DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 21:31

Il y a une véritable vague de fond en France actuellement, jamais on a vu autant de candidats (plusieurs catholiques dont certains, comme le Général Tauzin, hors système) à une présidentielle.

Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse


http://reinformation.tv/general-tauzin-candidats-presidentielle-joubert-62866-2/




Le Général Didier Tauzin est interviewé par Armel Joubert des Ouches
 
Depuis des mois on ne parle que de François Fillon, de Juppé, de Sarkozy… Alors que la désinformation bat son plein, alors que les médias tels TF1, BFMTV, France 2, RTL, France Info ou Europe 1 choisissent d’orienter le vote des Français en ne focalisant leur attention que sur les candidats du système, reinformation.tv a choisi au contraire de parler de ceux dont on ne parle jamais. Un exemple ? Le Général Didier Tauzin. Agé de 66 ans, le Général Tauzin a décidé de se présenter à l’élection présidentielle de mai 2017. Pourquoi ? Parce qu’en 2013 lors des manifestations contre « le mariage pour tous », « on a commencé à entendre parler en France, de possible guerre civile ».
 
Les mécanismes de la guerre civile se mettent en place
 
« Il y a une seule chose pire que la guerre, c’est la guerre civile. La guerre civile coupe les familles en deux, les nations en deux… ». Ancien patron du prestigieux Rpima, le Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine, le Général Didier Tauzin sait de quoi il parle. En tant que soldat, il a en effet connu quatre guerres civiles : le Liban, la Somalie, le Rwanda et la Yougoslavie.
 
« Les partis ? Une dictature sur la vie politique française » nous déclare le Général, candidat à la présidentielle censuré par les médias
 
« On ne peut plus rien faire en dehors des partis politiques ». Le Général Tauzin affirme que les partis, ensemble, ont installé une dictature sur la vie politique française. Sur un plan géopolitique, Didier Tauzin, catholique, estime que « la vraie source de nos problèmes, ça n’est pas Daech, ce n’est pas l’Europe, la vraie source du problème, elle est chez nous » ajoutant qu’il existe « une véritable collusion entre certains médias, certains partis, certaines banques. C’est l’une des raisons du silence qui m’entoure… »
 
« Je sais ce que c’est que de commander »
 
« J’ai une vie professionnelle derrière moi. Contrairement à un Dupont-Aignan, un Asselineau, une Marine Le Pen. J’ai risqué autre chose que l’argent du contribuable. Je me suis fais tiré dessus, j’ai ramené certains de « mes garçons » entre quatre planches malheureusement… ». Le Général Tauzin juge consternant le fait que ceux qui accèdent ou qui cherchent à accéder au pouvoir « n’aient jamais eu de véritables responsabilités ».
 
Dans cet entretien qu’il accorde à Armel Joubert des Ouches, correspondant pour reinformation.tv, Didier Tauzin affirme enfin que « la France ne possède plus de politique, ni en matière économique, ni en matière sociale, ni même en matière sécurité intérieure. Il y a forcément des gens qui complotent contre notre pays ».
 
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 22:33



Autres vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=dDei4BH5i0g (J’ai besoin de vous pour les 500 parrainages 1:43)
https://www.youtube.com/watch?v=xfVISkIPKps (Candidat 2017)


https://rebatirlafrance.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 533
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 22:44


Version courte

https://www.youtube.com/watch?v=jdc8rxrd8lk version longue
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 23:10

Général Didier Tauzin : François Fillon n’est pas du tout assuré de devenir président




Les dirigeants français sont des arrivistes incapables d'appréhender les circonstances exceptionnelles, selon le général Didier Tauzin, candidat à l'élection présidentielle 2017. Or, le pays a besoin de quelqu’un qui soit un véritable chef.
RT France : Croyez-vous que François Fillon sera le prochain président français ?
Didier Tauzin (D. T.) : C’est beaucoup trop tôt pour le dire. D’abord parce que la primaire n’a rassemblé que quatre millions d'électeurs au total. François Fillon ayant été élu par 60 % c’est 2 400 000 électeurs sur un corps électoral national de plus de 40 millions. C’est donc un peu tôt, c’est un peu léger. Deuxièmement, beaucoup de choses vont se passer : d’abord la primaire de la gauche, et ensuite, il peut y avoir dans notre pays de véritables drames sécuritaires. Un ami avocat anti-terroriste me disait encore il y a quelques jours : «Nous pouvons avoir des attentats énormes qui vont rebattre complètement les cartes.» Aujourd’hui les Français ont déjà oublié l’attentat de Nice, le Bataclan. On est donc dans une situation comme si tout allait bien. Mais on est sur une bombe à retardement. Dans ce cas François Fillon sera-t-il considéré comme l’homme de la situation ? C’est beaucoup moins évident qu’il n’y paraît. Donc non, François Fillon n’est pas encore président de la République, il n’est pas du tout certain qu’il le soit.

Citation :
La France d’aujourd’hui, surtout si la situation dégénère, est comme un bateau dans la tempête

RT France : Pensez-vous que ce défi sécuritaire soit plus avantageux pour un candidat de droite, d’extrême droite, ou pour un candidat anti-système ?
D. T. : Qu’il soit d'un parti de droite, d’extrême droite, de gauche, etc., le problème n’est pas là. Il faut quelqu’un qui soit à la hauteur de l’événement, capable d’appréhender une situation grave et de prendre des décisions fortes, lourdes et dans la durée, quand les choses vont mal. Or, aucun des hommes politiques français n’est capable de faire cela, parce que ce sont des gens qui n’ont jamais pris de risque personnel, qui ont toujours risqué l’argent des contribuables, mais ni leur propre argent ni leur temps. Ce sont des gens qui font carrière et ne sont pas prêts à appréhender les circonstances exceptionnelles, en particulier, celles d'une guerre civile ou d'un attentat. Il faut quelqu’un qui soit un chef, que ce soit un militaire ou un civil. Tout le monde le sait : quand ça va mal, il faut quelqu’un pour décider. Or, la France d’aujourd’hui, surtout si la situation dégénère, est comme un bateau dans la tempête. Elle n’a plus de patron et c’est le plus grave.
RT France : Où voyez-vous cette personne qui pourrait assumer ce rôle de capitaine bateau ?
D. T. : C’est pour cela que je me suis lancé en politique. Je suis général, j’ai participé à des trentaines d’opérations extérieures... c’est mon métier de vivre dans la tempête, dans des moments difficiles, de prendre des décisions quand ça va mal et d’être ferme quand il le faut. C’est pourquoi je me suis engagé en politique, je ne voyais personne qui soit capable de le faire.

Citation :
Les gens reviennent aux fondamentaux de la civilisation européenne qui ne sont ni de droite, ni de gauche


RT France : Pouvez-vous vous placer sur un échiquier politique ? Votre positionnement serait-il plutôt de droite ou de gauche ? Pour vous, ce clivage est-il dépassé ?
D. T. : Ce clivage est complètement dépassé. En fait, aujourd’hui, en France, comme dans beaucoup de pays européens, y compris la Russie, les gens reviennent aux fondamentaux de la civilisation européenne qui ne sont ni de droite, ni de gauche. Il ne faut pas nous dire que la famille est de droite ou de gauche, elle est avant la droite et la gauche. La Patrie n’est ni de droite ni de gauche. J’ai toujours refusé de me situer sur l’échiquier politique. Je suis prêt à travailler avec tout le monde, pourvu que ce soit des gens patriotes, qui se mettent au service de la France et qui ne recherchent rien pour eux-mêmes.

https://francais.rt.com/opinions/29855-general-didier-tauzin-francois-fillon-president
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 23:17

Et toujours à droite le mythe de l'homme providentiel...
Au dessus des partis comme je suis au dessus des miennes...
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 23:21

Attentats de Paris, un an après : «Le gouvernement est fort avec les faibles, faible avec les forts»



La situation sécuritaire en France est le résultat d’une incohérence politique de longue date à cause de l'absence d'un vrai chef d’Etat à la hauteur de cette mission, estime le général Didier Tauzin, candidat à l'élection présidentielle 2017.

RT France : Le 13 novembre, cela fera un an que Paris a été frappé par des attentats, un an également que l'on vit en France sous l’état d’urgence. Quel bilan peut-on tirer de cette mesure, a-t-elle servi à quelque chose ?


Didier Tauzin (D. T.) : Oui, probablement. Mais son rendement a été largement insuffisant par l’incohérence politique de la France d’aujourd’hui.
En même temps on accepte, par exemple, des manifestations gigantesques contre la loi de travail El Khomri, et diverses autres choses de ce genre. C’est-à-dire que le gouvernement est fort avec les faibles et faible avec les forts, comme quasiment toujours depuis 40 ans. Puisque la situation actuelle est le résultat d’une incohérence politique de longue date, de 40 ans : de la démagogie, de l’instrumentalisation des Français et des autres d’ailleurs, à des visées idéologiques. Et donc, dans ces circonstances, l’état d’urgence ne peut pas porter ses pleins effets. En fait, la France n’est pas vraiment gouvernée, depuis 40 ans, la gouvernance c’est d’abord un vrai chef d’Etat qui soit à la hauteur de cette mission, qui considère qu’il est au service de la France et des Français, et non pas d’une carrière politique ou d’un parti politique. Voilà ce qui manque. Si vous êtes dans ces circonstances, aucune mesure ne peut porter ses pleins effets.

Citation :
La loi concernant la légitime défense est complètement obsolète

RT France : Il y a aussi eu d’autres mesures proposées par le gouvernement. Récemment il y eu la création
d’un gigantesque fichier de tous les citoyens français, des dispositifs de surveillance sur internet. Pensez-vous que ce soit une bonne approche dans la lutte contre le terrorisme ?


D. T. : Surveiller les citoyens français ne permet pas de trouver tous les fauteurs de troubles, c’est un non-sens. Ce n’est pas ainsi qu’on arrêtera le djihadisme, le terrorisme et tous les fauteurs de troubles. Il faut avoir une politique beaucoup plus cohérente. On accepte que des syndicats qui représentent très peu de monde (à peu près 8% de salariés) se permettent d’empêcher les Français de vivre correctement : ils les prennent en otages dans les déplacements, etc.
C’est toute une politique qui est complètement incohérente depuis fort longtemps, qui est fondée sur une sorte de dictature des partis politiques, et qui aide quelques-uns à faire leur carrière politique, et c’est tout cela qu’il faut changer. C’est le fond, la nature même de la politique qui est en jeu. En France, on n’a pas de véritable politique, en sens noble de ce terme, depuis très longtemps, depuis 40 ans au moins. C’est tout cela qu’il faut changer, et les choses rentreront dans leur voie.

Citation :
 Il faut un renouvellement politique complet

RT France : Il y a aujourd’hui des manifestations de policiers à la suite de plusieurs attaques dont ils ont été victimes. De quoi cela témoigne-t-il ?


D. T. : Ça témoigne d’abord d’un mal-être de la police. Les policiers français, et j’en connais quelques-uns, sont des gens très dévoués à leur mission, ils ont la vocation de faire régner la sécurité en France au péril de leur vie. Mais depuis trop longtemps, non seulement ils ne sont pas bien équipés et ne sont pas forcément si nombreux non plus, mais ils ne sont pas vraiment commandés, ils ne sont pas soutenus. Par exemple, la loi concernant la légitime défense est complètement obsolète, aussi bien qu’aujourd’hui les policiers peuvent arriver à être blessés ou même à se faire tuer, parce qu’ils hésitent énormément : on leur a appris à ne pas se servir de leurs armes, c’est un non-sens.

RT France :  Qu'est-ce qui pourrait faire évoluer la situation sécuritaire en France ?


D. T. : Bien entendu, il faut un changement radical, il faut un renouvellement politique complet. Il faut d’abord concevoir la politique comme un service de la France et des Français, dont le premier est la sécurité pour les Français, à l’intérieur et à l’extérieur de leur territoire. Tant qu’on aura pas de politiques qui ont cette façon de voir les choses, qui se mettront eux-mêmes complètement au service des Français, rien ne sera vraiment efficace.



https://francais.rt.com/opinions/28843-france-pas-gouvernee
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 23:22

Didier Tauzin, général candidat à la présidentielle: «L’ennemi peut frapper partout; on est en train de devenir Israël»

Le général en deuxième section Didier Tauzin entend se présenter à l’élection présidentielle en 2017 sur une base patriote et souverainiste. Pour lui, tous nos maux proviennent d’une classe politique qui oublie de servir la France et les Français.

Candidat à la présidentielle


« C’est facile d’avancer quand on part de zéro. Nous avons une association politique, un maillage territorial qui couvre quasiment tous les départements français… Nous arrivons à un peu moins de cent promesses de parrainage. Je me suis engagé toute ma vie, et à 66 ans, je ne m’engage pas pour une place. En 2012-2013, lors de la Manif pour tous, on a commencé à parler de guerre civile. Moi, j’en ai connu quatre sur le terrain : au Liban, au Rwanda, en Yougoslavie et en Somalie. Il n’est pas possible de rester à ne rien faire. La cause essentielle de nos maux est le système désastreux des partis, comme disait de Gaulle, dont se servent des carriéristes. De Chirac à Hollande en passant par Sarkozy, ils sont responsables. Je veux montrer une autre voie. »

Guerre en Syrie


« Il s’agit de désigner clairement l’ennemi. Au-delà de l’État islamique, leurs soutiens sont le wahhabisme, le salafisme, financés par le Qatar, l’Arabie saoudite à qui nous vendons des armes et avec qui nous entretenons des amitiés. Dans cette affaire, nous nous comportons comme les vassaux des Américains. Il faut quitter l’OTAN, revoir nos alliances. Je ne suis pas un admirateur de Poutine mais dans le contexte du XXIe siècle, nous avons plus d’intérêts stratégiques en commun avec la Russie. Il faut également revoir le projet européen qui ne doit pas s’occuper uniquement de TVA et de taille de concombres mais de défis essentiels face à la Turquie d’Erdogan, l’afflux de migrants, la démographie. »

Événements annulés sous la menace terroriste

« Il faut bien sûr veiller à la sécurité des personnes. Dans certains cas, il n’y a pas de bon choix à faire comme Madame Aubry qui a annulé la grande braderie. Il faut plutôt annuler le moins possible car nous donnons raison à ceux qui posent des bombes et font des attentats. »

Plan de sécurité scolaire


« Ça me semble nécessaire ; l’ennemi peut frapper partout. On est en train de devenir Israël. C’est une situation dramatique qu’on voit venir depuis quinze ans. » 

Refonder l’islam


« C’est délicat à manier même si la grande majorité des musulmans n’est pas jihadiste et ne veut pas de conflit. Nous avons besoin de créer un islam de France comme Napoléon avait créé un judaïsme de France. Avec l’aide des musulmans, il faut clairement définir qu’on ne peut appartenir à l’oumma (la communauté musulmane) avant la France. Il faut revoir notre laïcité pour aboutir à une reconnaissance mutuelle et une coopération pour le bien temporel de la France et des Français. »

42 540 Français évadés fiscaux au Luxembourg


« Si la fiscalité française était moins confiscatoire, ça ne se produirait pas même si ce n’est pas normal. Je ne suis pas un évadé fiscal, je donne beaucoup à des œuvres d’intérêt général mais je considère que les dépenses de l’État sont ahurissantes. Et nous avons bien d’autres maux comme le chômage et la précarité car nous trouvons plus important de respecter les règles du libéralisme économique qui empêchent les Français de travailler. »

Les outrances de Trump


« Trump, c’est l’affaire des Américains puisque je ne vote pas. Mais s’il est élu et qu’il réalise son projet, le monde changera radicalement. Il est excessif mais c’est à ça qu’il faut se préparer. Il veut supprimer l’OTAN, nous laisser gérer des « pots de pus », eh bien, préparons-nous. Hillary Clinton me fait peur aussi en matière internationale, comme le TAFTA(traité de libre-échange transatlantique) qui va laisser notre économie en très mauvais état. »

http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/didier-tauzin-general-candidat-a-la-presidentielle-ia0b0n3678865
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mar 29 Nov 2016, 23:30

Têêêête à droite... droite.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mer 30 Nov 2016, 02:21

adamev a écrit:
Et toujours à droite le mythe de l'homme providentiel...
Au dessus des partis comme je suis au dessus des miennes...

oui mais toi on a compris que c'est de cou,,,e !! :mdr: :mdr: :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mer 30 Nov 2016, 02:37

il est évidant que si de sérieux problèmes de sécurité se produisent en France , ce n'est pas nos palmés de droite ou gauche qui sont capable de faire quoi que ce soit !
on a bien vu sarko a l’œuvre avec sa bande ou holland , et même chirac ne brillait pas et mitterand n'était qu'un rigolo qui se donnait une auréole de patriarche sur son rocher, mais c'était déjà un incapable !!

je suis d'accord qu'il est totalement irresponsable de filer le pouvoir a des gens n'ayant jamais portés des responsabilités réelles au risque de leur tête !!
des gens formés dans des écoles puis mis dans des bureaux puis mis a des postes de décision ne peuvent être qu'irresponsable et incapable de vrais choix , car ils n'en savent pas le prix le réel ils l'ignorent !
il n' a qu'a voir leurs délires en tout domaine l'estime de soi et l'idée qu'ils ont du salaire qui leur ai dÛ ; pour quel résultat ? tient ils vont encore se prendre des primes de fin d'année alors que le bateau coule toujours !!

si le pays était confronté a des vrais problèmes hors mis des chefs militaires (et encore des vrais pas des simples sorties des écoles) nul ne saurait gérer le pays et prendre des décisions d'envergures !
de plus il y a une chose évidente , c'est qu'il faudrait alors sévir contre les classes et castes politique qui voudront reprendre les commandes comme au bon vieux temps une fois que les autres se seront tapés le sale boulot !!

politiciens je veux bien parasite et incapable autant les filer en taule ça fera des vacances a tout le monde !

alors un général ? ce serait pas impossible mais il va devoir serrez cela sérieusement et je doute que les cliques en places soient fort intéressées !
sauf catastrophe sinon la chance d'arriver au pouvoir est mince ???
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mer 30 Nov 2016, 10:41

la chance d'arriver au pouvoir est mince

Un éclair de lucidité...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse   Mer 30 Nov 2016, 10:57

adamev a écrit:
la chance d'arriver au pouvoir est mince

Un éclair de lucidité...

et heureusement !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec le Général Didier Tauzin, l’un des candidats à la présidentielle censuré par la presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entretien avec le chirurgien: les questions à poser?
» entretien avec la directrice.
» Entretien avec Olivier Delamarche : vers la faillite des États
» Entretien avec le Seigneur
» Entretien avec le chef d'établissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: