DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qui les haïrait le plus?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Qui les haïrait le plus?   Mer 21 Sep 2016, 22:54

La question est dans le titre, je le reformule avec le contexte.

Des nations formant une puissante alliance que rien ni personne ne pourrait détruire, rejetant avec vigueur et convictions légitimes les doctrines présentes chez les autres car ayant été spectateurs des échecs, réfléchis dessus et lancé les alertes avant que tout dégénère en régimes tyranniques... qui les haïrait le plus?

Ils ne voudraient pas de féminisme ni de consumérisme, ni de nihilisme (l'égoïsme étant en soit une chose qu'ils ne voudraient pas non plus d'ailleurs) ils n'auraient ni usure ni religions chez eux. Les tenant(e)s de la théorie du genre, les créationnistes (et autres types de terroristes sur divers plans) ou encore ceux qui veulent condamner les femmes qui avortent (toujours les mêmes et souvent des royalistes) seraient tués (pas systématiquement mais dans de nombreux cas.) Idem pour des requins de la finance ou un certain nombre d'industriels.

Une loi n'aurait pas de limite dans l'espace et le temps: détruire tout ce et abattre tous ceux qui veulent poser des... brevets... sur le vivant, sur les âtres vivants. Autrement dit, pas d'ogm d'une part mais surtout, le fait de prétendre qu'un être vivant ou ce qui en vient serait une propriété fermée est un crime absolu qui ne peut qu'être réprimé par la destruction de tous ceux qui veulent une telle infamie.

Bien sûr, ces nations ne verraient pas de limites selon les couleurs des gens et s'en ficheraient par contre, la culture est avant tout la leur dans leurs pays sur leurs territoire et on ne doit donc pas empiéter avec celle qu'on importe avec soi (on peut la partager mais pas tenter d'effacer celle qui existe sur place.) Bannie des gens ne leur pose pas de problèmes tout comme en faire venir ou en laisser venir. Leurs frontières seraient presque fermées et il ne serait ps interdit de croire pour sois-même à titre personnel et privé mais strictement interdit et réprimé de le transmette même aux enfants, aux proches (en tout cas de les mener à se convertir etc...)

Donc, dans un tel conteste... sachant qu'ils n'auraient ni énergies fissibles ni énergies fossiles, qu'ils seraient auto-suffisant pour nourrir leurs populations et avoir de l'eau pour tous chez eux, sachant qu'ils surpasseraient tout le monde sur le plan technologique (ce n'est pas en soit une forme de facilité mais une simple logique dans la mesure où un peuple, une civilisation, qui durant des milliers d'années s'instruit, apprend, cherche, réfléchit, transmet et fait fructifier le fruit de ses connaissances au fil du temps de façon éthique, équitable, juste et égalitaire (oui l'égalité étant une base du véritable Humanisme, il est normal que le féminisme serait rejeté en force chez eux, déjà rien que le terme est exclusivement dédié aux femmes, donc égalité là-dedans: bipage de gueule.)

Des gens (comme Eric Zemour par exemple ou même Alain Soral même si je ne les suis pas entièrement sur tout et pour tout) expliquent ce qui se passe en France mais uniquement sur le siècle passé (ou depuis la révolution française (une grosse supercherie et une grosse quenelle fourrée à sec sans vaseline d'un grand coup de rien bien brutal, pas de chance, c'est pas passé avec moi par contre distribuer des quenelles je ne demande que ça) et justement je me demande ce que les médis menstream (dont gauchistes) diraient sur ces gens mais aussi le civitas et autre groupes de fanatiques haineux virulents et diaboliques qui n'ont que pour seul désir celui d'instaurer un ordre mondial religieux.

On parle là des nations, d'un peuple aussi, ayant plus de onze mille ans d'histoire depuis l'apparition de l'écriture chez eux. Puis sept-mille deux cents ans environ depuis l'établissement de leurs premiers pays en europe de l'est sachant qu'ils n'ont jamais périclité et se sont très bien adapté au monde autour d'eux avec une aisance et une souplesse déconcertantes (en fait ils ont même généralement presque toujours été en avance, voir très en avance, par rapport à nous et ont souvent été prévoyant car préférant prévenir que guérir d'une part et parce qu'ils réfléchissent sur le long terme également.)

Donc... qui les haïrait, pourquoi, comment, que diraient-ils contre eux, quelles seraient leurs réaction contre ces gens?

Ils sont insoumis et dès la plus tendre enfance on leur apprend à ne pas se soumettre, riposter, attaquer, même à terre. Tant pis s'ils sont dépassés, s'ils sont pas en mesure de vaincre un ennemi, ils doivent lui nuire d'une manière ou d'une autre autant que possible. En tout cas, c'est surtout valable contre tous ceux qui veulent les asservir, les soumettre. (mais ils attendent toujours qu'on les agresse et ne veulent pas agresser. (déjà c'est plus crédible et beaucoup plus sensé, plus légitime et assez honnête de leur part surtout qu'ils montreraient, comme on dit, pattes blanches avec toutes les preuves etc...)

Ce qui veut dire aussi: pas de malbouffe chez eux et se soigner le plus sainement possible...
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4568
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Jeu 22 Sep 2016, 07:26

Ça ressemble au Japon mais ils ont reçu deux bombes atomiques ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Jeu 22 Sep 2016, 07:29

Oui . De quel(s) peuple(s) ou de quels individus parlez-vous , Jim-Armand ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Jeu 22 Sep 2016, 23:50

Mes excuses pour ne pas les avoir détaillé mais, le message étant en soit assez long...

Je parle d'un peuple fictif dans un contexte tout autant fictif mais contemporain se voulant assez proche de ce que l'on connaît de nos jours.

En gros il y aurait une sorte d'autre branche du genre humain (comme les néandertals sachant que nous aurions aussi une petite part de leurs gênes, pas tous certes, mais un certain nombre...)

Ce peuple aurait évolué nettement mieux que nous car étant, à un moment, naturellement doté de la faculté de maîtriser leur fertilité autant pour les hommes que pour les femmes.

De même que stopper une gestation jusqu'à quelques mois grand maximum n'est pratiquement plus un problème (dans une infime partie des cas où il faudrait, minimum, plusieurs milliards d'individus pour que ce soit quelques milliers de cas tout au plus...)

Ils auraient l'écriture depuis un peu plus de onze mille ans (la période glaciaire puis après la sédentarisation avec la stabilisation des climats sur ce point, faudrait que j'y regarde de plus près... mais en temps troublés à ces niveaux, c'est guère favorable à développer l'écriture, par exemple.)

Après quelques milliers d'années difficiles, fastidieuses, de recherches sociales, sociétales, afin de trouver un équilibre qui permette au moins à une société de fonctionner sans s'autodétruire, de s'élever, ils ont établis leurs premiers pays environ 7200-7300 ans plus tôt vers l'est l'europe puis d'autres ont suivis. Les romains ont voulu conquérir un des territoires mais ils se sont heurtés à des armées qui s'étaient très vite et très bien adaptées à leurs tactique avec une efficacité surprenante surtout pour l'époque.

Alors que les connaissances, sagesses et philosophies plus ou moins anciennes de diverses régions comme de la Grêce antique, furent plus ou moins mises de côté durant un temps, je dis bien "plus ou moins", tout est relatif, faudrait voir ce qu'il en est... eux ils l'ont vu arriver, ils l'ont appris, amélioré, enrichis et fait fructifier...

Mise à part cela, chez eux, le monarque, c'est le peuple. Les gens sont choisis parce qu'ils incarnent le peuple, parce qu'ils servent d'abord les intérêts de leurs pays, de leur peuple, parce qu'ils sont comme tout le monde à avoir les mêmes devoirs, les mêmes responsabilités. La notion de droite n'existe pas, du moins, pas vraiment, chez eux. Il ont le devoir, ils ont la responsabilité de... pour que tout le monde chez eux puisse avoir accès à l'eau, la nourriture, les soins etc... sans nuire aux régions voisines (même dans le pays en son sain.)

Alors, quand des rois, de France ou d'ailleurs, même un pape (Benoit 14 je pense à celui-ci même s'il n'était pas très conforme à la doctrine catholique ce qui à l'époque fut quand pas rien... (il aurait eu une correspondance avec une personne de ces pays, une représentante (pourtant non croyante, athée, il l'a fit venir jusqu'à Rome (un homme avec beaucoup d'humour et très chaleureux de ce que j'ai cru comprendre donc...) et puis, à la fin de sa vie, elle aurai été là et il lui aurait dit une chose comme: "Je serais honoré de vous croiser au ciel et de marcher à vos côtés au paradis." Elle aurait répondu: "Ce serait avec joie." (Car même sans y croire, elle a bien compris ce que cela voulait dire, le sens, le contexte, c'était pas une idiote et elle n'avait aucune raison de le rejeter surtout que c'est quand même un très fort et très grand compliment qu'un croyant lui fait, certes, dans sa croyance mais, elle est assez intelligente, assez raisonnée et réfléchie pour comprendre ça et donc ne pas juger ni condamner ou rejeter même si d'habitude elle le fait. Sauf que là, c'est pas juste une croyance mais une espérance et surtout un certain honneur qu'on lui fait et qu'elle comprend, qui la touche donc car elle le comprend et si ça n'avait pas été le cas elle aurait fournis une toute autre réponse.)

Donc voilà le genre de pays, ils lisent des textes religieux, ou d'économistes, ou de féministes, ou je ne sais quoi... et ils ne peuvent pas y adhérer. Ils mettent en garde ceux qui sont dedans et ne jurent que par ça en les alertant sur les risques qu'ils encourent mais on n'écoute pas et ce qui doit arriver finit par arriver mais on ne se pose toujours pas de questions, pas le bonnes et pas de la bonne façon quel qu'en soit l'angle d'approche...)

Ces pays, ils laissent aussi parfois des avis minoritaires diriger ou ce n'est pas toujours la majorité qui décide de tout. D'ailleurs, même sans être d'accord, voir même contre, la majorité décide souvent d'aller dans le sens contre lequel ils sont et de ne pas entraver pour avoir un résultat le plus fidèle possible à la réalité liée à ce qui est proposé etc par une minorité. De fois, ils se concertent et finalement, la décision prise, le choix qui est fait, l'est avec une écrasante majorité car de deux principes en naît un troisième, ils réfléchissent autour d'une table, comme on dit.

Car c'est d'abord l'intérêt du pays, du peuple, qui priment et non leurs divisions sur les décision à prendre sachant qu'il faut forcément agir et prendre une décision. Généralement, c'est plus ou moins rapide, expéditif, efficace, sans gras, sans chemins rallongés ou autres futilité, contrairement à ce qu'on voit, par exemple, en France. Ils ne médiatisent pas, ils disent ce qui est, ce qui se fait, point final. Le peuple choisis, souvent il préfère patienter et voir ce qu'il se passe pour après agir, il a son destin en main.

Donc... il y a probablement d'autres points à aborder mais... du coup, je me pose vraiment la question de savoir qui les haïrait le plus?

Des gens ayant des bases sur la Lune, sur Mars, des stations minières dans la ceinture d'astéroïdes, construisant deux grandes villes spatiales et faisant déjà du tourisme spatial pour 500€ (les bourgeois étant généralement exclus, plus encore les usuriers. Eux qui ont tant de faux argent, ça les énerverait sans doute beaucoup car ce seraient les "rustres" le "bétail" leur "vaches à lait" qui iraient là où eux, avec leurs milliards virtuels, les moyens techniques des pays où ils sévissent, ne pourraient pas aller, ça leur serait interdit, refusé.)

Puis, il y les religions, du moins, les plus proches généralement, les plus orthodoxes comme on pourrait dire à moins que l'expression ne soit pas bien choisie... mais dans tous les cas... avec en plus un taux d'intégration et d'assimilation littéralement record chez eux... la gauche les haïrait, es féminises enrageraient de les voir refuser le GPA mondialiste/capitaliste alors que ça existe chez eux, certes, mais que c'est très strictement surveillé, encadré, avec une répression très forte, inflexible, de toutes tentatives de dérives et de toutes dérives. En fait on en verrait assez peu se faire.

Et puis, la théorie du genre, là aussi, ils n'en voudraient pas (peine de mort pour ça, alors on dira "c'est affreux" "c'est une dictature" mais... là... ça touche à l'identité des gens, ça touche aux systèmes vitaux d'une nation, d'un peuple... donc forcément, on déconne pas avec ça.) Et puis, que ce soient les uns ou les autres, ils les mettraient face à leurs contradictions, leurs responsabilités en leur laissant bien sûr le choix de faire ce qu'ils veulent après mais qu'ils n'auront pas à se plaindre s'ils continuent sur leur mauvais chemins.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Jeu 22 Sep 2016, 23:56

Vos suppositions se résume à une seule , grossière mais populaire , cher Jim-Armand :

" Si ma tante en avait , on l'appellerait mon oncle " ...

Votre cité idéale me paraît aussi dangereuse que celle qu'elle veut remplacer .

Dans " l'Apocalypse de Jean " , c'est du ciel qu'elle descend , elle ne monte pas de la terre , qui est rouge du sang des saints .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 23 Sep 2016, 12:01

Encore une citation religieuse exclusivement faite et orienté sur la croyance, sur la religion, donc rien de valable ni de légitime.

Mais forcément, que c'est "dangereux" pour vous puisque c'est le bien, puisqu'ils ont une morale, des valeurs du bien et du mal, car ils ont une identité, une culture, parce qu'ils le préserveraient.

Forcément qu'ils seraient le mal puisqu'ils ne sont pas catholique, je connais la dialectique, la facilité religieuse et on trouve la même chose au niveau du judaïsme ou de l'islam.

Sauf que dans mon histoire, ils ne veulent remplacer personne, ils veulent qu'on leur foute la paix et que le monde ne soit pas détruit (bon, de leur côté, pas de problème mais si les autres, après avoir tout "bouffé" viennent chez eux pour également tout dévaster, ils ne les laisseront pas venir chez eux.

Prouvez-moi que le bien c'est le mal et que le mal c'est le bien allez-y.

Prouvez-moi que des gens qui rejetteraient la théorie du genre, l'usure, le trans-humanisme, l'esclavage, des gens qui respectent les femmes (donc bien sûr leur vie, leur dignité, leur corps, leur intégrité) et qui auraient conçus une société où avoir un enfant étant adolescente n'est pas un problème (ou très peu surtout pour les conditions de vie de la fille concernée) une société où ils auraient justement des couples très solides, qui durent souvent, parfois même toute une vie, car étant non pas dans la saleté religieuse sur la sexualité mais dans l'information, dans l'éducation (pas dans les saloperies que fait le gouvernement gauchiste en France! Ils ne pourraient le tolérer, ils sont raisonnés et raisonnables.)

Alors dans un sens oui "si ma tante en avait ce serait mon oncle..." maintenant, faut aussi se projeter dedans et réfléchir, ce que beaucoup ne font pas, surtout quand leurs dogmes sont la seule chose qu'ils tolèrent et qu'ils veulent pour tous de grès ou de force, directement ou indirectement, avec leur complicité que ce soit dans les actions ou non en défendant l'indéfendable, en voulant tenir une position intenable...

Prouvez-moi qu'une telle société aurait tort à garantir les meilleures conditions de vie pour les gens dedans, une société capable d'immenses prouesses techniques et qui pourtant, écoute des gens dans les forêts, dans les coins arides, des gens qui sont leurs enseignants ou une part de leur sagesse. Est-ce que les autres sont aussi humbles qu'ils soient chrétiens, juifs, musulmans, polythéistes, agnostiques, athées...? Est-ce que des nations sont aussi humbles?

Car là, ils sauraient leur petitesse dans l'univers mais aussi la valeur en eux, dans leur existence, de ne pas être juste un tas de matière mais de la matière animée, dotée de sensations, d'émotions, de chose qu'un bout de métal ou de roc sont dépourvus.

Prouvez-moi qu'ils auraient torts de rejeter tout ce qu'ils rejettent.

En gros vous voudriez qu'ils ressemblent à la France aujourd'hui ou d'avant, à un califat, à un régime totalitaire fanatique et obscurantiste peu importe ses dogmes? Mais après vous allez encore le reprocher, leur en tenir rigueur, comme vous en tenez probablement rigueur aux pays concernés ici et maintenant.

Là je m'interroge car le sens de votre message sur le fait que cette société serait dangereuse, ça m'échappe. Mais forcément que ce serait "dangereux" puisqu'un pouvoir religieux (donc totalitaire) ne pourrait pas les atteindre puisque le peuple serait assez mature, assez intelligent, assez instruit et raisonné, pour se gérer et perdurer. Un système paradoxalement figé mais capable de s'adapter à son environnement sans se détériorer.

Mais forcément, ils ne seraient pas des "bons catholiques" bien conformes à la doctrine, aux dogmes, royalistes et anti non convertis, plus encore anti athées, condamnant l'homosexualité avec une haine et une violence conformes à la croyance (infondée, improuvée, insensée) alors ça ferait d'eux des monstres horribles. C'est sûr, ils condamnent et ne tolèrent pas ce qui condamne et ne tolèrent pas les homosexuels mais chez eux, du lgbt, ça n'aurait pas le droit d'exister. Ils se ficheraient de l'orientation sexuelles des gens et ne s'en mêleraient pas. Il y aurait immensément moins de souffrances vécues par les homosexuels chez eux que n'importe où ailleurs puisqu'on ne les auraient pas jugé, condamné, stigmatisé etc... comme la morale chrétienne l'a toujours fait. Non, on ne les aurait pas non plus pris à part en disant "regardez on va faire des choses pour eux, des lois pour eux..." non, ce seraient juste des citoyens avec les mêmes devoirs et les mêmes responsabilités que les autres, point final.

Alors, vous pensez bien qu'ils viendraient dans les pays chrétiens, pas trop en israël (très violent contre eux je m'en doute) ou dans des pays islamiques, du moins je le pense bien, qu'ils iraient dedans non pas juste pour visiter mais un peu comme un genre de safari ou comme une sorte de... comme s'ils étudiaient des curiosités plus ou moins dangereuses, plus ou moins sauvages...

Le choc culturel et de civilisation serait aussi énorme entre eux et les pays du nord qu'entre eux et les pays du sud.

Alors en quoi seraient-ils dangereux et pour quelle(s) raison(s) ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 23 Sep 2016, 23:33

Jim-Armand a écrit:
...

Alors en quoi seraient-ils dangereux et pour quelle(s) raison(s) ?

Parce que , pour préserver leur utopie , ils doivent s'imaginer bons et nier le mal qui est en eux .

Le mythe rousseauiste du " bon sauvage " n'a pas tenu devant les découvertes sociologiques .

Et je peux deviner que les " feroes d'Australie " se disputent entre eux , comme n'importe quelle société .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7972
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Sam 24 Sep 2016, 04:44

Jim-Armand a écrit:
Spoiler:
 

Salut Jim Aramand ,

la foi ce n'est pas vouloir interdire ceci cela ni imposer ceci cela  !

c'est tenter de proposer Le Royaume donc l'Esprit Saint , ensuite l’Église ne devrait que s'adresser aux siens pour les aider a comprendre ce qui les édifie pour grandir et être disponible a l'Esprit , car il est évidant que le monde est sourd et aveugle a ce que l'Esprit Saint montre a un Baptisé !!

toi tu veux bâtir un monde beau et bon a coup d'idées d'idéologie , l'Eglise en principe ne propose que le Royaume si tout les hommes accueillaient Jésus alors plus besoin de vouloir un ordre , Le seigneur serait la Lumière de chacun et on serait en Paix par sa Présence et cela orienterait toute la vie en ce monde pour chacun !

tu crois qu'il faut encore se relancer dans des idéologies ??
on a vu ce que cela donne avec le marxisme ou le maoïsme et autres joyeusetés , lorsque la vie n'est pas orientée et élevé par la Réalité de Notre Père immanquablement on retombe dans la poussière ! le but de cette vie est l'âme Éternelle le temps que l'homme s'y refuse voir s'y oppose il ruine le sens de la vie et le monde !!
et même ceux qui disent croire , si ils ne travaillent pas a Aimer en Paix et Vérité de façon active et en étant des témoins deviennent facilement dangereux voir fanatiques !
comme le dit Jésus " étroit et raboteux est le chemin du Salut !!"
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Sam 24 Sep 2016, 13:48

Théodéric a écrit:


car il est évidant que le monde est sourd et aveugle a ce que l'Esprit Saint montre a un Baptisé !!


Que d'arrogance et d'orgueil. La croyance a toujours été sourde et aveugle. Tout est complètement inversé. Bref, le monde a tort et seule l'église aurait raison, ceci bien sûr sans jamais apporter ni preuves rien de recevable. Par contre pour pourrir et engendrer les pires sociétés pouvant exister après l'islam, le judaïsme et l'usure, y a rien de tel. Les exemples ne manquent pas, ni dans le temps ni sur la planète.

Une religion est, par définition, figée, donc soit on la quitte parce que c'est le mal, soit on reste mais on a pas son mot à dire sur les critiques légitimes d'autrui (faut aussi faire la part entre ce qui sont des critiques ou juste des attaques gratuites...) Vu le résultat jusqu'à présent, c'est un mal à bannir de la France pour l'éternité. Mon pays souffre terriblement, et a énormément souffert à cause de ça mais visiblement, ça ne suffit pas pour se poser les bonnes questions. D'ailleurs, les juifs orthodoxes eux ne s'en posent pas, ni une importante portion de musulmans (pas tous ni une très écrasante majorité je tiens à le préciser) ne se posent de bonnes questions même maintenant et même si ça devait détruire des milliards de vies et ravager complètement la planète la religion serait toujours "bien" alors que ça en serait la source.

Théodéric a écrit:


toi tu veux bâtir un monde beau et bon a coup d'idées d'idéologie , l'Eglise en principe ne propose que le Royaume si tout les hommes accueillaient Jésus alors plus besoin de vouloir un ordre , Le seigneur serait la Lumière de chacun et on serait en Paix par sa Présence et cela orienterait toute la vie en ce monde pour chacun !



Faux, d'ailleurs je n'ai pas parler de bâtir un monde beau et bon encore moins à coups d'idées et d'idéologie mais étant donnée que c'est assez facile de me réduire à car ce que je soutiens est contraire à ce que vous voulez répandre d'une manière ou d'une autre même si ça prend des générations pour mener une nation à se diviser ou détruire le bien en elle sous prétexte fallacieux et prétentieux de vouloir faire mieux (comme pour les usuriers et autres pouvoirs obscures) avec leur troupeaux de moutons qui en dépit de leurs bonnes intentions et de leur bonne foi n'ont pas conscience qu'ils répandent l'enfer sur Terre.)

Votre église n'a strictement rien de bon à proposer et n'a jamais proposé elle a toujours imposé, dicté, régenté, sans jamais apporter que beaucoup plus de mal, de maux, de souffrances, que l'inverse. Elle ne propose qu'un vulgaire mensonge sans fondement, juste une idole fabriquée de toues pièces, des récits absurdes et totalement faux qui n'ont jamais eu lieu... c'est uniquement une carotte pour faire avancer les ânes en leur mettant derrière une fourche pointue pour les menacer.

Votre doctrine n'oriente rien du tout, ni une société vers mieux mais toujours pire, ni vers aucune forme de justice à aucun moment, surtout pour les femmes, ni à rendre les gens raisonnés, capables de penser, de réfléchir et de se poser des questions. C'est tout l'inverse, il en a toujours été ainsi et ça ne changera pas. Seuls les fous croient qu'en recommençant toujours de la même façon avec les même choses ils finiront par obtenir un résultat différent.

Théodéric a écrit:


tu crois qu'il faut encore se relancer dans des idéologies ??
on a vu ce que cela donne avec le marxisme ou le maoïsme et autres joyeusetés , lorsque la vie n'est pas orientée et élevé par la Réalité de Notre Père immanquablement on retombe dans la poussière ! le but de cette vie est l'âme Éternelle le temps que l'homme s'y refuse voir s'y oppose il ruine le sens de la vie et le monde !!
et même ceux qui disent croire , si ils ne travaillent pas a Aimer en Paix et Vérité de façon active et en étant des témoins deviennent facilement dangereux voir fanatiques !
comme le dit Jésus " étroit et raboteux est le chemin du Salut !!"


Encore les fameux faux arguments facile se fallacieux typiquement religieux avec une bonne dose de sophisme et de malhonnêteté bien caractéristiques dans le seul but de défendre l'indéfendable en prétendant que le mal c'est le bien et qu'il faut aller dedans pour lutter contre un mal qui a été engendré indirectement par celui-ci.

Je me fiche de vos facilités religieuses, ça prend pas avec moi, je connais la Vérité, inutile de me mentir, tenter de tromper et corrompre quelqu'un d'autre, votre croyance est une folie, une maladie de l'esprit, une névrose, comme ces musulmans qui sont partis parce qu'ils en avaient marre des situations délétère chez eux et qui, en venant en europe, reproduisent inlassablement les mêmes schémas sans réfléchir, sans se poser de questions.

On sait ce que ça donne comme hypocrisie et injustices, votre doctrine diabolique qui ment et manipules avec pour seul but de faire des masses trop idiots, trop ignares, croyant en plus une propagande officielle. C'est bien à cause du christianisme que c'est arrivé, ces horreurs, ces révolutions sanglantes, puisque dès le départ tout reposé sur le mal, le satanisme, le mensonge, l'arrogance, la suffisance, l'orgueil, le virtuel, le faux.

Et vous avez le culot de prétendre une réalité totalement virtuel.

Vous attendez quoi pour aller postuler pour wall-street? Parce que, un charlatant prêt à tout pour vendre des mensonges en faisant croire que c'est bien et en prenant des exemples aussi faciles que simplistes (en même temps la religion n'est pas faites pour faire réfléchir ni pour qu'on soit doué de raison... donc plus on en est proche, plus on est conforme, et au plus ce sera comme ça.)

Je ne parle pas de relancer dans une idéologie mais déjà de faire table rase. Mais de toute façon, vous êtes pour que le mal devienne le bien, que le virtuel soit du "réel" (ce qui est totalement impossible mais comme les usuriers vous valez pas mieux sur ce point, vous croyez que c'est la réalité alors qu'il n'en n'est rien et que ça n'est basé sur rien de vrai ni de réel, et vous vous étonnez encore des conséquences en les mettant sur le dos des autres et/ou des autres doctrines. La facilité pour ne pas faire d'efforts et cela pour un confort personnel égoïste car on se fiche bien de savoir ce qui est, d'ailleurs on veut pas, ça dérange beaucoup trop.)

Et puis, vous savez, si vous êtes en France, j'aurais vraiment de quoi avoir honte mais bon de tromper et mentir à ce point dans le seul but de prétendre que le mal c'est le bien, qu'il ne peut rien y avoir d'autre et ainsi l'imposer indirectement (insidieusement si c'est avec des gens qui ne savent pas mais, hélas pour vous, je sais, donc je vois bien à quel point c'est cousu de fils blancs.)

Maintenant, la question de base... elle reste la même: si de tels pays existaient, qui les haïrait le plus?

Surtout que... ni religions ni mondialisme et autres impérialisme totalitaires, n'y seraient tolérés. Ils réussiraient là où les autres échouent sans arrêt. Quand on rentre les données, ça paraît juste logique et cohérent. Et puis, avec eux, justement, peu importe qui leur mentirait, ça ne passerait pas, il sauraient très bien ce qui est. Donc en plus de leur insoumission, de leur niveau de tolérance zéro pour ce qui est néfaste (en faisant preuve de bon sens, de discernement, ce serait parfaitement légitime) je pense que leur immense réussite ne ferait que renforcer les haine contre eux car les autres seraient toujours à un très bas niveau de conscience, d'intelligence, de réflexion et leurs sociétés seraient toutes des échecs, bonnes à jeter (modèles de sociétés.)

Comme dans ce monde maintenant ou pour ce qui était avant.

Vu le côté sectaire de votre dernière partie de commentaire, fermé, binaire et arbitraire avec une absence totale de réflexion, c'est du vulgaire copier/coller facile pour pas faire d'efforts, je pense qu'il ne faut pas que je m'attende à mieux que: "ma croyance c'est bien, ceux qui croient ben c'est à cause que ça va mal partout." Plus simpliste et grossier, plus manichéen et facile, ça n'existe pas.

C'est vous qui avez conduit la vie de mon pays à la ruine et participé à la ruine de ce monde en faisant tout vos méfait durant tant de siècles à réduire les gens à des arriérés débiles aux esprits lobotomisés qu'il faut tenir par la main pour leur dire quoi choisir, quoi faire etc...

De toute façon, le monde entier pourrait être catholique que ce ne serait toujours pas de votre faute et que ce serait forcément à cause du voisin et une volonté divine d'un dieu dont vous n'avez pas une seule preuve de l'existence sachant en plus que tout a été repris sur une doctrine primitive aux origines plus ou moins obscures.

Je sais comment ça marche avec l'ignorance et l'obscurité qu'est la croyance aveugle qui prétendent voir dans la nuit qu'elle répand partout où elle passe. Pour l'instant, j'ai rien eu de consistant, comme avec des féministes ou des islamistes ou des mondialistes... à chaque fois, c'est très facile à démonter et démolir... bon après, c'est sûr qu'en rabaissant le niveau des gens durant fort longtemps, on a pas besoin de beaucoup pour les tromper et leur mentir. Donc, si ça passe pas avec moi, je suis certain que dans de tels pays, ça passerait encore moins.

D'ailleurs, vous trouveriez comment des pays avec une paix sociale durable, stable en tous points, avec le respect des femmes, une égalité des individus devant les même lois, les mêmes devoirs, les mêmes responsabilités sans qu'on ne vienne prétendre dans une égalité des sexe ni que tout se vaut (ce qui énerverait des féministes, des gauchistes) sachant qu'ils auraient des frontières presque fermées avec la possibilité d'accéder aux connaissances, à la culture, sans limite en s'assurant que les gens derrières puissent en vivre (une "charge" sur le salaire mais celui-ci permettrait de vivre et non de survivre.) Des nations sans nucléaire, sans charbon, sans gaz étrangers ni gaz polluant chez eux (pas de pétrole non plus.) Des nations qui, pour les plus anciennes, auraient plus de sept mille ans et n'auraient faits que se défendre contre leurs agresseurs (votre chère église, vos cher pays chrétiens, vos cher royaumes, les auraient forcément attaqué) en plus de respecter les gens que les colons, les fameux "chrétiens civilisés" ont massacrés, réduits en esclavage, traités comme des bêtes... et de n'avoir ni envahis de territoires ni chercher à s'étendre après.

De tels pays vous les rejetteriez? Vous préféreriez plutôt n'importe où sauf là-bas quitte à aller dans un pays islamique?

En tout cas, qui les haïrait le plus, pour quelle(s) raison(s) même si j'en ai quelques une mais pas toutes, je m'en doute. Que diraient-ils sur eux? (Là aussi, je m'en doute: les taxer de racistes alors que le mot même "raciste" ou "racisme" n'aurait strictement aucun sens pour eux en plus d'être littéralement schizophrène... car reconnaître dedans ce qu'il prétend combattre... y a du niveau comme on dit! Pas de chance, ça passe pas avec moi.)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7972
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Lun 26 Sep 2016, 03:32

Bonsoir Jim Armand ,

je te répond en bleu dans tes lignes  


Jim-Armand a écrit:
Spoiler:
 

donc la solution a ce monde n'est pas de ce monde !!
haïr est a la porté de tous et ça ne solutionne rien , sinon que de resemer a nouveau le conflit la haine et la chute de l'homme !!
tu tourne en rond comme un chien après sa queue en regardant le monde la société et en cherchant une solution a un monde orphelin spirituellement ; et tu as beau le ne pas le comprendre ni reconnaitre c'est là toute sa misère son malheur et ta recherche de qui sera haï le plus démontre que tu es bien enfermé dans une spirale aveugle destructrice !!


bonne journée fleur4
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Lun 26 Sep 2016, 07:35

Jim-Armand a écrit:
...

















Maintenant, la question de base... elle reste la même: si de tels pays existaient, qui les haïrait le plus?
...


Il existe au moins une société telle que tu la rêves , Jim-Armand : ce sont les " feroes " en Australie . Va leur poser ta question et tiens-nous au courant . Ce sera plus utile que tes diatribes lassantes ( et souvent injustes ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Mer 28 Sep 2016, 22:04

Théodéric, j'ai peut-être mal posé les choses pour le coup mais, en gros, ce que je veux dire c'est que, de telles nations, un tas de gens, dont de fervents croyants car la haine, la violence, l'intolérance, ça, c'est la religion, la croyance, la vraie, et l'histoire, les faits passés et actuels en sont la preuves absolue sauf pour les sourd qui refusent de voir en étant aveuglés dans leur folie et leur fuite en avant.

Je ne me mors pas la queue, je ne fais que donner un état des faits et placer devant un miroir, ni plus ni moins, je créée une éponge avec des catalyseurs dedans, je a trempe dans le bain où nous sommes et puis je presse pour bien faire ressortir toute la crasse alors qu'on fait croire que l'eau et propre parce qu'elle claire. Vous parlez ni plus ni moins de votre doctrine et en faite preuve maintes fois avec votre rejet des toutes critiques légitimes, prouvées, qu'on vous met tous sous le nez, devant les yeux, en face, et vous balayez toujours tout parce que ça vous dérange. Comme je l'ai déjà dis, la réalité vous rattrape le problème c'est que je prends à cause des sourds qui ne veulent pas entendre, des individus aveugles qui refusent de voir l'évidence.

Vous adorez la facilité de me mettre dessus des mensonges, tout ce qui vous tombe sous la main parce que vous voulez à tous prix tenter de me donner quand et où j'ai raison alors que ça vous gêne énormément et vous contre-dit fortement. Je suis en partie orphelin intellectuellement mais, j'essaie justement de développer quelque chose, au moins, moi, je fais des efforts, je réfléchis, je me pose des questions, j'essaie de comprendre des problèmes, de trouver des solutions, je ne me contente pas du près-fabriqué industriel remplis de produits toxiques.

Sur ces pays, sur ces gens, vous mentiriez, vous les insulteriez de tout, ferez des faux témoignages contre eux parce qu'ils seraient athées (en rejetant le prétendu et faux athéisme dont j'ai déjà parlé) et bien sûr, c'est bien connu, vous seriez des pauvres victimes persécutées par des méchants bourreaux sanguinaires, sans morale, sans loi, sans foi... je connais la chanson. Vous le feriez avec des gens qui n'auraient cherchés à envahir personne, à agresser personne et se seraient toujours défendus contre leurs agresseurs, contre des gens qui ne voudraient pas de vos doctrines toxiques et j'en ai pour preuve l'état de mon pays, ce qu'il a fait, ce qu'il a été, les méfaits dans mon pays et ailleurs, le plus souvent contre les femmes.

La religion a toujours enfermée l'humanité ou la majeure partie, dans une spirale aveugle et destructrice qui n'a toujours fait que beaucoup plus de mal que de bien, sauf pour vous qui croyez et mentez à vouloir faire croire que le mal c'est le bien. Il n'existe pas une seule société chrétienne de bonne, pas une seule où les femmes sont des êtres humains et non pas de vulgaire objets, de vulgaire incubateurs/trices qui doivent se soumettre au mari et où la laideur du mariage hypocrite prime surtout sinon, on le sait très bien, les enfants s'ils ne naissent pas avec un mariage, ils ne valent rien, ce sont des déchets, peu importe qu'ils soient venus car la mère était consentante à le mettre au monde, qu'elle n'ait pas été forcée et qu'ils soient aimés, souhaités, par leurs parent. Peu importe qu'ils deviennent des gens géniaux et emplis de bonté, ils restent des êtres inférieurs car illégitimes selon l'infamie et l'injustice qui n'est que noirceur qui nécrose tout. Pas la peine de chercher, il n'existe nulle part de société chrétienne qui soit bonne, sauf dans vos croyance fondées sur le mensonge, des histoire inventées de toutes pièces et qui n'ont strictement aucun fondement de bon, aucune base de solide et de tangible.


Bulo

Je constate que vous adore la facilité et affirmer sans preuves. Prouvez que mes prétendue diatribes (lassantes parce que vous n'aimez pas réfléchir ni vous poser question, encore moins quand ça dérange vos dogmes et que ça démonte vos certitudes auxquelles vous vous accrochez désespérément parce que vous n'avez rien d'autre qui donne un sens à votre vie et c'est quelque chose triste, de tragique mais bon, je n'y peux et c'est votre problème) seraient... "injustes."

Injuste en quoi et quand? Lesquelles? Faut pas m'attendre à mieux je pense, la facilité dans la croyance aveugle (une folie de ce monde responsable de nombreux maux et de sommes de souffrances, de désastres, énormes) vous montrez encore que c'est votre idole, que vous ne jurez que par ça. Par contre, les arguments (si tant est qu'ils soient consistants, mais même pas, j'ai l'impression d'avoir affaire à des féministes et quand c'est elles c'est plutôt l'effet inverse...) Mais les preuves, vous ne les montrez pas, vous n'apportez pas d'explications. Mais forcément que ce serait "injuste" puisque je montre que vous avez tort, que vous mentez, que vous croyez des choses non seulement fausses mais qui en plus ont fait les malheurs de mon pays qui n'est pas le seul touché par ce fléau mortel. Vous avez les mêmes schémas ailleurs avec d'autres religions mais vous ne comprenez toujours pas pourquoi ça va si mal. Hé oui... c'est comme ça, bienvenu dans la réalité même si elle vous déplaît et si ça ne vous convient pas, alors, vous pouvez toujours vivre dans une grotte pour continuer de faire l'autruche.

La réalité elle est dure, très douloureuse, surtout quand on continue de fuir alors qu'elle nous rattrape et nous heurte de plein fouet. Mais forcément, tout ce qui n'est pas catholique est automatiquement "injuste" tout ce qui est en contradiction avec votre... doctrine, est forcément "injuste" même la réalité est injuste... voilà le niveau, voici où nous en sommes, rien n'a bougé et rien ne bougera jamais, par votre faute d'ailleurs, pas votre contribution à tout ceci.

Là, je constate que pour le moment, ce qu'un gars explique sur un site, sur le christianisme, la "logique" chrétienne (enfin, nommer cela logique... c'est un blasphème contre le bon sens et la logique mais bon... je ne vais pas chipoter non plus là-dessus) la mentalité/l'état d'esprit chrétien et... je vois que le gars ne s'est pas trompé, il dit vrai. Il était chrétien avant, je précise.

Hé oui, dès que ça vous dérange, vous le rejetez mais jamais ne prouvez pourquoi ce serait "mal" ou "mensonge" ou "injuste" ou "illégitime" ou que sais-je encore. Mais bien sûr, vous êtes persécutés par tout le monde, tout le monde vous déteste, tout le monde est contre vous, tout le monde veut vous massacrer... tout le monde a tort et vous avez raison, forcément, parce que la Terre serait plate et que le soleil tournerait autour, j'en passe et des meilleures et il faut être complètement atteint pour y croire parce que tout est faux, la réalité est complètement différente, vous n'y changerez rien même si vous arriviez à lobotomiser tout le monde, à robotiser les gens d'un seul coup, la Terre ne serait pas plate, elle resterait sphérique et tournerait toujours autour de son étoile, point final, c'est la seule Vérité.

Alors, depuis que je demande des preuves, des faits, personne n'en a apporté que ce soit les accusations, forcément fausses, mensongères, calomnieuses, faux témoignages, amalgames complètement illégitime dénués de tout fondement de valable et c'est d'un tel niveau de bêtise que je me de demande comment on peut croire de telles niaiseries, de telles inepties incarnant un puis sans fond d'ignorance, d'orgueil, d'ego et d'idiotie...

Mais je sais très bien qu'on ne pourra jamais me prouver tout ceci puisque tout est faux, ça ne repose sur rien de valable, rien de solide. Comme quand on me sort que je serais une sorte d'essentialiste nazi parce que je suis contre la théorie du genre et donc étant un homme par essence, par définition, alors je suis forcément un essentialiste nazi ou un danger mortel pouvant mener à cela parce que j'évoque une évidence absolue et que la réalité dérange, là aussi. Vous voyez le niveau... et pourtant les hommes sont tous des salauds, des monstres, des agresseurs et des violeurs (potentiels pour les "modérée" ou alors tous autant qu'ils sont pour les "pures et dures.")

Si ça c'est pas de l'essentialisme alors c'est quoi? Bonjour le dérangement mental d'admettre tout et son contraire puis de salir l'autre parce qu'il admet quelque chose qui ressemble à ce qu'on croit, à un dogme, et qui en diffère complètement.

S je me demande qui les haïrait le plus, c'est parce que ces gens dans le contexte fictif, gêneraient tout le monde et gêneraient les croyances religieuses (l'ignorance, l'orgueil, l'ego, la prétention, l'avidité, l'usure faite avec le mensonge) car leurs sociétés seraient des réussites, existeraient depuis bien plus longtemps et avec des valeurs souvent très différentes, opposées, incompatibles et inconciliables avec les autres. (ben oui, la GPA comme esclavage ou le mariage hypocrite, prétentieux, orgueilleux, souvent faux et illégitime, inutile et sans importance, sans avoir fait ni ses preuves ni donné de résultats positifs (beaucoup plus négatifs que positifs) chez eux ce ne seraient pas la peine d'y songer. C'est ce qui cristalliserait sur eux la haine des gauchos et des fachos, des traîtres et des collabos, des salauds et des vendus, des tyrans et des gourous... des usuriers également mais aussi des ignorants au cerveaux atrophiés.

Voilà pourquoi je pose la question. Parce que beaucoup les haïraient à cause de la réalité face à laquelle ils les mettraient du fait de leur réussite, de leur grandeur... et ils ne pourraient pas fuir, ils auraient cet astre du lumière devant eux, les démons ne pourraient pas repousser cette lumière ni s'en cacher, juste êtres condamnés à subir son éclat qui leur nuirait car ils ne pourraient pas/plus supporter qu'on le mette devant leur propre reflet par le biais de ce miroir qui renverrait une image inversée de ce qu'ils sont, de ce qu'ils ont toujours fait et feront toujours.

Peut-être des juifs orthodoxes, peut-être des usuriers, peut-être des musulmans, peut-être des pseudos athées dont l'existence est/serait vide, peut-être des chrétiens ou des féministes... ou autres, franchement, là, je ne sais pas... ni dans quelles proportions...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Jeu 29 Sep 2016, 05:47

boulo a écrit:
...


Il existe au moins une société telle que tu la rêves , Jim-Armand : ce sont les " feroes " en Australie . Va leur poser ta question et tiens-nous au courant . Ce sera plus utile que tes diatribes lassantes ( et souvent injustes ) .

Si tu répètes indéfiniment ta fausse question ( fausse parce que tu crois détenir la réponse ) , je répéterai indéfiniment mon conseil , Jim-Armand ( parce que ce conseil est sincère ) .

Quant à tes accusations contre les religions , elles ne sont ni précises ni étayées . Un juge rappellerait sèchement à la raison un tel
procureur , capable seulement de s'emporter ...

Pour apprécier l'Histoire , il en faut une vue globale et surtout pas dogmatique anti-religieuse comme la tienne .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 30 Sep 2016, 23:12

Et bien, boulo, je pose la question car j'ai pas la réponse, du moins, je sais qu'on les haïrait mais qui et à quel point? Est-ce que le pourquoi est logique, semble cohérent?

Pour cette raison je pose la question car je ne peux pas tout savoir (heureusement, ce serait triste...) et puis, une position dite anti-religieuse serait critiquable s'il n'y avait pas de raisons valables pour ça et je constate les conséquences sociales (surtout pour les femmes) mais c'est aussi une position contre les autres doctrines et comment ça pourrait être autrement quand on perçoit les résultats?

On voudrait que je prenne position mais en gros on me demande de rejoindre un mouvement ou un autre dont je sais pertinemment qu'il ne fera que tirer le genre humain vers le bas et ne fera jamais rien de mieux que le pire.

Ce seraient des accusations si cela ne se basait pas sur des choses d'ordre factuelles.

Après, quelles précisions données? Ce qui se passe et ce qui s'est passé sur le plan des sociétés et de a condition des femmes mais aussi sur la misère humaine, la misère des couples, les drames dans des couples enchaînés qui en ont énormément soufferts ayant causé des problèmes d'alcoolisme (noyer sa peine, son amertume, dans l'alcool, bien que d'autres éléments jouaient mais c'est un tout avec les rudes conditions de vie également...)

Je ne peux donc pas me mettre à me ranger gentiment quelque part en sachant ce que ça va faire et ce que je vais rejoindre... sinon ma conscience ne serait pas du tout en paix loin de là.

Parlant d'histoire, sachez que je ne cautionne pas plus ce qui est avant la révolution français ou après en sachant qu'on les agite pour faire avancer les gens, les masses afin de les rendre dociles.


Dernière édition par Jim-Armand le Mer 26 Oct 2016, 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Sam 01 Oct 2016, 05:26

Jim-Armand a écrit:
...

Après, quelles précisions données? Ce qui se passe et ce qui s'est passé sur le plan des sociétés et de a condition des femmes mais aussi sur la misère humaine, la misère des couples, les drames dans des couples enchaînés qui en ont énormément soufferts ayant causé des problèmes d'alcoolisme (noyer sa peine, son amertume, dans l'alcool, bien que d'autres éléments jouaient mais c'est un tout avec les rudes conditions de vie également...)

...

Merci . C'est encore confus mais un tout petit peu plus clair .

Karl Marx avait mieux exprimé ton accusation : " la religion est le cœur d'un monde sans cœur , c'est l'âme d'un monde sans âme , c'est l'opium du peuple " . Ceux qui ont voulu mettre en pratique les enseignements de Marx ont été encore au moins deux fois plus terribles que les " religieux " .

Pour le " déchaînement des couples " et la glorification de l'immoralité sexuelle , nous en avons un terrible exemple en Belgique en ce moment avec le déroulement du procès Wesphael . L'opinion publique est abasourdie .

Pour ta question ( puisque tu prétends que c'en est vraiment une ) , il faudrait mieux définir " les " , autrement dit , esquisser les contours de la société dont tu rêves . Je crois avoir reconnu une société analogue aux " feroes "
d'Australie mais c'est à toi de me le confirmer .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Elriel

avatar

Masculin Messages : 1010
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Dim 02 Oct 2016, 11:31

Une société idéale est une société débarrassée de l'être humain, car aucun être humain n'est idéal...

C'est pour cela que nous avons besoin de Dieu. Sans lui, nous ne pouvons rien améliorer.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Lun 03 Oct 2016, 11:51

Jim-Armand a écrit:
Et bien, boulo, je pose la question car j'ai pas la réponse, du moins, je sais qu'on les haïrait mais qui et à quel point? Est-ce que le pourquoi est logique, semble cohérent?


Il n'existe pas une société idéale pour tous, il n'existe que des sociétés idéales pour chacun.

Le problème ne vient pas des religions ou de l'athéisme, mais de l'homme. Il n'y a que de l'intolérance et de la haine pour la différence dans vos messages. Posez-vous donc déjà la question à vous-même: Qui haïriez-vous le plus? Et même, plus directement, qui haïssez-vous le plus? Si ce sont les religions, vous vous trompez de cible, si c'est le mal, il vous faudra ensuite définir qu'est-ce que le mal pour vous. Mais tout tourne autour de vous, Jim Armand, c'est pas le contraire. Ce que je veux dire par là c'est que c'est en changeant votre perception du monde que le monde changera.
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Mer 26 Oct 2016, 14:20

Elriel.

Vous mentez, et croyez que la mal de la croyance va tout résoudre, ce qui est totalement, c'est le SIDA des nations, mon la France n'a pas été épargnée. On ne rien résoudre avec votre croyance dans un dieu dont rien ne prouve l'existence.

C'est la facilité de ceux qui ne veulent faire aucun effort pour résoudre les problèmes et préfèrent prier que d'agir, très facile, prier plutôt que réfléchir ou alors seulement réfléchir et agir pour que tout le monde soit au même niveau.

Je n'ai pas parlé d'une société idéale mais d'une société nettement meilleure avec une vraie morale et vraiment réfléchie, des gens vraiment capables de résister aux ennemis de l'humanité et de toutes vies sur cette planète.


La dite société islamique idéale on sait ce que ça donne, comme la société juive, comme la société chrétienne, catholique, protestante... pas une n'est meilleure que les autres.

Idem pour la société marchande ultra matérialiste et sans limites. Et là l'origine du mal à chaque fois c'est une religion, des croyances, de dogmes, peu importe lesquels, sous quels formes, ça ne change rien.

Ainsi les gens sont formatés, ne pensent pas vraiment, ne réfléchissent pas vraiment, ils suivent bêtement et ne se pose pas de questions. Quand y a des horreurs dans les sociétés islamiques combien de musulmans se posent des questions et parmi eux combien ne comprennent pas, ne savent pas, ne veulent pas comprendre ni savoir? Comment les autres qui veulent questionner sont traités? Même schéma avec le judaisme et le christianisme. On ne pense pas, on ne pose pas de question, on ne doute pas, idem avec le gauchisme, le mondialisme, le relativisme... on applique, on suit...

Alors, une société qui rejetterait tout ça, qui les insulterait, les calomnierait, les dénigrerait? Toujours les mêmes de toutes parts. Qui refuserait d'entendre raison? Toujours les mêmes de toutes part. Sauf que là, il y aurait vraiment quelque chose qui mettrait le monde devant la réalité. Et ça c'est ce qui dérange le plus avec la Vérité, c'est ce qui brise les doctrines, les croyances, les dogmes qui sont un crime contre l'humanité car réduire les humains à ça... gâcher leurs vies avec ça, les entraîner dans ce gouffre obscure... c'est juste monstrueux.


Gérard2.


(ATTENTION CE SERA TRES LONG!!!)


Le problème est double. Religions et humains. Les humains sont conditionnés par les religions, enfermés dedans, ça pousse à a haïr et rejeter, ça exacerbe la haine et l'intolérance, le sectarisme et le communautarisme (alors, je suis pour une certaine forme de communautarisme mais quand cela est à l'échelle d'une nation, une seule communauté, la couleur, que des gens croient ou non, on s'en fout, mais l'identité du pays, ce qu'il a en lui sur le plan local, régional, ça ne doit pas se perdre. On peut apporter des éléments mais ils doivent rester de côté, ils ne doivent pas empiéter, un peu comme une recette de cuisine, on peut ajouter quelques épices, on peut apporter quelques variantes pour les ingrédients, pas mais tout changer, sinon c'est plus le plat qu'on prétend, on a autre chose, un autre plat.)

C'est justement ainsi que j'aimerais voir le France un jour en sachant que c'est plus que très peu probable.


Je me trompe de cible en visant les religions. Alors la misogynie, tuer les femmes en leur interdisant d'avorter, les condamner à se prostituer, le détruire, lapider les femmes ou les châtier si elles ont un enfant sans êtres mariées, les enfants nés sans mariage sont des bâtards, illégitimes, la misère sexuelles des femmes, la condamnation et la haine contre leur corps, contre leur sexualité... ça n'a rien à voir avec la religion.

Mais alors les goulags et les millions de morts n'ont rien à voir avec la communisme. Et puis la mal-bouffe ça n'a rien à voir avec les industries de la mort et les usuriers. L'hypocrisie féministe n'a rien à avoir avec le féminisme idem pour la gauche...

Vous adorez une religion donc vous ne pouvez pas admettre que c'est le mal puisque vous croyez aveuglément le contraire et ce dans le dénie de tous les crimes, toutes les saletés qui sont intrinsèques à celle-ci. Le monde et la réalité ne sont pas comme vous croyez mais comme ils sont, c'est tout. Je n'y peux rien et j'ai pas envie de la fuir, non, je cours après, mais combien fuient, font l'autruche, même quand ça les rattrape?

Ce que je hais et bien, tout ce qui est nuisible, tous ce qui incarne la laideur de l'être, tout ce qui est un mal absolu pour l'humain, le dénature... je ne vais pas faire d'exception pour le nombril des uns et des autres. Les horreurs qui engendrent des crises, fichent en l'air des vies en masse, les monstres qui massacrent, qui infligent des souffrances et s'en vantent.

Pour ça, un début de quelque chose pour le discerner.

Identifier le problème. Quelle est la situation, quelles sont les circonstances, quelles sont les éléments liés à ces circonstances (qu'est-ce qui constitue tout cet ensemble.) Prendre ces éléments, qui composent une recette, si je puis dire ainsi, puis comment ils arrivent là, comment ça pousse, comment c'est fait, d'où ça vient, dans quelles conditions?

Là on identifie des sources, des origines et ses sources, des origines, que sont-elles, depuis combien de temps ces choses sont présentes, quels sont les résultats partout où c'est passé? Où ça s'est répandu? Est-ce qu'il y a des concordances? Si oui dans quelles conditions, quels contextes, quels sont les liens?

Voilà... c'est peut-être incomplet, mais avec ça... on remonte avant la révolution française, on écarte des éléments, on va à la base même, l'essence des choses, à la source ou aux sources.

On tombe sur quoi? La population. Pourquoi? Parce que si une masse est dans un état de mentalité, de connaissance, de vie, de réflexion, un niveau intellectuel, un mode de vie néfastes, mauvais, comment s'étonner de ce qui suit après? Comment voulez-vous après qu'un pays puisse vraiment s'élever.

Je pose cette question: si on part de ce principe, est-ce que c'était mieux avant quand on voit la médiocrité, quand on voit tout ce qui se passe et que ça n'était pas différent autrefois? Les dogmes ont changés, la religion a changé de forme, de genre, mais... au fond on ce n'est pas si différent.

Regardez les méthodes d'un certain nombre de féministes, observez, testez (là c'est pas très plaisant on se fait arroser...) et pour ma part, je ne peux pas faire la différence avec certain religieux, avec un certain nombre d'individus, croyants ou non, parce que le fond reste le même, la base reste la même. Quand on chasse l'esprit des dogmes, des croyances, des religions, il ne reste que le corps et là ça se ressemble beaucoup, c'est incroyablement proche...

Alors, qu'est-ce que je hais le plus... les salauds, les psychopathes, les monstres qui n'ont pas de compassion, pas d'empathie, ceux qui se vantent de commettre des atrocités et en sont fiers et je me fiche, dans un sens, qu'ils ne soient pas conscients de leurs crimes, de leurs actes, sachant que les mettre devant on recevra leur violence, leur virulence, leurs insultes, leurs mensonges, leurs accusations/diffamations strictement fondées sur rien de bon juste tout de bon à jeter.

Ils restent dans le dénie, pour eux, les horreurs qu'ils prônent n'en sont pas, les conséquences il n'y en pas, du moins, que du bien, que du bon puis le reste, c'est faux, ça n'existe pas, ça n'a jamais existé, c'est virtuel... vous voyez le niveau d'inversion totale des valeurs, des polarités?

Le virtuel serait réel et le réel est virtuel pour eux.

Il n'y a pas de différence de fond et de nature entre un gauchiste et un anti avortement par exemple. Alors, l'un est pour, même pour et pro sans limites... l'autre c'est le contraire, on peut même prendre les deux cas extrêmes. Seulement, quand on vire l'esprit, et bien on trouve les même méthodes, les mêmes bases, les mêmes armes, utilisés parfois de façons plus ou moins différentes mais... au final, des deux côtés ce n'est ni honnête, ni bon, ni tolérable.

Demandez à un gauchiste de détailler les chiffres de l'avortement en France, puisque j'ai pris cet exemple. Je n'ai trouvé nulle part ce genres de choses... et demandez à un anti avortement d'être honnête, aucun des deux ne le sera, ils sont le mal incarné chacun de leur côté. Et quand on creuse, quand on regarde le fond, ça n'a rien de surprenant.

Ces deux-là je ne peux donc que les haïr. Je connais les conséquences, pas toutes, mais j'ai déjà une gamme du spectre plus grande que l'un ou l'autre. Chacun a sa couleur, mon objectif c'est d'avoir la plus large palette possible. Qu'est-ce qui se passe quand on le fait sans limites? Qu'est-ce qui se passe quand on l'interdit et le criminalise? Quelles sont les preuves de la science, de la connaissance, des recherches? Les preuves sont absolues, indéniables, irréfutables et cela sur l'embryon, le foetus, là par contre, mise à part les img, ce sont les seuls cas tolérables. Parce que je me base sur la Vérité, sur la réalité et elle est basée sur le factuel, sur la factualité.

les deux autres ils en prennent quelques fragments pour arranger leurs mensonges, pour nuire. Vous pouvez observer ça avec la dualité écologistes/anti-écologie. Les uns disent "faut tout changer" mais ils servent des intérêts financiers et industriels car ils ne donnent et ne montrent que des choses qui font tourner la machine infernale. Les autres aussi, les autres, ils sont aussi dedans, d'une autre manière.

Mais là encore, quand vous virez l'esprit "écologie" "tout chimique/ogm" vous trouvez une base commune... je ne peux que rejeter voir haïr car tout le monde, vous, moi, tous nous sommes directement touchés par ces salauds et leurs saloperies (y a pas d'autres mots... vu ce qu'ils nous font, ce qu'ils font à la vie sur cette planète.)

Prenez la dualité de la gauche et de la droite en France, des républicains et des royalistes, des religieux-conformes et des laïcards... et vous observerez les mêmes schémas, vous aurez les mêmes bases, les mêmes fonds en commun... c'est un truc énorme, tellement gros qu'on ne peut pas le louper, en temps normal, mais, comme on dit, plus c'est gros plus ça passe facilement...

Voilà... je ne peux pas suivre, je ne peux rien suivre, suivre personne dans une doctrine ou une autre. Sinon en vos termes ça voudrait dire de vendre mon âme au diable, de traiter avec le diable, de me corrompre, si je reprends vos termes.

J'ai une conscience et ça, je ne peux pas le faire. Donc, je hais vraiment les aberrations, les abominations. Toutes les féministes ne sont pas les mêmes, tous les républicains ne sont pas les mêmes vous pouvez étendre cela à presque tout, à quelques exceptions près.

L'eugénisme là par contre... c'est une exception, la personne peut-être géniale et formidable mais ne jurer que par ça... non, on supprime. C'est pas une question de "liberté de penser" le fameux relativisme de "liberté de conscience" et bien pourquoi on ne fait pas des chasses aux sorcières? Pourquoi on ne fait pas des mariages halal de petites filles? Pourquoi on n'a pas le droit de faire vraiment tout et tout ce qu'on veut sans limites avec son corps? Ben oui, liberté de conscience, on a le droit de penser ce qu'on veut? On peut même dire ce qu'on veut, dire qu'il faut tuer tous les handicapés, allons-y, c'est open bar, on la droit, le droit, voilà aussi un gros problème: "j'ai le droit de... on me doit ça, c'est mon nombril, on doit me donner le droit de..."

Ou alors: "je dois suivre et la fermer, j'ai pas à questionner, c'est comme ça, c'est tout..."

Vous voyez? Vous comprenez? Il y a forcément une part personnelle dans ce qui est bien ou mal, certes, mais m'en défaire, aussi difficile que ce soit, c'est un devoir et voilà le résultat, un gros pavet écrit au passage...

Non, nous n'avons pas "le droit de..." mais "le devoir de, la responsabilité de..." et ça ne plaît pas à tout le monde, comme le devoir et la responsabilité d'une juste et réelle égalité donc ce qui va provoquer la colère des gauchistes, des trans-humanistes, des usuriers... mais aussi celle des anti-choix (pro mort (sachant que des pro mort, y en a en face aussi. en face, ceux qui ne le sont pas sont malgré eux des idiots utiles, ils y sont par défaut, faute de pouvoir sortir des chemins tracés... ils suivent, eux aussi...) voilà...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10453
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Mer 26 Oct 2016, 15:30

I don't want that

Vous ne vous êtes toujours pas informé sur les " feroes " d' Australie , Jim-Armand ?

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Elriel

avatar

Masculin Messages : 1010
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Mer 26 Oct 2016, 19:14

Le principe cher JIm-Arnaud, c'est que si vous voulez une société meilleure, il faut que vous ayez les moyens (la puissance, la force) de rendre les hommes meilleurs. Pour y arriver, vous serez obligé de prendre à votre tour le pouvoir (médiatique, politique, économique?) afin d'imposer plus de moralité.

Dans cette quête (motivée par de bonnes intentions au départ) vous allez vous retrouver confronté au pouvoir réel et ce dernier, comme vous le savez peut-être, n'est pas franchement disposé à vous laisser la place sous prétexte que vous avez de bonnes idées ou de bonnes intentions.

A ce moment là vous serez confronté à un choix entre trois propositions:

1/ Continuer la lutte en essayant de trouver des gens pour vous suivre, mais comme vous ne disposez pas de moyens économiques, médiatiques ou politiques, vous allez grosso modo prêcher dans le désert (cas Asselineau et Trotskystes, je le sais j'en étais...).

2/ Abandonner la lutte. Face aux forces en présence, ça peut parfois être une sage décision.

3/ Commencer à faire des compromis avec le pouvoir, en croyant naïvement pouvoir changer le système de l'intérieur (ça aussi j'ai essayé...). Et dans ce cas, à moins que vous ayez une force d'âme tout à fait particulière (jamais vue jusqu'à présent), c'est le système qui vous change et non vous qui changez le système.

Exemple, vous arrivez à être député (admettons que vous ayez réussi à tenir jusque là) et vous décidez de voter contre votre parti parce que vous estimez que ce coup ci, trop c'est trop. Que fait le parti en question? Eh bien il vous vire parce que vous avez eu l'outrecuidance d'exercer votre libre arbitre. Et vous voilà Gros Jean, comme devant. Shocked

Le problème avec le pouvoir, c'est qu'il est mauvais par essence, et que, sans pouvoir, vous ne pouvez pas changer les choses. C'est ce qu'on appelle une alternative diabolique, vous avez le choix entre deux maux seulement: laisser d'autres exercer le pouvoir (mal) ou exercer vous même le pouvoir (mal). C'est un problème de structure du pouvoir (politique, économique, médiatique).

Dans ce contexte, le pouvoir héréditaire peut sembler être un moindre mal car dans ce cas personne ne cherche à l'obtenir mais en dispose par la naissance et n'a donc pas besoin de faire de compromis. CEPENDANT (je dis ça pour mes amis monarchistes) le pouvoir réel, dans ce cas, appartiendra à quiconque aura "l'oreille bienveillante du souverain" et là il y a les mêmes processus de compromission etc.

Gros Jean, comme devant...

Confused
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1424
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Jeu 27 Oct 2016, 22:12

Jim-Armand
Ce qui est entrepris sans l'amour de Dieu ne mènera nulle part.
Si tu veux changer les choses alors donne toi à Dieu c'est la base.
Si tu e donnes à Lui entièrement comme Jesus alors tu pourras faire des miracles,je parle surtout des miracles dans les coeurs!
Prié est très important
Les gens ne sont plus relier à leur Source autrement ça serait le paradis.
Apporte l'amour de Dieu dans chaque coeur sur cette planète et tu verras tout changer.
Et fais confiance en Dieu car ça sera dans tout les cas pas toi qui agis mais Lui
Lui peut,toi non,
Dieu pourrait faire quitter tout les maux de cette terre en une seconde en remplissant les hommes de son Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 12 Mai 2017, 16:05

Elriel a écrit:


Le principe cher JIm-Arnaud, c'est que si vous voulez une société meilleure, il faut que vous ayez les moyens (la puissance, la force) de rendre les hommes meilleurs. Pour y arriver, vous serez obligé de prendre à votre tour le pouvoir (médiatique, politique, économique?) afin d'imposer plus de moralité.

Dans cette quête (motivée par de bonnes intentions au départ) vous allez vous retrouver confronté au pouvoir réel et ce dernier, comme vous le savez peut-être, n'est pas franchement disposé à vous laisser la place sous prétexte que vous avez de bonnes idées ou de bonnes intentions.


Ce que le chritsianisme a toujours fait, par la force, la terreur, l'endoctrinement, en instaurant médiocrité et ignorance dans les masses... pour le résultat que l'on a aujourd'hui et depuis lors.

Les bergers immoraux ont changés, les moutons restent des moutons.

Je ne pourrais pas avoir de pouvoir et il serait d'aucune utilité puisque une majeure partie de la population est incapable de réfléchir et de sortir des conditionnements, donc couper le pays en deux et fonctionner en groupe plutôt que sur un système vertical serait une base intéressante à condition de réunir le maximum de solutions viables aux divers problèmes, d'agir de façon préventive plutôt que d'attendre que des problèmes ne surviennent.

Elriel a écrit:


1/ Continuer la lutte en essayant de trouver des gens pour vous suivre, mais comme vous ne disposez pas de moyens économiques, médiatiques ou politiques, vous allez grosso modo prêcher dans le désert (cas Asselineau et Trotskystes, je le sais j'en étais...).

2/ Abandonner la lutte. Face aux forces en présence, ça peut parfois être une sage décision.

3/ Commencer à faire des compromis avec le pouvoir, en croyant naïvement pouvoir changer le système de l'intérieur (ça aussi j'ai essayé...). Et dans ce cas, à moins que vous ayez une force d'âme tout à fait particulière (jamais vue jusqu'à présent), c'est le système qui vous change et non vous qui changez le système.


Je ne veux suivre aucune de ces voies toutes vouées à l'échec, juste tenter de faire ma part à mon niveau ce sera sans regret et les gens n'auront que ce qu'ils auront cherché et mérités.

On ne commence un combat que si on peut l'emporter.

Le pouvoir héréditaire est valable pour un esprit bâtard qui préfère la facilité et la lâcheté plutôt que d'agir en faisant sa part à son niveau, un être qui préfère la soumission aux vermines et aux parasites qui n'ont aucune considération à son égard (et dans ce cas je ne peux les blâmer ils ont raison.)

Le pouvoir religieux est-il mauvais? Par essence il l'est, l'a toujours été et n'a strictement rien apporté de bon. Résultat: un pays en perdition et qui l'était dès le départ mais vu que la dénie par orgueil est la seule chose dont un tel pouvoir et ses tenants sont capables, ils nient donc la réalité.

Seule une population réellement instruite de façon juste, honnête, sensé, logique, raisonnable, une population consciente et éveillée (tout le contraires des sectes à diverses échelles et sous diverses prétentions) est en mesure de garder une cohésion, d'éviter de se faire corrompre (donc bien sûr d'éliminer automatiquement toutes sources corruption venant sur son territoire. (ce qui se trouve donc chez eux et non à l'extérieur.)

La monarchie n'est pas plus légitime que la république maçonnique, ce qui est le mal un jour le reste toujours. Soit on les éradique définitivement, leurs partisans seraient bannis à jamais du pays, soit on dit oui à tout et on cesse de se plaindre. Il n'y a pas de compromis possible.

Quand on sait que quelque chose est néfaste on n'y touche pas à moindre d'être complètement idiot ou de souffrir de troubles mentaux sévères. (d'ailleurs voter mac-étron... ou vouloir une monarchie de "droits divins" parce qu'en réalité c'est ça dont il est question quand on parle d'hérédité (donc aucune légitimé, jamais un dieu n'a décrété nulle part qu'il fallait un roi, sauf pour les gourous ou les êtres au cerveau formaté et bien entendu ils n'ont pas la moindre preuve ce qui est tout à fait normal.)

Soni, votre déclaration est purement sectaire et vous n'en avez sans doute pas conscience et vous en fichez probablement.

Prouvez donc ce que vous avancez et je vais vous expliquer le sens de ce propos: "Ce qui est entrepris sans l'amour de Dieu ne mènera nulle part."

Traduction: seul le croyant chrétien est légitime, tout ce qu'il fait a une valeur, les autres ne valent rien, son inférieurs, tout ce qu'ils font n'a aucune valeur.

Cet obscurantisme est responsable des maux de la France.

Prouvez que je devrais me donner à un dieu dont rien ne prouve l'existence, c'est la base.

Prier est important uniquement pour vous, donc n'affirmez pas cela envers moi. Je ne viens pas vous dire qu'il ne faut pas prier pour vous, faites-en autant.

Ce serait le paradis si les gens comprenaient que les grimoires religieux ne sont que satanisme.

Je vous invite à visionner ces vidéos, il explique fort bien ce qu'il en est. (il suffit aussi de voir et constater l'hypocrisie des doctrines et de ceux qui ne jurent que par celles-ci (assez intéressant d'ailleurs de retrouver ces mêmes mécanismes chez des folles féministes ou des gauchistes convaincus...)

https://www.youtube.com/watch?v=pVPtqwKPWls

Quelle votre prétendue source et plutôt que d'affirmer où sont les preuves? (en dehors des grimoires bien entendu.)

"lui peut, toi non" infantilisation et sectarisme religieux de vase, un classique. Va falloir encore une fois le démontrer.

Donc soigner des gens, les magnétiseurs, ceux qui pensent en inventent en apportant beaucoup de bien, eux ils font, votre dieu, non.

Voilà comment on rend les gens incapables, dépendants, comment on fait d'eux des vaches à lait ou des dindons farcis.

Soit on cesse d'emprunter ce chemin qui est celui du mal, de la mort, de la facilité, la médiocrité, celui de la folie et de l'aveuglement, soit on se réveille et on choisit un chemin nettement meilleurs et il en existe il suffit de chercher et de réfléchir par sois-même.


Si les gens n'aiment pas ce que je dis le problème vient d'eux. J'expose des choses factuelles ou les pose, met cela à plat, au clair, maintenant ça plaît ou pas peu importe, il n'existe qu'une seule Vérité elle est factuel, matériel, physique, ses lois sont absolues, point final.

Quand on se prend une inondation et qu'on continue de construire au même endroit alors qu'on peut le faire ailleurs, c'est juste de la stupidité.

Idem quand on ne jure que par une doctrine sectaire, fermé, binaire, mensongère, qui sous couvert d'enseigner (soit disant) le bien enseigne l'orgueil, la fierté, le mensonge, transmet la folie, rend sourd et aveugle, faut pas s'étonner qu'à un moment la nature rappel les déviants à l'ordre et que ses lois s'appliquent aussi durement et froidement qu'ils continuent leur fuite en avant en créant une dette qui de toute façon sera payée tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre.

C'est ainsi que le monde fonctionne, soit on l'accepte et là on peut commencer à avancer correctement dans le bon sens, soit on continue de tout nier en bloc et on reste ainsi dans le dénie en payant le prix et en osant rejeter la faute sur les autres.

Ils n'y pas d'entre-deux, c'est l'un ou l'autre.

J'ai choisis la bonne option, vous ne pourrez prétendre le contraire que quand vous pourrez me démontrer que la votre est valable ou meilleure, sachant que c'est l'exact contraire et que ça a toujours été ainsi.

Je ne fais que dire ce qui est et dans son état brute, dans son état de base. La nature est ainsi faite, pourquoi j'irais l'édulcorer juste pour faire l' schtroumpf inutilement et à mes dépends?


Dernière édition par Jim-Armand le Ven 12 Mai 2017, 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5243
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 12 Mai 2017, 16:13

je pense comprendre vos arguments
néanmoins il faut comprendre que si Dieu existe
chaque homme est libre et responsable de ses actes
si nous vivons des situations aussi difficiles de nos jours c'est sûr que beaucoup n'admettent pas encore leur responsabilité et occultent les difficultés du quotidien
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 12 Mai 2017, 16:25

En effet vous avez tout à fait raison et je vous rejoins entièrement.

Le gros problème vient des doctrines emplie d'orgueil en prétendant (sans la moindre légitimité ni quoi que ce soit de valable pour se défendre) qui adorent l'inversion accusatoire, le dénie, les prétentions...

Ainsi la faute est toujours chez les autres, on peut tout faire aux autres, les autres ont torts, quand les autres se défendent on est des pauvres victimes persécutées... tout est de leur faute, ils sont forcément dans l'erreur puisque le chemin qu'on a décrété bon est donc le seul à suivre puisqu'on a décrété, sans fondement, qu'il en était ainsi.

Et rien de tel que de cultiver des névroses, de préférer tout attendre plutôt que d'agir, de fuir la réalité aussi dure soit-elle, plutôt que de l'accepter pour avancer.

Je peux vous garantir que ça fait, mal...

Par exemple, la France est un camp de concentration. Dis comme ça c'est choquant mais...

Combien de gens sont morts: par suicides, par des agressions (liées à divers facteurs entre les réseaux criminels, les mafias, les misères (liées à divers facteurs également, faut les mettre à plat et les chercher déjà ça permet de dresser un diagnostique et de vraiment agir en avale, tout du long, jusqu'en amont.) combien de maladies terribles pour la mal-bouffe et les pollutions, combien d'img auraient pu êtres évitées, combien d'accident également... si on est juste à environ 100 000 morts par année depuis, allez, je vais être sympa: 20 ans, ça fait quand même déjà 2 000 000 de morts...

Si ça ce n'est pas un massacre de masse...

Bien sûr, les gens ayant été formatés par la monarchie et le christianisme à être ce qu'ils sont, ils n'ont pas l'idée de sortir la guillotine et pour le coup ce serait plutôt ionique car ceux qui l'ont sortis jadis périraient par elle...

Sauf que là faudrait après être très vigilent... pour cette raison je suis pour la séparation du pays. (au moins les risques de dérives et que ça tourne au bain de sang (à une révolution donc) seraient réduits.)


Je préfère avoir conscience même si c'est très douloureux plutôt que d'être inconscient...
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5243
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 12 Mai 2017, 16:31

oui c'est ce que je ressens aussi
de mon côté j'ai compris ces choses depuis un moment
ce que j'essaye de faire personnellement c'est de traverser la réalité sans l'occulter ce qui est très douloureux tout en essayant de mettre une distance avec cette réalité ce qui n'est pas toujours simple afin de pouvoir continuer à vivre entre guillemets si on peut appeler cela vivre
je me dis que peut-être je vis les choses plus intensément que les autres et c'est peut-être pour ça que c'est plus douloureux pour moi et que peut-être ça prends du temps pour que le monde ressente aussi ces choses et réagisse
pour que ça change
bien sûr entre temps on nous fera porter tous les stigmates qui existent à leur disposition alors que pourtant on cherche juste la vérité et la justice
alors je vous dis cela en toute amitié
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Ven 12 Mai 2017, 16:45

J'ai aussi ce sentiment, quand des fois ça nous saute dessus la douleur n'est que plus vive.

Merci, c'est gentil de votre part et c'est partagé en toute amitié (ou de mon côté du moins avec sympathie et un certain soulagement, j'ai eu pas mal de gens inconscients que ce soit en réel ou en virtuel, ça fait du bien de tomber sur des gens qui cette conscience même en virtuel.)

Si je vous dis que j'ai juste l'impression que c'est une planète peuplée d'extraterrestres cela vous évoque quoi ou vous le percevez comment? Very Happy

Des fois des choses simples, basiques, les gens passent à côté et le nient (la théorie du genre je peux vous garantir que vous allez trouver des perles, suffit aussi d'allers sur des sites féministes, mais faut être accroché ou avoir de quoi vomir pour ne pas en mettre partout... la réalité est encore plus terrible que la fiction...)


Je poste un texte ici, pas envie de faire un topic et c'est en lien avec le sujet puisque ça parle des pays fictifs (et donc de qui les haïraient le plus...)


Si vous avez regardé le film: "un français" j'ai pris les matériaux de bases pour commencer ce petit projet. (sinon je vous le conseil mais... ça fait grosse propagande gauche/droite... mais à voir car ça peut aussi fournir des codes à décortiquer et briser.)


Projet:
 


Notre cher Marc va faire une rencontre et non des moindres, juste pour révéler un peu ce qui est prévu sans détailler. siffler
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5243
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Lun 22 Mai 2017, 19:42

J'ai repensé à ton analyse que je trouve vraiment intéressante
je n'interprète pas tes observations de la même façon mais je dois bien dire que les choses dont tu parles je les ressens de la même façon
et ça déjà ça me fait vraiment plaisir parce que bien souvent on peut se sentir bien seul avec ce genre de pensées
je pense donc je gêne ça te va vraiment très bien!!
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand

avatar

Masculin Messages : 302
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qui les haïrait le plus?   Mar 30 Mai 2017, 10:54

J'avoue avoir du mal à cerner de quelle analyse il s'agit? De façon globale ou des points/des parties en particulier? Smile

Quels sont les choses sur lesquelles tu interprète autrement? De quelle manière tu l'interprètes?

(s'il y a des éléments à ajouter ça va alors me permettre d'améliorer le reconstitution du puzzle.)

Le problème c'est quand on sort du cadre alors que nombre de gens fonctionnent sur des codes dans le cadre et ne vont ni tolérer ni intégrer autre chose que cela en voulant tout mettre dedans alors que la réalité/matérialité/factualité, ce qui se passe physiquement, techniquement... vont à l'opposé ou en dehors, n'y correspondent pas.

C'est pour cette raison que je suis à ce point acide, tranchant, intransigeant. Aucune envie de dire que tout va bien et de ne pas prendre les différentes saveurs de plats d'excréments des gens pour leur mettre le nez dedans. Les laisser exhiber... ça... ce serait trop facile. Leur cracher dessus ou se moquer serait très facile et les exciterait.

L'option de leur mettre le nez dedans est néanmoins assez paradoxale. Car d'un côté on ne va pas les exciter mais de l'autre on va les énerver, car on va toucher des points essentiels de leur psychologie, de leurs mythes, des dogmes intérieurs ou du moins de ce qui a pour "valeur" de dogmes pour eux et en eux.

Il suffit de voir les idiots utiles qui parlent d'état de droit, de démocratie, de droits de l'homme, qui les exhibent et les tiennes comme certains chrétiens tiennent leur crois et ne jurent que par leurs grimoires, comme des musulmans en font autant ou des juifs... c'est pour ça que j'ai X fois répété que l'on retrouve les mêmes schémas, les mêmes mécanismes ou très proches avec souvent le même types de matériaux, des bases communes, et c'est pour ça que je ne peux le tolérer parce que ça fait des dégâts énormes.

Et nous avons un enjeu immense et à cause de ça cet enjeu passe à l'oubliette ou au silence...

Il est question de transhumanisme, autrement dit et pour faire très simple et très court: du génocide de l'être humain. C'est une guerre et non des moindres, une guerre encore pire et plus brutale, destructrice, violente, atroce, que celle contre le régime nazi.

Pourquoi on devrait tout miser sur le transhumanisme mais avec des gens qui seraient dans la logique de cette guerre? Pour exterminer les transhumanistes, les éradiquer. On n'a d'autre choix que le feu par la feu plutôt que de laisser un feu tout détruire...

Ah un débat avec Laurent Alexandre il y avait des chrétiens qui ne juraient que par leur maudit grimoire qui n'a jamais apporté rien d'intéressant, d'intelligent, sur un sujet sur lequel ça n'est qu'ignorance crasse et niaiserie alors que l'enjeu est plus que très supérieur... c'est comme venir avec un seau vide ou pire, un seau avec de l'essence.

Mais ça c'est un constat factuel, matériel, physique, soit on est malhonnête, de mauvaise foi, soit on collabore avec cet ennemi absolu, il n'y a pas de juste milieu ou d'autres choses concernant le fait de nier cela, que la religion n'a ni sa place ni sa légitimité dans cet enjeu et encore moins quoi que ce soit à dire encore moins en ayant préparé le terrain pour ça.

Pensez-vous vraiment qu'une population depuis fort longtemps éduquée, instruite, réfléchie, raisonnée, aurait laissé passer tout ce qu'on a laissé passé ailleurs, dont en France? On n'aurait même pas pu tenter de les corrompre, ils auraient ripostés immédiatement. Mais en ma connaissance de telles populations n'existent nulle part.

En même temps, avec les sectes à grande échelle puis à côté les puissances malfaisantes et plus que malveillantes en mouvement, il n'est pas de leur intérêt qu'une telle population voit le jour et si ça devait arriver ils n'hésiteraient pas à les massacrer même si ça veut dire tuer cent millions de gens ou plus, ça ne leur poserait aucun problème moral encore moins de conscience...

Et ça, c'est la guerre qui est cours. Une guerre sur plusieurs plans, à plusieurs niveau, le tout interconnecté. Il a fallut des années mais j'en suis désormais conscient. C'est pas un fardeau évident à porter encore moins quand on est entouré de gens qui ne veulent rien entendre, rien savoir et qui, conformément au système ont une partie d'eux en contradiction où ils vont êtres les premiers à sortir des problèmes et à déverser des codes du systèmes mais ils ne voudront pas la solution globale, juste un pseudo pansement qui en réalité ne pourra jamais ni stopper les hémorragies massives ni soigner un corps à moité gangréné...

Les dégâts sont beaucoup trop importants, les plaies bien trop profondes... c'est aussi pour ça que je suis pour une séparation de la France, car au moins ça permettre non pas d'effacer l'ardoise mais de la jeter pour fabriquer une ardoise commune à bien entretenir et bien gérer.

Désolé c'était long... je me demande si on peu poster es enregistrements audios? lol

PS: la réalité et les solutions dérangent trop les gens car ça touche aussi des points sensibles et on a donc souvent les mêmes types de réactions avec le dénie, le rejet, l'attaque accompagnée de calomnis-menssonges-accusations-amalgames et à chaque fois avec des codes d'un système fermé complètement virtuel, en dehors de toute réalité, d'où aussi le fait que je ne fais pas la différence avec l'usure/la spéculation car nous avons deux choses virtuelles qui ont des conséquences graves et qui raisonnent entrent elles.

ça me rappel cette vidéo.



C'est un peu ça, un puzzle. le soucis c'est que les différentes pièces chacun ne veut pas que telle ou telle pièce soit utilisée pour tout reconstituer parce qu'il adore sa pièce, la vénère, nie qu'elle puisse faire partie du puzzle dont l'image renvoyée est d'une terrible laideur, lui croit que sa pièce fait partie d'un puzzle beau, parfait... mais la réalité ce n'est aucunement ce qu'il a dans sa tête mais il va quand même s'efforcer de spéculer dessus... résultat: on en reste au même point, pire, la situation se dégrade, on se bat pour savoir qui a la pièce qui fait que le puzzle envoie une image aussi moche mais combien pensent qu'une fois assemblé on peut très bien en créer un avec une belle image qui ne serait ni parfaite ni faite dans ce but mais simplement faite avec le meilleurs qu'on peut offrir?

Je trouve que des fois utiliser des images et plus fort, permet de bien illustrer les choses car les expliquer directement peut prendre plus de temps et de place.

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui les haïrait le plus?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment JESUS considérait la Sainte Bible ?
» Aidan / Une bonne vérité dans la gueule, à moi, ça m'f'rait du bien
» Dieudonné est-il raciste ?
» les "si" n'aiment pas les "rai", vrai ou faux ?
» Quand un australopithèque préférait l'écorce et le bois aux feuilles tendres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: