DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 07:40

Lorsqu'on se marie dans l'Eglise, devant le Christ représenté par son ministre qui en son Nom reçoit nos consentement, qu'est-ce que cela veut dire, sinon qu'on compte sur le Christ pour bénir notre union, pour nous aider à tenir les engagements que l'on prend l'un envers l'autre, en se donnant l'un à l'autre le sacrement de mariage.

Si on se marie dans l'Eglise, c'est bien pour vivre d'amour ensemble, avec l'aide du Christ, avec l'aide des sacrements qui nourrissent l'amour que dans l'Eglise, dans le Christ on est appelé à se donner les uns aux autres.

La question que je me pose, c'est celle de la validité d'un engagement pris devant le Christ Jésus, en sachant qu'on ne remettra jamais les pieds à l'Eglise, c'est à dire en sachant qu'on ne s'appuiera pas sur cette aide apporté par Jésus, dans les sacrements de l'Amour : le sacrement de l'Eucharistie et celui de la Réconciliation, notamment pour celui qui est baptisé, car nous le savons, il faut que l'un des époux soit baptisé pour qu'il y ai mariage dans l'Eglise.

Je me demande si on devrait accepter de marier dans l'Eglise, des personnes qui n'ont nullement l'intention de s'appuyer sur les sacrements pour vivre leur alliance. Pourquoi s'engager devant le Christ, dans l'Eglise, et demander sa bénédiction, si on rejette cette bénédiction donnée par les sacrements.

La bénédiction que Dieu donne dans le sacrement de mariage ce n'est pas une bénédiction donnée pour protéger, à l'image de la bénédiction donné à un bâteau pour que ceux qui le prendront soit sous la protection de Dieu. La bénédiction que Dieu donne dans le mariage, annonce tout ce que Dieu va faire pour nous aider à vivre notre engagement, notre alliance jusqu'au bout et qu'il fait par son Fils agissant en son Nom, dans les sacrements.

Si on vient demander la bénédiction nuptiale une fois, le jour de notre mariage, sans intention de revenir voir le Christ dans son Eglise, pour qu'il nous nourrisse de sa Parole et de son Pain de Vie, avons nous été vraiment vrai avec Dieu ce jour là. Notre engagement pris devant Dieu et avec Lui puisqu'on demande sa bénédiction, est-il vrai, valide ? Je me pose la question.

Beaucoup de mariage sont peut-être invalide, car on n'est venu demander la bénédiction à Dieu, sans vraiment désirer que Dieu nous bénisse, c'est à dire fasse descendre sur nous sa grâce, qui on le sait, descend dans les sacrements que donnent l'Eglise.

Devrais-t-on accepter de marier dans l'Eglise, des jeunes qui ne pratiquent pas et n'ont pas l'intention, une fois marié, de pratiquer à nouveau ? Pourquoi donner la bénédiction à des jeunes qui de toute façon ne compte pas sur Dieu pour les aider à vivre l'alliance contractée devant Lui ?

La préparation au mariage, c'est justement l'occasion d'inviter les jeunes couples qui veulent se marier à l'Eglise, à accueillir le Christ qui les aidera à vivre leur alliance, le Christ devant qui ils vont échanger leur consentement. Si ces jeunes manifestent clairement qu'ils n'ont pas du tout l'intention de s'appuyer sur le Christ et l'aide qu'il nous apportent dans le sacrements, vaut mieux alors les inviter à être vrai avec le Christ et de fait à se passer de sa bénédiction pour se marier, et donc du mariage à l'Eglise.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 08:36

Ben!
On marie bien des catholiques avec des non cathos, non chrétiens, etc....

Et non, beaucoup de mariage ne sont pas invalides car sinon vous détournez le commandement formel de Jesus
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 08:57

RenéMatheux a écrit:
Ben!
On marie bien des catholiques avec des non cathos, non chrétiens, etc....

Et non, beaucoup de mariage ne sont pas invalides car sinon vous détournez le commandement formel de Jesus

Expliquez-moi, car je ne comprends pas ce que vous voulez dire.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 09:25

On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 09:38

petero a écrit:


La bénédiction que Dieu donne dans le sacrement de mariage ce n'est pas une bénédiction donnée pour protéger, à l'image de la bénédiction donné à un bâteau pour que ceux qui le prendront soit sous la protection de Dieu. La bénédiction que Dieu donne dans le mariage, annonce tout ce que Dieu va faire pour nous aider à vivre notre engagement, notre alliance jusqu'au bout et qu'il fait par son Fils agissant en son Nom, dans les sacrements.
l'erreur que vous commettez c'est de considérer le sacrement du mariage comme une simple bénédiction et non comme un sacrement à part entière. Dans le sacrement du mariage les époux reçoivent effectivement les grâces pour assumer leurs devoirs de parents et d'époux et reçoivent une augmentation de la grâce sanctifiante.

Si vous voulez ce n'est pas l'eucharistie qui donne les grâces propres aux sacrements du mariage, mais le sacrement du mariage se suffit à lui seul pour donner les grâces dont les époux ont besoins pour assumer leur devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 09:44

Pour une fois, je suis d'accord avec vous monge sunny et de toute façon, ily a maintenant rarement eucharistie lors d'un mariage.

Dieu nous donne la grâce de "tenir" lors du mariage, là, j'en suis sûre et certaine, peut-être d'une manière différente d'un couple à l'autre.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 10:10

quel pourcentage de ceux qui se marient ont reçu le sacrement de confirmation
qui en bonne théologie est nécéssaire à l'action de la grâce du baptême  ?
Et pourquoi ne pas rendre obligatoire la confirmation avant le mariage ou faire des cérémonies collectives associant
confirmation , mariage et eucharistie ?
Comment voulez-vous qu'on ait envie de revenir à l'église et vivre des sacrements si on ne donne pas l'Esprit Saint ?
et on peut aussi se poser la question des vocations sans don de l'Esprit Saint ?

si on suit ces chiffres :
http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/guide-de-leglise/leglise-catholique-en-france-et-en-chiffres/

en 2012 en France seulement 35 % des naissances donnaient lieu à un baptême
et seulement 15 % des baptisés étaient confirmés ...ce qui fait 5% des naissances baptisés-confirmés

donc on se prépare un futur où 13 % de mariages pourraient avoir lieu entre deux baptisés catholiques et 0,025 % entre deux baptisés -confirmés .


Dernière édition par Oculus le Ven 19 Aoû 2016, 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 10:21

Je ne sais pas comment les choses se passent chez vous, mais dans tous les diocèses où j'ai été, dans une même cérémonie on donne automatiquement tous les sacrements d'initiations manquants avant de donner le mariage. Ainsi:
- Quand on n'est pas baptisé, on reçoit juste avant la cérémonie même du sacrement du mariage le baptême et la confirmation
- Quand on est baptisé non confirmé, avant la messe on reçoit la confession (le prêtre donne souvent cette confession dans la "limousine" du marié), et avant la cérémonie même du sacrement du mariage on reçoit la confirmation.
- Quand on est baptisé et confirmé, juste avant la messe on reçoit la confession.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 10:28

Et Bien ça ne m'étonne pas que le catholicisme soit en plein essort en Afrique , alors qu'il disparait chez nous .parceque les conférences épiscopales africaines ont une meilleure pastorale que celle des évêques français ....
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc Ettore



Masculin Messages : 150
Inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 10:41

peut etre aussi que les gens ne respectent pas plus l'eglise que leur vie de famille ...
generation chips ketchup devant les chti's au guatemala ou les enfants ne connaissent pas l'utilité d'une brosse à dent ? sisi ça existe ...
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 10:59

petero a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ben!
On marie bien des catholiques avec des non cathos, non chrétiens, etc....

Et non, beaucoup de mariage ne sont pas invalides car sinon vous détournez le commandement formel de Jesus

Expliquez-moi, car je ne comprends pas ce que vous voulez dire.
Tous ce qui n'est pas catholique est invalide alors..
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 11:18

Citation :
Ben!
On marie bien des catholiques avec des non cathos, non chrétiens, etc....
Ce sont des mariages tout ce qu'il y a de valide. Pourtant le non chrétien ne retournera pas à l'Eglise


Citation :

Et non, beaucoup de mariage ne sont pas invalides car sinon vous détournez le commandement formel de Jesus

Réponse sur http://docteurangelique.forumactif.com/t21156-dire-la-plupart-des-mariages-sont-invalides-theologie-devastatrice?highlight=invalides

Je cite
si la plupart des mariages sont invalides, la plupart des couples peuvent divorcer, très exactement se séparer!
Cela c'est une proposition de logique pure!

Eh bien je dis que prétendre que la plupart des couples peuvent divorcer, très exactement se séparer, c'est prétendre le contraire de ce que Jesus a affirmé!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 11:21

Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 11:26

Il y a des mariages oeucuméniques sont ils valident ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 11:41

Voici les motifs, dits "chefs de nullité", qui affectent le consentement requis pour un mariage catholique. Cette liste n'est pas exhaustive. Les motifs les plus fréquemment invoqués dans nos régions sont :

1) Le défaut de consentement pour manque de discernement, lorsque les époux sont incapables de donner un consentement reposant sur un choix lucide et libre.

2) L’incapacité d’assumer les obligations essentielles du mariage, parmi lesquelles on compte la communauté de vie et d’amour destinée au bien des époux avec la fidélité mutuelle, la génération et l’éducation des enfants et l’indissolubilité du mariage.

3) La simulation du mariage, qui peut être totale, lorsque le contractant a l’intention de ne pas accepter, ni d’assumer toutes les propriétés essentielles du mariage au moment de l’échange des consentements, ou partielle,

lorsque le contractant a l’intention de ne pas remplir l’une ou l’autre des obligations essentielles du mariage.

4) Le mariage peut aussi être nul parce que l’un des contractants s’est engagé au moment de la célébration du mariage sous l’influence d’une crainte grave ou lorsque l’un des futurs conjoints était victime d’une fraude ou d’une erreur sur la personne qu’il désirait épouser. Il en va de même pour un mariage assorti d’une condition illicite.

Est-ce que les couples qui se marient uniquement par tradition ou pour faire plaisir aux parents par exemple, s'engagent librement, sur un choix lucide ? Sont-ils vraiment libre, surtout si les parents ou grands parent font pression pour qu'ils se marient à l'Eglise ?

Le mariage à l'Eglise, ce n'est pas comme un mariage civil ; normalement ce mariage repose sur la foi qu'au moins un des 2 a dans le Christ Jésus et dans la grâce du sacrement de mariage. Un catholique qui se marie à l'Eglise et qui n'a pas vraiment la foi, qui ne croit pas vraiment au sacrement qu'il va recevoir, quel valeur a son engagement ?

Ce sont uniquement des questions que je me pose par rapport à la maturité de ces couples, sur le plan spirituel.

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 11:44

RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

On vous parle des mariages à l'église, pas à la mairie. Quand on se marie à l'Eglise, notre démarche doit être une démarche de foi. Si on n'a pas la foi et qu'on demande à se marier à l'Eglise, est-ce que notre engagement pris devant le Seigneur est sérieux ? Pourquoi se marier à l'Eglise quand les 2 n'ont pas la foi, ne crois pas dans le sacrement de mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 11:59

A partir du moment où Dieu reconnait et bénit les mariages "païens" où il y a libre consentement, engagement à l'ouverture à la vie, à la fidélité et à l'unité, je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas reconnaître le mariage de deux personnes qui n'ont pas la Foi et qui viennent quand même pour d'autres motifs prendre le sacrement du mariage du moment où l'engagement mutuel est libre, et les contraintes d'ouverture à la vie, de fidélité et d'unité sont aussi acceptées
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:06

au fond il ne faut pas grande chose pour qu'un mariage soit valide, et le manque de Foi n'est pas un critère qui invalide un mariage
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:10

Voilà un exemple de pastorale du sacrement de confirmation en France , Monge !
qu'en pensez-vous ?

diocèse d'Evry a écrit:
Chaque confirmand profitera de l’occasion de sa confirmation pour effectuer une relecture « chrétienne » de sa vie, c’est-à-dire une relecture où il cherche à discerner l’action de Dieu au cours du temps. Pour l’aider à formaliser cette recherche, il rédigera une lettre contenant des éléments qui permettront de saisir ce qui constitue sa vie familiale, scolaire, professionnelle ou sociale. Il exprimera également les raisons pour lesquelles il désire recevoir la confirmation. Il pourra aussi confier ses joies, ses raisons d’espérer, ses projets, ses difficultés ou épreuves. Pour ceux qui auraient du mal à écrire, ils pourront se faire aider, mais dans le respect absolu du secret de ce qui est écrit.
Cette lettre, cachetée par l’auteur, sera envoyée à l’évêque qui la remettra, s’il n’est pas le célébrant, au prêtre qu’il a délégué. Celui-ci sera le seul à en prendre connaissance et, s’il le juge opportun, à apporter une réponse.
Le responsable de secteur rassemblera la liste des adresses et recueillera les certificats de baptême des confirmands. Il veillera à ce qu’au moins un parrain (ou marraine) des confirmands soit confirmé.
C’est au cours du cheminement vers le sacrement que l’évêque (ou son représentant) rencontrera les jeunes. L’équipe de préparation s’entendra avec lui sur la date et le lieu de la rencontre. Afin d’écourter le temps d’apprivoisement, il est demandé que les confirmands préparent, par écrit, quelques questions à poser à l’évêque ou à son délégué.
Chaque année avant la Pentecôte, une récollection diocésaine d’une journée sera proposée aux adultes, à tous ceux qui se préparent
à la confirmation : temps de prière, de rencontre avec l’évêque, de Réconciliation, etc.

LES raisons pour lesquelles recevoir la confirmation  ? les voilà :

Citation :
Can. 890 - Les fidèles sont tenus par l'obligation de recevoir ce sacrement en temps opportun; les parents et les pasteurs d'âmes, surtout les curés, veilleront à ce que les fidèles soient dûment instruits pour le recevoir et à ce qu'ils s'y présentent en temps opportun.
Can. 891 - Le sacrement de confirmation sera conféré aux fidèles aux alentours de l'âge de raison, à moins que la conférence des Évêques n'ait fixé un autre âge, ou qu'il n'y ait danger de mort ou bien que, au jugement du ministre, une cause grave ne conseille autre chose.  

parfois , on se demande si ceux qui font la pastorale  ont lu le Droit Canonique ??

voilà l'avis de Mgr Rey du diocèse de Toulon -Fréjus : j"approuve !!

https://www.diocese-frejus-toulon.com/IMG/pdf/note_sur_l_age_confirmation.pdf


Dernière édition par Oculus le Ven 19 Aoû 2016, 12:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:17

monge a écrit:
A partir du moment où Dieu reconnait et bénit les mariages "païens" où il y a libre consentement, engagement à l'ouverture à la vie, à la fidélité et à l'unité, je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas reconnaître le mariage de deux personnes qui n'ont pas la Foi et qui viennent quand même pour d'autres motifs prendre le sacrement du mariage du moment où l'engagement mutuel est libre, et les contraintes d'ouverture à la vie, de fidélité et d'unité sont aussi acceptées

Pourquoi des baptisés ou un baptisé marié uniquement civilement, qui divorce et se remarie civilement peut-il, si je ne me trompe pas, se marier à l'Eglise, si Dieu a bénit son premier mariage païen ?

C'est bien parce que l'Eglise qui représente Dieu ne reconnaît pas le premier mariage civil.

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:20

monge a écrit:
A partir du moment où Dieu reconnait et bénit les mariages "païens" où il y a libre consentement, engagement à l'ouverture à la vie, à la fidélité et à l'unité, je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas reconnaître le mariage de deux personnes qui n'ont pas la Foi et qui viennent quand même pour d'autres motifs prendre le sacrement du mariage du moment où l'engagement mutuel est libre, et les contraintes d'ouverture à la vie, de fidélité et d'unité sont aussi acceptées

Donc, selon vous, il n'est pas nécessaire d'avoir la foi pour se donner le sacrement de mariage ? Dans ce cas, l'Eglise devrait accueillir à l'Eglise, tous les païens qui désire se marier, car c'est sympa de passer par une belle Eglise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:31

A mon avis il y a véritablement faute ou péché lorsqu'on sait que Dieu veut nous donner des grâces spéciales dans son sacrement et qu'on néglige ou bien qu'on refuse d'aller prendre ses grâces. Mais ceux qui ne le savent pas (sans que ce ne soit de leur faute) vont quand même recevoir la bénédiction de Dieu à travers leur mariage civil.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:34

Il y a ds mariages avec des athésoumusulmans qui sont valides. Alors....

Mis à part le privilège Paulin
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:34

Il y a ds mariages avec des athésoumusulmans qui sont valides. Alors....

Mis à part le privilège Paulin
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:38

petero a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

On vous parle des mariages à l'église, pas à la mairie. Quand on se marie à l'Eglise, notre démarche doit être une démarche de foi. Si on n'a pas la foi et qu'on demande à se marier à l'Eglise, est-ce que notre engagement pris devant le Seigneur est sérieux ?  Pourquoi se marier à l'Eglise quand les 2 n'ont pas la foi, ne crois pas dans le sacrement de mariage ?
Et je vous parle des mariages à l'eglise

Mon père ayant été athé, je suis donc un batard?

arretez ces arguties intellectueuses!
Hi!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:39

petero a écrit:
monge a écrit:
A partir du moment où Dieu reconnait et bénit les mariages "païens" où il y a libre consentement, engagement à l'ouverture à la vie, à la fidélité et à l'unité, je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas reconnaître le mariage de deux personnes qui n'ont pas la Foi et qui viennent quand même pour d'autres motifs prendre le sacrement du mariage du moment où l'engagement mutuel est libre, et les contraintes d'ouverture à la vie, de fidélité et d'unité sont aussi acceptées

Donc, selon vous, il n'est pas nécessaire d'avoir la foi pour se donner le sacrement de mariage ?  Dans ce cas, l'Eglise devrait accueillir à l'Eglise, tous les païens qui désire se marier, car c'est sympa de passer par une belle Eglise Very Happy
Si vous arretiez de nous parler du decorum.....
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:44

Oculus a écrit:
Voilà un exemple de pastorale du sacrement de confirmation en France , Monge !
qu'en pensez-vous ?

diocèse d'Evry a écrit:
Chaque confirmand profitera de l’occasion de sa confirmation pour effectuer une relecture « chrétienne » de sa vie, c’est-à-dire une relecture où il cherche à discerner l’action de Dieu au cours du temps. Pour l’aider à formaliser cette recherche, il rédigera une lettre contenant des éléments qui permettront de saisir ce qui constitue sa vie familiale, scolaire, professionnelle ou sociale. Il exprimera également les raisons pour lesquelles il désire recevoir la confirmation. Il pourra aussi confier ses joies, ses raisons d’espérer, ses projets, ses difficultés ou épreuves. Pour ceux qui auraient du mal à écrire, ils pourront se faire aider, mais dans le respect absolu du secret de ce qui est écrit.
Cette lettre, cachetée par l’auteur, sera envoyée à l’évêque qui la remettra, s’il n’est pas le célébrant, au prêtre qu’il a délégué. Celui-ci sera le seul à en prendre connaissance et, s’il le juge opportun, à apporter une réponse.
Le responsable de secteur rassemblera la liste des adresses et recueillera les certificats de baptême des confirmands. Il veillera à ce qu’au moins un parrain (ou marraine) des confirmands soit confirmé.
C’est au cours du cheminement vers le sacrement que l’évêque (ou son représentant) rencontrera les jeunes. L’équipe de préparation s’entendra avec lui sur la date et le lieu de la rencontre. Afin d’écourter le temps d’apprivoisement, il est demandé que les confirmands préparent, par écrit, quelques questions à poser à l’évêque ou à son délégué.
Chaque année avant la Pentecôte, une récollection diocésaine d’une journée sera proposée aux adultes, à tous ceux qui se préparent
à la confirmation : temps de prière, de rencontre avec l’évêque, de Réconciliation, etc.

Oh là là, mais cela me semble bien compliqué. Les choses se passent véritablement ainsi?
Chez nous quand un adulte se fait baptiser il reçoit en même temps le sacrement de confirmation, il n'y a pas deux cérémonies séparées dans le temps.
Quand on a reçu son baptême en étant enfant, devenu adulte on suit une catéchèse pour recevoir la première communion, et lors de la visite de l'évêque on reçoit la confirmation.
Moi j'ai été baptisé bébé, j'ai pris ma première communion à 7 ans, et 3 mois après j'ai reçu la confirmation des mains de l'évêque
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:54

RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

oui!
Il suffit de voir le nombre de divorces chrétiens pour s'en rendre compte
La débilité est de refuser de le reconnaître!
Je préfère des gens qui s'engagent sans toutefois être sous le couvert d'une église!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:57

petero a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

On vous parle des mariages à l'église, pas à la mairie. Quand on se marie à l'Eglise, notre démarche doit être une démarche de foi. Si on n'a pas la foi et qu'on demande à se marier à l'Eglise, est-ce que notre engagement pris devant le Seigneur est sérieux ?  Pourquoi se marier à l'Eglise quand les 2 n'ont pas la foi, ne crois pas dans le sacrement de mariage ?

thumleft
D'où l'accompagnement est important!
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 12:59

petero a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

On vous parle des mariages à l'église, pas à la mairie. Quand on se marie à l'Eglise, notre démarche doit être une démarche de foi. Si on n'a pas la foi et qu'on demande à se marier à l'Eglise, est-ce que notre engagement pris devant le Seigneur est sérieux ?  Pourquoi se marier à l'Eglise quand les 2 n'ont pas la foi, ne crois pas dans le sacrement de mariage ?
En France le mariage a la mairie n'est pas reconnu par l'église catholique "elle le reconnaît tout de même" dans le sens ou le prêtre ne peut pas marier avant le maire sous peine de prison.
Mes parents n'avaient pas la foi mais pour ne pas décevoir ils sont passé à l'église, idem pour les baptêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:03

Peut-on se marier uniquement à l'église?
On peut bien se marier uniquement à la commune(mairie)
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:09

Thor a écrit:

En France le mariage a la mairie n'est pas reconnu par l'église catholique "elle le reconnaît tout de même" dans le sens ou le prêtre ne peut pas marier avant le maire sous peine de prison.
Mes parents n'avaient pas la foi mais pour ne pas décevoir ils sont passé à l'église, idem pour les baptêmes.

C'est plus compliqué que cela !! : pour l'EGLISE le mariage à la mairie est reconnu valide pour les non baptisés et non valide pour les baptisés si c'est le seul mariage contracté .

je connais une personne non baptisée que l'on a découragé de recevoir le baptême parcequ'elle était divorcée-remariée non baptisée !!
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:10

Si l'on n'est pas baptisé KTO on ne peut pas se marier à l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:14

monge a écrit:
Oh là là, mais cela me semble bien compliqué. Les choses se passent véritablement ainsi?
Chez nous quand un adulte se fait baptiser il reçoit en même temps le sacrement de confirmation, il n'y a pas deux cérémonies séparées dans le temps. Quand on a reçu son baptême en étant enfant, devenu adulte on suit une catéchèse pour recevoir la première communion, et lors de la visite de l'évêque on reçoit la confirmation.Moi j'ai été baptisé bébé, j'ai pris ma première communion à 7 ans, et 3 mois après j'ai reçu l a confirmation des mains de l'évêque

ça dépend des diocèses . Votre parcours me semble plus correct  que de faire de la confirmation le sacrement de l'engagement dans l'église sous forme de participation  à des mouvements  ou à des structures .

IL y a bien un problème de pastorale pour qui la préparation sacramentelle  donne plus de grâces que la réception du sacrement
lui même !! et la position de Mgr Rey me semble meilleure .

https://www.diocese-frejus-toulon.com/IMG/pdf/note_sur_l_age_confirmation.pdf

tout cela est une conséquence funeste du primat de la Liberté qui a envahi la pastorale sacramentelle :

Dès lors : l'Obligation quelle qu'elle soit est dissimulée ou remplacée  par l'Engagement .
 et la Grâce sacramentelle est garantie par la préparation sacramentelle et donc il vaut mieux être adulte qu'enfant pour la recevoir .
or c'est faux : pas de droits sans devoirs et vice-versa , et la grâce sacramentelle agit toute la vie et ne dépend pas de la préparation aux sacrements .

quels sont les discours aujourdhui où l'Eglise parle des obligations du chrétien  ?
il ne semble plus en subsister que deux. : celle de l'indissolubilité du mariage  et du célibat sacerdotal .
OR il y en a beaucoup plus dans le Droit Canon , mais c'est politiquement incorrect et pas dans l'air du temps ...


Dernière édition par Oculus le Ven 19 Aoû 2016, 15:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:17

Thor a écrit:
Si l'on n'est pas baptisé KTO on ne peut pas se marier à l'église.

Il faut au moins un baptisé sur deux et que le non baptisé soit d'accord sur le baptême et l'éducation chrétienne des enfants .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:34

Oculus a écrit:
Thor a écrit:
Si l'on n'est pas baptisé KTO on ne peut pas se marier à l'église.

Il faut au moins un baptisé sur deux et que le non baptisé soit d'accord sur le baptême et l'éducation chrétienne des enfants .


c'est ce qui se passe chez nous et les deux futurs mariés (l'un baptisé et l'autre pas) ont suivi aussi le cycle de formation au mariage.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)


Dernière édition par Espérance le Ven 19 Aoû 2016, 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11977
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 13:41

Mister be a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

oui!
Il suffit de voir le nombre de divorces chrétiens pour s'en rendre compte
La débilité est de refuser de le reconnaître!
Niet Papa!
Si il n'y avait pas mariage chrétien, il y aurait encore plus de divorce
yumpf! batman
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16678
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 14:30

Ce qu'on n'oublie toujours de dire, c'est que le mariage, c'est parce qu'un homme et une femme s'aiment, pour le meilleur et pour le pire.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 15:06

Ça dépend du genre de pire.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 15:27

Espérance a écrit:
Ce qu'on n'oublie toujours de dire, c'est que le mariage, c'est parce qu'un homme et une femme s'aiment, pour le meilleur et pour le pire.

Pour valider un mariage que ce soit à l'état civil ou à l'église  on ne demande pas aux tourtereaux s'ils s'aiment, car "aimer" est un mot vague.
Il y a les mariages de raison qui sont des mariages valides et qui souvent tiennent même plus longtemps que les mariages "sentimentaux"
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 15:49

Si aimer est un mot vague comme principe, le mariage ne peut pas être valide, car c'est le pilier.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:06

ysov a écrit:
Si aimer est un mot vague comme principe, le mariage ne peut pas être valide, car c'est le pilier.
Ah bon! pouvez vous nous donner des références précises où il est stipulé que "l'amour des conjoints" est le pilier du mariage? encore faut il qu'on définisse le contenu qu'on donne à "amour des conjoints".
Pour un mariage valide il faut un libre consentement et un engagement à respecter les trois fins du mariages:
- Procréation et éducation des enfants
- Unité
- Fidélité

Le "sentiment amoureux" n'est ni nécessaire, ni exigé pour avoir un mariage valide et solide
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:18

Thor a écrit:
Si l'on n'est pas baptisé KTO on ne peut pas se marier à l'église.

Non. Ce sacrement n'est donné que par l'Eglise catholique et Orthodoxe. Rien ne vous empêche de passer devant le pasteur. Mais ce ne sera pas un sacrement.


Dernière édition par Loup Ecossais le Ven 19 Aoû 2016, 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:35

monge a écrit:
ysov a écrit:
Si aimer est un mot vague comme principe, le mariage ne peut pas être valide, car c'est le pilier.
Ah bon! pouvez vous nous donner des références précises où il est stipulé que "l'amour des conjoints" est le pilier du mariage? encore faut il qu'on définisse le contenu qu'on donne à "amour des conjoints".
Pour un mariage valide il faut un libre consentement et un engagement à respecter les trois fins du mariages:
- Procréation et éducation des enfants
- Unité
- Fidélité

Le "sentiment amoureux" n'est ni nécessaire, ni exigé pour avoir un mariage valide et solide

Le ''Sentiment amoureux n'est qu'une facette de ce pillier. Il faut être apte à aimer pour la validité sacrementelle du mariage, car non seulement il faut que le couple s'aime, mais il doit être apte aussi à aimer en rapport aux enfants. Se marier par pression sociétale alors
que la capacité de concrétiser se pillier est handicapée, mène à une invalidation lors d'une cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:38

monge a écrit:
ysov a écrit:
Si aimer est un mot vague comme principe, le mariage ne peut pas être valide, car c'est le pilier.
Ah bon! pouvez vous nous donner des références précises où il est stipulé que "l'amour des conjoints" est le pilier du mariage? encore faut il qu'on définisse le contenu qu'on donne à "amour des conjoints".
Pour un mariage valide il faut un libre consentement et un engagement à respecter les trois fins du mariages:
- Procréation et éducation des enfants
- Unité
- Fidélité

Le "sentiment amoureux" n'est ni nécessaire, ni exigé pour avoir un mariage valide et solide

Quand on se marie on ne s'engage pas unique à être fidèle, mais A S'AIMER, dans la fidélité. Il faut vraiment qu'on est le désir de s'aimer pour s'engager dans le mariage, car le mariage c'est pas une alliance d'une fortune avec une autre, ou un mariage de raison, c'est une alliance d'amour. L'alliance entre le Christ et son Eglise est le modèle de l'alliance entre un homme et une femme, ors à ce que je sache, l'alliance entre Jésus et son Eglise c'est une alliance d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:43

RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Mister be a écrit:
On peut se marier à l'église uniquement par tradition et non par conviction religieuse...
Dans ce cas le mariage n'est pas valide...combien de sacrements ne sont-ils pas demandés par pure tradition alors que le sens du sacré est perdu?
C'est dingue!
Vous croyez que les gens qui se marient n'ont pas la moindre idée que c'est un engagement sérieux!

Ce genre d'arguments - mainte fois répété- est débile
Ca veut pas dire que MrB is debile What a Face )

oui!
Il suffit de voir le nombre de divorces chrétiens pour s'en rendre compte
La débilité est de refuser de le reconnaître!
Niet Papa!
Si il n'y avait pas mariage chrétien, il y aurait encore plus de divorce
yumpf! batman

wouaih ça j'aimerais que tu me le démontres...en théorie tu as raison...en théorie seulement!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:46

Nuance, non le mariage chrétien, mais le mariage catholique, car chez les orthodoxes un divorce est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Thor



Masculin Messages : 1922
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:49

ysov a écrit:
Nuance, non le mariage chrétien, mais le mariage catholique, car chez les orthodoxes un divorce est possible.
chez les protestants aussi.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:50

Oui les rebelles aussi en effet.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3552
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise   Ven 19 Aoû 2016, 16:58

petero a écrit:


Quand on se marie on ne s'engage pas unique à être fidèle, mais A S'AIMER, dans la fidélité. Il faut vraiment qu'on est le désir de s'aimer pour s'engager dans le mariage, car le mariage c'est pas une alliance d'une fortune avec une autre, ou un mariage de raison, c'est une alliance d'amour. L'alliance entre le Christ et son Eglise est le modèle de l'alliance entre un homme et une femme, ors à ce que je sache, l'alliance entre Jésus et son Eglise c'est une alliance d'amour.

Encore faut il préciser le contenu que vous donnez à "Aimer". Dans un mariage de raison on s'aime aussi mais par devoir! la femme est soumise à son mari et celui ci assure le bien de sa femme.
Le Christ n'a pas eut un "sentiment amoureux" envers l'Eglise, mais un sentiment de pitié envers elle, et le christ s'est engagé à épouser l'humanité quand celle ci était encore son ennemi en tout point de vue.
Alors combien d'homme se marie parce-qu'ils ont pitié de leur futur femme, et quand ils savent pertinemment que celle-ci ne les aime, et à tous les défauts possibles? voilà ce qui serait une image juste pour reproduire l'amour que Dieu a envers l'humanité.
C'est pour cela que Jésus lui même a choisit comme prototype parfait de son amour, l'amour qu'on doit avoir pour l'ennemi et non l'amour conjugal
Revenir en haut Aller en bas
 
Validité d'un mariage lorsqu'on n'a pas l'intention de remettre les pieds à l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nature du mariage des acatholiques (hérétiques et schismatiques)
» L'Eglise et la méthode Ogino (père Barbara)
» mariage forcé
» mariage sans tuteur???
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: