DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le système scolaire français est-il malade ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le système scolaire français est-il malade ?
Oui
100%
 100% [ 15 ]
Non
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Krystyna
Invité



MessageSujet: Le système scolaire français est-il malade ?   Dim 22 Oct 2006, 11:57

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Lun 23 Oct 2006, 14:17

Pour être malade, il est malade, et depuis longtemps. Voici une jolie phrase sortie d'une circulaire récente du Ministère de l'Education nationale.

"L’étude des actes de parole est donc essentielle. Elle peut se décomposer en trois approches complémentaires : la dimension locutoire, c’est-à-dire le fait de produire des énoncés structurés, organisés et ayant un sens ; la dimension illocutoire, c’est-à-dire le fait de chercher à exercer une action sur autrui en lui parlant (l’interroger, lui donner un ordre, lui interdire de faire quelque chose, le convaincre ou le
persuader…) ; la dimension
perlocutoire, c’est-à-dire l’effet sur l’interlocuteur, qui répondra ou non à la question, qui exécutera ou non l’ordre…(…) Il est très important d’amener l’élève à prendre conscience de cette triple dimension des actes de parole, en particulier dans une optique de formation du citoyen."

Je pense que c'est effectivement très important pour la formation du citoyen.....
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Lun 23 Oct 2006, 19:55

Alors là ! C'est de la transmission de pensée... Tout à l'heure, c'était l'Eglise, après l'hôpital...!
La démocratie est-elle malade ? Non, elle est tout le temps comme ça...
clown clown clown clown clown

En fait, pour l'école, je ne peux pas voter. Je n'en sais rien. Mes enfants ne se plaignent pas (au nom de leurs enfants), enfin rien de bien nouveau, tout en sachant que rien n'est parfait.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 02:05

Code:
Mes enfants ne se plaignent pas (au nom de leurs enfants), enfin rien de bien nouveau, tout en sachant que rien n'est parfait.

Je peux en dire autant.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 03:13

Ce que je vous reproche à vous, Français, c'est de sacrifier l'étude des religions au nom de votre sacro-sainte laïcité. L'étude des religions n'est pas forcément confessionnelle, les sciences humaines peuvent être neutres (autant qu'il est possible sachant qu'un discours avec le langage courant ne peut être entièrement neutre).

Une chose est claire, en tout cas, c'est que si on étudie les religions, on doit aussi étudier l'incroyance! Après tout, l'incroyance est quand même la réalité de 60% des scientifiques!
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 10:12

S'il y avait quelque part une "étude des religions" et particulièrement au sein de la laïcité, pour montrer ce qu'est une religion, et étudier les plus importantes, ça se saurait. Et cette étude des religions, il semblerait qu'elle soit réclamée par plus en plus de monde. Elle éviterait l'ignorance et permettrait la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 10:55

Nelly Emont a écrit:
S'il y avait quelque part une "étude des religions" et particulièrement au sein de la laïcité, pour montrer ce qu'est une religion, et étudier les plus importantes, ça se saurait. Et cette étude des religions, il semblerait qu'elle soit réclamée par plus en plus de monde. Elle éviterait l'ignorance et permettrait la tolérance.

J'ai voté OUI. Je ne sais pas si l'étude des religions est réclamée de plus en plus. Si c'est le cas, tant mieux. Mais qu'elles soient enseignées par les prêtres, comme cela se faisait dans ma jeunesse. Quant à la tolérance, elle n'a rien à faire dans tout ça. La tolérance est une injustice, une concession. Plus je suis tolérant, moins je suis juste. Il s'agit plutôt de "respect".
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 14:52

Il me semble qu'il y a déjà quelques années qu'on parle d'enseigner l'histoire des religions. Mais autant que je sache, les enseignants seraient soit prof d'histoire, d'Anglais ou autre...c'est à dire n'importe quoi, sans réelle garantie de sérieux.
Un jour, j'ai vu en librairie, un petit livre censé donner un aperçu des "principales religions de notre pays". Cela s'adressait à des collégiens.
Il était écrit par 3 dames, profs de Français; c'était assez navrant de voir de telles âneries, pas méchant, non. Je me demandais pourquoi elles n'avaient pas pris la peine de consulter des prêtres, pasteurs, rabbins, imams, etc... La seule réponse que j'ai trouvée est qu'elles croient savoir. Bref, le livre est allé à la poubelle. J'espère qu'il n'en traîne pas trop dans les collèges...

Des cours d'incroyance, Sânkhya ? Quel contenu ? Attention de ne pas y mettre un cours de philo, qui est déjà programmé pour tous.

Je ne sais pas si c'est une bonne idée, ces cours, mais il est important qu'ils soient donnés par des gens compétents, pédagogues et respectueux des collégiens ou lycéens, de leur foi, ou non-foi !
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 15:57

Oui, vous avez raison, il faut des gens compétents, à la fois savants et "compréhensifs" c'est-à-dire capables d'entrer dans la "logique" (intellectuelle, spirituelle) d'une religion et de l'expliquer en toute objectivité. Il faut une formation spéciale et je n'en vois point arriver à l'horizon. Mais on en parle....
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 21:46

Nelly Emont a écrit:
Oui, vous avez raison, il faut des gens compétents, à la fois savants et "compréhensifs" c'est-à-dire capables d'entrer dans la "logique" (intellectuelle, spirituelle) d'une religion et de l'expliquer en toute objectivité. Il faut une formation spéciale et je n'en vois point arriver à l'horizon. Mais on en parle....

Nelly, auriez-vous l'obligence, svp, de citer les personnes à qui vous vous adressez?
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mar 24 Oct 2006, 23:05

Mais le système scolaire, c'est quand même pas que l'enseignement des religions... :?
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 25 Oct 2006, 12:56

Ecossais : je ne comprends pas le sens de la question. Je ne m'adresse à personne. Je donne un avis sur la question de l'enseignement des religions. Cela ne va pas plus loin. Que me prêtez-vous encore comme intention pas catholique ?
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 25 Oct 2006, 12:58

Krystina : ben non ! mais comme on parle de l'enseignement des religions, je parle enseignement des religions... Il est évident que le reste subsiste !
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 08 Nov 2006, 14:51

Bon, tous ceux qui ont voté sont d'accord pour dire que l'école française est malade. De toute façon, il est difficile de le nier vu tous les livres qui sortent sur la question, et l'opinion majoritaire des parents (moins majoritaire chez les enseignants, quand on a le nez dan sle guidon, on a sans doute moins de recul... ). Il y a plusieurs problèmes, dont deux importants : les méthodes d'enseignement et les problèmes de (dé)formation dans les IUFM.

En septembre dernier, le mathématicien Laurent Lafforgue, lauréat de la médaille Fields en 2002 (équivalent du prix Nobel de maths qui n'existe pas car la femme de Nobel s'envoyait en l'air avec un mathématicien), et l'instituteur et directeur d'école publique Marc Le Bris, ont lancé un appel pour une refondation de l'école, sous forme de pétition s'adressant au futur président de la République pour qu'il fasse de la refondation de l'école primaire "une cause nationale" :
http://www.refondation-ecole.net

Si l'école publique est malade, l'enseignement catholique, qui scolarise environ 20% des élèves, ne va guère mieux. Certes, l'échec du public génère un flot d'inscriptions vers le privé (en France essentiellement catholique) qui a dû refuser 30 000 élèves à la dernière rentrée scolaire (23 000 l'année précédente). Cela donne l'illusion d'un bonne santé qui n'est qu'apparente. Ou, pour être plus précis, ce succès cache la totale perte d'identité des établissements catholiques qui ne se distinguent du public que par une sélection... par l'argent : ainsi sont-ils mieux fréquentés, ce qui est une garantie recherchée par beaucoup de parents peu soucieux de le dimension religieuse... qui, bien souvent, a quasiment disparu.

Par ailleurs, les écoles hors contrat totalement libres se multiplient. Anne Coffinier, jeune et briallnte normalienne et énarque, a créé une association pour aider les parents à franchir le pas pour qu'ils s'associent et créent ainsi des écoles libres qui affirment hautement leur caractère catholique :
http://www.creer-son-ecole.com

En tous les cas, une réflexion de fond sur l'école est nécessaire. La France est l'un des pays au monde où les élèves ont le plus d'heures de cours par an (25% de plus que l'Allemagne, 51% de plus que la Suède) avec des résultats et des connaissances qui ne sont pas meilleurs. Dans beaucoup d'écoles libres, sou sprétexte que le niveau est médiocre ailleurs, on a l'impression que le travail devient une fin en soi et on écrase les élèves de devoirs, entretenant aisni une pression et un stress nuisibles au bien des enfants.

L'avenir de l'école passe-t-il par les écoles libres hors contrat, qui pourraient être un aiguillon pour la réforme de l'Enseignement catholique qui, lui-même, poussera dans un second temps l'Education nationale à suivre ? Il me semble en tout cas que si le mouvement ne vient pas des parents, il ne viendra pas.

(Informations tirées d'un article de Christophe Geffroy)

Bibliographie :

Marc Le Bris, Et vos enfants ne sauront pas lire... ni compter, Stock, 2004
Jean-Paul Brighelli, La fabrique du crétin, Jean-Claude Gawsewitch, 2005
Marie Coûteaux, Etre et parler français, Perrin, 2006
Rachel Boutonnet, Journal d'une institutrice clandestine et Pourquoi j'enseigne le B. A. BA, Ramsay
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 08 Nov 2006, 16:28

Bien sur qu'il est malade ! Malgré tout, je me réjouis du retour de la méthode d'apprentissage de la lecture syllabique" pour laquelle je me suis battue pendant des années
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 08 Nov 2006, 19:57

Le sysème scolaire de ma commune est malade...

Parce que les directeurs d'école et les instituteurs ne peuvent absolument pas compter sur les ministres pour leur financer les objectifs pédagogiques qu'ils leur ont assigné..

Parce que pour celà ils sollicitent les collectivités locales pour financer les objectifs désignés par l'Education Nationale par le biais des organisatiosn de Parents d'Eleves..

En somme l'Education Nationale est en position régalienne d'exiger des choses, de menacer, de faire agir des fédérations de parents d'élèves pour financer des mesures :
- rénovation des locaux
- fourniture des livres
- fournitures des photocopies
- fourniture des ordinateurs

Qu'elle n'a pas prévu et qui sont du ressort des financements des Maires des commumes (financement exigé par l'Education Nationale)

Et la séparation des pouvoirs est reconnue, l'Education Nationale est malade !
- parce qu'elle refuse à ses salariés les moyens de travailler
- locaux, moyens pédagogiques, tout dépend d'autres personnes
que l'inspecteur d'académie...

Il faut que l'Education Nationale déploie des moyens ou qu'elle transfère ses responsabilités aux régions, communes qui sauront les assumer comme elles les ont toujours fait depuis des dizaines d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 08 Nov 2006, 20:02

Je ne pense pas que ce soit une question de moyens. Dans la première moitié du XXe siècle, l'enseignement était bien meilleur, et les instituteurs disposaient bien souvent de moyens plus que réduits.
Depuis que j'enseigne, j'ai travaillé dans six écoles différentes. Eh bien, plus les écoles avaient de moyens, moins elles trouvaient qu'elle en avaient assez. De toute façon, c'est bien connu qu'un mauvais artisan dira toujours qu'il n'a pas de bons outils. Et les petites écoles pauvres et familiales étaient celles où l'ambiance était la meilleure, et où personne ne songeait à se plaindre de ses conditions, mais juste à faire au mieux avec les moyens du bord pour que les enfants soient heureux et progressent. Les meilleures ambiances étaient dans les écoles où l'enfant était au centre et non le bien-être des maîtresses.
On n'a pas besoin de mille ordinateurs, de mille livres, de mille locaux pour bien enseigner, et l'abus de l'usage des photocopies en classe est un tort.


Dernière édition par le Mer 08 Nov 2006, 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 08 Nov 2006, 20:47

Quel plaisir de vous lire Krystyna !

Le manque de moyens rend ingénieux, il stimule. Je viens de retrouver un exposé sur la Suède que j'ai fait en 5ème ou 4ème... Les cartes , photos, je les avais demandé à l'ambassade, comme toutes les autres élèves, nous avions cherché tous azimuts. Et les textes étaient écrits à la main, mais proprement. En fait cette activité faisait appel à différents niveaux de connaissance et de travail. Maintenant, en quelques clics, vous avez un super dossier bien complet... et probablement aussi vite oublié.
L'avantage que je vois s'il y a des ordis à l'école, c'est pour les enfants qui n'en ont pas à la maison.
Mais "les bons instits", c'est en eux qu'ils trouvent comment enseigner, transmettre les connaissances. Il faut déjà qu'ils en aient le goût...
Certains pourront passionner toute une classe en expliquant comment le pépin de pomme devient pommier, avec comme matériel...quelques pommes. D'autres ne se sentent pas sûrs d'eux sans tout un matériel sophistiqué.
Entre les écoles de village du siècle dernier et le tout informatique, il doit être possible de trouver une moyenne satisfaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 08 Nov 2006, 21:09

D'autant que dans les écoles "riches", bien du matériel coûteux reste inemployé, souvent encore emballé. Quant aux ordinateurs de luxe, la plupart des maîtresses ne savent pas s'en servir. J'avais un jour discuté avec des profs grévistes qui expliquaient qu'ils manquaient de moyens. Je leur demandai concrètement de quels moyens ils avaient besoin, pour quels projets, etc. Réponses vagues. Visiblement, c'étaient surtout les projets et la motivation, qui leur manquaient ! Mr. Green De plus, ils expliquaient que c'était parce que les enfants étaient difficiles. Je ne vois pas trop le rapport avec les sous, et ils ne semblaient pas le voir non plus, finalement. Et renseignements pris, ce n'était pas un coin où les enfants étaient particulièrement difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Mer 24 Jan 2007, 09:06

L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE, UNE ETAPE FONDATRICE

Colloque Paris 7 février 2007 de 9H à 18H30 (accueil à partir de 8H30)
Institut de France - 10 Rue Alfred de Vigny - 75017

Au nombre des intervenants se trouvent notamment Jean-Pierre DEMAILLY, Michel DELORD, et Marc LE BRIS, coauteurs avec Laurent LAFFORGUE et Frédéric GUILLAUD de l'APPEL POUR LA REFONDATION DE L'ECOLE.

Inscription sur www.lire-ecrire.org ou par courrier à
Famille-ecole-education, BP 23, 78431 LOUVECIENNES Cedex

PROGRAMME du colloque :


Enseigner les lettres dans un collège en ZEP en région lyonnaise
Anne Sophie Bonnet - Professeur de lettres en collège

Enseigner la physique - Maîtrise de la langue et rigueur de la pensée
Catherine Krafft - Enseignant chercheur en physique, laboratoire de l’École polytechnique

Apprentissage de la lecture en CP
Rachel Boutonnet - Institutrice à Goussainville (95)

Orthographe et dictée en primaire (cycle III)
Julien Lachièze - Instituteur à Eysines (33)

Littérature et vocabulaire en primaire (cycle III)
Françoise Candelier - Institutrice à Roncq (59)

Grammaire, analyse logique et grammaticale, arithmétique (cycle III)
Marc Le Bris - Instituteur et directeur d'école primaire à Médréac (35)

Une conteuse qui rencontre et passionne de jeunes élèves en CP et CE1
Monique Chuberre - Grand-mère de 13 petits-enfants
Pause déjeuner libre

La situation de l'école primaire sur le plan international
Michel Delord - Professeur certifié de mathématiques en collège – Membre du CA de la Société Mathématique de France, vice-président du GRIP

Dyslexie : handicap de l'enfant ou résultante des conditions de l’enseignement de la lecture ?
Colette Ouzilou – Orthophoniste

L'importance de la neurologie dans le choix d'une méthode d'apprentissage de la lecture, de l'écriture et de l'orthographe
Ghislaine Wettstein-Badour - Docteur en médecine

Expérience réussie de travail sur un projet réunissant parents, instituteurs et élus locaux
Anne Le Rigoleur - Présidente de la PEEP Manosque (04)

Exposé des buts et moyens du GRIP, dans SLECC – Savoir lire, écrire, compter, calculer, action soutenue par le ministère
Jean Pierre Demailly - Membre de l’Académie des sciences - Président du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les programmes (GRIP)

Le site Lire-écrire : relayer l'information, pour informer localement le public de la situation de l’école et de son évolution
Gilbert Sibieude - Famille, école, éducation

Débat – Conclusions


Lire aussi "L'école primaire, clé de notre avenir"
http://www.lire-ecrire.org/L-ecole-primaire,-cle-de-notre-avenir_a251.html
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Jeu 08 Fév 2007, 10:30

La preuve qu'en s’organisant le métier d'instituteur de nos jours n’est pas si compliqué que ça : un sketche désopilant.


Dernière édition par le Jeu 31 Mai 2007, 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le système scolaire français est-il malade ?   Jeu 08 Fév 2007, 12:39

C'est vrai, pas compliqué, on se demande pourquoi certains refusent de s'adapter à cette nouvelle "pédagogie".




Revenir en haut Aller en bas
 
Le système scolaire français est-il malade ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le système scolaire français est-il malade ?
» Le système scolaire français:
» Question sur le système scolaire au 19ème siècle...
» Le système scolaire français «se dégrade par le bas»
» L'éducation nationale recense les décrocheurs du système scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Sondages-
Sauter vers: