DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Légalisme ou rigueur spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Légalisme ou rigueur spirituelle   Dim 21 Aoû 2016, 20:27



C’est lors d’une récente discussion avec des chrétiens que j’ai réalisé à quel point la ligne est mince entre la rigueur spirituelle et le légalisme. En fait, bien des gens confondent les deux. Il suffit qu’un chrétien ajoute un peu de rigueur, de droiture et du zèle à sa vie chrétienne pour qu’on le suspect de légalisme. Mais qu’est-ce que le légalisme? Un comportement légaliste ne se reconnaît pas dans les gestes, mais par les intentions qui le motivent. Un légaliste fait toutes choses justes pour obtenir la faveur de Dieu alors qu’un chrétien rigoureux fait toutes choses justes parce qu’il a obtenu la faveur de Dieu.
Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 13:50

Mister be a écrit:


C’est lors d’une récente discussion avec des chrétiens que j’ai réalisé à quel point la ligne est mince entre la rigueur spirituelle et le légalisme. En fait, bien des gens confondent les deux. Il suffit qu’un chrétien ajoute un peu de rigueur, de droiture et du zèle à sa vie chrétienne pour qu’on le suspect de légalisme. Mais qu’est-ce que le légalisme? Un comportement légaliste ne se reconnaît pas dans les gestes, mais par les intentions qui le motivent. Un légaliste fait toutes choses justes pour obtenir la faveur de Dieu alors qu’un chrétien rigoureux fait toutes choses justes parce qu’il a obtenu la faveur de Dieu.
Qu'en pensez-vous?

Quelle que soit la religion à laquelle on adhère c'est l'acte d'Amour sincère qui compte. Aucune autre motivation n'a de valeur devant Dieu. Il est préférable être soi-même, pécher et comprendre, plutôt qu'être hypocrite et une coquille vide.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 17:58

Mister be a écrit:


C’est lors d’une récente discussion avec des chrétiens que j’ai réalisé à quel point la ligne est mince entre la rigueur spirituelle et le légalisme. En fait, bien des gens confondent les deux. Il suffit qu’un chrétien ajoute un peu de rigueur, de droiture et du zèle à sa vie chrétienne pour qu’on le suspect de légalisme. Mais qu’est-ce que le légalisme? Un comportement légaliste ne se reconnaît pas dans les gestes, mais par les intentions qui le motivent. Un légaliste fait toutes choses justes pour obtenir la faveur de Dieu alors qu’un chrétien rigoureux fait toutes choses justes parce qu’il a obtenu la faveur de Dieu.
Qu'en pensez-vous?

Voici un comportement légaliste :

"31 Il se trouva qu'un prêtre descendait par ce chemin; il vit l'homme et passa à bonne distance. 32 Un lévite de même arriva en ce lieu; il vit l'homme et passa à bonne distance. (Luc (TOB) 10)

Il était plus important pour ce prêtre et ce pharisien d'aller remplir leur service au temple que de servir leur prochain dépouillé, blessé, à moitié mort, qu'ils croisent sur leur chemin.

Comme il était plus important de respecter le Sabbat, pour les pharisiens que de venir en aide à leur prochain dans le besoin ce jour là.

La loi est donné pour mieux aimer son prochain ; quand elle détourne du prochain, alors ce que la Loi n'est plus observé comme il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 18:53

Une des grandes idées en libre circulation chez les chrétiens actuellement consiste à dire que l’amour de D.ieu efface tout jugement moral contre le péché.
Juger serait un manque d’amour.
Or, c’est faux!
D.ieu n’excuse pas le péché, il le juge et le pardonne. S’il peut le pardonner, c’est qu’il l’a d’abord jugé, non?
Et pour être pardonné, il faut reconnaître sa condition pécheresse avec l’espoir que D.ieu accordera la repentance.
D.ieu aime le pécheur, mais déteste toujours le péché.
Le concept de l’amour de D.ieu qui suppose l’abaissement des standards divins est une erreur séduisante à première vue, mais une erreur tout de même.
D.ieu s’est abaissé lui-même en prenant ici-bas nos fautes sur la croix, mais jamais il n’a abaissé d’un maigre iota le contenu de sa Loi.

Par son sacrifice à la croix, D.ieu a effacé nos péchés ainsi que « l’acte (d’accusation) dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous Colossiens 2 : 14]»,

mais il n’a pas effacé la Loi qui a tout mis en lumière.
L’amour véritable de D.ieu consiste en ce que D.ieu fait grâce au pécheur en lui accordant la repentance et le renouvellement de l’intelligence pour vivre en nouveauté de vie.
Si l’amour de D.ieu auquel vous croyez ne vous invite pas à abandonner vos propres voies, c’est donc qu’il ne s’agit pas du message de l’Évangile de l’amour de D.ieu. Tout au plus ce message est une construction illusoire de l’homme, une tromperie quoi!
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 20:46

Mister be a écrit:
D.ieu aime le pécheur, mais déteste toujours le péché.


On ne peut pas séparer le pécheur de son péché, puisque ce sont ses pensées et ses actes.
Il faudrait plutôt dire que c'est le pécheur et son péché qui ne supportent pas la Lumière, le mensonge qui ne supporte pas la Vérité.


Le mensonge, l'ignorance, la bêtise, tout disparaît devant la Sagesse et l'Intelligence divine. La peur et la haine disparaissent devant l'Amour.
Comme l'ombre s'efface à la lumière.

Les causes engendrent des effets, et ces effets sont le jugement de l'acte ou de la pensée.
Le jugement est miséricorde puisqu'il nous sert de leçon pour avancer sur la voie spirituelle. Dieu ne punit pas, il instruit.

Le jugement est rigueur quand nous ne comprenons pas le message.
Le jugement est amour quand nous comprenons notre faute et que nous nous corrigeons.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 20:51

Mister be a écrit:
D.ieu n’excuse pas le péché, il le juge et le pardonne. S’il peut le pardonner, c’est qu’il l’a d’abord jugé, non?

Pourquoi contredisez-vous Dieu venu en Jésus ?

17 Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. (Jean (CP) 3)

Mister be a écrit:
Et pour être pardonné, il faut reconnaître sa condition pécheresse avec l’espoir que D.ieu accordera la repentance.

Dans la mesure où Jésus est venu pour nous sauver du péché, quand nous reconnaissons notre péché et demandons à Jésus de nous le pardonner, il n'y a aucune raison qu'il ne nous pardonne pas et ne nous sauve pas. Avez-vous foi en la miséricorde de Dieu, accordée par Jésus ou pas ?  Visiblement non Mister Be !!

Mister be a écrit:
mais il n’a pas effacé la Loi qui a tout mis en lumière.

La loi n'a pas été donné pour juger Mister Be, mais pour éclairer, nous éclairer sur notre péché. Ors les docteurs de la Loi et les pharisiens, qui étaient chargés d'éclairer, d'éduquer en s'appuyant sur la Loi, on plus utiliser la Loi pour juger et condamner.

La Loi, je vous l'ai déjà expliqué, c'était comme un code de conduite. Quand vous apprenez le code de la route, vous n'apprenez pas à conduire. Pour apprendre à conduire, il faut monter dans une voiture, et ce qu'on aura appris dans le code de la route, nous aidera à conduire.  La Loi était faite pour nous aider à bien nous conduire, à aimer nos frères et sœurs.

Avec le don de l'Esprit donné dans la Nouvelle Alliance, on reçoit l'Esprit de Jésus qui va nous apprendre à bien nous conduire. Au début, quand on apprend à conduire, on va de temps en temps plonger dans le code de la route pour nous rappeler certains panneau dont on a oublié le sens. Mais plus on conduit bien et moins on va consulter le code.

Eh bien plus on est conduit par l'Esprit et moins on va consulter la loi, car l'Esprit a pris la place de la Loi. Marcher selon l'Esprit, c'est automatiquement marcher selon la Loi, c'est fonctionner comme Dieu fonctionne.

Mister be a écrit:
L’amour véritable de D.ieu consiste en ce que D.ieu fait grâce au pécheur en lui accordant la repentance et le renouvellement de l’intelligence pour vivre en nouveauté de vie.  

Le véritable amour de Dieu, consiste à son abaissement jusqu'à nous pour nous prendre par la main et nous sortir du péché, quand bien évidemment nous nous repentons de ces péchés. Et c'est quand nous nous repentons et demandons à Dieu de nous faire miséricorde qu'il nous vient en aide, par son Esprit présent en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 21:47

drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 23:40

petero a écrit:
Mister be a écrit:
D.ieu n’excuse pas le péché, il le juge et le pardonne. S’il peut le pardonner, c’est qu’il l’a d’abord jugé, non?

Pourquoi contredisez-vous Dieu venu en Jésus ?

17 Car Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. (Jean (CP) 3)

Petero,le monde sera quand même jugé 1Pierre 4,17...il sera défendu par Jésus car les Chrétiens appartiennent à Christ par la rançon payée par son sang et la croix! voir l'autre fil

Mister be a écrit:
Et pour être pardonné, il faut reconnaître sa condition pécheresse avec l’espoir que D.ieu accordera la repentance.

Dans la mesure où Jésus est venu pour nous sauver du péché, quand nous reconnaissons notre péché et demandons à Jésus de nous le pardonner, il n'y a aucune raison qu'il ne nous pardonne pas et ne nous sauve pas. Avez-vous foi en la miséricorde de Dieu, accordée par Jésus ou pas ?  Visiblement non Mister Be !!

Si Petero sinon je n'aurai pas cette espérance!

Mister be a écrit:
mais il n’a pas effacé la Loi qui a tout mis en lumière.

La loi n'a pas été donné pour juger Mister Be, mais pour éclairer, nous éclairer sur notre péché. Ors les docteurs de la Loi et les pharisiens, qui étaient chargés d'éclairer, d'éduquer en s'appuyant sur la Loi, on plus utiliser la Loi pour juger et condamner.
La Loi sert effectivement de pédagogue et nous donne la gravité du péché donc introduit un jugement et condamnation!

La Loi, je vous l'ai déjà expliqué, c'était comme un code de conduite. Quand vous apprenez le code de la route, vous n'apprenez pas à conduire. Pour apprendre à conduire, il faut monter dans une voiture, et ce qu'on aura appris dans le code de la route, nous aidera à conduire.  La Loi était faite pour nous aider à bien nous conduire, à aimer nos frères et sœurs.
Justement il faut savoir conduire et si vous brûler un feu rouge,vous serez jugé sur l'infraction et condamné à payer une amende...ça ne vous apprendra pas à mieux conduire mais à mieux vous conduire!

Avec le don de l'Esprit donné dans la Nouvelle Alliance, on reçoit l'Esprit de Jésus qui va nous apprendre à bien nous conduire. Au début, quand on apprend à conduire, on va de temps en temps plonger dans le code de la route pour nous rappeler certains panneau dont on a oublié le sens. Mais plus on conduit bien et moins on va consulter le code.

Retournez potasser le Code dans ce cas! Very Happy

Eh bien plus on est conduit par l'Esprit et moins on va consulter la loi, car l'Esprit a pris la place de la Loi. Marcher selon l'Esprit, c'est automatiquement marcher selon la Loi, c'est fonctionner comme Dieu fonctionne.

En théorie vous avez raison mais c'est rare de le constater

Mister be a écrit:
L’amour véritable de D.ieu consiste en ce que D.ieu fait grâce au pécheur en lui accordant la repentance et le renouvellement de l’intelligence pour vivre en nouveauté de vie.  

Le véritable amour de Dieu, consiste à son abaissement jusqu'à nous pour nous prendre par la main et nous sortir du péché, quand bien évidemment nous nous repentons de ces péchés. Et c'est quand nous nous repentons et demandons à Dieu de nous faire miséricorde qu'il nous vient en aide, par son Esprit présent en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Lun 22 Aoû 2016, 23:42

J&B a écrit:
Mister be a écrit:
   D.ieu aime le pécheur, mais déteste toujours le péché.


On ne peut pas séparer le pécheur de son péché, puisque ce sont ses pensées et ses actes.
Il faudrait plutôt dire que c'est le pécheur et son péché qui ne supportent pas la Lumière, le mensonge qui ne supporte pas la Vérité.


Le mensonge, l'ignorance, la bêtise, tout disparaît devant la Sagesse et l'Intelligence divine. La peur et la haine disparaissent devant l'Amour.
Comme l'ombre s'efface à la lumière.

Les causes engendrent des effets, et ces effets sont le jugement de l'acte ou de la pensée.
Le jugement est miséricorde puisqu'il nous sert de leçon pour avancer sur la voie spirituelle. Dieu ne punit pas, il instruit.

Le jugement est rigueur quand nous ne comprenons pas le message.
Le jugement est amour quand nous comprenons notre faute et que nous nous corrigeons.


thumleft
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 06:02

Mister be a écrit:
Petero,le monde sera quand même jugé 1Pierre 4,17...il sera défendu par Jésus car les Chrétiens appartiennent à Christ par la rançon payée par son sang et la croix! voir l'autre fil

Oui, comme vous le dite "IL SERA jugé", au jugement dernier. En attendant le jugement dernier, Jésus est là, avec son Esprit en nous, pour nous accompagner jusqu'à ce jugement, et nous apprendre à marcher selon les lois de Dieu, comme des parents qui apprennent à leurs petits enfants à marcher.

Des parents, lorsque leur enfant qui apprend à marcher tombe, ils ne punissent pas leur petit enfant qui est tombé, parce qu'il ne sait pas encore bien marcher tout seul. Un enfant qui tombe, le parent le relève et s'il s'est fait mal, blessé, et qu'il pleure, les parents le prenne dans leur bras et il le console, tout comme fait Dieu avec son enfant qui essayant de vivre selon sa loi, tombe, chute, pèche contre la Loi :

« Comme une mère caresse son enfant, ainsi je vous consolerai, je vous porterai sur mon sein et je vous balancerai sur mes genoux ! » (Is.66,13.12)

Pour le moment, nous ne sommes pas dans le temps du jugement, mais dans le temps où le Seigneur nous accompagne, comme un père, pour nous apprendre à vivre dans son état d'Esprit, afin que nous lui ressemblions, que nous ressemblions à notre père des cieux.

Mister be a écrit:
La Loi sert effectivement de pédagogue et nous donne la gravité du péché donc introduit un jugement et condamnation!

Mister Be, vous oubliez qu'il y a la Loi que Dieu a donné et dans laquelle, aucun jugement ni condamnation n'est prononcée" ; c'est ce qui correspond "au code de la route", le code qui nous indique la conduite à tenir sur la route ; et il y a la Loi que Moïse a donnée et dans laquelle, le jugement et la condamnation sont prononcées, quand la loi de Dieu est transgressé et c'est ce qui correspond au code pénal. Ce sont 2 lois différentes.

Pourquoi cette loi donnée après, dans le Lévitique est-elle appelée "Loi de Moïse" ?  Parce que c'est la Loi qui vient de Moïse, pas de Dieu, c'est l'a loi "prescrite par Moïse". Jésus nous l'explique bien ici :

"7 Ils lui dirent: " Pourquoi donc MoÏse a-t-il prescrit de donner un acte de divorce et de la répudier? " 8 Il leur dit: " C'est à cause de votre dureté de cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes: mais, au commencement, il n'en fut pas ainsi. 9 Or je vous dis que celui qui répudie sa femme, si ce n'est pour adultère, et en épouse une autre, commet un adultère.  (Matthieu (CP) 19)

Cette prescription inscrite dans la Loi de Moïse, Jésus nous dit bien qu'elle ne vient pas de Dieu, mais bien de Moïse. Dans la Loi de Moïse, le législateur c'est Moïse ce n'est pas Dieu. Tout ce qu'il y a dans le Lévitique, ce sont des préceptes humains. Seul la Loi que Dieu avait écrit Lui-même sur des tables de pierre, est la Loi divine. Le Lévitique c'est une loi humaine, la loi établit par Moïse pour punir ceux qui transgressaient les 10 commandements. Et la preuve que seul les 10 commandements venaient de Dieu, c'était que le Lévitique, il n'était pas placé dans l'Arche d'Alliance symbolisant le Ciel, la demeure de Dieu, présent au milieu du peuple. Le Lévitique était placé hors de l'Arche, c'est à dire du côté de l'homme, de l'humanité.

Les juges, ils n'utilisent pas le code de la route pour juger et condamner, ils s'appuient sur le code pénal. Ce n'est pas dans le code de la route qu'est indiqué le jugement qu'il faut rendre et la condamnation qu'il faut donner. Le code de la route, c'est uniquement un pédagogue qui nous indique quelle est la bonne conduite à tenir.

Mister be a écrit:
]Justement il faut savoir conduire et si vous brûler un feu rouge, vous serez jugé sur l'infraction et condamné à payer une amende...ça ne vous apprendra pas à mieux conduire mais à mieux vous conduire!

Le gendarme, quand il constate une infraction, notamment un passage au feu rouge, il ne sort pas le code de la route pour décider de l'amende qu'il va vous faire payer, il sort une autre loi qui définit les amendes à payer pour telle ou telle infraction.

C'est ce qu'on fait les pharisiens quand ils ont amené la femme prise en flagrant délit d'adultère. Cette femme elle est passé au feu rouge, car elle a commis un acte contraire au commandement donné par Dieu dans les 10 commandements :  "tu ne commettras pas d'adultère". Ces pharisiens, ils ont sorti, non la Loi de Dieu, les 10 commandements, mais la Loi de Moïse donnée dans le Lévitique :

"4 "Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère." 5 Or Moïse, dans la Loi, nous a ordonné de lapider de telles personnes.  (Jean (CP) 8)

Savez-vous lire, Mister Be ?  OR MOÏSE, dans la Loi, NOUS A ORDONNé de lapider de telles personnes. Ces pharisiens, ils ne disent pas "OR DIEU, dans la Loi, nous a dordonné". C'est Moïse qui a prononcé ce jugement et cette condamnation, face à la transgression du commandement de Dieu, ce n'est pas Dieu et la preuve, c'est que Jésus qui est justement Celui qui a donné les 10 commandements, il ne va pas juger et condamner cette femme, il va lui pardonner comme des parents pardonnent à leurs enfants quand ils font une bêtise :

"va, et ne pêche plus ....".

Mister be a écrit:
Retournez potasser le Code dans ce cas! Very Happy

Non Mister Be, vous n'avez pas compris. Sur la terre, on n'apprend pas à conduire avec le code de la route. Ce n'est pas le code de la route qui nous apprend comment conduire. Le code de la route il nous renseigne sur la manière de conduire. C'est avec un moniteur de conduite qu'on apprend à conduire, un moniteur qui monte dans la voiture avec nous et nous montre comment conduire. Nous sommes en conduite accompagné, tout comme le font maintenant les parents, avec leurs enfants, à partir de 16 ans, dans la conduite accompagnée.

Ce qui change avec la venue de Jésus, c'est que Jésus nous confie à un moniteur de conduite qui va nous accompagner à l'intérieur de notre véhicule, nous-même et cet accompagnateur c'est Lui-même, présent par son Esprit en nous. Cette accompagnateur, ce n'est pas lui qui va nous juger quand on commettra une infraction, car Jésus n'est pas venu pour juger, mais pour nous accompagner et nous apprendre à vivre selon les lois de Dieu qu'il inscrit sur notre cœur au fur et à mesure qu'il nous apprend à conduite, à nous conduire, pour le jour où nous vivrons dans le Royaume de Dieu.

Quand on est dans la voiture avec celui qui nous accompagne, ce n'est plus du code de la route qui nous informe, mais celui qui nous accompagne. Quand on est passé sous le joug de l'Esprit, on est libéré du joug de la loi qui condamnait.

Celui qui conduit en regardant la loi, c'est celui qui respecte les limitations de vitesse pour ne pas payer une amende, pas pour respecter la vie de son prochain, par amour de son prochain. Ce qu'il l'intéresse, ce n'est pas le bonheur de son prochain, c'est uniquement son propre bonheur, car il sera malheureux s'il paie une amende. Celui qui respecte la limitation de vitesse en regardant son prochain et pas la loi, il le fait par amour pour son prochain, pour le bonheur de son prochain, même si lui, il est moins heureux parce qu'il aime rouler vite. Il fait passer l'amour de son prochain avant son propre bonheur.

Voilà la conduite que nous apprend Jésus présent par son Esprit en nous. Il nous apprend à conduire notre vie, en nous oubliant nous-mêmes, à notre propre bonheur, pour ne penser qu'au bonheur de notre prochain, en nous invitant à aimer notre prochain comme Lui il l'aime, comme Dieu aime.

A vrai dire, vous n'êtes pas guéri de cette erreur qu'avait les docteurs de la Loi et les pharisiens faisaient en mélangeant la loi de Dieu gardé dans l'Arche et la Loi de Moïse gardé hors de l'Arche. Au Nom de Dieu ils jugeait et condamnaient les pécheurs, en s'appuyant sur la Loi de Moïse, alors qu'au Nom de Dieu ils auraient du faire preuve de miséricorde, ils auraient du éduquer les pécheurs, leur apprendre à respecter les 10 commandements de Dieu, qu'ils ne respectaient d'ailleurs pas eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 06:28

J&B a écrit:
Le jugement est rigueur quand nous ne comprenons pas le message.

NON, le jugement est de rigueur quand ayant bien compris le message nous ne l'appliquons pas. Dieu nous jugera en vérité car lui seul qui sait lire dans les âmes est capable de juger si nous avons bien compris le message. Nous, souvent, nous jugeons sur l'apparence et pas sur le fond, car nous ne lisons pas dans les âmes.

J&B a écrit:
Le jugement est amour quand nous comprenons notre faute et que nous nous corrigeons.

Dieu nous regarde toujours avec amour, car il ne veut que notre bien.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 08:39

petero a écrit:
J&B a écrit:
Le jugement est rigueur quand nous ne comprenons pas le message.

NON, le jugement est de rigueur quand ayant bien compris le message nous ne l'appliquons pas. Dieu nous jugera en vérité car lui seul qui sait lire dans les âmes est capable de juger si nous avons bien compris le message. Nous, souvent, nous jugeons sur l'apparence et pas sur le fond, car nous ne lisons pas dans les âmes.

Oui et Satan sera là aussi comme avocat de l'accusation car lui aussi connaît la Loi!
Mais on aura des comptes à rendre selon nos actes même si par grâce de la foi que nous sommes sauvés




J&B a écrit:
Le jugement est amour quand nous comprenons notre faute et que nous nous corrigeons.

Dieu nous regarde toujours avec amour, car il ne veut que notre bien.

D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 08:51

Une mauvaise théologie conduit bien des chrétiens à croire que depuis la mort et la résurrection de Jésus-Christ, la grâce a remplacé la Loi de telle sorte que le comportement moral de l’homme n’intéresse plus D.ieu. Être sous la grâce reviendrait à dire que Dieu a abaissé ses standards et ferme désormais les yeux sur la conduite pécheresse de l’homme. Mais il n’en est rien. La grâce n’est pas une permission (licence) pour péché, mais la fin du pouvoir du péché sur l’homme: « Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.
Nous savons déjà que la Loi de Moïse n’a pas été donnée afin que l’homme soit justifié par elle. [color=#0066ff]« Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.».Romain 3 : 20


Contrairement à ce que croit un légaliste, la Loi ne peut rendre aucun homme juste devant Dieu, car elle a plutôt été donnée pour confirmer sa condition pécheresse.
La Loi nous enseigne à quel point nous sommes pécheurs alors que la grâce nous enseigne à renoncer au péché, nous dit l’apôtre Paul, « Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété.[Tite 2 : 11-12»

Maintenant que nous sommes sous la grâce, la Loi a-t-elle encore un rôle à jouer dans nos vies? Puisque la Loi est un pédagogue qui nous conduit à Christ, si nous sommes effectivement sauvés, on peut affirmer qu’elle a pleinement accompli son mandat Galate 3 : 24-25.
Mais à la fois, ne plus être sous la Loi ne signifie pas que cette Loi n’a plus de raison d’être dans nos vies. La Loi est toujours pour nous une Parole donnée par Dieu qui éclaire notre sentier. C’est la Loi qui demeure l’unique standard par lequel je distingue le bien du mal.

Ma conscience et ma raison doivent continuellement être instruites par la Loi, autrement, je redeviens par moi-même et pour moi-même la source (D.ieu) qui interprète ce qui est bien ou mal. Or, c’est précisément ce en quoi consiste le péché depuis la Chute adamique : « vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le malGenèse 3 : 5.».
Redéfinir ce qui est bien et mal sans la Loi de Dieu, n’est-ce pas justement là qu’est le péché dans toute sa splendeur?
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 09:47

petero a écrit:
NON, le jugement est de rigueur quand ayant bien compris le message nous ne l'appliquons pas. Dieu nous jugera en vérité car lui seul qui sait lire dans les âmes est capable de juger si nous avons bien compris le message. Nous, souvent, nous jugeons sur l'apparence et pas sur le fond, car nous ne lisons pas dans les âmes.


Comprendre le message n'est pas seulement une vue intellectuelle des choses, mais en profondeur, ce qui change notre manière d'être et de vivre et fait partie de nous, donc on ne peut pas avoir compris totalement et ne pas appliquer, puisque désormais c'est une nouvelle vie qui se greffe sur l'ancienne.

Ne pas appliquer c'est n'avoir pas vraiment compris, ou compris d'une manière superficielle, intellectuellement, avec la raison et pas avec le "coeur". Ça reste des préceptes moraux, la Loi qui prépare à aller plus loin, dans les profondeurs de notre âme. La loi est la préparation à la grâce.

Les pharisiens par exemple avaient-ils compris le message de Jésus ? compris intellectuellement oui, mais ils n'ont rien voulu savoir qui mettrait leur système légal en péril, et le jugement est venu : destruction du Temple.
Dès le moment où quelqu'un veut comprendre, mais ne comprend pas tout et applique, par bonne volonté, par bonne conscience, des préceptes ou des rites, il est pardonné, déjà sur le chemin de retour, sur la base de sa bonne volonté et de son esprit droit et est enseigné intérieurement par l'Esprit Saint. Mais la finalité est quand même d'intégrer et dépasser la loi. La morale lui devient naturelle, il ne ment plus, il ne vole plus, il ne tue plus, il ne médit plus, il ne juge plus, etc...
C'est l'intention, la bonne volonté qui donne naissance à la foi et la foi qui produit les oeuvres.

Je pense que les jugements se passent sur terre, les jugements sont ce que nous percevons, et discernons, et qu'au moment de la mort, l'âme spirituelle est en symbiose avec la dimension qui lui sera adéquate. Si elle est en Christ, elle sera en union et en symbiose avec Lui, et sinon, elle restera séparée comme la terre et l'eau, ou à des degrés divers...

De la loi à la grâce, c'est une progression, ce ne sont pas des choses séparées.
Seules changent les lois mineures de règles de vie en communauté. Il ne faut pas focaliser sur la lettre, comme dit Paul.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 10:59

J&B a écrit:

Comprendre le message n'est pas seulement une vue intellectuelle des choses, mais en profondeur, ce qui change notre manière d'être et de vivre et fait partie de nous,


Chère J&B, tu es le Saint Esprit de ce forum et personne ne le voit.
Pétéro et Mister Be se sont trompés de siècle, voire même de millénaire.

La loi c'est la théorie et la grâce c'est le souffle de Dieu, l'Amour, la capacité à aimer. Une grâce qui permettrait d'éviter de suivre la loi est un contresens, car c'est justement la grâce qui permet de suivre naturellement la loi. Celui qui a reçu la grâce n'a plus besoin de lois, de repères ou d'écritures, car il est lui-même la loi et l'Amour irradie spontanément de son être.

fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 11:10

Mister be a écrit:


D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation

Die.u (avec un point ou vous voulez, ça ne change rien aux yeux de Dieu, c'est juste un problème de conscience qui vous est propre) nous regarde avec tout ce que vous désirez. Son pardon est absolu et n'est soumis à aucune condition.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 12:35

Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:

Comprendre le message n'est pas seulement une vue intellectuelle des choses, mais en profondeur, ce qui change notre manière d'être et de vivre et fait partie de nous,


Chère J&B, tu es le Saint Esprit de ce forum et personne ne le voit.

Tout à fait d'accord :
thumleft:
Pétéro et Mister Be se sont trompés de siècle, voire même de millénaire.

Désolé Gérard2 les Lois divines sont éternelles donc ne sont pas soumises au temps!

La loi c'est la théorie et la grâce c'est le souffle de Dieu, l'Amour, la capacité à aimer. Une grâce qui permettrait d'éviter de suivre la loi est un contresens, car c'est justement la grâce qui permet de suivre naturellement la loi. Celui qui a reçu la grâce n'a plus besoin de lois, de repères ou d'écritures, car il est lui-même la loi et l'Amour irradie spontanément de son être.

La Loi demande à être appliquée
L'amour c'est le plus important mais il n'y a pas d'amour sans justice!
Oui c'est la raison pour laquelle lorsque Pétero dit très justement que nous sommes sauvés car ressuscités avec le Christ mais dans ce cas on vivrait dans un monde paradisiaque or ce n'est pas ce que nous constatons...
Même mort au monde et à nous même pour que le Christ vive en nous...le péché est toujours bien là

:fleur  6:
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 12:53

Gérard2 a écrit:
Mister be a écrit:


D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation

Die.u (avec un point ou vous voulez, ça ne change rien aux yeux de Dieu, c'est juste un problème de conscience qui vous est propre) nous regarde avec tout ce que vous désirez. Son pardon est absolu et n'est soumis à aucune condition.

Evidemment si j'étais légaliste je n'utiliserais même pas le terme de D.ieu ou Dieu même avec une majuscule...
Oui son pardon est absolu puisqu'Il est Absolu...le pardon de D.ieu n'est soumis a aucune condition mais notre demande l'est,elle!
Il faut se repentir sincèrement, vouloir réparer le mal et prier pour la demande de pardon...voilà les trois conditions!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 13:43

Mister be a écrit:
D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation

Dites-mois, Mister Be, où se trouve dans l'épisode de Jésus qui pardonne à la femme prise en flagrant délit d'adultère, la volonté de réparation dont a fait preuve cette samaritaine ? Je vous paie des prunes si vous la trouvez Very Happy

Le pardon de Dieu est gratuit. Le pardon contre une volonté de réparation, c'est plus un pardon gratuit.

C'est à nous, de montrer à Dieu notre reconnaissance, en "ne pèchant plus" : "va et ne pêche plus". La meilleur façon de remercier Dieu pour son pardon totalement gratuit qu'il nous donne, c'est l'effort que nous allons faire par la suite, avec l'aide de sa grâce, de son Esprit, pour ne plus pécher.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 14:02

Mister be a écrit:
La Loi demande à être appliquée


Oui par ceux qui n'aiment pas comme Dieu aime, qui ne marchent pas selon les lois de Dieu, les lois de l'Amour, de son Amour.


Mister be a écrit:
L'amour c'est le plus important mais il n'y a pas d'amour sans justice!

Vous faites partie de ceux, qui avec l'idiot (Monge)  placez la crainte de Dieu et la réparation, avant l'amour de Dieu.

Dieu ne s'est pas incarné pour satisfaire sa justice, mais son grand amour pour l'homme, sa créature. C'est ce que nous fais comprendre l'Evangéliste Jean :

Dieu a tant aimé le monde qu’Il lui a envoyé son Fils unique (cf. Jn 3,16).

Cette affirmation de Jean nous signifie que, ce n’est pas pour exercer sa justice divine sur l’homme faible et pécheur que Dieu s’incarne en Jésus Christ, mais c’est pour révéler son immense amour à l’homme. Car la misère de l’homme touche le coeur de Dieu et appelle sa miséricorde.

La Miséricorde de Dieu en vérité, c'est son Amour à l'œuvre envers nous. La rédemption tout entière n'est que la démarche de l'Amour gratuit, venant sauver les pécheurs.


Mister be a écrit:
[Même mort au monde et à nous même pour que le Christ vive en nous...le péché est toujours bien là


Oui, en nous pardonnant gratuitement, Dieu nous donne le pouvoir de l'offenser de nouveau. Peu importe, Jésus nous invite à pardonner 7 fois 77 fois, c'est à dire infiniment. Pourquoi Dieu ferait-il le contraire de ce qu'il nous demande de faire. Le pécheur sait que l'injustice commise envers Dieu, c'est quand on ne fait vraiment aucun effort pour mieux aimer, moins pécher, par gratitude envers le pardon gratuit accordé par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 15:46

Mister be a écrit:
Gérard2 a écrit:

Pétéro et Mister Be se sont trompés de siècle, voire même de millénaire.

Désolé Gérard2 les Lois divines sont éternelles donc ne sont pas soumises au temps!

Tout à fait Mister Be, les lois divines sont éternelles et donc ne sont pas soumises au temps, ce n'est pas le cas des lois de Mister Be ou les lois que Mister Be considère comme étant divines.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 16:42

Et quelles sont les lois que je considère comme étant divines et qui ne le sont pas?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 17:14

petero a écrit:
Mister be a écrit:
D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation

Dites-mois, Mister Be, où se trouve dans l'épisode de Jésus qui pardonne à la femme prise en flagrant délit d'adultère, la volonté de réparation dont a fait preuve cette samaritaine ?  Je vous paie des prunes si vous la trouvez  Very Happy

On en parle évidemment pas mais il va de soi que le pardon nécessite une réparation, quand c'est possible...
Lorsque vous vous confessez Petero n'avez-vous pas à faire pénitence?Dans quel But?
Si la réparation est possible,vaut mieux la faire sinon psychologique ce n'est pas tenable....


Le pardon de Dieu est gratuit. Le pardon contre une volonté de réparation, c'est plus un pardon gratuit.

Oui le pardon de D.ieu est gratuit mais il n'empêche pas le désir de réparation...n'est-ce pas ce que Jésus est venu faire?
Je vous fais grâce de notre théologie de réparation(Tikkoun Olam)



C'est à nous, de montrer à Dieu notre reconnaissance, en "ne pèchant plus" : "va et ne pêche plus". La meilleur façon de remercier Dieu pour son pardon totalement gratuit qu'il nous donne, c'est l'effort que nous allons faire par la suite, avec l'aide de sa grâce, de son Esprit, pour ne plus pécher.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 17:27

petero a écrit:
Mister be a écrit:
La Loi demande à être appliquée


Oui par ceux qui n'aiment pas comme Dieu aime, qui ne marchent pas selon les lois de Dieu, les lois de l'Amour, de son Amour.
Qui peut se vanter d'aimer comme D.ieu?

Mister be a écrit:
L'amour c'est le plus important mais il n'y a pas d'amour sans justice!

Vous faites partie de ceux, qui avec l'idiot (Monge)  placez la crainte de Dieu et la réparation, avant l'amour de Dieu.

Oui Petero et c'est l'amour qui me fait craindre l'Eternel comme c'est l'Amour qui me fait craindre de déplaire à mon épouse et c'est l'amour qui me pousse à réparer les torts occasionnés...

Dieu ne s'est pas incarné pour satisfaire sa justice, mais son grand amour pour l'homme, sa créature. C'est ce que nous fais comprendre l'Evangéliste Jean :

Dieu a tant aimé le monde qu’Il lui a envoyé son Fils unique (cf. Jn 3,16).

Cette affirmation de Jean nous signifie que, ce n’est pas pour exercer sa justice divine sur l’homme faible et pécheur que Dieu s’incarne en Jésus Christ, mais c’est pour révéler son immense amour à l’homme. Car la misère de l’homme touche le coeur de Dieu et appelle sa miséricorde.

La Miséricorde de Dieu en vérité, c'est son Amour à l'œuvre envers nous. La rédemption tout entière n'est que la démarche de l'Amour gratuit, venant sauver les pécheurs.

Et pourtant je vais prendre comme référence une de vos saintes qui a compris le rôle de la Justice divine dans l'Amour divin,c'est Sainte Thérèse de Lisieux

La Base véritable de la Justice, c’est l’Amour. Le juge doit donc prendre l’Amour pour base, il doit aimer ceux qu’il a en face de lui et pour lesquels il doit prendre la meilleure décision, donc la plus juste, car ce n’est que dans l’authentique Amour que réside la véritable Justice. La Dernière ne va pas sans le Premier.





Mister be a écrit:
[Même mort au monde et à nous même pour que le Christ vive en nous...le péché est toujours bien là


Oui, en nous pardonnant gratuitement, Dieu nous donne le pouvoir de l'offenser de nouveau. Peu importe, Jésus nous invite à pardonner 7 fois 77 fois, c'est à dire infiniment. Pourquoi Dieu ferait-il le contraire de ce qu'il nous demande de faire. Le pécheur sait que l'injustice commise envers Dieu, c'est quand on ne fait vraiment aucun effort pour mieux aimer, moins pécher, par gratitude envers le pardon gratuit accordé par Dieu.

Voilà ce qu'est la crainte de D.ieu Petero
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 18:02

Mister be a écrit:
Et quelles sont les lois que je considère comme étant divines et qui ne le sont pas?

Tout ce que vous écrivez ne sont que des croyances et des spéculations sur de vieux écrits.
D.i.e.u. n'est pas le bonhomme anthropomorphique tel que vous le décrivez sans cesse: une créature qui pardonne, qui condamne, qui aime, qui juge etc...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 19:09

Dites-moi selon vous qui est D.ieu?
Sur quoi fondez-vous vos croyances?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 21:13

Mister be a écrit:
Dites-moi selon vous qui est D.ieu?
Sur quoi fondez-vous vos croyances?


Dieu n'est pas un bonhomme qui dicte des lois, IL EST LA LOI ELLE-MÊME. Sa nature intérieure est Amour et sa nature extérieure est vie.

J&B a écrit ceci: "Dieu ne punit pas, il instruit"! Son enseignement passe par une seule loi qui est la loi causale. A chaque action correspond une réaction. C'est cette loi qui est à la source de tout et qui justifie les 10 commandements.


Dernière édition par Gérard2 le Mar 23 Aoû 2016, 21:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 21:21

Gérard a écrit:
Chère J&B, tu es le Saint Esprit de ce forum et personne ne le voit.

Flûte, I am demasqued ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 21:43

J&B a écrit:
Gérard a écrit:
Chère J&B, tu es le Saint Esprit de ce forum et personne ne le voit.

Flûte, I am demasqued !  Laughing

Tu sais J&B, il vaut mieux que je supprime mon dernier message. Wink

Voilà, c'est fait. Toutes les vérités ne sont pas forcément bonnes à dire, surtout sur ce forum! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 22:35

Gérard2 a écrit:
Mister be a écrit:
Dites-moi selon vous qui est D.ieu?
Sur quoi fondez-vous vos croyances?


Dieu n'est pas un bonhomme qui dicte des lois, IL EST LA LOI ELLE-MÊME. Sa nature intérieure est Amour et sa nature extérieure est vie.

J&B a écrit ceci: "Dieu ne punit pas, il instruit"! Son enseignement passe par une seule loi qui est la loi causale. A chaque action correspond une réaction. C'est cette loi qui est à la source de tout et qui justifie les 10 commandements.

Qui a parlé d'un bonhomme qui dicte des lois sinon vous et les 10 commandements c'est quoi?
C'est quoi être la loi même?Dans le concret ça nous donne quoi?
Comment pouvez-vous parler de nature intérieure alors que ce n'est pas un"bonhomme"comme vous dites?Si ce n'est pas un bonhomme....c'est quoi? ou c'est qui?Et une nature extérieure qui est vie...;concrètement ça veut dire quoi?

J§B a raison d'écrire ça...ça nous déculpabilise mais est-ce que ça nous responsabilise?

Mais tu as en partie raison,cette Loi Même,dont la nature intérieure est amour et extérieure est vie...cette Loi nous la retrouvons incarnée dans un bonhomme qui a pour nom Jésus...tu vois qu'on se rejoint...moi avec mes vieux textes sacrés et toi avec ta ....comment dire?...ton intuition,ta sensibilité? Comment tu définirais ...???


Dernière édition par Mister be le Mar 23 Aoû 2016, 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mar 23 Aoû 2016, 22:36

Gérard2 a écrit:
J&B a écrit:
Gérard a écrit:
Chère J&B, tu es le Saint Esprit de ce forum et personne ne le voit.

Flûte, I am demasqued !  Laughing

Tu sais J&B, il vaut mieux que je supprime mon dernier message. Wink

Voilà, c'est fait. Toutes les vérités ne sont pas forcément bonnes à dire, surtout sur ce forum! Smile  

Pourquoi l'avoir supprimé...je partage ton avis et je n'ai pas peur de la Vérité!
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 00:05

Mister be a écrit:

C'est quoi être la loi même?Dans le concret ça nous donne quoi?

Dans le concret ça donne un Dieu présent en toute chose. Qui enfreint la loi s'expose à des souffrances, qui la suit est dans la joie. Voilà, c'est tout simple.

Mister be a écrit:

Comment pouvez-vous parler de nature intérieure alors que ce n'est pas un"bonhomme"comme vous dites?Si ce n'est pas un bonhomme....c'est quoi? ou c'est qui?Et une nature extérieure qui est vie...;concrètement ça veut dire quoi?

L'univers n'est pas extérieur à Dieu, c'est un aspect de Dieu, c'est son corps vivant. Tout cela tient debout par une force intérieure: l'Amour!
Non Mister Be, il n'y a pas de bonhomme...

Mister be a écrit:

J§B a raison d'écrire ça...ça nous déculpabilise mais est-ce que ça nous responsabilise?

Vous n'y êtes pas. L'instruction en question est la loi de cause à effet. Nous apprenons lorsque nous souffrons de nos erreurs. Aucune théorie ne peut remplacer l'enseignement de la vie. Tout au plus une théorie vous éclaire le chemin. Mais la transformation de l'âme ne pas d'autre choix que de passer par l'expérience.


Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 00:09

Et bien nous sommes sur la même longueur d'onde et ça me réjouit!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 08:30

[quote="Mister be"]
petero a écrit:
Mister be a écrit:
D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation

Dites-mois, Mister Be, où se trouve dans l'épisode de Jésus qui pardonne à la femme prise en flagrant délit d'adultère, la volonté de réparation dont a fait preuve cette samaritaine ?  Je vous paie des prunes si vous la trouvez  Very Happy

[color=#0033ff]On en parle évidemment pas mais il va de soi que le pardon nécessite une réparation, quand c'est possible...

Pourquoi vous dites "on n'en parle évidemment pas ..." alors que c'est une parole de Jésus !!! "Il n'en parle pas ..." Il n'exige pas avant de pardonner, qu'on répare, car il pardonne gratuitement et il nous invite à donner nous-même gratuitement :

"8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons: vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. (Matthieu (CP) 10)

Les Apôtres recevront aussi mission de Jésus de pardonner en son Nom les péchés, et comme ils chassaient gratuitement au Nom de Jésus, gratuitement, ils devront pardonner gratuitement.

Maintenant, c'est à celui à qui on pardonne gratuitement, de réparer son péché, en mettant en pratique le commandement de l'amour de Dieu et du prochain, car tout péché est un péché commis contre ce commandement de l'amour.

Ce que je veux dire, c'est que Dieu ne fait pas de la réparation une exigence pour accorder son pardon, pour faire don de son Esprit qui va répandre dans nos cœur la charité sur laquelle on va s'appuyer pour réparer, pour ne plus pécher.

Mister be a écrit:
[[color=#0033ff]Oui le pardon de D.ieu est gratuit mais il n'empêche pas le désir de réparation...n'est-ce pas ce que Jésus est venu faire?

C'est normal que l'orsqu'on a porter du tord à son prochain, que l'on essaie autant que possible de réparer le tord que l'on a fait, car dans le cas contraire, le pardon obtenu gratuitement de Dieu, ne pourra pas porter ses fruits. Celui qui enfoui "la charité" que Jésus par son Esprit répand en son cœur, pour réparer son péché, pour faire reculer en lui son péché, c'est évident qu'il ne cheminera pas sur le chemin de la conversion. Et comme nous le dit Jésus, non seulement à la fin du monde, cette charité lui sera retirée pour être donné à celui qui l'aura fait travailler, mais qui plus est même ce qu'il n'a pas reçu lui sera retiré.

Si on reprend la mort de Jésus sur la croix, ce n'est pas une punition que Jésus aurait accepté de payer à notre place, c'est volontairement que Jésus s'offre en victime de réparation à son Père, pour que la charité avec laquelle il nous aime, nous soit donnée pour nous aider à vivre pleinement les commandements de l'amour, et à faire reculer le péché en nous.

Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 08:31

Mister be a écrit:
J§B a raison d'écrire ça...ça nous déculpabilise mais est-ce que ça nous responsabilise?

Si nous voyons la circonstance qui nous arrive d'une manière intelligente et mûre, ça nous instruit.
Si nous refusons la circonstance qui nous arrive, on la voit comme une punition, et pour se prémunir contre la punition, on sombre dans la superstition, les actes et la pensée magique.

La méthode de Jésus : Non pas ma volonté, mais la tienne.

La méthode de Paul : Toutes choses concourent au bien de ceux qui cherchent Dieu.
Autrement dit : tout ce qui nous arrive est pour notre instruction, même les choses qui nous paraissent injustes et que nous refusons.

Dieu est dans les circonstances, Dieu est Esprit, si on le sait,  si on le vit, c'est pour notre bien. Les saints vivent toutes les circonstances, les bonnes comme les mauvaises, les injustes, les cruelles,  dans la Joie.
Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau;. Ezechiel 36, 26)

Sinon, c'est pour notre perte, notre malheur, car notre volonté ne nous mène qu'à des buts limités et toujours insatisfaisants.

Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.  (Jean 15, 5)


Gérard a écrit:
L'univers n'est pas extérieur à Dieu, c'est un aspect de Dieu, c'est son corps vivant.
Tout cela tient debout par une force intérieure: l'Amour!

Tout à fait ! Manifestation visible du Dieu invisible. En Christ. Et en lequel nous sommes et qui renferment toutes choses. (Col. 1, 15)

Même l'Univers et ses milliards d'années sont en nous Smile

Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 08:53

Mister be a écrit:
Et bien nous sommes sur la même longueur d'onde et ça me réjouit!

Ha, et bien tant mieux alors! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 12:26

Pourquoi Gérard,tu avais l'air d'en douter?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 13:06

Mister be a écrit:
Pourquoi Gérard,tu avais l'air d'en douter?

Ben... a vrai dire... j'en doute toujours...

Ce n'est pas du tout ce que je comprends de tout ce que tu écris.
Dieu n'agit pas dans le monde, si c'était le cas il ne serait pas absolu. Dieu n'est pas une personne qui a des humeurs, qui pardonne, qui aime ou qui châtie. Comment Dieu pourrait-il agir dans le monde sans que cela ne remette en cause sa perfection et son omniscience?

Dieu EST Amour absolu, EST miséricorde absolue, EST justice absolue. "Dieu EST" signifie que Son Amour, Sa miséricorde et Sa justice se manifestent par l'intermédiaire de lois. Lorsqu'on crée un déséquilibre par une action, des lois naturelles recréent l'équilibre par une contre action.

Et le Christ dans tout ça, me diras-tu? Et bien le Christ est Dieu car il fait UN avec le Père.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 13:19

petero a écrit:
Mister be a écrit:
petero a écrit:
Mister be a écrit:
D.ieu nous regarde avec amour mais aussi avec justice...car si une faute est commise,le pardon ne peut être donné sans une volonté de réparation

Dites-mois, Mister Be, où se trouve dans l'épisode de Jésus qui pardonne à la femme prise en flagrant délit d'adultère, la volonté de réparation dont a fait preuve cette samaritaine ?  Je vous paie des prunes si vous la trouvez  Very Happy

On en parle évidemment pas mais il va de soi que le pardon nécessite une réparation, quand c'est possible...


Pourquoi vous dites "on n'en parle évidemment pas ..." alors que c'est une parole de Jésus !!!  "Il n'en parle pas ..."  Il n'exige pas avant de pardonner, qu'on répare, car il pardonne gratuitement et il nous invite à donner nous-même gratuitement :

"8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons: vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.  (Matthieu (CP) 10)




Les Apôtres recevront aussi mission de Jésus de pardonner en son Nom les péchés, et comme ils chassaient gratuitement au Nom de Jésus, gratuitement, ils devront pardonner gratuitement.

Maintenant, c'est à celui à qui on pardonne gratuitement, de réparer son péché, en mettant en pratique le commandement de l'amour de Dieu et du prochain, car tout péché est un péché commis contre ce commandement de l'amour.

Ce que je veux dire, c'est que Dieu ne fait pas de la réparation une exigence pour accorder son pardon, pour faire don de son Esprit qui va répandre dans nos cœur la charité sur laquelle on va s'appuyer pour réparer, pour ne plus pécher.


Mister be a écrit:
]Oui le pardon de D.ieu est gratuit mais il n'empêche pas le désir de réparation...n'est-ce pas ce que Jésus est venu faire?
[color]


C'est normal que l'orsqu'on a porter du tord à son prochain, que l'on essaie autant que possible de réparer le tord que l'on a fait, car dans le cas contraire, le pardon obtenu gratuitement de Dieu, ne pourra pas porter ses fruits. Celui qui enfoui "la charité" que Jésus par son Esprit répand en son cœur, pour réparer son péché, pour faire reculer en lui son péché, c'est évident qu'il ne cheminera pas sur le chemin de la conversion. Et comme nous le dit Jésus, non seulement à la fin du monde, cette charité lui sera retirée pour être donné à celui qui l'aura fait travailler, mais qui plus est même ce qu'il n'a pas reçu lui sera retiré.

Si on reprend la mort de Jésus sur la croix, ce n'est pas une punition que Jésus aurait accepté de payer à notre place, c'est volontairement que Jésus s'offre en victime de réparation à son Père, pour que la charité avec laquelle il nous aime, nous soit donnée pour nous aider à vivre pleinement les commandements de l'amour, et à faire reculer le péché en nous.

[/color]

Je dis ça parce que vous êtes tellement certain de vous que c'est une évidence de ne pas le trouver explicitement écrit mais la Samaritaine a peut être en guise de réparation mené une vie exemplaire...dans ce cas la réparation est superflue...Ma!s cette une très belle remarque!
Malheureusement la gratuité du geste n'a pas toujours été respectée...

Mais justement la pris de la rançon dont on discute sur l'autre fil en parle...nos seulement il nous rachète mais on lui appartient...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 13:28

Gérard2 a écrit:
Mister be a écrit:
Pourquoi Gérard,tu avais l'air d'en douter?

Ben... a vrai dire... j'en doute toujours...

Ce n'est pas du tout ce que je comprends de tout ce que tu écris.
Dieu n'agit pas dans le monde, si c'était le cas il ne serait pas absolu. Dieu n'est pas une personne qui a des humeurs, qui pardonne, qui aime ou qui châtie.  Comment Dieu pourrait-il agir dans le monde sans que cela ne remette en cause sa perfection et son omniscience?

Dieu EST Amour absolu, EST miséricorde absolue, EST justice absolue. "Dieu EST" signifie que Son Amour, Sa miséricorde et Sa justice se manifestent par l'intermédiaire de lois. Lorsqu'on crée un déséquilibre par une action, des lois naturelles recréent l'équilibre par une contre action.

Et le Christ dans tout ça, me diras-tu? Et bien le Christ est Dieu car il fait UN avec le Père.

Il se peut que je m'exprime mal,c'est même certain mais nous parlons de la même chose...
La Bible nous enseigne la même chose...
Souvent je dis que D.ieu ne peut contrevenir aux lois naturelles qu'il a créée sachant les conséquences qui surviendraient...les dix plaies d'Egypte s'expliquent scientifiquement par exemple
Nous sommes bien d'accord sur tout ce que tu dis...ai-je dit l'inverse?
L'Eternel n'a pas besoin de miracles pour se Révéler,ces lois sont déjà des miracles...mais bon,il y a des certains exemples où Il agit par miracle
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2590
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 16:48

Mister be a écrit:
...D.ieu ne peut contrevenir aux lois naturelles qu'il a créée...

Précision:

DIEU EST, signifie que Dieu ne crée pas de manière à ce que des évènements se succèdent. Il n'y a aucune succession en Dieu. Ses lois existent de toute éternité car Dieu et les lois ne sont qu'une seule et même chose. Dieu est à la fois la graine et la fleur. Ce ne sont que nos consciences limitées qui perçoivent un écoulement de temps entre la graine et la fleur.

Après tout chacun est libre de se faire l'idée qu'il veut de Dieu. Et c'est d'ailleurs cela la caractéristique la plus grandiose de Dieu. Il est le Dieu de tous, pas parce qu'il est connu par tous, mais parce que tous pensent le connaitre.

On peut appeler Dieu le créateur, le grand architecte, le très haut, le Père etc... mais on ne peut l'appeler absolu. A partir du moment oú on considère Dieu comme absolu et immuable on doit reconnaitre en lui certains concepts. D'autres principes s'enchainent forcément, l'un entrainant l'autre, jusqu'à construire une vérité cohérente avec les notions d'absolu et d'immuabilité. Ainsi, de par sa nature absolue, immuable et hors du temps, Dieu n'a pas d'acte de volonté, tout existe uniquement en dépendance DE LA NATURE DE DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 19:06

thumleft

Le Psaume 139 :7-8 déclare « Où irais-je loin de ton esprit ? Et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. » L’omniprésence de Dieu signifie qu’il est présent partout. Il n’y a pas un endroit dans l’univers où Dieu ne soit présent.

Ce psaume est très cher à mon cœur...je l'ai chanté en hébreu à la mort de mon père mais il dit bien ce que tu dis
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 19:15

Merci à vous tous,vous m'aidez à préparer les parashot de ce shabbat Vaet'hanan & Ekev (Deutéronome 3.23 à 11.25)

« L'observation des commandements de Dieu est tout » (1 Corinthiens 7.19) - Ekev = récompense à l'obéissance ; Vaet'hanan = j'implorai

« La loi de l’Eternel est parfaite, elle restaure l’âme; Le témoignage de l’Eternel est véritable, il rend sage l’ignorant. Les ordonnances de l’Eternel sont droites, elles réjouissent le coeur; Les commandements de l’Eternel sont purs, ils éclairent les yeux (…) Ton serviteur aussi en reçoit instruction; Pour qui les observe la récompense (Ekev) est grande. » (psaumes 19 : 8-11)

« Si vous écoutez ces ordonnances, si vous les observez et les mettez en pratique, l’Éternel, ton Dieu t’aimera et il te bénira » (Deutéronome 7 : 12-13)

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 20:25

Mister be a écrit:
thumleft

Le Psaume 139 :7-8 déclare « Où irais-je loin de ton esprit ? Et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. » L’omniprésence de Dieu signifie qu’il est présent partout. Il n’y a pas un endroit dans l’univers où Dieu ne soit présent.

Ce psaume est très cher à mon cœur...je l'ai chanté en hébreu à la mort de mon père mais il dit bien ce que tu dis

Ce dont vous parlez ici, c'est de la présence d'immensité. Dieu est présent substantiellement , dans l'âme juste, à laquelle il donne la vie naturelle et surnaturelle de la grâce. Il nous soutient non pas comme une mère porte son enfant dans ses bras, mais il nous pénètre et nous enveloppe. Il n'est pas un atome de notre être om il ne soit, pas un mouvement de nos membres ou de nos facultés qu'il n'ait animé. Il est autour de nous et en nous, et jusqu'en ces régions plus intimes et plus profonde de notre âme elle-même. Dieu est l'Ame de notre âme, la vie de notre vie, la grand réalité dans laquelle nous sommes immergés et qui pénètre ce que nous avons et tout ce que nous sommes, de sa présence active et de sa puissance vivifiante. "en Lui nous vivons, nous avons le mouvement et l'être (Actes 17, 28)

Il existe une autre présence de Dieu dite "présence objective". Par la présence d'immensité Dieu comblait l'âme mais résidait en elle comme un étranger. A l'âme enrichie pas la grâce, Dieu se livre Lui-même comme un ami et un père. A l'âme devenue son enfant par la grâce, Dieu découvre sa vie intime, sa vie trinitaire et l'y fait entrer comme une véritable fille pour la lui faire partager. Cette présence de Dieu est dites "objective", car Dieu y est saisi directement comme objet de connaissance et d'amour.

En cette âme devenue son enfant par la grâce, Dieu met tout son Esprit, son propre Cœur, pour que son enfant vive de son Esprit, vive par Jésus le Fils, la Vigne Véritable dont il devient le sarment.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Mer 24 Aoû 2016, 21:11

petero a écrit:
Mister be a écrit:
thumleft

Le Psaume 139 :7-8 déclare « Où irais-je loin de ton esprit ? Et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. » L’omniprésence de Dieu signifie qu’il est présent partout. Il n’y a pas un endroit dans l’univers où Dieu ne soit présent.

Ce psaume est très cher à mon cœur...je l'ai chanté en hébreu à la mort de mon père mais il dit bien ce que tu dis

Ce dont vous parlez ici, c'est de la présence d'immensité. Dieu est présent substantiellement , dans l'âme juste, à laquelle il donne la vie naturelle et surnaturelle de la grâce. Il nous soutient non pas comme une mère porte son enfant dans ses bras, mais il nous pénètre et nous enveloppe. Il n'est pas un atome de notre être om il ne soit, pas un mouvement de nos membres ou de nos facultés qu'il n'ait animé. Il est autour de nous et en nous, et jusqu'en ces régions plus intimes et plus profonde de notre âme elle-même. Dieu est l'Ame de notre âme, la vie de notre vie, la grand réalité dans laquelle nous sommes immergés et qui pénètre ce que nous avons et tout ce que nous sommes, de sa présence active et de sa puissance vivifiante. "en Lui nous vivons, nous avons le mouvement et l'être (Actes 17, 28)

Il existe une autre présence de Dieu dite "présence objective". Par la présence d'immensité Dieu comblait l'âme mais résidait en elle comme un étranger. A l'âme enrichie pas la grâce, Dieu se livre Lui-même comme un ami et un père.  A l'âme devenue son enfant par la grâce, Dieu découvre sa vie intime, sa vie trinitaire et l'y fait entrer comme une véritable fille pour la lui faire partager. Cette présence de Dieu est dites "objective", car Dieu y est saisi directement comme objet de connaissance et d'amour.

En cette âme devenue son enfant par la grâce, Dieu met tout son Esprit, son propre Cœur, pour que son enfant vive de son Esprit, vive par Jésus le Fils, la Vigne Véritable dont il devient le sarment.


prière Pardon Petero de vous avoir malmené...si vous saviez comme je vous aime! :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Légalisme ou rigueur spirituelle   Jeu 25 Aoû 2016, 03:59

Mister be a écrit:
petero a écrit:
Mister be a écrit:
thumleft

Le Psaume 139 :7-8 déclare « Où irais-je loin de ton esprit ? Et où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. » L’omniprésence de Dieu signifie qu’il est présent partout. Il n’y a pas un endroit dans l’univers où Dieu ne soit présent.

Ce psaume est très cher à mon cœur...je l'ai chanté en hébreu à la mort de mon père mais il dit bien ce que tu dis

Ce dont vous parlez ici, c'est de la présence d'immensité. Dieu est présent substantiellement , dans l'âme juste, à laquelle il donne la vie naturelle et surnaturelle de la grâce. Il nous soutient non pas comme une mère porte son enfant dans ses bras, mais il nous pénètre et nous enveloppe. Il n'est pas un atome de notre être om il ne soit, pas un mouvement de nos membres ou de nos facultés qu'il n'ait animé. Il est autour de nous et en nous, et jusqu'en ces régions plus intimes et plus profonde de notre âme elle-même. Dieu est l'Ame de notre âme, la vie de notre vie, la grand réalité dans laquelle nous sommes immergés et qui pénètre ce que nous avons et tout ce que nous sommes, de sa présence active et de sa puissance vivifiante. "en Lui nous vivons, nous avons le mouvement et l'être (Actes 17, 28)

Il existe une autre présence de Dieu dite "présence objective". Par la présence d'immensité Dieu comblait l'âme mais résidait en elle comme un étranger. A l'âme enrichie pas la grâce, Dieu se livre Lui-même comme un ami et un père.  A l'âme devenue son enfant par la grâce, Dieu découvre sa vie intime, sa vie trinitaire et l'y fait entrer comme une véritable fille pour la lui faire partager. Cette présence de Dieu est dites "objective", car Dieu y est saisi directement comme objet de connaissance et d'amour.

En cette âme devenue son enfant par la grâce, Dieu met tout son Esprit, son propre Cœur, pour que son enfant vive de son Esprit, vive par Jésus le Fils, la Vigne Véritable dont il devient le sarment.


prière Pardon Petero de vous avoir malmené...si vous saviez comme je vous aime! :bisou:

C'est réciproque. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
 
Légalisme ou rigueur spirituelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topographie de la vie spirituelle au quotidien
» Enseignement: Pourquoi recherchons-nous une voie spirituelle?
» Sainte Thérèse de Lisieux : Une mère spirituelle !
» Sainte Thérèse de Lisieux : Une Mère Spirituelle !
» Béatification de Newman : « Une immense joie spirituelle »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: