DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La chasteté, pour qui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité_



Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:25

Lino a écrit:
Le sexe égoïste est un péché, seul ou à deux, il faut s'en confesser et poser des actes concrets pour s'éloigner de ce péché comme de tous les autres.


Merci pour cette réponse sans attaque personnelle et insultes cher(e) Lino. Cela éclaire le novice que je suis.

Arnaud Dumouch a écrit:
Pourriez-vous essayer de répondre à Loup avec des EXPLICATIONS, en évitant les attaques?

Si seulement...

Espérance a écrit:
C'est très bien expliqué ici dans le CEC :  http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P80.HTM

Citation :
2352 Par la masturbation, il faut entendre l’excitation volontaire des organes génitaux, afin d’en retirer un plaisir vénérien. " Dans la ligne d’une tradition constante, tant le magistère de l’Église que le sens moral des fidèles ont affirmé sans hésitation que la masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné ". " Quel qu’en soit le motif, l’usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité ". La jouissance sexuelle y est recherchée en dehors de " la relation sexuelle requise par l’ordre moral, celle qui réalise, dans le contexte d’un amour vrai, le sens intégral de la donation mutuelle et de la procréation humaine " (CDF, décl. " Persona humana " 9).
Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l’action pastorale, on tiendra compte de l’immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l’état d’angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale.

Merci Espérance. ange1

Je n'avais pas cherché là où il fallait.

____

Rappel du sens originel du mot "forum" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Forum

Espace de débat, lieu d'échange. Si possible sans insultes et attaques.

Suricate, tu n'as toujours rien prouvé de tes accusations. Ensuite : effectivement je suis conscient (parfois trop et heureusement) et justement c'est pour cette raison que je pose des questions, que je m'intéresse aux différents avis et sources. J'ai failli mettre la vidéo de l'abbé Guy Pagès qui aborde cette thématique mais on va me taper sur les doigts si je le fais.

Sachez qu'un futur prêtre, ça s'interroge. Parce que ça se prépare et ça se discerne. Parce que justement, un futur prêtre risque d'être confronté à ce conflit de conscience, ces questions, venant de la part de jeunes et moins jeunes. Parce que je veux être bon, très bon, et le meilleur conseiller possible dans cette belle mission.

Si on reste étriqué d'esprit, avec ses œillères, on ne peut pas "tout" connaître (façon de parler) donc être en mesure de répondre de manière adéquate aux questionnements intérieurs d'autrui.

Désolé d'avoir un minimum de jugeote ET HEUREUSEMENT QUE CERTAIN(E)S ici ne sont pas directeurs spirituels. Pour moi, selon certains, ce serait la camisole. Parce que je parle de moi et aborde certains sujets afin de me préparer, justement.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:33

je ne comprend pas aussi pourquoi Loup se fait insulter alors que la question qu'il pose est du bon sens  ?

je ne prétend pas comprendre intégralement ce qu'est la chasteté , qui était le fil originel , mais il me semble que la plupart des hommes ont un fonctionnement  de leur appareil urogénital  qui doit s'évacuer  naturellement  sous peine de graves problèmes . Ce fonctionnement dépend en gros de trois paramètres  :1) leur masculinisation endocrinienne par leur taux de testostérone : là dessus les hommes sont inégaux : plus ce taux est élevé , plus le désir sexuel brûle , plus il est bas , plus on  se rapproche des eunuques  et plus le désir s'éteint . c'est ce qui se passe en viellissant chez la plupart des hommes qui sont moins obsédés qu'en leurs vertes années  ou après castration physique ou chimique .
2) curieusement le climat sous lequel ils vivent , plus il y a de soleil , de lumière , et de température élevée , plus le désir séxuel est élevé : il est bien connu qu'en afrique , il est largement plus actif qu'au groeland chez les Inuits ... et cette caractéristique est universelle et se rencontre même chez les insectes ..
3) enfin , les diverses expériences sexuelles qui ont amorcé le fonctionnement cérébral de leur désir vers un genre exclusif ou les deux genres .
Et il est vrai que quelqu'un qui par exemple  a eu une activité sexuelle régulière , a un taux de testostérone élevé et vit en Afrique , en étant jeune et tenté  va se heurter à un mur en béton  pour être chaste et continent , alors que celui qui vit dans le grand nord en état de virginité  et avec un taux d'hormones très bas , ne verra sans doute pas où se trouve le problème ...
en ce sens , je rejoins Monge , il est beaucoup plus facile d'observer la chasteté lorsqu'on est en état de virginité , car il n'y a pas d'amorçage du système cérébral du désir humain .

Je me suis toujours demandé si quelqu'un qui à tort ou à raison  s'inflige chasteté et continence alors qu'il cumule toutes les difficultés n'est pas atteint de ce que j'appelle le Syndrôme de Saint Augustin : Saint Augustin a vécu en concubinage avec une compagne dont il n'a jamais révélé le nom et dont il a eu un fils : Adéodat  ( "Donné par Dieu ") . Il la quitte , à la demande de Monique , sa mère , car il part à Milan occuper le poste de premier Rhéteur et Grammairien de l' empire . Monique veut lui trouver une jeune vierge de bonne famille digne de son poste dans la bonne société milanaise .Mais en attendant, comme il ne peut pas se passer de femme , il prend une maitresse , donc il devient  adultère par rapport à la femme de se jeunesse .Puis il reçoit l'appel à la conversion  et décide de se consacrer au Célibat  et développe une aversion physique à la présence féminine  dans son entourage , car il se sait extrêmement vulnérable .
Puis il va échafauder une doctrine de la sexualité  extrêmement rigoureuse qui va en quelque sorte conforter sa lutte intime  et d'où l'occident va tirer , à tort ou à raison , un mépris séculaire pour la sexualité . ce qui fait que le christianisme a dévelloppé une théologie de la sexualité qui est l'inverse exact de celle du Judaisme : qu'on se damne par le sexe chez les chrétiens alors qu'on se sanctifie mutuellement chez les juifs . Tout cela apparait quand même des échafaudages bien fragiles .



Si le psychisme est occuppé à lutter de toutes ses forces  contre ce fonctionnement naturel et spontané du désir et des forces sexuelles  , alors ce n'est pas pour moi la chasteté : c'est ce que St Paul appelle Brûler  et contre lequel il conseille le mariage, même aux évêques , puisqu'il écrit à Timothée  que l'évêque ne doit avoir été marié qu'une seule fois et avoir prouvé par sa réussite familiale qu'il saura s'occuper de l'Eglise .
Et Jésus a choisi des apôtres mariés , comment aurait-il pu faire autrement  ? puisque qu'il était obligatoire d'être marié à 18 ans , puis d'avoir de nombreux enfants . il n' a pas appelé des ados , mais des hommes mûrs à être apôtres , donc mariés .
la chasteté c'est s'oublier soi même , se désaproprier de se soi même pour mieux se donner aux autres soit dans le mariage et la famille , soit dans la paternité ou la maternité spirituelle .
et c'est bien sûr ne jamais utiliser l'autre comme le moyen de son propre plaisir , mais  recevoir de l'autre le don qu'il vous  fait de lui même  sous la forme du plaisir éprouvé et partagé .  
Donc si on est en état de lutte répréssive  , on est en lutte contre soi même et lutter contre soi même
c'est penser à soi tout le temps , c'est être obsédé de ses problèmes , donc ce n'est pas être chaste
psychiquement , même si on l'est réellement !
car si on se regarde comme quelque chose de mauvais à réprimer sans arrêt , comment être heureux  dans un choix de vie évangélique ?


Dernière édition par Oculus le Sam 15 Oct 2016, 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Pourriez-vous essayer de répondre à Loup avec des EXPLICATIONS, en évitant les attaques?

Mais le mieux est que tu lui fasses un dessin que tu lui expliques comment on pratique cela non ? Ce truc qu'il ne peut s'empêcher de pratiquer devant son écran, à ce qu'il raconte !! Cela ne te dégoûte donc pas ces propos dégoûtants ?

Ce type se déclare le plus intelligent des plus HTQI le numéro one des number one, qui tombe les filles, qui fait sa gonflette tous les jours, qui est un génie (sans bouillir) dans tous les domaines scientifiques, etc... il se permet d'insulter les gens en MP (pas que à moi !! et tu le sais). et tu ne vois donc pas clair sur cet individu ? Qui es-tu pour ne pas voir l'évidence ?

Alors maintenant, il se la joue au naïf! Au pauvre enfant chéri de sa maman ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:38

Suricate, Vous lui REPONDEZ. Vous ne l'insultez pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:39

Oculus a écrit:
Spoiler:
 

Il semble que vous ne comprenez pas bien les propos de ce monsieur et le sens de ses mots. Il provoque délibérément et depuis le départ, son orgueil étant si démesuré. Et aujourd'hui, il jette bas le masque,; c'est un pervers ni plus ni moins. Mais un pervers précis qui se nomme un PN, un Pervers Narcissique ;  sil vous faut un exemple concret sur ce qu'est ce monsieur, et bien voici :
https://leperversnarcissique.wordpress.com/2014/11/19/20-traits-pour-identifier-un-pervers-narcissique-et-sen-proteger/
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:39

Suricate a écrit:
Spoiler:
 

Ceci est un mensonge intégral et j'exige des preuves de ces accusations graves. J'ai un excellent avocat tu sais.

Je ne fais rien devant mon écran à part m'interroger et tenter de rester calme face aux attaques que je subis sur une simple question. Je suis propre, ne t'en fais pas. Et prouve tes dires au lieu d'esquiver le fond du débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Suricate, Vous lui REPONDEZ. Vous ne l'insultez pas.

Dis donc Arnaud. As-tu lu tout ce que cet énergumène a écrit ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:42

Suricate a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Suricate, Vous lui REPONDEZ. Vous ne l'insultez pas.

Dis donc Arnaud. As-tu lu tout ce que cet énergumène a écrit ?

Vous lui REPONDEZ. Vous ne l'insultez pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:43

Suricate a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Suricate, Vous lui REPONDEZ. Vous ne l'insultez pas.

Dis donc Arnaud. As-tu lu tout ce que cet énergumène a écrit ?

Monter les amis les uns contre les autres, de mieux en mieux. Sans preuves de ces accusations en plus. Je sens que ce fil va encore être verrouillé, ainsi que tous les prochains où je mettrai une patte, le suricate bondissant mais s'écrasant lamentablement face à la réalité et faisant de la surenchère.

Y a-t-il moyen de revenir sur le fond du débat ? Au lieu de vouloir détruire quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Perrine



Féminin Messages : 69
Inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:46

Loup Nocturne a écrit:
Y a-t-il moyen de revenir sur le fond du débat ? Au lieu de vouloir détruire quelqu'un.
Quel fond du débat ? La masturbation ???
Pardon, mais vous voulez devenir prêtre ?... si c'est le cas, alors svp, parlez-en en privé à un prêtre, à quelqu'un qui peut vous conseiller, mais pas sur un forum qui peut être lu par beaucoup de personnes.
C'est honteux de cracher ainsi sur l'Eglise.
Le loup qui joue à l'agneau, à la victime...
Vous inversez les rôles, mon pauvre agneau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:51

Hé mais on est où là ?

La réalité du terrain ! On parle de cas concrets et je ne crache pas sur l'Eglise, au contraire. Qu'essayez-vous de me faire dire et pour qui essayez-vous de me faire passer ?

On parle de chasteté ici. Donc fatalement cette thématique entre en jeu ! Je ne m'interroge pas sur moi mais sur ce que je devrais conseiller à ceux qui me posent la question.

Je sais que Suricate et vous essayer de m'épingler et êtes de mèche. Vous direz publiquement que non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 20:56

Loup Nocturne a écrit:
Spoiler:
 

ça y est, la théorie du complot !! hihihi ça nous manquait té ! Vous êtes bien un NP té !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:08

Perrine a écrit:
Spoiler:
 

La sexualité est créée par Dieu pour montrer signifier son amour à la femme de sa vie et pour donner, ensemble, la vie à un être issu de l'amour.

Evidemment, une faiblesse terrible frappe les hommes et les fzemmes depuis le péché originel, qui les tente de tout centrer sur le seul plaisir, en se passant de l'amour et de l'ouverture à la vie.

Voici ce qu'il fallait répondre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:14

Oculus a écrit:
Spoiler:
 

Merci Oculus pour cette réponse.

En effet la sexualité et la chasteté dans le judaïsme ne correspondent pas exactement au catholicisme.

J'imagine que cela a la même origine que le "bouc émissaire" au sens originel (symbolisme). Corrigez-moi si je me trompe.

Le problème, pour revenir sur le débat de fond, c'est que vu les mouvements actuels (LGBT, gender, etc), l'ambiance post-soixante-huitarde, presque aucun "jeune" (ou moins jeune) ne pourrait se proposer comme candidat en prêtrise, ou que doit faire le prêtre face à de telles questions ? J'imagine également que j'apprendrai cela au séminaire. Apprendre les mots qu'il faut avoir, la vulgarisation, etc.

Le psychique entre donc énormément en jeu, il ne s'agit pas simplement d'autostimulation. J'ai étudié les travaux de Freud et ils ne me conviennent pas : trop d'Oedipe là-dedans, tout ou presque est toujours en rapport avec la sexualité et la mère. C'est un combat intérieur à mener, mais si la lutte est trop intense, le désir et les besoins trop grands, que conseiller à ces gens ?

Pour rassurer certains, de mon côté je vous assure, ça va. Malgré le flot d'insultes, de diffamations et d'attaques.
Revenir en haut Aller en bas
Perrine



Féminin Messages : 69
Inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:16

Oui et non... Cet homme prétend avoir une vocation à la prêtrise : je ne vois pas comment il peut donner ce genre de détail.
Même un simple homme du peuple, j'aurais trouvé cela osé. Mais vous, cela ne vous choque pas...
Est-ce un forum catholique, ou est-ce un cours d'éducation sexuel ?
J'ai répondu prière et pénitence. Comment ont fait les autres saints pour rester (ou devenir) chaste ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Spoiler:
 

Là n'est pas la question et tu le sais très bien. Tu détournes le problème.  On se fiche complètement de savoir ce que fait ce monsieur sous sa couette. Cela n'a rien à faire sur un forum catholique. Il se prétend d'une intelligence hors pair, inter-planétaire, il sait donc parfaitement ce qu'il dit et ce qu'il fait. C'est un NP.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:22

Loup Nocturne a écrit:
Spoiler:
 

Je vais mettre mon grain de sel... n'étant de mèche avec personne...

Loup, vous voulez être prêtre, très bien.

Mais il me semble que ce forum est un forum de théologie, et que les séminaristes ont le temps de réfléchir et poser ce genre de questions, tout comme la pauvreté et l'obéissance, a des "professionnels" lors de leur temps de séminaire, qui est un temps de recherche quand on est appelé par le Seigneur.

Ce forum n'est donc pas du tout le lieu pour répondre à un "futur prêtre". Je pense que, de votre part, c'est plutôt de la provocation. Je me trompe ?

Nous avons eu ici sur ce forum plusieurs membres qui sont rentrés dans un monastère, certains en sont sortis parce qu'ils n'avaient pas la vocation, mais ce n'est pas sur le forum qu'ils ont posé leurs questions.

Me comprenez-vous au moins ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:25

Perrine a écrit:
Spoiler:
 

Et lui n'est pas catholique ?

Désolé Arnaud mais c'est le seul à aborder cette thématique complexe et taboue en français.

Là c'est trop.

Revenir en haut Aller en bas
Perrine



Féminin Messages : 69
Inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:27

Loup Nocturne a écrit:
Spoiler:
 
Et bien, vous aviez déjà la réponse :-)
Tout ces mots pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Sam 15 Oct 2016, 21:33

Non.

Je souhaite différentes sources et différents avis, pas un gourou.
Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 15:39

Loup Nocturne a écrit:
Non.

Je souhaite différentes sources et différents avis, pas un gourou.

Un gourou non? très bien, mais la doctrine vous n'y couperez pas et sur ce sujet elle est assez clair pour le coup enfin il me semble :beret:

Les conséquence de la masturbation sont les mêmes que pour l'addiction à toutes formes de pratiques égoïstes c'est à dire des troubles psychologique, traumatisme même si j'ose dire, graves. Je ne veux rentrer dans le détail.

En complément on peut recommander pour toutes addictions, et en plus de la confession donc, la visite d'un addictologue ou psychologue voire psychiatre addictologue qui peuvent délivrer des substances médicamenteuses qu'un prêtre ne peut donner.

Tout l'enjeu est de s'inscrire dans le concret, dans le mode de vie et pas simplement dans la lamentation, il faut gagner en vertu.




Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 15:44

Il y a déjà eu des fils ouverts sur ce sujet. Mais je ne les retrouve pas!

Mais la question est "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 15:44

Un futur prêtre (du moins un futur séminariste) qui pose des questions sur la masturbation, l'éthique et la morale, ce qu'il faut conseiller aux autres qui pourraient avoir des questionnements intérieurs, parfois un certain profil psychologique, pour se préparer à tout, en cherchant sources/arguments/références, voici ce que ça m'a valu : détraqué, va éjaculer tes c*nneries ailleurs. Quel genre de père spirituel tu vas être. Tu es complètement fou. Pervers, sadique, déviant et narcissique.

Etc etc. Alors qu'on discutait de biologie donc de philosophie réaliste et de programmation génétique - ADN - pression prostatique - taux hormonal - testostérone - maîtrise de soi, etc.

Je me fais ensuite incendier à l'ancienne, au bûcher. On est sur un forum catholique, et forum ça implique tout en profondeur, surtout cette question sensible. On m'a demandé de déguerpir.

---

Pour reprendre ce fil : on va à présent discuter, avec des ARGUMENTS. Et pas d'attaques personnelles ni d'insultes.

La chasteté implique donc la chasteté spirituelle/intellectuelle mais aussi physique/physiologique.

Or, c'est impossible selon moi, à moins d'être eunuque ou circoncise. Ou d'avoir de graves problèmes hormonaux/biologiques.

Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

PS : je ne parlais pas de moi, mais de quoi conseiller aux autres. Donc merci Lino pour votre message et ces éclaircissements. Néanmoins la question demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 15:50

Loup Nocturne a écrit:
Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

Il y a une différence entre tentation et passage à l'acte.

Résistez à la tentation (et ne vous tentez pas tout seul) et toute chasteté de toute sorte sera sauve.

Voilà, j'en reste là car je pense avoir répondu à auteur de ce que je peux apporter sur ce sujet.

flower
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 15:50

Je me répète : "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?
Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 15:55

RenéMatheux a écrit:
Je me répète : "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?

Parce-que l'on ne pense plus à son prochain, ni à Dieu, mais seulement sois-même. On sort alors de la charité, ne pas vouloir le bien c'est faire le mal.

Aujourd'hui le prêtre nous a mis dans une situation où l'on doit chacun prier pour un enfant de la paroisse, plutôt que de me masturber je vais prier pour ce petit. Sinon quel manquement... tout le bien que l'on ne fait pas (volontairement) est justement tout le mal que nous faisons.

Voilà salut
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 16:05

Lino a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je me répète : "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?

Parce-que l'on ne pense plus à son prochain, ni à Dieu, mais seulement sois-même. On sort alors de la charité, ne pas vouloir le bien c'est faire le mal. 
On le fait à peu près chaque fois que l'on se détend, par exemple quand on fait un bon repas.....
Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 16:11

RenéMatheux a écrit:
Lino a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je me répète : "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?

Parce-que l'on ne pense plus à son prochain, ni à Dieu, mais seulement sois-même. On sort alors de la charité, ne pas vouloir le bien c'est faire le mal. 
On le fait à peu près chaque fois que l'on se détend, par exemple quand on fait un bon repas.....

Un repas c'est un besoin naturel que l'on partage avec sa famille (idéalement) là vous parlez plus de gourmandise. Se reposer après une journée de travail c'est aussi différent de la paresse.

PS: je ne donne pas de leçon je devrais même me taire vu mes habitudes...


Dernière édition par Lino le Dim 16 Oct 2016, 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 16:12

Pour information
Catéchisme a écrit:
2352 Par la masturbation, il faut entendre l’excitation volontaire des organes génitaux, afin d’en retirer un plaisir vénérien. " Dans la ligne d’une tradition constante, tant le magistère de l’Église que le sens moral des fidèles ont affirmé sans hésitation que la masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné ". " Quel qu’en soit le motif, l’usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité ". La jouissance sexuelle y est recherchée en dehors de " la relation sexuelle requise par l’ordre moral, celle qui réalise, dans le contexte d’un amour vrai, le sens intégral de la donation mutuelle et de la procréation humaine " (CDF, décl. " Persona humana " 9).

Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l’action pastorale, on tiendra compte de l’immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l’état d’angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 16:16

Lino a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Lino a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je me répète : "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?

Parce-que l'on ne pense plus à son prochain, ni à Dieu, mais seulement sois-même. On sort alors de la charité, ne pas vouloir le bien c'est faire le mal. 
On le fait à peu près chaque fois que l'on se détend, par exemple quand on fait un bon repas.....

Un repas c'est un besoin naturel que l'on partage avec sa famille (idéalement) là vous parlez plus de gourmandise. Se reposer après une journée de travail c'est aussi différent de la paresse.
La paresse, on voit en quoi cela fait du mal!
La masturbation, non!
Enfin cela dépend!
Donc pas forcément!

Je tente de mieux m'expliquer! Je compare à la fornication de 2 jeunes de notre monde qui couchent ensemble sans se poser de questions! Je ne vois pas en quoi ils ont péché. C'est après, quand l'un abandonne l'autre qu'il y a péché!

Pour la masturbation, je ne vois pas forcément d'après!
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 16:20

René, tu as vu la vidéo de Pagès ? Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:11

Pas le temps, trop de travail!

Une précision : je ne dis pas qu'il ne faille pas ne pas se masturber. Car lee corps est fait pour exprimer l'amour! Et car il il faut obéir au commandement "soyez parfait comme votre père est parfait"

Ceci dit, etre parfait = pas facile.

Surtout je dis que dans certains cas, non seulement il n'y a pas péché. C'est à peu près ce que dit l'Eglise en moins général:
CEC a écrit:
Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l’action pastorale, on tiendra compte de l’immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l’état d’angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale.
Mais je dis aussi que dans certain cas cela peut etre un bien. Exemple : j'avais connu une femme dont le mari était devenu impuissant à cause d'une maladie. Cela l'enervait et elle reprochait à son mari son impuissance. Resultats : cela faisait des disputes pour tout et rien et les enfants trinquaient. Et puis la femme s'est masturbée et la paix est revenue! Vous croyez vraiment que cela aurait été subtil de dire à cette femme "tu commet un péché"??

Je dis qu'il y a bien plus de cas que ne laisse entendre l'Eglise où il n'y a aucun péché ou péché véniel!

Ou il y a faute grave, c'est si on s'autoexcite avec l'intention de faire subir ses fantasmes à l'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:16

Mais quelle paix René ? Celle de l'épouse, ou du mari ?

Psychologiquement il doit se sentir frustré et impuissant car il l'est toujours (maladie).

Si la femme est épanouie par sa libre expression égoïste de l'Amour, tant mieux pour elle et prions pour son Salut.

Mais ça, ce n'est plus un couple. C'est une association de deux personnes avec enfants.

Aimer l'autre, celle que l'on a choisie, celui que l'on a choisi, c'est l'Aimer dans le meilleur et le pire.

Tu ne seras pas d'accord avec moi, mais l'exemple que tu cites est une épreuve qui renforce l'amour véritable, non-charnel. Il va bien au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:17

Loup Nocturne a écrit:

Or, c'est impossible selon moi, à moins d'être eunuque ou circoncise. Ou d'avoir de graves problèmes hormonaux/biologiques.

Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

PS : je ne parlais pas de moi, mais de quoi conseiller aux autres. Donc merci Lino pour votre message et ces éclaircissements. Néanmoins la question demeure.

Mais non! si on demande à Dieu le don de la chasteté d'une intention et d'une volonté droite il va le donner et promptement, j'en ai fais l'expérience cela fait déjà plus de 4 ans. Le problème que j'avais avant de recevoir ce don de Dieu et que j'en suis convaincu beaucoup ont, est que au fond de moi même je ne voulais pas vraiment quitter ce péché alors je me trompais moi même en prenant des résolutions .
Un indice pour savoir si on est vraiment droit dans notre démarche pour quitter un péché. Si demain on dit que la masturbation, la fornication etc ne sont pas des péchés va t'on accueillir cette nouvelle avec soulagement? allons nous nous sentir "libéré"? si la réponse est oui, alors même si en apparence on prend des résolutions pour quitter ces péchés au fond de nous même on ne veut pas les quitter.
La vertu consiste à renoncer aux bien permis disait le sage. On doit arriver à un niveau où, même si Dieu dit qu'il n' y a plus d'enfer, qu'il va sans condition effacer tous nos péchés et nous prendre au Ciel, on va quand même faire tout notre possible pour ne pas pécher parce-que le péché ternis la gloire de Dieu et que ternir la gloire de Dieu est quelque chose d'une horreur extrême, et pour ce seul motif on est prêt à souffrir 1000 maux plutôt que voir la gloire de Dieu ternie une seule seconde.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:20

Quelle paix? D'abord celle des enfants!!!!!

Plus un couple? Bien sur que si! Tu veux séparer ce que Dieu a uni? Tu veux dire que Sarah et Abraham n'était plus un couple?

Allons......
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:22

monge a écrit:
Loup Nocturne a écrit:

Or, c'est impossible selon moi, à moins d'être eunuque ou circoncise. Ou d'avoir de graves problèmes hormonaux/biologiques.

Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

PS : je ne parlais pas de moi, mais de quoi conseiller aux autres. Donc merci Lino pour votre message et ces éclaircissements. Néanmoins la question demeure.

Mais non! si on demande à Dieu le don de la chasteté d'une intention et d'une volonté droite il va le donner et promptement, j'en ai fais l'expérience cela fait déjà plus de 4 ans.
Ce qui est vrai pour vous, ne l'est pas forcément pour tous!
Imaginez quelqu'un à qui Dieu demande de porter la croix de la dépression!
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:23

monge a écrit:
Loup Nocturne a écrit:

Or, c'est impossible selon moi, à moins d'être eunuque ou circoncise. Ou d'avoir de graves problèmes hormonaux/biologiques.

Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

PS : je ne parlais pas de moi, mais de quoi conseiller aux autres. Donc merci Lino pour votre message et ces éclaircissements. Néanmoins la question demeure.

Mais non! si on demande à Dieu le don de la chasteté d'une intention et d'une volonté droite il va le donner et promptement, j'en ai fais l'expérience cela fait déjà plus de 4 ans. Le problème que j'avais avant de recevoir ce don de Dieu et que j'en suis convaincu  beaucoup ont, est que  au fond de moi même  je ne voulais pas vraiment quitter ce péché alors je me trompais moi même en prenant des résolutions .
Un indice pour savoir si on est vraiment droit dans notre démarche pour quitter un péché. Si demain on dit que la masturbation, la fornication etc ne sont pas des péchés va t'on accueillir cette nouvelle avec soulagement? allons nous nous sentir "libéré"? si la réponse est oui, alors même si en apparence on prend des résolutions pour quitter ces péchés au fond de nous même on ne veut pas les quitter.
La vertu consiste à renoncer aux bien permis disait le sage. On doit arriver à un niveau où, même si Dieu dit qu'il n' y a plus d'enfer, qu'il va sans condition effacer tous nos péchés et nous prendre au Ciel, on va quand même faire tout notre possible pour ne pas pécher parce-que le péché ternis la gloire de Dieu et que ternir la gloire de Dieu est quelque chose d'une horreur extrême, et pour ce seul motif on est prêt à souffrir 1000 maux plutôt que voir la gloire de Dieu ternie une seule seconde.


Merci pour cette lumineuse réponse Monge !

Alors une chose : notre cycle terrestre, donc notre vie ici-bas,, c'est un peu comme le Purgatoire. On doit faire ses preuves, tu vois ?

Le but est de se rapprocher des anges (êtres supérieurs) qui sont sans sexe. Malgré Gabriel et l'Epée qui n'est que symbolisme.

J'ai vécu plusieurs NDE/EMI et je peux t'assurer que le sexe n'a plus d'importance une fois l'heure de la mort atteinte. Il ne s'agit donc pas d'un don de Dieu (chasteté) mais d'une épreuve de foi supérieure à tout, car combattre sa nature humaine et animale, c'est se dépouiller du Terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:26

RenéMatheux a écrit:
monge a écrit:
Loup Nocturne a écrit:

Or, c'est impossible selon moi, à moins d'être eunuque ou circoncise. Ou d'avoir de graves problèmes hormonaux/biologiques.

Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

PS : je ne parlais pas de moi, mais de quoi conseiller aux autres. Donc merci Lino pour votre message et ces éclaircissements. Néanmoins la question demeure.

Mais non! si on demande à Dieu le don de la chasteté d'une intention et d'une volonté droite il va le donner et promptement, j'en ai fais l'expérience cela fait déjà plus de 4 ans.
Ce qui est vrai pour vous, ne l'est pas forcément pour tous!

Concernant la chasteté c'est vrai pour tous! c'est un dogme!
La vérité je le répète c'est que au fond de nous même on aime le péché et on ne veut pas le quitter! la vérité est que on ne veut pas faire ce sacrifice à Dieu. Je suis passé par là et je suis convaincu que c'est là le nœud du problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:32

RenéMatheux a écrit:
Quelle paix? D'abord celle des enfants!!!!!

Plus un couple? Bien sur que si! Tu veux séparer ce que Dieu a uni? Tu veux dire que Sarah et Abraham n'était plus un couple?

Allons......

Ce n'est pas la question mon très cher René ! Smile

Dieu ne les a pas unis. Ils se sont unis par leur libre arbitre devant Dieu. Ce serait comme... tuer un être humain devant Dieu et demander sa Grâce. On sait qu'on fait le con par pulsion mais on ne peut y résister. Car convaincus d'illusions, remplis d'hormones et de rêves (travail du cortex).

On s'unit dans le meilleur et le pire : l'amour n'est-il pas supérieur à la sexualité ?

Regarde la vidéo de ces prêtres, donc bien la vidéo (clip), tu crois qu'à la fin, l'homme est encore puissant et la femme viable ? ;) ;)



RenéMatheux a écrit:
monge a écrit:
Loup Nocturne a écrit:

Or, c'est impossible selon moi, à moins d'être eunuque ou circoncise. Ou d'avoir de graves problèmes hormonaux/biologiques.

Sinon, la Tentation n'existerait pas. Et quel beau défi !

PS : je ne parlais pas de moi, mais de quoi conseiller aux autres. Donc merci Lino pour votre message et ces éclaircissements. Néanmoins la question demeure.

Mais non! si on demande à Dieu le don de la chasteté d'une intention et d'une volonté droite il va le donner et promptement, j'en ai fais l'expérience cela fait déjà plus de 4 ans.
Ce qui est vrai pour vous, ne l'est pas forcément pour tous!
Imaginez quelqu'un à qui Dieu demande de porter la croix de la dépression!

Il ne lui demande pas. Bien loin de Lui.

L'humain est pécheur par essence. Par exemple, je pardonne mon père biologique pour ce qu'il m'a fait et le remercie, sinon je n'aurais pas vécu ni survécu.

La croix de la dépression n'est RIEN par rapport à la Passion.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:46

RenéMatheux a écrit:

Mais je dis aussi que dans certain cas cela peut etre un bien. Exemple : j'avais connu une femme dont le mari était devenu impuissant à cause d'une maladie. Cela l'enervait et elle reprochait à son mari son impuissance. Resultats : cela faisait des disputes pour tout et rien et les enfants trinquaient. Et puis la femme s'est masturbée et la paix est revenue! Vous croyez vraiment que cela aurait été subtil de dire à cette femme "tu commet un péché"??

Je dis qu'il y a bien plus de cas que ne laisse entendre l'Eglise où il n'y a aucun péché ou péché véniel!

Ou il y a faute grave, c'est si on s'autoexcite avec l'intention de faire subir ses fantasmes à l'autre!


Il est bizarre, cher René, que vous vous fassiez défenseur du "moindre mal" en faisant "un bien", après l'avoir si durement combattu par ailleurs sur d'autres fils...

La masturbation est toujours un mal (parfois un moindre mal), cher René, un détournement du plaisir vers soi seul...

Jamais un bien...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 17:58

Arnaud,

La notion de moindre mal était le sujet de ma thèse dans la Capitale. Mais c'est trop complexe à analyser pour un Jury et des profanes.

Tout comme le militaire, la notion de moindre mal, mais ici, sexuellement : mieux vaut se masturber, ou faire du mal à autrui et/ou assouvir avec son/sa conjoint(e) ses pulsions biologiques et primaires ?

Par exemple l'érection du matin. Ca, c'est de la pure biologie. Donc du réalisme. On se réveille avec sa femme/copine, par habitude on le fait, la femme s'y fait, mais il n'y a aucun acte d'Amour véritable là-dedans. Il n'y a qu'animalité, habitude, cerveau reptilien. Aucune finalité créatrice.

Pour un prêtre c'est très différent. Je m'y apprête comme tu le sais. J'ai appris à me maîtriser donc dévier mes pensées. Cela demande du caractère.

Mais si un jour quelqu'un me demande : mes pulsions sont trop fortes, je n'y arrive pas...

Je dois le sermonner, l'empoigner par le col et le mettre en centre, ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:04

Arnaud Dumouch a écrit:
RenéMatheux a écrit:

Mais je dis aussi que dans certain cas cela peut etre un bien. Exemple : j'avais connu une femme dont le mari était devenu impuissant à cause d'une maladie. Cela l'enervait et elle reprochait à son mari son impuissance. Resultats : cela faisait des disputes pour tout et rien et les enfants trinquaient. Et puis la femme s'est masturbée et la paix est revenue! Vous croyez vraiment que cela aurait été subtil de dire à cette femme "tu commet un péché"??

Je dis qu'il y a bien plus de cas que ne laisse entendre l'Eglise où il n'y a aucun péché ou péché véniel!

Ou il y a faute grave, c'est si on s'autoexcite avec l'intention de faire subir ses fantasmes à l'autre!


Il est bizarre, cher René, que vous vous fassiez défenseur du "moindre mal" en faisant "un bien", après l'avoir si durement combattu par ailleurs sur d'autres fils...

La masturbation est toujours un mal (parfois un moindre mal), cher René, un détournement du plaisir vers soi seul...

Jamais un bien...

Z'avez parfaitement raison! What a Face

Ou presque! Je n'ai rien contre le moindre mal! Et je n'ai jamais jugé quelqu'un pour un péché concret! Ce que je supporte pas, c'est qu'on érige en bien le contraire de ce que dit l'Eglise. Exemple la propagande LGBT.

Ceci dit!, je pense bien que sur ce sujet l'Eglise se trompe (comme la catéchisme de st Pie X se trompait sur le mariage). En fait se trompe un peu seulement! Et j'aurais aimé en discuter avec arguments serieux, mais sans risquer de faire tomber des gens dans le péché!

Finalement, c'est mieux que je me taise! Prudence! What a Face


Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:07

Au contraire René !!! Parle !!! Cela intéresse tout le monde.

Pour citer ton exemple : "le moindre mal" et "je n'ai jamais jugé quelqu'un pour un péché concret", j'ai une question pour toi.

Que penses-tu d'un tueur à gages ? Un bon. Sachant que ses cibles ne sont que des ordures et des criminels.

Tu continuerais à penser comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:12

Lino a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Lino a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Je me répète : "En quoi se masturber est il faire du mal à son prochain?", ce qui est quand même toute la loi et les prophètes selon Jesus?

Parce-que l'on ne pense plus à son prochain, ni à Dieu, mais seulement sois-même. On sort alors de la charité, ne pas vouloir le bien c'est faire le mal. 
On le fait à peu près chaque fois que l'on se détend, par exemple quand on fait un bon repas.....

Un repas c'est un besoin naturel que l'on partage avec sa famille (idéalement) là vous parlez plus de gourmandise. Se reposer après une journée de travail c'est aussi différent de la paresse.

PS: je ne donne pas de leçon je devrais même me taire vu mes habitudes...

Non au contraire les arguments que vous donner depuis contre la masturbation sont édifiants. Dommage que Réné n'en soit pas satisfait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:19

Loup Nocturne a écrit:
Mais si un jour quelqu'un me demande : mes pulsions sont trop fortes, je n'y arrive pas...

Je dois le sermonner, l'empoigner par le col et le mettre en centre, ou quoi ?

Je crois qu'on met la charrue avant les boeufs..

Le discernement de cas concrets et donc la réponse à apporter à d'éventuelles futures ouailles, viendra avec la participation dès la propédeutique aux enseignements et aux exercices de St Ignace. Il se complètera avec les enseignements et la poursuite de ces exercices qui visent au discernement intérieur du séminariste en premier lieu (complété des discussions et du discernement opéré sur le séminariste par son père spirituel).

Au final, lorsque prêtre il y aura, les réponses à ces questions seront également là (et, en premier lieu, pour ma part, le respect du catéchisme par la personne qui vient se confesser, la contrition, le pardon assorti ou pas d'une pénitence parce qu'il ne faut pas oublier non plus le but de tout ceci : se confesser de ses péchés et demander à Dieu de nous les pardonner).
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:21

Mais alors qu'en est-il de moi Méta ? Tu connais mon parcours et ma déchéance et tout ce que j'ai été entraîné à faire par la suite, qui paraissait si naturelle et logique par entraînement.

Comment dire ça à son père spirituel sans se faire dégager du séminaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:27

Loup Nocturne a écrit:
Mais alors qu'en est-il de moi Méta ? Tu connais mon parcours et ma déchéance et tout ce que j'ai été entraîné à faire par la suite, qui paraissait si naturelle et logique par entraînement.

Comment dire ça à son père spirituel sans se faire dégager du séminaire ?

Contrition sincère, demande de pardon des péchés (tu n'as pas péché contre l'Esprit-Saint, en tous cas, si tu es là et que tu l'as fait, c'est que tu t'en repends sincèrement), pénitence (éventuelle, probable disons.. je ne me prononce pas à la place du prêtre) Wink

Il ne faut pas mettre de limites au pardon opéré par le Christ envers une âme qui est sincèrement contrite (sinon.. c'est un péché Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:33

Là je serais envoyé chez les moines...

Pour en revenir au fil de discussion : je commence à ne plus avoir de "pulsions" mais c'est un long cheminement. Tu connais l'histoire. Qui prend du temps. Comme l'arrêt d'un moteur diesel. Lent.

J'ai parlé avec un Abbé de la question, au sujet de ma lettre de motivation (validée) et il m'a explicitement dit : retire "je n'ai aucun désir sexuel car cela risque de bloquer celui qui sera face à toi".

Et évidemment il avait raison.


Dernière édition par Loup Nocturne le Dim 16 Oct 2016, 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:33

Loup Nocturne a écrit:
Arnaud,

La notion de moindre mal était le sujet de ma thèse dans la Capitale. Mais c'est trop complexe à analyser pour un Jury et des profanes.

Tout comme le militaire, la notion de moindre mal, mais ici, sexuellement : mieux vaut se masturber, ou faire du mal à autrui et/ou assouvir avec son/sa conjoint(e) ses pulsions biologiques et primaires ?

Par exemple l'érection du matin. Ca, c'est de la pure biologie. Donc du réalisme. On se réveille avec sa femme/copine, par habitude on le fait, la femme s'y fait, mais il n'y a aucun acte d'Amour véritable là-dedans. Il n'y a qu'animalité, habitude, cerveau reptilien. Aucune finalité créatrice.

Pour un prêtre c'est très différent. Je m'y apprête comme tu le sais. J'ai appris à me maîtriser donc dévier mes pensées. Cela demande du caractère.

Mais si un jour quelqu'un me demande : mes pulsions sont trop fortes, je n'y arrive pas...

Je dois le sermonner, l'empoigner par le col et le mettre en centre, ou quoi ?

Il faut viser le bien : La sexualité est faite pour l'amour et le don de la vie.

Pour un prêtre, la sexualité est sublimée dans l'amour de Dieu et du prochain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:35

Loup Nocturne a écrit:
Au contraire René !!! Parle !!! Cela intéresse tout le monde.

Pour citer ton exemple : "le moindre mal" et "je n'ai jamais jugé quelqu'un pour un péché concret", j'ai une question pour toi.

Que penses-tu d'un tueur à gages ? Un bon. Sachant que ses cibles ne sont que des ordures et des criminels.

Tu continuerais à penser comme ça ?
Ok rectification : un péché concret habituel!
Mais dans ce cas, il faut prier pour eux!
Ceci dit je n'ai pas pu prier pour le monstre de Nice qui a écrasé des enfants
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:38

RenéMatheux a écrit:
Loup Nocturne a écrit:
Au contraire René !!! Parle !!! Cela intéresse tout le monde.

Pour citer ton exemple : "le moindre mal" et "je n'ai jamais jugé quelqu'un pour un péché concret", j'ai une question pour toi.

Que penses-tu d'un tueur à gages ? Un bon. Sachant que ses cibles ne sont que des ordures et des criminels.

Tu continuerais à penser comme ça ?
Ok rectification : un péché concret habituel!
Mais dans ce cas, il faut prier pour eux!
Ceci dit je n'ai pas pu prier pour le monstre de Nice qui a écrasé des enfants

Ce n'était pas un TàG.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:42

Loup Nocturne a écrit:
Là je serais envoyé chez les moines...

Pour en revenir au fil de discussion : je commence à ne plus avoir de "pulsions" mais c'est un long cheminement. Tu connais l'histoire. Qui prend du temps. Comme l'arrêt d'un moteur diesel. Lent.

Je ne vois pas pourquoi tu serais envoyé chez les moines plutôt qu'au séminaire (déjà, c'est pas une "punition" c'est une orientation qui serait peut-être proposée en cas de refus de séminaire).

De plus, il ne faut pas idéaliser les séminaristes/prêtres en pensant qu'ils n'ont plus aucune pulsion, qu'ils sont des "parfaits", ce n'est pas le cas. Ils doivent, comme les autres, en passer par les mêmes difficultés, les mêmes affres, et donc contrition sincère/confession/demande de pardon des péchés.

Chaque prêtre étant lui-même suivi par un père spirituel (le chemin se poursuit même après le séminaire). On voit bien que c'est un long chemin pour tous, un chemin d'humilité. Que crois-tu.. chaque prêtre qui entend en confession s'entend lui-même bien souvent (il entend des autres sur certains sujets, ce qu'il dit lui à son confesseur).
Revenir en haut Aller en bas
Invité_



Masculin Messages : 338
Inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: La chasteté, pour qui ?   Dim 16 Oct 2016, 18:55

Métanoia a écrit:
Loup Nocturne a écrit:
Là je serais envoyé chez les moines...

Pour en revenir au fil de discussion : je commence à ne plus avoir de "pulsions" mais c'est un long cheminement. Tu connais l'histoire. Qui prend du temps. Comme l'arrêt d'un moteur diesel. Lent.

Je ne vois pas pourquoi tu serais envoyé chez les moines plutôt qu'au séminaire (déjà, c'est pas une "punition" c'est une orientation qui serait peut-être proposée en cas de refus de séminaire).

De plus, il ne faut pas idéaliser les séminaristes/prêtres en pensant qu'ils n'ont plus aucune pulsion, qu'ils sont des "parfaits", ce n'est pas le cas. Ils doivent, comme les autres, en passer par les mêmes difficultés, les mêmes affres, et donc contrition sincère/confession/demande de pardon des péchés.

Chaque prêtre étant lui-même suivi par un père spirituel (le chemin se poursuit même après le séminaire). On voit bien que c'est un long chemin pour tous, un chemin d'humilité. Que crois-tu.. chaque prêtre qui entend en confession s'entend lui-même bien souvent (il entend des autres sur certains sujets, ce qu'il dit lui à son confesseur).

L'autre est un miroir de soi, puisque nous sommes semblables mais tellement différents chacun.

Le problème est l'endoctrinement. Il se déprogramme en quelques jours avec un expert habile. Néanmoins, j'ai découvert que se rapprocher de Dieu (volonté, demandes, prière, sincérité) était bien plus efficace que tout le reste. Mon cerveau reptilien est toujours actif mais se déshabitue (tu te souviens de la clé de bras ?).

Être enfant battu arrange les choses : cela renforce le caractère, l'endurance. La foi, parce qu'on sait qu'on peut survivre. Et qu'après la survie quelque chose nous attend : l'imaginaire de l'enfant est déjà lié à Dieu.

La sexualité, la chasteté... j'y ai énormément réfléchi.

Faire l'amour c'est se donner. Entièrement. Sentimentalement. Emotionnellement. Psychiquement. C'est être en communion avec la femme (Dieu, je ne sais pas s'il intervient là-dedans).

Donc le prêtre, par conséquent, se donne entièrement à Dieu selon les mêmes critères, en réprimant sa biologie ou en apprenant à la maîtriser, ce qui selon moi est beaucoup mieux, car ces épreuves terrestres ne sont que terrestres.

Les anges sont asexués. Mais ils ont du passer par de douloureuses épreuves eux aussi.

L'étude du taoïsme est également sainte dans un sens : la privation, le self-control, le minimum, la sagesse, la spiritualité, la réflexion profonde de ce qu'est l'acte en lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
 
La chasteté, pour qui ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les évêques prônent la chasteté pour les couples mariés !
» La chasteté
» Chasteté
» La pauvreté évangélique n'est pas une vertu pour tous
» Simplicité pour la femme d'entrer au paradis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: