DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
monge



Messages : 4204
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?   Mer 16 Nov 2016, 06:55

Arnaud Dumouch a écrit:



Le problème de votre écriture, Monge, c'est que vous oubliez de préciser que la gloire de Dieu, c'est qu'on aime et reste fidèle à ce conjoint pour le meilleur et pour le pire, au moins par la prière, si on doit s'en séparer (par exemple) parce qu'elle veut nous entraîner dans l'assassinat crapuleux d'un innocent. 

Votre imprécision sur ce point (l'amour de Dieu et l'amour du prochain forment deux commandements semblables) pourraient conduire à croire que le christianisme est un illuminisme à la manière de Daech...

Merci d'apporter cette précision qui est appropriée et juste. On doit toujours aimer son épouse même si on se sépare d'elle ne serait ce que par la prière comme vous l'avez si bien mentionné. Et être séparé de son épouse doit être toujours un motif d'une sainte tristesse et d'une grande douleur, même si cette séparation est juste!
Revenir en haut Aller en bas
monge



Messages : 4204
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?   Mer 16 Nov 2016, 07:13

Aussi une autre clarification que je veux faire.
Du fait du mariage notre épouse et nos enfants deviennent nos frères en Christ les plus proches de nous. Donc l'exercice de la charité doit d'abord se faire par rapport à eux, d'où les rappels de St Paul des devoirs des uns envers les autres dans une famille. Donc si quelqu'un ne donne pas à manger à son enfant pour faire un don à une association humanitaire il ne pratique pas la charité.
Seulement dans les relations dans une famille, il y a souvent de la passion qui entache l'amour qu'on a envers nos enfants ou même envers notre conjoint. Et cette passion peut pousser à aimer d'une façon désordonnée c'est à dire d'une façon qui n'est pas ordonnée à Dieu. Ainsi dans le milieu où je vis je vois des fonctionnaires chrétiens qui succombent à la tentation de la corruption pour financer les études de leurs enfants.
Donc il faut avoir je dirais un charisme pour dominer la passion qu'on a envers nos proches car cette passion nous pousse très souvent à avoir un amour désordonné, et quand même elle ne nous pousse pas à aimer d'une façon désordonnée, elle retire le mérite de nos actes car notre amour n'est pas le fruit de la grâce surnaturelle, mais de la passion naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8633
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?   Mer 16 Nov 2016, 09:15

monge a écrit:
Oui, oui et oui. Si votre relation avec votre femme devient un obstacle réelle pour votre salut, alors oui vous devez sacrifier cette relation c'est du simple bon sens, c'est une évidence, je suis étonné que vous ne puissiez pas voir cela. Je n'ai pas dit qu'on doit absolument quitter sa femme!!! j'ai dit qu'on doit être prêt à le faire si notre salut est danger du fait de la relation qu'on a avec elle!!

Le finalité de tout ce qu'on fait c'est la gloire de Dieu et notre salut, et on doit être prêt à sacrifier tout ce qui nous empêche d'atteindre cet objectif.

La gloire de Dieu Monge, c'est que nous aimions comme il aime, que aimions notre prochain comme lui nous a aimé. C'est que nous soyons devenions, grâce à la Charité qu'il répand en notre cœur et qui nous transforme dans notre relation à Dieu et à notre prochain, nous rendant saint et immaculé, dans son Amour.

Jésus fait cette promesse à ceux qui gardent sa Parole et l'aime : "23 Jésus lui répondit: "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure. (Jean (CP) 14)

Ce qui fait la gloire de Dieu et notre salut, c'est sa présence en nous et le signe que Dieu est présent en nous, c'est l'amour que l'on a les uns pour les autres, l'amour que l'on pour notre prochain, à commencer par les plus proches de nous, nos parents, nos époux et épouses, nos enfants. Ce qui fait la gloire de Dieu et notre salut, c'est que nous vivions par son Esprit qu'il met en nous, que nous vivons de son Amour, que nous demeurions dans son Amour.

Dans la mesure où Jésus vit en moi, avec son Père, par son Esprit, et que je vis par Lui, qu'il est devenu l'époux de mon âme, je ne vois pas que pourrait faire mon épouse, pour mettre mon salut en danger.

monge a écrit:
Si l'amour que vous avez envers votre épouse est un amour injuste et désordonné comme l'est très souvent l'amour naturel que nous avons pour nos proches, alors oui vous devez sacrifier cet amour pour suivre Jésus c'est à dire pour imiter Jésus c'est à dire  pour l'aimer d'un amour de charité.

Tout homme est appelé à accueillir en Lui l'Esprit de Dieu, pour être purifié et sanctifié par son Amour, dans l'amour qu'il a pour ses proches. Tout baptisé est appelé à aimer de cet amour surnaturel, qui vient se rajouter à notre nature, pour nous transformer dans l'amour que nous avons pour Dieu et notre prochain.

Vous savez l'impression que vous me donnez, Monge. C'est d'avoir toujours le dernier mot, comme si vous étiez le seul à avoir compris ce que Dieu attends de nous !!!

Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 8633
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?   Mer 16 Nov 2016, 09:19

monge a écrit:
Aussi une autre clarification que je veux faire.
Du fait du mariage notre épouse et nos enfants deviennent nos frères en Christ les plus proches de nous. Donc l'exercice de la charité doit d'abord se faire par rapport à eux, d'où les rappels de St Paul des devoirs des uns envers les autres dans une famille. Donc si quelqu'un ne donne pas à manger à son enfant pour faire un don à une association humanitaire il ne pratique pas la charité.
Seulement dans les relations dans une famille, il y a souvent de la passion qui entache l'amour qu'on a envers nos enfants ou même envers notre conjoint. Et cette passion peut pousser à aimer d'une façon désordonnée c'est à dire d'une façon qui n'est pas ordonnée à Dieu. Ainsi dans le milieu où je vis je vois des fonctionnaires chrétiens qui succombent à la tentation de la corruption pour financer les études de leurs enfants.
Donc il faut avoir je dirais un charisme pour dominer la passion qu'on a envers nos proches car cette passion nous pousse très souvent à avoir un amour désordonné, et quand même elle ne nous pousse pas à aimer d'une façon désordonnée, elle retire le mérite de nos actes car notre amour n'est pas le fruit de la grâce surnaturelle, mais de la passion naturelle.

Merci pour cette clarification. Quand Jésus nous invite à l'aimer en premier, il nous demande tout simplement de faire de la Charité qui vient de Lui, la source de notre amour pour Dieu et pour notre prochain. L'Esprit Saint qu'il nous donne, c'est son Cœur, sur lequel notre propre cœur doit reposer et avec lequel il doit s'unir, pour aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7780
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?   Jeu 17 Nov 2016, 00:59

petero a écrit:
monge a écrit:
Je tiens à préciser que le détachement de coeur doit être recherché par rapport à ce qui nous "tient à coeur" car c'est Dieu seul qui doit occuper notre coeur dans l'idéal.

Et ce qui tient à Cœur à Dieu, c'est que nous restions auprès de notre épouse. C'est ce que Jésus nous a rappelé.

Le détachement de notre cœur, moi je vois cela comme un sacrifice fait à Dieu, pour s'attacher à ce que veut Dieu, à ce que Jésus, avec le Coeur de Dieu, de son Père, l'Esprit Saint nous  dit : "que la séparation de sa femme pour n'importe quel motif, ce n'était pas justement la volonté de Dieu".

Bonsoir Petero !

Jésus nous dit " celui qui ne Me préfère pas aux siens ne peut pas être mon disciple !!" IL explique en citant père mère frère enfant donc épouse aussi !!
IL ne nous demande pas d’abandonner les nôtres, mais de LE PRÉFÉRER a tous donc de savoir trancher en Sa Faveur et non pour plaire aux nôtres , forcement cela aura des conséquences voir du chantage affectif si ils ne veulent pas suivre Jésus !!

pour être clair lorsqu'IL dit " celui qui se prononcera en Ma faveur devant les hommes , au dernier jour Je me prononcerais en sa Faveur devant le Père et les Anges , mais celui qui ne se prononcera pas en Ma faveur Moi non plus Je ne prononcerait pas en sa faveur devant le Père te les Anges!" un moment donné il faut choisir entre l'Eternel et l'homme si c'est nécessaire , alors oui c'est radical l'appel du Christ !!
Si on choisi Jésus on ne se trompe pas et on ne trompe pas les autres , si l'on met un " oui mais " alors on trompe tout le monde même soi !
Jésus était Doux mais Très Très Ferme , même avec Marie Il a parfois rappelé que c'était Le Père Avant tout qu'Il Est venu servir et rendre témoignage !!
Suivre l'Esprit forcement si le monde veut rester au monde alors cela tranche , sinon cela revient a abandonner le Ciel par amour du monde !
par Amour de la Vérité et le service des siens parfois il faut trancher avec les siens, car que donnerions nous aux nôtres si nous lâchons la main du Christ par gentillesse pour la famille ?
:jesus: "en dehors de Moi vous ne pouvez rien faire !"
Revenir en haut Aller en bas
 
L'union à Dieu est-elle aliénation de notre être?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "La Coupe du monde, une aliénation planétaire"
» Aliénation de matériel
» Le travail est-il une aliénation ?
» La religion éloigne t'elle de Dieu ?
» 'Oh mon dieu qu'elle est ignorante' ! Je sais, je sais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: