DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un société en ruine morale: statistiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Mer 11 Oct 2006, 22:32

Je pense que la grande jubilation du diable c'est d'attaquer la pureté des enfants et de salir à travers eux notre idée de la pureté.

Dans notre société hédoniste, les premières victimes sont les personnes dépendantes, démunies et fragilisées par notre hédonisme : les enfants, les vieillards, les malades.

10% d'enfants sont maltraités physiquement en France. Il faut ajouter les viols et les incestes dont les chiffres officiels doivent être loin de la réalité. Quand j'entend les confidences des amis de mon fils (23 ans), je suis stupéfaites de savoir la quantité énorme d'entre eux qui a connu des atteintes de ce genre.

Naturellement, cela donne des adultes qui se débattent problèmes affectifs et psychologiques

Je me rappelle de deux soeurs de 10 ans au caté, de bonne famille et qui semblaient sans problème que la concierge de leur immeuble a surprises dans le lit de leur père. Nous n'avions rien soupçonné
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Mer 11 Oct 2006, 23:02

madame de Croc mignon a écrit:


Naturellement, cela donne des adultes qui se débattent problèmes affectifs et psychologiques


Une demande croissante

La psychiatrie concerne de plus en plus de personnes. Depuis 1989, le nombre de consultations a augmenté de 50 % sur l'ensemble du territoire et de 60 % dans la capitale. On estime qu'un Français sur quatre consulte un psychiatre au moins une fois dans sa vie.

France 5 - 20 novembre 2005
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Mer 11 Oct 2006, 23:16

Quelles sont les statistiques sur la violence/la coercition sexuelles?

Vous ne voulez peut-être pas y penser, mais la violence et la coercition sexuelles sont très répandues. Il suffit de jeter un coup d'oil sur les statistiques :

* Une personne de sexe féminin sur quatre est victime d'agression sexuelle.
* Une personne de sexe masculin sur sept est victime d'agression sexuelle.
* 45 % de tous les enfants subissent une agression quelconque avant l'âge de 18 ans.
* Il y a plus de victimes entre l'âge de huit et douze ans que dans tout autre groupe.
* La victime connait l'agresseur dans 85 % des cas.

http://www.masexualite.ca/parents/parler-2-2.aspx
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 07:18

Citation :
* Une personne de sexe féminin sur quatre est victime d'agression sexuelle.
* Une personne de sexe masculin sur sept est victime d'agression sexuelle.
* 45 % de tous les enfants subissent une agression quelconque avant l'âge de 18 ans.
* Il y a plus de victimes entre l'âge de huit et douze ans que dans tout autre groupe.
* La victime connait l'agresseur dans 85 % des cas.

Attention à ce genre de sondage: ils sont MILITANTS, donc surbookés.

Exemple:
Citation :
45 % de tous les enfants subissent une agression quelconque avant l'âge de 18 ans.

A condition de compter l'agression en cours de maternelle par le copain de 4 ans qui m'a piqué ma sucette...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 08:35

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :
45 % de tous les enfants subissent une agression quelconque avant l'âge de 18 ans.

A condition de compter l'agression en cours de maternelle par le copain de 4 ans qui m'a piqué ma sucette...

Je n'en suis pas certaine.

Mes parents ont porté plainte pour agression sexuelle dont ma soeur avai été victime, elle avait 4 ans, les agresseurs 12... pas de viol, mais agression caractérisée.

J'ai appris (ils s'étaient tus jusqu'à il y a peu de temps) que deux de mes enfants ont été agressés, l'un à 5 ans (on avait remarqué unproblème chez lui, mais on n'a pas su voir quoi), l'autre vers 7 ans. Dans les deux cas, ils connaissaient les agresseurs. Rien de "méchant", si on veut, mais rien à voir avec une sucette en cours de récré.

En discutant avec pas mal de monde, je me suis rendu compte que ces agressions (attouchements, poursuite, menaces à caractère sexuel, exhibition...) sont bien plus fréquentes que je ne le pensais.

Beaucoup des femmes (les hommes m'en parlent moins librement) que je connais en ont subi. Et dans des milieux très divers.
Et en général, sans jamais en parler à personne. Parce que les mots ne viennent pas, parce que l'enfant victime a peur de parler, et n'a pas complétement compris ce qui lui arrivait.

Et 25 % de femmes victimes d'agression sexuelle ? Cela correspond en gros aux discussions que j'ai eu. Ce ne sont pas toujours des viols, ni même des tentatives, mais ce sont des agressions sexuelles. Et que chacune garde en général en silence, "parce qu'on ne parle pas de ça", "ce n'est pas grave", "ce n'est pas méchant.... "
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 09:37

Les enfant sont-ils innocents ? En toute rigueur de terme, indéniablement, au moins jusqu'à l'age de raison.

"Laissez les petits enfants venir à moi"

Si l'on voit sans peine ce que cela voulait dire à l'époque, quelle actualisation pour cette parole ?
On pourrait évoquer l'accès à l'Eucharistie. Egalement, l'interprétation d'Arndu est valable.

Il me semble qu'il y en a une autre : cette parole s'adresse aussi aux parents. Il s'agit pour eux de laisser leurs enfants venir au Christ, à travers eux.

D'une façon générale, un enfant a besoin d'amour avant d'avoir besoin d'autorité, non pas chronologiquement, mais logiquement : l'autorité des parents ne trouve à s'exercer en Vérité que si l'enfant sait et sent que l'amour de ses parents pour lui est inconditionnel.

Que l'autorité s'exerce en Vérité : lorsqu'un enfant obéit par attrait de la récompense ou par peur de la punition, il est dans la disposition de l'esclave. Dès lors, il n'a a pas de Vérité. Les relations parents/enfant sont faussées.

L'amour doit être inconditionnel. Il doit s'exprimer sous une forme propre à être comprise et perçue par l'enfant : le regard, le contact physique, l'attention concentrée.
Il faut, également, une certaine qualité du regard, du toucher, de l'attention. Il y faut la qualité d'un amour véritable. Et, le seul amour véritable, c'est celui de Dieu.

Le ministère des parents est, par leur transparence au Christ, de ne pas être des obstacles entre le Christ et l'enfant. "Laissez les petits enfants venir à moi". Les parents sont appelés à être ministres de l'Amour de Dieu auprès de leurs enfants.

Qu'est-ce que cela implique ?

Cela implique en premier lieu l'existence d'un couple : que le père et la mère soient mari et femme, et que leur Amour soit vivant et vrai. C'est la grâce du mariage, par lequel leur amour simplement humain (dominé par l'éros) tend de plus en plus vers l'amour divin (agapè, voir sur ce point Deus caritas est).
Car, en effet, un enfant se fiche royalement d'être aimé par sa mère d'un côté, par son père de l'autre. Ce dont a besoin l'enfant, c'est de trouver chez ses parents, par ses parents, ce qu'il trouvera ensuite directement, sous le voile de la foi puis ensuite de la vision : l'amour trinitaire.

L'être humain est destiné à vivre en plein coeur de la Trinité. Non pas tant à être aimé par Dieu qu'à baigner dans l'Amour de Dieu, à s'y promener. Pareillement, l'enfant a besoin de baigner dans l'Amour de ses parents l'un pour l'autre, Amour qui n'est autre que l'Amour même de Dieu par la grâce du mariage.

A ces conditions, l'exercice de l'autorité sera acceptée par l'enfant, et celui-ci sera paisible.
Bien souvent, un comportement turbulent de l'enfant ne fait que refléter un besoin d'amour, de se sentir aimé. Il peut aussi refléter les imperfections de l'amour entre ses parents.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 09:39

Concernant les amis de Paul qui se sont confiés :

Un garçon "inité" par son père - Des années de suivi psychologique (psychologue à qui il n'a rien dit) - dépressions nerveuses- échec scolaire - déséquilibre affectif - très intelligent mais tendances perverses

Une fille - Agressée deux fois - n'en n'a jamais parlé non plus - Par contre étudiante brillante mais instable affectivement et violente

Une fille abusée à 14 ans après avoir été ennivrée. Vient seulement d'en parler à son père 5 ans après. Après période de scarification, elle a trouvé un garçon qui lui a donné un certain équilibre affectif

Un fille violée à 15 ans dans une tournante organisée par son frére - a sauté du 3ème étage - handicapée à vie et psychotique


Que donnera cette génération ? Comment élèveront-ils leurs enfants avec des blessures pareilles ? Et on n'a pas parlé des 10% qui subissent des violences physiques ni les déséquilibres dus aux familles éclatées

La société est très malade. LEs salles d'attentes psy n'ont jamais été si remplies
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 10:09

Chère Jo, dans la classification d'une certaine école de psychologie, mes enfants sont battus: il leur arrive de recevoir une fessée.

Dans une autres, ils ont été victimes d'abus sexuels:

C'est une fessée, sur les fesses !! affraid Mr.Red

Bref, prudence, méfiance. Le psychologisme ambiant et ses "un enfant sur deux (45%)" victime d'agressions quelconque est exagéré... C'est plutôt une idélogie post 68 où la sanction devenait source de trauma, et l'amour source de tous les équilibres.

On en revient. Il faut bien DEUX amour (tendresse et autorité capable de sanctionner).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 11:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Jo, dans la classification d'une certaine école de psychologie, mes enfants sont battus: il leur arrive de recevoir une fessée.

Dans une autres, ils ont été victimes d'abus sexuels:

C'est une fessée, sur les fesses !! affraid Mr.Red

Bref, prudence, méfiance. Le psychologisme ambiant et ses "un enfant sur deux (45%)" victime d'agressions quelconque est exagéré... C'est plutôt une idélogie post 68 où la sanction devenait source de trauma, et l'amour source de tous les équilibres.

On en revient. Il faut bien DEUX amour (tendresse et autorité capable de sanctionner).

Arnaud, pour les 4 cas dont j'ai parlé, c'étaient des viols avec pénétration et répétés pour deux d'entre eux ! Et sache que , contrairement à ce qu'on croit, les conséquencs sont aussi graves pour un garçon que pour une fille !
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 11:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Jo, dans la classification d'une certaine école de psychologie, mes enfants sont battus: il leur arrive de recevoir une fessée.

Dans une autres, ils ont été victimes d'abus sexuels:

C'est une fessée, sur les fesses !! affraid Mr.Red

Bref, prudence, méfiance. Le psychologisme ambiant et ses "un enfant sur deux (45%)" victime d'agressions quelconque est exagéré... C'est plutôt une idélogie post 68 où la sanction devenait source de trauma, et l'amour source de tous les équilibres.

On en revient. Il faut bien DEUX amour (tendresse et autorité capable de sanctionner).

Tu élèves, comme tout le monde, tes enfants comme tu veux, comme tu peux ;)
Mais permets-moi de te dire qu'il n'y a rien de commun entre l'autorité et la nécessité parfois de punir ou de sanctionner un enfant et le fait que quelqu'un qui n'est pas son père (et d'ailleurs, c'est pasmieux s'il l'est) lui passe une main indiscrète sous la jupe, et tente de rentrer dans sa culotte....

Je ne sais pas si le chiffre de 50 % est réel... Pas plus je suppose que tu ne peux prouver qu'il est exagéré ? (en tous cas, pour le moment, tu te contentes de l'affirmer)

Mais je trouve que tu fais preuve de mauvaise foi en disant en gros que si on arrive à 50 % d'enfants victimes, c'est à cause de mai 68 Shocked et de l'idéologie qui a suivi qui a mal nommé les choses.

Tu tournes à la rigolade (tes propres enfants seraient classés parmi les victimes, quelle blague) ce qui ne l'est pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 11:47

Chère Lucie, chère Jo, loin de moi de nier la pédophilie.

C'est le chiffre de 45% que je voulais nier.

Les chiffres donnés à l'époque de l'affaire Dutroux en Belgique était de 10% (une fillette sur 10) ce qui est déjà énorme.

Je pense qu'il y a une véritable exagération et que son origine est MILITANTE. Ce sont les mêmes associations qui militent pour l'interdiction de la sanction corporelle en famille.

Citation :
Mais je trouve que tu fais preuve de mauvaise foi en disant en gros que si on arrive à 50 % d'enfants victimes, c'est à cause de mai 68 et de l'idéologie qui a suivi qui a mal nommé les choses.

Chère Lucie, j'ai dis exactement l'inverse. Vous le verrez en relisant. Les associations anti-sanction grossissent les chiffres des enfants agressés, pour des raisons de méfiance vis-à-vis de l'autorité. Il y ajoutent donc les chiffres de l'éducation usant de la fessée. Et je n'invente rien. J'ai très souvent été choqué du langage de cette école de psychologie qui met sous la notion d'"enfant battu" un enfant ayant reçu une fessée.

Mes regrets cvraiment sincères si je vous ai paru rire de la pédophilie. Ce n'était absolument pas mon intention.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 12:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Jo, dans la classification d'une certaine école de psychologie, mes enfants sont battus: il leur arrive de recevoir une fessée.

Dans une autres, ils ont été victimes d'abus sexuels:

C'est une fessée, sur les fesses !! affraid Mr.Red

Bref, prudence, méfiance. Le psychologisme ambiant et ses "un enfant sur deux (45%)" victime d'agressions quelconque est exagéré... C'est plutôt une idélogie post 68 où la sanction devenait source de trauma, et l'amour source de tous les équilibres.

On en revient. Il faut bien DEUX amour (tendresse et autorité capable de sanctionner).

On arrive à un stade de violence où tout le monde tape sur tout le monde. Les enfants battent leurs vieux parents, les parents battent leurs enfants, les enfants agressent leurs copains d'école
Citation :
II - France
- La dernière étude nationale en France a montré qu'en 2001, 1,35 million de femmes ont été victimes de violence domestique. (Conseil de l'Europe - juillet/2002)
- 60% des interventions nocturnes police-secours à Paris concernent les violences conjugales.
- Tous les 15 jours, 3 femmes sont tuées par leur conjoint. (Etude Henrion pour le Ministère de la santé - juin 2001)
- les agressions physiques ou sexuelles sont rares en dehors du milieu familial ou de la sphère privée et sont respectivement de 1,7 et de 1,9 %.
(Secrétariat d'Etat aux Droits des Femmes - 1999)

(et c'était en 2001 ! La situation s'est agravée depuis)

[url]http://64.233.183.104/search?q=cache:Z8YrINoARKIJ:1libertaire.free.fr/
Violencefemmes.html+violence+familiale+
france+statistiques&hl=fr&gl=fr&ct=clnk&cd=16&lr=
lang_fr&client=firefox-a[/url]
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 12:12

UNICEF


L'ennemi intime

Pour des dizaines de millions de femmes, la maison est un lieu de terreur. Ce n'est pas la violence d'étrangers que les femmes ont le plus à craindre, c'est la brutalité quotidienne infligée par des parents, des amis et des compagnons. Les sévices domestiques constituent de loin la forme la plus universelle de violence contre les femmes et sont une cause non négligeable de blessures chez les femmes en âge de procréer. Pourtant, ces actes ne font pas les grands titres des journaux, parce qu'ils se produisent derrière des portes fermées, et parce que les victimes ont peur de parler. Même dans une société comparativement ouverte comme celle des Etats-Unis, les recherches montrent que seule une femme battue sur cent dénonce les mauvais traitements dont elle est victime. Les statistiques pénales révèlent que la plupart des femmes ayant été violées connaissaient leur agresseur, comme 40 % des femmes victimes d'un meurtre.

............on constate cependant que le taux et les caractéristiques de la violence sont remarquablement analogues d'une culture à l'autre. Les statistiques sur le viol montrent des proportions étonnamment semblables dans les pays industrialisés et les pays en développement: d'une femme sur cinq à une femme sur sept sera victime d'un viol pendant sa vie.

..........
Premièrement, la violence familiale menace dangereusement de se propager à la génération suivante
. Les enfants de pères violents sont souvent physiquement maltraités en même temps que leur mère. De plus, les études montrent que les enfants de parents violents risquent davantage non seulement de répéter ce comportement avec leurs propres enfants, mais aussi de commettre des actes violents dans des cercles plus larges. Il faut donc briser ce cycle dangereux.

Deuxièmement, il existe des parallèles évidents entre le comportement à la maison et à l'extérieur.
Si l'oppression systématique des femmes et des filles est largement tolérée au niveau familial, la société dans son ensemble sera façonnée en conséquence. Des études montrent très clairement que la violence familiale est un élément clé des problèmes sociaux incluant les enfants des rues, le travail des enfants et la prostitution.

Troisièmement, c'est une question de santé publique. La violence affaiblit les femmes et les filles physiquement, psychologiquement et socialement, avec parfois des séquelles permanentes.

Quatrièmement, la violence familiale entrave le développement et la productivité de toutes les sociétés......
http://www.eurowrc.org/06.contributions/2.contrib_fr/unicef/02.unicef.fr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 14:21

Citation :
d'une femme sur cinq à une femme sur sept sera victime d'un viol pendant sa vie.


Même réserve : ce chiffre (pas le FAIT) me laisse plus que dubitatif.

Je n'aime pas ces sociologues militants qui s'appuient sur des statistiques gonflées pour faire passer leur thèse, pourtant valable.

C'est bien inutile.

Le fait des violences faites contres les femmes (y compris le viol dans le cadre du mariage) est là et le ministre français de l'Intérieur a manifesté, par des chiffres, à quel point c'était une priorité.

Cependant, lorsque 10 fois, 20 fois, une femme martyrisée appelle la Police, il ne faut pas écrire, dans les statistiques: "10 femmes, 20 femmes ont été victime de violence cette nuit".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 14:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
d'une femme sur cinq à une femme sur sept sera victime d'un viol pendant sa vie.


Même réserve : ce chiffre (pas le FAIT) me laisse plus que dubitatif.

Je n'aime pas ces sociologues militants qui s'appuient sur des statistiques gonflées pour faire passer leur thèse, pourtant valable.

C'est bien inutile.

Le fait des violences faites contres les femmes (y compris le viol dans le cadre du mariage) est là et le ministre français de l'Intérieur a manifesté, par des chiffres, à quel point c'était une priorité.

Cependant, lorsque 10 fois, 20 fois, une femme martyrisée appelle la Police, il ne faut pas écrire, dans les statistiques: "10 femmes, 20 femmes ont été victime de violence cette nuit".

Arnaud, sur 3 bonnes amies de mon age, l'une d'entre elle a été violée deux fois, avec pénétration, dans des couloirs d'immeuble : une fois à 9 ans, l'aute fois à 30 ans. La seconde a subi des violences physiques de la part de ses 2 fils (drogués)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 14:33

Chère Jo, mais vous connaissez sûrement aussi, comme moi, 40 ou 50 femmes qui n'ont jamais été violées. Heureusement !

Comprenez moi: ce ne sont pas les FAITS, ces horreurs abominables, que je critique. Ce sont les CHIFFRES des sociologues militants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Jo, mais vous connaissez sûrement aussi, comme moi, 40 ou 50 femmes qui n'ont jamais été violées. Heureusement !

Comprenez moi: ce ne sont pas les FAITS, ces horreurs abominables, que je critique. Ce sont les CHIFFRES des sociologues militants.

Arnaud, ce n'est pas parcequ'on vit dans un milieu privilégié qu'il faut se voiler la face ! Notre société est malade. Je pense que j'ai, en outre, un don particulier pour accueillir les confidences. J'ai encore d'autres exemples de confidences mais je vais m'arrêter là

Une de mes amies qui s'occupe d'accompagnements et de cheminements de guérisons psycho-spirituelles m'a dit qu'elle n'a jamais reçu autant de victimes de ce type

On peut se demander quel visage aura la société de demain ni quelle sera sa capacité de réaction en cas de problème politique et économique grave
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:11

Chere Jo,

Ma profession me met face à la jeunesse, celle qui est de partout. La region de Charleroi est celle de Marc Dutroux....

Et pourtant je maintiens que, fort heureusement, ces chiffres sont exagérés...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:15

Arnaud Dumouch a écrit:


Et pourtant je maintiens que, fort heureusement, ces chiffres sont exagérés...

Et pourtant, ils se rejoignent tous.....

Qui a tord : eux et moi ou vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:19

Vous n'avez aucun moyen, comme moi, d'estimer le nombre des viol... Mais une femme sur cinq durant sa vie, avouez que ce n'est absolument pas crédible.

Même chez les autralopithèques, on ne devait pas avoir ces chiffres.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous n'avez aucun moyen, comme moi, d'estimer le nombre des viol... Mais une femme sur cinq durant sa vie, avouez que ce n'est absolument pas crédible.

Même chez les autralopithèques, on ne devait pas avoir ces chiffres.

Je vous ai cité autour de mon fils et moi, des cas précis.....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:23

Il y a une différence entre des cas et une statistique.

C'est lors des pressions pour la loi sur l'avortement, que la méthode des chiffres grossis a été utilisée pour la première fois. Partout se sont répandu des chiffres indiquant que 150 000 femmes se faisaient avorter clandestinement chaque année en France.

Puis 150 femmes célèbres ont affirmé publiquement s'être fait avorté.

Plus tard, une fois la loi votée, la plupart de ces femmes ont reconnu avoir menti, voulant faire pression sur les législateurs.

Depuis, les mouvement militants ont compris la mthode.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Jeu 12 Oct 2006, 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:25

........Et on n'a pas parlé des conséquences de la drogue.....
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:28

Je vous rappelle que quelqun sur ceforum a affirmé qu'une fille de 13 ans savait très bien ce qu'elle faisait......
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 15:32

Chere Jo, au delà de cette querelle des chiffres, il reste que cette cause est essentielle et grave.

Et c'est un travail sur l'éducation à la chasteté, dès l'adolescence, qui est nécessaire.

Les garçons doivent acquérir une certaine maîtrise de le corps. Pour les filles, une maîtrise de leurs sentiments et naïveté est souvent indispensable.

Et une société hyper-érotisée, où toute notion de maîtrise est considérée comme ringarde, ne pouvait (c'est fatal) que voir ces viols et violences augmenter.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 16:04

Arnaud Dumouch a écrit:


Et c'est un travail sur l'éducation à la chasteté, dès l'adolescence, qui est nécessaire.


N'est-ce pas les parents qui devraient être éduqués pour qu'ils soient capables d'éduquer leurs enfants.......

Je viens de voir une émission sur la chirurgie esthétique. Ce serait intéressant d'avoir des statistiques. Il semble que le grand soucis de notre société soit d'être beau et jeune. Cela a commencé, il y a 50 ans avec les rhinoplasties et les lifting. On en est maintenant aux seins, aux fesses, aux faux muscles pour les hommes et la transformation de l'appareil sexuel : lèvres pour la femme, alongement du pénis pour l'homme Shocked + les sex toys en vente selon le système tuperware Crying or Very sad

Quant au troisième age, il passe son temps à voyager

Ca donne quoi sur l'éducation des enfants quand les préoccupations premières sdont à ce niveau ? confused
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 18:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Chere Jo,

Ma profession me met face à la jeunesse, celle qui est de partout. La region de Charleroi est celle de Marc Dutroux....

Et pourtant je maintiens que, fort heureusement, ces chiffres sont exagérés...

J'epsère que les chiffres sont exagérés.
Sur 4 enfants, les miens, deux ont été victimes, pas par la même personne, pas par quelqu'un de la famille non plus.

Je ne peux qu'espèrer que ces chiffres sont exagérés, et que dans ma famille, y'a pas eu de chance...

Mais bon, tu ne prouves pas grand chose en disant simplement que c'est exagéré. Tu t'appuies sur quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 18:51

Chère Lucie, je m'appuie sur le fait que moi et un collègue, nous ne cessons de recevoir les jeunes et leurs confidences.

Certes, ce sont surtout les filles qui viennent. Les garçons sont beaucoup plus pudiques et secrets.

Il y a des cas comme vous dites. Mais, heureusement, même chez ces jeunes qui ne vont pas bien, ce n'est pas 45 %...

Rien de scientifique là-desous bien sûr, juste une impression qui est la généralisation de mon petit niveau.

Mais comme votre famille a subi de graves évènements, je comprends votre réaction. C'est effectivement terrible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 21:11

Arnaud dit :
Citation :

Aujourd'hui nous constatons deux lois en nous: celle de notre esprit et celle de notre sensibilité...

Il y en a une troisième : les statistiques et les témoignages
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 21:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie, je m'appuie sur le fait que moi et un collègue, nous ne cessons de recevoir les jeunes et leurs confidences.


Qui vous dit que vous savez bien les accueillir ces confidences ? Je m'apperçois à travers les cas que je vous ai cités que ces jeunes ont fait une scolarité complète sans qu'aucun éducateur ou catéchiste ne soupçonne rien.....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 21:22

madame de Croc mignon a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie, je m'appuie sur le fait que moi et un collègue, nous ne cessons de recevoir les jeunes et leurs confidences.


Qui vous dit que vous savez bien les accueillir ces confidences ? Je m'apperçois à travers les cas que je vous ai cités que ces jeunes ont fait une scolarité complète sans qu'aucun éducateur ou catéchiste ne soupçonne rien.....

Dans ce cas, les sondages non plus. 8)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 21:34

Arnaud Dumouch a écrit:
madame de Croc mignon a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie, je m'appuie sur le fait que moi et un collègue, nous ne cessons de recevoir les jeunes et leurs confidences.


Qui vous dit que vous savez bien les accueillir ces confidences ? Je m'apperçois à travers les cas que je vous ai cités que ces jeunes ont fait une scolarité complète sans qu'aucun éducateur ou catéchiste ne soupçonne rien.....

Dans ce cas, les sondages non plus. 8)

Les statistiques sont faites à partir des mains-levées, et assocciations d'écoute victimes (n° verts affichés aux portes des écoles à destination des enfants)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:08

Dans ce cas, n'y accordez aucun crédit.

Imaginez la scène :

Citation :
Que ceux qui dans la classe ont été victime d'inceste lèvent la main !

Que ceux qui ont subi une agression une fois dans leur vie lèvent la main!

Ce n'est absolument pas crédible. C'est nier la pudeur, la honte, des vraies victimes.

Et c'est faire lever la main à n'importe qui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:14

Arnaud Dumouch a écrit:
Dans ce cas, n'y accordez aucun crédit.

Imaginez la scène :

Citation :
Que ceux qui dans la classe ont été victime d'inceste lèvent la main !

Que ceux qui ont subi une agression une fois dans leur vie lèvent la main!

Ce n'est absolument pas crédible. C'est nier la pudeur, la honte, des vraies victimes.

Et c'est faire lever la main à n'importe qui.

Arnaud, une "main levée" est le terme employé pour désigner une déclaration faite au commissariat !
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:20

Même réponse: Vous imaginez la chose :

54% des enfants de France ayant fait une main levée sur une agression subie?

45% des fillettes ayant déclaré par main lévée au commissariat une agression sexuelle?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie, je m'appuie sur le fait que moi et un collègue, nous ne cessons de recevoir les jeunes et leurs confidences.


M'vouai...

aucune mise en doute sur votre action à tous deux... Mais... Quand je vois que mes enfants n'en ont jamais parlé à personne, qu'il m'a fallu plusieurs années pour le savoir...

en fait, on n'en sait trop rien, si je comprends bien...

On se base sur nos propres expériences avec nos enfants, nos rencontres, nos étudiants....

Un autre problème sans doute : qu'appelle-t-on agression sexuelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:37

Citation :
en fait, on n'en sait trop rien, si je comprends bien...

On se base sur nos propres expériences avec nos enfants, nos rencontres, nos étudiants....

C'est vrai. Trop de pudeur et de souffrance là-dessous pour aoir des statstiques fiables. Mais heureusement, une fois qu'on est face à des adultes qui s'expriment, on voit que la plupzart ont été préservés de ces agression inter-familiales.

Citation :
Un autre problème sans doute : qu'appelle-t-on agression sexuelle ?

Je n'inventais pas quand je vous disais que certaines associations y mettent les fessées des enfants. C'est pitoyable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Même réponse: Vous imaginez la chose :

54% des enfants de France ayant fait une main levée sur une agression subie?

45% des fillettes ayant déclaré par main lévée au commissariat une agression sexuelle?

C'est les parents qui accompagnent les enfants au commissaria ou l'entourage. En outre, les enfants peuvent faire leur déclaration dans les 10 ans. Je crois d'ailleurs que le délai va être repoussé.

Ces statistiques tiennent également compte des déclarations des associations citées plus haut. J'avais vu une émissiopn où précisément on entendait les conversations recueillies au téléphone dans leur bureaux : à pleurer !

Il y a aussi les déclarations des assistantes sociales et des médecins. Notre pédiatre m'avait confié qu'il avait été amené à déclarter des mauvais traitements.

Bref, rien à voir avec du n'importe quoi.

Malheureusement, l'administration traine et ne se donne pas les moyens d'agir vite. Comme cette jeune fille de ma connaissance qui a allerté les services sociaux pour sa jeune cousine maltraitée. Plusieurs mois après rien n'a bougé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:48

Ces associations ne sont pas crédibles sur ce point car elles sont militantes. Elles se servent donc de chiffre probablement en se contantant d'aditioner, sans voir qu'il peut y avoir 10 ou 20 décrations concernant une seule femme battue.

C'est comme la délinquance des banlieux: une dizaines d'individus sont souvent à eux seuls responsables de 500 faits (et on traduit par : 500 individus mettent la banlieu en coupe règlée).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Jeu 12 Oct 2006, 22:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
en fait, on n'en sait trop rien, si je comprends bien...

On se base sur nos propres expériences avec nos enfants, nos rencontres, nos étudiants....

C'est vrai. Trop de pudeur et de souffrance là-dessous pour aoir des statstiques fiables. Mais heureusement, une fois qu'on est face à des adultes qui s'expriment, on voit que la plupzart ont été préservés de ces agression inter-familiales.

Citation :
Un autre problème sans doute : qu'appelle-t-on agression sexuelle ?

Je n'inventais pas quand je vous disais que certaines associations y mettent les fessées des enfants. C'est pitoyable.

Toutes ne sont pas interfamiliales.

Après, le problème de def est important. Je ne pense pas que 45% des enfants aient été violés.

Mais qu'un nombre important, que je suis incapable de me représenter aient subit des attouchements, des exhibitions, des demandes explicites... cela me semble plus vraisemblable.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Un société en ruine morale: statistiques   Ven 13 Oct 2006, 01:48

Quand les européens ne trouvent pas de "chair fraiche" chez eux, ils traversent les mers pour en trouver ailleurs...Et c'est comme le serpent qui se mord la queue, ils reviennent en europe avec un appétit aiguisé




A la suite du tourisme classique, c’est maintenant le tourisme sexuel qui connaît une « démocratisation ». De plus en plus, on observe l’essor d’une prostitution « à la carte », une tendance qui, finalement, ne fait que suivre celle des voyages sur mesure... Il n’est plus rare de rencontrer, à Phuket ou à Ko Samui, pour évoquer le cas de la Thaïlande, un routard occidental avec, à l’arrière de sa moto ou accrochée à son bras, une « girlfriend », appellation officielle et plus acceptable de la prostituée, qu’il a louée à la semaine ou au mois.

Le tourisme sexuel connaît un effet « boule de neige » qui l’oriente dans le sens d’une massification. Toujours en Thaïlande, les nouveaux clients sont de plus en plus des jeunes Occidentaux en quête d’aventures et de sensations fortes. Ils remplacent peu à peu les vieux touristes allemands, japonais ou américains, lesquels avaient eux-mêmes déjà succédé aux militaires en stationnement pendant la guerre du Vietnam. D’autre part, une nouvelle clientèle apparaît sur les plages et dans les bars : Malaisiens, Chinois, Sud-Coréens...
............
Pour beaucoup d’Occidentaux, il représente une forme de colonisation nouvelle et adaptée à notre époque. Certains d’entre eux voudraient à tout prix établir une distinction entre la prostitution forcée et la prostitution volontaire ou « libre ».
...........
Dans une telle atmosphère, le touriste sexuel se retrouve en quelque sorte déresponsabilisé, déculpabilisé. D’autant que la pratique s’appuie fortement sur les industries « classiques » du sexe : pornographie et prostitution. Une prostitution qui n’est que la traduction pratique de ce que la pornographie propose
.............
La demande sexuelle est encouragée et stimulée par une offre toujours plus alléchante. Le marché s’étend et se diversifie : une internationalisation de l’offre, avec des filles de plus en plus jeunes, en provenance des quatre coins du globe, attire de nouveaux clients (4). Avec cet afflux de migrants du sexe, alimenté par la soif de consommation, la rotation des filles est assurée. Objets de toutes sortes de trafics, les corps sont disponibles. A des tarifs qui ne cessent de baisser, concurrence oblige.

Déjà, le succès croissant du tourisme sexuel féminin montre que, dans ce domaine, la femme marche sur les pas de l’homme, réitérant les représentations du pouvoir, de la domination et de l’exploitation.
..............
Un touriste organisé peut-il se muer en touriste sexuel ? Oui, s’il s’accommode trop facilement d’une tendance actuelle à rester dans le coup, entre culte du corps et jeunisme, sur fond d’appétence sexuelle et de malaise civilisationnel (6). On retrouve, par exemple, l’archétype de ce type de vacancier minable dans le personnage central du roman Plateforme de Michel Houellebecq (7), où le plongeon dans le sexe et le voyage permet au touriste quelconque d’avoir l’impression d’être quelqu’un d’autre que l’employé soumis et l’homme sans qualités qu’il est dans sa morne vie quotidienne. En Occident, le tourisme sexuel reste représenté de deux manières beaucoup trop simplistes et incomplètes, d’un côté le misérabilisme, de l’autre l’angélisme.
.............
inq raisons principales sont à l’origine de l’essor du tourisme sexuel de masse : la paupérisation croissante ; la libéralisation des marchés sexuels encourageant plus ou moins directement la traite aux fins de prostitution ; la persistance de sociétés patriarcales et sexistes ; la dégradation de l’image de la femme sur fond de violence sexuelle généralisée et banalisée ; et l’explosion du tourisme international et des flux de migrants en tout genre. Cet essor a été stimulé par deux caractéristiques de nos sociétés : premièrement, la « démocratisation » des flux de voyageurs (des masses de touristes circulant dans tous les sens) ; deuxièmement, l’hypersexualité des jeunes entretenue par des médias obsédés par la violence sexuelle. Il se nourrit aussi de la rencontre entre la misère et la beauté du monde. Misère et beauté attestent de la coupure qui régit l’ordre inégal de la planète. Misère affective au Nord, misère économique au Sud et à l’Est ; « beauté » des biens matériels de consommation au Nord, beauté des paysages et des personnes, mais aussi de la spiritualité, du mode de vie et des « traditions » au Sud et à l’Est.
http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/MICHEL/13831
Revenir en haut Aller en bas
 
Un société en ruine morale: statistiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La religion, l’athéisme et la morale.
» Pour la réévangélisation de nos société moderne
» Peut-il y avoir une morale sans Dieu?
» Statistiques dans ma région
» Personne morale, corps moral, organisme moral selon le Pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: