DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
[Vente flash]Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
22.90 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -34%
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
Voir le deal
94.99 €

 

 La justification d’un Noël au 25 Décembre.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 10:09

Il faut peut-être partir du texte de Patrice Guinard ( qui crie un peu vite à une " invention d'astrologues " , soit dit en passant ... ) .

http://cura.free.fr/16christ.html

Si l'on suit Guinard pour la date de naissance du Christ au 15 septembre de l'an -7 EC , les récits de Luc et de Matthieu commencent à devenir compatibles . " Techtheis " est le " produit d'enfantement " . Ce peut être un bébé de trois mois , pas nécessairement un nouveau-né de quelques heures .

Dans cette hypothèse , Jésus peut très bien avoir été circoncis et présenté au Temple ( récit de Luc ) avant la visite des mages et la fuite en Egypte ( récit de Matthieu ) . Ces astrologues rendent d'ailleurs hommage à Jésus dans une " maison " , pas près d'une mangeoire .

Luc 2 , 39 semble indiquer que les parents et l'enfant sont retournés directement à Nazareth mais ce n'est pas explicite . Bien des événements peuvent avoir eu lieu entretemps .

Je crois d'ailleurs - je l'ai dit - que Luc veut imposer le silence à Matthieu . Des courants différents agitaient déjà le christianisme naissant à propos des origines de Jésus . Mais ils n'étaient pas considérés comme essentiels , d'où la reprise dans le Canon des Ecritures , de traditions apparemment contradictoires .

L'essentiel était la préparation du retour glorieux du Christ ressuscité .  Cela reste d'ailleurs encore l'essentiel, aujourd'hui , pour les croyants .


Dernière édition par boulo le 9/1/2017, 05:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aristote

aristote

Masculin Messages : 609
Inscription : 30/03/2012

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 11:09

Me concernant, il est indiqué dans mon missel que la date même du 25 décembre pour fêter la Nativité ne signifie nullement que le Christ est né un 25 décembre. C'est à peu près la même chose que l'an 0 de la naissance du Christ. Si l'on retient la chronologie utilisée aujourd'hui par tous les historiens, le Christ serait né aux alentours de l'an 6 après Jésus-Christ, car on a des preuves matérielles livrées par l'archéologie d'un recensement en Judée opéré par Quirinius. Voilà pour le point historique (de mémoire, j'espère qu'il n'y a pas de contre-vérité) !
Revenir en haut Aller en bas
adamev

adamev

Masculin Messages : 12967
Inscription : 28/04/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 11:25

Entre -7 et +6.... c'est le grand ECAR....

_________________
Chrétien et Franc-Maçon.
Le Christianisme est universel et n'a pas de dogme.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 11:34

adamev a écrit:
Entre -7 et +6.... c'est le grand ECAR....

L'important, c'est de savoir quand il est mort, puisque cela implique qu'il est né. Tout le monde admet que ce fut vers l'an 30, sous Ponce Pilate. L'Église ne s'est jamais prononcée officiellement à ce sujet, autrement que par le Symbole œcuménique de Nicée-Constantinople.

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel___



Masculin Messages : 94
Inscription : 12/12/2016

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 20:12

Oui "saint zibou" et démontrer que Jésus est né tel que décrit dans la Bible (Matthieu Chap. II) - cela implique également qu'il a réellement existé.

Alors que nous ne disposons en dehors de mon travail, d'aucune preuve vérifiable et reproductible (au sens mathématique j’entends).

Un athée pouvait toujours dire que Jésus n'était qu'une pure invention d'une secte ancienne etc,etc sans que l'on puisse lui rétorquer aucun argument fondé (toujours au sens scientifique du terme).

Alors qu'une démonstration (avec une probabilité calculée de + de 99%) en faveur de la véracité de ce même récit, constitue (à mon avis) un argument de poids et une base de discussion - sur le terrain des arguments.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 20:56

Marcel___ a écrit:
Spoiler:
 
.

Le témoignage des historiens païens, couplé à celui du Talmud, suffit amplement à prouver l'existence historique de Jésus-Christ, du Jésus du Nouveau Testament, tel que formulé par le Credo.

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 21:23

saint Zibou a écrit:


Le témoignage des historiens païens, couplé à celui du Talmud, suffit amplement à prouver l'existence historique de Jésus-Christ, du Jésus du Nouveau Testament, tel que formulé par le Credo.

Soit . Mais à s'en tenir à une vague historicité , une autre objection des anticléricaux subsisterait : les récits évangéliques ne seraient que des outils de propagande , bien éloignés de la " Parole de Dieu " .

La recherche historique garde une certaine utilité apologétique .

Pour le recensement en + 6 EC à cause de Quirinius , il faut rappeler que ce dernier a eu deux fois un mandat en Syrie et qu'il a pu collaborer , après -8 , au recensement d'Auguste , qui a nécessité probablement plus d'une année pour les royaumes " alliés ".
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 21:52

boulo a écrit:
Spoiler:
 

Je ne sache pas que mourir "sous Ponce Pilate" soit une vague historicité...
Pour ce qui est des libéraux, la Bible, parole du Dieu trinitaire, leur est inaccessible. Leur avis est, donc, d'office, nul et non avenu.

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 22:01

Juste . Mais " mourir sous ponce Pilate " pour Jésus et après élimination , peut survenir en 30 ou 33 EC . L'année la plus probable semble être 33 . A partir de - 7 EC , cela donne environ 40 ans , ce qui cadre bien avec le sarcasme des juifs : tu n'as pas encore 50 ans et tu aurais vu Abraham !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 22:04

boulo a écrit:
Juste . Mais " mourir sous ponce Pilate " pour Jésus et après élimination , peut survenir en 30 ou 33 EC . L'année la plus probable semble être 33 . A partir de - 7 EC , cela donne environ 40 ans , ce qui cadre bien avec le sarcasme des juifs : tu n'as pas encore 50 ans et tu aurais vu Abraham !

Où ai-je dit le contraire?

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel___



Masculin Messages : 94
Inscription : 12/12/2016

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty6/1/2017, 23:51

boulo a écrit:
Il faut peut-être partir du texte de Patrice Guinard ( qui crie un peu vite à une " invention d'astrologues " , soit dit en passant ... ) .

http://cura.free.fr/16christ.html

Si l'on suit Guinard pour la date de naissance du Christ au 15 septembre de l'an -7 EC ,...

Au risque de paraître partial, je dirais que le texte de Guinard n'est pas d'une forme démonstrative.
"Je pense que..., il semble...." (sic) et malgré une analyse à première vue argumentée, il laisse le lecteur sur sa faim.
Pas de démonstration reproductible que le lecteur pourrait refaire à loisir, pas de probabilité sur un résultat obtenu etc...

Pour qu'une assertion scientifique soit acceptable, elle doit reposer
1) sur une hypothèse
2) sur une validation/invalidation de cette même hypothèse
3) une validation/vérification par un tiers, qui aboutit au même résultat.

et si toutes les tentatives d'invalidation échoues, alors et alors seulement, l'hypothèse peut être envisagée comme valide. (Jusqu'à preuve du contraire)
C'est ainsi qu'avance la science.

J'aime les démonstrations, les bases robustes, du solide reproductible et donc vérifiable... Mais pour le chercheur, elles sont aussi beaucoup plus difficiles à obtenir.

J'admire vraiment Saint Thomas d'Aquin qui s'y est essayé brillamment, certes avec les moyens dont il disposait.
Oui, lui aussi cherchait des preuves, sans se contenter d'affirmer ceci ou cela - il était pourtant un "bon Chrétien".


saint Zibou a écrit:

Le témoignage des historiens païens, couplé à celui du Talmud, suffit amplement à prouver l'existence historique de Jésus-Christ, du Jésus du Nouveau Testament, tel que formulé par le Credo.

Je ne pense pas que cela suffise dans le cadre d'une démarche scientifique. Il ne suffit pas que deux livres parlent des ovni(s) pour que cela constitue une preuve.

Pardonnez-moi si je vous choque en écrivant cela. Mon but n'est pas de dire que Jésus est sorti de l'imagination de quelques-uns (croyez-moi svp)

Mon propos est dire : Qu'à un athée qui vient soutenir la non existence de Jésus (comme personne ayant vécu sur terre), nous n'avions rien à lui opposer - sur le plan de la preuve.

Mon travail apporte du grain à moudre et si cet athée est un peu versé dans les maths, il pourra comprendre notre argument - et refaire la démonstration lui-même. Ce sera alors à lui de me montrer que la démonstration ne tient pas.

C'est tout, rien de plus, mais rien de moins.

boulo a écrit:

Juste . Mais " mourir sous ponce Pilate " pour Jésus et après élimination , peut survenir en 30 ou 33 EC . L'année la plus probable semble être 33 . A partir de - 7 EC , cela donne environ 40 ans , ce qui cadre bien avec le sarcasme des juifs : tu n'as pas encore 50 ans et tu aurais vu Abraham !

En effet, ceci est un argument très fort. Les Théologiens (par ex. Michel Quesnel ) sont généralement d'accord sur un Jésus "plus âgé" lors de la crucifixion.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 03:35

Marcel___ a écrit:
Spoiler:
 

Le Talmud, deux ovnis? Croyez-vous, si Jésus-Christ n'avait jamais existé, que les rabbins seraient abstenus de le dénoncer et auraient préféré le diffamer, comme dans le Talmud? Les mathématiques n'ont pas de génie? on vient encore de me le prouver!

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 06:51

Ne vous emportez pas , saint Zibou .

Même une dispute violente ( Talmud contre Evangiles ) au sujet d'un personnage , ne prouve pas que ce personnage a réellement existé . Il peut avoir été inventé .

Cela prouve que certains croyaient en la messianité de ce personnage ( réel ou inventé ) et que d'autres voulaient éradiquer cette croyance ou foi .

Mais c'est un indice d'existence réelle , non négligeable , je vous le concède .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 08:13

boulo a écrit:
Spoiler:
 

Donc, les témoignages de Pline le jeune, de Trajan, de Suétone, de Josèphe, du Talmud, du Nouveau Testament et des pères apostoliques ne sont pas des preuves? Que vous faut-il de plus: que le ciel vous tombe sur la tête? :mortderire:

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 12:32

boulo a écrit:
saint Zibou a écrit:


Le témoignage des historiens païens, couplé à celui du Talmud, suffit amplement à prouver l'existence historique de Jésus-Christ, du Jésus du Nouveau Testament, tel que formulé par le Credo.

Soit . Mais à s'en tenir à une vague historicité , une autre objection des anticléricaux subsisterait : les récits évangéliques ne seraient que des outils de propagande , bien éloignés de la " Parole de Dieu " .
Cela ne tient pas debout!
Je les ai lu à fond! C'est d'une débilité effrayante.

D'ailleurs on a la preuve absolue que les évangiles rapportent exactement ce qui s'est passé (ou plutot ce dont leurs auteurs se souvenaient en l'an 37,42,52,64 environ).
Les textes grec est la traduction mot à mot d'un texte Hébreu!

Dites moi qui s'amuserait à traduire au mot à mot un livre d'une langue à une autre?
Dites!

Personne sauf si le texte original est sacré!
Or vous vous voyez falsifier un texte dont vous considérer que l'original est sacré?

Non! Les évangiles rapportent donc l'exacte vérité, y compris la mort et la résurection de Jesus! Jesus est donc bien Dieu mort et ressucité pour nous! Alleluia cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 13:52

Citation :
Non! Les évangiles rapportent donc l'exacte vérité, y compris la mort et la résurection de Jesus! Jesus est donc bien Dieu mort et ressucité pour nous! Alleluia cheers cheers cheers cheers
Impossible historiquement parlant expliquez-moi le double arbre généalogique de Jésus....
Sauf que les termes hébreux n'ont pas toujours le même sens que les mêmes termes grecs...

Pour votre gouverne on sort de Hannoukkah si ça vous dit quelque chose
Maintenant ce qui pose problème c'est le paganasime...pourquoi avoir choisi un date paienne?

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 14:03

Mister be a écrit:
Citation :
Non! Les évangiles rapportent donc l'exacte vérité, y compris la mort et la résurection de Jesus! Jesus est donc bien Dieu mort et ressucité pour nous! Alleluia cheers cheers cheers cheers
Impossible historiquement parlant expliquez-moi le double arbre généalogique de Jésus....
Sauf que les termes hébreux n'ont pas toujours le même sens que les mêmes termes grecs...
Alors citez moi un livre qui soit une traduction mot à mot d'une langue dans une autre!

Ensuite si vous croyez que les évangélistes étaient assez bète pour ne pas voir la différence! Et les chrétiens du premier siècle ne pas vouloir corriger cette erreur! Tout au contraire cela prouve que les premiers chrétiens considéraient le texte comme sacré, donc vrai!
Ceci dit la solution est toute simple : allez lire l'histoire de l'eglise d'Eusèbe de Césarée! Je suis étonnéqu'un juif ne la connaisse pas!

Mister be a écrit:

Sauf que les termes hébreux n'ont pas toujours le même sens que les mêmes termes grecs...
C'est bien pour cela - entre autres- qu'on est sûr que le texte Grec est une traduction mot à mot de l'Hebreu!

Mister be a écrit:

Pour votre gouverne on sort de Hannoukkah si ça vous dit quelque chose
Maintenant ce qui pose problème c'est le paganasime...pourquoi avoir choisi un date paienne?
Les premiers chrétiens n'ont pas choisi une date paienne! Ce qui serait comme vous le faites remarquer absurde!
Revenir en haut Aller en bas
Marcel___



Masculin Messages : 94
Inscription : 12/12/2016

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 18:56

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 

Saint Zibou, votre ironie n'apporte rien. Vous ne semblez pas comprendre le sens d'une démonstration mathématique.

Prenons un exemple : Le théorème de Pythagore qui affirme que la longueur de l’hypoténuse d'un triangle rectangle vaut la racine de la somme des carrés des deux autres côtés.
Cela constitue une preuve (ce théorème est démontrable).

Si pour une raison quelconque vous avez l'impression qu'il est faux, vous pouvez affirmer que cela est une pure invention - que vous ne le sentez pas - que les gens de bons sens sont contre cette affirmation... bref démolir à coup de mots cette assertion.
Elle restera vrai - quoi que fassiez ou "sentiez" en vous. En mathématique on peut trancher définitivement une question.

C'est dans ce sens que j'affirme que mon travail apporte une preuve que le récit de Matthieu est vrai (au sens mathématique du terme).

Vous saisissez la nuance ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty7/1/2017, 23:03

RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
Citation :
Non! Les évangiles rapportent donc l'exacte vérité, y compris la mort et la résurection de Jesus! Jesus est donc bien Dieu mort et ressucité pour nous! Alleluia cheers cheers cheers cheers
Impossible historiquement parlant expliquez-moi le double arbre généalogique de Jésus....
Sauf que les termes hébreux n'ont pas toujours le même sens que les mêmes termes grecs...
Alors citez moi un livre qui soit une traduction mot à mot d'une langue dans une autre!

Justement puisque traduction veut dire trahison....apprenez à étudier la Bible dans sa langue :l'Hébreu et entrer dans la pensée hébraïque
Vous n'ignorez pas que l'Hébreu est une langue sacrée....


Ensuite si vous croyez que les évangélistes étaient assez bète pour ne pas voir la différence! Et les chrétiens du premier siècle ne pas vouloir corriger cette erreur! Tout au contraire cela prouve que les premiers chrétiens considéraient le texte comme sacré, donc vrai!
Ceci dit la solution est toute simple : allez lire l'histoire de l'eglise d'Eusèbe de Césarée! Je suis étonnéqu'un juif ne la connaisse pas!

Désolé mais les évangélistes n'étaient pas des lumières sauf Paul de Tarse  mais il n'était pas évangéliste et il arrive souvent des dichotomies linguistiques quand on ne connaît pas bien la langue...La tanack a toujours été considéré comme des textes sacrés, la Thora est toujours la Parole de D.ieu...vous oubliez qu'ils étaient juifs avant d'être chrétiens....Qui vous dit qu'on ne connaisse pas Césarée d'Eusèbe

Mister be a écrit:

Sauf que les termes hébreux n'ont pas toujours le même sens que les mêmes termes grecs...
C'est bien pour cela - entre autres- qu'on est sûr que le texte Grec est une traduction mot à mot de l'Hebreu!

traduction mots à mots donne-je vous l'ai dit plus haut-des contre sens parfois malheureux voire parfois des contre sens théologique...traduction impeccable mais le sens théologique erroné ...je peux vous donner des exemples mais c'est inutile...je n'insulterai pas votre intelligence!


Mister be a écrit:

Pour votre gouverne on sort de Hannoukkah si ça vous dit quelque chose
Maintenant ce qui pose problème c'est le paganasime...pourquoi avoir choisi un date paienne?
Les premiers chrétiens n'ont pas choisi une date paienne! Ce qui serait comme vous le faites remarquer absurde!

Ah non,peut-être pas les Chrétiens du premier siècle mais que représente le 25 décembre qui est belle et bien une date de fête paienne!
Ce qui est absurde c'est fêter cette date et oublier les saintes convocations de l'Eternel comme la plupart des églises chrétiennes le font....

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 08:07

1) Donc il n'y a pas de livre en traduction mot à mot à part l'évangile et la septante! Et effectivement traduction = trahison! C'est bien pour eviter cela qu'on a fait une traduction mot à mot
2) Comment pouvez vous connaitre l'intelligence des apotres? Et si vous connaissez eusèbe, vous savez pourquoi il y a 2 listes d'ancètre
3) effectivement cela peut donner des contre sens! C'est une autre raison pour laquelle on sait que c'est une traduction mot à mot
4) Le 25 decembre n'était pas une fète paienne! Arretez de croire tout ce que disent les medias!

Et donc les evangiles sont une traduction mot à mot pour conserver au plus près les paroles de Jesus et aussi des apotres! Et donc on ne ferait pas une traduction mot à mot pour deformer la vérité! Et donc tout ce qui est dit dans les évangiles, c'est bien ce qu'on vecu les apotres!

Donc Jesus est bien ressucité!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 09:44

1) vous voulez une traduction presque mot à mot....lisez la Bible de Chouraqui!
La question n'est pas la traduction en elle même mais le sens des mots (Alma est bien différent en sens que parthenos mais ils veulent dire vierge tous les deux...le danger est la confusion que les traductions entrainent
2)Par le statut social!L'historien apporte un éclairage mais ce n'est pas le but de la Bible de raconter l'Histoire aussi sainte soit-elle!
3)Justement évitons les contre sens théologiques qui mettent les fidèles dans l'erreur et l'errance
4)Il ne s'agit pas de croire aux medias....ça n'a rien à voir! Il s'agit de s'appuyer sur le profane pour faire du sacré ou de faire entrer le profane dans le sacré dont le but peut être destructeur...(esprit d'Amalek).On aurait pu choisir une autre date justement pour éviter l'intrusion de ce paganisme dans le christianisme!

Les Evangiles ne sont pas des traductions mots à mots pour conserver au plus près les paroles de Jésus et des apôtres...dans ce cas nous n'aurions pas besoin de 4 Evangiles mais d'un seul
Les Evangiles sont une chronique d'un même fait avec les ressentis différents des auteurs...Ce sont des témoignages d'un même fait...Il ne s'agit pas de mettre en doute ce qu'ont vécu les apôtres et ne remet pas en cause la résurrection du Christ...

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 10:50

Citation :
Les Evangiles ne sont pas des traductions mots à mots pour conserver au plus près les paroles de Jésus et des apôtres...dans ce cas nous n'aurions pas besoin de 4 Evangiles mais d'un seul
Je ne vois absoluement pas pourquoi cela entrainerait un seul auteur! Alors là cela m'échappe!

Ceci dit, ce n'est pas une hypothèse, mais un resultat scientifique. Si on vous donne une traduction mot à mot de l'anglais, vous saurez tout de suite si c'est une traduction mot à mot. C'est tout!

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 11:30

Marcel___ a écrit:
Spoiler:
 

Alors, là, vous êtes fort! Moi, qui croyais que seul le Saint-Esprit pouvait révéler la divinité de Jésus-Christ, objet du récit des trois synoptiques, selon Mc. 1/1, Mt.1/23 et Lc.1/35, en tenant compte de la structure narrative des trois: Préface, avec point d'orgue à la condamnation du Sanhédrin, mort et résurrection/réhabilitation glorieuse, vous prétendez prouver cela mathématiquement? Je suis sans voix... siffler

Quels génies, ces mathématiciens! :mortderire:

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 12:06

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 


C'est bien ce qui m'inquiète....vous ne voyez pas!
A quoi sert une traduction mots à mots puisque la lettre tue et l'esprit vivifie mais l'esprit dépend de ce que renferme le mot qui peut vous conduire vers une confusion....ce n'est pas une hypothèse mais une constatation!

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 12:07

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 

thumleft

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 13:15

Mister be a écrit:
Spoiler:
 
Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué vous venez de vous contredire avec ce que vous aviez dit avant!! Alors on a un peu de mal à vous suivre!

Ensuite "Jesus a dit "le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas"
Alors il y a interet à connaitre ses paroles exactes!

Et non, je ne vois toujours pas! Mais vous pouvez m'éclairer!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 13:57

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 


C'est bien ce qui m'inquiète....vous ne voyez pas!
A quoi sert une traduction mots à mots puisque la lettre tue et l'esprit vivifie mais l'esprit dépend de ce que renferme le mot qui peut vous conduire vers une confusion....ce n'est pas une hypothèse mais une constatation! Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué vous venez de vous contredire avec ce que vous aviez dit avant!! Alors on a un peu de mal à vous suivre!

Ensuite "Jesus a dit "le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas"
Alors il y a interet à connaitre ses paroles exactes!

Et non, je ne vois toujours pas! Mais vous pouvez m'éclairer!
Et quelles sont les paroles ou devrais-je dire la parole ne passera pas?
Je ne me contredis en rien parce que vous prenez un extrait de ce que je dis sans prendre le contexte!
Bon prenons un exemple...
Dans le notre père:vous avez ....

ne nous soumets pas à la tentation
Mais dévivre-nous du mal...

en grec:

καὶ μὴ εἰσενέγκῃς ἡμᾶς εἰς πειρασμόν, ἀλλὰ ῥῦσαι ἡμᾶς ἀπὸ τοῦ πονηροῦ.

traductions fidèle de l'araméen...traduction mot à mot
mais le sens théologique:est-ce D.ieu qui nous soumet à la tentation ou est-ce Satan qui nous tente....il y a une réponse rabbinique mais restons au niveau de peshat

Les paroles exactes du Christ vous les retrouverez dans l'AT qui est la Parole de D.ieu...car le Christ est la thora vivante sinon il ne serait pas le messie!
Il en est de même pour beaucoup de termes hébreux et expressions qui hors de leur contexte peuvent donner un sens différent et nous conduire vers une mauvaise interprétation et la confusion...

Exemple lorsque j'ai commencé à étudier l'hébreu...mon prof me dit:
sharash teva ...qui veut dire tu déracines le mot ou tu enracines le mot....en fait c'est lesdeux...on déracine le mot pour que le mot s'en racine en toi...;voilà pourquoi c'est la parole de D.ieu....

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 14:15

Est ce bète!
Je n'ai pas la meme traduction en Hebreu que vous : En hebreu mot à mot
Luc "et ne nous fait pas venir dans l'epreuve, mais arrache nous à la main du méchant"

Et sur la bible grec français "ne nous induis pas en tentation"........
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 14:45

Je vous le redis....est-ce D.ieu qui induit en tentation...ceux qui ont traduit ne nous soumet pas à la tentation ne sont pas des idiots...
Ne nous fait pas venir dans l'épreuve est déjà une imterprétation ...qui rejoint la théologie juive mais si un texte doit être claire c'est bien le notre père,non?

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 16:27

Mais le texte est clair!
Et je ne vois pas comment un texte peut etre une interprétation de lui même!??????

Et ceux qui ont traduit ne nous soumet pas à la tentation sont des menteurs et judas qui trahissent Jesus! d'ailleurs cela a été conçus juste après le conciles par les démolisseurs de l'Eglise Et il y a assez de gens censés pour avoir hurler contre cette traduction!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

Mister be

Masculin Messages : 17173
Inscription : 11/02/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 18:19

Dans ce cas expliquez moi pourquoi encore aujourd'hui dans toutes les églises, on dit :"....ne nous soumet pas à la tentation....?
Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres maintenant revenons à la justification d'un noel au 25 décembre....

La fête de Noël, telle qu'elle est célébrée aujourd'hui, représente un véritable syncrétisme pagano-religieux. Son étymologie nous vient du Celte noio (nouveau) et hel (soleil) qui nous donnent « noël » (renaissance du soleil).


C'est en effet autour du solstice d'hiver, au moment de l'année où les jours sont les plus courts, que les anciens célébraient des rites de fécondité en l'honneur de Saturne, le dieu des semailles et de l'agriculture, afin que le soleil renaissant puisse faire germer les graines enfuies dans le sol.


Les Romains, héritiers des rites babyloniens, célébraient la fête des Saturnales du 17 au 24 décembre. Ces festivités étaient l'occasion de réjouissances, de beuveries et de ripailles qui se terminaient souvent par des orgies et des excès en tout genre. Toutes les classes sociales se mêlaient : les esclaves commandaient leurs maîtres et ceux-ci servaient leurs esclaves à table. Un roi de la fête était nommé pour l'occasion et la plus grande débauche régnait parmi les convives. Les maisons étaient décorées de houx et de branches de sapin (symboles d'éternité, car toujours verts). Puis à la fin de la fête, on offrait des cadeaux aux amis et dans la famille.

Une autre fête se superposait aux Saturnales. La fête de Brumalia qui avait lieu du 24 novembre au 25 décembre et qui était dédiée à Bacchus (le Dionysos grec), dieu du vin, de l'ivresse et des débordements sexuels. C'est, dit-on, Romulus lui-même qui l'instaura.


Dès le III et IVe siècle av. J.-C., une autre fête solaire fit son apparition et se propagea dans tout le bassin méditerranéen. Il s'agit du culte de Mithra, originaire de Perse, qui gagna très rapidement une grande popularité au sein de l'empire romain.

Le mithriacisme considérait le premier jour de la semaine (le dimanche) comme sacré et on célébrait la fête du Sol Invictus (le Soleil invaincu) en l'honneur de Mithra le 25 décembre par le sacrifice d'un taureau. Mithra était un jeune dieu solaire qui renaissait d'un rocher ou d'une grotte sous la forme d'un nouveau-né !

Cette fête, qui comportait une initiation par étapes, rencontra un très grand succès chez les légionnaires romains qui s'empressèrent de la diffuser dans tout l'empire.

C'est l'empereur soldat Aurélien qui l'instaura officiellement à Rome en 274 ap. J.-C.

Sol Invictus au revers
d'une monnaie d'Aurélen
« ... le 25 décembre, devenu officiellement à la fin du IIIe siècle le jour anniversaire du Soleil, Natalis Solis Invicti ... » (Extrait de Mithra et le Mithriacisme de la collection « Que sais-je ? », page 80).



Lorsque le christianisme devint la religion d'État de l'empire romain au IVe siècle, les pères de l'Église, incapables d'éradiquer tous ces cultes solaires et désireux de faire un grand nombre d'adeptes, furent contraints d'accepter ce paganisme qu'ils intégrèrent au christianisme.


Les autorités de l'Église, soutenues par l'empereur Constantin, décidèrent de substituer à la fête du Natalis Solis Invicti (naissance du Soleil invaincu) celle du Natalis Christi (la naissance du Christ). Cette fête du 25 décembre devint pour les chrétiens l'anniversaire de la naissance du Seigneur. Mais cette décision arbitraire et mensongère ne fit que confirmer l'apostasie de l'Église romaine.

En plus, le premier jour de la semaine, le dimanche, remplaça le shabbat biblique et devint le Dominica dies (Jour du Seigneur). Pour rappel, les langues germaniques ont conservé la racine d'origine de ce premier jour de la semaine : Sunday en anglais, Zondag en allemand et Sondag en néerlandais (Sun, Zon et Son signifiant soleil).


Tous les symboles attachés à la fête de Noël ont une origine païenne. Le gui, qui est un parasite, vient des Celtes, la bûche (Yule log) nous vient des pays scandinaves, tout comme le père noël (le dieu Odin), que les Anglo-saxons ont assimilé à Santa Claus (saint-Nicolas), et incarne ce fameux roi-bouffon des Saturnales romaines. Celui-ci n'étant rien d'autre que la représentation burlesque de Nimrod, le tyran babylonien et le roi du chaos. Puis, il y a le houx et le sapin, toujours verts, symboles de l'immortalité, qui ont une origine païenne très ancienne.

Le Seigneur n'est pas né un 25 décembre

Nous ne connaissons pas la date de naissance de notre Seigneur Yéchoua, et cela nous montre que le Tout-Puissant n'a jamais voulu que l'on célèbre son anniversaire.

Néanmoins, en se rapportant aux récits de la naissance du Seigneur dans les Écritures, on peut affirmer qu'il n'est certainement pas né en hiver, car lors de sa naissance les bergers paissaient encore leurs troupeaux sur les collines de Judée. Or, nous savons que la fête des Tabernacles, qui a lieu au début de l'automne, annonçait le début des pluies hivernales et la fin du pâturage du cheptel ovin :




« Dans cette même région, il y avait des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leur troupeau. » (Luc 2 : 8).




Qui se cache derrière la fête de Noël ?




La fête de Noël trouve ses origines bien avant la naissance de notre Seigneur Yéchoua.

Mes amis, ne participez pas aux « réjouissances » de Noël. En célébrant cette fête de la lumière, ... de la lumière éphémère et trompeuse, c'est Satan et ses démons que l'on fête.

Son premier nom n'était-il pas Lucifer, qui vient du latin fero (porter) et lux (lumière), signifiant « porteur de lumière » ?




« Il n'y a là rien, d'étonnant, car Satan lui-même est capable de se déguiser en ange de lumière. » (II Cor. 11 : 14).




N'est-il pas celui qui a séduit toute la terre ?




« L'énorme dragon fut jeté dehors. C'est lui le serpent ancien, appelé le diable ou Satan, qui trompe le monde entier. ... » (Apoc. 12 : 9).




Ne nous conformons pas aux coutumes et aux habitudes du monde mauvais dans lequel nous vivons :




« Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer par un changement complet de votre intelligence. ... » (Rom. 12 : 2).





« N'allez pas vous associer avec des incroyants : ce ne sont pas des partenaires qui vous conviennent. Comment, en effet, ce qui est juste pourrait-il avoir à faire avec ce qui est mauvais ? Comment la lumière pourrait-elle être unie à l'obscurité ? Comment le Christ pourrait-il s'entendre avec le diable ? ... » (II Cor. 6 : 14-15).


_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 18:50

saint Zibou a écrit:
Spoiler:
 

Ne mélangeons pas les genres .

Marcel Bodor voulait infirmer le récit de Matthieu 2 sur la visite des mages à un nouveau-né de Bethlehem considéré comme futur roi .

Il a utilisé à cet effet un logiciel de planétologie ( dont il donne les références ) pour visualiser sur écran le ciel étoilé en Palestine aux alentours du début de l'ère chrétienne ( un peu avant et un peu après ) . C'est actuellement possible .

Contre toute attente , il a abouti à une confirmation du récit de Matthieu 2 pour le 25 décembre de l'an -7 EC . Pour tout intéressé à
l' " histoire sainte " , cette découverte est capitale .

Marcel_ invite tout qui le veut , à refaire l'expérience .

Il n'a jamais prétendu autre chose que d'avoir confirmé ( involontairement ) le récit de Matthieu 2 sur la visite des mages .

Mais cette découverte bouleverse beaucoup de préjugés ; elle implique notamment que la fête chrétienne du 25 décembre ne peut pas avoir été un emprunt pur et simple à une fête païenne ...




La comparaison de Marcel_ avec le théorème de Pythagore n'est pas très stricte , j'en conviens .

J'utiliserais plutôt pour comparaison l'histoire de Pythéas ( -380 à -310 ) , ce marin grec de Phocée ( Marseille ) qui racontait son voyage dans le cercle arctique . Après un succès de curiosité , son livre fut considéré comme une galéjade et tomba dans l'oubli .

Pour sceller définitivement le sort du présumé menteur , le géographe de l'antiquité Strabon recopia , après quelques siècles , des chapitres entiers du livre de Pythéas , pour s'en moquer .

Et c'est ainsi que nous savons que ce marin grec s'est bien approché du cercle arctique , car il décrit , entre autres , une aurore boréale et une baleine blanche ainsi que le gel de la mer , sous les yeux ébahis des marins grecs .
Réhabilitation tardive en nos temps modernes . Il a maintenant une statue à Marseille .

Le travail de Marcel Bodor sur le chapitre 2 de Matthieu est une réhabilitation de ce type , grâce à un logiciel de planétologie .

RIEN DE PLUS MAIS RIEN DE MOINS , comme il le dit si bien .


Dernière édition par boulo le 17/2/2017, 11:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 19:16

boulo a écrit:
Spoiler:
 

La réhabilitation l'épisode de Mat.2 ne réhabilite pas la naissance virginale ni l'Évangile matthéen, en tant que tel. Car, la présence de vrai en un récit ne garantit pas sa véracité. Même un mathématicien ne peut oser une tel généralisation, malgré l'aura usurpée des mathématiques. Sinon, le reste de son propos est tout à fait insignifiant... Pouffer de rire

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 19:18

Marcel_ n'a rien "généralisé" du tout . Lisez-le attentivement .

Il se dit d'ailleurs toujours agnostique .

Mais ses calculs précis pour retracer le voyage des mages sont tout sauf insignifiants . Ils m'épatent .

Et ils recoupent , sans l'avoir cherché , des données nouvelles issues des manuscrits de la Mer Morte ( l'astrologie cultivée par certains " esséniens " , notamment ) .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 19:27

boulo a écrit:
Spoiler:
 

Lorsqu'il parle du récit de Matthieu, c'est pour le moins indéterminé.
Sinon, la précession des équinoxes, moi, ça ne m'épate pas, ça m'ennuie... I don't want that

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel___



Masculin Messages : 94
Inscription : 12/12/2016

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 20:27

saint Zibou a écrit:
Lorsqu'il parle du récit de Matthieu, c'est pour le moins indéterminé.

Évangile de Matthieu chapitre II, détaillé ligne par ligne dans ma démonstration

saint Zibou a écrit:
Sinon, la précession des équinoxes, moi, ça ne m'épate pas, ça m'ennuie... I don't want that

Je ne fait aucune mention de la précession des équinoxes ... (?)

Vous n'avez visiblement pas lu mon travail, mais vous vous sentez le droit de le critiquer.
Je ne vous comprends pas.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 20:49

Marcel___ a écrit:
Spoiler:
 

Précession des équinoxes ou astronomie, c'est une figure de style... I don't want that

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 20:57

Mister be a écrit:
Dans ce cas expliquez moi pourquoi encore aujourd'hui dans toutes les églises, on dit :"....ne nous soumet pas à la tentation....?

Spoiler:
 
On dit :"....ne nous soumet pas à la tentation.... depuis le concile et c'est tellement énorme qu'on va bientot arreter cette stupidié

Ceci dit, pour répondre pour Noel, je vous avais bien dit de ne pas avaler tour ce que disent les médias and Co parce que c'est histoire un énorme mensonge. En fait je m'étais laissé avoir au début!


D'abord c'est absurde de citer Aurélien qui regnait en 274. En fait le sol invictus c'était l'inverse de ce qu'on prétend : il l'a instauré pour paganiser Noel! Parce que aurelien est un persécuteur des chrétiens! C'est donc beaucoup plus logique! Mais l'oeuvre de satan est tel qu'il a réussi a faire passer la vérité pour le contraire de la vérité!
Et je vois mal les chréthiens adopter une fete instauré par un persécuteur alors que Constantin sera là seulement 50 ans après!

Parce que c'est très bien de remarquer que noel correspond à une fète paienne comme le font la plupart des guignols qu'on trouve sur internet et qui répète ce qu'ils ont entendu (comme je l'ai fait moi meme)

La question elémentaire quand on parle de coincidence est "quelle est la probabilité" de tomber sur une fete paienne. Or, je cite
http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/mythologieromaine.htm
Citation :
Le calendrier religieux romain reflétait l'hospitalité de Rome à l'égard des cultes et des divinités des territoires conquis. À l'origine, les fêtes religieuses romaines étaient peu nombreuses. Les plus anciennes survécurent jusqu'à la fin de l'Empire païen, préservant la mémoire des rites propitiatoires et des rites de fertilité d'un peuple agricole primitif. De nouvelles fêtes furent instituées pour marquer la naturalisation de nouveaux dieux, si bien que le nombre de jours de travail du calendrier était inférieur au nombre de jours de fête.
Parmi les fêtes religieuses les plus importantes, on peut noter les Saturnales, les Lupercales, les Equirria et les jeux Séculaires.
Pendant l'Empire, les Saturnales étaient célébrées pendant sept jours, du 17 au 23 décembre, durant le solstice d'hiver. Tout travail cessait et les esclaves étaient temporairement libres, on s'échangeait des cadeaux et les réjouissances prenaient la première place.
Les Lupercales, ancienne fête qui honorait Faunus, un dieu pastoral italien, étaient célébrées le 15 février, au mont Palatin, dans la grotte du Lupercal où les deux fondateurs légendaires de Rome, Romulus et Remus, avaient été nourris par une louve.
Les Equirria, fêtes données en l'honneur de Mars, étaient célébrées le 27 février et le 14 mars, traditionnellement la période de l'année où l'on préparait les nouvelles campagnes militaires.

Et oui, la probabilité de ne pas tomber sur une fète paienne n'est vraiment pas grande.

D'ailleurs vous auriez du le voir car vous avez écrit
Citation :
Une autre fête se superposait aux Saturnales. La fête de Brumalia qui avait lieu du 24 novembre au 25 décembre et qui était dédiée à Bacchus (le Dionysos grec)

Ceci dit, la fète importante c'était les saturnales qui se terminaient le 23 Decembre (ou le 24?). Ce n'est donc pas le 25.

Alors vous avez repris que c'était la fete de Mithra. Mais ce n'était pas une fète importante sinon pourquoi Aurelien aurait il decidé de faire une grand fete du Sol invictus alors que cela aurait déjà été une grande fète?

Vous voyez : tout cela est un resultat faux!


Par contre il est tout à fait normal que Noel soit le 25 Decembre parce que un anniversaire on s'en souvient, surtout l'anniversaire de naissance du sauveur! Et il est tout à fait normal que les apotres aient voulu feter cette anniversaire dès la pentecote!


Vous voyez rien ne tient debout! Vous vous etes laissé avoir! Comme tout le monde!
Comme moi! Mais depuis ce jour où j'ai compris je vérifie tout plus encore qu'avant


Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 21:00

saint Zibou a écrit:


La réhabilitation l'épisode de Mat.2 ne réhabilite pas la naissance virginale ni l'Évangile matthéen, en tant que tel. Car, la présence de vrai en un récit ne garantit pas sa véracité. Même un mathématicien ne peut oser une tel généralisation, malgré l'aura usurpée des mathématiques. Sinon, le reste de son propos est tout à fait insignifiant... Pouffer de rire
Ouais Ben un mathématicien peut affirmer que les évangiles sont vrais de A à Z!

Et si vous ne croyez pas, comment pouvez vous croire en la Bible, un livre qui raconte des mensonges?
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 21:20

saint Zibou a écrit:
Marcel___ a écrit:
Spoiler:
 

Précession des équinoxes ou astronomie, c'est une figure de style... I don't want that

L'évangéliste Matthieu y a pourtant accordé une certaine importance, à l'astronomie . L'Eglise aussi , qui a consigné le récit sur les mages , malgré son apparente incompatibilité avec l'enquête de Luc .

Et la réhabilitation du récit de Matthieu à notre époque me paraît infiniment plus importante encore que celle du récit de voyage de Pythéas , explorateur du cercle arctique vers - 355 .

Elle implique en tout cas que la date du 25 décembre a toujours été considérée comme importante par au moins une partie des chrétiens .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 21:43

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

Donc, les mathématiques sont en mesure de prouver que Jésus-Christ est Dieu? siffler

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)


Dernière édition par saint Zibou le 8/1/2017, 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 21:44

boulo a écrit:
Spoiler:
 

Je ne sache pas qu'aucun concile œcuménique l'ait défini dogmatiquement... Rolling Eyes

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 21:49

J'avais bien écrit : " une partie des chrétiens " .

Et le pape Libère trouve normal de fixer la date de la naissance du Christ au 25 décembre , dès 354 , soit 41 ans à peine après le décret d'autorisation du culte catholique .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 22:22

saint Zibou a écrit:

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

Donc, les mathématiques sont en mesure de prouver que Jésus-Christ est Dieu? siffler
La logique élémentaire et les probabilités, oui!


Dernière édition par RenéMatheux le 9/1/2017, 06:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 23:00

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

La probabilité de la divinité d'un mort est nulle!
La probabilité de la résurrection est nulle!

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel___



Masculin Messages : 94
Inscription : 12/12/2016

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty8/1/2017, 23:20

saint Zibou, vos remarques sont de plus en plus décousues.

Vous devriez peut-être songer à prendre un peu de distance, des vacances afin de vous ressourcer,... non ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty9/1/2017, 00:14

Marcel___ a écrit:
Spoiler:
 

Pascal n'a-t-il pas noté, avec justesse, que l'esprit de finesse était inaccessible à l'esprit de géométrie?...
*
*
*
*
Pouffer de rire

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
boulo



Masculin Messages : 14818
Inscription : 25/12/2011

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty9/1/2017, 04:46

Ces questions de principe et ces querelles personnelles sont sans doute fort intéressantes mais elles nous éloignent du sujet , que je résume en trois questions :

- le récit d'un périple d'astrologues brièvement résumé en Matthieu 2 est-il fondé ?

- si oui , ce périple peut-il être reconstitué et daté ?

- ce récit a-t-il eu une influence sur la fixation de la " fête de la naissance du Christ au 25 décembre " , par le pape Libère en 354 EC ?

Marcel Bodor a brillamment répondu " oui " aux deux premières questions et , pour s'en faire une idée , invite ses lecteurs à visualiser l' " état du ciel " vu depuis la Palestine le 25 décembre de l'an - 7 EC . C'est possible avec un logiciel de planétologie reconnu , qu'il a utilisé .

La troisième question est pendante mais le récit de Matthieu 2 , maintenant prouvé , ouvre dès à présent une large brèche dans la croyance hélas quasi universellement admise que la " fête de la naissance du Christ le 25 décembre " n'est qu'une appropriation chrétienne de fêtes païennes en usage dans l'empire romain .


PS : Dans le texte de Marcel_ du 6 janvier à 23h51 , j'ai rectifié " impartial " en " partial " .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty9/1/2017, 06:39

saint Zibou a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

La probabilité de la divinité d'un mort est nulle!
La probabilité de la résurrection est nulle!
Et la probabilité que nous existiions après le big bang est nulle!
Et comme disait Pascal : qu'est qui est plus facile : créer un corps qui n'existe pas que redonner la vie à un corps qui existe?
Faudrait apprendre à raisonner ou à reviser vos classiques! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

saint Zibou

Masculin Messages : 12784
Inscription : 01/01/2006

La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty9/1/2017, 07:29

RenéMatheux a écrit:
saint Zibou a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

La probabilité de la divinité d'un mort est nulle!
La probabilité de la résurrection est nulle!
Et la probabilité que nous existiions après le big bang est nulle!
Et comme disait Pascal : qu'est qui est plus facile : créer un corps qui n'existe pas que redonner la vie à un corps qui existe?
Faudrait apprendre à raisonner ou à reviser vos classiques! What a Face

Il est plus facile de supposer la Création à l'Incarnation. Car, la première implique dépendance entre incréé et créé, tandis que la seconde, ressemblance entre incréé et créé. Faudrait apprendre à résonner fou ou à réviser votre dictionnaire! Pouffer de rire

_________________
Christus heri, hodie ipse et in aeternam-SEMPER IDEM!(Heb.XIII/viii)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La justification d’un Noël au 25 Décembre.   La justification d’un Noël au 25 Décembre. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La justification d’un Noël au 25 Décembre.
Revenir en haut 
Page 2 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: