DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adam et Eve : le mythe biblique pervers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
christophe



Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 27 Déc 2016, 07:58

Bonjour Ruper

Tu dis : On comprend mieux comment ils procèdent en lisant 2 Pierre 1:1 dans la Bible de Jérusalem (édition de 1998) qui dit : "Syméon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus Christ....". Une note en bas de page de cette même traduction dit : 'Ou : "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" '. Que faut-il en déduire, selon vous ?

RP :
J’en déduis que les traducteurs de la Bible de Jérusalem (édition de 1998) ont de l’humilité face à la parole de Dieu : « Une note en bas de page de cette même traduction dit : 'Ou : "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" '.

Mais où est le problème si ce n’est dans ta tête, car il peut y avoir distinction mais il n’y a pas séparation : Jean 10 :29,31 « … moi et le Père nous somme un … »et Jean 14 :8,10 » « … celui qui m’a vu a vu le Père... »

Et je dirais aussi que je comprends mieux comment procède la secte des témoins de Jéhovah qui eux ont pris le parti d’imposer cette traduction, de la Bible des témoins de jehova 2 pierre 1 :1 Simon Pierre, esclave et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont obtenu une foi, [c’est-à-dire] le même privilège que nous, par la justice de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ.

Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il sait fait Dieu ?

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 27 Déc 2016, 10:05

christophe a écrit:

Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il "s'est" fait Dieu ?

Fraternellement
ChrisTophe                                            

Après tout ce n'est pas bien compliqué. Dieu est tout Amour? Alors de partout oú il y a Amour il y a Dieu. Il se trouve que Jésus ne s'est pas contenté d'affirmer faire Un avec le Père, mais il a démontré être Dieu par ses actes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 27 Déc 2016, 15:41

christophe a écrit:
Bonjour Ruper

Tu dis : On comprend mieux comment ils procèdent en lisant 2 Pierre 1:1 dans la Bible de Jérusalem (édition de 1998) qui dit : "Syméon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus Christ....". Une note en bas de page de cette même traduction dit : 'Ou : "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" '. Que faut-il en déduire, selon vous ?

RP :
J’en déduis que les traducteurs de la Bible de Jérusalem (édition de 1998) ont de l’humilité face à la parole de Dieu : « Une note en bas de page de cette même traduction dit : 'Ou : "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" '.

Mais où est le problème si ce n’est dans ta tête
Le problème est dans leurs croyances qu'ils promeuvent dans leur traduction. Car si, en plus de l'humilité, ils avaient fait preuve d'objectivité il auraient préféré "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" qui s'accorde bien mieux avec le contexte du NT.

christophe a écrit:
il peut y avoir distinction mais il n’y a pas séparation : Jean 10 :29,31 « … moi et le Père nous somme un … »
Ils sont UN parce qu'ils sont en parfait accord en pensée et en action. Pour mieux comprendre la nature exacte de cette unité, il faut se reporter à Jean 17:21 : "Je prie pour que tous soient un. Père, qu'ils soient unis à nous, comme toi tu es uni à moi et moi à toi. Qu'ils soient un pour que le monde croie que tu m'as envoyé".

christophe a écrit:
et Jean 14 :8,10 » « … celui qui m’a vu a vu le Père... »
Oui, en ce sens qu'il reflétait les qualités et la personnalité de Dieu son Père. A moins que tu penses que Dieu a une apparence humaine, comme les divinités de la mythologie grecque ?

christophe a écrit:
Et je dirais aussi que je comprends mieux comment procède la secte des témoins de Jéhovah
Laisse donc la secte des TDJ où elle est, ce n'est pas d'elle dont nous parlons.

christophe a écrit:
Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il sait fait Dieu ?
Parce qu'il a dit qu'il est le Fils de Dieu et qu'ils en ont déduit à tort qu'il se faisait Dieu.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 27 Déc 2016, 15:45

Gérard2 a écrit:
il a démontré être Dieu par ses actes.
Sauf qu'il a affirmé ne pas être Dieu. Quant à ses actes, ils montrent que Dieu était avec lui, pas qu'il est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5279
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mar 27 Déc 2016, 15:57

il est écrit
le christ est avec dieu et les hommes sont avec le christ
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 28 Déc 2016, 10:52

Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
il a démontré être Dieu par ses actes.
Sauf qu'il a affirmé ne pas être Dieu. Quant à ses actes, ils montrent que Dieu était avec lui, pas qu'il est Dieu.

Si Dieu et le Christ font Un, peux-tu me dire la différence qu'il y a entre l'Un et l'Autre?
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 28 Déc 2016, 11:16



Bonjour Ruper

Tu dis :
Le problème est dans leurs croyances qu'ils promeuvent dans leur traduction. Car si, en plus de l'humilité, ils avaient fait preuve d'objectivité ils auraient préféré "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" qui s'accorde bien mieux avec le contexte du NT.

RP :Je veux bien admettre que nous somme Christo centré mais grâce de Dieu, merci. Si pour toi c’est un manque d’objectivité c’est parce que tu sépares la source de son verbe mais pour un Chrétien ils sont insécable comme la lumière et le soleil : Jésus-Christ est sauveur c’est parce qu’il est Dieu 1Timothée 2 :3 Voilà ce qui est bon et ce qui plaît à Dieu notre Sauveur,4 lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité 5 Car Dieu est unique, unique aussi le médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même.

Mais qu’elle homme est-il ce médiateur et bien c’est le Fils de l’homme ( vrai Dieu vrai homme) et qui est -il « 6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;8 et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom (Yahvé),10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (LSG) philippiens 2 :6,11

Tu dis : Ils sont UN parce qu'ils sont en parfait accord en pensée et en action. Pour mieux comprendre la nature exacte de cette unité, il faut se reporter à Jean 17: 21 : "Je prie pour que tous soient un. Père, qu'ils soient unis à nous, comme toi tu es uni à moi et moi à toi. Qu'ils soient un pour que le monde croie que tu m'as envoyé".

RP : l’unité de relation que le Fils unique engendré partage avec son Père n’a rien de comparable avec ses fils adoptif : Romains 8:15 Aussi bien n’avez-vous pas reçu un esprit d’esclaves pour retomber dans la crainte ; vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier : Abba ! Père ! Ephésiens 1:5 déterminant d’avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus Christ. Tel fut le bon plaisir de sa volonté,

Tu dis : Oui, en ce sens qu'il reflétait les qualités et la personnalité de Dieu son Père. A moins que tu penses que Dieu a une apparence humaine, comme les divinités de la mythologie grecque ?

RP : c’est marrant que tu admets que le Fils de l’homme qui a pour Père Dieu et qu’Il « reflétait les qualités et la personnalité de Dieu ne peux pas être Dieu lui-même : car aucun être incarné ne peux refléter les qualités et la personnalité de Dieu si ce n’est Dieu fait chair. Dieu prend l’apparence qu’il désire et celle -ci n’est pas conditionner à ce qui te semble possible ou pas : trois hommes apparaissent à Abraham deux parte à Sodome donc un reste avec Abraham, que celui-ci identifie comme Yahvé !

Les grecques n’étaient pas monothéistes leur divinité avait des passions humaines ; Le Fils Unique engendré est sans péché car il est Dieu ! Et le discours de Paule à l’aéropage (acte 17 :22) ne semble pas avoir convaincu les Grecques de mettre le Fils de l’homme au panthéon à la place du dieu inconnue. On ne voit pas Dieu ont vois ce que Dieu veut nous faire voire de Lui et Dieu est un Dieu d’homme c’est pour cela que le Fils unique engendré de Dieu a une apparence humaine et ne se manifeste plus dans la nuée ou dans un buisson ardent ou derrière le rideau du temple.

Dans ta grande objectivité aurais tu déjà oublier ce que nous dit avec insistance la Genèse : « Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre. »27 Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. (Genèse 1 : 26,27) Puis Yahvé Dieu dit : « Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu’il n’étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l’arbre de vie, n’en mange et ne vive pour toujours ! » (Genèse 3 :22)

je te dis : Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il sait fait Dieu ?

je te cite :Parce qu'il a dit qu'il est le Fils de Dieu et qu'ils en ont déduit à tort qu'il se faisait Dieu.

RP : réfléchis Ruper le Fils de Dieu ne peux pas être moins que Dieu son Père et pour analogie : la lumière n’est pas moins que le soleil. Dans ta grande objectivité aurais tu déjà oublier les paroles de Dieu le Père : Hébreux 1 :8 Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ;9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.10 Et encore : Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains ;

Encore une fois les Juifs ont fini par en déduire ce que tu ne sembles surtout ne pas vouloir comprendre : cette relation Père, Fils, qui ne se conçois pas que selon la chair mais dans l’unité de ce qu’il son Dieu et pour les Juifs de l’ancien testament le fait que Jésus constamment s’adresse à Dieu en disant mon Père et bien les Juifs ont fini par comprendre ceux que cela impliquais : « il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu » un verdict mortel que Jésus n’a jamais démentis et en plus il enfonce le clou « afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père »

Jean 5:17 Mais il leur répondit : « Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent et j’œuvre moi aussi. »18 Ainsi les Juifs n’en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu.19 Jésus reprit donc la parole et leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, qu’il ne le voie faire au Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement.20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, à vous en stupéfier.21 Comme le Père en effet ressuscite les morts et leur redonne vie, ainsi le Fils donne vie à qui il veut.22 Car le Père ne juge personne ; il a donné au Fils le jugement tout entier,23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Fraternellement
ChrisTophe




Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 28 Déc 2016, 17:43

Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
il a démontré être Dieu par ses actes.
Sauf qu'il a affirmé ne pas être Dieu. Quant à ses actes, ils montrent que Dieu était avec lui, pas qu'il est Dieu.

Si Dieu et le Christ font Un, peux-tu me dire la différence qu'il y a entre l'Un et l'Autre?
Relis Jean 17:21.







Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 28 Déc 2016, 20:15

christophe a écrit:


Bonjour Ruper

Tu dis :
Le problème est dans leurs croyances qu'ils promeuvent dans leur traduction. Car si, en plus de l'humilité, ils avaient fait preuve d'objectivité ils auraient préféré "de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ" qui s'accorde bien mieux avec le contexte du NT.

RP :Je veux bien admettre que nous somme Christo centré mais grâce de Dieu, merci. Si pour toi c’est un manque d’objectivité c’est parce que tu sépares la source de son verbe mais pour un Chrétien ils sont insécable comme la lumière et le soleil : Jésus-Christ est sauveur c’est parce qu’il est Dieu 1Timothée 2 :3 Voilà ce qui est bon et ce qui plaît à Dieu notre Sauveur,4 lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité 5 Car Dieu est unique, unique aussi le médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même.
Et comme Dieu est appelé sauveur, Jésus est forcément Dieu ? C'est ça ? Sauf que Dieu a droit aussi au titre de sauveur parce que c'est lui qui est à l'origine du sauvetage de l'humanité. Donc tu ne peux pas dire en toute objectivité que Jésus est sauveur parce qu'il est Dieu. Dieu et Jésus sont tous deux sauveurs mais l'un est Dieu et pas l'autre.

christophe a écrit:
Mais qu’elle homme est-il ce médiateur et bien c’est le  Fils de l’homme ( vrai Dieu vrai homme)
La notion de "vrai Dieu vrai homme" tu la tiens d'où ?

christophe a écrit:
et qui est -il « 6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,7  mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;8  et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.9  C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom (Yahvé),10  afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,11  et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (LSG) philippiens 2 :6,11
Ces versets portent en eux même le fait que Jésus n'est pas Dieu, puisqu'il y est dit que "Dieu l'a souverainement élevé". Puisqu'il a fallu que ce soit Dieu qui l'élève, c'est qu'il n'est pas Dieu.

christophe a écrit:
Tu dis : Ils sont UN parce qu'ils sont en parfait accord en pensée et en action. Pour mieux comprendre la nature exacte de cette unité, il faut se reporter à Jean 17: 21 : "Je prie pour que tous soient un. Père, qu'ils soient unis à nous, comme toi tu es uni à moi et moi à toi. Qu'ils soient un pour que le monde croie que tu m'as envoyé".

RP : l’unité de relation que le Fils unique engendré partage avec son Père n’a rien de comparable avec ses fils adoptif
Pourtant c'est de la même unité qu'il s'agit, unité qui ne signifie nullement que Dieu et Jésus sont une même personne ou un même Dieu.

christophe a écrit:
Tu dis : Oui, en ce sens qu'il reflétait les qualités et la personnalité de Dieu son Père. A moins que tu penses que Dieu a une apparence humaine, comme les divinités de la mythologie grecque ?

RP : c’est marrant que tu admets que le Fils de l’homme qui a pour Père Dieu et qu’Il « reflétait les qualités et la personnalité de Dieu ne peux pas être Dieu lui-même : car aucun être incarné ne peux refléter les qualités et la personnalité de Dieu si ce n’est Dieu fait chair.
Il reflétait les qualités et la personnalité de Dieu autant qu'un homme parfait puisse le faire, d'autant que Jésus n'a jamais prétendu être Dieu, que ce soit fait chair ou non.

christophe a écrit:
Dieu prend l’apparence qu’il désire et celle -ci n’est pas conditionner à ce qui te semble possible ou pas : trois hommes apparaissent à Abraham deux parte à Sodome donc un reste avec Abraham, que celui-ci identifie comme Yahvé !
Dieu n'a jamais pris quelque apparence que ce soit, jamais. Il a toujours envoyé des anges pour le représenter, ce qui n'a pas empêché que les hommes se sont toujours adressés à ces anges comme s'ils s'adressaient directement à Dieu lui-même. Abraham à Mamré en est un exemple, comme Jacob luttant avec l'ange, ou Moïse devant le buisson ardent etc....

christophe a écrit:
Le Fils Unique engendré est sans péché car il est Dieu !
Pas du tout, c'est parce qu'il était un homme parfait, tous les autres humains étant pécheurs sans exception.

christophe a écrit:
je te dis : Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il sait fait Dieu ?

je te cite :Parce qu'il a dit qu'il est le Fils de Dieu et qu'ils en ont déduit à tort qu'il se faisait Dieu.

RP : réfléchis Ruper le Fils de Dieu ne peux pas être moins que Dieu son Père et pour analogie : la lumière n’est pas moins que le soleil.  
Comme quoi, quand on donne un exemple il faut comparer ce qui est comparable. Réfléchis à ton tour, le fils de Dieu étant une créature ayant eu un commencement, il ne peut pas être Dieu.

christophe a écrit:
Dans ta grande objectivité aurais tu déjà oublier les paroles de Dieu le Père : Hébreux 1 :8  Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ;9  Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.
Ce passage est une citation du psaume 45. Lorsque les juifs ont fait la traduction de l'AT appelée Septante, ils ont traduit avec l'idée, non pas que le personnage appelé Dieu est réellement Dieu, mais comme le dit en note la Bible de Maredsous : Ô Dieu : ce titre désigne ici le roi auquel s'adresse tout le poème. - Texte cité dans Hébr. 1:8-9. Autrement dit, dans la Septante, comme dans Hébreux 1: 8 et 9, le mot Dieu est employé comme titre protocolaire. Pour bien comprendre ce que dit le psaume 45 versets 7 et 8 dont, je le rappelle, Hébreux 1:8 et 9 est une citation, il faut se reporter à la Bible de Jérusalem (1998) qui restitue bien l'hébreu et non la Septante : "Ton trône est de Dieu pour toujours et à jamais ! (...) C'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a donné l'onction....".

christophe a écrit:
Encore une fois les Juifs ont fini par en déduire ce que tu ne sembles surtout ne pas vouloir comprendre : cette relation Père, Fils,  qui ne se conçois pas que selon la chair mais dans l’unité de ce qu’il son Dieu et pour les Juifs de l’ancien testament le fait que Jésus constamment s’adresse à Dieu en disant mon Père et bien les Juifs ont fini par comprendre ceux que cela impliquais : « il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu » un verdict mortel que Jésus n’a jamais  démentis
Oui, pour les juifs de l'époque il se faisait égal à Dieu mais Jésus n'a jamais affirmé être Dieu.

christophe a écrit:
Jean 5:17  Mais il leur répondit : « Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent et j’œuvre moi aussi. »18  Ainsi les Juifs n’en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu.19  Jésus reprit donc la parole et leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, qu’il ne le voie faire au Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement.20  Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, à vous en stupéfier.21  Comme le Père en effet ressuscite les morts et leur redonne vie, ainsi le Fils donne vie à qui il veut.22  Car le Père ne juge personne ; il a donné au Fils le jugement tout entier,23  afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.24  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.
Si pour toi ces versets disent qu'il s'agit de Dieu Père et Fils, il s'agit, non pas d'une trinité, mais d'un binôme. or, Dieu n'est ni un binôme ni une trinité, Il est un seul et Jésus son fils n'est pas Dieu, comme le dit Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 01:50

Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
il a démontré être Dieu par ses actes.
Sauf qu'il a affirmé ne pas être Dieu. Quant à ses actes, ils montrent que Dieu était avec lui, pas qu'il est Dieu.

Si Dieu et le Christ font Un, peux-tu me dire la différence qu'il y a entre l'Un et l'Autre?
Relis Jean 17:21.


Pardon? C'est à toi de lire et de COMPRENDRE Jean 17:21.
Ensuite, quand tu auras compris, répond à la question au lieu de te débiner.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 08:03

Bonjour Ruper

Je vais te répondre par la suite pour le reste de tes propos et cela dès que j’ai du temps.

Je vais déjà répondre à tes dernières affirmations qui sont comme ta signature : c’est marrant cette habitude qu’ont les mahométans de dissimuler leur doctrine pour venir pervertir la Bible comme si que leur corâneries ne pouvais survivre que par cela ; et oui imaginer un intellectuelle musulmans qui devient objectif à la lecture du coran soit il devient athée ou s’il en a le courage apostasie.

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?

Observer donc jean 1 :1

Je cite Ruper : Si pour toi ces versets disent qu'il s'agit de Dieu Père et Fils, il s'agit, non pas d'une trinité, mais d'un binôme. or, Dieu n'est ni un binôme ni une trinité, Il est un seul et Jésus son fils n'est pas Dieu, comme le dit Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".

RP : Avant d’essayer de comprendre ce qu’est la tri _Unité et de dire que le Fils de Dieu n’est pas Dieu il faudrait d’abord que tu enlèves tes lunettes d’esclave de Jibril :

les Saintes Ecritures selon les disciples de l’anges déchu Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".

Ça n’existe ni dans la Bible :

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Ni dans « Les Saintes Ecritures » des témoins de Jéhovah : Jean 1 : 1 Au commencement la Parole était, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était un dieu.

Petit rappel (JER) :
Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.2 Il était au commencement auprès de Dieu.3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.4 Ce qui fut en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,5 et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas saisie.
14 Et le Verbe s’est fait chair et il a campé parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu’il tient du Père comme Unique-Engendré, plein de grâce et de vérité.

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 11:43

christophe a écrit:

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?

Christophe, il ne fait aucun doute que Ruper est TdJ. Il se cache (et ment) pour essayer de démontrer (sans éveiller d'aprioris) qu'il suit fidèlement ce qui est écrit dans la bible et rien d'autre. Il ne fait que démontrer la profonde naïveté dont fait preuve ce mouvement sectaire.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 17:28

christophe a écrit:
Bonjour Ruper

Je vais te répondre par la suite pour le reste de tes propos et cela dès que j’ai du temps.

Je vais déjà répondre à tes dernières affirmations qui sont comme ta signature : c’est marrant cette habitude qu’ont les mahométans de dissimuler leur doctrine pour venir pervertir la Bible comme si que leur corâneries ne pouvais survivre que par cela ; et oui imaginer un intellectuelle musulmans qui devient objectif à la lecture du coran soit il devient athée ou s’il en a le courage apostasie.

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?
Donc, pour toi, s'en tenir à ce que dit la Bible c'est être un hybride entre un  musulman et un témoin de Jéhovah. Pour moi c'est être chrétien !

christophe a écrit:
Observer donc jean 1 :1      

Je cite Ruper : Si pour toi ces versets disent qu'il s'agit de Dieu Père et Fils, il s'agit, non pas d'une trinité, mais d'un binôme. or, Dieu n'est ni un binôme ni une trinité, Il est un seul et Jésus son fils n'est pas Dieu, comme le dit Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".

RP : Avant d’essayer de comprendre ce qu’est la tri _Unité et de dire que le Fils de Dieu n’est pas Dieu il faudrait d’abord que tu enlèves tes lunettes d’esclave de Jibril
C'est qui, Jibril ? Quant à la trinité, je sais ce que c'est. C'est la doctrine d'un dieu en trois personnes complètement ignorée du NT.

christophe a écrit:
les Saintes Ecritures selon les disciples de l’anges déchu Jean 1:1 : "et le Verbe était un être divin".
Tu dérailles complètement.

christophe a écrit:
Ça n’existe ni dans la Bible :

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Tu me refais le coup de Hébreux 1:8-9 dont tu ne savais absolument rien et que tu considérais complètement à tort comme étant une preuve que Jésus serait Dieu, alors que c'est démenti même par des traducteurs catholiques. Tu n'y connais rien et tu te permets de dire que je serais un hybride de deux religions ? Mais renseigne-toi un peu avant de dénigrer et de juger. Et sache que ça existe bel et bien dans la Bible "et le verbe était un être divin", ça existe dans les traductions qui respectent la règle de grammaire qui s'applique à des versets de ce genre. Comme la Bible du centenaire de 1929, la Bible segond & Oltramare de 1908, la traduction de Pernot de 1925.  

christophe a écrit:
14 Et le Verbe s’est fait chair
Alors que c'est "Et le verbe a été fait chair" ou "devint chair".

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 17:33

Gérard2 a écrit:
christophe a écrit:

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?

Christophe, il ne fait aucun doute que Ruper est TdJ. Il se cache (et ment) pour essayer de démontrer (sans éveiller d'aprioris) qu'il suit fidèlement ce qui est écrit dans la bible et rien d'autre.
Sauf que tu ne peux pas apporter la moindre preuve que ce que je dis n'est pas biblique. La seule solution que tu as trouvée c'est de me taxer de TJ. C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 18:41

Bonsoir Ruper

je ne te reproche pas d'être un musulman ou un TJ ou de n' être pas d'accord avec moi mais de dissimuler ta doctrine comme le font les musulmans qui pratiquent la Taqiya.

Je te cite: "Mais renseigne-toi un peu avant de dénigrer et de juger. Et sache que ça existe bel et bien dans la Bible "et le verbe était un être divin", ça existe dans les traductions qui respectent la règle de grammaire qui s'applique à des versets de ce genre. Comme la Bible du centenaire de 1929, la Bible segond & Oltramare de 1908, la traduction de Pernot de 1925."

RP: Et les versions actuelles que je te cite, sont- elles traduites par des idiots?

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 19:28

Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
christophe a écrit:

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?

Christophe, il ne fait aucun doute que Ruper est TdJ. Il se cache (et ment) pour essayer de démontrer (sans éveiller d'aprioris) qu'il suit fidèlement ce qui est écrit dans la bible et rien d'autre.
Sauf que tu ne peux pas apporter la moindre preuve que ce que je dis n'est pas biblique. La seule solution que tu as trouvée c'est de me taxer de TJ. C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins.

Tes élucubrations ne sont qu'une interprétation de la bible parmi des centaines d'autres. De plus, elles collent à la perfection avec celles des TdJ qui sont d'une naïveté lamentable pour un type de ton âge.

Donc tu es un menteur et ce n'est pas pour cela que tu dois traiter tes interlocuteurs de salopard, sinon je le signale à la modération et tu vas aller prêcher tes idioties ailleurs.

La trinité est un concept très profond qui nécessite de l'intelligence et de la compréhension. Cela rejoint le jean 17:21





Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 19:30

christophe a écrit:
je ne te reproche pas d'être un musulman ou un TJ  ou de n' être pas d'accord avec moi mais de dissimuler ta doctrine comme le font les musulmans qui pratiquent la Taqiya.
Je ne dissimule rien. Je ne cesse de dire que ma doctrine c'est la Bible et plus particulièrement le NT. Mais les doctrines et croyances des uns et des autres me sont étrangères, sauf bien sûr si elles sont bibliques.

christophe a écrit:
Je te cite: "Mais renseigne-toi un peu avant de dénigrer et de juger. Et sache que ça existe bel et bien dans la Bible "et le verbe était un être divin", ça existe dans les traductions qui respectent la règle de grammaire qui s'applique à des versets de ce genre. Comme la Bible du centenaire de 1929, la Bible segond & Oltramare de 1908, la traduction de Pernot de 1925."

RP: Et les versions actuelles que je te cite, sont- elles traduites par des idiots?
Non, pas du tout. Elles sont traduites pas des gens qu'une règle de grammaire dérange pour cause d'incompatibilité doctrinale.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 19:56

Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
christophe a écrit:

Qui est donc Ruper est -il une espèce d’hybride entre un musulman et un Témoins de Jéhovah ?

Christophe, il ne fait aucun doute que Ruper est TdJ. Il se cache (et ment) pour essayer de démontrer (sans éveiller d'aprioris) qu'il suit fidèlement ce qui est écrit dans la bible et rien d'autre.
Sauf que tu ne peux pas apporter la moindre preuve que ce que je dis n'est pas biblique. La seule solution que tu as trouvée c'est de me taxer de TJ. C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins.

Tes élucubrations ne sont qu'une interprétation de la bible parmi des centaines d'autres.
Ce ne sont pas des élucubrations. Et si tu parles d'élucubrations concernant mes croyances, que dire de celles des autres qui sont aux antipodes de la Bible parce qu'elles doivent au moins autant au paganisme qu'à la Bible.

Gérard2 a écrit:
De plus, elles collent à la perfection avec celles des TdJ .
A bon ? Ben ça voudrait dire que les croyances des TJ colleraient en partie avec la Bible. Quoi qu'il en soit, c'est pas ma faute et je ne suis aucunement solidaire des TJ et de leurs croyances. Il y a des tas de choses auxquelles ils croient et pas moi et inversement ainsi que des tas de choses qu'ils ne font pas et que je fais, et inversement.

Gérard2 a écrit:
qui sont d'une naïveté lamentable pour un type de ton âge.
Selon toi. Comme je te l'ai dit, tu es cartésien quand ça t'arrange et tu crois à la Bible quand ça t'arrange, alors ne me juge pas tu n'es pas en position de le faire. Autrement-dit, tu bouffes à tous les râteliers.

Gérard2 a écrit:
Donc tu es un menteur et ce n'est pas pour cela que tu dois traiter tes interlocuteurs de salopard
Je ne suis pas menteur et je ne traite pas mes interlocuteurs de salopards, ça n'est arrivé qu'une seule fois et pour une très bonne raison.

Gérard2 a écrit:
sinon je le signale à la modération et tu vas aller prêcher tes idioties ailleurs.
Mais dis donc, tu m'insultes en me traitant de menteur sans en apporter la moindre preuve, c'est bien pire. Si tu me signales à la modération, n'oublie pas de te signaler aussi. Puis, je ne prêche aucune idiotie, moi !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 20:27

Ruper a écrit:

Mais dis donc, tu m'insultes en me traitant de menteur sans en apporter la moindre preuve, c'est bien pire. Si tu me signales à la modération, n'oublie pas de te signaler aussi. Puis, je ne prêche aucune idiotie, moi !

"Menteur" c'est la vérité, mais écrire cela: "C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins",
C'est clairement me traiter de salopard.

Mais je me fiche de toutes tes âneries, "profite" de ma présence sur ce forum encore trois jours et puis ce sera terminé, je disparais définitivement de la circulation.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 20:37

Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:

Mais dis donc, tu m'insultes en me traitant de menteur sans en apporter la moindre preuve, c'est bien pire. Si tu me signales à la modération, n'oublie pas de te signaler aussi. Puis, je ne prêche aucune idiotie, moi !

"Menteur" c'est la vérité, mais écrire cela: "C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins",
C'est clairement me traiter de salopard.

Mais je me fiche de toutes tes âneries, "profite" de ma présence sur ce forum encore trois jours et puis ce sera terminé, je disparais définitivement de la circulation.

Dommage que vous partiez gérard. J'ai quitté le forum quelque temps mais parfois j'ai réfléchi aux discussions que l'on a eues, et je trouve que vos prises de position sont intéressantes.

J'ai déjà parlé sur le forum du fait qu'il m'arrive d'entendre des voix. Je suis suivi par un psy, mais je ne trouve pas que j'ai la pensée désorganisée, donc je n'arrive pas accepter le diagnostique...

Je saurai peut-être un jour si c'est une entité (pas très évolué et qui ne m'aime pas parce qu'elle m'insulte...) sur un autre plan qui me parle.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 20:40

Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:

Mais dis donc, tu m'insultes en me traitant de menteur sans en apporter la moindre preuve, c'est bien pire. Si tu me signales à la modération, n'oublie pas de te signaler aussi. Puis, je ne prêche aucune idiotie, moi !

"Menteur" c'est la vérité
A ça non alors !

Gérard2 a écrit:
mais écrire cela: "C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins",
C'est clairement me traiter de salopard.
Parce que tu refuses de prendre en considération la raison de ce que tu considères comme une insulte.

Gérard2 a écrit:
"profite" de ma présence sur ce forum encore trois jours et puis ce sera terminé, je disparais définitivement de la circulation.
Il n'y a pas internet là où tu vas ? Quoi qu'il en soit, bonne année 2017 et bon vent.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 20:51

Thomas33 a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:

Mais dis donc, tu m'insultes en me traitant de menteur sans en apporter la moindre preuve, c'est bien pire. Si tu me signales à la modération, n'oublie pas de te signaler aussi. Puis, je ne prêche aucune idiotie, moi !

"Menteur" c'est la vérité, mais écrire cela: "C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins",
C'est clairement me traiter de salopard.

Mais je me fiche de toutes tes âneries, "profite" de ma présence sur ce forum encore trois jours et puis ce sera terminé, je disparais définitivement de la circulation.

Dommage que vous partiez gérard. J'ai quitté le forum quelque temps mais parfois j'ai réfléchi aux discussions que l'on a eues, et je trouve que vos prises de position sont intéressantes.

J'ai déjà parlé sur le forum du fait qu'il m'arrive d'entendre des voix. Je suis suivi par un psy, mais je ne trouve pas que j'ai la pensée désorganisée, donc je n'arrive pas accepter le diagnostique...

Je saurai peut-être un jour si c'est une entité (pas très évolué et qui ne m'aime pas parce qu'elle m'insulte...) sur un autre plan qui me parle.

Bonsoir Thomas, j'ai énormément du travail sur la planche et je dois en mettre un grand coup. De toute manière ça reste du domaine de la spiritualité. Je vais avoir mon site personnel. Je ne sais pas si j'ouvrirai un forum, c'est trop contraignant.

Quant aux voix que tu entends, c'est ennuyeux. Il n'y a qu'un seul remède, tu dois aimer cette chose qui semble ne pas t'aimer, envoie-lui des messages d'Amour, dis-lui que tu la comprends et que tu veux l'aider, et normalement ça devrait se tasser. Ce n'est pas un démon, comme le prétendrait Ruper, mais une âme (en entité, comme tu dis) qui profite de ta sensitivité plus élevée que la normale pour se manifester à toi.

A bientôt Thomas!
:hello:



Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 29 Déc 2016, 21:00

Gérard2 a écrit:
Thomas33 a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:

Mais dis donc, tu m'insultes en me traitant de menteur sans en apporter la moindre preuve, c'est bien pire. Si tu me signales à la modération, n'oublie pas de te signaler aussi. Puis, je ne prêche aucune idiotie, moi !

"Menteur" c'est la vérité, mais écrire cela: "C'est une attitude de salopard, ni plus ni moins",
C'est clairement me traiter de salopard.

Mais je me fiche de toutes tes âneries, "profite" de ma présence sur ce forum encore trois jours et puis ce sera terminé, je disparais définitivement de la circulation.

Dommage que vous partiez gérard. J'ai quitté le forum quelque temps mais parfois j'ai réfléchi aux discussions que l'on a eues, et je trouve que vos prises de position sont intéressantes.

J'ai déjà parlé sur le forum du fait qu'il m'arrive d'entendre des voix. Je suis suivi par un psy, mais je ne trouve pas que j'ai la pensée désorganisée, donc je n'arrive pas accepter le diagnostique...

Je saurai peut-être un jour si c'est une entité (pas très évolué et qui ne m'aime pas parce qu'elle m'insulte...) sur un autre plan qui me parle.

Bonsoir Thomas, j'ai énormément du travail sur la planche et je dois en mettre un grand coup. De toute manière ça reste du domaine de la spiritualité. Je vais avoir mon site personnel. Je ne sais pas si j'ouvrirai un forum, c'est trop contraignant.

Quant aux voix que tu entends, c'est ennuyeux. Il n'y a qu'un seul remède, tu dois aimer cette chose qui semble ne pas t'aimer, envoie-lui des messages d'Amour, dis-lui que tu la comprends et que tu veux l'aider, et normalement ça devrait se tasser. Ce n'est pas un démon, comme le prétendrait Ruper, mais une âme (en entité, comme tu dis) qui profite de ta sensitivité plus élevée que la normale pour se manifester à toi.

A bientôt Thomas!
:hello:




Ok, merci pour vos conseils Gérard. Tenez-nous au moins au courant de l'ouverture de votre site...

A bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 00:08

Gérard2 a écrit:
Quant aux voix que tu entends, c'est ennuyeux. Il n'y a qu'un seul remède, tu dois aimer cette chose qui semble ne pas t'aimer, envoie-lui des messages d'Amour, dis-lui que tu la comprends et que tu veux l'aider, et normalement ça devrait se tasser. Ce n'est pas un démon, comme le prétendrait Ruper, mais une âme (en entité, comme tu dis) qui profite de ta sensitivité plus élevée que la normale pour se manifester à toi.
Une âme, c'est impossible. Ton optimisme excessif montre ta méconnaissance de la Bible qui nous met en garde contre ce genre de choses. Je ne peux que mettre en garde Thomas33 contre ces voix. Le meilleur moyen de s'en débarrasser est de prier Dieu au nom de Jésus Christ et de lui demander sa protection à chaque fois que ces voix se font entendre, sans oublier d'étudier et de méditer les Ecritures.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 540
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 00:12

Gérard2 a écrit:
christophe a écrit:

Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il "s'est" fait Dieu ?

Fraternellement
ChrisTophe                                            

Après tout ce n'est pas bien compliqué. Dieu est tout Amour? Alors de partout oú il y a Amour il y a Dieu. Il se trouve que Jésus ne s'est pas contenté d'affirmer faire Un avec le Père, mais il a démontré être Dieu par ses actes.

Bonjour Gérard,

J'apprends à l'instant que tu crois que Jésus est Dieu or tu es peut-être la seule personne ici qui pourrait me faire voir les choses ainsi et du coup transformer le très grand hérétique que je suis puisque pour moi Dieu est immensément plus Grand que Jésus et ce au point où dans sa Bonté qui est Infinie il a plutôt adopté Jésus pour l'aider à éponger le douloureux karma qui l'attendait après avoir instauré les sacrifices d'animaux dans l'ancien testament et même récidivé dans cette pratique lors de la guérison d'un lépreux ce qui impliquait au minimum la mort d'un oiseau et d'un agneau sans tache...

Il y a un verset qui dit ''il plut à Dieu de le briser par la souffrance'' qui fait presque passer le Père pour un sadique et je trouve ça très injuste pour Lui puisque déjà dans l'ancien testament à travers les écrits des prophètes on peut y lire de temps à autre une Instance Divine à qui ne plaisent pas ces injustes et barbares sacrifices d'animaux et cette Entité d'Amour est fort probablement cette même Divinité qui a Créé l'Homme végétarien sur le plan anatomique et qui nous propose de nous nourrir comme tel en Genèse 1:29 ce que n'a pas fait Jésus durant sa vie ni même à sa résurrection en mangeant un poisson frit dès la première occasion.

Oui Jésus a fait des choses admirables et a le mérite d'avoir prêché l'amour du prochain et des autres mais il dit lui-même qu'il n'a fait que répéter ce que le Père lui transmettait et pareil pour les résurrections c'était le Père qui Opérait à travers lui nous dit Jésus et je ne penserais pas qu'il l'ait dit par fausse modestie mais plutôt pour rendre à Dieu ce qui appartient à Dieu.

Alors voilà en gros pourquoi je ne peux pas croire que Jésus puisse être Dieu et donc être aussi Grand que lui même si j'espère qu'il puisse quand même amener le Salut aux hommes mais cette espérance n'est pas étrangère au fait que je jongle avec l'idée d'être moi-même la réincarnation de Jésus et que ce soit par égoisme ou altruisme si j'en ai encore beaucoup à me faire pardonner je souhaite évidemment au moins avoir la chance de réparer en participant au grand Sauvetage qui doit survenir éventuellement.

Tout ça pour te dire que tu quittes le navire oui c'est bien beau tant mieux pour toi mais tu me laisses avec un énorme poids sur la conscience mais peut-être est-ce aussi bien comme ça finalement afin que je reste avec l'idée d'être sa réincarnation et que je finisse prendre plus sérieusement mes responsabilités.

En passant et parlant de réincarnation merci pour ces versets de Malachie concernant le retour d'Elie.Je n'en étais pas informé et je pense qu'avec cet autre témoignage ça met tous ceux qui s'intéressent à la Bible devant l'obligation morale de prêter foi à cette doctrine sans nécessairement renoncer à la résurrection que tu dois toi par contre prendre au premier degré puisque celle de Lazare n'est pas à prendre au second degré sinon ce serait ni plus ni moins un mensonge ou du moins une façon de vouloir manipuler le lecteur.

Je reconnais cependant que la résurrection d'un corps n'est pas facile à croire et je parle en connaissance de cause pour avoir vu plusieurs années après sa mort une personne ressemblant à tel point à mon ex-voisin pourtant déjà incinéré que je me suis quasiment pincé pour arriver à le croire et même encore des doutes subsistent malgré l'extraordinaire ressemblance et malgré le fait aussi et je sais ici que tout le monde va me prendre pour un menteur fabulateur mais figurez-vous que tout comme Jésus auprès de Marie la soeur de Lazare j'ai aussi pleuré en voyant le corps de cet ami dans son cercueil et en me retournant j'étais en larmes lorsque j'ai aperçu sa soeur qui est venue vers moi en me rencontrant pour la première fois et devinez quoi elle s'appelait aussi ...Marie ou plus précisément Marie-France.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 00:42

Et c'est moi qu'on traite de naïf. C'est pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 07:45

Bonjour Ruper

Je dis à Ruper : Dans ta grande objectivité aurais tu déjà oublier les paroles de Dieu le Père : Hébreux 1 :8 Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ;9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

Je te cite : Ce passage est une citation du psaume 45. Lorsque les juifs ont fait la traduction de l'AT appelée Septante, ils ont traduit avec l'idée, non pas que le personnage appelé Dieu est réellement Dieu, mais comme le dit en note la Bible de Maredsous :
Ô Dieu : ce titre désigne ici le roi auquel s'adresse tout le poème. - Texte cité dans Hébr. 1:8-9. Autrement dit, dans la Septante, comme dans Hébreux 1: 8 et 9, le mot Dieu est employé comme titre protocolaire. Pour bien comprendre ce que dit le psaume 45 versets 7 et 8 dont, je le rappelle, Hébreux 1:8 et 9 est une citation, il faut se reporter à la Bible de Jérusalem (1998) qui restitue bien l'hébreu et non la Septante : "Ton trône est de Dieu pour toujours et à jamais ! (...) C'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a donné l'onction....".

RP : Je ne suis absolument pas d’accord !

Jésus dans l’Evangile de Jean 3 :12,18 fait aussi des parallèles avec l’AT nombres 21 : 5 Il parla contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avez-vous fait monter d’Égypte pour mourir en ce désert ? Car il n’y a ni pain ni eau ; nous sommes excédés de cette nourriture de famine. » 6 Dieu envoya alors contre le peuple les serpents brûlants, dont la morsure fit périr beaucoup de monde en Israël. 7 Le peuple vint dire à Moïse : « Nous avons péché en parlant contre Yahvé et contre toi. Intercède auprès de Yahvé pour qu’il éloigne de nous ces serpents. » Moïse intercéda pour le peuple 8 et Yahvé lui répondit : « Façonne-toi un Brûlant que tu placeras sur un étendard. Quiconque aura été mordu et le regardera restera en vie. » 9 Moïse façonna donc un serpent d’airain qu’il plaça sur l’étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d’airain et restait en vie.

Jean 3 :12 Si vous ne croyez pas quand je vous dis les choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous dirai les choses du ciel ?13  Nul n’est monté au ciel, hormis celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme.14  Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l’homme,15  afin que quiconque croit ait en lui la vie éternelle.16  Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, l’Unique-Engendré, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle.17  Car Dieu n’a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par son entremise.18  Qui croit en lui n’est pas jugé ; qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils Unique-Engendré de Dieu.

Doit-on en déduire que sa crucifixion n’a jamais eu lieu puisque personne n’a été mordu par des serpents Brulant pendant le ministère de Jésus et qui finit sur la croix dans l’évangile un serpent ou Jésus ?

Et de même le Psaume parle d’un fils d’homme un simple mortel, un roi. Alors que l’épître aux Hébreux ne fait qu'un petit parallèle avec celui-ci, mais la comparaison s’arrête là ! Car cette épître qui serait de Paul nous parle du Roi des rois, le Fils de l’homme (vrai Dieu vrai homme !) il suffit de comparée le contenu de l’épître qui fait l’apologie du Fils unique engendré de Dieu , par Dieu Lui-même !Et ce Psaume qui fait l’éloge d’un roi, un mortel :  

(JER) Hébreux 1 :1 Après avoir, à maintes reprises et sous maintes formes, parlé jadis aux Pères par les prophètes, Dieu,2 en ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par un Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par qui aussi il a fait les éons.3  Resplendissement de sa gloire, effigie de sa substance, lui qui soutient l’univers par sa parole puissante, ayant accompli la purification des péchés, s’est assis à la droite de la Majesté dans les hauteurs,4 devenu d’autant supérieur aux anges que le nom qu’il a reçu en héritage est incomparable au leur.5  Auquel des anges, en effet, Dieu a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ? Et encore : Je serai pour lui un père, et lui sera pour moi un fils.6 Et de nouveau, lorsqu’il introduit le Premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent.7  Tandis qu’il s’exprime ainsi en s’adressant aux anges : Il fait de ses anges des vents, de ses serviteurs une flamme ardente,8  il dit à son Fils : Ton trône, ô Dieu, subsiste dans les siècles des siècles, et : le sceptre de droiture est le sceptre de sa royauté.9 Tu as aimé la justice et tu as haï l’impiété. C’est pourquoi, Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile d’allégresse de préférence à tes compagnons.10  Et encore : C’est toi, Seigneur, qui aux origines fondas la terre, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains.

(JER) Psaume 45 : 1 Du maître de chant. Sur l’air : Des lys …  Des fils de Coré. Poème. Chant d’amour. (45-2) Mon cœur a frémi de paroles belles : je dis mon œuvre pour un roi, ma langue est le roseau d’un scribe agile.2 Tu es beau, le plus beau des enfants des hommes, la grâce est répandue sur tes lèvres. Aussi tu es béni de Dieu à jamais.3 Ceins ton épée sur ta cuisse, vaillant, dans le faste et l’éclat4 va, chevauche, pour la cause de la vérité, de la piété, de la justice. Tends la corde sur l’arc, il rend terrible ta droite !5 Tes flèches sont aiguës, voici les peuples sous toi, ils perdent cœur, les ennemis du roi.6 Ton trône est de Dieu pour toujours et à jamais ! Sceptre de droiture, le sceptre de ton règne !7 Tu aimes la justice, tu hais l’impiété. C’est pourquoi Dieu, ton Dieu, t’a donné l’onction d’une huile d’allégresse comme à nul de tes compagnons ;

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 10:30

Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
Quant aux voix que tu entends, c'est ennuyeux. Il n'y a qu'un seul remède, tu dois aimer cette chose qui semble ne pas t'aimer, envoie-lui des messages d'Amour, dis-lui que tu la comprends et que tu veux l'aider, et normalement ça devrait se tasser. Ce n'est pas un démon, comme le prétendrait Ruper, mais une âme (en entité, comme tu dis) qui profite de ta sensitivité plus élevée que la normale pour se manifester à toi.
Une âme, c'est impossible. Ton optimisme excessif montre ta méconnaissance de la Bible qui nous met en garde contre ce genre de choses. Je ne peux que mettre en garde Thomas33 contre ces voix. Le meilleur moyen de s'en débarrasser est de prier Dieu au nom de Jésus Christ et de lui demander sa protection à chaque fois que ces voix se font entendre, sans oublier d'étudier et de méditer les Ecritures.

Thomas est assez grand pour comprendre de quoi il s'agit. Un démon c'est un démon, il n'est pas un peu démon, beaucoup démon ou un semblant de démon qui se fait passer pour un ange en donnant des messages d'Amour. Seules les âmes imparfaites présentent ces caractéristiques typiques des différents degrés d'imperfection.

Une âme errante souffre et est malheureuse, il ne s'agit pas d'essayer de s'en protéger, comme tu dis, car ça la conforte dans sa haine. Si elle se sent aimée malgré son agressivité, elle s'adoucit immédiatement. Ce principe fonctionne même sur terre avec des mauvaises personnes.

Tu dis lire la bible, mais vu ce que tu écris ici il est clair que tu n'y comprends absolument rien.
Je te rappelle que selon les écrits de saint Paul la chair ne vaut rien. Puisque deux paires de lunettes ne t'ont pas suffit, mets-en une troisième:

Saint Paul (I Co. 15, 42-50):

44. On est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel.
45. C'est ainsi qu'il est écrit : le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.
46. Mais ce n'est pas le spirituel qui paraît d'abord ; c'est le psychique, puis le spirituel.
47. Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.
48. Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.
49. Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.
50. Je l'affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l'incorruptibilité.


Ruper, l'univers tout entier sait que l'homme est corps, âme et esprit et que lorsque le corps meurt, l'âme demeure car elle est vivifié par l'esprit (en tout cas un certain temps pour les âmes imparfaites, mais c'est un autre discours). L'univers tout entier le sait, sauf Ruper! Ysof a raison, seul un ego surdimensionné peut avoir le sentiment d'avoir raison contre tous! Tu t'opposes à tous les mystiques et à toutes les révélations qu'ont fait les saints en la matière.    C'est hallucinant!  geek  clown
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 11:11

Ruper

Fils de l'homme (vrai Dieu vrai homme)


Fils:

Ph 2:6- Lui, de condition divine, ne retient pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.



homme:

Ph 2:7-Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme,
Ph 2:8- il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix !
Ph 2:9- Aussi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom,


Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14102
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 11:17

Ruper a écrit:
Et c'est moi qu'on traite de naïf. C'est pathétique.
Tu n'est pas naif! Tu es un menteur! Un hyper menteur même
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 18:50

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
Et c'est moi qu'on traite de naïf. C'est pathétique.
Tu n'est pas naif! Tu es un menteur! Un hyper menteur même
Méga menteur ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 19:05

christophe a écrit:
Ruper

Fils de l'homme (vrai Dieu vrai homme)
Fils de l'homme ne signifie pas vrai dieu vrai homme.

christophe a écrit:

Fils:

Ph 2:6- Lui, de condition divine, ne retient pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.
En fait, ce verset dit que Jésus qui est de condition divine (Jean 1:1) n'a pas essayé d'être égal à Dieu : lui qui est de condition divine n'a pas considéré comme une proie à saisir d'être l'égal de Dieu.

christophe a écrit:


homme:
Aussi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom
Dieu excepté.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 19:49

Gérard2 a écrit:
Thomas est assez grand pour comprendre de quoi il s'agit. Un démon c'est un démon, il n'est pas un peu démon, beaucoup démon ou un semblant de démon qui se fait passer pour un ange en donnant des messages d'Amour. Seules les âmes imparfaites présentent ces caractéristiques typiques des différents degrés d'imperfection.
Tu es naïf. Les pièges du diable sont innombrables et les apparences sont souvent trompeuses.

Gérard2 a écrit:
Une âme errante souffre et est malheureuse, il ne s'agit pas d'essayer de s'en protéger, comme tu dis, car ça la conforte dans sa haine. Si elle se sent aimée malgré son agressivité, elle s'adoucit immédiatement. Ce principe fonctionne même sur terre avec des mauvaises personnes.
Une âme errante ça n'existe pas. Les âmes sont vivantes ou mortes. Les âmes vivantes c'est nous et les âmes mortes ce sont les humains morts et qui retournent à la poussière Genèse 3:19.

Gérard2 a écrit:
Tu dis lire la bible, mais vu ce que tu écris ici il est clair que tu n'y comprends absolument rien.
Je te rappelle que selon les écrits de saint Paul la chair ne vaut rien. Puisque deux paires de lunettes ne t'ont pas suffit, mets-en une troisième:

Saint Paul (I Co. 15, 42-50):

44. On est semé corps psychique (physique), on ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps psychique (physique), il y a aussi un corps spirituel.
45. C'est ainsi qu'il est écrit : le premier homme, Adam, a été fait âme vivante ; le dernier Adam, esprit vivifiant.
46. Mais ce n'est pas le spirituel qui paraît d'abord ; c'est le psychique (physique), puis le spirituel.
47. Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel.
48. Tel a été le terrestre, tels seront aussi les terrestres ; tel le céleste, tels seront aussi les célestes.
49. Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.
50. Je l'affirme, frères : la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l'incorruptibilité.
Dans ces versets Paul ne dit pas que l'âme humaine est autre chose que mortelle. Il dit que les ressuscités auront une nature différente de la nature humaine, du moins certains d'entre eux. C'est à toi d'apprendre à lire ou/et de mettre dix paires de lunettes.

Gérard2 a écrit:
Ruper, l'univers tout entier sait que l'homme est corps, âme et esprit
Parce que l'univers tout entier a adopté les doctrines de Platon.

Gérard2 a écrit:
et que lorsque le corps meurt, l'âme demeure car elle est vivifié par l'esprit
Ta religion, oui. Mais la Bible dit que lorsque l'homme meurt, c'est l'âme qui meurt alors que l'esprit (le souffle de vie) retourne à Dieu.

Gérard2 a écrit:
en tout cas un certain temps pour les âmes imparfaites
Toutes les âmes sont imparfaites.

Gérard2 a écrit:
Tu t'opposes à tous les mystiques et à toutes les révélations qu'ont fait les saints en la matière.
Oui, à toutes les aberrations qu'ils ont accumulées au cours des siècles au point d'occulter les Ecritures.

Gérard2 a écrit:
C'est hallucinant!
Non non c'est du bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 22:05

Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
Thomas est assez grand pour comprendre de quoi il s'agit. Un démon c'est un démon, il n'est pas un peu démon, beaucoup démon ou un semblant de démon qui se fait passer pour un ange en donnant des messages d'Amour. Seules les âmes imparfaites présentent ces caractéristiques typiques des différents degrés d'imperfection.
Tu es naïf. Les pièges du diable sont innombrables et les apparences sont souvent trompeuses.

Oui oui, je suis à tel point naïf que de ton diable je m'en contrefiche royalement. Je le mets au défi de m'attaquer! Le diable est créé par notre croyance et notre peur; plus de peur, plus de diable!

Le reste ne mérite aucune réponse, il est évident que tu es endoctriné. Je trouve très étonnant que tu connaisses tes différences avec les TJ et pas tes similitudes. Tu iras prendre d'autres gogos pour des imbéciles mon bon Ruper.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Ven 30 Déc 2016, 23:38

Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
Thomas est assez grand pour comprendre de quoi il s'agit. Un démon c'est un démon, il n'est pas un peu démon, beaucoup démon ou un semblant de démon qui se fait passer pour un ange en donnant des messages d'Amour. Seules les âmes imparfaites présentent ces caractéristiques typiques des différents degrés d'imperfection.
Tu es naïf. Les pièges du diable sont innombrables et les apparences sont souvent trompeuses.

Oui oui, je suis à tel point naïf que de ton diable je m'en contrefiche royalement.
Il ne s'agit pas du tout de MON diable, pas du diable, celui dont Jésus a dit de seméfier de peur d'être dévoré (spirituellement parlant bien sûr). Comme je le disais, tu t'es fabriqué ta religion au gré de tes idées en choisissant ce qui te plait et en rejetant ce qui te déplait dans le Bible. Tu mélanges ce qui est à ta convenance avec diverses idées récupérées ça et là dans les dires des uns et des autres allant de saint untel à saint machin, sans oublier Platon et compagnie.

Gérard2 a écrit:
Je le mets au défi de m'attaquer!
Pourquoi t'attaquerait-il alors qu'il se sert de toi ?

Gérard2 a écrit:
Le reste ne mérite aucune réponse, il est évident que tu es endoctriné.
Parce que tu crois que tu ne l'es pas ? Mais tu es bien plus endoctriné que je ne le serai jamais.

Gérard2 a écrit:
Je trouve très étonnant que tu connaisses tes différences avec les TJ et pas tes similitudes.
J'ai des similitudes et des différences avec toutes les religions plus ou moins chrétiennes. Les similitudes sont bibliques et les différences c'est que, contrairement à moi, elles ont diverses croyances d'origine non biblique.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 31 Déc 2016, 00:26

Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ruper a écrit:
Gérard2 a écrit:
Thomas est assez grand pour comprendre de quoi il s'agit. Un démon c'est un démon, il n'est pas un peu démon, beaucoup démon ou un semblant de démon qui se fait passer pour un ange en donnant des messages d'Amour. Seules les âmes imparfaites présentent ces caractéristiques typiques des différents degrés d'imperfection.
Tu es naïf. Les pièges du diable sont innombrables et les apparences sont souvent trompeuses.

Oui oui, je suis à tel point naïf que de ton diable je m'en contrefiche royalement.
Il ne s'agit pas du tout de MON diable, pas du diable, celui dont Jésus a dit de seméfier de peur d'être dévoré (spirituellement parlant bien sûr). .

Ha ben oui, "spirituellement, bien sûr"!  Rolling Eyes Tu crées des symboles quand ça t'arrange et t'es pas foutu de comprendre que la tentation diabolique symbolise la tentation du pouvoir et de la puissance matérielle. Contre quoi penses-tu que Jésus a combattu 40 jours dans le désert si n'est contre le désir d'être un roi politique au lieu d'un roi spirituel?

Un tel combat c'est avec soi-même qu'on le mène mon pauvre Ruper. Les hommes possèdent deux tendances opposées réparties en proportions différentes en chacun d'eux: une animale égoïste et une spirituelle altruiste. La deuxième doit prendre le pas sur la première. Nous y arriverons tous un jour, mais à coups de bâtons que nous assène la vie!

"Profite" encore un peu, il ne te reste plus que demain et je disparais.



Dernière édition par Gérard2 le Sam 31 Déc 2016, 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 31 Déc 2016, 00:43

Ruper a écrit:

Gérard2 a écrit:
Je le mets au défi de m'attaquer!
Pourquoi t'attaquerait-il alors qu'il se sert de toi ?

Là par contre j'avoue qu'à chaque fois que je réponds à tes âneries je succombe à la tentation! :mdr:

Mais c'est bientôt fini, c'est comme ça qu'on lui clou le bec au diable! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 31 Déc 2016, 01:39

Chribou a écrit:
Gérard2 a écrit:
christophe a écrit:

Ruper les Juifs on crucifier Jésus comme prophète ou parce qu’Il "s'est" fait Dieu ?

Fraternellement
ChrisTophe                                            

Après tout ce n'est pas bien compliqué. Dieu est tout Amour? Alors de partout oú il y a Amour il y a Dieu.  Il se trouve que Jésus ne s'est pas contenté d'affirmer faire Un avec le Père, mais il a démontré être Dieu par ses actes.

Bonjour Gérard,

J'apprends à l'instant que tu crois que Jésus est Dieu or tu es peut-être la seule personne ici qui pourrait me faire voir les choses ainsi et du coup transformer le très grand hérétique que je suis puisque pour moi Dieu est immensément plus Grand que Jésus et ce au point où dans sa Bonté qui est Infinie il a plutôt adopté Jésus pour l'aider à éponger le douloureux karma qui l'attendait après avoir instauré les sacrifices d'animaux dans l'ancien testament et même récidivé dans cette pratique lors de la guérison d'un lépreux ce qui impliquait au minimum la mort d'un oiseau et d'un agneau sans tache...



la suite:
 
.

Bonsoir Chribou,

La question de Dieu est très complexe et ça ne peut pas se régler en quelques échanges sur un forum.

On attribue au Père la puissance et au Christ la parole (le verbe). En gros, Jésus est Dieu en esprit et conscience; c'est le verbe, le principe, la première manifestation visible de Dieu. On a tendance à conclure de cela que le Christ n'est pas Dieu. C'est à la fois vrai et à la fois faux.

En réalité, par le principe même d'Unité, le verbe est indissociable de Dieu. Sans Dieu, pas de verbe, et sans verbe, pas de Dieu. C'est comme si on ôtait la conscience à Dieu. Dieu est donc forcément la trinité complète dont chaque élément (ou hypostase) ne peut être dissocié l'un de l'autre.

Ça peut paraitre évident aux yeux de tous, mais je dois te préciser que tu as tort de penser pouvoir être la réincarnation de Jésus. Tu ne te rends pas compte, mais même si tu peux penser que Jésus n'a pas été pure perfection (après tout il a également exprimé une certaine nature humaine), après sa crucifixion il a été élevé au plus haut rang spirituel du royaume des cieux.

D'autre part, en te référant au Dieu de l'AT, tu admets avoir une vision anthropomorphique de Dieu. Cette vision est fausse pour une multitude de raisons impossible à développer ici. Restons en contact et on aura l'occasion d'en discuter plus longuement. J'aurai des textes concrets sous la main!

Voilà, bonne continuation Chribou et meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2017! Smile

:hello:
Gérard

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14102
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 31 Déc 2016, 15:23

Ruper a écrit:
christophe a écrit:
Ruper

Fils de l'homme (vrai Dieu vrai homme)
Fils de l'homme ne signifie pas vrai dieu vrai homme.
Tiens! Vous savez ce que cela veut dire maintenant? Menteur!
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 540
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Sam 31 Déc 2016, 20:17

Je te remercie Gérard de m'avoir répondu et ce même si pour ma part je mets souvent des lustres à répondre à mes interlocuteurs à cause de mon manque de répartie ou d'une contrainte d'ordre intellectuel dois-je m'avouer ou à moins que ce soit ma propension à vouloir tenir en compte trop de paramètres qui me complique les choses au point où je n'arrive plus à pondre quoi que ce soit car parler de Dieu peut être très compliqué en effet...

Aussi avant d'aller plus loin j'aimerais dire que je me suis trouvé un peu ingrat en disant que tu serais l'une des seules personnes à pouvoir me faire changer d'idée concernant la divinité de Jésus car si c'est vrai tous ceux qui défendent cette thèse mériteraient bien aussi dans ce cas de me faire changer d'idée et ce serait tout en leur honneur car je suis assez campé sur mes positions bien que l'idée d'avoir pour Dieu un homme qui a recommandé d'aimer son prochain comme soi-même,d'aimer les autres et de prier pour ses ennemis est loin de me déplaire bien évidemment.

Maintenant concernant mon problème d'identité par rapport à Jésus je voudrais juste préciser que je ne prétends pas être sa réincarnation puisque j'en doute moi-même alors si je ne vais pas jusqu'à le penser disons que j'ose quand même y penser pour de multiples raisons et parce que je n'arrête pas de trouver des signes qui veulent m'inciter à y croire comme par exemple les circonstances de mon baptême un peu particulières et ce verset 12:50 de Luc dont j'ai pris connaissance récemment qui dit qu'il y a un baptême dont Jésus
doit être baptisé et qu'il lui tarde qu'il soit accompli.Si ce baptême était le mien et qui m'a fait étrenner la nouvelle cloche de l'église et mon prénom Christian à la demande du prêtre on pourrait dire que ce baptême a effectivement tardé à venir et que l'incitation du Pape François à s'interroger sur son baptême tombait vraiment à poil et tandis que j'y pense qui dit baptême dit Jean-Baptiste alors comme si ça ne suffisait pas j'ai aussi un cousin Jean plus vieux que moi né d'une Elisabeth sauf que c'est son père qui est mon oncle Gérard qui est né un 25 décembre de ma grand-mère Marie Adam qui était une catho ''folle de Dieu'' alors déjà là c'est comme si tout avait été préparé pour alimenter mon imagination hi hi hi Smile

Ces petites coincidences ou synchronicités ont un peu nourri mon imagination mais c'est surtout une expérience mystique à mes 31 ans qui m'a allumé alors que j'étais entrain de lire la Bible et au cours de laquelle un courant spirituel qu'il m'est impossible de décrire m'a pratiquement fait comprendre que j'avais été moi-même ce personnage central du livre que je lisais suite à quoi quelques minutes plus tard j'avais demandé pardon dans ma honte pour l'expérience qui s'était produite puisque Jésus ne pouvait selon moi s'être réincarné dans le peau d'un pervers comme moi qui s'adonne aux plaisirs solitaires sauf que par la suite il m'a semblé que Jésus avait un peu dur dans son jugement envers tous ces pauvres types dans ma situation qui n'ont que ça pour satisfaire leurs désirs tandis que le roi assassin et adultère David avec son innombrable harem tout comme celui de son fils Salomon n'ont eux pas droit à des remontrances sauf celle très discrète où Jésus après avoir scruté la mémoire du sol avec son doigt décide de ne pas lapider la femme adultère lui non plus en tant que descendant d'une lignée pécheresse ...

Mais bon tu comprendras que tout ceci n'est qu'une auto-critique n'est-ce-pas? -Smile))

Smiley qui rit Smile)) (un ennui technique m'empêche de placer des émoticones)

Bref pour l'instant je ne fais que jongler avec cette idée mais je culpabilise autant à l'entretenir qu'à ne pas la considérer plus sérieusement et ainsi abandonner le monde dans ses terribles souffrances ce qui me laisse entre 2 feux qui sont parfois aussi insupportables l'un et l'autre...

Gérard a dit:''Ça peut paraitre évident aux yeux de tous, mais je dois te préciser que tu as tort de penser pouvoir être la réincarnation de Jésus.''

Oui je suis très conscient que personne ne considérera sérieusement ici mon problème et c'est pour cela que je peux en parler sans risquer d'abuser personne sinon je ne le ferais pas alors pour l'instant tant mieux si me prend pour un illuminé de bas étage ou pire encore...

Gérard: ''Tu ne te rends pas compte, mais même si tu peux penser que Jésus n'a pas été pure perfection (après tout il a également exprimé une certaine nature humaine), après sa crucifixion il a été élevé au plus haut rang spirituel du royaume des cieux.''

Oui tu fais bien de me ramener à l'ordre Gérard puisque si mes critiques à son endroit touchent surtout au fait qu'il n'a pas amené le végétarisme que je sais nécessaire au Salut des hommes et tout ce qui l'environne il a cependant l'inégalable mérite d'avoir pris sur son dos au prix de sa propre souffrance l'Ultime Sacrifice et c'est même sans doute grâce à lui si Constantin a décrété la fin des sacrifices d'animaux dans son empire ce qui n'est pas rien et de plus si Jésus devait avoir été tenu dans l'ignorance au sujet du pur et de l'impur en terme de nourriture St-Paul n'a pas tort non plus je pense lorsqu'il dit que ce qui est impur est ce que nous considérons impur ou en d'autres mots qu'on est pardonnés faute de ne pas savoir et il y a aussi que la vie de Jésus a été écourtée dans sa jeune trentaine or c'est à cet âge que j'ai été ''alerté'' par l'Esprit au sujet de l'Ahimsa et du végétarisme que j'étais prêt à suivre jusqu'à ma mort puisque je ne savais même pas qu'il était possible de vivre sans manger de viande et donc je suis un peu mal placé pour juger un Jésus qui est peut-être mort avant d'avoir terminé sa mission bien qu'il nous a par la suite envoyé Paul qui dit qu'au nom de l'Amour s'il suffisait de ne plus manger de viande pour faire fermer la sale gueule de Chribou il le ferait -Smile))

Et y a pas que moi ici y a Rebelle3 aussi qui serait plus chrétienne si le christianisme finissait par agneler plus concrètement. ^^

Gérard:''D'autre part, en te référant au Dieu de l'AT, tu admets avoir une vision anthropomorphique de Dieu. Cette vision est fausse pour une multitude de raisons impossible à développer ici.''

Désolé je ne suis pas certain de comprendre ce que tu veux dire puisque toi aussi m'a t-il semblé tu as déjà fait référence au dieu de l'ancien testament de même que Jésus qui s'y est référé constamment et d'ailleurs nous avions eu une discussion sur un autre fil où je t'avais confié ma conception de Dieu que j'avais négligemment qualifiée de panthéisme et que tu as corrigée par panenthéisme.

Alors par curiosité crois-tu que le dieu de l'ancien testament Yahvé était un homme?Si oui la lecture de ''Quiproquo sur Dieu'' par Lamborelle pourrait grandement t'intéresser car il y est démontré qu'il était l'empereur Hammurabi dont Abraham était le vassal et que par la suite il a été divinisé par le peuple juif.

Sur ce 2017 approche à grands pas surtout pour vous d'outre-mer alors je dois terminer ici pour l'instant avant que mon commentaire ne se transforme en citrouille Smile

Au revoir,Bonne Année 2017 à toi ainsi qu'à tous les membres du Forum !
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 655
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Dim 01 Jan 2017, 07:36






Bonsoir Ruper

Ruper dit : En fait, ce verset dit que Jésus qui est de condition divine (Jean 1: 1"et le verbe était un être divin") n'a pas essayé d'être égal à Dieu : lui qui est de condition divine n'a pas considéré comme une proie à saisir d'être l'égal de Dieu

RP : ta falsification de philippiens 2 :6,7 est la même que celle que tu fais obstinément pour Jean 1 :1 et cela malgré ce que dit la Bible !!!

Philippiens 2 :6,7
Comment mieux comprendre le sens des versets :

(JER) 6 étant en forme de Dieu, n’a pas regardé comme un objet à ravir d’être égal à Dieu,7 mais s’est anéanti lui-même, prenant la forme d’esclave, étant fait à la ressemblance des hommes ;

Il vous suffit de supprimer et prendre les mots « comme un objet à ravir » du verset 6 et de les déplacer pour les mettre au verset 7 après la conjonction « mais » « comme un objet à ravir »

Ce qui donnera et rendra le sens du verset (JER) 6 étant en forme de Dieu, n’a pas regardé d’être égal à Dieu,7 mais comme un objet à ravir s’est anéanti lui-même, prenant la forme d’esclave, étant fait à la ressemblance des hommes ;

Idem pour la Bible Louis Segond et sa variante » comme une proie »

(LSG) 6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;

Ce qui donnera et rendra aussi le sens du verset :

(LSG) 6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé à arracher d’être égal avec Dieu,7 mais comme une proie s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;

Vous pouvez utiliser la clef ci-dessus pour toute les traductions ci-dessous :
« Comme un butin »

(S21) 6 lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver,7 mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme,

« Comme un objet »
(DRB) 6 étant en forme de Dieu, n’a pas regardé comme un objet à ravir d’être égal à Dieu,7 mais s’est anéanti lui-même, prenant la forme d’esclave, étant fait à la ressemblance des hommes ;

« Comme une proie »

(SER) 6 lui dont la condition était celle de Dieu, il n’a pas estimé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,7 mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant la condition d’esclave, en devenant semblable aux hommes ; après s’être trouvé dans la situation d’un homme,

(BBA) 6 lequel, existant en forme de Dieu, ne considéra pas comme une proie l’égalité avec Dieu,7 mais il se dépouilla lui-même, prenant une forme de serviteur, fait à la ressemblance des hommes,

(NEG) 6 existant en forme de Dieu, n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher,7 mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ;

(OST) 6 Lequel étant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à saisir d’être égal à Dieu ;7 Mais il s’est dépouillé lui-même, ayant pris la forme de serviteur, devenant semblable aux hommes ;

(TOB ) 6 lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu.7 Mais il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, reconnu à son aspect comme un homme,

Les autres Bibles sont très explicites : le Fils de l’homme est vrai Dieu, vrai homme :


(PDV) 6 Lui, il est l’égal de Dieu, parce qu’il est Dieu depuis toujours. Pourtant, cette égalité, il n’a pas cherché à la garder à tout prix pour lui.7 Mais tout ce qu’il avait, il l’a laissé. Il s’est fait serviteur, il est devenu comme les hommes, et tous voyaient que c’était bien un homme.

(PVV) 6 Le Christ, dès l’origine, fut d’essence divine, un avec le Dieu saint. Il avait sa nature, sa gloire sans mesure, ses attributs divins. Loin de mettre sa joie à trouver une proie dans son égalité avec le Dieu suprême,7 il s’abaissa lui-même, avec humilité. Le Roi de tous les êtres ici-bas voulut naître en simple serviteur. Esclave volontaire, il a vécu sur terre sans éclat, sans honneur. Homme parmi les hommes, il fut ce que nous sommes, en tout semblable à nous. Humble et sans apparence, dans son obéissance il alla jusqu’au bout.

(SEM) 6 Lui qui, dès l’origine, était de condition divine, ne chercha pas à profiter de l’égalité avec Dieu,7 mais il s’est dépouillé lui-même, et il a pris la condition du serviteur. Il se rendit semblable aux hommes en tous points, et tout en lui montrait qu’il était bien un homme.

(BFC) 6 Il possédait depuis toujours la condition divine, mais il n’a pas voulu demeurer de force l’égal de Dieu.7 Au contraire, il a de lui-même renoncé à tout ce qu’il avait et il a pris la condition de serviteur. Il est devenu homme parmi les hommes, il a été reconnu comme homme ;

(MAR) 6 Lequel étant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une usurpation d’être égal à Dieu.7 Cependant il s’est anéanti lui-même, ayant pris la forme de serviteur, fait à la ressemblance des hommes ;

(NBS) 6 lui qui était vraiment divin, il ne s’est pas prévalu d’un rang d’égalité avec Dieu,7 mais il s’est vidé de lui-même en se faisant vraiment esclave, en devenant semblable aux humains ; reconnu à son aspect comme humain,


Petit rappel pour notre ami Ruper qui semble souffrir d’amnésie Biblique :

(JER) 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu.
A. Chouraqui : 1 Entête, lui, le logos et le logos, lui, pour Elohîms, ………………. et le logos, lui, Elohîms.

(BBA) 1Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(BFC) 1 Au commencement de toutes choses, la Parole existait déjà ; celui qui est la Parole était avec Dieu, et il était Dieu.
(DRB) 1 Au commencement était la Parole ; et la Parole était auprès de Dieu ; et la Parole était Dieu.
(NBS) 1 Au commencement était la Parole ; la Parole était auprès de Dieu ; la Parole était Dieu.
(NEG) 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(PDV) 1 Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.
(PVV) 1 Aux origines, avant que rien n’existe, le Fils, expression de Dieu, était là. Il était face à face avec Dieu, étant lui-même Dieu.
(S21) 1 Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.
(SEM) 1 Au commencement était celui qui est la Parole de Dieu. Il était avec Dieu, il était lui-même Dieu.
(SER) 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(LSG) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
(TOB) : 1 Au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu.
(MAR) : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu :
(OST) : 1Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

A méditer :
Jean 17 : 11 Je ne suis plus dans le monde ; eux sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde-les dans ton Nom(Yahvé) que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous. Jean 17 : 12 Quand j’étais avec eux, je les gardais dans ton Nom (Yahvé) que tu m’as donné. J’ai veillé et aucun d’eux ne s’est perdu, sauf le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie.

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 11:33

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
christophe a écrit:
Ruper

Fils de l'homme (vrai Dieu vrai homme)
Fils de l'homme ne signifie pas vrai dieu vrai homme.
Tiens! Vous savez ce que cela veut dire maintenant? Menteur!
En tout cas, menteur, je sais ce que ça ne veut pas dire.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14102
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 13:40

Toujours aussi nul!
et toujours tu ne répond pas à la question!
Alors que eut dire fils de l'homme???
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 15:00

RenéMatheux a écrit:
Toujours aussi nul!
et toujours tu ne répond pas à la question!
Alors que eut dire fils de l'homme???
Mais arrête un peu de faire du cinéma. Je t'ai déjà dit ce que ça signifie. C'est un titre du Messie qui vient de deux prophéties (Daniel, Ezéchiel) de l'AT.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14102
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 15:30

Tss Tss Cela veut dire aussi autre chose! Et c'est à cela que tu ne veux pas répondre
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 15:51

RenéMatheux a écrit:
Tss Tss Cela veut dire aussi autre chose! Et c'est à cela que tu ne veux pas répondre
La mouche tsé tsé est de retour. Il n'y a rien d'autre, si ce n'est que le Messie était un homme.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 14102
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 19:11

On ne répond toujours pas????
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 540
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 19:40

Coucou Ruper,

Ecoute tu te fais traiter de menteur à tout de bras et tu ne réagis presque pas mais c pourtant c'est très grave mentir:

Apo. 22.15
Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!

Pourrions-nous donc espérer de toi que tu t'en offusques un peu plus?Ne t'a t-on jamais enseigné que mentir c'est pas beau?

Allons allons vexe-toi un peu qu'on voit ça!
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 19:48

RenéMatheux a écrit:
On ne répond toujours pas????
Mais j'ai répondu. Ma réponse ne te convient pas ? Dommage pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 20:06

Chribou a écrit:
Coucou Ruper,

Ecoute tu te fais traiter de menteur à tout de bras et tu ne réagis presque pas mais c pourtant c'est très grave mentir
Et c'est tout aussi grave de traiter de menteur quelqu'un qui ne ment pas.

Chribou a écrit:
Pourrions-nous donc espérer de toi que tu t'en offusques un peu plus?Ne t'a t-on jamais enseigné que mentir c'est pas beau?
Mais, en l'occurrence, le menteur est celui qui m'insulte. Et mieux vaut prendre exemple sur le Christ, lorsqu'il était insulté "il ne rendait pas l’insulte" (1 Pierre 2:23). Puis, que notre ami RM se méfie car "ni voleurs, ni cupides, pas plus qu'ivrognes, insulteurs ou rapaces, n'hériteront du Royaume de Dieu." (1 Corinthiens 6:10).
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 540
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 20:26

Oui en effet une personne qui calomnie son prochain risque fort d'être tenu à l'écart du Royaume du moins jusqu'à son repentir mais toi on dirait que tu prends un malin plaisir à entretenir le doute à ton sujet et laisser les autres s'enfoncer dans la calomnie s'il est vrai que tu n'es pas membre des TDJ.

Car moi-même j'ai été très tenté de te cataloguer parmi eux et pour cause mais en même temps je m'étais toujours dit que tu n'aurais eu aucun intérêt à le cacher surtout que tu ne me sembles pas être un menteur mais on en a vu d'autres mentir à ce sujet.

Aurais-tu par contre déjà fait partie de ce regroupement si je puis me permettre de poser cette question à laquelle il n'y a aucune obligation de répondre?
Revenir en haut Aller en bas
Ruper



Masculin Messages : 805
Inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Mer 04 Jan 2017, 23:27

Chribou a écrit:
mais toi on dirait que tu prends un malin plaisir à entretenir le doute à ton sujet et laisser les autres s'enfoncer dans la calomnie s'il est vrai que tu n'es pas membre des TDJ.
Je ne fais pourtant que rappeler ce que signifie être chrétien selon le NT et préciser que j'y suis attaché. Et c'est pour ça qu'on me taxe d'être TJ.

Chribou a écrit:
Car moi-même j'ai été très tenté de te cataloguer parmi eux et pour cause mais en même temps je m'étais toujours dit que tu n'aurais eu aucun intérêt à le cacher surtout que tu ne me sembles pas être un menteur mais on en a vu d'autres mentir à ce sujet.
Il faut croire que, contrairement à moi, ils avaient quelque raison de mentir.

Chribou a écrit:
Aurais-tu par contre déjà fait partie de ce regroupement si je puis me permettre de poser cette question à laquelle il n'y a aucune obligation de répondre?
J'ai eu quelques discussions à bâtons rompus avec eux en 1974.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou



Masculin Messages : 540
Inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve : le mythe biblique pervers   Jeu 05 Jan 2017, 02:57

Très bien Ruper pour moi tout est clair maintenant.

J'ai eu aussi maintes discussions avec eux toutes les fois qu'ils sont venus chez moi et parfois c'était sympa mais trop souvent leurs certitudes de détenir la vérité à sens unique les rendaient désagréables voire même menaçants.
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam et Eve : le mythe biblique pervers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Récit biblique d'Adam et Eve : mythe ou réalité ?
» Le mythe du jardin d'Eden
» D'ou vient l'expression pomme d'Adam
» Une symbolique d'Adam et Eve, à découvrir...
» vrai symbolisme d'Adam et Eve, apprennez.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: