DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:58

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Ceux qui attrapent des maladies suite à des actes sexuels contraires à la morale sont responsables de leurs actes:

"C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature. De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement." (Rom 1, 26-27)

Et aussi:

"Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur." (Rom 6, 23)

Donc, merci de ne pas accuser l'Église de mettre en garde contre le mal. salut
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 18:08

C'est bien ce que j'écrivais... ça ne concerne que ceux qui suivent Pierre... peu ou prou..
Vous êtes sûr que près de 7 milliards d'individus ont lu et compris... (Rom...)?

Personne ne reproche les mises en garde... il n'en n'est pas forcément de même pour ses condamnations (ex JPII = environ 5 millions de morts du Sida en Afrique...) pour avoir laissé entendre que le préso ça doit se mettre à l'index et pas là où ça peut être utile... pire d'avoir laissé entendre que c'est un des principaux vecteurs des MST.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 18:11

adamev a écrit:
C'est bien ce que j'écrivais... ça ne concerne que ceux qui suivent Pierre... peu ou prou..
Vous êtes sûr que près de 7 milliards d'individus ont lu et compris... (Rom...)?

Personne ne reproche les mises en garde... il n'en n'est pas forcément de même pour ses condamnations (ex JPII = environ 5 millions de morts du Sida en Afrique...) pour avoir laissé entendre que le préso ça doit se mettre à l'index et pas là où ça peut être utile... pire d'avoir laissé entendre que c'est un des principaux vecteurs des MST.

Moi, j'accuserais plutôt la morale ambiante, faite de "il est interdit d'interdire", de "free sex" et autres soixantehuitarderies...
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 18:13

Thelema : Fais ce que tu voudras. Effectivement A.Crowley, reprenant ici l'utopie de Rabelais, aurait ADORE ce projet !
Le hic pour les drogués du sexe comme l'était Crowley, c'est que les "personnes", ou les "jeunes", doivent être consentants ; mais il savait y faire pour rendre les personnes consentantes.
Concernant Adamev, je ne suis pas sûr qu'il adhérerait vraiment à toutes les conséquences de ce projet (toutes les loges ne sont pas dans l'approche pratique de Crowley).

@Adamev. Vous avez sans doute raison, les groupes criminels peuvent parfois être atteints à travers une personne morale qui les représenterait. Les Yakuzas seraient un meilleur exemple que la mafia. Mettre sous une même contrainte juridique groupes criminels et églises peut donc avoir du sens. Mais le choix de ces exemples est très douteux. Car c'est à des niveaux très différents que ceux qui font un trafic de marchandises sexuelles, et ceux qui enseignent le catéchisme; peuvent porter atteinte à notre "capacité à jouir de nos droits sexuels". Une femme esclave de proxénètes pourra ne jamais retrouver sa liberté sexuelle. Un enfant soumis à un cours de catéchisme aura peut-être des scrupules à avoir trop tôt une relation sexuelle, mais si plus tard il estime avoir été contrarié dans ses désirs, ce n'est pas très grave, et même certains "spécialistes du sexe" (mais pas forcément ceux qui font partie des comités d'experts chargés de préparer ces projets) estiment que la retenue peut favoriser ensuite un plaisir plus fort (le plaisir est un leitmotiv de ce projet). En fait ce projet libérateur est très normatif. Bien plus que ne l'avait été mai 68.
Si ces deux A.N.G (acteurs non gouvernementaux) si différents sont mis au même niveau juridiquement, c'est aussi dans le but :
En ce qui concerne le crime : de lui donner un cadre juridique, le légaliser presque. Le modèle des Yakuzas est peut-être ce qui se prépare au niveau mondial. Parce que le projet de l'IPPF justifie la prostitution, demandant simplement qu'elle s'inscrive dans un cadre juridique. Les prostitués sont des "travailleurs du sexe", et puisque c'est un travail la loi acceptera sans problème qu'il y ait des gérants pour les assister (en leur procurant logement et sécurité par exemple). La seule chose qui sera demandée sera que ces gérants respectent la volonté des travailleurs-prostitués. Donc ne pas leur imposer n'importe quels clients, sauf si leur contrat de travail précise cette clause (il faut aller jusqu'au bout de la logique de ce projet).
En ce qui concerne l'église le but de ce projet serait de limiter davantage le pouvoir qu'elle exerce spirituellement sur les familles chrétiennes.
Potentiellement, ce projet peut amener à criminaliser l'église, ou faire que celle-ci, pour rester conforme aux lois, abandonne dans son enseignement certaines de ses idées.

D'après wikileaks, les conseillers d'Hillary Clinton cherchent à mettre en place des mouvements 'à la base' dans l'église catholique pour la faire évoluer. Evoluer comment ? Dans un sens qui sera plus respectueux de la ".capacité de chacun de jouir de ses droits sexuels"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 21:34

Nathan2 a écrit:
Spoiler:
 


 Crowley a rejoint beaucoup de groupes ésotériques où soit il montait les échelons avec l’admiration de tous En 1899, il devint, selon la rumeur, membre du couvent de sorcières de Old George Pickingil. Cependant, il n’y fut pas très longtemps le bienvenu en raison de son attitude irresponsable et de ses inclinations homosexuelles (qui étaient choquantes à l’époque, même par les sorcières , LOL). La prêtresse de son couvent l’a plus tard décrit comme « un petit monstre vicieux à l’esprit sale enclin à faire le mal (lol bis)! Crowley devint aussi un (bip*) de haut-rang, joignant plusieurs bip et acquérant plusieurs degrés bip . Dans son autobiographie, il décrit l’obtention du 33ème (et dernier) degrés du Rite bip*  Avec l’aide de l’auteur bip important John Yarker, il obtint d’autres degrés importants dont le 3ème Français par la bip * 343, le 33ème du Rite Ecossais « de Cerneau », et les 90/95ème du Rite bip *. Si l’on en croit la bip* Unie d’Angleterre en revanche, dont la reconnaissance définit en général les normes de validité parmi la bip, aucun de ces organes bip n’était considéré régulier et Crowley ne fut jamais un bip* « officiel ».En 1904, Crowley et sa nouvelle femme Rose visitèrent l’Egypte pour leur lune de miel. C’est durant ce voyage qu’il a écrit le Liber Legis, le Livre de la Loi, qui devint la pierre angulaire de sa vie. Jay-Z portant un haut avec la citation la plus célèbre de Crowley : « Do what thou wilt » (« fais ce que tu désires »)    ***ATTENTION pour ne pas encore voir une file verrouillé comme celle çi j 'utilise le mot bip! Crowley a aussi inspiré beaucoup de personnages de film, ce qui inclut Le Chiffre – le principal antagoniste de Casino Royale, de Ian Fleming et le sorcier sataniste Adrian Marcato dans Rosemary’s Baby. Aujourd’hui, des références à Crowley et sa Théléma peuvent se trouver dans des endroits étranges tels que le dessin animé Yu-Gi-Oh ! où un des personnages de la série est nommé « Alister » en son honneur. Ce personnage porte sur son front « Le Sceau d’Orichalque », copie conforme de l’hexagramme unicursal de Crowley.   Crowley sur la couverture d’un album des Beatles, Sgt. Pepper’s lonely hearts club band. Le système magique et initiatique de l’O.T.O. comprenait dans ses cours les plus secrets un programme d’enseignement de la sex magick. On peut d’ailleurs remarquer que le sigle de l’ordre a une forme plutôt phallique. La sex magick est l’utilisation de l’acte sexuel, ou des passions et de l’excitation qu’il suscite, comme un point dans lequel concentrer la volonté ou le désir magique dans le monde non-sexuel. En cela il ressemble à la « force vitale » ou au « kundalini ». A travers l’usage rituel de techniques sexuelles, inspirées par les écoles Tantriques orientales, l’initié peut utiliser l’immense potentiel de l’énergie sexuelle pour atteindre de plus hautes dimensions spirituelles.Pour mettre en route « les forces occultes d’où résulterait l’llumination de tous au début des années 2000 », Crowley devint convaincu que sa mission était de « libérer le monde de toutes les formes de répressions sexuelles ». Pour y arriver, il se décida à étudier chaque comportement sexuel et ramena chaque pulsion sexuelle à la zone de la conscience rationnelle. Pour parvenir à ses fins, il fit quelques expériences en états de conscience altérés, en utilisant cocaïne, haschisch et opium.

Par la suite Crowley introduisit (non sans protestation) les pratiques homosexuelles de sex magick dans l’O.T.O. comme un des plus hauts degrés de l’Ordre car il croyait qu’il s’agissait là des plus puissantes formules  Vetements enfants "magik" ! https://www.zazzle.fr/magick+enfant+v%C3%AAtements
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 22:45

Chrysostome a écrit:
adamev a écrit:
C'est bien ce que j'écrivais... ça ne concerne que ceux qui suivent Pierre... peu ou prou..
Vous êtes sûr que près de 7 milliards d'individus ont lu et compris... (Rom...)?

Personne ne reproche les mises en garde... il n'en n'est pas forcément de même pour ses condamnations (ex JPII = environ 5 millions de morts du Sida en Afrique...) pour avoir laissé entendre que le préso ça doit se mettre à l'index et pas là où ça peut être utile... pire d'avoir laissé entendre que c'est un des principaux vecteurs des MST.

Moi, j'accuserais plutôt la morale ambiante, faite de "il est interdit d'interdire", de "free sex" et autres soixantehuitarderies...

Allez dire ça aux millions d'africains, d'amérindiens et d'asiatiques qui sont morts de ces sous entendus pris au pied de la lettre par des clercs ou des laïcs fous qui ont organisé (par exemple) des autodafés de présos...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 22:55

Perso je n'ai jamais fait de crowley une référence.... ce serait même et pour une fois d'accord avec Guénon, le plus parfait représentant de la contre-initiation.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 23:09

adamev a écrit:
...
Quand je parle des religieux ce sont ceux de poils, de barbes ou de calottes, de turbans ou de toques...

Vous pouvez y ajouter : de compas ...

Quant à vos accusations d' "autodafés de préservatifs " , il ne suffit pas d'affirmer .

Et il serait plus juste de rechercher l'origine du SIDA ( artificielle ? la question a pu être posée ) que de s'accuser mutuellement de sa propagation .

L'un des militants pour l'usage de médicaments inhibiteurs de la maladie , s'était déguisé en prêtre pour faciliter son entreprise face à l'obscurantisme des académies médicales et des pouvoirs légalement constitués ...

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 23:52

boulo a écrit:
adamev a écrit:
...
Quand je parle des religieux ce sont ceux de poils, de barbes ou de calottes, de turbans ou de toques...

Vous pouvez y ajouter : de compas ...

Eventuellement oui!

Quant à vos accusations d' "autodafés de préservatifs " , il ne suffit pas d'affirmer .

Je vais essayer de retrouver : En 1995, on a parlé d'autodafé quand le cardinal de Nairobi Maurice Otunga, a brûlé, en août, des boîtes de préservatifs en compagnie de l'imam de Jamia (en). Le 31 août 1996, il réitère devant 250 fidèles : aux boîtes de préservatifs viennent se joindre de petits livres sur le Sida et les moyens de s'en protéger12. source Wiki, les Echos...

Et il serait plus juste de rechercher l'origine du SIDA ( artificielle ? la question a pu être posée ) que de s'accuser mutuellement de sa propagation .

Pas compétent pour ça... et il s'est raconté tellement de choses sur le sujet....

L'un des militants pour l'usage de médicaments inhibiteurs de la maladie , s'était déguisé en prêtre pour faciliter son entreprise face à l'obscurantisme des académies médicales et des pouvoirs légalement constitués ...

La preuve de ça??? Suffit pas d'affirmer selon vous...


Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 07:00

D'abord , un article général sur la perte de bon sens des dirigeants de cette planète :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/23/lutte-contre-le-sida_1737146_3232.html

Pour le héros marginal de la mise au point des trithérapies , je recherche . On l'a déjà hélas oublié .

Dans l'intervalle , un ancien libelle qui peut aider à relativiser l'idée du VIH comme facteur exclusif de l'épidémie :

http://www.sidasante.com/critique/escro.htm ( à prendre avec des pincettes ; à retenir : la peur facilite le " travail " du VIH )

Une opposition plus récente et moins virulente :
http://www.sidasante.com/azt/aztindex.htm

Une découverte récente pourrait peut-être relancer l'hypothèse ummite d'un bricolage artificiel à l'origine de l'épidémie :

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/virus-du-sida-decouverte-d-un-dixieme-gene_105194


Quant à l'accusation générale contre les papes , dont Adamev se fait l'écho , il faut tout de même rappeler que la prévention absolue
contre une maladie sexuellement transmissible reste ... l'abstinence sexuelle . Irréaliste ? Soit . Mais le " réalisme " n'a jamais fait progresser l'humanité . C'est l'utopie qui joue ce rôle .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Lun 24 Oct 2016, 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn



Masculin Messages : 302
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 09:23

boulo a écrit:
il faut tout de même rappeler que la prévention absolue contre une maladie sexuellement transmissible reste ... l'abstinence sexuelle

"Croissez et multipliez" va devenir compliqué ! :mdr:

boulo a écrit:
Irréaliste ? Soit . Mais le " réalisme " n'a jamais fait progresser l'humanité . C'est l'utopie qui joue ce rôle .

"Belle" utopie, qui entraîne le décès de milliers individus par manque de "réalisme", et qui plonge leurs proches et leurs familles dans le deuil... Nous ne devons pas avoir la même définition du mot "utopie". D'autre part, souffrez que votre utopie ne soit pas l'utopie de vos semblables. D'ailleurs, à titre personnel, l'abstinence sexuelle ne constitue nullement une utopie pour moi. Ne pas confondre abstinence et chasteté...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 10:50

L'abstinence sexuelle peut être proposée comme idéal , pas imposée .

Et certain archevêque belge controversé avait bien précisé qu'entre deux maux , il faut choisir le moindre ( la contraception mécanique ) .

Mais quand on veut battre son chien , on trouve toujours un bâton . Et quand on veut disqualifier un homme , on lui trouve toujours des propos à déformer .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 12:07

Boulo : Une découverte récente pourrait peut-être relancer l'hypothèse ummite d'un bricolage artificiel à l'origine de l'épidémie :

Et vous voulez qu'on vous prenne au sérieux????
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn



Masculin Messages : 302
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 13:01

boulo a écrit:
L'abstinence sexuelle peut être proposée comme idéal , pas imposée .

Sauf que lorsque l'on est une autorité spirituelle d'une religion qui ne soufre pas que ses déclarations soient contredites le moins que ce soit, le pouvoir de "proposition" que l'on a sur ses fidèles devient tellement "imposant" que cette "proposition" se traduit pour un grand nombre d'entre eux en une "imposition" à exécuter sans état d'âme. À ceci près qu'il est facile de respecter l'interdiction du port du préservatif, mais infiniment plus difficile de respecter un impératif contre-nature d'abstinence absolue.

boulo a écrit:
Mais quand on veut battre son chien , on trouve toujours un bâton . Et quand on veut disqualifier un homme , on lui trouve toujours des propos à déformer .

Pas besoin de déformer des propos, pas besoin de chercher un bâton. La position officielle de l'Eglise sur la question est irresponsable: on ne prend pas le risque de mettre les siens en danger au nom d'un idéal mal interprété.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 15:20

:amen: siffler
Marc à l'applaudimètre vous l'emportez haut la main...
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 16:34

Vous avez oublié la fidélité entre époux comme moyen de combattre les MTS...

Indispensable moyen préconisé par NSJC lui-même.

What a Face

On en reviens au concept du «moindre mal» qui fait tant scandale chez les sépulcres blanchis des tradi catho.

Si je ne suis pas capable d'être abstinent comme célibataire;
Si je ne suis pas capable d'être fidèle si je suis en couple;
Si je ne suis pas capable de me contraindre à une discipline du contrôle des naissances de façon naturelle avec mon partenaire de vie;

Et bien, la logique est d'appliquer le «moindre mal» et de ne pas faire  «l'autruche idiote» en croyant que parce que je suis incapable et que l'Église me dit que ce n'est pas bien, de se priver de se protéger et de protéger les autres en utilisant les moyens actuels (qui ne sont pas infaillibles, faut être réaliste, on a tous des exemples) à notre disposition.

Donc, si je suis catholique, que je ne suis pas capable de m'abstenir comme célibataire du à ma faiblesse personnelle, que je trompe mon conjoint parce que je suis infidèle dû à mon péché, parce que je ne contrôle pas suffisamment les éléments du contrôle des naissances naturelles par mon manque de discipline ou mon manque de connaissance ou de vonlonté, et bien je suis un grand pécheur si je mets la vie des autres et la mienne en danger en utilisant pas ce qui permet de limiter les dégâts!

Ça ne change rien à l'enseignement pastorale de l'Église qui nous propose un chemin de sainteté pour les laïcs par l’abstinence du célibataire, la fidélité dans le couple, et la discipline du contrôle des naissances naturelles pour les familles.

Alors, il ne faut tout mélanger.

Si le monde relativise tout, c'est son problème à lui et si l'Église n'est pas de ce monde, alors, on attendra pas l'applaudissement du monde pour continuer à marcher vers le Christ.

Ce sont des enseignements catholiques qui ne concerne que les catholiques pour avoir une vie de sainteté. Si on en est incapable, on continue à demander à Dieu de nous en donner la force, et peut-être n'en seront nous jamais capable, mais en attendant, on assure et on se protège et on protège les autres...

Pour les autres non-catholiques et non-croyants, vous faites selon votre conscience, et vous nous fiche la paix avec vos jugements et vos opinions.

À quelque pas, on en a rien à cirer...


_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn



Masculin Messages : 302
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 20:15

Joli plaidoyer, mais là où le bât blesse, c'est que les 9/10èmes des fidèles catholiques romains de par le monde ne s'embarrassent pas d'une argumentation aussi poussée...

Citation :
Pour les autres non-catholiques et non-croyants, vous faites selon votre conscience, et vous nous fiche la paix avec vos jugements et vos opinions. À quelque pas, on en a rien à cirer...

C'est bien ce qui nous sépare: je ne me fiche pas de mes semblables, et je m'inquiète que certains puissent se mettre en danger à cause de prescriptions coupées de la réalité humaine. Et si vous voulez qu'on vous fiche la paix, eh bien laissez-moi vous dire que c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Qui veut asséner son point de vue à la Terre entière, sinon le Vatican?
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 20:27

La déclaration de l'IPPF insiste sur l'importance des progrès de la science. Pour combattre les MST notamment.
Mais vu comment le droit international progresse (appui juridique du lobby pharmaceutique ici), il y a peu de chance que certaines techniques scientifiques soient mises en avant.
Un exemple à propos du sida, que j'illustre avec le tube de Julie Pietri Eve lève-toi datant de 1986.
Il fut numéro un de longues semaines, au moment où le sida commençait à se répandre.
Cette chanson était comme un combat contre l'idée que la sexualité était la cause du péché et du malheur des hommes. Je dis comme car je ne sais pas si Julie Pietri pensait au sida en écrivant cette chanson, mais ce qui est sûr c'est qu'elle fut inspirée ("l´écho de ta voix est venu jusqu´à moi").
Et si les paroles évoquent l'idée d'une nouvelle ève par qui le péché serait enlevé, la mélodie elle-même a un effet thérapeutique positif à l'égard du sida.

J'ai évoqué rapidement dans un autre post ("Shiva cerne les particules") une technique mise au point par Joël Sternheimer afin d'agir sur la synthèse des protéines à partir de la connaissance de la séquence d'acides aminés leur correspondant.
A chaque acide aminé on associe une fréquence correspondant à sa masse et lorsqu'on joue la séquence des notes associée à la séquence des acides-aminés d'une protéine, un effet de résonance va favoriser, ou inhiber, la production de la protéine.
Or un virus est aussi une séquence d'acides aminés, et il se trouve que le thème d'Eve lève-toi correspond à celui du virus HIV. Ce tube du début des 'années-sida' a un effet d'inhibition sur le virus (ça n'enlève pas le virus mais rend le passage de l'état séropositif à celui de sida plus lent).




Oh femme unique, péché, désir

Pour un serpent de bible 
A brisé son empire

Bleu de l´enfer, couleur amour

Dessine sur la pierre

Les mots du premier jour 

Saveur amère d´hommes interdits

A goûté les plaisirs 

Que Dieu punit 

Oh! Cœur mortel

Eve aux yeux pâles

Délaissée par le ciel elle a mal 


Eve lève-toi et danse avec la vie

L´écho de ta voix est venu jusqu´à moi

Eve lève-toi tes enfants ont grandi

En donnant la vie je serai comme toi



Eve en musique

Fille en délire 

Pour un enfant d´Afrique

A perdu le sourire 

Eve en velours

Chagrin d´amour

Chemin du petit jour
Même plus rien
Oh! Femme future
Tous ces trésors
Le corps en aventure
Elle s´endort

Eve lève-toi et danse avec la vie
L´écho de ta voix est venu jusqu´à moi
Eve lève-toi tes enfants ont grandi
En donnant la vie je serai comme toi

Ne pleure pas
Ton histoire est là
Regarde-moi
Ta vie est en moi
Le temps s´efface

Eve lève-toi et danse avec la vie
L´écho de ta voix est venu jusqu´à moi
Eve lève-toi tes enfants ont grandi
En donnant la vie je serai comme toi

Eve lève-toi et danse avec la vie
L´écho de ta voix est venu jusqu´à moi.


https://www.youtube.com/watch?v=jPgUZCNG8Lw
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 21:06

A l'époque on parlait du "cancer homosexuel", et le public ne savait pas que le sida pouvait se transmettre aux hétérosexuels. Mais Julie Pietri l'avait anticipé à travers ses paroles, qui porte sur l'amour entre un homme et une femme, nouvel Adam et nouvelle Eve.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 21:08

Cette chanson devrait donc doublement déplaire aux partisans des droits sexuels nouveaux ouvertement pro-LGBT et soutiens objectifs de l'industrie pharmaceutique.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 21:45

Marc Hassyn a écrit:
Joli plaidoyer,

Hé bien merci.

Marc Hassyn a écrit:
mais là où le bât blesse, c'est que les 9/10èmes des fidèles catholiques romains de par le monde ne s'embarrassent pas d'une argumentation aussi poussée...

Oui, je sais, parce que la réflexion, ça nécessite un petit effort...

Marc Hassyn a écrit:
Citation :
Pour les autres non-catholiques et non-croyants, vous faites selon votre conscience, et vous nous fiche la paix avec vos jugements et vos opinions. À quelque pas, on en a rien à cirer...

C'est bien ce qui nous sépare: je ne me fiche pas de mes semblables, et je m'inquiète que certains puissent se mettre en danger à cause de prescriptions coupées de la réalité humaine. Et si vous voulez qu'on vous fiche la paix, eh bien laissez-moi vous dire que c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Moi non plus, je ne me fiche pas de mes semblable. J'approuve qu'on doivent utiliser la pastorale du «moindre mal», surtout chez les catholiques qui sont en faiblesse. Il me semble que ce soit à dimension humaine.

Mais que le monde nous disent comment doit être la morale chrétienne, c'est à ce niveau qu'on en a rien a cirer.

Marc Hassyn a écrit:
Qui veut asséner son point de vue à la Terre entière, sinon le Vatican?

Sortez de vos illusions.

Le Vatican est en charge du salut des âmes. Il n’assène pas son point de vue et n'a pas de pouvoir législatif.

Vous pouvez vous boucher les oreilles sans problème.

Parlant d'asséner son point de vue, c'est pas chez vous qu'on veut légiférer pour interdire la dissuasion du recourt à l'IVG sur internet?

C'est pas ça qu'on appelle asséner son point de vue?

IVG : derrière le « délit d'entrave numérique », une entrave à la liberté d'expression

What a Face


_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 23:12

Une chose est le délit d'opinion une autre est le délit de mensonge concernant l'IVG et/ou la contraception répandu par tout ce que la cathoclique compte de pro-vie.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 23:38

L'Église doit une fois pour toute approuver la contraception, car bibliquement ce ne fut jamais interdit.
C'est le refus perpétuel d'engendrer qui l'est.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 24 Oct 2016, 23:54

adamev a écrit:
Boulo : Une découverte récente pourrait peut-être relancer l'hypothèse ummite d'un bricolage artificiel à l'origine de l'épidémie :

Et vous voulez qu'on vous prenne au sérieux????

Je ne veux rien du tout et je ne sais pas . Je me fais l'écho d'une affirmation étonnante d'un épistolier , que j'ai qualifiée d' hypothèse  .

Quant à votre mépris ( voire hargne ) à mon endroit , je vous ai assez signifié que je n'en avais cure . Vous avez été pris en flagrant délit de malhonnêteté intellectuelle . Et si j'ai pensé un moment à vous faire un procès , ce n'était au fond pas pour moi , c'était pour le forum .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 04:04

adamev a écrit:
Une chose est le délit d'opinion une autre est le délit de mensonge concernant l'IVG et/ou la contraception répandu par tout ce que la cathoclique compte de pro-vie.

Mensonge? Vraiment?

Le Figaro a écrit:
Si, aujourd'hui, Laurence Rossignol veut lutter contre les sites opposés à l'avortement, plutôt que de les sanctionner pénalement, elle devrait s'interroger sur la raison de leur existence, et elle est simple: la seule information officielle est univoque, unilatérale. Elle n'est pas neutre non plus, elle vante l'avortement. Elle supprime même toute information sur les alternatives à l'avortement. Ce n'est certes pas cette fois la responsabilité de Laurence Rossignol mais alors que la loi Veil prévoyait (c'était l'article L. 162-3 du Code de la Santé Publique) que le médecin remette à la femme qui vient le voir un dossier-guide qui mentionnait aussi une information, sur les possibilités d'accueil de l'enfant, d'aides à la mère, et sur les associations susceptibles de l'héberger, cette information a été supprimée, subrepticement, par ordonnance, en 2000. Les femmes ne sont donc plus informées sur les alternatives possibles à l'avortement. On vante leur choix, on vante leur liberté, mais c'est un choix contraint, dont on a supprimé un terme.


Vous, le grand défenseur de «Liberté, Égalité, Fraternité», c'est la liberté à sens unique que vous défendez?

Ça m’étonne de votre part... parce que la liberté, c'est aussi la liberté de choisir de façon éclairée...

Et il n'y a rien de catoclique là-dedans pourtant.

Mais bon... un peu d'opacité pour s'assurer du triomphe de l'idéologie, j'imagine que c'est le prix à payer, quitte à en enfumer quelque-uns. On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, n'est-ce pas?

Mr.Red

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 07:59

adamev a écrit:
Une chose est le délit d'opinion une autre est le délit de mensonge concernant l'IVG et/ou la contraception répandu par tout ce que la cathoclique compte de pro-vie.

Par cette phrase, vous vous condamnez vous-même en niant la détresse de milliers de femmes et en refusant toute information sur leur vécu.


Matthieu 23, 32 Eh bien! vous, comblez la mesure de vos pères!
Matthieu 23, 33 "Serpents, engeance de vipères! comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la géhenne?


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 12:32

Il s'agit en plus d'une grave diffamation , vague , non étayée , et si générale qu'elle peut inclure les services catholiques d'aide à l'adoption .
Intolérable .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mar 25 Oct 2016, 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 12:33

On veut cacher le syndrome post-avortement, pourtant, il est bien réel:

https://www.youtube.com/watch?v=u4T0sUu86KA

https://www.youtube.com/watch?v=JSNlQxlSEgE

Ce sont les conséquences dans cette vie, mais il y en a aussi après:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 12:51

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Une chose est le délit d'opinion une autre est le délit de mensonge concernant l'IVG et/ou la contraception répandu par tout ce que la cathoclique compte de pro-vie.

Par cette phrase, vous vous condamnez vous-même en niant la détresse de milliers de femmes et en refusant toute information sur leur vécu.


Matthieu 23, 32 Eh bien! vous, comblez la mesure de vos pères!
Matthieu 23, 33 "Serpents, engeance de vipères! comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la géhenne?

Jérémie 7:26
Mais ils ne m'ont point écouté, ils n'ont point prêté l'oreille; Ils ont raidi leur cou Ézéchiel 11:19 J'ôterai de leur corps le coeur de pierre, Et je leur donnerai un coeur de chair Afin qu'ils suivent mes ordonnances, Et qu'ils observent et pratiquent mes lois; Et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.…
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 14:33

Vous êtes dans le mensonge et le déni de vérité.
Il suffit d'aller sur le site dédié du gouvernement pour voir la rubrique "où s'informer" qui fait état des solutions alternatives, des risques...
Dans ma commune 10 000h, certes de gooooche, il y a au moins 6 points dans lesquels il est possible de s'informer sur l'IVG (hôpital local, centre d'action sociale, maison des assocs...)
Tous les médecins de la ville (sauf un qui ne veut entendre parler ni de contraception ni d'IVG) diffusent cette même info dans leur cabinet.
Mon médecin référent (et ses associés tous bons cathos) lorsqu'il reçoit une gamine lui demandant la pilule commence par lui expliquer le fonctionnement du préservatif et les inconvénients de la pilule en lui disant que si son mec refuse le préso il est sans doute meilleur pour elle de s'en séparer. Lorsqu'il reçoit une femme mariée ou en couple qui lui annonce qu'elle est enceinte pour la nième fois je peux affirmer pour l'avoir appris de l'une d'elle qu'il lui passe un savon avant de l'envoyer à l'hôpital si elle en exprime la volonté. Et je vous raconte pas l'avoinée qu'il passe au bonhomme en lui expliquant maquette à l'appui l'usage du préso. Il peut se le permettre il a vu naître presque tous ses patients. Ca râle mais ça écoute.

Pour ma part pas grand chose à faire des radotages d'un autre âge où on ne savait pas grand chose des mécanismes de la sexualité et de la procréation (sauf les femmes qui savaient déjà très bien comment "faire passer".).

Quant à vos avis...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 14:39

boulo a écrit:
Il s'agit en plus d'une grave diffamation , vague , non étayée , et si générale qu'elle peut inclure les services catholiques d'aide à l'adoption . Intolérable .

Boulo : En parlant de cathoclique je ne savais pas que vous vous y comptiez.
La cathoclique ce n'est pas la grande majorité des catholiques romains et encore moins des services spécialisés dans l'adoption (qui même si je n'en partage pas l'idéologie font du bon boulot).
Vous êtes dans la diffamation. Intolérable ( mort de rire ).
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 15:26

Je viens mettre mon grain de sel et, on s'en doute, affirmer que ce que dit adamev est vrai : dans mon village, le médecin qui a pris sa retraite est remplacé par un médecin de la Marine (en retraite mais encore assez jeune)

Il y a des affiches où "en parler à votre médecin", en plus des tracts.

J'ai vu la même chose l'autre jour à l'hôpital où j'accompagnais une jeune femme pour sa visite prénatale.

Et même dans la salle d'attente du laboratoire d'analyses.

Ceux qui disent que les avortements sont automatiques ne savent pas de quoi ils parlent. Et quant à la pilule, comme le dit adamev, la fille qui en parle à son médecin ou à une sage-femme, apprend souvent les dangers pour sa santé.

Et je sais que celui qui a pris sa retraite demandait à la fille de venir avec son copain pour en parler ensemble. Il était athée.

Mais bon, il y en a toujours qui savent mieux que les autres !!


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 15:46

Merci Espérance... vous allez encore vous faire traiter de tous les noms...
Attention à me fréquenter, sur le forum, vous mettez en jeu vos chances de salut...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 15:57

Un supplément dans les fables de Lafontaine: L'autruche et le dindon.

D'ailleurs je suis surpris que vous vous abstenez d'y mettre votre langue sale dans ce topic justement
créé par Espérance: France : journée de prière pour les victimes d'abus sexuels... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 16:11

La soi-disant théorie du genre est décidément mise à toutes les sauces.

En Colombie certains sont même parvenus à l'utiliser - de façon tout aussi mensongère qu'en France ou d'autres pays européens - pour enrayer le processus engagé pour mettre un terme à un demi-siècle de conflit armé avec les FARCs. Des menteurs n'ont rien trouvé de mieux que de prétendre, contre le faits, que la signature de l'accord entre le gouvernement impliquait que la "théorie du genre" serait imposée en Colombie : http://www.slate.fr/story/126782/theorie-genre-non-paix-colombie-autopsie-mensonge
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 16:22

Espérance a écrit:
Spoiler:
 


Ce n'est pas de cela qu'on parle mais du site gouvernemental. Montrez moi la page où ce site parle du syndrome post avortement et propose aux femmes une solution autre que l'avortement?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 16:54

Les femmes ne lisent certainement pas ces sites (et moi non plus). Elles sont obligées d'aller voir un médecin, qui les envoie la plupart du temps voir une conseillère conjugale...

La détresse des jeunes filles m'a toujours interpellée et comme c'est souvent papa-maman qui décident pour elles, dans les milieux "très catholiques", cela se fait dans la discrétion la plus complète... et cela m'écoeure.

Un site gouvernemental, comme n'importe quelle loi, on n'est pas obligés quand même de l'appliquer.

Celui-ci par exemple minimise, mais c'est au médecin (et aux parents) d'expliquer à leur enfants ce qu'ils risquent et d'accepter les "quand dira-t-on" !!! si la fille veut garder son bébé.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1295
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 17:16

Le traumatisme post-avortement est un sujet tabou en France (cf. Sabine Faivre, IVG et traumatisme, la recherche en panne, Libertépolitique.com, 5 février), mais il y a de nombreuses études en pays anglo-saxons depuis quinze ans qu'on ne peut ignorer [1]. Voici une synthèse de 112 articles parus de 1985 à 2002 dans 43 revues médicales de haut niveau scientifique en provenance de Grande-Bretagne, États-Unis, Finlande, Canada, Belgique, Danemark, Australie. Au-delà des témoignages, la réalité objective est accablante.

L'EXISTENCE d'un traumatisme post-avortement, en tant que traumatisme consécutif à une interruption volontaire de grossesse, commence à être bien connue des médecins gynécologues-obstétriciens ainsi que des psychiatres. La connaissance de ce traumatisme repose actuellement en France sur les témoignages de femmes ayant subi un avortement, comme ceux produits par exemple par l'émission TV "Ça se discute" du 13 février 2002.

Ces témoignages sont inestimables, même si les éléments recueillis sont forcément très subjectifs. D'autre part, il est bien connu aujourd'hui que les femmes ayant subi un avortement sont d'autant plus réticentes à en parler que le traumatisme subi a été plus important. Rappelons-en cependant quelques-uns parus dans la presse :
http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Enquete-sur-le-traumatisme-post-avortement


Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 18:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Spoiler:
 

http://ivg.social-sante.gouv.fr/decryptage-des-idees-recues-sur-l-ivg.html

Ce n'est pas le sujet car ici on s'adresse à des femmes qui ont pris la décision d'avorter. Et la très grande majorité des femmes savent qu'elles peuvent accoucher sous X. De plus on ignore ce qui se dit dans le secret des cabinets de consultation.

Et personne ne soutient que l'IVG soit un acte anodin et sans risque.


Dernière édition par adamev le Mer 26 Oct 2016, 10:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 18:53

Ce n'est pas de cela qu'on parle mais du site gouvernemental. Montrez moi la page où ce site parle du syndrome post avortement et propose aux femmes une solution autre que l'avortement? [/quote]

http://ivg.social-sante.gouv.fr/decryptage-des-idees-recues-sur-l-ivg.html

:beret: "Il n'y a PAS de séquelles psychologiques post avortement", nous dit cet homme en blouse blanche à l'air paisible".
Spoiler:
 

Donc les centaines de milliers de témoignage inverse sont faux ???

Fermons le banc et interdisons tout avis contraire. rambo

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mar 25 Oct 2016, 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 18:54

Il ne faut pas éviter la discussion sur ce point.

C'est tout de même contradictoire que le fait de légiférer pour faire la chasse aux sites opposés à l'avortement et que de retirer toute informations sur les alternatives à l'avortement sur les sites gouvernementaux soit bien vu par qui que ce soit...

Pour être libre, il faut être informé. Il me semble. C'est la moindre des choses.

Mais bon. On doit être d'un autre âge que de penser qu'au strict minimum, on devrait donner TOUTE l'information pour faire un choix éclairé.

Que de contradiction pour imposer son idéologie...

neutral

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 19:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Spoiler:
 

Qu'il demande à des femmes ayant avorté ce qu'elles en pensent...

Ou à ces médecins avorteurs repentis:

http://fr.aleteia.org/2013/10/01/avortement-un-repenti-depose-ses-instruments-aux-pieds-du-pape/

http://leblogdejeannesmits.blogspot.ca/2009/03/daniel-hamiche-et-yves-daoudal-ont.html

http://associationgerminal.e-monsite.com/blog/des-medecins-ont-decide-d-arreter-de-pratiquer-des-avortements.html
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 19:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Donc les centaines de milliers de témoignage inverse sont faux ???

Je n'ai jamais entendu dire que c'était une partie de plaisir.

Pas de séquelles psychologiques?  Réellement?

Des nuits entières à pleurer, et il n'en reste rien?

Hé ben...

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 19:07

L'assoiffé a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Donc les centaines de milliers de témoignage inverse sont faux ???

Je n'ai jamais entendu dire que c'était une partie de plaisir.

Pas de séquelles psychologiques?  Réellement?

Des nuits entières à pleurer, et il n'en reste rien?

Hé ben...

Bien sûr que ces témoignages sont vrais et c'est justement parce que cette vérité appuie profondément sur l'âme de millions de femmes que le gouvernement veut les cacher.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 25 Oct 2016, 19:09

Les féministes catégorie amazones (les pures et dures) qui crient au choix pour leur corps, n'en ont pas de séquelles... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 07:53

adamev a écrit:
boulo a écrit:
Il s'agit en plus d'une grave diffamation , vague , non étayée , et si générale qu'elle peut inclure les services catholiques d'aide à l'adoption . Intolérable .

Boulo : [...].

Il y a longtemps que je n'écoute plus vos sarcasmes et que je n'ai cure de votre animosité à mon égard .

J'ai bien compris que vous étiez un malade de la polémique  . Il est peut-être encore temps de vous faire soigner . Mais dépêchez-vous , si j'en crois vos propres confidences .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 10:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Spoiler:
 

Comme d'hab vous mentez effrontément : Ce que dit le médecin c'est qu'il y a des femmes qui vivent mal l'avortement (et on peut les comprendre) et d'autres qui le vivent plutôt bien. En termes statistiques (loi de gauss) ça veut dire  20% plutôt bien et 20% plutôt mal. Entre les deux 60% plutôt indifférentes. C'est bien sûr à vérifier.

Et personne n'oblige à faire une IVG... ni ne soutient que cela soit anodin et sans risque.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 10:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Spoiler:
 

Je n'ai jamais lu nulle part que les lois gouvernementales s'occupent de l'âme des femmes...
et les femmes en détresse, parce que même les prostituées qui doivent se faire avorter le sont, s'inquiètent de savoir si elles sont encore dans le temps ou pas.

J'ai connu un "cas" où la femme avait menti et elle a réussi quand même à ... 13 semaines.

Je lui avais proposé d'accoucher sous X, elle a refusé, car elle ne voulait pas que son mec sache qu'elle était enceinte.

Je pense que tous les cas sont différents et que ça a toujours existé ! Au moins, maintenant, c'est fait dans l'hygiène et elles n'en meurent plus.

Des infirmières m'en signalent parfois et j'ai toujours une certaine appréhension à aller voir une femme qui vient d'avorter (elle reste quelques heures dans une chambre). TOUTES, je les trouve en larmes, parfois elles refusent de parler, mais si elles parlent, c'est toujours une histoire dramatique.
Que dire ? sinon, prier pour elle...

En tout cas, on ne peut pas dire que le personnel soit très chaleureux avec elles !!! ce qui ajoute à leur détresse.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 10:43

Pour aller un peu plus loin : si on prend la peine de parcourir les sites qui évoquent les suites de l'IVG on constate que la très grande majorité des femmes subissant un syndrome post IVG sont des femmes à qui l'IVG a été imposé par l'environnement familial ou social...

Le problème pour se faire une idée juste de la question réside dans l'absence d'études ciblées et crédibles. Il est dès lors facile de prendre quelques cas isolés pour les monter en épingle. Ce que ne se privent pas de faire les mouvements pro-vie.

Comme l'écrit Espérance au sujet des femmes qu'elle peut voir "... si elles parlent, c'est toujours une histoire dramatique." Alors que peut bien recouvrir le silence des autres???
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 10:49

Espérance a écrit:
...

Je pense que tous les cas sont différents et que ça a toujours existé ! Au moins, maintenant, c'est fait dans l'hygiène et elles n'en meurent plus.

...

Probablement vrai en général mais il reste hélas les exceptions des gynécologues maladroits . Dans un des témoignages cités plus haut , le père Edson Rodrigues raconte la conversion d'un médecin avorteur dont la fille est décédée au cours d'un avortement pratiqué par un confrère .

Il faut bien reconnaître que la plupart des partisans de l'avortement comme un droit des femmes , cherchent à banaliser cet acte .


_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 11:00

adamev a écrit:
Pour aller un peu plus loin : si on prend la peine de parcourir les sites qui évoquent les suites de l'IVG on constate que la très grande majorité des femmes subissant un syndrome post IVG sont des femmes à qui l'IVG a été imposé par l'environnement familial ou social...

Le problème pour se faire une idée juste de la question réside dans l'absence d'études ciblées et crédibles. Il est dès lors facile de prendre quelques cas isolés pour les monter en épingle. Ce que ne se privent pas de faire les mouvements pro-vie.

Comme l'écrit Espérance au sujet des femmes qu'elle peut voir "... si elles parlent, c'est toujours une histoire dramatique. Alors que bien recouvrir le silence des autres???

Moi, c'est une étude officielle sur "le milieu familial" que j'aimerais bien voir. Je le fais dans mon coin de bretagne, avec une amie protestante qui est infirmière, mais nous sommes limitées aux hôpitaux, pas aux cliniques... Et déjà là, le nombre de femmes qui avortent parce que poussées par la famille est déjà bien impressionnant !

Le directeur de l'hôpital et certains membres du clergé sont au courant et ont une peur bleue qu'on en parle à un journal local... ce qui nous amuse bien...

Par contre, mon amie m'a signalé hier une jeune fille enceinte de 14 ans, d'une fratrie de 8 enfants. Elle est venue voir la gynéco avec sa maman pour "savoir" et quand elle a eu confirmation positive, elle s'est tournée vers sa maman assez inquiète... Cette dernière lui a dit "bon, hé bien, on s'arrangera, un de plus et c'est tout..." La gamine demande à sa mère "et papa, qu'est-ce qu'il va dire ?" la maman a répondu "ça, ma fille, il fallait y penser avant".
Famille ouvrière, le papa vient de perdre son emploi, aucun enfant n'est baptisé, mais ça fait chaud au cœur quand même quand on rencontre des gens ainsi !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 11:01

boulo a écrit:
[spoiler]
Espérance a écrit:
...

Je pense que tous les cas sont différents et que ça a toujours existé ! Au moins, maintenant, c'est fait dans l'hygiène et elles n'en meurent plus.

...

Probablement vrai en général mais il reste hélas les exceptions des gynécologues maladroits . Dans un des témoignages cités plus haut , le père Edson Rodrigues raconte la conversion d'un médecin avorteur dont la fille est décédée au cours d'un avortement pratiqué par un confrère .

Il faut bien reconnaître que la plupart des partisans de l'avortement comme un droit des femmes , cherchent à banaliser cet acte .[/b]


quand il y a un acte chirurgical, il y a toujours un risque, même pour une appendicite.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Hieronymus



Masculin Messages : 312
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 26 Oct 2016, 11:34

Tout cela est particulièrement abjecte car nous vivons aujourd'hui dans une société qui a comme mot d'ordre à l'endroit des jeunes un double impératif :

-Il faut avoir une vie sexuelle ! Impérativement et le plus tôt possible. Oula tu as 18 ans et tu es puceau, bouh le nul !

-Il faut refuser les conséquences naturelles d'un acte sexuel : contraception obligatoire, et si ça ne marche pas avortement.

La détresse des jeunes filles, victimes de cette société folle, et de son discours de "libération" sexuelle qui en réalité fragilise les femmes et principalement elles, est une réalité.

Pour ma part je me souviens très bien d'une jeune fille, rencontrée par hasard un soir d'hiver dans un train. Probablement parce qu'elle se sentait seule et avait un peu peur elle s'est installée près de moi et nous avons parler. Elle avait à peine 18 ans et m'expliquait sa vie, son copain actuel qui ne la respecte pas, se moque d'elle, mais qu'elle n'ose pas quitter de peur d'être seule. Seule oui, car avant elle avait un autre petit ami, seulement voilà elle était tombée enceinte. Elle voulait garder l'enfant. Mais tout son entourage était contre elle.

Le petit ami l'a quitté, et ses parents lui ont mis un ultimatum "si tu n'avortes pas, nous ne t'aiderons pas". Alors, la mort dans l'âme, elle a avortée. Dans les semaines qui ont suivi elle était totalement déprimée, se détestait elle même. Elle a fait une tentative de suicide. Elle s'en est sortie. Maintenant elle prend des médicaments. Elle continue à fréquenter un homme mauvais parce que c'est ça ou rien et que de toute façon personne ne se préoccupe de ce qu'elle veut vraiment.

Voilà la société actuelle, voilà la libération sexuelle, la libération de la femme. La contraception et l'avortement ont diminué la dignité de la femme comme jamais. Désormais elles ne sont plus que des "machines à faire l'amour" dont on use avant de les jeter (l'expression n'est pas de moi elle est du général de Gaulle).

Ces faux amis des femmes me font bien rire. Ceux qui me traitent de macho, de coeur sec aussi. Etre attaché à la loi de Dieu c'est surtout savoir que c'est elle qui apporte le vrai bonheur aux âmes, la vraie consolation aux affligés. La compromission n'apporte que la mort.
Revenir en haut Aller en bas
 
La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)
» Une religion sans Dieu. Les Droits de l’Homme contre l’Evangile !
» Déclaration Universelle des Droits de l'Homme - Article 18
» Les plantes médicinales bientôt interdites dans L'UE
» Préparer le DELF B1 et B2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: