DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 17:04

rebelle3 a écrit:
Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne dieu

Cathéchisme :

Le Verbe s’est fait chair pour être notre modèle de sainteté : " Prenez sur vous mon joug et apprenez de moi... " (Mt 11, 29). " Je suis la voie, la vérité et la vie ; nul ne vient au Père sans passer par moi " (Jn 14, 6). Il est en effet le modèle des Béatitudes et la norme de la Loi nouvelle : " Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés " (Jn 15, 12).

Le Verbe s’est fait chair pour nous rendre " participants de la nature divine " (et non pour devenir Dieu).

philippe bis a écrit:
Dieu s 'est fait homme pour le sauver!Et c 'est pas gagné...

Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1410
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 17:44

mais merd. c'est super clair en plus dans vos livres!

Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.
17.19
Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'eux aussi soient sanctifiés par la vérité.
17.20
Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
17.21
afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
17.22
Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -
17.23
moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
17.24
Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde.
17.25
Père juste, le monde ne t'a point connu; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé.
17.26
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.


En plus faudra m'expliquer si Dieu est tout le bien,donc tout le bien provient de Lui,Dieu est l'infini et tout le bien,donc tout le bien l'amour est Lui donc comment on peut etre que le bien(car il existera pas de mal au paradis) donc tout notre etre sera amour (que le bien) donc se bien même si il est minuscule fera UN avec Dieu,notre volonté sera entièrement la volonté de Dieu,tout le mal en nous mourira ,seul l'amour sera eternel c'est l'amour qui restera puis de plus on pourra pas faire le bien ,on pourrait pas vivre si on avait pas de bien en nous donc toute l'humanité a du bien en elle et c'est ce bien qui porte le mal(la non vie),sans l'amour comment le mal pourrait vivre??
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1410
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 17:45

peu importe un Dieu trinitaire ou je ne sais quoi tout notre etre ainsi que toutes les âmes remplies d'amour,toutes seront dans Dieu et en Dieu
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1410
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 17:52

Il y a pas de différentiation dans l'amour(c'est à dire il y a pas Un comme jesus et Un pas comme jesus) si on est amour alors non on fera UN donc notre amour sera Dieu car mélangée en LUI,mais faut pas le voir comme un "moi" séparée de Dieu on sera uni à LUI,on sera en Lui,notre volonté sera le sienne,la sienne sera la notre,on fera UN je sais pas comment le dire autrement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 18:05

sonia a écrit:
Il y a pas de différentiation dans l'amour(c'est à dire il y a pas Un comme jesus et Un pas comme jesus)  si on est amour alors non on fera UN donc notre amour sera Dieu car mélangée en LUI,mais faut pas le voir comme un "moi" séparée de Dieu on sera uni à LUI,on sera en Lui,notre volonté sera le sienne,la sienne sera la notre,on fera UN je sais pas comment le dire autrement...
C 'est notre priére de tous les jours dans le notre pére "que ta volonté soit faites" ( autrement dit pas la mienne)... je sais qu 'il est tentant de "composer" sa propre religion comme au buffet du club med ou l 'on compose sa propre salade mais attention a l 'indigestion ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 18:10

sonia a écrit:
peu importe un Dieu trinitaire ou je ne sais quoi tout notre etre ainsi que toutes les âmes remplies d'amour,toutes seront dans Dieu et en Dieu
Non pas peu importe, seuls ceux qui connaissent Dieu intimement, dans le Cœur de leurs âmes, connaîtrons Dieu. Dieu est Trine et non autre chose. Un en trois personne et non en des millions de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 18:21

Il ne faut pas tout mélanger Sonia.

"Moi en eux" c'est qui Moi ? C'est Jésus-Christ, le Sauveur car "Nul ne vient au Père que par moi". Il est bien le Verbe fait chair, Dieu fait homme, et est venu nous annoncer la Bonne Nouvelle du salut à qui croira en Lui.

Nous ne serons pas "mélangés" à Dieu dans "l'amour inconditionnel" c'est du New Age ça.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 18:24

Suricate a écrit:
sonia a écrit:
peu importe un Dieu trinitaire ou je ne sais quoi tout notre etre ainsi que toutes les âmes remplies d'amour,toutes seront dans Dieu et en Dieu
Non pas peu importe, seuls ceux qui connaissent Dieu intimement, dans le Cœur de leurs âmes, connaîtrons Dieu. Dieu est Trine et non autre chose. Un en trois personne et non en des millions de personnes.
Tout a fait!C 'est d 'ailleurs une objection que j 'ai fait aux bouddhistes qui disent que Dieu ne peut exister car rien ne peut exister en soi et séparément .Je leur ai répondu justement notre Dieu chrétien n 'existe pas séparément car il est 3.En effet quel tristesse que un Dieu pas composé de trois personnes , comment un tel Dieu aurait pu vivre tout seul de toutes éternité avant la création du monde?N 'est-ce pas mes fréres monothéistes? Wink
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1410
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 19:14

si on est pas "mélangée" à Dieu donc Dieu est pas tout le bien,il existe le bien en dehors de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 20:20

sonia a écrit:
si on est pas "mélangée" à Dieu donc Dieu est pas tout le bien,il existe le bien en dehors de Dieu
Il faut distinguer entre les philosophies religieuses, qui proposent des voies d’accès au divin, et les doctrines s’appuyant sur une révélation divine à proprement parler. Le premier groupe rassemble les traditions qui recueillent les réflexions et les expériences des sages des différentes cultures, en réponse à la question du sens de la vie, en particulier de la place et du devenir de l’homme au sein du cosmos – hindouisme, bouddhisme, taoïsme pour ne citer que les plus importantes. Par contre les religions révélées – judaïsme, christianisme, islam – prétendent que Dieu s’est prononcé sur les questions essentielles concernant son essence, l’identité de l’homme, sa mission et sa destinée. Dire que Dieu s’exprime dans des paroles et des actions, qu’il intervient dans l’histoire pour signifier sa présence et son dessein, implique que Dieu soit un Etre personnel distinct de l’être humain. La Révélation se présente essentiellement dans une dimension dialogale qui suppose une Altérité divine s’intéressant à l’homme, une Subjectivité qui prend l’initiative de communiquer avec nous par le biais de témoins privilégiés. Bien plus : un Dieu ami de l’homme qui décide de s’ouvrir à lui, dans l’espoir de se faire connaître et aimer. Cette altérité irréductible exclut d’amblée toute forme de panthéisme, car si l’homme émanait de Dieu, il n’y aurait pas de véritable dia-logue. De plus, Dieu ne serait pas un Sujet personnel, mais plutôt un Etre divin en devenir, prenant conscience de lui-même dans l’homme. Le concept même de Révélation suppose tout au contraire que Dieu et l’homme soient ontologiquement distincts : le Dieu transcendant est Cause première de l’ordre naturel auquel appartient l’homme, cet homme qu’il a créé « à son image » afin qu’il puisse entrer en relation avec lui.Ces deux voies diffèrent quant à leur origine – la décision de l’homme de se mettre en quête du divin, ou l’initiative de Dieu de se révéler à l’homme – et quant à leur fin – la fusion avec le divin immanent ou la communion au Dieu personnel transcendant. Les chemins vont donc nécessairement diverger : d’un côté les mystiques "naturalistes" atteignent le divin immanent par des techniques tendant à suspendre l’activité du sujet personnel, jusqu’à ce que celui-ci se résorbe dans la non-dualité ; de l’autre les mystiques issues des traditions révélées s’efforcent d’accueillir dans la foi la Parole dans laquelle Dieu se révèle en se donnant.FUSION N EST PAS COMMUNION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 24 Sep 2016, 20:23

sonia a écrit:
si on est pas "mélangée" à Dieu donc Dieu est pas tout le bien,il existe le bien en dehors de Dieu

Heu... J'essaie de te suivre mais bon..

Dieu est Amour, et Miséricorde soit (Il est Justice aussi). Mais c'est une Personne, c'est pas une énergie, une boule d'amour dans laquelle se fondre.

Je peux être (si je participe à la Vie Divine) au Paradis, voir Dieu face à face, si tu veux tout sera merveilleux, il n'y aura que l'Amour comme loi mais je ne serai pas Dieu.

Dieu est une Personne, le Fils est une Personne, l'Esprit-Saint est une Personne, je peux avoir une relation avec Dieu (je ne peux pas avoir de relation avec une énergie-boule d'amour). Je peux Lui parler, Lui confier tout ce que je vis, Il m'écoute.
Il peut exaucer mes prières (ou pas si de mes prières ne découleraient pas un bien, ou si cela n'est pas Sa Volonté mais la mienne), une énergie-boule d'amour n'exauce pas de prières.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2594
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 12:44

Suricate a écrit:
Gérard2 a écrit:
Métanoia a écrit:
Gérard2 a écrit:
Alors, Jésus était-il Dieu avant de s'incarner? Pas si sûr!

Je conclue donc que vous n'y croyez pas.

Ce qui, en soi, est tout à fait recevable, personne n'est obligé d'y croire.

De fait, si,à partir de cette phrase, vous concluez que le Christ n'était pas Dieu (mais, si je comprends bien, un homme normal, contenant une étincelle divine mais goutte de l'océan de perfection, et qu'il a, par son ascétisme réussi à se parfaire intérieurement au point d'arriver à l'Union divine et que son prêche n'était là que pour nous dire "hé les gars, c'est possible de devenir Dieu, regardez j'y suis arrivé", alors les discussions deviennent oiseuses. Car, ici, on croit que le Christ est la Parole faite Chair, le Verbe de Dieu qui s'est incarné.


J'ai déjà répondu à Philippe. Selon saint Paul il se peut que Jésus soit pleinement devenu Dieu après ses souffrances. Donc Il est bien Dieu!

De nombreux maîtres (comme le Bouddha également) sont venus sur terre enseigner la Vérité avant de quitter définitivement le plan terrestre. Par le principe même d'Unité, les maîtres spirituels ne sont pas des entités séparées. S'ils font qu'un, la distinction nominative n'est qu'une distinction conventionnelle.

Jésus n'est pas devenu Dieu. Il est Dieu incarné en notre temps fini. D'ailleurs, s'il n'était pas Dieu, mais uniquement homme, il n'aurait jamais pu supporter les souffrances infligées. Ne serait-ce que la couronne d'épines, aucun humain n'est capable de supporter cela; toutes ces aiguilles d'environ 10 à 20 cm de longueur enfoncées dans la tête, dans le cerveau, dans chaque partie de la tête.
Je vous mets au défi de me démontrer le contraire. Il a fallu être Dieu pour pouvoir vivre pleinement la Passion afin de nous donner naissance en Dieu, afin que nous puissions, selon notre désir, devenir nous-mêmes enfants de Dieu, donc Fils de Dieu, donc frères de Notre Seigneur, donc Enfants de Sainte Marie et de Saint Joseph.

Défi relevé:
http://www.mpchrist.com/philippines-ils-se-font-crucifier-pour-rejouer-la-passion-du-christ/

Vous ne vous rendez pas compte jusqu’où peut aller la folie humaine.

Ce n'est pas avec ce genre d'argument que vous pouvez démontrer que Jésus est Dieu.

Le problème n'est pas la divinité de Jésus, qui est selon moi incontestable (je l'accepte même sans les écrits de saint Paul), mais c'est la possibilité pour l'homme de se diviniser.

Il faut juste s'entendre sur le comment un homme peut se diviniser. Un homme sans l'Esprit Saint n'est qu'un animal intelligent, rien de plus. Si l'Esprit Saint est indispensable c'est bien la preuve que c'est lui qui importe, qui vivifie et qui donne la vie éternelle.

Tout est lié à l'Esprit Saint, TOUT, le chemin vers Dieu et l'impossibilité de l'enfer éternel (sans vouloir rouvrir ce débat dans ce fil). Car un psychisme seul, sans l'Esprit Saint, ne peut vivre éternellement. L’éternité n'appartient qu'à Dieu.

Donc, à vous et à Métanoïa:

La différence majeure entre ce que je dis et ce que vous dites est que notre réelle identité n'est pas humaine, mais spirituelle. Le père jésuite Pierre Teilhard de Chardin (d'abord rejeté par l'Église et progressivement réhabilité) disait: "Nous ne sommes pas des humains vivant une expérience spirituelle, mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine».

Sans l'Esprit Saint l'homme n'est rien, il n'est que poussière et redeviendra poussière. Il ne croît pas, ne grandit pas, ne se purifie pas, c'est la goutte divine qui est en lui qui, au gré des expériences vécues, s'éveille graduellement et donne le sentiment d'une présence toujours plus grande de l'Esprit Saint. En spiritualité cela est appelé "la naissance spirituelle". A partir de là l'homme n'est plus qu'un outil dans les mains de l'Esprit. Il Lui sert à expérimenter la vie dans la matière, à découvrir la Vérité, à acquérir la connaissance et à se conscientiser.

Voilà, c'est cela qui résonne en moi comme une Vérité, personne ne pourra jamais me faire changer d'avis, ça fait partie de mon être. Seule cette vue permet de comprendre tous les mystères (comme par exemple la coexistence des saints et des barbares sur terre). Si altérité il y a, elle est d'abord en soi-même.

Voici les paroles du Christ lui-même:

"Jésus vit les petits qui étaient au sein.
Il dit à ses disciples :
Ces petits qui tètent sont semblables à ceux qui entrent dans le Royaume.
Ils lui dirent :
Alors, en devenant petits, nous entrerons dans le Royaume ?
Jésus leur dit :
Lorsque vous ferez le deux Un
et que vous ferez l’intérieur comme l’extérieur,
l’extérieur comme l’intérieur,
le haut comme le bas,
lorsque vous ferez du masculin et du féminin un Unique,
afin que le masculin ne soit pas un mâle
et que le féminin ne soit pas une femelle,
lorsque vous aurez des yeux dans vos yeux,
une main dans votre main
et un pied dans votre pied,
une icône dans votre icône,
alors vous entrerez dans le Royaume!"


Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 17:43

Gérard2 a écrit:
Selon saint Paul il se peut que Jésus soit pleinement devenu Dieu après ses souffrances

C'est votre interprétation ça..

Gérard2 a écrit:
Donc, à vous et à Métanoïa:

l'homme n'est plus qu'un outil dans les mains de l'Esprit. Il Lui sert à expérimenter la vie dans la matière, à découvrir la Vérité, à acquérir la connaissance et à se conscientiser.

Voilà, c'est cela qui résonne en moi comme une Vérité, personne ne pourra jamais me faire changer d'avis

Je ne cherche pas à vous faire changer d'avis, ce n'est pas moi qui vais sur votre blog/forum tenter de vous convaincre de vous convertir à ma foi, c'est l'inverse.

Vous pouvez croire ce que vous voulez, mais l'inverse est totalement vrai : vous ne pourrez jamais me faire changer d'avis. Je suis sur un forum catholique, et pas pour y discuter "amour transcendantal qui fait passer l'homme d'animal à Dieu en le mélangeant à la source d'amour" ni ergoter sur vos croyances afin qu'elles collent à l'Evangile.

Soit on croit que Jésus était le Verbe incarné, Dieu fait homme, et donc les Evangiles sont à lire dans ce sens; soit on n'y croit pas (ce qui est votre cas) auquel cas... je me demande bien pourquoi les lire sauf à y chercher la preuve qu'on a raison, au besoin en interprétant.

Je respecte vos croyances et vous les laisse pour telles.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 18:36

Quand paul dit ( a propos de christ) il fut rendu parfait , on peut aussi se dire que Dieu (jesus) n 'avais jamais connu la souffrance et donc quand il a "épousé" la condition humaine il fut rendue " parfait"!
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2594
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 21:12

Métanoia a écrit:

Soit on croit que Jésus était le Verbe incarné, Dieu fait homme, et donc les Evangiles sont à lire dans ce sens; soit on n'y croit pas (ce qui est votre cas) auquel cas...

C'est faux, tu ne lis pas tout ce que j'écris, la citation de Saint Paul est plus une question que je me pose qu'autre chose. Donc je considère bien Jésus comme Dieu fait homme, mais ce n'est pas le christ le problème, mais bien les hommes et la doctrine qu'ils ont échafaudée avec le peu d'écrits qu'ils avaient à disposition.

Arnaud lui-même l'a souvent écrit sur le forum, on peut trouver tout et son contraire dans la bible. Le catholicisme est issue de l'intelligence humaine et ne peut avoir une valeur divine absolue (pas plus que le Coran ou autre chose, d'ailleurs). La doctrine est truffée de non sens, d'incohérences, de contradictions, est loin de répondre à toutes les grandes questions de la vie et ne colle pas avec la science et la réalité.

Sur ce, être catholique, protestant ou bouddhiste ne change absolument rien. Ce qui importe c'est aimer d'un Amour de charité.

Voilà, bisous Métanoïa. :bisou:

Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 21:19

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 21:20

Gérard2 a écrit:
Ce qui importe c'est aimer d'un Amour de charité.

Voilà, bisous Métanoïa. :bisou:

Bon, là, c'est sûr : on est d'accord Very Happy

:bisou:

PS : un coup, je te tutoie, un coup je te vouvoie.. va falloir que je me positionne hein.. Mr. Green :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 22:04

Le New Age se dit « nouveau », mais en réalité il emprunte une grande partie de ses idées aux religions et aux cultures anciennes. Ce qui est vraiment nouveau, c’est la recherche consciente d’une alternative à la culture occidentale et à ses racines judéo-chrétiennes. L’Église catholique est accusée de ne pas favoriser l’avènement de cette ère de paix et de bonheur.

Le succès du New Age, même parmi les chrétiens et les catholiques, dépend de trois éléments : un élément inhérent à la nature humaine, à savoir la soif de spiritualité et de prière ; un élément existentiel, à savoir le désir de sortir de l’angoisse que beaucoup ressentent dans la société occidentale actuelle qui ne garantit pas une stabilité et un futur ; et un élément psychologique, à savoir la proposition d’une spiritualité qui naît de la rencontre entre la culture ésotérique et la psychologie, chargée de constater la transformation et la paix obtenues grâce à ces techniques.

Il existe de multiples tentatives pour obtenir la paix en s’éloignant de la division et de l’angoisse propres à la culture occidentale. La mode des voyages en Inde ; la recherche d’expériences mystiques ; l’expérience des drogues produisant des états de conscience qui permettraient de percevoir l’unité de la réalité ; la mystique sexuelle qui permet des rapports profondément amoureux seulement après la libération totale des tabous sexuels ; le recours aux traditions ésotériques (gnosticisme, alchimie, astrologie, magie, spiritisme, sorcellerie, religions à mystères) ; le satanisme et les sciences occultes. La cristallothérapie est très répandue. Certains livres New Age soutiennent que les cristaux ont une intelligence cachée, capable d’influencer notre vie, et apprennent à entrer en contact avec ces pouvoirs présumés. Par ailleurs, on y trouve une authentique fixation sur les anges, que les enfants du Verseau voient partout. Mais leurs anges n’ont rien de commun avec ceux chrétiens. Ils portent des noms étranges et ont des pouvoirs analogues à ceux des talismans et des amulettes. S’y ajoutent toutes sortes d’autres figures populaires dans le New Age, comme les Esprits-guides et les diverses « entités ».
Les conclusions communes à ces formes de recherche de la paix et du bonheur et à d’autres encore sont les suivantes : la nécessité d’abolir les vérités et les dogmes qui brisent et divisent la vision de la réalité, et le refuge dans l’intuition et dans l’irrationnel mystérieux ; la nécessité d’abolir les Églises et les autres formes d’organisation stable des religions, en particulier la hiérarchie de l’Église catholique ; la recherche d’une nouvelle mystique accessible à tous.

Cette nouvelle mystique, pratiquée aussi par beaucoup de catholiques, se nourrit des traditions de prière les plus diverses, spécialement orientales ; elle rejette la vision d’un Dieu transcendant et éloigné de nous. Elle prévoit une purification intérieure, des signes et des prodiges, une phase de vide intérieur, et finalement la rencontre avec le « soi », le vrai soi, qui fait tout un avec Dieu, avec l’univers et avec tout ce qui est. « Ce soi ne connaît ni sujet ni objet, ni vie ni mort, ni lumière ni obscurité, ni yin ni yang. Le vrai soi transcende les mutations et les angoisses du samara pour vivre dans le monde de l’Illumination » (William Johnston, sj, Mística para una nueva era, Desclée de Brower, 2003).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 22:13

Une nébuleuse mystique-ésotérique

C’est sans doute cette absence de visage aux contours définis qui explique qu’à l’origine le Nouvel Age n’ait pas reçu de nom précis. Les sociologues parleront de nébuleuse « mystique-ésotérique ».

Le Nouvel Age « n’est pas une religion mais il est quand même religieux ; n’est pas une philosophie mais il est quand même une vision de l’homme et du monde ainsi qu’une clé d’interprétation. Il n’est pas une science mais s’appuie sur des lois “scientifiques”. Il est une nébuleuse qui contient de l’ésotérisme et de l’occultisme, de la pensée mythique et magique au sujet des secrets de la vie4 »« Beaucoup de ceux qui adhèrent au Nouvel Age, ont rejeté la religion organisée, estimant qu’elle ne répondait pas à leurs besoins, pour aller chercher ailleurs la “spiritualité”. En outre, le Nouvel Âge étant convaincu que le temps des religions particulières est révolu, en parler comme d’une religion irait à l’encontre de l’idée qu’il se fait de lui-même. Il est cependant assez juste de situer le Nouvel Âge dans le contexte plus vaste de la religiosité ésotérique, dont la fascination ne cesse de grandir. »
Dans l’introduction aux Enfants du Verseau, M. Ferguson confirme :

« Quelque chose de remarquable est en cours et se développe à une vitesse vertigineuse. Mais ce mouvement n’a pas de nom, il échappe à toute description.
A mesure que nous découvrons l’existence de nouvelles organisations, de groupes dont l’intérêt converge dans les nouvelles approches de la santé, de l’éducation humaniste, de la nouvelle politique et de la gestion, nous avons été frappés par la qualité indéfinissable du Zeitgeist.

L’esprit du temps que nous vivons est chargé de paradoxes. Il est à la fois pragmatique et transcendantal. Il associe l’illumination et le mystère, le pouvoir et l’humilité, l’interdépendance et l’individualité. Il est simultanément politique et apolitique. Ses auteurs et ses acteurs se recrutent aussi bien auprès des conservateurs que parmi leurs adversaires.

En quelques années, le mouvement a contaminé par ses implications la médecine, l’éducation, les sciences sociales, les sciences exactes et même les gouvernements.

Il est caractérisé par des organisations fluides opposées aux dogmes et qui répugnent à créer des structures hiérarchiques. Il opère selon le principe que le changement peut seulement être facilité et non pas décrété. Il est dépourvu de manifeste. Il semble, par son désir d’intégrer la magie et la science, l’art et la technologie, traiter d’un sujet très ancien.5 »
Un hôte encombrant

Le père Michael Fuss souligne le caractère « parasitaire » du Nouvel Age6 qui s’infiltre comme un hôte dans les traditions religieuses ou culturelles, mais qu’il finit par transformer de l’intérieur. C’est ainsi que le Nouvel Age a cherché, et pratiquement réussi, à pénétrer dans toutes les traditions religieuses – y compris chrétienne – pour se développer à leurs dépens. Profitant de sa fluidité et de son absence de structure, il feint de s’adapter aux institutions qu’il approche, sans cependant jamais y adhérer vraiment et encore moins s’y fixer.

L’« évidence » de la réincarnation, infiltrée jusqu’au cœur des communautés chrétiennes, est un exemple typique de la manière dont le Nouvel Age parvient à introduire des éléments étrangers à l’intérieur des doctrines qu’il visite.

Ce parasitage subtil conduit également le Nouvel Age à se présenter comme un mouvement de « réveil » des traditions anciennes. Mais le soi-disant « réveil » est rarement fidèle à ce que fut la tradition avant la réinterprétation par le Nouvel Age
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 22:17

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2594
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Dim 25 Sep 2016, 22:26

Métanoia a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ce qui importe c'est aimer d'un Amour de charité.

Voilà, bisous Métanoïa. :bisou:

Bon, là, c'est sûr : on est d'accord Very Happy

:bisou:

PS : un coup, je te tutoie, un coup je te vouvoie.. va falloir que je me positionne hein.. Mr. Green :mdr:

"Tu" ça va très bien, chère Métanoïa! Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Mar 27 Sep 2016, 00:01

en fait on débute a devenir UN , et on pense on imagine on se représente , mais SI L'Esprit Est Dieu et qu'Il Se Donne a nous , donc Dieu se DONNE la seule limite a Se Don c'est nous qui la posons et non pas Celui QUI SE DONNE !!

nous sommes embarrassé avec notre moi car on pense le UN au lieu de Permettre a CELUI QUI EST D'ÊTRE !!
Jesus EST UN et nous PROPOSE LE UN QU'IL VIT , ça dépasse l'imaginable ? bien sûr puisqu'IL EST pas besoin de LE PENSER seulement devenir " il faut mourir pour Vivre !"

on va devenir DIEU ?? ben commençons par Être UN ce sera limpide ensuite !
:jesus:  Il Est DIEU par Nature et nous par Grâce et même les Anges désirs entrevoir ce que cela Est !!  

un fils partage la nature de son père , si son père est homme alors son fils est homme , si Dieu le Père partage Sa Nature avec Jésus et que Jésus nous engendre EN Lui par l'Esprit ( Dieu Est Esprit) vous partager donc la Nature de Dieu  !
dire autre chose voudrait dire que Dieu engendre des bâtards parce que l'Esprit n'Est pas Dieu ??
il nous reste a entrer et devenir et surtout Lui :jesus:  permettre de Se donner sans imposer notre sagesse !
"non pas ce que je veux mais ce que TU Veux !!"

Dieu serait FOU ? ben oui Paul le dit " la Folie de Dieu Est plus sage que la sagesse des sages !" :sts: et en plus Il se fait appeler Père par l'esprit en nous :
Galate 4 "6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils, lequel crie: Abba ! Père! 7 Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu."

donc on commence par entrer et prendre conscience de l'Unité Céleste mais ce n'est que l’entrée dans la Vie de Vérité !
de limite il n'y a pas et on en a pour une Éternité dans l'Amour a Devenir ce Don De UN !!
Revenir en haut Aller en bas
Eloi



Messages : 13
Inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Mer 12 Oct 2016, 00:05

Discussion intéressante et tout à fait importante dans la foi chrétienne.
Je vous partage une vidéo que j'ai trouvé sur ce sujet que j'ai trouvé éclairante ...

http://epitres.com/fils-de-dieu-jesus-christ-croire-video/

Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Mer 12 Oct 2016, 13:08

Merci Eloi pour cette vidéo, c'est très intéressant ! ainsi que le  site.
Il explique cette parole de saint Irénée : Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu.
Malheureusement, seule l'Eglise orthodoxe en parle encore....





Sommaire de la vidéo

0’00 – Fils de Dieu, une notion centrale très mal comprise

La notion de « Fils de Dieu » est souvent très mal comprise. Elle tend à faire de l’Évangile une sorte de mythe grec où Dieu descend faire une visite sur Terre pour délivrer un message d’amour. Visite qui se termine mal, par sa crucifixion. Cette vision de l’Évangile est erronée, Évangile signifie en grec Bonne Nouvelle ; et la Bonne Nouvelle, ce n’est pas que l’on a crucifié un Dieu qui nous invitait à aimer notre prochaine. Cette épître est consacrée à comprendre le sens de l’expression « Fils de Dieu » qui se situe au cœur de la théologie chrétienne.


2’35 – Le Concile de Nicée
En 325 le premier concile œcuménique de l’Église s’ouvre sur cette question : que signifie « Fils de Dieu », la définition que le Concile en donne va être fondatrice pour le christianisme.

3’40 – Pleinement homme, pleinement Dieu
Être « fils de Dieu » c’est être pleinement homme et pleinement Dieu. En quoi cette définition du Concile de Nicée est-elle révolutionnaire ?


5’25 – Incarnation et divinisation
Que les chrétiens pensent que Jésus Christ est le Fils de Dieu, tout le monde le sait. Mais que cela a pour corollaire que les hommes soient appelés à devenir fils de Dieu cela semble avoir été largement oublié, c’est pourtant ce que dit St Paul à différentes reprises dans ses épîtres, et c’est ce que n’a cessé de répéter l’Église depuis ses origines comme nous le rappelle François Varillon dans l’extrait précédemment cité.

9’50 – L’idole
L’Évangile nous invite à porter sur Dieu un nouveau regard. Il démasque l’idole à laquelle nous croyons spontanément lorsque l’on parle de Dieu, un Dieu tout puissant nous imposant des lois auxquelles ont doit se soumettre pour ne pas finir en enfer. Il nous révèle avec la Nouvelle Alliance le visage d’un Dieu inattendu…

12’50 – L’amour évangélique & la passion du Christ
L’amour évangélique n’est pas un sentiment. Il n’aime pas pour être aimé, il n’aime pas parce qu’il est aimé, mais aime malgré l’indifférence, malgré l’hostilité. Il n’est pas conditionné par la relation que l’autre nous porte. Il voit l’autre de l’intérieur. Dans l’Évangile, le passage illustrant le mieux l’amour évangélique est la passion du Christ, allant de son arrestation à sa crucifixion. Dans cette vidéo nous reprenons le sens de la croix et pourquoi cet instrument de torture est devenu le symbole des chrétiens.

20’15 – La parabole du vitrail
La parabole du vitrail nous permet de comprendre le sens de la définition de « Fils de Dieu » que donne le Concile de Nicée (pleinement Dieu pleinement homme).
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6693
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"   Sam 15 Oct 2016, 01:02

J&B a écrit:
Merci Eloi pour cette vidéo, c'est très intéressant ! ainsi que le  site.
Il explique cette parole de saint Irénée : Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu.
Malheureusement, seule l'Eglise orthodoxe en parle encore....





Sommaire de la vidéo

0’00 – Fils de Dieu, une notion centrale très mal comprise

La notion de « Fils de Dieu » est souvent très mal comprise. Elle tend à faire de l’Évangile une sorte de mythe grec où Dieu descend faire une visite sur Terre pour délivrer un message d’amour. Visite qui se termine mal, par sa crucifixion. Cette vision de l’Évangile est erronée, Évangile signifie en grec Bonne Nouvelle ; et la Bonne Nouvelle, ce n’est pas que l’on a crucifié un Dieu qui nous invitait à aimer notre prochaine. Cette épître est consacrée à comprendre le sens de l’expression « Fils de Dieu » qui se situe au cœur de la théologie chrétienne.


2’35 – Le Concile de Nicée
En 325 le premier concile œcuménique de l’Église s’ouvre sur cette question : que signifie « Fils de Dieu », la définition que le Concile en donne va être fondatrice pour le christianisme.

3’40 – Pleinement homme, pleinement Dieu
Être « fils de Dieu » c’est être pleinement homme et pleinement Dieu. En quoi cette définition du Concile de Nicée est-elle révolutionnaire ?


5’25 – Incarnation et divinisation
Que les chrétiens pensent que Jésus Christ est le Fils de Dieu, tout le monde le sait. Mais que cela a pour corollaire que les hommes soient appelés à devenir fils de Dieu cela semble avoir été largement oublié, c’est pourtant ce que dit St Paul à différentes reprises dans ses épîtres, et c’est ce que n’a cessé de répéter l’Église depuis ses origines comme nous le rappelle François Varillon dans l’extrait précédemment cité.

9’50 – L’idole
L’Évangile nous invite à porter sur Dieu un nouveau regard. Il démasque l’idole à laquelle nous croyons spontanément lorsque l’on parle de Dieu, un Dieu tout puissant nous imposant des lois auxquelles ont doit se soumettre pour ne pas finir en enfer. Il nous révèle avec la Nouvelle Alliance le visage d’un Dieu inattendu…

12’50 – L’amour évangélique & la passion du Christ
L’amour évangélique n’est pas un sentiment. Il n’aime pas pour être aimé, il n’aime pas parce qu’il est aimé, mais aime malgré l’indifférence, malgré l’hostilité. Il n’est pas conditionné par la relation que l’autre nous porte. Il voit l’autre de l’intérieur. Dans l’Évangile, le passage illustrant le mieux l’amour évangélique est la passion du Christ, allant de son arrestation à sa crucifixion. Dans cette vidéo nous reprenons le sens de la croix et pourquoi cet instrument de torture est devenu le symbole des chrétiens.

20’15 – La parabole du vitrail
La parabole du vitrail nous permet de comprendre le sens de la définition de « Fils de Dieu » que donne le Concile de Nicée (pleinement Dieu pleinement homme).

Merci J&B pour l'écris du sommaire de la vidéo !!

l'homme projette toujours a l'extérieur de lui, il projette des idées des pensés et même la vie , il projette l'autre , mais que veut dire JESUIS et que veut dire 1 !! sinon de Devenir en se recevant 1 par et En JESUIS !
ce n'est pas Une Vérité a penser a projeter et pour nous c'est difficile de Lui permettre de Vivre en nous en Son Actualité !
alors on va concevoir et répéter beaucoup de mots de phrases de méthodes jusqu'au moment où l'on saisira que tout cela n'est pas Lui mais l'expression de ce que l'on EST pas encore, et alors on commencer a entrevoir sa Réalité a le Vivre LUI !
lorsque 'IL dit " il faut mourir pour Vivre " IL ne fait que dire que Sa Vie met a mort le veille homme donc qu'Il EST AUTRE que nos concepts nos projections , une personne qui s'est douloureusement heurté a cela , c'est Élie un homme passionné mais qui ne savait pas mourir a lui-même !
et on est tous des Élie
Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus est Fils de Dieu et nous "fils adoptifs"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Méditation 197: Jésus le Fils de Dieu.
» Fils du Dieu vivant, exauce-nous !
» DAVID FILS DE DIEU?
» Ô Dieu,envoie-nous des fous
» Jésus dit-il LUI-MÊME qu'il est fils de Dieu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: