DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
J&B



Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:43

petero a écrit:
Et depuis quand nous sommes appelés à être des mères de Jésus ?


On lui dit: Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit: Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.(Luc 8,21)


Marie représente l'âme engendrée par l'Esprit-Saint, et c'est elle qui met au monde le Christ. Et pour ce faire, elle doit être vierge, ne pas épouser le monde, ni participer à ses oeuvres, ni à son idolâtrie, puisque, nous dit Jésus : vous n'êtes pas du monde.
Marie représente aussi l'Eglise. L'Eglise intérieure qui est née dans la pauvreté et l'obscurité.

Ensuite, nous devenons Fils, en suivant et vivant la route du Christ.

Ce n’est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi (Rom 8, 14)
Celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. 1. Cor. 6, 16





Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:55

Mister be a écrit:
Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps

NON Mister be, ce n'est pas notre corps qui est le Temple Saint, c'est le Corps de Jésus, ce Corps que vos ancêtres ont essayé de détruire et que Jésus a rebâti en 3 jours, le ressuscitant. C'est parce que le Corps de Jésus devient notre corps par le baptême qui nous unit à Lui, la Vigne véritable, que notre corps qui est celui de Jésus, est le Temple du Saint Esprit.

Quand Paul dit : "vous êtes le corps du Christ", il parle aux sarments de la vigne Véritable qu'est Jésus, ors c'est bien sur le Cep qu'Est Jésus, sur sa chair, son corps, que nous sommes grêffés, pour former avec Lui un seul corps.

Nous accueillons Jésus en nous, en notre âme, pas en notre corps, après que Jésus nous est introduit dans son propre Corps, Temple du Saint Esprit. Jésus ne vient pas dans un corps qui retourne à la poussière pour y faire son Temple. C'est Lui qui nous introduit dans son Corps, la demeure Dieu son Père depuis l'incarnation, son corps qui me meurent plus, qui est vivant auprès du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:58

Olivier2 a écrit:
Métanoia a écrit:
Mister be a écrit:
L'individu peut être l'Eglise si Jésus vit en lui comme il est le temple de l'Esprit Saint...
...

Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps
Arnaud parle de cœur kénose qui est un dépouillement pour accueillir le Christ en nous puisque nous sommes morts à nous-mêmes pour que lui vive...

thumleft

Après, l'Eglise est aussi l'ensemble des chrétiens donc, on en fait partie aussi et la sanctification des uns, par le Corps mystique du Christ, sanctifie les autres.

Non, Petero a déjà expliqué comment Jésus vient vivre en nous et par quel moyen, l'Eucharisitie et non par magie-protestante,  références biblistes à l'appui chez saint Jean.

Donc pour s'unir au Corps mystique, la bonne volonté ou bonne intention ne suffisent pas, il faut accueillir la volonté divine en accueillant Jésus en Personne présent en son Eucharistie.
Ca n'est pas l'Eucharistie romaine mais Celle du Seigneur tout-puissant et qui aime l'ordre dans les choses qu'Il a lui-même établies souverainement et autoritairement-amoureusement.
Ainsi l'imposture des faux chrétiens non-catholiques qui se dispensent des sacrements du salut et de la Vie, est manifeste.
Je suis frustré de voir les protestants s'imaginer être chrétiens sans avoir reçu la vie divine par l'Eucharistie, sans avoir le pouvoir de les convertir illico.
C'est Dieu, et notamment le Père qui attire vers Jésus-Christ, c'est le grand mystère de la foi, le mysterium fidei que Jésus exprima le Jeudi saint et durant tout le triduum Pascal, la Paque intégrale quoi, depuis jeudi-saint jusqu'au dimanche de la Résurrection.


C'est vous qui parlez de magie-protestante alors qu'il suffit de vous lire à quel point vous avez la tête dans les nuages et non au ciel mort de rire
Petero a beau dire ou écrire ce qu'il veut même si c'est séduisant...ça doit être conforme à la Bible sinon c'est une fable,une rêverie, une errance
Petero ne fait que de l'interprétation or il convient si on n'est pas d'accord sur la compréhension et l'interprétation,sur le sens...il faut simplement s'en tenir à la Bible dans son ensemble et pas tirer des versets qui illustrent ce qu'on veut faire passer comme message
Ce nest pas Petero qui l'explique mais Paul de Tarse dans ses lettres aux différentes communautés
Vous traitez d'imposteur et de faux chrétiens les non-catholiques alors que les catholiques de par leur église et leurs dogmes et rites sont apostats du message christique et ça c'est manifeste!
Si vous êtes frustré,je le suis autant que vous de vos agissements car vous pouvez prendre un bout de pain et faire transformer en corps du Christ...c'est tout simplement de la poudre aux yeux mais depuis Luther on ne fait plus prendre des vessies pour des lanternes aux croyants
Ces pratiques sont obsolètes et malhonnêtes...croyez aux mirages si vous le voulez sans en être frustré,à l'effet canada dry si ça vous chante mais vous ne viendrez pas vous plaindre!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 20:05

petero a écrit:
Mister be a écrit:
petero a écrit:
Métanoia a écrit:
Oui, Il donne vie et m'engendre tel une respiration, dans un aller-retour du Père à moi, comme une respiration ou les battements du coeur. A chaque instant, il m'engendre comme enfant de Dieu I love you

Donc si c'est l'Esprit Saint qui vous engendre, ce n'est pas vous qui vous accouchez, c'est l'Eglise, le sein de l'épouse de Jésus. Very Happy  dans lequel l'Esprit Saint vous engendre.

Tiens l'Esprit Saint est l'Eglise qui accouche des êtres nouveaux qui est le sein de l'épouse de Jésus... Question
Faites-moi un schéma avec des Arrow Shocked

Qui vous a engendré dans le sein de votre mère ?  Votre père.

Qui vous a mis au monde ?  Votre mère.

C'est Jésus qui avec la puissance de son Esprit, nous engendre dans son sein qui n'est autre que son Eglise, l'humanité qu'il épouse. Et c'est cette même Eglise, l'Epouse, qui ne fait qu'Un seul Être avec l'Epoux, qui au Ciel vous accouche dans le Royaume.


J'étais déjà connu de l'Eternel avant que je ne sois conçu
donc au niveau terrestre vous avez raison uniquement sur le plan terrestre...
Qui m'a engendré au niveau spirituel?
Qui m'a mis au monde et m'a fait naître de nouveau?
Alors le sein est l'église,l'humanité son épouse et Marie sa mère est son épouse aussi et le ciel qui accouche d'un royaume...
Vous oubliez de parler d'Israël!Jésus était Juif donc faut parler d'Israël... fumeur violon fou
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 20:13

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps

NON Mister be, ce n'est pas notre corps qui est le Temple Saint, c'est le Corps de Jésus, ce Corps que vos ancêtres ont essayé de détruire et que Jésus a rebâti en 3 jours, le ressuscitant. C'est parce que le Corps de Jésus devient notre corps par le baptême qui nous unit à Lui, la Vigne véritable, que notre corps qui est celui de Jésus, est le Temple du Saint Esprit.

Quand Paul dit :  "vous êtes le corps du Christ", il parle aux sarments de la vigne Véritable qu'est Jésus, ors c'est bien sur le Cep qu'Est Jésus, sur sa chair, son corps, que nous sommes grêffés, pour former avec Lui un seul corps.

Nous accueillons Jésus en nous, en notre âme, pas en notre corps, après que Jésus nous est introduit dans son propre Corps, Temple du Saint Esprit. Jésus ne vient pas dans un corps qui retourne à la poussière pour y faire son Temple. C'est Lui qui nous introduit dans son Corps, la demeure Dieu son Père depuis l'incarnation, son corps qui me meurent plus, qui est vivant auprès du Père.
C'est vrai Petero on a voulu détruire ce temple mais vous ne faites pas mieux que nous...
Notre Temple a été détruit et le votre le sera aussi!
Pourtant la construction du nôtre a été approuvée par l'Eternel...Il est quand même parti....
1 Corinthiens 6
18Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. 19Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? 20Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.


comment pouvez vous prétendre être greffés sur le Christ alors que vous vous êtes coupés de vos racines hébraïques....relisez Rm11
Vous inailler encore Petero pour justifier vos dires et vous vous enfoncez...j'ai dit que nous devons mourir à nous même pour faire vivre Jésus en nous...relisez ce que j'ai écrit sans essayer de me prendre en défaut....prenez un peu de recul,vous y verrez plus claire!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 20:18

J&B a écrit:
petero a écrit:
Et depuis quand nous sommes appelés à être des mères de Jésus ?  


On lui dit: Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit: Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.(Luc 8,21)


Marie représente l'âme engendrée par l'Esprit-Saint, et c'est elle qui met au monde le Christ. Et pour ce faire, elle doit être vierge, ne pas épouser le monde, ni participer à ses oeuvres, ni à son idolâtrie, puisque, nous dit Jésus : vous n'êtes pas du monde.
Marie représente aussi l'Eglise. L'Eglise intérieure qui est  née dans la pauvreté et l'obscurité.

Ensuite, nous devenons Fils, en suivant et vivant la route du Christ.

Ce n’est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi (Rom 8, 14)
Celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. 1. Cor. 6, 16







thumleft
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 20:39

J&B a écrit:
petero a écrit:
Et depuis quand nous sommes appelés à être des mères de Jésus ?  


On lui dit: Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit: Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.(Luc 8,21)


Marie représente l'âme engendrée par l'Esprit-Saint, et c'est elle qui met au monde le Christ. Et pour ce faire, elle doit être vierge, ne pas épouser le monde, ni participer à ses oeuvres, ni à son idolâtrie, puisque, nous dit Jésus : vous n'êtes pas du monde.
Marie représente aussi l'Eglise. L'Eglise intérieure qui est  née dans la pauvreté et l'obscurité.

Ensuite, nous devenons Fils, en suivant et vivant la route du Christ.

Ce n’est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi (Rom 8, 14)
Celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. 1. Cor. 6, 16



Et depuis quand Marie est une âme engendrée par l'Esprit Saint ! Et depuis quand, nous mêmes, nous sommes des âmes engendrées par l'Esprit Saint. Marie tout comme nous, a été engendré par ses parents, elle est comme nous, une créature de Dieu ; sont âme a été créée.

En plus, à ce que je sache, Marie n'a pas mis au monde Jésus, avec son âme !!!

Maintenant, nous ne devenons pas des fils en suivant Jésus, mais en recevant le sacrement de baptême. C'est par le sacrement de baptême que Jésus fait de nous des fils de Dieu. Comme c'est par leur union entre eux que nos parents font de nous des fils d'homme. Il ne nous reste ensuite, qu'à devenir toujours plus ces fils et filles de nos parents que nous sommes, en les écoutant, en suivant leurs conseils. Idem avec Jésus, ce sont les fils de Dieu que nous sommes devenus par le baptême qui doivent devenir toujours plus ce qu'il sont, des enfants de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 20:47

Mister be a écrit:
C'est vrai Petero on a voulu détruire ce temple mais vous ne faites pas mieux que nous...
Notre Temple a été détruit et le votre le sera aussi!

Et pourquoi voulez-vous que le Corps du Christ ressuscité, devenu notre corps, soit détruit ?

Mister be a écrit:
Pourtant la construction du nôtre a été approuvée par l'Eternel...Il est quand même parti....

Et pourquoi voulez-vous que Dieu détruise le Temple qu'il s'est bâti lui-même, en s'incarnant, par son Fils ?

Mister be a écrit:
comment pouvez vous prétendre être greffés sur le Christ alors que vous vous êtes coupés de vos racines hébraïques....relisez Rm11

NON nous ne sommes pas coupé des racines hébraïques, car les racines hébraïque c'est Dieu lui-même, ce Dieu qui s'est incarné en Jésus, pour donner vie à la Vigne Véritable, dans laquelle les juifs n'ont pas voulu entrer, dans laquelle moi j'ai accepté d'entrer.

Ce sont les juifs qui en rejetant Dieu venu à eux qui ont rejeté leur racine, Dieu lui-même.

Mister be a écrit:
j'ai dit que nous devons mourir à nous même pour faire vivre Jésus en nous...relisez ce que j'ai écrit sans essayer de me prendre en défaut....prenez un peu de recul,vous y verrez plus claire!

On doit mourir à soi-même pour vivre du Christ qui nous fait vivre par Lui. Le vielle homme, c'est l'homme qui vit selon la chair, tout en étant dans le Corps du Christ ; c'est l'homme qui ne vit pas de l'Esprit du Christ, son Cœur, auquel nous sommes reliés par les sacrements.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 21:33

petero a écrit:
J&B a écrit:
petero a écrit:
Et depuis quand nous sommes appelés à être des mères de Jésus ?  


On lui dit: Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit: Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.(Luc 8,21)


Marie représente l'âme engendrée par l'Esprit-Saint, et c'est elle qui met au monde le Christ. Et pour ce faire, elle doit être vierge, ne pas épouser le monde, ni participer à ses oeuvres, ni à son idolâtrie, puisque, nous dit Jésus : vous n'êtes pas du monde.
Marie représente aussi l'Eglise. L'Eglise intérieure qui est  née dans la pauvreté et l'obscurité.

Ensuite, nous devenons Fils, en suivant et vivant la route du Christ.

Ce n’est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi (Rom 8, 14)
Celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. 1. Cor. 6, 16


"


Et depuis quand Marie est une âme engendrée par l'Esprit Saint !  Et depuis quand, nous mêmes, nous sommes des âmes engendrées par l'Esprit Saint. Marie tout comme nous, a été engendré par ses parents, elle est comme nous, une créature de Dieu ; sont âme a été créée.

En plus, à ce que je sache, Marie n'a pas mis au monde Jésus, avec son âme !!!

Maintenant, nous ne devenons pas des fils en suivant Jésus, mais en recevant le sacrement de baptême. C'est par le sacrement de baptême que Jésus fait de nous des fils de Dieu. Comme c'est par leur union entre eux que nos parents font de nous des fils d'homme. Il ne nous reste ensuite, qu'à devenir toujours plus ces fils et filles de nos parents que nous sommes, en les écoutant, en suivant leurs conseils. Idem avec Jésus, ce sont les fils de Dieu que nous sommes devenus par le baptême qui doivent devenir toujours plus ce qu'il sont, des enfants de Dieu.

Comment puis-je devenir un enfant de Dieu ?"

Réponse : « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, » (Jean 1:12)



1)« Vous devez naître de nouveau »
2)Recevoir Jésus
3)Devenir un enfant de Dieu

On ne naît pas Enfant de DIEU, mais on le devient en recevant LA PAROLE, en croyant au NOM DE JÉSUS. En effet, Le pouvoir de devenir Enfant de DIEU est donné aux hommes et aux femmes de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue, afin d'hériter du Royaume des cieux, selon Apocalypse 7:9. Dès qu'on reçoit LA PAROLE qui sauve par la foi dans LE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST LE SAUVEUR du monde, on devient une nouvelle créature.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 21:49

petero a écrit:
Mister be a écrit:
C'est vrai Petero on a voulu détruire ce temple mais vous ne faites pas mieux que nous...
Notre Temple a été détruit et le votre le sera aussi!

Et pourquoi voulez-vous que le Corps du Christ ressuscité, devenu notre corps, soit détruit ?

Moi je ne veux rien mais parce que vous faites les mêmes erreurs que nous...en théorie vous avez raison...en théorie mais l'histoire nous enseigne autre chose que votre théorie!
Mister be a écrit:
Pourtant la construction du nôtre a été approuvée par l'Eternel...Il est quand même parti....

Et pourquoi voulez-vous que Dieu détruise le Temple qu'il s'est bâti lui-même, en s'incarnant, par son Fils ?

Moi je ne veux rien...pour les mêmes raisons que le rideau du Temple se déchira et que les Romains le détrusirent...
Parce que vous n'observez pas les commandements pour commencer!Tout est indiqu" dans le Lévitique et rappelés dans les devarim par Moïse...relisez le!


Mister be a écrit:
comment pouvez vous prétendre être greffés sur le Christ alors que vous vous êtes coupés de vos racines hébraïques....relisez Rm11

NON nous ne sommes pas coupé des racines hébraïques, car les racines hébraïque c'est Dieu lui-même, ce Dieu qui s'est incarné en Jésus, pour donner vie à la Vigne Véritable, dans laquelle les juifs n'ont pas voulu entrer, dans laquelle moi j'ai accepté d'entrer.
Mais si dès que vous avez vendu votre âme au diable en suivant constantin...pour une soi-disant paix!

Ce sont les juifs qui en rejetant Dieu venu à eux qui ont rejeté leur racine, Dieu lui-même.
Il reste pour tant le peuple choisi par Eternel relisez bien Rm 9-11...Israël a toujours un rôle à jouer dans le plan de D.ieu car choisi de toute éternité mais vous l'omettez!

Mister be a écrit:
j'ai dit que nous devons mourir à nous même pour faire vivre Jésus en nous...relisez ce que j'ai écrit sans essayer de me prendre en défaut....prenez un peu de recul,vous y verrez plus claire!

On doit mourir à soi-même pour vivre du Christ qui nous fait vivre par Lui. Le vielle homme, c'est l'homme qui vit selon la chair, tout en étant dans le Corps du Christ ; c'est l'homme qui ne vit pas de l'Esprit du Christ, son Cœur, auquel nous sommes reliés par les sacrements.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 22:14

petero, olivier,

La doctrine est faite pour l'homme, et non l'homme pour la doctrine !

Le Corps du Christ n'est pas une dictature uniformisée : "Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps". 1,Cor.12






Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 22:36

Mister be a écrit:
Comment puis-je devenir un enfant de Dieu ?"

Réponse : « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, » (Jean 1:12)



1)« Vous devez naître de nouveau »
2)Recevoir Jésus
3)Devenir un enfant de Dieu

On ne naît pas Enfant de DIEU, mais on le devient en recevant LA PAROLE, en croyant au NOM DE JÉSUS. En effet, Le pouvoir de devenir Enfant de DIEU est donné aux hommes et aux femmes de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue, afin d'hériter du Royaume des cieux, selon Apocalypse 7:9. Dès qu'on reçoit LA PAROLE qui sauve par la foi dans LE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST LE SAUVEUR du monde, on devient une nouvelle créature.

Mister be, comment vous devenez enfant de l'homme ?  En recevant de l'homme, la vie que le fils de votre grand père vous a transmis, après l'avoir lui-même reçu de son Père.

Vous ne pas devenir enfant de Dieu, sans recevoir du Fils de Dieu, la Vie éternelle que lui-même depuis toute éternité reçoit de son Père. Et en même temps, n'étant pas un être divin, vous ne pouvez pas recevoir du Fils, la Vie divine comme le Fils l'a reçoit. Comme vous êtes un être humain, le Fils s'est incarné dans la chair, pour vous communiquer via sa chaire humaine, cette Vie divine.

C'est ce qui explique que Jésus nous dise que si nous ne vivons pas par Lui, c'est à dire par l'homme qu'il Est devenu, on n'aura pas la Vie éternelle en nous. Vous êtes vraiment dans l'illusion en croyant que c'est par sa Parole devenue Ecritures que Dieu nous donne la Vie éternelle, car dans l'Ecriture il n'y a pas de sang Very Happy  Seul le sang humain de Jésus, auquel s'est mêlé pour toujours son sang divin, peut nous donner la Vie divine. C'est pas la Parole devenue chair que Jésus nous communique sa Vie et pas par la Parole consigné par l'homme dans l'Ecriture.

Comme c'est la Vie répandu en nous, via sa chair, qui nous sauve, et pas notre foi ; c'est Jésus qui nous sauve, par le don qu'il nous fait de sa Vie éternelle, via sa chair dans laquelle il nous fait naître une nouvelle fois.

Il nous faut donc :

. naître de nouveau dans la chair de Jésus, comme on naît une première fois dans la chair de notre mère,
. il nous faut accueillir la Vie que par sa chair Jésus nous communique, via le cordon ombilical des sacrements,
. il nous faut grandir comme enfant de Dieu, dans cette Vie Nouvelle que nous communique Jésus, dans son corps dont le sacrement est l'Eglise catholique.


Dernière édition par petero le Mer 31 Aoû 2016, 06:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 22:44

J&B a écrit:
petero, olivier,

La doctrine est faite pour l'homme, et non l'homme pour la doctrine !

Le Corps du Christ n'est pas une dictature uniformisée : "Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps". 1,Cor.12


Et où ais-je dit que nous étions "un seul membre" ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 08:49

Métanoia a écrit:
Olivier2 a écrit:
Non, Petero a déjà expliqué comment Jésus vient vivre en nous et par quel moyen, l'Eucharisitie et non par magie-protestante,  références biblistes à l'appui chez saint Jean.

Donc pour s'unir au Corps mystique, la bonne volonté ou bonne intention ne suffisent pas, il faut accueillir la volonté divine en accueillant Jésus en Personne présent en son Eucharistie.
Ca n'est pas l'Eucharistie romaine mais Celle du Seigneur tout-puissant et qui aime l'ordre dans les choses qu'Il a lui-même établies souverainement et autoritairement-amoureusement.
Ainsi l'imposture des faux chrétiens non-catholiques qui se dispensent des sacrements du salut et de la Vie, est manifeste.
Je suis frustré de voir les protestants s'imaginer être chrétiens sans avoir reçu la vie divine par l'Eucharistie, sans avoir le pouvoir de les convertir illico.
C'est Dieu, et notamment le Père qui attire vers Jésus-Christ, c'est le grand mystère de la foi, le mysterium fidei que Jésus exprima le Jeudi saint et durant tout le triduum Pascal, la Paque intégrale quoi, depuis jeudi-saint jusqu'au dimanche de la Résurrection.


"Et cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ, mais bien pour tous les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal." Gaudium et spes

Donc, je ne dis pas que l'eucharistie n'est pas le moyen par lequel Dieu donne son Corps, vivifie l'âme et le fait entrer dans son mystère pascal, je dis que ce n'est pas l'unique moyen qu'Il a de le faire (et même si c'est le Christ qui a institué l'eucharistie).

Et je suis totalement d'accord avec vous, la bonne volonté ne suffit pas, il faut s'associer au Christ, Lui faire offrande de soi (de ses souffrances, de ses douleurs, etc.. de sa vie même).

"ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, eux aussi peuvent arriver au salut éternel. À ceux-là mêmes qui, sans faute de leur part, ne sont pas encore parvenus à une connaissance expresse de Dieu, mais travaillent, non sans la grâce divine, à avoir une vie droite, la divine Providence ne refuse pas les secours nécessaires à leur salut" Lumen gentium.

Et heureusement d'ailleurs que le Seigneur ne refuse pas Ses Grâces, sinon.. je serai perdue si je m'étais cantonnée à rester sur les premières condamnations ecclésiales de ma vie (non baptisée, divorcée deux fois +... autres). Mais j'ai décidé de continuer à mettre ma confiance totale dans Jésus-Christ, de mettre ma vie dans Ses mains, et Il m'a accompagnée dans ce douloureux chemin  I love you

:chapeau:

Merci pour cet exposé: ça fait longtemps que je n'ai pas relu gaudium et spes puis lumen gentium.
Quand gaudium et spes affirme que le saint-Esprit donne à tous les humains de participer au mystère pascal, je ne vois pas comment cela est possible puisque seuls les sacrements permettent de s'unir ainsi à Dieu.
Puis ensuite ce texte conciliaire en vient à affirmer que La Grâce (et non Des grâces) agit en tous, ce qui veut dire que tout le monde est sauvé en fait.
J'attends toujours les preuves de ceci qui a été avancé, car cet indifférentisme religieux inséré dans la doctrine du salut me semble être une grave imposture par rapport à l'enseignement classique précédent ce concile.
Bref, j'ai du mal à faire le lien sur ces points là entre le Magistère classique et les innovations VII.
Mais en même temps, j'aurais besoin d'une vue d'ensemble de tout le magistère vaticanII pour bien le comprendre, ce que je ne puis faire par manque de motivation et manque de compétences.
Alors je fais confiance à Dieu et son Eglise qui ne peuvent se tromper et tromper autrui, et m'efforce de garder la foi catholique sans chercher la nouveauté ailleurs où je bénéficierais aussi, parait-il, de la Grâce du Seigneur.
Je suis quand même un peu inquiet pour l'unité de l'Eglise à cause de ces choses là.
Puis je redoute que l'oecuménisme soit un prétexte à remplacer l'Eglise par une secte oecuménique qui n'a plus rien à voir, et où les sacrements sont finalement accessoires et facultatifs.
Pour moi, ya grand danger de perdre foi et fidélité catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 09:46

petero a écrit:
J&B a écrit:
petero, olivier,

La doctrine est faite pour l'homme, et non l'homme pour la doctrine !

Le Corps du Christ n'est pas une dictature uniformisée : "Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps". 1,Cor.12


Et où ais-je dit que nous étions "un seul membre" ?

Peut-être pas explicitement mais dans tout ce que vous écrivez vous dites en résumé:"Hors de l'Eglise CATHOLIQUE, point de salut
Parce que vous n'admettez pas d'autres croyances que la vôtre qui sont tout aussi respectables mais qui montrent la diversité de conceptions qui forment le UN
L'UN n'empêche pas l'autre!Et si le protestantisme existe,c'est justement pour éviter les dérives d'une église qui aurait la suprématie sur les autres comme nous l'observons grâce à l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 10:12

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Comment puis-je devenir un enfant de Dieu ?"

Réponse : « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, » (Jean 1:12)



1)« Vous devez naître de nouveau »
2)Recevoir Jésus
3)Devenir un enfant de Dieu

On ne naît pas Enfant de DIEU, mais on le devient en recevant LA PAROLE, en croyant au NOM DE JÉSUS. En effet, Le pouvoir de devenir Enfant de DIEU est donné aux hommes et aux femmes de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue, afin d'hériter du Royaume des cieux, selon Apocalypse 7:9. Dès qu'on reçoit LA PAROLE qui sauve par la foi dans LE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST LE SAUVEUR du monde, on devient une nouvelle créature.

Mister be, comment vous devenez enfant de l'homme ?  En recevant de l'homme, la vie que le fils de votre grand père vous a transmis, après l'avoir lui-même reçu de son Père.

Vous ne pas devenir enfant de Dieu, sans recevoir du Fils de Dieu, la Vie éternelle que lui-même depuis toute éternité reçoit de son Père. Et en même temps, n'étant pas un être divin, vous ne pouvez pas recevoir du Fils, la Vie divine comme le Fils l'a reçoit. Comme vous êtes un être humain, le Fils s'est incarné dans la chair, pour vous communiquer via sa chaire humaine, cette Vie divine.

Comment Jacob est-il devenu Israël? C'est le même principe! Nous ne disons rien d'autres que cela Petero...tous les chrétiens sont d'accord avec ça
Vous ne nous apprenez rien car les Protestants savent très bien lire la Bible
Ils l'expriment d'une autre manière mais c'est le même esprit



C'est ce qui explique que Jésus nous dise que si nous ne vivons pas par Lui, c'est à dire par l'homme qu'il Est devenu, on n'aura pas la Vie éternelle en nous. Vous êtes vraiment dans l'illusion en croyant que c'est par sa Parole devenue Ecritures que Dieu nous donne la Vie éternelle, car dans l'Ecriture il n'y a pas de sang Very Happy  Seul le sang humain de Jésus, auquel s'est mêlé pour toujours son sang divin, peut nous donner la Vie divine. C'est pas la Parole devenue chair que Jésus nous communique sa Vie et pas par la Parole consigné par l'homme dans l'Ecriture.

Mais Petero la Parole n'est-elle pas D.ieu dois-je vous rappeler moi aussi le prologue de Jean?
La Thora avec un T majuscule est Jésus(Yéshoua c'est plus correct dans l'esprit rédempteur...Jésus ne veut absolument rien dire).Yéshoua est la Parole Vivante condition sine qua non pour être le massia'h
Lorsque nous ouvrons l'Etude d'un des Livres de la Tanach,nous sortons les Rouleaux et faisons le tour de l'assemblée...les fidèles semblent embrasser les Rouleaux en portant la main de la bouche et en touchant des doigts la Thora mais c'est l'inverse qui se passe...on met la main sur la Thora pour saisir la parole divine comme nourriture spirituelle et nous la mettons dans notre bouche(Apo 10,9)...Regardez cette vidéo qui l'explique bien



Jésus tout D.ieu qu'Il est a vaincu Satan dans le désert par la Parole!


Comme c'est la Vie répandu en nous, via sa chair, qui nous sauve, et pas notre foi ; c'est Jésus qui nous sauve, par le don qu'il nous fait de sa Vie éternelle, via sa chair dans laquelle il nous fait naître une nouvelle fois.

Désolé Petero c'est la foi en Jésus qui nous sauve car si nous n'avons pas la foi tout son sacrifice ne sert à rien...
car nous ne croirons pas en sa résurrection...On vous l'a écrit plus haut
1 Corinthiens 15
…13S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. 14Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. 15Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point.…



Il nous faut donc :

. naître de nouveau dans la chair de Jésus, comme on naît une première fois dans la chair de notre mère,
. il nous faut accueillir la Vie que par sa chair Jésus nous communique, via le cordon ombilical des sacrements,
. il nous faut grandir comme enfant de Dieu, dans cette Vie Nouvelle que nous communique Jésus, dans son corps dont le sacrement est l'Eglise catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 10:13

Mister be a écrit:
petero a écrit:
J&B a écrit:
petero, olivier,

La doctrine est faite pour l'homme, et non l'homme pour la doctrine !

Le Corps du Christ n'est pas une dictature uniformisée : "Si tous étaient un seul membre, où serait le corps? Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps". 1,Cor.12


Et où ais-je dit que nous étions "un seul membre" ?

Peut-être pas explicitement mais dans tout ce que vous écrivez vous dites en résumé:"Hors de l'Eglise CATHOLIQUE, point de salut
Parce que vous n'admettez pas d'autres croyances que la vôtre qui sont tout aussi respectables mais qui montrent la diversité de conceptions qui forment le UN
L'UN n'empêche pas l'autre!Et si le protestantisme existe,c'est justement pour éviter les dérives d'une église qui aurait la suprématie sur les autres comme nous l'observons grâce à l'histoire

En fait, vous les protestants de tous bords, vous êtes JALOUX du POUVOIR que Jésus a donné à saint Pierre et ses successeurs.
Vous jugez que Dieu s'est trompé en fondant son Eglise, que Dieu est infidèle envers ses sujets et que Dieu n'est venu qu'appeler les justes.
Or Jésus affirma que ce sont les pécheurs qu'il est venu appeler, non les justes.
Donc les protestants ont inventé un pouvoir humain qu'ils présentent abusivement comme venant de Dieu, et des gens tombent dans ce piège du Malin qui déteste aussi l'Eglise.
Donc on voit à qui profite le crime protestant: au Malin.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 10:48

C'est du n'importe quoi...Nous reconnaissons que Jésus ait donné un pouvoir mais nous n'admettons pas la suprématie de pierre sur les autres ce qui a conduit à des dérives qui a consommés le schisme!
Il n'y a pas de suprématie de l'un par rapport aux autres...si c'était le cas paul l'emporterait sur tous les autres or c'est d'une manière égale,collégiale et complémentaire que tout se passe...

Nous ne jugeons pas que D.ieu s'est trompé mais vous vous trompez en faisant de la substitution en jugeant que D.ieu a rejeté son peuple et que seule l'église catholique détient la Vérité!
Ce ne sont pas les protestants qui ont inventé l'hégémonie de l'église catholique romaine à travers le monde,sa puissance politique au point d'en faire un état à Rome,état du Vatican,ausein même de l'Etat de l'Italie...je vous conseille de relvoir votre histoire Olivier
Les gens ne tombent plus dans le piège que vous leur avez tendu,vous catholique romain!
Les gens ne sont plus des moutons de panurges dont vous tondiez la laine sur leur dos jusqu'au sang pour construire votre église...Ce sont aussi des gens de votre église qui mette en péril votre propre église catholique en poussant leur prêtre au suicide et en destituant des fidèles de leur fonction alors que ce sont des gens qui font la volonté de D.ieu et travaillent pour le Seigneur...
Revoyez votre copie Olivier...il y a une bonne raison à ce qu'on soit protestant!
Si vous ne voulez pas qu'on vous prenne pour la grande prostitué biblique,agissez différemment!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 11:09

C'est du mensonge: j'ai jamais dit que Dieu a rejeté son peuple.
La vérité c'est que le peuple n'a pas suivi le Christ, c'est complètement différent.
Ensuite oui, seule l'Eglise est dépositaire de la vérité car Dieu le veut ainsi, j'y peux rien c'est comme ça.

Ensuite, je ne souhaite pas entendre me faire traiter de prostitué, ni que ma Mère la sainte Eglise le soit aussi.

J'en resterai là: mais maintenant je connais vos pensées sur l'Eglise, ça me suffit pour savoir celui que vous servez qui la déteste aussi depuis plus de 2000 ans sans en venir à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 12:15

Je ne parle pas de toi en particulier mais de ton église qui juqu'à Vatican II a distillé cette information qui a encore des répercutions aujourd'hui...
La prière du vendredi saint par exemple....maintenant les protestants n'ont pas fait mieux,il faut voir comment ils considéraient les fidèles qui avaient péché...La peur de l'enfer qu'ils distillaient faisant ainsi des milliers de frustrés qui déjà écrasés par le remord,étaient rejetés par les communautés,bons candidats aux analyses psychiatriques...

La vérité est que le peuple ne pouvait suivre Jésus et cet aveuglement est très bien expliqué par Paul

Non l'Eglise catholique ne peut être dépositaire de la Vérité qui a été transmise par un peuple forgé pour ça
C'est Israël le dépositaire de cette vérité de toute éterrnité,ça ne veut pas dire que l'Eglise n'a pas à jouer un rôle mais pas celui de se substituer à Israêl...
Si je vous traite de 'église:grande prostituée de Babylone,c'est biuen que vous en montrez les signes...les protestants ne sont pas plus des suppots de satan et les juifs encore moins déïcide même si une minorité l'est!
Tous les catholiques ne sont pas des pervers pédophiles même si le scandale l'est...
Je vous demande du discernement et ne pas trop faire de clichés...ce sont ce genre de clichés qui ont conduits 6.000.000 d'être humains aux fours créamatoires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 12:20

Mister be, je souhaiterais savoir qui vous a formé dans votre religion, car je ne comprends d'où vous vient la haine de l'Eglise, sinon par inspiration de satan.
Quel mal vous a fait à vous l'Eglise pour que vous l'insultiez ainsi?
Il n'y a aucun mal en Elle, c'est une Mère remplie d'amour, de tendresse pour ses enfants et ceux qu'elle appelle en son sein, comme vous sûrement.

Quel mal reprochez-vous à l'Eglise vous conçernant vous personnellement?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 12:31

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Et où ais-je dit que nous étions "un seul membre" ?

Peut-être pas explicitement mais dans tout ce que vous écrivez vous dites en résumé:"Hors de l'Eglise CATHOLIQUE, point de salut.

Et depuis quand l'Eglise catholique c'est un membre du Corps du Christ !! L'Eglise catholique c'est le Corps du Christ, c'est l'Arche que Jésus bâtit depuis 2000 ans et dans laquelle il nous fait entrer pour nous faire don de sa chair et de son sang, de sa vie communiqué à sa chair, et à la chair de sa chair, l'humanité qu'il épouse et fait demeurer dans son Arche.

Mister be a écrit:
Parce que vous n'admettez pas d'autres croyances que la vôtre qui sont tout aussi respectables mais qui montrent la diversité de conceptions qui forment le UN

Il ne s'agit pas de croire en "une croyance", mais en la Vérité révélée par Jésus. Vous pouvez croire ce que vous voulez, comme certains croient aux extraterrestres Very Happy Moi je crois Jésus sur parole quand il me dit qu'il n'est qu'uns seul Être avec son Père, ou quand il me dit "ceci qui me mange vivra par moi" ; il ne dit pas "celui qui mange ma Parole", mais "celui qui ME mange", Lui, qui est la Parole fait chair.

Libre à vous de croire que Jésus nous fait vivre par sa Parole donnée dans les Ecritures, moi je crois que Jésus me fait vivre par son Esprit, donné dans sa chair vivifiée depuis la résurrection, par ce même Esprit, sa chair dans laquelle il nous fait entrer, pour que nous vivions par sa chair, par son Cœur de chair.

Mister be a écrit:
Et si le protestantisme existe, c'est justement pour éviter les dérives d'une église qui aurait la suprématie sur les autres comme nous l'observons grâce à l'histoire

Cela n'a rien à voir avec une suprématie, cela à a voir avec la mission particulière que Jésus a confié à son Apôtre Pierre, sur lequel il a voulu faire "reposer" son Eglise, pour que justement son Eglise ne se divise pas en une multitude d'églises ou sectes en tout genre. L'Eglise de Jésus, ne vous en déplaise, c'est celle qui est rassemblée, dans l'unité, autour de celui qui depuis 2000 ans s'est vu confier la charge que Jésus avait confié à Pierre. C'est ainsi, la charge d'un apôtre lui succède, en étant confiée à un autre.

Jésus a confié sa charge de Pasteur à son Apôtre Pierre, à qui il a confié les clefs de son Eglise, et cette charges elle est transmise jusqu'au retour du Christ. Pourquoi voulez-vous changer l'œuvre accomplie par Jésus ?

Si le magistère de Pierre existe, c'était bien parce que Jésus voulait éviter les dérives des uns et des autres, qui au gré de leurs interprétation de sa Parole, ont fondés des églises, hors de son Eglise confiée à Pierre.

Ce sont les protestants qui ont quitté l'Eglise bâtie par Jésus sur Pierre, pour fonder leurs propres églises, pour se libérer du magistère. Je l'ai déjà dit, vous êtes tombés dans le piège que le Serpent avait tendu à Adam et Eve. Vous vous servez du fruit de la Bible, l'arbre de la connaissance du bien et du mal, alors que ce sont les Apôtres qui ont reçu mission de nous donner, au Nom de Dieu, ce fruit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 12:54

Oui, l'Eglise est une mère, c'est une famille au service de l'humanité, sans compromission avec le monde dont Elle n'est pas issue, mais de Dieu.
Tout ce qui ne vient pas de l'Eglise vient du monde!
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33



Masculin Messages : 615
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 12:59

Olivier2 a écrit:
Oui, l'Eglise est une mère, c'est une famille au service de l'humanité, sans compromission avec le monde dont Elle n'est pas issue, mais de Dieu.
Tout ce qui ne vient pas de l'Eglise vient du monde!

Non, c'est la république qui est une mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 13:03

Olivier2 a écrit:
 ce texte conciliaire en vient à affirmer que La Grâce (et non Des grâces) agit en tous, ce qui veut dire que tout le monde est sauvé en fait.

Tout le monde "peut" l'être sur la base d'une vie qui a été vécue, en dehors des sacrements, mais en respectant les préceptes de Dieu et en aimant son prochain, en gros une vie que ne peut pas rejeter Dieu (enfin c'est ce que je pense).

Qu'un bouddhiste (comme Gandhi) ou un musulman, qui prient Celui qui est au-dessus de tout, le Tout-Autre, ET que les deux aient une vie sainte (dans le sens des valeurs d'amour du prochain, de paix etc..) soit sauvés, cela me plaît, bien plus que l'idée que Dieu leur dirait : tu n'as pas cru en Jésus-Christ, ni jamais pris d'hostie, la porte c'est par là =>

Je Le le vois plutôt leur dire "qui as-tu prié ? un Dieu d'amour et de paix ? Ben.. c'est moi que tu as prié, et mon nom est Jésus-Christ. M'acceptes-tu comme Sauveur ?". Je vois mal Gandhi refuser, ne pas s'incliner devant Dieu, lui qui un jour avait visité une église, vu le Christ sur une croix et s'était mis à pleurer.

Olivier2 a écrit:
  Mais en même temps, j'aurais besoin d'une vue d'ensemble de tout le magistère vaticanII pour bien le comprendre, ce que je ne puis faire par manque de motivation et manque de compétences.

Je vais me mettre à sa lecture justement Smile

Olivier2 a écrit:
 je redoute que l'oecuménisme soit un prétexte à remplacer l'Eglise par une secte oecuménique qui n'a plus rien à voir, et où les sacrements sont finalement accessoires et facultatifs.

Je comprends.. et je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il y a danger de se croire arrivé à un endroit et .. de ne pas y être (mais c'est valable aussi pour les catholiques baptisés qui se reposent sur la seule communion à l'eucharistie et ont un comportement de pharisien, méprisant). Entre ces deux là, qui a le plus respecté, même sans le savoir, le message du Christ ?

Je fais aussi confiance à l'Eglise et au discernement qu'elle opère en Vatican II, il est "possible" qu'une nouvelle compréhension soit faite (comme pour le dogme de l'Immaculée Conception de Marie, qui est intervenu tard finalement). Et je fais totale confiance au Seigneur pour faire le tri à l'arrivée sur la base de l'amour de Dieu et de la charité Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 13:56

Olivier2 a écrit:
Mister be, je souhaiterais savoir qui vous a formé dans votre religion, car je ne comprends d'où vous vient la haine de l'Eglise, sinon par inspiration de satan.
Quel mal vous a fait à vous l'Eglise pour que vous l'insultiez ainsi?
Il n'y a aucun mal en Elle, c'est une Mère remplie d'amour, de tendresse pour ses enfants et ceux qu'elle appelle en son sein, comme vous sûrement.

Quel mal reprochez-vous à l'Eglise vous conçernant vous personnellement?

Mais détrompez-vous,je n'ai pas la haine de l'Eglise et arrêtez de diaboliser tout ainsi on va vous prendre pour un protestant! Very Happy
C'est trop facile de se réfugier dérrière Satant ou la haine qu'on aurait mais si il y a haine,c'est qu'elle fut succitée,non?
On peut ouvrir un topique là dessus si vous voulez mais ça ne ferait qu'augmenter le fossé qui nous sépare
Je ne l'insulte pas mais le mal a bien été fait...
Il est temps aussi que vous réalisiez que votre église comme les autres d'ailleurs est loin d'être parfaite...
Cessez de faire l'autruche...votre sentiment vous honore mais cache la vérité c'est comme une mère dont le fils est une crapule qui ne l'admettra jamais...
Sachez que je ne suis pas tendre avec ma communauté non plus ...si il nous est dit qu'on appartient au peuple élu,faut se comporter en peuple élu!

Vous savez quand dans une école catholique au pansionnat malgré le secret de mon identité bien gardé mais qui filtre malgré tout et qu'on vous traite de sale juif,de rupin...qu'on dessine des étoiles de David sur votre cartable et que la vendredi saint on vous donne un coup de poing lors de la prière...on devient antichristianique mais j'ai pris le temps d'étudier nos différences,nos cultures différentes,nos rites différents...et mes meilleurs amis sont Jésuites,Salésiens...de vrais cathpliques
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1817
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 14:03

petero a écrit:
il ne dit pas "celui qui mange ma Parole", mais "celui qui ME mange",

Jésus EST la Parole.


Est-il besoin d'en rajouter, ou d'en diluer la teneur  ?
Les paroles de Jésus, dans l'Evangile, sont parfaitement équilibrées entre Justice et Miséricorde, l'église catholique pensait-elle faire mieux en y rajoutant des lois en les absolutisant et les faisant passer au-dessus même des enseignements du Christ ?


Le sacrement de l'Eucharistie n'est pas la condition suprême pour le salut, sinon, là aussi, c'est un peu facile,on fait ce qu'on veut et pourvu qu'on communie et qu'on se confesse...
Le sacrement rappelle qu'il faut se nourrir quotidiennement de la Parole, et en faire notre substance.
Un corps saint dans un esprit saint.
C'est plus difficile de faire la volonté de Dieu, d'accepter les circonstances et les épreuves qu'il nous donne pour les dépasser et les vaincre, que se cacher derrière le sacrement, tout en priant Dieu de changer les circonstances que nous ne voulons pas affronter.

La seule condition du salut est de faire la volonté du Père. Jésus l'a fait et nous le montre.

La vraie religion est d'abord la sincérité entre sa conscience et le Christ.
L'Eglise c'est l'union visible et surtout invisible de ceux qui vivent sincèrement dans l'Esprit du Christ.

Puisque tous sont pécheurs, comment un homme peut-il en juger un autre ?

Olivier disait plus haut que les protestants ont volé les Ecritures aux catholiques...
Je dirais plutôt qu'ils ont libéré les Écritures tenues en otage par une caste au pouvoir et qu'il faudrait plutôt s'en féliciter !
(D'ailleurs, depuis VaticanII, les papes encouragent la lecture de la Bible, alors que l'Eglise l'a interdite pendant des siècles)

Sinon, je ne comprends pas cette recrudescence de conflits entre chrétiens, au moment où il faudrait s'unir contre un danger imminent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 14:37

Mister be a écrit:
Olivier2 a écrit:
Mister be, je souhaiterais savoir qui vous a formé dans votre religion, car je ne comprends d'où vous vient la haine de l'Eglise, sinon par inspiration de satan.
Quel mal vous a fait à vous l'Eglise pour que vous l'insultiez ainsi?
Il n'y a aucun mal en Elle, c'est une Mère remplie d'amour, de tendresse pour ses enfants et ceux qu'elle appelle en son sein, comme vous sûrement.

Quel mal reprochez-vous à l'Eglise vous conçernant vous personnellement?

Mais détrompez-vous,je n'ai pas la haine de l'Eglise et arrêtez de diaboliser tout ainsi on va vous prendre pour un protestant! Very Happy
C'est trop facile de se réfugier dérrière Satant ou la haine qu'on aurait mais si il y a haine,c'est qu'elle fut succitée,non?
On peut ouvrir un topique là dessus si vous voulez mais ça ne ferait qu'augmenter  le fossé qui nous sépare
Je ne l'insulte pas mais le mal a bien été fait...
Il est temps aussi que vous réalisiez que votre église comme les autres d'ailleurs est loin d'être parfaite...
Cessez de faire l'autruche...votre sentiment vous honore mais cache la vérité c'est comme une mère dont le fils est une crapule qui ne l'admettra jamais...
Sachez que je ne suis pas tendre avec ma communauté non plus ...si il nous est dit qu'on appartient au peuple élu,faut se comporter en peuple élu!

Vous savez quand dans une école catholique au pansionnat malgré le secret de mon identité bien gardé mais qui filtre malgré tout et qu'on vous traite de sale juif,de rupin...qu'on dessine des étoiles de David sur votre cartable et que la vendredi saint on vous donne un coup de poing lors de la prière...on devient antichristianique mais j'ai pris le temps d'étudier nos différences,nos cultures différentes,nos rites différents...et mes meilleurs amis sont Jésuites,Salésiens...de vrais cathpliques

Ok Mister be, on peut en rester là, j'ai compris, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 19:22

petero a écrit:
Mister be a écrit:
petero a écrit:
Et où ais-je dit que nous étions "un seul membre" ?

Peut-être pas explicitement mais dans tout ce que vous écrivez vous dites en résumé:"Hors de l'Eglise CATHOLIQUE, point de salut.

Et depuis quand l'Eglise catholique c'est un membre du Corps du Christ !!  L'Eglise catholique c'est le Corps du Christ, c'est l'Arche que Jésus bâtit depuis 2000 ans et dans laquelle il nous fait entrer pour nous faire don de sa chair et de son sang, de sa vie communiqué à sa chair, et à la chair de sa chair, l'humanité qu'il épouse et fait demeurer dans son Arche.

C'est bien ça le problème...vous voyez bien qu'on a mis le doigt dessus!
1 Corinthiens 12
…20Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. 21L'oeil ne peut pas dire à la main: Je n'ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n'ai pas besoin de vous. 22Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires;…


C'est votre suprématie qui est insupportable...

Mister be a écrit:
Parce que vous n'admettez pas d'autres croyances que la vôtre qui sont tout aussi respectables mais qui montrent la diversité de conceptions qui forment le UN

Il ne s'agit pas de croire en "une croyance", mais en la Vérité révélée par Jésus. Vous pouvez croire ce que vous voulez, comme certains croient aux extraterrestres  Very Happy  Moi je crois Jésus sur parole quand il me dit qu'il n'est qu'uns seul Être avec son Père, ou quand il me dit "ceci qui me mange vivra par moi" ; il ne dit pas "celui qui mange ma Parole", mais "celui qui ME mange", Lui, qui est la Parole fait chair.

Libre à vous de croire que Jésus nous fait vivre par sa Parole donnée dans les Ecritures, moi je crois que Jésus me fait vivre par son Esprit, donné dans sa chair vivifiée depuis la résurrection, par ce même Esprit, sa chair dans laquelle il nous fait entrer, pour que nous vivions par sa chair, par son Cœur de chair.

Rien de comparable avec les extraterrestres mais la vérité est ailleurs que dans n'importe quelle église qui se croit détenir la Vérité! Very Happy
Il ne s'agit pas de simples croyance mais de foi qui est aussi valable que la vôtre qu'on essaye pas de fabriquer à notre avantage mais transmise par nos ancêtres
Manger Jésus -certainement pas sous forme archaique d'anthropophagie et manger la Thora-certainement pas sous forme blibliovore-revient au même...

Mister be a écrit:
Et si le protestantisme existe, c'est justement pour éviter les dérives d'une église qui aurait la suprématie sur les autres comme nous l'observons grâce à l'histoire

Cela n'a rien à voir avec une suprématie, cela à a voir avec la mission particulière que Jésus a confié à son Apôtre Pierre, sur lequel il a voulu faire "reposer" son Eglise, pour que justement son Eglise ne se divise pas en une multitude d'églises ou sectes en tout genre. L'Eglise de Jésus, ne vous en déplaise, c'est celle qui est rassemblée, dans l'unité, autour de celui qui depuis 2000 ans s'est vu confier la charge que Jésus avait confié à Pierre. C'est ainsi, la charge d'un apôtre lui succède, en étant confiée à un autre.
En théorie mais l'histoire nous apprend que ce n'est pas le cas!
Jésus a confié sa charge de Pasteur à son Apôtre Pierre, à qui il a confié les clefs de son Eglise, et cette charges elle est transmise jusqu'au retour du Christ. Pourquoi voulez-vous changer l'œuvre accomplie par Jésus ?

Ce n'est pas moi qui change quoi que ce soit,la Bible en atteste!C'est vous qui a transformé la Parole de D.ieu
les reproches que Jésus faisait aux Pharisiens,on peut vous le faire à vous...

Si le magistère de Pierre existe, c'était bien parce que Jésus voulait éviter les dérives des uns et des autres, qui au gré de leurs interprétation de sa Parole, ont fondés des églises, hors de son Eglise confiée à Pierre.

Non Petero c'est un Magistère qui porte le nom de Pierre mais n'a plus rien à voir avec les apôtres et l'église des premiers temps
Dans ce cas vous avez raté votre mission car le schisme,ce sont vos abus qui l'ont créé!


Ce sont les protestants qui ont quitté l'Eglise bâtie par Jésus sur Pierre, pour fonder leurs propres églises, pour se libérer du magistère. Je l'ai déjà dit, vous êtes tombés dans le piège que le Serpent avait tendu à Adam et Eve. Vous vous servez du fruit de la Bible, l'arbre de la connaissance du bien et du mal, alors que ce sont les Apôtres qui ont reçu mission de nous donner, au Nom de Dieu, ce fruit.

Et ils ont eu raison!
Le serpent Petero c'est au sein de votre église catholique qui se faufile et le protestantisme peut être comparé à l'exode des Juifs...
Qu'en avez-vous vous fait de ce fruit que les apôtres ont reçu Petero...Faites votre examen de conscience
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 19:25

J&B a écrit:
petero a écrit:
il ne dit pas "celui qui mange ma Parole", mais "celui qui ME mange",

Jésus EST la Parole.


Est-il besoin d'en rajouter, ou d'en diluer la teneur  ?
Les paroles de Jésus, dans l'Evangile, sont parfaitement équilibrées entre Justice et Miséricorde, l'église catholique pensait-elle faire mieux en y rajoutant des lois en les absolutisant et les faisant passer au-dessus même des enseignements du Christ ?


Le sacrement de l'Eucharistie n'est pas la condition suprême pour le salut, sinon, là aussi, c'est un peu facile,on fait ce qu'on veut et pourvu qu'on communie et qu'on se confesse...
Le sacrement rappelle qu'il faut se nourrir quotidiennement de la Parole, et en faire notre substance.
Un corps saint dans un esprit saint.
C'est plus difficile de faire la volonté de Dieu, d'accepter les circonstances et les épreuves qu'il nous donne pour les dépasser et les vaincre, que se cacher derrière le sacrement, tout en priant Dieu de changer les circonstances que nous ne voulons pas affronter.

La seule condition du salut est de faire la volonté du Père. Jésus l'a fait et nous le montre.

La vraie religion est d'abord la sincérité entre sa conscience et le Christ.
L'Eglise c'est l'union visible et surtout invisible de ceux qui vivent sincèrement dans l'Esprit du Christ.

Puisque tous sont pécheurs, comment un homme peut-il en juger un autre ?

Olivier disait plus haut que les protestants ont volé les Ecritures aux catholiques...
Je dirais plutôt qu'ils ont libéré les Écritures tenues en otage par une caste au pouvoir et qu'il faudrait plutôt s'en féliciter !
(D'ailleurs, depuis VaticanII, les papes encouragent la lecture de la Bible, alors que l'Eglise l'a interdite pendant des siècles)

Sinon, je ne comprends pas cette recrudescence de conflits entre chrétiens, au moment où il faudrait s'unir contre un danger imminent...

thumleft Le narash est très fort!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 20:13

J&B a écrit:
petero a écrit:
il ne dit pas "celui qui mange ma Parole", mais "celui qui ME mange",

Jésus EST la Parole.

Oui, la Parole fait chair, et c'est à cette chair dans laquelle il s'est incarné qu'il veut nous unir, en nous invitant à manger sa chair. Est-il besoin d'en rajouter ? Jésus le dit : "ma chair EST UNE VRAI NOURRITURE".

J&B a écrit:
Les paroles de Jésus, dans l'Evangile, sont parfaitement équilibrées entre Justice et Miséricorde, l'église catholique pensait-elle faire mieux en y rajoutant des lois en les absolutisant et les faisant passer au-dessus même des enseignements du Christ ?

L'Eglise n'a rien rajouté.

J&B a écrit:
Le sacrement de l'Eucharistie n'est pas la condition suprême pour le salut, sinon, là aussi, c'est un peu facile,on fait ce qu'on veut et pourvu qu'on communie et qu'on se confesse...

Eh bien vous n'avez pas entendu le message de Jésus :

"51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, pour le salut du monde." (Jean (CP) 6)

Jésus ne dit pas : "le pain que je donnerai c'est ma Parole".

56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6)

Ce n'est pas en mangeant sa Parole qu'on demeure en Jésus, ni même en mangeant la personne de Jésus, le Verbe qu'on demeure en Lui, c'est en mangeant sa chair et en buvant son sang. Depuis quand le sang de Jésus se trouve-t-il dans sa Parole ?

"En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. (Jean (CP) 6)

Comment voulez-vous être sauvé, si vous n'avez pas la vie en vous-même, vie donné par la chair et le sang de Jésus ?

J&B a écrit:
Le sacrement rappelle qu'il faut se nourrir quotidiennement de la Parole, et en faire notre substance.

NON, c'est sa chair qui donne la Vie éternelle, la chair de Jésus, la Parole de Dieu ; bon sang, vous êtes sourd :

"le pain que je donnerai, c'est ma chair, pour le salut du monde. C'EST MA CHAIR POUR LE SALUT DU MONDE. Il faut le mettre en quelle grosseur de caractère pour que vous arrivez à voir correctement ce que Jésus dit.

J&B a écrit:
C'est plus difficile de faire la volonté de Dieu, d'accepter les circonstances et les épreuves qu'il nous donne pour les dépasser et les vaincre, que se cacher derrière le sacrement, tout en priant Dieu de changer les circonstances que nous ne voulons pas affronter.

Quand on communie à la chair de Jésus, pour vivre par Lui, on doit vivre sous la motion de son Esprit et de fait on doit se convertir, pour aimer comme Jésus aime. Celui qui communie à la chair de Jésus et qui accueille le don qu'il nous fait de sa Vie, dans son Esprit, il doit produire le fruit de l'Amour, de la Charité. S'il ne le produit pas, il sera retranché de la chair de Jésus, comme le sarment est retranché de la Vigne.

J&B a écrit:
La seule condition du salut est de faire la volonté du Père. Jésus l'a fait et nous le montre.

Et la volonté du Père, c'est que nous écoutions Jésus son Fils qu'il nous a envoyé et que nous mangions a chair pour avoir sa Vie en nous. Celui qui ne communie pas à son pain de Vie donné dans le sacrement de l'Eucharistie, il ne fait pas la volonté du Fils et de fait il ne fait pas non plus la volonté du Père qui nous demande d'écouter son Fils et de Marie qui nous dit "faites tout ce qu'il vous dira".

J&B a écrit:
La vraie religion est d'abord la sincérité entre sa conscience et le Christ. L'Eglise c'est l'union visible et surtout invisible de ceux qui vivent sincèrement dans l'Esprit du Christ.

Cela c'est votre définition de la religion. La religion c'est ce qui nous relie à Dieu. Ors la religion qui nous donne à manger la chair de Jésus qui nous relie à Dieu, c'est la religion catholique.

J&B a écrit:
Puisque tous sont pécheurs, comment un homme peut-il en juger un autre ?

Mais personne ne vous juge !!! Personnellement je ne fais que témoigner de la Vérité révélée par Jésus que vous déformez.

J&B a écrit:
Je dirais plutôt qu'ils ont libéré les Écritures tenues en otage par une caste au pouvoir et qu'il faudrait plutôt s'en féliciter !
(D'ailleurs, depuis VaticanII, les papes encouragent la lecture de la Bible, alors que l'Eglise l'a interdite pendant des siècles)

Le problème ce n'est pas la lecture de la Bible en elle-même qui pose problème, c'est quand on lit la Bible, comme vous le faites, hors de l'Eglise qui par le magistère de Pierre et de ses successeurs, nous remets dans la bonne interprétation quand nous nous trompons.

J&B a écrit:
Sinon, je ne comprends pas cette recrudescence de conflits entre chrétiens, au moment où il faudrait s'unir contre un danger imminent...

Quels conflit !!! Sur ce forum on n'est pas en conflit, on dialogue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 20:45

Citation :
Oui, la Parole fait chair, et c'est à cette chair dans laquelle il s'est incarné qu'il veut nous unir, en nous invitant à manger sa chair. Est-il besoin d'en rajouter ? Jésus le dit : "ma chair EST UNE VRAI NOURRITURE".

L'idée qu'il faille manger la Bible, se nourrir de la parole de D.ieu, est extrêmement fréquente dans l'Ecriture. Elle est même l'un des fondements de notre pratique chrétienne, puisque le Christ, qui est, d'après l'Evangile de Jean, l'incarnation humaine de la Parole de D.ieu, nous a dit
: Je suis le pain vivant descendu du Ciel, et aussi : celui qui me mange vivra éternellement.
C'est encore ce qu'il dira d'une manière plus imagée, lorsque, lors de son dernier repas, il a invité les disciples à se nourrir d'un pain en disant : prenez et mangez, ceci est mon corps. De même, chaque fois que nous participons à une Sainte Cène, nous répétons devant tous et pour nous-mêmes que le Christ, la Parole de Dieu, est la nourriture essentielle de notre vie.

Or, affirmer que la Bible est comme une nourriture, c'est affirmer beaucoup de choses très justes à son égard.

D'abord qu'elle est source de vie, de force, et de tout ce dont nous avons besoin pour vivre. Il est certain que nous ne sommes pas que des corps, et un être humain digne de ce nom ne peut se contenter de se nourrir physiquement. Nous devons donc manger la Bible, comme l'on dit que l'on dévore un roman, ou que l'on boit les paroles d'un discours qui nous passionne.

Or manger cette Parole, ce n'est pas la regarder de loin, ce n'est pas la lire d'un oeil distrait et rapide, mais vraiment s'en imprégner, la mettre en soi, au plus profond de son âme pour qu'elle devienne en nous une source interne de vie.
La grande tradition mystique chrétienne parlait de la manducation de la Parole, c'est-à-dire de l'art de manger, de mâcher la Parole pour en extraire tout le suc nourrissant. Autant que possible, pour être bien nourri, cette Parole de la Bible ne doit pas être mangée comme un sandwich sur le coin d'un bar.
Il faut prendre son temps, lire doucement, par petites bouchées, en dégustant chaque phrase, chaque mot et en mâchant bien, tournant et retournant les mots dans notre tête, laissant à chaque affirmation le temps d'exhaler en nous tout son parfum.

De plus, pour être bien nourris, l'idéal n'est pas de ne rien manger pendant un mois puis de tenter de tout rattraper en une fois. Il est bien plus profitable de manger un peu tous les jours. Le même conseil pourrait être donné d'ailleurs à tous ceux qui veulent apprendre à faire de la musique, ou faire du sport, la régularité, et la fréquence sont les seuls moyens de vraiment progresser. Hors de cela, la pratique est difficile, pénible, décevante et peu profitable.

De toute façon, l'action de la lecture de la Bible sur notre vie ne peut (en général) que se voir sur le long terme. On ne devient pas un sportif accompli en courant tout d'un coup un marathon sans avoir rien fait avant. De même, quand on lit la Bible, l'on n'est pas forcément transformé immédiatement. Il ne faut pas croire que l'on y trouve immédiatement ou à chaque fois le texte extraordinaire qui nous peut nous bouleverser, ce n'est que petit à petit que la Bible nous construit, nous transforme, sans qu'il y ait nécessairement de choc, et sans que l'on ait l'impression qu'à vue immédiate cela nous apporte grand chose.

De même, quand nous mangeons, tout n'est pas immédiatement utile. Nous ne pouvons pas dire que telle bouchée, tel repas a constitué telle partie de notre corps, tel muscle, ou telle zone de notre cerveau. Pourtant, physiquement nous ne sommes constitués que de ce que nous avons mangé un jour ou l'autre. Chacune des molécules de notre corps a été un jour ou l'autre dans notre assiette, et est passée par notre bouche. Mais comment et quand ? Nous ne pouvons le dire. Cette parole que nous mangeons agit de même en nous, c'est elle qui nous donne les éléments essentiels à notre construction humaine et spirituelle. C'est elle qui, finalement, nous constitue, nous fait, nous modèle et nous transforme, et cela petit à petit, sans choc, et sans que nous soyons nécessairement bouleversé par tel ou tel passage ou verset.

La comparaison peut d'ailleurs être prolongée utilement par l'idée que quand nous mangeons, en fait, une grande part est rejetée dans quelque lieu secret pour parler comme l'Evangile (Matt 15 :17), ce qui n'est effectivement utile n'est qu'une très infime part que nous ne pouvons discerner à l'avance. Or, celui qui lit la Bible régulièrement sait que souvent le texte ne lui dit rien, qu'il l'ennuie (voire l'agace s'il est un peu indigeste). Mais ce n'est pas grave, il faut le savoir et persévérer, lire beaucoup sans chercher la rentabilité totale pour qu'il reste l'infime part qui, sans que nous nous en rendions compte, va construire et constituer petit à petit en nous une vie nouvelle.

Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, votre âme se délectera de mets succulents. Prêtez l'oreille, et venez à moi, Écoutez, et votre âme vivra. (Esaïe 55)

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mer 31 Aoû 2016, 21:57

Mister be a écrit:
Citation :
Oui, la Parole fait chair, et c'est à cette chair dans laquelle il s'est incarné qu'il veut nous unir, en nous invitant à manger sa chair. Est-il besoin d'en rajouter ? Jésus le dit : "ma chair EST UNE VRAI NOURRITURE".

L'idée qu'il faille manger la Bible, se nourrir de la parole de D.ieu, est extrêmement fréquente dans l'Ecriture. Elle est même l'un des fondements de notre pratique chrétienne, puisque le Christ, qui est, d'après l'Evangile de Jean, l'incarnation humaine de la Parole de D.ieu, nous a dit
: Je suis le pain vivant descendu du Ciel, et aussi : celui qui me mange vivra éternellement.

Et pourquoi vous ne reprenez pas toutes les paroles de son discours sur le pain de vie ?  Pourquoi faites-vous un tri ?

51 Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. »  (Jean (LIT) 6)

LE PAIN QUE JE DONNERAI, C'EST MA CHAIR, DONNEE POUR QUE LE MONDE AIT LA VIE.

Pourquoi Jésus a-t-il donné cette précision ? Pour ne pas qu'on se méprenne comme vous le faites Mister be. Jésus s'est donné la peine de précisé que "ce Pain, dans lequel il nous donnerai à manger, C'EST SA CHAIR".

Mister be a écrit:
C'est encore ce qu'il dira d'une manière plus imagée, lorsque, lors de son dernier repas, il a invité les disciples à se nourrir d'un pain en disant : prenez et mangez, ceci est mon corps. De même, chaque fois que nous participons à une Sainte Cène, nous répétons devant tous et pour nous-mêmes que le Christ, la Parole de Dieu, est la nourriture essentielle de notre vie.

Oui, Jésus, la Parole de Dieu qui s'est fait chair, est en sa chair devenu la nourriture essentielle de notre vie.

Mister be a écrit:
Or, affirmer que la Bible est comme une nourriture, c'est affirmer beaucoup de choses très justes à son égard. P

ourquoi vous ne gardez pas la Parole de Jésus, en écartant toutes les paroles qui précisent que c'est par sa chair qu'il nous donne, sa Vie ?

Mister be a écrit:
D'abord qu'elle est source de vie, de force, et de tout ce dont nous avons besoin pour vivre. Il est certain que nous ne sommes pas que des corps, et un être humain digne de ce nom ne peut se contenter de se nourrir physiquement. Nous devons donc manger la Bible, comme l'on dit que l'on dévore un roman, ou que l'on boit les paroles d'un discours qui nous passionne.

Est-ce que dans la Bible, il y a du sang, symbole de la vie, le sang qui fait vivre ? NON. Dans la chair que Jésus nous donne à manger, SA CHAIR, dans laquelle il s'est incarné comme Parole de Dieu, il y a du sang, du sang que Jésus nous invite à boire.

Remarquez dans le discours de Jésus sur le Pain de Vie que vous réduisez à 2 phrases où il n'est pas question du tout de la chair, le nombre de fois où Jésus nous dit que c'est sa chair qu'il faut manger et son sang qu'il faut boire, pour avoir sa vie en nous. C'était pour ne pas que nous fassions cette confusion que vous faites Mister be.

En écartant cette précision que Jésus nous donne, sur le pain de vie qu'il nous donne, vous commettez une grande injustice envers Jésus, vous amputez sa Révélation de ce qui est le plus important. Vous fermez la porte de la Vie donnée par Jésus, à tous ceux qui malheureusement peuvent être séduit par vos interprétations totalement érronées des paroles de Jésus sur le Pain de Vie.

Malheureux êtes vous Mister be, pour votre entêtement Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Jeu 01 Sep 2016, 00:26

Citation :

Et pourquoi vous ne reprenez pas toutes les paroles de son discours sur le pain de vie ? Pourquoi faites-vous un tri ?

51 Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. » (Jean (LIT) 6)

LE PAIN QUE JE DONNERAI, C'EST MA CHAIR, DONNEE POUR QUE LE MONDE AIT LA VIE.

Pourquoi Jésus a-t-il donné cette précision ? Pour ne pas qu'on se méprenne comme vous le faites Mister be. Jésus s'est donné la peine de précisé que "ce Pain, dans lequel il nous donnerai à manger, C'EST SA CHAIR".

C'est bien sûr un symbolisme!
Mais je n'adhère absolument pas à la conception anthropophagique religieuse voire à votre théophagie dont vous faites preuve!

Jean 6
…51Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. 52Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger? 53Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes.…


le rite anthropophagique a pour objectif de s'approprier l'energie vitale de la victime sacrifiée et mangée...

D'après le livre d'Hénoch, cité par st Jude, les géants, issus du commerce des anges et des filles des hommes, furent les premiers anthropophages.

L'anthropophagie est une pratique qui consiste pour l'homme à manger de l'homme. Dans les sociétés civilisées elle est un tabou absolu, tout comme l'inceste, mais laisse libre cours à des constructions fantasmatiques

Le tabou de l'anthropophagie est un tabou majeur qui interdit non seulement de manger l'autre (donc la pratique) mais même la constitution de fantasmes d'introjection de l'autre organisés en une symbolique.

"Le tabou présente deux significations opposées: d'un côté celle de sacré, de consacré; de l'autre celle d'inquiétant, de dangereux, d'interdit, d'impur".

Le tabou se manifeste par des interdictions et des restrictions. Dans le cas des sociétés démocratiques européennes, il est ainsi interdit de manger de la chair humaine. Un caractère sacré est attaché à l'intégrité du corps et l'atteinte la plus grave qu'on puisse lui porter est de le consommer comme une viande animale.

De fait avec le parricide, et l'inceste, le délit d'anthropophagie est un des crimes les plus graves qui puisse être commis dans la collectivité sociale, car il "offense les états forts de la conscience collective". Il est associé soit à une vision de l'humanité dans l'enfance soit à la monstruosité. On retrouve ici le corollaire du sens du mot tabou, qui fait de celui qui l'a violé un être tabou lui-même, c'est-à-dire à la fois impur et dangereux et de ce fait mis à part; il inspire une "terreur sacrée". Mais, si la pratique est interdite, l'anthropophagie subsiste comme une forme fantasmatique qui donne aujourd'hui lieu à une abondante production de récits réels ou d'imagination et d'expressions langagières .

Et pourtant que faisons-nous lors de l'Eucharistie ou la sainte cène pour ne citer si ce n'est qu'une forme de cannibalisme sous forme de rituel sacré puisqu'il s'agit de prendre par l'hostie la force de D.ieu en nous?


Manger le corps d'un rabbin s'est se nourrir de son enseignement, pas s'adonner au cannibalisme.
Et par analogie, à mon sens, boire son sang, c'est s'abreuver de sa vie, de sa façon de vivre, puisque le sang est dans l'antique conception biblique, le siège de la vie.

l'Eucharistie telle que vous me la présentez Petero ressemble au culte barbare et anthropo-théophagique dans ce cas de Mithra ...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Jeu 01 Sep 2016, 00:36

Est-ce que dans la Bible, il y a du sang, symbole de la vie, le sang qui fait vivre ? NON. Dans la chair que Jésus nous donne à manger, SA CHAIR, dans laquelle il s'est incarné comme Parole de Dieu, il y a du sang, du sang que Jésus nous invite à boire.

Mais oui Petero...dans le terme Adam qui est un code et aussi une fonction plus qu'un humain vous avez le principe de la vie dans le sang

Remarquez dans le discours de Jésus sur le Pain de Vie que vous réduisez à 2 phrases où il n'est pas question du tout de la chair, le nombre de fois où Jésus nous dit que c'est sa chair qu'il faut manger et son sang qu'il faut boire, pour avoir sa vie en nous. C'était pour ne pas que nous fassions cette confusion que vous faites Mister be.

Je ne fais aucune confusion!Pas la moindre...si j'ai réduit à 2 phrases c'est pour pouvoir expliquer le sens de chacune d'elle et non pas tirez d'un verset une phrase de son contexte pour faire du concordisme...depuis le temps,vous devez me connaître et ce ne sont pas mes pratiques!

En écartant cette précision que Jésus nous donne, sur le pain de vie qu'il nous donne, vous commettez une grande injustice envers Jésus, vous amputez sa Révélation de ce qui est le plus important. Vous fermez la porte de la Vie donnée par Jésus, à tous ceux qui malheureusement peuvent être séduit par vos interprétations totalement érronées des paroles de Jésus sur le Pain de Vie.

Si on peut être égaré par ma séduction de mes propos,on peut l'être par votre présentation tout aussi erronée de votre anthropo-théophagie que vous renforcez avec la transsusbtantiation mais ce dogme n'implique pas la consommation de chair humaine, même sous forme déguisée. Il s'agit du corps mystique, pas de la viande.
D'ailleurs les pseudo-miracles d'hosties qui saignent sont récusées par vos théologiens.

Malheureux êtes vous Mister be, pour votre entêtement Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Jeu 01 Sep 2016, 21:35

Mister be a écrit:
Est-ce que dans la Bible, il y a du sang, symbole de la vie, le sang qui fait vivre ? NON. Dans la chair que Jésus nous donne à manger, SA CHAIR, dans laquelle il s'est incarné comme Parole de Dieu, il y a du sang, du sang que Jésus nous invite à boire.

Mais oui Petero...dans le terme Adam qui est un code et aussi une fonction plus qu'un humain vous avez le principe de la vie dans le sang

Remarquez dans le discours de Jésus sur le Pain de Vie que vous réduisez à 2 phrases où il n'est pas question du tout de la chair, le nombre de fois où Jésus nous dit que c'est sa chair qu'il faut manger et son sang qu'il faut boire, pour avoir sa vie en nous. C'était pour ne pas que nous fassions cette confusion que vous faites Mister be.

Je ne fais aucune confusion!Pas la moindre...si j'ai réduit à 2 phrases c'est pour pouvoir expliquer le sens de chacune d'elle et non pas tirez d'un verset une phrase de son contexte pour faire du concordisme...depuis le temps,vous devez me connaître et ce ne sont pas mes pratiques!

En écartant cette précision que Jésus nous donne, sur le pain de vie qu'il nous donne, vous commettez une grande injustice envers Jésus, vous amputez sa Révélation de ce qui est le plus important. Vous fermez la porte de la Vie donnée par Jésus, à tous ceux qui malheureusement peuvent être séduit par vos interprétations totalement érronées des paroles de Jésus sur le Pain de Vie.

Si on peut être égaré par ma séduction de mes propos,on peut l'être par votre présentation tout aussi erronée de votre anthropo-théophagie que vous renforcez avec la transsusbtantiation mais ce dogme n'implique pas la consommation de chair humaine, même sous forme déguisée. Il s'agit du corps mystique, pas de la viande.
D'ailleurs les pseudo-miracles d'hosties qui saignent sont récusées par vos théologiens.

Malheureux êtes vous Mister be, pour votre entêtement Crying or Very sad

Ce qui est mystique ce n'est pas ce qui est spirituel, c'est ce qui est caché à nos yeux, parce que cela échappe à nos sens. Le corps mystique de Jésus c'est sa chair ressuscité qu'on ne voit pas, mais qui est bien réelle et bien présente dans l'hostie consacrée.

Jésus est très clair, il nous parle de sa chair et pas de sa Parole écrite. Jésus n'avait aucune raison de parler de sa chair et de nous la donner, si la nourriture de vie éternelle nous la recevions des Ecritures.

Vous ne m'avez pas encore expliquez, pourquoi, Jésus a utilisé cette expression "celui qui mange ma chair" ? Pour quelle raison Jésus aurait-il pris l'image de la chair pour parler des Ecritures ? Jésus savait ce qu'il disait et ce n'est pas pour rien qu'il a parlé de sa chair qu'il nous fallait manger.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Jeu 01 Sep 2016, 21:41

Cette question est pour mes frères protestants, qui croient que le pain que Jésus a donné à manger à la cène, c'est le symbole de sa Parole.

Expliquez-moi pour quelle raison Jésus n'a pas présenté à ses Apôtres la Thora en leur disant : "prenez et mangez" ; pourquoi a-t-il dit "prenez et mangez, ceci est mon corps", en présentant le pain ? Pourquoi Jésus a-t-il dit "celui qui mange ma chair et mon sang, aura la vie en Lui" ?

Vous devez certainement connaître la raison pour laquelle Jésus, au lieu de nous dire "prenez et mangez ma Parole", a dit "prenez et mangez ceci est mon corps" .

J'attend votre réponse. En vous remerciant.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Jeu 01 Sep 2016, 23:32

Mais Petero,il est la Thora vivante et le pain de la vie,et la manne du ciel...
Est-ce un morceau de sa cuisse qu'il a donné à manger? non un morceau de pain!
Est-ce une feuille de papier?non un morceau de pain
Est-ce la manne?non elle avait disparu....

L'alliance de la Torah se trouvre dans le sang et le corps du Christ si vous voulez....
qu'est-ce que la Torah?

« Celui qui commet le péché viole la Loi de Elohim (Dieu), car le péché, par définition, c’est la violation de cette Loi (Semeur) ».

La version Segond utilise le terme la "transgression de la Loi". Une transgression désigne le fait de ne pas se conformer à un modèle. Nous pouvons aussi retenir le terme iniquité qui veut dire absence de Loi/Torah.
"le péché" est d'abord la "séparation d'avec Elohim" le Créateur et c'est précisément pour "réconcilier l'homme avec son Elohim" que la Torah (Instruction) a été donnée afin qu'il redevienne "à Son image et à Sa ressemblance"... surtout par l'intermédiaire de Yéshoua le Fils premier-né de la "nouvelle création", le "dernier et nouvel Adam".


Relisons 1 Jean 3: 5-6 et 7

"or, vous le savez, Yéshoua a paru pour ôter les transgressions de le loi/Torah, et il n'y a point en Lui de transgression de la Torah . Quiconque demeure en Lui ne transgresse point la Torah. Quiconque transgresse la Torah ne l'a pas vu et ne l'a pas connu . Quiconque est né de YHWH Adonaï ne pratique pas la transgression de la Torah parce que la semence de YHWH Adonaï demeure en lui; et il ne peut transgresser la Torah parce qu'il est né de YHWH Adonaï."

Yéshoua la Parole faite chair est venu instruire ceux que le Père lui a donné à une parfaite compréhension de la Torah/Loi et de son observation. Il n'est pas venu pour s'abolir lui même, ni se renier !!!

Voila pourquoi un Juif pratiquant le Judaïsme qui reconnaît Yéshoua comme le messie ne se livrera jamais au « folklore évangélique » parce qu'il aura rencontré celui qui ouvre son entendement sur ce qui demeurait pour lui un mystère. Reconnaissant dans le maître celui que Israël attend pour l'instruire dans la connaissance de la Torah/Loi.

« Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Elohim, et celui que tu as envoyé, Yéshoua ha massia'h ».

Car c'est par la Loi que tout existe, la Loi est le principe créateur. La rejeter, revient à rejeter le don parfait d'Elohim, en la qualifiant d'obsolète, alors que David inspiré par Elohim dit "la Loi de YHWH (l’Éternel) est parfaite, elle restaure l'âme"...
Quiconque a pénétré ses entrailles pour y demeurer pénétrera le mystère de la création. « ... et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement » (Jean 15:27).


Le lien que Yéshoua a avec son Père, il vient le rendre accessible aux hommes par son sacrifice, parce que ce lien était inaccessible. Croire qu'il est venu accomplir à notre place la Loi pour qu'on se la coule douce relève de la psychiatrie.
"Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même." (1 Jean 2:6).

"Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que le Mashiah (Christ) aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces." 1 Pierre 2:21.

Yéshoua n'est pas venu accomplir un sacrifice pour que l'homme continue à demeurer éloigné de la Loi ni de l'en approcher mais de la lui faire pénétrer, afin qu'il devienne la Loi (Romains 8:29-30) et de ne plus être soumis à ce que la Loi réprouve (Romains 8 : 1).

Oui la grâce d'Elohim source de salut pour tous les hommes a été manifestée, pas pour prendre possession de la gloire du monde, mais pour y renoncer en pratiquant la volonté de YHWH Adonaï.
(Tite 2 : 11-12).

On en a déjà discuté longuement ici:http://docteurangelique.forumactif.com/t20286-jesus-est-la-thora-vivante

Manger le Livre:se trouve ici:

Livre d'Ézechiel, chapitre 3, versets 1 à 4 :

« Il me dit : Fils de l'homme, mange ce que tu trouves, mange ce rouleau, et va, parle à la maison d'Israël ! J'ouvris la bouche, et il me fit manger ce rouleau. Il me dit : Fils de l'homme, nourris ton ventre et remplis tes entrailles de ce rouleau que je te donne ! Je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel. Il me dit : Fils de l'homme, va vers la maison d'Israël, et dis-leur mes paroles ! ».

Traduction d'après la Bible Louis Segond.
Apocalypse 10:10
Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l'avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume.

Que veut dire pour vous ces passages à mettre en concordance avec la faim et la soif sipirituelles de la Samaritaine et enfin la dernière cène...

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 06:38

Mister be a écrit:
Mais Petero,il est la Thora vivante et le pain de la vie,et la manne du ciel...
Est-ce un morceau de sa cuisse qu'il a donné à manger? non un morceau de pain!
Est-ce une feuille de papier?non un morceau de pain
Est-ce la manne?non elle avait disparu....

L'alliance de la Torah se trouvre dans le sang et le corps du Christ si vous voulez....
qu'est-ce que la Torah?

« Celui qui commet le péché viole la Loi de Elohim (Dieu), car le péché, par définition, c’est la violation de cette Loi (Semeur) ».

La version Segond utilise le terme la "transgression de la Loi". Une transgression désigne le fait de ne pas se conformer à un modèle. Nous pouvons aussi retenir le terme iniquité qui veut dire absence de Loi/Torah.
"le péché" est d'abord la "séparation d'avec Elohim" le Créateur et c'est précisément pour "réconcilier l'homme avec son Elohim" que la Torah (Instruction) a été donnée afin qu'il redevienne "à Son image et à Sa ressemblance"... surtout par l'intermédiaire de Yéshoua le Fils premier-né de la "nouvelle création", le "dernier et nouvel Adam".


Relisons 1 Jean 3: 5-6 et 7

"or, vous le savez, Yéshoua a paru pour ôter les transgressions de le loi/Torah, et il n'y a point en Lui de transgression de la Torah . Quiconque demeure en Lui ne transgresse point la Torah. Quiconque transgresse la Torah ne l'a pas vu et ne l'a pas connu . Quiconque est né de YHWH Adonaï ne pratique pas la transgression de la Torah parce que la semence de YHWH Adonaï demeure en lui; et il ne peut transgresser la Torah parce qu'il est né de YHWH Adonaï."

Yéshoua la Parole faite chair est venu instruire ceux que le Père lui a donné à une parfaite compréhension de la Torah/Loi et de son observation. Il n'est pas venu pour s'abolir lui même, ni se renier !!!

Voila pourquoi un Juif pratiquant le Judaïsme qui reconnaît Yéshoua comme le messie ne se livrera jamais au « folklore évangélique » parce qu'il aura rencontré celui qui ouvre son entendement sur ce qui demeurait pour lui un mystère. Reconnaissant dans le maître celui que Israël attend pour l'instruire dans la connaissance de la Torah/Loi.

« Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Elohim, et celui que tu as envoyé, Yéshoua ha massia'h ».

Car c'est par la Loi que tout existe, la Loi est le principe créateur. La rejeter, revient à rejeter le don parfait d'Elohim, en la qualifiant d'obsolète, alors que David inspiré par Elohim dit "la Loi de YHWH (l’Éternel) est parfaite, elle restaure l'âme"...
Quiconque a pénétré ses entrailles pour y demeurer pénétrera le mystère de la création. « ... et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement » (Jean 15:27).


Le lien que Yéshoua a avec son Père, il vient le rendre accessible aux hommes par son sacrifice, parce que ce lien était inaccessible. Croire qu'il est venu accomplir à notre place la Loi pour qu'on se la coule douce relève de la psychiatrie.
"Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même." (1 Jean 2:6).

"Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que le Mashiah (Christ) aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces." 1 Pierre 2:21.

Yéshoua n'est pas venu accomplir un sacrifice pour que l'homme continue à demeurer éloigné de la Loi ni de l'en approcher mais de la lui faire pénétrer, afin qu'il devienne la Loi (Romains 8:29-30) et de ne plus être soumis à ce que la Loi réprouve (Romains 8 : 1).

Oui la grâce d'Elohim source de salut pour tous les hommes a été manifestée, pas pour prendre possession de la gloire du monde, mais pour y renoncer en pratiquant la volonté de YHWH Adonaï.
(Tite 2 : 11-12).

On en a déjà discuté longuement ici:http://docteurangelique.forumactif.com/t20286-jesus-est-la-thora-vivante

Manger le Livre:se trouve ici:

Livre d'Ézechiel, chapitre 3, versets 1 à 4 :

« Il me dit : Fils de l'homme, mange ce que tu trouves, mange ce rouleau, et va, parle à la maison d'Israël ! J'ouvris la bouche, et il me fit manger ce rouleau. Il me dit : Fils de l'homme, nourris ton ventre et remplis tes entrailles de ce rouleau que je te donne ! Je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel. Il me dit : Fils de l'homme, va vers la maison d'Israël, et dis-leur mes paroles ! ».

Traduction d'après la Bible Louis Segond.
Apocalypse 10:10
Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l'avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume.

Que veut dire pour vous ces passages à mettre en concordance avec la faim et la soif sipirituelles de la Samaritaine et enfin la dernière cène...


Vous ne répondez pas à ma question bien précise Mister be. Visiblement êtes incapable de m'expliquer pourquoi Jésus utilise cette expression "ma chair" et "mon sang", en parlant du Pain de Vie qu'Il dit être descendu du Ciel pour nous nourrir.

Pourquoi Jésus nous dit qu'il nous donne sa chair et son sang, son Corps fait de chair et de sang, à manger, si la Parole qu'il a donné dans l'Ancienne Alliance suffit pour nous unir à Lui, à Dieu avec lequel il est lui-même uni.

Pas besoin d'écrire de longue tartine. Soyez clair et précis.

J'attends de votre part ou d'un protestant, une explication sur ce choix fait par Jésus, de nous parler de chair, de sa chair que nous devons manger et de son sang que nous devons boire, pour avoir sa Vie en nous ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 09:28

Si Petero je réponds à votre question mais vous voulez tellement avoir raison que vous ne regardez plus ce que j'écris
Code:
Mais Petero,il est la Thora vivante et le pain de la vie,et la manne du ciel...
Est-ce un morceau de sa cuisse qu'il a donné à manger? non un morceau de pain!
Est-ce une feuille de papier?non un morceau de pain
Est-ce la manne?non elle avait disparu....


Ca veut dire que Jésus emploie un langage symbolique
Ceci est mon corps en prenant un morceau de pain...vous pouvez faire facilement le lien et vous connaissez le symbolisme c'est la raison pour laquelle Ysov ne comprend pas nos interdits alimentaires

Alors le pain (lehem)en hébreu...C'est pas sans raison que Yéshoua(Jésus)est né à Bethléhém non pas dans une boulangerie...ni dans une salle à manger...et pourtant la symbolique tourne autour de tout cela

Jean 6
…34Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. 35Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. 36Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.…


Le sang se dit dam en hébreu dam est code comme chaque mot hébreu:Dalet qui est la porte et mem=l'eau ,c'est aussi la premiere lettre de David,principe de la royauté divine et m de masshia'h,
Voilà succintement puisque vous ne voulez pas que je vous explique en détail le pourquoi de ce symbolisme du paain de la vie et du sang qui vient d'en haut

Je n'ai jamais dit que la thora de l'AT suffisait à nous unir à Lui,je dis que c'est un symbole supplémentaire puisqu'il est la Thora vivante,le pain de la vie,le sang dans le vin dont il est la vigne,l'olivier sur lequel vous devez être greffé dont il est l'huile pure et vierge qui allume le candélabre symbolisé dans vos église par cette petite flamme rouge....
Si c'était le cas,on n'aurait pas eu besoin de son Incarnation

Tout est symbole Petero!

En réalité , la chair et le sang symbolisaient la Conscience Universelle du Christ dont Jésus était manifestement le Représentant sur Terre :


- La chair était donc un symbole pour le Corps spirituel de la Conscience universelle du Christ


- Alors que le sang symbolisait l'Énergie de la Conscience universelle du Christ.
Donc la chair et le sang du fils de l'homme reférait à la Conscience du Christ.
Jésus aurait pu utiliser l'eau mais il utilisait le vin qui a une couleur proche du sang .

On ne peut faire simple et répondre en une ligne avec des sujets si profonds et si je prends le temps et l'énergie d'expliquer mon point de vue,ayez la courtoisie de me lire jusqu'au bout comme je le fais pour vous et vous tous sinon j'arrête tout débat

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 10:11

Mister be a écrit:
Alors le pain (lehem)en hébreu...C'est pas sans raison que Yéshoua(Jésus)est né à Bethléhém non pas dans une boulangerie...ni dans une salle à manger...et pourtant la symbolique tourne autour de tout cela

Jean 6
…34Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. 35Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. 36Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.…


Le sang se dit dam en hébreu dam est code comme chaque mot hébreu:Dalet qui est la porte et mem=l'eau ,c'est aussi la premiere lettre de David,principe de la royauté divine et m de masshia'h,
Voilà succintement puisque vous ne voulez pas que je vous explique en détail le pourquoi de ce symbolisme du paain de la vie et du sang qui vient d'en haut

...

En réalité , la chair et le sang  symbolisaient la Conscience Universelle du Christ dont Jésus était manifestement le Représentant sur Terre  :


-  La chair était donc un symbole pour le Corps spirituel de la Conscience universelle du Christ


- Alors que le sang symbolisait l'Énergie de la Conscience universelle du Christ.
Donc la chair et le sang du fils de l'homme reférait à la Conscience du Christ.
Jésus aurait pu utiliser l'eau mais il utilisait le vin qui a une couleur proche du sang .

Merci Misterbe Smile
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 18:26

Mister be a écrit:
Si Petero je réponds à votre question mais vous voulez tellement avoir raison que vous ne regardez plus ce que j'écris
Code:
Mais Petero,il est la Thora vivante et le pain de la vie,et la manne du ciel...
Est-ce un morceau de sa cuisse qu'il a donné à manger? non un morceau de pain!
Est-ce une feuille de papier?non un morceau de pain
Est-ce la manne?non elle avait disparu....


Ca veut dire que Jésus emploie un langage symbolique
Ceci est mon corps en prenant un morceau de pain...vous pouvez faire facilement le lien et vous connaissez le symbolisme c'est la raison pour laquelle Ysov ne comprend pas nos interdits alimentaires

Alors le pain (lehem)en hébreu...C'est pas sans raison que Yéshoua(Jésus)est né à Bethléhém non pas dans une boulangerie...ni dans une salle à manger...et pourtant la symbolique tourne autour de tout cela

Jean 6
…34Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. 35Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. 36Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.…


Le sang se dit dam en hébreu dam est code comme chaque mot hébreu:Dalet qui est la porte et mem=l'eau ,c'est aussi la premiere lettre de David,principe de la royauté divine et m de masshia'h,
Voilà succintement puisque vous ne voulez pas que je vous explique en détail le pourquoi de ce symbolisme du paain de la vie et du sang qui vient d'en haut

Je n'ai jamais dit que la thora de l'AT suffisait à nous unir à Lui,je dis que c'est un symbole supplémentaire puisqu'il est la Thora vivante,le pain de la vie,le sang dans le vin dont il est la vigne,l'olivier sur lequel vous devez être greffé dont il est l'huile pure et vierge qui allume le candélabre symbolisé dans vos église par cette petite flamme rouge....
Si c'était le cas,on n'aurait pas eu besoin de son Incarnation

Tout est symbole Petero!

En réalité , la chair et le sang  symbolisaient la Conscience Universelle du Christ dont Jésus était manifestement le Représentant sur Terre  :


-  La chair était donc un symbole pour le Corps spirituel de la Conscience universelle du Christ

Si la chair n'était qu'un symbole pour le Corps spirituel de la Conscience universelle, alors Jésus n'aurait jamais dit ceci :

"55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6)

Si je vous donne une cuisse de poulet en plastique, qui n'est qu'un symbole de la vraie cuisse de poulet, vous ne pourrez pas dire que la cuisse en plastique c'est "une vraie nourriture".

Jésus nous dit que "sa chair" c'est une vraie nourriture, ce qui est la preuve qu'il parle bien de sa chair et pas d'un symbole.

Et pourquoi Jésus a-t-il choisi la chair, pour symboliser sa soit disant conscience unverselle !! Cela n'a aucun sens. C'est vous qui inventez Mister be.

Jésus n'avait nullement besoin de prendre du pain, en disant "ceci est mon corps", si c'était sa conscience universelle qu'il nous donnait en partage.

C'est dingue ce que vous pouvez inventer !!! :mdr:

Mister be a écrit:
- Alors que le sang symbolisait l'Énergie de la Conscience universelle du Christ.
Donc la chair et le sang du fils de l'homme reférait à la Conscience du Christ.
Jésus aurait pu utiliser l'eau mais il utilisait le vin qui a une couleur proche du sang .

Et depuis quand, il y a du sang qui circule dans la conscience universelle de Jésus :mdr: Depuis quand sa conscience universelle peux être représentée par la chair :mdr:

Vous délirez Mister be.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 18:45

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Si Petero je réponds à votre question mais vous voulez tellement avoir raison que vous ne regardez plus ce que j'écris
Code:
Mais Petero,il est la Thora vivante et le pain de la vie,et la manne du ciel...
Est-ce un morceau de sa cuisse qu'il a donné à manger? non un morceau de pain!
Est-ce une feuille de papier?non un morceau de pain
Est-ce la manne?non elle avait disparu....


Ca veut dire que Jésus emploie un langage symbolique
Ceci est mon corps en prenant un morceau de pain...vous pouvez faire facilement le lien et vous connaissez le symbolisme c'est la raison pour laquelle Ysov ne comprend pas nos interdits alimentaires

Alors le pain (lehem)en hébreu...C'est pas sans raison que Yéshoua(Jésus)est né à Bethléhém non pas dans une boulangerie...ni dans une salle à manger...et pourtant la symbolique tourne autour de tout cela

Jean 6
…34Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. 35Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. 36Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.…


Le sang se dit dam en hébreu dam est code comme chaque mot hébreu:Dalet qui est la porte et mem=l'eau ,c'est aussi la premiere lettre de David,principe de la royauté divine et m de masshia'h,
Voilà succintement puisque vous ne voulez pas que je vous explique en détail le pourquoi de ce symbolisme du paain de la vie et du sang qui vient d'en haut

Je n'ai jamais dit que la thora de l'AT suffisait à nous unir à Lui,je dis que c'est un symbole supplémentaire puisqu'il est la Thora vivante,le pain de la vie,le sang dans le vin dont il est la vigne,l'olivier sur lequel vous devez être greffé dont il est l'huile pure et vierge qui allume le candélabre symbolisé dans vos église par cette petite flamme rouge....
Si c'était le cas,on n'aurait pas eu besoin de son Incarnation

Tout est symbole Petero!

En réalité , la chair et le sang  symbolisaient la Conscience Universelle du Christ dont Jésus était manifestement le Représentant sur Terre  :


-  La chair était donc un symbole pour le Corps spirituel de la Conscience universelle du Christ

Si la chair n'était qu'un symbole pour le Corps spirituel de la Conscience universelle, alors Jésus n'aurait jamais dit ceci :

"55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.  56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6)

Si je vous donne une cuisse de poulet en plastique, qui n'est qu'un symbole de la vraie cuisse de poulet, vous ne pourrez pas dire que la cuisse en plastique c'est "une vraie nourriture".

Si vous me donnez un morceau de pain,Petero,il aura la substance de pain et le goût de pain mais certainement pas le goût et la texture de la chair humaine...
Une côte de porc à la limite


Jésus nous dit que "sa chair" c'est une vraie nourriture, ce qui est la preuve qu'il parle bien de sa chair et pas d'un symbole.
Ce ne serait pas la première fois que Jésus parlerait en symbole...les Juifs d'il y a 2000 ans n'étaient pas si évolués que ça donc il fallait bien leur faire comprendre par des métaphores,des allégories,des paroles...
C'est bien la preuve que vous ne connaissez pas la pensée moyen-orientale qui utilise ce procédés que les badouins du désert ont conservé....


Et pourquoi Jésus a-t-il choisi la chair, pour symboliser sa soit disant conscience unverselle  !!  Cela n'a aucun sens. C'est vous qui inventez Mister be.

Justement c'est là que tout prend sens Petero
Le corps est la partie matérielle de l’homme comme créature de Dieu et en constitue la forme. L’âme et l’esprit sont des désignations bibliques en rapport avec son être intérieur qui se manifeste dans les actions du corps (cf. 1 Thess. 5, 23). Le corps naturel est périssable, mais il sera ressuscité à la venue de Christ en gloire (1 Cor. 15, 42-44). Le mot « corps » est employé à diverses reprises au sens figuré.

1. Le sens figuré essentiellement donné au corps humain dans la parole de Dieu est celui dans lequel l’Assemblée est présentée comme corps de Christ. Il est la tête déjà glorifiée dans le ciel, et tous les croyants forment ensemble son corps sur la terre (Col. 1, 18). Chaque croyant individuellement est un membre de ce corps (1 Cor. 6, 15; 12, 27). L’unité de ce corps est indestructible et trouve son expression visible à la Table du Seigneur (1 Cor. 10, 16, 17). La désignation « corps de Christ » peut se rapporter à l’Assemblée selon le conseil de Dieu, c’est-à-dire à tous les croyants depuis la Pentecôte jusqu’à l’enlèvement de l’Église (Éph. 1, 22, 23), comme aussi à tous les membres vivant sur la terre à un moment précis (Éph. 4, 4) et aux croyants en un lieu déterminé qui, comme assemblée locale, représentent le seul corps d’une manière visible (1 Cor. 12, 27).

2. En Jean 2, 21, le corps humain du Seigneur Jésus est le temple de Dieu ; en 1 Corinthiens 6, 19, le corps du croyant est le temple du Saint Esprit.

3. En Romains 6, 6, le « corps du péché » ne se rapporte pas au corps humain que nous avons encore, mais au mal comme tout l’ensemble et le système du péché habitant dans l’homme, en tant qu’entité et nature même du péché. L’homme non régénéré demeure sous la contrainte du péché ; toute son existence n’est constituée que par le péché ; cette « machinerie » du péché est cependant abolie par la foi en l’œuvre de la rédemption, puisque, à la croix, le vieil homme est crucifié avec Christ. Il faut comprendre de la même manière l’expression « la loi du péché et de la mort », en Romains 8, 2, de laquelle le croyant est affranchi. Si, par la foi en Christ, le croyant n’est pas encore débarrassé du péché, il est cependant affranchi de la « loi du péché », de l’obligation de pécher. Cet « affranchissement » peut être la part de chaque croyant.

4. En Colossiens 2, 17, il est question d’« ombre » et de « corps ». Les types dans l’Ancien Testament (spécialement dans la loi du Sinaï) sont les ombres (Héb. 8, 5; 10, 1) de la vérité du Nouveau Testament ; la réalité n’a été révélée que par Christ et son œuvre rédemptrice à la croix de Golgotha. Il ne s’agit donc ici ni du corps humain ni du corps spirituel de Christ, mais de l’ensemble de la vérité du Nouveau Testament, présentée en types dans l’Ancien Testament, mais révélée par Christ et par le Saint Esprit.


Jésus n'avait nullement besoin de prendre du pain, en disant "ceci est mon corps", si c'était sa conscience universelle qu'il nous donnait en partage.

C'est dingue ce que vous pouvez inventer !!!  :mdr:

pas plus que vous Petero avec votre transubstantiation et son effet canada dry! :beret:

Mister be a écrit:
- Alors que le sang symbolisait l'Énergie de la Conscience universelle du Christ.
Donc la chair et le sang du fils de l'homme reférait à la Conscience du Christ.
Jésus aurait pu utiliser l'eau mais il utilisait le vin qui a une couleur proche du sang .

Et depuis quand, il y a du sang qui circule dans la conscience universelle de Jésus  :mdr: Depuis quand sa conscience universelle peux être représentée par la chair  :mdr:

depuis quand un morceau de pain est le corps du christ et le vin du sang?
La conscience universelle de Jésus est véhiculé dans le sang car le sang source de vie on y retrouve l'Eternel


Vous délirez Mister be.

Pas autant que vous cher ami :thumleft:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 21:19

[quote="Mister be"]
petero a écrit:
depuis quand un morceau de pain est le corps du christ et le vin du sang?

Depuis que Jésus a pris du pain pour qu'il devienne sa chair, son sa nature humaine divinisée, contenant sa Vie divine ; depuis qu'il a pris du vin pour qu'il devienne son sang humano divin, pour nous nourrir en nous sa vie éternelle, sans nous épouvanter, sans nous choquer. Cela vous choque que Jésus nous donne sa chair à manger et son sang à boire ? Pas moi, car ce n'est pas un morceau de viande que le prêtre mets dans ma main, ni du sang qu'il me donne à boire dans la coupe, c'est du pain qui est vraiment le corps, la chair de Jésus, donné sous la forme de pain et qui est dans le fond, en réalité la chair de Jésus. Idem pour le sang.

Mister be a écrit:
La conscience universelle de Jésus est véhiculé dans le sang car le sang source de vie on y retrouve l'Eternel

Donc, nous naissons tous avec l'Eternel en nous, avec la conscience universelle de Jésus, puisque nous naissons tous avec du sang dans lequel on retrouve l'Eternel :mdr:

C'est du n'importe quoi Mister be. Donc, vous êtes juif messianique protestant new âge Very Happy

Vous délirez Mister be.

Mister be a écrit:
Pas autant que vous cher ami :thumleft:

je ne fais que citer Jésus l'ami, c'est Lui qui nous dit que sa chair est UNE VRAIE NOURRITURE et son sang UNE VRAIE BOISSON ; UNE VRAIE MISTER BE, pas un fau semblant, ou un symbole Very Happy Si moi je délire eh bien Jésus a délirer plus que moi, car moi je ne fais que répéter sa Parole, je n'invente pas comme vous le faites avec "sa conscience universelle" Very Happy

On aura vraiment tout entendu sur ce forum :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9461
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Ven 02 Sep 2016, 23:27

Il y a réellement présence réelle eucharistique, lorsde la manducation sacramentelle. Car, il est écrit: " PRENEZ, MANGEZ, BUVEZ, ceci [b]EST mon corps et mon sang". Le verbe "être" signifie "acte ontologique", à moins de renoncer à la théologie. Néanmoins, parce que ce n'est qu'à l'instant de la réception eucharistique que se manifeste cette présence réelle, on ne peut la théoriser. En effet, cette présence s'abolit en s'affirment, de sorte que le manque de quantité, le temps, interdit toute spéculation, aussi bien la transsubstantiation ou la présence spirituelle.

Cependant, si l'eucharistie est un moyen de grâce, ce n'est [i]pas
le seul. L'Évangile aussi est moyen de salut, puisque Jésus-Christ EST la parle de Dieu, selon Jean 1/1-18, entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 00:46

saint Zibou a écrit:
Il y a réellement présence réelle eucharistique, lorsde la manducation sacramentelle. Car, il est écrit: " PRENEZ, MANGEZ, BUVEZ, ceci [b]EST  mon corps et mon sang". Le verbe "être" signifie "acte ontologique", à moins de renoncer à la théologie. Néanmoins, parce que ce n'est qu'à l'instant de la réception eucharistique que se manifeste cette présence réelle, on ne peut la théoriser. En effet, cette présence s'abolit en s'affirment, de sorte que le manque de quantité, le temps, interdit toute spéculation, aussi bien la transsubstantiation ou la présence spirituelle.

Ceci est une théorie théologique fondée sur la réflexion de Luther. Très bien.

Mais pourquoi garder cette tradition là ? Pourquoi ne pas avoir gardé la Tradition permanente de TOUTES les Eglises fondées par les Apôtres qui, de l'Inde à l'Ethiopie, croit en la Présence réelle PERMANENTE ?


Citation :

Cependant, si l'eucharistie est un moyen de grâce, ce n'est [i]pas
le seul. L'Évangile aussi est moyen de salut, puisque Jésus-Christ EST la parle de Dieu, selon Jean 1/1-18, entre autres.[/b]
Et l'oraison.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9461
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 03:24

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
Il y a réellement présence réelle eucharistique, lorsde la manducation sacramentelle. Car, il est écrit: " PRENEZ, MANGEZ, BUVEZ, ceci [b]EST  mon corps et mon sang". Le verbe "être" signifie "acte ontologique", à moins de renoncer à la théologie. Néanmoins, parce que ce n'est qu'à l'instant de la réception eucharistique que se manifeste cette présence réelle, on ne peut la théoriser. En effet, cette présence s'abolit en s'affirment, de sorte que le manque de quantité, le temps, interdit toute spéculation, aussi bien la transsubstantiation ou la présence spirituelle.[/b]
Citation :
le seul. L'Évangile aussi est moyen de salut, puisque Jésus-Christ EST la parle de Dieu, selon Jean 1/1-18, entre autres.

Et l'oraison.

La fugacité de la présence réelle est impliquée par les paroles eucharistiques. Comment les expliquer autrement, sans en renier le sens? D'ailleurs, je vous ferai remarquer que les orthodoxes n'ont jamais théorisé la présence eucharistique et n'ont jamais possédé de réserve eucharistique, non plus...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 05:03

saint Zibou a écrit:
Il y a réellement présence réelle eucharistique, lorsde la manducation sacramentelle. Car, il est écrit: " PRENEZ, MANGEZ, BUVEZ, ceci [b]EST  mon corps et mon sang". Le verbe "être" signifie "acte ontologique", à moins de renoncer à la théologie. Néanmoins, parce que ce n'est qu'à l'instant de la réception eucharistique que se manifeste cette présence réelle, on ne peut la théoriser. En effet, cette présence s'abolit en s'affirmant, de sorte que le manque de quantité, le temps, interdit toute spéculation, aussi bien la transsubstantiation ou la présence spirituelle.[/b]

Depuis quand le salut apport par Jésus, c'est la Bonne Nouvelle (l'évangile)  !!!  Le salut apporté par Jésus c'est "sa Vie donnée en abondance" :

"la Bonne Nouvelle", c'est l'annonce du don de sa Vie, dans sa chair et son sang, car c'est bien en mangeant sa chair et son sang qu'on a la vie en nous ; car si vraiment l'Evangile qui a été donné avant le pain, avait donné la vie, Jésus n'aurait jamais dit:

"si vous ne mangez pas ce pain, vous n'aurez pas la vie en vous".

Et d'ailleurs il n'aurait donné son Pain, qu'à ceux qui n'avaient pas reçu l'Evangile, si l'Evangile avait donné la Vie  Very Happy

Il n'y a que la communion à sa chair qui nous fait demeurer dans sa Vie, dans la Vie éternelle que l'Esprit Saint donne à sa chair. Celui qui ne demeure pas dans la chair ressuscité de Jésus, par laquelle nous parvient sa Vie éternelle, sa grâce, celui là, il n'a pas la Vie de Jésus en Lui, il n'est pas sauvé. Et comme on peux perdre la vie humaine, on peux perdre la Vie éternelle car Jésus peux à tout moment, s'il veut, reprendre ce qu'il donne :

"17 C'est pour cela que mon Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre.  18 Personne ne me la ravit, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre:  (Jean (CP) 10)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 05:13

saint Zibou a écrit:
La fugacité de la présence réelle est impliquée par les paroles eucharistiques. Comment les expliquer autrement, sans en renier le sens? D'ailleurs, je vous ferai remarquer que les orthodoxes n'ont jamais théorisé la présence eucharistique et n'ont jamais possédé de réserve eucharistique, non plus...

Le pain que donne Jésus, il n'est pas comme la manne qui ne pouvait être gardé en réserve, car elle pourrissait, elle ne demeurait pas nourriture de vie ; le pain que donne Jésus, IL DEMEURE pour la Vie éternelle.

Et comment nos frères et sœurs qui ne peuvent venir manger le pain de vie à la messe, pourraient-il communier au corps et au sang du Christ, s'il le pain qu'on leur apporte à la sortie de la messe, ne demeurait pas "le corps du Christ qui donne la Vie éternelle" ?

Ce n'est pas nous, qui en mangeant ce pain, le faisons devenir chair du Christ, corps du Christ. Il l'Est déjà quand il nous est donné. PRENEZ .... CECI EST MON CORPS.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9461
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 05:15

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Il y a réellement présence réelle eucharistique, lorsde la manducation sacramentelle. Car, il est écrit: " PRENEZ, MANGEZ, BUVEZ, ceci [b]EST  mon corps et mon sang". Le verbe "être" signifie "acte ontologique", à moins de renoncer à la théologie. Néanmoins, parce que ce n'est qu'à l'instant de la réception eucharistique que se manifeste cette présence réelle, on ne peut la théoriser. En effet, cette présence s'abolit en s'affirmant, de sorte que le manque de quantité, le temps, interdit toute spéculation, aussi bien la transsubstantiation ou la présence spirituelle.[/b]

Depuis quand le salut apport par Jésus, c'est la Bonne Nouvelle (l'évangile)  !!!  Le salut apporté par Jésus c'est "sa Vie donnée en abondance" :

"la Bonne Nouvelle", c'est l'annonce du don de sa Vie, dans sa chair et son sang, car c'est bien en mangeant sa chair et son sang qu'on a la vie en nous ; car si vraiment l'Evangile qui a été donné avant le pain, avait donné la vie, Jésus n'aurait jamais dit:

"si vous ne mangez pas ce pain, vous n'aurez pas la vie en vous".

Et d'ailleurs il n'aurait donné son Pain, qu'à ceux qui n'avaient pas reçu l'Evangile, si l'Evangile avait donné la Vie  Very Happy

Il n'y a que la communion à sa chair qui nous fait demeurer dans sa Vie, dans la Vie éternelle que l'Esprit Saint donne à sa chair. Celui qui ne demeure pas dans la chair ressuscité de Jésus, par laquelle nous parvient sa Vie éternelle, sa grâce, celui là, il n'a pas la Vie de Jésus en Lui, il n'est pas sauvé. Et comme on peux perdre la vie humaine, on peux perdre la Vie éternelle car Jésus peux à tout moment, s'il veut, reprendre ce qu'il donne :

"17 C'est pour cela que mon Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre.  18 Personne ne me la ravit, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre:  (Jean (CP) 10)

Dieu est riche en miséricorde, selon Eph.2/4. De sorte que, le baptême, l'Évangile et l'eucharistie sont moyens de grâce. L'Évangile, moyen général (quiconque: Jn.3/16), les sacrements, moyens personnalisés, par leur matières sacramentelles, le baptême, sacrement initial (baptisez-les), l'eucharistie, sacrement continuel (pour vous).
Les dons de Dieu sont irrévocables: Rom.11/29
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9461
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 05:20

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
La fugacité de la présence réelle est impliquée par les paroles eucharistiques. Comment les expliquer autrement, sans en renier le sens? D'ailleurs, je vous ferai remarquer que les orthodoxes n'ont jamais théorisé la présence eucharistique et n'ont jamais possédé de réserve eucharistique, non plus...

Le pain que donne Jésus, il n'est pas comme la manne qui ne pouvait être gardé en réserve, car elle pourrissait, elle ne demeurait pas nourriture de vie ; le pain que donne Jésus, IL DEMEURE pour la Vie éternelle.

Et comment nos frères et sœurs qui ne peuvent venir manger le pain de vie à la messe, pourraient-il communier au corps et au sang du Christ, s'il le pain qu'on leur apporte à la sortie de la messe, ne demeurait pas "le corps du Christ qui donne la Vie éternelle" ?

Ce n'est pas nous, qui en mangeant ce pain, le faisons devenir chair du Christ, corps du Christ. Il l'Est déjà quand il nous est donné. PRENEZ .... CECI EST MON CORPS.

Le pain devient corps du Christ, au moment de la réception, pas par le moyen de la réception mais par les paroles eucharistiques. De même, le mariage consiste dans l'échange des vœux mais se réalise lors de la nuit de noce, et non par la nuit de noce, sinon le concubinage serait mariage...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 07:22

saint Zibou a écrit:


La fugacité de la présence réelle est impliquée par les paroles eucharistiques. Comment les expliquer autrement, sans en renier le sens? D'ailleurs, je vous ferai remarquer que les orthodoxes n'ont jamais théorisé la présence eucharistique et n'ont jamais possédé de réserve eucharistique, non plus...

Ceci est mon corps >>> C'est tout sauf fugace. l'être est stable, métaphysique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Sam 03 Sep 2016, 13:22

Citation :
Depuis que Jésus a pris du pain pour qu'il devienne sa chair, son sa nature humaine divinisée, contenant sa Vie divine ; depuis qu'il a pris du vin pour qu'il devienne son sang humano divin, pour nous nourrir en nous sa vie éternelle, sans nous épouvanter, sans nous choquer. Cela vous choque que Jésus nous donne sa chair à manger et son sang à boire ? Pas moi, car ce n'est pas un morceau de viande que le prêtre mets dans ma main, ni du sang qu'il me donne à boire dans la coupe, c'est du pain qui est vraiment le corps, la chair de Jésus, donné sous la forme de pain et qui est dans le fond, en réalité la chair de Jésus. Idem pour le sang.

Vous êtes des "magiciens" moi j'appelle ça l'effet canada dry:

"Ca a la douleur de l'alcool...le goût de l'alcool...mais ce n'est pas de l'alcool"

Citation :
Donc, nous naissons tous avec l'Eternel en nous, avec la conscience universelle de Jésus, puisque nous naissons tous avec du sang dans lequel on retrouve l'Eternel :mdr:

C'est du n'importe quoi Mister be. Donc, vous êtes juif messianique protestant new âge Very Happy

Vous délirez Mister be.


Oui Petero et cette partie ou particule divine qui est en nous,on l'appelle l'âme
La première créature qui a cette conscience universelle,la Bible l'appelle A-DAM(alef=l'Eternité divine et Dam =le sang)
Nous sommes créé à l'image de l'Eternel et à sa ressemblance!Gn1,27
Si je délire Pétero,les sages d'Israël ont déliré et les Pères de l'Eglise aussi!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vandalisme au Mémorial du milliard français
» Journal Dernière Heure:Un mémorial enterré au Lion-30.03.07
» Histoire de l'art-Mémorial de la Shoah
» Mémorial du dernier convoi de déportation
» Mémorial de Quinéville - Mémorial de la liberté retrouvée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: