DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adam et Eve : le mythe biblique pervers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
RenéMatheux



Messages : 14960
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 10 Jan 2017, 20:23

Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Toute la Tradition de toutes les Eglises fondées par les Apôtres, unanimement, ont leur succession apostolique et très souvent, la liste complète des noms jusqu'à  l'Apôtre qui les a fondés.
Comme vous le dites il s'agit de tradition. Et ces successions apostoliques ne reposent pas sur un réel fondement historique, comme de nombreuses reliques.
On a des livres! Mais pour vous ce n'est pas des documents historiques, je suppose?
Vu que l'église catholique reconnaît elle même qu'il n'y a pas de certitude concernant cette lignée soit disant ininterrompue, comment n'en douterais-je pas ?
Où avez vous vu que l'Eglise reconnait qu'elle n'a pas de certitude? Encore un délire!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 10 Jan 2017, 20:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Ruper a écrit:

C'est quoi la doctrine universelle du salut ?

C'est une doctrine universellement vraie (partout et toujours).

Ex : le Christ est le Verbe fait chair, les saints vont au ciel dès que leur purification est terminée, la guerre est un mal >>>> Infaillibilité du Magistère, venant de la promesse de jésus.
Dans cet exemple je vois un mélange de vrai et de faux, et pas une doctrine universellement vraie.

Arnaud Dumouch a écrit:
Par opposition à une décision pratique pastorale, liée à tel temps et tel lieu. >>> Là, faillibilité. Les décisions peuvent être ratées.

Exemple : "Pie XII : il faut faire la guerre à Hitler, quitte à aider Staline" >>> Pie XII a eu raison. Mais il a fait un pari.
Il est vrai que les prises de position de Pie XII pendant la guerre sont très controversées. Pendant un temps il a vu en Hitler un rempart contre le bolchévisme soviétique.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 10 Jan 2017, 20:34

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:

Comme vous le dites il s'agit de tradition. Et ces successions apostoliques ne reposent pas sur un réel fondement historique, comme de nombreuses reliques.
On a des livres! Mais pour vous ce n'est pas des documents historiques, je suppose?
Vu que l'église catholique reconnaît elle même qu'il n'y a pas de certitude concernant cette lignée soit disant ininterrompue, comment n'en douterais-je pas ?
Où avez vous vu que l'Eglise reconnait qu'elle n'a pas de certitude? Encore un délire!
Oui, un délire qu'on trouve dans les propos de certains membres éminents de l'église et dans des encyclopédies catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84688
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 10 Jan 2017, 21:04

Ruper a écrit:

Dans cet exemple je vois un mélange de vrai et de faux, et pas une doctrine universellement vraie.

Dans la foi catholique, vous pouvez avoir une foi absolue, théologale, dans cette doctrine universelle du salut. Car l'Esprit Saint engage son autorité divine. Cette infaillibilité vient de la puissance du Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chribou



Masculin Messages : 598
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 11 Jan 2017, 01:10

Si on tient compte de tous ces versets:

Jude 1.7
que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant LA PEINE D'UN FEU ÉTERNEL.

Matthieu 10.14
Lorsqu'on ne vous recevra pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.
10.15
Je vous le dis en vérité: au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là.

Matthieu 11.20
Alors il se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu'elles ne s'étaient pas repenties.
11.21
Malheur à toi, Chorazin! malheur à toi, Bethsaïda! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu'elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre.
11.22
C'est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous.
11.23
Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel? Non. Tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui.
11.24
C'est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi.
============================================


On y voit là un Jésus qui heureusement assouplit ses condamnations puisque la pire sanction qu'on puisse subir sont les flammes éternelles or comme il est dit que Chorazin,Bethsaïda et Capernaüm peuvent être traitées avec encore plus de sévérité que Sodome et Gomorrhe il y a là un manque de cohérence prouvant ainsi que Jésus était un homme avant tout à moins que ses dires aient été mal rapportés ou mal traduits mais quoi qu'il en soit je me dis tant mieux puisque l"idée d'un feu éternel devrait être celle du diable et de ses suppôts mais surtout pas celle d'un Dieu d'Amour comme le dit si bien Ruper.

Non décidément cette idée d'un enfer éternel convient à l'islam mais n'est aucunement digne du christianisme qui deviendrait ainsi une religion infiniment encore plus cruelle que la loi du talion mais si malgré la liberté qu'il vous est donnée par le texte de ne pas y adhérer vous persistez encore dans cette croyance parce que vous êtes soit trop orgueilleux pour reconnaître votre tort ou soit assez cruels vous-mêmes pour aller cautionner cette ineptie cela ne fera que retarder votre entrée dans un monde meilleur car je ne vois pas comment ils pourraient accueillir des personnes juste trop contentes d'avoir échappé à l'enfer éternel tandis que d'autres parmi leurs frères y seraient condamnées pour toujours ce qui est inadmissible.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 11 Jan 2017, 13:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Ruper a écrit:

Dans cet exemple je vois un mélange de vrai et de faux, et pas une doctrine universellement vraie.

Dans la foi catholique, vous pouvez avoir une foi absolue, théologale, dans cette doctrine universelle du salut. Car l'Esprit Saint engage son autorité divine. Cette infaillibilité vient de la puissance du Christ.
C'est du moins votre croyance. Mais vous comprenez bien qu'il ne suffit pas que vous me disiez que je peux avoir une foi absolue dans la doctrine que vous m'avez décrite plus haut pour que j'y croie et que je partage votre enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 11 Jan 2017, 13:45

Chribou a écrit:
Si on tient compte de tous ces versets (...) On y voit là un Jésus qui heureusement assouplit ses condamnations puisque la pire sanction qu'on puisse subir sont les flammes éternelles
Mais si on ne tient compte que de ces versets on a forcément une idée complètement faussée de ce qu'est la vie éternelle qui, je vous le rappelle, est une récompense, pas une punition. Pour avoir une idée claire de ce qu'est ce que vous appelez l'enfer, il faut le considérer dans le contexte général de la Bible pour voir si une telle croyance est ou non en accord avec l'ensemble des Ecritures.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14960
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 11 Jan 2017, 21:07

Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:

On a des livres! Mais pour vous ce n'est pas des documents historiques, je suppose?
Vu que l'église catholique reconnaît elle même qu'il n'y a pas de certitude concernant cette lignée soit disant ininterrompue, comment n'en douterais-je pas ?
Où avez vous vu que l'Eglise reconnait qu'elle n'a pas de certitude? Encore un délire!
Oui, un délire qu'on trouve dans les propos de certains membres éminents de l'église et dans des encyclopédies catholiques.
Toujours des affirmations sans aucune preuve! Qui bien entendu est fausse! Allez lire Eusèbe de Césarée par exemple....
En plus dire que ce serait une preuve...... Ce serait autant une preuve que citer les paroles de Cauchon.....
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 598
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 11 Jan 2017, 22:49

Ruper a écrit:
Chribou a écrit:
Si on tient compte de tous ces versets (...) On y voit là un Jésus qui heureusement assouplit ses condamnations puisque la pire sanction qu'on puisse subir sont les flammes éternelles
Mais si on ne tient compte que de ces versets on a forcément une idée complètement faussée de ce qu'est la vie éternelle qui, je vous le rappelle, est une récompense, pas une punition. Pour avoir une idée claire de ce qu'est ce que vous appelez l'enfer, il faut le considérer dans le contexte général de la Bible pour voir si une telle croyance est ou non en accord avec l'ensemble des Ecritures.

C'est pourtant ce que j'ai essayé de faire à petite échelle en faisant intervenir d'autres versets allant dans le sens aussi du châtiment mais qui démontrent que Jésus y allait parfois de façon beaucoup moins virulente dans ce domaine ce qui oblige le lecteur à mettre de l'eau dans le vin de la colère divine lorsqu'il prétend en connaître la teneur.

Oui d'accord on voit qu'il n'est vraiment pas content après ces villes qui ne se repentent pas malgré les miracles qui y ont été opérés mais il les menace simplement de sanctions rigoureuses et non plus d'enfer éternel même si selon son jugement ces villes mériteraient un sort pire que Sodome et Gomorrhe.

Autrement dit même s'il avait parlé avec emportement en menaçant d'enfer éternel on voit bien qu'il ne le pensait pas vraiment et non seulement ça mais c'est une insulte envers lui que de lui prêter de telles intentions.

Récolter tout le mal que l'on peut faire aux autres est très largement suffisant comme châtiment sans la nécessité qu'il soit éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 11 Jan 2017, 23:30

Salut Chribou :

C'est pas un peu périmé cette histoire ??? :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 598
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 00:21

Bonsoir Pascal,

Périmé?

Pourquoi me poses-tu cette question?Je me suis pourtant exprimé assez clairement il me semble à l'effet que oui effectivement cette idée d'un enfer éternel devrait être reléguée aux oubliettes dans le compartiment des mauvais souvenirs ou d'une forme de language qui convenait peut-être à cette époque mais plus aujourd'hui.

En tous cas moi personnellement après avoir fait le bilan de ces versets qui en parlent je ne ressens pas que l'enfer éternel était à prendre au pied-de-la-lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 12:30

Tout à fait, mais en fait il ne s'agit pas d'un mythe mais d'une parousie écrite à la manière d'un conte .
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 13:02

Pascal a écrit:
Tout à fait, mais en fait il ne s'agit pas d'un mythe mais d'une parousie écrite à la manière d'un conte .
Une parousie ? Une présence donc. Mais une présence de qui ou de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 13:26

Adam était un Christ voilà rien de compliqué .
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 13:29

Pascal a écrit:
Adam était un Christ voilà rien de compliqué .
Ce n'est pas de cela que Chribou parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 13:42

éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .

Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 13:49

Pascal a écrit:
éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .
Les humains ne sont pas dotés d'une âme-esprit, ils sont des âmes.

Pascal a écrit:
Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?
Ils existent, et rien ne dit dans la Bible qu'ils vivent dans un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84688
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 13:54

Pascal a écrit:
éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .

Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?

Pourquoi empêcheriez vous un homme de choisir librement et pour toujours une autre voie que le chemin de Jésus, avec son humilité et son amour ?

Pourquoi nier que certains méprisent ce genre de "salut" et l'appelle "un enfer".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 14960
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 17:43

De toutes façons, la bible est clair! Jesus aussi!
L'enfer est éternel!
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 18:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Pascal a écrit:
éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .

Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?

Pourquoi empêcheriez vous un homme de choisir librement et pour toujours une autre voie que le chemin de Jésus, avec son humilité et son amour ?

Pourquoi nier que certains méprisent ce genre de "salut" et l'appelle "un enfer".

Je n'empêche personne de .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 18:34

Ruper a écrit:
christophe a écrit:
Bonjour Ruper

Je vais te répondre par la suite pour le reste de tes propos et cela dès que j’ai du temps.

Je vais déjà répondre à tes dernières affirmations qui sont comme ta signature : c’est marrant cette habitude qu’ont les mahométans de dissimuler leur doctrine pour venir pervertir la Bible comme si que leur corâneries ne pouvais survivre que par cela ; et oui imaginer un intellectuelle musulmans qui devient objectif à la lecture du coran soit il devient athée ou s’il en a le courage apostasie.

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?
Donc, pour toi, s'en tenir à ce que dit la Bible c'est être un hybride entre un  musulman et un témoin de Jéhovah. Pour moi c'est être chrétien !

christophe a écrit:
Observer donc jean 1 :1      

Je cite Ruper : Si pour toi ces versets disent qu'il s'agit de Dieu Père et Fils, il s'agit, non pas d'une trinité, mais d'un binôme. or, Dieu n'est ni un binôme ni une trinité, Il est un seul et Jésus son fils n'est pas Dieu, comme le dit Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".

RP : Avant d’essayer de comprendre ce qu’est la tri _Unité et de dire que le Fils de Dieu n’est pas Dieu il faudrait d’abord que tu enlèves tes lunettes d’esclave de Jibril
C'est qui, Jibril ? Quant à la trinité, je sais ce que c'est. C'est la doctrine d'un dieu en trois personnes complètement ignorée du NT.

christophe a écrit:
les Saintes Ecritures selon les disciples de l’anges déchu Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".
Tu dérailles complètement.

christophe a écrit:
Ça n’existe ni dans la Bible :

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Tu me refais le coup de Hébreux 1:8-9 dont tu ne savais absolument rien et que tu considérais complètement à tort comme étant une preuve que Jésus serait Dieu, alors que c'est démenti même par des traducteurs catholiques. Tu n'y connais rien et tu te permets de dire que je serais un hybride de deux religions ? Mais renseigne-toi un peu avant de dénigrer et de juger. Et sache que ça existe bel et bien dans la Bible "et le verbe était un être divin", ça existe dans les traductions qui respectent la règle de grammaire qui s'applique à des versets de ce genre. Comme la Bible du centenaire de 1929, la Bible segond & Oltramare de 1908, la traduction de Pernot de 1925.  

christophe a écrit:
14 Et le Verbe s’est fait chair
Alors que c'est "Et le verbe a été fait chair" ou "devint chair".

Cordialement

L'approche coranique de Ruper, à propos de la Bible, a été pulvérisée par l'exégèse historico-critique, qui a fait la preuve que l'A.T n'était que la transposition de mythes babyloniens, pour la Genèse, et contredit, pour le reste, en ses affirmations historiques par les archéologues et les scientifiques. En ce qui a trait au nouveau testament, les 4 évangiles sont un tissu de contradictions, seulement utiles  à étayer une prédication légendaire, brodés comme un manteau d'Arlequin, autour du Jésus historique.  

Par contre, selon l'approche historico-confessionnelle, le Symbole originel de Nicée-Constantinople donne la clé du canon scripturaire. Le récit biblique est cohérent de l'A.T au N.T, un lecture biographique des évangiles s'avère possible, grâce à la biographie reçue par l'Église, dans le Credo, à condition d'admettre que la Bible EST la parole du Dieu TRINITAIRE. Ce qui implique, d'office, le Symbole  de Foi, comme exclusive herméneutique biblique autorisée, code de lecture validé par la durée, selon Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Jd.3, Eph.4/47 et Ps.36/10, entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 598
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 18:58

Pascal a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pascal a écrit:
éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .

Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?

Pourquoi empêcheriez vous un homme de choisir librement et pour toujours une autre voie que le chemin de Jésus, avec son humilité et son amour ?

Pourquoi nier que certains méprisent ce genre de "salut" et l'appelle "un enfer".

Je n'empêche personne de .

Bien dans ce cas précis...tu devrais!

Sinon laisser à une personne la liberté de se damner éternellement ce serait encore pire que de ne pas prêter assistance à personne en danger de mort mais heureusement comme tu n'adhères pas à ce mensonge tu es toujours justifié de laisser des âmes imparfaites expérimenter le blasphème en affirmant l'existence d'un enfer éternel qui plus est serait préparé par notre Créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 21:36

Je n'ai pas les moyens d'empêcher un être démoniaque de sévir puisque j'en connais pas . Et d'autre part comment veux tu prêter assistance à un enragé armé jusqu'au dents ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 598
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 21:52

Bien voyons Pascal on ne parle pas nécessairement de ces extrémistes mais simplement d'une personne qui irait brûler en enfer éternellement pour ne pas avoir choisi un Jésus qui lui-même fut-il un temps prétendait n'avoir été envoyé que pour les brebis d'Israel.

Surtout qu'il faut être fait plutôt fort dans la foi pour suivre Jésus jusqu'au bout puisqu'il faut accepter d'être parfois persécuté jusqu'au martyr alors non je regrette mais le Bon Dieu n'abandonnera pas ses Créatures simplement parce qu'elles n'auront pas eu ce courage.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 12 Jan 2017, 22:47

L'idée d'enfer éternel est absurde . Il existe des lieux qui doivent ressembler à des sous dimensions astrales gérées par des êtres peu évolués des âmes où d'autres âmes se repentent plus ou moins et sont face à leurs illusions et remords violents ...
Mais cela ne dure que le temps d'une psychose en HP pour ces êtres là .
Evidemment j'extrapole en prenant pour exemple des êtres malfaisants .

Je me répète en plus : Non je n'irai pas empêcher quelqu'un de faire des erreurs simples de la vie quotidienne car c'est à cette personne d'abord, à qui revient le choix de faire ou ne pas commettre d'erreurs, on ne peut pas jouer les directeurs de conscience en permanence autour de soi .
Cependant et pour être plus clair l'idée de protéger cette personne peut toujours surgir de notre pensée un jour ou l'autre c'est vrai et je n'en suis pas exempt, la compassion n'est pas absente non plus de mes programmes émotionnels .

Et je n'irai pas plus loin, car en fait je répondais à ARNAUD D duquel je n'ai rien compris de ce qu'il m'a dit dans son post de 12h54 ci-dessus, une réponse qu'il m'a faite d'ailleurs qui n'avait aucun rapport avec ce que mon post expliquait .

Bonne soirée .
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 10:49

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
christophe a écrit:
Bonjour Ruper

Je vais te répondre par la suite pour le reste de tes propos et cela dès que j’ai du temps.

Je vais déjà répondre à tes dernières affirmations qui sont comme ta signature : c’est marrant cette habitude qu’ont les mahométans de dissimuler leur doctrine pour venir pervertir la Bible comme si que leur corâneries ne pouvais survivre que par cela ; et oui imaginer un intellectuelle musulmans qui devient objectif à la lecture du coran soit il devient athée ou s’il en a le courage apostasie.

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?
Donc, pour toi, s'en tenir à ce que dit la Bible c'est être un hybride entre un  musulman et un témoin de Jéhovah. Pour moi c'est être chrétien !

christophe a écrit:
Observer donc jean 1 :1      

Je cite Ruper : Si pour toi ces versets disent qu'il s'agit de Dieu Père et Fils, il s'agit, non pas d'une trinité, mais d'un binôme. or, Dieu n'est ni un binôme ni une trinité, Il est un seul et Jésus son fils n'est pas Dieu, comme le dit Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".

RP : Avant d’essayer de comprendre ce qu’est la tri _Unité et de dire que le Fils de Dieu n’est pas Dieu il faudrait d’abord que tu enlèves tes lunettes d’esclave de Jibril
C'est qui, Jibril ? Quant à la trinité, je sais ce que c'est. C'est la doctrine d'un dieu en trois personnes complètement ignorée du NT.

christophe a écrit:
les Saintes Ecritures selon les disciples de l’anges déchu Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".
Tu dérailles complètement.

christophe a écrit:
Ça n’existe ni dans la Bible :

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Tu me refais le coup de Hébreux 1:8-9 dont tu ne savais absolument rien et que tu considérais complètement à tort comme étant une preuve que Jésus serait Dieu, alors que c'est démenti même par des traducteurs catholiques. Tu n'y connais rien et tu te permets de dire que je serais un hybride de deux religions ? Mais renseigne-toi un peu avant de dénigrer et de juger. Et sache que ça existe bel et bien dans la Bible "et le verbe était un être divin", ça existe dans les traductions qui respectent la règle de grammaire qui s'applique à des versets de ce genre. Comme la Bible du centenaire de 1929, la Bible segond & Oltramare de 1908, la traduction de Pernot de 1925.  

christophe a écrit:
14 Et le Verbe s’est fait chair
Alors que c'est "Et le verbe a été fait chair" ou "devint chair".

Cordialement

L'approche coranique de Ruper, à propos de la Bible, a été pulvérisée par l'exégèse historico-critique, qui a fait la preuve que l'A.T n'était que la transposition de mythes babyloniens, pour la Genèse, et contredit, pour le reste, en ses affirmations historiques par les archéologues et les scientifiques. En ce qui a trait au nouveau testament, les 4 évangiles sont un tissu de contradictions, seulement utiles  à étayer une prédication légendaire, brodés comme un manteau d'Arlequin, autour du Jésus historique.  

Par contre, selon l'approche historico-confessionnelle, le Symbole originel de Nicée-Constantinople donne la clé du canon scripturaire. Le récit biblique est cohérent de l'A.T au N.T, un lecture biographique des évangiles s'avère possible, grâce à la biographie reçue par l'Église, dans le Credo, à condition d'admettre que la Bible EST la parole du Dieu TRINITAIRE. Ce qui implique, d'office, le Symbole  de Foi, comme exclusive herméneutique biblique autorisée, code de lecture validé par la durée, selon Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Jd.3, Eph.4/47 et Ps.36/10, entre autres.
Qu'est-ce que tu peux dire comme c........ en si peu de lignes. Le récit biblique est cohérent de l'AT au NT sans l'aide de quoi que ce soit d'autre et surtout pas le crédo qui n'est, sous couvert de profession de foi chrétienne, qu'un traité catholique fortement imprégné de mythologie grecque. Cette idée selon laquelle le crédo catholique serait nécessaire à compréhension des Ecritures est absurde et complètement démentie par les faits. C'est un fantasme, rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 10:54

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
christophe a écrit:
Bonjour Ruper

Je vais te répondre par la suite pour le reste de tes propos et cela dès que j’ai du temps.

Je vais déjà répondre à tes dernières affirmations qui sont comme ta signature : c’est marrant cette habitude qu’ont les mahométans de dissimuler leur doctrine pour venir pervertir la Bible comme si que leur corâneries ne pouvais survivre que par cela ; et oui imaginer un intellectuelle musulmans qui devient objectif à la lecture du coran soit il devient athée ou s’il en a le courage apostasie.

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?
Donc, pour toi, s'en tenir à ce que dit la Bible c'est être un hybride entre un  musulman et un témoin de Jéhovah. Pour moi c'est être chrétien !

christophe a écrit:
Observer donc jean 1 :1      

Je cite Ruper : Si pour toi ces versets disent qu'il s'agit de Dieu Père et Fils, il s'agit, non pas d'une trinité, mais d'un binôme. or, Dieu n'est ni un binôme ni une trinité, Il est un seul et Jésus son fils n'est pas Dieu, comme le dit Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".

RP : Avant d’essayer de comprendre ce qu’est la tri _Unité et de dire que le Fils de Dieu n’est pas Dieu il faudrait d’abord que tu enlèves tes lunettes d’esclave de Jibril
C'est qui, Jibril ? Quant à la trinité, je sais ce que c'est. C'est la doctrine d'un dieu en trois personnes complètement ignorée du NT.

christophe a écrit:
les Saintes Ecritures selon les disciples de l’anges déchu Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".
Tu dérailles complètement.

christophe a écrit:
Ça n’existe ni dans la Bible :

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Tu me refais le coup de Hébreux 1:8-9 dont tu ne savais absolument rien et que tu considérais complètement à tort comme étant une preuve que Jésus serait Dieu, alors que c'est démenti même par des traducteurs catholiques. Tu n'y connais rien et tu te permets de dire que je serais un hybride de deux religions ? Mais renseigne-toi un peu avant de dénigrer et de juger. Et sache que ça existe bel et bien dans la Bible "et le verbe était un être divin", ça existe dans les traductions qui respectent la règle de grammaire qui s'applique à des versets de ce genre. Comme la Bible du centenaire de 1929, la Bible segond & Oltramare de 1908, la traduction de Pernot de 1925.  

christophe a écrit:
14 Et le Verbe s’est fait chair
Alors que c'est "Et le verbe a été fait chair" ou "devint chair".

Cordialement

L'approche coranique de Ruper, à propos de la Bible, a été pulvérisée par l'exégèse historico-critique, qui a fait la preuve que l'A.T n'était que la transposition de mythes babyloniens, pour la Genèse, et contredit, pour le reste, en ses affirmations historiques par les archéologues et les scientifiques. En ce qui a trait au nouveau testament, les 4 évangiles sont un tissu de contradictions, seulement utiles  à étayer une prédication légendaire, brodés comme un manteau d'Arlequin, autour du Jésus historique.  

Par contre, selon l'approche historico-confessionnelle, le Symbole originel de Nicée-Constantinople donne la clé du canon scripturaire. Le récit biblique est cohérent de l'A.T au N.T, un lecture biographique des évangiles s'avère possible, grâce à la biographie reçue par l'Église, dans le Credo, à condition d'admettre que la Bible EST la parole du Dieu TRINITAIRE. Ce qui implique, d'office, le Symbole  de Foi, comme exclusive herméneutique biblique autorisée, code de lecture validé par la durée, selon Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Jd.3, Eph.4/47 et Ps.36/10, entre autres.
Qu'est-ce que tu peux dire comme c........ en si peu de lignes. Le récit biblique est cohérent de l'AT au NT sans l'aide de quoi que ce soit d'autre et surtout pas le crédo qui n'est, sous couvert de profession de foi chrétienne, qu'un traité catholique fortement imprégné de mythologie grecque. Cette idée selon laquelle le crédo catholique serait nécessaire à compréhension des Ecritures est absurde et complètement démentie par les faits. C'est un fantasme, rien d'autre.

Hormis pour qualifier, tu n'offre aucun contre-argument. Avoue, donc, que tu ne sais pas lire. Ce sera plus vite fini... :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 11:22

saint Zibou a écrit:
Hormis pour qualifier, tu n'offre aucun contre-argument.
Il n'est besoin d'aucun contre argument pour se rendre compte que ton crédo n'est d'aucune utilité pour comprendre la Bible. Comment un tel écrit si contraire à la Bible pourrait aider en quoi que ce soit à la comprendre ?


saint Zibou a écrit:
Avoue, donc, que tu ne sais pas lire. Ce sera plus vite fini... :mortderire:
C'est au contraire parce que je sais lire (et mieux que toi manifestement) que tu ne peux pas m'enfumer avec ton crédo. Dans le passé, quand le crédo n'était plus suffisant pour décourager les gens de lire les Ecritures, les adeptes du dit crédo déclenchaient les persécutions. Bien des gens en ont fait les frais, comme les Vaudois, les Lollards, Hussites etc. Ces gens là sont très souvent morts assassinés parce qu'entre autre ils avaient osé remettre en question l'église qui leur cachait les Ecritures avec son crédo. Alors tes sarcasmes destinés à accréditer ton crédo sont de très mauvais goût et particulièrement mal venus. Dieu sait de quoi tu serais capable si l'inquisition était de retour.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14960
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 11:32

Ruper a écrit:

Qu'est-ce que tu peux dire comme c........ en si peu de lignes.
Il y aurait deux Ruper sur ce forum? Impossible!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 11:32

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Hormis pour qualifier, tu n'offre aucun contre-argument.
Il n'est besoin d'aucun contre argument pour se rendre compte que ton crédo n'est d'aucune utilité pour comprendre la Bible. Comment un tel écrit si contraire à la Bible pourrait aider en quoi que ce soit à la comprendre ?


saint Zibou a écrit:
Avoue, donc, que tu ne sais pas lire. Ce sera plus vite fini... :mortderire:
C'est au contraire parce que je sais lire (et mieux que toi manifestement) que tu ne peux pas m'enfumer avec ton crédo. Dans le passé, quand le crédo n'était plus suffisant pour décourager les gens de lire les Ecritures, les adeptes du dit crédo déclenchaient les persécutions. Bien des gens en ont fait les frais, comme les Vaudois, les Lollards, Hussites etc. Ces gens là sont très souvent morts assassinés parce qu'entre autre ils avaient osé remettre en question l'église qui leur cachait les Ecritures avec son crédo. Alors tes sarcasmes destinés à accréditer ton crédo sont de très mauvais goût et particulièrement mal venus. Dieu sait de quoi tu serais capable si l'inquisition était de retour.

Nul n'est besoin de te faire le perroquet de la contre-histoire. Ceci dit, il est curieux que le seul mouvement réformateur, qui ait duré, est justement celui qui a adhéré au Credo...
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 11:43

saint Zibou a écrit:
Nul n'est besoin de te faire le perroquet de la contre-histoire.
Sauf que ce que tu appelles "la contre histoire" c'est l'histoire. Je comprends que ça te dérange, mais de là à nier, faut pas exagérer.

saint Zibou a écrit:
Ceci dit, il est curieux que le seul mouvement réformateur, qui ait duré, est justement celui qui a adhéré au Credo...
Il n'était donc pas si réformateur que ça !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 11:54

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Nul n'est besoin de te faire le perroquet de la contre-histoire.
Sauf que ce que tu appelles "la contre histoire" c'est l'histoire. Je comprends que ça te dérange, mais de là à nier, faut pas exagérer.

saint Zibou a écrit:
Ceci dit, il est curieux que le seul mouvement réformateur, qui ait duré, est justement celui qui a adhéré au Credo...
Il n'était donc pas si réformateur que ça !

En effet, la Réforme n'a jamais voulu détruire l'Église mais préciser le Symbole originel de Nicée-Constantinople, selon les Écritures canoniques, contrairement aux végétations gnostiques, qui tentèrent de l'étouffer...
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 13:28

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Nul n'est besoin de te faire le perroquet de la contre-histoire.
Sauf que ce que tu appelles "la contre histoire" c'est l'histoire. Je comprends que ça te dérange, mais de là à nier, faut pas exagérer.

saint Zibou a écrit:
Ceci dit, il est curieux que le seul mouvement réformateur, qui ait duré, est justement celui qui a adhéré au Credo...
Il n'était donc pas si réformateur que ça !

En effet, la Réforme n'a jamais voulu détruire l'Église mais préciser le Symbole originel de Nicée-Constantinople, selon les Écritures canoniques, contrairement aux végétations gnostiques, qui tentèrent de l'étouffer...
Elle ne voulait peut-être pas détruire l'église, mais elle voulait manifestement s'en affranchir. On se demande bien pourquoi vu qu'elle n'a pas réformé grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 13:48

RenéMatheux a écrit:
De toutes façons, la bible est clair! Jesus aussi!
L'enfer est éternel!

Le pire c'est que tu y crois ......... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1725
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 13:59

donc jésus et le père ne font qu'un malgrès qu'ils soient deux personnes.
Et une troisième personne le Paraclet ,l'Esprit Saint; la Trinité est un mystère que même st Augustin n'a pas pu comprendre. Ce mystère est par définition voilé. Et celui-ci ne sera dévoilé que lorsque nous serons arrivé au bout du chemin dont Jésus nous dis : Je suis le chemin la vérité et la vie.

ptrem

http://croire.la-croix.com/Definitions/Bible/Apotre/Philippe-le-disciple-qui-veut-voir-Dieu

Philippe : « Jésus est l’image du dieu invisible »

Thomas et les autres disciples, en route avec Jésus vers Jérusalem et la Passion, sont intrigués.
Philippe alors formule à voix haute la question de tous : « Eh bien ! montre-nous le Père… » Comment donc connaître Dieu ?
Et Jésus répond : « Voilà si longtemps que tu me connais et tu poses cette question ? Philippe, qui m’a vu a vu le Père » (Jean 14,9).

Et Jésus continue de parler à ses disciples de cette proximité infinie, inimaginable pour nous, qu’il a avec le Père. Le Père et lui ne sont qu’un… Philippe fait ainsi l’expérience que Paul fera aussi lorsqu’il affirmera : « Il est l’image du Dieu invisible, le Premier-né de toute créature » (Colossiens 1,15). Ce que Jean affirme lumineusement dès les premiers mots de son Évangile : « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu » (Jean 1,1). J. N.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1725
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 14:44


Texte appartenant au site de : livres-mystiques.com de © Roland Soyer - 1/05/1999


très beau Sermon (interprétation)

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Lemann/Satan.html



Satan Contre Jésus

par l’abbé augustin lémann

Chanoine honoraire de la Primatiale Professeur aux Facultés catholiques de Lyon.
l’université catholique revue publiée sous la direction d’un comité de professeurs des facultés catholiques de lyon - imp. vitte, rue de la quarantaine, 18.

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 15:26

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Nul n'est besoin de te faire le perroquet de la contre-histoire.
Sauf que ce que tu appelles "la contre histoire" c'est l'histoire. Je comprends que ça te dérange, mais de là à nier, faut pas exagérer.

saint Zibou a écrit:
Ceci dit, il est curieux que le seul mouvement réformateur, qui ait duré, est justement celui qui a adhéré au Credo...
Il n'était donc pas si réformateur que ça !

En effet, la Réforme n'a jamais voulu détruire l'Église mais préciser le Symbole originel de Nicée-Constantinople, selon les Écritures canoniques, contrairement aux végétations gnostiques, qui tentèrent de l'étouffer...
Elle ne voulait peut-être pas détruire l'église, mais elle voulait manifestement s'en affranchir. On se demande bien pourquoi vu qu'elle n'a pas réformé grand chose.

La réforme ne voulait pas s'affranchit mais préciser le
Credo de l'Église. Tu ne comprends rien à rien. :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 15:48

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:

Sauf que ce que tu appelles "la contre histoire" c'est l'histoire. Je comprends que ça te dérange, mais de là à nier, faut pas exagérer.


Il n'était donc pas si réformateur que ça !

En effet, la Réforme n'a jamais voulu détruire l'Église mais préciser le Symbole originel de Nicée-Constantinople, selon les Écritures canoniques, contrairement aux végétations gnostiques, qui tentèrent de l'étouffer...
Elle ne voulait peut-être pas détruire l'église, mais elle voulait manifestement s'en affranchir. On se demande bien pourquoi vu qu'elle n'a pas réformé grand chose.

La réforme ne voulait pas s'affranchit mais préciser le
Credo de l'Église. Tu ne comprends rien à rien. :mortderire:
C'est ça, je ne comprends rien à rien, sauf que la réforme qui, selon toi, ne voulait pas s'affranchir de l'église catholique, s'en est pourtant bel et bien affranchie à tel point que ce fut entre les "papistes" et les protestants une guerre meurtrière qui a duré plusieurs siècles.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 16:16

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:


En effet, la Réforme n'a jamais voulu détruire l'Église mais préciser le Symbole originel de Nicée-Constantinople, selon les Écritures canoniques, contrairement aux végétations gnostiques, qui tentèrent de l'étouffer...
Elle ne voulait peut-être pas détruire l'église, mais elle voulait manifestement s'en affranchir. On se demande bien pourquoi vu qu'elle n'a pas réformé grand chose.

La réforme ne voulait pas s'affranchit mais préciser le
Credo de l'Église. Tu ne comprends rien à rien. :mortderire:
C'est ça, je ne comprends rien à rien, sauf que la réforme qui, selon toi, ne voulait pas s'affranchir de l'église catholique, s'en est pourtant bel et bien affranchie à tel point que ce fut entre les "papistes" et les protestants une guerre meurtrière qui a duré plusieurs siècles.

Les guerres entre chrétiens n'ont jamais altéré le Credo, comme en font foi les conflits orthodoxes-papistes, ou papistes-protestants.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 16:51

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:

Elle ne voulait peut-être pas détruire l'église, mais elle voulait manifestement s'en affranchir. On se demande bien pourquoi vu qu'elle n'a pas réformé grand chose.

La réforme ne voulait pas s'affranchit mais préciser le
Credo de l'Église. Tu ne comprends rien à rien. :mortderire:
C'est ça, je ne comprends rien à rien, sauf que la réforme qui, selon toi, ne voulait pas s'affranchir de l'église catholique, s'en est pourtant bel et bien affranchie à tel point que ce fut entre les "papistes" et les protestants une guerre meurtrière qui a duré plusieurs siècles.

Les guerres entre chrétiens n'ont jamais altéré le Credo, comme en font foi les conflits orthodoxes-papistes, ou papistes-protestants.
Et le crédo n'a jamais été la condition à la compréhension de la Bible, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 17:03

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:


La réforme ne voulait pas s'affranchit mais préciser le
Credo de l'Église. Tu ne comprends rien à rien. :mortderire:
C'est ça, je ne comprends rien à rien, sauf que la réforme qui, selon toi, ne voulait pas s'affranchir de l'église catholique, s'en est pourtant bel et bien affranchie à tel point que ce fut entre les "papistes" et les protestants une guerre meurtrière qui a duré plusieurs siècles.

Les guerres entre chrétiens n'ont jamais altéré le Credo, comme en font foi les conflits orthodoxes-papistes, ou papistes-protestants.
Et le crédo n'a jamais été la condition à la compréhension de la Bible, bien au contraire.

Ce n'est pas ce que les Églises, rassemblant 2 milliards de chrétiens prétendent, depuis deux mille ans. A ce effet, lisez le document: Confesser la Foi commune, publié au Cerf, sous les auspices du Vatican et du Conseil œcuménique des Églises, en 1993.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 17:20

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:

C'est ça, je ne comprends rien à rien, sauf que la réforme qui, selon toi, ne voulait pas s'affranchir de l'église catholique, s'en est pourtant bel et bien affranchie à tel point que ce fut entre les "papistes" et les protestants une guerre meurtrière qui a duré plusieurs siècles.

Les guerres entre chrétiens n'ont jamais altéré le Credo, comme en font foi les conflits orthodoxes-papistes, ou papistes-protestants.
Et le crédo n'a jamais été la condition à la compréhension de la Bible, bien au contraire.

Ce n'est pas ce que les Églises, rassemblant 2 milliards de chrétiens prétendent, depuis deux mille ans.
Aucune église actuelle n'existe depuis 2000 ans, et le crédo non plus, alors ce qu'elles prétendent.....

saint Zibou a écrit:
A ce effet, lisez le document: Confesser la Foi commune, publié au Cerf, sous les auspices du Vatican et du Conseil œcuménique des Églises, en 1993.
Tu as oublié de donner le lien.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 17:41

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:


Les guerres entre chrétiens n'ont jamais altéré le Credo, comme en font foi les conflits orthodoxes-papistes, ou papistes-protestants.
Et le crédo n'a jamais été la condition à la compréhension de la Bible, bien au contraire.

Ce n'est pas ce que les Églises, rassemblant 2 milliards de chrétiens prétendent, depuis deux mille ans.
Aucune église actuelle n'existe depuis 2000 ans, et le crédo non plus, alors ce qu'elles prétendent.....

saint Zibou a écrit:
A ce effet, lisez le document: Confesser la Foi commune, publié au Cerf, sous les auspices du Vatican et du Conseil œcuménique des Églises, en 1993.
Tu as oublié de donner le lien.

Si aucune Église n'existe depuis 2000 ans, alors ton dieu n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 13 Jan 2017, 23:21

saint Zibou a écrit:
Si aucune Église n'existe depuis 2000 ans, alors ton dieu n'existe pas.
Le christianisme existait, mais il n'était représenté par aucune des églises actuelles qui elles n'existaient pas encore. Il a toujours existé en marge des religions chrétiennes. Quant à celui dont tu dis ton dieu n'existe pas, il existe bel et bien, il s'agit du seul vrai Dieu dont le nom est yhwh, le Dieu et Père de Jésus Christ : "moi je suis le alpha et le oméga oracle de yhwh dieu celui qui est et qui était et qui vient [le dieu] des armées" Apocalypse 1:8 (C.Tresmontant).
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 00:17

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si aucune Église n'existe depuis 2000 ans, alors ton dieu n'existe pas.
Le christianisme existait, mais il n'était représenté par aucune des églises actuelles qui elles n'existaient pas encore. Il a toujours existé en marge des religions chrétiennes. Quant à celui dont tu dis ton dieu n'existe pas, il existe bel et bien, il s'agit du seul vrai Dieu dont le nom est yhwh, le Dieu et Père de Jésus Christ : "moi je suis le alpha et le oméga oracle de yhwh dieu celui qui est et qui était et qui vient [le dieu] des armées" Apocalypse 1:8 (C.Tresmontant).

S'il n'y a pas identité entre l'Église primitive et l'Église actuelle, ton dieu est impuissant.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1371
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 11:07

Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .
Les humains ne sont pas dotés d'une âme-esprit, ils sont des âmes.

Pascal a écrit:
Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?
Ils existent, et rien ne dit dans la Bible qu'ils vivent dans un enfer.


Non les humains sont des entités* composée d'un corps physique, éthérique, astral, et causal ou âme pour les Chrétien ou esprit pour les Asiatiques .

* : entités = humanoides voir wiki .

En terme de diable les synonymes ne manquent pas, à toutes les sauces d'ailleurs mais en réalité il s'agit d'entités humaines qui n'ont qu'une âme jeune ou peu développée ou encore exposées à la déviances etc ... Dieu sait qu'ils sont des âmes naissantes c'est pourquoi nul n'est destiné à être rejeté dans les chaudrons de l'enfer ou souffrir au delà des limites de ses forces .

Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 13:03

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si aucune Église n'existe depuis 2000 ans, alors ton dieu n'existe pas.
Le christianisme existait, mais il n'était représenté par aucune des églises actuelles qui elles n'existaient pas encore. Il a toujours existé en marge des religions chrétiennes. Quant à celui dont tu dis ton dieu n'existe pas, il existe bel et bien, il s'agit du seul vrai Dieu dont le nom est yhwh, le Dieu et Père de Jésus Christ : "moi je suis le alpha et le oméga oracle de yhwh dieu celui qui est et qui était et qui vient [le dieu] des armées" Apocalypse 1:8 (C.Tresmontant).

S'il n'y a pas identité entre l'Église primitive et l'Église actuelle, ton dieu est impuissant.
Mon dieu ? Mais mon dieu est le vrai Dieu et s'il n'y a pas identité entre l'église primitive et l'église actuelle ça n'est pas sa faute. De tout temps Dieu a soutenu et soutient ceux qui se conforment réellement à sa Parole la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 13:14

Pascal a écrit:
Ruper a écrit:
Pascal a écrit:
éh bien Chribou a raison il n'existe aucun enfer éternel pour les entités humanoides dotés d'une âme-esprit .
Les humains ne sont pas dotés d'une âme-esprit, ils sont des âmes.

Pascal a écrit:
Mais pourtant les diables eux existent encore n'est-ce pas Mr Ruper ?
Ils existent, et rien ne dit dans la Bible qu'ils vivent dans un enfer.


Non les humains sont des entités* composée d'un corps physique, éthérique, astral, et causal ou âme pour les Chrétien ou esprit pour les Asiatiques .

*  : entités = humanoides voir wiki .
Wiki ne fait que reprendre les idées reçues sur le sujet, alors on s'en fout. Selon les Ecritures, l'homme EST une âme une et indivisible. A la mort de l'homme, c'est l'âme qui meurt.

Pascal a écrit:
En terme de diable les synonymes ne manquent pas, à toutes les sauces d'ailleurs mais en réalité il s'agit d'entités humaines qui n'ont qu'une âme jeune ou peu développée ou encore exposées à la déviances etc ... Dieu sait qu'ils sont des âmes naissantes c'est pourquoi nul n'est destiné à être rejeté dans les chaudrons de l'enfer ou souffrir au delà des limites de ses forces .
Je ne sais pas d'où tu tiens ça, mais ça n'est pas de la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1725
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 13:55

Je ne savais pas ou insérer ce texte mais comme il est question de l'Enfer dans ce fil , je l'ai fait.
http://www.foicatholique.com/2016/04/le-mal-et-lenfer.html

FOI BIBLE ET APOLOGÉTIQUE CATHOLIQUE

Le mal et l'enfer
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 13:59

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si aucune Église n'existe depuis 2000 ans, alors ton dieu n'existe pas.
Le christianisme existait, mais il n'était représenté par aucune des églises actuelles qui elles n'existaient pas encore. Il a toujours existé en marge des religions chrétiennes. Quant à celui dont tu dis ton dieu n'existe pas, il existe bel et bien, il s'agit du seul vrai Dieu dont le nom est yhwh, le Dieu et Père de Jésus Christ : "moi je suis le alpha et le oméga oracle de yhwh dieu celui qui est et qui était et qui vient [le dieu] des armées" Apocalypse 1:8 (C.Tresmontant).

S'il n'y a pas identité entre l'Église primitive et l'Église actuelle, ton dieu est impuissant.
Mon dieu ? Mais mon dieu est le vrai Dieu et s'il n'y a pas identité entre l'église primitive et l'église actuelle ça n'est pas sa faute. De tout temps Dieu a soutenu et soutient ceux qui se conforment réellement à sa Parole la Bible.

Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 14:12

saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10583
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 14:17

Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !

Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 843
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 14 Jan 2017, 14:47

saint Zibou a écrit:
Ruper a écrit:
saint Zibou a écrit:
Si Jésus-Christ n'est pas Dieu et que Dieu ne s'est pas fait homme, alors cette entité, par toi, nommée "dieu", ne nous intéresse pas!
Le Vrai Dieu ne t'intéresse pas ? C'est regrettable pour toi !

Ta chose ne peut m'intéresser (inter = entre/esse = être), puisqu'il n'y a RIEN de commun entre nous... Rolling Eyes
Ma chose ? Tu insultes Dieu en disant ça, et s'il n'y a rien de commun entre nous c'est parce qu'il n'y a rien de commun entre toi et la Parole de Dieu, la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adam et Eve : le mythe biblique pervers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Récit biblique d'Adam et Eve : mythe ou réalité ?
» Le mythe du jardin d'Eden
» D'ou vient l'expression pomme d'Adam
» Une symbolique d'Adam et Eve, à découvrir...
» vrai symbolisme d'Adam et Eve, apprennez.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: