DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
monge - ancien



Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:19

Can. 1108 - § 1. Seuls sont valides les mariages contractés devant l'Ordinaire du lieu  ou bien devant le curé, ou devant un prêtre ou un diacre délégué par l'un d'entre eux, qui assiste au mariage, ainsi que devant deux témoins, mais toutefois selon les règles exprimées dans les canons suivants et restant sauves les exceptions dont il s'agit aux cann. ⇒ 144, ⇒ 1112, § 1, ⇒ 1116 et ⇒ 1127, §§ 2 et 3.

http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P3X.HTM
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:20

J'imagine déja K11 toute guillerette qui rentre chez elle et demande à son mari de faire ses valises puisque son mariage est nul... pale
Revenir en haut Aller en bas
monge - ancien



Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:23

k11

Si vous êtes catholique et que vous ne vous êtes jamais marié à l'Eglise alors sachez que l'Eglise considère que vous n'êtes jamais marié! donc les problèmes de divorcés ne vous concernent pas!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:23

monge a écrit:
Can. 1108 - § 1. Seuls sont valides les mariages contractés devant l'Ordinaire du lieu  ou bien devant le curé, ou devant un prêtre ou un diacre délégué par l'un d'entre eux, qui assiste au mariage, ainsi que devant deux témoins, mais toutefois selon les règles exprimées dans les canons suivants et restant sauves les exceptions dont il s'agit aux cann. ⇒ 144, ⇒ 1112, § 1, ⇒ 1116 et ⇒ 1127, §§ 2 et 3.

http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P3X.HTM

et c'est de quand ça ?

et bien, donnez les exceptions... mais je ne vous lirai pas ce soir et j'espère que k-11 va éteindre aussi l'ordi.
Revenir en haut Aller en bas
k11

avatar

Féminin Messages : 1115
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:25

c'etait rapport a mon ex mari (marié a 19ans jusqu’à mes 25ans) (puis divorce long et très compliqué) (marié uniquement en mairie)
et voulant un mariage a l’Église , avec mon compagnon depuis 10 ans.

(oui, je vais éteindre ;) !)


Dernière édition par k11 le Dim 27 Nov 2016, 23:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:26

Monge, je sais que vous ne me lisez pas, mais vous feriez mieux de rester dans la vie actuelle avec les enseignements du Pape François, ça serait beaucoup plus clair pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
monge - ancien



Masculin Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:27

Espérance cliquez sur le lien et voyez la date! c'est exaspérant de vouloir discuter des problèmes de doctrine CONNUS par des enfants qui ont suivi un bon catéchsime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:28

k11 a écrit:
c'etait rapport a mon ex mari (marié a 19ans jusqu’à mes 25ans) (marié uniquement en mairie)
et voulant un mariage a l’Église , avec mon compagnon depuis 10 ans.

vois un prêtre de ta paroisse et tu verras ce qu'il te dira.
Revenir en haut Aller en bas
k11

avatar

Féminin Messages : 1115
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:28

Espérance a écrit:
k11 a écrit:
c'etait rapport a mon ex mari (marié a 19ans jusqu’à mes 25ans) (marié uniquement en mairie)
et voulant un mariage a l’Église , avec mon compagnon depuis 10 ans.

vois un prêtre de ta paroisse et tu verras ce qu'il te dira.

thumleft :bisou: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:29

monge a écrit:
Espérance cliquez sur le lien et voyez la date! c'est exaspérant de vouloir discuter des problèmes de doctrine CONNUS par des enfants qui ont suivi un bon catéchsime

hé bien, la date, je ne la vois pas. Et j'ai suivi le catéchisme et suis encore les enseignements du Pape François.
Revenir en haut Aller en bas
monge - ancien



Masculin Messages : 4382
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 21:34

Celui qui a suivi correctement son catéchisme ne peut pas discuter des évidences doctrinales de ce genre..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84549
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Dim 27 Nov 2016, 22:11

Pierre75 a écrit:
Je vois beaucoup de discussions légitimes sur la question des divorcés remariés.
J'ai souvent entendu dire que dans l'Eglise Orthodoxe, le divorce suivi de remariage était possible, et n'empêchait pas l'accès aux sacrements.
Donc les Orthodoxes ont trouvé dans l'Ecriture et/ou la tradition évangélique, des raisons de permettre le divorce.
Pour quoi l'église catholique ne pourrait-elle pas emprunter le même chemin théologique, sur ce sujet?

L'Eglise orthodoxe accepte d'annuler des mariage en cas d'adultère d'un des deux, selon ce texte : "Matthieu 5, 32 Eh bien! moi je vous dis : Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de "prostitution", l'expose à l'adultère ; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère."

Mais attention, l'adultère ne se remariera jamais à l'Eglise.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 05:18

Mon frère s'est marié civilement une première fois et vient de divorcer.
Selon l'Eglise, mon frère peut-il se marier une seconde fois, et cette fois à l'Eglise aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Claude Coowar



Masculin Messages : 357
Inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 05:26

Oui ! N'ayant été que marié civilement la première fois, il pourrait s'il le désire se marier la deuxième fois, religieusement devant l'Eglise catholique.

Claude. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 05:30

Claude Coowar a écrit:
Oui ! N'ayant été que marié civilement la première fois, il pourrait s'il le désire se marier la deuxième fois, religieusement devant l'Eglise catholique.

Claude. :sts:

merci beaucoup, je pense que sa conversion est proche
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84549
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 06:03

Chopin a écrit:
Claude Coowar a écrit:
Oui ! N'ayant été que marié civilement la première fois, il pourrait s'il le désire se marier la deuxième fois, religieusement devant l'Eglise catholique.

Claude. :sts:

merci beaucoup, je pense que sa conversion est proche

Claude Cowar a canoniquement raison. Mais la réponse légale ne suffit pas.

La loi est faite pour l'homme et non l'homme pour la loi. Il y a aussi l'aspect moral.

Le Code de droit canon ne doit pas faire oublier à votre frère ceci :

Dans son mariage civil, qui est un vrai mariage, il s'est engagé avec sa femme pour le meilleur et le moins bon, mais évidemment pas pour le pire (trahison de sa femme). Ainsi si c'est sa femme qui l'a abandonnée ou si leur vie commune était devenue impossible pour des raisons indépendantes de son choix, il est libre. Il peut se remarier.

Mais s'il a volontairement trahit sa femme, qui n'avait rien fait de mal, il peut certes canoniquement se remarier à l'Eglise mais devant Dieu, il commettra la pire des hypocrisies, le pire des péchés mortels selon ce texte :
Citation :

Malachie 2, 13 Voici une seconde chose que vous faites : vous couvrez de larmes l'autel de Yahvé, avec lamentations et gémissements, parce qu'il se refuse à se pencher sur l'offrande et à l'agréer de vos mains.
Malachie 2, 14 Et vous dites : Pourquoi? - C'est que Yahvé est témoin entre toi et la femme de ta jeunesse que tu as trahie, bien qu'elle fût ta compagne et la femme de ton alliance.
Malachie 2, 15 N'a-t-il pas fait l’homme et sa femme pour qu’il forme un seul être, qui a chair et souffle de vie? Et cet être unique, que cherche-t-il? Une postérité donnée par Dieu! Respect donc à votre vie, et la femme de ta jeunesse, ton unique, ne la trahis point!
Malachie 2, 16 Car je hais la répudiation, dit Yahvé le Dieu d'Israël, et qu'on recouvre l'injustice de son vêtement, dit Yahvé Sabaot. Respect donc à votre vie, et ne commettez pas cette trahison!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 06:30

Non c'est elle qui est partie, pour continuer à faire quéquette avec un autre et pour lui pomper tout son argent possible, quelle garce...Mon frère a été hautement trahi et abandonné, c'est dégueulasse les femmes parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84549
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 07:04

Chopin a écrit:
Non c'est elle qui est partie, pour continuer à faire quéquette avec un autre et pour lui pomper tout son argent possible, quelle garce...Mon frère a été hautement trahi et abandonné, c'est dégueulasse les femmes parfois.

Si c'est cela, si sa version à elle confirme, il est libre.

Mais il faut les deux versions...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 11122
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 07:14

monge a écrit:
Celui qui a suivi correctement son catéchisme  ne peut pas  discuter des évidences doctrinales de ce genre..

Pas évidences doctrinales mais évidences canoniques .

M. Dumouch nous le fait bien comprendre .

Merci quand même pour le rappel du Droit canonique , cher Monge .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 1016
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 08:14

A propos du mariage civil vs mariage à l'église :
j'ai toujours entendu dire que "le mariage est un sacrement".
Or, un mariage seulement en mairie n'est pas un sacrement (?) (c'est plutôt un engagement laïc voire un contrat civil)
dans ce cas, Monge a raison de dire que c'était "comme si" il n'y avait pas eu de mariage.
Seul un mariage à l'église est l'objet d'un sacrement, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84549
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 09:42

Pierre75 a écrit:
A propos du mariage civil vs mariage à l'église :
j'ai toujours entendu dire que "le mariage est un sacrement".
Or, un mariage seulement en mairie n'est pas un sacrement (?) (c'est plutôt un engagement laïc voire un contrat civil)
dans ce cas, Monge a raison de dire que c'était "comme si" il n'y avait pas eu de mariage.
Seul un mariage à l'église est l'objet d'un sacrement, non ?

Au plan du DROIT CANONIQUE, Monge à Raison.

Mais Dieu ne jugera pas sur la conformité au droit canon.

Il jugera selon le coeur : Notre oui ne doit pas être un "oui" mais c'était uniquement devant le maire...

Lisez l'extrait du livre de Malachie plus haut.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 10:36

J'avoue que je trouve cela surprenant.

Chez les évangéliques, le mariage devant Dieu, c'est celui devant les hommes qui compte (cad de manière non seulement visible, mais surtout bureaucratique) Dieu n'a pas a être convié pour en être témoin: il est là et les époux sont donc engagés devant Lui. (si tant est que le mariage a une forme chrétienne valide: un homme et une femme)

Le mariage à l'église est totalement facultatif.
C'est une bénédiction et une démarche de témoignage à la famille et aux proches de notre volonté de nous engager dans les valeurs chrétiennes et de nous en remettre à Dieu pour cette nouvelle vie en couple. C'est la manifestation visible d'une disposition de cœur envers Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 10:44

Hillel31415 a écrit:
J'avoue que je trouve cela surprenant.

Chez les évangéliques, le mariage devant Dieu, c'est celui devant les hommes qui compte (cad de manière non seulement visible, mais surtout bureaucratique) Dieu n'a pas a être convié pour en être témoin: il est là et les époux sont donc engagés devant Lui. (si tant est que le mariage a une forme chrétienne valide: un homme et une femme)

Le mariage à l'église est totalement facultatif.
C'est une bénédiction et une démarche de témoignage à la famille et aux proches de notre volonté de nous engager dans les valeurs chrétiennes et de nous en remettre à Dieu pour cette nouvelle vie en couple. C'est la manifestation visible d'une disposition de cœur envers Dieu.

Pourtant... je connais un couple (elle évangélique, lui catholique je crois et divorcé). Ils ne se sont mariés que devant le pasteur, sans passer par la mairie.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

avatar

Masculin Messages : 4432
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 10:56

Ce mariage ne peut pas être valide devant Dieu, ça n'a pas de sens.
Et le pasteur qui aurait fait ce genre de chose est hors de sens lui-même.

Pour quelles raisons ils ne se sont pas marié à la mairie ? si vous savez...

Voici ce que les églises protestantes dans leur diversité proclament:


Citation :

Pour les protestants, il y a mariage quand une femme et un homme se donnent librement leur parole, leur confiance et leur fidélité, et s’engagent dans la durée devant la société (ou ses représentants).
Les époux arrivent donc déjà mariés à l’Eglise ou au Temple.

Pour d'autres informations sur le mariage chez les protestants (mixte, remariage etc...)

http://www.protestants.org/index.php?id=31091
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 11:19

Espérance a écrit:
Pourtant... je connais un couple (elle évangélique, lui catholique je crois et divorcé). Ils ne se sont mariés que devant le pasteur, sans passer par la mairie.

S'ils sont Français, c'est impossible car illégal: on ne peut être marié religieusement sans être marié civilement. Non seulement le mariage civil est le seul reconnu par la Loi française, mais encore celui-ci doit obligatoirement précéder le mariage religieux. Un ministre du culte, quel que soit le culte, se met hors la Loi s'il marie un couple qui n'est pas d'abord passé par la mairie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 11:25

Marc Hassyn a écrit:
Espérance a écrit:
Pourtant... je connais un couple (elle évangélique, lui catholique je crois et divorcé). Ils ne se sont mariés que devant le pasteur, sans passer par la mairie.

S'ils sont Français, c'est impossible car illégal: on ne peut être marié religieusement sans être marié civilement. Non seulement le mariage civil est le seul reconnu par la Loi française, mais encore celui-ci doit obligatoirement précéder le mariage religieux. Un ministre du culte, quel que soit le culte, se met hors la Loi s'il marie un couple qui n'est pas d'abord passé par la mairie.

lui est français, elle belge et ça s'est passé en Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 15:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Pierre75 a écrit:
A propos du mariage civil vs mariage à l'église :
j'ai toujours entendu dire que "le mariage est un sacrement".
Or, un mariage seulement en mairie n'est pas un sacrement (?) (c'est plutôt un engagement laïc voire un contrat civil)
dans ce cas, Monge a raison de dire que c'était "comme si" il n'y avait pas eu de mariage.
Seul un mariage à l'église est l'objet d'un sacrement, non ?

Au plan du DROIT CANONIQUE, Monge à Raison.

Mais Dieu ne jugera pas sur la conformité au droit canon.

Il jugera selon le coeur : Notre oui ne doit pas être un "oui" mais c'était uniquement devant le maire...

Lisez l'extrait du livre de Malachie plus haut.

Il serait temps que l'Église tienne compte non pas d'une loi stricte de la part du Christ, mais également le sens moral. Quand un des deux époux fait la porneia, l'autre peut divorcer et se remarier si l'avenir lui est favorable. Avant de discuter de la communion des divorcés remariés, l'Église devrait faire comme son satellite, l'Église orthodoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84549
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 16:03

ysov a écrit:


Il serait temps que l'Église tienne compte non pas d'une loi stricte de la part du Christ, mais également le sens moral. Quand un des deux époux fait la porneia, l'autre peut divorcer et se remarier si l'avenir lui est favorable. Avant de discuter de la communion des divorcés remariés, l'Église devrait faire comme son satellite, l'Église orthodoxe.

Au plan du SACREMENT (le signe de la manière dont Dieu nous aime), la fidélité jusqu'au pire (sauf UNION ILLEGITIME) est essentielle.

Car Dieu nous est fidèlement jusque dans nos péchés mortels.

Si on ne veut pas s'engager à cela, il existe le mariage simplement humain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 16:10

Peut-être, mais les évangiles rapportent cette exception, non pas de la part d'un apôtre, mais du Christ lui-même! L'Église orthodoxe l'a respectée.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84549
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 16:16

Hillel31415 a écrit:
Spoiler:
 

Chez les Eglises fondées par les Apôtres, Le mariage humain a été transformé par Dieu en un sacrement qui manifeste la manière dont Dieu nous aime.

Les époux, dans leur amour fidèle pour le meilleur et le pire, témoignent de cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Lun 28 Nov 2016, 16:24

Mais c'est une vision plus insensible que Dieu lui-même via le Christ. Non seulement ce dernier en voulant mettre les pendules à l'heure suite au piège tendu par pharisiens en matière de repudiation,
il a clairement émis une exception. Encore une fois, ce n'est pas un apôtre de qu'il s'agit mais du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Hieronymus



Masculin Messages : 312
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   Mar 29 Nov 2016, 17:15

@Hillel : Ce qui devrez vous pousser à réfléchir c'est comment les protestants faisaient pour se marier en France avant l'instauration du mariage civil suite à la révolution française ?

Auparavant seul le mariage religieux catholique existait et était civilement reconnu. Evidemment l'église catholique refusait de marier des parpaillots...

Je pense donc que vos ancêtres (spirituellement parlant en tout cas) protestants, devaient se marier entre eux, à l'église, et considérer ces mariages valides, bien que non reconnus par l'autorité civile...

Et oui tout n'est pas toujours simple.

Sinon je tiens encore une fois à faire part de mon admiration pour monge, qui comme d'habitude se fait insulter et diffamer pour simplement rappeler le catéchisme de l'Eglise Catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divorce : il doit y avoir une bonne issue théologique au problème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [b]j'ai une solution pour avoir de bonne notes[/b]
» La vie doit-elle avoir un sens ?
» Faut-il avoir peur du "terrorisme chrétien" ?
» obligation d'avoir une pièce d'identité /sortie
» A LIRE IMPERATIVEMENT POUR UNE BONNE UTILISATION DE CE POST.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: