DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
AuteurMessage
Gérard2



Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Jeu 10 Nov 2016, 02:30

dims a écrit:
Vouloir expliquez la non dualité par la dualité il n'y a rien de plus stupide et surtout de plus impossible.

Ha oui? Et votre absurde "Soi qui se connait pas" c'est quoi? une affirmation non-duelle intelligente? Comment un type qui prétend parler de non dualité peut concevoir un "soi qui ne se connait pas"? En réalité il ne s'agit pas d'expliquer la non-dualité, mais de parler que de ce qu'on peut parler.

dims a écrit:

Vous pouvez pointer du doigt la non dualité ( fond ) avec un discours dualiste ( forme ). Mais en aucun cas expliquez la non dualité avec un discours dualiste. Ce que vous faites en utilisant la forme pour la forme, du grand n'importe quoi ! On touche vraiment le fond mais pas dans le bon sens  Very Happy . Continuez à faire l'autruche, il ne vous reste plus que cela pour ne pas perdre la face.

Smile  Et qu'est-ce que vous avez fait jusqu'à maintenant? Vous n'avez pas expliqué la non-dualité? Vous ne seriez pas en train d'avouer en fait que jusqu'à présent vous n'avez parlé que de dualité?

dims a écrit:


GERARD SUR LES DOCTRINES ORIENTALES ET LE MAHARSHI :

...

Smile  Mon pauvre Dims, quel mal vous vous êtes donné...

En orient il y en a pour tous les goûts, ce qui est juste est juste ce qui est faux est faux. Certains bouddhistes disent des absurdités, d'autres des vérités, idem pour les Indous.  Tout dépend aussi du contexte. Chacun prend des doctrines orientales ce qui lui correspond. Demandez-vous plutôt pourquoi personne n'est attiré par les mêmes vérités.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Jeu 10 Nov 2016, 09:07

Gérard il y a une différence fondamentale entre pointer du doigt l'abîme et tomber dans l'abîme.
Un discours est forcément dualiste , c'est pour cela qu'il ne peut que pointer l'absolu et non l'expliquer.
Je n'ai jamais prétendu expliquer le Soi mais seulement le pointer du doigt. Ce que je vous reproche par contre c'est de l'expliquer.
C'est pour cela que je vous dis que tout est conceptualisation illusoire et donc aucun concept ne peut etre représentatif du Soi.

En gros vous pouvez dire le Soi est absolu, sans mesure, ineffable etc...
Cela c'est pointer car on ne s'engage pas à le définir.
Mais dire que le Soi est grand, petit, un processus, un mélange de divers consciences. Cela c'est l'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Jeu 10 Nov 2016, 12:50

dims a écrit:
Gérard il y a une différence fondamentale entre pointer du doigt l'abîme et tomber dans l'abîme.
Un discours est forcément dualiste , c'est pour cela qu'il ne peut que pointer l'absolu et non l'expliquer.
Je n'ai jamais prétendu expliquer le Soi mais seulement le pointer du doigt. Ce que je vous reproche par contre c'est de l'expliquer.
C'est pour cela que je vous dis que tout est conceptualisation illusoire et donc aucun concept ne peut etre représentatif du Soi.

Ha bon? et on discute de quoi depuis des mois alors? On ne peut forcément que discuter d'arguments expliquant la conception duelle amenant à la réalisation et la non-dualité. Sauf que des concepts duels vous ne prenez que ce qui vous arrange, comme le "soi qui ne se connait pas" et "le principe de la réincarnation", et vous rejetez ce qui vous dérange, comme la "constitution de la conscience alayavijnana", alors que les trois sont indissociables. Si vous n'avez aucune logique comment voulez-vous discuter?

D'autre part, si ça demande autant de temps pour rejoindre la pleine Unité c'est que tout le processus de conscientisation ne dépend pas d'un compréhension intellectuelle (du style "il suffit de comprendre que..."), mais bien d'une assimilation graduelle du vécu. C'est aussi difficile que ça à comprendre?

Le "il suffit de" de Maharshi n'a aucune valeur universelle, mais absolument aucune. Ce n'est pas faux, il a exprimé ce qu'il était, c'est tout. Ça devient faux lorsque vous en faites un point doctrinal ou un argument. Ce que vous faites de ce que dit Maharshi dépend donc de vous, pas de lui.

dims a écrit:

En gros vous pouvez dire le Soi est absolu, sans mesure, ineffable etc...
Cela c'est pointer car on ne s'engage pas à le définir.
Mais dire que le Soi est grand, petit, un processus, un mélange de divers consciences. Cela c'est l'expliquer.

Oui, et puis? La discussion s'arrête là? Et la vie vous en faites quoi? Il est interdit de comprendre que la finalité est non-duelle et de discuter des moyens pour y parvenir qui, eux, se situent forcément dans une conception duelle?

Je pense que le problème vient de la croyance en Dieu et de votre conception de la conscience.

ÊTRE et être conscient d'ÊTRE sont deux choses différentes. Vous ne pouvez pas être conscient d'être si vous n'êtes rien. Vous-même si vous êtes conscient d'être c'est parce que votre âme exprime quelque chose et que vous avez des attributs qui vous caractérisent, même s'ils ne sont que relatifs.

Le Soi n'est pas Dieu. Dieu est Amour/Unité, vie (donc lois) et conscience. Les trois attributs sont indissociables. Vous ne pouvez pas acquérir la pleine conscience sans avoir assimilé la vie et l'Amour/Unité. Vous avez tendance à prendre Dieu pour un simple substrat, mais ce n'est pas ça. C'est ma croyance et j'aimerais bien qu'on en reste là sur cet argument parce que jamais vous ne pourrez me faire changer d'avis. Il n'est pas interdit de dire que vous croyez à autre chose, mais ne le présentez pas comme une vérité absolue.

Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Jeu 10 Nov 2016, 22:57

Gérard2 a écrit:
Ha bon? et on discute de quoi depuis des mois alors? On ne peut forcément que discuter d'arguments expliquant la conception duelle amenant à la réalisation et la non-dualité. Sauf que des concepts duels vous ne prenez que ce qui vous arrange, comme le "soi qui ne se connait pas" et "le principe de la réincarnation", et vous rejetez ce qui vous dérange, comme la "constitution de la conscience alayavijnana", alors que les trois sont indissociables. Si vous n'avez aucune logique comment voulez-vous discuter?

D'autre part, si ça demande autant de temps pour rejoindre la pleine Unité c'est que tout le processus de conscientisation ne dépend pas d'un compréhension intellectuelle (du style "il suffit de comprendre que..."), mais bien d'une assimilation graduelle du vécu. C'est aussi difficile que ça à comprendre?

Le "il suffit de" de Maharshi n'a aucune valeur universelle, mais absolument aucune. Ce n'est pas faux, il a exprimé ce qu'il était, c'est tout. Ça devient faux lorsque vous en faites un point doctrinal ou un argument. Ce que vous faites de ce que dit Maharshi dépend donc de vous, pas de lui.

Il y a une grosse différence dans nos discours.
Je parles avec des concepts pour le non conceptuel alors que vous parlez avec des concepts pour le conceptuel en pensant parler du non conceptuel. Je n'ai jamais défini le Soi !
Quand je parle su Soi qui se connait et du Soi qui ne se connait pas c'est juste pour mettre en relation le point de vue unique qui peut être vrai ou illusoire. En aucun cas je prétend définir ce qu'est la vérité. Si vous voulez je peux dire que quand ce point de vue unique penche du coté de l'illusion alors il établi une évolution, une hiérarchie, divers acteurs etc...
Mais quand ce point de vue unique EST alors seul la contemplation de l’être est et c'est cela la vérité.
Il faut absolument comprendre que le discours conceptuel à pour vocation à être détruit. Il ne détient aucune vérité, aucune réalité, il sert juste a pointer un absolu à réaliser.  Alors que pour vous vos concepts sont une vérité et une réalité.

Donc je n'utilise pas des arguments pour expliquer la non dualité.
J'utilise les arguments contre ces mêmes arguments ! C'est cela qui pointe la non dualité.

C'est vous qui saisissez mon discours comme un argument ou un point doctrinal. Car vous m'interprétez en fonction de votre schéma mental !

Gérard2 a écrit:
Oui, et puis? La discussion s'arrête là? Et la vie vous en faites quoi? Il est interdit de comprendre que la finalité est non-duelle et de discuter des moyens pour y parvenir qui, eux, se situent forcément dans une conception duelle?

Je pense que le problème vient de la croyance en Dieu et de votre conception de la conscience.

ÊTRE et être conscient d'ÊTRE sont deux choses différentes. Vous ne pouvez pas être conscient d'être si vous n'êtes rien. Vous-même si vous êtes conscient d'être c'est parce que votre âme exprime quelque chose et que vous avez des attributs qui vous caractérisent, même s'ils ne sont que relatifs.

Le Soi n'est pas Dieu. Dieu est Amour/Unité, vie (donc lois) et conscience. Les trois attributs sont indissociables. Vous ne pouvez pas acquérir la pleine conscience sans avoir assimilé la vie et l'Amour/Unité. Vous avez tendance à prendre Dieu pour un simple substrat, mais ce n'est pas ça. C'est ma croyance et j'aimerais bien qu'on en reste là sur cet argument parce que jamais vous ne pourrez me faire changer d'avis. Il n'est pas interdit de dire que vous croyez à autre chose, mais ne le présentez pas comme une vérité absolue.

Les moyens pour arriver à la non dualité ne sont pas la dualité pour la dualité.  
La dualité doit être faite pour s'auto contredire c'est cela qu'elle conduit à la non dualité.
" Qui suis je ? " est une contradiction parfaite envers cette dualité " observateur et observé ".

Etre conscient d'Etre veut dire l'absolu face à un miroir qui lui renvoi l'absolu.
L'absolu n'est donc personne mais il n'est pas non plus rien. Il est en dehors de tout concept !
L'absolu ce n'est pas un rien qui conscient de rien, ni quelque chose conscient de quelque chose. L'absolu conscient de lui même sort de votre schéma de pensée qui est mental et binaire .

Assimiler la vie etc...
C'est du blabla, il n'y a pas de cheminement spécifique pour atteindre l'éveil. L'éveil peut venir d'un individu lambda qui ne connait aucune spiritualité.

Maintenant je respecte que vous ne soyez pas d'accord et j'accepte que chacun vive sa croyance pleinement. Cependant ne m'en voulez pas de vous répondre avec un certain engagement si vous cherchez à me contredire d'une façon qui est assez malhonnête.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Ven 11 Nov 2016, 01:43

Dims, bien que je ne sois toujours pas d'accord, je veux bien accepter tout votre discours sauf la dernière ligne. Je n'interviens pas pour vous contredire mais pour argumenter mon point de vue. Supprimez la dernière ligne et on arrête là. Sinon j'ai déjà rédigé une réponse assez longue sur votre dernier post que je garde en mémoire et on va encore tourner en rond.

Juste ceci (extrait de ce que j'ai rédigé et qui résume tout):

Mon concept est de vivre la vie pour arriver au non-concept et vous votre concept est le non-concept. Or, vous remarquerez que le non-concept est toujours un concept faisant partie de ce qu’un homme doit vivre pour avancer sur le chemin de la réalisation. Il est évident que ce n'est pas le concept en lui-même qui libère, mais bien vivre ses convictions, c'est à dire vivre la vie.

Prendre mentalement conscience de la vérité nécessite un certain niveau de conscience intérieure. Celle-ci s'appelle alayavijnana dans le bouddhisme (ou conscience causale) et représente la quantité du vécu assimilée. Aucune illumination ne peut atteindre qui que ce soit tant que cette quantité de vécu n'a pas atteint un certain seuil. Sans un certain niveau de conscience intérieure aucune prise de conscience mentale n'est possible et toute discussion est vaine. C'est évidemment valable pour nous deux, c'est juste qu'en vous disant cela j'admets une conscience intérieure intuitive (qui se construit graduellement) que vous n'admettez pas.

Je vous laisse méditer sur ces deux paragraphes.

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Ven 11 Nov 2016, 11:31

Je vais vous expliquer par un exemple très concret nos différences:

Pour vous les 9 consciences de l'école Cittamātra sont 9 consciences distinctes.
Dans votre vision l'alaya n'est pas l'amala qui est voilée de l'illusion. Non l'ayala est une conscience distincte qui communique avec l'amala.
Voilà pourquoi je dis que vous utilisez le concept pour le concept et non pour pointer le non conceptuel.

Alors que les 8 consciences c'est en vérité la profondeur graduelle d'illusion de l'unique conscience.
La 9 eme représente toujours cette même et unique conscience mais totalement pure c'est à dire dans son absolu.
Vous comprenez donc que par cette définition nous rendons aux 8 consciences leur dimension de concept relatif. Le concept des 8 consciences est donc utilisé mais toujours pour pointer au final le non conceptuel ( la 9 eme conscience). C'est le principe d'utiliser le conceptuel pour pointer le non conceptuel.
Je vous reproche donc de faire du concept relatif ( alaya ) un absolu en la séparant de l'amala et en la faisant exister comme une conscience propre à elle même qui est séparée des autres.
Faire d'un concept une vérité absolu c'est comme je vous disais plus haut " utilisez le concept pour le concept ".

Ensuite le non conceptuel ne se vit que dans l'expérience directe, parler du non conceptuel c'est conceptualiser. C'est pour cela que je dis que le concept à seulement le rôle de pointer du doigt et non expliquer le non duel. Car il ne peut pas l'expliquer, la compréhension de la non dualité ce fait justement dans son absence. On doit utiliser le conceptuel pour arriver à la conclusion que le conceptuel est de trop.
Et donc pour en revenir à mon exemple des 8 consciences relatives.
La conclusion est que si les 8 consciences sont relatives elles ne doivent donc pas être recherchées.
On pointe l'amala comme le seul absolu. L'amala étant l'absolu on ne peut plus rien dire et ne plus conceptualiser. Seul l'expérience directe permet de le comprendre.
Le " laisser être " permet justement de laisser être la seul chose qui soit véritable. A partir de cela les consciences illusoires vont s'évaporer les unes après les autres pour ne laisser que le véritable substrat être.

Ps : Je ne vois pas en quoi ma dernière phrase vous dérange. Elle propose plutôt un entente cordiale malgré cette impossibilité de débat entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Sam 12 Nov 2016, 17:43

Dims, il n'y a pas cinquante façons de discuter, il y en a qu'une seule, c'est celle qui s'insère dans une conception duelle.

Ou vous voulez discuter d'un point de vue absolu, et la discussion s'arrête à "il n'existe objectivement que le Soi", ou d'un point de vue relatif, et à ce moment là tout existe, tout a un sens et on peut discuter (que ce soit de vos concepts ou des miens).

Vous ne pouvez pas être le produit d'une lente évolution de votre conscience alaya pour décider du jour au lendemain que tout le processus qui a permis d'être ce que vous êtes aujourd'hui n'existe pas et que maintenant vous pouvez vous en passer. Et même si vous en étiez arrivé au point de pouvoir vous en passer parce que vous avez l'évolution spirituelle d'un maître (ce qui est très improbable, mais c'est vous qui voyez), il n'empêche pas moins que le processus évolutif demeure toujours le même.

Contrairement à ce que vous pensez, vous nagez en plein concept. Vous êtes dans une conception mentale de la vérité comme: "utiliser le conceptuel pour arriver à la conclusion que le conceptuel est de trop", et, à mon avis (et selon ce qu'en disent les maîtres), c'est une pure illusion. Éliminer le conceptuel n'est que le fruit d'une réflexion mentale et un désir de l'ego; cela ne vous apportera jamais une plus grande conscience intérieure. Comme je vous l'ai déjà dit, contempler n'est utile que si cela permet une transformation intérieure radicale. Il faudrait qu'après la contemplation vous arriviez sur ce forum et que vous soyez une autre personne qui n'ait plus aucun rapport avec le Dims d'aujourd'hui, c'est à dire avec moins d'ego, moins de fierté, moins de "je", plus d'Amour, plus d'humilité, plus de compassion, plus de sentiment d'Unité et plus de compréhension envers ceux qui ne pensent pas comme vous et qu'on n'ont pas la même évolution que vous (comme ce pauvre non évolué fier et malhonnête de Gérard).

Et la phrase qui dérange c'est justement votre accusation de malhonnêteté.

Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 09:39

Gérard2 a écrit:
Ou vous voulez discuter d'un point de vue absolu, et la discussion s'arrête à "il n'existe objectivement que le Soi", ou d'un point de vue relatif, et à ce moment là tout existe, tout a un sens et on peut discuter (que ce soit de vos concepts ou des miens).

Encore un flagrant délit de faire du relatif un absolu.
Pour ma part j'utilise le relatif dans son sens véritable mais vous non.
Vous voyez vous me dites que si l'on parle du point de vue relatif alors tout existe.
Vous voulez tellement donnez raison à votre discours que vous en oubliez le sens du mot relatif.
A savoir que le point de vue relatif est un point de vue illusoire et donc forcement tout ce qui existe à travers ce point de vue existe illusoirement.

Cela répond à la fin de votre message et aux accusations que vous me portez.
Finalement vous me reprochez de donner un sens illusoire au relatif et non absolu. A votre avis qui se trompe ? Reconnaître le relatif Gérard c'est reconnaître que les choses n'existent pas en soi. Sinon ne parlez pas de relatif à chaque fois si c'est pour en réalité nier son sens.
Donc pour ma part j'utilise le terme relatif dans son sens véritable.

Le monde, les êtres, les divers consciences sont illusoires et ils ont de ce fait une fonction qui est illusoire. On est dans de la pure logique !
Seul l'absolu à un sens. Au contraire s'illusionner c'est croire qu'un "je" dépend de l'alaya et dans ce cas et bien l'illusion demeure tant que demeure cette croyance. L'absolu est l'abolition de toute croyance.
J'utilise le concept dans un sens relatif pour pointer l'absolu. C'est ce que je vous disais " utilisez le concept contre le concept ", c'est aussi cela le sens du relatif.

Encore une fois ne parlez pas du relatif dans ce cas, restez dans la croyance que tout existe comme absolu mais arrêtez de faire du relatif un absolu ( en faisant cela vous vous contredisez ). C'est cela la profonde illusion que dénoncent toutes les doctrines orientales. S'attachez au "je" c'est obligatoirement s'attacher à tous les concepts.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 09:46

Gérard2 a écrit:
Il faudrait qu'après la contemplation vous arriviez sur ce forum et que vous soyez une autre personne qui n'ait plus aucun rapport avec le Dims d'aujourd'hui, c'est à dire avec moins d'ego, moins de fierté, moins de "je", plus d'Amour, plus d'humilité, plus de compassion, plus de sentiment d'Unité et plus de compréhension envers ceux qui ne pensent pas comme vous et qu'on n'ont pas la même évolution que vous (comme ce pauvre non évolué fier et malhonnête de Gérard).

Je ne vais pas donner raison à un discours qui est faux.
La compassion c'est aussi montrer aux gens la ou ils se trompent et la ou ils sont malhonnêtes. Donc arrêtez d'utiliser de faux prétextes pour encore une fois avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 10:24

dims a écrit:
Gérard2 a écrit:
Ou vous voulez discuter d'un point de vue absolu, et la discussion s'arrête à "il n'existe objectivement que le Soi", ou d'un point de vue relatif, et à ce moment là tout existe, tout a un sens et on peut discuter (que ce soit de vos concepts ou des miens).

Encore un flagrant délit de faire du relatif un absolu.
Pour ma part j'utilise le relatif dans son sens véritable mais vous non.
Vous voyez vous me dites que si l'on parle du point de vue relatif alors tout existe.
Vous voulez tellement donnez raison à votre discours que vous en oubliez le sens du mot relatif.
A savoir que le point de vue relatif est un point de vue illusoire et donc forcement tout ce qui existe à travers ce point de vue existe illusoirement.

Very Happy Dims, vous êtes impayable, si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer.  Smile

Discuter d'un point de vue relatif signifie forcément que tout existe relativement. J'allais le préciser et puis je me suis dit, pas la peine, Dims est suffisamment intelligent pour le comprendre. Encore une autre illusion...  Smile

dims a écrit:


Cela répond à la fin de votre message et aux accusations que vous me portez.
Finalement vous me reprochez de donner un sens illusoire au relatif et non absolu. A votre avis qui se trompe ? Reconnaître le relatif Gérard c'est reconnaître que les choses n'existent pas en soi. Sinon ne parlez pas de relatif à chaque fois si c'est pour en réalité nier son sens.
Donc pour ma part j'utilise le terme relatif dans son sens véritable.

Le monde, les êtres, les divers consciences sont illusoires et ils ont de ce fait une fonction qui est illusoire. On est dans de la pure logique !
Seul l'absolu à un sens. Au contraire s'illusionner c'est croire qu'un "je" dépend de l'alaya et dans ce cas et bien l'illusion demeure tant que demeure cette croyance. L'absolu est l'abolition de toute croyance.
J'utilise le concept dans un sens relatif pour pointer l'absolu. C'est ce que je vous disais " utilisez le concept contre le concept ", c'est aussi cela le sens du relatif.

Encore une fois ne parlez pas du relatif dans ce cas, restez dans la croyance que tout existe comme absolu mais arrêtez de faire du relatif un absolu ( en faisant cela vous vous contredisez ). C'est cela la profonde illusion que dénoncent toutes les doctrines orientales. S'attachez au "je" c'est obligatoirement s'attacher à tous les concepts.

Smile  Mais le relatif est relatif, Dims, qui vous a jamais dit le contraire? C'est juste que le seul moyen de discuter c'est de parler du relatif, sinon retournez à vos contemplations et arrêtez de poster ici.

Les bouddhistes et les hindouistes ont développé des doctrines ultra complexes expliquant dans les moindres détails quels sont les processus pour expliquer l'évolution spirituelle. Ils sont bien contraint d'en parler dans une conception duelle même si la finalité est non-duelle. Ce n'est pas moi qui ai inventé l'existence (relative) des 9 consciences que je sache? Alors arrêtez de raconter n'importe quoi sur ce forum, merci.

Il y a une différence entre ce qui existe et la réalité que nous percevons. La vie de l'univers, votre vie, la mienne, tout est inscrit dans l'histoire divine, TOUT, mais ça n'a rien à voir avec la Réalité absolue qui, Elle, est Une. De plus, les lois sont indissociables de Dieu. Dieu EST LOI!
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 11:31

Gérard2 a écrit:
Very Happy Dims, vous êtes impayable, si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer.  Smile

Discuter d'un point de vue relatif signifie forcément que tout existe relativement. J'allais le préciser et puis je me suis dit, pas la peine, Dims est suffisamment intelligent pour le comprendre. Encore une autre illusion...  Smile

C'est bien de le reconnaître ! Donc tout votre discours prend l'eau  Very Happy .

Gérard2 a écrit:
Les bouddhistes et les hindouistes ont développé des doctrines ultra complexes expliquant dans les moindres détails quels sont les processus pour expliquer l'évolution spirituelle. Ils sont bien contraint d'en parler dans une conception duelle même si la finalité est non-duelle. Ce n'est pas moi qui ai inventé l'existence (relative) des 9 consciences que je sache? Alors arrêtez de raconter n'importe quoi sur ce forum, merci.

Le Bouddhisme parle des divers consciences relatives ( illusoires ) qui s'effacent graduellement dans la contemplation ce qui est normal vu qu'elles sont illusoires Pouffer de rire .
La contemplation détruit les illusions une par une et donc les consciences une par une.
C'est vous et vous seul qui vous obstinez à donner de  l'importance aux divers consciences. Le Bouddhisme ne l'est recherche pas et ne leur donne aucune importance. Ils les reconnaissent comme des simples illusions qui sont destinées à disparaître.

L'hindouisme ne parle pas de conscience mais plutôt de kosha :
"Les koshas ( enveloppes ) sont de simples apparences . Ils n'ont en eux mêmes aucune réalité." Ramana Maharshi

Et Gérard que fait il ? Il battit tout son paradigme sur les koshas ou consciences qui sont des illusions vouées à disparaître.
Donc merci de ne pas dire n'importe quoi sur ce forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 13:43

dims a écrit:

Gérard2 a écrit:
Les bouddhistes et les hindouistes ont développé des doctrines ultra complexes expliquant dans les moindres détails quels sont les processus pour expliquer l'évolution spirituelle. Ils sont bien contraint d'en parler dans une conception duelle même si la finalité est non-duelle. Ce n'est pas moi qui ai inventé l'existence (relative) des 9 consciences que je sache? Alors arrêtez de raconter n'importe quoi sur ce forum, merci.

Le Bouddhisme parle des divers consciences relatives ( illusoires ) qui s'effacent graduellement dans la contemplation ce qui est normal vu qu'elles sont illusoires Pouffer de rire .
La contemplation détruit les illusions une par une et donc les consciences une par une.
C'est vous et vous seul qui vous obstinez à donner de  l'importance aux divers consciences. Le Bouddhisme ne l'est recherche pas et ne leur donne aucune importance. Ils les reconnaissent comme des simples illusions qui sont destinées à disparaître.

Ha mais oui, suis-je bête,    je n'y avais pas pensé! En fait les orientaux se sont démenés et chamaillés pendant des millénaires pour construire une science de l'esprit, ils ont échafaudé des doctrines complexes touffues et détaillées, et tout n'a servi à rien. Maître Dims aurait dû naître en Inde et mettre de l'ordre dans tout ça en leur disant qu'en réalité "il suffit de comprendre qu'il n'y a rien à comprendre". Effectivement, pour celui qui ne veut pas réfléchir ou qui en est incapable, cette "vérité" est une aubaine. Décidément les vaches ont tout compris. C'est peut-être pour cette raison que les vaches sont sacrées en Inde!  Smile
 
dims a écrit:

L'hindouisme ne parle pas de conscience mais plutôt de kosha :
"Les koshas ( enveloppes ) sont de simples apparences . Ils n'ont en eux mêmes aucune réalité." Ramana Maharshi

Quoi que ce soit dont parlent l'hindouisme et Ramana Maharshi, cela s'insère dans une conception duelle, point. Sinon personne n'aurait rien dit. Le concept des kosha qui n'ont pas de réalité n'est pas moins une non réalité.

dims a écrit:

Et Gérard que fait il ? Il battit tout son paradigme sur les koshas ou consciences qui sont des illusions vouées à disparaître.

Je répète, l'existant (ce qui existe en Dieu) n'est pas forcément le réel (ce que nous percevons de l'existant) et Dieu EST VÉRITÉ ET LOI (entres autres)! Sans les lois il n'y a pas de Dieu, pas d'univers et pas de vie (et pas de Dims pour venir délirer sur les forums. Mais vu que maître Dims est Dieu, probablement qu'il se croit au dessus même de Dieu et de toutes lois...).
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 17:48

Oui les orientaux détaillent les différents voiles illusoires qui nous séparent de l'absolu.
Ce sont des voiles illusoires ( et non des vérités ) qui empêchent la réalisation de l'absolu. C'est la base de toutes les doctrines orientales ( utiliser le concept contre le concept pour pointer l'absolu ). Mais à aucun moment vous ne verrez les orientaux bâtir leur pratique sur un de ces voiles comme vous le faites.

Vous pouvez constater que ces voiles ne portent pas forcément les mêmes noms et les mêmes définitions selon les différents courants. Car en réalité cela n'a aucune importance vu qu'ils ne sont que des voiles à dissiper.
N'importe quel véritable pratiquant hindouiste ou bouddhiste vous dira que comprendre cela mentalement n'a aucune importance si derrière cela ne conduit pas une PRATIQUE de pacification du mental et de contemplation.

Ce que vous dites va à l'encontre de toutes les doctrines orientales respectables.
Car d'une part vous construisez toute votre croyance sur un principe relatif. En plus en faisant cela vous en faites un principe absolu. Et je crois que la pire de toute les choses c'est de bannir l'expérience directe qui est la contemplation.
Et c'est la que l'on reconnait le bon discours qui vient du N.A et de la théosophie ( neo vedanta, neo bouddhisme, neo christianisme etc... )

Gérard 2 a écrit:
Je répète, l'existant (ce qui existe en Dieu) n'est pas forcément le réel (ce que nous percevons de l'existant) et Dieu EST VÉRITÉ ET LOI (entres autres)! Sans les lois il n'y a pas de Dieu, pas d'univers et pas de vie (et pas de Dims pour venir délirer sur les forums. Mais vu que maître Dims est Dieu, probablement qu'il se croit au dessus même de Dieu et de toutes lois...).

Gérard il n y a que Dieu.
Il n y a pas ce qui existe au dedans et en dehors de Dieu. C'est encore une fois la surimposition ( l'illusion ) qui créait des "je" et des lois.
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 4535
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Dim 13 Nov 2016, 20:04

On en revient donc au principe de vacuité qu'enseigne le Bouddhisme et que vous n'avez jamais vraiment compris :

Quand, avec l’analyse méditative, vous parvenez à comprendre l’absence d’existence inhérente, ou la vacuité, vous réalisez intérieurement pour la première fois que le « soi » et les autres phénomènes sont erronés. Ils apparaissent comme concrets, mais il n’en est rien. Vous commencez à voir les phénomènes comme des illusions, c’est-à-dire à reconnaître l’apparence des phénomènes, tout en comprenant qu’ils sont vides d’exister de la manière où ils apparaissent. Comme les physiciens qui distinguent entre ce qui est apparent et ce qui existe concrètement, il faut reconnaître qu’il y a une divergence entre l’apparence et le concret.

"La mauvaise perception des phénomènes mentaux et corporels – comme s’ils avaient une existence inhérente – débouche sur la conception erronée du soi ou du « moi », perçus comme s’ils existaient intrinsèquement. Puisque ces deux manières identiques de mal interpréter la réalité sont, toutes les deux, à la source du cycle de l’existence, provoquant une foule de désirs et de haines. Quand Chandrakirti, par exemple, avance que les émotions aliénantes et les karmas naissent d’une mauvaise appréhension du « moi », il se réfère finalement à ces deux idées fallacieuses."
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Lun 14 Nov 2016, 00:50

Discours inutile...


Dernière édition par Gérard2 le Lun 14 Nov 2016, 15:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Lun 14 Nov 2016, 00:57

Discours inutile...

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 3551
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi   Mar 15 Nov 2016, 10:05

A vrai dire, tout bien réfléchi, vu que je suis censé parler avec Dieu, autant que je m'adresse à l'original! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
 
tout et n'importe quoi pour dire ce qu'est la foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
 Sujets similaires
-
» Musée de l'Empéri : le grand n'importe quoi
» Tout, rien et n'importe quoi...
» Ne pas croire au n'importe quoi !
» Chapelet pour dire: me voici
» juste pour dire quelques mots au sujet des réveillons en ce qui me conserne!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: