DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 « Le désir de prier est déjà une prière »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Le désir de prier est déjà une prière »   Ven 21 Oct 2016, 11:41

« Le désir de prier est déjà une prière »

Recueilli par Robert Migliorini, le 21/10/2016 à 7h49

Le P. Jean-Marie Gueullette, religieux dominicain et théologien (1), partage quelques repères sur le chemin des mille et une façons de prier.



Session d’été organisée par la Communauté de l’Emmanuel à Paray-le-Monial. / Hermine CLERET/CIRIC/

La Croix : Que conseillez-vous aux personnes qui expriment leurs difficultés à prier ?

P. Jean-Marie Gueullette : Il y a mille et une façons de prier. Le christianisme, très centralisé dans d’autres domaines, est sur ce point d’une diversité extraordinaire. Nous en sommes les héritiers, même si une partie de cette tradition, notamment de la prière silencieuse, est moins connue depuis qu’au XVIIe siècle (avec la condamnation du quiétisme) l’engagement, l’action l’emportent sur d’autres formes.

Pour rassurer ceux qui se sentent « en panne » de prière, je rappelle le texte d’Origène, théologien de l’école d’Alexandrie, qui dans son De oratione, parle de sa préférence pour certaines dispositions du corps comme celle de prier debout. Sauf si on souffre d’une maladie des pieds qui doit être soignée ! Ce qui rappelle que dans la tradition chrétienne ce qui importe avant tout c’est de prendre en compte la personne, y compris physiquement, et non pas de développer la culpabilisation. Cet état d’esprit importe davantage que les techniques elles-mêmes.


Prier n’est donc pas du domaine de la performance et de l’efficacité ?

P. J.-M. G. : Même les Apôtres pourtant au contact quotidien du Christ lui ont demandé de leur apprendre à prier. Si l’on éprouve le besoin d’apprendre à prier, c’est le signe que l’on est déjà dans la prière. Dans le sens où la personne aura mesuré que devant l’immensité de Dieu, nous sommes très petits. Reconnaître les difficultés à prier fait partie de toute expérience spirituelle. Ce n’est en rien un aveu d’échec. On a quelquefois oublié que prier consiste à se tenir en présence de Dieu et donc d’accepter d’être totalement dépassés. Le désir de prier est déjà une façon de prier.

Ce qui n’empêche pas de recourir à des écoles de prière ?

P. J.-M. G. : Elles ont démontré leur nécessité en proposant un enseignement pratique. Les aspirations de nos contemporains sont fortes dans les domaines de la gratuité, du silence et de l’intériorité. Les sessions d’initiation et de perfectionnement s’avèrent fructueuses. Dans la mesure toutefois où il s’agit de préciser dans quel courant spirituel elles se situent ; prière à l’école de Saint-Ignace, dans la tradition carmélitaine, lectio divina, etc.

Pourquoi ? Parce qu’une seule méthode ne résume pas toute la prière chrétienne. Et pour éviter que, si les difficultés demeurent, la personne se sente dans une nouvelle impasse et se considère comme définitivement exclue. Dans tous les cas de figure, il s’agit de veiller à la cohérence entre ces manières de prier et une démarche spirituelle.

Quels conseils donnez-vous pour prier au quotidien ?

P. J.-M. G. : Tout d’abord la régularité. Elle est capitale. Peu importe ce que l’on ressent sur le moment ou non. Prier, c’est se mettre en présence de Dieu, dans la durée. C’est l’assurance que Dieu peut « travailler » en nous. Sans que l’on s’en rende compte. Il s’agit ensuite de veiller à la place et la posture du corps. Il ne s’agit pas de relaxation. Chacun doit chercher ce qui lui convient et trouver une position où il ne sera pas nécessaire de bouger. Sinon le corps se rappelle vite à nous et nous sommes tentés par le découragement.

Recueilli par Robert Migliorini

(1) A publié Laisse Dieu être Dieu en toi, Cerf/Seuil ; Petit traité de prière silencieuse, Albin Michel.

http://www.la-croix.com/Religion/Religion-et-spiritualite/Le-desir-prier-deja-priere-2016-10-21-1200797850

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Le désir de prier est déjà une prière »   Ven 21 Oct 2016, 11:45

Et si on n'a pas le temps de prier ?

Avoir le temps de prier, pas si simple, pas toujours et d'abord combien de temps ? En partenariat avec l'Apostolat de la Prière réfléchissons.

Le problème c'est que mes journées sont tellement remplies que je n'ai pas le temps de prier. Que faire ? »

Prendre le temps de prier, le temps du cœur à cœur avec le Seigneur, est essentiel pour être en communion avec Lui et se laisser conduire par son Esprit. Celui qui veut être en bonne santé sait qu'elle dépend, en grande partie, de la qualité de la nourriture qu'il prend ainsi que de l'exercice physique. Il en est de même pour notre santé spirituelle, qui dépend de notre vie relationnelle et affective, de notre ouverture à la beauté et à Celui qui est à la source de la vie. S'arrêter, prier, méditer, nous met en communion avec Celui que Jésus-Christ nous a révélé comme Père. Comme chrétiens, la Bible est le lieu privilégié pour entendre sa Parole, une véritable nourriture qui transforme notre vie. Donc, même avec des journées bien remplies, c'est essentiel de prendre un moment pour rencontrer le Seigneur et se laisser rencontrer par Lui. Voir Prier

Accueillir Celui qui vient


Cependant il y a des jours où ce n'est pas possible. Il ne s'agit pas alors de se culpabiliser, de s'irriter contre soi-même, ou d'être en tension pour essayer de tout tenir. Au contraire, il s'agit d'accueillir ce que je vis, les rencontres que je fais, les activités où je suis engagé, comme si à tout moment Il pouvait me surprendre et venir à ma rencontre. Le Seigneur vient à ma rencontre au cœur de ma vie. Je n'ai pas à le chercher ailleurs.

« Trouver Dieu en toutes choses » ne demande pas d'effort. Il s'agit d'une attitude. Tout ce que je vis peut devenir occasion de prière, même si ce n'est pas toujours conscient. Ecouter et voir vraiment les personnes que je rencontre, les rues et les lieux où je passe et vis chaque jour, m'émerveiller pour les petites choses, un temps de silence ou la beauté de la nature, tout cela peut me rendre disponible intérieurement pour me laisser rencontrer par DIEU.

Relire sa vie pour y trouver Dieu

Cependant, même si je n'ai pas pris de temps formel de prière ou de méditation dans la journée, il est essentiel de m'arrêter un petit moment le soir pour relire ma journée. Pourquoi ? Pour pouvoir reconnaître comment le Seigneur est venu à ma rencontre. En effet, comment reconnaître sa présence si je ne prends pas le temps de voir ce qui s'est passé, de nommer et distinguer entre les diverses choses que j'ai vécues ?

Ainsi, ce n'est pas tant d'avoir conscience, sur le moment, de la présence du Seigneur qui est important, comme si je pouvais le faire à force d'attention et d'observation, que de relire, après coup, ma journée. C'est à ce moment-là que je pourrais, peut être, dire: « le Seigneur était là et je ne le savais pas ». Voilà ma prière.

Exercice

Sur mon agenda - Je peux marquer sur mon agenda un moment précis dans la journée, ou même mettre une alarme pour me rappeler le temps de méditation. Cela peut m'aider à ne pas me laisser entraîner par mon rythme de vie, mais à donner la place à l'essentiel, DIEU. Si j'ai une journée trop remplie, le soir je prends au moins le temps de relire ce que j'ai vécu, pour reconnaître comment le Seigneur est venu à ma rencontre et le remercier. Ainsi ma journée sera portée par ma prière.

P. Frédéric Fornos, jésuite

http://croire.la-croix.com/Definitions/Priere/Prieres-de-demande/Et-si-on-n-a-pas-le-temps-de-prier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Le désir de prier est déjà une prière »   Ven 21 Oct 2016, 11:46

Se laisser habiter par le Christ qui prie en moi "Je suis moi-même en toi Celui qui adore, loue, remercie le Père" Quand le Seigneur parle au coeur - Père Gaston Courtois.
Revenir en haut Aller en bas
Hieronymus



Masculin Messages : 312
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: « Le désir de prier est déjà une prière »   Ven 21 Oct 2016, 16:34

Je ne pense pas que le manque de temps soit une raison réelle empêchant de prier. Dans la vie moderne on a forcément du temps vu celui que l'on perd à regarder la télé, faire des sorties et autre.

Non ce qui est plus difficile à trouver c'est un temps adapté pour la prière. Un temps de silence, où l'on aura l'esprit suffisamment dégagé pour s'investir vraiment. C'est cela qui est difficile à obtenir dans le monde contemporain : le silence de le rencontre avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Le désir de prier est déjà une prière »   Ven 21 Oct 2016, 18:20

Hieronymus a écrit:
Je ne pense pas que le manque de temps soit une raison réelle empêchant de prier. Dans la vie moderne on a forcément du temps vu celui que l'on perd à regarder la télé, faire des sorties et autre.

Non ce qui est plus difficile à trouver c'est un temps adapté pour la prière. Un temps de silence, où l'on aura l'esprit suffisamment dégagé pour s'investir vraiment. C'est cela qui est difficile à obtenir dans le monde contemporain : le silence de le rencontre avec Dieu.

Tout à fait d'accord avec vous Hieronymus !

Et pour moi en tout cas, je sais bien que c'est le Malin qui me souffle de "faire ceci ou cela"... au lieu de prier...

Faut dire quand même que dans une famille, c'est quelquefois difficile d'avoir des moments de silence rien que pour Dieu.
Je me souviens d'une retraite avec le Père Sève (Assomptionniste) qui avait dit qu'un père de famille ne pouvait prier seul et tranquille que lorsqu'il était dans sa salle de bains.

Personnellement, en voiture, je trouve aussi que c'est une occasion (quand je suis seule bien sûre)

Et puis, toute vie est prière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Le désir de prier est déjà une prière »   Ven 21 Oct 2016, 18:27

Texte original Français: Raymond Fau
Compositeur: Raymond Fau

1.
Prends ma vie, Seigneur, prends ma vie,

Que ma vie soit prière,

Prends ma vie, Seigneur, prends ma vie,

Que ma vie ressemble à Ta vie. (bis)

2.
Prends mes mains, Seigneur, prends mes mains,

Que mes mains soient prière,

Prends mes mains, Seigneur, prends m mes mains,

Que mes mains ressemblent à Tes mains. (bis)

3.
Prends mon coeur, Seigneur, prends mon coeur,

Que mon coeur soit prière,

Prends mon coeur, Seigneur, prends mon coeur,

Que mon coeur ressemble à Ton coeur. (bis)

4.
Prends ma joie, Seigneur, prends ma joie,

Que ma joie soit prière,

Prends ma joie, Seigneur, prends ma joie,

Que ma joie ressemble à Ta joie. (bis)

5.
Prends mon pain, Seigneur, prends mon pain,

Que mon pain soit prière,

Prends mon pain, Seigneur, prends mon pain,

Que mon pain ressemble à Ton pain. (bis)
Revenir en haut Aller en bas
Hieronymus



Masculin Messages : 312
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: « Le désir de prier est déjà une prière »   Sam 22 Oct 2016, 16:59

Amusant cette anecdote sur la salle de bain comme seul lieu de paix pour le Père de famille.

Je ne suis pas encore père, mais effectivement la salle de bain est déjà mon refuge pour la prière^^
Revenir en haut Aller en bas
 
« Le désir de prier est déjà une prière »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon petit coin de prières
» Le Rosaire, mystères lumineux
» 12 janvier : Sainte Marguerite Bourgeoys
» le notre père vu autrement
» Demande de prières pour Estelle - urgent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: