DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gérard2



Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 00:27

philippe bis a écrit:
Oui mafia ,daech ,tueur en série , tous peuvent etre pardonné tous nous sommes pecheur mais déja que je culpabilise  pendant une semaine et plus quand j 'écrase une petite bete sur la route alors si j 'avais tué un homme de sang froid ...

Quand vous aurez compris que tout tourne autour de la conscience, il n'y aura plus besoin de discuter. Dieu pardonne, c'est sûr, mais pas notre conscience. La conscience exige réparation, sinon c'est le tourment infernal.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 00:35

Espérance a écrit:
Allez faire un tour ici :  http://docteurangelique.forumactif.com/t21496-comment-parler-du-peche-aujourd-hui

vous comprendrez peut-être quelque chose.

Moi j'ai compris, vous c'est moins sûr:

"Ceux qui ne s'approchent plus du sacrement parce qu'ils n'ont pas conscience d'être pécheurs doivent se souvenir qu'on ne vient pas recevoir le pardon de Dieu pour se décharger du poids de sa culpabilité, mais pour se découvrir pécheur. Pécheur pardonné."

Cela signifie que le poids de la culpabilité demeure même après la pardon!
Et c'est exactement ce que je viens de répondre à Philippe avant même d'avoir lu votre post.

Je n'ai pas lu le reste du fil. Il faut déjà au moins comprendre ce que vous avez vous-même posté.

Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 01:02

Chrysostome a écrit:
Qu'on pense au meurtrier de sainte Maria Goretti, présent à sa canonisation. Smile

Voilà!

Contre toute logique humaine.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 03:16

Le monde ne comprend pas cela puisqu'il est dans une logique de vengeance (et nous aussi un peu, quand on pense à des types comme Guy Turcotte) mais le Christ est venu sauver tous les humains, y compris les criminels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 05:30

Gérard2 a écrit:
Quand vous aurez compris que tout tourne autour de la conscience, il n'y aura plus besoin de discuter. Dieu pardonne, c'est sûr, mais pas notre conscience.
La conscience exige réparation, sinon c'est le le tourment infernal

Quand vous aurez compris que celui qui exige réparation c'est le démon à l'intérieur de nous, vous aurez admis :

1- qu'il refuse le pardon de Dieu (refus de la miséricorde divine, péché contre l'Esprit-Saint)
2- pourquoi le tourment est infernal.


Gérard2 a écrit:
Moi j'ai compris, vous c'est moins sûr:

"Ceux qui ne s'approchent plus du sacrement parce qu'ils n'ont pas conscience d'être pécheurs doivent se souvenir qu'on ne vient pas recevoir le pardon de Dieu pour se décharger du poids de sa culpabilité, mais pour se découvrir pécheur. Pécheur pardonné."
Cela signifie que le poids de la culpabilité demeure même après la pardon!

Vous faites des conclusions pour le moins surprenantes.. "c'est en venant se confesser qu'on se découvre pécheur pardonné" = le poids de la culpabilité demeure même après le pardon scratch  ah bien oui.. si on refuse la miséricorde divine, la culpabilité (dont le démon est à l'origine hein.. j'dis ça, j'dis rien..) demeure, forcément.. lol!

La Miséricorde Divine, le pardon des péchés, est contre toute logique démoniaque, tout le travail consiste à l'expulser de l'intérieur de soi et, oh miracle ! on accueille le Saint-Esprit qui nous enseigne à nous découvrir pécheur et à recevoir avec gratitude cette Grâce du pardon.

Un petit texte à méditer sur le refus du pardon ? "refuser d'être pardonné c'est empêcher la miséricorde de Dieu de venir jusqu'à nous, car Dieu ne peut pas nous imposer son pardon. Il ne peut que nous le donner si nous voulons bien le recevoir."
http://www.moinesdiocesains-aix.cef.fr/homelies/lectio-divina/nouveau-testament/evangile-de-matthieu/3301-ce-peche-ne-peut-etre-pardonne.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 09:08

Chrysostome a écrit:
Le monde ne comprend pas cela puisqu'il est dans une logique de vengeance (et nous aussi un peu, quand on pense à des types comme Guy Turcotte) mais le Christ est venu sauver tous les humains, y compris les criminels.

La psychologie humaine peut réserver d'énormes surprises. Un meurtre peut très bien être la dernière expérience qu'un homme doit faire pour lui ouvrir sa conscience.

Ceci dit, le meurtrier n'a pas assisté à la canonisation de Maria Goretti.
http://www.missa.org/maria_goretti_vie2012.pdf
Mais tout cela n'a aucune importance et aucune signification. Ce qui importe c'est que le meurtrier devra être en paix avec sa conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 09:28

Métanoia a écrit:
Gérard2 a écrit:
Quand vous aurez compris que tout tourne autour de la conscience, il n'y aura plus besoin de discuter. Dieu pardonne, c'est sûr, mais pas notre conscience.
La conscience exige réparation, sinon c'est le le tourment infernal

Quand vous aurez compris que celui qui exige réparation c'est le démon à l'intérieur de nous, vous aurez admis :

1- qu'il refuse le pardon de Dieu (refus de la miséricorde divine, péché contre l'Esprit-Saint)
2- pourquoi le tourment est infernal.

Heu... Pardon? Au cas oú il s'agit de la réparation avec soi-même. Il y a plusieurs manières de réparer. Ce n'est pas parce que vous êtes pardonné que vous êtes nettoyé de tout. La réparation consiste à démontrer de l'Amour et à accomplir des actes d'Amour autour de soi ou envers la personne à laquelle on a fait du mal. Mais cela doit venir d'un élan intérieur, pas d'un ordre extérieur.

Gérard2 a écrit:
Moi j'ai compris, vous c'est moins sûr:

"Ceux qui ne s'approchent plus du sacrement parce qu'ils n'ont pas conscience d'être pécheurs doivent se souvenir qu'on ne vient pas recevoir le pardon de Dieu pour se décharger du poids de sa culpabilité, mais pour se découvrir pécheur. Pécheur pardonné."
Cela signifie que le poids de la culpabilité demeure même après la pardon!

Métanoia a écrit:
Vous faites des conclusions pour le moins surprenantes.. "c'est en venant se confesser qu'on se découvre pécheur pardonné" = le poids de la culpabilité demeure même après le pardon scratch  

Lisez bien svp: "On ne vient pas recevoir le pardon pour se décharger du poids de sa culpabilité" ne signifie rien d'autres que ce poids demeure même lorsqu'on est pardonné. Ce poids ne disparait que lorsque l'âme sent qu'elle s'est rachetée (voir au dessus). Sinon le pardon ne sert à rien.

Métanoia a écrit:

ah bien oui.. si on refuse la miséricorde divine, la culpabilité (dont le démon est à l'origine hein.. j'dis ça, j'dis rien..) demeure, forcément.. lol!
La Miséricorde Divine, le pardon des péchés, est contre toute logique démoniaque,

Mais arrêtez d'écrire n'importe quoi, voyons! Le démon ne peut être à l'origine du désir d'Amour qui naît grâce au pardon. Si on a fait du mal c'est le pardon de Dieu et le sentiment de culpabilité qui va donner l'élan pour réparer en aimant deux fois plus!

Métanoia a écrit:

Un petit texte à méditer sur le refus du pardon ? "refuser d'être pardonné c'est empêcher la miséricorde de Dieu de venir jusqu'à nous, car Dieu ne peut pas nous imposer son pardon. Il ne peut que nous le donner si nous voulons bien le recevoir."
http://www.moinesdiocesains-aix.cef.fr/homelies/lectio-divina/nouveau-testament/evangile-de-matthieu/3301-ce-peche-ne-peut-etre-pardonne.html

Il n'est absolument pas question de refuser le pardon! C'est justement parce qu'on l'accepte que l'âme se transforme et désire ensuite réparer par tous les moyens. Voilà pourquoi le pardon est salvateur.

Le problème serait au contraire de ne pas l'accepter. Cela démontrerait une âme sous l'emprise totale du démon (je parle en vos termes). Et un autre problème non moins important serait de l'accepter et de ne pas se transformer, donc ne pas culpabiliser, ne pas aimer plus et ne pas ouvrir sa conscience. Je ne dis rien d'autres que ce que disent Arnaud et l'Église.

Vous tenez absolument à me contredire par principe ou c'est parce que nous ne nous comprenons pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 10:06

Je n'ai pas "l'esprit de contradiction" car il est polémique, nous ne nous comprenons pas et ce n'est pas grave.
Nous ne sommes que des témoins de combats entre puissances (angéliques/démoniaques) à l'intérieur de nous, et à l'extérieur de nous. C'est une réalité qu'il faut connaître pour la voir, et la connaissance vient lorsque le voile se déchire (à moins de l'avoir comprise/déduite/apprise de la lecture des écrits des Saints).
Votre vision de la conscience "je fais du mal/je répare sinon je me sens mal" est tout à fait acceptable, mais je l'ai dépassée (par Grâce) et donc je ne vois plus les choses comme cela (ce n'est pas pour autant que je dirai, moi, que vous dîtes "n'importe quoi").
Bon dimanche Gérard :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 12:15

Métanoia a écrit:
Je n'ai pas "l'esprit de contradiction" car il est polémique, nous ne nous comprenons pas et ce n'est pas grave.
Nous ne sommes que des témoins de combats entre puissances (angéliques/démoniaques) à l'intérieur de nous, et à l'extérieur de nous. C'est une réalité qu'il faut connaître pour la voir, et la connaissance vient lorsque le voile se déchire (à moins de l'avoir comprise/déduite/apprise de la lecture des écrits des Saints).
Votre vision de la conscience "je fais du mal/je répare sinon je me sens mal" est tout à fait acceptable, mais je l'ai dépassée (par Grâce) et donc je ne vois plus les choses comme cela (ce n'est pas pour autant que je dirai, moi, que vous dîtes "n'importe quoi").
Bon dimanche Gérard :chapeau:

C'est parce qu'on répond trop vite en se basant sur une perception superficielle influencée par des préjugés.

Par exemple, j'ai répondu un peu vite à ceci:

"ah bien oui.. si on refuse la miséricorde divine, la culpabilité (dont le démon est à l'origine hein.. j'dis ça, j'dis rien..) demeure, forcément.."

Vous dites ici que refuser la miséricorde divine fait demeurer la culpabilité. C'est loin d'être évident. Une mauvaise âme peut ne pas être pardonnée ou être pardonnée et n'éprouver aucun sentiment de culpabilité. Que l'on soit pardonné ou pas, la culpabilité est indispensable pour que l'âme puisse se transformer. Ce sentiment de culpabilité dépend directement de la qualité de notre conscience. Ou nous avons de la conscience et nous culpabilisons, ou nous en avons pas ou peu et, malgré le pardon, nous ne culpabilisons pas.

La conscience est DIRECTEMENT LIÉE à DIEU. Il s'agit donc de l'acquérir et l'amplifier, sinon, même le pardon de Dieu ne sert à rien!

Il faudra bien que le discours global des catholiques soit cohérent. Certains affirment que nous serons des éternels pécheurs et que si Dieu nous pardonne c'est parce qu'il nous accepte comme nous sommes (donc inutile de changer), d'autres affirment que le pardon doit être nécessairement suivi du changement.

Pour que tout soit cohérent et puisse correspondre à la réalité observable, il n'y a pas d'autre choix que de faire intervenir la notion de niveau de conscience.

Ceci dit, chère Métanoïa, pardon d'avoir écrit que vous écrivez n'importe quoi et bon dimanche également! Smile

Gérard I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Dim 18 Sep 2016, 13:44

Il n'y a pas de mal Gérard  :bisou:

Gérard2 a écrit:
Vous dites ici que refuser la miséricorde divine fait demeurer la culpabilité. C'est loin d'être évident. Une mauvaise âme peut être pardonnée et n'éprouver aucun sentiment de culpabilité. Que l'on soit pardonné ou pas, la culpabilité est indispensable pour que l'âme puisse se transformer. Ce sentiment de culpabilité dépend directement de la qualité de notre conscience. Ou nous avons de la conscience et nous culpabilisons, ou nous en avons pas ou peu et, malgré le pardon, nous ne culpabilisons pas

Je ne dis pas que vous avez tort loin de là, c'est tout à fait juste de dire qu'une personne sans conscience du mal qu'elle peut faire, peut aller se confesser de rien du tout (puisqu'elle ne se sent pas coupable de quoi que ce soit donc elle n'a rien à dire), être absoute de ce rien qu'elle a dit, et repartir le coeur et l'âme "en paix" puis continuer tranquillement à torturer moralement tout son entourage.

Sauf que l'absolution ne vaut pas car elle n'a fait aucun retour sur soi, aucune introspection valide, aucun aveu ni reconnaissance de son péché. C'est à l'heure de Vérité qu'elle se verra, qu'elle verra son âme, dans son véritable état et des mensonges qu'elle a proférés, à Dieu et à elle-même (et des conséquences que cela aura eu sur son entourage). Il est à souhaiter pour elle que cette heure de vérité vienne avant sa mort même partiellement (cela arrive, je l'ai vu dans mon entourage professionnel il y a quelques mois, un soudain moment de lucidité extrême qui a mis la personne dans un état tel qu'elle est partie se confesser le lendemain et est venue me demander pardon des injustices crasses faites depuis des mois).

Cette personne a t'elle fondamentalement changé ? Non. Mais un peu tout de même.. elle est moins virulente en tous cas. Suis-je heureuse qu'elle ait reçu le pardon de notre Seigneur ? Oui  I love you  (et pourtant, je peux vous dire qu'elle a été abjecte pendant des mois avec moi, mais mes prières n'ont pas été vaines).

Lorsque je dis que le refus de la Miséricorde, refuser d'accueillir le fait d'être pardonné par le Seigneur à la confession, en revenant à cette personne catholique : suite à cette levée du voile et ce moment d'extrême lucidité, si elle avait écouté ce que lui dictait sa culpabilité à ce moment-là (elle m'en a parlé donc je sais ce qu'elle a pensé), elle n'aurait pas été se confesser du tout engluée dans cette culpabilité qui lui disait qu'elle était indigne, et qu'elle ne méritait pas le pardon. Et là, c'est un péché contre l'Esprit-Saint et cela vient du démon intérieur qui fait tout pour nous faire chuter.

On voit donc qu'on ne parle pas du même niveau, l'un est psychologique, l'autre est spirituel d'où l'apparente incohérence. Il n'y a pas d'incohérence, il y a analyse à partir de deux niveaux différents d'interprétation qui sont valables tous les deux.

Gérard2 a écrit:
Il faudra bien que le discours global des catholiques soit cohérent. Certains affirment que nous serons des éternels pécheurs et que si Dieu nous pardonne c'est parce qu'il nous accepte comme nous sommes (donc inutile de changer), d'autres affirment que le pardon doit être nécessairement suivi du changement. Il n'y a pas d'autre choix que de faire intervenir la notion de niveau de conscience.

Il nous pardonne parce qu'Il nous connaît mieux que nous-mêmes et qu'Il sait que nous sommes pécheurs (car nous devons gagner ce combat intérieur contre celui qui est en nous et qui refuse Dieu : niveau spirituel), cela n'implique pas qu'il soit inutile de changer spirituellement (au contraire d'ailleurs..). En revanche, qu'Il nous accepte tels que nous sommes implique qu'on doive accepter nos faiblesses et nos limites : on ne peut pas être saint du jour au lendemain, on doit se reconnaître pécheur (et re-pécheur, c'est tout l'intérêt de la confession : voir qu'on confesse toujours des mêmes choses).

Il nous accepte pécheur =>  nous nous rendons compte qu'effectivement nous le sommes => nous acceptons nos limites et nos faiblesses => nous travaillons à nous améliorer en restant confiant dans Sa Miséricorde Divine qui fera, qu'à terme, lorsque nous mourrons, nous pourrons dire avoir fait le maximum pour vivre Sa Parole dans notre vie de tous les jours (sauf dans le cas cité au début, celui-là .. ben... il va passer un sale quart d'heure  Mr. Green ) et accepter en totale humilité que la Grâce du salut est gratuite et qu'on ne l'a pas gagnée car nous étions rendus parfaits par nous-mêmes.

En se reconnaissant, petit à petit, pécheur (avoir en soi des mouvements de rejets, de repli sur soi, d'exclusion de l'autre etc.. tout ce qui manque de charité), en faisant ce retour sur soi, nous acceptons nos limites et nos faiblesses (nous ne les nions pas, nous reconnaissons les avoir) et nous pouvons nous ouvrir à la Grâce en nous remettant, tels que nous sommes (pauvres, limités et faibles) dans les mains du Père et en Lui demandant de nous transformer intérieurement, de nous rendre saints (car Lui seul est Saint). C'est grâce à Lui que l'on peut gagner ce combat spirituel intérieur (et cela aura des conséquences sur le plan psychologique car nous aurons changé).

Ai-je été plus claire ?  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Lun 19 Sep 2016, 23:27

http://fr.aleteia.org/2014/09/26/le-chef-exorciste-de-rome-devoile-les-secrets-de-lenfer/2/ Les fidèles me demandent souvent : « comment est-il possible que Dieu a créé l’enfer, pourquoi a-t-il pensé à un lieu de souffrance? ». À ce moment-là, le diable a répondu aux provocations du P. Candido en révélant une vérité importante sur l’Enfer : « Ce n’est pas Lui, Dieu, qui a créé l’Enfer. C’est nous ! Il n’y avait même pas pensé ! ». Donc, dans le plan de la création de Dieu, l’existence de l’Enfer n’avait pas été envisagée. Ce sont les démons qui l’ont créé ! Au cours des exorcismes, j’ai souvent demandé au diable : " Avez-vous créé l’Enfer ? " Et sa réponse a toujours été la même : « Nous avons tous coopéré ».
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 01:10

philippe bis a écrit:
« Ce n’est pas Lui, Dieu, qui a créé l’Enfer. C’est nous !"

Ce n'est pas un scoop. D'autre part l'enfer n'est pas un lieu mais un état d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 07:54

Gérard2 a écrit:
l'enfer n'est pas un lieu mais un état d'être.

Gérard, tu vas dire que je passe mon temps à te contredire Mr. Green mais je ne suis pas d'accord avec toi : l'enfer est état d'être intérieur (psychologique) ET c'est aussi un lieu, un endroit, où on peut se retrouver (lieu spirituel, pas ici sur terre, c'est notre âme qui peut s'y retrouver).

Tu analyses tout à partir de la psychologie humaine mais en oubliant le spirituel (expériences que l'on peut faire, réalité de ce monde spirituel, réalité des puissances et leur agir en ce monde-ci).

Il y a des gens qui ont vécu l'expérience d'être comme "plongé en enfer, tout vivant" (je crois que c'est Ste Thérèse d'Avila qui emploie cette expression), c'est leur âme qui y a été plongée et ils en ont ressenti les effets. Est-ce une illusion ? Un état psychologique ?

Croire cela, impliquerait que faire l'expérience de la Béatitude (l'âme plongée en Dieu) est également faux, une illusion ou un état psychologique. C'est réduire Dieu à un simple bien-être que produit la prière (ou mal-être si on est mal dans sa peau). Nier ces expériences qui font état de lieux où notre âme peut se retrouver (enfer, paradis) revient à nier l'existence d'une vie spirituelle réelle et de ses conséquences.

Ceci dit sans vouloir polémiquer, je respecte tout à fait que tu n'y croies pas, mais n'affirme pas cela comme une vérité, une sentence. Tu n'en as pas fait l'expérience, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 10:14

Métanoia a écrit:
Gérard2 a écrit:
 l'enfer n'est pas un lieu mais un état d'être.

Gérard, tu vas dire que je passe mon temps à te contredire  Mr. Green mais je ne suis pas d'accord avec toi : l'enfer est état d'être intérieur (psychologique) ET c'est aussi un lieu, un endroit, où on peut se retrouver (lieu spirituel, pas ici sur terre, c'est notre âme qui peut s'y retrouver).

Ho, tu sais, tant qu'il y aura des hommes ils passeront leur temps à se contredire. C'est normal, c'est même une vérité scientifique, on ne peut sortir de notre propre subjectivité. Si tu veux on peut continuer cette discussion sur l'autre sujet concernant "quelle vie après la mort". Ce que nous vivons dans l'au-delà correspond toujours à un état d'être, qu'il soit vil, bas, grossier ou noble, élevé et divin. Il n'existe aucun lieu appelé enfer, purgatoire ou paradis. Les "lieux" sont directement projetés par notre propre conscience et les consciences qui vibrent à l'unisson.

Métanoia a écrit:

...C'est réduire Dieu à un simple bien-être que produit la prière (ou mal-être si on est mal dans sa peau). Nier ces expériences qui font état de lieux où notre âme peut se retrouver (enfer, paradis) revient à nier l'existence d'une vie spirituelle réelle et de ses conséquences.

C'est tout le contraire! C'est au contraire assurer à chacun de vivre la réalité et le sort qui lui convient ou qu'il mérite. Si le but est la béatitude, alors le chemin spirituel est indispensable. Cependant, toutes les étapes intermédiaires correspondent à une réalité.

Métanoia a écrit:

Ceci dit sans vouloir polémiquer, je respecte tout à fait que tu n'y croies pas, mais n'affirme pas cela comme une vérité, une sentence. Tu n'en as pas fait l'expérience, c'est tout.

L'expérience de quoi? Moi j'expérimente ma réalité et toi tu expérimentes la tienne. M'en laisses-tu le droit? Tu veux croire à l'enfer et au paradis? Et bien tu vivras des réalités qui te permettront de confirmer ce à quoi tu crois. Voilà, c'est tout, j'espère que tu arrives à saisir quel peut être le danger de certaines croyances.




Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 11:28

Gérard2 a écrit:
Il n'existe aucun lieu appelé enfer, purgatoire ou paradis. Les "lieux" sont directement projetés par notre propre conscience et les consciences qui vibrent à l'unisson.
Est ce bète! Jesus dit le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 11:38

Mon cher Gérard ,etre en "enfer" depuis un temps sans commencement ( samsara,vue oriental) ou etre en enfer pour l 'éternité ( monothéisme) je vois pas trop la différence... ( car sans commencement ou eternité ça revient au méme)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 11:53

RenéMatheux a écrit:
Gérard2 a écrit:
Il n'existe aucun lieu appelé enfer, purgatoire ou paradis. Les "lieux" sont directement projetés par notre propre conscience et les consciences qui vibrent à l'unisson.
Est ce bète! Jesus dit le contraire!

Jésus dit qu'il existe plusieurs demeures dans le royaume des cieux. Vous auriez voulu qu'il dise quoi à l'époque? Qu'il n'existe que la projection de notre propre conscience? Il y a 2000 ans qui sont passés depuis, cher Matheux, faut vous mettre à la page.

Les demeures sont multiples, elles sont même infinies. Lorsque l'âme est mauvaise, elle baigne totalement dans sa subjectivité, lorsqu'elle est bonne, alors peut apparaitre un monde extérieur à soi-même. Mais ce monde correspond en tout point à ce que nous désirons vivre, il est la résultante des projections cumulées des diverses âmes qui désirent vivre la même réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 11:56

Gérard2 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Gérard2 a écrit:
Il n'existe aucun lieu appelé enfer, purgatoire ou paradis. Les "lieux" sont directement projetés par notre propre conscience et les consciences qui vibrent à l'unisson.
Est ce bète! Jesus dit le contraire!

Jésus dit qu'il existe plusieurs demeures dans le royaume des cieux. Vous auriez voulu qu'il dise quoi à l'époque? Qu'il n'existe que la projection de notre propre conscience? Il y a 2000 ans qui sont passés depuis, cher Matheux, faut vous mettre à la page.

Les demeures sont multiples, elles sont même infinies. Lorsque l'âme est mauvaise, elle baigne totalement dans sa subjectivité, lorsqu'elle est bonne, alors peut apparaitre un monde extérieur à soi-même. Mais ce monde correspond en tout point à ce que nous désirons vivre, il est la résultante des projections cumulées des diverses âmes qui désirent vivre la même réalité.
C 'est comme l 'histoire du politique qui dit il n 'y a pas d 'insécurité MAIS un sentiment d 'insécurité!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:00

philippe bis a écrit:
Mon cher Gérard ,etre en "enfer" depuis un temps sans commencement ( samsara,vue oriental) ou etre en enfer pour l 'éternité ( monothéisme) je vois pas trop la différence...  ( car sans commencement ou eternité ça revient au méme)

C'est juste que l'enfer sans commencement ou l'enfer éternel n'existe pas. Seul Dieu existe de toute éternité. L'enfer est un état d'âme qui est apparu lorsque l'homme est apparu. Aucun esprit pur dans les cieux n'a pu se rebeller, car pour cela il faut d'abord sentir, éprouver et avoir la connaissance du bien et du mal. Le mal est venu par le bas, et il ne peut en être autrement. Le contraire est un non sens total.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:05

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Mon cher Gérard ,etre en "enfer" depuis un temps sans commencement ( samsara,vue oriental) ou etre en enfer pour l 'éternité ( monothéisme) je vois pas trop la différence...  ( car sans commencement ou eternité ça revient au méme)

C'est juste que l'enfer sans commencement ou l'enfer éternel n'existe pas. Seul Dieu existe de toute éternité. L'enfer est un état d'âme qui est apparu lorsque l'homme est apparu. Aucun esprit pur dans les cieux n'a pu se rebeller, car pour cela il faut d'abord sentir, éprouver et avoir la connaissance du bien et du mal. Le mal est venu par le bas, et il ne peut en être autrement. Le contraire est un non sens total.
Dans les "religions" oriental que je connais comme le bouddhisme il n 'y a pas de Dieu créateur et donc pas de créature et donc un cycle de réincarnation qui existe depuis un temps sans commencement... ( ensuite je connais pas votre "religion" a vous donc difficile de dialoguer)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:08

philippe bis a écrit:

C 'est comme l 'histoire du politique qui dit il n 'y a pas d 'insécurité MAIS  un sentiment d 'insécurité!! Smile

Pourquoi pas, c'est presque ça. Ce qu'éprouve un fermier qui se suffit à lui-même, loin des grandes villes, au milieu d'une nature sauvage, n'est certainement pas la même chose que le Parisien qui, de surcroit, habite place de la république. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:10

philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Mon cher Gérard ,etre en "enfer" depuis un temps sans commencement ( samsara,vue oriental) ou etre en enfer pour l 'éternité ( monothéisme) je vois pas trop la différence...  ( car sans commencement ou eternité ça revient au méme)

C'est juste que l'enfer sans commencement ou l'enfer éternel n'existe pas. Seul Dieu existe de toute éternité. L'enfer est un état d'âme qui est apparu lorsque l'homme est apparu. Aucun esprit pur dans les cieux n'a pu se rebeller, car pour cela il faut d'abord sentir, éprouver et avoir la connaissance du bien et du mal. Le mal est venu par le bas, et il ne peut en être autrement. Le contraire est un non sens total.
Dans les "religions" oriental que je connais comme le bouddhisme il n 'y a pas de Dieu créateur et donc pas de créature et donc un cycle de réincarnation qui existe depuis un temps sans commencement... ( ensuite je connais pas votre "religion" a vous donc difficile de dialoguer)

Oui, mais quel rapport avec l'enfer éternel? C'est le principe de la réincarnation que vous appelez enfer éternel? Et le nirvana c'est quoi alors? Si un jour le cycle s'arrête c'est que ce n'est pas éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:13

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Mon cher Gérard ,etre en "enfer" depuis un temps sans commencement ( samsara,vue oriental) ou etre en enfer pour l 'éternité ( monothéisme) je vois pas trop la différence...  ( car sans commencement ou eternité ça revient au méme)

C'est juste que l'enfer sans commencement ou l'enfer éternel n'existe pas. Seul Dieu existe de toute éternité. L'enfer est un état d'âme qui est apparu lorsque l'homme est apparu. Aucun esprit pur dans les cieux n'a pu se rebeller, car pour cela il faut d'abord sentir, éprouver et avoir la connaissance du bien et du mal. Le mal est venu par le bas, et il ne peut en être autrement. Le contraire est un non sens total.
Dans les "religions" oriental que je connais comme le bouddhisme il n 'y a pas de Dieu créateur et donc pas de créature et donc un cycle de réincarnation qui existe depuis un temps sans commencement... ( ensuite je connais pas votre "religion" a vous donc difficile de dialoguer)

Oui, mais quel rapport avec l'enfer éternel? C'est le principe de la réincarnation que vous appelez enfer éternel? Et le nirvana c'est quoi alors? Si un jour le cycle s'arrête c'est que ce n'est pas éternel.
Justement c 'est pourquoi j 'ai dit plus haut "Mon cher Gérard ,etre en "enfer" depuis un temps sans commencement ( samsara,vue oriental) ou etre en enfer pour l 'éternité ( monothéisme) je vois pas trop la différence... ( car sans commencement ou eternité ça revient au méme)"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:14

sans commencement = eternité si vous dites le contraire c 'est comme dire 0 n 'est pas égale a 0, vous comprenez?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:32

philippe bis a écrit:
sans commencement = eternité si vous dites le contraire c 'est comme dire 0 n 'est pas égale a 0, vous comprenez?

Non, je ne comprends pas. D'ailleurs j'ai même le sentiment que vous vous tirez une balle dans le pied. Si vous vous appuyez sur le bouddhisme, vous démontrez clairement que l'enfer éternel n'est qu'une illusion et ne peut exister. N'oubliez pas que dans le bouddhisme il y a une finalité: Le nirvana ou la vacuité! Seule la vacuité existe de toute éternité. Ce qui revient à dire que seul Dieu existe de toute éternité.

L'enfer n'est rien, ce n'est qu'une illusion humaine impermanente vouée à disparaitre, comme tout ce qui est impermanent. Cette illusion disparait parce que justement elle est relative à un sujet percevant. Ça n'a rien à voir avec une réalité extérieure à soi-même. La seule Réalité objective est la Réalité absolue divine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:35

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
sans commencement = eternité si vous dites le contraire c 'est comme dire 0 n 'est pas égale a 0, vous comprenez?

Non, je ne comprends pas. D'ailleurs j'ai même le sentiment que vous vous tirez une balle dans le pied. Si vous vous appuyez sur le bouddhisme, vous démontrez clairement que l'enfer éternel n'est qu'une illusion et ne peut exister. N'oubliez pas que dans le bouddhisme il y a une finalité: Le nirvana ou la vacuité! Seule la vacuité existe de toute éternité. Ce qui revient à dire que seul Dieu existe de toute éternité.

L'enfer n'est rien, ce n'est qu'une illusion humaine impermanente vouée à disparaitre, comme tout ce qui est impermanent. Cette illusion disparait parce que justement elle est relative à un sujet percevant. Ça n'a rien à voir avec une réalité extérieure à soi-même. La seule Réalité objective est la Réalité absolue divine.
Vous avez un probléme de logique si vous faites une différence entre sans commencement et éternité et le bouddhisme aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:37

Mais je répéte que sans nous dire votre " religion" ( ou inspiration)ça  devient impossible de dialoguer avec vous gérard...
Revenir en haut Aller en bas
rebelle3



Féminin Messages : 150
Inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:47

Citation :
L'expérience de quoi? Moi j'expérimente ma réalité et toi tu expérimentes la tienne. M'en laisses-tu le droit? Tu veux croire à l'enfer et au paradis? Et bien tu vivras des réalités qui te permettront de confirmer ce à quoi tu crois. Voilà, c'est tout, j'espère que tu arrives à saisir quel peut être le danger de certaines croyances.


comme dans le film "au delà de nos rêves".... et tenir des discours effrayant dans le but de convertir les gens, c'est très dangereux, car s'ils se mettent à y croire, on peur leur rendre bien difficile le passage de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:50

rebelle3 a écrit:
Citation :
L'expérience de quoi? Moi j'expérimente ma réalité et toi tu expérimentes la tienne. M'en laisses-tu le droit? Tu veux croire à l'enfer et au paradis? Et bien tu vivras des réalités qui te permettront de confirmer ce à quoi tu crois. Voilà, c'est tout, j'espère que tu arrives à saisir quel peut être le danger de certaines croyances.


comme dans le film "au delà de nos rêves".... et tenir des discours effrayant dans le but de convertir les gens, c'est très dangereux, car s'ils se mettent à y croire, on peur leur rendre bien difficile le passage de la mort.
« Sainte Faustine, Petit journal 1697. J’accompagne souvent les âmes agonisantes et je leur obtiens la confiance en la miséricorde divine. Je supplie Dieu de leur donner toute la grâce divine, qui est toujours victorieuse. La miséricorde divine atteint plus d’une fois le pécheur au dernier moment, d’une manière étrange et mystérieuse. A l’extérieur, nous croyons que tout est fini, mais il n’en est pas ainsi. L’âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d’amour, qu’en un instant elle reçoit de Dieu le pardon de ses fautes et de leurs punitions. Elle ne nous donne à l’extérieur aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. Oh ! Que la miséricorde divine est insondable !
Mais horreur! Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, rejettent cette grâce et la dédaignent. C’est déjà le moment même de l’agonie. Mais Dieu, dans sa miséricorde, donne à l’âme dans son for intérieur ce moment de clarté. Et si l’âme le veut, elle a la possibilité de revenir à Dieu.
Mais parfois, il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer. Elles font échouer non seulement toutes les prières que d’autres âmes dirigent vers Dieu à leur intention, mais même aussi les efforts divins. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 12:52

Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, ...........il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer....
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 14:29

philippe bis a écrit:
Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, ...........il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer....

Oui Philippe, c'est cela la clé de la spiritualité: c'est que c'est VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT! Chacun vit sa réalité et ne peut en sortir. Très peu de personnes comprennent cela. Tout le monde est persuadé vivre une seule et unique réalité commune. Il en est rien! Tout est une question de sens et de perception. Les animaux qui n'ont pas d'ouïe ne vivent pas la même réalité que ceux qui sont aveugles et entendent.

Ce qui rend les réalités humaines différentes les unes des autres c'est la perception mentale due à une conscience plus ou moins grande. La réalité qui semble extérieure à nous-mêmes n'est identique que pour ceux qui possèdent les mêmes sens pour la percevoir. Si nous possédions 10 sens physiques au lieu de 5, la réalité matérielle nous apparaitrait totalement différente. C'est ce qui se passe au niveau mental. Tout se complique parce que ce qui est perçu physiquement est interprété mentalement. Le discernement est directement lié à la qualité de la conscience. Tout comme lorsqu'on a une bonne vue on voit clair, lorsqu'on a une grande conscience on discerne clairement. C'est pour cette raison qu'à chaque niveau de conscience correspond une réalité particulière.




Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 14:34

philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
sans commencement = eternité si vous dites le contraire c 'est comme dire 0 n 'est pas égale a 0, vous comprenez?

Non, je ne comprends pas. D'ailleurs j'ai même le sentiment que vous vous tirez une balle dans le pied. Si vous vous appuyez sur le bouddhisme, vous démontrez clairement que l'enfer éternel n'est qu'une illusion et ne peut exister. N'oubliez pas que dans le bouddhisme il y a une finalité: Le nirvana ou la vacuité! Seule la vacuité existe de toute éternité. Ce qui revient à dire que seul Dieu existe de toute éternité.

L'enfer n'est rien, ce n'est qu'une illusion humaine impermanente vouée à disparaitre, comme tout ce qui est impermanent. Cette illusion disparait parce que justement elle est relative à un sujet percevant. Ça n'a rien à voir avec une réalité extérieure à soi-même. La seule Réalité objective est la Réalité absolue divine.
Vous avez un probléme de logique si vous faites une différence entre sans commencement et éternité et le bouddhisme aussi...

Expliquez-vous, je ne comprends décidément pas ce que vous voulez dire. Je vous réponds d'une manière détaillée et c'est comme si je n'avais rien écrit. Je répète, l'éternité n'appartient qu'à Dieu seul!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 14:37

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
sans commencement = eternité si vous dites le contraire c 'est comme dire 0 n 'est pas égale a 0, vous comprenez?

Non, je ne comprends pas. D'ailleurs j'ai même le sentiment que vous vous tirez une balle dans le pied. Si vous vous appuyez sur le bouddhisme, vous démontrez clairement que l'enfer éternel n'est qu'une illusion et ne peut exister. N'oubliez pas que dans le bouddhisme il y a une finalité: Le nirvana ou la vacuité! Seule la vacuité existe de toute éternité. Ce qui revient à dire que seul Dieu existe de toute éternité.

L'enfer n'est rien, ce n'est qu'une illusion humaine impermanente vouée à disparaitre, comme tout ce qui est impermanent. Cette illusion disparait parce que justement elle est relative à un sujet percevant. Ça n'a rien à voir avec une réalité extérieure à soi-même. La seule Réalité objective est la Réalité absolue divine.
Vous avez un probléme de logique si vous faites une différence entre sans commencement et éternité et le bouddhisme aussi...

Expliquez-vous, je ne comprends décidément pas ce que vous voulez dire. Je vous réponds d'une manière détaillée et c'est comme si je n'avais rien écrit. Je répète, l'éternité n'appartient qu'à Dieu seul!

Nous sommes d 'accord donc aussi sur le fait que la réincarnation n 'existe pas alors?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 14:43

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, ...........il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer....

Oui Philippe, c'est cela la clé de la spiritualité: c'est que c'est VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT! Chacun vit sa réalité et ne peut en sortir. Très peu de personnes comprennent cela. Tout le monde est persuadé vivre une seule et unique réalité commune. Il en est rien! Tout est une question de sens et de perception. Les animaux qui n'ont pas d'ouïe ne vivent pas la même réalité que ceux qui sont aveugles et entendent.

Ce qui rend les réalités humaines différentes les unes des autres c'est la perception mentale due à une conscience plus ou moins grande. La réalité qui semble extérieure à nous-mêmes n'est identique que pour ceux qui possèdent les mêmes sens pour la percevoir. Si nous possédions 10 sens physiques au lieu de 5, la réalité matérielle nous apparaitrait totalement différente. C'est ce qui se passe au niveau mental. Tout se complique parce que ce qui est perçu physiquement est interprété mentalement. Le discernement est directement lié à la qualité de la conscience. Tout comme lorsqu'on a une bonne vue on voit clair, lorsqu'on a une grande conscience on discerne clairement. C'est pour cette raison qu'à chaque niveau de conscience correspond une réalité particulière.




Sauf que c 'est VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT dans le passage de la mort que ce choix de l 'enfer ce fait une fois pour toutes !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 14:55

philippe bis a écrit:

Sauf que c 'est  VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT dans le passage de la mort que ce choix de l 'enfer ce fait une fois pour toutes !

Bah, croyez ce que vous voulez Philippe, vous êtes totalement enfermé dans vos croyances et votre subjectivité. Je vous donne des explications concrètes et intéressantes et j'ai le sentiment que vous ne comprenez pas un mot de ce que je vous écris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 15:01

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:

Sauf que c 'est  VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT dans le passage de la mort que ce choix de l 'enfer ce fait une fois pour toutes !

Bah, croyez ce que vous voulez Philippe, vous êtes totalement enfermé dans vos croyances et votre subjectivité. Je vous donne des explications concrètes et intéressantes et j'ai le sentiment que vous ne comprenez pas un mot de ce que je vous écris.
Vous ne pouvais pas a la choix faire l 'éloge de la liberté et en méme temps enlever cette méme liberté a ceux qui se présente face au christ ( jugement individuel) .Quand a mes croyances je ne les caches pas comme ma religion.Quel est la votre???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 15:03

New age quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2587
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 18:30

philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:

Sauf que c 'est  VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT dans le passage de la mort que ce choix de l 'enfer ce fait une fois pour toutes !

Bah, croyez ce que vous voulez Philippe, vous êtes totalement enfermé dans vos croyances et votre subjectivité. Je vous donne des explications concrètes et intéressantes et j'ai le sentiment que vous ne comprenez pas un mot de ce que je vous écris.
Vous ne pouvais pas a la choix faire l 'éloge de la liberté et en méme temps enlever cette méme liberté  a ceux qui se présente face au christ ( jugement individuel) .Quand a mes croyances je ne les caches pas comme ma religion.Quel est la votre???

Oú ai-je fait l'éloge de la liberté? L'homme n'est pas libre, il est conditionné de multiples manières.

Nos choix ne dépendent pas d'une pseudo liberté, mais de notre niveau de conscience.

C'est vous au contraire qui faites l'éloge de la liberté et qui l’ôtez à ceux qui vont en enfer en leur ôtant toute possibilité de changer d'avis. Si un damné a le choix de se damner, il doit aussi avoir le choix de comprendre et se repentir après avoir souffert les souffrances de l'enfer. Sinon en enfer il n'a plus sa liberté.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:14

Gérard2 a écrit:
Moi j'expérimente ma réalité et toi tu expérimentes la tienne. M'en laisses-tu le droit? Tu veux croire à l'enfer et au paradis? Et bien tu vivras des réalités qui te permettront de confirmer ce à quoi tu crois.

Absolument que tu as le droit d'avoir ta perception de ta réalité, qui dit le contraire Gérard ? Shocked

Je te dis seulement que penser qu'on n'expérimente que ce à quoi on croit est erroné puisque justement (départ de la discussion) je ne croyais pas aux démons extérieurs qui pouvaient nous attaquer et que j'en ai fait l'expérience quand même. Comment cela est-il possible selon toi ? Je me suis mise à croire à leur réalité 10 secondes avant sans m'en rendre compte ? Ou alors j'y croyais sans le savoir puisque je tenais le même discours que toi à l'époque ?
Donc fais attention aux croyances que tu ne sais pas avoir, autant demain matin, tu seras confronté à un démon  Wink  Pouffer de rire

rebelle3 a écrit:
tenir des discours effrayant dans le but de convertir les gens

Vous savez ce que j'ai en tête et mes intentions ? c'est énorme comme pouvoir ça.. Mr. Green

(ce fil comporte un titre très explicite, si ça fait peur.. faut pas venir le lire, c'est mieux).

J'arrête de discuter de ça, car après tout.. cela n'a aucune importance que l'on y croit ou pas, car seuls ceux qui ont un charisme ad'hoc peuvent faire ce genre d'expérience. Je les ai faites, cela ne  m'a pas traumatisée justement parce que j'avais les moyens spirituels de combattre et que c'était à la mesure de mes capacités qu'ils m'étaient donnés car "Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter".

flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:38

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:

Sauf que c 'est  VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT dans le passage de la mort que ce choix de l 'enfer ce fait une fois pour toutes !

Bah, croyez ce que vous voulez Philippe, vous êtes totalement enfermé dans vos croyances et votre subjectivité. Je vous donne des explications concrètes et intéressantes et j'ai le sentiment que vous ne comprenez pas un mot de ce que je vous écris.
Vous ne pouvais pas a la choix faire l 'éloge de la liberté et en méme temps enlever cette méme liberté  a ceux qui se présente face au christ ( jugement individuel) .Quand a mes croyances je ne les caches pas comme ma religion.Quel est la votre???

Oú ai-je fait l'éloge de la liberté? L'homme n'est pas libre, il est conditionné de multiples manières.

Nos choix ne dépendent pas d'une pseudo liberté, mais de notre niveau de conscience.

C'est vous au contraire qui faites l'éloge de la liberté et qui l’ôtez à ceux qui vont en enfer en leur ôtant toute possibilité de changer d'avis. Si un damné a le choix de se damner, il doit aussi avoir le choix de comprendre et se repentir après avoir souffert les souffrances de l'enfer. Sinon en enfer il n'a plus sa liberté.




Vous faites le choix de ne pas croire c 'est dans ce sens que vous exercé votre liberté moi si je pensé le contraire je ne serais plus catholique.Ensuite ma "croyance" est d 'une logique implacable je vous l 'accorde, car n 'entre pas en contradiction comme par exemple avec ceux qui ne croient pas en l 'enfer mais qui croient en la réincarnation ...ensuite comme dit plus haut une ame n 'est jamais en enfer par "hasard" puisque la liberté est la pleine conscience n 'est jamais autant présente que a ce moment la ( jugement individuel) ...
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:43

Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:
Gérard2 a écrit:
philippe bis a écrit:

Sauf que c 'est  VOLONTAIREMENT ET CONSCIEMMENT dans le passage de la mort que ce choix de l 'enfer ce fait une fois pour toutes !

Bah, croyez ce que vous voulez Philippe, vous êtes totalement enfermé dans vos croyances et votre subjectivité. Je vous donne des explications concrètes et intéressantes et j'ai le sentiment que vous ne comprenez pas un mot de ce que je vous écris.
Vous ne pouvais pas a la choix faire l 'éloge de la liberté et en méme temps enlever cette méme liberté  a ceux qui se présente face au christ ( jugement individuel) .Quand a mes croyances je ne les caches pas comme ma religion.Quel est la votre???

Oú ai-je fait l'éloge de la liberté? L'homme n'est pas libre, il est conditionné de multiples manières.

Nos choix ne dépendent pas d'une pseudo liberté, mais de notre niveau de conscience.

C'est vous au contraire qui faites l'éloge de la liberté et qui l’ôtez à ceux qui vont en enfer en leur ôtant toute possibilité de changer d'avis. Si un damné a le choix de se damner, il doit aussi avoir le choix de comprendre et se repentir après avoir souffert les souffrances de l'enfer. Sinon en enfer il n'a plus sa liberté.


vous avez raison l'homme n'est pas libre et est conditionné. Le péché le rend également esclave de la chair et de l'esprit du monde. Mais l'homme peut devenir libre, par sa foi en Jésus Christ ! Il devient alors une nouvelle créature.

"La vérité vous rendra libres." Jean 8, 32

Votre "niveau de conscience" n'a aucun sens, cela fait totalement new age. Tout ce qui compte c'est la foi que nous mettons en Jésus Christ, qui est le Chemin la Vérité et la Vie.

L'homme en Enfer perd sa liberté car il s'enchaine librement au péché qu'il élève au rang de divinité. Le vrai Dieu qui seul peut le rendre réellement libre, il n'en a rien à faire.

L'enfer n'est pas une punition mais la conséquence d'un choix libre de l'homme qui préfère se réprouver que de se convertir et de revenir vers Dieu. Et il n'y a pas de retour possible car en Enfer l'âme se délecte du péché éternellement et souffrirait si on la forçait à entrer au Paradis où il faut porter une robe blanche, signe de la pureté et de la sainteté dont elle ne veut pas entendre parler.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:48

L'homme a une liberté imparfaite qui se limite au libre arbitre. L'homme est libre de choisir entre ce que en conscience il pense être le bien et ce qu'il pense être le mal. La liberté de l'homme s'arrête là pour ici bas. Pour tout le reste il a une liberté conditionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:51

Mais le chrétien a une plus grande liberté car il sait discerner ce qui est bien et mal (du moins c'est le but de la conversion quotidienne) et ensuite rejeter ce qui est mal et ne poser un acte que si sa conscience lui dit que cet acte est bon. Généralement l'homme sans la grâce, qui ne met pas sa foi en Dieu mais dans l'esprit du monde, cet homme ne sait pas discerner le bien du mal. Certes il a une conscience mais plus u moins anesthésiée et il doit faire avec c'est évident... mais le discernement entre le bien et le mal il ne l'a pas où très imparfaitement, car seul l'Esprit Saint nous le donne.

Et ne pas savoir discerner le bien du mal, ou ne pas avoir la force d'accomplir ce que notre conscience nous indique comme bien, ou la force de rejeter ce qui est mal, c'est ne pas être libre, c'est être esclave du péché, car n'est libre que celui qui sait rejeter ce qui est mal et choisir ce qui est bien.

L'homme ici bas à cause de la faiblesse de la chair ne sera assurément jamais aussi libre qu'il le sera au Ciel, mais en Jésus Christ nous pouvons déjà y parvenir en grande partie et toujours plus chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:59

Thy Kingdom come a écrit:
Mais le chrétien a une plus grande liberté car il sait discerner ce qui est bien et mal (du moins c'est le but de la conversion quotidienne) et ensuite rejeter ce qui est mal et ne poser un acte que si sa conscience lui dit que cet acte est bon. Généralement l'homme sans la grâce, qui ne met pas sa foi en Dieu mais dans l'esprit du monde, cet homme ne sait pas discerner le bien du mal. Certes il a une conscience mais plus u moins anesthésiée et il doit faire avec c'est évident... mais le discernement entre le bien et le mal il ne l'a pas où très imparfaitement, car seul l'Esprit Saint nous le donne.

Et ne pas savoir discerner le bien du mal, ou ne pas avoir la force d'accomplir ce que notre conscience nous indique comme bien, ou de rejeter ce qui est mal, c'est ne pas être libre car n'est libre que celui qui sait rejeter ce qui est mal et choisir ce qui est bien.

Saint Paul lui même a dit qu'il fait le mal qu'il ne veut pas et ne fait pas le bien qu'il veut faire.
D'autre part le Chrétien n'a pas une liberté parfaite pour savoir ce qui est bine et ce qui est mal dans des situations précises, d'où la nécessité de demandé et de rechercher la vertu de prudence pour pouvoir faire justement un discernement juste.

En conclusion, le chrétien ne sait pas "automatiquement" discerner ce qui est bien de ce qui est mal, disons il le sait dans les grandes lignes (commandement de Dieu, enseignement de l'Eglise etc) mais devant des situations concrètes il peut se tromper et faire ce qui est mal, ou bien être incapable de faire le bien qu'il connait pourtant....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 19:59

le seul péché qui ne pourra etre pardonné est le peché contre l 'esprit et celui la ne peut se faire que en pleine conscience et entiére liberté ( cela consiste regarder le christ dans les "yeux" face a face et le renier et lui dire j 'en est rien faire moi de l 'amour ,l'humilité...)
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:05

philippe bis a écrit:
le seul péché qui ne pourra etre pardonné est le peché contre l 'esprit et celui la ne peut se faire que en pleine conscience et entiére liberté ( cela consiste regarder le christ dans les "yeux" face a face et le renier et lui dire j 'en est rien faire moi de l 'amour ,l'humilité...)

ça c'est votre imagination ou votre souhait, mais désolé ce n'est pas l'enseignement de l'Eglise.
Voici les péchés contre l'Esprit Saint définis par le pape St Pie X dans son catéchisme:

St Pie X catéchisme a écrit:
Combien y a-t-il de péchés contre le Saint-Esprit ?

Il y a six péchés contre le Saint-Esprit :

1 désespérer de son salut ;

2 espérer par présomption se sauver sans mérite ;

3 combattre la vérité connue ;

4 envier les grâces d’autrui ;

5 s’obstiner dans ses péchés ;

6 mourir dans l’impénitence finale.

Pourquoi dit-on que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit ?

On dit que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit parce qu’ils sont commis par pure malice, ce qui est contraire à la bonté, attribuée au Saint-Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:06

il faut tout faire pour ne pas demeurer dans ses péchés là. Bon si vous voulez croire en ce qui vous plait vous êtes libres, mais il faut qu'on fasse connaitre la vérité enseignée par l'Eglise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:08

monge a écrit:
philippe bis a écrit:
le seul péché qui ne pourra etre pardonné est le peché contre l 'esprit et celui la ne peut se faire que en pleine conscience et entiére liberté ( cela consiste regarder le christ dans les "yeux" face a face et le renier et lui dire j 'en est rien faire moi de l 'amour ,l'humilité...)

ça c'est votre imagination ou votre souhait, mais désolé ce n'est pas l'enseignement de l'Eglise.
Voici les péchés contre l'Esprit Saint définis par le pape St Pie X dans son catéchisme:

St Pie X catéchisme a écrit:
Combien y a-t-il de péchés contre le Saint-Esprit ?

Il y a six péchés contre le Saint-Esprit :

1 désespérer de son salut ;

2 espérer par présomption se sauver sans mérite ;

3 combattre la vérité connue ;

4 envier les grâces d’autrui ;

5 s’obstiner dans ses péchés ;

6 mourir dans l’impénitence finale.

Pourquoi dit-on que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit ?

On dit que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit parce qu’ils sont commis par pure malice, ce qui est contraire à la bonté, attribuée au Saint-Esprit.
Je vois pas en quoi c 'est contradictoire mais il est vrai peut etre un peu trop "simple" (mais je vous laisse regler ça avec gérard a qui j 'ai pensé quand j 'ai ecrit ça )! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:11

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:12

monge a écrit:
philippe bis a écrit:
le seul péché qui ne pourra etre pardonné est le peché contre l 'esprit et celui la ne peut se faire que en pleine conscience et entiére liberté ( cela consiste regarder le christ dans les "yeux" face a face et le renier et lui dire j 'en est rien faire moi de l 'amour ,l'humilité...)

ça c'est votre imagination ou votre souhait, mais désolé ce n'est pas l'enseignement de l'Eglise.
Voici les péchés contre l'Esprit Saint définis par le pape St Pie X dans son catéchisme:

St Pie X catéchisme a écrit:
Combien y a-t-il de péchés contre le Saint-Esprit ?

Il y a six péchés contre le Saint-Esprit :

1 désespérer de son salut ;

2 espérer par présomption se sauver sans mérite ;

3 combattre la vérité connue ;

4 envier les grâces d’autrui ;

5 s’obstiner dans ses péchés ;

6 mourir dans l’impénitence finale.

Pourquoi dit-on que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit ?

On dit que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit parce qu’ils sont commis par pure malice, ce qui est contraire à la bonté, attribuée au Saint-Esprit.

monge, il vous faudrait quand même de temps en temps lire ce qu'écrit Arnaud :

http://docteurangelique.forumactif.com/t20708p50-la-these-d-arnaud-dumouch-sur-le-passage-de-la-mort-combattue-par-une-these-de-theologie-d-un-moine-de-flavigny#783104

le 15/09 à 20h05

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:14

On a posté en même temps Philippe Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:15

philippe bis a écrit:
Vous aimez trop les vidéos ce n'est pas pratique dans un débat. En résumé cette vidéo dit quoi, qui en est l'auteur?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?   Mar 20 Sep 2016, 20:15

philippe bis a écrit:
le seul péché qui ne pourra etre pardonné est le peché contre l 'esprit et celui la ne peut se faire que en pleine conscience et entiére liberté ( cela consiste regarder le christ dans les "yeux" face a face et le renier et lui dire j 'en est rien faire moi de l 'amour ,l'humilité...)

Exact et c'est confirmé et détaillé dans le Catéchisme de St Pie X ;)

St Pie X catéchisme a écrit:
Combien y a-t-il de péchés contre le Saint-Esprit ?

Il y a six péchés contre le Saint-Esprit :

1 désespérer de son salut ;

2 espérer par présomption se sauver sans mérite ;

3 combattre la vérité connue ;

4 envier les grâces d’autrui ;

5 s’obstiner dans ses péchés ;

6 mourir dans l’impénitence finale.

Pourquoi dit-on que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit ?

On dit que ces péchés sont en particulier contre le Saint-Esprit parce qu’ils sont commis par pure malice, ce qui est contraire à la bonté, attribuée au Saint-Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Que risque-t-on à "commercer" avec des démons?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que risque-t-on à rouler avec une remorque sans barré rouge?
» Recherche témoignages maman avec flp qui l'a "transmis"
» [Help] Comment communiquer avec un démon ou autres entitée ?
» De nouveau en lutte avec mes démons pendant grossesse
» pacte avec les démons?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: