DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 07:28

Thor a écrit:
La sainte cène faite ceci en mémoire de moi (mémoire souvenir de moi),

C'est ce que pense nos frères et sœurs protestants, ainsi que nos frères et sœurs juifs messianiques protestants Very Happy

Ils n'ont pas encore compris ou ils ne veulent pas comprendre qu'un "mémorial" dans la Bible, ce n'est pas "un simple souvenir", comme on se souvient par exemple du débarquement de normandie, en reproduisant ce débarquement en souvenir du vrai débarquement.

Ce n'est pas cela un mémorial dans la Bible, c'est plus que ce souvenir, c'est revivre cet évènement, c'est y participer à postérieuri, de manière symbolique. Quand Dieu a demandé aux hébreux de faire mémoire du salut qu'il était venu leur apporter et qui n'était qu'une figure du salut éternel qu'il viendrait par Jésus leur apporter, il leur a demandé de se souvenir de génération en génération, comme si cet évènement chaque génération était appelé à le vivre à y participer. Les juifs célébraient la Pâques, non pas comme un évènement du passé dont il se souvenait, mais comme un évènement du présent auquel il participaient.

De fait, ce dont Jésus a invité ses Apôtres à faire mémoire, ce n'est pas uniquement faire mémoire du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres, qui n'est pas d'ailleurs un repas d'adieux. Les protestants font mémoire de ce repas, comme si c'était un modèle de repas fraternel que Jésus leur avait laissé ; comme si Jésus leur avait montré comment vivre en frères, en s'asseyant à la même table pour partager un bon repas.

NON, le mémorial institué par Jésus ce n'est pas le souvenir du repas fraternel que Jésus a pris avec ses Apôtres.

Le mémorial institué par Jésus, il nous renvoie à sa Pâques, à cette Pâque qu'il allait vivre et faire vivre à tous ses disciples, à tous ceux qui accepteraient de le suivre jusqu'à communier à sa chair et à son sang, jusqu'à ne faire qu'un seul corps avec Lui, pour vivre sa Pâques avec Lui.

Jésus a donné sa chair à manger pour nous faire demeurer en lui, habiter en lui, pour que nous participions à la Pâques Nouvelle qu'il était venu nous faire vivre avec Lui. ¨Jésus est le Nouveau Moïse, le Véritable Sauveur.

Alors que Dieu avait envoyé Moïse pour faire sortir son peuple d'Egypte et le conduire en terre promise, il a envoyé Jésus, son Fils, qu'il a fait sortir de son Royaume, le Ciel, pour nous faire sortir du monde et nous conduire au Ciel. Et pour cela, Dieu a construit à son Fils, une arche, son corps conçu dans le sein de Marie, son corps dans lequel il nous fait entrer pour nous ramener avec Lui dans le Ciel.

Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre !!!

Célébrer l'Eucharistie, c'est communier à la chair de Jésus pour pouvoir demeurer dans la chaire de Jésus, dans son corps, ce corps avec lequel il a traversé la mort pour nous ramener avec Lui dans le Ciel. La cène, c'est l'Eucharistie, c'est être rendu participant de la chair de Jésus, non seulement pour recevoir sa Vie, mais aussi pour vivre son retour vers le Père avec Lui, dans sa chair, cette chair avec laquelle il s'en est retourné chez son Père.

C'est à côté de cette œuvre accomplit par Jésus que nos frères et sœurs protestants et juifs messianiques protestants passent, en accueillant le repas pascal de Jésus comme le simple souvenir d'un repas fraternel. Voilà pourquoi nos frères et sœurs protestants sont des personnes qui croient en Jésus sans vivre en Lui, parce qu'il ne participent pas à l'Eucharistie, l'œuvre accomplit par Jésus pour que nous ayons la Vie éternelle en nous et entrions avec Lui dans son Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 07:44

Bon.. je vais peut-être choquer mais, pour moi, Jésus est Vivant et l'Eucharistie est "vivante", tout comme la Passion s'actualise chaque jour, je veux dire par là que ça continue à se vivre tous les jours.

Le Christ vit Sa Passion tous les jours, et tous les jours Il vit cette Cène où Il vient Se donner lors de l'Eucharistie.

On peut voir ça de manière intellectuelle, ou le vivre en union au Coeur souffrant du Christ. Quelque part, il vaut mieux en rester à la manière intellectuelle si c'est comme ça qu'on voit les choses, et commémorer un moment de la vie du Christ, plutôt que de "s'efforcer" à vivre l'eucharistie (c'est moins faussé). Viendra un temps, ici ou après, où on vivra l'eucharistie, où on acceptera de manger, de vivre du Christ. C'est une étape de la foi, et de l'abandon qui doit se faire, on doit s'abandonner au Christ pour qu'Il puisse vivre en nous, et nous de Lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80862
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 08:21

Métanoia a écrit:
Bon.. je vais peut-être choquer mais, pour moi, Jésus est Vivant et l'Eucharistie est "vivante", tout comme la Passion s'actualise chaque jour, je veux dire par là que ça continue à se vivre tous les jours.

salut
Métanoia a écrit:

Le Christ vit Sa Passion tous les jours, et tous les jours Il vit cette Cène où Il vient Se donner lors de l'Eucharistie.

Il vaut mieux dire : La passion qu'il a vécu une fois il y a 2000 ans est rendue actuelle et vivante.

En effet, actuellement, Jésus ne souffre lus. Il est bienheureux au Ciel et son humanité a la Vision béatifique.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Oculus



Masculin Messages : 2568
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 08:42

je ne vois pas pourquoi nos frères protestants ne se souviendraient pas que le dernier repas qu'a pris jésus avec ses disciples était un repas Pascal puisque c'est au coeur de l'évangile .
Luc 22 14-23 est d'ailleurs le seul récit d'institution de l'Eucharistie à nous montrer deux bénédictions de la coupe de vin et deux distributions  puisqu'il y en a 4 ou 5 dans un repas pascal Normal .
Mais le souvenir de Jésus dans un repas non pascal est  aussi attesté par l'épisode d'Emmaüs  où les disciples le reconnaissent à la fraction du Pain en dehors de toute liturgie pascale .
En fait notre Messe actuelle témoigne d'un long processus d'élaboration sur plusieurs siècles  bien décrit par Louis Bouyer dans son livre sur l'Eucharistie , car elle a non seulement intégré la liturgie pascale et celle de la bénédiction des repas , mais encore la liturgie synagogale de la parole avec l'homélie , mais encore la Liturgie du Temple après sa disparition avec par exemple les ablutions rituelles du prêtre et son devoir de pureté rituelle ( célibat  sacerdotal) ...
bref , on leur a tout piqué à nos frères juifs , sauf qu'on a laissé tombé la nécéssité de manger casher attestée au concile de Jérusalem pourtant ( Actes 15,  20) et celle du Shabbat  pour le Dimanche alors que l'Eglise primitive judéo-chrétienne  respectait scrupuleusement les deux .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 08:58

Que Jésus(Yéshoua) soit vivant,c'est indubitable! Yéshoua Haï crient les Juifs!

C'est très bien expliqué en 1 Cor 15

1 Corinthiens 15
12Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts? 13S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité.…


Là où je ne suis pas d'accord c'est que Christ vive sa Passion tous les Jours...
Ce n'est pas ce que les Ecritures nous enseignent:

Lettre aux Hébreux 9, 24-28

Le Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, figure du sanctuaire véritable ;
il est entré dans le ciel même, afin de se tenir maintenant pour nous devant la face de Dieu.
Il n’a pas à s’offrir lui-même plusieurs fois, comme le grand prêtre qui, tous les ans, entrait dans le sanctuaire en offrant un sang qui n’était pas le sien ; car alors, le Christ aurait dû plusieurs fois souffrir la Passion depuis la fondation du monde.
Mais en fait, c’est une fois pour toutes, à la fin des temps, qu’il s’est manifesté pour détruire le péché par son sacrifice. Et, comme le sort des hommes est de mourir une seule fois, et puis d’être jugés, ainsi le Christ s’est-il offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude ;
il apparaîtra une seconde fois, non plus à cause du péché, mais pour le salut de ceux qui l’attendent.


Si nous sommes morts à nous même,ressuscité avec Christ et que c'est Lui qui vit en nous....Galates2,20,avons-nous besoin encore de communier et de revivre cette passion...
Sommes-nous encore obligé de revivre l'exode? Non !
mais nous avons un devoir de mémoire!(Faites ceci en mémoire de moi
Et vous savez à quel point l'homme est oublieux au point qu'il se doit mettre des repères pour ne pas oublier car celui qui oublie son passé devra revivre un jour ou l'autre ce qu'il a vécu s'il ne tire par des leçons de ce passé
On ne revit pas la shoah mais quand on va à Yad Vashem...on se souvient
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 09:01

Oculus a écrit:
je ne vois pas pourquoi nos frères protestants ne se souviendraient pas que le dernier repas qu'a pris jésus avec ses disciples était un repas Pascal puisque c'est au coeur de l'évangile .
Luc 22 14-23 est d'ailleurs le seul récit d'institution de l'Eucharistie à nous montrer deux bénédictions de la coupe de vin et deux distributions  puisqu'il y en a 4 ou 5 dans un repas pascal Normal .
Mais le souvenir de Jésus dans un repas non pascal est  aussi attesté par l'épisode d'Emmaüs  où les disciples le reconnaissent à la fraction du Pain en dehors de toute liturgie pascale .
En fait notre Messe actuelle témoigne d'un long processus d'élaboration sur plusieurs siècles  bien décrit par Louis Bouyer dans son livre sur l'Eucharistie , car elle a non seulement intégré la liturgie pascale et celle de la bénédiction des repas , mais encore la liturgie synagogale de la parole avec l'homélie , mais encore la Liturgie du Temple après sa disparition avec par exemple les ablutions rituelles du prêtre et son devoir de pureté rituelle ( célibat  sacerdotal) ...
bref , on leur a tout piqué à nos frères juifs , sauf qu'on a laissé tombé la nécéssité de manger casher attestée au concile de Jérusalem pourtant ( Actes 15,  20) et celle du Shabbat  pour le Dimanche alors que l'Eglise primitive judéo-chrétienne  respectait scrupuleusement les deux .

Merci Oculus de me comprendre si bien! :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc Ettore



Masculin Messages : 150
Inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 10:21

de la même manière que nous aimons nos proches , nous leur rendons visite régulièrement . sans nous forcer , mais parce que celà nous procure du bien . nous renforce . nous trouvons le conseil familial , l'aide dans les épreuves et le soutien si cher à nos coeurs . ce soutien qui nous aide à mieux respirer la vie .
celà est encore plus fort que de nous retrouver tous , famille proche , avec la famille chrétienne réunie
pour " Adorer " Notre Seigneur . et nous receuillir en prière dans Sa parole inestimable .
prendre notre repas . le plus grand des repas que le monde peut nous offrir . l'eucharistie . le Corps du Christ . vivant au milieu de nous . chaque jour . oui c'est notre papa .
je pense que nous lui rendons visite car nous l'adorons . il nous restaure , lève nos fardeaux ,
chaque fois que nous sortons de la Sainte messe , nous y sortons " nouveaux " . avec un coeur léger , déchargé de tout péché . nous sortons avec sa bénédiction .
alors plus rien ne peut nous arriver de mal .
bien plus qu'un mémorial , qu'un simple repas . la vision simple du tabernacle évoque l'envie dans le coeur de retrouver son cher le plus précieux .
je suis jaloux des prêtres . ( gentiment ) .
je me souviens de ces messes faites à l'aube lorsque j'étais enfant et scout d'europe .
avec notre aumonier prêtre et ami .
les joyaux des Rois émanant d'un doux feu d'arômates dans le désert ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 10:55

Arnaud Dumouch a écrit:

Métanoia a écrit:

Le Christ vit Sa Passion tous les jours, et tous les jours Il vit cette Cène où Il vient Se donner lors de l'Eucharistie.

Il vaut mieux dire : La passion qu'il a vécu une fois il y a 2000 ans est rendue actuelle et vivante.

En effet, actuellement, Jésus ne souffre lus. Il est bienheureux au Ciel et son humanité a la Vision béatifique.


Oui I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc Ettore



Masculin Messages : 150
Inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 11:13

le monde pourrait vivre sans soleil
mais non pas sans l'eucharistie .
( Saint Padre Pio )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 11:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Métanoia a écrit:
Bon.. je vais peut-être choquer mais, pour moi, Jésus est Vivant et l'Eucharistie est "vivante", tout comme la Passion s'actualise chaque jour, je veux dire par là que ça continue à se vivre tous les jours.

salut
Métanoia a écrit:

Le Christ vit Sa Passion tous les jours, et tous les jours Il vit cette Cène où Il vient Se donner lors de l'Eucharistie.

Il vaut mieux dire : La passion qu'il a vécu une fois il y a 2000 ans est rendue actuelle et vivante.

En effet, actuellement, Jésus ne souffre lus. Il est bienheureux au Ciel et son humanité a la Vision béatifique.

« Console-toi, tu ne me chercherais pas, si tu ne m’avais trouvé.
« Je pensais à toi dans mon agonie, j’ai versé telles gouttes de sang pour toi.
« C’est me tenter plus que t’éprouver, que de penser si tu ferais bien telle et telle chose absente : je la ferai en toi si elle arrive.
« Laisse-toi conduire à mes règles ; vois comme j’ai bien conduit la Vierge et les saints qui m’ont laissé agir en eux.
« Le Père aime tout ce que JE fais.
« Veux-tu qu’il me coûte toujours du sang de mon humanité sans que tu donnes des larmes ?
« C’est mon affaire que ta conversion ; ne crains point, et prie avec confiance comme pour moi.
« Je te suis présent par ma parole dans l’Écriture, par mon esprit dans l’Église, et par les inspirations, par ma puissance dans les prêtres, par ma prière dans les fidèles.
« Les médecins ne te guériront pas ; car tu mourras à la fin. Mais c’est moi qui guéris et rends le corps immortel. http://www.biblisem.net/meditat/pascmyst.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 11:54

« Souffre les chaînes et la servitude corporelles ; je ne te délivre que de la spirituelle à présent.
« Je te suis plus un ami que tel et tel ; car j’ai fait pour toi plus qu’eux, et ils ne souffriraient pas ce que j’ai souffert de toi et ne mourraient pas pour toi dans le temps de tes infidélités et cruautés, comme j’ai fait, et comme je suis prêt à faire et fais, dans mes élus et au Saint-Sacrement.
« Si tu connaissait tes péchés, tu perdrais cœur. »
– Je le perdrai donc, Seigneur, car je crois leur malice, sur votre assurance.
– Non, car moi, par qui tu l’apprends, t’en peux guérir, et ce que je te le dis est un signe que je te veux guérir. À mesure que tu les expieras, tu les connaîtras et il te sera dit : Vois les péchés qui te sont remis. Fais donc pénitence pour tes péchés cachés et pour la malice occulte de ceux que tu connais.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28508
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 12:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Métanoia a écrit:
Bon.. je vais peut-être choquer mais, pour moi, Jésus est Vivant et l'Eucharistie est "vivante", tout comme la Passion s'actualise chaque jour, je veux dire par là que ça continue à se vivre tous les jours.

salut
Métanoia a écrit:

Le Christ vit Sa Passion tous les jours, et tous les jours Il vit cette Cène où Il vient Se donner lors de l'Eucharistie.

Il vaut mieux dire : La passion qu'il a vécu une fois il y a 2000 ans est rendue actuelle et vivante.

En effet, actuellement, Jésus ne souffre lus. Il est bienheureux au Ciel et son humanité a la Vision béatifique.


Mais dans son corps mystique, il souffre encore à travers les persécutions contre les chrétiens.

"Maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église." (Colossiens 1, 24)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 12:40

philippe bis a écrit:
« Souffre les chaînes et la servitude corporelles ; je ne te délivre que de la spirituelle à présent.
« Je te suis plus un ami que tel et tel ; car j’ai fait pour toi plus qu’eux, et ils ne souffriraient pas ce que j’ai souffert de toi et ne mourraient pas pour toi dans le temps de tes infidélités et cruautés, comme j’ai fait, et comme je suis prêt à faire et fais, dans mes élus et au Saint-Sacrement.
« Si tu connaissait tes péchés, tu perdrais cœur. »

I love you I love you I love you :chapeau:

Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 13:11

Citation :
C'est à côté de cette œuvre accomplit par Jésus que nos frères et sœurs protestants et juifs messianiques protestants passent, en accueillant le repas pascal de Jésus comme le simple souvenir d'un repas fraternel. Voilà pourquoi nos frères et sœurs protestants sont des personnes qui croient en Jésus sans vivre en Lui, parce qu'il ne participent pas à l'Eucharistie, l'œuvre accomplit par Jésus pour que nous ayons la Vie éternelle en nous et entrions avec Lui dans son Royaume.
Nous croyons sans vivre en Lui...
Il faut la sortir celle là: aucun protestant ne vit en Christ d'après Petero.

Je suis sûr que chacun a des noms de personnes qu'il connait ou a connu, qui prennent l'eucharistie catholique et ne vivent pas en Christ du tout.
A contrario, peut être avez vous des exemples de protestants qui ont donnés leur vie au Christ et n'ont vécu que pour Lui.

Mais allez au bout de votre raisonnement ! Puisque les protestants ne prennent pas part à l'eucharistie catholique, leurs péchés ne peuvent être pardonnés.

Christ articule différemment que vous la chose:
Jean 11:25 a écrit:
 Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ;
26  et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?
27  Elle lui dit : Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.
Celui qui croit => vivra.
Et celui qui vit et croit, vivra éternellement.

Ouf! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 13:28

Concernant l'eucharistie ou sainte cène.

La bible nous dit que le sacrifice ne se renouvelle pas, il est mort une seule fois, pour tous les êtres humains de tous les temps et pour chacun d'entre nous en particulier.

Ainsi, la cène ne reproduit pas le sacrifice du Christ mais se contente de le rappeler à chaque chrétien.
Par le rappel de cet événement, le chrétien se tient par l'imagination face à la croix du Christ et se repent et accepte comme tout à nouveau l'effacement de son péché, la guérison de ses maladies, l'accès ouvert au trône du Père. Il adore le christ qui nous a acquis, par le travail de son âme, un si beau salut.

Pour rappel, la sainte cène consiste à prendre du pain et du vin. Et non l'un ou l'autre comme cela se pratique de manière honteuse de nos jours dans le catholicisme.
Cela est pour tous les chrétiens qui reconnaissent la valeur de Son sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 13:41

Mister be a écrit:
Là où je ne suis pas d'accord c'est que Christ vive sa Passion tous les Jours...
Ce n'est pas ce que les Ecritures nous enseignent

Détrompez-vous, Jésus continu de souffrir, de vivre sa passion dans son Corps qui est l'Eglise, dans ses membres : "tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait". De faite, toutes les souffrances que les membres de son Corps, de son Eglise, endure, il les endure avec eux.

Jésus a récapitulé en sa passion, toutes nos passions. Celui en qui Jésus vit, Jésus souffre avec lui.

Quand à sa propre passion, celle qui récapitule toutes les passions de ses membres, elle est rendu présente, car elle est toujours actuelle ; et elle le sera tant que son Eglise et les membres de son Eglise seront crucifiés.

Mister be a écrit:
Si nous sommes morts à nous même,ressuscité avec Christ et que c'est Lui qui vit en nous....Galates2,20,avons-nous besoin encore de communier et de revivre cette passion...

Nous ne revivons pas sa passion, nous la partageons, car sa passion elle se poursuit dans son Corps qu'Est l'Eglise. St Paul le dit : "je complète en ma chair ce qui manque à la passion du Christ". Ce qui veut dire que la passion du Christ sera achevé quand son Eglise, son Corps, ne sera plus crucifié, martyrisé.

Mister be a écrit:
Sommes-nous encore obligé de revivre l'exode? Non !

Nous vivons l'exode nouveau, à la suite de Jésus, en vue de notre entrée avec Lui dans son Royaume.

Mister be a écrit:
mais nous avons un devoir de mémoire!(Faites ceci en mémoire de moi
Et vous savez à quel point l'homme est oublieux au point qu'il se doit mettre des repères pour ne pas oublier car celui qui oublie son passé devra revivre un jour ou l'autre ce qu'il a vécu s'il ne tire par des leçons de ce passé
On ne revit pas la shoah mais quand on va à Yad Vashem...on se souvient

C'est plus qu'un devoir de mémoire, puisqu'il s'agit de la Pâques, notre retour vers le Père, dans le Ciel, que nous vivons avec Jésus, jusqu'à ce tous nous soyons entrés dans son Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 17:03

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Là où je ne suis pas d'accord c'est que Christ vive sa Passion tous les Jours...
Ce n'est pas ce que les Ecritures nous enseignent

Détrompez-vous, Jésus continu de souffrir, de vivre sa passion dans son Corps qui est l'Eglise, dans ses membres : "tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait". De faite, toutes les souffrances que les membres de son Corps, de son Eglise, endure, il les endure avec eux.

Jésus a récapitulé en sa passion, toutes nos passions. Celui en qui Jésus vit, Jésus souffre avec lui.

Quand à sa propre passion, celle qui récapitule toutes les passions de ses membres, elle est rendu présente, car elle est toujours actuelle ; et elle le sera tant que son Eglise et les membres de son Eglise seront crucifiés.


Nous ne revivons pas sa passion, nous la partageons, car sa passion elle se poursuit dans son Corps qu'Est l'Eglise. St Paul le dit : "je complète en ma chair ce qui manque à la passion du Christ". Ce qui veut dire que la passion du Christ sera achevé quand son Eglise, son Corps, ne sera plus crucifié, martyrisé.

Ah ben voilà, merci Pretero, c'est mieux dit ainsi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 18:02

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Là où je ne suis pas d'accord c'est que Christ vive sa Passion tous les Jours...
Ce n'est pas ce que les Ecritures nous enseignent

Détrompez-vous, Jésus continu de souffrir, de vivre sa passion dans son Corps qui est l'Eglise, dans ses membres : "tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait". De faite, toutes les souffrances que les membres de son Corps, de son Eglise, endure, il les endure avec eux.

Jésus a récapitulé en sa passion, toutes nos passions. Celui en qui Jésus vit, Jésus souffre avec lui.

Quand à sa propre passion, celle qui récapitule toutes les passions de ses membres, elle est rendu présente, car elle est toujours actuelle ; et elle le sera tant que son Eglise et les membres de son Eglise seront crucifiés.

Mister be a écrit:
Si nous sommes morts à nous même,ressuscité avec Christ et que c'est Lui qui vit en nous....Galates2,20,avons-nous besoin encore de communier et de revivre cette passion...

Nous ne revivons pas sa passion, nous la partageons, car sa passion elle se poursuit dans son Corps qu'Est l'Eglise. St Paul le dit : "je complète en ma chair ce qui manque à la passion du Christ". Ce qui veut dire que la passion du Christ sera achevé quand son Eglise, son Corps, ne sera plus crucifié, martyrisé.

Mister be a écrit:
Sommes-nous encore obligé de revivre l'exode? Non !

Nous vivons l'exode nouveau, à la suite de Jésus, en vue de notre entrée avec Lui dans son Royaume.

Mister be a écrit:
mais nous avons un devoir de mémoire!(Faites ceci en mémoire de moi
Et vous savez à quel point l'homme est oublieux au point qu'il se doit mettre des repères pour ne pas oublier car celui qui oublie son passé devra revivre un jour ou l'autre ce qu'il a vécu s'il ne tire par des leçons de ce passé
On ne revit pas la shoah mais quand on va à Yad Vashem...on se souvient

C'est plus qu'un devoir de mémoire, puisqu'il s'agit de la Pâques, notre retour vers le Père, dans le Ciel, que nous vivons avec Jésus, jusqu'à ce tous nous soyons entrés dans son Royaume.

Non Petero,vous condamnez le Christ à(re) vivre sa souffrance à perpétuité...
Ce n'est pas ce que disent les Ecritures...Ce genre de réflexion conduit à une maladie de la foi qu'on appelle le dolorisme!

Désolé je n'ai jamais revécu l'exode mais si je suis libre aujourd'hui c'est parce que mes ancêtres l'ont vécus et je m'en souviens!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 19:46

L'unité de l'Église est déjà accomplie. Car, la tradition de la Foi baptismale, conforme aux Écritures, subsiste depuis 2000 ans, selon la prière du Christ, en Jn.17/21. Cette tradition, de la Foi baptismale, se compose du Symbole, inaltéré, de Nicée-Constantinople et du Canon scripturaire, tels que précisés entre 325 et 1536. Cette tradition comporte le "juxta scriptura", nerf de la théologie. Or, c'est cette tradition qui permet de circonscrire la figure du Christ, lieu unique de l'Église, selon Mt.18/19-20 et le mémorial eucharistique. De sorte que, tout groupe ecclésial, qui professe cette tradition, est l'Église, nonobstant les divisions et les pouvoirs en ce monde. Babel ne prévaudra pas contre Pentecôte.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 21:10

Mister be a écrit:
Non Petero,vous condamnez le Christ à(re) vivre sa souffrance à perpétuité...

Je ne condamne pas le Christ à souffrir à perpétuité !! C'est Jésus qui en s'unissant à l'humanité, communie aux souffrance de l'humanité jusqu'à ce que l'humanité soit à jamais libéré du péché et de la souffrance, c'est à dire à la fin du monde.

Tant qu'il y aura des hommes qui souffriront, Jésus souffrira avec eux, car les souffrances de son corps, sont ses souffrances.

Mister be a écrit:
Ce n'est pas ce que disent les Ecritures...Ce genre de réflexion conduit à une maladie de la foi qu'on appelle le dolorisme!

Le dolorisme c'est recherchez la souffrance, c'est se faire souffrir. Par contre, toutes mes souffrances subies, quand je les offre à Jésus, il les prends sur Lui. Jésus l'a dit : "tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, C'EST A MOI QUE VOUS L'AUREZ FAIT. Si on me fait souffrir, c'est Jésus que l'on fait souffrir. Si on me fait du bien, c'est à Jésus qu'on fait du bien, parce que je suis l'un de sa chair, de par ma communion à sa chair.

Mister be a écrit:
Désolé je n'ai jamais revécu l'exode mais si je suis libre aujourd'hui c'est parce que mes ancêtres l'ont vécus et je m'en souviens!

Est-ce que vous ne faites que vous souvenir de l'alliance que Dieu a passé avec vos pères ? NON, car cela voudrait dire que vous ne vivez pas cette alliance. Quand on se souvient du débarquement de Normandie, on ne vie pas le débarquement de Normandie. Par contre, Dieu, quand il a passé l'alliance avec vos pères, il l'a passé avec vous aussi :

"14 Ce n'est point avec vous seuls que je conclus cette alliance, et que je fais ce serment; 15 mais c'est avec quiconque se tient ici aujourd'hui avec nous devant Yahweh, notre Dieu, et avec quiconque n'est pas ici avec nous en ce jour. (Deutéronome (CP) 29)

Ceux qui ne sont pas présent ce sont tous ceux qui naîtraient après et vivraient cette alliance.

Idem pour le mémorial de l'exode. Voici ce que Dieu dit :

20 Lorsque ton fils t'interrogera un jour en disant: «Qu'est-ce que ces commandements, ces lois et ces ordonnances que Yahweh, notre Dieu, vous a prescrits?» 21 tu diras à ton fils: «Nous étions esclaves de Pharaon, en Egypte, et Yahweh nous a fait sortir de l'Egypte par sa main puissante. 22 Yahweh a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges grands et terribles contre l'Egypte, contre Pharaon 23 et contre toute sa maison; et il nous a fait sortir de là, pour nous amener dans le pays qu'il avait promis par serment à nos pères. (Deutéronome (CP) 6)

Au temps de Jésus, c'est ce que les père disaient à leurs enfants : "NOUS (en parlant de lui-même et de son fils) étions esclaves de Pharaon .... Yahweh NOUS a fait sortir d'Egypte .... Yahwhe a opéré sous NOS YEUX des miracles ... "

Les juifs auraient célébrés ce mémorial comme un simple souvenir, le père dirai à son fils : "ILS étaient esclaves en Egypte ... Il LES a fait sortir d'Egypte .... etc .

Vous voyez bien que le mémorial de la Pâques juive, c'était plus que se souvenir d'un fait du passé auquel on n'avait pas participé. C'était ce souvenir d'un fait du passé, toujours actuel, de générations en générations.

Les évènements d'exode, d'alliance, sont autant d'évènement du présent que du passé. Leur réalité est d'être, et cet être est aussi vaste que le temps, co-extensible au temps.

C'est quand même incroyable que ce soit à moi de vous expliquer le sens profond de la pâque juive !!! Very Happy

Je comprends mieux pourquoi vous ne comprenez rien au mémorial institué par Jésus, pour nous rendre participant de sa Pâques, si pour vous le mémorial que célébraient vos pères, ce n'était qu'un souvenir !!! Very Happy

Vous ne connaissez même pas le judaïsme dont vous vous réclamez, ce qui est un comble Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3497
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Lun 29 Aoû 2016, 21:24

Petero est un meilleur juif que les juifs... Ca ne m'étonne pas, il est décidément champion du monde toutes catégories ! prière
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 01:36

petero a écrit:
Mister be a écrit:
Non Petero,vous condamnez le Christ à(re) vivre sa souffrance à perpétuité...

Je ne condamne pas le Christ à souffrir à perpétuité !!  C'est Jésus qui en s'unissant à l'humanité, communie aux souffrance de l'humanité jusqu'à ce que l'humanité soit à jamais libéré du péché et de la souffrance, c'est à dire à la fin du monde.

Tant qu'il y aura des hommes qui souffriront, Jésus souffrira avec eux, car les souffrances de son corps, sont ses souffrances.

Votre Jésus est un maso!
Mister be a écrit:
Ce n'est pas ce que disent les Ecritures...Ce genre de réflexion conduit à une maladie de la foi qu'on appelle le dolorisme!

Le dolorisme c'est recherchez la souffrance, c'est se faire souffrir. Par contre, toutes mes souffrances subies, quand je les offre à Jésus, il les prends sur Lui. Jésus l'a dit : "tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, C'EST A MOI QUE VOUS L'AUREZ FAIT. Si on me fait souffrir, c'est Jésus que l'on fait souffrir. Si on me fait du bien, c'est à Jésus qu'on fait du bien, parce que je suis l'un de sa chair, de par ma communion à sa chair.

Et s'il vous manque cette souffrance salvatrice vous la recherchez....ne riez pas j'en ai connu qui....

Mister be a écrit:
Désolé je n'ai jamais revécu l'exode mais si je suis libre aujourd'hui c'est parce que mes ancêtres l'ont vécus et je m'en souviens!

Est-ce que vous ne faites que vous souvenir de l'alliance que Dieu a passé avec vos pères ?  NON, car cela voudrait dire que vous ne vivez pas cette alliance. Quand on se souvient du débarquement de Normandie, on ne vie pas le débarquement de Normandie. Par contre, Dieu, quand il a passé l'alliance avec vos pères, il l'a passé avec vous aussi :

"14 Ce n'est point avec vous seuls que je conclus cette alliance, et que je fais ce serment; 15 mais c'est avec quiconque se tient ici aujourd'hui avec nous devant Yahweh, notre Dieu, et avec quiconque n'est pas ici avec nous en ce jour. (Deutéronome (CP) 29)

Ceux qui ne sont pas présent ce sont tous ceux qui naîtraient après et vivraient cette alliance.

Idem pour le mémorial de l'exode. Voici ce que Dieu dit :

20 Lorsque ton fils t'interrogera un jour en disant: «Qu'est-ce que ces commandements, ces lois et ces ordonnances que Yahweh, notre Dieu, vous a prescrits?» 21 tu diras à ton fils: «Nous étions esclaves de Pharaon, en Egypte, et Yahweh nous a fait sortir de l'Egypte par sa main puissante. 22 Yahweh a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges grands et terribles contre l'Egypte, contre Pharaon 23 et contre toute sa maison; et il nous a fait sortir de là, pour nous amener dans le pays qu'il avait promis par serment à nos pères.  (Deutéronome (CP) 6)

Au temps de Jésus, c'est ce que les père disaient à leurs enfants :  "NOUS (en parlant de lui-même et de son fils) étions esclaves de Pharaon ....  Yahweh NOUS a fait sortir d'Egypte ....  Yahwhe a opéré sous NOS YEUX des miracles ... "

Les juifs auraient célébrés ce mémorial comme un simple souvenir, le père dirai à son fils : "ILS étaient esclaves en Egypte ... Il LES a fait sortir d'Egypte .... etc .

Vous voyez bien que le mémorial de la Pâques juive, c'était plus que se souvenir d'un fait du passé auquel on n'avait pas participé. C'était ce souvenir d'un fait du passé, toujours actuel, de générations en générations.

Les évènements d'exode, d'alliance, sont autant d'évènement du présent que du passé. Leur réalité est d'être, et cet être est aussi vaste que le temps, co-extensible au temps.

C'est quand même incroyable que ce soit à moi de vous expliquer le sens profond de la pâque juive !!!  Very Happy

Je comprends mieux pourquoi vous ne comprenez rien au mémorial institué par Jésus, pour nous rendre participant de sa Pâques, si pour vous le mémorial que célébraient vos pères, ce n'était qu'un souvenir !!!  Very Happy

Vous ne connaissez même pas le judaïsme dont vous vous réclamez, ce qui est un comble  Very Happy

Ah Petero...je vous le redis...si on fait devoir de mémoire,c'est pour se rendre compte de la chance que nous avons d'être libre mais ce n'est certainement pas pour revivre le passé...se souvenir pour ne pas que nous revivions justement ce passé....
Le mémorial institué par Jésus va dans ce sens...si c'était comme vous le dites,je je me ferais crucifier comme les philippins...mais si Petero je connais en profondeur ma religion que vous prétendez m'enseigner...
Je ne vais pas une fois l'an jusqu'à jamais retraverser la mer rouge...subir les dix plaies d'Egypte voir les rechercher puisque ça c'est produit une fois pour toute...
Revivez ad vitam aeternam la passion du Christ...c'est le 666,6 Petero car vous êtes incapables de franchir le 6 pour l'étape suivante....mais bon si ça vous procure le sentiment de salut...je vous laisse à vos illusions!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 07:44

Mister be a écrit:
Et s'il vous manque cette souffrance salvatrice vous la recherchez....ne riez pas j'en ai connu qui....

Ce n'est pas "la souffrance qui est salvatrice" Miste be, c'est "l'amour". C'est l'amour de Jésus qui est salvateur, pas les souffrance de tous les hommes dont il s'est chargé. Le véritable chrétien il ne cherche pas à imiter Jésus qui souffre, en se faisant souffrir, il imite Jésus en aimant comme Jésus a aimé, jusqu'à porter tous nos péchés et nos maladies qui nous font souffrir.

Quand on regarde Jésus sur la croix, Mister be, on ne contemple pas ses souffrances, on contemple l'amour infini dont il a fait preuve en portant nos souffrances, ces souffrances que nous lui faisions subir.

Mister be a écrit:
Ah Petero...je vous le redis...si on fait devoir de mémoire,c'est pour se rendre compte de la chance que nous avons d'être libre mais ce n'est certainement pas pour revivre  le passé...se souvenir pour ne pas que nous revivions justement ce passé....

Donc, si vous vous souvenez de l'alliance passé par Dieu avec Moïse et de l'aide que Dieu a apporté à Moïse et son peuple, grâce à cette alliance, aide qu'il leur a apporté tout au long de l'exode, c'est pour ne pas que vous reviviez l'alliance  Shocked

Vous ne voulez pas revivre la libération dont vous faites mémoire   Shocked

C'est au contraire pour ne pas oublier cette alliance et l'aide que Dieu a apporté au peuple, en lui envoyant Moïse qui le libérera, que Dieu vous a demandé de vous en souvenir, car cette alliance il est toujours actuelle, elle est pour vous aussi.

En faisant mémoire de cet évènement, comme vous le faites, pour ne pas revivre cet évènement, vous êtes entrain de nous dire que vous rejeter cette alliance et l'aide que Dieu dans cet évènement, a apporté à son peuple  Shocked

Vous voyez bien que vous n'avez rien compris au mémorial que célébraient les juifs, si pour vous, célébrer ce mémorial c'est rejeté cette alliance qui vous a libéré et vous a rendu libre, et vous maintenait dans la liberté.

Eh bien célébrez le mémorial de Jésus, c'est se souvenir que c'est aujourd'hui encore que Jésus nous libère du Prince de ce monde, qu'il nous conduit jusque dans son Royaume en nous donnant sa chair à manger, pour que nous vivions par lui. La Pâques de Jésus, son retour vers les Père, ce n'est pas qu'un évènement du passé, c'est un évènement qui est actuel, car aujourd'hui encore Jésus libère les hommes de l'esclavage du Prince de ce monde, et il les libérera juqu'à la fin des temps, tant qu'il y aura des hommes à libérer de cet esclavage.

C'est pour nous qui vivons aujourd'hui, dans ce monde et qui sommes prisonniers du Prince de ce monde et du péché dans lequel il nous retient prisonnier, que Jésus se rend présent, le dimanche, nous nourrissant avec sa Parole et son Pain de Vie, en renouvellant en nous le don qu'il nous fait de son Esprit.

Mister be a écrit:
Le mémorial institué par Jésus va dans ce sens...si c'était comme vous le ditesje je me ferais crucifier comme les philippins...mais si Petero je connais en profondeur ma religion que vous prétendez m'enseigner...

Vous la connaisses si bien, que vous vous souvenez de l'aide que Dieu a apporté à votre peuple, pour ne pas à revivre le passé, c'est à dire pour ne  pas avoir besoin de cette alliance, de cette aide  Very Happy

Mister be a écrit:
Je ne vais pas une fois l'an jusqu'à jamais retraverser la mer rouge...subir les dix plaies d'Egypte voir les rechercher puisque ça c'est produit une fois pour toute...

Il ne s'agit pas, une fois l'an de revivre cet évènement, il s'agit de s'en souvenir comme un évènement qui est encore d'actualité, car l'alliance avec Dieu vous la vivez encore, l'aide que Dieu vous apporte, vous en profitez.

Quand nous faisons mémoire de la Pâques de Jésus, nous nous souvenons que la Pâques de Jésus, nous la vivons avec Lui. Jésus ne s'en est pas retourné vers le Père, tout seul en nous laissant prisonnier du Prince de ce monde. Jésus nous fait passer par sa mort et sa résurrection avec Lui, nous partageons sa Pâques, nous vivons son alliance nouvelle.

Nous ne nous souvenons pas pour ne pas revivre la Pâques de Jésus, comme vous vous souvenez pour ne pas revivre la pâque que vos pères on vécu, nous nous souvenons au contraire de cette Pâques pour la vivre avec Lui, pour être avec Lui quand il meurt et ressuscite et s'en retourne auprès de son Père.

Mister be a écrit:
[color=#0000ff]Revivez ad vitam aeternam la passion du Christ...c'est le 666,6 Petero car vous êtes incapables de franchir le 6 pour l'étape suivante....mais bon si ça vous procure le sentiment de salut...je vous laisse à vos illusions!
[/quote]


NON, ce n'est pas la passion du Christ que nous revivons, c'est son retour vers son père, à travers la passion, la mort et la résurrection que nous sommes entrain de vivre, en nous unissant à sa chair à son corps, le Nouvel Arche dans lequel il nous ramène dans le royaume de Dieu.


Dernière édition par petero le Mar 30 Aoû 2016, 09:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 08:47

petero a écrit:
Je ne condamne pas le Christ à souffrir à perpétuité !!  C'est Jésus qui en s'unissant à l'humanité, communie aux souffrance de l'humanité jusqu'à ce que l'humanité soit à jamais libéré du péché et de la souffrance, c'est à dire à la fin du monde.

Tant qu'il y aura des hommes qui souffriront, Jésus souffrira avec eux, car les souffrances de son corps, sont ses souffrances.

C'est pourtant bien ce que vous dites, au-delà des contradictions.
La manière dont vous exposez la chose est de l'ordre du dolorisme et du sentimentalisme, et garde le croyant dans la culpabilité perpétuelle, au lieu de le voir dans l'espérance, mettant au monde péniblement le Christ-Germe.

Il faut voir les choses DE l'intérieur, la dimension spirituelle est en nous et non pas à l'extérieur qui n'est qu'une figure, qu'une manifestation visible des choses invisibles.
C'est le Germe-Christ en nous et dans le monde, qui souffre de ne pouvoir naître.
Mais, à cause de l'attachement aux choses de ce monde, nous fermons la porte à sa naissance, qui est le chemin étroit, la nuit de la grotte...
Vous mettez l'accent sur la souffrance éternelle de Jésus, mais la souffrance AVEC le Christ n'est plus une souffrance, du moins n'est plus la souffrance aveugle qui résulte de l'ignorance de Dieu.


Paul a écrit:
Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Eglise. (Col. 1,24)
Chacun de nous doit "accoucher" du Christ et c'est douloureux.


Citation :

Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement.
Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi,

Jean a écrit:

16, 20En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie.
21La femme, lorsqu'elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue; mais, lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde.
22Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre coeur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie.



Luc a écrit:
Il était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
28Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants


Les "Filles de Jérusalem" c'est à dire l'Epouse ne peut plus mettre au monde des Fils de Dieu, mais seulement des fils du monde.
et donc :

Luc 23:29
Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité!



.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 09:40

J&B a écrit:
C'est pourtant bien ce que vous dites, au-delà des contradictions.
La manière dont vous exposez la chose est de l'ordre du dolorisme et du sentimentalisme, et garde le croyant dans la culpabilité perpétuelle, au lieu de le voir dans l'espérance, mettant au monde péniblement le Christ-Germe.

Et pourquoi voulez-vous qu'on reste dans la culpabilité !!! Quel culpabilité ? Ce n'est quand même pas notre faute si Jésus a voulu porter tous nos péchés, pour nous en libérer !!! Au contraire, de savoir que Jésus me rejoint dans mes souffrances, pour me soulager en les portant avec moi, cela ne me culpabilise pas, cela me mets dans la confiance et la reconnaissance. Je suis heureux que Jésus ne soit pas repartis vers son Père en m'oubliant, moi qui allait naître 2000 ans après lui, et souffrir. Je suis heureux d'aller vers Jésus avec mes péchés pour qu'il m'en libère, d'aller avec mes blessures pour qu'il me guérisse, aller avec mes souffrances pour qu'ils les soulagent en les portant avec moi. Very Happy

La Passion de Jésus, elle a commencée il y a 2000 ans et depuis elle se poursuit, car son agonie sur la croix, c'est celle qu'il vit avec tous les hommes de tous les temps qui souffrent du mal que leur font les autres, du mal que le diable par ces autres, leurs font.

J&B a écrit:
Vous mettez l'accent sur la souffrance éternelle de Jésus, mais la souffrance AVEC le Christ n'est plus une souffrance, du moins n'est plus la souffrance aveugle qui résulte de l'ignorance de Dieu.

Mais de quelle souffrance éternelle vous parlez ? Moi je vous parle de la souffrance de l'humanité que Jésus est venu partager et que sa passion manifeste. Jésus qui souffrait sur la croix, c'était nous tous qui souffrons dans notre humanité devenu l'humanité du Fils de Dieu.

J&B a écrit:
Paul a écrit:
Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Eglise. (Col. 1,24)
Chacun de nous doit "accoucher" du Christ et c'est douloureux.

Et pourquoi voulez-vous accouchez du Christ ? Vous n'êtes pas la mère du Christ à ce que je sache :mdr: C'est le Christ qui sur la croix, était dans les douleurs de l'accouchement, de notre accouchement au Ciel. Very Happy le Christ unis à l'humanité nouvelle qu'il a épousé. C'est son corps, l'Eglise, qui sur la croix, est dans les douleurs de l'accouchement, pour nous faire naître à la Vie Nouvelle des enfants de Dieu.

J&B a écrit:
Citation :
Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi,

C'est bien ce que je viens de vous expliquer.

J&B a écrit:
Jean a écrit:

16, 20En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie.
21La femme, lorsqu'elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue; mais, lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde.
22Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre coeur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie.

C'est après les 3 jours où il a souffert la passion et est descendu aux enfers que les Apôtres à la vue de Jésus ressuscité, se sont réjouis, figurant la joie que nous éprouverons tous, quand Jésus aura fini de tous nous enfanter et qu'il se montrera à nous, à la fin du monde.

J&B a écrit:
Luc a écrit:
]Il était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. 28Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants

Les "Filles de Jérusalem" c'est à dire l'Epouse ne peut plus mettre au monde des Fils de Dieu, mais seulement des fils du monde.
et donc :
Luc 23:29
Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité!

C'est l'Eglise de Jésus qui depuis 2000 ans, son épouse qu'il porte lui-même en Lui depuis 2000 ans qui le fait souffrir, à cause de ses péchés, de ses souffrances, car tout ce qui est à l'épouse est à l'époux.



.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 10:45

petero a écrit:
Et pourquoi voulez-vous accouchez du Christ ? Vous n'êtes pas la mère du Christ à ce que je sache  :mdr:  C'est le Christ qui sur la croix, était dans les douleurs de l'accouchement, de notre accouchement au Ciel. Very Happy le Christ unis à l'humanité nouvelle qu'il a épousé. C'est son corps, l'Eglise, qui sur la croix, est dans les douleurs de l'accouchement, pour nous faire naître à la Vie Nouvelle des enfants de Dieu.

Il faut donc aller jusqu'au bout du raisonnement :
Nous sommes tous Marie qui donnons naissance au Christ, Royaume des cieux en nous.
Marie est le prototype de ce que nous avons à être.
L'humanité est féminine par rapport à Dieu.
Marie représente l'Eglise et l'Eglise est l'Epouse, elle donc aussi Mère, et elle met au monde des Fils de Dieu et non des fils des hommes/femmes (humanité animale)

Elle met au monde le Fils, le Premier et le Dernier (qui contient toute l'humanité)
Jean, le disciple bien-aimé fut le deuxième après Jésus de ces Fils, lorsqu'à la Croix, il dit à Jean : Voici ta Mère et à la Mère : Voici ton Fils.



L'Esprit (qui est en nous) n'a pas qu'une seule manière de s'exprimer :

Paul a écrit:
Frères, les dons de la grâce sont variés, mais c’est toujours le même Esprit. Les fonctions dans l’Église sont variées, mais c’est toujours le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c’est partout le même Dieu qui agit en tous.
Chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous: à celui-ci est donné, grâce à l’Esprit, le langage de la sagesse de Dieu; à un autre, toujours par l’Esprit, le langage de la connaissance de Dieu; un autre reçoit, dans l’Esprit, le don de la foi; un autre encore, des pouvoirs de guérison dans l’unique Esprit; un autre peut faire des miracles, un autre est un prophète, un autre sait reconnaître ce qui vient vraiment de l’Esprit; l’un reçoit le don de dire toutes sortes de paroles mystérieuses, l’autre le don de les interpréter.
Mais celui qui agit en tout cela, c’est le même et unique Esprit: il distribue ses dons à chacun, selon sa volonté.


Vous essayez de joindre des vérités entre elles, au prix d'acrobaties mentales improbables.
De même que l'élite ecclésiale qui se construit un système théologique compliqué et la masse des fidèles qui essaie de nager comme il peut...
L'Esprit est Souffle et Mouvement, il n'est pas enfermé dans des flacons de cristal, qui font joli sur la commode....Il en est en nous.
Comment voulez-vous vous faire comprendre des non-catholiques si vous restez dans un langage cristallisé, immaculé et hermétique ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 10:51

petero a écrit:
Le véritable chrétien il ne cherche pas à imiter Jésus qui souffre, en se faisant souffrir, il imite Jésus en aimant comme Jésus a aimé

Il l'imite en aimant ses ennemis jusque dans la souffrance, ce n'est pas aimer la souffrance, c'est aimer même dans la souffrance.

petero a écrit:
célébrez le mémorial de Jésus, c'est se souvenir que c'est aujourd'hui encore que Jésus nous libère du Prince de ce monde, qu'il nous conduit jusque dans son Royaume en nous donnant sa chair à manger, pour que nous vivions par lui.

Et cela va au-delà même du simple "souvenir" ou de l'eucharistie, c'est une réalité : lorsque, dans la souffrance, j'offre celles-ci à Jésus comme participation "à ce qui manque" comme le dit St Paul, je mange la chair de Jésus, je vis ce qu'Il a vécu, je participe. Et Jésus vient porter cette croix avec moi, Il me donne la force de supporter cette épreuve, en faisant cela je me "conforme" au Christ, je "deviens" le Christ.

Citation :
En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie.


Est-ce que cela veut dire qu'il faut aimer sa souffrance ou pire la rechercher (dolorisme) ? Non, il faut supporter en offrant, en priant pour ses ennemis, et une aide surnaturelle est donnée qui participe à la sanctification de l'être (à terme). C'est en cela que "La Pâques de Jésus, son retour vers les Père, ce n'est pas qu'un évènement du passé, c'est un évènement qui est actuel, car aujourd'hui encore Jésus libère les hommes de l'esclavage du Prince de ce monde" soit par "association active" (partager sa Pâques dans ce que nous vivons de souffrances) soit en "nous nourrissant avec sa Parole et son Pain de Vie, en renouvellant en nous le don qu'il nous fait de son Esprit" (partager sa Pâques dans l'eucharistie).

petero a écrit:
ce n'est pas la passion du Christ que nous revivons, c'est son retour vers son père, à travers la passion, la mort et la résurrection que nous sommes en train de vivre, en nous unissant à sa chair à son corps, le Nouvel Arche dans lequel il nous ramène dans le royaume de Dieu.

Tout à fait.. c'est notre propre Pâques, notre agir qui se conforme à celui du Christ.

J&B a écrit:
Il faut voir les choses DE l'intérieur, la dimension spirituelle est en nous et non pas à l'extérieur qui n'est qu'une figure, qu'une manifestation visible des choses invisibles.

Oui, c'est vrai. Mais, il n'y a pas à opposer les deux : l'eucharistie est un fil conducteur (qui montre ce que l'on doit faire : manger le corps du Christ et boire son sang, vivre sa propre passion à son image) et elle nourrit l'être au moyen de l'hostie et la transsubstantiation ET il y a aussi une autre manière qui consiste à faire éclore ce que vous appelez le "Germe-Christ" en nous en nous conformant à ce que le Christ a fait : souffrir (lorsque nous subissons quelque chose de terrible, il n'est donc pas question de chercher à souffrir mais de supporter ce que l'on subit) en aimant ses ennemis (en priant pour eux le Père de leur pardonner car ils ne savent pas ce qu'ils font). C'est aimer dans la souffrance, c'est espérer contre toute espérance ainsi "la souffrance AVEC le Christ n'est plus une souffrance, du moins n'est plus la souffrance aveugle qui résulte de l'ignorance de Dieu".

J&B a écrit:
Paul a écrit:
Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Eglise. (Col. 1,24)

Chacun de nous doit "accoucher" du Christ et c'est douloureux.

Oui, tout à fait ! Mais ce n'est pas du Christ que j'accouche, mais de moi-Christ et là je deviens enfant du Père.

Dans cet échange, on oppose la liturgie et ses effets à la mystique et son vécu. Pour moi, il n'y a pas à opposer les deux. L'eucharistie n'est pas qu'un simple "mémorial" d'une chose qui a été vécue et n'est plus actuelle et la mystique, qui mène à une conformité au Christ, n'est pas un dolorisme sentimentaleux gnan-gnan (pour reprendre un terme d'Arnaud qui me fait sourire à chaque fois que je l'entends Very Happy ). Les deux nourrissent et visent à la même chose : se détacher de soi pour laisser éclore en moi le Christ qui donne vie, nouvelle vie, vie de l'Esprit, vie dans le Royaume de Dieu (qui peut se vivre ici et maintenant).

J'en termine en disant que l'eucharistie n'est pas la seule voie, sinon je n'aurais pas vécu ce que j'ai vécu en étant en dehors de l'Eglise donc sans vivre de la chair et du sang du Christ au moyen de l'hostie, mais que la voie mystique est une autre voie qui mène au Christ (qu'on ne peut pas vivre sans conformité à Lui, sans croire en Lui, sans être convaincu qu'Il est le Chemin, la Vérité, et la Vie).

Vous pouvez jeter des pierres, vous ne m'atteindrez pas, je suis derrière mon écran What a Face :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 10:54

J&B a écrit:
Nous sommes tous Marie qui donnons naissance au Christ, Royaume des cieux en nous.
Marie est le prototype de ce que nous avons à être.

Ah ben ça j'aime bien.. oui, c'est vrai Smile

J&B a écrit:
L'Esprit est Souffle et Mouvement, il n'est pas enfermé dans des flacons de cristal, qui font joli sur la commode....Il en est en nous.

Oui, Il donne vie et m'engendre tel une respiration, dans un aller-retour du Père à moi, comme une respiration ou les battements du coeur. A chaque instant, il m'engendre comme enfant de Dieu I love you
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 11:00

Citation :
Oui, tout à fait ! Mais ce n'est pas du Christ que j'accouche, mais de moi-Christ et là je deviens enfant du Père.

Très bien dit ! Smile

Je n'oppose pas la liturgie terrestre à la vie céleste, l'une est le fil d'Ariane de l'autre.
Mais plutôt un langage cristallisé (pas d'autre mots) qui essaie de parler de l'Esprit qui est Mouvement.

Citation :
J'en termine en disant que l'eucharistie n'est pas la seule voie, sinon je n'aurais pas vécu ce que j'ai vécu en étant en dehors de l'Eglise donc sans vivre de la chair et du sang du Christ au moyen de l'hostie, mais que la voie mystique est une autre voie qui mène au Christ (qu'on ne peut pas vivre sans conformité à Lui, sans croire en Lui, sans être convaincu qu'Il est le Chemin, la Vérité, et la Vie).

idem pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 11:01

Les femmes comprennent mieux, parce qu'elle accouchent Smile

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 11:32

J&B a écrit:
Je n'oppose pas la liturgie terrestre à la vie céleste, l'une est le fil d'Ariane de l'autre.
Mais plutôt un langage cristallisé (pas d'autre mots) qui essaie de parler de l'Esprit qui est Mouvement.

C'est ça, c'est un fil d'Ariane (d'ailleurs je compare souvent le parcours du Christ au nôtre, nous devons faire ce qu'Il nous a montré et dit de faire, comme un fil d'or à suivre) qui nous mène de l'obscurité à la lumière, qui nous guide dans les ténèbres vers la sortie  I love you


J&B a écrit:
Les femmes comprennent mieux, parce qu'elle accouchent Smile

Et, au risque de choquer encore, parce qu'il y a .. un véritable accouchement de soi à l'issue (en tous cas, c'est ce que j'ai vécu). Et là, après, cette nouvelle naissance, dans l'Esprit. Une vie nouvelle, où chaque chose est vécue comme nouvelle (la première fois qu'on voit un rayon de soleil et l'émerveillement qui va avec; la première fois qu'on sent le vent sur ses joues et l'émerveillement, etc..). C'est une expérience indescriptible mais d'une beauté.. et les Paroles du Christ qui résonnent dans l'âme "je ferai chaque chose nouvelle", "celui qui ne naît de nouveau ne pourra pas voir le Royaume de Dieu", "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui"; "l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit".
Tout est vrai ! Ce n'est pas une "idée", une "vue de l'esprit humain", c'est VRAI Very Happy

Et je loue le Seigneur tous les jours, le Père qui m'a donné vie, Celui qui, il y a 15 ans, est venu me dire "Je te connais mieux que toi-même" et que j'ai suivi par la suite en désirant me conformer à Lui, en en faisant ma référence. Dans les joies je Le remerciais, dans les peines je me confiais à Lui, dans les épreuves je prenais modèle sur Lui, dans la nuit obscure j'ai espéré en Lui contre toute espérance. Chaque fois que j'en parle, tout mon être est une vague d'amour vers le Père I love you
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 15:33

J&B a écrit:
Il faut donc aller jusqu'au bout du raisonnement :
Nous sommes tous Marie qui donnons naissance au Christ, Royaume des cieux en nous.

Eh bien allons justement au bout du raisonnement. Quand Jésus est sur la croix et qu'il se tourne vers Marie, est-ce qu'il lui dit en lui présentant Jean : "Femme, voici ma mère" ? Very Happy Et est-ce qu'il dit à Jean en lui présentant Marie : "Jean "te voilà", ou "voilà ta sœur" ? NON

Jésus nous présente Marie comme étant "notre mère", et nous présente à Marie comme étant son fils. Depuis quand nous sommes des fils qui avec Marie donnons naissance au Christ ? C'est plutôt Marie qui est une mère qui nous donne naissance, avec son Fils, en son Fils.

J&B a écrit:
Marie est le prototype de ce que nous avons à être.

Et depuis quand nous sommes appelés à être des mères de Jésus ? Very Happy

Nous sommes appelés à être des fils de Marie, avec Jésus. Quand Jésus dit à Marie à propos de Jean (qui représentait le disciple que nous sommes), "femme, voici ton fils", il révèle à Marie que son Fils qu'elle va perdre, elle va le retrouver en nous, car c'est en nous que Jésus se sème pour ressusciter en nous, à l'image du grain de blé qui meurt et qu'on retrouve dans les dizaines e grains de blé qui font parti de l'épi né à partir de Lui (l'épi qui est l'Eglise).
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 15:45

Métanoia a écrit:
Oui, Il donne vie et m'engendre tel une respiration, dans un aller-retour du Père à moi, comme une respiration ou les battements du coeur. A chaque instant, il m'engendre comme enfant de Dieu I love you

Donc si c'est l'Esprit Saint qui vous engendre, ce n'est pas vous qui vous accouchez, c'est l'Eglise, le sein de l'épouse de Jésus. Very Happy dans lequel l'Esprit Saint vous engendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 16:32

petero a écrit:
Métanoia a écrit:
Oui, Il donne vie et m'engendre tel une respiration, dans un aller-retour du Père à moi, comme une respiration ou les battements du coeur. A chaque instant, il m'engendre comme enfant de Dieu I love you

Donc si c'est l'Esprit Saint qui vous engendre, ce n'est pas vous qui vous accouchez, c'est l'Eglise, le sein de l'épouse de Jésus. Very Happy  dans lequel l'Esprit Saint vous engendre.

Je veux bien ne pas tout comprendre à ce que je vis Petero Very Happy

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 16:56

Métanoia a écrit:
J&B a écrit:
Je n'oppose pas la liturgie terrestre à la vie céleste, l'une est le fil d'Ariane de l'autre.
Mais plutôt un langage cristallisé (pas d'autre mots) qui essaie de parler de l'Esprit qui est Mouvement.

C'est ça, c'est un fil d'Ariane (d'ailleurs je compare souvent le parcours du Christ au nôtre, nous devons faire ce qu'Il nous a montré et dit de faire, comme un fil d'or à suivre) qui nous mène de l'obscurité à la lumière, qui nous guide dans les ténèbres vers la sortie  I love you


J&B a écrit:
Les femmes comprennent mieux, parce qu'elle accouchent Smile

Et, au risque de choquer encore, parce qu'il y a .. un véritable accouchement de soi à l'issue (en tous cas, c'est ce que j'ai vécu). Et là, après, cette nouvelle naissance, dans l'Esprit. Une vie nouvelle, où chaque chose est vécue comme nouvelle (la première fois qu'on voit un rayon de soleil et l'émerveillement qui va avec; la première fois qu'on sent le vent sur ses joues et l'émerveillement, etc..). C'est une expérience indescriptible mais d'une beauté.. et les Paroles du Christ qui résonnent dans l'âme "je ferai chaque chose nouvelle", "celui qui ne naît de nouveau ne pourra pas voir le Royaume de Dieu", "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui"; "l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit".
Tout est vrai ! Ce n'est pas une "idée", une "vue de l'esprit humain", c'est VRAI Very Happy

Et je loue le Seigneur tous les jours, le Père qui m'a donné vie, Celui qui, il y a 15 ans, est venu me dire "Je te connais mieux que toi-même" et que j'ai suivi par la suite en désirant me conformer à Lui, en en faisant ma référence. Dans les joies je Le remerciais, dans les peines je me confiais à Lui, dans les épreuves je prenais modèle sur Lui, dans la nuit obscure j'ai espéré en Lui contre toute espérance. Chaque fois que j'en parle, tout mon être est une vague d'amour vers le Père I love you

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 16:59

petero a écrit:
Métanoia a écrit:
Oui, Il donne vie et m'engendre tel une respiration, dans un aller-retour du Père à moi, comme une respiration ou les battements du coeur. A chaque instant, il m'engendre comme enfant de Dieu I love you

Donc si c'est l'Esprit Saint qui vous engendre, ce n'est pas vous qui vous accouchez, c'est l'Eglise, le sein de l'épouse de Jésus. Very Happy  dans lequel l'Esprit Saint vous engendre.

Tiens l'Esprit Saint est l'Eglise qui accouche des êtres nouveaux qui est le sein de l'épouse de Jésus... Question
Faites-moi un schéma avec des Arrow Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:17

Dieu -> Jésus envoie l'Esprit-Saint qui engendre -> Eglise protège et accouche le chrétien -> Jésus nourrit le chrétien par sa propre chair glorieuse et son sang glorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:20

Là on voit bien que sans l'Eglise, ya fausse couche et mort du chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:22

Merci Olivier...je ne conçoit pas le schéma ainsi mais bon,ne soyons pas grognon!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:24

Olivier2 a écrit:
Là on voit bien que sans l'Eglise, ya fausse couche et mort du chrétien.

Il ne peut y avoir de Chrétien sans Eglise...ce serait un non sens puisque le Chrétien est l'Eglise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:32

Mister be a écrit:
Olivier2 a écrit:
Là on voit bien que sans l'Eglise, ya fausse couche et mort du chrétien.

Il ne peut y avoir de Chrétien sans Eglise...ce serait un non sens puisque le Chrétien est l'Eglise

!!!
Quoi?
Et comment cela? C'est pourtant impossible de réduire l'Eglise à l'individu!
Paul nous explique que nous sommes membres de l'Eglise, donc une petite partie, pas le tout.
Autrement c'est se prendre pour Dieu-le-Fils, pour Jésus en Personne...oups!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9457
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:38

petero a écrit:
Thor a écrit:
La sainte cène faite ceci en mémoire de moi (mémoire souvenir de moi),

C'est ce que pense nos frères et sœurs protestants, ainsi que nos frères et sœurs juifs messianiques protestants Very Happy

Ils n'ont pas encore compris ou ils ne veulent pas comprendre qu'un "mémorial" dans la Bible, ce n'est pas "un simple souvenir", comme on se souvient par exemple du débarquement de normandie, en reproduisant ce débarquement en souvenir du vrai débarquement.

Ce n'est pas cela un mémorial dans la Bible, c'est plus que ce souvenir, c'est revivre cet évènement, c'est y participer à postérieuri, de manière symbolique. Quand Dieu a demandé aux hébreux de faire mémoire du salut qu'il était venu leur apporter et qui n'était qu'une figure du salut éternel qu'il viendrait par Jésus leur apporter, il leur a demandé de se souvenir de génération en génération, comme si cet évènement chaque génération était appelé à le vivre à y participer. Les juifs célébraient la Pâques, non pas comme un évènement du passé dont il se souvenait, mais comme un évènement du présent auquel il participaient.

De fait, ce dont Jésus a invité ses Apôtres à faire mémoire, ce n'est pas uniquement faire mémoire du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres, qui n'est pas d'ailleurs un repas d'adieux. Les protestants font mémoire de ce repas, comme si c'était un modèle de repas fraternel que Jésus leur avait laissé ; comme si Jésus leur avait montré comment vivre en frères, en s'asseyant à la même table pour partager un bon repas.

NON, le mémorial institué par Jésus ce n'est pas le souvenir du repas fraternel que Jésus a pris avec ses Apôtres.

Le mémorial institué par Jésus, il nous renvoie à sa Pâques, à cette Pâque qu'il allait vivre et faire vivre à tous ses disciples, à tous ceux qui accepteraient de le suivre jusqu'à communier à sa chair et à son sang, jusqu'à ne faire qu'un seul corps avec Lui, pour vivre sa Pâques avec Lui.

Jésus a donné sa chair à manger pour nous faire demeurer en lui, habiter en lui, pour que nous participions à la Pâques Nouvelle qu'il était venu nous faire vivre avec Lui. ¨Jésus est le Nouveau Moïse, le Véritable Sauveur.

Alors que Dieu avait envoyé Moïse pour faire sortir son peuple d'Egypte et le conduire en terre promise, il a envoyé Jésus, son Fils, qu'il a fait sortir de son Royaume, le Ciel, pour nous faire sortir du monde et nous conduire au Ciel. Et pour cela, Dieu a construit à son Fils, une arche, son corps conçu dans le sein de Marie, son corps dans lequel il nous fait entrer pour nous ramener avec Lui dans le Ciel.

Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre !!!

Célébrer l'Eucharistie, c'est communier à la chair de Jésus pour pouvoir demeurer dans la chaire de Jésus, dans son corps, ce corps avec lequel il a traversé la mort pour nous ramener avec Lui dans le Ciel. La cène, c'est l'Eucharistie, c'est être rendu participant de la chair de Jésus, non seulement pour recevoir sa Vie, mais aussi pour vivre son retour vers le Père avec Lui, dans sa chair, cette chair avec laquelle il s'en est retourné chez son Père.

C'est à côté de cette œuvre accomplit par Jésus que nos frères et sœurs protestants et juifs messianiques protestants passent, en accueillant le repas pascal de Jésus comme le simple souvenir d'un repas fraternel. Voilà pourquoi nos frères et sœurs protestants sont des personnes qui croient en Jésus sans vivre en Lui, parce qu'il ne participent pas à l'Eucharistie, l'œuvre accomplit par Jésus pour que nous ayons la Vie éternelle en nous et entrions avec Lui dans son Royaume.

La confession d'Augsbourg, "concile" protestant, affirme la présence réelle eucharistique, à son article.X. Néanmoins, parce que nous ne reconnaissons la présence réelle qu'à l'instant de la manducation sacramentelle, alors il est impossible de théoriser ce miracle, selon la transsubstantiation, par absence de quantité, le temps. En effet, le Christ a dit: "prenez, mangez, buvez, ceci est mon corps, mon sang", de sorte que ce n'est que lors de la réception sacramentelle que la présence réelle se réalise. Ainsi, cette présence s'abolit en s'affirmant. En résumé, nous confessons la présence réelle mais sans consécrationnisme, il n'y a pas de " Fête-Dieu" chez nous ni d'ostensoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:53

Olivier2 a écrit:
Mister be a écrit:
Olivier2 a écrit:
Là on voit bien que sans l'Eglise, ya fausse couche et mort du chrétien.

Il ne peut y avoir de Chrétien sans Eglise...ce serait un non sens puisque le Chrétien est l'Eglise

!!!
Quoi?
Et comment cela? C'est pourtant impossible de réduire l'Eglise à l'individu!
Paul nous explique que nous sommes membres de l'Eglise, donc une petite partie, pas le tout.
Autrement c'est se prendre pour Dieu-le-Fils, pour Jésus en Personne...oups!

L'Eglise est l'ensemble des croyants soit des Chrétiens...certes pas une institution humaine!

L'individu peut être l'Eglise si Jésus vit en lui comme il est le temple de l'Esprit Saint...
Oui nous sommes une partie de l'Eglise par les fonctions différentes...
En tant que juif messianique je n'ai pas la même fonction dans le plan de D.ieu que le gentil messianique mais nous sommes tous les deux sur le même plan d'égalité...
Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps
Arnaud parle de cœur kénose qui est un dépouillement pour accueillir le Christ en nous puisque nous sommes morts à nous-mêmes pour que lui vive...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 17:59

Mister be a écrit:
L'individu peut être l'Eglise si Jésus vit en lui comme il est le temple de l'Esprit Saint...
...

Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps
Arnaud parle de cœur kénose qui est un dépouillement pour accueillir le Christ en nous puisque nous sommes morts à nous-mêmes pour que lui vive...

thumleft

Après, l'Eglise est aussi l'ensemble des chrétiens donc, on en fait partie aussi et la sanctification des uns, par le Corps mystique du Christ, sanctifie les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 18:52

Métanoia a écrit:
Mister be a écrit:
L'individu peut être l'Eglise si Jésus vit en lui comme il est le temple de l'Esprit Saint...
...

Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps
Arnaud parle de cœur kénose qui est un dépouillement pour accueillir le Christ en nous puisque nous sommes morts à nous-mêmes pour que lui vive...

thumleft

Après, l'Eglise est aussi l'ensemble des chrétiens donc, on en fait partie aussi et la sanctification des uns, par le Corps mystique du Christ, sanctifie les autres.

Non, Petero a déjà expliqué comment Jésus vient vivre en nous et par quel moyen, l'Eucharisitie et non par magie-protestante, références biblistes à l'appui chez saint Jean.

Donc pour s'unir au Corps mystique, la bonne volonté ou bonne intention ne suffisent pas, il faut accueillir la volonté divine en accueillant Jésus en Personne présent en son Eucharistie.
Ca n'est pas l'Eucharistie romaine mais Celle du Seigneur tout-puissant et qui aime l'ordre dans les choses qu'Il a lui-même établies souverainement et autoritairement-amoureusement.
Ainsi l'imposture des faux chrétiens non-catholiques qui se dispensent des sacrements du salut et de la Vie, est manifeste.
Je suis frustré de voir les protestants s'imaginer être chrétiens sans avoir reçu la vie divine par l'Eucharistie, sans avoir le pouvoir de les convertir illico.
C'est Dieu, et notamment le Père qui attire vers Jésus-Christ, c'est le grand mystère de la foi, le mysterium fidei que Jésus exprima le Jeudi saint et durant tout le triduum Pascal, la Paque intégrale quoi, depuis jeudi-saint jusqu'au dimanche de la Résurrection.

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 18:55

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Métanoia a écrit:
Oui, Il donne vie et m'engendre tel une respiration, dans un aller-retour du Père à moi, comme une respiration ou les battements du coeur. A chaque instant, il m'engendre comme enfant de Dieu I love you

Donc si c'est l'Esprit Saint qui vous engendre, ce n'est pas vous qui vous accouchez, c'est l'Eglise, le sein de l'épouse de Jésus. Very Happy  dans lequel l'Esprit Saint vous engendre.

Tiens l'Esprit Saint est l'Eglise qui accouche des êtres nouveaux qui est le sein de l'épouse de Jésus... Question
Faites-moi un schéma avec des Arrow Shocked

Qui vous a engendré dans le sein de votre mère ? Votre père.

Qui vous a mis au monde ? Votre mère.

C'est Jésus qui avec la puissance de son Esprit, nous engendre dans son sein qui n'est autre que son Eglise, l'humanité qu'il épouse. Et c'est cette même Eglise, l'Epouse, qui ne fait qu'Un seul Être avec l'Epoux, qui au Ciel vous accouche dans le Royaume.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:41

Olivier2 a écrit:
Non, Petero a déjà expliqué comment Jésus vient vivre en nous et par quel moyen, l'Eucharisitie et non par magie-protestante,  références biblistes à l'appui chez saint Jean.

Donc pour s'unir au Corps mystique, la bonne volonté ou bonne intention ne suffisent pas, il faut accueillir la volonté divine en accueillant Jésus en Personne présent en son Eucharistie.
Ca n'est pas l'Eucharistie romaine mais Celle du Seigneur tout-puissant et qui aime l'ordre dans les choses qu'Il a lui-même établies souverainement et autoritairement-amoureusement.
Ainsi l'imposture des faux chrétiens non-catholiques qui se dispensent des sacrements du salut et de la Vie, est manifeste.
Je suis frustré de voir les protestants s'imaginer être chrétiens sans avoir reçu la vie divine par l'Eucharistie, sans avoir le pouvoir de les convertir illico.
C'est Dieu, et notamment le Père qui attire vers Jésus-Christ, c'est le grand mystère de la foi, le mysterium fidei que Jésus exprima le Jeudi saint et durant tout le triduum Pascal, la Paque intégrale quoi, depuis jeudi-saint jusqu'au dimanche de la Résurrection.


"Et cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ, mais bien pour tous les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal." Gaudium et spes

Donc, je ne dis pas que l'eucharistie n'est pas le moyen par lequel Dieu donne son Corps, vivifie l'âme et le fait entrer dans son mystère pascal, je dis que ce n'est pas l'unique moyen qu'Il a de le faire (et même si c'est le Christ qui a institué l'eucharistie).

Et je suis totalement d'accord avec vous, la bonne volonté ne suffit pas, il faut s'associer au Christ, Lui faire offrande de soi (de ses souffrances, de ses douleurs, etc.. de sa vie même).

"ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, eux aussi peuvent arriver au salut éternel. À ceux-là mêmes qui, sans faute de leur part, ne sont pas encore parvenus à une connaissance expresse de Dieu, mais travaillent, non sans la grâce divine, à avoir une vie droite, la divine Providence ne refuse pas les secours nécessaires à leur salut" Lumen gentium.

Et heureusement d'ailleurs que le Seigneur ne refuse pas Ses Grâces, sinon.. je serai perdue si je m'étais cantonnée à rester sur les premières condamnations ecclésiales de ma vie (non baptisée, divorcée deux fois +... autres). Mais j'ai décidé de continuer à mettre ma confiance totale dans Jésus-Christ, de mettre ma vie dans Ses mains, et Il m'a accompagnée dans ce douloureux chemin  I love you

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:43

petero a écrit:
Et depuis quand nous sommes appelés à être des mères de Jésus ?


On lui dit: Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit: Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.(Luc 8,21)


Marie représente l'âme engendrée par l'Esprit-Saint, et c'est elle qui met au monde le Christ. Et pour ce faire, elle doit être vierge, ne pas épouser le monde, ni participer à ses oeuvres, ni à son idolâtrie, puisque, nous dit Jésus : vous n'êtes pas du monde.
Marie représente aussi l'Eglise. L'Eglise intérieure qui est née dans la pauvreté et l'obscurité.

Ensuite, nous devenons Fils, en suivant et vivant la route du Christ.

Ce n’est plus moi qui vit mais le Christ qui vit en moi (Rom 8, 14)
Celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. 1. Cor. 6, 16





Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:55

Mister be a écrit:
Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps

NON Mister be, ce n'est pas notre corps qui est le Temple Saint, c'est le Corps de Jésus, ce Corps que vos ancêtres ont essayé de détruire et que Jésus a rebâti en 3 jours, le ressuscitant. C'est parce que le Corps de Jésus devient notre corps par le baptême qui nous unit à Lui, la Vigne véritable, que notre corps qui est celui de Jésus, est le Temple du Saint Esprit.

Quand Paul dit : "vous êtes le corps du Christ", il parle aux sarments de la vigne Véritable qu'est Jésus, ors c'est bien sur le Cep qu'Est Jésus, sur sa chair, son corps, que nous sommes grêffés, pour former avec Lui un seul corps.

Nous accueillons Jésus en nous, en notre âme, pas en notre corps, après que Jésus nous est introduit dans son propre Corps, Temple du Saint Esprit. Jésus ne vient pas dans un corps qui retourne à la poussière pour y faire son Temple. C'est Lui qui nous introduit dans son Corps, la demeure Dieu son Père depuis l'incarnation, son corps qui me meurent plus, qui est vivant auprès du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?   Mar 30 Aoû 2016, 19:58

Olivier2 a écrit:
Métanoia a écrit:
Mister be a écrit:
L'individu peut être l'Eglise si Jésus vit en lui comme il est le temple de l'Esprit Saint...
...

Non on ne se prend pas pour Jésus,c'est Jésus qui vient habiter dans son Temple saint qui est notre corps
Arnaud parle de cœur kénose qui est un dépouillement pour accueillir le Christ en nous puisque nous sommes morts à nous-mêmes pour que lui vive...

thumleft

Après, l'Eglise est aussi l'ensemble des chrétiens donc, on en fait partie aussi et la sanctification des uns, par le Corps mystique du Christ, sanctifie les autres.

Non, Petero a déjà expliqué comment Jésus vient vivre en nous et par quel moyen, l'Eucharisitie et non par magie-protestante,  références biblistes à l'appui chez saint Jean.

Donc pour s'unir au Corps mystique, la bonne volonté ou bonne intention ne suffisent pas, il faut accueillir la volonté divine en accueillant Jésus en Personne présent en son Eucharistie.
Ca n'est pas l'Eucharistie romaine mais Celle du Seigneur tout-puissant et qui aime l'ordre dans les choses qu'Il a lui-même établies souverainement et autoritairement-amoureusement.
Ainsi l'imposture des faux chrétiens non-catholiques qui se dispensent des sacrements du salut et de la Vie, est manifeste.
Je suis frustré de voir les protestants s'imaginer être chrétiens sans avoir reçu la vie divine par l'Eucharistie, sans avoir le pouvoir de les convertir illico.
C'est Dieu, et notamment le Père qui attire vers Jésus-Christ, c'est le grand mystère de la foi, le mysterium fidei que Jésus exprima le Jeudi saint et durant tout le triduum Pascal, la Paque intégrale quoi, depuis jeudi-saint jusqu'au dimanche de la Résurrection.


C'est vous qui parlez de magie-protestante alors qu'il suffit de vous lire à quel point vous avez la tête dans les nuages et non au ciel mort de rire
Petero a beau dire ou écrire ce qu'il veut même si c'est séduisant...ça doit être conforme à la Bible sinon c'est une fable,une rêverie, une errance
Petero ne fait que de l'interprétation or il convient si on n'est pas d'accord sur la compréhension et l'interprétation,sur le sens...il faut simplement s'en tenir à la Bible dans son ensemble et pas tirer des versets qui illustrent ce qu'on veut faire passer comme message
Ce nest pas Petero qui l'explique mais Paul de Tarse dans ses lettres aux différentes communautés
Vous traitez d'imposteur et de faux chrétiens les non-catholiques alors que les catholiques de par leur église et leurs dogmes et rites sont apostats du message christique et ça c'est manifeste!
Si vous êtes frustré,je le suis autant que vous de vos agissements car vous pouvez prendre un bout de pain et faire transformer en corps du Christ...c'est tout simplement de la poudre aux yeux mais depuis Luther on ne fait plus prendre des vessies pour des lanternes aux croyants
Ces pratiques sont obsolètes et malhonnêtes...croyez aux mirages si vous le voulez sans en être frustré,à l'effet canada dry si ça vous chante mais vous ne viendrez pas vous plaindre!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le mémorial institué par Jésus est-il le mémorial du dernier repas qu'il a pris avec ses Apôtres ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vandalisme au Mémorial du milliard français
» Journal Dernière Heure:Un mémorial enterré au Lion-30.03.07
» Histoire de l'art-Mémorial de la Shoah
» Mémorial du dernier convoi de déportation
» Mémorial de Quinéville - Mémorial de la liberté retrouvée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: