DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Evangile au féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belen



Féminin Messages : 265
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 17:49

J'aime l'Evangile. Infiniment. Mais parfois, je voudrais le réécrire au féminin. Pour voir ce que cela donnerait. Pour mesurer l'effet que cela produirait sur les âmes et sur les cœurs.
Prenons l'exemple de ces versets :
“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” Mathieu 25, 40
“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.” Matthieu 25, 45
Essayons :
“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’une de ces plus petites de mes sœurs, c’est à moi que vous l’avez fait.”
“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’une de ces plus petites, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”

Cela sonne différemment, n'est-ce pas ? Sans doute parce que dans la plupart des langues, le féminin n'englobe pas le masculin. Mais je me dis que si depuis 2000 ans, on avait prêché sur l'Evangile dit au féminin, la situation des femmes, des filles dans le monde ne serait pas ce qu'elle est encore aujourd'hui. Et en particulier peut-être au cœur de l'Eglise.

Chaque fois que vous avez asservi la plus petite de mes sœurs, c'est à moi que vous l'avez fait.
Chaque fois que vous n'avez pas écouté une femme, c'est moi que vous n'avez pas écouté.
Chaque fois que vous n'avez pas pris au sérieux une femme sincère, c'est moi que vous n'avez pas pris au sérieux.
Chaque fois que vous n'avez pas protégé une fillette ou une femme en danger - même sous son propre toit - c'est moi que vous n'avez pas protégé.
Chaque fois que vous avez culpabilisé une femme innocente ou meurtrie, c'est moi que vous avez culpabilisé.
Chaque fois que vous avez jugé une femme selon vos propres critères, c'est moi que vous avez jugé.
Chaque fois que vous avez voulu soumettre une femme à la volonté des hommes, c'est moi que vous avez voulu soumettre.

Je ne revendique rien d'autre qu'une prise de conscience...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Yano



Masculin Messages : 133
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 18:42

Une femme ne peut être prêtre et donner l'eucharistie, ne peut-être évêque, ne peut-être cardinal, pape...etc...

Ça vient de la position inférieure que tient la femme dans les sociétés aux lieux et temps où se déroulèrent l'histoire biblique...

L'enfantement dans la douleur...

Mais la Vierge Marie, ainsi que les Saintes tentent à "équilibrer" à cette malheureuse situation.
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 265
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 18:48

Toujours ces confusions... Je ne revendique rien du tout de votre première phrase ! Pourquoi détourner toujours le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 18:53

Oui, Belen, je suis partante pour en discuter et sans doute aussi d'autres femmes.

Yano, cela n'a rien à voir avec la prétrise et je ne me sens pas inférieure parce que je suis une femme.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12015
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 20:06

Peux en placer une?

La grandeur de l'évangile, de la création, c'est Marie!

Dieu a choisi de garder le coté masculin (père, fils et époux pour le saint Esprit)

Il a voulu donner la merveille du coté féminin à une créature : Marie.
La merveille d'une maman, c'est Marie!

Alors ce serait stupide de changer quoi que ce soit à l'évangile quand tout celui-ci chante la louange de dieu qu'il a confié à Marie!
Revenir en haut Aller en bas
Albine



Féminin Messages : 190
Inscription : 09/06/2014

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 20:08

Yano, une femme ne peut pas être prêtre, mais je donne l'Eucharistie et d'autres aussi dans la paroisse. Il y a d'ailleurs très longtemps que les femmes portent l'Eucharistie aux malades.
Sur notre paroisse, ceux sont les femmes qui sont les seules présentes avec les prêtres, pour conduire ou accompagner les sépultures, pour la préparation au baptême.
Il me semble que le rôle du diacre est plus proche de l'esprit de la femme que celui du prêtre. Personnellement, je ne revendique pas la femme prêtre. Smile
Bernadette
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 265
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 21:03

René Matheux, au lieu de fanfaronner pour contredire (sans avoir apparemment compris ce que j'écrivais), vous pourriez méditer ces lignes de Benoît XVI (19 décembre 2012) et tenter, s'il était possible, de vous les appliquer à vous-même...

Marie ne s’arrête pas à une première compréhension superficielle de ce qui arrive dans sa vie, mais elle sait regarder en profondeur, elle se laisse interpeler par les événements, elle les élabore, les discerne, et acquiert ainsi cette compréhension que seule la foi peut garantir. C’est l’humilité profonde de la foi obéissante de Marie qui accueille en elle ce qu’elle ne comprend pas de l’action divine, permettant que ce soit Dieu qui lui ouvre l’esprit et le cœur. « Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! », s’exclame sa cousine Elisabeth. C’est précisément pour sa foi que toutes les générations la diront bienheureuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 21:18

Moi, ce que j'aime et médite souvent, c'est Marthe et Marie... Marthe veut que tout soir parfait pour recevoir Jésus et Marie "s'amuse" à répandre du parfum sur les pieds de Jésus.

Je pense que nous sommes une fois l'une et une fois l'autre. Non ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12015
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Ven 19 Aoû 2016, 22:45

Belen a écrit:
René Matheux, au lieu de fanfaronner pour contredire (sans avoir apparemment compris ce que j'écrivais), vous pourriez méditer ces lignes de Benoît XVI (19 décembre 2012) et tenter, s'il était possible, de vous les appliquer à vous-même...

Marie ne s’arrête pas à une première compréhension superficielle de ce qui arrive dans sa vie, mais elle sait regarder en profondeur, elle se laisse interpeler par les événements, elle les élabore, les discerne, et acquiert ainsi cette compréhension que seule la foi peut garantir. C’est l’humilité profonde de la foi obéissante de Marie qui accueille en elle ce qu’elle ne comprend pas de l’action divine, permettant que ce soit Dieu qui lui ouvre l’esprit et le cœur. « Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! », s’exclame sa cousine Elisabeth. C’est précisément pour sa foi que toutes les générations la diront bienheureuse.
Allons bon! Je fanfaronne!
En temoignant de ma foi en Marie!!!!!!!

Vous allez bien?


Dernière édition par RenéMatheux le Sam 20 Aoû 2016, 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 265
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 08:21

René Matheux, c'est un procédé vieux comme le monde que de mettre en doute la lucidité d'une femme quand elle pique au vif un monsieur dans son sentiment de supériorité mal placé. Quant aux dévotions masculines exacerbées à Marie, elles sont parfois tout simplement une manière de se donner bonne conscience en continuant à cultiver à peu de frais sa petite misogynie mesquine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 08:45

René, vous serait-il possible de laisser comment ce fil va évoluer.

J'ai personnellement envoyé un mp aux dames de ce forum qui semblent d'accord pour participer.

On peut quand même, en tant que femmes, s'exprimer sur ce que l'on ressent, non ? et ce n'est pas une hérésie.

Il n'est pas question de critiquer Marie, soyez tranquille là-dessus. Nous sommes peut-être même, en tant que femmes, mieux saisir qui Elle est.

Merci, je suis sûre que vous allez comprendre.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 08:54

Dans l'Antiquité, les femmes avaient toute leur place parmi les hommes. A de très hautes fonctions. Elles étaient prêtresses, grandes prêtresses. En Egypte, par exemple, le Pharaon était pleinement Pharaon, lorsqu'il était uni à la femme.

Notre système repose sur le socle de la misogynie, du patriarcat, du mâle phallocrate. C'est l'homme, qui a donné à la femme le statut d'impure, d'être inférieur etc. etc. A une époque, on s'interrogeait même, sur la présence de l'âme chez la femme. Donc, Dieu et l'esprit saint, n'ont rien à voir là-dedans...

Les hommes seraient bien inspirés d'observer les animaux. Ils nous apprennent beaucoup. Notamment qu'il existe des matriarcats, et les choses se passent très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Belen



Féminin Messages : 265
Inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 09:12

Merci Espérance et Loup. Je voulais, par ce fil, éveiller le regard et le cœur sur ce que peuvent ressentir les femmes à chaque fois qu'il est prêché sur le "frère" et le "prochain" et que l'on en déduit aussitôt que le summum de la sainteté, c'est de venir en aide au SDF, au prisonnier, qui sont en grande majorité des hommes. Tout cela est très bien, mais la réaction de certains ici le prouve, il y a méconnaissance de "l'oubli" et des humiliations plus ou moins grandes que nos sœurs en humanité subissent depuis la nuit des temps.
Je prends un exemple tout simple : ma maman n'avait qu'un frère, et elle prenait très à cœur l'Evangile.  A chaque fois qu'elle entendait qu'il lui fallait pardonner à "son frère" , c'était bien sûr le visage du sien qui lui venait. Et elle lui pardonnait tout de tout cœur, même les pires humiliations. Une vraie voie de sainte humilité.
Son frère, par contre, a (il vit encore) une grande vénération pour la Vierge Marie, et il mettait aussi sa mère sur un piédestal. Mais au quotidien, allié avec sa mère, il persécutait la mienne de mille et une façons, c'était parfois d'une violence extrême. Et elle, elle pardonnait "à son frère". Sentait-il dans l'Evangile que tout ce qu'il faisait subir à sa propre sœur, c'est au Christ lui-même qu'il le  faisait subir ? Je crois qu'il n'en a pris malheureusement conscience qu'après la mort de ma maman, près du corps de laquelle il n'a pas daigné se déplacer.
Pour situer l'exemple, je précise que l'homme dont je parle est... prêtre.
Je pense que depuis, il a eu le temps de se repentir intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoiredunefoi.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 12015
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 10:02

Espérance a écrit:
René, vous serait-il possible de laisser comment ce fil va évoluer.

J'ai personnellement envoyé un mp aux dames de ce forum qui semblent d'accord pour participer.

On peut quand même, en tant que femmes, s'exprimer sur ce que l'on ressent, non ? et ce n'est pas une hérésie.

Il n'est pas question de critiquer Marie, soyez tranquille là-dessus. Nous sommes peut-être même, en tant que femmes, mieux saisir qui Elle est.

Merci, je suis sûre que vous allez comprendre.
?????

Pas le droit de donner mon avis?????
?????
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12015
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 10:03

Belen a écrit:
René Matheux, c'est un procédé vieux comme le monde que de mettre en doute la lucidité d'une femme quand elle pique au vif un monsieur dans son sentiment de supériorité mal placé. Quant aux dévotions masculines exacerbées à Marie, elles sont parfois tout simplement une manière de se donner bonne conscience en continuant à cultiver à peu de frais sa petite misogynie mesquine.

Vous etes complètement malade!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 10:04

https://www.facebook.com/eric.celerier/videos/975192365859755/

je n'ai pas su mettre le lien autrement, mais ça vaut le coup si vous pouvez voir :stefamille:

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 10:07

RenéMatheux a écrit:
Espérance a écrit:
René, vous serait-il possible de laisser comment ce fil va évoluer.

J'ai personnellement envoyé un mp aux dames de ce forum qui semblent d'accord pour participer.

On peut quand même, en tant que femmes, s'exprimer sur ce que l'on ressent, non ? et ce n'est pas une hérésie.

Il n'est pas question de critiquer Marie, soyez tranquille là-dessus. Nous sommes peut-être même, en tant que femmes, mieux saisir qui Elle est.

Merci, je suis sûre que vous allez comprendre.
?????

Pas le droit de donner mon avis?????
?????

sûrement que si, mais en essayant de comprendre le sens que veut donner Belen à ce fil : elle vient d'ailleurs de l'expliquer.
Essayez aussi de voir si vous pouvez visionner la vidéo que je viens de mettre : sûre qu'elle vous plaira.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Yano



Masculin Messages : 133
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 10:30

Belen a écrit:
Toujours ces confusions... Je ne revendique rien du tout de votre première phrase ! Pourquoi détourner toujours le sujet ?

Merci pour ta gentille réponse, en effet je trouve que les femmes comme toi donnent une vision bien plus douce des Évangiles au feminin... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 10:49

Espérance a écrit:
J'ai personnellement envoyé un mp aux dames de ce forum qui semblent d'accord pour participer.
Moi, pas, mais je crois deviner pourquoi Smile
Je me permets quand même de préciser quelques points qui semblent avoir été mal compris par Belen, qui au vu de mes propos (sur un autre fil) a cru que j'étais un vilain bonhomme...Parce que je suis contre le fait de s'apitoyer sur notre condition qui ne fait qu'ajouter la brisure à la brisure....

Ce sera difficile d'effacer des milliers d'années (et pas seulement 2000 ans) de mauvaise compréhension entre le masculin et le féminin, que toutes les traditions ont fini par ériger en valeurs prenant comme unique étalon le visible, la matérialité, l'activité, l'extériorité, la mobilité. Ou alors il faut revisiter la Genèse et essayer de décoder ce qu'elle nous dit. Comme dit le Loup, dans l'Antiquité les femmes étaient plus respectées qu'à présent. En Inde, chaque femme est (était ?) vue comme mère potentielle et elle est vénérée en tant que telle.

Il est dit dans la Genèse que Dieu crée toute l'Humanité en Adam "Il les créa homme et femme"
Ensuite, Dieu sépare, comme il sépare toutes choses : jour/nuit, sec/mouillé, etc...
Il sépare l'humanité en deux, en transformant son côté (et non en lui tirant une côte)il lui fait une aide contre lui, ou selon sa dignité.

Citation :
Un commentaire de Rachi (1040 – 1105) (Rabbi Salomon de Troyes)
Une aide contre lui : s'il est méritant, une aide ;
s'il démérite, contre lui pour la guerre.
Tout est dit !

Dans la Genèse, il ne s'agit pas d'Adam et Eve, mais de Ich et Icha, l'homme et la femme. Adam c'est le nom générique de toute l'humanité, hommes et femmes confondus.

C'est en prenant le fruit de la connaissance du bien et du mal, de la dualité, que l'homme et la femme, vivant en harmonie jusque là, se laissent piéger par les antagonismes qui commencent par le rejet de la culpabilité de l'un sur l'autre.

Si le serpent s'est adressé à Icha, à la partie inconsciente et intuitive de l'Homme/humanité, qui devait garder son jardin intérieur et qui ne l'a pas fait, c'est justement parce que cette partie était inconsciente, encore à venir, sa potentialité, son intuition, sa partie non encore manifestée, "elle vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence" qui devait amener l'humanité à la naissance de l'homme véritable, à son accomplissement, ce qu'est venu manifester Jésus.


L'homme, le mâle, ne fait que continuer à reléguer au placard sa partie féminine, dans une première étape en couvrant la femme, ne la laissant pas s'exprimer, et plus tard, quand la femme essaie de se libérer,  en faisant d'elle un pseudo-homme, lui donnant des "droits" pour mieux oublier les siens et sa véritable nature qui peut se révéler bien plus dure et cruelle que les hommes, car ajoutée à sa véritable nature, elle peut la transformer en véritable catastrophe.

La véritable nature de la femme appelle à la paix et à la compassion alors qu'il appelle à la guerre, à la vengeance.
Elle a en elle la compréhension profonde des choses secrètes de la nature qui ont fait les "sorcières" du temps jadis.
Elle a en elle la vision globale et profonde de la réalité, alors que l'homme n'en voit que la partie émergée et visible, elle joint l'esprit à la matière, l'invisible au visible, mais l'homme ne voit que la terre et la matière qu'il veut forcer et forger selon sa courte vue.

Jésus est le nouvel Adam, le Fils de l'Homme, l'homme parfait, qui a uni le masculin et le féminin en lui,  comme il le rappelle : "...et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair.Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.…" Marc 10,8.
C'est le sens profond du mariage qui n'est que l'apprentissage de l'union des propriétés masculines et féminines, mais dont le but reste quand même de faire l'unité intérieure et parfaite comme nous l'a montré Jésus, c'est pour cela qu'on le représente généralement avec de longs cheveux et un visage doux et pacifique.
Il est le chemin du milieu entre compassion et justice. C'est le chemin étroit et difficile.

Ce qu'on observe maintenant dans le monde, c'est le conflit entre une société qui étouffe la femme et l'autre qui croit la "libérer", mais qui, en réalité, ne fait que lui donner un fardeau supplémentaire, à savoir vouloir égaler l'homme dans sa propre nature et lui faire définitivement oublier la sienne. L'homme lui donne un os à ronger, pour éviter que sa vraie nature se réveille. Un piège que le serpent s'emploie à remettre constamment à jour, repoussant toujours à plus tard, l'Unité intérieure qui nous relie au Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 534
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: L'Evangile au féminin   Sam 20 Aoû 2016, 11:04

Loup Ecossais a écrit:
Dans l'Antiquité, les femmes avaient toute leur place parmi les hommes. A de très hautes fonctions. Elles étaient prêtresses, grandes prêtresses. En Egypte, par exemple, le Pharaon était pleinement Pharaon, lorsqu'il était uni à la femme.

Notre système repose sur le socle de la misogynie, du patriarcat, du mâle phallocrate. C'est l'homme, qui a donné à la femme le statut d'impure, d'être inférieur etc. etc. A une époque, on s'interrogeait même, sur la présence de l'âme chez la femme. Donc, Dieu et l'esprit saint, n'ont rien à voir là-dedans...

Les hommes seraient bien inspirés d'observer les animaux. Ils nous apprennent beaucoup. Notamment qu'il existe des matriarcats, et les choses se passent très bien...

1. https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gende_du_Concile_de_M%C3%A2con : le débat sur la présence ou non d’âme chez la femme est un fantasme, c'est une sacré enquiquineuse (question de point de vue masculin :p) mais pas quelqu'un sans âme, nous ne sommes pas indoue :beret:

2.L'ordre naturel ne consiste pas à reproduit ce que font les animaux comme nous l'entendons ici et là dans les medias (pour justifier l'homosexualité pulsionnel ils prennent exemple sur les singes)

Allons dont, prenons exemple sur la mante religieuse dans ce cas mort de rire cela n'a pas de sens.

Le matriarcat décrit la femme de la même façon que le patriarcat en réalité, c'est juste les pouvoirs qui sont distribué directement :

Le patriarcat dit que l'homme cherche le pouvoir et l'exerce dans une société donné
Le matriarcat dit que l'homme cherche le pouvoir et de se fait doit laissé la femme décidé.

Sans parler du fait que dans le matriarcat notre modèle familiale éclate totalement.

"Liberté sexuelle et concubinage

Il n’y a pas de couple, ni de fidélité, ni de jalousie, ni de possessivité, ni de violence sexiste, ni de prostitution, ni aucune marchandisation du sexe. Quand bien même il existe certaines formes de mariage, il s’agit plutôt de concubinage, d’unions temporaires à durée déterminée :

l’oncle maternel reste le premier référent auprès de l’enfant,
le père n’a aucun droits,
et les mœurs sexuelles restent plutôt permissives et laxistes."
https://matricien.org/parente/matriarcat/

3. Concernant le sujet initial, je ne comprend pas vraiment la revendication scratch
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Evangile au féminin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» l'EVANGILE AU QUOTIDIEN
» Evangile du jour
» Origine païenne du sacerdoce féminin
» Yahoo censure « l'Evangile au quotidien »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: