DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Lun 14 Nov 2016, 21:45

Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort

Loup Besmond de Senneville (avec AFP), le 13/11/2016 à 12h29
Mis à jour le 13/11/2016 à 16h03

Anthropologue des religions, psychanalyste, Malek Chebel est mort samedi 12 novembre à Paris, à 63 ans.


L'anthropologue Malek Chebel, en 2006 à Paris. / FRED DUFOUR/AFP

Son érudition, sa liberté d’esprit et son sourire l’avaient fait largement connaître : Malek Chebel s’est employé depuis des années à développer une image libérale de l’islam, en traquant les mensonges des intégristes, et étudiant des thèmes qui pouvaient paraître iconoclastes, comme la sexualité arabe. L’anthropologue des religions et philosophe algérien est mort samedi 12 novembre à Paris. Il avait 63 ans.

« Malek Chebel, c’était l’islam des Lumières et la modernité. Son œuvre dit quel doit être notre ouvrage : bâtir l’islam de notre temps », a tweeté le premier ministre Manuel Valls, alors que les attentats djihadistes, comme ceux du 13 novembre qui sont commémorés dimanche 13 novembre, ont relancé les débats autour de la deuxième religion de France.

« Anthropologue infatigable »

Pour Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), interrogé par l’AFP, sa disparition constitue « une grosse perte pour l’ensemble des musulmans de France ».

La ministre de la culture, Audrey Azoulay, a quant à elle salué un « anthropologue infatigable », qui « s’attachait à une plus grande compréhension et une meilleure connaissance de l’islam ».

Arrivé à Paris en 1980 pour préparer un doctorat en psychopathologie et psychanalyse, après une licence de psychologie clinique à Constantine, Malek Chebel veut contribuer par ses études à voir l’Orient et l’Occident s’éloigner des « lieux de confrontation » où les extrémistes veulent les conduire.

« J’ai pris le parti de chercher la lumière dans le monde arabe. Je suis tenu par un souci de vérité et je veux m’approcher au plus près possible de ce que je pense être cette vérité », disait-il à l’AFP en 2006, alors qu’il publiait « le Kama sutra arabe », premier manuel d’éducation sexuelle en terre d’islam.

« Islam moderne »

En 2013, il avait lancé le premier numéro de « Noor », une « revue pour un islam des lumières ». Sur sa couverture, on pouvait y lire les deux « O » de Noor (la lumière en arabe), « qui sont aussi ceux de l’Occident et de l’Orient », s’enchevêtrant pour laisser apparaître un interstice, symbole du dialogue que cette revue souhaite favoriser.

Une revue qui, si elle n’est pas allée au-delà du deuxième numéro, est restée comme l’un des symboles de ce qui fut l’un des buts constants de Malek Chebel tout au long de sa vie : défendre « un islam moderne » en puisant dans ce que les Lumières ont produit de « meilleur (progrès, humanisme) et en laissant de côté ce qu’elles ont d’anticlérical ».

Il avait également marqué les esprits avec « Changer l’islam : dictionnaire des réformateurs musulmans des origines à nos jours » (Albin Michel), paru en 2013. Deux ans plus tard, « L’islam pour les nuls » et « Le Coran pour les nuls » s’étaient arrachés dans les librairies en France après les attentats de janvier 2015.

Il avait aussi traduit le Coran en français et publié, entre autres, « L’islam et la raison », « L’Erotisme arabe », ou « L’islam en 100 questions », ainsi que plusieurs « dictionnaires amoureux » (du Coran, de l’Algérie…).

Malek Chebel sera enterré en Algérie, où il était né en 1953, après probablement une cérémonie en région parisienne lundi, a précisé à l’AFP son fils Mikaïl Chebel.

Loup Besmond de Senneville (avec AFP)

http://www.la-croix.com/Religion/Islam/Malek-Chebel-defenseur-d-un-islam-des-Lumieres-est-mort-2016-11-13-1200802721
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Lun 14 Nov 2016, 21:49

Le Coran et l'islam revisités

le 09/09/2009 à 18h01
Mis à jour le 10/09/2009 à 11h21


Avec cette traduction du Coran, complétée par un dictionnaire encyclopédique, l'intellectuel algérien Malek Chebel entend rendre plus accessible le texte sacré des musulmans. Éric Geoffroy propose quant à lui une relecture des valeurs essentielles de l'islam

«C'est l'oeuvre de ma vie», dit Malek Chebel de sa traduction du Coran. Anthropologue des religions, il précise qu'elle respecte «l'esprit du Coran et la mentalité de ses lecteurs naturels, à savoir les musulmans» et tient compte des plus récentes recherches étymologiques et linguistiques, ainsi que des travaux sur l'interprétation confrontée aux données des sciences humaines: «Mon but est de montrer que le Coran peut soutenir la marche du progrès scientifique, tant du point de vue éthique que, plus directement, sur les plans politique et social.»

Un tel travail était selon lui nécessaire car certaines traductions - Berque, Blachère… -, «très bonnes en leur temps», ont «vieilli prématurément» et demeurent «obscures» au plus grand nombre. Sa traduction se veut «saine», scrupuleuse, mais surtout accessible.

Soucieux d'offrir des clés de lecture, Malek Chebel, qui entend «réenchanter» l'islam, publie simultanément un Dictionnaire encyclopédique, avec 1 200 entrées, pour décrypter les dimensions historique, doctrinale et herméneutique du Coran. Chaque mot, chaque concept y est replacé dans son contexte historique et accompagné d'un relevé de toutes les occurrences.

Il est ainsi possible de retrouver ce que le Coran dit sur la femme, la science, le corps, la liberté, le pardon, la conversion, la prière, la guerre, la lapidation, la richesse, la liberté religieuse, les prophètes de la Bible, Marie ou Jésus… et découvrir ainsi que seuls deux versets parlent du voile, ou que le visage est «la vitrine de l'âme». Autant dire que, dans un paysage encombré, ces deux ouvrages (1) visent un large public, désireux de comprendre le texte sacré des musulmans.

Dans un livre passionnant et engagé, Éric Geoffroy, spécialiste du soufisme auquel il s'est converti, réexamine quant à lui les valeurs essentielles de l'islam, dont la compréhension a été «tronquée», «dévoyée», voire «inversée». Cet islamologue universitaire de Strasbourg analyse les causes géopolitiques, culturelles et sociales, ainsi que les mécanismes de nature proprement religieuse, qui expliquent pourquoi les sociétés musulmanes sont entrées à partir du XIIIe siècle dans un lent processus de sclérose.

Selon Éric Geoffroy, seule une audace herméneutique permettra de rétablir l'équilibre entre une raison vite asservie «aux arguties des gardiens de la Loi» et une raison libre, ouverte. Cependant, la voie qu'il propose ne se limite pas à une «ré-forme» - notamment du droit -, mais passe par une prise de conscience spirituelle radicale, seule capable de dégager une «refonte de sens». Alors que le nihilisme charrié par la postmodernité soulève un vent de spiritualité, la sagesse soufie peut, affirme-t-il, à certaines conditions, «contribuer à éclairer l'avenir».

MARTINE DE SAUTO
(1) Auxquels Malek Chebel vient d'ajouter Le Coran pour les nuls (Éd. First, 408 p., 22,90 euros)

http://www.la-croix.com/Culture/Livres-Idees/Livres/Le-Coran-et-l-islam-revisites-_NG_-2009-09-10-539098
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Lun 14 Nov 2016, 21:52

Malek Chebel publie le premier numéro de sa revue « Noor » pour un « islam des lumières »
A.-B. H., le 06/06/2013 à 15h42



Malek Chebel à la Comédie du livre 2010 de Montpellier. / Wikipedia CC Esby

Le premier numéro de « Noor », « revue pour un islam des lumières » vient de paraître. Elle est dirigée par Malek Chebel, anthropologue des religions et philosophe algérien, auteur de nombreux ouvrages, dont le récent « Changer l’islam : dictionnaire des réformateurs musulmans des origines à nos jours » (Albin Michel).

Sur sa couverture, les deux « O » de Noor (la lumière en arabe), « qui sont aussi ceux de l’Occident et de l’Orient » s’enchevêtrent pour laisser apparaître un interstice, symbole du dialogue que cette revue souhaite favoriser.

Si le projet reste le même que dans les ouvrages de Malek Chebel – défendre « un islam moderne » en puisant dans ce que les Lumières ont produit de « meilleur (progrès, humanisme) et en laissant de côté ce qu’elles ont d’anticlérical » – la forme, elle, a été étudiée pour plaire à un large public. La maquette soignée, l’iconographie, et les entrées variées la situent au croisement des revues classiques et des « mooks » (contraction de « magazines » et « books »), très en vogue actuellement.

Cartes blanches

De format carré, imprimé sur un papier de belle qualité, le numéro un propose des entretiens – avec l’écrivain Ismaïl Kadaré, le comédien Fellag auteur au théâtre des savoureux « Petits chocs des civilisations », ou encore avec l’actrice syro-libanaise Darina Al-Joundi –, mais aussi des enquêtes, comme celle que le professeur de littérature francophone à la Sorbonne, Romuald Fonkoua, a consacrée aux musulmans américains. Adoptant un ton personnel, l’écrivain et journaliste Adel Litfi s’insurge contre la réduction de l’islam et « du » musulman à un profil quasi unique.

De son côté, l’historien Jean-Yves Le Naour a choisi d’ausculter la très populaire série télévisée « Plus belle la vie », située à Marseille, sous l’angle de la diversité. Des cartes blanches ont été proposées à divers artistes (le peintre Djamel Tatah) ou institutions (le département des arts de l’islam du musée du Louvre)… L’écrivain et cinéaste Atiq Rahimi a confié à la rédaction de magnifiques calligraphies, et Yljet Alichka, ancien ambassadeur d’Albanie en France, une nouvelle.

Certains de ces auteurs ont été « sollicités », d’autres se sont manifestés d’eux-mêmes. Pour rester accessible au grand public, la revue ne leur donne qu’une consigne : « zéro jargon ». « Leur liberté de ton est totale », assure Malek Chebel, qui vérifie seulement qu’ils partagent « sa façon de voir mais pas toujours sa façon de penser. La liberté d’expression est indispensable au vivre-ensemble ».
Optimiste pour l’avenir

Désireuse de s’adresser au grand public, la revue proscrit le jargon universitaire et souhaiterait davantage se rapprocher de l’écriture journalistique. « Si l’on a réussi à rassembler autant de propositions de qualité pour un coup d’essai, on ne peut qu’être optimiste pour l’avenir », assure Malek Chebel, lorsqu’on l’interroge sur sa capacité à maintenir une telle diversité d’auteurs.
Vendue au prix de 8,50 €, la revue est distribuée dans les librairies et chez les marchands de journaux dans l’ensemble des pays francophones. Le prochain numéro est prévu pour décembre 2013. Des numéros thématiques – sur « la liberté », « le vivre-ensemble » ou « la crise » – sont également à l’étude.

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Malek-Chebel-publie-le-premier-numero-de-sa-revue-Noor-pour-un-islam-des-lumieres-2013-06-06-969803
Revenir en haut Aller en bas
Confiteo



Masculin Messages : 80
Inscription : 27/12/2015

MessageSujet: Merci! Paix à son âme   Mar 10 Jan 2017, 19:36

Oui, j'aurai vu la nouvelle avec un peu de retard. On va lui souhaiter de trouver la miséricorde auprès du Seigneur.

Mais quant à l'islam des lumières ... Non, je crois qu'il s'agissait plus d'un beau rêve qu'autre chose. Je pense que lui-même se doutait bien qu'un islam laissé seul n'aboutirait qu'à tout ce que nous connaissons déjà.

Bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Mar 10 Jan 2017, 19:47

Citation :
« Malek Chebel, c’était l’islam des Lumières et la modernité. Son œuvre dit quel doit être notre ouvrage : bâtir l’islam de notre temps », a tweeté le premier ministre Manuel Valls, alors que les attentats djihadistes, comme ceux du 13 novembre qui sont commémorés dimanche 13 novembre, ont relancé les débats autour de la deuxième religion de France.

Qui sera bientôt la première, avec des mecs comme Valls, qui veulent "bâtir l'islam de notre temps" au lieu de le renvoyer là où il n'aurait jamais dû sortir... Mad

L'islam des Lumières... Quelle blague ! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Mar 10 Jan 2017, 20:08

Chrysostome a écrit:
Citation :
« Malek Chebel, c’était l’islam des Lumières et la modernité. Son œuvre dit quel doit être notre ouvrage : bâtir l’islam de notre temps », a tweeté le premier ministre Manuel Valls, alors que les attentats djihadistes, comme ceux du 13 novembre qui sont commémorés dimanche 13 novembre, ont relancé les débats autour de la deuxième religion de France.

Qui sera bientôt la première, avec des mecs comme Valls, qui veulent "bâtir l'islam de notre temps" au lieu de le renvoyer là où il n'aurait jamais dû sortir... Mad

L'islam des Lumières... Quelle blague ! :mdr:

c'est mieux au Québec ?

et je pense que Malek Chebel savait de quoi il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Mar 10 Jan 2017, 20:41

C'est pas mieux chez nous, avec les minables qui nous gouvernent... Thumbdown
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Mer 11 Jan 2017, 16:51

Pour tout texte sacré, la méthode historico-critique est dévastatrice. Seul le Christianisme, religion d'une Personne mais non d'un livre, a su y résister, en s'arc-boutant sur le Symbole de Nicée-Constantinople, validé par sa durée, selon Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Jd.3 et Eph.4/4-7 etc... De sorte que, toutes les autres religions sont anéanties par les lumières, y compris l'Alcoran. C'est pourquoi, le mahométisme est incompatible avec la modernité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 82890
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Mer 11 Jan 2017, 17:19

saint Zibou a écrit:
Pour tout texte sacré, la méthode historico-critique est dévastatrice. Seul le Christianisme, religion d'une Personne mais non d'un livre, a su y résister, en s'arc-boutant sur le Symbole de Nicée-Constantinople, validé par sa durée, selon Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Jd.3 et Eph.4/4-7 etc... De sorte que, toutes les autres religions sont anéanties par les lumières, y compris l'Alcoran. C'est pourquoi, le mahométisme est incompatible avec la modernité.

C'est que la méthode historico-critique s'est gonflée comme une grenouille. Alors qu'elle ne peut aborder que les intention des auteurs humains, elle a cru pouvoir mettre en boîte le sens profond et réel : celui de l'Auteur divin !!

Or, ce sens là lui échappe complètement. Seul l'Auteur divin le donne puisqu'il en est l'Auteur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou

avatar

Masculin Messages : 10548
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort   Mer 11 Jan 2017, 20:34

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
Pour tout texte sacré, la méthode historico-critique est dévastatrice. Seul le Christianisme, religion d'une Personne mais non d'un livre, a su y résister, en s'arc-boutant sur le Symbole de Nicée-Constantinople, validé par sa durée, selon Ac.5/33-42, Hé.13/8-9, Jd.3 et Eph.4/4-7 etc... De sorte que, toutes les autres religions sont anéanties par les lumières, y compris l'Alcoran. C'est pourquoi, le mahométisme est incompatible avec la modernité.

C'est que la méthode historico-critique s'est gonflée comme une grenouille. Alors qu'elle ne peut aborder que les intention des auteurs humains, elle a cru pouvoir mettre en boîte le sens profond et réel : celui de l'Auteur divin !!

Or, ce sens là lui échappe complètement. Seul l'Auteur divin le donne puisqu'il en est l'Auteur.

Ce sens révélé par l'Auteur, c'est justement le Credo, lequel a pour fonction de définir la Foi. Or, ce n'est possible qu'en Christianisme, puisque le message est le messager, tandis qu'en mahométisme, tout résumé de l'Alcoran est un leurre, et le coran, lui-même, un tissu de contradictions... fou
Revenir en haut Aller en bas
 
Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes sont des champs de labour ?
» Napoléon, défenseur immolé de la paix
» Le départ de Jésus, la venue du Défenseur
» Jaromir Malek
» Une réflexion de Malek Bennabi que tous les musulmans doivent méditer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: