DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adam et Eve : le mythe biblique pervers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Ruper



Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 14:12

saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 14:17

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !

Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 14:47

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !

Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Ma chose ? Tu insultes Dieu en disant ça, et s'il n'y a rien de commun entre nous c'est parce qu'il n'y a rien de commun entre toi et la Parole de Dieu, la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 16:14

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !

Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Ma chose ? Tu insultes Dieu en disant ça, et s'il n'y a rien de commun entre nous c'est parce qu'il n'y a rien de commun entre toi et la Parole de Dieu, la Bible.

Renier la divinité de Jésus-Christ, voilà l'antéchrist: Mc.3/28-30, I Jn.2/22-23, 4/1-4, II Jn.7-11 etc... A ce titre, tout ce dont tu parles, en reniant la déité de Jésus-Christ, est un blasphème qui mérite l'anathème. C'est pourquoi, je ne connais rien d'autre que Jésus-Christ, Dieu fait homme: Jn.14/6. Il n'y a pas d'autre vérité que celle-là. En conséquence, ton discours m'est incompréhensible! :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 16:39

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:

Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !

Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Ma chose ? Tu insultes Dieu en disant ça, et s'il n'y a rien de commun entre nous c'est parce qu'il n'y a rien de commun entre toi et la Parole de Dieu, la Bible.

Renier la divinité de Jésus-Christ, voilà l'antéchrist: Mc.3/28-30, I Jn.2/22-23, 4/1-4, II Jn.7-11 etc...
Sauf que, aucun des versets que tu cites ne dit que jésus est Dieu. D'ailleurs, un verset te concerne directement : Quiconque va trop loin et ne se tient pas à l’enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. II Jean 1:9.

saint Zibou a écrit:
A ce titre, tout ce dont tu parles, en reniant la déité de Jésus-Christ, est un blasphème qui mérite l'anathème.
Le blasphème qui mérite l'anathème, c'est de dire que Jésus est Dieu alors que les Ecritures disent le contraire.

saint Zibou a écrit:
C'est pourquoi, je ne connais rien d'autre que Jésus-Christ, Dieu fait homme: Jn.14/6.
Parce que, pour toi, Jean 14:6 dit que Jésus Christ est Dieu fait homme ? :beret: Mais où as-tu appris à lire ? A l'école buissonnière ?

saint Zibou a écrit:
Il n'y a pas d'autre vérité que celle-là.
Si, la vérité des Ecritures !

saint Zibou a écrit:
En conséquence, ton discours m'est incompréhensible!
Quelle mauvaise foi ! Tu as très bien compris ce que je dis, mais tu es trop sectaire pour le reconnaître, ça t'obligerait à admettre que j'ai raison, du moins concernant le fait que ton discours ne colle pas avec les versets que tu as cités.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 17:11

Et pour vous Ruper:Pour vous, qui suis-je ?
ptrem

Pour vous, qui suis-je ? » Matthieu 16, 15
http://www.histoiredunefoi.fr/meditations-bibliques/2188-pour-vous-qui-suis-je-matthieu-16-15

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Matthieu 16, 13-19

A partir de cet évangile, on a toujours beaucoup commenté les prérogatives de Pierre sur l’Eglise naissante et jusqu’à aujourd’hui encore. D’autres commentent cela bien mieux que moi, et il y a lieu de le méditer particulièrement et de prier dans ces semaines où la chaire de Pierre va être un temps vacante.

Je voudrais plutôt m’intéresser à la question que pose Jésus : « Pour vous, qui suis-je ? »
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 17:57

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:


Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Ma chose ? Tu insultes Dieu en disant ça, et s'il n'y a rien de commun entre nous c'est parce qu'il n'y a rien de commun entre toi et la Parole de Dieu, la Bible.

Renier la divinité de Jésus-Christ, voilà l'antéchrist: Mc.3/28-30, I Jn.2/22-23, 4/1-4, II Jn.7-11 etc...
Sauf que, aucun des versets que tu cites ne dit que jésus est Dieu. D'ailleurs, un verset te concerne directement : Quiconque va trop loin et ne se tient pas à l’enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. II Jean 1:9.

saint Zibou a écrit:
A ce titre, tout ce dont tu parles, en reniant la déité de Jésus-Christ, est un blasphème qui mérite l'anathème.
Le blasphème qui mérite l'anathème, c'est de dire que Jésus est Dieu alors que les Ecritures disent le contraire.

saint Zibou a écrit:
C'est pourquoi, je ne connais rien d'autre que Jésus-Christ, Dieu fait homme: Jn.14/6.
Parce que, pour toi, Jean 14:6 dit que Jésus Christ est Dieu fait homme ? :beret: Mais où as-tu appris à lire ? A l'école buissonnière ?

saint Zibou a écrit:
Il n'y a pas d'autre vérité que celle-là.
Si, la vérité des Ecritures !

saint Zibou a écrit:
En conséquence, ton discours m'est incompréhensible!
Quelle mauvaise foi ! Tu as très bien compris ce que je dis, mais tu es trop sectaire pour le reconnaître, ça t'obligerait à admettre que j'ai raison, du moins concernant le fait que ton discours ne colle pas avec les versets que tu as cités.

Oui, je suis allé à l'école buissonnière, depuis 2000 ans, avec des milliards de chrétiens, dont la religion contrôle l'ère mondiale, le temps et l'espace!... :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 18:30

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:

Ma chose ? Tu insultes Dieu en disant ça, et s'il n'y a rien de commun entre nous c'est parce qu'il n'y a rien de commun entre toi et la Parole de Dieu, la Bible.

Renier la divinité de Jésus-Christ, voilà l'antéchrist: Mc.3/28-30, I Jn.2/22-23, 4/1-4, II Jn.7-11 etc...
Sauf que, aucun des versets que tu cites ne dit que jésus est Dieu. D'ailleurs, un verset te concerne directement : Quiconque va trop loin et ne se tient pas à l’enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. II Jean 1:9.

saint Zibou a écrit:
A ce titre, tout ce dont tu parles, en reniant la déité de Jésus-Christ, est un blasphème qui mérite l'anathème.
Le blasphème qui mérite l'anathème, c'est de dire que Jésus est Dieu alors que les Ecritures disent le contraire.

saint Zibou a écrit:
C'est pourquoi, je ne connais rien d'autre que Jésus-Christ, Dieu fait homme: Jn.14/6.
Parce que, pour toi, Jean 14:6 dit que Jésus Christ est Dieu fait homme ? :beret: Mais où as-tu appris à lire ? A l'école buissonnière ?

saint Zibou a écrit:
Il n'y a pas d'autre vérité que celle-là.
Si, la vérité des Ecritures !

saint Zibou a écrit:
En conséquence, ton discours m'est incompréhensible!
Quelle mauvaise foi ! Tu as très bien compris ce que je dis, mais tu es trop sectaire pour le reconnaître, ça t'obligerait à admettre que j'ai raison, du moins concernant le fait que ton discours ne colle pas avec les versets que tu as cités.

Oui, je suis allé à l'école buissonnière, depuis 2000 ans, avec des milliards de chrétiens, dont la religion contrôle l'ère mondiale, le temps et l'espace!...
Ben ça s'arrange pas toi, dis-donc.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 18:39

ptrem a écrit:
A partir de cet évangile, on a toujours beaucoup commenté les prérogatives de Pierre sur l’Eglise naissante et jusqu’à aujourd’hui encore. D’autres commentent cela bien mieux que moi, et il y a lieu de le méditer particulièrement et de prier dans ces semaines où la chaire de Pierre va être un temps vacante.
Que voulez-vous dire par 'dans ces semaines où la chaire de Pierre va être un temps vacante' ?

ptrem a écrit:
Je voudrais plutôt m’intéresser à la question que pose Jésus : « Pour vous, qui suis-je ? »
L'évangile le dit clairement, il est le Messie, le fils de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 18:41

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:


Renier la divinité de Jésus-Christ, voilà l'antéchrist: Mc.3/28-30, I Jn.2/22-23, 4/1-4, II Jn.7-11 etc...
Sauf que, aucun des versets que tu cites ne dit que jésus est Dieu. D'ailleurs, un verset te concerne directement : Quiconque va trop loin et ne se tient pas à l’enseignement du Christ, celui-là se sépare de Dieu. II Jean 1:9.

saint Zibou a écrit:
A ce titre, tout ce dont tu parles, en reniant la déité de Jésus-Christ, est un blasphème qui mérite l'anathème.
Le blasphème qui mérite l'anathème, c'est de dire que Jésus est Dieu alors que les Ecritures disent le contraire.

saint Zibou a écrit:
C'est pourquoi, je ne connais rien d'autre que Jésus-Christ, Dieu fait homme: Jn.14/6.
Parce que, pour toi, Jean 14:6 dit que Jésus Christ est Dieu fait homme ? :beret: Mais où as-tu appris à lire ? A l'école buissonnière ?

saint Zibou a écrit:
Il n'y a pas d'autre vérité que celle-là.
Si, la vérité des Ecritures !

saint Zibou a écrit:
En conséquence, ton discours m'est incompréhensible!
Quelle mauvaise foi ! Tu as très bien compris ce que je dis, mais tu es trop sectaire pour le reconnaître, ça t'obligerait à admettre que j'ai raison, du moins concernant le fait que ton discours ne colle pas avec les versets que tu as cités.

Oui, je suis allé à l'école buissonnière, depuis 2000 ans, avec des milliards de chrétiens, dont la religion contrôle l'ère mondiale, le temps et l'espace!...
Ben ça s'arrange pas toi, dis-donc.

"Look who's talking"!... :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 18:47

saint Zibou a écrit:
"Look who's talking"!... :mortderire:
Aux modérateurs : apparemment il est temps de donner ses gouttes à saint Zibou, parce qu'il va pas bien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 18:52

Ruper a écrit:

Wiki ne fait que reprendre les idées reçues sur le sujet, alors on s'en fout. Selon les Ecritures, l'homme EST une âme une et indivisible. A la mort de l'homme, c'est l'âme qui meurt.

Pascal a écrit:
En terme de diable les synonymes ne manquent pas, à toutes les sauces d'ailleurs mais en réalité il s'agit d'entités humaines qui n'ont qu'une âme jeune ou peu développée ou encore exposées à la déviances etc ... Dieu sait qu'ils sont des âmes naissantes c'est pourquoi nul n'est destiné à être rejeté dans les chaudrons de l'enfer ou souffrir au delà des limites de ses forces .
Je ne sais pas d'où tu tiens ça, mais ça n'est pas de la Bible.

L'âme qui meurt non mais ce n'est pas possible d'entendre ça .

Il prétend qu'il n'y a pas d'enfer et pire que l'âme meurt il traduit à la sauce RUSSEL and Co .

Pourquoi veux tu que je te suive dans TA bible falsifiée des TJ ???
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 13:15

Pascal a écrit:
Ruper a écrit:

Wiki ne fait que reprendre les idées reçues sur le sujet, alors on s'en fout. Selon les Ecritures, l'homme EST une âme une et indivisible. A la mort de l'homme, c'est l'âme qui meurt.

Pascal a écrit:
En terme de diable les synonymes ne manquent pas, à toutes les sauces d'ailleurs mais en réalité il s'agit d'entités humaines qui n'ont qu'une âme jeune ou peu développée ou encore exposées à la déviances etc ... Dieu sait qu'ils sont des âmes naissantes c'est pourquoi nul n'est destiné à être rejeté dans les chaudrons de l'enfer ou souffrir au delà des limites de ses forces .
Je ne sais pas d'où tu tiens ça, mais ça n'est pas de la Bible.

L'âme qui meurt non mais ce n'est pas possible d'entendre ça .

Il prétend qu'il n'y a pas d'enfer et pire que l'âme meurt il traduit à la sauce RUSSEL and Co .

Pourquoi veux tu que je te suive dans TA bible falsifiée des TJ ???
Et celles-là, elles traduisent à la sauce Russel ? :

Et ils frappèrent par le tranchant de l’épée toutes les âmes qui s’y trouvaient, les détruisant entièrement : il n’y resta rien de ce qui respirait ; et il brûla Hatsor par le feu. Josué 11:11 (Darby).

Car le sort des fils d’Adam et celui de la bête sont un seul et même sort. Comme est la mort de l’un, ainsi la mort de l’autre : ils ont tous un seul et même souffle. L’homme n’a rien de plus que la bête : tout est vanité. Tout va vers un même lieu : tout est tiré de la poussière, et tout retourne à la poussière. Ecclésiaste 3:19-20 (Liturgie).

Voici que toutes les âmes sont à moi: l'âme du fils comme l'âme du père est à moi; l'âme qui pèche sera celle qui mourra. (...) L'âme qui pèche c'est celle qui mourra; le fils ne portera pas l'iniquité du père, et le père ne portera pas l'iniquité du fils; la justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui. Ezéchiel 18:4 et 20 (Crampon).
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 14:23

Cela est facile de traduire avec traducteur Google. Mais je sais que cela est vain , ça ne résoudra pas les erreurs éventuelles de traductions, car il ne faut pas changer d'un iota la parole de Dieu qui a inspiré les prophètes de l' AT.


Esprit Saint: en français
άγιο πνεύμα en grec

en hébreu:רוח הקודש
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 16:04

A prendre avec prudence car l'immortalité est du domaine spirituel; mais la physique est du domaine ici et maintenant
ptrem


https://www.infochretienne.com/des-physiciens-apportent-la-preuve-que-lame-est-immortelle-et-quelle-subsiste-apres-la-mort/

Des physiciens apportent la preuve que l’âme est immortelle et qu’elle subsiste après la mort

27 novembre 2016



La possibilité de la vie après la mort est un des plus grands mystères de l’humanité. Des scientifiques ont maintenant la certitude que la conscience ne meurt pas. La physique quantique expliquerait la possibilité que la conscience puisse vivre au-delà de la mort du corps. La conscience serait une somme d’informations stockée à un niveau quantique dans des microtubules.

Le physicien britannique Roger Penrose vient de présenter les conclusions d’un rapport dans lequel il affirme être en mesure de prouver que des microtubules portent des informations à l’échelle quantique et sub-atomique. Il est convaincu que lorsque le corps meurt, la conscience elle, continue à vivre.

Sir Roger Penrose est un mathématicien et physicien anglais très réputé et respecté. En 1988 il a reçu avec Stephen Hawking le prix Wolf de physique.

Pour Roger Penrose, lorsqu’une personne meurt les microtubules libèrent cette information quantique dans l’univers. Si la personne est ramenée à la vie alors cette information retourne dans les microtubules. Cela expliquerait les expériences de mort imminente.


« Si la personne ne revient pas à la vie et meurt définitivement, il est possible que cette information quantique continue à exister éternellement en dehors du corps, comme une âme. »

Les recherches du renommé Max Planck Institute de Munich concordent avec cette hypothèse. L’univers physique dans lequel nous vivons n’est que l’univers dont nous avons la perception, alors que nous vivons dans nos corps.


« Ce que nous considérons être ici et maintenant, cet univers, n’est en fait que le niveau matériel que nous pouvons appréhender. »
Dr Hans-Peter Dürr, Max Planck Institute

Cette découverte n’est pas une surprise pour les chrétiens. La Bible annonce depuis toujours l’immortalité de l’âme.


Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme, craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. Matthieu 10:28

Peut-être est-ce le moment de se tourner vers Jésus, avant qu’il ne soit trop tard ?


Celui qui croit au Fils a la vie éternelle, celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Jean 3:36

La rédaction

Source : Express et Christian Post
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 17:52

ptrem a écrit:
Cela est facile de traduire avec traducteur Google. Mais je sais que cela est vain , ça ne résoudra pas les erreurs éventuelles de traductions, car il ne faut pas changer d'un iota la parole de Dieu qui a  inspiré les prophètes de l' AT.
De nombreux traducteurs le font pourtant depuis des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 17:54

ptrem a écrit:
A prendre avec prudence car l'immortalité est du domaine spirituel; mais la physique est du domaine ici et maintenant
ptrem
 

https://www.infochretienne.com/des-physiciens-apportent-la-preuve-que-lame-est-immortelle-et-quelle-subsiste-apres-la-mort/

Des physiciens apportent la preuve que l’âme est immortelle et qu’elle subsiste après la mort

27 novembre 2016



La possibilité de la vie après la mort est un des plus grands mystères de l’humanité. Des scientifiques ont maintenant la certitude que la conscience ne meurt pas. La physique quantique expliquerait la possibilité que la conscience puisse vivre au-delà de la mort du corps. La conscience serait une somme d’informations stockée à un niveau quantique dans des microtubules.

Le physicien britannique Roger Penrose vient de présenter les conclusions d’un rapport dans lequel il affirme être en mesure de prouver que des microtubules portent des informations à l’échelle quantique et sub-atomique. Il est convaincu que lorsque le corps meurt, la conscience elle, continue à vivre.

Sir Roger Penrose est un mathématicien et physicien anglais très réputé et respecté. En 1988 il a reçu avec Stephen Hawking le prix Wolf de physique.

Pour Roger Penrose, lorsqu’une personne meurt les microtubules libèrent cette information quantique dans l’univers. Si la personne est ramenée à la vie alors cette information retourne dans les microtubules. Cela expliquerait les expériences de mort imminente.


« Si la personne ne revient pas à la vie et meurt définitivement, il est possible que cette information quantique continue à exister éternellement en dehors du corps, comme une âme. »

Les recherches du renommé Max Planck Institute de Munich concordent avec cette hypothèse. L’univers physique dans lequel nous vivons n’est que l’univers dont nous avons la perception, alors que nous vivons dans nos corps.


« Ce que nous considérons être ici et maintenant, cet univers, n’est en fait que le niveau matériel que nous pouvons appréhender. »
Dr Hans-Peter Dürr, Max Planck Institute

Cette découverte n’est pas une surprise pour les chrétiens. La Bible annonce depuis toujours l’immortalité de l’âme.


Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme, craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. Matthieu 10:28

Peut-être est-ce le moment de se tourner vers Jésus, avant qu’il ne soit trop tard ?


Celui qui croit au Fils a la vie éternelle, celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Jean 3:36

La rédaction

Source : Express et Christian Post
Il en faudrait bien plus pour me convaincre. Laisse donc les certitudes des physiciens aux physiciens et les choses de Dieu à Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 17:57

Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
Ruper a écrit:

Wiki ne fait que reprendre les idées reçues sur le sujet, alors on s'en fout. Selon les Ecritures, l'homme EST une âme une et indivisible. A la mort de l'homme, c'est l'âme qui meurt.

Pascal a écrit:
En terme de diable les synonymes ne manquent pas, à toutes les sauces d'ailleurs mais en réalité il s'agit d'entités humaines qui n'ont qu'une âme jeune ou peu développée ou encore exposées à la déviances etc ... Dieu sait qu'ils sont des âmes naissantes c'est pourquoi nul n'est destiné à être rejeté dans les chaudrons de l'enfer ou souffrir au delà des limites de ses forces .
Je ne sais pas d'où tu tiens ça, mais ça n'est pas de la Bible.

L'âme qui meurt non mais ce n'est pas possible d'entendre ça .

Il prétend qu'il n'y a pas d'enfer et pire que l'âme meurt il traduit à la sauce RUSSEL and Co .

Pourquoi veux tu que je te suive dans TA bible falsifiée des TJ ???
Et celles-là, elles traduisent à la sauce Russel ? :

Et ils frappèrent par le tranchant de l’épée toutes les âmes qui s’y trouvaient, les détruisant entièrement : il n’y resta rien de ce qui respirait ; et il brûla Hatsor par le feu. Josué 11:11 (Darby).

Car le sort des fils d’Adam et celui de la bête sont un seul et même sort. Comme est la mort de l’un, ainsi la mort de l’autre : ils ont tous un seul et même souffle. L’homme n’a rien de plus que la bête : tout est vanité. Tout va vers un même lieu : tout est tiré de la poussière, et tout retourne à la poussière. Ecclésiaste 3:19-20 (Liturgie).

Voici que toutes les âmes sont à moi: l'âme du fils comme l'âme du père est à moi; l'âme qui pèche sera celle qui mourra. (...) L'âme qui pèche c'est celle qui mourra; le fils ne portera pas l'iniquité du père, et le père ne portera pas l'iniquité du fils; la justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui. Ezéchiel 18:4 et 20 (Crampon).


Et tu crois aux délires de ces prophètes complètement allumés par la dope et la guerre ??? Y a t-il des preuves que les âmes meurent j'en doute ... A moins de croire sur parolesou plutôt divagations schizophréniques d'êtres peu évolués vivant à l'époque des barbares ?

Ezéchiel est pas mal, mais y a du délire hein René ? Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13581
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 22:01

Pascal a écrit:
Ruper a écrit:

Wiki ne fait que reprendre les idées reçues sur le sujet, alors on s'en fout. Selon les Ecritures, l'homme EST une âme une et indivisible. A la mort de l'homme, c'est l'âme qui meurt.

Pascal a écrit:
En terme de diable les synonymes ne manquent pas, à toutes les sauces d'ailleurs mais en réalité il s'agit d'entités humaines qui n'ont qu'une âme jeune ou peu développée ou encore exposées à la déviances etc ... Dieu sait qu'ils sont des âmes naissantes c'est pourquoi nul n'est destiné à être rejeté dans les chaudrons de l'enfer ou souffrir au delà des limites de ses forces .
Je ne sais pas d'où tu tiens ça, mais ça n'est pas de la Bible.

L'âme qui meurt non mais ce n'est pas possible d'entendre ça .

Il prétend qu'il n'y a pas d'enfer et pire que l'âme meurt il traduit à la sauce RUSSEL and Co .

Pourquoi veux tu que je te suive dans TA bible falsifiée des TJ ???

Vous savez : Ruper est un hyper menteur qui nie l'évidence et est capable de sortir les plus ahurissantes énormités
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 23:42

Pascal a écrit:
Et tu crois aux délires de ces prophètes complètement allumés par la dope et la guerre ??? Y a t-il des preuves que les âmes meurent j'en doute ... A moins de croire sur parolesou plutôt divagations schizophréniques d'êtres peu évolués vivant à l'époque des barbares ?
Je te croyais chrétien.

Pascal a écrit:
Ezéchiel est pas mal, mais y a du délire hein René ?
S'il y a quelqu'un qui n'est pas en mesure d'en juger, c'est bien RM. Il n'a même pas compris ce qu'est le christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 15 Jan 2017, 23:46

RenéMatheux a écrit:
Vous savez : Ruper est un hyper menteur qui nie l'évidence et est capable de sortir les plus ahurissantes énormités
Pour ce qui est de mentir et de nier l'évidence, tu en connais un rayon et tu n'as de leçons à recevoir de personne.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Lun 16 Jan 2017, 09:45

Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
Et tu crois aux délires de ces prophètes complètement allumés par la dope et la guerre ??? Y a t-il des preuves que les âmes meurent j'en doute ... A moins de croire sur parolesou plutôt divagations schizophréniques d'êtres peu évolués vivant à l'époque des barbares ?
Je te croyais chrétien.

Pascal a écrit:
Ezéchiel est pas mal ;
S'il y a quelqu'un qui n'est pas en mesure d'en juger, c'est bien RM. Il n'a même pas compris ce qu'est le christianisme.

Ruper :

En effet Chrétien et envoyé de Dieu . Je pense que l'ancien testament n'est plus d'aucune utilité pour les citoyens du monde, seule la parole du Christ Jésus suffit .

René M et toi ainsi que tout Chrétien connait Jésus, ça s'arrête là .

Bonne journée .
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Lun 16 Jan 2017, 10:47

A ceux ou celui qui pensent que foi et science sont séparées.
chercher d'abord le royaume de Dieu, le reste vous sera donné par surcroît.
Prière: oui mon Dieu, mais ce surcroit qui est notre besoin de tous les jours , il est donné en abondance aux riches , mais peu aux pauvres ???
Oui mais Dieu nous a donné l'intelligence et la raison; et la recherche scientifique a permis des avancées pour permettre aux gens de vivre mieux, mais la répartition des richesses est mal partagée.



http://croire.la-croix.com/Definitions/Figures-spirituelles/Teilhard-de-Chardin/Teilhard-a-t-il-reconcilie-foi-et-science

Teilhard de Chardin

Teilhard a-t-il réconcilié foi et science ?

La pensée de Teilhard postule une grande cohérence à l’œuvre dans l’univers. Cependant, le scientifique dans son laboratoire n’est-il pas confronté à d’incessantes surprises ou remises en cause ? Entretien avec Philippe Deterre, directeur de recherche au CNRS.Publié le 9 juin 2016.

Facebook

Croire : Les tentatives de synthèse globale, qui cherchent à réconcilier la foi et la science, l’esprit et la matière, ne semblent plus d’actualité. «La grande synthèse finale» est-elle une tentation pour le chercheur croyant ? Teilhard y a-t-il succombé ?

Philippe Deterre : Il y a chez tout chercheur, croyant ou non, le désir infini d’une compréhension totale. C’est une aimantation permanente… Le biologiste, par exem-ple, aimerait tellement pouvoir, comme son collègue physicien, ramener la complexité et la diversité du vivant à quelques grandes lois simples et fondamentales. L’évolution moléculaire et génétique est un bon appui de compréhension synthétique, mais il est loin de rendre compte de tout le vivant.

Ce désir de synthèse est en quelque sorte surdéterminé chez le croyant, qui voudrait tant réconcilier la foi et la science, comprendre Dieu, le cosmos et l’humain. Est-ce une tentation ? Oui et non. Les grands mystiques témoignent des fruits que peut donner ce désir, des fruits de renouvellement de la pensée et de l’expression de la foi. Incontestablement, Teilhard de Chardin est l’un de ceux-là. Mais cela peut devenir une tentation dans la mesure où le croyant penserait ainsi avoir un point de vue surplombant la création, Dieu, l’univers et les origines. Ce point de vue surplombant, c’est d’ailleurs celui que propose Satan, le Tentateur à Jésus au désert (Matthieu 4,8). C’est aussi celui que propose le fondamentalisme, qui « sait » bien ce qu’a fait Dieu depuis l’origine jusqu’à aujourd’hui…

Est-ce que Teilhard a succombé à la tentation de la grande synthèse ? Je n’ai pas une connaissance suffisamment approfondie de son œuvre pour le dire. En tout cas, ce n’est pas d’abord ce qui m’intéresse dans sa pensée. Ce que je retiens, c’est le retournement que Teilhard a opéré, de manière géniale et profondément chrétienne.

Quel retournement ?

Globalement jusqu’à Teilhard, la science et la foi se jugeaient en opposition. En France, en tout cas, tellement marquée par les Lumières, par la Révolution, par la séparation des Églises et de l’État. On ne pouvait être un croyant scientifique – au mieux – qu’en laissant sa foi aux portes du laboratoire. Teilhard retourne la situation. D’abord par sa propre histoire : il montre que l’on peut être un véritable penseur chrétien et un véritable chercheur. Il en a d’ailleurs payé le prix. Ensuite, dans sa fameuse conception de la noosphère (voir encadré p. 20), il indique que la pensée, y compris le travail des chercheurs scientifiques, fait partie de l’évolution vivante.

« À un degré très général, on peut et même on doit dire que la Recherche – […] définie comme un effort tâtonnant pour découvrir sans cesse de meilleurs arrangements biologiques – représente une des propriétés fondamentales de la matière vivante. » (1)

Du coup pour le croyant qui interprète tout le travail humain, y compris intellectuel, comme étant la vocation humaine « voulue par le Créateur », la science elle-même fait partie de cette vocation humaine : elle n’est pas concurrence faite à un Dieu qui voudrait garder son monopole de la compréhension totale, elle est participation à une création que Dieu ne cesse de proposer à l’homme.

On ne devient pas chercheur par simple curiosité, il faut des motivations profondes. La visée « christique » de Teilhard en est une illustration. Comment ces motivations personnelles peuvent-elles entrer dans le travail scientifique et le nourrir ?

Un chercheur scientifique parle peu de ses motivations : elles peuvent être très diverses. Un chercheur chrétien peut facilement laisser sa foi aux portes du laboratoire. D’ailleurs, certains contemporains de Teilhard disaient ainsi séparer clairement les deux champs. Que l’on pense à l’abbé Georges Lemaître, un des pères de la théorie du Big bang, ou à l’abbé Breuil, le fameux paléontologiste. Après tout, cette séparation des domaines vaut encore mieux qu’une confusion malsaine. L’œuvre de Teilhard invite à aller plus loin. Le travail scientifique selon lui, fait partie de tout le mouvement de l’évolution qu’il qualifie de « créatrice » et qui, selon lui, monte et converge vers le point christique, le fameux Omega. Sans partager cette vision totale de l’évolution cosmique, je vis le travail de chercheur comme une pointe éminente, significative et passionnante de l’aventure humaine, au même titre que d’autres œuvres, comme l’invention artistique ou l’enthousiasme humanitaire. Comme chrétien, je crois que ces aventures humaines sont, comme toute vie humaine, le lieu d’une rencontre possible entre l’homme et ce qu’il cherche, qu’elles sont signes d’une Présence plus grande et plus haute vers laquelle l’homme tend et désire, et qu’on appelle Dieu.

Quels aspects de l’œuvre teilhardienne vous semblent d’actualité dans votre travail aujourd’hui ?

J’ai déjà essayé de dire combien l’élan de la pensée de Teilhard a été, et reste, pour moi exemplaire. J’entends tellement souvent que l’intelligence et la foi sont antagonistes : aussi bien de la part de non-croyants, qui pensent que la foi religieuse est un reste d’obscurantisme dépassé, que de la part de croyants pour qui la foi est synonyme de mystère et donc d’abdication de la pensée. Il faut donc rendre honneur au grand penseur et croyant qu’a été Teilhard. En tout cas, je me sens bien héritier de cette énergie teilhardienne.

Il reste que je me situe maintenant à distance de son optimisme et du contenu de sa synthèse. Je ne suis pas sûr que « tout ce qui monte converge » et que « tout a un sens » dans l’évolution créatrice. Il faudrait ici s’expliquer sur la vaste question du Mal, qui n’est pas seulement une scorie évolutive, un sous-produit inévitable ou du négatif qui est dépassé… C’est peut-être une question de génération : je ne suis pas un « progressiste » optimiste à tout crin.

Je suis par ailleurs un peu inquiet d’une certaine manière actuelle de reprendre la pensée de Teilhard, en utilisant sa synthèse en faisant l’impasse sur sa mystique chrétienne. On fait de Teilhard un visionnaire qui aurait tout compris de la cohérence et le sens de l’Univers. Il suffirait alors de les déployer… Cela fait des croyants des gens qui savent tout dès le départ, et de Teilhard un idéologue : cette cohérence n’était pas pour lui un fait, ni un constat, mais une question et une hypothèse posées. Il y a eu, depuis, d’autres soi-disant penseurs pour proposer des visions totales et soi-disant cohérentes, d’obédience religieuse ou non, avec le New Age ou l’écologie profonde, et même des pensées politiques, avec le combat planétaire du Bien contre les États voyous… Alors, soyons vigilants. Et gardons la force de l’homme Teilhard, « non seulement pour jouir ou savoir plus, mais pour être plus » (2).

--------------
1) La place de l’Homme dans la Nature t. 8, p. 151-160, Seuil
2) La place de l’Homme dans la Nature,t. 8, p. 151-160, Seuil.

Gilles Donada . Entretien avec Philippe Deterre, prêtre de la Mission de France, direc-teur de recherche au CNRS, laboratoire d’immunologie cellulaire, Pitié-Salpêtrière,Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Lun 16 Jan 2017, 11:56

Pascal a écrit:
Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
Et tu crois aux délires de ces prophètes complètement allumés par la dope et la guerre ??? Y a t-il des preuves que les âmes meurent j'en doute ... A moins de croire sur parolesou plutôt divagations schizophréniques d'êtres peu évolués vivant à l'époque des barbares ?
Je te croyais chrétien.

Pascal a écrit:
Ezéchiel est pas mal ;
S'il y a quelqu'un qui n'est pas en mesure d'en juger, c'est bien RM. Il n'a même pas compris ce qu'est le christianisme.

Ruper :

En effet Chrétien et envoyé de Dieu . Je pense que l'ancien testament n'est plus d'aucune utilité pour les citoyens du monde, seule la parole du Christ Jésus suffit .
Ben tu penses mal.

Pascal a écrit:
René M et toi ainsi que tout Chrétien connait Jésus, ça s'arrête là
Pour toi et pour R.M., ça s'arrête peut-être là, mais pas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Lun 16 Jan 2017, 19:55

Les dix commandements ne peuvent pas disparaître, mais le reste ne sert plus qu'à l'étude . A moins que certains hommes veulent absolument mémoriser le AT ? Ca sert à quoi de conserver ce lointain passé dans sa tête ?

Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 17 Jan 2017, 14:07

Pascal a écrit:
Les dix commandements ne peuvent pas disparaître, mais le reste ne sert plus qu'à l'étude . A moins que certains hommes veulent absolument mémoriser le AT ? Ca sert à quoi de conserver ce lointain passé dans sa tête ?
Sans l'AT il est impossible comprendre le NT, d'autant que ce dernier contient de nombreuses référence à l'AT.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13581
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 17 Jan 2017, 18:45

Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Vous savez : Ruper est un hyper menteur qui nie l'évidence et est capable de sortir les plus ahurissantes énormités
Pour ce qui est de mentir et de nier l'évidence, tu en connais un rayon et tu n'as de leçons à recevoir de personne.

Ce n'est pas moi qui donne de conseil en Grec alors que je n'y connais rien! carton rouge
Menteur! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 18 Jan 2017, 00:11

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Vous savez : Ruper est un hyper menteur qui nie l'évidence et est capable de sortir les plus ahurissantes énormités
Pour ce qui est de mentir et de nier l'évidence, tu en connais un rayon et tu n'as de leçons à recevoir de personne.

Ce n'est pas moi qui donne de conseil en Grec alors que je n'y connais rien! carton rouge
Moi non plus. carton rouge carton rouge


RenéMatheux a écrit:
Menteur! carton rouge
Multi Menteur ! carton rouge carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 19 Jan 2017, 07:10

Rien à voir avec le mensonge, on peut-être induit en erreur par certains enseignements qui d'ailleurs comme tous les enseignements religieux ont été ... re et encore re maniés non ?
Il ne faudrait garder à l'esprit que les bonnes paroles plus riches et nombreuses des avatars de Dieu :
Sri-Krishna-Bouddha-Jésus .
Ce qui est brodé autour n'est que de la poésie, des pensées humaines pures, du mythe rajouté etc .
Réactualiser les textes hiératique et ne garder que ce qui semble honnête sincère et, venu de Dieu, cette pensée qui est la plus haute, c'est l'idée de bon nombre d'érudits exégètes ou serviteurs du créateur actuels et contemporains .

Le passé de plus est irrémédiablement mort .
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 19 Jan 2017, 11:20

@Ruper
vous aviez écrit: en bleu
Le terme "biblique", dans ta bouche, sonne: "gnostique"...(Zibou)

De Ruper
C'est à dire adepte de la gnose, comme Irénée de Lyon, Clément d'Alexandrie, Origène etc....vvvvv

Etes-vous Chrétien gnostique ?
Merci si vous répondez ?
ptrem


Question : « Qu’est-ce que la gnose chrétienne ? »

Réponse : La gnose chrétienne n’existe pas vraiment : le véritable christianisme et la gnose sont incompatibles. Les principes de la gnose sont en contradiction avec l’essence de la foi chrétienne. Par conséquent, bien que certaines formes de gnosticisme se prétendent chrétiennes, elles ne le sont clairement pas.

L’hérésie gnostique représentait certainement la plus grande menace pour l’Église primitive au cours des trois premiers siècles de son histoire. La gnose, influencée par des philosophes tels que Platon, est fondée sur deux idées fausses. Tout d’abord, elle enseigne un dualisme matière-esprit. Les gnostiques affirment que la matière est intrinsèquement mauvaise, tandis que l’esprit est bon. Par conséquent, ils croient que tout ce qui est fait dans le corps, même le pire des péchés, n’a aucune importance, puisque la vie réelle n’existe que dans le domaine spirituel.

Ensuite, les gnostiques se prétendent les détenteurs d’une connaissance supérieure, d’une « vérité supérieure » révélée seulement à certains. Le terme de gnosticisme vient du grec gnosis, qui signifie « savoir ». Les gnostiques prétendent posséder une connaissance supérieure, d’une source autre que la Bible, qu’ils auraient acquise par des expériences mystiques. Ils se considèrent comme privilégiés, supérieurs aux autres de par leur connaissance plus profonde de Dieu.

Pour comprendre que le christianisme et le gnosticisme sont absolument incompatibles, il suffit de comparer leurs enseignements quant aux principales doctrines de la foi. Au sujet du salut, le gnosticisme enseigne qu’il s’obtient par l’acquisition de la connaissance divine, qui nous libère des illusions des ténèbres. Bien qu’ils prétendent suivre Jésus-Christ et ses enseignements originaux, les gnostiques le contredisent sans arrêt. Jésus n’a jamais parlé de salut par la connaissance, mais par la foi en lui comme Sauveur du péché. « En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. » (Éphésiens 2.8-9) De plus, le salut en Christ est gratuit et offert à tous (Jean 3.16), pas seulement à quelques privilégiés qui auraient reçu une révélation spéciale.

Le christianisme affirme qu’il n’y a qu’une seule source de vérité : la Bible, Parole inspirée et infaillible du Dieu vivant, seule autorité absolue en matière de foi et de vie (Jean 17.17, 2 Timothée 3.15-17, Hébreux 4.12). Elle est la révélation écrite de Dieu à l’humanité, et jamais les pensées, idées, écrits et visions des hommes ne priment sur elle. Les gnostiques, au contraire, se fondent sur divers écrits hérétiques appelés Évangiles gnostiques, des faux dont ils prétendent qu’il s’agit de « livres perdus de la Bible ». Heureusement, les premiers Pères de l’Église ont presque unanimement rejeté ces livres gnostiques comme mensongers, enseignant de fausses doctrines concernant Jésus-Christ, le salut, Dieu et toutes les autres vérités chrétiennes fondamentales. Il y a d’innombrables contradictions entre les « Évangiles » gnostiques et la Bible. Même lorsque les gnostiques prétendument chrétiens citent des passages de la Bible, ils réécrivent des versets et des parties de versets pour les accorder avec leur philosophie, une pratique strictement interdite contre laquelle les Écritures nous mettent en garde (Deutéronome 4.2, 12.32, Proverbes 30.6, Apocalypse 22.18-19).

La personne de Jésus-Christ est un autre sujet sur lequel le christianisme et le gnosticisme divergent fortement. Les gnostiques croient que le corps physique de Jésus n’était pas réel, mais avait seulement l’apparence d’un corps physique, et que son esprit est descendu sur lui lors de son baptême pour le quitter juste avant sa crucifixion. Cette conception contredit non seulement l’entière humanité de Jésus, mais aussi l’expiation, car pour que son sacrifice expiatoire pour nos péchés soit agréé, il devait être non seulement pleinement Dieu, mais aussi pleinement homme (et pourvu d’une existence) au moment où il a souffert et est mort sur la croix (Hébreux 2.14-17). La doctrine Biblique affirme que Jésus était à la fois entièrement homme et entièrement Dieu.

La gnose est fondée sur une approche mystique, intuitive, subjective, intérieure et émotionnelle de la vérité. Qu’une telle approche n’a rien de nouveau : elle est très ancienne et remonte au jardin d’Éden, où Satan a mis en doute Dieu et ses paroles et convaincu Adam et Ève de les rejeter en faveur d’un mensonge. Il fait la même chose aujourd’hui, alors qu’il « rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer » (1 Pierre 5.8). Il continue de semer le doute sur Dieu et la Bible et prend au piège de ses filets ceux qui sont soit naïfs et ignorants des Écritures, soit friands de révélations personnelles destinées à les faire se sentir importants, uniques et supérieurs aux autres. Suivons plutôt l’exemple de l’Apôtre Paul, qui écrivait : « examinez tout et retenez ce qui est bon » (1 Thessaloniciens 5.21), en examinant toutes choses à la lumière de la Parole de Dieu, unique source de vérité.

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 19 Jan 2017, 11:36

http://final-age.net/2006/03/aujourd-hui-une-ambiance-gnostique/

La gnose est dans l’air du temps

Il existe aujourd’hui de nombreux groupes religieux dont on peut dire que de près ou de loin ils empruntent une démarche de type gnostique au sens large du terme. La gnose est dans l’air du temps et les groupes qui se réclament de ce type de démarche se multiplient1. Mais à côté des adhésions claires et repérables à tel ou tel de ces mouvements, on peut se demander s’il n’existe pas aussi une gnose douce, soft, qui imprègne les comportements et les attitudes de beaucoup de nos contemporains. Essayons d’en repérer les traits principaux.

Étrangers à un monde qui ne satisfait pas

En arrière-fond des courants gnostiques de tous temps, on décèle la difficulté à accepter le monde tel qu’il est. La présence du mal scandalise, le mal sous toutes ses formes. Aussi bien celui causé par les hommes eux-mêmes – haine, violence, guerre, que le mal « naturel » – la souffrance, la maladie, la mort, qui paraissent d’autant plus injustes quand ils touchent des êtres innocents et donc irresponsables.

De ce constat ont toujours surgi les questions : ce monde, qui l’a fait ? D’où vient-il ? Où va-t-il ? Pourquoi est-il abîmé, et par qui ? Est-ce le fait d’une chute originelle, d’un sabotage, ou de quoi d’autre ? Et à toutes ces questions, qui peut répondre ?2

De là naît le sentiment de se sentir étranger à ce monde qui ne peut être la vraie patrie. Il doit bien exister un ailleurs, et c’est cet ailleurs qu’il faut chercher…
1.La gnose, – qui est le fait d’un « moi » en quête de son « soi » réel et divin (H. Ch. Puech) -, se monnaye en effet aujourd’hui en quantité de groupes puisant au même fonds ésotéro-occultiste et à la Tradition parallèle d’Occident : Théosophie, Anthroposophie, Fraternité blanche universelle, Mouvement du Graal, Ordre Martiniste, Rose-Croix, Atlantis, Metanoïa, Penser Nouveau, certaines Franc-maçonneries. Et bien d’autres – cf. par exemple : Jean Vernette, Jésus dans la nouvelle religiosité, 2ème éd. Mame-Desclée, Paris, 1996. [↩]
2.On a pu ainsi parler d’une « gnose éternelle » (H. Cornelis, A. Léonard) qui réapparaît dans les périodes de crise. Elle donne un air de famille aujourd’hui à des recherches aussi différentes que les spéculations : – scientifiques, sur le secret de l’Univers, avec la Gnose de Princeton, – ésotériques, sur la recherche des civilisations, traditions et secrets perdus, avec la littérature foisonnante de l’occulte et de l’étrange, – religieuses, sur « l’authentique contenu du message de Jésus », avec les recherches sur le sens caché des manuscrits de la Mer morte et la réédition des Évangiles apocryphes, – psychologiques, sur la structure religieuse de la conscience, avec le renouveau d’intérêt pour Carl Gustav Jung et les travaux de Victor Frank, – littéraires, sur l’étrangeté de la condition humaine, avec les nouvelles approches du symbolisme de Baudelaire et de Rimbaud, du surréalisme d’André Breton
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1527
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 19 Jan 2017, 11:55

Je viens de m'inscrire

https://www.youtube.com/playlist?list=PLLh0_q8dCijBG0SFHDN3P88hJD3N38mUD
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 19 Jan 2017, 12:39

ptrem a écrit:
@Ruper
vous aviez écrit: en bleu
Le terme "biblique", dans ta bouche, sonne: "gnostique"...(Zibou)

De Ruper
C'est à dire adepte de la gnose, comme Irénée de Lyon, Clément d'Alexandrie, Origène etc....vvvvv

Etes-vous Chrétien gnostique ?
Merci si vous répondez ?
ptrem
Je suis chrétien gnostique au sens premier, c'est à dire au sens de adepte de la gnose, pas du gnosticisme (qui sont trop souvent confondus à tort).
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13581
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 20 Jan 2017, 09:59

Ruper a écrit:

Je suis chrétien gnostique au sens premier, c'est à dire au sens de adepte de la gnose, pas du gnosticisme (qui sont trop souvent confondus à tort).
Tiens! Pour une fois, vous vous approchez un tout petit peu de la vérité!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 20 Jan 2017, 11:52

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:

Je suis chrétien gnostique au sens premier, c'est à dire au sens de adepte de la gnose, pas du gnosticisme (qui sont trop souvent confondus à tort).
Tiens! Pour une fois, vous vous approchez un tout petit peu de la vérité!
Si moi je ne m'en approche qu'un tout petit peu, toi tu en es aux antipodes.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13581
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 20 Jan 2017, 16:00

kss! kss!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Lun 23 Jan 2017, 13:44

RenéMatheux a écrit:
kss! kss!
Ouaooh, quel argument ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 24 Jan 2017, 08:06

éh oui, mais tant que vous allez prier un homme sur la croix il vous induira en erreur . Celui a qui il faut se confier c'est Dieu et non pas une idole ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 25 Jan 2017, 11:38

Pascal a écrit:
éh oui, mais tant que vous allez prier un homme sur la croix il vous induira en erreur . Celui a qui il faut se confier c'est Dieu et non pas une idole ... Very Happy
thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2968
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 25 Jan 2017, 12:36

Pascal a écrit:
éh oui, mais tant que vous allez prier un homme sur la croix il vous induira en erreur . Celui a qui il faut se confier c'est Dieu et non pas une idole ... Very Happy

D'accord, et c'est qui ou quoi Dieu pour toi? A-t-Il des attributs particuliers? Et si oui, comment démontre-t-Il qu'Il les possède?
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 25 Jan 2017, 20:33

C'est l'âme Suprême telle que décrite par le bienheureux Sri Krishna dans la B-Gîta, il dit que l'on peut soit se connecter à cette source directement ou se laisser guider par ses trois extensions divines dont lui-même avatara de Vishnu et le dieu Brahma ou Civa . Les attributs sont je pense ceux des trois divinités .

Pour ce qu'il en est d'adorer Jésus Christ, c'est un peu la même chose que de communiquer spirituellement avec le dieu Brahma la même personne suprême .

Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 26 Jan 2017, 16:57

Pascal a écrit:
C'est l'âme Suprême telle que décrite par le bienheureux Sri Krishna dans la B-Gîta, il dit que l'on peut soit se connecter à cette source directement ou se laisser guider par ses trois extensions divines dont lui-même avatara de Vishnu et le dieu Brahma ou Civa . Les attributs sont je pense ceux des trois divinités .

Pour ce qu'il en est d'adorer Jésus Christ, c'est un peu la même chose que de communiquer spirituellement avec le dieu Brahma la même personne suprême .
Hé ben, il ne manque plus que Gilbert Bourdin, le Messie Cosmo-Planétaire (Mandarom), le pourfendeur des Atlantes et des Lémuriens, les envahisseurs de la terre. No
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 27 Jan 2017, 21:59

Penses ce que tu veux, tu ne me connais pas .

Dire que tu connais aussi Jésus et Dieu me paraît être de la vantardise sinon tu ne serais pas si vindicatif comme le serpent de la bible qui est loin d'être un mythe .

Et dire que tes croyances s'orientent vers l'idée que ton âme va mourir ; ( c'est toi qui le dit ) et en ajoutant des coups de griffes par ci par là quoi ?

J'ajoute donc ceci : Adam étant une incarnation de Brahma tout comme Jésus arrive sur la Terre après que la race inférieure des australoptqs fut parvenue à sa fin de règne .
Le serpent n'est autre que le chef du second septénaire hébraique : Satan et il n'est pas seul mais allié aux autres entités inférieures à la race de ADAM qui est aussi la même Personne Saint Michel ...

Brahma-Jésus et Saint Michel sont la même Personne Suprême le chef du premier septénaire Hébraique ne t'en déplaise . Et ce n'est pas la peine de venir m'attaquer pour me contredire j'ai raison .

Si tu te penchais un peu plus vers Dieu il te l'apprendrait .

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 27 Jan 2017, 23:08

Pascal a écrit:
Penses ce que tu veux, tu ne me connais pas .
Tu crois que j'ai besoin de connaître tes croyances pour savoir ce que valent tes croyances ?

Pascal a écrit:
Dire que tu connais aussi Jésus et Dieu me paraît être de la vantardise
Je connais Dieu, Jésus et la volonté divine parce que je connais la Bible qui est le seul livre que Dieu a donné aux humains.

Pascal a écrit:
Et dire que tes croyances s'orientent vers l'idée que ton âme va mourir ; ( c'est toi qui le dit )
Non, c'est la Bible qui le dit, contrairement à ce qu'affirment les religions.

Pascal a écrit:
J'ajoute donc ceci : Adam étant une incarnation de Brahma tout comme Jésus arrive sur la Terre après que la race inférieure des australoptqs fut parvenue à sa fin de règne .
Ces sottises ne reposent sur rien de concret.

Pascal a écrit:
Le serpent n'est autre que le chef du second septénaire hébraique : Satan et il n'est pas seul mais allié aux autres entités inférieures à la race de ADAM qui est aussi la même Personne Saint Michel ...
Le serpent est Satan, en effet. Mais c'est tout ce qu'il y a de vrai dans tes racontars.

Pascal a écrit:
Brahma-Jésus et Saint Michel sont la même Personne Suprême le chef du premier septénaire Hébraique ne t'en déplaise . Et ce n'est pas la peine de venir m'attaquer pour me contredire j'ai raison . Si tu te penchais un peu plus vers Dieu il te l'apprendrait
Oui c'est ça, et le saucisson est un fruit ! :beret:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13581
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 27 Jan 2017, 23:09

Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
C'est l'âme Suprême telle que décrite par le bienheureux Sri Krishna dans la B-Gîta, il dit que l'on peut soit se connecter à cette source directement ou se laisser guider par ses trois extensions divines dont lui-même avatara de Vishnu et le dieu Brahma ou Civa . Les attributs sont je pense ceux des trois divinités .

Pour ce qu'il en est d'adorer Jésus Christ, c'est un peu la même chose que de communiquer spirituellement avec le dieu Brahma la même personne suprême .
Hé ben, il ne manque plus que Gilbert Bourdin, le Messie Cosmo-Planétaire (Mandarom), le pourfendeur des Atlantes et des Lémuriens, les envahisseurs de la terre. No
Toujours en train d'accuser les autres de vos propres défauts?
Evidemment les technique de l'hyper mensonge sont pas variées!
Revenir en haut Aller en bas
jérémy261



Masculin Messages : 168
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 28 Jan 2017, 02:07

Est ce qu'un Maître créateur peintre va maudire son tableau ?
Dieu a maudit sa propre création alors qu'il en est le responsable !

c'est fou
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 28 Jan 2017, 07:19

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
C'est l'âme Suprême telle que décrite par le bienheureux Sri Krishna dans la B-Gîta, il dit que l'on peut soit se connecter à cette source directement ou se laisser guider par ses trois extensions divines dont lui-même avatara de Vishnu et le dieu Brahma ou Civa . Les attributs sont je pense ceux des trois divinités .

Pour ce qu'il en est d'adorer Jésus Christ, c'est un peu la même chose que de communiquer spirituellement avec le dieu Brahma la même personne suprême .
Hé ben, il ne manque plus que Gilbert Bourdin, le Messie Cosmo-Planétaire (Mandarom), le pourfendeur des Atlantes et des Lémuriens, les envahisseurs de la terre. No
Toujours en train d'accuser les autres de vos propres défauts?
Décidément, quand il y a une ânerie à dire, tu te précipites.

RenéMatheux a écrit:
Evidemment les technique de l'hyper mensonge sont pas variées!
Et on sait que c'est ta spécialité.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 28 Jan 2017, 07:21

jérémy261 a écrit:
Est ce qu'un Maître créateur peintre va maudire son tableau ?
Dieu a maudit sa propre création alors qu'il en est le responsable !

c'est fou
S'il avait maudit sa création, il n'aurait pas accepté que son Fils se donne en sacrifice propitiatoire pour la racheter.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 28 Jan 2017, 08:57

Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
éh oui, mais tant que vous allez prier un homme sur la croix il vous induira en erreur . Celui a qui il faut se confier c'est Dieu et non pas une idole ... Very Happy
thumleft

Merci . Au moins tu flaches pas sur un cadavre . thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 894
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 29 Jan 2017, 12:44

Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
Penses ce que tu veux, tu ne me connais pas .
Tu crois que j'ai besoin de connaître tes croyances pour savoir ce que valent tes croyances ?

Pascal a écrit:
Dire que tu connais aussi Jésus et Dieu me paraît être de la vantardise
Je connais Dieu, Jésus et la volonté divine parce que je connais la Bible qui est le seul livre que Dieu a donné aux humains.

Pascal a écrit:
Et dire que tes croyances s'orientent vers l'idée que ton âme va mourir ; ( c'est toi qui le dit )
Non, c'est la Bible qui le dit, contrairement à ce qu'affirment les religions.

Pascal a écrit:
J'ajoute donc ceci : Adam étant une incarnation de Brahma tout comme Jésus arrive sur la Terre après que la race inférieure des australoptqs fut parvenue à sa fin de règne .
Ces sottises ne reposent sur rien de concret.

Pascal a écrit:
Le serpent n'est autre que le chef du second septénaire hébraique : Satan et il n'est pas seul mais allié aux autres entités inférieures à la race de ADAM qui est aussi la même Personne Saint Michel ...
Le serpent est Satan, en effet. Mais c'est tout ce qu'il y a de vrai dans tes racontars.

Pascal a écrit:
Brahma-Jésus et Saint Michel sont la même Personne Suprême le chef du premier septénaire Hébraique ne t'en déplaise . Et ce n'est pas la peine de venir m'attaquer pour me contredire j'ai raison . Si tu te penchais un peu plus vers Dieu il te l'apprendrait
Oui c'est ça, et le saucisson est un fruit ! :beret:
 

Ta méchanceté littéraire démontre que tu ne peux connaître Dieu, on ne peut pas le connaître et écrire de telles méchancetés ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 29 Jan 2017, 13:04

Pascal a écrit:
Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
Penses ce que tu veux, tu ne me connais pas .
Tu crois que j'ai besoin de connaître tes croyances pour savoir ce que valent tes croyances ?

Pascal a écrit:
Dire que tu connais aussi Jésus et Dieu me paraît être de la vantardise
Je connais Dieu, Jésus et la volonté divine parce que je connais la Bible qui est le seul livre que Dieu a donné aux humains.

Pascal a écrit:
Et dire que tes croyances s'orientent vers l'idée que ton âme va mourir ; ( c'est toi qui le dit )
Non, c'est la Bible qui le dit, contrairement à ce qu'affirment les religions.

Pascal a écrit:
J'ajoute donc ceci : Adam étant une incarnation de Brahma tout comme Jésus arrive sur la Terre après que la race inférieure des australoptqs fut parvenue à sa fin de règne .
Ces sottises ne reposent sur rien de concret.

Pascal a écrit:
Le serpent n'est autre que le chef du second septénaire hébraique : Satan et il n'est pas seul mais allié aux autres entités inférieures à la race de ADAM qui est aussi la même Personne Saint Michel ...
Le serpent est Satan, en effet. Mais c'est tout ce qu'il y a de vrai dans tes racontars.

Pascal a écrit:
Brahma-Jésus et Saint Michel sont la même Personne Suprême le chef du premier septénaire Hébraique ne t'en déplaise . Et ce n'est pas la peine de venir m'attaquer pour me contredire j'ai raison . Si tu te penchais un peu plus vers Dieu il te l'apprendrait
Oui c'est ça, et le saucisson est un fruit ! :beret:
 

Ta méchanceté littéraire démontre que tu ne peux connaître Dieu, on ne peut pas le connaître et écrire de telles méchancetés ... Very Happy
Méchanceté littéraire ? De quoi parles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 13581
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 29 Jan 2017, 14:53

Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Toujours en train d'accuser les autres de vos propres défauts?
Décidément, quand il y a une ânerie à dire, tu te précipites.

RenéMatheux a écrit:
Evidemment les technique de l'hyper mensonge sont pas variées!
Et on sait que c'est ta spécialité.
Ce qui a de bien avec Ruper, c'est qu'on sait ce qu'il va dire à l'avance! Il répète ce qu'on vient de dire
1) Soit il accuse l'autre de ses propres défauts
2) Soit ilreprend ce que l'on vient de dire

Le cerveau d'un perroquet!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 746
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Lun 30 Jan 2017, 15:00

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Toujours en train d'accuser les autres de vos propres défauts?
Décidément, quand il y a une ânerie à dire, tu te précipites.

RenéMatheux a écrit:
Evidemment les technique de l'hyper mensonge sont pas variées!
Et on sait que c'est ta spécialité.
Ce qui a de bien avec Ruper, c'est qu'on sait ce qu'il va dire à l'avance! Il répète ce qu'on vient de dire
1) Soit il accuse l'autre de ses propres défauts
2) Soit ilreprend ce que l'on vient de dire

Le cerveau d'un perroquet!
Tu es la preuve vivante que d'un âne on ne fera jamais un cheval de course.
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam et Eve : le mythe biblique pervers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Récit biblique d'Adam et Eve : mythe ou réalité ?
» Le mythe du jardin d'Eden
» D'ou vient l'expression pomme d'Adam
» Une symbolique d'Adam et Eve, à découvrir...
» vrai symbolisme d'Adam et Eve, apprennez.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: