DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le concubinage est un péché mortel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 06:54

Arnaud Dumouch a écrit:
neutral Heureusement, Dieu va le rattraper. Car il lui reste les années les plus dures à vivre, celles de la vieillesse où on récolte les fruits du reste de sa vie :

Solitude ou vie de famille ?

peur de la mort qui vient ou espérance théologale ?

Tout à fait thumleft

Tel que je le connais, et au regard de ce que j'ai entendu hier, ce sera.. peur de la mort : il n'y a rien du tout après, l'âme n'existe pas d'où ce qui "compte vraiment" = profiter de la vie et ne pas se faire suer avec des considérant qui oppriment Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 07:17

Métanoia a écrit:


Tel que je le connais, et au regard de ce que j'ai entendu hier, ce sera.. peur de la mort : il n'y a rien du tout après, l'âme n'existe pas d'où ce qui "compte vraiment" = profiter de la vie et ne pas se faire suer avec des considérant qui oppriment Rolling Eyes

salut

Et il aura alors les conséquences immanentes : solitude, puis angoisse, puis réflexions sur l'euthanasie pour ne pas souffrir, puis dépendance.

Mais, c'est en passant par ces expériences qu'il sera en définitive sauvé lorsque, à l'heure de sa mort, le Christ lui apparaîtra, plein de vérité et de miséricorde, accompagné de sa mère, de son père, de ses ancêtres et des saints du Ciel.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 07:29

RenéMatheux a écrit:
On commence par aimer sa mère, son père ses frères et soeurs puis sa femme et ses enfants.
Si c'est d'un amour vrai, cela grandit!

Si vous  croyez que l'amour naturel envers vos proches est ordonné à l'amour de l'ennemi et l'amour de Dieu, tant mieux pour vous et je vous souhaites bonne chance...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16642
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 09:10

Nous étions hier à un mariage, les jeunes mariés vivaient ensemble depuis plus de 10 ans et ont deux petites filles.

Au début de la cérémonie, le Prêtre qui les a suivis depuis deux ans a demandé s'ils voulaient bien expliquer leur démarche.

La mariée a dit carrément que la religion catholique, pour eux, n'était pas du tout importante, qu'ils ne s'étaient même pas posé la question avant d'avoir rencontré le Père Henri et sa communauté.

Rencontre qu'ils ont faite lors qu'une panne de voiture dans un lieu assez isolé, c'était un religieux de St Jacques. Il s'est arrêté, les a emmené à son monastère, leur a donné à manger en attendant que le Frère mécanicien aille faire un tour pour voir ce qu'avait leur voiture.

Ils ont discuté de tout et de rien... Les enfants étaient là aussi et se sont fait choyer par ces religieux....

La voiture réparée, ils sont repartis mais sont retournés le dimanche suivant pour remercier. C'était les vêpres, ils y ont assisté et trouvé les chants magnifiques.

Ils ont ensuite posé des questions... le Père est allé chez eux presque toutes les semaines et eux ont commencé à assister encore aux vêpres, puis à la messe et restaient déjeuner chez les Pères.

Mais ce n'est qu'après bien des rencontres que la question du baptême des filles et du mariage a été abordée.

Le marié est intervenu ensuite pour confirmer que ce n'est pas dans leur vie familiale ou professionnelle qu'ils ont trouvé que Dieu pouvait exister.
D'ailleurs les grands-parents, hostiles au mariage religieux n'étaient pas présents.

Il a dit que lors des rencontres au Centre St Jacques, ils y ont trouvé la joie, la simplicité et la disponibilité des frères à répondre aux questions qu'ils se posaient.

Est venu le jour où ils ont parlé baptême, puis mariage, mais cela s'est fait à leur cheminement et a duré deux ans.

Hier, le Père qui les a accompagnés tout ce temps là a dit qu'il fallait laisser éclater la joie, les chants étaient gais, accompagnés à la guitare par un ami du couple. Le premier était "Tu es là au cœur de nos vies"...
et les enfants ont été invités à... danser autant qu"ils voulaient...

La quête a été pour les missions des Frères de St Jacques et comme ils gagnent bien leur vie, ils ont demandé aussi à ce qu'on ne leur donne pas de cadeaux, mais des chèques libellés aux Frères de St Jacques.

La mariée a un frère qui a été pensionnaire chez les FEC. Il était le témoin de sa sœur et m'a avoué que lui (qui vit aussi en concubinage) n'avait pas eu cette chance d'avoir trouvé chez ses enseignants autant d'ouverture d'esprit.
Je lui ai demandé si ce sera le sien le prochain mariage... il m'a répondu "qui sait" ?

Le Père, dans son homélie, a bien insisté sur la grâce du sacrement de mariage, sur l'amour qui les unissait depuis si longtemps, sur leur fidélité et leur recherche qui était sincère.

Au moment de l'échange promesses, il a invité tous les couples à renouveler eux aussi leur promesse de s'aimer et de témoigner de cet amour mutuel.

Je reconnais que beaucoup étaient très émus.








_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 09:20

Espérance a écrit:
Nous étions hier à un mariage, les jeunes mariés vivaient ensemble depuis plus de 10 ans et ont deux petites filles.

Au début de la cérémonie, le Prêtre qui les a suivis depuis deux ans a demandé s'ils voulaient bien expliquer leur démarche.

La mariée a dit carrément que la religion catholique, pour eux, n'était pas du tout importante, qu'ils ne s'étaient même pas posé la question avant d'avoir rencontré le Père Henri et sa communauté.

Rencontre qu'ils ont faite  lors qu'une panne de voiture dans un lieu assez isolé, c'était un religieux de St Jacques. Il s'est arrêté, les a emmené à son monastère, leur a donné à manger en attendant que le Frère mécanicien aille faire un tour pour voir ce qu'avait leur voiture.

Ils ont discuté de tout et de rien... Les enfants étaient là aussi et se sont fait choyer par ces religieux....

La voiture réparée, ils sont repartis mais sont retournés le dimanche suivant pour remercier. C'était les vêpres, ils y ont assisté et trouvé les chants magnifiques.

Ils ont ensuite posé des questions... le Père est allé chez eux presque toutes les semaines et eux ont commencé à assister encore aux vêpres, puis à la messe et restaient déjeuner chez les Pères.

Mais ce n'est qu'après bien des rencontres que la question du baptême des filles et du mariage a été abordée.

Le marié est intervenu ensuite pour confirmer que ce n'est pas dans leur vie familiale ou professionnelle qu'ils ont trouvé que Dieu pouvait exister.
D'ailleurs les grands-parents, hostiles au mariage religieux n'étaient pas présents.

Il a dit que lors des rencontres au Centre St Jacques, ils y ont trouvé la joie, la simplicité et la disponibilité des frères à répondre aux questions qu'ils se posaient.

Est venu le jour où ils ont parlé baptême, puis mariage, mais cela s'est fait à leur cheminement et a duré deux ans.

Hier, le Père qui les a accompagnés tout ce temps là a dit qu'il fallait laisser éclater la joie, les chants étaient gais, accompagnés à la guitare par un ami du couple. Le premier était "Tu es là au cœur de nos vies"...
et les enfants ont été invités à... danser autant qu"ils voulaient...

La quête a été pour les missions des Frères de St Jacques et comme ils gagnent bien leur vie, ils ont demandé aussi à ce qu'on ne leur donne pas de cadeaux, mais des chèques libellés aux Frères de St Jacques.

La mariée a un frère qui a été pensionnaire chez les FEC. Il était le témoin de sa sœur et m'a avoué que lui (qui vit aussi en concubinage) n'avait pas eu cette chance d'avoir trouvé chez ses enseignants autant d'ouverture d'esprit.
Je lui ai demandé si ce sera le sien le prochain mariage... il m'a répondu "qui sait" ?

Le Père, dans son homélie, a bien insisté sur la grâce du sacrement de mariage, sur l'amour qui les unissait depuis si longtemps, sur leur fidélité et leur recherche qui était sincère.

Au moment de l'échange promesses, il a invité tous les couples à renouveler eux aussi leur promesse de s'aimer et de témoigner de cet amour mutuel.

Je reconnais que beaucoup étaient très émus.








thumleft
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 11:23

Au cas où n'auriez pas compris, je trouve cela très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 12:10

Et moi, hier aussi, j'ai eu des nouvelles d'un couple concubins qui a voulu se marier à l'église (c'était il y a 3 ans). Catéchisme pour elle (lui était déjà baptisé, confirmé) pendant deux ans. Puis rallonge d'un an car, entre-temps, ils ont eu un enfant qui n'a pas été baptisé car .. les deux parents ne le sont pas.

Au bout de 3 ans de catéchisme, on vient de lui dire que .. c'était très compliqué. Car ils ont eu un enfant hors mariage. Elle a répondu qu'elle avait commencé son catéchisme avant d'avoir ce petit, qu'elle avait plus de 35 ans, et qu'elle n'allait pas refuser un enfant qui arrivait au prétexte de n'être pas catholique avant. Rupture !

Au final ? Elle n'est pas baptisée, son petit non plus, ils ne sont pas mariés religieusement. Elle a décidé de continuer avec sa foi, seule, sans l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16642
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 12:17

Métanoia a écrit:
Et moi, hier aussi, j'ai eu des nouvelles d'un couple concubins qui a voulu se marier à l'église (c'était il y a 3 ans). Catéchisme pour elle (lui était déjà baptisé, confirmé) pendant deux ans. Puis rallonge d'un an car, entre-temps, ils ont eu un enfant qui n'a pas été baptisé car .. les deux parents ne le sont pas.

Au bout de 3 ans de catéchisme, on vient de lui dire que .. c'était très compliqué. Car ils ont eu un enfant hors mariage. Elle a répondu qu'elle avait commencé son catéchisme avant d'avoir ce petit, qu'elle avait plus de 35 ans, et qu'elle n'allait pas refuser un enfant qui arrivait au prétexte de n'être pas catholique avant. Rupture !

Au final ? Elle n'est pas baptisée, son petit non plus, ils ne sont pas mariés religieusement. Elle a décidé de continuer avec sa foi, seule, sans l'église.

et voilà où on en arrive avec le rigorisme de certains ! Crying or Very sad J'espèrenos mariés qu'un jour, ils trouveront des catholiques ou un prêtre comme nos mariés d'hier ! sinon c'était pareil, ils auraient continué à vivre ensemble.

Est-ce que cela ne devrait pas nous interpeller, nous les laïcs catholiques ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 12:45

Métanoia a écrit:
Et moi, hier aussi, j'ai eu des nouvelles d'un couple concubins qui a voulu se marier à l'église (c'était il y a 3 ans). Catéchisme pour elle (lui était déjà baptisé, confirmé) pendant deux ans. Puis rallonge d'un an car, entre-temps, ils ont eu un enfant qui n'a pas été baptisé car .. les deux parents ne le sont pas.

Au bout de 3 ans de catéchisme, on vient de lui dire que .. c'était très compliqué. Car ils ont eu un enfant hors mariage. Elle a répondu qu'elle avait commencé son catéchisme avant d'avoir ce petit, qu'elle avait plus de 35 ans, et qu'elle n'allait pas refuser un enfant qui arrivait au prétexte de n'être pas catholique avant. Rupture !

Au final ? Elle n'est pas baptisée, son petit non plus, ils ne sont pas mariés religieusement. Elle a décidé de continuer avec sa foi, seule, sans l'église.

Cette histoire est certainement mal reportée c'est impossible qu'on refuse le baptême à une personne parce-qu'elle a eu un enfant hors mariage.
La raison probable pour laquelle elle ne peut pas recevoir le baptême est son concubinage et non le fait qu'elle ait eu un enfant. En effet quand on vit en concubinage on ne peut recevoir aucun sacrement, plus précisément et particulièrement dans les diocèses que j'ai déjà fréquentés, quand on n'est pas baptisé et qu'on vit en concubinage, on reçoit une fois dans une même cérémonie tous les sacrements: après l'homélie on reçoit le baptême, la confirmation,et le mariage, puis au moment de la communion on reçoit sa première communion.

Voilà!


Dernière édition par monge le Dim 11 Sep 2016, 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 12:52

monge a écrit:
Cette histoire est certainement mal reportée c'est impossible qu'on refuse le baptême à une personne parce-qu'elle a eu un enfant hors mariage.

Ouf.. merci de vos précisions utiles, j'en parlerai à la première intéressée qui m'a rapporté elle-même ce qu'elle s'est entendu dire (d'où sa propre réponse "je n'allais pas refuser un enfant à naître" ce qui, si on lui avait opposé son concubinage comme cause aurait été pour le moins une réponse débile non ?).

C'est bien ce qu'on lui a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16642
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 13:16

J'ai assisté à des mariages catholiques où l'un des deux n'était pas baptisé et il n'a pas été baptisé non plus pendant la cérémonie du mariage.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 13:28

Métanoia a écrit:
Et moi, hier aussi, j'ai eu des nouvelles d'un couple concubins qui a voulu se marier à l'église (c'était il y a 3 ans). Catéchisme pour elle (lui était déjà baptisé, confirmé) pendant deux ans. Puis rallonge d'un an car, entre-temps, ils ont eu un enfant qui n'a pas été baptisé car .. les deux parents ne le sont pas.

Au bout de 3 ans de catéchisme, on vient de lui dire que .. c'était très compliqué. Car ils ont eu un enfant hors mariage. Elle a répondu qu'elle avait commencé son catéchisme avant d'avoir ce petit, qu'elle avait plus de 35 ans, et qu'elle n'allait pas refuser un enfant qui arrivait au prétexte de n'être pas catholique avant. Rupture !

Au final ? Elle n'est pas baptisée, son petit non plus, ils ne sont pas mariés religieusement. Elle a décidé de continuer avec sa foi, seule, sans l'église.
Qu'est ce que c'est que ces complications?
Qu'est ce que c'est que ces guignols?
Elle n'a qu'à baptiser son petit elle même ou son mari!
Et son mari peut la baptiser.


Dernière édition par RenéMatheux le Dim 11 Sep 2016, 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11940
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 13:30

Métanoia a écrit:
monge a écrit:
Cette histoire est certainement mal reportée c'est impossible qu'on refuse le baptême à une personne parce-qu'elle a eu un enfant hors mariage.

Ouf.. merci de vos précisions utiles, j'en parlerai à la première intéressée qui m'a rapporté elle-même ce qu'elle s'est entendu dire (d'où sa propre réponse "je n'allais pas refuser un enfant à naître" ce qui, si on lui avait opposé son concubinage comme cause aurait été pour le moins une réponse débile non ?).

C'est bien ce qu'on lui a dit.
Moi Aussi, cela me parait impossible.
Ou bien qu'elle s'adresse à l'évèque, voire au pape. (c'est tout ce qu'il y a de légal)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 13:33

Vous ne comprenez pas Espérance.

On dit que SI ON VEUT RECEVOIR le baptême quand on vit en concubinage, on doit le recevoir dans la cérémonie de mariage, ou bien cesser de vivre en concubinage!
Sinon un catholique peut bien épouser un non catholique, mais le non catholique ne devient pas pour autant catholique par son mariage!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc Ettore



Masculin Messages : 150
Inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 13:35

RenéMatheux a écrit:
Métanoia a écrit:
Et moi, hier aussi, j'ai eu des nouvelles d'un couple concubins qui a voulu se marier à l'église (c'était il y a 3 ans). Catéchisme pour elle (lui était déjà baptisé, confirmé) pendant deux ans. Puis rallonge d'un an car, entre-temps, ils ont eu un enfant qui n'a pas été baptisé car .. les deux parents ne le sont pas.

Au bout de 3 ans de catéchisme, on vient de lui dire que .. c'était très compliqué. Car ils ont eu un enfant hors mariage. Elle a répondu qu'elle avait commencé son catéchisme avant d'avoir ce petit, qu'elle avait plus de 35 ans, et qu'elle n'allait pas refuser un enfant qui arrivait au prétexte de n'être pas catholique avant. Rupture !

Au final ? Elle n'est pas baptisée, son petit non plus, ils ne sont pas mariés religieusement. Elle a décidé de continuer avec sa foi, seule, sans l'église.
Qu'est ce que c'est que ces complications?
Qu'est ce que c'est que ces guignols?
Elle n'a qu'à baptiser son petit elle même ou son mari!
Et son mari peut la baptiser.

Thumright je suis d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 13:38

RenéMatheux a écrit:
qu'elle s'adresse à l'évèque, voire au pape. (c'est tout ce qu'il y a de légal)

Je suis restée scotchée aussi Shocked

Comme je disais à l'instant à quelqu'un, si elle avait été se faire baptiser protestante (pas de catéchèse de deux ans, en connaissant bien les évangiles, c'est bouclé en 3 mois) puis une demande du sacrement de réconciliation (1 mois) puisque le baptême protestant est reconnu, son histoire serait déjà terminée depuis longtemps (elle serait catholique, son petit baptisé et se serait mariée à l'église et.. dans le même diocèse !).

Bref.. je ne sais pas ce qu'elle fera par la suite, j'espère qu'un jour tout s'arrangera pour eux et qu'elle ne restera pas en dehors de l'église catholique (car elle l'est de coeur déjà).
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16642
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 17:24

monge a écrit:
Vous ne comprenez pas Espérance.

On dit que SI ON VEUT RECEVOIR le baptême quand on vit en concubinage, on doit le recevoir dans la cérémonie de mariage, ou bien cesser de vivre en concubinage!
Sinon un catholique peut bien épouser un non catholique, mais le non catholique ne devient pas pour autant catholique par son mariage!

Je pense que je ne comprendrai jamais votre rigorisme !

Un des conjoints peut être non baptisé et se marier à l'église, du moment que celui qui est baptisé s'engage à élever leurs enfants dans la religion catholique.

Un non-baptisé peut-il se marier à l'église ?

"Ma future épouse est catholique et je ne suis pas croyant. Pouvons-nous nous marier à l'Eglise ? Et si oui, dois-je me faire baptiser ?", demande un lecteur.

La réponse de la rédaction de Croire. Publié le 8 décembre 2015.

Bien sûr vous pouvez vous marier à l'Eglise. Celle-ci respecte la liberté de conscience de chacun. "L'homme ne peut adhérer au Dieu révélé que si, attiré par le Père, il met raisonnablement et librement sa foi en Dieu", a-t-il été dit au concile Vatican II. Pas de problème donc, mais bien sûr cela reste une dérogation!

Ce cas, de plus en plus fréquent, s'appelle un mariage avec disparité de culte. Le non-baptisé peut être soit athée, soit croyant d'une autre religion.

Si rien ne vous oblige à vous faire baptiser, l'Eglise ne vous le demandant pas, il faut néanmoins impérativement que l'un des deux futurs époux soit baptisé !

En conséquence, seul(e) l'époux(se) catholique s'engage à élever les enfants du couple dans la foi catholique. L'Eglise demandera par contre au non-baptisé d'être en accord avec les quatre "piliers" du mariage chrétien. Le mariage pourra être célébré dans une église ou dans un autre lieu, si cela convient mieux, nécessairement avec l'accord du curé.


http://croire.la-croix.com/Definitions/Etapes-de-la-vie/Mariage/La-celebration/Un-non-baptise-peut-il-se-marier-a-l-eglise

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 17:31

Je vois effectivement que vous ne comprenez pas! bon j'y vais doucement, voici ce que je dis:
- Un chrétien peut épouser un non croyant
- Ce mariage est un sacrement uniquement pour le catholique, mais pas pour le non croyant
- Un non croyant ne peut pas devenir catholique uniquement par le mariage avec un catholique.

Par conséquent si un non croyant vie en concubinage et veut devenir catholique:
- Il ne peut pas recevoir le baptême dans sa situation de concubinage
- Pour recevoir le baptême soit il cesse de vivre en concubinage, ou alors il doit recevoir son baptême en même temps que le mariage.

Compris maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16642
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 17:37

monge a écrit:
Je vois effectivement que vous ne comprenez pas! bon j'y vais doucement, voici ce que je dis:
- Un chrétien peut épouser un non croyant
- Ce mariage est un sacrement uniquement pour le catholique, mais pas pour le non croyant
- Un non croyant ne peut pas devenir catholique uniquement par le mariage avec un catholique.

Par conséquent si un non croyant vie en concubinage et veut devenir catholique:
- Il ne peut pas recevoir le baptême dans sa situation de concubinage
- Pour recevoir le baptême soit il cesse de vivre en concubinage, ou alors il doit recevoir son baptême en même temps que le mariage.

Compris maintenant?

Non, toujours pas compris...

Car celui qui est non-catholique, il n'y a pas de raison pour qu'il ne soit pas marié et si un jour, il veut se convertir (à supposer que son conjoint y parvienne), ils vont voir tout simplement le prêtre qui les a mariés et s'arrangent avec lui pour "régulariser" la situation.
Donc, votre histoire de cesser de vivre en concubinage ne tient pas la route, puisqu'ils sont effectivement mariés.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 17:47

Vous ne comprenez pas!
Si un non croyant est déjà marié à un catholique, il peut recevoir son baptême!
c'est impossible de recevoir le baptême en vivant dans le concubinage.

Vous avez pris un exemple d'un non croyant marié à un catholique, donc on n'est pas dans une situation de concubinage.
Oh là!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16642
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 17:49

monge a écrit:
Vous ne comprenez pas!
Si un non croyant est déjà marié à un catholique, il peut recevoir son baptême!
c'est impossible de recevoir le baptême en vivant dans le concubinage.

Vous avez pris un exemple d'un non croyant marié à un catholique, donc on n'est pas dans une situation de concubinage.
Oh là!

donc, c'est vous qui n'avez pas compris mon exemple, je parlais bien d'un mariage avec un non catholique.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Dim 11 Sep 2016, 18:03

Mais on parle depuis de CONCUBINAGE! pourquoi créer la diversion en parlant de mariage?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Lun 12 Sep 2016, 12:21

christophe a écrit:
Bonjour petero

je te cite:

Le cadre défini par Dieu pour le mariage, le voici :
"24 A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. (Genèse (LIT) 2)"

cadre rappelé par Jésus :
6 Mais, au commencement de la création, il les fit homme et femme. 7 A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère, 8 il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un. (Marc (LIT) 10)

Et tu rajoute:"Le sacrement de mariage, c'est un +, c'est un choix que font ceux qui s'aiment, et qui veulent aller plus loin dans l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre, puisqu'ils veulent que Jésus vienne enrichir et embéllir leur amour avec son Amour, avec sa Charité."


RP: je suis d'accord avec toi mais je dirais que la parole de Dieu que tu cite ci dessus est déjà un sacrement en soi!

Fraternellement
ChrisTophe

Sais-tu ce que c'est qu'un sacrement Christophe ? C'est un acte que pose Jésus. Dans le sacrement de baptême c'est Jésus qui baptise ; dans le sacrement de l'ordination c'est Jésus qui consacre et met à part l'ordonné ; dans le sacrement des malades c'est Jésus qui donne la grâce pour vivre bien sa maladie ; dans le sacrement de confirmation c'est Jésus qui renouvelle en nous les dons de l'Esprit reçu au jour de notre baptême.

Dans le sacrement de mariage, ce n'est pas Jésus qui agit, ce sont les époux qui se donnent l'un à l'autre ce sacrement, c'est à dire l'amour que l'Esprit Saint répand dans leur cœur de baptisé, pour que cet Amour les unisse, comme l'Amour de Jésus nous unit à Lui.

Quand Dieu dans l'Ancien Testament, bénit l'homme et la femme qui se donne l'un à l'autre pour être une seul chair, pour faire 1, il approuve cette union et cette union est menée à sa perfection grâce au sacrement de mariage que les époux se donnent l'un à l'autre, c'est à dire grâce à la charité que l'Esprit Saint va répandre en leur cœur de baptisé, à condition bien évidemment que les époux ou que l'un des époux, accueille cette charité donnée par l'Esprit Saint.

C'est pour cela que je dit "c'est un plus" ; la grâce sanctifiante est faite pour sanctifié les époux dans leur union, dans l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre. Cette grâce sanctifiante on l'accueille ou on ne l'accueille pas. Jésus l'a propose, il ne l'impose pas. Il nous dit que c'est ce qui nous conduit au bonheur parfait.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Lun 12 Sep 2016, 12:30

petero a écrit:

Sais-tu ce que c'est qu'un sacrement Christophe ?  C'est un acte que pose Jésus. Dans le sacrement de baptême c'est Jésus qui baptise ; dans le sacrement de l'ordination c'est Jésus qui consacre et met à part l'ordonné ; dans le sacrement des malades c'est Jésus qui donne la grâce pour vivre bien sa maladie ; dans le sacrement de confirmation c'est Jésus qui renouvelle en nous les dons de l'Esprit reçu au jour de notre baptême.

Dans le sacrement de mariage, ce n'est pas Jésus qui agit, ce sont les époux qui se donnent l'un à l'autre ce sacrement, c'est à dire l'amour que l'Esprit Saint répand dans leur cœur de baptisé, pour que cet Amour les unisse, comme l'Amour de Jésus nous unit à Lui.

Holà! c'est vraiment très grave là!

Pour votre gouverne, tout sacrement a une matière et une forme. Pour qu'un sacrement soit valide il faut au moins ces deux éléments la matière et la forme.
- Ainsi dans le sacrement du Baptême le matière c'est l'eau, la forme ce sont les paroles prononcées par le ministre du Baptême: "je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit"
- Pour la confession, la matière c'est la contrition du pénitent la forme c'est l'absolution du prêtre (c'est pour cela que les prêtre devraient demander de réciter l'acte de contrition avant ou pendant qu'il donne l'absolution)
- Pour le mariage la matière est le consentement des époux et la forme est la bénédiction donnée par un prêtre valide!

Donc si un de ces éléments manque à savoir le consentement mutuel des époux ou la bénédiction du prêtre alors le mariage est nul!
Revenir en haut Aller en bas
christophe



Masculin Messages : 452
Inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 12:35

Bonjour Petero

Je te comprend.
Mais je voulais te dire qu'au commencement les premier sacrement commence toujours par la Parole qui est la connaissance de Dieu jean 1:1; 1:14;1:18 et le mariage idéal pour un Chrétien c'est un mariage à trois car Dieu en est le sceau comme dans la Genèse et plus tard dans l'Evangile les noces vont être agrémenter d'amis comme pour les noces de Canaan et il semble encore une fois que le centre et premier témoins d'un couple authentique soit Jesus,Dieu et Il fit la curieusement son premier miracle... .

Les rituels ostentatoire et le conformisme social ne servent a rien. L'union d'une femme et d'un homme est sacré la virginité serait souhaitable dans un monde parfait tout cela est explicitement décrit des la Genèse :
"24 A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. "
cadre rappelé par Jésus en Matthieu :
6 Mais, au commencement de la création, il les fit homme et femme. 7 A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère, 8 il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un.

PS:
Parmi tout les Chrétiens combien était il vierge le jour de leur noce ?Et les
Prêtes leur noce aurait elle été souiller dans la chair ou dans l'esprit?

Fraternellement
ChrisTophe
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 12:56

monge a écrit:
Holà! c'est vraiment très grave là!

- Pour le mariage la matière est le consentement des époux et la forme est la bénédiction donnée par un prêtre valide!

Donc si un de ces éléments manque à savoir le consentement mutuel des époux ou la bénédiction du prêtre alors le mariage est nul!

Faux, dans le sacrement de mariage c'est l'échange des consentements constitue la forme du sacrement du mariage, et c’est encore cet échange des consentements qui peut être considéré comme étant la matière du sacrement.

Et la preuve, c'est que le prêtre, après l'échange des consentements, déclare les époux "unis par les liens du mariage" alors qu'il n'a pas donné la bénédiction nuptiale. La bénédiction nuptiale est donnée à la fin de la célébration, après le "Notre Père".

Le prêtre béni les époux qui se sont mariés en se donnant l'un à l'autre pour s'aimer toute leur vie, dans la fidélité et la fécondité. Il le fait après que les époux se soient donnés ce sacrement. Leur mariage n'est pas rendu valide par la bénédiction nuptiale.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 13:11

CEC a écrit:
1623 Selon la tradition latine, ce sont les époux qui, comme ministres de la grâce du Christ, se confèrent mutuellement le sacrement du Mariage en exprimant devant l’Église leur consentement. Dans la tradition des Eglises orientales, les prêtres ou évêques qui officient sont les témoins du consentement mutuel échangé par les époux (cf. CCEO, can. 817), mais leur bénédiction est nécessaire aussi à la validité du sacrement (cf. CCEO, can. 828).
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 14:12

monge a écrit:
CEC a écrit:
1623 Selon la tradition latine, ce sont les époux qui, comme ministres de la grâce du Christ, se confèrent mutuellement le sacrement du Mariage en exprimant devant l’Église leur consentement. Dans la tradition des Eglises orientales, les prêtres ou évêques qui officient sont les témoins du consentement mutuel échangé par les époux (cf. CCEO, can. 817), mais leur bénédiction est nécessaire aussi à la validité du sacrement (cf. CCEO, can. 828).

"Dans la tradition des Eglises orientales .... la bénédiction est nécessaire à la validité du sacrement". par dans la tradition de l'Eglise latine.

Je déclare les époux unis, après qu'ils se soient donnés le sacrement. Ce sont eux les ministres du sacrement, pas moi. De fait, la bénédiction nuptiale que je leur donne à la fin de la célébration, n'ajoute rien au sacrement qu'ils se sont donnés.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 14:41

vous ne savez pas lire Peteros c'est domage d'être aussi aveugle
mais leur bénédiction est nécessaire aussi à la validité du sacrement (cf. CCEO, can. 828)

C'est un canon de l'Eglise latine j'ai mis en grand caractère le canon en question tu peux allez le lire toi même!
C'est quand même incroyable cet aveuglement qui fait qu'on n'arrive même plus à lire ce qui est clairement écrit!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 15:06

monge a écrit:
vous ne savez pas lire Peteros c'est domage d'être aussi aveugle
mais leur bénédiction est nécessaire aussi à la validité du sacrement (cf. CCEO, can. 828)

C'est un canon de l'Eglise  latine j'ai mis en grand caractère le canon en question tu peux allez le lire toi même!
C'est quand même incroyable cet aveuglement qui fait qu'on n'arrive même plus à lire ce qui est clairement écrit!!!!

Non, c'est Petero qui a raison.

C'est dans certaines Eglises orientales que la bénédiction du prêtre est nécessaire à la validité, par dans le rituel de l'Eglise de rite latin. Voilà pourquoi, parfois, le diacre préside à cette cérémonie. Mais que, parfois aussi, il y a échange de consentement valide entre deux époux sans qu'aucun témoin ne soit là (danger de mort).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 15:15

Citation :
Can. 1108 - § 1. Seuls sont valides les mariages contractés devant l'Ordinaire du lieu ou bien devant le curé, ou devant un prêtre ou un diacre délégué par l'un d'entre eux, qui assiste au mariage, ainsi que devant deux témoins, mais toutefois selon les règles exprimées dans les canons suivants et restant sauves les exceptions dont il s'agit aux cann. ⇒ 144, ⇒ 1112, § 1, ⇒ 1116 et ⇒ 1127, §§ 2 et 3.

Le consentement seul ne suffit pas! il faut la présence du prêtre!!!!! c'est cela la règle!

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 15:45

monge a écrit:
Citation :
Can. 1108 - § 1. Seuls sont valides les mariages contractés devant l'Ordinaire du lieu  ou bien devant le curé, ou devant un prêtre ou un diacre délégué par l'un d'entre eux, qui assiste au mariage, ainsi que devant deux témoins, mais toutefois selon les règles exprimées dans les canons suivants et restant sauves les exceptions dont il s'agit aux cann. ⇒ 144, ⇒ 1112, § 1, ⇒ 1116 et ⇒ 1127, §§ 2 et 3.

Le consentement seul ne suffit pas! il faut la présence du prêtre!!!!! c'est cela la règle!


Oui, il faut des témoins et d'autres conditions de ce genre (publication des bancs etc.) Mais la bénédiction du prêtre n'est pas une condition de validité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 15:55

Sa présence est nécessaire! on ne peut pas faire un mariage en privé! le consentement ne suffit pas c'est la matière du sacrement, il faut une forme en plus de la matière qui est la présence  ou la bénédiction du prêtre, ainsi que la présence des temoins
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 16:34

L'Eglise a ajouté par son Droit canon des conditions au consentement pour éviter les vols de jeunes filles, les mariage faux etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 16:44

c'est très faux! le CEC explique très bien pourquoi le consentement ne suffit pas. Rien avoir avec les arguments que vous fabriquez là!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 17:43

monge a écrit:
c'est très faux! le CEC explique très bien pourquoi le consentement ne suffit pas. Rien avoir avec les arguments que vous fabriquez là!

Le consentement suffit "en soi". C'est lui la matière et la forme du sacrement.

Mais l'Eglise ajoute des garanties extérieures à ce consentement. Sans ces garanties, des hommes disaient : "Cette jeune fille s'est mariée avec moi et elle le nie maintenant".

Comment la jeune fille pouvait-elle s'en sortir puisqu'aucun témoin n'était nécessaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 17:45

OK comme vous voulez, le concubinage est un mariage valide, et on peut se marier en secret dans sa chambre!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 18:48

Arnaud Dumouch a écrit:
monge a écrit:
c'est très faux! le CEC explique très bien pourquoi le consentement ne suffit pas. Rien avoir avec les arguments que vous fabriquez là!

Le consentement suffit "en soi". C'est lui la matière et la forme du sacrement.

Mais l'Eglise ajoute des garanties extérieures à ce consentement. Sans ces garanties, des hommes disaient : "Cette jeune fille s'est mariée avec moi et elle le nie maintenant".

Comment la jeune fille pouvait-elle s'en sortir puisqu'aucun témoin n'était nécessaire.

Le consentement est matière du mariage, son caractère public, sa forme. Seule cette essence complète peut être réalisée par la copulation conjugale, qui l'accomplit. Sinon, il y n'y aurait que fornication simple ou mariage blanc. Il ne faut pas tout confondre...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mar 13 Sep 2016, 18:51

saint Zibou a écrit:


Le consentement est matière du mariage, son caractère public, sa forme. Seule cette essence complète peut être réalisée par la copulation conjugale, qui l'accomplit. Sinon, il y n'y aurait que fornication simple ou mariage blanc. Il ne faut pas tout confondre...
thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 07:11

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:


Le consentement est matière du mariage, son caractère public, sa forme. Seule cette essence complète peut être réalisée par la copulation conjugale, qui l'accomplit. Sinon, il y n'y aurait que fornication simple ou mariage blanc. Il ne faut pas tout confondre...
thumleft

vous mettez le pouce haut alors qu'il vous contredit clairement. Le consentement n'est pas la forme du mariage, contrairement à ce que vous dites.
Enfin pour que certains lecteurs ne soit pas abusés, voici ce qui est clairement dit dans le droit canon.

Citation :
CHAPITRE V

LA FORME DE LA CÉLÉBRATION DU MARIAGE



Can. 1108 - § 1. Seuls sont valides les mariages contractés devant l'Ordinaire du lieu ou bien devant le curé, ou devant un prêtre ou un diacre délégué par l'un d'entre eux,[...]
Chacun peut lire ici l'enseignement officiel de l'Eglise:
http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P3X.HTM

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 07:24

monge a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:


Le consentement est matière du mariage, son caractère public, sa forme. Seule cette essence complète peut être réalisée par la copulation conjugale, qui l'accomplit. Sinon, il y n'y aurait que fornication simple ou mariage blanc. Il ne faut pas tout confondre...
thumleft

vous mettez le pouce haut alors qu'il vous contredit clairement. Le consentement n'est pas la forme du mariage, contrairement à ce que vous dites.
Enfin pour que certains lecteurs ne soit pas abusés, voici ce qui est clairement dit dans le droit canon.

Citation :
CHAPITRE V

LA FORME DE LA CÉLÉBRATION DU MARIAGE



Can. 1108 - § 1. Seuls sont valides les mariages contractés devant l'Ordinaire du lieu  ou bien devant le curé, ou devant un prêtre ou un diacre délégué par l'un d'entre eux,[...]
Chacun peut lire ici l'enseignement officiel de l'Eglise:
http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P3X.HTM


Non, Saint Zibou ne me contredit pas. Il précise ma pensée.

Je vais la préciser encore.

Les époux ont une intention profonde, un consentement avec une intention de vie. C'est cela qui est la MATIERE du mariage. C'est logique ! C'est ce qui lui donne sa substance

Puis ils l'échangent publiquement, avec des paroles que le Christ n'a pas fixées et qu'il a laissé à son Eglise. C'est ce qui donne FORME au mariage sacramentel.

Ensuite, l'Eglise précise quelques aspects de cette forme (combien de témoins etc.). C'est son Droit qui le lui permet selon cette parole de Jésus :
Citation :

Matthieu 16, 19 quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 07:32

Arnaud Dumouch a écrit:
monge a écrit:
c'est très faux! le CEC explique très bien pourquoi le consentement ne suffit pas. Rien avoir avec les arguments que vous fabriquez là!

Le consentement suffit "en soi". C'est lui la matière et la forme du sacrement.

Mais l'Eglise ajoute des garanties extérieures à ce consentement. Sans ces garanties, des hommes disaient : "Cette jeune fille s'est mariée avec moi et elle le nie maintenant".

Comment la jeune fille pouvait-elle s'en sortir puisqu'aucun témoin n'était nécessaire.

Voilà ce que vous aviez d'abord dit!

En fait le fond du débat est de trouver des raisons pour dire qu'il y aurait des concubinages qui sont en réalité des mariages. Et en disant que le consentement suffi "en soi" on comprend clairement que le concubinage est un mariage quand il y a consentement mutuel, même s'il se fait en privé entre deux tourtereaux dans leur chambre!
la caractère publique n'est alors qu'un simple garde fou "pratique" pour empêcher des abus, mais dans le fond n'et pas nécessaire pour qu'il y est effectivement mariage.
Voilà la pensée que vous cherchez à véhiculer
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 07:45

Et Saint Zibou a précisé que ce consentement, qui est d'abord intérieur, doit avoir une expression extérieure pour que le sacrement soit là.

Il donne même une valeur au don des corps qui va signifier et sceller le don des âme.

rien à dire. Saint Zibou est parfaitement catholique sur ce point. Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 07:48

Oui il est catholique, mais c'est vous qui aviez clairement  afficher des intentions autres, je les ai mises en évidence.
La conclusion de Saint Zibou est claire. Le concubinage est TOUJOURS de la fornication! et c'est ce que vous et Petero essayez de nier
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 07:57

monge a écrit:
Oui il est catholique, mais c'est vous qui aviez clairement  afficher des intentions autres, je les ai mises en évidence.
La conclusion de Saint Zibou est claire. Le concubinage est TOUJOURS de la fornication! et c'est ce que vous et Petero essayez de nier

Le concubinage morale (l'intention de jouir de l'autre tant que dure la jouissance) est toujours un péché mortel puisque l'autre est réduit à un instrument (que ce soit pour une jouissance physique ou sentimentale).

Par contre, le concubinage légal civil ou le concubinage sacramentel (accompagné d'une intention droite) n'est pas un péché mortel. C'est l'exemple que le pape François raconte.

Car Dieu regarde le coeur des gens.

Regardez :

Mariage 34- Le concubinage est-il un état de péché mortel ? (4 mn) https://youtu.be/t4jhY6iD3D0
Mariage 36- Une personne catholique non mariée à l’Eglise est-elle en état de péché ? (4 mn) https://youtu.be/Rxnzs2ndopw
Mariage 37- Peut-on être marié à l’Eglise et en état de concubinage moral ? (3 mn) https://youtu.be/taCEl9XxfV4

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 08:05

Les notions de concubinage "morale" , "légal" etc sont vos fabrications!
Une intention droite ne peut JAMAIS choisir le péché! jamais. Celui qui vit en concubinage commet TOUJOURS une faute grave, il sait qu'il n'est pas marié, et il sait qu'il fait ce que l'Eglise condamne! sauf s'il agit sous la contrainte ou bien s'il est fou il commet un péché qui lui est inputable
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 08:15

monge a écrit:
Sa présence est nécessaire! on ne peut pas faire un mariage en privé! le consentement ne suffit pas c'est la matière du sacrement, il faut une forme en plus de la matière qui est la présence  ou la bénédiction du prêtre, ainsi que la présence des temoins

Monge,

Arnaud a raison, le prêtre ou le diacre sont "témoins" que les époux se sont bien donnés le sacrement de mariage. C'est tout.

Dans le sacrement de l'Eucharistie, la matière du sacrement c'est le pain et le vin déposés sur l'autel. Si le prêtre ne prononce pas la parole de consécration, le pain et le vin ne deviennent pas "signes" de la présence réel du Christ. Il n'y a pas de sacrement. La parole de consécration c'est la forme, c'est ce qui donne forme, sens à cette présence du christ dans le pain et le vin.

Dans le sacrement de mariage, la matière du sacrement ce sont les époux qui sont réunis pour se donner l'un à l'autre dans le mariage. Si les époux n'échangent pas leurs consentement, ne se disent pas : "je me donne à toi pour t'aimer fidèlement ..." ou "je te choisi comme épouse ...." il n'y a pas de mariage sacramentel, leur mariage ne devient pas le signe de l'Amour que Jésus a pour l'humanité, à qui il se donne pour ne faire qu'un avec elle.

Dans le concubinage, il y la matière, puisque l'homme et la femme quittent leur père et leur mère pour s'attacher l'un à l'autre en faisant une seul chair, en faisant vie commune ; il n'y a pas "la forme" qui fait de leur union "un sacrement". Il y a "mariage" naturel, mais pas "mariage surnaturel". Et quand ces concubins mettent en pratique ce que les époux dans le mariage sacramentelle se promettent de vivre l'un avec l'autre, sans pour autant avoir échangé ces consentements, doit-on les considérés comme des pécheurs ?

Que dire alors des époux qui ont échangés ces consentements devant le prêtre, et qui en vérité ne vivent pas ces promesses qu'ils se sont faites ?

Le pape demande aux pasteurs de discerner, parmi les concubins, ceux qui sont mûrs pour recevoir le sacrement de mariage, quand d'autre se sont donnés le sacrement de mariage sans être mûrs pour se le donner.

Faut pas voir le mal là où il n'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 08:26

Petero, allez lire les enseignements de l(Eglise avant de raconter ce qui vous plait. J'ai donné plus haut toutes les références autorisés, cité le droit canon etc. Réné vous a même cité le CEC.

Il n'y a jamais mariage "naturel" , jamais sans consentement public. LE CONCUBINAGE N'EST JAMAIS UN MARIAGE NATUREL. Jamais!
Le mariage naturel est celui reconnu par la société. Aucune société y compris la société occidentale permissive en matière de moeur ne reconnait le concubinage comme un mariage, et les concubin savent qu'ils ne sont pas mariés.
LE CONCUBINAGE EST DE LA FORNICATION!!!


Dernière édition par monge le Mer 14 Sep 2016, 08:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 08:27

monge a écrit:
Les notions de concubinage "morale" , "légal" etc sont vos fabrications!

Aucune importance puisque cela correspond à la réalité de certaines personnes, montre le pape François.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 08:35

petero a écrit:

Dans le concubinage, il y la matière, puisque l'homme et la femme quittent leur père et leur mère pour s'attacher l'un à l'autre en faisant une seul chair, en faisant vie commune ; il n'y a pas "la forme" qui fait de leur union "un sacrement". Il y a "mariage" naturel, mais pas "mariage surnaturel". Et quand ces concubins mettent en pratique ce que les époux dans le mariage sacramentelle se promettent de vivre l'un avec l'autre, sans pour autant avoir échangé ces consentements, doit-on les considérés comme des pécheurs ?
Oui ils le sont parce-qu'ils préfèrent faire leur volonté plutôt que la volonté de Dieu.  C'est cela même l'essence du péché. Dieu veut qu'il y est don de corps dans certaine conditions qu'il a fixée par son Eglise. Mais les concubins font ce qu'ils veulent et non ce que l'Eglise veut!
Coupé de la grâce de Dieu tout ce qu'ils font n'est que balayure, leur fidélité et leur amour mutuel ne sert à rien, et ils risquent de se retrouver en Enfer.
Voilà ce qu'un pasteur doit dire.
Citation :

Que dire alors des époux qui ont échangés ces consentements devant le prêtre, et qui en vérité ne vivent pas ces promesses qu'ils se sont faites ?


Là n'est pas le débat ce n'est pas parce-qu'il y a des mauvais mariages que forcement il y a des "bon" concubinages, tous les concubinages sont mauvais et sont des fautes graves.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 12:06

monge a écrit:
Dieu veut qu'il y est don de corps dans certaine conditions qu'il a fixée par son Eglise. Mais les concubins font ce qu'ils veulent et non ce que l'Eglise veut!

C'est son Eglise qui a fixé ces conditions dont vous parlez, à savoir que l'échange des consentements doit se faire devant un prêtre ou un diacre ; le prêtre ou le diacre étant là pour témoigner que l'échange des consentements s'est fait en toute liberté.

Pourquoi ? A cause de la dureté du cœur de l'homme, tout comme Moïse qui était le pape du peuple hébreux, à l'époque, avait fixé que l'homme pouvait établir un acte de divorce afin de répudier sa femme, à cause de la dureté du cœur des maris.

Mais comme le dit Jésus, la norme fixée par Dieu au commencement de la création, pour le mariage, c'est :

"6 que l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, 8 et les deux ne seront qu'une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (Marc (CP) 10)

Tout homme qui quitte son père et sa mère pour s'attacher à la femme qu'il s'est choisi et qui l'a choisi, et fonder une famille avec elle, il respecte la norme voulu par Dieu à l'origine. Et dans la mesure où il s'attache à femme, et se donne à elle pour être une seule chair avec elle, il ne doit pas se séparer d'elle. C'est tout ce que Jésus rappelle.

En fondant ainsi un foyer, ils font la volonté de Dieu. Je ne vois pas pourquoi 2 personnes qui s'aiment, qui s'attachent l'un à l'autre, qui sont fidèles, et de qui naissent des enfants, iraient en enfer du seul fait qu'il ne sont pas allés échanger leur consentement devant un prêtre !!!

C'est comme si on disait aux non baptisés qui ont aimés leur prochains comme eux-mêmes, qui sont allés les voir en prison, les ont nourris quand ils avaient faim, les ont habillés quand ils étaient nus, que la charité dont ils ont fait preuve c'est de la balayure, cela n'a aucune valeur aux yeux de Dieu. Nous savons que ce n'est pas ce que pense Jésus.

Alors cessé de juger ainsi vos frères et sœurs qui vivent en concubinage comme si vous étiez Dieu !!! Et d'ailleurs, ce Dieu auquel vous croyez qui nous regarde comme de la mer...de parce que nous vivons pas selon les normes fixées par l'Eglise, ce n'est pas le Dieu révélé par Jésus. Ce dieu là c'est un dieu qui sort de votre imagination.

Les pharisiens posaient ce même regard de mépris à l'égard de tous ceux qui ne se conformaient pas aux normes fixées par Moïse au Nom de Dieu.

Moi je préfère posé sur tous ceux qui ne vivent pas selon les normes fixées par l'Eglise au Nom de Jésus, de Dieu, un regard de compassion, de miséricorde, comme Jésus l'a fait, au lieu de poser ce regard méprisable que vous vous portez.

Le pape François ressemble certainement plus à Jésus dans l'amour qu'il a pour nous, que vous ne ressemblez à Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc Ettore



Masculin Messages : 150
Inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 13:14

alors quelqu'un qui est concubin et qui lit certains commentaires se voit  " condamné " " indigne " impur "  de ce qu'il est en état de péché " mortel " .
et il se dit en lui : " bon . je suis irrécupérable pour Dieu de toutes façons .
et ben j'ai qu'à crever qu'est ce que ça change ...pffffrt cxxxxxxe !
et voilà l'travail . 👍👏 :hello:
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3530
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Le concubinage est un péché mortel   Mer 14 Sep 2016, 13:46

Jean Luc Ettore a écrit:
alors quelqu'un qui est concubin et qui lit certains commentaires se voit  " condamné " "
Tout personne en situation de éché mortel est condamné tant qu'il ne se convertit pas, tant qu'il n'est pas dans une démarche de conversion

Citation :

indigne " impur "  de ce qu'il est en état de péché " mortel " .
Bien sûr qu'il l'est. Vous voulez qu'on cache à un malade sa maladie ? comment va t'il se soigner alors? donc vous préferez qu'on laisse le malde morir plutôt que de lui dire la vérité?
Citation :

et il se dit en lui : " bon . je suis irrécupérable pour Dieu de toutes façons .
Et pourquoi il devrait le dire? quand on dit à quelqu'un qu'il a une maladie mortelle mais qu'on soigne, pourquoi il devrait être désespéré? le concubinage est une maladie mortelle de l'âme, et le concubin doit rapidement se soigner en arrêtant immédiatement son concubinage, soit pour se préparer au mariage, soit pour cesser définitivement sa relation coupable.
Dans l'un comme dans l'autre cas il doit rapidement se confesser s'il est catholique.

Voilà la vérité à dire sur le concubinage, et non mentir, donner des fausses assurance à un malade qui a une maladie qui peut le tuer. Vous serez alors comptable de sa damnation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le concubinage est un péché mortel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce que le péché mortel ?
» H-E: Un Cyclone Mortel a causé 22.000 morts en Birmanie !
» Chasse - Troisième accident mortel en Haute Marne
» Un Flocon Mortel
» ALERTE SUR UN MEDICAMENT : PRODUIT MORTEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: