajoute !

si On vit le Christ on a aucun gout a taper sur personne pour avoir raison vu que l'On a L’Éternel en soi ; Jésus l'a dit et fait et Il a Vaincu , maintenant il faut le suivre car Lui Il nous attire en Haut là où Est la Vérité , et ce n'est pas nos vertueuses guerre et rejet des autres qui nous ferons nous élever et suivre Jésus !
le temps que l'on ne le fait pas , on en revient sans cesse aux flingues aux coup tordu pour sauver nos ismes !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 00:00

adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .

Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).

Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).

Scrogneugneu   : Ma phrase mise en exergue par vous... attribuant le "juif déicide" aux musulmans était de l'humour... L'inventeur de cette accusation est bien l'église romaine vers le Xème siècle.


salut
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 00:03

Vous voulez voir ce qu'est l'antisémitisme....analysons ensemble l'image ci-dessous




que dites vous de cette image




Dernière édition par Mister be le Jeu 22 Déc 2016, 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 00:20

adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .

Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).

Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).

Scrogneugneu   : Ma phrase mise en exergue par vous... attribuant le "juif déicide" aux musulmans était de l'humour... L'inventeur de cette accusation est bien l'église romaine vers le Xème siècle.

Existe-t-il un document confessionnel consacrant le caractère "déicidaire" du peuple juif? Si oui, lequel? Si non, pourquoi en rendre l'Église responsable?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 10:24

adamev a écrit:
La notion de « peuple déicide » s'appuie sur plusieurs passages du Nouveau Testament, notamment dans les Épîtres de Paul. Elle est reprise et développée par Augustin d'Hippone, Jean Chrysostome (auteur de l'Adversus Judaeos) ainsi que Pierre Chrysologue10, entre autres : les Juifs seraient les « meurtriers de Dieu » car ils porteraient la culpabilité de la crucifixion. Cette expression n'apparut que rarement dans les textes théologiques et resta sous-entendue dans la liturgie catholique. Bernhard Blumenkranz relève d'ailleurs que, « d’une manière générale, les morceaux liturgiques à caractère antijuif prononcé resteront toujours rares » dans l’histoire de l’Église11. L'accusation elle-même fut contredite par le concile de Trente, mais réapparut dans nombre d'écrits et d'homélies jusqu'au concile Vatican II.WiKi

Donc, l'Église n'est pas responsable, puisqu'elle n'a jamais consacré cette notion, de façon confessionnelle.
Alors, pourquoi avez-vous accusé l'Église?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 10:47

saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
La notion de « peuple déicide » s'appuie sur plusieurs passages du Nouveau Testament, notamment dans les Épîtres de Paul. Elle est reprise et développée par Augustin d'Hippone, Jean Chrysostome (auteur de l'Adversus Judaeos) ainsi que Pierre Chrysologue10, entre autres : les Juifs seraient les « meurtriers de Dieu » car ils porteraient la culpabilité de la crucifixion. Cette expression n'apparut que rarement dans les textes théologiques et resta sous-entendue dans la liturgie catholique. Bernhard Blumenkranz relève d'ailleurs que, « d’une manière générale, les morceaux liturgiques à caractère antijuif prononcé resteront toujours rares » dans l’histoire de l’Église11. L'accusation elle-même fut contredite par le concile de Trente, mais réapparut dans nombre d'écrits et d'homélies jusqu'au concile Vatican II.WiKi

Donc, l'Église n'est pas responsable, puisqu'elle n'a jamais consacré cette notion, de façon confessionnelle.
Alors, pourquoi avez-vous accusé l'Église?

Etes-vous de si mauvaise foi...?

L’expression latine Oremus et pro perfidis Judaeis était l’exorde d’une oraison prononcée dans la liturgie catholique lors de la prière du Vendredi saint. Introduite au VIIe siècle, elle signifiait originellement « Prions aussi pour les Juifs incroyants »ou « Prions aussi pour les Juifs infidèles », au sens où ces derniers n'adhéraient pas à la foi chrétienne.
Cependant, avec l’évolution de la liturgie et les traductions dans les langues communes, notamment le français (« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur »), l’expression a rapidement changé de sens. Elle est devenue très vite, dans un contexte d’antijudaïsme, synonyme de « déloyauté », « fourberie », puis perçue par certains comme étant gravement offensante, voire antisémite
Revenir en haut Aller en bas
Oculus

avatar

Masculin Messages : 2763
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 10:51

adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .
Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).
Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).  

je ne vois pas ce que je dis d'extraordinaire : rester vierge en étant mariée est une impossibilité légale de la Loi juive de tous temps .
Si on dit que Marie n'observait pas la Loi de son époque , ce qui est une conséquence de son statut de virginité perpétuelle ,
on rentre dans une déjudaisation de Marie ? Et Effectivement on ne trouve aucune mise en évidence du Judaisme de Marie dans la foi chrétienne , c'est comme si Jésus avait été enfanté par une Chrétienne et pas par une Juive .
or Jésus ( comme tout juif ) n'est Juif QUE par sa mère , c'est de Marie dont il hérite  sa Judéité .
Il faut relire le Magnificat d'ailleurs pour voir à quel Point Israël est au coeur de l'identité spirituelle de Marie .
Si on avait davantage développé ce fait historique dans le Christianisme  Israël aurait été qualifié comme Marie , de peuple Déipare
aussi bien que de peuple Déicide. Et on aurait échappé en grande partie à une théologie hostile au judaisme à partir de Constantin et de Théodose . ISRAEL est un peuple DEIPARE et THEOPHORE , qui enfante et porte Dieu au monde d'abord , et qui l'a tragiquement rejetté ensuite . qu'est-ce qui est le plus important ?

l'Eglise de Jacques ( pas l'Apôtre  de Compostelle : le premier évêque de Jérusalem , il y a trois jacques dans le NT ..)   a disparu , corps et biens : où sont les traces qu'une double observance du Judaisme ET du christianisme ait pu subsister simultanément au cours des siècles à partir du 4ème siècle  ??
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 11:07

saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .

Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).

Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).

Scrogneugneu   : Ma phrase mise en exergue par vous... attribuant le "juif déicide" aux musulmans était de l'humour... L'inventeur de cette accusation est bien l'église romaine vers le Xème siècle.

Existe-t-il un document confessionnel consacrant le caractère "déicidaire" du peuple juif? Si oui, lequel? Si non, pourquoi en rendre l'Église responsable?

Relisez vos conciles et vous verrez l'antisémitisme de rédacteurs qui ne demandent que de couper les racines hébraïques et de faire de la substitution condamnée par VII
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 14:27

Oculus a écrit:
adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .
Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).
Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).  

je ne vois pas ce que je dis d'extraordinaire : rester vierge en étant mariée est une impossibilité légale de la Loi juive de tous temps .
Si on dit que Marie n'observait pas la Loi de son époque , ce qui est une conséquence de son statut de virginité perpétuelle ,
on rentre dans une déjudaisation de Marie ? Et Effectivement on ne trouve aucune mise en évidence du Judaisme de Marie dans la foi chrétienne , c'est comme si Jésus avait été enfanté par une Chrétienne et pas par une Juive .
or Jésus ( comme tout juif ) n'est Juif QUE par sa mère , c'est de Marie dont il hérite  sa Judéité .
Il faut relire le Magnificat d'ailleurs pour voir à quel Point Israël est au coeur de l'identité spirituelle de Marie .
Si on avait davantage développé ce fait historique dans le Christianisme  Israël aurait été qualifié comme Marie , de peuple Déipare
aussi bien que de peuple Déicide. Et on aurait échappé en grande partie à une théologie hostile au judaisme à partir de Constantin et de Théodose . ISRAEL est un peuple DEIPARE et THEOPHORE , qui enfante et porte Dieu au monde d'abord , et qui l'a tragiquement rejetté ensuite . qu'est-ce qui est le plus important ?

l'Eglise de Jacques ( pas l'Apôtre  de Compostelle : le premier évêque de Jérusalem , il y a trois jacques dans le NT ..)   a disparu , corps et biens : où sont les traces qu'une double observance du Judaisme ET du christianisme ait pu subsister simultanément au cours des siècles à partir du 4ème siècle  ??

Vous croyez vraiement que le virginité n'est tenue quà une membrane physique...?
Combien de membrane Yéshoua a-t-il dû rompre pour nous faire accéder au Père?
J'ai connu une dame ayant eu 4 enfants et être consacrée vierge ...
Oui et pourtant l'esprit hawa qu'on retrouve chez Rachel,Ruth...et Marie est bien présent
Matrice juive elle transmet effectivement la judaïté à Yéshoua...
Amen Oculus c'est le même principe que pour Sarah,Rachel et rebecca....Anne d'où est tiré le Magnificat...D'une stérile ou vierge terrestre,elle devient mère d'une multitude céleste par son fils...merci oculus vous me rendez ma joie!

Oui l'église de Jacques existe encore à travers les Juifs messianiques dont je suis le représentant sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 19:58

Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
La notion de « peuple déicide » s'appuie sur plusieurs passages du Nouveau Testament, notamment dans les Épîtres de Paul. Elle est reprise et développée par Augustin d'Hippone, Jean Chrysostome (auteur de l'Adversus Judaeos) ainsi que Pierre Chrysologue10, entre autres : les Juifs seraient les « meurtriers de Dieu » car ils porteraient la culpabilité de la crucifixion. Cette expression n'apparut que rarement dans les textes théologiques et resta sous-entendue dans la liturgie catholique. Bernhard Blumenkranz relève d'ailleurs que, « d’une manière générale, les morceaux liturgiques à caractère antijuif prononcé resteront toujours rares » dans l’histoire de l’Église11. L'accusation elle-même fut contredite par le concile de Trente, mais réapparut dans nombre d'écrits et d'homélies jusqu'au concile Vatican II.WiKi

Donc, l'Église n'est pas responsable, puisqu'elle n'a jamais consacré cette notion, de façon confessionnelle.
Alors, pourquoi avez-vous accusé l'Église?

Etes-vous de si mauvaise foi...?

L’expression latine Oremus et pro perfidis Judaeis était l’exorde d’une oraison prononcée dans la liturgie catholique lors de la prière du Vendredi saint. Introduite au VIIe siècle, elle signifiait originellement « Prions aussi pour les Juifs incroyants »ou « Prions aussi pour les Juifs infidèles », au sens où ces derniers n'adhéraient pas à la foi chrétienne.
Cependant, avec l’évolution de la liturgie et les traductions dans les langues communes, notamment le français (« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur »), l’expression a rapidement changé de sens. Elle est devenue très vite, dans un contexte d’antijudaïsme, synonyme de « déloyauté », « fourberie », puis perçue par certains comme étant gravement offensante, voire antisémite

La traduction liturgique en langue vernaculaire date justement de VII, pour l'Église romaine. Pour les Églises grecques ou protestantes, il n'y a pas non plus d'anti-sémitisme. Alors, je me demande en quel monde vous vivez?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Jeu 22 Déc 2016, 19:59

Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .

Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).

Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).

Scrogneugneu   : Ma phrase mise en exergue par vous... attribuant le "juif déicide" aux musulmans était de l'humour... L'inventeur de cette accusation est bien l'église romaine vers le Xème siècle.

Existe-t-il un document confessionnel consacrant le caractère "déicidaire" du peuple juif? Si oui, lequel? Si non, pourquoi en rendre l'Église responsable?

Relisez vos conciles et vous verrez l'antisémitisme de rédacteurs qui ne demandent que de couper les racines hébraïques et de faire de la substitution condamnée par VII

Ah oui, à que le DÉFINITION de concile faites-vous allusion? Car, je ne puis lire dans les consciences...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 23 Déc 2016, 10:49

saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
La notion de « peuple déicide » s'appuie sur plusieurs passages du Nouveau Testament, notamment dans les Épîtres de Paul. Elle est reprise et développée par Augustin d'Hippone, Jean Chrysostome (auteur de l'Adversus Judaeos) ainsi que Pierre Chrysologue10, entre autres : les Juifs seraient les « meurtriers de Dieu » car ils porteraient la culpabilité de la crucifixion. Cette expression n'apparut que rarement dans les textes théologiques et resta sous-entendue dans la liturgie catholique. Bernhard Blumenkranz relève d'ailleurs que, « d’une manière générale, les morceaux liturgiques à caractère antijuif prononcé resteront toujours rares » dans l’histoire de l’Église11. L'accusation elle-même fut contredite par le concile de Trente, mais réapparut dans nombre d'écrits et d'homélies jusqu'au concile Vatican II.WiKi

Donc, l'Église n'est pas responsable, puisqu'elle n'a jamais consacré cette notion, de façon confessionnelle.
Alors, pourquoi avez-vous accusé l'Église?

Etes-vous de si mauvaise foi...?

L’expression latine Oremus et pro perfidis Judaeis était l’exorde d’une oraison prononcée dans la liturgie catholique lors de la prière du Vendredi saint. Introduite au VIIe siècle, elle signifiait originellement « Prions aussi pour les Juifs incroyants »ou « Prions aussi pour les Juifs infidèles », au sens où ces derniers n'adhéraient pas à la foi chrétienne.
Cependant, avec l’évolution de la liturgie et les traductions dans les langues communes, notamment le français (« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur »), l’expression a rapidement changé de sens. Elle est devenue très vite, dans un contexte d’antijudaïsme, synonyme de « déloyauté », « fourberie », puis perçue par certains comme étant gravement offensante, voire antisémite

La traduction liturgique en langue vernaculaire date justement de VII, pour l'Église romaine. Pour les Églises grecques ou protestantes, il n'y a pas non plus d'anti-sémitisme. Alors, je me demande en quel monde vous vivez?

C'est vrai le fidèle lambda parle le latin et le comprend comme Cicéron le parlait et le comprenait....Mais c'est pareil pour toutes les églises chrétiennes et leur fidèle...l'antisémitisme n'est pas l'apanage de l'église romaine....Luther értait virulent envers les Juifs au point que Hitler va adhérer à ses conceptions antisémites...je vis dans le même monde que vous !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 23 Déc 2016, 11:01

saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
adamev a écrit:
autant la figure de Marie , mariam , sa mère a elle été paganisée et son Judaisme quasiment effacé et jamais mis en évidence .

Oculus : Vous inversez les choses. Marie, vierge et mère, est la figure actualisée de la partie divine de laquelle Dieu s'est retiré pour faire place à sa création (Tsim Tsoum) qui est "toute sa création alors que toute la création n'est pas lui" (Pirqé Mekoubalim ou livre des Principes).

Rien ne permet de croire que l'Eglise de Jacques à disparu (il suffit de lire les messages de la cathédrales de Compostelle). De même il existe des indices dans les Actes qui indiquent qu'existait avant Pierre et Paul (qui ne la connaissaient pas) une Eglise pré-chrétienne à Rome (et p.e une autre en Irlande).

Scrogneugneu   : Ma phrase mise en exergue par vous... attribuant le "juif déicide" aux musulmans était de l'humour... L'inventeur de cette accusation est bien l'église romaine vers le Xème siècle.

Existe-t-il un document confessionnel consacrant le caractère "déicidaire" du peuple juif? Si oui, lequel? Si non, pourquoi en rendre l'Église responsable?

Relisez vos conciles et vous verrez l'antisémitisme de rédacteurs qui ne demandent que de couper les racines hébraïques et de faire de la substitution condamnée par VII

Ah oui, à que le DÉFINITION de concile faites-vous allusion? Car, je ne puis lire dans les consciences...

Vous voulez que je vous les cites?

Toute l'histoire de l'Eglise a été marquée par un rejet du judaïsme. Les premières prises de positions de certains Pères de l'Eglise, en passant par les Croisades, le Concile de Latran IV en 1215, l'expulsion des juifs des pays catholiques vers la fin du Moyen-Age, en sont des exemples.

Le silence controversé du pape Pie XII sur le sort des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale a marqué l'histoire de l'Eglise, même s'il est vrai qu'il y eut des prêtres et des évêques pour sauver des juifs de l'extermination.

D'ailleurs, les discussions actuelles au sein de l'Eglise pour la béatification de ce pape renforce encore le doute sur l'orientation actuelle de l'Eglise sur ses relations avec le judaïsme.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 23 Déc 2016, 17:09

Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:


Donc, l'Église n'est pas responsable, puisqu'elle n'a jamais consacré cette notion, de façon confessionnelle.
Alors, pourquoi avez-vous accusé l'Église?

Etes-vous de si mauvaise foi...?

L’expression latine Oremus et pro perfidis Judaeis était l’exorde d’une oraison prononcée dans la liturgie catholique lors de la prière du Vendredi saint. Introduite au VIIe siècle, elle signifiait originellement « Prions aussi pour les Juifs incroyants »ou « Prions aussi pour les Juifs infidèles », au sens où ces derniers n'adhéraient pas à la foi chrétienne.
Cependant, avec l’évolution de la liturgie et les traductions dans les langues communes, notamment le français (« Prions aussi pour les Juifs perfides afin que Dieu Notre Seigneur enlève le voile qui couvre leurs cœurs et qu’eux aussi reconnaissent Jésus, le Christ, Notre-Seigneur »), l’expression a rapidement changé de sens. Elle est devenue très vite, dans un contexte d’antijudaïsme, synonyme de « déloyauté », « fourberie », puis perçue par certains comme étant gravement offensante, voire antisémite

La traduction liturgique en langue vernaculaire date justement de VII, pour l'Église romaine. Pour les Églises grecques ou protestantes, il n'y a pas non plus d'anti-sémitisme. Alors, je me demande en quel monde vous vivez?

C'est vrai le fidèle lambda parle le latin et le comprend comme Cicéron le parlait et le comprenait....Mais c'est pareil pour toutes les églises chrétiennes et leur fidèle...l'antisémitisme n'est pas l'apanage de l'église romaine....Luther értait virulent envers les Juifs au point que Hitler va adhérer à ses conceptions antisémites...je vis dans le même monde que vous !

Citer Hitler pour abattre le protestantisme, alors là, il faudrait interroger les conclusions de la comédie sanglante de Nuremberg, en 1946...
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 23 Déc 2016, 17:12

Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:


Existe-t-il un document confessionnel consacrant le caractère "déicidaire" du peuple juif? Si oui, lequel? Si non, pourquoi en rendre l'Église responsable?

Relisez vos conciles et vous verrez l'antisémitisme de rédacteurs qui ne demandent que de couper les racines hébraïques et de faire de la substitution condamnée par VII

Ah oui, à que le DÉFINITION de concile faites-vous allusion? Car, je ne puis lire dans les consciences...

Vous voulez que je vous les cites?

Toute l'histoire de l'Eglise  a été marquée par un rejet du judaïsme. Les premières prises de positions de certains Pères de l'Eglise, en passant par les Croisades, le Concile de Latran IV en 1215, l'expulsion des juifs des pays catholiques vers la fin du Moyen-Age, en sont des exemples.

Le silence controversé du pape Pie XII sur le sort des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale a marqué l'histoire de l'Eglise, même s'il est vrai qu'il y eut des prêtres et des évêques pour sauver des juifs de l'extermination.

D'ailleurs, les discussions actuelles au sein de l'Eglise pour la béatification de ce pape renforce encore le doute sur l'orientation actuelle de l'Eglise sur ses relations avec le judaïsme.
J'aimerais bien que vous citiez-oui-les textes des conciles incriminés. Par contre, il y aurait beaucoup à s'interroger au sujet du silence imposé par la "loi" Gayssot, qui renforce les doutes, à propos des relations du judaïsme et de la société post-moderne, depuis 1946...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10058
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Christianisme et antisémitisme...   Ven 23 Déc 2016, 20:46

saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:
saint Zibou a écrit:
Mister be a écrit:


Relisez vos conciles et vous verrez l'antisémitisme de rédacteurs qui ne demandent que de couper les racines hébraïques et de faire de la substitution condamnée par VII

Ah oui, à que le DÉFINITION de concile faites-vous allusion? Car, je ne puis lire dans les consciences...

Vous voulez que je vous les cites?

Toute l'histoire de l'Eglise  a été marquée par un rejet du judaïsme. Les premières prises de positions de certains Pères de l'Eglise, en passant par les Croisades, le Concile de Latran IV en 1215, l'expulsion des juifs des pays catholiques vers la fin du Moyen-Age, en sont des exemples.

Le silence controversé du pape Pie XII sur le sort des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale a marqué l'histoire de l'Eglise, même s'il est vrai qu'il y eut des prêtres et des évêques pour sauver des juifs de l'extermination.

D'ailleurs, les discussions actuelles au sein de l'Eglise pour la béatification de ce pape renforce encore le doute sur l'orientation actuelle de l'Eglise sur ses relations avec le judaïsme.
J'aimerais bien que vous citiez-oui-les textes des conciles incriminés. Par contre, il y aurait beaucoup à s'interroger au sujet du silence imposé par la "loi" Gayssot, qui renforce les doutes, à propos des relations du judaïsme et de la société post-moderne, depuis 1946...

Je vais mettre une vidéo ça sera plus facile:




La loi gayssot....je ne connaissais pas....par contre:incitation à la haine raciale et négation de la Shoah. (Remer, entre-temps, avait fui l'Allemagne, s'établissant en Espagne puis en Égypte et en Syrie. Il est mort en 1997.)4

Belgique[modifier | modifier le code]

Son homologue belge est la loi du 23 mars 1995 (en) tendant à réprimer la négation, la minimisation, la justification ou l'approbation du génocide commis pendant la Seconde Guerre mondiale par le régime national-socialiste allemand, puis celle du 12 décembre 2002, dite « Loi Mahoux », tendant à lutter contre les discriminations. L'extension de la loi belge de 1995 a été débattue au Sénat en juin 2005 et a achoppé sur la qualification juridique du génocide arménien2.

Un organisme de droit public, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, dépendant directement des services du Premier ministre est essentiellement chargé de veiller à l'application de ces trois lois en estant en justice le cas échéant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Christianisme et antisémitisme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peste et antisémitisme
» Allende, la face cachée : antisémitisme et eugénisme
» Composante psy (?) du racisme et antisémitisme
» Antisionisme = Antisémitisme par Martin Luther King
» Regain d'antisémitisme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: