DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Défaite en Irak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mar 31 Oct - 22:19

Citation :
croie tu que ces gens veulent leur propre anéantissement?

J'ai vu le 11 septembre 2001.

J'ai vu les attentats-suicide.

J'ai compris que ces gens rêvent du Ciel et pas de la vie sur terre.

Je ne ferai donc pas le pari de leur confier la vie de mes enfants. Ce serait un pari fou.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Josaphat



Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mar 31 Oct - 22:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Laurent,

Il est évident que Saddam avait des armes de destruction massive.

La question est: A votre avis, où sont-elles passé? Iran, Syrie? Détruites en secret?

En tout cas, elles ne sont pas retrouvées. Me trompe-je?

C'est en cela que ce tyran a fait fort, étruisant psychologiquement la force morale de l'intervention US et préparant la bombe atomique iranienne.

Arnaud d'où tu sort cette théorie fumeuse..L'Irak à été le régime le plus controlé de la planète depuis dix ans. Les méchants misiles seraient passé la frontière mi dans des camions de site connu parles américains dans des camions. Tout ça au nez et à la barbe des satellites US et des patrouilles aériennes incessantes. Et si c'était le cas les iranniens auraient déjà la bombe pas besoin de mettre des centrifugeuse en route pour enrichir quoi que ce soit si ils avaient la matière fissile. Tout les sites nucléaire avaient été démilitarisés et mis sous contrôle del'ONU après la 1er guerre du Golf. Même chose pour les site de production chimique. De plus pour mettre au point une bombe faut faire des essais..perso jamais entendu parler. Alors je veux bien qu'ils avaient quelque Skud avec du gaz moutarde mais tu vois Sadam e mégalo donner ses jouet aux Iraniens?
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Josaphat



Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mar 31 Oct - 22:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
croie tu que ces gens veulent leur propre anéantissement?

J'ai vu le 11 septembre 2001.

J'ai vu les attentats-suicide.

J'ai compris que ces gens rêvent du Ciel et pas de la vie sur terre.

Je ne ferai donc pas le pari de leur confier la vie de mes enfants. Ce serait un pari fou.

en effet faut rien parier faut controler.

Quant à ceux qui tuent au nom de Dieu ils n'auront ni le Ciel ni la Terre en effet Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mar 31 Oct - 22:34

Je suis as contre l'idée que il y a des lien entre l'Irak et les terroristes mais qu'on apporte les preuves qu'on a jamais vues. Toutes les données qu'on a jusqu'à maintenant montrent plutôt le contraire. Mais bon je sais c'est l a méchante presse bobo anti-occidentale et anti-chrétienne qui refusent de vois la vérité. Ca devient lassant ce couplet... :|
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 1 Nov - 6:02

Josaphat a écrit:


Arnaud d'où tu sort cette théorie fumeuse..L'Irak à été le régime le plus controlé de la planète depuis dix ans. Les méchants misiles seraient passé la frontière mi dans des camions de site connu parles américains dans des camions. Tout ça au nez et à la barbe des satellites US et des patrouilles aériennes incessantes. Et si c'était le cas les iranniens auraient déjà la bombe pas besoin de mettre des centrifugeuse en route pour enrichir quoi que ce soit si ils avaient la matière fissile. Tout les sites nucléaire avaient été démilitarisés et mis sous contrôle del'ONU après la 1er guerre du Golf. Même chose pour les site de production chimique. De plus pour mettre au point une bombe faut faire des essais..perso jamais entendu parler. Alors je veux bien qu'ils avaient quelque Skud avec du gaz moutarde mais tu vois Sadam e mégalo donner ses jouet aux Iraniens?

Cher Josaphat,

Ce n'était pas du nucléaire mais du chimique et du biologique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 1 Nov - 14:58

C'était "du chimique et du biologique", qui s'est évaporé comme par miracle dès que les GI's ont débarqué.

Il était idiot ou quoi, Saddam, de ne pas avoir utilisé ses armes biologiques et chimiques contre les envahisseurs américains, comme ceux-ci n'ont pas hésité à utiliser leurs munitions à l'uranium appauvri et autres armes plus "performantes" que celles de l'armée irakienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 1 Nov - 19:48

Citation :
On juge les grands esprits politiques sur leur capacité de prévision et de décision au moment opportun.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 1 Nov - 21:17

Krystyna a écrit:
Citation :
On juge les grands esprits politiques sur leur capacité de prévision et de décision au moment opportun.

En fait, on ne les juge pas sur cela.

On les juge sur la réussite des décisions souvent fragiles et alléatoires qu'ils ont prises.

Ainsi l'héroïsme et la droiture polonaise durant la seconde guerre mondiale: l'histoire l'a oublié car les faits, les lâchetés de grands héros reconnus comme Staline et Churchill, les ont livré au oubliettes de l'histoire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 7:07

Avec les élections aux USA, il se peut que la nation US entière se penche sur la question de l'Irak et sur une nouvelle stratégie.

Comment vaincre les terroristes Sunnites qui s'attaquent aux civils schiites et réciproquement?

Faut-il diviser le pays en trois Etats (kurde, schiite, sunnites) ? Ce serait accepter une "purification éthnique".

Faut-il retirer les troupes occidentales? Les éloigner dans le désert irakien ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 13:26

Un retrait occidental d'Irak serait une véritable catastrophe Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 17:03

Laurent a écrit:
Un retrait occidental d'Irak serait une véritable catastrophe Idea

Pour les Irakiens, ce serait la guerre civile.

Mais les Occidentaux se disent: "De toute façon, comment l'empêcher?"

Que feriez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 20:45

Je finirais le boulot Idea

Mais bon, vu que Rumsfeld vient de démissionner...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 21:00

Parfois, il faut savoir reculer pour mieux avancer. Car l'Irak n'est qu'une bataille.

C'est l'Iran la prochaine;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 21:12

Tout à fait d'accord, je ne cesse de le rappeler, l'Irak n'est qu'une étape dans la guerre globale contre le terrorisme actuellement en cours Idea

Par contre, pour ce qui est d'un éventuel recul que tu évoques, toute décision dans ce sens sera automatiquement interprétée par les djihadistes comme une victoire de leur part, et entraînera de facto une intensification du terrorisme Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 8 Nov - 21:15

C'est vrai.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 9 Nov - 21:35

Doit-on rappeler que les Américains ont fourni des armes à l'Iran du temps de Reagan (Irangate) ?
D'autre part, l'Amérique, la Russie, la France, l'Angleterre et la Chine ont assez d'armes nucléaires pour faire sauter une planète quinze fois grosse comme la terre. Précisons que ces cinq puissances sont les membres permanents du Conseil de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Ven 10 Nov - 13:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Parfois, il faut savoir reculer pour mieux avancer. Car l'Irak n'est qu'une bataille.

C'est l'Iran la prochaine;

Tu t'es déjà engagé dans les bataillons parachutistes qui iront envahir l'Iran, Arnaud ? Si c'est ça, je te souhaite bien du plaisir, et à nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 11 Nov - 14:10

Bush et la guerre désavouée, une gifle cinglante

L’arrogance de Bush, son délire d’illuminé patriotique et religieux, la sale guerre en Irak justifiée par un mensonge d’Etat, sa politique de régression sociale viennent d’être condamnée et sanctionnée, dans les urnes, par une large fraction du peuple américain. En effet, les élections à mi-mandat présidentiel pour la chambre des représentants ont donné une nette majorité aux démocrates. Les républicains, le parti de Bush, perd la majorité. Une femme, pour la première fois de l’histoire des Etats Unis, Nancy Pelosi va devenir la présidente du Congrés.

Ce vote est une défaite personnelle de Bush, lui qui, il y a peu, s’était empressé de se réjouir de la condamnation à mort par pendaison de Saddam Hussein, qui applaudissait à la construction du mur d’un millier de kilomètres sur la frontières entre le Mexique et les USA pour tenter de barrer la route à ceux qui tentent de fuir la misère. Il est aussi un désaveu de la régression sociale que connaissent aujourd’hui les USA où la pauvreté s’accroît alors que de l’autre coté s’accumulent des richesses fabuleuses. Certes, la victoire des démocrates ne peut en rien changer les choix de la bourgeoisie américaine et des multinationales qui décident. Ce n’est pas leur programme. L’héroïne du jour, Nancy Petosi, décalare la troisième fortune du Congrés, elle ne peut être considérée comme une « gauchistes » que par les plus arrièrés des républicains et s’il y a un pays où l’alternance est bien huilée, ce sont les USA. Bush reste au pouvoir mais il sera obligé de composer. Il a dû annoncer, mercredi, la démission du chef du Pentagone, le secrétaire à la défense Donald Rumsfeld, symbole des mensonges et de l’aveuglement de la politique américaine. La politique de « la croisade contre le mal », de « la guerre sans fin et sans limites » sera obligée d’en rabattre même si les démocrates n’ont ni l’intention ni les moyens de contraindre Bush a opéré un virage radical dans sa politique. Ceci dit, la défaite de Bush rompt l’union sacrée construite aprés les attentats du 11 septembre 2001, par delà l’incapacité des démocrates à s’opposer aux ambitions impérialistes de la bourgeoisie américaine, ce fait est, par lui-même, d’une grande importance.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mar 14 Nov - 10:38

Irak : près de 100 personnes enlevées dans un ministère

Près de 100 "employés et visiteurs" au ministère de l'Enseignement supérieur irakien à Bagdad ont été enlevés mardi par des hommes armés portant l'uniforme des commandos de la police, a annoncé le ministre, Abed Diab al-Oujaili, à la télévision publique Iraqia.

"Des hommes armés se présentant comme des commandos de la police ont fait irruption dans un bâtiment du ministère et ont enlevé près de 100 employés et visiteurs, emmenés vers une destination inconnue", a annoncé le ministre.

Abed Diab al-Oujaili a dénoncé cet "acte terroriste" et pressé les autorités de faire tout leur possible pour assurer la sécurité des ministères et retrouver les disparus.

Les ravisseurs sont arrivés à bord d'au moins 20 véhicules dans le bâtiment du département de recherche scientifique, dans le quartier de Karrada, selon cette source.

Les enlèvements collectifs, le plus souvent à caractère confessionnel, ne sont pas rares en Irak. La communauté sunnite dénonce de longue date la responsabilité d'escadrons de la mort chiites agissant dans l'ombre des forces de sécurité. Le ministre de l'Enseignement supérieur, Abed Diab al-Oujaili, est membre du Front de la Concorde, la principale coalition sunnite.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Dim 19 Nov - 17:33

Citation :
Irak : la fabrication d’un « désastre »

Par le lieutenant-colonel EMG Ludovic Monnerat

Impossible ou presque de lire, d’écouter ou d’entendre quelque chose sur l’Irak, dans les médias traditionnels, sans la présentation – ou la dénonciation – du désastre censé s’être abattu sur ce pays, et donc de l’opération avant tout américaine qui en est le déclencheur désigné. Cette réalité médiatique n’est pas nouvelle, loin s’en faut, mais elle a gagné en importance en devenant une réalité politique aux Etats-Unis par l’éviction du Secrétaire à la Défense et son remplacement par un cacique washingtonien – bien plus que par la victoire globalement modeste des démocrates. En d’autres termes, la perception d’un échec manifeste en Irak a abouti à une modification de l’exécutif américain qui favorise, sans le garantir, un changement de stratégie. Dans la mesure où cette perception a été construite et ne reflète pas la situation complète, ce phénomène d’influence des esprits doit être analysé.



La couverture médiatique de l’opération « Iraqi Freedom », avant même son déclenchement officiel en mars 2003, a adopté un caractère partisan et manichéen qu’elle n’a jamais perdu – en particulier sur le continent européen. Les travers des médias ont été dénoncés par quelques voix isolées, comme Alain Hertoghe dans son livre « La guerre à outrances ». Sans entrer dans le détail, il suffit de rappeler ici qu’il a fallu environ une semaine pour que l’invasion soit jugée un échec et comparée au conflit vietnamien ; que le soulèvement généralisé de la population irakienne et le retrait imminent des forces multinationales ont été maintes fois annoncés comme des faits ; ou encore que la présence militaire internationale, malgré les mandats onusiens et les demandes gouvernementales irakiennes, a systématiquement été présentée comme une occupation. L’interprétation de la situation a le plus précédé son occurrence.

Suite : http://www.revuemilitairesuisse.ch/node/28
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 29 Nov - 14:30

Bush ne voit pas de guerre civile en Irak

L'Irak est-il ou non aux prises avec une guerre civile ? Plusieurs grands médias américains, dont la chaîne NBC et le quotidien New York Times, osent désormais l'affirmer. Le président américain, George W. Bush, continue lui à rejeter le terme alors qu'un récent rapport des Nations unies chiffre à près de 14 000 le nombre de civils irakiens tués dans des actes de violences, souvent confessionnels, depuis le mois de juillet dernier.

A la veille de sa rencontre avec le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, à Amman en Jordanie, Bush concédait hier une augmentation de la « violence confessionnelle », mais persistait à refuser un retrait prématuré des troupes d'Irak. L'opinion publique américaine a beau lui réclamer le retour de ses boys, Bush ne semble pas prêt à se laisser convaincre. Il va pourtant bien lui falloir se trouver une porte de sortie, l'Irak prenant de plus en plus les allures d'un immense bourbier. Le fait qu'il rencontre Al-Maliki en compagnie de sa secrétaire d'Etat, Condoleezza Rice, plaide pour une reprise de l'initiative diplomatique. Mais de quel type ? Les appels récurrents pour l'ouverture d'un dialogue avec la Syrie et l'Iran, accusés d'ingérences en Irak, ne semblent pas l'émouvoir. Bush tablerait donc pour l'instant sur les pays amis des Etats-Unis dans la région, dont l'Arabie saoudite, l'Egypte ou la Jordanie, pour faire baisser la tension parmi les insurgés sunnites et leur demander d'appuyer le gouvernement du Premier ministre chiite Al-Maliki.

Armelle Le Goff
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 29 Nov - 14:38

Il y a une guerre civile en Irak.

Mais il faut bien regarder son origine:

Elle est d'abord venu des attentats des djihadistes sunnites étrangers (du genre Zarquaoui) qui ont systématiquement attaqué les foules, les grands Ayatolahs et les lieux saints chiites.

Le grand Ayatolah Sistani, pendant plus d'un an, a engager les ciites à ne pas se venger. Mais les massacres horribles ont fini par miner sa parole.

Et la vengeance chiite a commencé à s'exprimer contre les si-unites de la part des chiites.

C'était fatal. Nul homme n'aurait pu tenir face à cette tentation.

Le but des djihadistes était de PROUVER AU MONDE ENTIER, que la démocratie (donc la liberté amené par les USA) vient du mal.

Comme les pompiers pyromanes, il ne leur restera plus qu'à imposer, après le départ des USA, la paix des tribunaux islamistes en exécutant au moment voulu les zélotes chiites et sunnites. Ils prouveront, croient-ils, que l'islam est la seule solution pour la paix.

Mais le peuple, en partie prêt à se soumettre à leur force barbare, n'en pense pas moins. Il n'est absolument pas dupe.

Et il se pourrait qu'il ait été vacciné pour longtemps des islamistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Ven 1 Déc - 18:40

Une étude controversée estime que la surmortalité due à la guerre a touché 655 000 Irakiens depuis 2003

Article publié le 13 Octobre 2006
Par Jean-Yves Nau
Source : LE MONDE

Extrait : IL Y A deux ans, l'hebdomadaire médical britannique The Lancet avait publié les résultats d'une enquête qui, sur la base d' « une estimation prudente », avait évalué à 100 000 le nombre de civils morts en Irak à la suite des violences liées à l'occupation par les troupes américaines et britanniques. Ce travail, très controversé à l'époque, avait été mené grâce à une collaboration entre des chercheurs américains de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health de Baltimore (Maryland) et des médecins irakiens appartenant au College of Medicine Al-Mustansiriya de l'université de Bagdad.
La même équipe de chercheurs, dirigée par le docteur Gilbert Burhnam, a publié, jeudi 12 octobre, sur le site Internet du Lancet, une réactiualisation de ce travail. Elle estime que 655 000 décès son t directement liés à la guerre qui sévit en Irak depuis mars 2003. Les chercheurs conluent que le taux de mortalité est passé de 5,5 pour 1 000 avant la guerre à 13,3 pour 1 000 aujourd'hui. Si cette évaluation est exacte, 2,5 % de la population irakienne a disparu du fait des différentes formes de vionece générées par la guerre.
[...]
Selon la dernière estimation du ministre irakien de la santé, 128 000 civils ont, à ce jour, été victimes de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Ven 1 Déc - 18:41

De plus en plus de désertions dans l'armée US : entre 20 000 et 40 000 depuis 2003.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Ven 1 Déc - 20:02

Et ce n'est qu'un début.

Les Salafistes s'attaquent aux musulmans chiites pour montrer aux musulmans du monde entier que la Démocratie est le mal.

Et certains occidentaux en viennent accuse les armées US de ces morts et à regretter le Grand Saddam Hussein.
Ô analyse subtile...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Ven 1 Déc - 21:22

Ce qu'il faudrait savoir, c'est ce qu'en pense le peuple irakien, mais pas des Irakiens qu'on sélectionnerait soigneusement pour une interview. Il faudrait une enquête de fond pour savoir vraiment ce qu'ils pensent, ou un plébiscite. Car je ne vois pas pourquoi on déciderait pour eux. S'ils préfèrent la situation précédente, c'est leur droit, qu'elle ait été pire ou pas. C'est à eux de décider, puisqu'on prétend qu'ils sont libres à présent et vivent dans une démocratie. Peut-être préfèrent-ils rester vivants que de risquer leur vie à chaque seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 2 Déc - 7:28

Chantecler a écrit:
Ce qu'il faudrait savoir, c'est ce qu'en pense le peuple irakien, mais pas des Irakiens qu'on sélectionnerait soigneusement pour une interview. Il faudrait une enquête de fond pour savoir vraiment ce qu'ils pensent, ou un plébiscite. Car je ne vois pas pourquoi on déciderait pour eux. S'ils préfèrent la situation précédente, c'est leur droit, qu'elle ait été pire ou pas. C'est à eux de décider, puisqu'on prétend qu'ils sont libres à présent et vivent dans une démocratie. Peut-être préfèrent-ils rester vivants que de risquer leur vie à chaque seconde.

C'est en tout cas impossible par les média: parler est trop risqué.

et lorsque vous regardez la participation MASSIVE aux élections libres et à bulletoin secret, alors que les terroristes les menacent vous avez leur opinion.

Cependant, la haine monte, pas contre les USA qui ne sortent presque plus leurs soldats, mais entre chiites et sunnites.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 2 Déc - 10:13

Code:
la haine monte, pas contre les USA qui ne sortent presque plus leurs soldats, mais entre chiites et sunnites.

Ils ont foutu le feu, les amerloques, et maintenant, ils se terrent dans leur réduit d'où ils sortent de temps en temps pour aller tuer quelques "terroristes" et quelques civils par la même occasion, et ils regardent tranquillement la guerre civile qui s'installe, alors qu'ils prétendaient installer la "démocratie". Feraient mieux de rentrer chez eux ; ce ne serait sans doute pas pire que ça n'est arrivé maintenant. Qu'est-ce qu'on aurait dit, nous, pendant nos guerres de religions si les chinois étaient venus nous apprendre, de force, la sagesse bouddhiste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 2 Déc - 10:15

lagaillette a écrit:
Qu'est-ce qu'on aurait dit, nous, pendant nos guerres de religions si les chinois étaient venus nous apprendre, de force, la sagesse bouddhiste ?

Mouhahaha : le Chinois porteur de paix...décidemment, j'aurai tout lu sur des foras. Mr. Green


Dernière édition par le Sam 2 Déc - 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 2 Déc - 10:18

Cher Lagaillette, comme je vous le disais, il faut être précis:

Des djihadistes étrangers, aidés par la Syrie et l'Iran, ont fichu le feu.

Car les baassistes, pour ce qui les concerne, ne visaient que les soldats occidentaux.

Il faut être islamiste pour tuer des musulmans sous prétexte qu'ils VEULENT LA DEMOCRATIE.

Et il faut être un homme de gauche, occidental, pour ne pas comprendre ce qui est en jeu la dessous: une lutte à mort de deux conceptions du monde.
- L'une humaniste et sans Dieu.
- L'autre, esclave de Dieu.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Sam 2 Déc - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 2 Déc - 10:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Chantecler a écrit:
Ce qu'il faudrait savoir, c'est ce qu'en pense le peuple irakien, mais pas des Irakiens qu'on sélectionnerait soigneusement pour une interview. Il faudrait une enquête de fond pour savoir vraiment ce qu'ils pensent, ou un plébiscite. Car je ne vois pas pourquoi on déciderait pour eux. S'ils préfèrent la situation précédente, c'est leur droit, qu'elle ait été pire ou pas. C'est à eux de décider, puisqu'on prétend qu'ils sont libres à présent et vivent dans une démocratie. Peut-être préfèrent-ils rester vivants que de risquer leur vie à chaque seconde.
C'est en tout cas impossible par les média: parler est trop risqué.
et lorsque vous regardez la participation MASSIVE aux élections libres et à bulletoin secret, alors que les terroristes les menacent vous avez leur opinion.
Cependant, la haine monte, pas contre les USA qui ne sortent presque plus leurs soldats, mais entre chiites et sunnites.

Alors ce n'est pas une démocratie. Où est la victoire ? Car ce ne sont pas les médias mais les urnes qui doivent décider.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Sam 2 Déc - 11:01

Citation :
Alors ce n'est pas une démocratie. Où est la victoire ? Car ce ne sont pas les médias mais les urnes qui doivent décider.

Bien sûr que ce n'est pas une démocratie.

Et si un jour des intellectuels français se font égorger tandis que des bombes sautent partout, vous verrez la même chose.

La démocratie, ultimement, se refugiera dans le vote à bulletin secret...

Il faut juste comprendre et plaindre les Irakiens, et maudire les djihadistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 20:16

Un diplomate américain suggère le départ du vice-premier ministre polonais

LE MONDE | 9 novembre 2006 | Célia Chauffour

Les relations entre Varsovie et Washington se sont crispées, mardi 7 novembre. A l'origine, la publication du compte rendu d'un entretien confidentiel entre Leszek Jesien, un collaborateur du premier ministre polonais, et Kenneth Hillas, le numéro deux de l'ambassade américaine à Varsovie, qui avait suggéré de limoger Roman Giertych, le vice premier-ministre polonais.
M. Giertych avait réclamé le 19 octobre un débat parlementaire sur les effets de la guerre pour les civiles en Irak : "Nous voulons savoir ocmbien de victimes innocentes ont péri en Irak depuis trois ans", avait-il déclaré. "Si un vice-premier ministre, en Allemagne, en France ou au Danemark, s'exprimait ainsi, il serait révoqué", avait commenté l'Américian M. Hillas.
[...]
Si l'ancien chef de la diplomatie polonaise, Stefan Meller, préfère croire à "un incident de parcours", Zbigniw Lewicki, directeur du Centre d'études américaines à l'université de Varsovie, y voit surtout une fuite d'information dommageable.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 22:18

Alors, les polonais commencent à s'interroger à propos de leur alignement sur "l'oncle Sam" ?

Le "grand frère" américain n'apprécie pas qu'un de leurs alliés fidèles au sein de l'Europe plus ou moins rétive leur fasse défaut.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 22:24

De toute façon, ça y est, les USA ont reconnu officiellement leur échec en Irak et prévoient de se retirer d'ici 2008, laissant la chaos derrière eux.

Il y a encore quelques mois, il était strictement interdit aux USA de dire que cette guerre était un échec.

Et le Secrétaire d'Etat à la Défense US a dit qu'il n'y aurait pas de démocratisation de l'Irak. C'est pourtant, après le mensonge des armes de destruction massive, le but de la présence US en Irak. Un échec ou un leurre ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 22:27

Chantecler a écrit:
De toute façon, ça y est, les USA ont reconnu officiellement leur échec en Irak et prévoient de se retirer d'ici 2008, laissant la chaos derrière eux.

Il y anecore quelques mois, il était strictement interdit aux USA de dire que cette guerre était un échec.

Et le Secrétaire d'Etat à la Défense US a dit qu'il n'y aurait pas de démocratisation de l'Irak.

Et ce n'est qu'un début. L'ONU va échouer en Afganisthan.
Rien ne pourra arrêter l'arriver du conflit de civilisation chez nous.

Puis l'Occident, comme la dernière fois, va devoir se reveiller...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 22:31

Si les Américains n'avaient pas déplacé leurs troupes d'Afghanistan en Irak, l'Afghanistan serait peut-être pacifié à ce jour...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 22:37

Chantecler a écrit:
Si les Américains n'avaient pas déplacé leurs troupes d'Afghanistan en Irak, l'Afghanistan serait peut-être pacifié à ce jour...

L'Afganisthan est tenu par l'ONU. Pas par les USA.

Mais on ne résiste pas à la volonté déterminée de djihadistes prêts à mourir.

La défaite de l'espoir islamiste sera totale ou un terrorisme endémique va règner sur le monde durant des années.

Ils frapperont où ils veulent et changeront notre confort en angoisse.

Vous constaterez que ce n'est pas les USA leur cible, mais l'Occident judéo-chrétien.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 6 Déc - 22:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Chantecler a écrit:
Si les Américains n'avaient pas déplacé leurs troupes d'Afghanistan en Irak, l'Afghanistan serait peut-être pacifié à ce jour...
L'Afganisthan est tenu par l'ONU. Pas par les USA.

Ben oui, parce que les USA ont retiré leurs troupes.

Au fait, Arnaud, sais-tu qu'en Palestine, les khamikazes sont souvent des hommes qui ont perdu maison, femme et enfants dans les tirs israéliens, notamment lors de l'attaque gratuite du 8 novembre sur un village. Ce n'est pas l'énergie de la foi mais celle du désespoir, dans ce cas précis. (Toi qui aimes bien Gladiator, ça ne te dit rien ?)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 6:32

Dans certains cas, c'est vrai.

Mais attention: dans la plupart, ce sont des pauvres gens que les djihadistes arment et envoient en profitant de leur chagrins.

En Irak, ce sont des jeunes djihadistes étrangers rêvant de martyr. Rien à voir avec le désespoir. Récemment, une femme belge, convertie à l'islam par son mari, s'est fait sauté en Irak.
Pas de désespoir là dedans. Mais une religion dégénérée.

Entendu sur Europe 1 ce matin:

Inquiètude de l'Europe, sous la pression de la victoire démocrate, les USA semblent revenir à une nouvelle période de repli sur eux-mêmes.
- Au plan économique, ils viennent discrètement de renoncer à la libéralisation du Ciel US (ouverture à la concurrence Européenne).

- Au plan militaire, James Beker conseille un repli des troupes.

Je me dis parfois que les USA devraient effectivement laisser les Européens et la grande expérience de Douste-Blazi négocier avec l'Iran Confused . Il est certain que les Iraniens, soudains pacifiés, vont renoncer à leur bombe atomique.

Il faut laisser les Européens avec ce problème du proche-Orient. Mr.Red

C'est absolument évident. Tout se règle par l'amour et la douceur respectueuse. :twisted:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 8:54

Arnaud Dumouch a écrit:
Je me dis parfois que les USA devraient effectivement laisser les Européens et la grande expérience de Douste-Blazi négocier avec l'Iran Confused . Il est certain que les Iraniens, soudains pacifiés, vont renoncer à leur bombe atomique.

Il faut laisser les Européens avec ce problème du proche-Orient. Mr.Red

C'est absolument évident. Tout se règle par l'amour et la douceur respectueuse. :twisted:

C'est plutôt une bonne nouvelle : je ne tiens à ce que les Européens de l'ouest soient les nouveaux Serbes quand nous serons en conflit avec nos arabo-musulmans, comme se fut le cas avec la Bosnie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 10:58

C'est aussi une bonne nouvelle en ce sens que, pour qu'une guerre soit juste, il faut que l'autre ait manifesté le premier sa volonté d'attaquer.

Or, la guerre préventive augmente le sentiment musulmans de l'agression occidentale.

La seule chose qui ne devra jamais être tolérée, c'est la bombe atomique Irannienne.

Les laisser faire, c'est renoncer à la survie même de l'humanité.

De toute façon, cette survie est fort fragilisée, si Dieu n'aide pas les hommes. Car, si les Russes sont calmés, les Pakistanais ne le seront pas longtemps. Et ma plus grande crainte est pour le conflit Inde/Pakistan.

Comment faire pour qu'un jour l'humanité bannisse à jamais toute arme nucléaitre, par décision unanime?

Faudra il l'expérience d'un conflit nucléaire grave, qui traumatise à jamais les hommes?

Je le crains.

Et je crains l'islamisme pour cela, car il rêve du Ciel éternel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 11:00

Arnaud Dumouch a écrit:


Comment faire pour qu'un jour l'humanité bannisse à jamais toute arme nucléaitre, par décision unanime?

.

Cela ne changera pas grand chose à mon avis : sans bombe nucléaire et seulement avec des haches et des machettes, il y a eu quasiment 1 millions de morts au Rwanda en 3 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 14:03

Arnaud Dumouch a écrit:

Faudra il l'expérience d'un conflit nucléaire grave, qui traumatise à jamais les hommes?

La menace de nouvelles armes encore plus puissantes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 14:11

Citation :
La menace de nouvelles armes encore plus puissantes.

Il n'y en a pas.

Bombes à l'hydrogène, bombes au neutrons ne peuvent être dépassés que par un virus mortel sans antidote.

Autant dire: un suicide de l'humanité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Jeu 7 Déc - 14:13

Nous sommes focalisés sur la bombe atomique, mais au moment où elle a explosé, personne n'avait entendu parler de l'atome. Qui sait s'il ne se prépare pas une arme encore plus redoutable ou au moins équivalente ? (exemple : armes génétiques, armes à ondes, rétrovirus...).
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 11:13

Pour la première fois, Bush reconnaît l’échec irakien
Le Figaro (avec AFP, Reuters). Publié le 20 décembre 2006

Dans une interview au Washington Post, le président américain reconnaît que les Etats-Unis «ne sont pas en train de gagner» la guerre en Irak. Il évoque également pour la première fois ouvertement une augmentation des effectifs militaires dans ce pays.


«Nous ne sommes pas en train de gagner, mais nous ne sommes pas non plus en train de perdre». Dans une interview au Washington Post, George W. Bush a fait sienne cette assertion du général Peter Pace, commandant du corps des Marines. Pour le président américain, «il y a eu des développements positifs» dans la région depuis l’intervention américaine, même si la violence interreligieuse reste une menace.
«Et je vais proposer un plan» pour y répondre, a promis Bush, qui doit rendre ses conclusions en janvier. «Je suis enclin à penser que nous devons augmenter nos effectifs», estime le président, qui a commandé un rapport sur la question au nouveau secrétaire à la Défense, Robert Gates.
Le Washington Post affirmait dans son édition de mardi que l’hypothèse d’un envoi de troupes supplémentaires était source de division entre la Maison-Blanche et le Pentagone. Le porte-parole de la Présidence, John Snow, a démenti ces informations, expliquant que «des personnes cherchent à créer un affrontement entre le président et les chefs de l'état-major interarmes, là où il n'y en a pas».
Pourtant, de nombreuses sources militaires confirment que l’engagement en Irak, 134.000 soldats déployés, atteint un point critique. «Il est ne fait aucun doute qu’on s’est beaucoup servi de notre armée», reconnaît Bush dans cet entretien.


L’administration Bush divisée sur l’Irak
Le Figaro (avec AFP, Reuters). Publié le 19 décembre 2006

Un rapport du Pentagone fait état d’un nouveau pic des violences en Irak, où 959 attaques ont eu lieu chaque semaine en moyenne depuis août. Face à une situation qui empire chaque jour, les divisions vont croissant au sein de l’administration Bush sur la stratégie à adopter.
L’Irak reste le cauchemar de l’administration Bush. Entre mi-août et mi-novembre, la situation s’est encore détériorée, avec 959 attaques par semaine en moyenne. Un chiffre en hausse de 22%, selon le dernier rapport de l’armée américaine.
Pire pour la Maison-Blanche, 68% de ces attaques demeurent dirigées contre les forces de la coalition, même si ce sont des Irakiens qui en font en majorité les frais. « La violence confessionnelle a nettement augmenté malgré les réunions entre responsables religieux et tribaux », note le document, selon lequel «la violence en Irak pose une grave menace sur les progrès politiques».
Face à une situation chaotique, l’administration Bush reste divisée, après la remise du rapport Baker il y a deux semaines. Dans son édition de mardi, le Washington Post évoque l’opposition unanime des chefs d’état-major militaires à la seule stratégie proposée à court-terme par la Maison-Blanche : l’accroissement du nombre de troupes déployées sur place.
Robert Gates, le nouveau ministre de la Défense, a fait lundi son premier discours sur l’Irak. S’il a répété que «nous voulons tous trouver une voie pour ramener les fils et les filles de l’Amérique à la maison», il a néanmoins martelé le message du président : «nous ne pouvons pas nous permettre un échec au Moyen-Orient». George Bush doit annoncer en janvier un changement de stratégie en Irak, où 2.948 américains ont trouvé la mort depuis 2003.


Dernière édition par Chantecler le Mer 20 Déc - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 11:17

Les regrets de Kofi Annan sur le Darfour

Le Figaro
, New York JEAN-LOUIS TURLIN.
Publié le 20 décembre 2006

Le secrétaire général donnait hier sa dernière conférence de presse avant son départ de l'ONU.


C'ÉTAIT l'heure du bilan, hier pour Kofi Annan. À une question sur les principaux accomplissements, à ses yeux, de ses deux mandats, le secrétaire général sortant a cité en premier, lors de sa dernière conférence de presse à l'ONU, son action en faveur des droits de l'homme et de la responsabilité morale d'intervenir pour protéger les populations civiles. Il a mentionné, ensuite, la lutte contre les inégalités, « entre les États et à l'intérieur des États », contre les maladies infectieuses et pour la défense de l'environnement.
Saluant le geste de l'Espagne, qui a promis lundi 700 millions de dollars pour l'aide au développement, soit « le don le plus grand jamais fait à ce jour par un pays, en vue des objectifs du millénaire à l'horizon 2015 », Kofi Annan, qui quitte ses fonctions le 31 décembre, s'est attardé sur la tragique situation humanitaire dans la région du Darfour au Soudan, où il ne voit « aucun progrès ».


«Pétrole contre nourriture»

Kofi Annan a dit s'être entretenu pendant le week-end avec le président soudanais Omar el-Béchir, et il a annoncé l'envoi à Khartoum d'un émissaire « pour une dernière tentative d'obtenir une clarification de la part du gouvernement soudanais sur le déploiement d'une force de sécurité conjointe ONU-Union africaine », dont il espère qu'il interviendra en début d'année. Le secrétaire général et son successeur, le Coréen Ban Ki-moon, ont aussi demandé ensemble à Jan Eliasson de « reprendre ses activités », également au début de l'année, comme envoyé spécial sur la crise du Darfour et de cultiver « les canaux diplomatiques dans les capitales ». Interrogé sur la façon dont l'ONU a géré la crise sans, apparemment, tirer les leçons du génocide au Rwanda, il a reconnu avec franchise et regret qu'au Darfour « on aurait dû réagir plus vite » en envoyant des troupes avant que « la situation ne devienne beaucoup plus compliquée : on savait que celles de l'Union africaine ne seraient pas en mesure » d'arrêter les exactions.
Kofi Annan partira avec d'autres regrets. Le plus grand restera, affirme-t-il sans hésitation, son « incapacité d'empêcher la guerre en Irak », suivie de la perte de son équipe dans l'attentat d'août 2003 contre les locaux de l'ONU à Bagdad. Il ne pouvait pas ne pas mentionner le scandale « Pétrole contre nourriture », en admettant le rôle de la mauvaise gestion onusienne mais en rejetant la majorité des responsabilités « dans les capitales » et du côté « des entreprises qui faisaient affaire avec Saddam Hussein ». « Tout le monde a des leçons à tirer de l'Irak, a-t-il conclu, mais tout le monde doit maintenant oeuvrer à stabiliser le pays, dans l'intérêt de la région et du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 11:21

Nous ne sommes pas en train de gagner nulle part, pas même en Afganisthan.

Et nulle méthode (ni celle du dialogue, ni celle de la guerre préventive) ne peut marcher. L'envie d'en découdre monte dans le camp islamistes. Ce n'est pas le même monde: mourir pour Dieu y est un gain.

C'est une lutte qui va devenir sporadique et longue, ponctuée d'une montée des attentats (la guerre du pauvre).

Une chose est certaine: la survie du monde doit conduire l'ONU ou à défaut l'OTAN, avec déternination, à empêcher au maximum l'accès à la bombe atomique. C'est déjà trop tard pour le Pakistan.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 14:45

Bush veut plus de soldats

Pas assez de soldats américains ? George W. Bush a annoncé mardi qu’il prévoyait d’augmenter les effectifs de l'armée américaine, dangereusement menacée d'atteindre les limites de ses capacités actuelles en raison de ses missions de longue durée en Irak ou en Afghanistan.

Les généraux expriment en effet ouvertement leur inquiétude devant le risque que l’US Army n'atteigne le point de rupture, au rythme actuel des relèves. Le commandant de l'armée de terre, le général Peter Schoomaker, a ainsi demandé publiquement la semaine dernière qu’un complément temporaire de 30.000 hommes devienne permanent et que l'on augmente chaque année les effectifs d'au moins 6.000 ou 7.000 soldats.

Le président américain a précisé dans un entretien publié par le Washington Post que l'effort concernerait l'armée de terre et les Marines. Cet effort servirait les nécessités à long terme du combat contre le terrorisme, plutôt que celles de la guerre en Irak, bien qu’un renfort de troupes dans ce pays soit également envisagé. «Toutes les options» étant «viables».

Il a dit avoir donné pour instruction à son nouveau secrétaire à la Défense Robert Gates d'étudier la question et de «revenir vers moi avec des recommandations sur les moyens de procéder».


Moins d'une semaine après le départ de son ancien secrétaire à la Défense, George W. Bush semble rompre avec la politique de Donald Rumsfeld, apôtre des technologies sophistiquées et de nouvelles stratégies plutôt que des effectifs pléthoriques. De nombreux détracteurs de l'ancien secrétaire à la Défense lui ont reproché de s'être opposé à un déploiement plus considérable après le renversement de Saddam Hussein, pour assurer la stabilité de l’Irak.

Le président américain a précisé ne pas avoir encore décidé d'une nouvelle stratégie irakienne et attendre le retour de Robert Gates d'Irak, où son voyage paraissait imminent mardi.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 14:50

Je ne suis pas sûr que PLUS D'HOMMES soit la clef...

Tant que le peuple Irakien n'aura pas décidé de combattre lui-même les terroristes qui frappent les marchés chiites, ce ne sera pas positif.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 15:01

A défaut d'être Pro-Américain, vous n'êtes pas Pro-Bush j'espère? What a Face


Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne suis pas sûr que PLUS D'HOMMES soit la clef...

Tant que le peuple Irakien n'aura pas décidé de combattre lui-même les terroristes qui frappent les marchés chiites, ce ne sera pas positif.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Défaite en Irak   Mer 20 Déc - 16:26

En Christ a écrit:
A défaut d'être Pro-Américain, vous n'êtes pas Pro-Bush j'espère? What a Face


Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne suis pas sûr que PLUS D'HOMMES soit la clef...

Tant que le peuple Irakien n'aura pas décidé de combattre lui-même les terroristes qui frappent les marchés chiites, ce ne sera pas positif.

Je ne suis ni pro ni anti Bush. Et je ne perds pas de vue que les évènement sont loin d'être finis. Que l'attaque des islamistes n'a rien à voir avec G. bush mais était préparée et pensée dès les premières années de Clinton.

Je remarque que G. Bush, après le 11 septembre 2001, a pensé une politique cohérente: imposer la démocratie à l'Irak comme au Japon et en Allemagne) et que c'est un échec.

Face à lui, les Européens avaient une géopolitique: Rien...

La quelle des deux eut été la plus efficace?

Ni l'une ni l'autre je crois. Face à une idéologie agréssive qui monte, ne rien faire est considéré comme de la décadance et attaquer le premier comme de l'agressivité.

Dans les deux cas, on n'évite pas la guerre si l'autre la veut.

Reste une seule chose importante: être le plus fort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Défaite en Irak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Défaite en Irak ?
» Défaite en Irak
» Irak le mensonge et la planification.(info LCI)
» Irak et martyre des chrétiens
» Irak:le Chretien Tarek Aziz condamné a mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: