DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Comment vivre entre Foi et peur?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Comment vivre entre Foi et peur?   Dim 16 Oct 2016, 21:10

Bonsoir à tous


Comme je dit. Comment vivre avec l'amour de Dieu tout en ayant peur de tout?

Avant on me disait que c'était un manque de Foi?
Ensuite que je ne prier pas, ou pas assez
On m'a dit que cela pouvait être génétique
On m'a dit aussi que cela pouvait être le Diable.

OK je veut bien y croire

Mais, en priant , en aimant Dieu.
En sachant que je n'est rien psychiatriequement
Ni génétiquement. Comment vivre dans la peur
La boule dans la gorge. La peur d'avoir peur
La peur de faire un malaise

Ce réveiller. Et dire bonjour à Dieu et ensuite aller au travail avec cette gêne. Dire bonjour à ces collègues avec ce sourir qui veut dire AUSECOUR

Parler avec un prêtre qui ne sais quoi dire
J'ai bien sûr était à Saint Nicolas des champs.
Cela la fait beaucoup de Bien. Le Seigneur ne m'abandonne jamais

Vous savez chère amies Chrétien, comme je comprends les personnes qui ce suicide. On ose dire que ce sont des lâche. Mais combien de fois en allant au travail j'ai regardé les rail du métro ?

Pourtant le bonheur et là. Famille, quelque amies, travail, Dieu dans ma vie. J'ai tout. Et pourtant...
Parfaite santé. Psychiatriequement tout et en règle. Pourtant

Cette chose me traîne derrière. Cela m'empêche de respirer. De déglutir. De vivre à fond que Dieu me donne

Certains le disent Dieu ma guérie il te guérira. Oui mais si ces la volonté de Dieu. Et guérir de quoi au juste? Puisque je n'es rien.

Alors faut vivre. Porter ça croix. Vivre sous la peur de je ne sait quoi. En faite je n'es pas peur. Ce sont ces attaque. Ces symptômes qui m'effraie

Ces comme si en regardant la télé tout un coup quelques choses vous étrangle. Alors qui y'a personnes

Vivre. Vivre. Vivre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Dim 16 Oct 2016, 21:35

J'ai connu cette peur de tout moi aussi.. de je ne savais pas quoi au fond. Peur. De tout, de rien, de tous.
C'était comme si je devais me protéger, je ne savais même pas de quoi.
Comme toi : en bonne santé, un travail, une famille, pas de problèmes psychologiques et pas de dépression.
Et pourtant.. le gouffre sous ses pieds. Le vide qui appelle.
Les relations aux autres qui sont superficielles, le sourire pour avoir la paix, rassurer les autres à défaut d'être rassurée soi.


Carolyn a écrit:
 Pourtant le bonheur et là. Famille, quelque amies, travail, Dieu dans ma vie. J'ai tout. Et pourtant...
Parfaite santé. Cette chose me traîne derrière. Cela m'empêche de respirer. De déglutir. De vivre à fond que Dieu me donne

Cela me rappelle le livre "Mais.. tu as tout pour être heureuse ?" oui sauf que.. si c'était vrai, ce serait le cas.

Comment en suis-je sortie ? (car c'est le cas). J'ai entamé quelques mois de psychothérapie, non pas pour traiter une dépression qui n'était pas là, mais pour examiner en face cette peur. J'ai découvert que j'avais peur de tout et tous depuis toute petite, et que je m'étais blindée, construit une armure pour ne pas souffrir. Sauf que l'armure était devenue trop petite.. j'avais grandi depuis, et j'étouffais dedans.

La peur que j''avais était celle qui venait du fait d'avoir compris intérieurement qu'il allait falloir l'enlever pour pouvoir respirer. C'était ça ma peur "de tout, de rien".

J'ai pris mon courage à deux mains, et j'ai posé le carton de mes peurs sur la table, avec la psy, et j'ai sorti mes jouets mentaux, ces idées fausses, ces préconçus, ces préjugés, tout ce qui m'enfermait, qui constituait ce blindage devenu trop étroit. En 6-8 mois, c'était terminé.

Et depuis je respire enfin cheers Libre, libérée et simplement heureuse drunken

Je n'ai posé qu'une question, au début : qui suis-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Lun 17 Oct 2016, 00:15

Ce qui peut aider c 'est de se dire que une heure de souffrance c 'est comme 100 ans que l 'on aura pas a faire au purgatoire ou aussi mais ce qui semble etre paradoxal est de " s 'exposer" a une souffrance encore plus grande en regardant celle des autres ( et c 'est pas des exemples qui manquent) .Oui cela peut paraitre égoiste et ça l 'est dans un sens mais n 'est-il pas ecrit d 'aimer les autres comme soi mème! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Lun 17 Oct 2016, 00:52

Cela me paraît simple.

Pas besoin d'un amour d'un dieu (déjà bonjour le mensonge, on aime un dieu mais pas l'être humain pour ce qu'il a de meilleurs en lui... là c'est déjà très mauvais signe et on a toujours vu les conséquences sauf ceux qui préfèrent le dénie.)

C'est ça le problème avec la religion on est dans la peur, dans la terreur pour un oui et pour un non et on se demande même pas si on peut en sortir, non, on tourne ne rond dedans en cherchant des réponse là où il n'y a que le néant puisqu'il n'existe aucune réponse dedans.

Pour ma part, je ne crois en aucune des idioties pondues par ignorance soit par des ignares soit pas des gourous en des temps reculés où on n'avait pas toutes les connaissances actuelles.

Le pépin, c'est que j'ai pas vu beaucoup de gens reconnaître la seule Vérité: l'humain n'est pas un monstre pas essence, il est bon par nature. C'est ce dans quoi il évolue qui en fait un monstre ou non. Et vivre dans la terreur ne va pas forcément l'aider à s bonifier c'est certain.

Mais il faut faire aussi au cas par cas.

Donc, je ne crois pas, je sais. Je sais quelle est la Véritable nature humaine et je sais que tout est fait pour tendre ver le contraire et qu'on peut aussi avoir des atrocités extrêmes.

Pour la télé, ne la regardez que pour vous mettre un film ou une série car en dehors c'est très toxique pour le cerveau, ça fait endurer la peur.

Mais que redoutez-vous en fait, j'ai du ma à comprendre?

Vous savez, j'ai faillis me tailler les veines avec un sécateur électrique, je ne l'ai pas fais pour des raisons personnelles, en gros, je savais qu'en survivant ça me retomberai sur le recoin de la figure.

Mais tant mieux, j'ai pu écrire certaines choses, j'ai pu réfléchir et apprendre des choses, j'ai pu rencontrer quelques personnes géniales.


ATTENTION POUR PHILIPPE BIS. ^^


philippe bis, ce que vous dites dans votre poste me ramène à une histoire où, pour faire simple, deux espèces immortelles se sont croisées: démons et vampires. Pas de chance pour eux, leurs descendants n'étaient pas aussi puissant et fort que les uns mais plus rapides, forts, résistants... que les autres... toutefois, étant nés mortels, ne redoutant pas la lumière du soleil, même en pouvant vivre entre 120 et 130 ans au départ, c'est ce qui les a sauvé, bonifié et confronté aux deux autres qu'ils sont parvenus à détruire.

Finalement, le temps passe, ils explorent la planète et quand ils soignent des gens ou des animaux, celui qui en paie le prix c'est la personne qui décide de soigner. (car si je ne dis pas de bêtise sur le plan religieux quand un démon vient en "aide" il y a toujours un prix à payer, là justement, le prix à payer c'est le dit "démon" qui aide et c'est son espérance de vie qui s'en voit entamée, ça peut même les tuer s'ils en font beaucoup trop en une seule journée.)

Ce qui vient à un passage que j'avais lu quelque part où il est dit que "les chose ne sont pas ce qu'on croit qu'elles sont..."

Là on peut aussi dire que c'est carrément le feu par le feu. Dans le sens où ils ont une nature d'un côté très proche de ceux qui les ont engendré et pourtant radicalement opposée au fond de leurs êtres en plus d'utiliser leurs "pouvoirs" en sachant qu'il y a forcément un prix à payer et ils préfèrent que ce soient eux car moralement c'est quelque chose de sain. C'est leur responsabilité et ils assument en connaissance de cause. Ils décident de soigner, donc ils acceptent en retour de sacrifier une petite part de leur vie pour le bien d'autrui. (ils peuvent aussi faire un transfert, prendre un morceau du sol plein d'herbes et de d'êtres vivants pour les sacrifier sachant que ça fera juste de la matière organique à dévorer pour d'autres une fois le bout de terre remis à sa place... mais ils évitent généralement. Si tous les faisaient... si c'était sur un terrain dans un lieu très peuplé, forcément, ça poserait des problèmes pour cultiver et donc se nourrir...

On peut dire aussi que je reprend un code et en cré un autre, une sorte d'anti code, comme un venin avec la création d'un anti venin et finalement c'est le bien qui l'emporte.

Enfin ce que j'ai dis avec cette histoire c'est à part, hein...^^

Sachant que le thème "vampire" je l'aborde comme une forme de vie (donc généralement mortelle ou alors "immortelle" mais ils finissent par se suicider puisque ne pouvant mourir autrement (ou se laisser se faire tuer aussi... une existence sans fin est une horrible malédiction...)

(donc ils se reproduisent et ne se transforment pas en torches au soleil. (non ils ne brillent pas non plus et y pas un pédo-garou nommé jacob qui aime une petite fille et j'arrive pas à comprendre qu'un machin pareil soit passé tranquillement au cinéma et en livre!)

Ce qui va sur une réflexion qui est la suivante... est-ce que le bien dans l'être humains devrait porter le nom de son espèce "humanité" ou faudrait-il trouver autre chose surtout si d'autres espèces comparables sur le plan du bien en eux serait comme nous?

Notre univers semble encore jeune aux dernières nouvelles et avec énormément d'étoile rien que dans la galaxie... avec aussi l'observation indirecte d'ondes gravitationnelles... ça pourrait apporter des choses intéressantes pour franchir des distances immenses qui ne seraient plus un obstacle pour aller sur d'autres planètes...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9392
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Lun 17 Oct 2016, 01:10

Jim-Armand a écrit:
... reconnaître la seule Vérité: l'humain n'est pas un monstre pas essence, il est bon par nature. ...

...

.

Lisez l'histoire de la philosophie , Jim-Armand . Jean-Jacques Rousseau est mort et la plupart de ses idées aussi .

Merci pour le partage de votre expérience malheureuse .

Vos fantasmes vampiriens n'intéresseront que d'autres amateurs de fantastique .

Quant à la possibilité de voyages intergalactiques , je vous conseille de lire Jean-Pierre Petit .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 00:35

Faudrait que je me penche sur le cas de Jean-Jacques Rousseau, merci de l'info.

Jean-Pierre Petit, j'ai commencé à épluché quelques vidéos sur youtube, ITER est un projet de taré (et je ne pèse pas ce mot "taré" parce qu'il faut vraiment l'être pour financer un truc aussi dangereux, aussi incertain et sur un si long terme... on aurait pu mettre cet argent dans une grosse transition alimentaire et énergétique (sans passer par le modèle allemand...) Cela ferait moins de chômage, moins de problèmes de santé...

En fait concernant cette fantaisie vampirienne sur on prend la forme c'est sûr que ça ne va pas intéresser grand-monde surtout ici sauf erreur de ma part, qu'on me corrige. Very Happy

Par contre ce qui peut intéresser, je pense, à vous de me le dire, c'est plus fond. La question suivante par exemple: vous avez un pouvoir du même genre que dit plus haut, ou carrément vous seriez un tel être. Serrait-il moralement acceptable d'en faire payer le prix à la personne quand vous la soigner ou de faire un sacrifice, un de don de soi, de tout prendre sur vous?

Pour les voyages, mmm je doute fort que nous ayons déjà de quoi en faire.

Personnellement, ça n'engage que moi à mon niveau en sachant très bien que des gars vraiment dedans pourraient s'y pencher dessus et voir ce qui va ou non dedans, voir s'il y a quelque chose à faire, quelque chose à récupérer dedans... avec la gravitation quantique j'ai pensé à s'en servir de sorte à ce qu'un vaisseau surferait sur une vague de gravité intriquée (je par du principe que les particules de gravité n'auraient pas de position définies mais multiples (sachant que cette force s'exerce sans limite dans l'espace et le temps...) donc en fait notre vaisseau, sur une portion donnée et fluctuante entre deux marges elles-mêmes pas strictement positionnées de façon précises (en gros une marge fluctuante) serait sur une sorte de vague qui se trouverait à où il est et à un autre point en même temps.

Autrement dit, le vaisseau serait juste face à la personne dehors et aurait une position incertaine entre le point A, on va dire la Terre, et le point B, on va dire Mars c'est un exemple très répandu.

Normalement en reconnaissant l'état du vaisseau, ou plutôt, l'état de sa position, en la mesurant artificiellement (donc pas avec un objet qui verrait de dehors mais un instrument qui lui aurait plutôt la portion d'espace, la vague paradoxalement en visuel mais sans être en mesure de la définir vraiment) on pourrait passer d'un point à l'autre en fixant l'état de sa position quelque par en B ou en A... mais ce ne serait pas d'une très grande précision (plus la distance serait importante et plus la marge de sécurité à prendre le serait sans quoi le vaisseau pourrait "apparaître" beaucoup trop près et griller dans l'atmosphère car happé sans pouvoir réagir à temps.

Je sais, complètement... enfin... comment un objet peut-être dans notre main, puis autre-part en même temps alors qu'il est là, palpable? En fait peut-être ne faudrait-il pas raisonner selon l'objet mais selon sa position et là, nous aurions deux choses distinctes mais paradoxalement indissociables... si l'objet est là il ne peut pas être ailleurs, sa seule position reste là où on la perçois.

Seulement, un objet de grande taille sur le plan quantique n'est pas soumis aux lois quantique. Par contre, une position n'a pas forcément de taille définie ou précise ou de dimensions, ce n'est pas quelque chose de vraiment tangible et, finalement, si on ignore l'objet auquel elle est liée en ne considérant que celle-ci... en théorie en la considérant comme une particule liée à la gravité on pourrait ainsi la mener à travers de grandes distances sans pour autant qu'elle se soit déplacée...

Enfin, ça peut me faire chauffer le neurones... par contre une chose toute simple, normale, banale, est en train de me griller le cerveau: devenir papa, pourquoi pas?

Je n'ai pas trouvé de logique là-dedans... une chose complètement dingue, tenant sur quelques principes de la mécanique quantique, mon cerveau chauffe et une chose nettement plus simple, plus banale, me fait griller les neurones...
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 09:51

[quote="philippe bis"]Ce qui peut aider c 'est de se dire que une heure de souffrance c 'est comme 100 ans que l 'on aura pas a faire au purgatoire ou aussi mais ce qui semble etre  paradoxal  est de " s 'exposer" a une souffrance encore plus grande en regardant celle des autres ( et c 'est pas des exemples qui manquent) .Oui cela peut paraitre égoiste et ça l 'est dans un sens mais n 'est-il pas ecrit d 'aimer les autres comme soi mème! Smile[/quote


Parfois, cette idée me traverse également l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 10:00

Métanoia a écrit:
J'ai connu cette peur de tout moi aussi.. de je ne savais pas quoi au fond. Peur. De tout, de rien, de tous.
C'était comme si je devais me protéger, je ne savais même pas de quoi.
Comme toi : en bonne santé, un travail, une famille, pas de problèmes psychologiques et pas de dépression.
Et pourtant.. le gouffre sous ses pieds. Le vide qui appelle.
Les relations aux autres qui sont superficielles, le sourire pour avoir la paix, rassurer les autres à défaut d'être rassurée soi.


Carolyn a écrit:
 Pourtant le bonheur et là. Famille, quelque amies, travail, Dieu dans ma vie. J'ai tout. Et pourtant...
Parfaite santé. Cette chose me traîne derrière. Cela m'empêche de respirer. De déglutir. De vivre à fond que Dieu me donne

Cela me rappelle le livre "Mais.. tu as tout pour être heureuse ?" oui sauf que.. si c'était vrai, ce serait le cas.

Comment en suis-je sortie ? (car c'est le cas). J'ai entamé quelques mois de psychothérapie, non pas pour traiter une dépression qui n'était pas là, mais pour examiner en face cette peur. J'ai découvert que j'avais peur de tout et tous depuis toute petite, et que je m'étais blindée, construit une armure pour ne pas souffrir. Sauf que l'armure était devenue trop petite.. j'avais grandi depuis, et j'étouffais dedans.

La peur que j''avais était celle qui venait du fait d'avoir compris intérieurement qu'il allait falloir l'enlever pour pouvoir respirer. C'était ça ma peur "de tout, de rien".

J'ai pris mon courage à deux mains, et j'ai posé le carton de mes peurs sur la table, avec la psy, et j'ai sorti mes jouets mentaux, ces idées fausses, ces préconçus, ces préjugés, tout ce qui m'enfermait, qui constituait ce blindage devenu trop étroit. En 6-8 mois, c'était terminé.

Et depuis je respire enfin cheers Libre, libérée et simplement heureuse drunken

Je n'ai posé qu'une question, au début : qui suis-je ?

Merci pour votre réponse.

Je vois une psy avec lequel j'ai un bon felling. Catholique aussi. Tout ceci la dépasse un peu. Cela m'aide énormément. Entre un bon pretre. Et une bonne psy. Mais je ne peut m'empêcher de penser. Comme cet autre fil sur ce forum ou on parle de ce prêtre qui ce suicide. Je parle pas de la cause. La je ressens le ras le bol psychologique que ces gens on pus avoir
Car je les vraiment senti. Quand j'étais debout à attendre le métro. Je me disais ce serais tellemt facile de sauter. Mais non. Pour Dieu qui m'a donner la vie je disais non
Pour Jésus qui a défendu ma vie je disais non. Et je dirais toujours non au suicide. Mais je le comprends cette acte de souffrance

Rassurer vous. Cela fait que le temps année. Ou je ne pense plus à cela.

Gloire à Dieu qui vous a guéri.

Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 10:09

Jim-Armand a écrit:
Cela me paraît simple.

Pas besoin d'un amour d'un dieu (déjà bonjour le mensonge, on aime un dieu mais pas l'être humain pour ce qu'il a de meilleurs en lui... là c'est déjà très mauvais signe et on a toujours vu les conséquences sauf ceux qui préfèrent le dénie.)

C'est ça le problème avec la religion on est dans la peur, dans la terreur pour un oui et pour un non et on se demande même pas si on peut en sortir, non, on tourne ne rond dedans en cherchant des réponse là où il n'y a que le néant puisqu'il n'existe aucune réponse dedans.

Pour ma part, je ne crois en aucune des idioties pondues par ignorance soit par des ignares soit pas des gourous en des temps reculés où on n'avait pas toutes les connaissances actuelles.

Le pépin, c'est que j'ai pas vu beaucoup de gens reconnaître la seule Vérité: l'humain n'est pas un monstre pas essence, il est bon par nature. C'est ce dans quoi il évolue qui en fait un monstre ou non. Et vivre dans la terreur ne va pas forcément l'aider à s bonifier c'est certain.

Mais il faut faire aussi au cas par cas.

Donc, je ne crois pas, je sais. Je sais quelle est la Véritable nature humaine et je sais que tout est fait pour tendre ver le contraire et qu'on peut aussi avoir des atrocités extrêmes.

Pour la télé, ne la regardez que pour vous mettre un film ou une série car en dehors c'est très toxique pour le cerveau, ça fait endurer la peur.

Mais que redoutez-vous en fait, j'ai du ma à comprendre?

Vous savez, j'ai faillis me tailler les veines avec un sécateur électrique, je ne l'ai pas fais pour des raisons personnelles, en gros, je savais qu'en survivant ça me retomberai sur le recoin de la figure.

Mais tant mieux, j'ai pu écrire certaines choses, j'ai pu réfléchir et apprendre des choses, j'ai pu rencontrer quelques personnes géniales.


ATTENTION POUR PHILIPPE BIS. ^^


philippe bis, ce que vous dites dans votre poste me ramène à une histoire où, pour faire simple, deux espèces immortelles se sont croisées: démons et vampires. Pas de chance pour eux, leurs descendants n'étaient pas aussi puissant et fort que les uns mais plus rapides, forts, résistants... que les autres... toutefois, étant nés mortels, ne redoutant pas la lumière du soleil, même en pouvant vivre entre 120 et 130 ans au départ, c'est ce qui les a sauvé, bonifié et confronté aux deux autres qu'ils sont parvenus à détruire.

Finalement, le temps passe, ils explorent la planète et quand ils soignent des gens ou des animaux, celui qui en paie le prix c'est la personne qui décide de soigner. (car si je ne dis pas de bêtise sur le plan religieux quand un démon vient en "aide" il y a toujours un prix à payer, là justement, le prix à payer c'est le dit "démon" qui aide et c'est son espérance de vie qui s'en voit entamée, ça peut même les tuer s'ils en font beaucoup trop en une seule journée.)

Ce qui vient à un passage que j'avais lu quelque part où il est dit que "les chose ne sont pas ce qu'on croit qu'elles sont..."

Là on peut aussi dire que c'est carrément le feu par le feu. Dans le sens où ils ont une nature d'un côté très proche de ceux qui les ont engendré et pourtant radicalement opposée au fond de leurs êtres en plus d'utiliser leurs "pouvoirs" en sachant qu'il y a forcément un prix à payer et ils préfèrent que ce soient eux car moralement c'est quelque chose de sain. C'est leur responsabilité et ils assument en connaissance de cause. Ils décident de soigner, donc ils acceptent en retour de sacrifier une petite part de leur vie pour le bien d'autrui. (ils peuvent aussi faire un transfert, prendre un morceau du sol plein d'herbes et de d'êtres vivants pour les sacrifier sachant que ça fera juste de la matière organique à dévorer pour d'autres une fois le bout de terre remis à sa place... mais ils évitent généralement. Si tous les faisaient... si c'était sur un terrain dans un lieu très peuplé, forcément, ça poserait des problèmes pour cultiver et donc se nourrir...

On peut dire aussi que je reprend un code et en cré un autre, une sorte d'anti code, comme un venin avec la création d'un anti venin et finalement c'est le bien qui l'emporte.

Enfin ce que j'ai dis avec cette histoire c'est à part, hein...^^

Sachant que le thème "vampire" je l'aborde comme une forme de vie (donc généralement mortelle ou alors "immortelle" mais ils finissent par se suicider puisque ne pouvant mourir autrement (ou se laisser se faire tuer aussi... une existence sans fin est une horrible malédiction...)

(donc ils se reproduisent et ne se transforment pas en torches au soleil. (non ils ne brillent pas non plus et y pas un pédo-garou nommé jacob qui aime une petite fille et j'arrive pas à comprendre qu'un machin pareil soit passé tranquillement au cinéma et en livre!)

Ce qui va sur une réflexion qui est la suivante... est-ce que le bien dans l'être humains devrait porter le nom de son espèce "humanité" ou faudrait-il trouver autre chose surtout si d'autres espèces comparables sur le plan du bien en eux serait comme nous?

Notre univers semble encore jeune aux dernières nouvelles et avec énormément d'étoile rien que dans la galaxie... avec aussi l'observation indirecte d'ondes gravitationnelles... ça pourrait apporter des choses intéressantes pour franchir des distances immenses qui ne seraient plus un obstacle pour aller sur d'autres planètes...

BONJOUR Jim Armand

Bien sûr que si j'aime l'être humain. Tous tous tous

Pauvre, riche, handicapé, vieux, jeune, noir, arabe, homo, trans, j'aime tous le monde. Donc pourquoi dite vous pas besoin de Dieu?

Pour vous peut être. Mais moi, ces mon oxygène. Ces ma nourriture.

Que se soit athée, boudiste, musulman , juif ou ,,Chrétien. Cette douleur. Cette gêne dans notre vie concerne beaucoup de monde.

D'où pourquoi je répète VIVRE VIVRE car il faut VIVRE avec

Ça me fait penser a cette fabuleuse chanson de Barbara. ''Le mal de vivre'' Barbara et une génie. Elle a mieux que qui conque parler de cette gêne quk nous empêche de vivre comme tout le monde

Jim Armand. Je vous aime bien. Je me souviens de vous dans d'autre fil. Vous êtes une bonne personne. Très bonne personne

Même si vous y croyez pas. Que Dieu vous garde et vous protège.
Bises bises
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3593
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 10:17

Carolyn a écrit:
Bonsoir à tous

Comme je dit. Comment vivre avec l'amour de Dieu tout en ayant peur de tout?


A mon avis, c'est un problème d'exercice à la Foi. On a peur de quoi au juste, de souffrir? la souffrance nous permet d'aimer Dieu comme il le mérite, de mourir? la mort (en état de sainteté) nous permet d'être enfin uni a Dieu dans sa gloire

Il faut pendant les moments "d'accalmies" beaucoup méditer sur le mystère de la souffrance rédemptrice, et demander à Dieu la grâce de la vrai Foi, de la vrai Espérance, et de la vrai Charité
Concernant la souffrance:
- Par la Foi on sait que la souffrance a une valeur rédemptrice, que c'est par elle qu'on peut vraiment parvenir à la sainteté
- Par l'Espérance on désir souffrir avec Jésus, et on espère recevoir de lui des grâces pour pouvoir le faire.
- Par la charité on réussit effectivement à vivre nos souffrance dans l'amour et la joie du Christ.

Vaste programme en quelque sorte! concernant le recourt aux "psy" franchement je me demande si un "psy" peut dire ces vérités à ses patients. Si un "psy" réussit à vous guérir de cette peur maladive sans vous dire ces vérités sur la souffrance et la mort, c'est qu'il aura soigné votre problème en superficie, le vrai problème étant masqué, il pourra resurgir au purgatoire ou en Enfer... Donc même si un psy vous "soigne" rechercher à résoudre votre problème dans sa profondeur, et dans sa profondeur il s'agit du problème de l'adhésion à une Foi juste..

Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 10:20

monge a écrit:
Carolyn a écrit:
Bonsoir à tous

Comme je dit. Comment vivre avec l'amour de Dieu tout en ayant peur de tout?


A mon avis, c'est un problème d'exercice à la Foi. On a peur de quoi au juste, de souffrir? la souffrance nous permet d'aimer Dieu comme il le mérite, de mourir? la mort (en état de sainteté) nous permet d'être enfin uni a Dieu dans sa gloire

Il faut pendant les moments "d'accalmies" beaucoup méditer sur le mystère de la souffrance rédemptrice, et demander à Dieu la grâce de la vrai Foi, de la vrai Espérance, et de la vrai Charité
Concernant la souffrance:
- Par la Foi on sait que la souffrance a une valeur rédemptrice, que c'est par elle qu'on peut vraiment parvenir à la sainteté
- Par l'Espérance on désir souffrir avec Jésus, et on espère recevoir de lui des grâces pour pouvoir le faire.
- Par la charité on réussit effectivement à vivre nos souffrance dans l'amour et la joie du Christ.

Vaste programme en quelque sorte! concernant le recourt aux "psy" franchement je me demande si un "psy" peut dire ces vérités à ses patients. Si un "psy" réussit à vous guérir de cette peur maladive sans vous dire ces vérités sur la souffrance et la mort, c'est qu'il aura soigné votre problème en superficie, le vrai problème étant masqué, il pourra resurgir au purgatoire ou en Enfer... Donc même si un psy vous "soigne" rechercher à résoudre votre problème dans sa profondeur, et dans sa profondeur il s'agit du  problème de l'adhésion à une Foi juste..


Ma psy je suis bien tomber. Elle est catholique. On parle de ces choses là.

Oui mais ces tout de même très dur à vivre sur le moment
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3593
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 10:29

l'étiquette "catho" (du moins pour moi ),ne veux plus rien dire, et c'est quelque chose qui m'attriste beaucoup.
Quand il faut voir les choses dans le fond et non sur la forme, je me sens souvent plus proche de certain musulman ou protestant que de plusieurs catholiques.
Mais j'ai comme une intuition que dans le fond, il y a certaine vérité (de Foi) qu'on refuse d’accepter, ou bien qu'on ignore tout simplement et que c'est cela qui crée certain blocage.
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 10:47

Merci à vous, même si je n'y crois pas je comprends, d'une certaine manière, le sens de votre dernière phrase et en suis touché.

Après, vous savez, je préfère douter d'être une bonne personne plutôt que d'en être sûr, l'ego, cet orgueil, je n'ai aucune envie d'y goûter ni de les laisser me prendre et me perdre.

Pour la souffrance, on peut dire que je suis une sorte d'éponge, un récepteur (j'ai versé quelques larmes avec voyant ceci surtout quand le père casse la glace et exprime sa souffrance:




car c'est un drame, une tragédie... bien sûr j'en connais diverses sources, diverses origines, mais ça ne plaira pas à tout le monde si je les donne.

Mon père a eu de ça, ma mère aussi (elle est devenue toxique, une boule de haine, d'aigreur, d'amertume... après elle s'étonne que je ne veuille pas de gens comme ça dans mon pays mais... ils sont des millions, le résultat c'est que beaucoup de souffrances surviennent, des vies sont brisées... et ça m'est parfois vraiment insupportable.) Alors en voyant ce genre de choses, certes c'est une émission menstream qui vaut ce qu'elle vaut mais elle est empreinte de la terrible réalité, et bien dans mon esprit, dans ma tête, tout le reste suit d'un seul coup, l'envers du décor, les origines de ce mal, les sources de ces maux, les nombreuses autres vies gâchées, polluées, estropiées en France mais aussi, par extension, ailleurs sur cette planète.

Il m'est impossible d'aimer des démons, seulement d'être en guerre contre eux peu importe l'apparence, peu importe leurs étendards, peu importe leur clan, peu importe leurs déguisements, leurs mensonges, peu importe ce qu'ils agitent sous les nez des masses qui sont leur bétail...

On peut dire que ça, c'est terrible, une souffrance... la conscience mais surtout, la solitude car peu de gens entendent raison ou sont prêts à entendre... seulement, quand la réalité les rattrape, ils est trop tard, on a des horreurs toxiques dans la nourriture, un accident nucléaire, un horreur qui arrive telle que l'eugénisme ou la théorie du genre mais aussi l'usure sous tous ses aspects, un camion qui roule sur les gens, un train qui se fait dérailler tandis que les morts et les mourants sont pillés alors que pompiers et police se font attaquer, quand... quand plein de choses arrivent.

J'estime que nous avons affaire à un engrenage mortel dont chaque rouage broie tout sans jamais se gripper car il est aussi entraîné par les autres. Les gens continuent de rester sourds, aveugles, de faire les autruches mais ils se plaignent après quand ça leur tombe dessus, ils disent ne pas comprendre... ils trouvent une explication toute faite très facile en croyant que ça va les sauver...

La sensation c'est comme si j'étais sur une plage en voyant arriver droit sur tout le monde une vague gigantesque et les gens se demandent juste s'ils vont s'installer plus près ou plus loin, quelle crème solaire ils vont mettre, s'ils ont bien pensé à prendre leur pique-nique... il y a un bunker qui peut résister et sauver beaucoup de gens, mais personne ne veut s'y réfugier, la vague n'existe pas ou alors ce n'est qu'une petite vaguelette... personne ne comprend ou ne sait, ne veut savoir, qu'il y a un bunker, personne ne veut le voir... et la vague fonce droit sur nous...

Vous arrivez à mettre des mots sur ce que vous vivez, ou plutôt, à le définir? J'ai mal compris si c'est déjà le cas ou non.  Smile


monge, sachez que pour moi, les étiquettes correspondent soit à des produits toxiques, soit elles sont posées à tort (à titre mensonger) sur des produits toxiques. Je ne vois pas la différence avec l'usure d'ailleurs à ce propos:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 11:01

Carolyn

"Pas de Croix quelle Croix", du Saint curé d'Ars, mais également de Saint Louis Marie Grignon de Montfort.
Toutefois, l'Eglise donne des moyens efficaces pour lutter contre ces obsessions, les avez-vous utilisés ? Tous ?
Par exemple la dévotion à l'Archange Saint Raphaël ("médecine des âmes") qui est prodigieux (je l'ai expérimenté).
Une Oraison jaculatoire (je l'ai aussi expérimenté en maintes occasions) à Saint Joseph qui est :"Saint Joseph, terreur de tous les démons, protégez-moi". Je vous assure devant Dieu, que c'est radical, mais il faut la dire et redire, même à la file, autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que l'obsession parte (Sainte Catherine Labouré la recommandait à ses neveux, vers la fin de sa vie; elle en savait donc quelque chose).
Puis, la consécration de Saint Louis Marie Grignon de Montfort qui est un véritable exorcisme, d'une ultra puissance (je la dis tous les jours, tous les matins).
Ensuite, il y a également les exorcismes que nous a donné le pape Léon XII.
Puis, si ce n'est pas suffisant, il vous faut trouver un bon prêtre catholique exorciste (mais uniquement catholique, sinon, c'est le démon qui peut agir).
L'Eglise est une Mère pour nous et elle nous donne tous les moyens pour nous défendre de toutes les attaques de satan, car manifestement, c'est que vous vivez. Et la force que vous emploierez à le combattre sera autant de perles à votre couronne au Ciel. Donc, courage, vous vaincrez et cela fera partie des deniers que vous aurez fait fructifier.
Sursum Corda !

Nous prions pour vous.
J'habite à Lourdes, et je prie la Belle Dame des Grottes de Massabielle de vous garder sous son manteau
Revenir en haut Aller en bas
Perrine



Féminin Messages : 69
Inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 11:23

Bonjour Carolyn.
Alors, prions bien fort pour vous. De tout notre cœur, nous sommes avec vous dans ces moments difficiles, où tout semble crouler sous nos pieds.
Vous faites beaucoup de choses (perso, je suis sceptique pour les psy également).
Il faut avant toute chose mettre Dieu en premier dans notre vie.
Le principal, c'est d'aimer Dieu, le reste, peu importe. Le bénir quoi qu'il arrive, en croyant que tout concourt à ceux qui aiment Dieu.
Et en second lieu, aussi, des oraisons jaculatoires, qui repoussent les attaques, comme "Saint Joseph, terreur de tous les démons, secourez-nous", ou bien priez la Très Sainte Vierge, St Michel Archange, votre Ange gardien.
"Voici la Croix du Seigneur. Fuyez, légions ennemies. Le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, est vainqueur. Alléluia." (prière liée à St Antoine de Padoue) ; (100 j. d’ind.)
Celle-ci aussi, qui est importante : "Je vous choisis, aujourd'hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité." de Saint Louis Marie Grignion de Montfort.
La prière du Bienheureux Père Cestac, aussi, "Auguste Reine des Cieux"... http://site-catholique.fr/index.php?post/PRIERE-Reine-des-Anges
Et avez vous des objets bénis sur vous ? Utilisez l'eau bénite aussi :-)
(je sais, je vais en faire crier plusieurs sur ce forum catholique)  lol!
Dans une chanson, avant ma conversion, cela m'aidait beaucoup, je ne traduis pas parfaitement : "il y a une mauvaise voix qui essaie de rentrer en vous, qui essaie de vous faire tomber. N'abandonnez-pas, et n'embrasser pas la Bête. Soyez supérieur." C'est basique, mais vu que je venais de 18 ans d'athéisme (sans même savoir qu'il pouvait y avoir un Créateur), je reviens de très loin.
La douleur intérieure peut être très dure à supporter. Je suis aussi passée par là.
Essayez de penser que ce n'est qu'un tunnel, que tôt ou tard, vous en sortirez. Et c'est une certitude.
Et sortie de ce tunnel, en regardant en arrière, je me demande comment j'avais pu être si mal...
Boulo a très bien expliqué aussi :-)
Bien amicalement. Bon courage. Que Dieu vous bénisse.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6699
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Mar 18 Oct 2016, 23:31

Carolyn a écrit:
Bonsoir à tous


Comme je dit. Comment vivre avec l'amour de Dieu tout en ayant peur de tout?

Avant on me disait que c'était un manque de Foi?
Ensuite que je ne prier pas, ou pas assez
On m'a dit que cela pouvait être génétique
On m'a dit aussi que cela pouvait être le Diable.

OK je veut bien y croire

Mais, en priant , en aimant Dieu.
En sachant que je n'est rien psychiatriequement
Ni génétiquement. Comment vivre dans la peur
La boule dans la gorge. La peur d'avoir peur
La peur de faire un malaise

Ce réveiller. Et dire bonjour à Dieu et ensuite aller au travail avec cette gêne. Dire bonjour à ces collègues avec ce sourir qui veut dire AUSECOUR

Parler avec un prêtre qui ne sais quoi dire
J'ai bien sûr était à Saint Nicolas des champs.
Cela la fait beaucoup de Bien. Le Seigneur ne m'abandonne jamais

Vous savez chère amies Chrétien, comme je comprends les personnes qui ce suicide. On ose dire que ce sont des lâche. Mais combien de fois en allant au travail j'ai regardé les rail du métro ?

Pourtant le bonheur et là. Famille, quelque amies, travail, Dieu dans ma vie. J'ai tout. Et pourtant...
Parfaite santé. Psychiatriequement tout et en règle. Pourtant

Cette chose me traîne derrière. Cela m'empêche de respirer. De déglutir. De vivre à fond que Dieu me donne

Certains le disent Dieu ma guérie il te guérira. Oui mais si ces la volonté de Dieu. Et guérir de quoi au juste? Puisque je n'es rien.

Alors faut vivre. Porter ça croix. Vivre sous la peur de je ne sait quoi. En faite je n'es pas peur. Ce sont ces attaque. Ces symptômes qui m'effraie

Ces comme si en regardant la télé tout un coup quelques choses vous étrangle. Alors qui y'a personnes

Vivre. Vivre. Vivre.


Bonsoir Carolyn ,

pour ma part je dirais " regarde Jésus Ton AMi Divin Ton Frère et Seigneur et entre en Sa Paix , il faut accepter de s'abandonner de se laisser Aimer Guérir et porter par Jésus de Lui remettre ton fardeau en tête a tête (ou plutôt en Cœur a Cœur)  cette peur que tu possède comme un bien qui par certains cotés me semble malgré toi un peu ton trésor (te permettant de bien te sentir vivante avec la douleur qu'il implique) Jésus dit  " là où est ton trésor là aussi sera ton cœur" !

tu parles de Dieu mais est-ce un Nom Propre le Nom de Quelqu'un que tu Connais ou est-ce un nom commun ? ce Dieu commun qui est un illustre inconnu n'est pas Notre Père ! il n'est pas le Père Proche Bienveillant Bienfaisant et Aimant que Jésus nous Présente et Donne de Connaitre en Lui par l'Esprit Saint !

quand j'étais enfant j'étais incroyablement trouillard vraiment c'était terrifiant et cette forme d’angoisse bien qu'ayant changée en grandissant est restée présente , il n'y a que suite a l'Effusion de l'Esprit Saint que j'ai été libéré de cette angoisse d'exister car alors l'Univers est devenu ma maison (celle du Père et de mon Frère et Seigneur Jésus) et toutes vies m'est devenu ma famille et moi un habitant Lucide du Royaume , Vraiment Jésus rend LIBRE !
Jésus nous a dit " si le Fils vous Libère alors vous serez vraiment Libre !"
je me demande si tous les Baptisés réalisent bien ce qu'Est le Don de l'Esprit Saint par Notre Père en Jésus Christ ! Rien Absolument rien ne peut nous entraver surtout pas notre psychisme car ce Don Est Dieu Lui-Même , donc si on Connait Réellement Jésus en nous nous Connaissons alors Notre Père et toute peur disparait !

tu as enfermé quelque chose en ton inconscient (il y a peut être une raison humaine un temps valable a cela ) , il te suffit de dire a Jésus que tu Lui Donne, car l'inconscient c'est ce qui est caché dans la nuit mais Jésus est Lumière pour Lui rien n'est caché , IL l'éclairera et sa Présence te libérera de cette peur morte qui opprime ton psychisme !  

Jésus est un excellent Psy ! :jesus: :sts: a nous de Vivre le Christ :fleur  6:

Mathieu 11

28 Venez à moi, vous tous qui ployez sous le poids du fardeau, et je vous donnerai le repos.
29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez le repos pour vos âmes. 30 Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

25 En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. 26 Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. 27 Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler

Fraternellement Théodéric
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn



Féminin Messages : 341
Inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Lun 24 Oct 2016, 02:30

merci vraiment pour vos précieux conseil
exactement Jesus est un bon psy

perine theodoric

merci de vos reponse

J'avance avec Jesus mais Dieu sais que ces dur
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Lun 24 Oct 2016, 02:44

Chère Carolyn, la peur finira par vous donner des "ailes" flower
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Comment vivre entre Foi et peur?   Lun 24 Oct 2016, 18:34

La connaissance, la réflexion et la méditation avec cela pourraient vous aider.

Connaissance sur ce qui vous tourmente, réflexion sur cela, sur les sources, sur les solutions, méditations sur l'ensemble avec la résolution du problème.

bonne chance.

(prenez ce qui peut vous être utile, ce que vous estimez bon tout en vous réservant des choses en échange comme une roue de secours, ce que je vous dis ici n'est pas forcément à prendre et encore moins en entier.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment vivre entre Foi et peur?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Comment vivre sa foi
» Comment vivre tous les jours quand on est maman bipolaire avec des Tocs !!!
» comment choisir entre 2 stages
» Comment faire face à la peur?
» Comment vivre le reel ET le spirituel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: