DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 14 Sep 2016, 19:41

Document "Officiel" : https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

Version courte : https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/declaration-droits-sexuels-ippf.pdf

ONU education science et culture : http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001832/183281f.pdf



PS : 10% des avortements sont réalisés à la sortie du lycée entre 18 et 19 ans et plus de 44% avant 24 ans.
Est-il souhaitable que des jeunes filles à l’aube de leur vie amoureuse et affective connaissent l’épreuve de l’avortement ?
Après des années de propagande associant l’IVG a un mode de contraception et devant le constat évident que la promotion de la contraception ne fait pas réduire le nombre des IVG (80% des femmes qui avortent déclarent avoir pris un contraceptif) n’est il pas temps d’explorer les vraies raisons de ces grossesses imprévues ?
Le problème essentiel qu’il faut régler c’est que les jeunes ne font plus le lien entre sexualité et procréation.


Dernière édition par Erkos le Lun 19 Sep 2016, 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 07:19

Je viens d'apprendre ça, hier soir, et je suis outrée, scandalisée. Quelqu'un m'a présenté ça comme une avancée puisque ça va permettre d'empêcher (comment ? ) les mariages d'enfants de moins de 10 ans (comme si 10 ans était un âge pour se marier et avoir des relations sexuelles..).

Je ne peux m'empêcher de me dire qu'on va surtout légaliser la loi coranique (puisque 10 ans est, grosso modo, l'âge auquel les hommes qui se marient avec des petites filles vont avoir des relations sexuelles avec elles) et l'importer dans tous les pays qui l'auront appliqué. Argument auquel il m'a été répondu benoîtement que "les pays pourront plus tard augmenter cet âge" (quand on voit ce que ça donne avec l'euthanasie qui outrepasse le cadre d'origine dès les premiers mois de sa mise en vigueur).

J'en réfère à cette petite fille qui a eu le courage de partir de chez ses parents, et la chance de pouvoir se réfugier chez son oncle qui était contre cette pratique du mariage forcé d'une petite fille. Sa mère lui a dit que c'était un "jeu et qu'elle aurait une belle robe", combien de petites filles sont manipulées, par leurs propres mères, avec ces arguments ?
https://www.youtube.com/watch?v=PxmJIGfn5xc

Faut-il se reposer sur la révolte des enfants envers leur propre sort pour les voir sauvés de ces pratiques révoltantes ou sur notre propre devoir de les protéger ?

Que dire de la ministre des droits de l'homme au Yemen et de l'association yéménite de protection des droits de l'enfance qui militent, dans leur propre pays, pour un mariage à 18 ans ?
https://www.youtube.com/watch?v=mFy6sFdpwMA

C'est vraiment se moquer du monde que de promouvoir ce genre de projet, on supprime le droit des parents à protéger leurs enfants contre eux-mêmes dès l'âge de 10 ans, de qui se moque-t-on ? Qui aurait pu croire possible de convenir qu'à partir de l'âge de 10 ans, on a un droit aux relations sexuels et à la procréation ? 10 ans, c'est pas de la pédophilie quand c'est avec un majeur ??

Quand est-ce que ce monde va se réveiller ? :colere:

Est-ce cela que le Christ a dit de faire avec les enfants ? "Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits : car, je vous le dis, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux".

Ah mais non.. suis-je bête.. on a rejeté le Christ, bon ça va.. j'ai rien dit carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 10:32

C'est plutôt dans le sillage de la révolution sexuel des année 70 je trouve et l'ouverture à la pensée LGBT

normalisation de l'homosexualité, de la transsexualité et de l'avortement (pour mieux "profiter" de la vie- mon corps mon choix IVG)
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 10:47

Je trouve que c'est génial ! Je ne vois rien qui concerne les enfants de moins de 10 là dedans, qu'est ce que c'est que cette histoire ? What the fuck ?!?

Pour le reste, ça me semble tomber dans le bon sens, des droits ne sont pas des obligations, si on est chrétien.
Ca me semble vraiment un bon texte.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 11:10

Hillel31415 a écrit:
Je trouve que c'est génial ! Je ne vois rien qui concerne les enfants de moins de 10 là dedans, qu'est ce que c'est que cette histoire ? What the fuck ?!?

Pour le reste, ça me semble tomber dans le bon sens, des droits ne sont pas des obligations, si on est chrétien.
Ca me semble vraiment un bon texte.

A quelques nuances près je suis d'accord.
Rappel en France l'âge minimum du mariage est fixé à 18 ans sauf dispense (exceptionnelle).
La "majorité sexuelle" est en France fixée à 16 ans. Un adulte (18ans +) ne peut avoir de relations sexuelles avec un mineur lorsqu'il est en position d'autorité. La loi poursuit et puni sévèrement les atteintes et agressions sexuelles sur enfant mineur (même s'il y a eu consentement).
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 13:23

Sous couvert d'un nom bien propre et bien glorieux (La déclaration internationale des droits sexuels) c'est en réalité la porte ouverte à toute les idéologies mortifère pondu en loge ou par d'autre cinglé non affilié type John Money

Citation :
Principe 3
L’IPPF considère que la non discrimination est à la base de la
protection, de la promotion et de la jouissance/satisfaction des
droits humains. Cela signifie que nul ne doit être traité de manière
différente ou inégale en raison de sa sexualité, de son sexe, de son
âge ou de son genre.

Pas de discrimination sur les travlo surtout ils ont le DROIT (hé oui !) ils sont libre, cela ne vous rappel rien ?
Citation :

Principe 4
Toute personne doit pouvoir jouir de sa sexualité et être libre de
choisir si elle souhaite ou non se reproduire.

200 000 meurtre dans le vendre des mères en France c'est pas assez ! continuons qu'on puisse remplacer la population autochtone en France

Citation :
Principe 7
Les Etats ont l’obligation de respecter, protéger et satisfaire les
droits sexuels de tous.
L’obligation de satisfaction requiert des Etats
qu’ils adoptent des mesures appropriées visant au plein exercice de
ces droits.

J'aimerais bien voir dans 4 ou 5 ans les procès à ce sujet tiens, quand je vois comment la liberté d'expres​sion(noté aussi sur la fameuse déclaration des droits de l’homme) est traité et tellement souvent sortie pour dire tout et n'importe quoi, je tremble sous ce principe numéro 7

Je lis toute ces règles et toute les autres contenue dans le document en me référent à l'utilisation que fait les puissances occidental des droits de l'homme. Ces lois sont des danger immédiat pour notre conceptions de la vie
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 13:42

10% des avortements sont réalisés à la sortie du lycée entre 18 et 19 ans et plus de 44% avant 24 ans.
Est-il souhaitable que des jeunes filles à l’aube de leur vie amoureuse et affective connaissent l’épreuve de l’avortement ?
Après des années de propagande associant l’IVG a un mode de contraception et devant le constat évident que la promotion de la contraception ne fait pas réduire le nombre des IVG (80% des femmes qui avortent déclarent avoir pris un contraceptif) n’est il pas temps d’explorer les vraies raisons de ces grossesses imprévues ?
Le problème essentiel qu’il faut régler c’est que les jeunes ne font plus le lien entre sexualité et procréation.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 13:57

D'après vous ceux que vous appelez les "travelos" ne devraient pas avoir les même droits que vous et moi dans notre société ?
Vous voulez les faire enfermer ? Les considérer comme des des sous êtres humains ?

Je pense que beaucoup de personnes sont abimés à cause de l'emprise qu'a le diable sur eux, bien souvent parce qu'ils sont victimes et non les artisans de leur mal être.

>Ce texte souhaite assurer la liberté à chacun d'assumer l'identité sexuelle qui lui convient sans discrimination. Que voulez vous d'autre ? Qu'on lynche les homosexuels ? Qu'on lynche les pécheurs, peut être ?
Encore une fois ce n'est pas parce qu'ils ont cette liberté que ça oblige qui que ce soit à devenir homosexuel, il ne faut pas être stupide.
Non ce n'est pas la "normalité" voulu par Dieu mais c'est un état de fait pour certaines personnes, à la charge de chacun, dans ce cadre de liberté, d'enseigner à ses enfants ce qu'il pense sur la moralité.
Néanmoins on ne peut pas imposer ses croyances ou sa moralités aux autres, c'est fondamental.
Du moment que leur actions ne nous affecte pas, il est inique d'imposer (contre la liberté de conscience donc) une vision concernant le péché à nos contemporains.
Sauf à vouloir imposer une charia catholique, ce qui est, me semble t il, pas (plus) du tout la vision du vatican.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:15

Souvenez-vous de la loi du droit au logement ( DAL) et sous couvert de cette loi les réquisitions .Il est quasi certain que le droit sexuel sera invoqué dans le cadre de futur affaire de viol. Sachez que nous sommes en plein paradoxe " morale" et "novlangue". Autre exemple la pénalisation de la prostitution bien accueillie par beaucoup et pourtant en parallèle on a vu apparaitre les "assistants sexuel " qui sont reconnus .Autre exemple plus délicat la peine de mort à peine abolit l'avortement et l'euthanasie ont suivi... http://www.assistantsexuel.com/profession-assistant-sexuel/
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:20

Je ne vois pas le rapport entre ce texte et les affaires de viols.
Ce texte stipule qu'il concerne les relations consenties...

Donc bon... Je pense que les catholiques aiment bien se faire peur surtout.

=> Ca y est le mariage des enfants est légalisé, ça y est le viol est légalisé, ça y est on encourage les enfants à être transgenre, etc...

Que des choses qui n'ont rien à voir avec le but de ce texte qui au contraire protège les enfants et les personnes.


Dernière édition par Hillel31415 le Lun 19 Sep 2016, 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:21

Déja des soeurs hors la loi parce que elle veulent pas donner des contraceptifs ( et je suppose des capotes ) amende de 70 millions de dollars http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/Aux-Etats-Unis-Petites-soeurs-pauvres-appellent-Cour-supreme-2016-01-21-1200732925
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:25

Et demain les soeurs qui voudront pas enseignié les cours d' "éducation sexuel "seront hors la loi! Sous couvert de nouveau "droit" c'est en fait une "révolution" sexuel qui s'étend et ainsi une attaque très bien orchestrée contre la famille qui continue!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:27

philippe bis a écrit:
Déja des soeurs hors la loi parce que elle veulent pas donner des contraceptifs  ( et je suppose des capotes ) amende de 70 millions de dollars http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/Aux-Etats-Unis-Petites-soeurs-pauvres-appellent-Cour-supreme-2016-01-21-1200732925

on ne peut pas lire le texte entier puisqu'il est destiné aux abonnés. C'est une affaire de remboursement de l'assurance santé.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:27

Pour ce qui concerne les contraceptifs "abortifs". Les organisations n'ont pas d'obligation de les proposer justement.
Pour ce qui concerne les autres contraceptifs, je ne vois pas pourquoi elles ne veulent pas en proposer.

Vous n'avez pas la liberté de choisir quand et combien d'enfants vous voulez faire dans le catholicisme ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:30

Hillel31415 a écrit:
Je ne vois pas le rapport entre ce texte et les affaires de viols.
Ce texte stipule qu'il concerne les relations consenties...

Donc bon... Je pense que les catholiques aiment bien se faire peur surtout.

=> Ca y est le mariage des enfants est légalisé, ça y est le viol est légalisé, ça y est on encourage les enfants à être transgenre, etc...

Que des choses qui n'ont rien à voir avec le but de ce texte qui au contraire protège les enfants et les personnes.
Votre naïveté vous honore! Smile Vos croyié vraiment qu'un avocat va pas se servir de ce droit pour défendre ses "clients"! Smile
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:32

Espérance a écrit:
philippe bis a écrit:
Déja des soeurs hors la loi parce que elle veulent pas donner des contraceptifs  ( et je suppose des capotes ) amende de 70 millions de dollars http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/Aux-Etats-Unis-Petites-soeurs-pauvres-appellent-Cour-supreme-2016-01-21-1200732925

on ne peut pas lire le texte entier puisqu'il est destiné aux abonnés. C'est une affaire de remboursement de l'assurance santé.
Je suis pas abonné et j 'ai le texte en entier mais le voici ( elles ont reçu le soutient de pape) La branche américaine de la congrégation refuse d’appliquer une disposition de la loi sur l’assurance-santé concernant le remboursement de la contraception. Ce refus lui fait encourir une amende de 70 millions de dollars.
C’est un point de la loi « Obamacare » qui ne passe pas pour beaucoup d’institutions chrétiennes aux États-Unis. Le « mandat contraceptif », une disposition de cette loi sur l’assurance-santé dont Barack Obama a fait la pierre d’angle de sa présidence, oblige les employeurs à souscrire pour leurs employés, une couverture santé incluant la prise en charge des frais de contraception, ainsi que des stérilisants et des médicaments abortifs.

Le 4 janvier dernier, les Petites sœurs des pauvres américaines, qui s’occupent des personnes âgées, se sont tournées à ce sujet vers la Cour suprême. Conjointement avec d’autres institutions religieuses, dont deux universités baptistes, elles ont déposé une requête devant la plus haute autorité judiciaire des États-Unis, demandant le droit d’être exemptée du « mandat contraceptif ». Tous ces requérants sont représentés par le « Fond Becket pour la liberté religieuse ».

Un procès perdu en juillet

Dans un communiqué publié sur leur site Internet, les religieuses, qui refusent d’appliquer cette disposition depuis le vote de la loi « Obamacare » en 2013, disent risquer de ce fait une amende gouvernementale de 70 millions de dollars (64,8 millions d’euros).

« Les Petites sœurs passent leur vie à prendre soin des membres les plus nécessiteux de notre société. C’est un travail que notre gouvernement devrait applaudir, pas punir », a déclaré l’avocat du Fond Becket, Mark Rienzi. Leur requête sera examinée en mars par la Cour suprême.

Les Petites sœurs des pauvres s’étaient déjà adressées, en janvier 2014, à la Cour suprême pour les mêmes raisons, et avaient obtenu une « protection préliminaire ». Mais depuis, un procès perdu en Cour d’appel en juillet 2015 les soumet à nouveau à cette obligation.

> À lire : Aux États-Unis, les Petites sœurs des pauvres perdent leur procès sur l’assurance-santé

« Nous ne pouvons pas choisir entre le soin des personnes âgées pauvres et notre foi, et nous ne devrions pas avoir à le faire. (…) Tout ce que nous demandons, c’est de pouvoir vivre notre vocation religieuse, libres de l’intrusion du gouvernement », avait alors déclaré la supérieure provinciale de la congrégation, mère Loraine Marie Maguire.

Les religieuses avaient également reçu à cette époque le soutien de la conférence épiscopale américaine, qui avait rappelé son opposition à ce point de la loi qui « impose toujours aux organisations religieuses de faciliter des actes qui violent leurs convictions religieuses ».

L’amendement « Hobby Lobby » jugé insuffisant

Par ailleurs, en juillet 2014, la Cour suprême – qui se penchera en mars pour la quatrième fois sur l’Obamacare – avait autorisé une exemption partielle pour l’entreprise « Hobby Lobby », gérée par des protestants évangéliques : ils avaient obtenu l’autorisation d’exclure de la couverture quatre méthodes de contraceptions que les dirigeants considéraient comme abortives.

> À lire : Pour la justice américaine, une entreprise peut opposer sa foi à la loi

Mais la nouvelle version de la loi, modifiée conformément à « l’amendement Hobby Lobby », ne convient pas aux Petites sœurs et aux autres institutions représentées par le Fonds Becket. En effet, pour obtenir une dérogation, l’employeur doit signer des documents qui, selon les requérants, équivalent à donner la possibilité au gouvernement de proposer directement aux employés une couverture de leurs frais de contraception.

Par ailleurs, la requête estime que le gouvernement n’a pas « besoin » que ces institutions chrétiennes prennent en charge cette couverture, car il aurait « investi des milliards de dollars » dans une communication « visant exclusivement à faciliter l’obtention d’une assurance santé lorsqu’un employeur ne la propose pas ».

Gauthier Vaillant
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:33

philippe bis a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Je ne vois pas le rapport entre ce texte et les affaires de viols.
Ce texte stipule qu'il concerne les relations consenties...

Donc bon... Je pense que les catholiques aiment bien se faire peur surtout.

=> Ca y est le mariage des enfants est légalisé, ça y est le viol est légalisé, ça y est on encourage les enfants à être transgenre, etc...

Que des choses qui n'ont rien à voir avec le but de ce texte qui au contraire protège les enfants et les personnes.
Votre naïveté vous honore! Smile Vos croyié vraiment qu'un avocat va pas se servir de ce droit pour défendre ses "clients"!  Smile  
Spoiler:
 
Sur la base de quel(s) argument(s) nouveau(x) ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:40

Hillel31415 a écrit:
philippe bis a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Je ne vois pas le rapport entre ce texte et les affaires de viols.
Ce texte stipule qu'il concerne les relations consenties...

Donc bon... Je pense que les catholiques aiment bien se faire peur surtout.

=> Ca y est le mariage des enfants est légalisé, ça y est le viol est légalisé, ça y est on encourage les enfants à être transgenre, etc...

Que des choses qui n'ont rien à voir avec le but de ce texte qui au contraire protège les enfants et les personnes.
Votre naïveté vous honore! Smile Vos croyié vraiment qu'un avocat va pas se servir de ce droit pour défendre ses "clients"!  Smile  
Spoiler:
 
Sur la base de quel(s) argument(s) nouveau(x) ?
La base c 'est justement ce dont il est question dans ce fil "droits sexuel"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:44

Un toit c 'est un droit!Du sex c 'est un droit! :colere:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:46

3.1 Principales considérations
pour l'éducation sexuelle
La sexualité est une composante centrale de l’être
humain
Tous les individus sont nés sexués et doivent
développer leur potentiel sexuel d’une manière ou
d’une autre. https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:55

1.3 Pourquoi commencer
l’éducation sexuelle avant l’âge de
quatre ans? ( c 'est l 'OMS qui le dit!!) page 35! https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 14:58

Erkos a écrit:
Sous couvert d'un nom bien propre et bien glorieux (La déclaration internationale des droits sexuels) c'est en réalité la porte ouverte à toute les idéologies mortifère pondu en loge ou par d'autre cinglé non affilié type John Money

Quant à la c.onnerie elle semble ici surtout venir des églises.

Citation :
Principe 3
L’IPPF considère que la non discrimination est à la base de la
protection, de la promotion et de la jouissance/satisfaction des
droits humains. Cela signifie que nul ne doit être traité de manière
différente ou inégale en raison de sa sexualité, de son sexe, de son
âge ou de son genre.

simple rappel du fait que chacun (vous compris) est l'égal de tous.

Pas de discrimination sur les travlo surtout ils ont le DROIT (hé oui !) ils sont libre, cela ne vous rappel rien ?
Citation :


Si que les nazis leur faisaient porter une étoile rose avant de les gazer....


Principe 4
Toute personne doit pouvoir jouir de sa sexualité et être libre de
choisir si elle souhaite ou non se reproduire.

Etant donner ce que vous écrivez je propose qu'on vous les coupe pour éviter tout risque de reproduction.

200 000 meurtre dans le vendre des mères en France c'est pas assez ! continuons qu'on puisse remplacer la population autochtone en France

Conclusion pour supprimer les avortements  autorisons largement la contraception et condamnons lourdement ceux qui s'y opposent pour crime contre l'humanité..

Citation :
Principe 7
Les Etats ont l’obligation de respecter, protéger et satisfaire les
droits sexuels de tous.
L’obligation de satisfaction requiert des Etats
qu’ils adoptent des mesures appropriées visant au plein exercice de
ces droits.

En particulier l'information, la promotion de la contraception...

J'aimerais bien voir dans 4 ou 5 ans les procès à ce sujet tiens, quand je vois comment la liberté d'expres​sion(noté aussi sur la fameuse déclaration des droits de l’homme) est traité et tellement souvent sortie pour dire tout et n'importe quoi, je tremble sous ce principe numéro 7

Dommage que ces libertés vous soient accordées quand on voit l'usage que vous en faites.

Je lis toute ces règles et toute les autres contenue dans le document en me référent à l'utilisation que fait les puissances occidental des droits de l'homme. Ces lois sont des danger immédiat pour notre conceptions de la vie

Vous êtes vous même un danger pour ce mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 15:10

Je ne les enfermes pas ni ne les séquestres mais que mes enfants ne soit pas en contacte avec ces saloperie idéologique qu'est ce droit sexuel.
Les travlo sont hors du cadre et s'en revendique, pourquoi normalisé ces pratiques ? l'échangisme c'est pareil d'ailleurs ... jouissance et individualisme est le maître mots, cela ne protège en rien les enfants sans parler du non besoin de l'autorisation des parents : nous donnons nos enfants pied et poing lié à l'état et aux idéologies mortifère.

Concernant les questions de viol, de séquestration et tout les crimes et délit possible, la loi est déjà pourvue pourquoi ajouter d'autre chose ?

C'est comme le mariage pour tous : au yeux de l'état les homosexuels pouvait déjà se signaler par le PACS mais NON il faut absolument salir le sacrement de mariage (déjà sali par le mariage civil) et donner en sous main le droit d'adoption en essayant au maximum pendant les débats de cacher cette question.

Concernant la "charia" Catholique, il faut absolument militer dans la république pour ce que nous pensons être la vérité, l'ordre naturel et le Bon (au sens du Bon Dieu) sens.

Un petit caprice du gamin face à l'autorité du Père et hop le voila sur le chemin du transgenre poussé par la délicieuse professeur de gôche progressiste si jolie et qui explique si bien les cours d'éducation civique sur le Genre.

Toutes ces réformes couplé à l'assaut contre toutes les écoles hors contrat (alors que ce sont celle islamique qui pose réellement problème) et vous avez un beau cocktail de poison bien toxique.

Edit : adamev haha par où commençais..., je ne vous répondrais pas vous êtes bien trop fort en sophistique pour moi et je n'ai pas assez de temps à vous consacrez excusez moi mais je prierais pour vous ce soir :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 15:46

Et ça me fera une belle jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 18:50

Hillel31415 a écrit:
Je ne vois rien qui concerne les enfants de moins de 10 là dedans, qu'est ce que c'est que cette histoire ?

C'est ça qui m'a fait bondir
https://c-fam.org/friday_fax/lonu-pourrait-reconnaitre-lexistence-de-droits-sexuels-pour-les-enfants-de-10-ans-3723/

Je n'ai pas vu de limite d'âge minimum dans ce texte, on y cite la Convention internationale des droits de l'enfant "Aux fins de la présente convention, un enfant signifie tout être humain de moins de dix-huit ans, sauf dans le cas d’une législation applicable aux enfants lorsque l’on parvient à la majorité plus tôt" donc moins de 18 ans on va dire.

Aux termes de cet article, il semblerait que Ban Ki-Moon ait répondu à la question "à partir de quel âge ?" "10 ans", si c'est le cas, alors ce qui se passe est grave car ces droits sexuels et procréatifs s'appliqueraient à des enfants à partir de 10 ans - si tant est que cela soit inscrit quelque part sinon c'est "à partir de moins de 18 ans" en règle générale- d'où ma rogne.

J'aurais préféré y lire qu'il y avait un âge minimum à partir duquel ces droits s'appliqueraient "à partir de l'âge de 15 ans" (par exemple) plutôt qu'un "moins de 18 ans" qui laisse la porte ouverte à des situations ingérables au final (y compris par les enfants eux-mêmes).









Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9461
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Lun 19 Sep 2016, 19:22

Citation :
OMS Bureau régional pour l'Europe et BZgA  
Standards pour  l'éducation sexuelle en Europe  
Un cadre de référence pour les décideurs politiques, les autorités compétentes en matière d'éducation et de santé et les spécialistes
 Question


O.N.U. 1948 a écrit:
ARTICLE 16 - DROIT AU MARIAGE ET RECONNAISSANCE DE LA FAMILLE
A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'État.

ARTICLE 26 - DROIT À L’ÉDUCATION
Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants

Il n'y a pas d'autres ultimes experts, en matière sexuelle, que les parents et les personnes nubiles, pubères.
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 28 Sep 2016, 20:33

http://www.la-croix.com/France/Avortement-gouvernement-entend-elargir-delit-dentrave-2016-09-28-1200792209


Citation :
L’annonce a été faite la semaine dernière. Mais la ministre des familles, Laurence Rossignol, profite de la « journée mondiale du droit à l’avortement », ce mercredi 28 septembre, pour la préciser : afin de lutter contre certains sites Internet qui, selon elle, « trompent les internautes » et « cherchent à dissuader les femmes » d’avorter, la ministre a décidé de leur appliquer le « délit d’entrave » à l’interruption volontaire de grossesse.

Imaginé ce qu'ils sont capable de faire avec l’outil "droits sexuel"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Mer 28 Sep 2016, 22:35

Ce n'est pas une ministre, c'est une sinistre !

Alors, si on veut empêcher une femme d'avorter, on risque la prison ? Le camp de rééducation ?

Belle démocratie ! spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Jeu 29 Sep 2016, 08:00

Chrysostome a écrit:
Alors, si on veut empêcher une femme d'avorter, on risque la prison ? Le camp de rééducation ?

Belle démocratie ! spiderman

Aujourd'hui, on n'a plus que le droit de demander "es-tu sûr(e) de ton choix ?" et de repartir sans rien dire respectant de droit que chacun a à se faire du mal. On nous place dans la position de Ponce Pilate à s'en laver les mains et surtout à ne pas contrer les droits (avortement, euthanasie, mariage pour tous, droits sexuels et reproductifs, PMA à 3 parents maintenant..) au nom du progrès, au nom du floutage des genres masculin/féminin, au nom de la liberté de devenir des humains asexués pervertis, décérébrés par les médias, robotisés, uniformes, devenus des esclaves d'un nouveau genre : de ceux à qui on dit "vous êtes libres !".

On nous vend la société de Soleil Vert : "Quarante plus tard, Soleil vert ne semble pourtant pas fané, grâce à cette sobriété, mais aussi grâce à cette vertigineuse capacité à filmer l’essentiel, à mettre face à face le plaisir futile faisant de l’homme un être de chair et de sensation et la plus immonde immoralité le réduisant à une espèce animale d’instinct et de soumission à l’ordre hiérarchique" Soylent Green.
http://www.critikat.com/actualite-cine/critique/soleil-vert.html

Dormez tranquilles, vous êtes HEUREUX.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Jeu 29 Sep 2016, 08:09

Marion Sigaut présente avec force l'esprit de ces lois et projets onusiens.
Avec notre orgueil et notre aveuglement, on voudrait voir du positif derrière ces droits, elle nous montre vers quels abime social ceux-ci risquent de nous conduire. Elle nous montre la logique qui préside à ces projets. Et c'est vrai que lorsqu'on voit le sort qui est fait à la liberté d'expression ou au droit d'asile, on peut imaginer ce que ces droits risquent d'entrainer. Il n'y a pas une grande distance entre le droit à la sexualité et le devoir d'avoir une vie sexuelle.


Je retiens particulièrement :
° Il faut dissocier désormais procréation et sexualité. Le droit à la procréation, ou à la non-procréation, doit être distinct de la sexualité pratiquée.
° Par contre, s'il y a droit à la non-procréation, le droit à la non-sexualité n'est pas avancé. Pour la raison que la sexualité est bonne pour la santé.
° La sexualité est bonne dès le plus jeune âge. Une relation sexuelle peut être envisagée sainement dès l'âge de dix ans pour peu qu'il y ait consentement. Avant cet âge les médecins ont montré l'importance de la libido dans le développement de l'enfant, et ce dès sa naissance.
° D'où l'importance d'une éducation sexuelle dès l'âge de 4 ans.



N'y a-t-il pas une contradiction avec le discours anti-pédophilie ?
Si, énorme même.
Mais c'est la magie des droits nouveaux et de la novlangue. Arriver à masquer cette contradiction pour faire passer ces droits nouveaux pour des remèdes.
Je crois qu'on a touché le fond, qu'on ne pourra pas descendre plus bas. La seule chose en pire qui risquera désormais d'arriver sera que ces droits deviennent des obligations. Une sorte de prostitution mondiale consentie sous prétexte de bien-être physique et économique.







Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Jeu 29 Sep 2016, 08:36

A propos de la brochure de l'IPPF sur les droits sexuels.

La couverture montre une foule en liesse au milieu de lumière artificielle. L'éducation à la vie sexuelle se fait déjà dans le choix des images. Le modèle patriarcal de l'union sereine entre un homme et une femme doit être remplacé par un autre.

Une phrase est en exergue :
Le choix ouvre sur un monde de possibilités.
dont la vacuité montre tout le nihilisme à l'oeuvre dans ce projet.
(rarement vu une phrase aussi nulle)
C'est un nihilisme de combat. Car si il faut choisir, il faut pour cela d'abord renverser l'ancien modèle.
Un combat pour la destruction de l'homme.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Jeu 29 Sep 2016, 12:10

La novlangue en effet participe pour beaucoup a la "déconstruction" et dans beaucoup de domaine ( j 'ai ouvert une file sur ce théme) http://docteurangelique.forumactif.com/t20584-la-novlangue-de-georges-orwell?highlight=novlangue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Jeu 29 Sep 2016, 12:13

Alors que l 'homme a un grand besoin d 'intégration ( materiel comme spirituel) la déconstruction, la desintegration est a l 'oeuvre http://fr.aleteia.org/2016/09/28/les-confidences-exclusives-des-rescapes-de-saint-etienne-du-rouvray/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr "Sr Danielle – Ce sont des jeunes qui n’ont aucun bagage culturel ni religieux. Dans une tête vide, on peut faire rentrer n’importe quoi…"
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 09:24

http://fr.aleteia.org/2016/09/29/la-presentation-faussee-de-livg-penalement-reprehensible-le-gouvernement-a-du-soucis-a-se-faire/

Citation :
À l’initiative de Mme Laurence Rossignol, le gouvernement cherche à faire adopter un amendement au projet de loi « Égalité et citoyenneté », afin que le délit d’entrave à l’IVG soit élargi aux sites internet qui véhiculent des informations « biaisées » sur l’avortement. Rappelons que le délit d’entrave est puni de deux ans de prison et de 30.000 euros d’amende. Si l’amendement du gouvernement est adopté, « le délit d’entrave numérique » s’appliquera « aux sites qui véhiculent des allégations ou une présentation faussée, pour induire en erreur dans un but dissuasif sur la nature et les conséquences d’une IVG ».

[...]


« Mon corps, mon choix » : FAUX
Dès la page d’accueil du site, le slogan repris d’une campagne du gouvernement : « IVG : MON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT » biaise l’objectivité de l’information donnée. Ce slogan est renforcé par la photo d’une femme portant sur son bras un tatouage proclamant : « MON CORPS M’APPARTIENT ». Cette photo est placée en tête de page à droite, en regard du drapeau français. Le slogan et la photo ainsi mis en évidence laissent clairement entendre, sans avoir à le dire explicitement, que le corps de la femme enceinte est seul concerné et en jeu dans l’élimination d’un fœtus. C’est scientifiquement faux.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 09:48

À l’initiative de Mme Laurence Rossignol, le gouvernement cherche à faire adopter un amendement au projet de loi « Égalité et citoyenneté », afin que le délit d’entrave à l’IVG soit élargi aux sites internet qui véhiculent des informations « biaisées » sur l’avortement. Rappelons que le délit d’entrave est puni de deux ans de prison et de 30.000 euros d’amende. Si l’amendement du gouvernement est adopté, « le délit d’entrave numérique » s’appliquera « aux sites qui véhiculent des allégations ou une présentation faussée, pour induire en erreur dans un but dissuasif sur la nature et les conséquences d’une IVG ».

Ca me parait être une mesure d'ordre public... Chacun a le droit d'avoir un avis et d'en expliquer les raisons. Pas de diffuser de la fausse information qui trompe surtout les moins éduqués.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 11:51

Quand une information devient de la propagande? Vous savez très bien qu'à l'armée quand dans une "chambrée" il y avait un suicide tout le monde était "exempté", de même dans une école quand il y a un suicide (il y a une urgence psychologique), car il y a un effet de contagion.La loi veil  loin d'avoir résolu bien des proplémes en a rajouté et a encouragé l'avortement, ne parle t -on pas aujourd'hui d'avortement comme méthode contraceptive? "Aidez un peuple donnez-lui 10 lois, tué un peuple donné lui 1000 lois"!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 12:43

Citation :
« Mon corps, mon choix » : FAUX
Dès la page d’accueil du site, le slogan repris d’une campagne du gouvernement : « IVG : MON CORPS, MON CHOIX, MON DROIT » biaise l’objectivité de l’information donnée. Ce slogan est renforcé par la photo d’une femme portant sur son bras un tatouage proclamant : « MON CORPS M’APPARTIENT ». Cette photo est placée en tête de page à droite, en regard du drapeau français. Le slogan et la photo ainsi mis en évidence laissent clairement entendre, sans avoir à le dire explicitement, que le corps de la femme enceinte est seul concerné et en jeu dans l’élimination d’un fœtus. C’est scientifiquement faux.

Au départ, le foetus n'est pas une partie du corps de la femme, donc ce n'est pas son corps mais une autre personne qui est concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 13:19

vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères... http://saintebible.com/matthew/25-45.htm
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 14:58

philippe bis a écrit:
Quand une information devient de la propagande? Vous savez très bien qu'à l'armée quand dans une "chambrée" il y avait un suicide tout le monde était "exempté", de même dans une école quand il y a un suicide  (il y a une urgence psychologique), car il y a un effet de contagion.La loi veil  loin d'avoir résolu bien des proplémes en a rajouté et a encouragé l'avortement, ne parle t -on pas aujourd'hui d'avortement comme méthode contraceptive? "Aidez un peuple donnez-lui 10 lois, tué un peuple donné lui 1000 lois"!

Arrêtez ces c.onneries!!! Avant la loi IVG il y avait (estimation entre 150 et 180 000 avortement par an). Aujourd'hui on est à 220 000 (valeur réelle stabilisée depuis près de 10 ans). Si l'on tient compte de l'accroissement de la population et de l'abaissement de l'âge du premier rapport sexuel l'avortement est en régression. Et c'est tant mieux.
Dommage seulement que l'obscurantisme cathoclique s'acharne pour faire abroger toute les mesures préventives et la contraception (avant, pendant ou après l'acte).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:08

Avant la loi IVG 180 000 avortement par an ?? Vos sources??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:10

Vous me faites pensé a ceux qui disent que les chiffres du chomage recule... mais non brave gens il fait pas froid c 'est le thermometre qui "dé.conne", donc on change le thermométre ( tous ça c 'est de la manipulation )!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:36

philippe bis a écrit:
Avant la loi IVG 180 000 avortement par an ?? Vos sources??

ce sont les sources officielles. A partir :
- du nombre d'av ayant donné des suites hospitalières (curetage...)
- des estimations de ceux "réussis" sans suite
- de celui des femmes ayant avorté dans les pays "libéraux" (Hollande, RU...) voire aussi très catholiques (Espagne, Italie, Belgique...)..
C'est le total de ces données qui permet de situer le nombre entre 150 et 180 000. Bien loin des 10 000 avancé par les pro-vie et du million avancé par les pro-avort. Simone Veil évoquait un chiffre réaliste autour de 350 000.

Google est votre ami "Statistiques des avortement en France"
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:36

"Nul ne fera l'objet d'arrestation ou d'emprisonnement en raison du fait qu'il a eu des rapports sexuels consentis"

Jusqu'où ce simple article peut-il mener ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:40

A ridiculiser les obscurantistes de votre acabit.
Petit rappel un rapport sexuel même consenti entre un adulte et un mineur de moins de 15 ans est puni par la loi. Circonstance aggravante la position d'autorité de l'adulte sur le mineur.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:51

Adamev a écrit:
ce sont les sources officielles. A partir :
- du nombre d'av ayant donné des suites hospitalières (curetage...)
- des estimations de ceux "réussis" sans suite
- de celui des femmes ayant avorté dans les pays "libéraux" (Hollande, RU...) voire aussi très catholiques (Espagne, Italie, Belgique...)..
C'est le total de ces données qui permet de situer le nombre entre 150 et 180 000. Bien loin des 10 000 avancé par les pro-vie et du million avancé par les pro-avort. Simone Veil évoquait un chiffre réaliste autour de 350 000.

Google est votre ami "Statistiques des avortement en France"

A vrai dire, le nombre d'avortements avant le vote de la loi n'est pas fondamental. Il reste en effet que c'est cette "loi" qui a ouvert la porte sur des dérives qui ont gagné en force aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:51

adamev a écrit:
philippe bis a écrit:
Avant la loi IVG 180 000 avortement par an ?? Vos sources??

ce sont les sources officielles. A partir :
- du nombre d'av ayant donné des suites hospitalières (curetage...)
- des estimations de ceux "réussis" sans suite
- de celui des femmes ayant avorté dans les pays "libéraux" (Hollande, RU...) voire aussi très catholiques (Espagne, Italie, Belgique...)..
C'est le total de ces données qui permet de situer le nombre entre 150 et 180 000. Bien loin des 10 000 avancé par les pro-vie et du million avancé par les pro-avort. Simone Veil évoquait un chiffre réaliste autour de 350 000.

Google est votre ami "Statistiques des avortement en France"
Dans toutes l 'EU peut etre mais 180 000 avortement en France avant la loi veil vous rever  ( plutot un cauchemar) adamev!! ( mais est-ce pour vous donner bonne conscience? ) ...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:53

adamev a écrit:
philippe bis a écrit:
Quand une information devient de la propagande? Vous savez très bien qu'à l'armée quand dans une "chambrée" il y avait un suicide tout le monde était "exempté", de même dans une école quand il y a un suicide  (il y a une urgence psychologique), car il y a un effet de contagion.La loi veil  loin d'avoir résolu bien des proplémes en a rajouté et a encouragé l'avortement, ne parle t -on pas aujourd'hui d'avortement comme méthode contraceptive? "Aidez un peuple donnez-lui 10 lois, tué un peuple donné lui 1000 lois"!

Arrêtez ces c.onneries!!! Avant la loi IVG il y avait (estimation entre 150 et 180 000 avortement par an). Aujourd'hui on est à 220 000 (valeur réelle stabilisée depuis près de 10 ans). Si l'on tient compte de l'accroissement de la population et de l'abaissement de l'âge du premier rapport sexuel l'avortement est en régression. Et c'est tant mieux.
Dommage seulement que l'obscurantisme cathoclique s'acharne pour faire abroger toute les mesures préventives et la contraception (avant, pendant ou après l'acte).  

Et si ça permettait aux gens d'être responsables de leurs actes, à apprendre à se contrôler ?

Parce qu'avec le système en place, c'est le bar ouvert: au diable les responsabilités, je fais ce que je veux, quand je veux, avec qui je veux...
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:55

Adamev a écrit:
A ridiculiser les obscurantistes de votre acabit.
Petit rappel un rapport sexuel même consenti entre un adulte et un mineur de moins de 15 ans est puni par la loi. Circonstance aggravante la position d'autorité de l'adulte sur le mineur.

Je pense que vous faites preuve de naïveté. Le document de l'IPPF est bel et bien destiné aux "décideurs politiques", et je ne fais que citer le document lui-même. Que la loi actuelle punisse un rapport sexuel même consenti entre un adulte et un mineur de moins de 15 ans est du bon sens, mais je doute au train où vont les choses que ce bon sens soit encore partagé pour longtemps.. De fait, il est déjà bien entamé !
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 15:56

De fait, on est rendu là :

https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/declaration-droits-sexuels-ippf.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)   Ven 30 Sep 2016, 16:14

En 1960 14000 enfant mort née ( donc apres la naissance) et vous vous parlez de 180 000 avortements avant la loi veil !... http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP873.pdf
Revenir en haut Aller en bas
 
La déclaration internationale des droits sexuels (bientôt dans nos écoles ?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)
» Une religion sans Dieu. Les Droits de l’Homme contre l’Evangile !
» Déclaration Universelle des Droits de l'Homme - Article 18
» Les plantes médicinales bientôt interdites dans L'UE
» Préparer le DELF B1 et B2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: