DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Erkos



Messages : 536
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 10:34

Grâce au droit romain le pater familias avait le pouvoir et vie ou de mort sur ces femmes (fille et femme)
Grâce aux droits maçonnique, la femme a le droit de vie ou de mort sur son enfant jusqu’à la fin de la 12ème semaine de grossesse

Quand à nos supposé fixette sur le viol, pour ma part c'est que souvent les gens légitime le droit à l'avortement par les filles violé ce qui est (comme vous l'avez dit) tout à fait périphérique par rapport aux avortements de conforts (mon corps mon choix mon meurtre)

Quand à la faiblesse de la réponse des fidèles c'est aussi inscrit au fondement de notre Sainte Religion. Il y a aussi tout un tas de fidèle (que je connais) qui vive pleinement l'évangile et les commandements de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 11:03

Erkos a écrit:
Grâce au droit romain le pater familias avait le pouvoir et vie ou de mort sur ces femmes (fille et femme)

Ah l'heureux temps selon vous qui refusez aux femmes le droit de choisir le moment d'être mères, qui leur refusez le droit à la contraception sous toutes ses formes....

Grâce aux droits maçonniques, la femme a le droit de vie ou de mort sur son enfant jusqu’à la fin de la 12ème semaine de grossesse

Droits pseudos "maçonniques" qui ont été unanimement approuvés par les assemblées élues... contre l'avis de vos papes et de leurs épiscopes...  (pour l'IVG et la contraception)

Quand à nos supposé fixette sur le viol, pour ma part c'est que souvent les gens légitime le droit à l'avortement par les filles violé ce qui est (comme vous l'avez dit) tout à fait périphérique par rapport aux avortements de conforts (mon corps mon choix mon meurtre)

C'est bien pourtant ce que vous avez fait dans un de vos posts ci-dessus.

Quand à la faiblesse de la réponse des fidèles c'est aussi inscrit au fondement de notre Sainte Religion. Il y a aussi tout un tas de fidèle (que je connais) qui vive pleinement l'évangile et les commandements de Dieu.

Personne ne leur nie ce droit sauf à em...r le monde avec leur prétention à l'imposer à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 12:43

boulo a écrit:
Seulement 6 injures dans vos mises au point sur l'avortement , Adamev ! Je suis étonné . Le " Progrès " existerait-il quand même un peu ?

Je note qu'Aristote a parfaitement résumé votre position sur l'avortement .

Il faut noter que la question du " droit à l'avortement " n'est qu'une sous-question de celle du titre .

Vous rejetez la chasteté comme " utopie catholique " . Faut-il vous rappeler le côté fonctionnel des utopies ?

Boulo, je préfère vous répondre à vous, mais je ne vois pas d'injures dans ce que dit adamev concernant l'avortement (je n'ai peut-être pas tout lu).

Vous avez à peu près notre âge, vous avez connu les "faiseuses d'anges" qui pratiquaient dans "le secret" et ça réussissait ou non... mais bien souvent, c'était l'hémorragie et la mort de le femme...

Si les parents avaient les moyens, ils envoyaient leur fille en Angleterre (ou chez une "cousine bretonne") le temps d'accoucher et ce que devenait l'enfant, personne ne s'en souciait pas... C'était des gens BCBG, plus cathos que le pape et jamais personne n'a regretté ce choix imposé.
La loi Veil a au moins permis à ces jeunes femmes (certaines  n'ayant pas 15 ans)  que cela puisse se faire dans une certaine hygiène.

Quant au "contraceptif naturel", j'ai encore constaté la semaine dernière que ça ne fonctionnait pas : la gamine a cru pouvoir avoir sa première expérience avec son petit ami 3 jours avant ses règles... et au bout de 2 mois, elle s'est inquiétée... L'avouer à papa et maman a été terrible, car toute la famille TRES catholique, a exigé l'avortement, pris RV et ce que "cela se fasse sans bruit"... Seulement, "du bruit", la fille en a fait, j'étais hospitalisée et ai demandé à un infirmier qui sanglotait ainsi... Très gêné parce que ça relève du secret professionnel, il m'a dit que la fille refusait l'avortement... 14 ans...

J'ai demandé pour aller la voir, j'ai appris de sa bouche toute son histoire : histoire d'amour comme je pense chacun a connu cela dans sa vie (enfin, moi je n'avais pas 14 ans !), mais elle se sentait responsable de s'être trompée de date pour ses règles !

Elle ne regrettait pas de s'être donnée à un jeune homme un peu plus âgé qu'elle et c'est elle qui était tellement sûre de ce que sa mère lui avait dit sur les dates "où il n'y avait pas de danger", qui a refusé le préservatif. C'était pour lui aussi la première fois...

Je lui ai conseillé de demander une assistante sociale et de demander à aller dans un foyer. J'avoue que j'avais bien envie de la prendre chez moi... mais j'aurais en plus été accusée d'enlèvement de mineure... sachant qui est le père de la jeune fille...

Comment cela s'est terminé, je n'en sais rien, mais accuser les "non catholiques" d'avoir recours à l'avortement est faux, cela se fait dans le silence (en général) et très tôt le matin. Un peu pâlotte, la demoiselle est mise en repos quelques jours et plus personne n'en parle...

Pour elle, j'espère que l'infirmier a fait le nécessaire pour qu'elle ait vu une assistante sociale.

Et qu'on ne vienne pas me dire que "dans le temps", à 14 ans, les filles restaient "sages"... il y avait en plus, "dans ce temps là, le droit de cuissage...





Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 22:41

Espérance:
 

Merci Espérance pour le témoignage, franchement très intéressant. C'est vrai que l'expérience nous en apprend, je ne peux que le reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 22:55

Adamev,

La science moderne : c'est pitié de l'invoquer comme si elle avait réponse à tout. Elle ne pourra jamais répondre aux questions existentielles les plus profondes, qui tiennent à cœur. Et ceux qui justifient tout par cette science oublient qu'il y eu un "avant" la science moderne, et des réponses apportées à ce moment-là à de telles questions, autrement plus essentielles à l'homme et à son progrès.

Par ailleurs, vous avez tort de placer la morale du côté du subjectif. Car ainsi vous détruisez en soi la morale, en la séparant de la vérité. Enfin, si la morale était subjective, je ne vois pas en quoi il serait justifiable de condamner qui que ce soit, un Hitler, un Himmler et un Staline. Après tout, leur morale leur donnait bonne conscience, mais au nom de quoi pourriez-vous le leur reprocher, si la morale est bel et bien subjective, comme vous le soutenez ? Vous me reprochez de ne pas être sérieux, vous me reprochez mes c..., vous devriez avant tout relire vos propres post, ils sont éloquents !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 23:05

Espérance a écrit:
...

Boulo, je préfère vous répondre à vous, mais je ne vois pas d'injures dans ce que dit adamev concernant l'avortement (je n'ai peut-être pas tout lu).

Vous avez à peu près notre âge, vous avez connu les "faiseuses d'anges" qui pratiquaient dans "le secret" et ça réussissait ou non... mais bien souvent, c'était l'hémorragie et la mort de le femme...

...

Merci pour le témoignage , Espérance . Vous pensez bien que j'en ai connu d'autres du même genre dans mon existence .

Je n'ai encore jamais donné ici ma position personnelle sur les lois autorisant l'avortement dans certaines conditions .

Ce qui explique que je n'accepte pas l'accusation d' " imbécillité " proférée par Adamev à mon endroit , ni celle de " c.onneries " ,  " sottises "  etc à l'attention d'autres forumeurs . J'ai bien comptabilisé 6 injures .

Ce grossier personnage devrait d'urgence apprendre les techniques de la communication sans violence .

Pour le reste , il n'essaye jamais de comprendre en profondeur ce que j'exprime ( le côté " fonctionnel " de l'utopie de chasteté , par exemple ) mais il y a longtemps que je n'attends plus rien des échanges avec lui .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Sam 08 Oct 2016, 05:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 07 Oct 2016, 23:15

aristote a écrit:
Adamev,

La science moderne : c'est pitié de l'invoquer comme si elle avait réponse à tout. Elle ne pourra jamais répondre aux questions existentielles les plus profondes, qui tiennent à cœur. Et ceux qui justifient tout par cette science oublient qu'il y eu un "avant" la science moderne, et des réponses apportées à ce moment-là à de telles questions, autrement plus essentielles à l'homme et à son progrès.

Il y a eu Adam et Eve tirée de sa côte... puis le po cause de tout... et la suite de dogmes irréalistes.

Par ailleurs, vous avez tort de placer la morale du côté du subjectif. Car ainsi vous détruisez en soi la morale, en la séparant de la vérité. Enfin, si la morale était subjective, je ne vois pas en quoi il serait justifiable de condamner qui que ce soit, un Hitler, un Himmler et un Staline. Après tout, leur morale leur donnait bonne conscience, mais au nom de quoi pourriez-vous le leur reprocher, si la morale est bel et bien subjective, comme vous le soutenez ? Vous me reprochez de ne pas être sérieux, vous me reprochez mes c..., vous devriez avant tout relire vos propres post, ils sont éloquents !

A votre liste vous auriez pu ajouter Franco, Salazar, Pinochet, Videla... Pol Pot, Mao.... quelques papes et évêques... plus fous les uns que les autres... qui pensaient détenir la vérité et agir au nom de la morale... La leur évidemment.
Voyez aujourd'hui il n'est pas immoral à Putine de détruire Alep et ses habitants pour mettre fin à une dissidence opposée au régime. Pas plus qu'il n'a été immoral aux USA d'invoquer des armes terrifiantes pour détruire l'Irak... J'allonge la liste???
Qui donc a dit que vérité de ce côté des Pyrénées est erreur de l'autre côté.

A la différence de la morale le droit est objectif. Ainsi celui des femmes à décider elles-mêmes du moment pour elles d'être mères et pour cela d'utiliser les moyens de contraception à leur disposition... quoi qu'en pensent les encalottés de tous poils. A preuve ce qui vient de se passer en Pologne où les femmes ont fait reculer le gouvernement qui pour des raisons de morale idéologique voulait restreindre leur droit à la maîtrise de leur corps. Le droit est objectif parce qu'il est, au moins dans nos pays, l'expression du peuple à travers la loi. Et pour le peuple le droit naturel n'est pas forcément celui des calotins de toutes espèces (même s'il se peut qu'ils se rencontrent).

Finalement vous ne réfléchissez pas plus loin que le bout de votre nez...
Avant de vous la jouer "monsieur moi je sais" prenez donc quelques années...
Et restez dans le sujet SVP
.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 04:19

" A la différence de la morale , le droit est objectif " , nous assène Adamev .

Ce n'est pas du tout l'avis des philosophes du " Genre " .

Ce qui nous ramène indirectement au sujet .

Marie-Joseph Bertini :

" Par ordre symbolique , il faut entendre l'ensemble des lois , règles , normes , interdits et tabous gouvernant et codifiant les stratégies de sociabilité censées exprimer par extension les fondamentaux universels de l'espèce humaine .

Ce qu'il nous faut dès lors tenter de comprendre , c'est le mécanisme même de l'ordre symbolique et des objectifs autoritaires qu'il sert . Car l'ordre symbolique a ses thuriféraires et ses cerbères et nul ne s'attaque à lui impunément .

Si la philosophie à coups de marteau a un sens , c'est ici qu'elle se doit d'opérer .
[...] le franchissement des limites représentées par l'ordre symbolique est aujourd'hui la seule voie d'accès à une nouvelle Weltschauung , à une représentation inédite du monde . [...]

[...] " la butée mentale " des sociétés humaines permet de barrer la voie à des questionnements essentiels hors desquels les femmes resteront éloignées pour toujours d'une authentique participation au projet humain , projet dont le pouvoir politique n'est que l'un des nombreux avatars .
Les représentations culturelles de la reproduction biologique de l'espèce ont longtemps permis d'écarter les femmes de ce projet humain aussi sûrement que la Loi salique et les discours dénégateurs qui l'accompagnaient .

Au fond , si la nature avait vraiment voulu inclure les femmes dans l'Histoire , [... un] chiasme masculin-féminin n'aurait autorisé aucune des postures arrimées sur la fameuse valeur différentielle des sexes et ses conséquences .

Mais nous savons bien que la nature n'existe pas et que les cultures parlent pour elle . Dès lors comment résoudre le problème posé par cette inquiétante dissymétrie autrement que par une mise à l'écart systématique des femmes ? [...]

L'ordre symbolique et ses multiples aspects ( couple production-reproduction , logocentrisme , logique binaire , naturalisation des normes , invention de la psychanalyse , de l'Histoire , de la psychologie , des technologies de la procréation , grands récits du secret et du sacré ... ) sont là pour maintenir cette rassurante continuité . "

(" Ni d'Eve ni d'Adam - Défaire la différence des sexes " , Max Milo , 2009 , - introduction : pp 11-13 ) .


Ce discours féministe radical ne reconnaît ni " la nature " ni " l'objectivité du droit " .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 10:04

Boulo et le salmigondis....
Vous confondez le droit dans ses universaux et ses applications dans l'ordre social.
Depuis quand un auteur... représente-t-il à lui seul l'ensemble de la pensée???

Allez donc lire ou relire les articles relatifs aux fondements du droit...
Google est ton ami...
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 12:50

Boulo, merci pour le texte ! thumleft

Marie-Joseph Bertini parle d'ordre symbolique pour désigner cet ordre qui définit la nature humaine. Encore une fois, les jugements font l'objet de soupçons, précisément parce qu'il sont "jugements" relevant de cet ordre. Ils n'ont aucune valeur de vérité une fois rattachés à cet ordre symbolique. Comme si cet ordre était symbolique ! Il faudrait déjà le prouver ! Et je l'attends au tournant, pour nous démontrer preuves à l'appui que nous ne sommes pas des êtres sexués.. ..dont la signification trouve sa plénitude dans la vie conjugale et son prolongement naturel, l'union sexuelle et la procréation.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 16:57

aristote a écrit:
.. ..dont la signification trouve sa plénitude dans la vie conjugale et son prolongement naturel, l'union sexuelle et la procréation.

.... dont la signification trouve sa plénitude dans la vie conjugale et ses prolongements naturels : l'union sexuelle, et, éventuellement, la procréation...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 17:00

adamev a écrit:
aristote a écrit:
.. ..dont la signification trouve sa plénitude dans la vie conjugale et son prolongement naturel, l'union sexuelle et la procréation.

.... dont la signification trouve sa plénitude dans la vie conjugale et ses prolongements naturels : l'union sexuelle, et, éventuellement, la procréation...

à mon âge, cela me fait un peu sourire (beaucoup même) ! heureusement qu'il y a "éventuellement, la procréation" Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 18:25

C'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 23:03

boulo a écrit:
Spoiler:
 
Bien vu! Moi je suis un "bolchévique"  pour lui mais ça doit pas etre une injure pour certain... mais il y a une  vraie souffrance cachée derrière une agression verbale  donc je lui pardonne ...
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Sam 08 Oct 2016, 23:58

Adamev,

mais bon sang vous invoquez le droit des femmes à la maîtrise de leurs corps ? Vous croyez que c'est d'abord un droit ? Mais il existe d'abord un devoir en ce qui concerne la maîtrise, un devoir ! Chez les sages Anciens tel que Socrate, la maîtrise de soi était une vertu qu'il était bien venu de pratiquer. Alors les droits de l'Homme comme on les appelle, auxquels on ajoute des droits de la Femme, enfin bref les droits de l'Humanité sont-ils entre autres de maîtriser son corps pour en faire le pur objet de notre bon vouloir ? Vous réifiez à ce point le corps ? Ce corps est bien partie d'une personne, ne réifiez-vous pas par là cette personne elle-même ? Nous sommes chacun de purs objets ? En réalité, au nom de la maîtrise du corps, on allègue que la femme est libre, elle n'a jamais été autant esclave !

En réalité, ça suffit Adamev ! Lisez vous-même ce qu'en écrit Socrate, de la maîtrise de soi, dans La République : "lorsque la partie qui est la meilleure a emprise sur ce qu'il y a de pire, c'est là ce qu'on appelle être maître de soi, et c'est un éloge sans aucun doute" (je cite l'extrait de mémoire, peut-être qu'il n'est pas écrit exactement comme cela dans la traduction qui en est faite, mais les éléments essentiels y sont). En réalité, on ne part pas du droit pour définir nos relations avec les autres, la philosophe Simone Weil l'avait bien compris. Sans devoir, il n'y a aucun droit. "La notion d'obligation prime sur celle de droit" (Simone Weil, L'enracinement ? Encore cité de mémoire). Et ce sont précisément les conditions objectives d'un acte qui peuvent être autant accablantes pour le sujet que justifiantes (au sens de conformes à la justice).

Le drame de l'IVG, et de l'invocation du droit sacré des femmes à maîtriser leur corps, c'est qu'il brouille les pistes et laisse toutefois à celles qui y ont recours un sentiment amer de culpabilité. J'ai des témoignages, je suis adulte, je suis capable de comprendre. Comprendre le sentiment hautement sacré que l'embryon qu'elle portait était leur enfant à elle, une personne qui n'attendait qu'un accueil.

Vous invoquez la responsabilité avec la contraception. Il n'y a aucune reconnaissance de responsabilité quand on choisit de faire du corps l'objet de tous nos désirs, "sans entrave". En effet qu'est-ce qu'il en reste après cette allégation ? Rien, du vent. Alors vous me faites bien rire avec votre invocation de la responsabilité ! Ou du moins ne la validez-vous que pour certains actes et non pour d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 00:08

Cheche traducteur juriste? "Capacité évolutive : terme se référant spécifiquement à la
capacité de l’enfant à pouvoir prendre seul des décisions concernant
sa vie. Il s’agit également du concept selon lequel la capacité de
l’enfant à prendre des décisions évolue lors de son passage de la
petite enfance à l’enfance, et de l’enfance à l’adolescence." https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/declaration-droits-sexuels-ippf.pdf page 15
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 10:05

http://docteurangelique.forumactif.com/t21569-le-pape-francois-fustige-le-mariage-gay-et-la-theorie-du-genre

Ou le grand courage de boulo qui abuse de sa qualité d'administrateur pour pondre un poulet en étant sûr de ne pas être contredit.

Voyons si par hasard il va aussi en profiter pour couper ce post...
Petit chefaillon... deviendra p.e grand...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 10:29

aristote a écrit:
Spoiler:
 

Hystérique!!!

1- Si la maîtrise de soi est bel et bien un devoir.. Dans le cadre de ce fil elle s'applique d'abord à l'homme qui se doit de respecter le souhait de la femme de décider par elle-même du moment pour elle d'être mère. Ceci étant c'est aussi un devoir pour la femme de maîtriser sa fécondité afin d'assurer les meilleurs conditions au futur enfant qu'elle portera quand elle le décidera....
Dans la liste des droits vous avez oublié ceux de l'enfant (né).

2- En ce qui concerne ma conception du devoir... faites déjà le vôtre vous viendrez m'en parler après...  

3- Vous mélangez tout une fois de plus. Le choix de maîtriser la fécondité du couple, notamment par le respect des choix de la femme, est l'un des moyens d'éviter le recours à l'IVG. Quand recours il y a c'est une décision que nous n'avons pas a juger.

4- Vous êtes indécrottable! D'abord la contraception est l'un des moyens d'éviter le recours à l'IVG... c'est donc un acte responsable. De plus et comme vos y insistez lourdement vous avez sans doute choisi de faire  votre corps  l'objet de tous les désirs... de grâce ne projetez pas vos turpitudes sur l'ensemble de la population qui a du respect de soi-même et de l'autre une plus haute opinion que vous-même.

Vous me réciterez à haute voix trois acte de contrition.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 11:06

aristote a écrit:
Adamev,

mais bon sang vous invoquez le droit des femmes à la maîtrise de leurs corps ? Vous croyez que c'est d'abord un droit ? Mais il existe d'abord un devoir en ce qui concerne la maîtrise, un devoir ! Chez les sages Anciens tel que Socrate, la maîtrise de soi était une vertu qu'il était bien venu de pratiquer. Alors les droits de l'Homme comme on les appelle, auxquels on ajoute des droits de la Femme, enfin bref les droits de l'Humanité sont-ils entre autres de maîtriser son corps pour en faire le pur objet de notre bon vouloir ? Vous réifiez à ce point le corps ? Ce corps est bien partie d'une personne, ne réifiez-vous pas par là cette personne elle-même ? Nous sommes chacun de purs objets ? En réalité, au nom de la maîtrise du corps, on allègue que la femme est libre, elle n'a jamais été autant esclave !

En réalité, ça suffit Adamev ! Lisez vous-même ce qu'en écrit Socrate, de la maîtrise de soi, dans La République : "lorsque la partie qui est la meilleure a emprise sur ce qu'il y a de pire, c'est là ce qu'on appelle être maître de soi, et c'est un éloge sans aucun doute" (je cite l'extrait de mémoire, peut-être qu'il n'est pas écrit exactement comme cela dans la traduction qui en est faite, mais les éléments essentiels y sont). En réalité, on ne part pas du droit pour définir nos relations avec les autres, la philosophe Simone Weil l'avait bien compris. Sans devoir, il n'y a aucun droit. "La notion d'obligation prime sur celle de droit" (Simone Weil, L'enracinement ? Encore cité de mémoire). Et ce sont précisément les conditions objectives d'un acte qui peuvent être autant accablantes pour le sujet que justifiantes (au sens de conformes à la justice).

Le drame de l'IVG, et de l'invocation du droit sacré des femmes à maîtriser leur corps, c'est qu'il brouille les pistes et laisse toutefois à celles qui y ont recours un sentiment amer de culpabilité. J'ai des témoignages, je suis adulte, je suis capable de comprendre. Comprendre le sentiment hautement sacré que l'embryon qu'elle portait était leur enfant à elle, une personne qui n'attendait qu'un accueil.

Vous invoquez la responsabilité avec la contraception. Il n'y a aucune reconnaissance de responsabilité quand on choisit de faire du corps l'objet de tous nos désirs, "sans entrave". En effet qu'est-ce qu'il en reste après cette allégation ? Rien, du vent. Alors vous me faites bien rire avec votre invocation de la responsabilité ! Ou du moins ne la validez-vous que pour certains actes et non pour d'autres.

La réponse d'Adamev est significative de cette phrase de saint Jean à propos des ennemis de son Evangile :

1 Jean 2, 19 Ils sont sortis de chez nous, mais ils n'étaient pas des nôtres. S'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais il fallait que fût démontré que tous n'étaient pas des nôtres.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Marc Hassyn



Masculin Messages : 303
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 11:16

adamev a écrit:
http://docteurangelique.forumactif.com/t21569-le-pape-francois-fustige-le-mariage-gay-et-la-theorie-du-genre
Ou le grand courage de boulo qui abuse de sa qualité d'administrateur pour pondre un poulet en étant sûr de ne pas être contredit.

J'approuve ce message. Il est déjà assez désagréable de constater la fermeture d'un fil en son absence - surtout lorsque entre-temps, on y est pris à partie (voire davantage), et que ne pouvant plus répondre, on passe pour un dégonflé - mais s'apercevoir qu'il n'est pas fermé pour tous ajoute une deuxième couche d'injustice à la frustration.

Raison pour laquelle je m'étais déconnecté et que je me déconnecte de nouveau. Ce qui, je n'en doute pas, fera plaisir à certains.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 11:59

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Au contraire, Marc, n'hésitez pas à intervenir, c'est toujours enrichissant d'avoir plusieurs intervenants dans une conversation. C'est un partage.
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn



Masculin Messages : 303
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 13:24

aristote a écrit:
Au contraire, Marc, n'hésitez pas à intervenir, c'est toujours enrichissant d'avoir plusieurs intervenants dans une conversation. C'est un partage.

Encore faudrait-il que tous les intervenants soit logés à la même enseigne. Si lorsque les échanges déplaisent ou se font trop passionnés, les fils sont verrouillés pour tous sauf pour une poignée, alors la volonté affichée d'échanger n'est qu'une tromperie.

Je me suis donné la peine de jeter un coup d’œil aux vieux topics verrouillés, et je constate qu'ils l'ont été à chaque fois que des avis sortant d'une certaine "doxa" majoritaire sur le forum en ont malmené la ligne "catholique dure" (pour faire simple). Les voix discordantes sont bâillonnées, la ligne du forum est sauvée.

Ce forum n'est pas un réel lieu de partage, il ressemble davantage à une plateforme au fonctionnement sectaire sur laquelle les avis divergents ne sont tolérés que pour servir de faire-valoir.

Autrement dit: si tu penses différemment, attends-toi à être le dindon de la farce.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2635
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 15:16

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Lorsqu'un fil tourne à l'insulte, il est verrouillé.  C'est la règle.
Apportez des arguments posés et jamais vous n'allez être importuné.

Pour le fonctionnement sectaire, vous y allez un peu fort.  

Dans la charte du forum, nous avons inscrit bien en vue que c'est un forum : «une recherche de fidélité totale à la foi de l’Église catholique incarnée dans son Magistère.», et c'est en première position dans la charte.

Alors, lorsqu'on tire à boulets rouges sur le Magistère, même si nous avons une certaine tolérance pour qu'il y ait débat, il y a un moment où l'esprit du forum est bafoué dans ses fondements même et si pour vous «catholique dure» est un terme pour dire «plus catholique que le Pape lui-même», eh bien oui, ça peut s'arrêter brusquement.

Parce que pour polémiquer, il y en a d'autres forums qui sont dédiés entièrement à cette cause. Pas de problème, je peux vous fournir des sites sans problème.

Je comprends bien qu'il puisse être frustrant d'avoir un fil verrouillé, j'en ai été victime aussi dans le dernier.  

Dans ce même fil, un adorateur des lumières m'a accusé de m'opposer à la diffusion du savoir.

Ce à quoi j'aurais aimé répondre que ce n'était pas le cas, mais que de prendre des chemins détournés pour insuffler des idéologies discutables à nos enfants, en les agaçant avec des problèmes qui ne sont pas de leur âge, pouvait être très dommageable. (parce que sous le couvert supposément objectif de la science, on a déjà vu des constructions d'idéologiques abominables parce qu'elles n'étaient pas balisées par la philosophie et - ha! grossier vocabulaire - la morale)

Mais bon.  Je n'ai pas eu l'occasion de le faire, un confrère a verrouillé...

Peut-être une prochaine fois... :beret:

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 15:17


Suite de Marc Hassyn Aujourd'hui à 13:24
Et parce qu'il y en a un qui a essayé de me prendre pour une bille...

siffler siffler siffler

Un ange1 :greenange: passe...


Dernière édition par adamev le Dim 09 Oct 2016, 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2635
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 15:23

Thumright :beret:

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 16:33

Adamev a écrit:
Vous me réciterez à haute voix trois acte de contrition.

Je n'ai eu à n'en réciter qu'un aujourd'hui, n'est pas suffisant Ô seigneur Adamev ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 17:14

Erkos:
 

Pourquoi consacrer des droits sexuels ? Je ne vois vraiment pas si ce n'est permettre à toutes les déviances possibles d'être "enfin" acceptées. Et donner de la publicité à l'immoralité, constituée en devantures cherchant à appâter le client. C'est vraiment ignoble, et menaçant. Les lobbies sont bien trop puissants..
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 536
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 21:53

adamev a écrit:
http://docteurangelique.forumactif.com/t21569-le-pape-francois-fustige-le-mariage-gay-et-la-theorie-du-genre

Ou le grand courage de boulo qui abuse de sa qualité d'administrateur pour pondre un poulet en étant sûr de ne pas être contredit.  

Voyons si par hasard il va aussi en profiter pour couper ce post...
Petit chefaillon... deviendra p.e grand...

On traite les braves de fous
Et les poètes de nigauds
Mais dans les journaux de partout
Tous les salauds ont leur photo
Ça fait mal aux honnêtes gens
Et rire les malhonnêtes gens.
Ça va ça va ça va ça va

https://www.youtube.com/watch?v=Gbzxcg5reOE

Espérance a écrit:
il y avait en plus, "dans ce temps là, le droit de cuissage...

Absolument faux !
Encore un fruit perfide de nos lumineux traitre à la France Thumbdown
Quand à votre "défense" de la loi Veil (Simone Veil, née Jacob), c'est 200 000 avortement par ans
Les "Catholiques" que vous décrivaient n'inspire pas et ne sont pas un exemple à suivre - Matthieu 7:21
Notre mère la Sainte Église promeut et a toujours défendu des lois pour les hommes et non l'inverse par l'exemple de notre Sauveur (non lapidation de la femme adultère par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 09 Oct 2016, 23:10

En tous cas erkos... je ne sais pas si vous avez fait vos humanités dans l'école privée ou dans celle de la République... mais à vous lire ce n'est pas une réussite.

Le droit de cuissage a toujours existé... il fut même l'une des plus importantes sources d'avortements jusqu'à la dernière guerre 39-45. Il faut lire quelques ouvrages d'auteurs de ces temps... pas tous athées et même très bons catholiques.

Et votre message sur fond de racisme ordinaire. Pourquoi en effet rappeler les origines juives de madame Veil qui est aussi une rescapée des camps de la mort?
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 536
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 00:01

Pourriez vous me citer les auteurs très catholiques dont vous parlez ?
Jusqu’à la dernière guerre... énorme ! plus c'est gros plus ça passe !
Ne confondez pas tout
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 11:02

Erkos a écrit:
Pourriez vous me citer les auteurs très catholiques dont vous parlez ?
Jusqu’à la dernière guerre... énorme ! plus c'est gros plus ça passe !
Ne confondez pas tout

Ben oui dans une France principalement rurale... Je vois que vous n'avez jamais entendu parler des aiguilles à tricoter, de l'herbe aux anges ni de l'oreiller compatissant.
Pour le reste Google est votre ami.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 11:09

Si le "droit de cuissage" n'a jamais existé, la "promotion canapé" existe toujours en tout cas !

mais c'est sans doute aussi dans les romans à l'eau de rose ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 11:37

Adamev,

je crois qu'on a un point de rencontre essentiel : la nécessité actuellement d'éduquer sur la sexualité, alors que le monde pose parfois plus de questions qu'il ne donne de réponses. Autant de défis à relever.

Toutefois, je ne peux pas être d'accord avec le contenu que vous défendez d'un tel enseignement.

Adamev a écrit:
Si la maîtrise de soi est bel et bien un devoir.. Dans le cadre de ce fil elle s'applique d'abord à l'homme qui se doit de respecter le souhait de la femme de décider par elle-même du moment pour elle d'être mère. Ceci étant c'est aussi un devoir pour la femme de maîtriser sa fécondité afin d'assurer les meilleurs conditions au futur enfant qu'elle portera quand elle le décidera....

Je réponds par Paul VI et son encyclique Humanae vitae : "13. On remarque justement, en effet, qu'un acte conjugal imposé au conjoint sans égard à ses conditions et à ses légitimes désirs, n'est pas un véritable acte d'amour et contredit par conséquent une exigence du bon ordre moral dans les rapports entre époux."

L'homme ne peut imposer un acte conjugal à sa femme si celle-ci ne le désire pas. Voilà la maîtrise de soi, respecter le souhait de sa femme avant d'accomplir un acte qui conduirait peut-être à la conception d'un être humain. Il faut d'abord nous éduquer à apprendre à nous respecter et à nous connaître (garçons/filles) : à savoir, nous inculquer le sens de la responsabilité = la chasteté quand les conditions ne permettent pas l'accueil d'un nouvel enfant par exemple.

Car, Paul VI dit aussi : "De même, en effet, que l'homme n'a pas sur son corps en général un pouvoir illimité, de même il ne l'a pas, pour une raison particulière, sur ses facultés de génération en tant que telles, à cause de leur ordination intrinsèque à susciter la vie, dont Dieu est le principe."

La contraception est un "tue-l'amour" selon moi. Nous, les jeunes, recherchons à être comblés. Souvent notre jeunesse nous rend impulsifs (je ne fais pas de généralités), et nous voulons souvent avoir tout, tout de suite. C'est pourquoi il appartient aux éducateurs chrétiens de donner un enseignement qui soit capable de susciter de l'amour, à savoir un enseignement vrai, moral bien sûr, mais pas seulement, qui donne des repères pour être comblé sainement et profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 11:53

Aristote, c'est un peu à côté, mais peut-être que cela pourrait répondre à vos questions, j'ouvre donc un fil sur la chasteté

http://docteurangelique.forumactif.com/t21620-la-chastete-pour-qui#787084

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 536
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 13:36

Espérance a écrit:
Si le "droit de cuissage" n'a jamais existé, la "promotion canapé" existe toujours en tout cas !

mais c'est sans doute aussi dans les romans à l'eau de rose ?

Les abus existes et existerons toujours.
Les combats (contre les abus)existe et existerons toujours.

de là à dire qu'il y avait un DROIT de cuissage, c'est absolument FAUX
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 536
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 13:48

adamev a écrit:
Erkos a écrit:
Pourriez vous me citer les auteurs très catholiques dont vous parlez ?
Jusqu’à la dernière guerre... énorme ! plus c'est gros plus ça passe !
Ne confondez pas tout

Ben oui dans une France principalement rurale... Je vois que vous n'avez jamais entendu parler des aiguilles à tricoter, de l'herbe aux anges ni de l'oreiller compatissant.
Pour le reste Google est votre ami.


"Il faut lire quelques ouvrages d'auteurs de ces temps... pas tous athées et même très bons catholiques."
J'aimerais les lires s'il vous plait, vue que vous argumentez dans ce sens, pourriez vous me donner des titres de livres ainsi que leurs auteurs
Il faut peut être un grade maçonnique pour y accéder :mdr:

Espérance a écrit:
Si le "droit de cuissage" n'a jamais existé, la "promotion canapé" existe toujours en tout cas !

mais c'est sans doute aussi dans les romans à l'eau de rose ?

Les abus existes et existerons toujours.
Les combats (contre les abus)existe et existerons toujours.

de là à dire qu'il y avait un DROIT de cuissage, c'est absolument FAUX
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 14:17

Erkos a écrit:
de là à dire qu'il y avait un DROIT de cuissage, c'est absolument FAUX

Viviez-vous déjà à cette époque pour en être tellement sûr ?

Moi pas.

Par contre, ce que l'on nous a appris (et pas dans les romans) serait faux aussi, vu que, apparemment, tout le monde refait l'Histoire !


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 15:30

Marc Hassyn a écrit:
...Il est déjà assez désagréable de constater la fermeture d'un fil en son absence - surtout lorsque entre-temps, on y est pris à partie (voire davantage), et que ne pouvant plus répondre, on passe pour un dégonflé - mais s'apercevoir qu'il n'est pas fermé pour tous ajoute une deuxième couche d'injustice à la frustration.

Raison pour laquelle je m'étais déconnecté et que je me déconnecte de nouveau. Ce qui, je n'en doute pas, fera plaisir à certains.

Ce n'est pas moi qui avais fermé le fil , cher Marc Hassyn et je n'avais donc pas pu répondre à la eniéme attaque d'Adamev à mon endroit . Il est vrai que j'ai profité de mon privilège de modérateur pour répondre quand même .

Vous semblez ignorer l'énorme contentieux personnel entre Adamev et moi depuis des années .

Je vous en donne deux exemples ( choisis dans au moins vingt cas ) :

- dès ma troisième intervention sur ce forum ( en tant que simple participant ) , il m'envoie me faire f... sans me connaître ;

- il s'ingère dans mon ménage en félicitant mon épouse lorsque je confie qu'elle est anticléricale et me persécute pour mon supposé excès de piété .

Lorsque je lui demande des explications , il se contente de dire qu'il ne s'en souvient plus .

Votre absence ne me ferait pas plaisir , cher Marc Hassyn ( je craque pour les petits des sangliers ) et j'aimerais pouvoir échanger ( ou même jouter ) avec vous . Mais sûrement plus avec Adamev , jusqu'à nouvel ordre .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 17:30

Vous avez un contentieux avec moi????
Que je vous aie envoyé vous faire F... c'est possible mais je ne l'ai certainement pas fait sans une bonne raison.
Si je me suis inséré dans votre ménage.... fallait pas étaler vos relations conjugales... Pov' persécuté... ça vous apprendra à marier (?) une fille qu'est pas de votre bord...

Le seul  contentieux... c'est celui qui fait que je suis admis  sur Golias (jamais interdit) alors que vous l'êtes +- Grand jaloux va!


Dernière édition par adamev le Lun 10 Oct 2016, 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16705
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 18:50

STOP.

et c''est moi qui ai verrouillé le fil avec l'accord d'Arnaud. D'ailleurs, il me semble l'avoir dit.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 10 Oct 2016, 23:23

adamev a écrit:
...

Le seul  contentieux... c'est celui qui fait que je suis admis  sur Golias (jamais interdit) alors que vous l'êtes +- ...

Il me serait difficile de savoir si je suis interdit sur Golias puisque j'ai décidé de ne plus jamais contribuer à ce foyer de haine , qui avait publié mon vrai nom après une remarque contradictoire de ma part sur la différence entre Allah et YHWH .

Les attentats et crimes islamistes ont par la suite prouvé que ma méfiance n'était pas vaine ...

Quant à votre acharnement à créer des polémiques stériles et des déviations habiles , je m'efforcerai toujours de le freiner .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mar 11 Oct 2016, 22:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mar 11 Oct 2016, 06:50

adamev a écrit:
Boulo et ...

Allez donc lire ou relire les articles relatifs aux fondements du droit...
Google est ton ami...

Je ne considère pas Google comme mon " ami " mais plutôt comme un inquiétant " Big Brother " , qui veut contrôler subtilement mes pensées . Il est quand même parfois utile .

Sa " neutralité " est souvent feinte ( il est des articles et des ouvrages qu'on n'y retrouve pas : par exemple , parmi ceux qui sont
opposés à la " théorie du Genre " ou qui sont trop " moraux " ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 687
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 11:18

Article 10 du projet de l'IPPF en faveur des droits sexuels :

Toute personne a le droit de demander des comptes aux acteurs non gouvernementaux dont les actions ont un impact sur sa capacité à jouir de ses droits sexuels.


L'IPPF précisant que par "acteurs non gouvernementaux" il faut entendre les :
acteurs jouant au niveau international mais n’étant pas des Etats, comme les Organisations Non Gouvernementales (ONG), les groupes armés, les médias internationaux, les groupes criminels et les groupes religieux.

Le fait d'englober les groupes criminels et les groupes religieux sous le même concept d'acteurs non gouvernementaux en dit déjà long sur l'esprit de ce projet. La définition précise des termes est essentielle dans le discours juridique. Au sens propre, bien sûr, l'église et la mafia sont des acteurs non gouvernementaux, mais on ne demandait pas, jusqu'à aujourd'hui, de la même manière des comptes à l'Eglise ou à la mafia ! Donc cela souligne, une fois de plus, le caractère révolutionnaire de ces nouveaux droits. Non pas un changement dans le seul contenu des droits (changement qui est déjà en soi révolutionnaire) mais d'un changement dans la conception même du juridique.
(Je ne suis pas calé dans la science juridique, mais si je ne me trompe pas on peut demander des comptes à une personne, ou à une personne morale, et si l'église est une personne morale, la mafia ne l'est pas).

Maintenant, vers où pourrait mener cet article (outre ce rabaissement implicite des religions mis au même niveau ici que le crime organisé) ?
A ce que certains s'en prennent demain à l'église catholique pour avoir, par son enseignement, entravé leurs choix sexuels.
Il faut lire en détail le projet de l'IPPF, il ne s'agit plus de condamner les abus sexuels de certains prêtres, ce qui juridiquement ne pose pas de problème, mais de condamner le simple fait que l'enseignement reçu au sein de l'église (en particulier dans le catéchisme) puisse avoir un impact négatif sur la "capacité à jouir de ses droits sexuels".

Ce n'est qu'un projet, mais le "peuple homosexuel", comme me disait un jeune avec qui je discutais, est déjà prêt à avancer pour cette bataille.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 15:41

D'abord le texte ne parle pas de la mafia mais de groupes criminels comme ceux qui (par exemple) se sont donné comme moyen d'existence le trafic d'êtres humains en vue de l'esclavage sexuel. La notion de groupes criminels est donc plus large que la mafia. Les parrains de ces groupes étant généralement connus des services de police peuvent donc par cette disposition nouvelle être poursuivis même s'il ne sont pas directement impliqués (ce qu'impose par ex le droit français).

Il ne serait pas illégitime de demander à tel ou tel pape des comptes pour avoir condamné la contraception ou l'usage du préso... . Condamnations dont on sait qu'elles ont fait de nombreuses victimes par avortement ou MST. Les religions, aussi respectables soient-elles dans leurs principes, ne peuvent pas être au dessus des lois dans leurs applications concrêtes. Cela devrait amener les hiérarques religieux (pas seulement romains) à tourner plus souvent leur langue avant de s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 16:23

adamev a écrit:
Spoiler:
 
Vous étes tout a fait conforme a vos "pères" ... https://fr.wikipedia.org/wiki/Thelema
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:05

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Autrement dit, accuser les papes d'avoir voulu responsabiliser les gens en obéissant à la loi naturelle ?
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:42

Adamev a écrit:
Il ne serait pas illégitime de demander à tel ou tel pape des comptes pour avoir condamné la contraception ou l'usage du préso... . Condamnations dont on sait qu'elles ont fait de nombreuses victimes par avortement ou MST. Les religions, aussi respectables soient-elles dans leurs principes, ne peuvent pas être au dessus des lois dans leurs applications concrêtes. Cela devrait amener les hiérarques religieux (pas seulement romains) à tourner plus souvent leur langue avant de s'exprimer.

L'Eglise catholique n'est pas neutre et indifférente sur le plan moral. Elle a quelque chose à dire des actions des gens, et elle a le droit éminent de s'exprimer sur le juste et l'injuste, le vrai et le faux, le bien et le mal. Elle se place de ce point de vue, et il faudrait être complètement aveugle pour ne pas constater que nos lois aussi ne sont pas neutres ni indifférentes sur le plan moral, même si elles s'échinent souvent à prouver le contraire, reléguant ces notions dans le domaine religieux et, cela va sans dire, dans le domaine privé, puisque la religion est affaire dit-on purement privée.

Or la morale n'est pas d'abord religieuse, elle est prioritairement naturelle. Que l'Eglise catholique veuille approfondir son sens en la remettant en perspective avec l'événement de l'Incarnation du Christ, c'est normal - elle a un message à transmettre qui s'adresse à l'homme dans son intégralité - mais c'est aussi nécessaire, tant les lois dont la neutralité reste à prouver attaquent cette morale et affaiblissent la conscience morale des individus.

Alors Adamev,
l'Eglise catholique a une foi, et donc une vérité, à défendre. Vérité qui s'incarne - le Christ n'en est-il pas l'exemple le plus éloquent ? Les lois ne sont pas justes parce qu'elles sont entrées en application. Accepter cette pensée revient à littéralement se vautrer devant des lois somme toutes humaines. Non, les lois sont justes dans la mesure où elles protègent, renforcent, promeuvent, rendent témoignage à la vérité. J'aime bien rappeler cette phrase si vraie de Gustave Thibon, extraite de L'ignorance étoilée : "lorsque Dieu n'est pas la lumière qui irradie, il est le masque qui déguise". C'est peut-être là le problème du légalisme actuel, diviniser nos lois.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:46

philippe bis a écrit:
Spoiler:
 

Merci. Je le prends comme un compliment
Bien que le mouvement thélémite moderne fasse remonter ses origines aux œuvres de François Rabelais et de Aleister Crowley, ce dernier faisait remarquer l'importance de l'utilisation plus ancienne de ce terme. Le mot est de quelque importance dans le Nouveau Testament où il se réfère à la volonté divine, à la volonté humaine du Mystique ou du Magicien en tant que Prêtre des Mystères. Un des exemples les plus connus est le « Notre Père » tiré de Mathieu 6:10, « Ton règne vienne. Que ta volonté (Θελημα) soit faite… ». Au cours de la Renaissance, un personnage nommé « Thelemia » représente la volonté ou le désir dans l' Hypnerotomachia Poliphili attribué au moine dominicain Francesco Colonna. L'œuvre de Colonna fut, elle-même, d'une grande influence sur l'œuvre de François Rabelais (qui fut moine franciscain puis bénédictin, avant d'être prêtre séculier), œuvre où nous retrouvons la fameuse « Abbaye de Thélème » (Gargantua). La phrase que le Livre de la Loi emprunte à Rabelais est au futur, « Do what Thou Wilt — Fais ce que (tu) Voudras », ce qui implique le fait de découvrir sa Vraie Volonté, son Vrai Vouloir en prenant sa destinée, son caractère et sa personnalité tout entière en main. Aleister Crowley a reconnu la phrase de saint Augustin « Aime, et fais ce que tu veux » en tant que prémonition de la loi de Thelema.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:50

Chrysostome a écrit:
Spoiler:
 

Non d'avoir voulu imposer à tous une morale qui n'est que relative à leur religion. Non mais d'avoir par des paroles imprudentes condamné des millions de gens qui les suivent peu ou prou à la maladie.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:57

aristote a écrit:
Spoiler:
 

Moi je veux bien. Mais dans ce cas il appartient aux papes d'écrire une lettre à tous les évêques, ceux ci à tous les curés et prêtres et ceux ci à tous les paroissiens réguliers ? Le monde n'est pas forcément concerné par le (les) discours religieux. Lequel est le bon d'ailleurs??? Et vu comment les religieux se comportent... pas bien placés pour donner des leçons.
Quand je parle des religieux ce sont ceux de poils, de barbes ou de calottes, de turbans ou de toques...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 17:58

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Ceux qui attrapent des maladies suite à des actes sexuels contraires à la morale sont responsables de leurs actes:

"C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature. De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement." (Rom 1, 26-27)

Et aussi:

"Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur." (Rom 6, 23)

Donc, merci de ne pas accuser l'Église de mettre en garde contre le mal. salut
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12291
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 18:08

C'est bien ce que j'écrivais... ça ne concerne que ceux qui suivent Pierre... peu ou prou..
Vous êtes sûr que près de 7 milliards d'individus ont lu et compris... (Rom...)?

Personne ne reproche les mises en garde... il n'en n'est pas forcément de même pour ses condamnations (ex JPII = environ 5 millions de morts du Sida en Afrique...) pour avoir laissé entendre que le préso ça doit se mettre à l'index et pas là où ça peut être utile... pire d'avoir laissé entendre que c'est un des principaux vecteurs des MST.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Dim 23 Oct 2016, 18:11

adamev a écrit:
C'est bien ce que j'écrivais... ça ne concerne que ceux qui suivent Pierre... peu ou prou..
Vous êtes sûr que près de 7 milliards d'individus ont lu et compris... (Rom...)?

Personne ne reproche les mises en garde... il n'en n'est pas forcément de même pour ses condamnations (ex JPII = environ 5 millions de morts du Sida en Afrique...) pour avoir laissé entendre que le préso ça doit se mettre à l'index et pas là où ça peut être utile... pire d'avoir laissé entendre que c'est un des principaux vecteurs des MST.

Moi, j'accuserais plutôt la morale ambiante, faite de "il est interdit d'interdire", de "free sex" et autres soixantehuitarderies...
Revenir en haut Aller en bas
 
La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)
» Une religion sans Dieu. Les Droits de l’Homme contre l’Evangile !
» Déclaration Universelle des Droits de l'Homme - Article 18
» Les plantes médicinales bientôt interdites dans L'UE
» Préparer le DELF B1 et B2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: